Partagez|

Don't let her go | Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Lun 18 Nov - 23:12

Un poids s’enleva de ses épaules, lorsque Nate comprit qu’elle n’allait pas le repousser comme le jeune homme aurait pu s’y attendre. Il savait que ce qu’il faisait était mal. Scarlett avait le cul entre deux chaises et alors qu’elle avait enfin décidé de prendre une décision définitive, voilà qu’il re foutait tout en l’air. La situation allait enfin s’éclaircir, elle allait pouvoir avancer, aller de l’avant et être heureuse.. Il s’en voulait intérieurement ou en tout cas il essayait de s’en convaincre. En réalité, il savait ce qu’il faisait, et il ne le regrettait pas une seule seconde, il avait voulu ce moment, l’avait provoqué. Il savait que s’il se retrouvait dans une situation peu convenable avec elle, il craquerait sans aucun doute. C’était un homme, mais un homme bien faible devant la beauté d’une telle déesse. Un frisson le parcouru de la tête aux pieds, lui donnant la chaire de poule et faisant battre son cœur encore plus vite qu’auparavant -dans la mesure du possible bien évidemment-. L’espace de quelques instants plus tard, ils se détachèrent l’un de l’autre, essoufflés. Nate plongeait alors son regard dans celui de Scarlett cherchant des réponses. Ses vêtements lui collaient à la peau et mettaient de ce fait, encore plus en valeur ses courbes de rêve. Nate avait toujours pensé que si Scarlett le décidait, elle aurait pu devenir mannequin et aujourd’hui peut-être même encore plus qu’hier même s’il aurait des difficulté à supporter l’idée que des hommes pouvaient la contempler ou plutôt la reluquer. Rien que de l’imaginer dans les bras d’un autre le rendait malade. Si seulement il avait fait le premier pas, tout serait différent et d’une certaine manière, elle serait à lui et lui à elle. Au moment où les mains de Scarlett s’étaient posées sur ses joues, il savait qu’elle avait remarqué. Il aurait voulu le cacher avec plus de facilité mais il avait tellement mal qu’il n’y était pas parvenu. Leurs lèvres se retrouvèrent à nouveau, partageant un baiser, puis un autre. Les bras de Nate se refermèrent autour des hanches de la jolie brune tandis qu’il la fit reculer contre le mur de la douche l’emprisonnant d’une certaine manière. Décidemment cette fille le rendait fou, elle s’ensorcelait, il n’y avait pas d’autre mot pour décrire l’état second dans lequel il était. Prit d’une vague de chaleur, le jeune homme empoigna doucement le bas du haut de la demoiselle et commença a le remonter, très lentement faisant en sorte que, à n’importe qu’elle moment si elle le désirait, elle pouvait l’arrêter. Il en profitait même au passage pour caresser son ventre, d’un trait léger avec son index. Elle avait la peau si douce que Nathanaël n’avait même pas l’impression que ce qui était en train de se passer était vraiment réel. Il quitta ses lèvres et couvrit son cou de baisers brulants, mordillant même très légèrement à quelques endroits. Tout cela ne pouvait t’être qu’un rêve, ce n’était pas possible autrement..
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Mar 19 Nov - 14:33



La vie est une balance constante de dualismes équilibrés, à chaque penchant son pendant, comme Nate et elle. Il avait à la fois été un pilier et son contraire dans son existence, surtout quand ils avaient perdus contact. En un claquement de doigts, il pouvait devenir ses joies et ses peines ou même les deux à la fois. La jeune femme en avait toujours été amoureuse, pas de cet amour dégoulinant de pathétisme et sans prétention que l'on aperçoit à chaque coin de rue. Elle aimait cette sensation si puissante qui gouvernait son cœur et la tordait de l’intérieur aujourd’hui. Il était si étrange de constater qu’une des choses qui la rendait vivante n’était en même temps que l’instrument qui lui lacérait le ventre à petits feux. Oubliant tout le reste, Scarlett ne put s’empêcher de s’emparer à nouveaux des lèvres de Nate et de l’embrasser tendrement. Elle l’avait dans la peau depuis si longtemps, qu’elle avait l’impression d’avoir été privée depuis trop longtemps de sa drogue amoureuse, si bien qu’elle arrivait difficilement à se contrôler. Le corps de la jeune femme brûlait de sentir sa peau contre elle. Elle se retrouva rapidement contre le mur de la douche. Scarlett frémit lorsqu’il commença à relever doucement son haut et à lui caresser le ventre. La tension électrique montait crescendo. Sa respiration s’accéléra encore plus lorsqu’il laissa ses lèvres descendre dans le creux de son cou. Il lui faisait ressentir des sensations incroyables alors qu’ils n’en étaient qu’au début. Ou alors était-ce parce que c’était cette dernière fois qui éveillait en elle une envie encore plus intense ? Leurs souffles se mêlaient, tout comme leurs existences s’étaient unies depuis leur enfance. Il lui habitait le cœur, la tête, lui seule avait la possession de son corps à cet instant. Tout n’était plus qu’impuissance croissante face à un moment jouant avec la fatalité des blessures humaines. Ce n’est pas parce qu’elle avait fait un choix que ses sentiments avaient une date de péremption, on ne cesse pas un amour profond en deux secondes, mais les années lui avaient appris à mieux le cacher. Scarlett souleva alors les bras pour lui laisser enlever son haut totalement. Nate sembla alors s’arrêter un instant comme pour profiter de chaque seconde, de chaque moment, de chaque vêtement enlevé. Elle prenait plus d’initiatives d’habitude, mais étrangement, elle s’était  plutôt laissé guider par le jeune homme jusqu’ici, comme si elle avait eu peur de précipiter les choses. Après quelques secondes, elle empoigna à son tour le t-shirt blanc -et collant- de Nate pour l’en débarrasser avec douceur et sentir la chaleur de son corps contre sa peau. Le jet d’eau coulait toujours puissamment sur eux, débarrassant les restes de leur jeu de nourriture. Elle posa les mains sur ce torse musclé et si bien dessiné comme si elle avait peur que tout ceci ne puisse pas être réel. Nate était vraiment un beau garçon, un de ceux capables de faire tomber bon nombre de filles à ses pieds s’il l’avait voulu. Mais il n’était pas comme ça. Et c'était une des choses pour lesquelles elle s'était attachée à lui à ce point-là. Il était beaucoup trop entier et avait beaucoup trop de respect envers la gente féminine pour les accumuler en aventures comme pouvait le faire son meilleur ami par exemple. Scarlett n’avait d’ailleurs jamais compris comment ces deux-là pouvaient s’entendre aussi bien avant de replacer les perspectives autrement. Annie ressemblait à Heathcliff en matière de garçons, et pourtant, elles étaient meilleures amies également. Le dicton ‘les opposés s’attirent’ devait sans doute être d’application en amitié. Mais ce qui se passait en ce moment n’était pas un rêve, c’était bel et bien la réalité. Il était bien là dans la douche avec elle. Scarlett se colla un peu plus contre Nate et lui caressa le torse avec envie. N’était-il pas étrange de constater qu’elle n’avait jamais eu autant confiance en une personne dans ces moments-là que quand elle était avec lui ? S’ils pouvaient toujours faire les crêpes de cette façon-là, elle était prête à en manger jusqu’à l’overdose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Mar 19 Nov - 23:18




Dernière édition par Nathanaël Evans le Jeu 21 Nov - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Mer 20 Nov - 18:40





Dernière édition par Scarlett Spencer le Mer 20 Nov - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Mer 20 Nov - 23:26


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Jeu 21 Nov - 2:31



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Jeu 21 Nov - 21:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Jeu 21 Nov - 23:31


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Ven 22 Nov - 1:14

Un dernier baiser et tout était définitivement fini. Nate reposa la jolie brune sur ses pieds et la regarda ramasser les habits trempés en sortant de la douche. Quant à lui, il s’adossa un instant au mur passant ses deux mains sur son visage. Il n’en revenait toujours pas, de cet élan et même plus, cette tornade qui venait de les rapprocher l’un et l’autre encore une fois. Il passa une main dans ses cheveux et les remis en arrière avant de sortir à son tour. Il attrapa la première serviette qu’il trouvait et l’enroulait autour de sa taille, regardant alors Scarlett toujours nue. Il prit un peignoir au hasard et s’approcha de Scarlett qui était de dos. « Tu vas attraper froid.. » murmura-t-il seulement avant de poser le peignoir sur les épaules de la jolie brune. C’était bien la dernière chose qu’il souhaitait, qu’elle attrape une maladie par sa faute. Nate regardait alors leurs vêtements par terre. Ils étaient inutilisables, tous. Il se tourna alors vers Scarlett à nouveau et lui dit « Je vais te chercher des affaires de rechange le temps de mettre nos vêtements à sécher » Toute l’atmosphère qui les avait entourés auparavant et guidés dans leurs gestes semblait complètement évaporée de telle à ce que Nate ne pose même plus une main sur le corps de la jolie brune. Ramassant les affaires mouillées, il sortit de la salle de bain en refermant la porte derrière lui histoire qu’il n’y ait aucun courant d’air et se dirigea vers sa chambre où il se sécha puis s’habilla d’un t-shirt pour le haut et d’un boxeur, d’une paire de chaussettes et d’un jogging pour le bas. Ensuite, il regarda dans son armoire. Comme il se doutait, rien de féminin à prêter à Scarlett pour se vêtir. Il se posait la question mais doutait que Lily et elle fasse la même taille tout en sachant qu’il n’allait certainement pas lui filer les vêtements de sa mère. Il se rendit dans la chambre à Lily et regarda quand même dans son armoire , trouvant alors un petit pull qui devrait lui aller sans difficulté. Et concernant le reste, Nate n’avait qu’un boxeur et un short à lui proposer malheureusement. Et puis concernant son soutien-gorge, heureusement que celui de Scarlett n’était vraiment presque pas mouillé parce que fouiller dans les dessous de sa sœur, aurait vraiment été au dessus de ses forces. La pile de vêtements secs dans la main, il toqua à la porte de la salle de bain et entra en la regardant « J’ai trouvé ça, normalement ça devrait aller. Appelle moi s’il y a quoi que ce soit » usant de son courage, il parvint à lui voler un baiser avant de sortir rapidement de la pièce, après avoir posé les vêtements à côté du lavabo. Pendant que Scarlett se changeait, il mit leurs vêtements au sèche lingue puis se rendit à la cuisine. Depuis le temps, la pâte devait être prête. Nate ne savait pas si ça servait à grand-chose de faire ça, sans doute Scarlett voudrait repartir chez elle après ce qu’il venait de se passer mais au cas ou il voulait le faire tout de même : il commença à préparer la table du salon en y installant la machine à crêpes multiples ainsi que tout ce qu’ils pouvaient mettre dessus : pâte à tartiner, jambon, gruyère, sucre, chantilly, fraises,.. Bref, tout ce qui lui tombait sous la main en réalité. Etrangement le jeune homme se sentait bien. C’est comme si, il avait vécu avec Scarlett, qu’elle était sa petite amie et qu’ils se préparaient à se mettre à table.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Ven 22 Nov - 15:06



Scarlett venait de sortir de la douche, mais Nate la rejoignit rapidement. Le jeune homme enfila une serviette autour de sa taille avant de lui déposer un peignoir sur le dos pour qu’elle n’attrape pas froid. La jolie brune esquissa un sourire ; il était toujours tellement attentionné envers elle. Elle acquiesça d’un signe de tête quand il sortit de la salle de bains pour aller s’habiller et chercher des vêtements de rechange le temps que leurs affaires sèchent. Scarlett trouva une serviette propre dans la salle de bains et elle frotta ses longs cheveux qui dégoulinaient pour ne pas mettre de l’eau dans toute la pièce. Elle noua ensuite sa chevelure et se sécha le reste du corps avant de remettre le peignoir. Nate revint à ce moment-là dans la salle de bains et posa la pile de vêtements sur lavabo tout en lui volant un bref baiser. « Merci. » Dit-elle avant qu’il ne s’évanouisse, en se demandant alors pourquoi cette timidité et cette retenue étranges chez lui ? Scarlett avait la soudaine impression qu’il mettait une distance entre eux… pour se protéger peut-être. Mais après ce qui venait de se passer, elle ne voulait pas qu’il se sente mal à l’aise, qu’il la fuie ou pire qu’il s’imagine qu’elle lui en voudrait. Elle le connaissait plutôt bien. C’était tout à fait le genre de Nate de se sentir coupable d’avoir laissé parler ses émotions avant la raison. La jeune femme s’habilla des affaires qu’il lui avait apportées, elle sourit en se voyant dans le miroir… Le résultat n’était pas des plus sexy, mais elle avait déjà connu pire. Scarlett descendit alors le rejoindre, Nate avait dressé la table du salon et avait déjà sorti la pâte du frigo pour préparer les crêpes. D’humeur câline, bien loin de cette attitude froide et distante qu’elle adoptait bien trop souvent, la jeune femme arriva dans le dos du jeune homme et l’arrêta quelques instants dans ses occupations tandis qu’elle passait ses bras autour de sa taille et le serra contre elle. Scarlett était juste assez grande pour atteindre sa nuque et se mit sur la pointe des pieds pour l’embrasser au creux du cou et sentir la chaleur de son corps contre le sien. Elle ne se lassait pas de cette sensation. La jeune Spencer n’avait pas vraiment très faim après ce qui venait de se passer, mais elle n’en dit rien. La jolie brune n’avait pas envie de décevoir Nate qui venait quand même de leur préparer une belle table. L’après-midi était déjà avancé et toute la petite maisonnée n’allait sûrement plus tarder à rentrer. Si Katlina voyait la catastrophe dans la cuisine, la mère Evans allait sûrement péter les plombs sur son fils, elle était très maniaque sur les bords. « Pendant que tu surveilles les crêpes, je m’occupe du reste. » Souffla-t-elle alors avant de se détacher de lui pour aller se charger des dégâts qu’ils avaient causés dans la cuisine. Hors de question pour Nate de tout se taper. Il y avait de la farine et du jus d’orange sur le comptoir, la table et le sol. Scarlett se rendit dans la cuisine et glissa un linge sous l’eau pour ensuite frotter la table et le comptoir et leur redonner un semblant de neuf. Elle trouva ensuite un torchon (serpillère en France ?) dans la réserve à côté de la cuisine, et le mouilla pour rincer le sol et nettoyer tout ce collant. Alors qu’elle avait pratiquement terminé de redonner à la cuisine un état plus ou moins normal, elle sentait la bonne odeur des crêpes monter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Sam 23 Nov - 15:32

Nate vérifiait qu’il n’avait rien oublier de poser sur la table quand des bras l’entourèrent et que Scarlett le serra doucement contre elle. Il sourit un instant. Il ne lui fallait rien de plus pour qu’il soit infiniment heureux : la sentir contre lui. Un nouveau frisson le traversa lorsqu’il sentit les lèvres de la jolie brune se poser tout contre sa peau. Décidemment il ne se lasserait jamais de cette proximité qu’ils avaient depuis ce matin. « Merci » dit-il en se tournant pour la regarder. C’était assez drôle de la voir habillée comme ça. Rien n’allait ensemble et le short semblait trop grand pour elle puisqu’il s’arrêtait quasiment en bas de ses genoux. Elle en restait pas moins sublime. Une fois que tout fut préparé et la plaque bien chaude pour commencer à faire les crêpes, Nate avait rejoint Scarlett dans la cuisine en l’aidant à terminé. Elle avait pratiquement finit déjà à ce moment là et avait fait vraiment des merveilles. Tout avait l’air propre et soigneux, exactement comme ça l’était avant qu’ils ne commencent à se balancer de la farine, des œufs et du jus d’orange. Nate prit alors les torchons mouillés et tout ce dont-ils ou plutôt elle c’était servi pour laver et les mis dans l’évier pour s’en occuper plus tard. Il se tourna vers Scarlett et prit sa main en entremêlant ses doigts aux siens. Lui qui n’avait jamais été extrêmement démonstratif se sentait étrangement à l’aise à le faire avec elle, il s’était même dit sur l’instant qu’il n’aurait aucun mal à en prendre l’habitude. Il chassa cette idée de ses pensées, se rappelant alors dans la situation dans laquelle ils étaient, cela serait tout bonnement impossible. Il ne pouvait s’empêcher de penser aussi que s’il avait faim, c’était seulement des lèvres de Scarlett et pas de crêpes mais qu’il ne pouvait décemment pas le dire à voix haute sans que cela ne parte à nouveau un peu en cacahuète que ce soit en bien ou en mal. Il se rapprocha d’elle et l’embrassa. Nate se disait qu’il prendrait tout le temps qu’elle lui accorderait aujourd’hui et que lorsqu’elle déciderait que ce moment de complicité devrait s’arrêter, il respecterait sa décision. Respecter sa décision ? Comme il l’avait déjà fait ce matin quand elle lui avait dit qu’elle avait choisi l'autre mec et que lui s’était empressé de la mettre sous la douche et de l’embrasser une première fois? Se détachant d’elle il lui sourit et se rendit à la salle à manger où tout était prêt. «  Tu as faim ? » lui demanda-t-il tandis que lui-même n’était pas sur de vouloir manger. Si elle lui répondait que non ils trouveraient autre chose et si oui, il déjeunerait avec elle. En réalité il était prêt à faire tout ce qu’elle proposerait pour la suite du moment qu’ils restaient ensembles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 2:13



Scarlett n’avait absolument pas envie de casser ce moment qu’ils venaient de passer, cette bulle dans laquelle ils s’étaient enfermés à deux. La jeune femme voulait profiter de chaque seconde en sachant qu’elle ne pourrait plus revenir sur sa décision. Elle rejoignit donc Nate dans le salon avant d’aller s’occuper de la cuisine pendant qu’il s’occupait des crêpes. La jolie brune s’activa pour rendre à la cuisine un aspect plus ou moins normal. Scarlett n’avait pas envie de voir la mère du jeune homme débarquer et s’évanouir devant le résultat de leur jeu sordide… un jeu qui s’était terminé d’une façon totalement différente à ce qu’elle s’était attendue. La jeune femme s’était retenue de faire le premier pas pour ne pas le blesser après ce qu’elle lui avait dit, mais à la seconde où il s’était approché d’elle dans cette douche, elle avait répondu à une impulsion spontanée quand Nate l’avait embrassée. Scarlett ne regrettait absolument pas ce moment et voulait au contraire continuer d’en profiter, mais elle avait peur d’abuser de cette envie en laissant ses sentiments parler au cours de cette après-midi. La jeune femme était toutefois incapable de partir après ce qui venait de se passer. Alors qu’elle avait pratiquement fini de tout nettoyer dans la cuisine, Nate la rejoignit pour l’aider à terminer. Il s’occupa des torchons avant de lui prendre la main et d’entremêler ses doigts aux siens. Son attitude la rassurait, Scarlett avait un instant cru qu’il la fuyait, ce qu’elle aurait pu tout de même comprendre. Il l’embrassa ensuite tendrement. Chaque geste de Nate envers elle lui faisait tellement d’effet qu’elle n’avait qu’une envie, c’était de recommencer encore et encore. Il se détacha finalement d’elle. Scarlett plongea son regard dans le sien, cherchant à discerner à quoi le jeune homme pensait à ce moment. Pour la première fois depuis longtemps, elle ne savait bizarrement pas le deviner… peut-être parce qu’elle était aussi perdue que lui sur la bonne chose à faire. D’un côté sa raison la forçait à se cantonner à la retenue et à s’en limiter là. Elle devrait partir sous peine d’encore plus le blesser. Et de l’autre, elle ne pouvait pas s’en empêcher. La présence de Nate l’enivrait. Il lui demanda alors si elle avait faim. Plus vraiment. Mais pour faire honneur aux crêpes, elle affirma le contraire. Ce n’était pas une bouchée ou deux qui la tuerait. « Oui. » Répondit-elle dans un premier temps. Scarlett attendit qu’il en mette chauffer et s’assoit à la table pour décider de venir prendre place sur ses jambes et être plus proche de lui. « Mais pas que de crêpes… » Ajouta-t-elle ensuite d’une voix coquine qui en disait long sur ses pensées du moment. Ses deux mains encadrèrent son si beau visage. Elle vit ce sourire qui la faisait craquer s’afficher sur ses lèvres, des lèvres qui lui donnèrent à nouveau envie. Comment pouvait-il avoir autant d’effet sur elle ? La jeune femme ne résista pas à lui rendre son baiser d’un peu plus tôt, elle ne pouvait tout simplement plus s’arrêter, c’était devenu une drogue, une drogue dont elle voulait faire une overdose avant de ne plus jamais pouvoir y toucher. Scarlett ne se détacha de lui que lorsque l’odeur du cramé les rappela à l’ordre pour tirer les crêpes… pas très mangeables. Il faudrait recommencer une nouvelle tournée, une perspective qui ne lui déplairait pas. Quand ce fut fait, elle reprit la même place. « Je ne veux pas partir. » Lui avoua-t-elle alors timidement. Scarlett était honnête, mais si Nate préférait la voir quitter dès que leurs vêtements seraient secs, elle respecterait sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 3:39

Lorsqu’elle lui répondit que oui, qu’elle avait faim, Nate lâcha sa main à contre cœur en lui souriant et étala de la patte sur la plaque brulant afin de commencer. Il s’installa autour de la table et regarda Scarlett se poser sur ses jambes, les yeux écarquillés. « Mais pas que de crêpes… » elle ressentait donc exactement la même jeune que le jeune homme. Un sourire se dessina sur ses lèvres parce qu’il sentait qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, comme depuis la bataille de nourriture ou plutôt d’ingrédient de pâte à crêpe. Nathanaël posa une main dans le dos de la jeune femme et l’autre sur le côté de sa cuisse prolongeant alors le baiser. Si seulement tous les jours de la semaines, du mois et de l’année pouvaient ressembler à celui-là.. Cela faisait bien longtemps que le jeune Evans ne s’était pas senti aussi bien, aussi entier. Il tourna la tête pour regarder la plaque lorsque l’odeur commença à devenir beaucoup moins agréable et rit en voyant la crêpe complètement carbonisée d’un côté. Et voilà, il suffit de faire quelque chose qui nous plait, cela nous fait perdre la notion du temps et on se retrouve avec des crêpes brulées sur les bras. Ils refirent d’autres crêpes, posant celles qui étaient carbonisées dans une assiette à part puis s’installèrent à nouveau confortablement, comme quelques secondes auparavant. Scarlett lui avoua qu’elle ne voulait pas partir. Il ne le voulait pas non plus en réalité, mais vraiment pas du tout. Il resserra son étreinte autour d’elle et posa son front contre le sien, caressant sa joue d’une main beaucoup plus confiante. « Alors reste. Je ne veux pas que tu partes non plus. » Elle pourrait bien dormir ici de toute façon, ce ne serait pas la première fois dans leurs vies. Enfin, c’est vrai que généralement lorsqu’elle était restée pour la nuit autrefois, c’était plutôt dans la chambre de Lily; même si les trois formaient un trio infernale, Katlina aurait fait une crise de nerfs de voir son fils dormir collé à une fille sous son toit. Les choses étaient bien différentes aujourd’hui, Nate se sentait beaucoup plus mature et ses sentiments vis-à-vis de Scarlett l’étaient aussi. En plus, Katlina savait probablement que Nate avait le béguin pour la jolie Spencer. Il suffisait de le regarder lorsqu’on évoquait le prénom de Scarlett ou que lui en parlait à quelqu’un pour le savoir. « Pourquoi tu dormirais pas ici ? » demanda Nate très sérieux. Ses parents ne rentreraient qu’en soirée normalement et encore, si son père était trop soul pour prendre le volant, ils dormiraient probablement chez leurs amis. Quant à Lily, Nathanaël ne savait pas trop lorsqu’elle comptait rentrer mais il savait que s’il lui demandait, elle fermerait les yeux la dessus et n’en parlerait pas à leurs parents. Pour le peu qu’elle leur parlait de toute façon, ce ne serait certainement pas de ça. Gardant Scarlett sur ses genoux, le jeune homme prit une spatule et retourna toutes les crêpes afin qu’elles ne brulent pas comme les précédentes. Il reporta ensuite son regard sur la jolie brune. A nouveau il ressentit le besoin et le désire de sentir sa peau contre la sienne; ne cessera-t-elle dont jamais d’avoir une telle influence sur sa personne ? Il sentait son sang battre dans ses veines, attendant toujours qu’elle réponde à sa proposition et en espérant que ce serait un ‘oui’.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 13:07



Après toutes leurs péripéties, Scarlett devait admettre qu’elle avait une petite faim, mais le nœud dans son ventre pesait plus lourd dans son estomac et lui coupait l’appétit. La jeune femme en fit abstraction et encouragea donc Nate à mettre cuire la pâte. De son côté, elle avait trouvé une bien meilleure occupation pour passer le temps. Il lança une première fournée de crêpes et répondit ensuite à son baiser. Scarlett s’était trompée. Elle avait un instant cru que le jeune Evans voulait s’arrêter et mettre de la distance entre eux pour le reste de la journée… ce qu’elle aurait compris. Ce n’était pas du tout le cas. D’ailleurs, ils étaient tellement bien dans leur moment qu’ils en oublièrent totalement les crêpes. Seule l’odeur de brûlé les rappela à l’ordre. Ils arrangèrent cette petite distraction avant que la jeune femme ne reprenne sa place. Scarlett n’avait pas envie de le quitter. Rien ne l’exigeait hormis le bon sens qu’elle aurait dû écouter. Mais la jolie brune ne marchait pas toujours à la raison et suivait parfois son cœur et ses sentiments qui aujourd’hui lui intimaient de rester. Dès que Nate resserra son étreinte autour d’elle et lui caressa la joue, elle comprit qu’il partageait le même avis. Ses mots ne firent que confirmer sa pensée. Mis à part ce sentiment de perdre une part d’elle-même qui ne la quittait pas, La jeune femme se sentait terriblement… à sa place. Depuis ce moment où Nate l’avait embrassée dans la douche, elle avait l’impression qu’ils rattrapaient en une journée toutes ces années où ils s’étaient refusé de s’abandonner à autant de démonstrations affectives l’un envers l’autre. Ce n’était bien sûr pas la première fois qu’ils s’étaient manifesté leurs sentiments, mais la première où tout avait été aussi fort et aussi puissant. Chaque parcelle du corps de Scarlett était en éveil, sensible au moindre toucher du jeune homme. Elle l’avait tellement dans la peau qu’elle n’arrivait même pas à s’imaginer franchir le seuil de cette porte en acceptant de laisser tout cela derrière elle. Pas maintenant. Quitte à ce que ce soit plus douloureux ensuite, Scarlett préférait passer chacune des secondes de cette journée en sa compagnie. Nate devait avoir un radar sur ses pensées, car il lui proposa au même moment de dormir chez lui. Ce n’est pas raisonnable, voulut-elle répondre dans un premier temps. Mais les mots ne sortirent pas de sa bouche, comme si elle était devenue muette à la seconde où elle avait essayé de les prononcer. Elle songea alors à sa famille ? Qu’en penseraient-ils quand ils rentreraient ? Scarlett savait que certains parents acceptaient ce genre de comportement de la part de leurs enfants, peu importe leur âge. Mais tous ne voulaient pas d’ambiguïté sous leur toit. Dans le cas des parents de Nate, c’était pire puisque c’était sûrement partagé de ce côté-là. Nathan n’y verrait sans doute aucun inconvénient n’ayant jamais empêché son fils de fréquenter qui bon lui semblait. Quant à Katlina, elle était moins commode à ce sujet. Scarlett se rappelait dès fois où elle avait pu rester chez eux. Elle dormait dans la chambre de Lily, mais ça n’avait parfois pas empêché la petite espiègle qu’elle était de le rejoindre quelques instants pendant la nuit, puis de retourner dans la chambre de sa sœur avant le réveil. La jolie brune chassa ses souvenirs, Nate attendait toujours sa réponse. S’il le lui avait proposé, c’était que le problème ne se poserait pas. Ses parents ne rentreraient peut-être pas, et de toute façon, ils n’étaient plus de jeunes adolescents considérés comme irresponsables. « Rien ne me ferait plus plaisir. » Répondit enfin la jeune femme dans un premier temps. « Mais tu es sûr que c’est ce que tu veux ? » Lui demanda-t-elle ensuite. Elle préférait en être certaine pour ne pas qu’il regrette après. Scarlett se tourna ensuite vers les crêpes fin cuites et prit la spatule que Nate avait posée sur la table pour les retirer et les mettre dans leurs assiettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 19:47


 Lorsqu’il lui avait proposé de rester ici pour la nuit, Scarlett avait semblé hésiter. Un instant il avait même imaginé qu’elle lui réponde que non, qu’elle ne pouvait pas. Ca aurait été probablement la chose la plus convenable à faire, pour elle en tout cas. Et si elle restait et que ses parents les trouvaient dans sa chambre entrain de dormir dans le même lit et ben tant pis, en réalité Nathanaël n’en avait carrément rien à carrer. Ce n’était surement pas Nathan et Katlina qui allaient gâcher sa dernière journée avec la jolie brune, quoi qu’il se passerait. Il fallait que Nate voit positif à tout prix, un verre à moitié plein et pas à moitié vide contrairement à son habitude. Il savait aussi que cela énervait son entourage et ses amis, lorsqu’il était d’humeur maussade, qu’il n’avait pas le cœur à rire et qu’il passait son temps seul à s’isoler un peu plus. Chacun à sa manière tentait de le sortir et de lui changer les idées mais seule Scarlett y arrivait pleinement. Bon, Heathcliff aussi en réalité mais ce n’était pas du tout les mêmes méthodes puisque lui privilégiait les bienfaits d’une bonne bouteille de vodka et de filles assez faciles contrairement à Scarlett qui n’avait qu’à sourire ou rire pour que Nathanaël retrouve le sourire et se sente bien. A ses yeux et ses oreilles, il n’y avait pas plus belle mélodie à entendre que le rire d’une femme et celui de la jolie brune en particulier en fait. Avec elle il se sentait indestructible, il avait l’impression de contrôler le temps, le monde et tout le reste avec. C’était simple, elle lui faisait oublier ses pires pensées, faisaient s’envoler les poids qu’il avait sur les épaules un peu comme un médicament miracle qui pourrait soigner tous les bobos et dont on deviendrait accroc. Il le ressentait jusqu’au fond de son âme et de son cœur : il était complètement dépendant d’elle, de son parfum, de son sourire et comme si cela ne suffisait pas, de ses lèvres et de sa peau maintenant. D’elle tout entier pour faire court. Il se voyait mal la lâcher maintenant et la raccompagner à la porte, lui dire au revoir. Il savait déjà que cela lui briserait le cœur d’une manière qu’on pouvait difficilement imaginer ou décrire. La jeune femme le sortit de ses pensées lorsqu’elle lui répondit que rien ne lui ferait plus plaisir que de rester et d’abord, cela réjouit Nate, du moins jusqu’à ce qu’il n’entende un  ‘mais’. C’était toujours à ce moment là que tout tombait à l’eau et que finalement on se rendait compte qu’on s’était faits de faux espoirs. Contrairement à ce qu’il s’attendait, elle lui demanda s’il était bien sur de vouloir qu’elle reste. La question résonna dans sa tête. Pourquoi ne voudrait-il pas passer la nuit avec celle qui faisait battre son cœur ? Tout semblait tellement naturel qu’il en avait presque oublié  ‘demain’. Ah oui.  ‘Demain’, alias le fameux moment où ils allaient devoir se quitter et chacun retourner à ses occupations comme si rien d’important ne c’était passé alors que c’était tout le contraire. Il savait pertinemment que plus il passerait de temps avec elle, plus elle lui donnerait plus l’affection et plus la rupture allait lui faire mal mais il n’avait tout simplement pas la force de la repousser, sa raison non plus d’ailleurs. Tant pis, il souffrirait dix fois plus alors. Il était bien décidé à ne rien laisser passer même si ce n’était qu’une petite minute. Il ne se rappelait même pas la dernière fois qu’il avait été autant déterminé à quelque chose, ça prouvait bien qu’elle le faisait revivre d’une certaine manière. « J’en suis absolument certain. Reste. » Lui répondit-il, plongeant son regard bleu dans le sien. Les crêpes semblaient délicieuses, mais ce n’était rien à côté de Scarlett. Nate en profita alors pour l’embrasser une nouvelle fois. Allait-il donc se lasser un jour de ce contact si doux et fort à la fois? Mettant fin au baiser quelques secondes plus tard, Nathanaël sourit en coin et demanda en tournant la tête vers les crêpes et la garniture : « Alors, a quoi voulez vous votre crêpe mademoiselle Spencer? » Lui ne savait pas trop par quoi commencer, il y avait bien trop de choses sur la table : Nutella, chantilly, sucre, jambon, gruyère, fraises et tellement d’autres encore,..

HJ: désolé c'est pas fameux :/  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 20:45



Scarlett plongea son regard dans celui de Nathanaël pour essayer de sonder le jeune homme. Était-il bien sûr de vouloir qu’elle reste en prenant le risque de se faire plus mal encore dès le lendemain ? La jolie brune savait très bien de son côté que cette ‘séparation’ serait bien plus déchirante au réveil, mais elle devait assumer ses choix jusqu’au bout et les respecter. Aujourd’hui, elle s’était tacitement promis d’écouter ce que Nate voudrait, à savoir qu’elle parte ou qu’elle reste, même si Scarlett ne lui cacha pas qu’elle préférait de loin la deuxième option. La jeune femme avait le sentiment de pouvoir profiter en une journée de ce qu’ils n’avaient pas osé partager durant leur adolescence. Elle s’enivrait de la présence de Nate. Il rétorqua alors qu’il était absolument certain de vouloir qu’elle reste jusqu’au lendemain. Une petite étincelle s’alluma dans ses yeux, celle qui insuffla à la jeune femme que la douche n’avait été qu’un avant-goût de ce qui se passerait ensuite. Elle retira les crêpes de la plaque et les mit dans les assiettes. Le jeune homme déposa ensuite ses lèvres sur les siennes et l’embrassa tendrement. Scarlett ne les comptait plus aujourd’hui. Lorsqu’il se détacha d’elle, il lui demanda ce qu’elle voulait sur sa crêpe. La jeune femme était une adepte du Nutella fondant sur la crêpe chaude. La jolie brune prit le pot et l’ouvrit, elle étala ensuite le chocolat sur la crêpe qu’elle roula. « Y’a pas à dire, t’es bien le roi de la crêpe. » Reprit-t-elle leur vanne de ce matin, en goûtant le résultat. La jeune femme découpa une nouvelle part qu’elle enfourna avec la fourchette et qu’elle présenta ensuite à Nathanaël pour qu’il s’en rende compte par lui-même. « T’en penses quoi ? » Ajouta-t-elle. Pendant qu’il testait la crêpe, l’espièglerie dans les yeux de Scarlett se ralluma de nouveau. La nourriture l’inspirait toujours à des milliers de choses… Elle trempa son doigt dans le pot de chocolat et sans crier gare l’étala dans le cou de Nate en souriant. Surpris par cette soudaine attaque, il s’immobilisa quelques secondes. Non. La jolie brune ne repartait pas dans un jeu de nourriture comme dans la cuisine, elle avait une bien meilleure idée. Elle déposa ses lèvres dans le cou de Nate pour le débarrasser du Nutella et lui déposa de doux baisers chocolatés jusqu’à le sentir frissonner sous l’effet de son contact. « Et vous, monsieur Evans, à quoi voulez-vous votre crêpe ? » Lui murmura-t-elle ensuite au creux de l’oreille. Tout comme l’effet qu’elle pouvait avoir sur l’humeur du jeune homme, il avait également de l’influence sur elle. Sa présence la faisait revivre et lui donnait l’impression d’être heureuse. La tristesse dans les yeux de Scarlett ne se remarquait jamais, car elle la cachait bien mieux que quiconque, mais elle en avait parfois et Nate avait toujours été le seul à la lui diminuer… jusqu’à ce qu’il coupe les ponts et qu’elle en rencontre un autre capable de faire de même. Mais pour s’en sortir indemne, il n’y avait toujours eu qu’une seule et unique solution : s’abandonner. Abandonner son cœur aux mains tremblantes d’un homme qui complétait un peu trop bien son âme solitaire ou laisser lâchement cette unique chance de bonheur lui glisser entre les doigts et vivre avec le regret de n’avoir jamais connu l’amour… La situation était d’autant plus compliquée pour elle à ce niveau-là. On dit toujours qu’il n’existe qu’un seul voyage pour l’amour, un seul être en attente qui vous est destiné. Louper le passage de cet être dans votre vie, c’est vous condamner à l’insatisfaction perpétuelle, aux affres du conditionnel. Scarlett aurait pu approuver cette affirmation quelques années auparavant, mais elle ne le pouvait plus depuis que sa vie s’était stabilisée non pas sur un être, mais deux. Comment choisir quel pourrait être le bon voyage quand elle savait pertinemment qu’il n’y en avait pas un meilleur que l’autre ? Et si elle se trompait du tout au tout ? Elle s’était dans un premier temps refuser à trancher, avant de se rendre compte rapidement qu’elle ne pouvait pas se détacher d’eux. En choisir un était mieux que de ne rien avoir, mais le faire par défaut de ne pas avoir une meilleure solution pour se sortir de cette situation était-ce plus honnête ? Scarlett l’ignorait et ne voulait plus y penser. Elle avait déjà tellement retourné cette histoire dans tous les sens dans sa tête qu’elle avait l’impression d’imploser. Son crâne était en feu chaque fois qu’elle y songeait. Rien, absolument rien n’avait fait pencher la balance d’un côté plus que de l’autre, certainement pas une question de sentiments, à l’exception d’une seule chose. Nate avait déjà disparu plusieurs fois dans sa vie, l’avait éloignée ou s’était éloigné à plusieurs reprises. Elle ne voulait plus revivre ça et avait elle-même décidé de mettre barrière une bonne fois pour toutes… sans se douter que toute sa volonté de ce matin s’effriterait à la seconde où il avait eu la force de l’embrasser.

HJ: sisi c'était très bien t'en fais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 24 Nov - 21:56

D’un signe de la tête, il fit une sorte de révérence lorsqu’elle dit qu’il était bien le Roi de la crêpe. En même temps elle aurait pu dire qu’il était le Roi de n’importe quoi, venant d’elle il l’aurait bien prit. Il la regarda étaler du Nutella sur sa crêpe et mangea le morceau qu’elle lui tendait avec la fourchette. Le Nutella qui fondait sur la crêpe encore chaude, il n’y avait rien de meilleur au monde. « Elle est parfaite. » *Comme toi* pensa-t-il sans rien en montrer pour autant. Même là, lorsqu’il la regardait manger une simple crêpe, ça lui donnait des idées assez peu…catholiques. Que donnerait-il pour, d’un revers de la main, virer tout ce qu’il y avait de superflu sur cette table afin d’ y allonger la jolie brune et de la couvrir de crème chantilly.. Il ne devait pas penser à ça, mon dieu. C’était déjà assez difficile comme ça de rester concentré sur les crêpes alors que Scarlett était installée sur ses genoux sans se faire des scenarios dans sa tête qui propageaient des vagues de chaleur inimaginable jusqu’au fond de son être. Quand Scarlett trempa son doigt dans le pot de Nutella il s’attendait à toutes sortes de choses, sauf qu’elle le lui étale sur le cou.. D’abord surpris , Nate ferma les yeux , se mordillant la lèvre inférieur tout en faisant glisser le long de sa main sur la cuisse de la jolie brune. Elle était bien décidée à le rendre complètement chèvre on dirait aujourd’hui. « Et vous, monsieur Evans, à quoi voulez-vous votre crêpe ? » Pourquoi était-elle si désirable ? Pourquoi ces simples mots dans sa bouche sonnaient tellement sensuellement ? Allez savoir la température qu’il faisait dans la pièce mais nul doute que Nate était bien au dessus. Il avait l’impression que sa tête allait exploser. « A toi. » répondit-il sur le même ton que la jeune femme. Il était exactement comme le Nutella sur cette crêpe lorsque Scarlett le touchait : il fondait petit à petit. Nate se pencha un peu en avant en tenant bien Scarlett et prit le tube de chantilly en le regardant longuement. Si seulement elle savait ce qu’il pourrait lui faire avec ça.. Tout dans cette pièce n’était que désire et lourde atmosphère. Il y avait toujours eu une sorte de connexion entre eux et avec le temps cela n’avait fait qu’évoluer. Au début, c’était amical, il se sentait bien avec elle et ils se comprenaient. Puis la connexion a évoluée, il y avait une tension sentimentale et maintenant, c’est comme si en essayant de tasser chacun leurs sentiments aux fonds d’eux, ils n’avaient fait que grandir et devenir gigantesque de telle à ce que, à la seconde où ils s’étaient un petit peu laissés aller, ils ne pouvaient plus s’arrêter. Scarlett était une drogue, sa drogue; une drogue qui n’avait aucun prix et dont il serait dépendant pour toujours quoi qu’il advienne. Nate ne pouvait pas imaginer qu’un jour, ses sentiments disparaitraient ou du moins, complètement et qu’il ne l’aime plus. Que serait son monde sans elle? Que serait sa vie ?

Les crêpes pouvaient bien attendre après tout, elles ne bougeraient pas toutes seules. Le jeune Evans poussa donc un peu tout ce qui était sur la table pour les mettre bien au fond et surtout la plaque chaude puis se leva, tenant Scarlett et la déposant assise sur la table. D’abord la douche avec du blanc d’œufs dans les cheveux et maintenant sur la table, habillée d’un short et d’un t-shirt qui n’allaient ensembles pour rien au monde ; rien ne semblait rendre Scarlett Spencer déplaisante. Un sourire espiègle trônait sur le visage du jeune homme alors qu’il attrapait le bas du t-shirt de la jeune femme. Et dire qu’ils venaient de sortir de la douche.. Peut-être devra-t-elle en prendre une autre au final. Il lui retira et l’incita à se coucher, laissant ses jambes dans le vide et les écartant pour se placer au milieu. Nate secoua le tube de chantilly puis, il se pencha sur Scarlett , frôlant son corps avant de tracer une ligne de chantilly fraiche sur son ventre. Ca devait être un peu froid mais bon, il ne ferait pas durer le supplice très longtemps de toute manière. Il plongea son regard dans celui de Scarlett durant un court instant puis se baissa, embrassant le bas de son ventre avant de commencer à effacer la ligne de chantilly avec sa langue. Au même instant, il caressait les cuisses de Scarlett. Une fois que toute trace de chantilly semblait avoir disparue du ventre de la demoiselle, Nathanaël l’aida à se relever et rapprocha à nouveau tous les ingrédients et la plaque comme si de rien n’était. Il refit couler de la pâte pour refaire une autre fournée et une fois que Scarlett fut a nouveau assise sur ses genoux, il embrassa la commissure de ses lèvres, remontant dans son cou , ses lèvres s’arrêtèrent devant son oreille murmurant alors : « Ne me cherchez pas à ce jeu là mademoiselle, vous risqueriez de le regretter. » avoua-t-il de la voix la plus sexy qu’il le pu alors que ses prunelles s'embrasèrent. Nathanaël ne l’avait pas trop fait languir avant de la débarrasser de la chantilly mais la prochaine fois qu’elle le chercherait, il ne pouvait pas promettre de faire de même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Lun 25 Nov - 0:04




Plus de faux-semblants, ni de réserve entre eux. Cette journée avait été un déclic pour les deux jeunes gens. Scarlett ne s’était jamais sentie aussi bien et aussi à l’aise en présence d’une personne. Elle avait toujours cru comprendre des tas de choses quand elle était avec lui, mais rien n’expliquait vraiment l’ampleur de ce qui les liait. Personne d’autre qu’eux ne le sauraient jamais vraiment. Ils partageaient des sentiments forts et surtout uniques, rehaussés par une complicité naturelle à toute épreuve. L’espièglerie enfantine de Scarlett se réveilla de nouveau quand elle profita de la distraction de faire goûter Nate à la crêpe de Nutella pour lui étaler du chocolat dans le cou et s’en donner à cœur joie ensuite pour lui donner une foule de douces sensations agréables. Elle n’arrivait vraiment pas à s’arrêter ni à se détacher de lui depuis qu’ils étaient redescendus dans le salon. Le jeune homme ferma les yeux quelques instants pour profiter du moment. Après quelques secondes, Scarlett remonta jusqu’à son oreille et lui demanda à quoi il voulait sa crêpe dans la bonne intention de la lui préparer. Mais il l’a pris au dépourvu en lui répondant ‘à toi’. Elle ne pouvait pas se mettre dans une crêpe non plus ! La jolie brune retrouva son sérieux et fit la moue. Ce n’était pas drôle. Mais Nate n’avait pas terminé… Il recula les objets sur la table et sans qu’elle comprenne ce qui lui arrivait, Scarlett se retrouva sur la table. En fait, c’était elle la ‘crêpe’ ! Le jeune homme releva son pull et lui étala de la chantilly sur le ventre pour lui rendre la pareille à une autre échelle. La jolie brune ferma les yeux et profita des premières secondes, mais très vite, elle se mit à rire. Nate ne se rendait-il pas compte qu’elle était hypersensible à ce niveau-là et surtout hyper chatouilleuse ? Scarlett ressentait une foule de choses tout en ayant du mal à se contrôler et à se retenir de craquer. Pour faire passer le rire, elle se mordit fortement la lèvre et regarda Nate se rapprocher de plus en plus d’elle jusqu’à terminer la ligne sur son ventre avant de l’aider à se redresser et de remettre tout en place. Scarlett redescendit le pull pour ne pas attraper froid, mais vu sa température corporelle qui venait de monter d’un coup, elle ne risquait pas de geler sur place. Elle retrouva sa position confortable sur les jambes de Nate qui l’embrassa à la commissure des lèvres avant de lui murmurer à l’oreille qu’elle ne devrait pas le chercher sous peine de le regretter. « Aucune chance que je cède à vos menaces… délicieuses. » Souffla-t-elle à son tour d’une voix brûlante. « Mais une autre m’appelle à laquelle je suis bien incapable de résister. » Ajouta ensuite la jeune femme. Scarlett parlait bien sûr de sa crêpe au Nutella qui attendait toujours et elle n’avait surtout pas trouvé de meilleure excuse pour mettre le holà dans leurs jeux coquins avant que ça ne reparte en cacahuète. Lui résister un peu s’annonçait en fait une perspective bien plus alléchante pour le moment. Joignant le geste à la parole, elle prit son assiette et se leva pour aller se placer à l’autre bout de la table et manger comme si de rien était sous les yeux brûlants de Nate. Elle esquissa un sourire, la pièce venait de diminuer de quelques degrés d’un coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Mer 27 Nov - 22:26

« Aucune chance que je cède à vos menaces… délicieuses. Mais une autre m’appelle à laquelle je suis bien incapable de résister. » La voyant se lever, Nate rit à moitié surpris et aussi assez amusé de sa réaction. Il aurait pu faire le gars faussement vexé mais il avait une bien meilleure idée derrière la tête. Il approcha donc sa chaise de la table et commença à garnir l’une des crêpes à sa guise, la laissant encore un peu cuire. « Je comprend. En plus on sait tout les deux que si t’avais pas bougée, t’aurais craquée direct.. » lança-t-il le plus innocemment du monde en la regardant d’un sourire gagnant. Il savait que ce n’était pas vraiment la vérité mais ça lui plaisait de le penser. Lorsqu’ils étaient simples amis, il était facile pour lui de décoder ses émotions, ses tracas, lorsqu’elle était heureuse ou autre mais tout c’était bien compliqué lorsqu’il avait vraiment commencé à ressentir quelque chose de plus intense et qui ressemblait étrangement à de l’amour. En attendant que sa crêpe se termine, Nate prit une première fraise sur laquelle il mit de la chantilly avant de la déguster. La distance qui trônait maintenant entre lui et Scarlett était assez bizarre, cela avait fait retomber l’électricité qu’il y avait entre eux comme un soufflet au chocolat et ce n’était peut-être pas plus mal pour l’instant parce que Nate venait peut-être de sortir de la douche, mais il avait l’impression d’avoir visité un volcan en éruption. Il s’essuya les mains et mangea sa crêpe au Nutella l’air de rien. Si Scarlett voulait jouer à ce petit jeu ils allaient être deux et pour le temps que Nathanaël avait attendu avant de l’embrasser dans la douche, il pourrait sans doute résister encore. « Et si on mettait un peu de musique ? » demanda-t-il en se levant de sa chaise tout sourire. Il n’avait absolument aucune idée derrière la tête ou presque aucune pour sa défense.. Il ne dirait rien en tout cas, même si elle usait de tous ses charmes. De toute façon, la jolie Spencer était bien trop préoccupée par ses crêpes pour se dire qu’une idée sournoise traversait l’esprit de Nate.

Après avoir allumée la radio pour mettre une chaîne de musique, le jeune homme régla le son puis retourna s’asseoir confortablement. Cette table n’avait jamais parue si longue avant que Scarlett ne s’assoit au bout. Quand son regard se posa à nouveau sur elle, il retrouva un peu son sérieux et pensa à mille choses différentes, partant complètement au fond de ses pensées. Il se remémorait tous les moments qu’ils avaient passés ensembles à rigoler, à rester silencieux lorsqu’un l’un n’allait pas bien et qu’il ne voulait pas parler, à sortir le soir pour se retrouver en cachette, aller voir des films débiles et inintéressant au cinéma pour finir par parler pendant toute la séance en écoutant pas la moitié de la bande. Ils pourraient toujours le faire certes, mais Nate devrait cacher une partie de lui en traînant avec elle et pas la moindre, bref cela allait s’avérer être difficile. Remarquant que la jeune femme avait du Nutella un peu partout autour de la bouche, le jeune Evans rit et dit alors : « Je crois que t’en as mis un peu à côté ma belle » Il n’allait pas lui enlever, ce serait bien plus drôle de la regarder faire. Sadique lui ? Tellement peu ! Pour la peine il continua de la regarder en mangeant une nouvelle fraise , tentant cette fois de la tremper dans un peu de Nutella. Verdict ? Eh bien ce n’était absolument pas mauvais du tout en fait. Mais de là à le mettre dans une crêpe, c’était encore une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Jeu 28 Nov - 19:24


Scarlett décida de partir s’asseoir à l’autre bout de la table. La température dans la pièce était bien trop élevée à son goût et elle avait besoin que celle-ci descende de quelques degrés sous peine de ne plus résister à ce contact électrisant que Nate avait sur elle. La jeune femme se montra impassible et choisit sa crêpe au Nutella comme perspective bien plus attirante. Il lui glissa alors une remarque d’apparence anodine, mais il ne pouvait pas se douter que celle-ci la toucha vraiment. ’On sait tout les deux que si t’avais pas bougée, t’aurais craquée direct.’ C’était en effet une des raisons pour lesquelles elle avait calmé le jeu. Scarlett avait peur de trop y prendre goût et de ne plus pouvoir faire machine arrière. Elle avait l’impression d’être comme une voiture en marche qui gardait le frein à main levé ou qui fonctionnait à reculons comme si des « chaînes » la retenaient. Scarlett se contenta d’esquisser un sourire sans répondre et baissa les yeux vers sa crêpe pour la déguster et ne pas prendre le risque de se faire foudroyer par l’éclat de ces prunelles qui la regardaient si… tendrement. Nate ne pouvait pas lui cacher ses sentiments, il ne l’avait jamais pu, aussi neutre essayait-il de paraître. Elle termina sa crêpe tandis qu’il commençait à s’attaquer aux fraises. Le jeune homme proposa alors de mettre un peu de musique, Scarlett se contenta d’acquiescer plongée dans un silence qui ne lui était pas coutumier depuis le début de la journée. Ses yeux rencontrèrent son regard, le choc fut plus rude qu’elle ne l’eût pensé. Scarlett avala péniblement sa salive et expira difficilement l’air inspiré quelques secondes plus tôt. Il lui renversait l’esprit, chamboulait absolument tout ce qu’elle croyait de certain en elle. Mon cœur te réclame, seule mon indifférence pourrait apaiser l’écho de ta voix dans ma tête et effacer ton visage de mes rétines. À chaque seconde que je passe avec toi, je ne suis ni tout à fait moi, ni vraiment une autre. Telles furent ses pensées exactes à cet instant, des mots qu’elle aurait pu prononcer à haute voix s’ils n’étaient pas si représentatifs de ce qu’elle ressentait en ce moment. Scarlett devait lâcher prise au fond d’elle, brutalement. La jeune femme devrait certainement en arriver là quand ces instants se termineraient. Elle qui avait toujours fui les responsabilités amoureuses et l’engagement comme d’autres avaient la phobie du serpent. En cet instant précis, Scarlett sombrait dans l’horreur de l’amour réciproque qu’ils ne s’étaient jamais clairement avoués. Elle ressentait de plus en plus le besoin de poser des mots dessus pour ne pas avoir à regretter d’être partie sans avoir mis tout à plat. Certains prétendaient qu’il était douloureux d’aimer lorsque l’on n’avait rien en retour mais qui avait songé à la peur que représentait le partage des sentiments ? Qui un jour avait plaint ces êtres en plein doute, perdus dans leur indécision qui devait en plus affronter les attentes de celui même qui avait chamboulé leur vie bien calme ? Scarlett avait déçu Nate… et le décevrait encore sans le vouloir. Elle entendit vaguement le son de la musique résonner dans ses oreilles et le jeune homme venir se rasseoir à sa place. Il la sortit alors de sa rêverie et lui signala la présence de Nutella sur le contour de la bouche. Il souriait d’un air sadique s’attendant certainement à ce qu’elle l’enlève. Mais Scarlett décernait très vite ce genre de choses et ne faisait que trop rarement ce qu’on attendait d’elle. Elle esquissa un sourire entendu avant d’utiliser le bout de ses deux index pour étaler la trace de Nutella en une forme de moustache au-dessus de ses lèvres. « Scarlett n’est plus là, place à son double imaginaire. » Mima-t-elle alors une autre voix avant d'éclater de rire. Elle était déjà habillée trop bizarrement, et la moustache chocolatée en plus, c’était tellement… sexy. (Ironie quand tu nous tiens). La jeune femme s’amusa elle-même d’entrer dans la peau d’un « autre imaginaire » et imagina alors une nouvelle sorte de jeu en indiquant ce qu’il y avait sur la table. « Chaque « crêpe » mangée donne droit à une question ou à une action à donner. Partant ? » Les jeux de nourriture et Scarlett. Toute une histoire. La jeune femme avait un appétit de moineau et sa crêpe lui suffisait amplement, surtout en comparaison de ce que Nate pouvait engloutir, mais vu qu’il avait sans doute le même nœud qu’elle dans son ventre, la partie serait plus ou moins équitable à ce niveau-là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Jeu 28 Nov - 23:49

Cette table était décidemment vraiment trop longue. De là où il était, Nathanaël avait limite l’impression de ne plus pouvoir la distinguer tellement elle était loin. Ce n’était qu’une impression mais après toute la proximité qu’ils avaient eu depuis ce matin, c’était plutôt déroutant de se voir tellement éloigné maintenant. Lui était comme un aimant, irrémédiablement attiré et magnétisé à un objet, Scarlett ici en l’occurrence. S’il s’écoutait il serait déjà auprès d’elle, comme s’il était épuisé de se battre contre ce lien invisible qui le liait à la jolie brune à chaque fois qu’ils étaient dans la même pièce. Ca avait toujours été ainsi : dès que Nate était quelque part, de sortie à un endroit où il savait que Scarlett était aussi, il passait son temps à la chercher des yeux et lorsqu’il la trouvait, il ne la quittait que rarement. C’est donc cela ce qu’on appelle la dépendance ? Ne plus pouvoir se passer de quelqu’un comme si cette dernière était votre souffle dans une enveloppe corporelle ? Lorsqu’elle est là n’avoir d’yeux que pour elle et lorsqu’elle est absente, ne penser qu’à elle et rien d’autre ? Nate avait horreur d’être dépendant des gens, il ne l’avait d’ailleurs jamais été avant elle. En y réfléchissant, peut-être prenait-elle du recule parce qu’elle avait enfin décidé de lui montrer comment ce serait aujourd’hui entre eux, peut-être que ‘leur moment’ était enfin terminé et que maintenant, il devrait s’y faire. Elle voulait mettre de la distance pour ne pas le tenter ce qui était assez judicieux en sachant que déjà avant il n’avait pas su se tenir, pourquoi y arriverait-il moins d’une heure après ? A cette pensée, il eut un peu de mal à boire le jus d’orange qui traversait sa gorge à l’instant même. Il c’était imaginé que ça allait être difficile mais probablement pas assez. Alors qu’il prévenait la jolie brune qu’elle avait du Nutella autour de la bouche, celle-ci au lieu de l’enlever en profita pour tracer une ligne au dessus de ses lèvres en forme de moustache. D’abord perplexe, Nate sourit et rit même en l’entendant dire que Scarlett n’était plus là et que maintenant c’était son double imaginaire. Décidemment cette fille est folle. Ironique quand on sait que lui, c’est de elle dont il est fou. Un mec fou d’une folle, est-ce que ça le rend fou lui aussi dans la logique ? « Ca te va super bien la moustache, tu devrais la garder ! Je te prendrais même en photo si tu veux » ajouta celui-ci un grand sourire sur le visage. Ca ferait du dossier sur Scarlett Spencer n’empêche ce genre de photo ! Elle devait probablement en avoir de lui aussi depuis le temps qu’ils se connaissaient.
« D’accord, tu commence ou moi ? » Enfin quelque chose qui allait pimenter un peu la situation et rendre l’ambiance plus drôle. Quoi que, les questions et les défis pourraient très bien aussi virer très vite dans une autre ambiance bien moins recommandable. Le jeune homme en profita pour refaire couler de la pâte sur la plaque brulante histoire de refaire une nouvelle fournée de crêpes. Ils allaient en avoir grand besoin. « Tu veux quelque chose à boire en fait ? » demanda-t-il en se rendant compte qu’elle n’était pas servie. Il y avait tous les jus imaginables dans cette maison, quelques sirops et sinon des sodas, de l’eau. Le paradis de la boisson. Dommage que tout ça ne soit pas alcoolisé, ça aurait promis des soirées de dévergondage plus que délirantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Ven 29 Nov - 8:17


C’était cette journée-là que Scarlett voudrait vivre si on lui annonçait qu’il ne lui en restait qu’une seule. Chaque seconde qui s’écoulait était un moment parfait qu’elle souhaitait rembobiner pour le revivre à nouveau. La jolie brune essayait de ne pas penser à ce temps qui filait et s’égrenait bien trop rapidement à son goût. Elle se concentrait sur l’instant présent et oubliait totalement le monde extérieur. Aujourd’hui, Nate et elle étaient dans une bulle… leur bulle heureuse qui, au moment où elle éclaterait, les toucherait bien plus qu’ils n’osaient se l’imaginer. Scarlett ne se voilait pas la face ; elle savait pertinemment qu’à l’instant où elle franchirait la porte de cette maison, son cœur se déchirerait en deux laissant une partie d’elle-même derrière elle. Mais elle préférait ne pas y penser alors qu’ils avaient retrouvé toute cette complicité. La jolie brune avait cependant instauré comme une sorte de ‘mini-pause’ dans leurs incartades matinales. La tension électrique qui régnait entre eux avait besoin de descendre de quelques volts sous peine de frôler le court-circuit sentimental. Scarlett avait appuyé sur le bouton off en prenant de la distance, une distance qui se traduisait par cette table qui les séparait. Pour s’occuper l’esprit d’une façon différente et plus ludique, la jeune femme lança alors une idée qui, elle s’en doutait, pouvait vite déraper. Mais n’était-ce pas là le prétexte de leurs jeux depuis qu’elle était entrée chez lui ? Ils se cherchaient constamment jusqu’à ne plus pouvoir résister. Avant d’accepter sa proposition, Nate éclata de rire devant sa moustache qui donnait une allure d’un double masculin improvisé à la jeune femme. Il devait se demander ce qui était tombé sur la tête de Scarlett ce matin. Il laissa entendre de la prendre en photo. Ce n’était certainement pas elle qui en serait gênée, au contraire ça leur faisait des souvenirs. Ils en avaient déjà tellement des dossiers d’images et de vidéos l’un sur l’autre en mode folie. La jolie brune se marrait bien en en revoyant certaines parfois. « Mais je t’en prie, ne te prive pas. » Répondit-elle en souriant. Nate était bel et bien capable de la prendre au mot. Il ajouta ensuite qu’il était partant pour le nouveau jeu et lui demanda qui commençait. « Étant donné que j’en ai déjà mangé une… » Rappela-t-elle alors. Scarlett n’avait pas envie de partir sur un pied inégal, déjà que la jeune femme devrait se forcer à manger la prochaine. Mais avant qu’elle ne puisse poursuivre, Nate lui proposa de boire quelque chose. Ce n’était pas une si mauvaise idée en fait, une boisson lui aiderait à faire passer toute la lourdeur des crêpes… Oui, parce qu’en plus le jeune homme en faisait des épaisses ! « Je veux bien du jus d’orange si tu as. » Demanda-t-elle donc. Il devait y en avoir puisqu’elle venait justement de le voir en boire. Mieux valait éviter toutes ces boissons gazeuses qui gonflaient le ventre et lui laisserait moins de chance de terminer de manger. Tandis qu’il s’occupait de ça, Scarlett partit dans la cuisine pour se rincer la bouche et essuyer le chocolat sur les lèvres. Elle retourna ensuite dans le salon où elle le retrouva à sa place. « Merci. » Dit-elle en constatant le verre qui trônait à sa place. La jolie brune se dirigea alors vers la radio. La chanson qui passait à l’instant était une connue du moment. Avicii – Wake me up. « Cap de faire la danse la plus débile du monde ? » Souffla-t-elle alors l’action qu’elle avait en tête de lui donner. Ce serait drôle non seulement parce que n’importe qui dansant bêtement était juste trop marrant à regarder, mais en plus, Nate qui était assez réservé d’habitude pour se lâcher complètement, allait devoir se forcer à le faire s’il espérait pouvoir mieux lui rendre la pareille ensuite. Elle sourit et augmenta le son de la radio avant d’aller se rasseoir à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 1 Déc - 22:19

Sur ce coup là , Scarlett jouait un peu avec le feu. Pas de chance pour elle d’ailleurs que Nate ait son téléphone à porter de main parce que si elle l’en autorisait, il ne se priverait pas une seule seconde de la prendre en photo. Comme ça elle ressemblait un peu à.. A quoi en fait ? Un espèce de .. Mexicain travesti mais super beau goss. « Prend la pose Spencer ! » Dit-il seulement en mettant en marche l’application d’appareil photo. En cinq secondes à peine c’était dans la boîte, cette photo allait promettre beaucoup de fous rires lorsqu’il la regarderait à nouveau. Non seulement elle avait la moustache mais avec elle les fringues trop cool/swag/tropsoin qui allaient avec ! La classe à l’état pur quoi. Il reposa son téléphone en riant après avoir regardé la photo qui avait immortalisé ce moment plus que saugrenu. Alors qu’elle lui demandait du jus d’orange, s’éclipsant ensuite à la cuisine probablement pour enlever sa fausse moustache en chocolat, Nate lui servit un verre et le posa devant sa place, au bout de la table, hochant la tête au rythme de la musique. Il ne connaissait aucunement la chanson qui passait à ce moment même à la radio et il ne savait pas si elle était récente ou non mais elle était plutôt attractive il devait bien l’avouer. Ces derniers mois Nate n’avait pas vraiment regardé la télévision ni même écouté la radio d’ailleurs puisque la musique sur son mp3 ainsi que son téléphone lui suffisait amplement. Et puis, il avait la tête vraiment ailleurs alors à moins qu’il ne se fasse vraiment braire tout seul chez lui, il ne passait pas son temps à regarder des bêtises sur son écran. Scarlett revint et le remercia pour le verre avant de lui lancer le défi de danser de la manière la plus ridicule sur la chanson qui passait. Ca n’allait pas être bien difficile parce que Nathanaël ne savait vraiment pas danser et il ne disait pas ça par pure modestie comme la plupart le faisaient souvent mais parce que c’était la vérité tout simplement. Lorsqu’il sortait avec Heath d’ailleurs, souvent il se contentait d’hocher la tête et de taper du pied , du moins jusqu’à ce qu’il ait ‘assez’ bu pour se lâcher un peu plus. Pas qu’il avait besoin d’alcool pour vraiment s’amuser mais que à moins de ne se rendre ridicule, il préférait éviter d’aller sur une piste de danse. «  Cap mais je te préviens ça va être un massacre » c’était un défi plutôt gentil. Scarlett savait qu’il ne savait pas danser donc au moins, il n’aurait pas à se forcer. Réfléchissant un instant, il monta un peu le volume de la radio puis commença à faire le pitre en dansant vraiment mais alors vraiment n’importe comment. Il passait un peu par tout d’ailleurs : de la danse des Egyptiens jusqu’à celle des petits canards, en plus du YMCA et du jazz. Scarlett devait se tordre de rire sur sa chaise, lui-même d’ailleurs avait du mal à garder son sérieux. Plus il dansait et plus il riait. Il ne se voyait pas mais il se doutait qu’il était ridicule et pour une fois, ça faisait du bien de pouvoir se lâcher en toute liberté, avec elle, et de rire de la sorte. A la fin de la chanson, Nathanaël s’arrêta et fit plusieurs révérences comme s’il saluait un public imaginaire qui lui jetait des fleurs et criait son nom « Merci New-York ! » Vraiment n’importe quoi. Nathanaël continua de rire reprenant son souffle et s’installa à nouveau à la table regardant la jeune Spencer « Alors, impressionnée ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Dim 1 Déc - 23:06


Scarlett se prêta au jeu quand Nate la prit en photo. Elle esquissa un sourire débile et prit la pose. Elle n’avait pas honte de ce genre de « dossiers » sur elle, surtout qu’elle le lui avait proposé. En général, ils gardaient ces souvenirs-là pour eux et ne les partageaient pas sur tous ces réseaux sociaux, mais s’il prenait un jour l’idée au jeune homme de commencer ce petit jeu, Scarlett avait une foule de photos et vidéos qu’il était préférable de garder sous scellé en stock. La jeune femme proposa alors une activité pour continuer leur après-midi et rendre leur dégustation de crêpe un peu plus amusante. Nate accepta cette idée et servit le jus d’orange tandis qu’elle partait se rincer la bouche en cuisine et réfléchissait à un premier défi. Elle songea plutôt à quelque chose de gentil pour commencer et de pas trop difficile… surtout pour Nate. Scarlett demanda donc au jeune homme de faire une danse extrêmement ridicule. Étant de nature réservée, il n’aimait déjà pas trop se mouvoir sur les pistes en boîte, ce ne serait donc pas trop difficile d’accentuer ses mouvements. Quand il s’agissait d’un défi cependant, la jeune femme savait qu’il ne pourrait pas refuser. Nate augmenta le son de la radio un peu plus fort et commença donc à se déhancher façon danse égyptienne, petits canards… Scarlett éclata de rire, pliée sur sa chaise. Elle avait tellement mal au ventre qu’elle crut presque que la crêpe remonterait de son estomac. À la fin de la prestation du jeune homme, la jeune Spencer se leva pour lui faire une ovation et applaudit quand il salua le ‘public’ d’une révérence et remercia l’audience à la façon d’un artiste de Broadway. « Bravo ! Bravo ! » Acclama-t-elle en jouant le jeu avant de se rasseoir. Nathanaël retrouva son souffle et s’installa à nouveau en face d’elle. Scarlett afficha un nouveau sourire à sa question. « Du grand Nate ! Je n’aurais pas fait mieux. » Répondit-elle en riant. Heureusement que ce n’était pas à son tour de manger une crêpe, elle n’aurait pas su en avaler une bouchée avec ce mal de ventre tellement elle avait ri. « À ton tour de me lancer un défi… à la condition de finir ton assiette. » Reprit-elle pour relancer la partie. Elle avait déjà une nouvelle idée de son côté et voulait donc expédier son tour le plus vite possible pour pouvoir passer au suivant. Scarlett attendit patiemment que Nate avale donc sa crêpe entièrement pour écouter ce qu’il avait à lui demander ou à lui faire faire… au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate Lun 2 Déc - 18:44


Nathanaël avait tellement rit pour le coup, qu’il en avait carrément les larmes aux yeux. Il se disait que heureusement pour lui, Scarlett n’avait pas eu son téléphone sur elle pour filmer ce charmant moment. Enfin, de toute manière Nate savait bien qu’elle l’aurait gardé pour elle comme ils le font respectivement depuis qu’ils se connaissaient. Souvent ce n’était pas l’envie qui manquait d’ailleurs de publier une photo ou deux sur le célèbre réseau social mais c’était encore plus drôle de savoir que personne n’avait conscience de cette photo, qu’elle soit unique et que ce soit toi qui l’ait. Après s’être arrêté de rire, le jeune Evans essuya ses yeux et bu une gorgée d’eau pour se remettre de ses émotions. Ca a pas l’air comme ça mais la danse du canard c’est très physique n’empêche ! Il contempla alors son assiette. Dedans trônait une jolie crêpe jambon gruyère et même si elle avait l’air bonne, il devait bien avouer qu’il n’avait plus vraiment faim. Ce qui est sur c’est que le jeu n’allait pas durer une éternité parce que Nate pouvait bien se forcer à manger alors qu’il n’avait plus faim, il ne voulait pas non plus se gaver au point de se laisser ensuite tomber sur le canapé et ne plus pouvoir bouger pendant les deux heures suivantes. « J’espère que t’es prête pour les défis parce que j’ai une faim de loup » répondit-il en la regardant, un sourire en coin scotché au visage. Ce n’était aucunement vrai mais bon, il pouvait bien faire genre. Il ne savait pas du tout si elle, au contraire elle avait faim ou non, une chose était sure cependant : il ne lâcherait pas prise si facilement. Il entama sa crêpe et la mangea en quelques bouchées avant de boire à nouveau un peu d’eau, c’est vrai que ses crêpes n’étaient pas ce qu’on pouvait vraiment définir de  ‘fines’.. « Alors… qu’est-ce que je vais te demander… » se questionna-t-il en regardant le sol, s’essuyant les mains avec une serviette en papier. Et puis c’est comme s’il avait eu un éclair de génie, une belle idée lui vint en tête. Hm, en fait c‘était peut-être un peu trop gros pour un premier défi mais ce qui était sur c‘est que ce serait véritablement à se plier de rire.. Nathanaël se décida à garder l’idée pour plus tard, préférant par commencer par un truc facile puisque Scarlett avait elle aussi été plutôt indulgente avec lui pour son premier défi. « Cap de croquer dans un piment rouge et de garder le morceau au moins dix secondes en bouche ? » Lui qui l’avait déjà fait, il savait que ça pouvait être difficile mais bon, elle pouvait parfaitement ne pas avaler le morceau et le cracher dans la poubelle ensuite . Et puis bien sur, il n’aurait pas proposé s’il n’avait pas un bocal de piment dans la cuisine qu’il partit d’ailleurs chercher et ramena à table. Dans son souvenir Scarlett aimait assez la nourriture pimentée même s’il savait que de la à manger un bout de piment c‘était pas exactement la même histoire.. Après tout elle pouvait tout aussi bien refuser parce que le but n’était pas de la forcer mais de s’amuser. Et puis automatiquement, Nathanaël posa du pain sur la table. Pourquoi du pain ? C’est bien simple : lorsque vous mordez ou mangez un piment, la sensation de brûlure perdure sur la langue et lorsque Nate l’avait fait, son père lui avait conseillé de manger de pain en disant que ça atténuerait la sensation de brulure. Au départ le jeune homme pensait simplement que son paternel se fichait de lui mais il c’était avéré qu’il avait raison sur la question. Il plongea son regard dans celui de la jolie brune, attendant sa réponse patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Don't let her go | Nate

Revenir en haut Aller en bas

Don't let her go | Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)
» Galerie de Sasou ^^
» Non, je n'essaie pas de battre Nate ou Jenaiz! Ibuki Tsukino (terminé!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-