Partagez|

Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Jeu 3 Oct - 14:09




Il y a deux mois, Annie avait fait croire à Heathcliff qu'elle avait pas pu avorté. Et elle avait gardé ce mensonge pendant de longues semaines. Jusqu'au jour où la vérité éclata. Annie en avait assez des magouilles de son petit ami avec Evane et décida de dire la vérité et lui balançant ses quatre vérités au passage. Bref, depuis, la rouquine avait décidé que leur relation était terminée. Elle avait assez fait d'effort pour préserver son couple. Quand à lui, jamais il ne lui avait lâché qu'il l'aimait et du coup c'était le coup de trop pour notre jolie rousse. Du coup, la jeune femme était en train de déprimée depuis plusieurs jours dans sa chambre. Rien y faisait, même pas les visites de sa meilleure amie. Ah oui... Scarlett l'avait prévenue et elle n'en avait fait qu'à sa tête et maintenant voilà qu'elle en payait les conséquences. La jeune McCormick avait vraiment besoin de sa jolie brune mais celle-ci était occupée et Annie n'osait pas la déranger. Surtout en pleine nuit pour lui dire qu'elle arrivait pas à supporter cette solitude. Puis, elle avait appris qu'Heathcliff était partit autre part qu'à Magnolia et celle-ci n'allait pas courir après lui. Non, s'il voulait retrouver la McCormick c'était à lui de faire l'effort à présent.
Tournant et virant dans son lit en retraçant les mois précédents et ça la rendait dingue. Avoir avorté n'avait pas été facile, surtout qu'elle y avait été seule et la jeune rouquine n'arrivait toujours pas à s'en remettre. Puis sa séparation avec Heathcliff ne lui faisait pas non plus de bien. Annie s'assit dans son lit et regarda autour d'elle. Soupirant, elle essuya ses yeux bouffis et se leva, attrapa son sac de sport et le fourra d'un short et d'un t-shirt ainsi que de rechanges pour la douche. Sortant en soirée, elle était sûre d'y trouver personnes.

Une fois qu'elle fut arrivée au complexe sportif, Annie entra et remarqua qu'elle était seule, pour l'instant. Une fois changée, elle se dirigea vers le punching-ball et prit les gants sur le côté et commença à frapper dedans. La rouquine y mettait toute sa force et des larmes de colère coulèrent sur ses joues. Puis elle sentit une main sur son épaule et se retourna prête à foutre un coup de poing dans la figure de cette personne. Mais ce n'était que Carl. Soupirant, elle le regarda de haut en bas et retourna à frapper encore plus fort ce punching-ball. "Qu'est-ce que tu fous là Carl ? Ta soeur t'envoie ?" L'humeur d'Annie se dégradait de plus en plus et le mec qui se trouvait derrière elle, n'était autre que son ex alors inutile de dire que ça remuait encore plus le couteau dans la plaie.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Ven 4 Oct - 8:35



Depuis combien de temps Carl faisait-il du sport en salle ? La rentrée. Avant cela, et à part son petit jogging journalier, le Spencer ne faisait pas de sport, n'aimait pas ça, et s'était juré de ne jamais faire de sport collectif comme le foot ou le basket. Parce qu'il préférait mater les cheer-leaders des gradins ? Peut-être. Mais en tout cas, le sport et lui, ça avait toujours fait deux. Toujours est-il que depuis la rentrée et son emploi du temps épouvantable, il n'avait plus de place pour son jogging matinal et préférait donc aller au complexe sportif un soir sur deux, histoire de se garder en forme. Et puis le sport c'était aussi un bon moyen d'apprendre, malgré tout. Deux mots de vocabulaire par tractions, ou le schéma de la méiose pendant les abdos, bref, c'était pratique, surtout quand il n'y avait personne autour de lui.



Ce soir-là, Carl était justement en train de faire quelques tractions -et il en était à 20 mots de vocabulaire, c'est pour dire- lorsqu'il prêta attention à des bruits sourds répétitifs dans le coin gauche de la salle. Intrigué, il s'arrêta un moment, et remarqua que oui, c'était bien étrange que quelqu'un puisse faire ce bruit-là -qu'il déduisit être contre le punching-ball- autant de fois répété, comme si la personne s'acharnait dessus comme un chat sur une souris. Curieux, Carl se dirigea vers le coin de la salle et vit une personne rousse, de dos, à silhouette féminine. Amusé, il s'adossa sur le mur à côté de lui et la regarda se déchaîner contre le sac de sable, se demandant qu'est-ce qui avait bien pu la mettre dans cet état. Il cru reconnaître la jeune fille mais de dos, c'était quand même assez dur. Enfin, dans tout les cas, il la trouvait quand même assez mignonne, pour une fille de dos. Et bien foutue.

Finalement, après cinq minutes à la regarder, il de décida à l'aborder histoire de savoir pourquoi elle semblait bouloir déchiqueter ce sac dur, mis à part s'entraîner pour la boxe, mais c'était assez singulier pour une jeune fille d'en faire. Mais c'était possible, après tout. Sa curiosité l'emporta tout de même et il s'approcha, posant une main que l'épaule de la rousse, qui se retourna et se dégagea vivement comme pour chasser sa main avant de retourner à repeindre la face de ce pauvre sac. Mais Carl l'avait reconnu, et était un peu étonné. « Annie ? » s'écria-t-il, plutôt choqué. Elle continuait de donner des coups de poing irréguliers en soupirant, apostrophant Carl de questions entre deux coups. Qu'est-ce qu'il foutait là ? Et Scarlett ? Qu'avait-elle à voir là-dedans ? L'étudiant haussa les sourcils puis répondit sèchement. « C'est une salle de sport Annie, je viens tous les deux jours. La question est plutôt de savoir ce que toi tu fous là ! Il t'as fait quoi ce pauvre sac ? T'as vu comment tu le massacres ? Si tu veux te défouler, apprends à boxer avant, là tu vas te détruire les mains. » Bon, c'était pas la réponse la plus adaptée à donner à Annie, qui ressemblait carrément à un dragon prêt à cracher du feu. Mais Carl ne supportait pas que son amie lui parle de cette façon, surtout qu'ils ne s'étaient pas vus depuis un long moment et il attendait beaucoup mieux de sa part que des paroles agressives. Si elle était énervé, ok, mais qu'elle n'aille pas se défouler sur Carl, et au vu de comment elle frappait le sac, valait mieux pas que ce soit sur Carl de toute façon.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Ven 4 Oct - 22:17



Ce pauvre punching-ball allait en prendre plein la gueule. Annie était énervée et rien qu'à la voir frapper ce truc, il ne fallait mieux pas lui parler pour l'instant. La rousse ne savait plus où donner de la tête et elle avait perdu toute confiance en elle à cause de cet abruti d'Heathcliff qui ne daignait même pas l'appeler pour lui dire : héééé je suis parti au fait ! Non rien. La jeune McCormick n'arrivait plus à faire la part des choses et bien qu'elle ne soit plus enceinte, elle continuait d'avoir des sauts d'humeur qui devenaient insupportables pour toute la famille. Du coup, pour éviter les ravages, la rouquine avait trouvé refuge dans le complexe sportif, pensant qu'elle y serait seule. Mais non ! Un abruti trainait dans le coin et venait d'avoir le malheur de la toucher !
Depuis qu'elle avait rompu avec Heath', Annie se méfiait de toutes les personnes qui l'entouraient et surtout des garçons. Sa meilleure amie l'avait prévenue et elle n'en avait fait qu'à sa tête et maintenant voyez le résultat.
Bref, tout ça pour dire que ce pauvre jeune homme allait sûrement en prendre plein la gueule. Mais quand la jolie rousse vit qui cela pouvait être et surtout la personne en question, elle se sentit mal pour lui deux secondes et se dit que c'était bien de sa faute et qu'il n'aurait pas dû la déranger. Se défoncer les mains ? Ouais peut être mais en tout cas Carl jouait sur les mots et vu l'état d'Annie ce n'était vraiment pas, mais alors vraiment pas, le moment de la faire chier.

"Tu as un problème Carl ? Je me défonce les mains si je veux. Et je peux changer de cible tu sais !" Elle se tourna vers lui et lui donna un coup dans le ventre, pas fort mais assez pour lui montrer sa colère. "Pense que là, j'y étais pas à fond. Donc, ferme-là et laisse moi frapper ce connard de punching-ball, qui, dans ma tête, ressemble à mon ex-soit-disant-copain !" Finit-elle par dire en foutant un gros coup de poing en se retournant dans le sac. Elle posa ensuite son front plein de sueur dessus puis reprit son souffle pendant quelques minutes. Annie se défoulait pour ne pas craquer, pour ne pas vider son sac toutes les deux minutes et pleurer à cause d'Heathcliff. Ce n'était pas elle ça, la rousse ne pleurait pas devant les autres mais seule à l'abris des regards. Bref, Annie provoquait sa colère pour ne pas tomber dans la dépression et tout ce qui s'en suivait des problèmes de coeur. Elle se retourna vers Carl et le toisa du regard puis continua de le regarder dans les yeux. "Heureux ? Tu sais ce qui me rend dans cet état là. La pauvre garce lâchée par son copain mais j'pense que t'en as rien à foutre." Et c'était vrai, depuis le temps que Carl & Annie ne s'étaient pas vus ! Mais pourtant Annie le connaissait bien et savait que ce genre d'histoire n'intéressait pas vraiment le beau brun mais bon... Annie en avait trop dans son sac et il fallait qu'elle se vide. A ce moment-là, c'est plutôt : pauvre Carl.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mer 23 Oct - 20:41


Carl n'avait jamais vu Annie aussi énervée. Et il avait passé beaucoup de temps avec elle, à une époque, donc c'était pour dire. On aurait dit qu'elle allait trouver ce sac de sable et le réduire en miettes. Qu'est-ce qui avait pu donc se passer dans sa vie ? Il lui fit savoir qu'il était là, et la McCormick l'agressa soudainement en lui enfonçant son poing dans le ventre. Outch. Heureusement, Carl avait contracté ses abdos, et il ne sentit presque rien. Avec un sourire, il failli rajouter un « Même pas mal ! » mais il préféra éviter de servir de punching-ball, ne sachant pas trop encore si Annie était un genre de pokémon qui passe de chose toute mignonne à un monstre en furie. Bref. La rousse finit cependant par révéler ce qu'elle avait en tête, sans que Carl ait posé la question. Tout cela avait donc un lien avec Heathcliff ? Intéressant. Le Spencer la laissa souffler un moment, et la regarda avec un sourcil levé, curieux. Toutefois, il ne posa pas de questions, peut-être parce qu'on fond il en avait rien à faire, il était juste curieux. Enfin, peut-être qu'une part de lui en avait quelque chose à faire, Annie restait Annie, et il supportait mal de la voir comme ça. Surtout que c'était là devant lui une Annie qu'il n'avait jamais vu auparavant..

Tout à coup elle se retourna et recommença à l'apostropher, visiblement énervée contre lui alors qu'il n'avait rien fait.

- Euh ok.. tu sais que je m'appelle Carl Spencer et que je ne ressemble pas à Heathcliff ? Allôô, se moqua-t-il avec un sourire. Puis il reprit son sérieux. J'men fous pas, 'fin ça va quoi, tu peux vider ton sac, ça se voit que t'en a besoin. Allez, balance, il t'a fait quoi ?

Et Carl s'adossa au mur derrière lui en croisant les bras, attendant que la McCormick déverse sa colère, en contractant ses abdos, au cas où cela lui reprendrait de le frapper. Avec une rousse en colère, il fallait s'attendre à tout.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Lun 28 Oct - 21:14




Enervée, c'était le seul mot qui pouvait définir Annie en ce moment même. La jeune rousse ne s'était jamais sentie aussi nerveuse. Son ex petit ami l'avait reduite en poussière mais cela n'avait pas l'air de l'affecter. Oh oui, la rouquine avait été bien mignonne à laisser cette Damenez lui pourrir son couple... Et puis ce putain de bébé, pourquoi est-ce qu'elle était tombée enceinte et qu'elle avait dû avorter ? Annie n'arrivait plus à se gérer et toutes ces dernières épreuves vécues, presque seule, la rendaient folle de rage au point de mettre un coup de poing dans le ventre de Carl. Au fond... ça venait de la défouler, mais d'un autre côté, elle s'en voulait que ce soit le beau Spencer qui prenne. Mais tant pis, il s'était trouvé là au mauvais moment, disons.
La jolie rousse en avait tellement gros sur la patate, elle n'avait pas eu envie de parler de ça avec sa meilleure amie qui lui aurait dit : je t'avais prévenu, mais qui aurait été là pour elle. Non, Annie avait préféré se taire et assumer sa connerie seule, sauf que là... ça en faisait un peu trop pour une seule et même journée. Tapant une nouvelle fois dans le punching-ball, elle se retourna quand celui-ci lui parla comme si elle avait deux ans. La jeune McCormick se contrôla pour ne pas lui refoutre un coup de poing mais dans le visage cette fois-ci. Vider son sac ? Il n'avait pas peur ?

"T'as pas peur... Besoin ? Oui j'en ai besoin ! Mais pourquoi je me confierai à toi hein ? Pourquoi j'te parlerai alors que... toi comme lui vous vous ressemblez à faire des coups bas. Qui est-ce qui supporte ces putains de coups bas ? Qui ? Moi ! Annie McCormick ! La reine des garces au pays des connards et des connasses. Car oui, dans l'histoire y'a toujours une tierce personne. Et cette tierce personne, elle fait tout pour tout foutre en l'air ! Et à la fin, y'en ras le cul putain ! Cria-t-elle en donnant un coup de poing dans le ventre de Carl. Outch. "Qui est-ce qui se retrouve enceinte par un putain d'accident ? Qui est-ce qui doit porter un foetus dans son ventre et qui doit prendre la décision de le garder ou non ? Qui est-ce qui prend des rendez vous chez le médecin pour savoir comment faire et où ? Pourquoi prendre une telle décision ? Pourquoi choisir alors que si on garde ce bébé, là, je garde mon copain et si je ne le garde pas, celui-ci s'en va je-ne-sais-où et sa conne d'ex le rejoint comme si de rien n'était ! BIEN ENTENDU ! Pendant qu'il en a rien à foutre de sa copine, qui, de son côté à avorté et se sent mal face à cet acte !

La jeune rouquine étouffa ses dernières paroles en un sanglot et s'en alla dans les bras de Carl pour pleurer comme elle ne l'avait jamais fait. "J'ai avorté de mon bébé et il n'était même pas là..." souffla-t-elle entre deux sanglots et reprit de plus belle et plus intensément. Annie n'avait pas exprimé sa tristesse, sa colère et son besoin d'être consolée ces derniers temps. Mais là, elle avait dépassé sa limite pour supporter tout cela.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mar 29 Oct - 21:02


Si Carl avait eu une bonne idée en disant à Annie de vider son sac ? Pas vraiment. Mais faut croire qu'il aimait beaucoup la jeune fille -avec leur passé en même temps c'était explicable- et la voir dans cet état le rendait sentimental. Annie avait toujours été énergique, franche, directe, mais jamais elle ne laissait voir des sentiments aussi violents que celui-là. On aurait dit que le poids de toute la misère du monde pesait sur ses épaules. Avec un soupir, Carl lui dit alors de lui raconter ce qui s'était passé, histoire qu'il sache un peu de quoi il retournait. Il y eut un petit silence, puis commença le flots de paroles interminable de la rousse, violemment énervée et sanglotante, qui criait ses malheurs. Woh, pensa Carl, ça c'est du lourd. Il écarquillait les yeux au fur et à mesure de son monologue, ne comprenant toujours pas où était le problème. Elle avait de le comparer à Heathcliff et Carl fut à deux doigts de la remettre en place, ne comprenant pas pourquoi il se retrouvait tout à coup visé, mais il se contint, ne voulant pas en rajouter à la McCormick. Sympa hein ? (a) Elle continua de s'exclamer, sans expliquer le véritable problème. Jusqu'à ce qu'elle lui mette un coup de poing dans le ventre, encore, -et heureusement il avait contracté ses abdos-, et qu'elle confie au Spencer qu'elle avait été enceinte. Les mots était débités à une vitesse étonnante et Annie était à moitié énervée et en pleurs, et Carl ne savait pas trop quoi dire. De un, Annie avait été enceinte ? What ? De deux, elle avait avorté ? De trois, Heathcliff n'en avait rien eu à faire ? Mais c'était quoi ce bordel ? Carl fronça les sourcils, mais quand Annie se jeta dans ses bras, il la serra contre lui en la berçant doucement de droite à gauche. 

L'étudiant n'avait pas pour habitude d'être aussi câlin et sentimental, aussi était-il resté quelques secondes sans resserrer l'étreinte de la rousse. Mais pris par un élan de consolation, il finit par mettre de côté ses habitudes et consoler la jeune femme, qui en avait bien besoin. « Shh, t'inquiètes pas.. C'est qu'un con, il te méritait pas, c'est tout.. » tenta-t-il, Annie en pleurs dans ses bras. Elle était calée au creux de son épaule et Carl sourit, se rappelant de leur ancienne relation. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, et encore plus longtemps qu'ils ne s'étaient pas enlacés. Après un petit moment, Carl la repoussa gentiment pour la regarder dans les yeux et lui déposer un bisou sur le front. Il essuya les larmes sur les joues et sourit. « ça va aller ? T'as intérêt à en profiter, c'est pas tous les jours où je suis aussi gentil.. » rajouta-il avec un sourire en coin. Il continuait de regarder Annie, essayant de savoir si elle allait continuer de pleurer, s'arrêter, ou pire encore, s'énerver de nouveau.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mar 5 Nov - 18:07



Vider son sac... Ca venait de la libérer de plusieurs jours à se taire et pleurer en silence, à garder sa colère pour elle. Alors l'exploser sur quelqu'un, taper sur quelqu'un (a), sentir quelqu'un près d'elle... La rouquine se sentait mieux, du moins elle avait enlevé un sacré poids de ses épaules. Même si ce n'était pas la totalité, la jolie rousse se sentait presque apaisée. Puis sentir que Carl la serrait contre elle, là c'était autre chose. Lui qui n'avait jamais -quasiment- de contact avec les personnes qui en ont besoin, ça la surprenait et la touchait en plus. Carl est quelqu'un de chic et ça Annie l'a toujours su et le confirmerait encore aujourd'hui. Entre eux deux, leur relation a toujours été bizarre mais bon, la rousse l'aimait bien pour ce qu'il était et trouvait qu'il avait un truc particulier que d'autre non pas. Enfin, c'était Carl. Carl Spencer.
Secouant la tête et essayant d'arrêter de pleurer. Ce qu'elle venait de déballer à Carl lui passait encore en tête et surtout ce qu'elle avait vécu. Ca en devenait même un supplice à pouvoir s'endormir le soir en n'ayant pas ces images horribles qui lui venaient à l'esprit. S'écartant de lui, elle le regarda et eut le souffle coupé de voir le beau brun si attentionné envers elle. Enfin... ça ne l'étonnait pas car elle l'avait déjà connu comme ça mais quand même. Haussant les épaules, elle se retint de pleurer une nouvelle fois. "J'ai jamais voulu avoir un bébé mais j'ai jamais voulu avorter... Et... pourquoi à moi ? Pourquoi j'peux pas avoir une relation normale ?" demanda-t-elle plus pour elle-même que pour Carl. Se frottant les yeux pour ne pas repleurer, elle rigola amèrement et le regarda en souriant. "J'suis peut être faite pour finir avec toi !" Dit-elle en rigolant avant de pleurer à nouveau et de se sentir mal. En disant ça, elle voulait rigoler, faire de l'humour mais les pleurs avaient repris le dessus sur sa blague...
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Lun 11 Nov - 16:52


Carl était vraiment bien différent, cette année. Éternel dragueur l'année dernière, il s'était calmé depuis la disparition de Naya, et sa relation avec Gabrielle. Pourquoi ? Il n'en savait rien. Déprimé et au fond du trou pendant six mois, la réapparition de la Freeman l'avait rendu fou, et du coup il ne savait plus où en était sa vie. Naya avait beau avoir réapparu, elle ne se souvenait pas de lui. Et même s'il lui avait fait croire qu'ils avaient eu quelque chose, cela ne remplacera jamais leur passé, et au fond, peut-être que ça l'avait brisé. Carl n'était pas sentimental, loin de là, mais gardait un attachement particulier à ses ex, comme avec Lily, Emily, et à présent, il s'en rendait compte, avec Annie. Depuis quand il consolait une fille dans ses bras, sans souhaiter quelque aventure sexuelle ? Mais il savait bien que c'était momentané, il suffirait d'une bref remarque pour que le Spencer remonte ce mur de glace qui l'entourait quotidiennement.

Carl était redevenu froid, cynique et méchant depuis Juillet. Il sortait à tout va, puis avait repris les études, mais n'était pas tenté par de nouveaux amis. Il restait dans son coin, étudiait, et sortait avec Elias faire des conneries, couchant avec une fille de temps à autre, toujours le lubrifiant dans sa poche. Il était redevenu je m'en foutiste. Il ne rappelait aucune des filles, il ne lisait même pas leur numéro. La plupart n'était de toute façon que ce genre de sangsues qui ne se décollent jamais de lui. Rien de plus énervant. Si bien que tous ces changements en une année avaient amené tout le monde à le discréditer. Carl, devenu sentimental ? Mais non, il est toujours lui-même, regarde. Tu crois qu'il est malade ?  Il entendait parler autour de lui, et paraissait s'en ficher. Mais au fond, il reconnaissait avoir besoin de reprendre sa vie en main, et de faire quelque chose. Il fallait qu'il redevienne lui-même. Lui, Carl Spencer, séducteur, mystérieux et arrogant. Mais là, en regardant Annie, les joues rosies par les larmes, il n'avait pas envie de la planter là, de lui dire que ce n'était pas ses affaires. Elle venait encore de s'apitoyer sur son sort, de sourire à travers ses larmes, mais l'étudiant voyait bien sa peine. Il ne pouvait pas la planter là. Pourtant, son ancien lui l'aurait fait. Est-ce que c'était une bonne chose ? Parfois Carl reconnaissait qu'il agissait en connard, mais finissait par se dire que de toute façon, il avait tout ce dont il pouvait rêver avoir de toute façon : de bonnes études, une réputation de fêtard et de dragueur.. Parmi tout ça, être connard ne semblait pas compter, ou en découler naturellement. Et là, il agissait en tout le contraire. Carl était gentil. Attentionné. Doux. Et c'est en posant ses lèvres contre celles de la McCormick qu'il réalisa qu'il était vraiment, vraiment au fond du trou. Qu'il agissait n'importe comment, qu'il n'était pas cohérent entre ce qu'il disait, ce qu'il pensait, ce qu'il faisait. Mais là, tout de suite, cela semblait être la seule et unique chose qu'il voulait faire.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mar 12 Nov - 21:23



Qui aurait cru que Carl Spencer, son ex-sexy-beau-brun, soit aussi gentil avec Annie ? D'habitude c'était plus une personne cynique qui n'en a que faire des histoires d'amour des ses ex et surtout de la rouquine. Bien qu'ils s'apprécient beaucoup, les deux jeunes personnes n'aimaient pas parlé de leur vie sentimentale. Sauf que là, c'était devenu un besoin pour Annie, de se livrer à quelqu'un, d'évacuer toutes ces émotions qui lui passaient par l'esprit. C'était la première fois qu'elle en parlait à quelqu'un et ce n'était même pas sa meilleure amie... La jeune McCormick allait lui en parler, mais pas maintenant, Scarlett avait d'autre chat à fouetter et pour l'instant ce qu'elle recherchait c'était du réconfort et notamment auprès de son ex ou même, de ses ex. Annie n'allait pas non plus leur sauter dessus, mais elle avait gardé de bonne relation avec et ne pouvait pas les renier. Puis Carl... Carl c'était Carl, et elle avait besoin de lui, la rousse le savait au fond d'elle.
C'était dur pour la rouquine de faire face à la réalité en ce moment. Annie n'acceptait pas le fait de devoir se retrouver seule, surtout dans son lit. Heatchliff était même venu un certain temps chez elle quand ça n'allait pas chez lui et là... elle se retrouvait seule. Pourtant, la rousse faisait en sorte d'aller mieux à prendre ses médicaments mais le mental ne venait pas. C'était trop dur. Annie baissait ses gardes et préférait souffrir en cet instant même. Et pourtant, se confier au beau brun qui se trouvait devant elle venait de la soulager énormément. Il ne l'avait pas repoussé et il l'avait même pris dans ses bras, comme quoi il avait un coeur. Mais ça, la rouquine n'en doutait pas, elle savait que Carl avait un coeur, il ne le donnait pas à n'importe qui et ne baissait pas le mur de glace qu'il avait construit devant n'importe qui non plus. Annie le connaissait bien et le trouvait bien mignon de se comporter ainsi avec elle. Au fond, ils n'étaient pas si différent l'un de l'autre tout les deux. Ils avaient presque les mêmes relations amoureuses, celles qui ne durent pas longtemps.

Cependant, Annie n'avait pas prévu ce qu'allait faire Carl non. Elle n'avait rien vu venir de sa part et encore moins ça. La jeune McCormick fut surprise, puis répondit à ce baiser. Pourquoi ? Annie n'en avait pas la moindre idée. Tout ce qu'elle pouvait dire c'était qu'elle était perdue et n'avait pas su le repousser. Carl avait ce charme auquel presque personne ne résiste et dont Annie ne résistait pas. Mais... pourquoi maintenant ? Puis, pourquoi l'avait-il fait ? Déjà que l'esprit de la rousse n'était pas dans un bon état, maintenant il était encore pire. La jeune rouquine se recula de deux pas et posa sa main sur le torse de Carl en souriant légèrement. "T'aurais peut être pas dû faire ça Carl Spencer." Pourquoi ce mec avait un tel charme ? Rien qu'en regardant ses yeux, la jolie rousse succombait. Baissant la tête et laissant retomber sa main doucement, elle essaya de faire le tri dans sa tête. Annie ne savait pas quoi dire, quoi faire, ni comment réagir. Peut être qu'elle devait laisser faire les choses ? Comme lui sauter dessus. Comme attendre que Carl réagisse et lui explique pourquoi il avait fait ça.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Jeu 14 Nov - 22:57


Ce que Carl attendait de son geste ? Aucune idée. C'était venu comme ça, presque naturellement. Dans une telle situation vous me direz, c'est pas si anormal. La fille en pleurs, le beau gosse qui la réconforte et le petit bisou de la fin ? Un peu cliché quoi. Bref. Faut dire qu'il était un peu perdu dans sa vie et il s'était laissé emporté par un élan d'affection pour la rousse. Après tout, ils avaient eu quoi, une histoire de trois mois ? C'était long, pour Carl. Et puis bon, peut-être qu'il aurait fait la même chose avec n'importe qu'elle autre fille qui lui aurait pleuré dans les bras. Quoique le coup dans le ventre l'aurait peut-être un peu éloigné.

Mais la question était plutôt de savoir comment Annie allait réagir. Leur histoire datait un peu, mais Carl se souvenait que la rupture avait été un peu brutale, surtout parce qu'à l'époque, le Spencer n'avait pas vraiment découvert les sentiments. Les filles, ça passait, ça venait, et garder la même trois mois semblaient être une bonne chose. En vérité, Carl ne se souvenait même plus pourquoi ils avaient rompu. Sûrement parce qu'il avait agit comme un con. Comme toujours. Bref. Quoi qu'il en soit, il ne s'attendait pas vraiment qu'elle lui rende son baiser. Les mains du Spencer restèrent autour des épaules de la McCormick mais leurs corps s'éloignèrent et elle finit par se reculer et poser sa main sur le torse de Carl. A son tour il lui sourit, sourire qui ne le quitta pas quand elle lui dit qu'il n'aurait pas du faire cela. « Je sais. » répondit-il. « Mais t'as vu, ça t'a calmé. » se moqua-t-il, avec un sourire en coin.  En effet, Annie ne semblait plus en colère, ne pleurait plus, et même, souriait. On pouvait donc dire que Carl avait réussi avec brio sa mission de réconfort. Comme un badass.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Lun 18 Nov - 17:56



Les mecs. Les mecs sont cons. Enfin... Pourquoi c'était si compliqué de comprendre un mec ? Annie en avait la tête qui tournait à force de voir des mecs et de pas comprendre pourquoi ils agissaient de la sorte. La rouquine ne savait plus tellement ce qu'elle faisait, ni pourquoi elle agissait comme ça. Elle supportait mal sa séparation et ne repoussait pas son ex qui l'embrassait. C'était la cerise sur le gâteau. Mais bon... ce crétin -de beau brun- venait de la calmer, il fallait l'avouer. Annie le regarda sourire en coin et elle secoua la tête avec un petit sourire au visage. "Oui, tu as raison." La jeune McCormick haussa les épaules et s'assit par terre à bout de forces. Annie leva les yeux vers le beau brun et cru le voir en deux fois. Elle secoua la tête plusieurs fois et soupira. "Carl ? Dis, tu pourrais me rendre un service ?" La rousse avait mal au crâne et ça devenait insupportable. Ces médicaments avaient des effets secondaires qui étaient traîtres pour lui rappeler de ne pas oublier de les prendre. Lui attrapant le pied, elle se crispa et fit une grimace de douleur en se retenant de crier. "Dans mon sac, y'a une boîte orange, tu me la donnes, s'il te plait." Plusieurs fois, la rouquine avait désobéi au médecin pour ne pas prendre ces médicaments mais vu son état mental, ce n'était pas une si bonne chose que ça. Annie était fragile et la prise de ces médicaments était importante pour que la McCormick puisse aller mieux et aille de l'avant. Mais, c'était impossible pour la rousse de se sentir vulnérable avec ces trucs à prendre tous les jours à heures précises. Annie s'allongea par terre et se prit la tête entre les mains en retenant ses larmes de douleurs. Cela faisait combien de temps ? Un jour ? Annie ne savait plus mais ça lui faisait mal et toutes ses émotions étaient décuplées.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Sam 23 Nov - 18:57

Carl s'étonnait lui-même. Il ne se reconnaissait plus. Depuis quand refusait-il comme ça d'embrasser une fille ? C'était plutôt du genre à tout faire pour continuer l'affaire, même si ça l foutait dans la merde après. Faut croire que cela ne se passerait pas avec Annie. Elle avait reculé, et lui s'était moqué d'elle gentiment. Deux personnes qui se connaissaient l'une l'autre mais qui ne se reconnaissaient plus elles-mêmes. Intéressant, quand même. Et s'ils avaient été tous les deux seuls dans une île à ne manger des calamars, aurait-il refusé ? Quelle question digne d'être posée. Carl se prenait beaucoup la tête avec des questions inutiles dernièrement. Que ce soit par rapport à ce qu'il aurait fait si jamais il avait été collaborateur durant la guerre, ou qu'est-ce qu'il ferait s'il devenait un mutant un jour. Abstrait, concret, un vrai mélange de récit fantastique. Bref.

Annie finit alors par s'asseoir par terre, et Carl reprit sa position, adossé au mur. Position de supériorité sisi. Un petit silence s'installa, mais pas du tout gênant. C'était plutôt un silence de.. réflexion. Puis Annie brisa le silence et demanda à Carl de lui rendre un service. Ce dernier continuait de fixer le mur en face de lui et marmonna simplement « Hm ? » histoire de savoir ce qu'elle voulait de lui exactement. Elle répondit en lui demandant de lui passer la boîte orange dans son sac. « Ouais pas de soucis. » dit-il en fermant les yeux, revenant à la réalité, et se dirigeant vers le sac de la McCormick pour lui donner ce qu'elle voulait. Encore une fois, depuis quand Carl faisait ce qu'on lui disait ? Décidément, soit la salle avait une aura magique, soit la vie de Carl partait en cacahuètes. Une fois la boîte en main, il lui lança après un « attrape! » lancé avec un sourire. « J'espère que c'était pas trop fragile. Et c'est quoi, d'ailleurs ? » demanda-t-il, curieux. Il voulait bien lui donner ce qu'elle voulait, mais fallait-il encore qu'il sache ce que c'était.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Jeu 28 Nov - 14:01

Et voilà, maintenant qu'elle avait reprit ses esprits, les effets secondaires des médicaments firent leur place dans le cerveau de la McCormick. Elle savait ce que ça faisait de louper des doses mais bon, elle ne voulait pas finir dopée à chaque fois. Annie essaya donc à plusieurs reprises de lutter mais non, elle n'y arrivait pas. La douleur était trop présente et elle préférait devoir se remettre aux médicaments pour soulager cette douleur. Du coup, à bout de forces, elle demanda à son cher Spencer d'aller lui chercher la boite orange dans son sac. Celui-ci obtempéra sans poser de questions, ce qui surprit Annie. Carl avait tellement changé, était-ce depuis qu'il s'était prit un truc dans la gueule pendant la tempête ? Peut-être. En tout cas, la jeune McCormick aimait bien le voir comme ça mais trouvait ça chelou. Le coeur de la jeune rouquine battait vite, trop vite, il avait des ratés et la jeune McCormick n'aimait pas se sentir comme ça. Respirant profondément à plusieurs reprises, Annie entendit un "attrape" mais n'eut pas de réflexes et prit la boîte en sortant deux comprimés. Attrapant la bouteille d'eau qui était près du punching-ball, elle avala les deux gelules en écoutant la question de Carl. Annie attendit plusieurs secondes voire minutes avant de reprendre ses esprits et de répondre calmement à Carl. Restant assise, elle tapota une place en face d'elle pour que le beau brun vienne la rejoindre. Puis, elle commença à parler en essayant de retrouver ses esprits. "Ecoute... depuis que j'ai avorté... Je suis sous médicament car je le vis mal et je fais des crises comme celle que je viens de faire et parfois en pire. Et quand Heathcliff m'a quitté... je suis tombée dans une espèce de spirale sans retour et la dépression n'est pas loin de moi. Les médecins m'ont prescrit tout plein de médicaments que je dois prendre tous les jours et régulièrement. Sauf que je ne les prends pas régulièrement, l'alcool et les médocs ça ne fait pas bon effet ensemble. Du coup, je choisis l'un des deux et les effets secondaires des médicaments sont violents. Ces médicaments m'aident à ne pas tomber dans la dépression et ne pas souffrir comme j'ai souffert depuis l'avortement. Tu sais tout." Elle baissa le regard, honteuse de ce qu'elle venait de lui avouer. Annie n'aimait pas passer aux confidences, mais elle ne voulait pas mentir à Carl, qui, pour une fois, se montrait présent pour elle. La jeune rousse reprit d'une voix un peu plus brisée et lui demanda une faveur. "Garde ça pour toi, Carl, s'il te plait. Il n'y a que toi qui est au courant à présent." Elle garda la tête baissée en pensant à tout ce qu'elle devait cacher à ses parents, sa soeur, sa meilleure amie et ses autres amis. Ca devenait de plus en plus dur chaque jour mais maintenant que Carl était au courant, peut être que ça allait être plus facile si jamais elle avait un soucis.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Dim 8 Déc - 13:21

Carl s'assit en face d'Annie. Elle avait tapoté en face d'elle pour qu'il s'assoit là mais il aimait pas qu'on lui dise quoi faire et puis il n'était pas un gentil toutou hein, donc il décida se d'asseoir mais à côté. (tout en logique bonjour) Il eut quand même un regard inquiet. Annie aurait pu lui dire que c'était pour une migraine, pour ses règles ou autre, mais non, elle prenait son temps pour en parler et c'était étrange. Allait-elle lui sortir qu'elle se droguait (et encore ça ça l'aurait pas étonné Arrow), ou qu'elle avait un cancer, qu'elle allait mourir dans deux jours ? Les sourcils de Carl se fronçaient tandis qu'il s'imaginait le pire. Il attendit impatiemment qu'elle lui dise ce que c'était que ces foutus médicaments. Finalement, la rousse se lança dans un monologue digne de Corneille.



Et Carl eut envie de rire. Une dépression ? Des médicaments et de l'alcool ? Un peu plus et ça aurait ressemblé à une scène de suicide. « T'es sérieuse ? T'es alcoolique ? Et dépressive ? » lui demanda-t-il. « Enfin, ça te ressemble pas quoi. » se reprit-il, conscient d'avoir été un peu brusque. Annie lui dit qu'il était la seule personne au courant, et Carl se radoucit. Elle lui demandait de garder son secret. C'était pas un truc à demander à Carl ça ! Lui qui se bourrait la gueule tout les week-ends, c'était un moyen pour que tout MC soit au courant.. Mais bon, peut-être qu'il pourrait faire un effort. Et après tout, c'est pas comme si tout le quartier savait pas déjà qu'Annie était folle (a) Carl reprit la parole. « Mais t'sais que les anti-dépresseurs c'est de la merde hein. Ca te fout le moral encore plus à zéro, et surtout ça t'empêche de boire ! Tout ce qu'il te fait c'est prendre l'air, te défouler, faire une petite soirée, prendre une cuite, oublier tout ça, baiser avec un inconnu, et tout sera oublié ! Tu vas voir. » s'exclama Carl, sûr de lui. Il lui prit la boite orange des mains. « Fini avec ça ! » Puis il se leva et lui tendit la main. « Allez viens, on va prendre l'air. C'est pas en tapant sur une sac de sable que ça va aller mieux. Fais-moi confiance. » rajouta-t-il avec un clin d'oeil. Annie avait la tête baissée, et le Spencer voyait bien que ça n'allait pas du tout. Et en réalité, il ne savait pas du tout quoi faire pour lui remonter le moral. Mais montrer qu'il savait, ça allait peut-être redonner confiance à la rousse, et bon, les idées viendront en chemin.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mer 18 Déc - 18:44

Pourquoi en parler à Spencer ? A vrai dire, la rouquine n'en savait strictement rien. Peut être parce que c'était un bon ami à présent et qu'elle pouvait lui faire confiance malgré le fait qu'il pouvait raconter tout ça à tout le monde dans les minutes qui pouvaient suivre. Mais bon, Annie avait eu envie de se confier à lui et puis elle ne pouvait plus faire machine arrière à présent. Lorsqu'il lui répondit, la jeune rousse eut un sourire aux lèvres. Elle se doutait de sa réaction et ça ne l'a surprenait même pas. "Mais noon, j'peux juste pas mêler médoc et alcool. J'bois parce que j'en ai envie et je dois choisir entre médicament pour aller mieux ou alcool pour oublier. Enfin, qu'est ce que tu en as à faire de toute façon... Dit-elle en lui souriant. Après tout, Carl aurait très bien pu la laisser la dans sa merde et non, il était resté à ses côtés et ça faisait chaud au coeur de la rousse.
Elle l'écouta parler et sourit à ce qu'il disait. Carl Spencer n'était pas lui même. Du moins, Annie n'aurait jamais cru qu'il pouvait être comme ça, surtout avec elle. Interloquée au début, puis finalement confiante. Annie finit par attraper sa main et se leva à son tour. "Je ne veux pas baiser avec un inconnu, mais sinon le reste me va. Te faire confiance? Pourquoi tu poses la question Spencer !" Dit-elle en ponctuant sa phrase d'un rire. Après tout, elle le connaissait bien et au fond, elle lui faisait vraiment confiance. Carl était peut être un mec qui couche à droite et à gauche et qui n'en a rien à foutre des personnes mais il sait être attentionné parfois. "Dis moi, t'es malade ? Car j'suis sûre qu'avant, t'en aurais rien eu à foutre et que tu m'aurais laissée là, en plan à chialer les larmes de mon corps. Et là, non. T'es sûr que t'es ok ?" Demanda-t-elle en faisant mine d'être inquiète et touchant son front par la même occasion. Elle lui sourit par la suite et se rendit compte combien ses amis lui avaient manqué le temps de sa "relation amoureuse" avec Heathcliff. "On va où au juste ?" Le questionna la rousse en allant en direction du vestiaire pour prendre ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mer 18 Déc - 20:45


Carl avait sourit à la rousse et lui avait retiré la boîte des mains en lui ordonnant de ne plus en prendre, pour suivre ses conseils. Si Carl avait changé ? Ouais. Il s'en était pas forcément rendu compte, mais à présent il le remarquait. Peut-être qu'il était devenu plus.. adulte. Cette année avait été vraiment mouvementée pour lui, avec la disparition de Naya, le drame Gabrielle-Daniel, puis la réapparition de Naya, bref, il avait un peu perdu les pédales. Carl s'était renfermé dans ses études, n'avait pas vu Cameron et Elias depuis un bail, sortant seulement une fois ou deux par-ci par-là quand il avait le temps. Mais vraiment, il ne savait pas ce qu'il avait, et ne voyait pas comment redevenir soi-même. Peut-être qu'il ne fallait pas. Peut-être que c'était ce qu'il était sensé devenir.

Annie elle-même parut s'en rendre compte. Elle lui demanda en riant s'il était malade, et elle lui toucha le front, en lui disant qu'avant il l'aurait laissée toute seule. Carl haussa les épaules. Peut-être. « Tss, cherche pas trop la petite bête. Profite au lieu de poser des questions débiles. » répondit-il sèchement avec tout de même un petit sourire. Malgré sa soudaine gentillesse, il ne fallait pas trop pousser mémé. Il avait beau avoir des moment d'attendrissement, mais valait mieux qu'Annie garde ses questions pour elle a risque de replonger Carl dans sa léthargie habituelle. Il était assez à fleur de peau en ce moment, et la moindre remarque pouvait tout changer. L'étudiant en avait marre d'être comme ça, marre de ne plus pouvoir contrôler ses émotions, marre de ne plus être lui-même. Il aurait voulu la laisser, lui répondre avec désintérêt et lui dire de régler ses problèmes seule. Mais une force intérieure inconnue l'avait poussé à proposer son aide à son ex. C'était peut-être simplement part de l'une des facettes de Carl qui le rendait si mystérieux. Un jour sarcastique, l'autre attentionné, voilà, la belle et la bête réunis en un seul corps.

Carl avait alors dit à Annie de le suivre, ils allaient prendre l'air. En récupérant ses affaires, la rousse lui demandant où ils allaient. « Ta-ta, pas de questions j'ai dis ! C'pas drôle sinon. Allez grouilles. » lança-t-il en s'appuyant contre la porte avec son dos pour l'ouvrir et sortir. La nuit était tombée, mais une étrange chaleur régnait. L'hiver n'était pas loin, et pourtant il faisait assez chaud pour se croire à la fin du printemps. Carl attendit Annie -qui se faisait décidément désirer- puis la laissa passer avant de laisser la porte se refermer derrière elle. Machinalement il sortit son paquet de cigarettes et son briquet, en s'en grilla une, avant d'en proposer à Annie, la clope entre les lèvres. « T'en veux ? » Carl ne l'incitait pas à fumer, mais il est vrai que ça permettait de relâcher la pression, souvent. Ceci dit il savait qu'il fumait beaucoup trop et qu'il devrait arrêter, un jour ou l'autre. Enfin, ce sera pas pour aujourd'hui.

A un rythme régulier, Carl avançait en direction d'il ne savait où. En réalité, il était encore en train de réfléchir à l'endroit où il allait emmener la rousse. Sachant qu'il préférait éviter le bar. Il lui avait certes dit qu'il fallait s'amuser mais l'alcool était hors de question vu sa condition, et le médicament qu'elle venait de prendre. Tout en marchant en silence, Carl réfléchissait. Il réfléchissait, toujours à la même chose, toujours à sa vie et à l'année qui venait de s'écouler. Ses pensées étaient surtout tournées vers Naya. Il n'avait pas pu lui dire ce qu'il voulait, il était bloqué loin d'elle, et sans compter Cameron. Il fallait qu'il garde cette histoire passée, et espérait que 2014 lui permettrait de changer de cap. Puis son visage s'illumina. Il avait trouvé où il pouvait emmener la rousse. Le seul endroit calme, vide, où on pouvait s'amuser : la plage.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Ven 27 Déc - 14:51

Oui c'est sûr qu'elle allait profiter de sa gentillesse et du fait qu'il soit comme ça avec elle... Ce n'était pas souvent que Carl proposait son aide et qu'il aide sans même le vouloir. Annie trouvait ça chelou mais, en effet, elle n'irait pas chercher la petite bête. Lui faisant un grand sourire, la rousse hocha la tête. "D'accord, mais j'avoue que tu restes bizarre aujourd'hui." Cependant, elle n'ajouta rien de plus, elle s'occuperait de ça plus tard. Puis, Carl n'était pas du genre à parler de toute façon, ou du moins plus avec Cameron. Lui souriant tout de même, Annie était contente de pouvoir renouer ces quelques liens avec lui qu'elle avait perdu le temps de sa relation avec son ex. La jeune McCormick se dépêcha à retourner dans le vestiaire et de ressortir et questionna le beau brun qui lui tenait la porte et qui lui demander de se dépêcher. Le regardant avec des yeux de merlans frits au passage, elle fit une moue boudeuse puis haussa les épaules et finit par le dépasser. "Tu me joues le grand mystérieux maintenant. Raouh, j'adore ça." Lui dit-elle en se retournant pour lui faire un clin d'oeil et un geste de la main pour son "raouh". Une fois sortie dehors, celui-ci se prit une cigarette. Annie avait oublié qu'il fumait de temps à autre, ou souvent, enfin bref, qu'il fumait quoi. Secouant la tête lorsqu'il lui en proposa une, la rousse regarda la ciel. Respirer l'air frais lui faisait du bien et se sentir moins seule aussi, la rendait quelque peu moins renfermée sur elle-même.

Annie marchait en silence à côté du jeune Spencer. Elle ne savait pas où elle allait et avait l'impression que lui non plus. La rousse le voyait plongé dans ses pensées et préférait ne pas le déranger au risque de se prendre une claque -littéralement- dans sa face. Regardant devant elle, la rouquine vit de plus en plus le bleu de la mer et un sourire naquit sur son visage. La plage. Ca faisait si longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds. Enlevant ses chaussures et les mettant dans son sac au passage, la rouquine posa ses pieds dans le sable qui était toujours un peu chaud et regarda Carl. "Tu veux me noyer ?" Demanda-t-elle en rigolant. La rousse déposa ses affaires et rejoignit le bord de l'eau et attendit la prochaine vague pour savoir si l'eau était chaude ou non. Cette sensation de sables qui courent sous ses pieds lui rappelait son enfance et un sourire s'installa sur son visage à ce souvenir. Se retournant, elle regarda Carl et décida de le rejoindre au pas de course et s'arrêta devant lui. "Carlosb. Ca faisait longtemps.. Carlosb." Le chercher, lui faire la misère comme avant, pouvoir retrouver un peu de complicité et surtout qu'il arrête de penser car Annie n'était pas dupe pour autant. Lui tirant la langue, elle lui tapa dans les abdos et haussa les épaules mine de rien et recula petit à petit. Le lion venait de sortir de sa cage.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Mer 1 Jan - 16:13


Les pieds du Spencer les avaient menés à la plage, et il trouvait que c'était pas une si mauvaise idée. La mer avait des vertus thérapeutiques, apparemment. Mais Carl ne voulait pas soigner Annie par la mer, il n'était pas encore bourré pour raconter de telles âneries, il voulait juste s'amuser, les pieds dans l'eau. Comme des enfants. Parfois, ça aidait. Qui garde une âme d'enfant ne vieillit jamais. Carl avait terminé sa cigarette et avait maintenant les mains dans les poches, trîanant les pieds sur le sable. Annie avait enlevé ses chaussures tout de suite, et lui avait demandé s'il voulait la noyer. Carl rit légèrement en se moquant d'elle. « Comment t'as deviné ? » Puis il la prit par les épaules en la balançant de droite à gauche en riant, taquin. Puis elle déposa ses affaires et courut vers l'eau pour voir si l'eau était froide. Carl sourit en la regardant faire, content de voir qu'elle avait retrouvé le sourire. Il était tellement bon pour remonter le moral des autres, c'était dingue (péché d'orgueil coucou). A son tour, Carl retira ses chaussures et quand il se releva il trouva Annie en face de lui, qui l'appelait par son surnom. « Je t'ai déjà dit que c'était un surnom pourri ? » fit-il avec un sourire. La rousse lui tira la langue et lui tapa dans les abdos de nouveau. Faussement choqué, Carl sourit en ouvrant la bouche, comme outré. « Tu veux jouer à ce jeu là ? Fais gaffe McCormick ! » lança-t-il. Puis sans prévenir, il la prit dans ses bras, comme un sac à patates, et il courut vers l'eau en criant « A l'eau la rousse, à l'eau ! » Mais elle se débattit et ils s'écroulèrent au sol avant d'atteindre l'eau. Et puis c'est qu'elle était pas légère (a). De grands éclats de rire résonnèrent dans la nuit qui tombait à peine tandis que les deux intéressés se roulaient dans le sable en se chatouillant à qui mieux mieux. De vrais gamins.

 
Pour une fois, Carl se sentit vraiment bien. Cette année avait été riche en émotions, et c'était la première fois qu'il passait du temps avec une amie, une vraie. Même si Annie était son ex et qu'ils s'étaient embrassés peu avant, le Spencer savait que cela n'irait pas plus loin et qu'ils s'étaient juste fait surprendre par le moment. Carl n'avait aucune intention de recommencer une relation avec la rousse, et il supposait qu'elle non plus, au vu de ses problèmes amoureux du moment. Au moins, les deux jeunes s'amusaient vraiment, sans aucune intention derrière. De l'amitié pure. C'était ce qui avait manqué à Carl depuis longtemps, bien trop longtemps.


 
Finalement, Carl et Annie se relevèrent, essoufflés. « Bon, trêve ? » fit Carl. « T'es coriace pour une fille hein ! » se moqua-t-il en lui donnant un coup de coude amical. Puis il toussota et cracha le sable qu'il avait dans la bouche. « Tu m'en a même mis dans la bouche, c'est deg ' Annie ! » Il épousseta ensuite ses habits, mais le sable collait et il s'en mettait plein les mains. « Arrgh, putain. » jura-t-il. « Bon, je vois qu'une manière de m'en sortir ! » s'exclama-t-il en se levant. Il retira son haut, son pantalon et courut en direction de l'eau. « Le dernier arrivé dans l'eau est une poule mouillé ! » cria-t-il avec une petite voix. Des enfants j'vous dis, des enfants.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Ven 10 Jan - 14:26

Lui faisant un sourire, elle rigola quand Carl lui annonça que c'était bien son attention, la noyer. Bien sûr, elle n'en croyait pas un mot car il aurait pu lui faire avaler ses pilules et hop over dose, adieu la tepu. Mais non, non, Carlosb était bien d'humeur à rire et ça elle le comprenait en se faisant secouer de droite à gauche. Puis, souriante, la rouquine était partie tester l'eau, pour savoir si la baignade était envisageable... mais étant légèrement, beaucoup, frileuse, Annie la trouvait un peu trop froide. Revenant vers son cher Spencer, la rousse décida de le narguer un peu et de l'énerver à sa façon, tout en rigolant bien entendu. Elle commença par ce surnom pourri, réfléchissant à moitié, elle hocha la tête en lui donnant un grand sourire. "Ouais mais justement... pourri comme toi." ajouta-t-elle pour son plus grand bonheur. C'était bien de taquiner Carl comme ça vu son humeur du jour, elle en profitait beaucoup d'ailleurs mais vu que ça le faisait rire bah.. elle aussi. Mais elle s'attendait à tout sauf à la suite, comme de se faire prendre (pas de sous entendus !) comme un sac à patate par Carl. Elle commença à rire à ne plus pouvoir s'arrêter, ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas rit comme ça. Cependant, vu la chaleur de l'eau, Annie n'était pas prête de se mouiller et elle finit par les faire tomber dans le sable, oups. Cela faisait vraiment longtemps qu'elle n'avait pas passé un moment comme celui-ci avec son ex, rien qu'en tant qu'amis. Tout deux s'étaient perdus de vue et le fait de pouvoir partager un moment comme ça, fermait de quelques millimètres la blessure béante de son coeur. Puis, entendre Carl rire ça la faisait sourire aussi, elle le voyait rarement comme ça et ça lui plaisait bien.
Après une séance de fou rire non contrôlables, tout deux se lâchèrent pour reprendre leur souffle, la rousse en avant même des crampes à l'estomac. Le regardant et approuvant ce qu'il venait de dire avec un grand sourire, elle hocha la tête en prime. "Ouais, en même temps t'as vu qui j'ai à la maison ? C'est normal que j'apprenne à me défendre." Dit-elle en rigolant. Le regardant faire, Annie ne put que rigoler encore plus. "Mmmh, c'est comment ? Bon, salé, sucré, amer ?" Le questionna-t-elle avant de le regarder faire. Bon, bah il était toujours sacrément bien foutu celui-là. Secouant la tête, elle le regarda faire et regarda l'eau puis soupira. Non, elle n'allait pas être la poule mouillée. Enlevant ses affaires et gardant ses sous-vêtements, la rouquine sauta sur le dos du Spencer et lui embrassa la joue. "Pas de poules mouillées très cher !" Puis, ils rentrèrent dans l'eau et la rousse poussa un cri. Ouais, l'eau était froide à son goût. "Carl Spencer, je te déteste !" Ajouta-t-elle, alors qu'il rentrait de plus en plus dans l'eau. La rousse ne le lâchait pas pour autant, savoir qu'elle pouvait compter sur la chaleur humaine du beau brun la rassurait. C'était comme un chauffage mais qui n'allait pas durer longtemps vu la température de l'eau. Des frissons lui montaient dans le corps et Annie finit par claquer des dents. "Et maintenant tu vas me noyer, c'est ça ?" Demanda-t-elle d'une petite voix innocente -pas si innocente que ça- au jeune Spencer. Enfin, s'il la coulait, Annie l'emmènerait avec lui, pas question qu'il y échappe non mais oh !
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/ Dim 12 Jan - 17:45


Cela faisait bien longtemps que Carl ne s'était pas amusé comme ça. Pendant plusieurs mois il s'était pris la tête avec ses relations à droite à gauche et n'avait jamais vraiment apprécié ses amitiés. S'il y avait une chose à souhaiter pour 2014, c'est que le Spencer puisse reprendre contact avec tout le monde, et peut-être arrêter d'être un connard. Enfin, pour cette dernière partie il verrait (a). Faire chier son monde, c'était un peu son truc, et vivre sans serait difficile. Mais en tout cas, côté amitiés, il voyait avec Annie l'exemple flagrant qu'il en avait besoin, qu'il avait besoin de passer du temps de qualité avec les autres, même s'il gardait au fond son orgueil de Spencer mal placé, et son sarcasme habituel. Spencer allait de pair avec connard, tout le monde le savait, tout le monde le pensait, alors c'était de toute façon impossible de changer de réputation. Donc autant la garder. Pourtant ce soir, avec Annie, il n'était pas du tout un connard. Amusant, gentil, taquin.. En vérité il ne se sentait pas lui-même. D'un façon un peu mystérieuse il avait changé de comportement pour le bien de la rousse, chose qu'il ne faisait jamais. Comme quoi, fallait pas mettre tous les crocos dans le même panier (xD), Carl n'était pas l'un de ces boloss qui n'avait pas de coeur. Certes il était bien caché, mais il en avait un, et Annie autant que Julia ou Emily pouvaient en témoigner.

Tous les deux dans le sable reprenaient leur souffle. Ils s'étaient roulés sur la plage et avaient mangé du sable, ce qui était franchement pas un truc à refaire. « Cameron ? Ouais je comprends bien ! » répondit Carl en riant. Avoir Cameron en frère devait être assez fatiguant, à force. Même si Carl adorait son meilleur pote, parfois il pouvait être lourd, et ses relations avec Annie avaient l'air d'être assez houleuses, même si cela l'étonnait que Cam puisse aiguiller Annie dans ses bastons. Enfin, après tout, Cameron restait Cameron. Puis  les deux jeunes se jetèrent à l'eau en riant et Annie hurla que l'eau était gelée. « Bah évidemment, t'as vu quel mois on est ! » répondit Carl en se moquant d'elle gentiment. Il la tenait dans ses bras, et dès qu'elle lui demanda s'il allait la couler, il fit un grand sourire et la lâcha d'un geste dans l'eau. Puis il courut hors de l'eau en laissant la rousse remonter à la surface. Fallait pas jouer à ce jeu là, il l'avait prévenu (a).

Finalement, au vu de la température, les deux amis rentrèrent chez Carl, se séchèrent et se posèrent devant un film. Sur le canapé, Carl sourit en regardant Annie. Il avait réussi à la faire sourire, et depuis le complexe sportif, elle n'avait pas déprimé une seule fois. C'était ce qu'il appelait un vrai badass, ou plutôt, un ami en or. ♥

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/

Revenir en haut Aller en bas

Qui aime bien, châtie bien. Ouais bin ta gueule ! /Carl ♥/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
» Victoria Adams ~« Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir. »~
» [Windows 10] Bien, ou pas bien ?
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-