Partagez|

La quête du Saint-Skate (ft. Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Sam 26 Jan - 1:07


Alistair passa une main dans ses cheveux, faisant tomber des moutons de poussière. Il regarde autour de lui, cherchant du regard un vieux skate rouillé qui n'avait peut-être même plus de planche, il ne se rappelait pas très bien. Il ne pouvait pourtant pas être bien loin, il y avait à tout casser deux malles dans le grenier, ainsi que quelques livres laissés ça et là. Il s'agenouilla pour en ramasser un, feuilletant rapidement Le Vieil Homme et la mer. Un souvenir d'étude littéraire datant du collège lui arracha une grimace.
"Ernest. Nom d'ours en peluche, pas de vieux barbant" grommela-t-il dans sa barbe inexistante en laissant retomber l'ouvrage au sol. Le skate devrait être ailleurs, tant pis. Il se releva, éternua un coup, pesta contre la poussière et entreprit de redescendre par l'échelle. Peut-être dans la chambre de Lynn ? Il entra sans frapper, une chance qu'elle ne soit pas là, jeta un regard et referma la porte. Non, il avait du mal à s'imaginer sa soeur sur un skate de toute manière. Il eu soudain la vision d'une énergumène tentant de garder son équilibre tel un manchot apeuré sur une planche à roulettes, et éclata de rire. Il rouvrit la porte toutefois, s'empara du journal qu'il avait aperçu sur le lit de sa soeur et partir le cacher dans sa propre chambre, avant de se remettre à hanter la maison en quête de son skate. Il ne lui restait plus qu'une solution: Harper. Sans doute était-ce encore une part de son plan machiavélique, en punition de ses dernières frasques au lycée. Il était encore en train de pester contre son aînée quand il frappa trois cours à la porte de sa chambre.

"Harper ! Harper ! Harper ! T'aurais pas vu mon skate ?"

Il gémit, avant d'ajouter:

"J'en ai vraiment besoin, j'ai besoin d'air pour mes poumons en pleine croissance, je dois voir le soleeeeil !"

Il grimaça un instant sous l'effort de la réflexion, et ajouta, tout fier:

"Je pourrai même t'apprendre à en faire si tu veux !"

En attendant une réponse, il posa son front contre la porte, en équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Mar 29 Jan - 19:49

    Aujourd'hui devait s'annoncer comme la plus belle journée de ma semaine, car je n'avais pas travaillé, et j'allais sûrement voir Cody dans la journée, ou peut-être même dans la soirée. J'étais allongée sur mon lit, la musique à fond à écouter So Far Away d'Avenged Sevenfold, puis de changer radicalement de style en écoutant du Amy Winehouse, tout en écrivant. Depuis peu de temps, j'avais trouvé un intérêt à l'écriture, j'essayai d'écrire ce que je ressentais à travers quelques poèmes, et des chansons. Je ne me pensais pas douée, même loin de là, mais j'essayais, car j'en avais réellement assez de passer ma vie à servir des sandwichs et regarder les gens entrer et sortir des salles de cinéma en me foutant le film en l'air à parler trop fort. Lynn était sortie aujourd'hui, je ne savais pas vraiment où elle se trouvait, de toute manière je lui faisais confiance, et je pouvais être sure de ne jamais la retrouver dans un commissariat, à l'hôpital où je ne sais où encore, contrairement à mon petit frère. En parlant de celui-ci, j'entendais ses pas au dessus de ma tête, sûrement devait-il se trouver dans le grenier. Il devait encore trafiquer quelque chose, mais le connaissant, je n'aurai pas de mal à le coincer avant son opération vu sa discrétion. J'avais donc le temps de finir ma chanson.
    A ce moment là, il frappa à ma porte. Son skate? Je tournais la tête vers le bureau et souris en voyant son skate posé sur la chaise. Suite au rendez-vous chez Monsieur McCutly en compagnie de mon amie et voisine Ginny Wainwright,, j'avais décidé de faire vivre un enfer à mon petit frère, pour qu'il comprenne ce que c'était d'avoir dix sept ans et de ne pas avoir tous les droits. Il devait apprendre à avoir des limites, et il devait aussi être puni de temps en temps.

    « Ouvre la fenêtre de ta chambre et passes-y la tête! Tu verras le soleil et tu respiras l'air frais. Puis laisse ouvert après, ça pue grave là dedans! » Je souris et me mis à chanter avec la musique. Je prenais un malin plaisir à faire chier mon frère. J'en avais assez qu'il me mette dans les pires galères, je n'avais pas forcément les moyens de passer sans arrêt derrière lui pour réparer ses conneries, et je n'étais pas non plus là pour m'occuper d'un adolescent parfois débile et irresponsable. J'attrapais mon portable et envoyais un message à Cody, en lui demandant si lui aussi avait une chambre dans un bordel pas possible et de drôle d'odeurs qui en envahissait l'atmosphère. Je tenais à savoir si mon frère était un adolescent de dix sept ans comme les autres, ou s'il était vraiment un cas particulier...
    Alistair me proposa de m'apprendre à skater. Là ça devenait intéressant. Cela devait faire des semaines que je n'avais pas passé quelques heures en compagnie de mon petit frère dans des circonstances autres que des rendez-vous dans le bureau du proviseur après une de ses conneries. Même si j'avais un petit frère insupportable, je l'aimais énormément et mes moments de complicités avec lui me manquaient terriblement. J'éteignais ma musique, fermais mon pc, posais mes cahiers sur mon lit et attrapais un gilet, puis le skate de mon frère. Je me dirigeais vers la porte et l'ouvrais précipitamment, me prenant mon frère dessus.

    « Mais dégages, t'es sur mon chemin! Allons-y Parasite. » Je rigole et le pousse avant de descendre les escaliers. Alistair doit s'attendre à ce que je sois un vrai boulet sur une planche de bois, mais il se trompe. Ce qu'il ne sait pas, c'est que j'ai été ado avant lui, et que je n'ai jamais été du genre à passer mon temps dans les magasins de fringue à parler de mes kilos en trop que je n'ai pas et de mon maquillage foiré. Je descendais les escaliers à toute vitesse et attrapais un bonnet de mon frère sur un meuble de l'entrée. Je l'enfonçais sur ma tête et sortais de la maison. Je posais le skate au sol, devant chez moi, et montais dessus. Puis je regardais mon frère en souriant. Je comptais lui faire croire quelques minutes qu'il allait pouvoir m'apprendre quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Ven 15 Fév - 4:21

(Désolée du retard, j'ai été un peu surmenée. Embarassed )

Ouvrir la fenêtre et y passer la tête ? C'était vraiment injuste, c'est elle qui le tenait enfermé comme un vampire. Pas qu'il suivait ses instructions à la lettre mais bon, question de principe...

Il manqua de s'écrouler sa soeur quand celle-ci ouvrit la porte à la volée, sortant comme un boulet de canon en riant de plus belle, son précieux skate à la main. Presque surpris, il la regarde descendre les marches quatre à quatre. Elle avait l'air de bonne humeur, cela le fit sourire. Il n'avait plus l'habitude de passer du temps avec elle, son Cody la monopolisait la plupart du temps. Alistair grimaça à cette pensée. Il n'était pas le genre de grand frère protecteur, pour la bonne raison qu'il était plus jeune qu'elle, mais il avait du mal à accepter qu'il pourrait ne plus être l'homme de la maison un jour. Il secoua la tête, jeta un coup d'oeil au bas de l'escalier où son aînée mettait ses chaussures et en profita pour faire une inspection rapide des cahiers posés sur le bureau. Ne trouvant rien pouvant potentiellement l'intéresser pour une vengeance ultérieure, il haussa les épaules et rejoignit sa soeur en attrapant ses lunettes de soleil au passage. Le temps était froid mais clair, et il s'était fait avoir plus d'une fois à devoir cligner des yeux lorsqu'il était dans des situations difficiles, et un génie du mal comme lui-même ne pouvait se permettre ce genre d'inconvénients matériels. Une fois dehors, il s'adossa au muret, les mis sur son nez et observa sa soeur de haut en bas. Cela promettait d'être drôle.

"Tu es déjà montée sur un skate, sister ?" demanda-t-il, avant de grommeler dans sa barbe inexistante "Non, probablement pas, je ne vois même pas pourquoi je demande."

Il se redressa pour s'approcher, releva les bras ballants de sa soeur au niveau de ses épaules pour l'équilibrer.

"Bon, alors. Euh. Tu. Fais-voir vite fait comment tu te débrouilles déjà ?" soupira Alistair, n'ayant que peu d'espoir dans les talents sportifs de sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Ven 15 Fév - 19:11

    Ne t'inquiètes pas, ça arrive à tout le monde ^^

    Si j'étais déjà montée sur un skate? Bien évidemment que oui. A mes quatorze ans, je passais mon temps dehors à faire du skate avec quelques amis, d'ailleurs, j'avais appris à skater lorsque j'avais huit ans, avec mon ami Zain. Tout deux avions presque tout fait ensembles, nous avons découvert le monde, l'amour, l'amitié. Il m'arrive même de me demander si nous ne sommes pas des âmes soeurs, complémentaires à jamais. Comme s'il était la moitié de moi, mon jumeau, mon double. Le retrouver m'avait fait énormément de bien, j'étais vraiment heureuse de le serrer de nouveau dans mes bras et de l'entendre dire que je lui avais manqué. Les années nous avaient injustement séparées et j’espérai pouvoir rattraper le temps perdu maintenant que nous nous étions retrouvé.
    Il y a quelques semaines, je m'ennuyais, je me sentais seule, triste, impuissante face à mon destin de « soeur courage ». Mais des personnes étaient entrées dans ma vie et avait donné un petit plus à mon existence. Ils m'avaient apporté l'attention dont je manquais depuis le départ de mes parents. Car désormais, j'avais souvent l'impression de n'être qu'un fantôme à la maison, d'être là pour m'assurer qu'Ali et Lynn aillent bien, et de me tapir dans l'ombre avant de ressurgir une nouvelle fois pour accomplir mon devoir. J'avais l'impression d'être invisible aux boulots, les clients s'enchaînaient, m'adressant quelques regards et quelques politesses, sans vraiment s'attarder sur la personne en face d'eux. Il m'était déjà arrivée de tomber sur des connaissances qui ne m'avaient pas reconnu, trop occupés à regarder ailleurs. Lorsque tu es serveuse, lorsque tu t'occupes d'ouvrir un cinéma chaque soir, tu n'es rien. Tu n'es rien qu'un figurant dans le décor que les gens ne regardent pas, ne remarquent pas. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'aime me faire remarquer, j'aime que l'on me voit, bien au contraire, mais à force de s'habituer à ne pas être vu, on finit par s'oublier soi-même. Mais Cody était arrivé, et m'avait donné de l'espoir. Il m'avait donné l'espoir que quelqu'un m'aime, me voit, me désire... Ce que je pensais impossible depuis pas mal de temps... Mais je me sentais coupable. Coupable de penser à moi, et de ne plus apporter autant d'attention à mes deux ados. Je voulais être une grande soeur, presque une mère, non qu'une pseudo soeur qui n'était là que pour leur faire à manger chaque midi, et chaque soir. Des moments avec eux, il n'y en avait plus. Et je comptais aussi rattraper le temps perdu avec eux...

    « D'accord, pousses-toi por favor mi amor. » Je l'éloignais de moi en tendant le bras, la paume ouverte, et lui lançais un sourire en coin. Il venait me tenir afin que je sois stable sur le skate, et j'eus bien du mal à ne pas m'effondrer de rire... C'était tellement mignon. Je passais ma main dans sa touffe de bouclette, appuyais sur ma jambe droite, et m'élançais. Je levais les bras tout en souriant. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas senti le vent fouetter mon visage et s'engouffrer dans mes vêtements et mes cheveux. Cela faisait énormément de bien. Je pris de l'élan et sautais, faisant tourner le skate sous mes pieds. Arrivé devant de Summer, je fis demi-tour et revins vers mon frère. Je m'arrêtai devant chez les Montgomery et ne pus m'empêcher de regarder la fenêtre où se trouvait la chambre de mon Cody. Je me tournais alors vers mon frère et souriais.

    « Alors Monsieur Albright, on en perd ses mots? » Je lui tirai la langue et descendis du skateboard. J'enlevais mon bonnet, passais la main dans mes cheveux, et le remis. Puis je regardais mon frère, fière de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Mer 20 Fév - 2:49

Alors qu'Alistair regardait sa soeur tenter de rester droite sur son skate, il laissa ses pensées vagabonder. Cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas vu Balthazar, cela lui manquait. Ce n'était pourtant pas à cause de sa punition, cela ne l'aurait pas tellement arrêté; ils ne s'étaient juste pas croisés, et cette situation le contrariait. Pendant qu'il réfléchissait, son ongle s'attaquait distraitement mais férocement à la peinture du muret des Wainwright, justement. Un "poc" lui fit baisser les yeux. Un petit morceau de ciment avait finalement cédé sous ses assauts répétés. Il fronça les sourcils, bougea un pot de fleurs pour cacher le trou et donna un coup de pied dans le morceau tombé au sol avant de redresser la tête, un grand sourire innocent collé au visage.
Juste à temps pour sentir une main ébouriffer ses précieuses bouclettes.

"ON NE TOUCHE PAS MA MASSE CAPILLAIRE, MERCI."

Son ton agressif s'évanouit cependant lorsqu'il prêta attention à ce que sa soeur était en train de faire. Mais, mais, mais. C'est qu'elle se moquait de lui ! Elle savait faire du skate et... et même faire des figures. Sa soeur était-elle CatWoman la nuit ? Lui avait-elle caché quelque chose ? Faisaient-ils partie d'une famille de super-héros, leurs parents ne revenant que peu souvent car trop occupés à sauver le monde ? Mais alors... Lui aussi devait avoir des supers-pouvoirs ! Peut-être que c'était une volonté divine s'il arrivait à engloutir à peu près n'importe quoi et en n'importe quelle quantité. Peut-être que ses plans machiavéliques étaient destinés à devenir de grandes choses et-

"Alors Monsieur Albright, on en perd ses mots ?"

Alistair cligna des yeux. Se concentrer, on lui avait déjà fait la remarque plusieurs fois dernièrement.

"Je vois que tu n'es qu'une vile cachottière qui ne prendrait même pas 5 minutes pour partager ses secrets avec son petit frère chéri, j'aurais le droit d'être vexé même !"

Ses mots contredisaient son sourire en coin lorsqu'il fit sauter le skate dans ses mains d'un mouvement du pied. Il le posa contre le mur, se pencha en arrière dans le jardin des Wainwright, farfouilla dans la haie et finit par se redresser, une vieille planche de bois dans la main.

"Que dirais-tu de quelques obstacles sur cet asphalte sans défaut, pour pimenter un peu la chose ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Mer 20 Fév - 18:01

    Ne pas toucher à ses cheveux? Une des nombreuses règles interdites par mon petit frère que j'aimais enfreindre. Ce n'était rien à côté de toutes celles que lui enfreignait au quotidien. Je riais, j'aimais sa tête étonnée. En effet, ces moments avec Alistair m'avaient énormément manqués, et j'étais bien contente de les retrouver. Il me fit rire lorsqu'il me répondit, et je descendis du skate en manquant de me casser la figure tellement je riais.

    « Tu croyais que j'étais chiante à en mourir au collège et au lycée? Avec Zain on faisait sans arrêt du skate, faut pas croire! » Partager mes secrets avec Alistair? C'était vraiment une très mauvaise idée de confier quelque chose à Alistair avec la délicatesse dont il faisait preuve au quotidien. Je tenais le skate dans ma main droite et regardais mon frère se pencher et chercher quelque chose dans la haie des Wainwright. Mais que faisait-il encore? J'étais prête à l'engueuler une fois de plus lorsqu'il sortit un skate. Ce devait être à Balthazar, je restais donc muette et le regardais. Des obstacles? Quelle bonne idée il avait eut. Aujourd'hui, c'était fille contre gars, Albright contre Albright, le premier round était lancé, et je comptais bien le gagner.

    « C'est parti, à toi l'honneur p'tit frère! » Je souris et reculais pour lui laisser la place de faire ce dont il avait envie. Je regardais autour de moi et réajustais mon bonnet sur ma tête. Puis, je posais les yeux sur mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Mer 27 Fév - 1:48

Pendant qu'il traversait la rue pour aller chercher un des pots de fleurs sur le muret de sa propre maison, il réfléchit à ce que sa grande soeur venait de dire. C'est vrai qu'il s'imaginait mal Zain parler potins et maquillage à longueur de journée avec sa soeur, mais bon. Il ne s'était jamais vraiment représenté leur adolescence non plus.

- Une vraie Albright, une vraie rebelle, j'en verserais presque une larme émue !, lâcha-t-il avec un petit rire.

Il finit par trouver un pot de fleurs vide qu'il déposa face contre terre au milieu de la route. A l'aide d'une vieille planche il acheva de construire un petit tremplin. Il se recula pour admirer son oeuvre, les poings sur les hanches.

- Et si jamais une voiture passe... Et bah elle fera demi-tour !

Il s'empara du skate de Balth' et vint se tenir auprès de sa soeur.

- Puisque tu m'as l'air d'être une experte, vise un peu ça !

Il posa le pied gauche sur la planche, et commença à patiner de plus en plus rapidement à l'approche de son tremplin de fortune. Il sentit les roulettes décoller du bois pour s'élever dans les airs, et fit tourner le skate sous ses pieds avant d'être à nouveau happé par la gravité. Il atterrit avec élégance sur le goudron avant de faire demi-tour et de s'arrêter. Il releva le regard pour rencontrer celui de sa soeur.

- Montre ce que tu as dans le ventre, Harper Ière !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Lun 18 Mar - 19:52

    Alistair était le roi pour les trucs dangereux et improvisés. Je ne saurai dire le nombre de conneries il avait pu me sortir depuis le départ de mes parents. Je le regardai aller chercher le pot de fleur à la maison. Je priais juste qu'il n'aille rien piquer chez les Wainwright ou les Montgomery, le connaissant, cela aurait pu se produire... Il revint, et m'improvisa un tremplin pourri pas vraiment stable. Je sourcillais en le regardant et soupirais en levant les yeux au ciel. Plus inconscient que ça, tu meurs. J'avais passé sous silence ses railleries, m'étais contentée de sourire, comme à mon habitude. Je le regardai juste, j'observai ses moindres faits et gestes. Etait-il capable de se montrer tel qu'il était en dehors de la maison avec Balt et ses potes comme il pouvait se montrer avec moi? A mon avis, oui. Il était juste pire avec les autres...

    « Moi j'espère juste que si une voiture passe et que le conducteur t'aperçoit, qu'il appuie sur l'accélérateur pour te dégommer comme une quille... Comme ça, sois tu meurs sur le coup, sois tu t'en sors avec un bon coup sur la tête, qui j'espère, te remettra le cerveau en place! » Je riais et le regardais, un sourire étirant mes lèvres. Il leva les yeux vers moi et afficha une expression bizarre. C'était tellement bon de faire chier mon frère. Il me lança alors de le regarder faire ses cabrioles sur son truc, et je le suivais du regard. C'était pas mal, il fallait l'avouer... Je posais alors mon skate par terre et mis un pied dessus, je m'élançais, pris de l'élan, et sautais. Je sentais le vent s'engouffrer dans le peu de cheveux qui sortaient de mon bonnet, et me glacer les joues. Je fis la même figure que lui, parce que de toute manière, je ne comptais pas essayer autre chose sur son truc. Et j’atterris comme une princesse, en finissant sur un dérapage histoire de me positionner à côté de lui. Je souris et regardais l'obstacle.

    « Y'a du progrès à faire en matière d'improvisation d'obstacles frérot. » Je lui tapais sur l'épaule et m'élançais. Je fis la même chose, mais à l'envers. Avec Zain, nous avions l'habitude de sauter sur tout, de tous les côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Mer 17 Avr - 0:50

Alistair lança un regard bizarre à sa soeur, se demandant si elle pensait vraiment ce qu'elle venait de dire. C'est sûr que la vie de ses deux soeurs serait certainement plus facile sans lui, il ne cessait de se mettre dans des situations compromettantes, mais bon, tout de même...
Il décida de chasser ces idées noires en voyant un sourire s'étirer sur les lèvres d'Harper, et après avoir fait son saut il s'assit sur le trottoir pour l'observer, tout en jouant avec son skate du bout du pied.
Le jeune homme regarda sa soeur se préparer, s'approcher de l'obstacle, prendre de l'élan et effectuer la même figure qu'il venait de réaliser. Non mais, quel plagiat !

"Eeeeh, tu triches ! Tu me parles d'improvisation d'obstacles, mais elle est où ton improvisation de saut ? Elle est où la beauté créative, hein ?"

Alistair secoua la tête, faussement désemparé. Il ferma les yeux quelques secondes, profitant des derniers rayons du soleil dansant sur son nez. Ce n'était pas si mal de passer un après-midi avec Harper finalement. Il avait toujours eu plus de points communs avec elle qu'avec Lynn de toute manière, même s'il n'aurait su dire pourquoi. Rouvrant les yeux et se redressant, il vola le bonnet de sa soeur aînée, l'enfonça sur sa tête et sortit quelques Malabar de la poche arrière de son jean.

"Goûter ?" lui lança-t-il, en lui tendant un chewing-gum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Ven 19 Avr - 20:09

    « Je sais. Bon, ok. T'as gagné. Je sais faire quelques trucs, je suis pas une pro non plus! » Je m'asseyais à côté de lui, vexée. Moi? Pas de beauté créative? Enfin il avait sûrement raison... Je n'avais jamais été très douée en arts, ou je ne sais quoi, il avait toujours eut plus d'idées que moi. J'avais l'imagination, mais c'était tout. Je n'étais pas capable de créer quoique ce soit. Je regardais mes pieds, faisant tourner le skate entre mes jambes. Je m'apprêtais à dire quelque chose lorsque mon frère me piqua mon bonnet et me proposa un chewing gum en guise de goûter. Je riais et acceptais, puis je le mis dans ma bouche. C'était, ma foi, un très bon goûter, peu calorique, et qui nécessitait de manger tôt ce soir comme celui-ci nous creusera le ventre d'ici quelques dizaines de minutes. Cela me permettra d'aller dormir tôt et de me reposer. Bonne nouvelle je trouve!

    « Tu sais quoi? J'en ai marre de cette vie! Je vais changer de boulot. » Mais pour faire quoi? Telle était la question... Il était trop tard pour reprendre les études judiciaires, mais j'étais convaincue que je pouvais trouver un autre métier qui me conviendrais, mais qui ne nécessitait pas de longues études. Je regardais mon petit frère et je souris. J'avais trouvé.

    « Les enfants... » Murmurais-je à moi-même. Un sourire s'étira sur mes lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Ven 26 Avr - 21:21

La déclaration d'Harper le prit de court. Changer de boulot ? Il avait toujours admiré sa soeur, secrètement, pour ce qu'elle faisait. Il ne souhaitait à personne d'avoir à prendre en charge son petit frère et sa petite soeur tous les jours, de foutre en l'air sa jeunesse et son avenir pour subvenir à leurs besoins, et garder le sourire chaque jour malgré ça. Elle travaillait déjà quand leurs parents étaient partis, mais elle aurait pu dire m*rde à tout le monde et mettre son petit frère et sa soeur à la DDASS. Et malgré tout, elle s'en sortait merveilleusement bien. Cependant, changer de travail était sans doute risqué... Peut-être qu'il faudrait qu'il s'y mette, lui aussi. Ce n'est pas son excellence académique qui allait le sauver, de toute manière.

"Tu veux abandonner le service ?"

Il s'arrêta un instant. Après tout, ils étaient déjà assez bas, ça ne pourrait pas être bien pire, et il lui devait bien ça. La soutenir, pour une fois qu'elle exprimait la volonté de faire quelque chose qui lui plaise, une chose qu'elle choisisse, pour une fois.

"Mais pour faire quoi ? Je veux dire, je suis sûre que tu es capable de tout faire, c'est juste que, je me demande !"

Sa réponse le surprit encore plus que son choix. "Les enfants ?!" Il rit pendant un court instant. "Tu n'en as pas eu assez, d'élever deux ados rebelles ? DIS-MOI, T'ES PAS ENCEINTE AU MOINS ?", s'écria-t-il, horrifié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
THRIFT SHOP


Féminin
Nombre de messages : 321
Etudes/Metier : En pleine réflexion
Love : Zain Richardson mais...
Humeur : Joyeuse
White blank page
Inscription : 18/11/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Ven 28 Fév - 20:09

    Rien n'était facile. J'avais du mal à accorder ma confiance, à aimer, et j'avais du mal à assumer mon rôle de tutrice. Beaucoup de mal. Mais à ma grande surprise, ni Lynn ni Alistair ne s'en plaignait. Peut-être ne se rendaient-ils pas compte que j'étais une soeur abominable, que je pensais trop à moi et non à eux. Ou bien, ils ne voulaient pas me blesser. Quoi qu'il en soit, je pus déceller de l'inquiétude dans la voix de mon frère lorsque je lui annonçai que je voulais changer de boulot. Ma décision était soudaine, mais je n'en pouvais vraiment plus que ma vie ne change jamais. A mon âge, la nouveauté, le changement était essentiel. Or, ma vie ne bougeait pas d'un pouce, hormis ma relation amoureuse avec Cody non officielle qui changeait mon quotidien et me rendait enfin heureuse. Le bonheur était une chose à laquelle j'avais rarement goûté depuis le départ de mes parents.

    « Ouaip. Je suis le larbin de tout le monde au boulot, tu ne penses pas que je peux faire mieux que servir des sandwich et ouvrir le cinéma? En plus pour ce que je gagne... » Je soupirais. Je ne me sentais pas à mon avantage au travail, je me sentais rabaissée, humiliée, et j'en avais assez de cumuler ces deux boulots pourris. Et j'en avais assez de cette vie, je voulais changer, évoluer, et je sentais qu'en continuant de travailler au cinéma et au café, je n'allais pas pouvoir m'épanouir comme je le désirais. J'explosais de rire lorsqu'il me demanda si je n'étais pas enceinte. Ah ça non, ça ne risquait pas. Je mis du temps à me remettre de sa question et finis par répondre, essouflée : « T'es fou Ali! Je parlais de travailler avec les enfants! » Je riais de plus belle et m'asseyais par terre. Je regardais alors l'heure sur ma montre et me levais précipitemment. J'avais oublié mon rendez-vous avec Adrian, il m'avait appelé en panique le matin même pour que l'on se voit. Il allait mal, très mal. Il devait encore avoir merdé avec Juliet. Maintenant que le petit Logan était né, j'espèrai que tout irait mieux dans sa vie sentimentale, il fallait croire que non. Je me tournais alors vers mon frère. « Je suis désolée fréro, j'ai oublié que je devais aller voir les O'Connell, je reviens dans pas longtemps. Choisis un film en attendant, on ira au ciné après pour me faire pardonner de partir si vite. » Je lui fis un signe de la main et me mis à courir. La maison des O'Connell n'était plus très loin. Une fois arrivée, je toquais et mon ami m'invita à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper) Sam 28 Juin - 22:18

Alistair fit revenir son skate vers lui du bout du pied, sans lever ses fesses du trottoir. Il hochait la tête en écoutant sa soeur, plongé dans ses pensées. Il n'avait jamais pensé que ses petits boulots étaient à la hauteur de sa soeur. Elle était... majestueuse, fière, et elle avait de quoi.

"C'est vrai que t'as de l'expérience dans l'éducation d'enfant" répondit-il, avec un sourire gentil, comme pour bien insister que pour une fois, il n'était pas sarcastique.

Ca le rassurait quand même qu'elle ne soit pas enceinte. Quelque part, il y avait une petite satisfaction égoïste. Sa soeur aînée leur avait, à Lynn et à lui, prodigué tant d'attention et de soin ces dernières années qu'il ne se sentait pas prêt à être abandonné une nouvelle fois. Il était plutôt satisfait qu'un bébé ne vienne pas tout chambouler.
Il fronça un sourcil lorsqu'Harper se leva précipitamment, dépliant ses longues jambes à sa suite.

"No problem sister ! Je te textote tout ça, on se rejoint là-bas."

Il la regarde s'éloigner, appuya d'un coup de pied ferme sur l'extrémité de son skate et le récupéra d'un geste expert, avant de disparaître derrière la porte du n°40.

The end
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La quête du Saint-Skate (ft. Harper)

Revenir en haut Aller en bas

La quête du Saint-Skate (ft. Harper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-