Partagez|

MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Jeu 24 Oct - 14:24

Alistair s'empara de la cagette de légumes frais et fit la grimace en en faisant l'inventaire. Il avait décidé de faire un régime. Oui, un truc de filles. Il voulait être un beau gosse suprême, et apparemment, pour cela, il fallait manger "équilibré". Rien que le mot lui faisait froid dans le dos, même Harper ne les avait jamais forcés à manger quoique ce soit. Il lava des broccolis, des choux de Bruxelles, des haricots verts, des salsifis, des endives, et trouva un reste d'asperges et de filets de dinde dans le frigo. Il n'avait aucune idée de comment cuisiner ça, alors il mit tout dans une casserole à bouillir dans de l'eau.
Il n'aimait vraiment aucun truc là-dedans. Sa grimace était d'ailleurs sur le point de lui creuser des rides lorsqu'il put enfin préparer son assiette, débordant de légumes dégoulinants et tous plus mal cuits les uns que les autres. Il allait devoir investir dans un livre de cuisine. En attendant, il enfourna sans broncher (enfin, presque), ces aliments du diable, en regardant sa montre. Il avait rendez-vous à 14h à la salle de sport (oui, parce qu'en beau gosse suprême, il avait même souscrit à un abonnement à la gym), le plus performant gagnait un écran plat. Il ne perdait tout de même pas le nord, ça lui ferait un joli pactole s'il arrivait à le revendre.
Finissant enfin son assiette honnie, il prit ses clés et se mit en route vers le complexe sportif, bien déterminé à battre quiconque oserait prétendre à contester son titre. Le frisé poussa la porte et se retrouva dans un hall illuminé, peuplé en majorité de quarantenaires. Il se dirigea vers les tapis de course et s'installa à côté d'une dame qui avait l'air d'avoir entre quarante et cinquante ans. Plutôt bien conservée pour son âge, elle ne paraissait pourtant pas constituer une menace. Il lui adressa un signe de tête poli, et programma l'appareil sur un footing léger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Dim 27 Oct - 20:48


Esperanza avait toujours été plutôt sportive. Elle avait surtout fait beaucoup de danse mais aimait aussi tout ce qui était fitness ou cardio. Généralement elle se contentait de faire son jogging dans un parc, mais cette année elle s'était autorisée une petite folie en s'inscrivant dans une vraie salle de sport ! Elle venait régulièrement, dès que son emploi du temps le lui permettait. C'est par hasard qu'elle avait entendu parler d'un concours. La salle de sport organisait un concourt dont le premier prix était un écran plat. Esperanza avait sauté sur l'occasion. Non seulement un nouvel écran pour le salon n'aurait pas été du luxe, ça faisait un moment que les Van Valkenberg n'avaient pas changé le leur, et si elle pouvait un peu améliorer le lieu de vie de la famille de sa soeur ce n'était pas plus mal. Esperanza ne roulait as sur l'or et n'avait donc pas forcément la possibilité de participer aux frais du ménage autant qu'elle le souhaitait. Un nouvel écran plat aurait donc été le bienvenue, mais surtout Espé aimait cette idée de compétition. Elle trouvait que c'était une bonne idée de mettre ce genre d'activité dans le quartier, c'était sympa. Elle n'avait donc pas hésité une seconde avant de s'inscrire.

Esperanza était arrivée en avance. Elle avait tout prévu, sa petite serviette, sa bouteille d'eau, ses chaussures de sport préférées... Plusieurs personnes étaient déjà présentes. Elle les salua avec un grand sourire. Ce n'était pas feint, si l'espagnole adorait la compétition qui motivait, elle n'était absolument pas mauvaise joueuse et venait ici dans un bon état d'esprit.

Alors qu'elle était en train de s'échauffer en trottinant doucement sur l'une des machines un jeune homme à la coiffure... approximative (a) vint s'installer juste à côté d'elle. Il la salua d'un signe de tête. "Bonjour." répondit-elle. Il commença à trottiner à son tour. "Excusez-moi ?" lui demanda-t-elle. "Vous êtes là pour le concours ? Vous savez quand ça doit commencer ? Si c'est bien ici qu'on doit attendre ?" Il était 14h ça allait commencer, mais Espé n'avait pas eu beaucoup d'informations et se demandait comment ça allait se passer. C'est alors que le staff du complexe sportif débarqua et expliqua le principe du concours. Esperanza arrêta sa machine pour les écouter avant qu'ils lancent le départ. Qui allait être le plus performant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Mer 30 Oct - 0:43

Sa voisine avait l'air aimable, elle tenta même d'engager la conversation. Ca arrangeait plutôt Alistair, qui avait déjà réussi à s'ennuyer au bout d'une minute, à courir tout seul sur son tapis. Ne pas parler pendant un moment prolongé n'était définitivement pas son passe-temps favori. Il sauta donc sur l'occasion de blablater un petit peu.

"Oui, je suis là pour le concours. C'est pas mal comme lot, non ? Ca ne fait pas longtemps que je viens, mais ils savent comment fidéliser la clientèle. Et vous ? Vous êtes une habituée ?"

D'où il savait faire la conversation, Alistair n'en avait aucune idée. Il se contrefichait de ce genre de choses d'habitude, mais aujourd'hui il était plutôt fier de lui. Il arrivait à se glisser parfaitement dans le moule du gentil adolescent sportif, preux chevalier prêt à faire la conversation à la première dame venue.

"Je pense que ça va bientôt commencer... Ah bah tenez, voilà un responsable."

Il ralentit le rythme de son tapis pour écouter les explications. Il ne s'agissait pas de glisser et de se ridiculiser avant que même le concours ne commence. Il y avait une petite quinzaine de personnes autour d'eux, le challenge n'avait pas l'air insurmontable. Pour une fois, la compétition était mixte, ce qui lui semblait assez juste. Il n'avait jamais bien compris le but d'une séparation entre hommes et femmes, certaines étant largement plus entraînées et compétentes que les premiers, et vice-versa. Se tournant vers la dame à qui il venait de parler, il entreprit de faire les présentations.

"Et sinon, c'est quoi votre nom, si ce n'est pas indiscret ? Puisqu'on va apparemment être adversaires..." finit-il avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Dim 10 Nov - 4:02


"Ouais c'est plutôt un beau lot pour une petite salle comme ça." Esperanza était toujours surprise de voir les moyens qui pouvaient être développés dans ce quartier. Elle avait vécu dans des villes beaucoup plus grandes qui n'offraient pas la moitié de ce qu'il y avait ici. Il suffisait de venir à une réception organisée par le comité de quartier pour comprendre. Lors du dernier événement on se serait cru en plein Las Vegas. "Oh non. Je ne suis inscrite que depuis la rentrée. C'est la première année que je viens en salle. Je pensais ne jamais pouvoir remplacer le sport en pleine nature mais au final les profs sont tellement entraînant ici..." Esperanza ne pouvait s'empêcher de blablater. Voila qu'elle était venue pour courir et qu'elle se retrouvait à raconter sa vie. Son adversaire connaissait l'un de ses points faibles, la lancer sur un sujet et la laisser s'essouffler. Heureusement dans ce domaine là elle avait aussi beaucoup d'expérience et savait tenir le rythme.

Esperanza fut agréablement surprise de voir son adversaire engager la conversation spontanément. « Je m’appelle Esperanza. » dit-elle en souriant. Son accent traduisait déjà son origine. « Et vous ? Est-ce qu'on pourrait se tutoyer ? ça vous dérange ? Parce que tu dois avoir l'âge de ma fille... » ça lui faisait bizarre de tutoyer des jeunes qu'elle considérait presque comme des ados.

Le responsable, ou plutôt l'animateur qui se faisait messager du responsable, intervint pour expliquer les règles du concours. Le but du jeu était de tenir le plus longtemps en trottinant sur le tapis de course par tranches de 15 minutes. La vitesse était modérée par l'organisateur, chaque session durait 15 minutes et commençait en trottinant pour arriver à un rythme particulièrement soutenu. Esperanza était plutôt satisfaite du jeu, c'est quelque chose qu'elle pensait maîtriser assez bien, il fallait voir maintenant ce que ça allait donner.

L'organisateur lança la première séquence. Esperanza commença à trottiner et lança un "Bonne chance" en souriant à son 'adversaire' fort sympathique. Puis elle arrêta de parler, car si l'épreuve se lançait doucement le rythme accélérait très rapidement et si elle ne se concentrait pas un peu ça allait être difficile. Elle attendait la pause des 15 minutes.

Hj: Je suis vraiment désolée pour le retard !! Tu as saisis la règle que je voulais expliquer ou pas ? C'est pas super clair lol. Si ça ne te vas pas dis le moi ! Je ne savais pas trop comment tu voyais le concours. :cœur :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Sam 16 Nov - 1:51

Spoiler:
 

La salle s'était un peu remplie, le lot attirant quand même pas mal de gens. Certains dont Alistair n'avait définitivement rien à craindre, mais bon, il devrait se méfier quand même. Après tout, il n'était pas un grand sportif, et même s'il était tout le temps à marcher dans le quartier, et à sprinter pour échapper à des voisins mécontents, rien n'était soutenu. Il hocha la tête poliment en écoutant la madame, ne sachant que répondre à ses réflexions sur le sport en pleine nature. Déjà qu'il lui avait fallu du temps avant de s'inscrire ici, alors aller faire un jogging comme tous ces gens, dehors, entre les chiens, les voitures, les peaux de bananes... Autant jouer à Super Mario.

"Je m'appelle Alistair," répondit-il lorsqu'elle se présenta. "Je vous aurais bien serré la main, mais je suis trop occupé à ne pas essayer de tomber de cet engin du diable," fit-il en riant. "Oh et oui, on peut se tutoyer. Ne vous... Ne t'étonne pas si j'ai du mal, au début, c'est dur de changer de l'un à l'autre."

Une fois les consignes expliquées, elle lui lança un bonne chance qu'il lui rendit, et elle se concentra entièrement sur son but. Bien bien bien, ça n'allait peut-être pas être du gâteau finalement. Retenant une envie pressante de faire son guignol avec sa serviette (oui, il avait même une serviette autour du cou, comme les pros), et programma son tapis sur 15 minutes. Il allait mourir. Il le sentait. Et il n'avait même pas fait de testament. A moins que celui qu'il avait enterré avec Balt' lorsqu'ils avaient 7 ans ait une quelconque valeur ? Il était certain que Ginerva serait enchantée d'hériter de son chat, décédé depuis 11 ans, et Balt' de sa collection de BDs. Qu'il avait du égarer depuis. Mais il divaguait, alors il secoua ses boucles et se concentra sur la plante verte qui lui faisait face. Il allait l'appeler... Bob. Ce serait sa mascotte. Confiant, il attaqua les quinze minutes frais comme un gardon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Lun 18 Nov - 2:50

« Alistair ? Oh, comme c’est original. Est-ce que c’est un nom normal par ici ? » La question était posée un peu maladroitement. « Normal » n’était pas le terme approprié, mais il y avait des subtilités de langage que l’espagnole n’avait pas encore totalement saisis, et généralement ses interlocuteurs le lui pardonnaient, au vue de son accent il était clair qu’elle n’était pas d’ici. Et puis venant d’une personne qui avait appelé sa fille Evane on ne pouvait pas prendre un « c’est original » comme une critique. Il accepta le tutoiement même si ça n’allait pas être évident ce qui soulagea Esperanza. Plus elle regardait Alistair plus elle le voyait comme un enfant, il avait une fraicheur sympathique et ses boucles le rajeunissaient aussi. Elle le trouvait plutôt agréable ! Ils se souhaitèrent bonne chance et la compétition commença.

Le début fut plutôt tranquille, Esperanza ne cessait pas de sourire et de regarder à droite et à gauche ce qu’il se passait. Puis le coach commença à accélérer le rythme des machines. Au bout de cinq minutes elle était déjà essoufflée. Elle regardait de moins en moins autour d’elle, se concentrant sur sa machine. Machine infernale dont le coach ne cessait d’augmenter la vitesse. Les dernières minutes se firent à un rythme particulièrement soutenu, Esperanza tentait de penser à tout sauf au compteur du temps qui devait être bloqué à son avis tant il défilait doucement. Finalement, la fin de la première épreuve sonna, le rythme des machines ralentit puis elles s’arrêtèrent enfin. « Vous avez 10 minutes pour souffler, on reprend juste après. » déclara le coach. Esperanza était haletante et sans doute rouge comme une pivoine. Tout en marchant pour ne pas stopper son effort d’un coup elle regardait les autres participants, ce qui la rassurait est qu’ils avaient un peu tous la même tête qu’elle, si ce n’est un ou deux sportifs visiblement bien entraînés. Après avoir parcouru toute la salle des yeux, et bu environ les trois-quarts de sa bouteille d’un litre ses yeux se posèrent sur son voisin avec qui elle avait sympathisé. « Pfiou, c’était pas facile hein ? » A en juger par la couleur de ses joues il en avait chié autant qu’elle. Quant à ses cheveux, elle croyait qu’ils étaient ébouriffés tout à l’heure, mais finalement ils étaient coiffés vu dans l’était où ils étaient maintenant (a). La bonne nouvelle était que le coach annonça que plusieurs personnes avaient déjà abandonnés et qu’ils n’étaient plus que sept. C’était plutôt cool. « Ah ben parfait. » Bon, plus que sept, ça ne laissait au fond que six concurrents. Quant à ce petit Alistair elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle le trouvait bien sympathique, et elle ne serait pas mécontente s’il devait gagner. Sans compter qu’il y avait un deuxième et troisième lots. Certes moins intéressants, mais tout de même.

Elle se rapprocha d'Alistair pour pas que les autres personnes entendent. "Ne te fie pas aux muscles des golgoths là-bas, ce n'est que de la gonflette... du vent en somme." dit-elle avant de rigoler. Il fallait se donner un peu de courage pour penser pouvoir les battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Sam 28 Juin - 23:02

Ohmondieujesuisimpardonnablejenepensaispasquej'avaistantderetard.
  


L'adjectif "normal" fit rire le frisé.

"Non, ce n'est pas un prénom très courant par ici, je ne sais pas ce qui est passé dans la tête de mes parents, ils ont du ressortir un dictionnaire des noms propres du XVIIème siècle..."

Il eut à peine le temps de finir sa phrase que son tapis accélérait déjà. Il soupçonnait le coach d'avoir voulu lui couper le sifflet et avait volontairement augmenté la vitesse à ce moment précis. Il fit l'effort de réguler sa respiration, fouillant dans ses lointains souvenirs d'EPS où il était plus souvent en train de tenter de s'évader avec Balt' que sur les pistes d'athlétisme.
Bob le narguait, implacable avec ses feuilles immobiles. Il ne frémissait même pas sous le souffle des coureurs, imperturbable. Alistair secoua ses bouclettes, et sourit à sa voisine qui se concentrait également. Comme par hasard, le coach en profita pour donner un autre coup d'accélérateur. Grommelant des choses peu flatteuses sur ce coach de malheur, l'adolescent commençait à sérieusement en baver. II sentait la sueur couler le long de ses tempes, et n'osait pas lâcher les poignées pour s'essuyer.
Lorsque le coach siffla la pause, Ali crut qu'il allait s'écrouler sur son tapis et se laisser glisser à l'arrière. Il fallait tout de même qu'il sauve la face et il se redressa, plus ou moins élégamment, en s'épongeant le front. Sa voisine avait l'air plus en forme que lui, même si elle quand même haletante.

"C'était. Pas. Facile. Du. Tout." Tout en galérant à reprendre sa respiration, Alistair but une gorgée d'eau dans une des bouteilles gracieusement offertes par la salle.

Il jeta un oeil aux musclors qui s'étiraient au bout de leur rangée, l'air sûrs d'eux. Il sourit à la remarque d'Esperanza.

"J'espère que t'as raison ! On en a déjà éliminés 7, yeah !" Il ne savait pas par quel miracle il était resté et non eux, mais c'était ça de gagné, et il se sentait fatigué, mais prêt à recommencer.

"Tu te sens d'attaque pour la suite ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Ven 4 Juil - 23:51

Alistair ne prit pas mal la maladresse d’Esperanza et au contraire en rigola. Il se moqua même de son prénom en disant que ses parents avait du le trouver dans un dictionnaire du XVIIème siècle, ce qui fit, une fois de plus, rire Lily. « Figure toi que ma fille s’appelle Evane, alors les parents qui ont de drôles d’idées je vois ce que ça peut être. »

Mais ils n’eurent pas le temps de finir leur conversation décemment que les tapis se mirent à accélérer. Plus un mot ne fut échangés entre les deux partenaires, maintenant bien trop pris dans leurs efforts pour pouvoir se concentrer sur autre chose. Parfois ils tournaient la tête l’un vers l’autre pour s’encourager d’un simple sourire, incapable de le faire par la parole, mais le coach n’appréciait visiblement pas cette complicité et ce que ne semblait pas apprécier Alistair c’était justement ce coach car il grommelait tout seul contre son bourreau.

Un coup de sifflet retentit et Esperanza, haletante, vida sa bouteille en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Son voisin lui adressa la parole, hachurant les mots comme s’il était au bout de sa vie, ne sachant plus reprendre son souffle. Mais question souffle Espé n’avait pas non plus à faire la maligne. Elle se contenta d’hocher la tête de gauche à droite pour dire que non ce n’était pas facile, se pliant, la main vers les cotes, essayant de contenir un point de coté.

Alistair se réjouit d’en avoir déjà éliminé 7. « On peut le faire. » dit-elle, déjà un peu mieux. « D’attaque, je ne sais pas, mais on a été jusque là on peut bien aller jusqu’au bout quand même !! »

Au sifflet du coach Esperanza regarda les concurrents se remettre en place. « Hé regarde, regarde. » dit-elle en tirant sur la manche d’Alistair comme une enfant qui venait de voir une barbe à papa. « Les 2 musclors s’en vont !!! On est plus que quatre. » Jubila-elle. Leurs deux principaux rivaux s’éloignaient ensemble, délaissant le jeu pour lequel se battaient corps et âmes les deux amis. Le coach repris le micro pour annoncer que c’était repartit et Esperanza, résignée, remonta sur sa machine de malheur. « Désolée, je ne vais plus pouvoir te parler là. Bon courage ! » Elle ne s’était pas totalement remise de son dernier effort et c’était au dessus de ses forces de continuer à parler. Elle ne pourrait sans doute même plus lui sourire.

L'espagnole repris donc sa course folle, seule dans ses pensées. Au fur et à mesure que le temps avançait elle galérait de plus en plus, souffrant tout ce qu’elle pouvait. Elle n’en pouvait plus, elle allait craquer elle le savait. Elle avait commencé cette série bien trop vite pour elle. Son point de côté était revenu dès les premiers instants et elle avait l’impression de ne rien pouvoir faire pour le contrôler. Elle était rouge et haletait comme rarement elle l’avait fait. Ce point de côté était insupportable. Ça faisait un moment maintenant que l’épreuve avait repris et elle doutait pouvoir aller au bout. Elle allait arrêter, juste pour stopper cette douleur, pour pouvoir boire, pour pouvoir s’asseoir, c’est tout ce qu’elle voulait. En endurance normalement elle tenait plutôt bien quand elle arrivait à ne plus penser à ce qu’elle faisait, à rentrer dans son esprit et ne plus ressentir les effets de la course, mais là elle n’y arrivait bizarrement pas. Elle avait envie d’abandonner. Par curiosité elle tourna la tête pour voir où en était chacun. Son voisin avait l’air d’être en train de mourir mais il courait toujours. Quant aux deux autres personnes… Oui, elles n’étaient plus en train de courir ! Elles n’avaient pas tenues, elles avaient rejoint le camp des perdants et regardaient les deux coureurs qu’il restait. Ils avaient gagnés !! Ou du moins l’un des deux allait gagné !! Espéranza arrêta alors de courir. Elle se laissa glisser et descendit de cette machine infernale. Enfin ! Elle s’assit par terre, les jambes en position d’étirement. Que ça faisait du bien. Elle releva la tête. « Alistair !! Alistair tu peux arrêter ! » Elle le regarda en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Dim 28 Sep - 23:56

Ils n'étaient plus que quatre, mais il ne se sentait pas du tout de faire ce dernier round. Encore haletant lorsqu'ils durent remonter sur leurs tapis, le jeune homme ne voyait franchement pas ça fait. Qu'est-ce qui lui avait pris de venir faire ce concours ? Il n'avait PAS de muscles, il n'était PAS sportif, il ne le serait JAMAIS. En plus, faire gagner une télé à un concours de sport... Cela lui arracha un sourire.
Il lança une parole d'encouragement à Esperanza et remonta sur la machine infernale, bien déterminé à ne pas plier devant Bob.

Bob, qui avait apparemment décidé de les achever, et qui lança directement les machines sur une vitesse de sprint. Haletant, suant, à la limite de s'écrouler, Alistair vit ses adversaires abandonner un à un, et lorsqu'il ne resta plus qu'Esperanza, se concentra uniquement sur sa course. Il ne voulait pas forcément la battre, et décida de fermer les yeux pour occulter tout esprit de compétition. Ce ne serait même pas "que le meilleur gagne", car il savait très bien qu'il était nul à ce sport, mais au moins, il ne le ferait pas dans une démarche de compétition. Le premier qui lâcherait serait le premier à lâcher, et cela ne lui ferait ni chaud ni froid si c'était lui.

Il fut tiré de ses pensées par la voix d'Esperanza, lui disant d'arrêter. Il rouvrit les yeux, et la vit assise par terre. Il se laissa glisser à ses côtés, à bout de souffle, et finit par avoir assez de respiration pour lâcher un rire.

"Franchement, bien joué !"

Il lui tendit une main amicale, tout en vidant la moitié de sa bouteille d'eau sur lui.

"Sans rancune ?" lança-t-il avec un sourire. "Franchement, je ne sais pas s'ils ont fait un bon deal... Ce n'est pas parce qu'ils m'ont offert un écran plat que je compte revenir !" lâcha-t-il dans un souffle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez) Jeu 2 Oct - 10:56


Alistair s’arrêta enfin de courir. C’était incroyable, ils avaient été les deux derniers. Pourtant ils étaient loin d’être les favoris. « Merci, toi aussi, bravo, tu es le grand gagnant. » Ce petit bonhomme pas sportif du tout qui avait faillit mourir pendant la course venait de remporter le grand concours. C’était ironique.

Elle lui attrapa la main qu’il lui tendait. « Non, sans rancune. » elle lâcha un petit rire. Elle était contente que ce soit lui qui embarquait la télé. Alistair commenta que ce n’était pas la télé qui allait le faire revenir. Il avait raison, un écran plat incitait plutôt à rester sur son canapé qu’à venir faire du sport.

Alors qu’Esperanza essayait de rassembler tout son courage pour se lever, un employé de la salle vint les voir. Il félicita Alistair et ajouta que tous les deux, Alistair comme Esperanza avaient gagnés un abonnement à la salle de sport parce qu’ils étaient arrivés dans les trois premiers. Après avoir été remercié chaudement il repartir derrière son comptoir, attendant qu’Alistair vienne récupérer sa télé.

« Ah bah tu vois, peut-être que tu vas revenir finalement ? C’est cool ils sont sympas ici. » Esperanza réussit enfin à se bouger. « Bon, excuse moi mais je vais aller me changer, je pense que j’ai besoin d’un peu de repos. Encore bravo et puis j’espère qu’on se recroisera. Ici si ça se trouve ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez)

Revenir en haut Aller en bas

MR#3 - Tout ça pour un écran plat... (ft. Esperanza Damenez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Maintenant que tu sais tout de moi, dis moi tout de toi | Hayden [Done.]
» (TERMINE) [THEME] Tout ça, pour ça... [PV Solstice]
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-