Partagez|

Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Lun 3 Juin - 0:09


Lily sorti du vestiaire tout doucement, sa serviette enroulée autour d'elle. Elle jeta un coup d'oeil timide autour de la piscine pour voir s'il y avait beaucoup de monde. Heureusement on était en semaine, et il n'y avait presque personne. Quelques jeunes par ci par là, une ou deux familles, et le maître nageur. C'était mieux comme ça, moins il y avait de monde, mieux Lily se sentait, elle n'était pas à l'aise dans la foule, encore moins dans une foule où elle n'était pas anonyme. Dans ce quartier les bruits couraient trop vites, et Lily détestait sentir le regard des gens peser sur elle. Elle disait s'en foutre, mais même si elle faisait tout pour se protéger elle ne cessait de sentir cette gêne qui l'entourait où qu'elle aille, telle une bulle dont elle ne pouvait se défaire.

Lily laissa glisser sa serviette, et s'approcha de l'eau. Son regard croisa celui du maître nageur, mais elle détourna immédiatement la tête, elle ne voulait pas prendre le risque d'engager une relation sociale quelle qu'elle soit.

Elle glissa dans l'eau petit à petit. Elle était venue ici pour se détendre. Depuis longtemps maintenant sa vie était difficile, et même si elle avait remarqué que certaines choses lui faisaient du bien, elle préférait rester enfermée dans sa chambre à ruminer ses problèmes. Nager, être dans l'eau, ça elle aimait bien. Le problème est qu'elle devait se déplacer jusqu'à la piscine de Magnolia, et ici il y avait du monde, forcément des gens qu'elle connaissait, ce n'était pas cool.

Aujourd'hui Lily avait surpassé sa timidité, et elle se retrouvait enfin dans le grand bassin ! Elle se mit à nager. Elle faisait quelques longueur, à son rythme, s'amusant parfois à rester sur place, ou à descendre plus profondément pour nager près du sol comme s'il s'agissait d'un fond marin.

Elle aimait être sous l'eau, les bruits étaient filtrés, elle n'entendait plus rien, ne voyait plus personne. Même son corps ne la dérangeait plus, c'était comme si elle même n'avait pas d'existence physique, comme si elle n'existait plus.

Lily était en plein milieu de la piscine. Elle ressorti sa tête de l'eau et repris de l'air dans ses poumons. Elle regarda autour d'elle, chacun menait sa vie sans se préoccuper d'elle. C'était plutôt agréable.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Lun 24 Juin - 21:16

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

C'était un jour comme les autres pour Finnen. Il c'était levé ce matin, avait prit une douche, mangé son petit déjeuné, laissé un truc à manger à son frère ainsi qu'un mot lui indiquant qu'il s'était occupé du linge et l'avait laissé plié dans la buanderie. Oui, il agissait en vrai grand frère poule avec son frangin. Sa sœur elle.. Elle n'avait qu'à se démerder, il ne laverait pas ses strings. Enfin bref, il était ensuite sorti de chez lui pour aller à la piscine. Il avait une heure d'avance, comme chaque jour, et il en avait profité pour piquer une tête dans l'eau, comme chaque jour également.

Lily se serait-elle douté que, quelque heures avant elle, le maître nageur avait éprouvé la même sensation de libération qu'elle quand il avait plongé dans l'eau ? Le jeune homme aimait l'eau, c'était bien là, la seule raison qui le poussait à faire ce métier qui était, finalement, assez ennuyeux. Mais il aimait l'idée de pouvoir, chaque matin, fusionner avec l'eau, entrer dans un autre univers où il semblait être l'unique être vivant au monde. Il aimait la caresse de l'eau sur sa peau, les milliers de petites bulles d'airs qui entouraient son corps après un plongeons et cette impression que les sons qu'il entendait venaient de très loin. En fait, on aurait pu trouver des millions de raisons expliquant son amour de l'eau. Il adorait sentir ses poumons sur le point d'exploser, demandant grâce. Ou encore, il aimait le fait de se sentir en apesanteur, de pouvoir aller en haut et en bas comme il l'entendait. Mais plus que tout ça, l'eau l'apaisait. Il avait l'impression qu'elle entrait par chacune des pores de sa peau pour se glisser jusqu'à son esprit et l'envelopper d'un baume apaisant. Non pas qu'il soit particulièrement perturbé en général, mais ça le détendait toujours. Et en ce moment, ça lui permettait de garder son calme à chaque fois que le nom « James » résonnait dans sa tête. Bref, il avait nagé jusqu'à ce que ses muscles deviennent brûlant et qu'il sente que, si il continuait encore, son corps le lâcherait. Alors, il était sorti, c'était séché et avait enfilé sa tenue de travail. Juste à temps pour accueillir les autres membres de l'équipe et ouvrir la piscine au public.

Pour le reste.. C'était comme toute journée de la semaine : il n'y avait là que quelques retraités, un ou deux jeunes séchant les cours et des personnes dont c'était le jour de congé. Rien à voir avec le weekend d'une chaude journée d'été. Plus tard, vers 18h, la piscine serait fermée pour pouvoir accueillir les cours de natation. Aujourd'hui, c'était le groupe d'adulte. Il aimait bien travailler avec les adultes, c'était des personnes qui en général savaient déjà nager et ne demandaient qu'à progresser. Rien de comparable aux groupes d'enfants, qui venaient parce que leurs parents le voulaient et refusaient d'y mettre du leur. Mais pour le moment, il était perché sur sa chaise et surveillait distraitement le bassin. En réalité il était surtout plongé dans ses pensés. Mais il nota quand même le passage d'une jolie rousse qu'il ne connaissait pas et qui détourna rapidement son regard en croisant le sien. Avec sa chevelure et ses courbes, elle était certainement la personne la plus intéressante du bassin à cet instant. Oh, ne blâmez pas le jeune homme trop vite. Il n'y a rien de mal à noter la beauté de quelqu'un. Et puis il avait un faible pour les rousses. Ce qui ne voulait pas dire qu'il la draguerait, simplement qu'il appréciait son charme. Pour sa défense, il la remarqua également parce qu'elle avait l'air un peu triste et timide. Aussi, par habitude, il garda un œil sur elle, au cas ou. Après tout, c'était son métier.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Ven 28 Juin - 15:56


Après quelques longueurs à un rythme très tranquille, Lily s'arrêta. Elle s'immergea, tentant d'aller au plus profond du bassin. Les yeux ouvertes, elle scrutait le carrelage. Puis elle ferma les yeux, pensa à sa vie et se laissa aller. Oubliant son corps elle se détendit totalement. Ses muscles perdirent de leur tonicité, elle était comme un pantin désarticulé. Automatiquement elle remonta à la surface. Elle ne voulait pas sortir la tête de l'eau, elle tenait sa respiration. Elle voulait la retenir le plus longtemps possible. Trop longtemps peut-être. Elle commençait à sentir qu'elle allait trop loin, commençait à perdre pied, qu'elle n'allait pas pouvoir aller plus loin...

D'un coup, son instinct de survie la poussa à réagir. Elle sortit la tête de l'eau, et, hors d'haleine, prit une inspiration salvatrice. Haletante, elle posa un oeil sur ce qui l'entourait. Personne ne semblait avoir remarqué ce qu'il se passait, personne ne la regardait, ne faisait attention à elle. Les gens nageait, s'amusaient, s'éclaboussaient, elle, elle n'existait pas.

Tout doucement, Lily s'enfonça à nouveau dans l'eau. Elle se laissa flotter, mais sur le ventre, la tête totalement immergée. Les yeux clos elle retenait son souffle. Elle voulait voir jusqu'où elle pouvait aller. Petit à petit elle expira l'air qu'elle avait emmagasiné. A la surface, les dernières bulles de dioxyde qu'elle rejetait explosèrent. Elle sentait qu'elle arrivait au bout de ce qu'elle pouvait. Mais elle voulait aller plus loin. Elle savait que ce à quoi elle jouait pouvait être très dangereux. Mais tant pis. Ce n'était pas par volonté de se faire du mal, elle n'avait pas envie d'en finir. Elle n'avait juste pas le courage de remonter affronter la vie. Elle voulait juste voir ce que ça faisait. Voir ce que ça faisait d'être à la limite. Savoir ce que ça faisait de sentir s'asphyxier. Elle ne voulait pas se noyer, non non, elle jouait juste avec ses limites.

Elle sentait ses forces l'abandonner. Elle luttait contre son instinct pour ne pas remonter à la surface. Immobile dans l'eau elle ne bougeait plus. Bientôt elle saurait ce que ça fait de, réellement, manquer d'air.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Dim 30 Juin - 22:29

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

Le jeune maître nageur avait décidé de garder un œil sur la jolie rousse. Peut être pour le plaisir de ses yeux, certes, mais il l'avait quand même fait. Et il avait eu raison. Si au début la jeune femme c'était contenté de s'amuser à plonger et à remonter, elle restait de plus en plus longtemps sous l'eau. Il avait déjà failli sauter de son siège, au moment où elle avait sorti sa tête pour reprendre un peu d'air. Trop peu.. Et elle avait replongé aussitôt. Finnen sentit son cœur se serrer. Il connaissait ce genre de jeux. Cette envie de tester ses limites, tout en croyant pouvoir remonter au dernier moment.. Seulement, le dernier moment, il passe souvent bien avant qu'on ne s'en rende compte. Et quand on veut remonter, c'est déjà trop tard, tout est déjà finit. L'eau nous entoure, nous aspire, se font en nous et nous emporte.. Il paraît que mourir dans l'eau, c'est un immense moment de panique mais que, sur la fin, on se sent bien, comme calmement emporté... Il n'en restait pas moins qu'il valait mieux rester en vie. Il attendit quelques secondes, puis il décida qu'il ne pouvait pas rester sans rien faire un seul instant de plus.

Sautant de sa chaise, le jeune homme se débarrassa de ses tongs et plongea purement et simplement dans l'eau. Voilà qui devait ravir son fan club de mamies que de le voir ainsi en action. Mais pour le moment, il s'en fichait complètement. Ce qui comptait, c'était la longue chevelure qu'il apercevait, ondulant dans l'eau comme une flamme qu'elle aurait acceptée en son sein. Il ne lui fallut que quelques secondes pour atteindre la jeune femme, l'entourer de ses bras puissants et les faire remonter tout les deux d'un battement de pied. Elle ne serait certainement pas contente qu'il l'ai interrompue. Mais ce qu'elle ne comprenait sûrement pas, c'est qu'au moment où il crevèrent la surface, il était fort possible qu'il lui ait vraiment sauvé la vie.

Doucement, il les fit revenir à un endroit où ils avaient pied. La encore, les mamies devaient mourir d'un orgasme visuel. Il faut dire qu'avec son torse musclé, sa grande taille, ses beaux yeux bleu et ses cheveux blonds complètements trempés, il avait vraiment tout de l'incarnation du fantasme du beau maître nageur. Mais pour le moment, il ne cherchait pas du tout à se la jouer séducteur. C'était dans sa nature, mais il savait aussi se montrer très sérieux dans ce genre d'événements. Il posa son regard sur la jeune femme.

- Est-ce que tout va bien mademoiselle ? Je comprend l'intérêt que peut avoir ce genre de jeu mais vraiment... C'est pas pour rien qu'on dit que c'est dangereux. Vous auriez pu y passer...

Il n'y avait aucun reproche dans sa voix, simplement de l'inquiétude, de le compréhension et, bien sûr, l'envie que ça ne se reproduise pas.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Ven 5 Juil - 15:07


Alors qu'elle était perdue dans ce nouveau monde, à la limite de manquer d'air à nouveau, Lily fut violemment tirée de sa rêverie. Elle sentit que quelqu'un l'entourait de ses bras et la tira vers le haut. Affolée elle tenta de se débattre un instant avant de se rendre compte de ce qu'il se passait, il s'agissait du maître nageur. A peine au contact de l'air, Lily prit une immense respiration. Sentir à nouveau l'air dans ses poumons, c'était douloureux et salvateur à la fois.

L'homme l’entraînait vers le début de la piscine, là où elle avait pied. Haletante à cause de ces instants où elle avait manqué d'air, elle se laissait guider par lui. L'eau portait son poids et l'homme ne semblait faire aucun effort pour la déplacer. Elle se sentait comme une chose fragile entre ses mains. C'était bizarre cette sensation de se sentir en sécurité dans les bras d'un inconnu. Lily détestait le contact avec les autres, ne supportait pas les gens tactiles, ne faisant même pas de câlins à son propre frère, alors se sentir aussi proche de ce garçon, le laisser l’entraîner sans résistance, c'était assez bizarre. Sans compter qu'ils étaient chacun juste en maillot et qu'elle sentait donc le contact de sa peau sur la sienne.

Lily fini par toucher le sol, et sentit l'emprise de l'homme se desserrer. Elle n'y avait pas fait attention plus tôt, mais tous les regards étaient tournés vers eux. Les gens avaient comme figés leurs mouvements pour regarder ce qu'il était en train de se passer. Lily aurait pu cracher sur ceux qui n'avaient d'autres vies que de se nourrir des tracas de chacun, d'épier les moindres faits et gestes de leurs voisins pour s'échanger les derniers potins autour d'un bon thé chaud. Sans doute que dans les gens présents quelqu'un irait raconter ce qu'ils avaient vus, et les rumeurs grossiraient, et tout cela arriverait aux oreilles des parents Evans. Lily ne préférait pas y penser, tentant de faire fit des lourds regards qu'elle sentait peser sur elle.

Elle se re-concentra donc sur celui qui se trouvait à présent à ses côté. Il fallait avouer qu'il avait des arguments qui attiraient le regard, peut-être plus qu'un bon potin. Mais elle n'avait pas vraiment la tête à ça.

"Pourquoi vous avez fait ça ??" dit-elle sèchement, un peu vexée de s'être fait sauver comme une enfant ne sachant pas nager.

- Est-ce que tout va bien mademoiselle ? Je comprend l'intérêt que peut avoir ce genre de jeu mais vraiment... C'est pas pour rien qu'on dit que c'est dangereux. Vous auriez pu y passer...

Lily passa ses mains sur son visage, puis ses cheveux pour les remettre en place. Elle faisait comme si elle n'avait pas entendue les paroles du maître nageur. Et pourtant, elles résonnaient encore dans son esprit. Il savait. Il avait compris ce que faisait Lily. Peut-être avait-il déjà été confronté à ce genre de jeu... Elle commençait à avoir honte de ce qu'elle venait de faire. S'amuser à tenter de se tuer dans la piscine pourquoi pas, mais s'afficher ainsi devant un inconnu c'était vraiment la honte. Elle fini par poser un regard gêné sur lui, et lui répondit d'une petite voix.

"- Je... Je ne voulais. Je veux dire... Je ne voulais pas faire ça je... Je n'y ai pas pensé, c'est tout." elle jeta un rapide coup d'oeil autour d'elle pour voir si on les observait encore, mais toutes les personnes autour semblaient avoir plus ou moins repris leurs activités personnelles. "Désolée... pour euh... le dérangement."

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Sam 6 Juil - 22:04

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

Comme le jeune homme s'y attendait, la fille commença d'abord par s'énerver, une fois le moment de surprise passé. C'était une réaction assez courante à vrai dire. On voulait tester nos limites, frôler la fin et on était persuadé de bien contrôler la situation. Alors c'était qui cet idiot qui pensait nous rendre service ? En savoir plus que nous ?! Qu'il aille voir ailleurs ! Oui, Finnen était habitué à tout ça. Il en avait vu plus d'un lui cracher dessus au lieu de le remercier. Mais il s'en fichait. Lui, il savait qu'il avait fait se qu'il fallait et tant pis si l'autre ne s'en rendait pas compte. Mais la jeune femme sembla ensuite se rendre compte de se qui aurait pu arriver et son attitude changea radicalement. Penaude, elle se mit à bégayer avec gène.

- Je... Je ne voulais. Je veux dire... Je ne voulais pas faire ça je... Je n'y ai pas pensé, c'est tout. Désolée... pour euh... le dérangement.

Le jeune maître nageur la regarda avec bienveillance et posa une main rassurante sur son épaule pour la calmer. On avait tous des moments ou on partait un peu en vrille à notre manière. Il n'allait pas lui en vouloir d'avoir failli faire une bêtise, oh non. Il espérait simplement qu'elle n'en ferait pas d'autre. Il lui sourit légèrement, pour lui montrer que tout allait bien.

- Ce n'est rien... J'espère juste ne pas vous voir recommencer ce genre de petit jeu. Et si jamais vous avez besoin de parler, vous pouvez vous adresser à moi. C'est un peu mon métier aussi après tout et c'est parfois plus simple qu'avec ses proches.. Mais par pitié, ne m'obligez pas à plonger une nouvelle fois. Après ces fichues grands mères vont me harceler encore plus que d'habitude ! Lança-t-il avec une moue faussement inquiète.

C'était la manière de Finnen de détendre un peu l'atmosphère. Il sentait bien que la jeune femme était perdue et peu à l'aise. Mais il ne lui voulait aucun mal et si il pouvait lui tirer un sourire et lui changer un peu les idées, ce serait toujours ça de pris. En réalité, il s'en fichait pas mal des grands mères. Il en était plus amusé qu'autre chose. Et puis il savait bien qu'il n'était pas désagréable à regarder. Même si ce n'était pas vraiment le sujet du moment. Là, il s'inquiétait juste pour cette jolie inconnue, se demandant ce qui avait bien pu la pousser à faire ça. Parce que ne s'amuse pas à ce genre de jeu sans être un peu désespéré et à bout.. Et elle, sa vie ne devait donc pas être toute rose.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Mer 10 Juil - 3:00

Lily baragouina quelque chose qui ressemblait à des excuses, et qui était en fait de la gêne et de la honte de s'être ainsi faite prendre. Le maître nageur ne semblait pas fâché, il ne portait pas non plus sur elle un regard sévère comme s'il était en train de la juger. Au contraire, son regard était plutôt doux. Il mit une main sur l'épaule de Lily pour la calmer sauf qu'elle n'aimait pas vraiment les contacts physiques, et ça ne l'apaisa pas. Ne voulant pas le montrer, elle choisi de rester impassible.

- Ce n'est rien... J'espère juste ne pas vous voir recommencer ce genre de petit jeu. Et si jamais vous avez besoin de parler, vous pouvez vous adresser à moi. C'est un peu mon métier aussi après tout et c'est parfois plus simple qu'avec ses proches.. Mais par pitié, ne m'obligez pas à plonger une nouvelle fois. Après ces fichues grands mères vont me harceler encore plus que d'habitude !

Lily ne savait pas trop comment il avait compris qu'il s'agissait là d'un jeu dangereux. Au fond, sans doute que beaucoup plus de personnes que ce qu'elle aurait pu imaginer tentaient ce genre d'expériences. Beaucoup de monde semblait perdus dans leur vie, et prêts à beaucoup de bêtises. Ou alors peut-être était-ce juste des gens qui voulaient tester leurs limites, pour l’adrénaline, pour le goût du risque... Pour les mêmes raisons que ceux qui se jettent d'un pont de 30 mètres de haut avec pour toute sécurité un élastique.

Il lui dit aussi que si elle avait besoin de se confier il était prêt à l'écouter. Lily sourit intérieurement à cette remarque, mais de manière ironique. Tout le monde semblait vouloir la faire parler. Comme si le fait de parler pouvait supprimer tous les problèmes. C'était quelque chose auquel elle ne croyait absolument pas. En fait, plus on parlait, plus le nombre de personnes au courant de ce qui se passait dans votre vie augmentait, et plus cela rendait les choses concrètes. On ne pouvait plus tenter de faire abstraction de quelque chose, si tout le monde autour le savait. Elle préférait donc garder ses secrets et se convaincre qu'ils n'existaient pas. Certes, ils la bouffaient de l'intérieur, mais au moins elle pouvait se voiler la face. Même son psy n'avait pas réussi à la faire parler... Alors un maître nageur, ça semblait difficile.  

Puis il fit une petite blague sur les grand-mères. C'était assez amusant, Lily imagina la scène et sourit un peu. Un tout petit peu. D'ailleurs, elle regarda à nouveau autour d'elle pour voir si tous les yeux étaient encore braqués dans sa direction, mais chacun semblait avoir repris ses occupations, se moquant à présent de ce qu'il se passait de ce côté de la piscine.

"Je crois que je vais sortir de l'eau." dit Lily en s'éloignant du jeune homme.

Elle considérait qu'il avait fait son travail, et n'attendait donc plus vraiment quelque chose de lui. Elle s'éloigna sans un regard, le laissant au milieu de la piscine. Elle escalada la petite échelle et parti récupérer sa serviette. Elle ne voulait pas quitter la piscine, se disant que peut-être elle tenterait de plonger à nouveau dans un moment, mais pour l'instant ça ne lui disait plus trop. Elle s'enroula dans sa serviette et s'assit sur une sorte de banc en plastique qui était installé à côté de la piscine.

Quand Finnen sorti de l'eau elle ne pu s'empêcher de poser ses yeux sur son corps ruisselant. Mais lorsqu'il s'approcha elle détourna le regard et se concentra sur les mamies qui discutaient dans le bassin. Elle faisait cela de peur qu'il vienne la voir. Les discussions avec les inconnus c'était pas trop son fort, elle ne savait jamais quoi dire, jamais comment agir, alors tant qu'elle pouvait les éviter elle le faisait.

HJ: Désolée je ne te facilite pas la tâche, je suis un peu sauvage

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Dim 14 Juil - 14:26

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

Si Finnen avait deviné aussi facilement ce que faisait la jeune femme, c'est effectivement parce qu'il avait l'habitude de tout ça. La formation qu'il avait suivit lui avait apprit à repérer les signes de ce genre de jeu. De plus, il bossait ici depuis deux ans. Des petits rigolos qui faisaient ça par défi avec les copains ou les gens pas très bien qui en venaient à jouer avec le feu, il commençait à en avoir vu un certain nombre. Et puis, le jeune femme semblait en bonne santé, elle n'avait pas fait un malaise ou quoi.. Donc, c'était bien par jeu qu'elle avait fait ça. Il le comprenait d'autant mieux que ça lui était arrivé de s'amuser à faire ça, pour le plaisir de jouer avec la fin définitive. Mais après être, une fois, ressorti de l'eau de justesse, le cœur battant et ses poumons appelant à l'aide, il n'avait plus jamais recommencé.

La jeune femme ne semblait cependant pas avoir envie de parler de ce qu'elle venait de faire. Ni de quoi que ce soit d'autre en fait. Le jeune maître nageur n'en était pas plus surprit que ça. Il avait bien vu, en la voyant arriver, qu'elle avait l'air d'avoir un peu de mal avec les gens. Il hocha donc simplement la tête quand elle lui dit qu'elle allait sortir de l'eau, la laissant filer. Il espérait pour elle qu'elle avait des gens pour l'entourer et la soutenir... Parce que quoi qu'elle soit entrain de vivre, ça n'avait pas l'air génial.

Il sortit de l'eau à sa suite, s'attirant plusieurs regards intéressés. C'est vrai qu'avec l'eau dégoulinant sur son torse, il avait de quoi donner envie. Et indéniablement, il ne se gênait pas pour en jouer en général. Mais ces derniers temps, il était nettement plus sage. En fait, même si il n'était pas vraiment prêt, pas du tout même, à l'avouer, on pouvait dire qu'il avait « rencontré quelqu'un ». Du coup, les autres perdaient un peu de leur intérêt même si il continuait de se montrer volage. Il sourit avec amusement en se rendant compte que la jeune femme avait choisit, sûrement sans s'en rendre compte, le banc qui se trouvait juste à côté de sa chaise. Il sourit un peu plus en la voyant détourner la tête pour qu'il ne l'aborde pas quand il passa. Tranquillement, il s'assit sur sa chaise et lança :

- Je ne vais pas vous mangez, vous en faites pas. C'est pas mon genre.

Et comme promit, il ne lui dit plus rien ensuite. Si elle voulait être tranquille, au calme, il le comprenait tout à fait. Il prit son portable pour vérifier si il n'avait pas reçu de message entre temps. C'est à ce moment qu'un de ses collègues passa, les bras chargés de palmes et lui cria : « Encore entrain d'attendre un message du petit James ?! Tu ferais mieux d'aller le voir au Gordon Coffee une bonne fois pour toute, sûr que tu seras plus concentré ensuite ! ». Finnen grommela un truc incompréhensible dans sa barbe, comme quoi il n'attendait rien du tout et qu'il n'avait aucune raison d'y aller. Car si le jeune brun hantait son esprit au point que tous ses collègues le charriaient avec ça, lui même n'était certainement pas prêt de l'accepter. Même si il l'avait embrassé. Même si il avait passé une nuit avec lui et que, chaque soir, il repensait à son souffle endormi contre son oreille. De toute manière, il était de notoriété publique qu'il n'était pas du genre à se caser et, dans la salle de repos de la piscine, les paris allaient bon trains pour savoir combien de temps James mettrait à l'attraper définitivement.


C'est pas grave, je suis patiente !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Jeu 29 Aoû - 14:14

Après avoir failli couler devant ses yeux, Lily avait voulu fuir le beau maître nageur et voilà qu'elle s'était assise sans le faire exprès à la seule place à côté de sa chaise de surveillance. Quelle sote ! Lily se maudit en baissant la tête comme si elle ne l'avait pas vu arriver. Ça ne suffit pas à la rendre invisible puisque Finnen lui adressa la parole.

- Je ne vais pas vous mangez, vous en faites pas. C'est pas mon genre.

Elle ne répondit pas, gênée, et resta stoïque à fixer le sol sans broncher.

C'est alors qu'un collègue du jeune homme le charia en faisant mention d'un certain "James". Pour la première fois depuis qu'elle avait posé ses fesses sur ce banc Lily leva un oeil. Elle vit Finnen sur son portable avec de le glisser dans sa poche en maugréant. Elle ne put s'empêcher de se poser des questions sur ce qu'elle avait entendue.

James était un prénom plutôt courant mais elle n'en connaissait qu'un seul et on était à Magnolia. Il y avait donc de grandes chances qu'il s'agisse de "son" James. Lily se moquait pas mal des autres et peu de personnes avaient le privilège d'attirer son intérêt, or, James en faisait partie, et si c'était bien de lui dont il s'agissait, alors ça l'intéressait. Même si elle n'avait pas vraiment envie de papoter elle ouvrit la bouche pour poser la question qui lui brûlait les lèvres.

"James ?" Demanda-t-elle intriguée. "Comme dans James Fitzgerald ?"

D'où ces deux là pouvaient-ils bien se connaître, et pourquoi diable le fameux collègue avait-il dit ça ? Lily connaissait l'orientation sexuelle de James depuis bien longtemps maintenant et se demanda s'il était possible qu'il se passe quelque chose avec ce type là. Comme si elle aurait pu le deviner en simplement le regardant, Lily plissa imperceptiblement les yeux. Il n'avait pas l'air d'un gay mais après tout qu'est ce que ça voulait dire "avoir l'air d'un gay", elle qui détestait les étiquettes n'allait quand même pas commencer à en mettre. Elle tenta de se remémorer la dernière discussion qu'elle avait eu avec son ex, mais elle était dans un état tellement lamentable ce jour là qu'il était assez difficile de se rappeler de ce qu'il lui avait dit. Il lui avait bien parlé d'un garçon qui l'intéressait, mais son nom lui échappait. Elle se rappelait de quelque chose d'assez original mais... Elle décida d'en avoir le coeur net. Elle fronça les sourcils.

"Comment vous vous appelez?"

Ps : j avais tout écris j ai supprimé le doc par erreur. grrr ! Et un énorme désolée pour l'immense retard. Désolée désolée. Bisous.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Dim 29 Sep - 22:08

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

C'est fou comme le hasard peut changer bien des choses. Le scénario basique, celui auquel Finnen s'attendait, n'avait rien de surprenant. Le jeune femme aux cheveux rouge allait l'ignorer avec gêne pendant un moment. Jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus et quitte le bassin pour aller se rhabiller. Et il ne le reverrait certainement jamais parce qu'elle n'oserait pas remettre les pieds ici. Oui, ça se passait souvent comme ça. Et, dans un sens, ça le rassurait parce qu'il n'avait pas à gérer une seconde tentative de suicide. Il ne le montrait pas, mais il était toujours plus qu'inquiet dans ce genre de moment. Qu'est-ce qui se passerait si il se retrouvait avec un cadavre sur les bras ? Si il n'arrivait pas à sauver quelqu'un ? Il n'osait même pas l'imaginer.. Sûrement qu'il ne s'en remettrait jamais vraiment.

Mais bref, voilà que le scénario bien rodé se brisa soudainement. Il rangeait son portable quand une voix, non loin de lui, s'éleva.

- James ? Comme dans James Fitzgerald ? Venait de demander la jeune femme.

Finnen lui lança un regard intrigué. Premièrement parce que James était quelqu'un de timide et que peu de gens le connaissaient vraiment. Deuxièmement parce que cette fille mal à l'aise et mélancolique devait sacrément bien l'aimer pour avoir prit la parole alors qu'elle semblait avoir envie d'oublier sa présence à tout prix. Il se demanda brièvement si James ne lui avait pas parlé d'une fille en particulier. Il avait des sœurs, ça Finnen le savait. Mais il n'imaginait pas du tout qu'il soit possible qu'il en ait une en face de lui. Parce qu'elle ne ressemblait pas du tout au jeune homme. Et surtout parce qu'il n'avait pas spécialement envie d'avoir à expliquer à un des membres de la famille Fitzgerald pourquoi il attendait un message du jeune homme. Alors il décida d'office que ce n'était pas une des frangines. Mais, dans ce cas, il ne voyait qu'une seule autre solution. Et cette solution s'appelait Lily. Cependant, il n'en savait pas encore assez sur James pour savoir si il se trompait ou non. Après tout, il y avait peut être d'autres filles dont il était très proche.

En tout cas, ça avait sacrément dû attirer son attention, parce qu'elle enchaîna en lui demandant son prénom. Et vu la façon dont elle le fixait, il avait la nette impression qu'elle tentait de savoir quel lien pouvait l'unir au beau brun. Ouh.. Malheureusement pour elle, il ne pourrait pas vraiment l'aider, puisqu'il l'ignorait lui même. Certes, Finnen assumait clairement sa bisexualité. Ce n'était pas du tout écrit dans sa manière de s'habiller ou d'être, très masculine, mais il ne s'en cachait pas. Cependant en ce qui concernait James, c'était une autre histoire. Il n'assumait pas du tout ce qu'il ressentait pour lui. En fait, il n'y avait pas meilleur moyen pour le faire partir en courant que de trop le questionner à propos du jeune homme. Il répondit donc avec prudence :

- Hm oui, c'est ça, James Fitzgerald et moi c'est Finnen, Finnen Allen... Pourquoi ?

Pour le coup, c'était lui qui avait envie de se carapater maintenant et de faire comme si il ne la voyait pas. Que son collègue le charrie, c'était une chose. Qu'une inconnue semble un peu trop s'intéresser à sa relation avec James, s'en était une autre. Il attendit dont une réponse, un peu incertain sur la manière dont il devait se comporter.


Pour le coup, c'est moi qui m'excuse pour mon retard ! Vraiment désolé !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Mer 2 Oct - 2:35

Il s'agissait bien de James Fitzgerald. Lily ne s'était donc pas trompée, quelque chose unissait bien ce garçon avec celui qu'elle considérait comme l'un de ses meilleurs (et de ses seuls à vrai dire) amis. Puis il lui dit s'appeler Finnen Allen. Finnen.... Lily réfléchit un instant. C'était bien ça ! Ce prénom un peu bizarre c'est bien de lui que lui avait parlé James, elle en était presque sûre maintenant. James lui avait clairement dit être attirée par lui.... enfin .... 'clairement' Lily n'était pas dans un état suffisamment convenable pour que quoi que ce soit s'étant passé cette nuit là puisse apparaître clairement, mais disons que c'est ce qui lui revenait en mémoire.

Une fois sa propre petite réflexion menée, Lily regarda à nouveau Finnen. Il semblait à son tout gêné, c'était assez curieux, lui qui il y a quelques instants faisait son fier devant une Lily toute timide.

- Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous questionner hein !

Si le jeune homme avait peur que Lily rentre dans son intimité et le questionne sur sa relation avec James il n'avait rien à craindre elle ne s'y risquerait pas. Tout d'abord parce qu'elle était bien trop timide pour être curieuse et puis parce que de toute façon elle considérait qu'elle n'avait pas à s’immiscer dans la vie privée des gens. Sans compter que James apprécierait sans doute assez peu qu'elle se renseigne sur sa vie privée d'une telle manière et que par conséquent il était hors qu'elle le fasse parce qu'elle tenait bien trop à lui pour prendre le risque de le décevoir.

Lily détourna son visage et fixa à nouveau les gens qui évoluaient dans la piscine. Elle réalisait qu'elle n'avait pas été très correcte avec le maître nageur. Elle l'avait d'abord frappé alors qu'il tentait de lui sauver la vie puis l'avait fuit sans plus d'explications et voilà qu'elle lui posait des questions indiscrètes avant de couper court la discussion. Ce n'était pas cool, or si ce garçon intéressait tellement James alors peut-être valait-il le coup d'être connu ?. Et puis surtout elle ne voulait pas que cette relation soit un point de discorde entre elle et James. Si il devait un jour se passer quoi que ce soit d'un minimum sérieux entre eux elle ne voulait pas que Finnen fasse tout pour éloigner James d'elle juste parce qu'il n'aimait pas Lily, qu'elle lui avait fait mauvaise impression ce jour là. Elle décida donc de se présenter. Il venait de la faire, c'était la moindre des choses. Elle le regarda.

- Je m'appelle Lily Evans.

Elle ne souriait pas vraiment mais au moins son ton n'était ni agressif ni même froid, il était plutôt doux à vrai dire. Elle ne continua cependant pas la discussion. Elle avait été correcte et s'était présentée elle avait fait son travail. Elle rattacha sa serviette. Restait à savoir si Finnen allait continuer cette discussion, elle lui en avait au moins donné l'opportunité.

HJ : J'ai beaucoup aimé ta réponse Very Happy

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Mer 30 Oct - 22:16

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

- Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous questionner hein ! Lança la jeune inconnue.

En disant ça, elle ne se rendit certainement pas compte du soulagement qu'elle venait d'apporter à Finnen. Il n'aurait pas supporté de se retrouver assaillis de questions auxquelles il n'avait lui même pas de réponses. Il y a peu, il avait osé souffler à James qu'il « l'aimait bien ». Pour beaucoup, ça pouvait sembler ridicule, mais pour lui, ça avait été un véritable exploit. Et encore, il n'analysait toujours pas très bien ce qu'il avait voulu dire par là, même si il savait qu'il avait souhaité exprimer quelque chose de fort à travers ces mots.
C'était pas mal la pagaille dans sa tête ces derniers temps. Il avait d'abord commencé par rejeter James, le fuir, avant de le retrouver... Pour le fuir à nouveau. Il c'était forcé à oublier son nom dans ses conquêtes d'un soir mais avait quand même chéri ces deux syllabes au creux de son oreiller. Il avait tout fait pour ne pas voir le jeune homme tout en se demandant ce qu'il pouvait bien faire... Et ce déchirement intérieur l'avait rendu quasiment malade. Puis l'inévitable était arrivé : il avait revus James. Depuis, il continuait de voir le beau brun, ne supportant plus de se débattre avec cette chose qui c'était emparée de lui et sur laquelle il refusait de mettre un mot. Mais tout n'était pas simple pour autant. Si il avait cessé de se torturer, il avait encore du mal à savoir ce qu'il voulait, à comprendre ce qu'était James pour lui... Et il paniquait chaque fois qu'il commençait à se poser lui même des questions là dessus. Lily avait donc bien fait de ne pas insister. Eh oui, Lily, parce que c'est ainsi qu'elle s'appelait, la preuve :

- Je m'appelle Lily Evans.

Le jeune maître nageur la regarda avec un intérêt nouveau. Il ne c'était pas trompé, c'était la fameuse Lily dont James lui avait parlé. Il essaya brièvement de se rappeler ce que le jeune homme lui avait dit sur elle. Il se souvenait que ces deux là étaient sortis ensemble avant que James n'assume ses attirances et qu'ils étaient restés en très bon termes par la suite. Il lui semblait aussi qu'il lui avait dit que la jeune femme n'allait pas très bien. D'ailleurs, ce fameux soir où il avait revu James, celui-ci devait voir la jeune femme dans un bar avant qu'elle n'appelle pour décommander. En tout cas, si elle était mal, cela collait avec son comportement de tout à l'heure. Pour finir, il savait qu'elle était très importante pour James.
Finnen hésita un instant sur ce qu'il devait faire. Après tout, rien ne l'obligeait à tenter de sympathiser avec la jeune femme. D'un autre côté, il avait, pour une raison qu'il ne s'expliquait pas, envie de plaire à ceux qui étaient proches de James. Et puis Lily n'avait pas l'air méchante, juste un peu timide et mal dans sa peau... Elle avait en fait même l'air gentille et très mignonne avec sa belle chevelure. Bon, pour le côté mignon, Finnen se força à ne pas trop y penser. Parce que, certes, il continuait d'avoir des conquêtes mais... Il lui semblait, encore une fois pour une raison inexpliquée, que James n'aimerait pas qu'il touche à Lily et que lui même n'aimerait pas que James lui en veuille.
Au final, il se contenta donc de lui sourire légèrement.

- Lily... James m'a un peu parlé de toi. Je pense que l'on devrait faire plus ample connaissance parce que quelque chose me dit que l'on sera amené à se revoir toi et moi.

Certes Finnen n'assumait pas ce qu'il ressentait pour James... Mais il était quand même assez lucide pour comprendre qu'il risquait d'être lié au jeune homme pour un moment. Alors autant le dire clairement.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Ven 15 Nov - 1:16

- Lily... James m'a un peu parlé de toi. Je pense que l'on devrait faire plus ample connaissance parce que quelque chose me dit que l'on sera amené à se revoir toi et moi.

Lily le détailla un instant sans rien dire ni exprimer aucun sentiment. Elle restait silencieuse, le regardant dans les yeux, le visage totalement neutre. Pour quelqu’un qui ne voulait pas parler de ses sentiments ou cacher sa relation il formulait les choses plutôt clairement. Elle fini par abandonner son air froid et hautain pour un petit sourire. Étrangement Lily aimait l'idée qu'il puisse y avoir une histoire entre ce garçon et son James. ça faisait longtemps qu'elle avait tiré un trait sur leur histoire, et si le gamin pouvait s'assumer ça ne serait pas trop tôt !

"Et... Qu'est ce qu'il t'as dit exactement ?" Lily savait qu'elle était importante pour James, mais elle ne se doutait pas que c'était au point qu'il aille en parler à quelqu'un comme Finnen. Elle était curieuse de savoir en quels termes il avait parlé d'elle. En bien sans doute, mais encore ? Qu’elle était gentille mais dépressive ? Elle se demandait aussi s'il lui avait parlé de leur relation. Après tout ils étaient restés ensemble près de 10 mois, mais ça n’avait été qu’une sortie de route. Ils étaient restés ensembles un peu comme des amis, est-ce que ça comptait vraiment ? Est-ce que ça comptait au point d’en parler à Finnen ?

Lily se demandait quel comportement elle devait adopter avec Finnen. Il n’avait pas l’air méchant et s’il devait devenir important pour James il valait mieux qu’effectivement tous les deux s’entendent bien. Mais était-ce une raison pour se parler que d’avoir un ami en commun. Elle fini par écouter la voix de la sagesse, autrement dit la voix de la société, qui n’était donc pas sage du tout mais qu’importe, et se décida à entreprendre ce qui ressemblait à une discussion normale et civilisée. Enfin... Autant que faire se peut.

« Qu’est ce que tu veux que je te dise ? Je suis à Rutgers en littérature. Et euh… Voilà quoi. » Elle haussa les épaules et lui offrit un petit sourire. « Et ma famille est timbrée, j’ai perdu ma meilleure amie et je vais me barrer. Je suis sortie comme tu le sais avec un gay et ai aimé le seul mec que je devais pas et ma mère est la psychorigide du quartier. Mais tout va bien."

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Jeu 26 Déc - 18:45

Asphyxie aquatique.
Lily & Finnen

"La caresse de l'eau comme dernier baiser du monde."

Finnen réfléchit un instant. Que lui avait dit James, exactement ? Et que devait-il dire lui ? James ne lui avait rien dit de mal sur Lily, bien sûr mais.. C'est toujours difficile de savoir ce que l'on doit évoquer ou non. Par exemple, il savait que la jeune femme était dans une période difficile. Mais il ne pouvait pas se permettre d'arriver et de lui dire : « oh bah, je sais que ta vie en ce moment c'est le bordel ». Après tout, ils ne se connaissaient pas et ça ne le regardait pas.. D'ailleurs, James n'avait pas dit grand chose là dessus. Bon.. Mieux valait faire simple.

- Eh bien, il ne m'a pas beaucoup parlé de toi. Je l'ai simplement rencontré un soir où vous étiez sensés vous rejoindre, donc il m'a dit qui tu étais. En gros une très bonne amie à lui avec qui il a eu une histoire il y a quelque temps, avant qu'il.. Enfin, j'imagine que je n'ai pas à préciser pour la suite.

Il se souvenait bien de la surprise qu'il avait eu à savoir que James ait pu sortir avec une fille. Il sentait bien que James n'était pas attiré par elle, ça se voyait dans le regard qu'il posait sur elle, il n'y avait jamais d'envie dedans. D'ailleurs, ça arrangeait bien Finnen. Si les filles n'entraient pas dans les goûts de James, ça lui faisait 50% de la population qui n'entrait pas en concurrence avec lui, c'était toujours ça de pris. Bon.. Il savait bien que ça réaction à lui était idiote. Il aurait du s'en ficher puisqu'il continuait de faire ce qu'il voulait avec qui il voulait. D'un autre côté, il savait parfaitement qu'il n'aurait pas supporté de voir le jeune homme dans les bras d'un autre, il en aurait été malade. Alala.. ça vie était devenue un peu trop compliquée à son goût depuis que James y avait fais son entrée. Le pire, c'était quand même que malgré tout, il n'avait pas du tout envie que le garçon en sorte.

Il eut un léger rire quand la jeune femme tenta de se présenter, assez maladroitement. Il s'en fichait bien qu'elle lui fasse une liste de ce qui la caractérisait. Enfin.. Non il ne s'en fichait pas mais pour lui apprendre à connaître quelqu'un ça se faisait comme ça, sur le long terme. C'était ce qui rendait la chose intéressante : en apprendre un peu sur l'autre, à chaque fois, ne pas tout savoir dès le départ, pouvoir poser des questions.. Mais bon, c'était clair que Lily n'était pas uniquement une étudiante en littérature et qu'elle ne se résumait pas à ça.
Pour toute réponse, il descendit de sa chaise pour venir s'asseoir à côté d'elle et lui tendre sa main.

- Enchanté Lily, étudiante en littérature à Rutgers. Moi c'est Finnen, maître nageur de ce bassin et euh.. Voilà. Dit-il avec un sourire malicieux qui expliquait en partie son succès avec la gente féminine mais aussi masculine.

Certes, il se moquait un peu de la jeune rousse en agissant ainsi mais on sentait qu'il n'y avait rien de réellement méchant là dedans. Non, juste un jeune homme sociable qui aimait rire. Il posa son regard bleu sur elle, continuant de sourire.

- Alors dis-moi.. Que t'as dis James à mon sujet ?

Si Finnen n'aimait pas trop qu'on le questionne que ce qu'il pensait de James, il était curieux de savoir ce que le jeune homme disait de lui. Après tout, c'était la première fois qu'il rencontrait l'une de ses amies. Autant en profiter.

Vraiment désolée pour le temps que j'ai mis à répondre !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily] Mer 8 Jan - 14:16


- Eh bien, il ne m'a pas beaucoup parlé de toi. Je l'ai simplement rencontré un soir où vous étiez sensés vous rejoindre, donc il m'a dit qui tu étais. En gros une très bonne amie à lui avec qui il a eu une histoire il y a quelque temps, avant qu'il.. Enfin, j'imagine que je n'ai pas à préciser pour la suite.

Lily eu un imperceptible petit sourire en coin. James lui avait donc « tout » dit. Il avait parlé de son attirance pour les garçons, chose assez significative qui montrait bien que Finnen n’était pas n’importe qui dans sa vie, mais il avait aussi évoqué la relation qu’il avait eu avec Lily. Celle-ci n’avait jamais été caché, mais aller en parler au gars qui nous plaisait c’était autre chose. Elle trouvait agréable le fait que James ose raconter leur histoire, ça voulait dire que malgré tout ce qu’il était aujourd’hui il ne la reniait pas, ni elle ni ce qu’ils avaient vécus. Qu’il ne dénigrait pas leur histoire juste parce que c’était une fille. Au final il n’avait jamais été enivrés d’Amour tous les deux, mais une tendresse infinie existait et elle ne passerait sans doute jamais.

« - Oui, voila… » murmura-t-elle du bout des lèvres. Au fond elle n’avait pas vraiment envie de continuer le sujet. Elle n’avait aucun mal avec cette histoire et encore moins avec la fin de cette histoire, mais parler de sa vie privée avec un inconnu n’était pas trop son truc.

Ils passèrent ensuite sur un thème un peu plus général. Lily ne savait pas trop comment se décrire, en dehors de préciser les études qu’elle faisait. Finnen descendit de sa chaise et rappliqua à côté d’elle. Il lui tendit la main.

- Enchanté Lily, étudiante en littérature à Rutgers. Moi c'est Finnen, maître nageur de ce bassin et euh.. Voilà.

Il lui offrit un beau sourire mais Lily ne voulut pas y prêter attention, se contentant de lui serrer rapidement la main avant de venir reposer cette dernière sagement sur ses genoux.

- Alors dis-moi.. Que t'as dis James à mon sujet ?

Elle haussa les épaules et posa son regard sur le bassin, ignorant volontairement celui du jeune homme qui la déstabilisait un peu trop. Elle ne le connaissait pas et pour des inconnus ils évoquaient des sujets un peu trop indiscrets pour qu'elle se sente à l'aise. Le fait qu'elle ait elle-même lancé la discussion était d'ailleurs le comble.

« - Il ne m’a pas dit grand-chose non plus. » Elle tentait de se rappeler la discussion. « Il m’a dit que du bien. » Mais après… Elle était dans un état psychologique trop déplorable pour arriver à se rappeler en détail ce que lui avait dit James. « J’étais pas très bien, je ne me rappelle plus trop à vrai dire. » avoua-t-elle, se disant qu’il la prendrait sans doute pour une cas soc, mais tant pis. « Mais que du bien. » répéta-t-elle. Ce qu’elle se souvenait de cette discussion c’est que son petit James avait l’air de bien apprécier ce Finnen. Elle aurait eu envie de lui dire de se lancer, de ne pas laisser son James galérer, qu’ils auraient été un couple parfait, mais les mots ne sortaient pas de sa bouche, elle n’arrivait pas à parler de ce genre de chose comme les filles de son âges qui auraient questionnées le jeune homme, mortes de curiosité.

Tout à coup, Lily frissonna, elle était encore humide, et l'air s'était un peu vivifié, surtout hors de cette piscine. Elle remonta un peu la serviette sur ses épaules pour essayer de se réchauffer. « Je ne vais pas tarder à y aller je pense. » dit-elle sans pour autant bouger ses fesses du banc de la piscine.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily]

Revenir en haut Aller en bas

Viens, on joue à s'asphyxier. Voir jusqu'où on peut aller. [Finnen / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» GrosBillisme - Jusqu'où on peut aller ?
» jusqu'ou peut vous entrainer la colère ?
» Viens on joue au totally spies ? Par contre, je suis Sam!
» Les mystérieuses créatures que sont les chats
» IV, jusqu'où doit on aller?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-