Partagez|

You've got that something, what can I do? • Carl & NJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Ven 24 Mai - 0:04



Shame on me.

Aujourd'hui c'est dimanche, soit le jour que je déteste le plus et que je maudis! Franchement pour moi, c'est le jour le plus déprimant de la semaine. Toujours la même routine ennuyante, réveille un peu tardif, flâner au lit, me laver, m'habiller à la va vite d'un jogging où je me sens à l'aise, prendre mon petit déjeuner et retourner dans mon lit avec mon pc en regardant des séries. Mais honnêtement se programme de déprimée sans vie commençait à me lasser. Je voulais faire autre chose aujourd'hui. Je m'allongea sur le dos et fixa le plafond comme si une idée allait y apparaître comme par magie. Je souffla bruyamment et ferma les yeux un instant, vraiment ma vie social laissait à désirer, pitoyable. Je me redressa et me mis en tailleur, la tête dans les mains et balaya d'un regard vide les murs de ma chambre.
Et soudain, illumination, Carl! Pourquoi penser à lui soudainement? À cause d'une des photos accrochées sur mon mur, une photo de moi et Elin déguisé, c'était le jour de la fête d'Halloween et en arrière plan on peut voir Carl faire une grimace, croyant qu'il gâcherait la photo, mais pour moi c'était tout le contraire. Et oui j'étais folle amoureuse de lui... Folle, ouais c'était le cas de le dire. N'empêche que je dois avouer que ma lubie pour Carl ne s'étais pas totalement arrêté, il y a un peu près une semaine je l'avais croisé et mon cœur avait raté un battement tendis que mes joues s'étaient empourprées.
Et voilà, j'avais trouvé comment pimenter mon dimanche! Je sauta de mon lit, troqua mon jogging contre un slim et mon vieux sweat contre un pull puis m'occupa de mes cheveux. Une fois mon apparence un peu plus soigné, je me dirigea vers mon bureau, attrapa une feuille, un stylo, griffonna rapidement un mot d'amour et glissa la lettre dans une enveloppe ou j'y écrivis avec une belle écriture Pour Carl. Je la fourra dans mon sac et descendis les escalier en trombe, traversa le salon sans faire attention aux membres de ma famille en lâchant un « Je sors, j'en ai pas pour longtemps. » et je claqua la porte derrière moi. Marchant en direction de la maison de Carl.
C'était pas la première fois que ça m'arrivais de lui écrire anonymement mes sentiments. Mais ça faisait longtemps que je l'avais pas fait et cette mini excitation m'avait manqué je dois bien l'avouer, même si je trouvais que ça pouvais faire psychopathe. Mais c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour lui parler, car oui à cause de ma timidité légendaire je me suis faite doubler par ma sœur. Et moi, bah comme d'habitude j'étais dans l'ombre. À environ deux maisons de celle de Carl je ralentis le pas et marcha lentement en direction de sa boîte aux lettres tout en essayant de faire attention aux gens autour de moi, je voulais en aucun cas me faire démasquer! Je baissa la tête, sortis la lettre de mon sac et la glissa dans l'entaille prévue à cette effet. Je tourna les talons prête à faire demi tour jusqu'à chez moi lorsqu'un bruit de serrure me glaça le sang. « Merde, dites moi que c'est pas ce que je pense! » balbutiais-je en chuchotant. Je voulais prendre mes jambes à mon cou mais à quoi ça va servir? Je cours pas assez vite, je me ferais rattraper pour sûr. Je maudis le dimanche!
Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Ven 24 Mai - 12:13


L'eau chaude coulait le long du corps de Carl, et la vapeur d'eau chaude remplissait la pièce. Penchant la tête en arrière, il ferma les yeux en mettant sa tête sous le pommeau de la douche. Il s'étira et soupira, appréciant cette eau bien chaude en ce Dimanche matin. Il profitait de rester longtemps dans la salle de bain, avant que ses sœurs y viennent. Surtout depuis que la salle de bain de Carl réceptionnait l'eau la plus chaude de la maison, allez savoir pourquoi. Ce qui faisait également que quand il prenait sa douche, l'eau était froide pour tout le reste de la famille.(a) Mais ce matin, toute la famille dormait encore, du coup il avait du temps. Lui était levé depuis assez longtemps. Ou plutôt, il ne s'était pas couché. Hier soir, bon, tout le monde se doute que Carl Spencer ne reste pas chez lui un samedi soir ! Il avait fait la fête avec ses potes, badass ou non, et avait bu comme un trou toute la nuit. Il était rentré chez lui à 8 heures, en pleine forme. S'il avait vomi pendant la soirée ? Evidemment. Mais Carl savait quand il fallait le faire. Quand il se rendait compte qu'il était au bord de la mauvaise cuite -celle qui vous fait rester trente ans à dire bonjour à la cuvette-, il allait se faire vomir, et revenait tout sourire pour recommencer à boire. Et du coup, il allait bien, et pouvait, comme aujourd'hui, ne pas dormir. Technique de badass. Sauf que, bien sûr, il évitait de l'avouer aux autres, car se faire vomir, c'était un peu la fascination des anorexiques, et lui ne voulait pas de cette étiquette là. Et l'idée de mettre des étiquettes aux gens, il adhérait encore moins. Bref.

Le Spencer se délassait alors sous l'eau bien brûlante de la douche -et tant pis pour la facture de gaz-, profitant d'un rare moment. Dans pas longtemps, ses sœurs allaient débarquer, et toute la famille allait se réveiller, et la maison ne serait plus aussi calme. C'était l'un des avantages de rentrer tard -ou plutôt tôt- de soirée, il avait l'impression d'être seul dans la maison, et le silence lui faisait un bien fou. Surtout après le bourdonnement de la musique qui résonnait encore dans ses oreilles. Mais là, il était bien. Passant une main dans sa nuque, il l'étira un moment avec une grimace. Il avait fait quoi hier déjà ? Ce mal à la nuque était intriguant.. Il haussa les épaules. Bah, peu importait. Carl finit par tendre la main vers le robinet pour le fermer. Il baignait dans une atmosphère de brume chaude, et un peu plus et il se croirait dans une salle de chicha. L'étudiant récupéra une serviette qu'il mit autour de sa taille et passa une main dans ses cheveux pour les essorer. C'était chiant pour ça les cheveux mi-longs. Il était même tenté d'utiliser le sèche-cheveux, mais s'il le faisait, ça faisait un peu.. moumoute. Sans même se regarder un moment dans le miroir, Carl sortit de la salle de bain, et pénétra dans sa chambre, son corps fumant un peu, dû à la différence de température. Il s'allongea sur son lit et laissa pendre sa tête en arrière, ayant une petite vue sur l'extérieur. Il aurait du passer sa journée en zombie, comme l'étaient sûrement Elias ou Cameron, mais lui, non, il allait bien. Sûrement les bienfaits de la douche (a). Ceci dit, la position allongée donna envie à Carl de fermer les yeux. Mais il décida de ne pas céder à l'envie, parce que s'il commençait à dormir, c'en était foutu de la journée. Il allait alors se relever quand il aperçut une ombre passer à la fenêtre, quelqu'un dans la rue qui se dirigeait vers leur entrée. Il haussa un sourcil puis se releva et enfila rapidement caleçon et pantalon pour aller voir qui c'était. Il chopa un t-shirt au passage mais ne l'enfila pas, se contentant de dévaler les marches, l'habit en main. Cela ne le dérangeait pas d'accueillir des gens torse nu, c'est pas comme si personne ne l'avait vu non plus (a).

Tournant la clé dans la serrure, il ouvrit ensuite la porte et fit face à la jeune Hamilton, qui au bout de l'allée paraissait s'éloigner de la boîte aux lettres. A Magnolia, les maisons comportaient des petites allées et les boîtes aux lettres étaient au bout, ce qui permettait sûrement au facteur d'aller plus vite. Bref. Intrigué, Carl ferma la porte derrière lui et se dirigea vers la jeune fille -pied nus sisi-. « Nora Jane ? » fit-il, n'étant pas sûre que ce soit elle ou sa sœur. Il avait appris à la différencier, il ya un petit bout de temps, mais il les avaient perdu de vu depuis bien deux ans, aussi avaient-elles peut-être changé..

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Jeu 30 Mai - 21:29



Shame on me.

Et bien moi qui voulais animer mon dimanche monotone, j'avais gagné le gros lot. Je crois que j'aurais pas pu faire mieux pour mettre du piquant dans ma vie social dominicale. Mais dans quelle situation je me suis foutue, mon Dieu! Je passa rapidement mes mains sur mon visage. Comment je vais m'en sortir moi maintenant? J'aurais voulu me trouver à six pieds sous terre tellement je me sentais embarrassé en ce moment. J'en croyais pas mes oreilles, c'était Carl. Je pouvais reconnaître cette voix entre cent, il avait un timbre et une intonation unique, impossible de ne pas la mémoriser.
Mon cœur faillit s'arrêter net quand j'entendis qu'il prononça mon prénom. Merde, il m'a reconnu! Je ne rêvais pas, il avait appelé Nora Jane et non Elin. Pourquoi pas Elin? Surement car si c'était elle, ça aurait été plus logique, qu'elle toque à la porte car elle n'a pas peur d'aborder les garçons. J'étais donc coincé, je pouvais pas me faire passer pour ma jumelle, une fois c'est déjà assez. N'empêche j'étais toujours de dos, fallait que je réagisse maintenant. J'inspira à fond et fis volte-face tout en gardant les yeux au sol. J'avais tellement honte, il m'a presque prise la main dans le sac. Je remarqua qu'il était pied nue ce qui m'arracha un sourire. Toujours aussi spécial ce Carl.

Je me mordis l’intérieure de la joue et pris mon courage à deux mains pour affronter son regard. « T'es sûre de ce que tu avances? » lançais-je en essayant d'avoir l'air sûre de moi, histoire de le faire hésiter un peu. Je remarqua qu'il était torse nu mais qu'il tenait son t-shirt dans sa main. Je pris sur moi pour ne pas virer rouge pivoine, j'étais pas hyper à l'aise avec la nudité. Certes c'était pas comme si il était en boxer devant moi, mais la vision de son torse -plutôt agréable pour les yeux soit dit en passant- me troublait assez. Je me fis violence et fis comme si j'étais habitué de vivre ce genre de scénario. Je me passa une mèche de cheveux derrière l'oreille et lui adressa un sourire. « Ravie de te revoir Carl, ça fait un bout de temps! » dis-je en haussant légèrement les épaules. Comme si j'étais là sans raison et que notre rencontre était dû au parfait hasard. Je priais tous les Dieux possible pour qu'il ne récupère pas le courrier. Je tira machinalement sur les manches de ma veste tout en me rendant compte de l'étrangeté de la situation.
Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Jeu 30 Mai - 23:20


Pieds et torse nus, Carl se tenait devant chez lui, t-shirt à la main, interpellant la jeune Hamilton, qu'il pensait avoir reconnu. Ses pensées se confirmèrent lorsqu'elle se retourna et commença à parler. Il sourit, reconnaissant bien Nora Jane dans ses paroles. « Ouais. » déclara-t-il, confiant. « J'ai appris à vous différencier, depuis le temps. » Si seulement il savait, ce pauvre Carl, qu'il les avaient bien confondu ce fameux soir-là .. ! M'enfin, c'était une autre histoire. Carl la regarda et sourit en la voyant gênée, il ne la connaissait que trop bien, depuis le temps, et il se doutait que voir un mec torse nu ne la mettait pas trop à l'aise. Lui et les jumelles, ça datait un peu. Les Hamilton et les Spencer étaient des familles bien ancrées à Magnolia depuis longtemps et les trois jeunes avaient le même âge, ce qui les avait placés dans la même classe depuis longtemps. D'autant plus que Carl était sorti avec Elin pour un court moment, au lycée. Mais la relation ne leur plaisaient pas, aussi avaient-ils rompus, et d'ailleurs depuis, ne s'étaient plus vraiment reparlés. Encore une relation à fixer, se dit-il. On aurait dit que la file s'agrandissait ces derniers temps, c'était hallucinant. Il en avait marre, pourquoi c'était pas facile, les relations avec les gens ? Tss.

Nora Jane finit par faire un sourire à Carl et lui adresser un pseudo-bonjour, comme si elle changeait tout à coup de personnalité. Bah alors ? Carl haussa un sourcil puis lui sourit à son tour. « Ouais ça fait longtemps, en effet ouais. Deux ans, non ? Tu fais quoi maintenant ? » Le Spencer remarqua alors qu'il avait toujours pas enfilé son t-shirt, et même s'il faisait beau, un petit vent lui caressait les côtes, et c'était pas trop agréable. C'était bizarre qu'il n'ait pas croisé Nora Jane depuis tout ce temps. Pourtant Magnolia c'était petit comme ville. Faut dire aussi que Carl n'était plus en trop bons termes avec Aaron non plus, ces derniers temps. Bref, la galère.

« Au fait, tu passais dans le coin pourquoi ? » demanda-t-il alors, direct. C'était assez intriguant. Il ne lui avait pas parlé depuis le lycée, et d'un coup, il la voyait passer devant chez lui. Et c'était étrange. Pourquoi aujourd'hui, devant chez lui ? Il y avait quelque chose d'assez louche mais Carl n'arrivait pas à mettre la main dessus. Peut-être n'était-ce que le hasard ? Mouais. « D'ailleurs, tu veux rentrer ? J'y ai même pas pensé. Il fait un peu froid là, nan ? » rajouta-t-il en désignant sa maison d'un geste de la main. Non, Carl n'était pas frileux. Mais il regrettait un peu la bonne chaleur de son lit et puis de la douche. En y pensant, il s'étira, et il s'en foutait que c'était pas une chose à faire en public. Il avait besoin de s'étirer, il s'étirait, point barre. Pourquoi fallait-il toujours interdire des choses naturelles ? Voyons. C'est comme se moucher en public. Alors ok, c'est pas très propre, mais vaut-il mieux se moucher plutôt que de s'essuyer salement avec sa manche ? Non mais sérieusement, où va le monde.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Ven 31 Mai - 18:17



Shame on me.

J'aime bien ce genre de moment, où je connais la vérité et que l'autre personne affirme la connaître aussi alors que... pas du tout. Carl était totalement persuadé de savoir me différencier de ma sœur, ce qui pour aujourd'hui est certes valable. Mais je ne pouvais m’empêcher de repenser à la fois où je me suis faite passer pour Elin en allant à leur rendez-vous. Sa voix était pleine de conviction et je trouvais ça trop mignon, j'essaya tant bien que mal de garder mon sérieux, mais un rire s'échappa de ma gorge. Je plaqua ma main droite sur ma bouche et en retrouvant mon calme je lui adressa un regard amusé. « Excuses-moi, c'est juste que t'as l'air si sûre de toi et j'imaginais ta tête si c'était belle et bien Elin. » dis-je pour me justifier. Fallait bien que j'invente un truc, je ne pouvais évidemment pas lui avouer la vrai raison de mon mini fou rire. Il allait me prendre pour une folle sinon.

Carl approuva le fait que ça faisait longtemps en précisant en années. C'est vrai que j'avais pas réellement réalisé que ça faisait deux ans qu'on avait perdu contact, et que nos chemin s'étaient séparés, il en était de même avec ma jumelle d'ailleurs. « C'es ça oui, deux ans. » validais-je avec un petit pincement de nostalgie au cœur. « Et bien j'étudie la littérature, je suis en seconde année à Rutgers et voilà. Toi tu fais quoi? » rajoutais-je.

Il en arriva à ce que je redoutais. J'haussa les épaules et les mains en faisant comme si de rien n'était, comme si c'était une question normal. « Oh bah je sais pas vraiment en fait, j'avais besoin de sortir de chez moi donc j'ai décidé de faire un tour. Puis n'ayant pas vraiment de but précis j'ai laissé mes pas me guider et voilà, le hasard a fait que je passe par là. » expliquais-je naturellement. Avec Elin comme sœur, j'avais appris à échafauder rapidement des bobards en répondant du tac au tac, sans trop tarder à répondre pour montrer aucune hésitation. Quand elle avait besoin que je la couvre pour un truc, il fallait que je laisse percevoir aucun signe de stress donc elle m'avait donné des tuyaux. J'espérais avoir persuadé Carl en tout cas.
J'étais un peu surprise quand il me proposa de rentrer chez lui. En effet il faisait un peu frais mais honnêtement avec la petite dose de stress je ne sentais même pas le froid. « Oh non, merci. Je voudrais pas déranger, vraiment. Mais c'est gentil. » répondis-je en souriant. En le voyant s'étirer je rajouta, « Puis t'as plutôt l'air fatigué, je veux pas te retenir plus longtemps. »
Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Ven 31 Mai - 19:27


Nora Jane émit un petit rire quand Carl annonça qu'il savait les différencier. Il haussa un sourcil, se demandant si elle n'était pas devenue folle. Y avait-il quelque chose qu'il ne savait pas ? Il commençait à avoir un gros doute. Et si jamais elles s'étaient déjà amusées à s'échanger .. ? Non, mais non, ce n'était pas possible, il aurait remarqué quand même. ..non ? Oulah. Finalement, Nora Jane le rassura en disant qu'elle aurait imaginé sa tête si elle avait été Elin. Le Spencer fit la moue puis sourit d'un air moqueur. C'est qu'elle avait acquérit de la confiance en elle, depuis le temps ! Après quelques paroles échangées, NJ confirma que cela faisait deux ans qu'ils ne s'étaient pas vus, et qu'elle faisait de la photographie. Carl eut un air étonné. « Ah bon ! C'est super ça. ça te plaît ?  » demanda-t-il. « Et Elin, elle fait quoi ? » rajouta-t-il, curieux. C'était toujours drôle de voir où en étaient les gens qu'on avait rencontré au lycée et qu'on connaissait depuis tout petits. Avec un semblant d'air supérieur -comme il en avait si bien l'habitude-, il répondit à la question de la jeune Hamilton. « Je viens d'entrer en école de vétérinaire, à vrai dire. » Ouais, il en était fier. On le traitait d'arrogant, mais il s'en foutait. Que serait Carl Spencer sans son orgueil ? (a)

L'étudiant aborda en suite la présence de Nora Jane dans le coin. Elle lui répondit banalement qu'elle se baladait juste pour prendre l'air, et qu'elle passait par là par hasard. Plausible. Carl haussa les épaules avec un sourire. « Cool, belle coïncidence alors. » Il n'allait pas s'étaler sur le sujet, elle ne paraissait pas mentir, alors il n'allait pas chercher la petite bête. Un petit vent souffla et le Spencer lui proposa alors de rentrer chez lui, mais elle refusa, ne voulant pas le déranger s'il était fatigué. « Rho, mais n'importe quoi, c'est le matin, j'vais pas me rendormir. » Puis il remarqua qu'il était toujours torse nu et que Nora Jane évitait un peu de le regarder. « Ah oui zut, j'avais oublié. » fit-il en rigolant, enfilant son haut. « Bon, mais allez viens, tu déranges pas ! » Il l'invita à a suivre, puis en passant à côté de la boîte aux lettres, il s'exclama. « Ah tiens, j'ai pas regardé s'il y avait du courrier ! » Oui on était Dimanche, mais la veille il n'avait pas eu le temps d'y aller non plus, ses parents étaient partis pour le week end, et ses sœurs ne regardaient certainement pas le courrier. Sortir dans le froid ? Très peu pour elles. Il jeta un coup d'oeil en arrière et vit Nora Jane comme pétrifiée et clouée au sol. « Bah alors ? J'ai dit un truc qu'il fallait pas ? »

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ Sam 25 Oct - 17:18



Je me mordis la lèvre. Il avait l'air de douter de mes propos. Si il découvrait la vérité... Je doutais fortement qu'il accepte de me reparler. Même si j'avais fais ça par... Tendresse ? Amour ? Je ne savais plus. Finalement je soufflais discrètement de soulagement lorsqu'on enchaîna sur autre chose. Je souris et répondis :

"-C'est vraiment bien. J'aurais jamais cru que je m'épanouirais autant dans quelque chose."

Et c'était vrai. Quand j'étais derrière mon appareil j'oubliais tout. Ma timidité. Ce que j'étais. Ce que j'aimerais  être. Je prenais des photos de paysages jamais de personnes. Ou alors c'était juste pour les albums souvenirs. Enfin bref. Pour mes photos, le plus souvent je me trouvais en pleine nature. Là-bas j'étais seule. Heureuse. J'oubliais mes tracas... Ces instants étaient sacrés pour moi. Finalement je redescendis sur terre lorsque il me demanda ce que faisait Elin désormais. Je répondis :

"- Elle fait des études pour devenir actrice. Je suis sûre qu'elle y arrivera. Elle est douée pour ça. Et puis c'est ce qu'elle rêve de faire depuis toujours"

Je lui souris et lui expliquais que je passais juste par là. Finalement je m'apprêtais à le suivre pour rentrer dans la maison des Spencer lorsque je me figea. Il ne fallait surtout pas qu'il touche au courrier. Du moins pas à l'enveloppe que j'avais mis dans la boîte aux lettres. Il ferait tout de suite le rapprochement. J'improvisais donc :

"-Mais... Le facteur passe pas le dimanche !"

Immédiatement, je soupirais intérieurement de soulagement. Au fil des ans j'avais acquis une capacité incroyable à déballer de bons mensonges vite et bien. J'avais souvent couvert Elin devant les parents. Et comme celle-ci ne voulait pas se faire choper, elle m'avait enseignée l'art dans lequel elle était passé maîtresse. Celui du mensonge. Et franchement vu la fréquence à laquelle se faisait chopée Elin lors de ces dernières années (proche de zéro) je me plaisais à croire que j'étais devenue plutôt forte pour balancer vite fait des mensonges bien ficelés. Il ne fallait pas hésiter et avoir l'air convaincu de ce qu'on dit. C'était ça, la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: You've got that something, what can I do? • Carl & NJ

Revenir en haut Aller en bas

You've got that something, what can I do? • Carl & NJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Carl Brouard: le protocole du buveur
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» 5 mars
» Carl Raxa [PV Satsuki Yotsuba]
» LE PALADIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-