Partagez|

« i came in like a... striking ball! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: « i came in like a... striking ball! » Mar 12 Nov - 20:54



Du temps. Plein, plein de temps. Et une certaine forme de liberté, aussi, qui combinée à ce sentiment de "spare-time" à profusion pouvait avoir quelque chose de totalement dépressif si utilisée à mauvaise escient. ça, Summer n'en avait pas envie. Pendant quelques temps, elle avait ressenti le besoin de rester chez elle à enchaîner les films à une vitesse déconcertante, loque parmi les loques en survet troué au genou et sweat environ deux à trois fois trop grand -pour les fois où elle déniait quitter son pyjama. Un cliché parfait d'une de ces fausses dépressives dans les films pour ados qui portait plus aux rires qu'aux compassions. Il fallut tout de même quelques semaines à Summer pour réaliser qu'elle ne pouvait pas accepter de ne s'habiller convenablement que pour aller au travail et en tout cas se rendre au lycée avec des cernes trop marquées -alors même qu'elle n'avait strictement rien fait de son week-end.

C'était peut-être une phase nécessaire -et pour sûr très désagréable- qui devait former une sorte de deuil nuptial noyé dans un bol de glace à la vanille bon marché qu'on n'avait même pas pris la peine de sortir de son bac et qu'on entamait à la cuillère à soupe pour plus d'efficacité. Nécessaire certainement, mais le plus court était le mieux: en effet, quand Summer réalisa que ses week-end étaient terriblement affligeants, elle décida d'y remédier. Une, deux, une deux: il fallait entraîner ses idiomatiques. Des sourires. Des tonnes de sourires. Pas forcés, non, elle avait envie de sourire. Pour s'entraîner, il lui suffisait de repenser à ses amis, à certains -un- de ses collègues qui parvenait toujours à la faire rire, à ces soirées amusantes qu'elle pourrait passer en la compagnie de sa bonne vieille copine...

Alana. Depuis quelques temps, donc, Summer reprenait le dessus, et maintenant qu'elle se sentait réellement en forme pour aller rigoler dehors, elle n'avait qu'une envie: voir Alana. Aussi avait-elle appelé son amie pour savoir si une partie de bowling lui disait. Comme elle s'y attendait, la jeune secrétaire avait accepté avec plaisir. Résultat, Summer partait désormais en direction du bowling, où elle avait rendez-vous avec son amie.

Lorsqu'elle put se garer, elle ferma sa voiture puis trottina vers l'entrée, où elle accéda à l'entrée rapidement. Elle n'eut à chercher que quelques secondes pour trouver miss Kauffman, dont la présence seule suffit à mettre la rouquine de bonne humeur. Celle-ci alla donc vers elle, la prenant dans ses bras en guise de salutation. « La plus belle! Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère? » Elle desserra son étreinte, regardant son amie d'un air bienveillant. « Je ne t'ai pas trop faite attendre j'espère? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Lun 25 Nov - 1:27



« i came in like a... striking ball! »



Summer est une amie super géniale comme fille, elle me comprenait et moi je la comprenais. Elle me proposa de faire un Bowling, car elle voulait sortir de chez elle. Je lui donnais le sourire à Summer dès qu'elle me voit, elle me sourit même si défois je sens qu'elle fait un sourire forcé. Je me préparai pour le Bowling ainsi dès que j'ai fini, je pris mes affaires en direction le Bowling. J'arrive là—bas, mais Summer n'était pas encore arrivé, j'attendis qu'elle arrive. Je vois au loin Summer, elle est toute souriante, j'aime la voir toute souriante comme ça.

"Ne T'inquiète pas je viens d'arriver, je t'attendais justement".
"Allez, viens on va faire du Bowling et se changer les idées".


On partit à l'intérieur et on donna nos chaussures pour qu'on nous donne les chaussures qui sont fait pour le Bowling. On commença la première partie de Bowling.

"Alors quoi de nouveau ?"
"Et côté amour, comment ça se passe ?"


On joue au Bowling mais on parla entre deux partie et ont bu un verre pour se détendre. Summer m’avais manqué, ça fessait longtemps que je ne l’avais pas vu et ça fait plaisir de faire une sortie comme ça entre amie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 3 Déc - 22:35



Heureusement, apparemment, miss Andrews ne s'était pas trop faite désirer. C'était tout un art -un peu mais pas trop. En l'occurrence elle était seulement très lente et indécise quand il s'agissait de se préparer pour sortir, mais elle préférait prétexter que c'était calculé. L'important était encore qu'elle était là avec seulement peu de retard. « C'est parti! ça va probablement nous faire du bien. » Se changer les idées en frappant dans des quilles? ça semblait le plan parfait, la soirée parfaite. Tout ce qu'il fallait pour décompresser.

Les deux jeunes femmes prirent donc des chaussures adaptées, donnèrent leurs noms à l'accueil et purent commencer leur partie. Il y avait assez peu de monde, par chance, et elles pouvaient donc bénéficier d'une piste pour elles deux seulement... ce qui voulait dire qu'elles allaient pouvoir papoter. D'ailleurs, ce fut Alana qui ouvrit la conversation, commençant par une question assez simple, à laquelle son amie n'eut aucun mal à répondre. « Oh, en ce moment la routine... boulot dodo... heureusement que je ne prends pas le métro sinon je serais presque pathétique! » Affirma-t-elle peu sérieuse, surtout moqueuse. « Et toi alors? » Seulement la suite la dérouta plus. Côté amour? Elle laissa presque tomber sa balle au sol. Elle aurait dû s'attendre à une telle question -elle s'y était attendue, d'ailleurs-, mais à vrai dire ça lui faisait vraiment bizarre. Jusqu'à présent, à cette interrogation, elle aurait probablement feint un sourire en acquiesçant d'un air qui se voulait convaincu pour affirmer que, oui oui, son couple allait très bien. Mais maintenant qu'elle n'était plus en couple, qu'était-elle supposée raconter? Qu'avait-elle seulement le droit de raconter? Parce qu'en réalité, en entendant Alana prononcer ces quelques mots, la rouquine avait senti son cœur manquer une pulsation et avait malgré elle immédiatement pensé à... Peter. Elle n'aurait probablement pas dû, mais elle n'avait su s'en prémunir. Aussi abordait-elle maintenant un sourire sincère qu'elle essayait de dissimuler alors qu'elle baissait les yeux au sol. « Pas grand chose, en fait. » Pourtant ses joues rosées laisseraient sûrement croire le contraire. « Enfin... non non vraiment rien. C'est moi qui... je ne sais pas. » Elle agitait ses mains devant elle, songeant qu'elle n'était pas du tout claire. « Enfin il y a bien quelqu'un à qui je pense beaucoup... peut-être un peu trop... Oh laisse-tomber en fait, je m'emballe pour rien. » C'était probablement mieux comme ça. Elle essuyait encore présentement un divorce, ce n'était peut-être pas le moment de croire à nouveau au prince charmant. « Et toi alors? Raconte-moi tout, je veux tout savoir! ça fait un moment qu'on n'a pas discuté, je refuse de croire que tu n'as pas quelqu'un en vue! »


(pardon je n'avais pas vu que j'avais écrit deux fois la même chose dans mon poste précédent, quelle tête en l'air :rigole:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Lun 9 Déc - 15:10



« i came in like a... striking ball! »


Cette journée est super géniale avec Summer et cela fait tellement du bien de sortir et faire quelque chose qu'on ne fait pas tous les jours. Le Bowling ça fait des années que je n'avais pas faites, je sens qu'on va bien rigoler. « Oui ça va nous faire du bien de jouer au Bowling entre copine ». Il y avait personne au Bowling et tant mieux, ce n'est pas cool quand il y a beaucoup de monde on ne peut pas papoter tranquillement entre nous parce qu'il y a le bouquant. Cela fessait tellement longtemps qu'on s'était pas vu avec Summer, j'avais tellement de choses à lui dire.

"Pour ma part, j'ai embauché quelqu'un pour m'aider dans la société Elisabeth Spencer je ne sais pas si tu la connais ses parents sont propriétaires de la morgue et vu que Vincent mon patron n'est pas là en ce moment j'avais vraiment besoin de quelqu'un j'ai tellement de boulot en ce moment que c'est le bordel".

Summer est devenu toute rouge et mal à l'aise. C'était bizarre, elle doit être vraiment amoureuse de cet homme qui la fait fondre, j'espère qu'elle me dira qui c'est j'aimerais tellement savoir pour pouvoir mettre une tête sur cet homme.

"Bah dit moi, tu sais que je suis là pour t'écouter et t'aider quand t'en a besoin ma belle"

Je la force à me dire qui c'est la personne en qui elle craque et qui la fasse rougir.

"Alors, dit moi qui c'est le jeune homme qui te fait fondre, j'aimerais tellement savoir".

Elle me demande à son tour, côté amour quesque sa donnée et moi je lui répondis :

"Moi, je suis toujours célibataire à la recherche du prince charmant qui n'est toujours pas là et je commence à désespérer, j'aimerais tellement rencontrer quelqu'un."

En réfléchissant bien je demandai à Summer si elle avait des amis à me présenter .

"Dit moi Summer as-tu des amis hommes à me présenter ?"

J'espère qu'elle pourra me présenter quelqu'un parce qu'il faut vraiment que je trouve quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 10 Déc - 20:52



En réalité, il aurait été plus simple pour Summer de rapidement changer de sujet. De fait, elle écouta ce que Alana avait à lui dire avec une attention toute particulière, envisageant par là s'en tirer par la tangente: elle trouverait certainement un point intéressant sur lequel rebondir. Entendre son amie lui parler de ce qu'il se passait dans sa vie l'enchantait plus que de parler de la sienne. « Je la connais de nom seulement! j'espère que tu t'en sortiras, je te fais confiance. Tu auras un peu de vacances, quand même, à noël? »

Seulement miss Kauffman semblait bien décidée à la faire parler. Summer en avait trop dit, elle pouvait s'auto-blâmer -elle le faisait présentement intérieurement, d'ailleurs. Elle n'avait pas vraiment le choix, il fallait qu'elle le lui dise. Et puis aussi étrange que ça allait lui paraître de prononcer ça à haute voix, elle avait bien besoin d'en parler à quelqu'un. Qui de mieux pour ce faire que son amie secrétaire? « C'est... hum... » hésitante, Summer prit un ton un peu plus bas encore. « Peter. » Oh mon dieu. Elle sentit comme un éclair la parcourir, comme si le mauvais sort s'abattait sur elle, comme si elle aurait mieux fait de ne rien dire. Elle ne savait pas vraiment expliquer pourquoi. Peut-être parce que l'avouer à voix haute la rendait vulnérable, l'enfermait dans cette vérité qu'elle pouvait contredire jusqu'à lors. Il avait été plus facile d'affirmer qu'elle n'avait personne en vue, sincèrement. « Mais n'en parle pas, s'il te plait... il n'y a rien, concrètement, je veux dire. Et puis je suis techniquement encore mariée... » le divorce serait bientôt prononcé, mais tenter quelque chose aurait été juridiquement et moralement condamnable. « Enfin ce n'est vraiment rien d'important. » Pas officiellement, en tout cas. Pour elle ça l'était; mais elle ne se l'avouait qu'à moitié, comme pour ne pas se retrouver à nouveau blessée.

En attendant, Alana aussi s’attelait à la recherche du prince charmant -le fameux. « Mais qu'est-ce qu'il attend, celui-là?! Il doit être en train de te chercher de partout... Peut-être qu'il ne sait pas que tu es allée au bowling... » Un sourire amusé aux lèvres, Summer réfléchit aux hommes qu'elle pourrait potentiellement lui présenter. « Hm... Honnêtement... tous ceux auxquels je pense sont mariés ou en couple... » Bon, sauf Lorenzo et Peter, mais était-il nécessaire d'expliquer pourquoi elle ne les citerait pas en princes charmants potentiels de miss Kauffman? « Si j'ai soudain une idée lumineuse, promis je te le ferai savoir! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mer 11 Déc - 13:14



« i came in like a... striking ball! »


J'aime beaucoup parler, je suis une vraie pipelette. J'espère que Summer ne va pas me trouver chiante à trop parler comme ça. Elle connait Elisabeth Spencer seulement de Nom tu m'étonnes qui ne connait pas la Morgue des Spencer. Elle me demanda si j'avais un peu de vacances de Noël, en réfléchissant Vincent n'est pas là c'est un peu moi qui dirige la société. Donc il faut que j'informe les salariés que la société est fermée du 24 décembre au 2 janvier.

« Je pense que je vais fermer la société pendant les vacances mais quelques jours du 24 décembre au 2 janvier, on ne peut pas se permettre de fermer plus longtemps même si ça nous aurait fait du bien mais c'est impossible on n'a beaucoup trop de travail ».

Je forçai Summer de me dire qui s'était le jeune homme qui la fessait fondre comme ça. Elle me dit tout bas qui était le jeune homme, mais je n'entendis rien. Je lui répétai pour qu'elle me dise plus fort.

« Aller dit-moi qui c'est ? ».

Et là je suis restée stocké quand elle m'a dit le nom du jeune homme.

« Peter ? Peter Mayfield ??? ».

Si c'est lui je reste stocké et un peu choqué vu qu'elle est encore mariée avec Lorenzo.

« Ne t'inquiète je ne répéterai à personne, je suis ton amie :) ».
« Mais t'en ai où avec ton futur ex-mari ? ».


Summer me rigolais quand je lui ai parlé du prince charmant et quand elle m'a dit sa phrase j'étais pliée en deux tellement c'était drôle. Je voyais Summer réfléchir quand je lui ai demandée si elle avait des hommes célibataires à me présenter mais malheureusement pour moi elle connais que des hommes mariés ou en couple.

« C'est dommage, je pensais que t'avais quelqu'un à me présenter ».

Je commence sérieuse à désespérer à ne pas trouver le prince charmant. Puis elle me dit que si elle avait une idée lumineuse qu'elle me ferai savoir.

« Merci ma belle, c'est vraiment gentille de ta part ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mer 18 Déc - 17:45



Il était agréable de pouvoir parler en toute franchise avec une amie sincère. De fait, raconter et s'entendre raconter tous les événements marquants des dernières semaines était probablement l'une des activités favorites de Summer lorsqu'elle était en compagnie d'Alana. Cependant, il y avait certains sujets sur lesquels elle était plus à l'aise que sur d'autres. En l'occurrence, s'interroger sur les vacances éventuelles de son amie lui semblait bien plus aisé que de prononcer les deux syllabes qui constituaient le prénom qu'elle retenait tant bien que mal entre ses lèvres. Elle savait qu'elle ne tiendrait pas longtemps comme ça. Après tout, elle avait besoin d'extérioriser un minimum, d'avoir l'avis d'une amie, aussi. Elle risquerait de prendre les mauvaises décisions si elle ne prenait pas le recul nécessaire: un point de vue extérieur serait ce recul.

Résultat, elle finit par cracher le morceau. Visiblement, Alana ne s'y attendait pas; elle eut l'air totalement sous le choc, ce qui était compréhensible. Après tout, officiellement, il était son ex, et son ex seulement. Son premier amour. Un amour passé. Point final. Seulement, ce n'était qu'une partie de vérité -du côté de Summer en tout cas. C'était bien ça le problème. « Chuuuuuut, pas trop fort! » Commanda-t-elle en portant son index devant ses lèvres, ouvrant de grands yeux en entendant Alana répéter son nom. Heureusement, elle promit de ne rien dire. Summer soupira alors lourdement. « ça me soulage d'en parler, en fait... je suis un peu perdue -pour ne pas dire totalement. C'est vrai, c'est peut-être juste que je suis affectée de mon divorce. Ce n'est peut-être rien de plus. » Ou peut-être que si, au fond. Elle avait l'impression que si. Le problème, c'était qu'il lui serait plus simple de craquer sur quelqu'un d'autre de manière passagère, histoire de lui faire oublier son échec marital. Bien plus simple. « D'autant que si c'est effectivement quelque chose de plus, je suis bien embêtée. C'est vrai, je suis encore techniquement mariée. Et rien ne m'indique que j'aurais des raisons de m'imaginer que quelque chose est possible. » Elle risquait, en gros, de souffrir plus encore que ce que son divorce la faisait souffrir, dans la mesure où c'était peut-être précisément une manière d'oublier qu'elle divorçait... ou plus exactement, que le divorce était une chose "grave". Si elle revenait brutalement à la réalité en ayant perdu dans le même laps de temps les deux seuls hommes avec qui elle avait vraiment construit quelque chose, elle se retrouverait certainement six pieds sous terre. Mieux valait donc envisager Lorenzo comme un ex mari avec qui elle pourrait garder des relations cordiales et Peter comme un ami proche avec qui il ne fallait rien envisager de plus. C'était plus facile à dire qu'à faire. « Pour mon futur-ex-mari... eh bien cette appellation résume assez bien la situation, en fait! C'est long. Franchement long. Je pensais que ça serait vraiment simple, d'autant qu'on est à peu près d'accord sur le partage de tout ce qui était à "nous"... je suis un peu trop naïve, je pense. Je croyais qu'on allait arriver dans un bureau de notaire, signer un papier et repartir chacun de notre côté, mais en fait ça traîne. » Elle-même n'avait pas non plus sincèrement l'impression de s'investir dans son divorce outre mesure. Elle rendait les papiers quand elle en avait le temps, voyait son avocat seulement en cas de nécessité, et n'avait pas vraiment l'énergie de se battre pour faire accélérer les choses. Ils finiraient bien par divorcer, de toute façon.

« Si tu veux j'ai un futur-ex-mari tout neuf! » Acquiesça-t-elle en riant. Elle voulait montrer sa bonne foi, mais plaisantait bien évidemment. Ce n'était vraiment pas une bonne idée d'essayer de caser Lorenzo avec Alana. Ni pour elle, ni pour lui, ni même pour Summer. « Je comprends, c'est pénible d'être seule. Mais je suis certaine que tu trouveras plus vite que tu ne le penses. » Après tout, il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne rencontre pas l'homme de ses rêves. Et à ce propos... « AU FAIT! j'oubliais. Ce type que tu as rencontré sur le web... Shawn il me semble? Tu l'as revu finalement? » Alana lui en avait parlé quelques semaines auparavant, confiant qu'il était peut-être un peu jeune pour elle. Mais peut-être avait-elle changé d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Lun 30 Déc - 2:18



« i came in like a... striking ball! »

Alana est vraiment contente de pouvoir parler à Summer, son amie. Quand j'ai dit le nom de la personne sur qui elle craquait, elle m'a dit de ne pas crier trop fort. Elle ne veut pas que tout le monde sache pour l'instant vu qu'elle est en instance de divorce. Et je la questionne avec mes questions sur Peter Mayfield

"D'accord, je ne vais pas crier, on va chuchoter pour que personne n'entend. Et tu l'as rencontré quand et comment ?".

Mon amie était soulagée quand je lui ai dit que je ne dirai à personne qu'elle craque pour Peter.

La jeune femme me parla de sa situation avec son futur ex-mari.

"Ah quand même, je n'étais pas du tout au courant, c'est vrai que ça fait longtemps qu'on n'avait pas parlé toutes les deux. J'espère vraiment que ton divorce sera prononcé bientôt comme ça, tu pourras vivre ton amour pour Peter".

Mon amie me dit que son futur ex-mari et libre si je voulais. Mais pour moi Lorenzo, c'est un bon ami et je ne me vois pas amoureuse de lui. Et je lui répondis tout de suite :

"C'est gentil, mais Lorenzo, c'est un bon ami pour moi, je ne me vois pas amoureuse de lui. Il restera un ami pour toujours."

La jeune femme me comprenait très bien que c'est pénible d'être seule, mais bon, on verra un jour le prince viendra un jour.

"Oui, c'est vrai que c'est pénible mais bon, je rencontrerai quelqu'un jour seul l'avenir nous dira."  

La jeune femme me demanda si j'avais revu Shawn que je lui en ai parlé quelques semaines auparavant.

"Oui, c'est Shawn Crawford, je l'ai revu au Centre Commercial la dernière fois, j'étais en train de faire du shopping et lui aussi. Il était vraiment mal à l'aise au début, mais après on est partis prendre un café ensemble et on a beaucoup discuté."

J'aime beaucoup parler avec mon amie, car elle me comprend très bien et on peut parler de tout ensemble.

_________________


Dernière édition par Alana Kauffman le Mar 14 Jan - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Ven 3 Jan - 0:08



Alana comprit bien qu'elle ne devait pas parler trop fort. Après tout, Summer n'avait seulement pas le droit, techniquement, d'envisager maintenant quoi que ce soit avec qui que ce soit... Enfin après réflexion, elle culpabilisait de penser à Peter presque tout le temps, mais si ça se trouve son mari était déjà en train de peloter Nina sans remords aucuns... Elle ne voulait pas savoir. En tout cas il fallait qu'elle reste discrète. « Et bien, tu sais bien; il est mon premier... mon premier amour. » Articula Summer difficilement, comme si elle avait un peu honte de le prononcer. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, après tout c'était la stricte vérité et il n'y avait rien de honteux à ça, au contraire: ils s'étaient rencontrés alors qu'ils étaient très jeunes, étaient restés ensemble pendant six ans, avaient même habité ensemble pour leur premier logement hors de chez papa-maman, et s'étaient perdus assez bêtement, au fond. On aurait pu penser que la routine aurait rappliqué, étant donné qu'ils s'étaient rencontrés très jeunes, mais en réalité Summer se serait bien vue toute sa vie à ses côtés. Seulement avec l'écriture de son livre, Peter avait été pris et elle s'était sentie un peu délaissée. Ils avaient probablement changé, tous les deux, maintenant: ils aspiraient à d'autres choses, à d'autres horizons. Peut-être même regardaient-ils désormais dans la même direction. C'était bien la définition de l'amour, non? Peut-être que leur couple pourrait être immortalisé autrement qu'au travers de ces vieilles photos qui serraient toujours la gorge de Summer lorsqu'elle les croisait. Mais encore une fois, elle n'avait pas vraiment le droit d'y penser pour l'instant.

« Wah-wah...! » clama la rouquine qui avait eu comme un sursaut en entendant Alana lui dire qu'elle pourrait vivre son amour pour Peter. En réalité, miss Andrews n'espérait rien de mieux, seulement elle ne savait pas dire si ses sentiments étaient ne serait-ce qu'un tantinet réciproque. Le meilleur moyen d'être certaine de souffrir était de s'emballer trop vite... « Je ne sais même pas ce qu'il pense de tout ça... je ne veux pas me faire de film, j'essuie déjà un divorce, c'est bien assez de malheurs pour mon petit cœur. » Annonça-t-elle d'un air faussement dramatique. « ça serait vraiment super, je ne dis pas le contraire... mais je ne suis pas sûre qu'on voit les choses de la même manière. » C'est vrai, il pouvait à peu près avoir toutes les filles qu'il voulait... pourquoi s'attacherait-il à une femme dont il s'était séparé depuis trop longtemps maintenant et qui divorçait tout juste?

En attendant, évidemment, Alana n'allait pas finir avec Lorenzo -Summer le savait bien, ç'aurait été étrange. Elle rit alors de bon coeur en entendant son amie expliquer qu'elle ne le voyait pas comme un amour potentiel « Je sais bien, je te taquine évidemment. » ça aurait été très bizarre, vraiment. Et puis il devait y avoir une sorte de règle du "Sis Code" -comme l'aurait appelé Barneylla Stinson- qui expliquait qu'une fille ne pouvait pas sortir avec les exs de ses amies. Enfin, ça, en soit, c'était totalement stupide. Totalement. En l'occurrence ça aurait juste été bizarre. Ainsi la rouquine s'intéressa à Shawn, un garçon qu'Alana avait rencontré virtuellement -et qu'elle avait par la suite vu en chair et en os. Si Summer se souvenait bien, son amie secrétaire l'avait trouvé plutôt charmant. « Oh, c'est bien alors, que vous vous entendiez bien! Et... sans être indiscrète... » ce qui signifiait généralement qu'on allait l'être. « ... tu penses que ça restera juste un ami ou tu aimerais bien qu'il soit un peu plus? » Demanda Summer, à la fois suspicieuse, complice et sérieuse. Elle voulait vraiment savoir ce que ressentait Alana, mais elle préférait le lui demander d'un air taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Ven 17 Jan - 10:29



« i came in like a... striking ball! »

La jeune femme me raconte que Peter est son premier amour, mais je lui repose la question pour savoir si ce qu'elle me disait, c'est la vérité.

"Peter est ton premier amour ?"

Je suis surprise que Peter fût le premier amour de la jeune femme. Ensuite, on parle avec la jeune femme de Peter, car elle se pose des questions sur ce que le jeune homme pourrait penser d'elle.

" Bah... Parle-lui de ce que tu ressens pour lui et après tu vois ce qu'il pensera de toi comme on m'a déjà dit qui ne tente rien n'a rien. Peut-être qu'il attendra un peu vu que tu viens de divorcer, mais tu n'as pas de compte à rendre à Lorenzo donc tu fais ta vie sans lui."

J'espère que la jeune femme va suivre mes conseils et de dire à Peter ce qu'elle ressent pour lui. La jeune femme rit quand je lui ai dit que Lorenzo est qu'un simple ami, mais si un jour, je sors avec Lorenzo, la jeune femme trouverait ça bizarre.

"J'espère bien que tu me taquines parce qu'avec Lorenzo, il aura rien du tout. Mais si un jour, je sors avec Lorenzo, ça te dérange ?"

J'attends de voir ce que la jeune femme va me répondre, j'espère qu'elle ne va pas me disputer, on est tout de même des super amies et je n'aimerais pas que notre amitié se termine ainsi. La jeune femme me parle de Shawn et elle me demande si je pense qu'avec lui, on pourrait être plus que des amies.

"Oui, je pense qu'on restera que des amis, mais quand je suis avec lui, je suis super mal à l'aise. J'ai l'impression d'avoir des sentiments pour lui, mais je ne sais pas trop ce qu'il pense de moi."

La jeune femme me questionne beaucoup sur ma vie, mais je sais bien qu'elle va m'écouter.

"On continue la partie, j'aime me divertir au bowling."

_________________


Dernière édition par Alana Kauffman le Mar 21 Jan - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Ven 17 Jan - 18:08



Summer arqua un sourcil en constatant la surprise de son amie. Elle s'était peut-être jusqu'à présent seulement référée à Peter comme un ex, ou alors elle avait peut-être parlé de son premier amour sans dire son prénom... En tout cas, miss Andrews était persuadée qu'elle en avait déjà parlé. Au fond, peut-être qu'étant donné qu'elle était mariée elle voulait à tout prix éviter de parler de son passé amoureux de peur de ne le regretter, et de fait elle était passée tellement succinctement sur ses rares expériences préalables qu'elle n'avait pas été claire. Elle y pensait tellement souvent qu'elle avait l'impression qu'elle en parlait aussi trop... heureusement apparemment ce n'était pas vraiment la cas -mais à ce point, c'était suspicieux. « J'étais certaine de t'en avoir déjà parlé des centaines de fois... » Annonça-t-elle songeuse. Qu'à cela ne tienne, elle le réexpliquerait. Quoi que finalement, c'était assez gênant: peut-être était-ce pour ça qu'elle avait habilement éviter de ne le répéter trop souvent. « J'avais quatorze ans. On a été six ans ensemble, on a même habité ensemble... » Un sourire songeur s'afficha sur ses lèvres alors qu'elle en arrivait à la partie délicate, qui ne lui donnait plus vraiment envie de sourire. « Et puis il a été très occupé avec l'écriture de son livre... enfin, on s'est éloigné, puis perdu. » Quand elle y repensait, Summer sentait encore son coeur s'emballer. Si elle avait très mal vécu le fait de voir qu'ils se perdaient petit à petit, jusqu'à ce qu'elle mette un terme à leur relation, elle avait passé de très bons moments avec lui et donnerait cher pour retrouver ce qu'ils avaient.

D'ailleurs, Alana avait raison lorsqu'elle disait que la rouquine n'avait plus de compte à rendre à son ex-mari. C'était vrai en soi, cela dit moralement Summer était assez peu à l'aise avec l'idée de passer à autre chose avant de n'avoir officiellement mis un terme à sa relation préalable, même si au fond ils n'étaient plus ensemble depuis un moment et avaient le droit de refaire leurs vies. En revanche, miss Andrews n'était vraiment pas convaincue du fait qu'il était judicieux de dire ce qu'elle ressentait à Peter. « Je ne sais pas si c'est une bonne idée... Je n'ai pas envie de gâcher ce qu'on a. » Et ça lui ferait drôlement mal d'entendre que ce n'était pas réciproque. « Je sais que ce n'est pas non plus bien de faire l'autruche mais je tiens vraiment trop à lui, c'est vrai. » Finalement elle se faisait bien au flou dans lequel elle était, elle qui avait toujours été contre l'illusion, elle préférait se cacher derrière ses espoirs. Au fond elle espérait peut-être que même s'il ne pensait pas la même chose d'elle maintenant il changerait d'avis plus tard. Chose qui n'arriverait pas si elle se jetait désespérément dans ses bras. Elle aurait l'air pathétique, qui plus est, Peter avait trop de classe pour ça.

Décidément, miss Kauffman avait décidé de surprendre son amie: cette dernière ouvrit de grands yeux en l'entendant lui demander si ça la dérangerait qu'elle sorte un jour avec Lorenzo. Elle manqua de laisser tomber la boule de bowling qu'elle venait d'attraper, hésitant sincèrement. Elle n'avait aucune intention de se montrer possessive, moins choquée; après tout Lorenzo était un homme séduisant, elle ne pouvait pas en vouloir à Alana de l'envisager, même si elle ressentait comme une forte envie de bouder en envisageant son ex-mari avec quelqu'un d'autre. Bouder, oui, tout à fait. Elle voulait s'asseoir en croisant les bras sur son torse, pinçant ses lèvres et fronçant les sourcils comme une enfant à qui on aurait refusé un bonbon. Ou à qui on aurait piqué son bonbon plutôt. « Je... je ne sais pas. ça serait bizarre. Genre, très bizarre, mais... hum je n'en sais rien. Je suppose que ça ne me dérangerait pas plus que si c'était une autre fille, au contraire. » Au moins ça ne serait pas une lycéenne un peu vulgaire sur les bords. « Par contre je préfère te prévenir, je crois qu'il a déjà d'autres plans en tête. » Des plans qui commençaient par un N. et finissaient par "ina". Summer avait beaucoup de mal à imaginer Alana et Lorenzo ensemble, mais elle n'irait certainement pas s'opposer à cette union étrange si elle se créait un jour.

En tout cas, la blondinette avait aussi d'autres idées... Shawn, par exemple, sur qui Summer souhaitait plus en apprendre. Ou plus exactement, elle voulait en savoir plus sur ce que Alana ressentait pour lui. Elle pensait que ce n'était rien de sérieux, mais la jeune femme confiait penser avoir des sentiments pour lui. Un grand sourire se dessina sur le visage de Summer. « Ah oui, des sentiments? C'est chouette! Tu sais ce qu'il en pense? » Elles avaient peut-être le même problème, au fond, les mêmes sentiments qu'il fallait plus ou moins taire pour ne pas souffrir. Elles se comprendraient donc.

Cela dit, Alana avait raison: elles étaient là aussi pour jouer au bowling. C'était bien joli de papoter, mais elles n'étaient pas venues le faire sur une piste de bowling simplement parce que le décor leur plaisait. « À toi l'honneur! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 21 Jan - 12:08



« i came in like a... striking ball! »

Summer est assez surprise quand je lui ai dit qu'elle ne m'a jamais parlé de Peter avec moi.

"Non, tu m'en as jamais parlé, car Peter je le connais grâce à ma colocataire Junie, elle sortait avec lui à une époque, mais si tu m'avais parlé de lui je m'aurais souvenu et je me souviens quand je l'ai rencontré la première fois, il avait un spasme, il avait ça quand vous étiez ensemble à l'époque ?"

Quand elle me parle qu'ils sont restés pendant six ans ensemble, c'est énorme tout de même et comme elle m'a dit qu'ils se sont perdus, car Peter écrivait un bouquin.

"Ah oui quand même, c'est ton vrai premier amour, c'est beaucoup six ans, tu devais vraiment l'aimer pour être resté avec lui aussi longtemps. Tu sais que tu devrais lui dire que tu l'aimes toujours et je suis sûr qu'il t'aime toujours. Maintenant, il a du temps pour toi maintenant, non ?"

C'est une probabilité que la jeune femme ne dit rien à Peter de ses sentiments. Mais si elle l'aime vraiment, il ne faut pas qu'elle passe à côté de ça, car plus tard, elle regrettera de ne pas lui avoir dit.

"Si tu tiens vraiment à lui, alors dit-lui tout ce que tu ressens ou alors demande lui s'il a toujours des sentiments pour toi quelque chose comme ça. J'espère que je suis une bonne amie qui t'aide."

J'espère qu'elle va suivre mes conseils et lui dire bientôt ses sentiments car ça se voit qu'elle l'aime toujours. Ensuite, nous avons parlé de Shawn, je dis à la jeune femme que j'avais peut-être des sentiments pour lui, mais que je ne suis pas encore sur de mes sentiments. Mais, j'aimerais qu'elle ne dise à personne ce que je viens de dire, car tant que je ne suis pas sûr de mes sentiments et de celui de Shawn, je préfère ne rien dire pour l'instant.

"Oui, mais ne dit à personne, j'aimerais voir si mes sentiments sont sincères. Non, je ne sais pas s'il a des sentiments pour moi, mais je n'ose pas lui demander ce qui ressent pour moi."

Je sais que la jeune femme ne dira rien vu qu'elle m'a dit de ne rien dire sur ce qu'elle ressent pour Peter, donc je peux être tranquille avec elle sur ça. La jeune femme me dit de commencer la partie, mais j'ai oublié de lui demander sur elle voulait quelque chose à manger.

"Avant qu'on commence à faire notre partie, veux-tu quelque chose à boire ? Moi, je vais me prendre une Chope. Merci, c'est parti pour un bowling."

J'attends une réponse de la jeune femme. Au loin, je vois un mec qui ressemble à poil de carotte avec ses cheveux roux et ses tâches sur le visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Ven 24 Jan - 22:09



Au fond, cela faisait du bien à Summer de pouvoir se confier, de pouvoir être honnête; elle avait beaucoup de mal à l'admettre, et devoir garder ses sentiments pour elle rendait la chose plus difficile encore. Elle avait essayé de les étouffer, pour être honnête. Maintenant qu'elle avait commencé à en parler, il était trop tard. D'ailleurs elle ne put s'empêcher d'avoir un léger pincement au cœur quand Alana lui parla de Junie; la bibliothécaire était une jeune femme adorable, bienveillante, et Summer s'était déjà attachée à elle. De fait, il était possible, voire probable, que Peter en soit encore entiché. Il n'y avait pas vraiment de raisons qu'il ne le soit plus: elle semblait presque faite pour lui, et Summer avait du mal à admettre que ça la dérangeait. Elle chassa ses pensées de son esprit, songeant qu'elle se compliquait la vie pour rien alors même qu'elle avait décidé de ne plus le faire depuis l'annonce de son divorce: elle vivrait au jour le jour. Elle adorait déjà Junie; elle passerait donc plus de temps avec elle. Elle adorait aussi Peter; elle verrait bien ce qu'il adviendrait. Elle ne devait plus souffrir par anticipation de la souffrance. Elle pleurerait ou sourirait bêtement en temps et en heure.

Enfin ça, c'était la théorie, parce que dès qu'Alana évoqua l'amour qu'elle avait porté au jeune homme, Summer ne sut retenir un sourire songeur et un peu nostalgique. « Oui, je l'aimais beaucoup, beaucoup. » Elle traîna un peu sur ses "beaucoup" pour les accentuer, parlant un peu à la manière d'un enfant. Les conseils d'Alana étaient certainement bons, et Summer lui aurait probablement donné les mêmes dans la situation inverse, seulement étant donné que ça la concernait directement, elle trouvait ça bien plus compliqué. « Justement je ne sais pas trop... Oui il a du temps, maintenant, mais je ne sais pas pourquoi tu es si certaine qu'il m'aime encore. Je n'en suis pas du tout sûre. » Summer secoua légèrement la tête en s'efforçant de sourire pour signifier que ce n'était pas un drame, même si au fond elle considérait que c'en était un.

Elle savait bien qu'Alana avait raison, qu'elle lui était d'une aide certaine, seulement elle ne se voyait pas demander à Peter ce qu'il en était. Elle avait trop peur de le perdre; d'un autre côté, elle s'en voudrait probablement toute sa vie si elle le perdait justement parce qu'elle n'avait rien dit. C'était trop compliqué, trop difficile. Il était plus facile de rester passive au risque de manquer une occasion de tout faire fonctionner plutôt que de prendre la responsabilité d'agir et de tout faire capoter. « Je ne sais pas trop... Je vais y réfléchir. Merci, en tout cas, ça me fait du bien d'en parler. » Assura la rouquine dans un sourire bienveillant.

D'ailleurs, elle devait bien comprendre que ce n'était pas facile de demander franchement à la personne concernée ce qu'elle pouvait ressentir: en effet, elle-même se demandait où elle en était vis-à-vis de Shawn et ne considérait pas vraiment l'éventualité de le lui demander. Au moins, elles se comprenaient sur ce point, même si leurs situations n'étaient comparables qu'en peu de points. « C'est promis, je ne dirai rien. Tu me tiendras au courant, hein? » Demanda-t-elle, un peu curieuse, sincèrement soucieuse du bien être de son amie.

En attendant, la partie de bowling n'allait pas se faire seule, et Summer refusait d'avoir mis des chaussures moches (qu'elle trouvait en fait plutôt stylées mais il ne fallait pas le dire) pour rien. Toutefois, pour bien jouer, il fallait prendre une bière. Non? Tant pis, elles le feraient quand même; Summer haussa une épaule en acquiesçant à ce que lui demandait son amie. Elle n'y aurait pas spontanément pensé, mais elle voulait bien en revanche accompagner Alana. « J'en veux bien une aussi, s'il te plait! » En attendant, Summer testa toutes les boules de bowling disponibles. Elle se jeta sur la vert fluo, par réflexe, parce que voilà, c'était du vert, mais en remarquant qu'elle arrivait à peine à la soulever, elle décida de lire les poids plutôt que de choisir sa couleur. Par chance, celle qui semblait lui convenir était la jaune. Or c'était assez chouette, le jaune, pour une couleur qui n'était pas du vert.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mer 5 Fév - 15:55



« i came in like a... striking ball! »

Summer est un vrai exemple d'une personne qui aime vraiment son premier amour. Il faut vraiment qu'elle aille lui parler et lui dire les sentiments qu'elle ressent envers lui. Elle me dit qu'elle l'aimait beaucoup et je lui répondis :

"Ça se voit que tu l'aimes toujours, car quand tu parles de lui tes yeux pétilles d'amour."

J'espère que je pourrai les voir un jour ensemble, car ils font un très beau couple. Bien entendu que je n'étais pas sur des sentiments que Peter a pour Summer, mais je le connais un peu et je pense qu'il a toujours des sentiments pour un de ses ex.

"Je ne suis pas certaine s'il a des sentiments pour toi, mais comme je te l'ai dit qui ne tente rien n'a rien. Essaye et tu verras bien s'il a toujours des sentiments pour toi."

J'espère vraiment qu'un des deux vont faire le premier pas sinon je vais devoir les réunir pour les forcer à avouer leur sentiment. Summer me remercie de l'avoir écouté. Ça se voit que ça lui fessait du bien d'en parler, car elle n'avait personne d'autre a qui en parler comme ça. Et je lui dis que je suis là en cas de besoin.

"Je t'en prie, tu sais que je suis là quand tu as besoin d'en parler."

Je suis une femme qui aime beaucoup écouter ses amies et les aider quand il faut. Je suis tellement contente d'être son amie. La jeune femme veut que je lui tienne au courant de ce Shawn me dira franchement ce qu'il ressent pour moi. Et bien entendu, ça sera la première que je tiendrai au courant, car c'est une amie très chère.

"Bien sûr que je te tiendrai au courant t'est mon amie."

Comme par exemple, je ne dirai pas aux filles de la colocation, car en ce moment, on n'est pas tellement proche. La jeune femme me dit qu'elle veut aussi une bière comme moi.

"D'accord, je reviens, je vais nous chercher ça."

Pendant que je suis partie chercher les boissons, je vois la jeune femme choisir une boule de Bowling qui lui convient, car il y a plusieurs boules et couleurs qui sont vraiment très lourdes. Je reviens avec les bières et je lui dis en rigolant

"Alors, t'a trouvé la boule qui te convient niveau kilos et couleur ?"

La jeune femme m'a fait tellement rire quand j'attendais nos bières au comptoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Dim 9 Fév - 14:20



En entendant Alana lui expliquer combien ses yeux trahissaient ses sentiments, Summer ouvrit de grands yeux en pinçant ses lèvres, sentant ses joues légèrement s'empourprer. Elle savait pertinemment qu'elle n'excellait pas nécessairement dans l'art de cacher ce qu'elle ressentait, mais se rappeler que les autres le remarquaient la gênait quelque peu. Enfin au fond, c'était Alana, il n'y avait pas de mal: elle était contente de pouvoir lui en parler et n'avait de fait seulement pas essayé de s'en cacher. La perspective que cet amour soit unilatéral cependant la peinait à tel point qu'elle songeait qu'elle aurait peut-être mieux faire de ne rien dire. ça aurait peut-être passé plus facilement... Quoi que. « Je vais essayer de... faire quelque chose. » Summer plissa les yeux en réfléchissant, ne sachant pas vraiment ce qu'elle devait faire, justement. Il n'y avait pas vraiment de mode d'emploi idéal, ce qui la chagrinait, cela dit elle ne pouvait pas envisager de le laisser s'éloigner d'elle sans rien tenter; elle aurait bien trop mal de le voir avec quelqu'un d'autre alors qu'elle n'aurait jamais osé dire ou faire quoi que ce soit pour le garder auprès d'elle. C'était presque égoïste mais au final, il fallait bien que l'un d'eux essaie. Après tout, il y avait une probabilité, si mince soit-elle, pour que ses sentiments soient partagés; auquel cas si aucun d'eux ne parlait, ils se perdraient à nouveau sans raison. Cette probabilité, elle existait, même si encore une fois il serait présomptueux de la penser supérieure à 0,05. Pourtant, le seul fait qu'elle existait devait pousser Summer à tenter d'en savoir plus, à l'évaluer un peu plus précisément. Si elle estimait le score raisonnable, elle se lancerait peut-être... ça serait quand même plus simple que ce soit lui qui parle. Définitivement. « Merci! » Répéta la rouquine lorsqu'Alana lui spécifia qu'elle serait là en cas de besoin. Effectivement, Summer en aurait probablement besoin; elle était contente de savoir qu'elle pouvait compter sur elle.

Quand elles parlèrent de Shawn, Summer écouta attentivement également. Elle se demandait s'ils voulaient que ça fonctionne, l'un comme l'autre, étant donné qu'ils avaient commencé leur relation assez étrangement. D'ailleurs un temps il n'était seulement plus question pour eux de se mettre en couple... mais après tout, tout pouvait encore changer. En tout cas, la rouquine était contente de savoir qu'elle en saurait plus dès qu'il y en aurait plus.

Lorsqu'Alana revint avec de la bière, Summer la trouva hilare, apparemment amusée de son amie qui avait essayé de trouver la boule idéale. Effectivement, elle devait avoir eu l'air relativement ridicule à essayer d'en porter une trop lourde pour ses petits bras. Aussi rit-elle de bon cœur, pointant la boule jaune. « Celle-là. Elle est pour les enfants, mais c'est la seule que j'arrive à soulever! » Annonça la rouquine toujours amusée, désespérée de sa force légendaire. « Ou la orange; la orange c'est pour les petits adultes. Je peux aussi y arriver sans me faire un foulement de poignet, elle est pas belle la vie? » ça allait donc être la orange, a priori. Restait à viser droit, parce qu'en général Summer envoyait la boule, quelque soit sa couleur, dans la rigole. Elle n'était pas très douée... « Et toi alors? Si tu arrives à porter la violette, je t'appelle Wonderwoman pendant une semaine. Et tu auras mon admiration éternelle. » Affirma la rouquine, riant toujours, songeant que seul un homme immense, avec des bras deux fois plus gros que ses jambes à elle, chauve si possible, pouvait la porter. Mais peut-être que Alana avait des pouvoirs insoupçonnés, après tout... championne olympique de bowling. Allez savoir!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mer 19 Fév - 14:30



« i came in like a... striking ball! »


Je dis à la jeune femme d'essayer et de lui dire tout ce qu'elle ressent pour lui.

"Essaye et tu verras bien... J'ai confiance en toi..."

Mais elle a tellement peur de ce qui se passera après quand elle aura enfin avoué ses sentiments envers le jeune homme qu'elle aime depuis le premier jour quand ils se sont retrouvés. J'ai tellement hâte de les voir enfin ensemble. La jeune femme me remercie quand je lui dis que je suis là quand elle en a besoin.

"Bah, je t'en prie quoi qu'il arrive, je serai toujours là pour toi."

On aime beaucoup se parler surtout pour raconter notre vie, mais surtout nos amours. Je me moque de la jeune femme, car elle a pris une boule pour enfant. Elle n'arrive pas à soulever d'autre boule à part ceux des enfants et c'est très marrant.

"Tu n'as pas beaucoup de forces pour prendre celle pour les enfants. Oui, elle est très belle la vie."

C'est vrai que la jeune rouquine est très maigre et qu'elle a dû mal à prendre une boule comme la mienne. La jeune femme me dit qu'elle m'appelle Wonderwoman pendant une semaine si je prends la boule violette, c'est ce que je fais de suite pour lui prouver que j'ai de la force dans mes bras.

"D'accord alors tu vas devoir m'appeler Wonderwoman pendant une semaine, car je vais prendre la violette et en plus, j'aime beaucoup cette couleur."

Je ne sais pas si je t'ai demandé, c'est quand la date officielle de votre divorce. Je lance la boule vers les quittes et je fais un Strike. Je me tourne vers Summer et je lui dis :

"Alors, tu vas devoir m'appeler Wonderwoman maintenant."

Et je lui souris, la pauvre jeune rouquine va devoir m'appeler Wonderwoman ça va me faire très bizarre à moi aussi. Je demande à la jeune femme comment ça se passe leur relation avec Lorenzo.

"Sinon les rapports entre toi et Lorenzo comment ça se passe ? Vous vous parlez où vous vous évitez ? Je ne sais pas si je t'ai demandé, c'est quand la date officielle de votre divorce."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 25 Fév - 22:33



La seule perspective de devoir faire avancer les choses par elle-même rendait Summer terriblement nerveuse, soulevant son cœur une fraction de seconde, comme si elle se jetait dans le vide depuis un pont un peu trop haut en attendant que son élastique la ramène plus haut qu'elle n'était partie. Elle n'osait pas imaginer l'état dans lequel elle serait quand elle se retrouverait devant Peter à devoir "faire quelque chose" -et encore une fois, elle ne savait seulement pas quoi. Il faudrait qu'elle pense à brancher son pacemaker si elle voulait en sortir indemne. Et à acheter un pacemaker, aussi, en fait, en premier lieu. Juste au cas où. En tout cas elle était rassurée de lire dans le regard émeraude de son amie la sincérité dont elle faisait preuve lorsqu'elle affirmait qu'elle pourrait compter sur elle et qu'elle était persuadée que tout allait bien se passer. Summer aurait tout donné pour que ça se passe bien. Elle voulait terriblement que ça se passe bien, maintenant, que sa vie se passe bien. Elle était comme pressée; plus tard, il serait trop tard. Elle aimait à croire que c'était son tour. « En tout cas tu peux être sûre que je t'appellerai dans la seconde! » Elle disait ça pour plaisanter, mais s'il se passait quoi que ce soit elle l'appellerait très rapidement, c'était certain. Le problème résidait plus dans le fait qu'elle n'envisageait pas vraiment d'agir; elle se voyait très mal un beau jour se pomponner, se parfumer, se coiffer avec trop d'attention, aller toquer à sa porte sans raison pour dire d'un air béat "salut, je t'aime". Mais oui, bien sûr. Roulant les yeux en reprenant sa respiration, Summer songea qu'il valait mieux qu'elle se concentre sur sa partie de bowling.

D'ailleurs elle devait concentrer ses forces sur le soulèvement de boules sans quoi, définitivement, elle ne pourrait pas jouer au bowling. « Oui, j'avoue, je suis faible... » La rouquine s'attendait bien à ce que Alana parvienne à en prendre une plus lourde que la sienne, mais la violette... miss Kauffman méritait une statut, "femme de l'année" ou "championne de soulèvement de poids", quelque chose comme ça. Ébahie, Summer n'eut pas le temps de la féliciter que déjà la blondinette faisait un strike. La mâchoire de Summer manqua de se décrocher alors qu'elle eut un petit rire nerveux et admiratif. « Wow, alors là... juste... wow! Félicitations, Wonderwoman! » Elle ne l'avait pas volé, son surnom. « C'est pas possible, tu es venue t'entraîner dans mon dos, j'en suis sûre! » Plaisanta miss Andrews d'un air moqueur.
C'était à son tour, et elle s'avança donc vers la piste, lançant la boule d'une manière relativement aléatoire, tant et si bien qu'elle fut rassurée de ne pas la voir tomber dans les rigoles sur le côté. Elle fit même tomber quatre quilles, et fut pour tout dire assez fière de ce score étant données ses capacités moindres pour cette discipline. « Bon je sens qu'on sais déjà qui va gagner mais tant pis. J'aurai pas zéro c'est déjà ça! »

Alors qu'elle revenait auprès de son amie, Summer l'entendit la questionner sur ses rapports avec Lorenzo. Baissant les yeux, la rouquine se mordilla la lèvre inférieure. Pour tout dire, elle ne savait pas très bien où ils en étaient, justement. « On ne se voit plus trop, en fait. On ne s'évite pas à proprement parlé... enfin je ne crois pas... » elle en tout cas, elle ne l'évitait pas. Elle ne cherchait pas du tout à le croiser, c'est sûr, mais elle ne se cachait pas non plus de lui et elle doutait que lui le fasse vis-à-vis d'elle. « ... mais on ne s'est pas parlé depuis un moment -la fête de noël, en fait. » D'autant que Isaac avait révélé à la rouquine avoir vu son futur-ex-mari en compagnie de Nina à l'hôtel, un soir de saint valentin où Lorenzo avait prétendu avoir trop de travail pour la fêter avec sa femme. Summer avait eu envie de le battre, mais au fond elle se disait que ça ne servirait à rien; ils n'étaient plus ensemble, après tout. Son orgueil en avait juste pris un coup, elle se considérait juste comme complètement stupide de l'avoir cru, elle lui en voulait de l'avoir abusée de la sorte alors qu'elle pensait qu'ils se respectaient un minimum, mais de cette manière elle savait qu'elle n'avait plus rien à attendre de lui. ça lui éviterait les regrets si elle tendait à en avoir à un moment donné. « ça prend vachement de temps, en fait, on ne sait pas très bien quand le divorce sera prononcé. Je m'attendais à ce que ce soit super rapide, genre "signez-là, c'est terminé... en fait non, ça traîne. Ou on laisse traîner, je ne sais pas trop. » Prenant place sur un siège, la rouquine réalisa que rien ne ressemblait vraiment à ce qu'elle avait prévu. Justement, elle devait peut-être arrêter de tout vouloir prévoir. La vie était probablement trop courte pour parier l'avenir; elle la prendrait comme elle viendrait. « C'est bête ce que je vais dire mais... c'est super bizarre de divorcer. J'aurais jamais pensé que ça puisse m'arriver. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Jeu 20 Mar - 11:26



« i came in like a... striking ball! »

La jeune femme croisade pour avouer ses sentiments à Peter, j'espère vraiment qu'elle lui dira parce que c'est son grand amour de toujours et il ne faut pas qu'elle le laisse partir encore une fois sinon elle le regrettera.

"J'espère que tu m'appelleras dans la seconde où tu lui diras ce que tu ressens pour lui. J'ai tellement que tu lui dises." Lui dis-je.

La jeune femme me dit qu'elle est faible au bowling et c'est ce que j'ai vu quand elle a laissé la boule ce qui me fait vraiment rire. Elle est un peu dégoûtée quand j'ai fait un Strike et maintenant, elle doit m'appeler Wonderwoman pendant une semaine ça va être vraiment drôle pendant une semaine.

"Quesque tu veux je suis trop forte au Bowling personne ne peut me battre hihi. Et je ne suis pas venue m'entraîner derrière ton dos. Si tu veux, je peux te laisser gagner au moins une fois." Lui dis-je fièrement.

Ensuite, on parle de son futur ex-mari qu'elle ne voit plus du tout depuis leur séparation et depuis la fête de Noël. J'ai un peu peur qu'elle fasse une dépression même si elle est amoureuse de Peter et qu'elle va lui avouer ses sentiments.

"Ah oui quand même ça fait longtemps que vous vous ne parlez plus, mais je pense que c'est tout à fait normal à ce stade de votre divorce. Peut-être qu'un jour, vous vous ne parleriez plus du tout et que vous allez-vous ignorer comme si vous vous ne connaissez pas." Lui dis-je sérieusement.

Quand je lui demande si son divorce va être bientôt prononcé, elle ne savait pas, car elle croyait qu'elle avait juste besoin de signer un papier et que ça serait fini après ça, mais apparemment ça l'air de traîner comme elle dit.

"Ah oui, c'est vraiment long votre divorce. J'espère que le jour où je me marierais, je n'aurai pas besoin de divorcer, car je ne supporterais pas. Je me demande comment tu fais pour ne pas être malheureusement, vous avez quand même passé des années ensembles, on dirait que tu n'aimais pas Lorenzo, est-ce que j'ai tort de dire ça ?" Lui dis-je en la regardant très sérieuse.

C'est vrai qu'on ne peut pas vraiment savoir ce que la vie peut nous réserver et que c'est normal qu'elle ne s'y attendait pas du tout de divorce quand elle s'est mariée avec Lorenzo.

"On ne sait pas ce qui peut arriver surtout un divorce, on ne pouvait pas savoir quand ça peut arriver bien sûr, c'est tout à fait normal." Lui dis-je.

J'espère vraiment qu'elle ne va pas égratigner par ce que je vais lui dire, mais c'est sorti un peu tout seul.

"Tu n'as jamais pensé avoir un amant." Lui dis-je en rigolant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Sam 5 Avr - 14:36



Alana semblait lire en son amie relativement facilement. Elle avait apparemment compris l'importance de la situation aux yeux de Summer, même si elle tentait de se persuader que ce ne devait pas être sérieux -c'était plus facile à penser qu'à mettre en application.

En attendant, il fallait jouer au bowling. Enfin, essayer de jouer, parce que Summer n'avait jamais été très à l'aise avec les aéronefs en général, a fortiori avec les boules de bowling. Cependant malgré son désir d'essayer de progresser, la rouquine ne voulait surtout pas être prise en pitié. Aussi quand Alana lui proposa de lui permettre d'avoir des points, elle fit semblant d'être fâchée. « Tu plaisantes? J'ai ma dignité! » Affirma-t-elle en croisant les paumes de ses mains sur son cœur.

Finis les airs de dramaqueen, Summer devait maintenant assumer un sujet plus houleux: son divorce. Alana avait encore raison sur un point: la distance indéniable qui grandissait entre les futurs-ex-époux était certainement normale, voire saine. « Sûrement. J'espère qu'on pourra se reparler sans gène bientôt, c'est un peu pesant... » Miss Kauffman le comprenait bien, elle affirma d'ailleurs qu'elle espérait ne jamais connaître ça. À vrai dire, Summer aussi pensait ne pas pouvoir le supporter. Elle se faisait violence pour sortir, voir du monde, sourire, mais elle avait eu des moments de flottements qui avaient semblé avoir eu raison de leur optimisme.
Ce qu'affirma Alana par la suite surprit grandement la rouquine; elle faisait des efforts monstrueux pour ne pas s'apitoyer sur son sort -en vain, parfois-, et on la pensait alors froide et totalement insensible? Elle avait donc le choix, concrètement, entre être une femme faible et un peu pénible qui pleurait pour un rien et énervait son entourage avec ses plaintes incessantes ou être une mégère qui pouvait divorcer, se marier, tomber "amoureuse" et manipuler son petit monde sans aucune conséquences; et aucune des options ne lui plaisait, surtout pas venant de son amie. Aussi fronça-t-elle les sourcils, surprise et tout à fait contrariée. « Je... wow. Prends-toi ça, Summer. » Marmonna-t-elle pour elle-même, tentant de reprendre ses esprits et réfléchir de manière objective. Difficile. « Tu crois vraiment que ça m'enchante? Que je ne souffre pas? Tu m'aurais vue il y a deux jours, j'étais en train de chialer devant un film d'amour en me gavant de glace au chocolat en déchirant de vieilles photos comme si ça m'aidait de me faire encore plus de mal. » Son ton avait commencé par être acerbe, il était plus désespéré par la suite. Conversation chiquement menée... « Alors, ben, j'ai un scoop: oui! Oui, tu as tort de dire ça. Je ne comprends même pas ce qui te fait penser que je ne l'aimais pas et que ça ne m'affecte pas... C'est injuste, je veux juste ne pas passer mon temps à me plaindre, c'est si mal? » Le regard fuyant, Summer prit une grande inspiration avant de ne complètement s'énerver; ce serait inutile, et elle connaissait assez bien Alana pour savoir qu'elle ne pensait pas à mal mais qu'il s'agissait plutôt d'une maladresse, que la secrétaire ne devait pas prendre personnellement. « Excuse-moi, je ne devrais pas m'énerver. C'est comme ça, c'est tout. » Se calmant définitivement, miss Andrews tenta d'ignorer le petit nœud qui s'était formé dans sa gorge. Elle était peut-être un peu surémotive en ce moment, il fallait qu'elle évite de ne s'emporter. Après tout, elle savait ce qu'il en était de sa relation à Lorenzo; eux seuls avaient été là à tous les moments, des plus heureux aux plus tristes, eux seuls savaient ce qu'ils avaient représenté l'un pour l'autre, et Summer ne devrait pas s'inquiéter de ce que les gens en pensaient, même si elle était nécessairement affectée qu'une de ses amies proches ne voie pas qu'elle souffrait.

Enfin, le chapitre était clos, Summer le comprenait bien; et d'ailleurs lorsqu'elle enchaîna, Alana parvint à la faire rire à nouveau. Un amant? Quelle drôle d'idée. Pour tout dire, la rouquine avait pu y songer une demi-seconde par-ci par-là, notamment lorsqu'elle avait des doutes sur la fidélité de son mari: pourquoi lui pourrait-il avoir ce luxe alors qu'elle devrait rester bien sagement à l'attendre chez eux? Mais en vérité elle espérait encore trop que les rumeurs ne soient précisément que des rumeurs; elle avait encore trop espéré qu'il était fidèle pour envisager de ne pas l'être. Elle avait été un peu trop occupée à sauver son mariage. « J'en ai peut-être rêvé, une ou deux fois... mais de manière purement inconsciente! » Assura-t-elle d'un air un peu plus amusé. « Non, sérieusement, non, ce n'est pas mon genre. » Haussant une épaule, elle eut un sourire en coin. « Tu l'aurais envisagé, toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 8 Avr - 14:23



« i came in like a... striking ball! »

La jeune femme me fit rigoler quand elle me dit qu'elle a sa dignité. Elle ne voulait pas que je la laisse gagner même si elle est nulle au Bowling. Ce soir, c'est moi qui vais gagner si je fais tout le temps des strikes. J'ai pu lire sur son visage que tout ceci l'a chagriné un peu avec son divorce qui n'était toujours pas prononcé, je comprends tout à fait quelle déprime même si Peter va lui redonner le sourire, j'espère un jour. Elle espère vraiment qu'avec Lorenzo cela ira vraiment mieux après le divorce, j'espère vraiment pour elle. J'attends que Peter aille lui parler enfin et que je puisse profiter de mes amies tout en mangeant ensemble un de ces jours, mais j'espère qu'il ne va pas me faire attendre sinon je dirai à Summer. Pourtant, j'en ai parlé avec Peter il n'y a pas si longtemps que ça, j'espère qu'il ne sait pas décrue à la dernière minute. La jeune femme me parle de sa séparation avec Lorenzo, elle me dit qu'elle a beaucoup souffert. Qu'elle ne pensait pas qu'un jour, ils allaient se séparer comme ça.

"Je ne savais pas, mais pourquoi tu n'es pas venue me parler et j'aurai pu te faire changer les idées. Je t'aurai écouté et je t'aurai aussi aidé à surmonter ton chagrin, on est quand même des amies vraiment très proches. Tu as regardé quoi comme film ? Pour que tu sois dans cet état-là." Lui dis-je.

La jeune femme commence vraiment à oser le ton de sa voix, je ne l'ai vue comme ça. Elle commence vraiment à me faire peur. Je commence donc à la calmer un peu sinon le propriétaire du Bowling va nous faire sortir.

"Je ne voulais pas t'offenser. C'est vrai que je n'aurai pas dû te demander si tu aimais Lorenzo, c'est juste que je voulais avoir plus d'information sur votre relation comprendre le pourquoi et du comment ça s'est fini, vous deux. Vous êtes resté longtemps ensemble, donc je me suis posée la question et j'ai voulu te la poser. J'espère que tu ne vas mal le prendre, je n'ai pas fait exprès." Lui dis-je en mentant un peu.

J'ai le chiquement de tout mettre à dos, mais je n'ai pas voulu offense la jeune femme. J'espère qu'elle ne l'a pas mal pris. Elle s'excuse de s'être énerve comme ça.

"Ce n'est pas grave, je n'aurai pas dû te demander." Lui dis-je en me calmant aussi de mon côté.

Je lui ai demandé si elle avait pensé à avoir un amant. Elle me dit qu'elle y a pensé, mais que ce n'était pas son genre. Elle me regarde en souriant et me retourne la question.

"Bah, il faudrait que je sorte avec quelqu'un aussi longtemps que toi et Lorenzo pour réfléchir à la question. Sinon, dans mes relations courtes, je n'ai jamais réfléchi et je pense que ce n'est pas mon genre aussi." Lui dis-je en souriant toutes mes dents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 29 Avr - 16:07



Alana était loin d'avoir mauvais fond, Summer avait probablement eu tort de l’assommer de ses aboiements désapprobateurs. Quelque part, elle s'était dit qu'avec son divorce elle arrêterait de se poser des questions sur le paraître, mais définitivement elle devait se faire à l'idée que les gens étaient confits en curiosité, et de fait en tentative de sans cesse comprendre -ou juger dans certains cas- leur prochain. De fait il était normal que Alana déjà se pose des questions et que, plus tard, des voisins malveillants ne la critique. Elle devrait s'y faire, et elle s'y ferait, mais elle avait été comme piquée qu'on suggère qu'elle n'avait pas eu de sentiments, peut-être parce que ça la faisait réaliser qu'elle en avait eu.

Effectivement, si elle en avait parlé, miss Kauffman serait certainement venue l'aider à sortir de son canapé molletonneux et un peu affaissé à force de supporter le poids de son manque d’enthousiasme. « Je suppose que j'avais besoin d'être un peu seule... » Haussant une épaule, Summer essaya de sourire à nouveau. « The Note Book... mais j'aurais pu pleurer devant Oui-Oui au pays des jouets, alors tu vois... » affirma-t-elle en riant légèrement.

« Non tu... tu as eu raison de demander, probablement. Je suis un peu à crans je crois, excuse-moi. » Si ça avait été quelqu'un d'autre, Summer se serait probablement plus énervée encore et sur le plus long terme, seulement en y réfléchissant, elle était bien trop proche d'elle pour douter de sa sincérité et pour laisser tomber leur partie de boules-volantes-faisant-tomber-des-quilles (si, si, c'est la définition officielle de bowling; que personne ne me contredise).

Summer se voyait difficilement avoir un amant -fut-ce Peter-, soit parce qu'elle aurait détruit son mariage, soit parce qu'elle aurait détruit sa relation adultère. Dans tous les cas, ça ne lui semblait pas être alternative, surtout pas quand elle avait tant souffert de l'infidélité présumée et jamais vraiment prouvée de son mari. « J'espère que ça t'arrivera bientôt. Pas d'avoir un amant, bien entendu, mais une relation de long terme. » Clarifia la rouquine, ne voulant pas mal se faire comprendre. « ça peut être quelque chose de fantastique. » et bizarrement, elle ne pensait pas à Lorenzo en disant ces quelques mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mer 7 Mai - 10:14



« i came in like a... striking ball! »

La jeune femme n'a pas voulu me téléphoner pour que je puisse la consoler au mieux. Elle a voulu rester sur son canapé et regarder un film en pleurant. Ce que je comprends parfaitement, mais elle aurait dû me contacter. Je comprends tout à fait qu'elle a voulu rester toute seule.

"Oui, je comprends, mais tu sais, je suis là si tu as besoin." Lui dis-je en souriant.

Summer me dit le film qu'elle a regardé toute seule en pleurant et moi aussi, je l'ai déjà vu et il ne m'a pas fait du tout pleurer. Je pense qu'elle avait vraiment besoin de pleurer et aussi, je pense que le couple du film lui a fait penser à Lorenzo et elle.

"Je l'ai vu ce film, il est tellement bien. Et si je me souviens bien, il ne fait pas pleurer, mais tu avais besoin de pleurer donc je trouve que c'est normal ne t'inquiète pas." Lui dis-je en la consolant.

C'est vrai que je n'aurai pas dû lui poser toutes les questions sur son ancienne vie avec Lorenzo, car elle ne supporterait pas de parler de lui.

"Oui, mais ça ne me regarde pas tes histoires et je n'aurais pas dû te poser toutes les questions sur vous. Je suis désolée." Lui dis-je.

On parle de mes futures relations amoureuses, elle souhaite que mon bonheur et elle aimerait tellement que j'aie quelqu'un jour dans ma vie.

"J'espère bien aussi que cela arrive. Oui, j'avais compris ne t'inquiète pas." Lui dis-je.

Je change de sujet pour qu'on arrête de parler de Lorenzo et de ses histoires même si ça fait du bien à la jeune femme d'en parler. Je regarde la pancarte où il y a nos scores et je suis en train de gagner comme d'habitude.

"Tu as vu, je suis en train de gagner." Lui dis-je en souriant.

Je pense qu'on va continuer à jouer, mais je vais laisser la jeune femme gagner pour une fois. Elle en a besoin en ce moment. J'aimerais la glorifier au moins une fois.[/i][/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Mar 20 Mai - 21:47



Acquiesçant au soutien manifeste de Alana, Summer lui accorda un sourire reconnaissant. Elle avait eu besoin un instant de se retrouver seule, de savoir ce qu'elle ressentait vraiment, de se comprendre avant de n'essayer de se lancer, entre deux reniflements, dans la narration de son histoire à un tiers. Se confier n'aurait seulement pas été bénéfique si elle ne savait pas se comprendre elle-même en amont. Son humeur ravageuse devait être gardée privée, au moins un temps, et après tout elle s'était sentie mieux après son film. « Promis, je le sais, je ne l'oublie pas. Tu es adorable! » C'était la vérité, Alana comprenait même que la rouquine pleure devant un film qui était supposé ne pas être triste du tout.
« Hm, oui... c'est ce qu'on appelle le désespoir! » Ajouta Summer d'un air faussement dramatique, riant légèrement en songeant que le contraste était assez ironique étant donné l'état dans lequel elle avait été au moment de regarder son film, justement.

Quoi qu'il en soit, elle regrettait un peu de s'être emportée. Peut-être que la blessure était encore un peu trop vive pour qu'elle supporte qu'on la touche, mais Summer était certaine qu'incessamment sous peu elle n'aurait plus aucun problème à parler de son mariage avec Lorenzo et moins encore du fait qu'ils avaient déjà été bien courageux -ou stupides?- de rester si longtemps ensemble.
« Non vraiment, ne t'excuse pas... je sais que je ne le manifeste pas vraiment comme il faudrait, mais ça me fait du bien d'en parler. » Elle était restée un peu trop longtemps cloîtrée chez elle: l'heure était au recouvrement... et cela aussi par une petit inquisition sur la situation amoureuse de Alana. Son amie lui souhaitait de trouver son bonheur, elle ne doutait pas que ça arriverait bientôt.

En attendant, la partie de bowling continuait... et Summer se faisait laminer alors qu'elles approchaient de la fin. Cette dernière leva les yeux vers le tableau d'affichage et grimaça devant son piètre score.
« Ah oui, et pas qu'un peu... » Reposant son regard vers son amie, Summer eut un petit sourire en coin.
« J'étais déconcentrée, c'est pour ça. » Prétendant être de mauvaise foi, la jeune femme laissait en réalité ses lèvres s'étirer d'un grand sourire presque moqueur qui permettait de comprendre qu'elle-même ne croyait pas à cette théorie. Elle n'était pas très douée au bowling, c'était la seule vérité -mais elle le vivait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Ven 23 Mai - 20:53



« i came in like a... striking ball! »

Je vois bien que la jeune femme n'était pas dans son assiette du tout pendant toute la durée de notre soirée au Bowling. J'espère en tout cas qu'elle ira voir Peter et qu'ils parleront de ce qu'il ressente tous les deux. J'ai tellement hâte de les voir ensemble. J'ai parlé à chacun d'entre eux et je leur ai dit de foncer et d'avouer leur sentiment envers l'autre. Est-ce qu'ils vont suivre mes conseils ? Telle est la question. Peut-être qu'un jour Summer m'appellera pour dire une grande nouvelle. Et j'attends avec impatience ce coup de fil. Summer est une femme très lionne et courageuse. On voyait tout de même très bien son désespoir, elle n'avait pas besoin de me le dire, ça se voyait au loin. Mais, elle ne m'a pas contacté pour que je puisse la consoler. Elle m'a dit que j'étais adorable et que la prochaine fois, elle m'appellera. J'espère qu'il n'y aura pas de prochaine, j'aimerais tellement qu'elle trouve son bonheur auprès de Peter. Ils s'aiment depuis toujours, donc ils ne devraient pas passer à côté de ça. Quand je lui ai dit que le film ne fessait pas pleurer du tout, elle me dit que c'était le grand désespoir.

"Oui, tu devais vraiment avoir le désespoir pour pleurer devant un film comme ça." Lui dis-je.

La soirée est bientôt terminée. Des soirées comme celle-ci avec Summer, je pourrai en faire tous les jours. Mais on a chacune de notre côté notre petite vie personnelle et professionnelle. On arrive presque à la fin de la partie et Summer est loin derrière moi au niveau du score.

"On finit cette partie et après on part ?" Lui demandais-je en souriant.

Je regarde autour de nous et je vois beaucoup de monde qui vient de plusieurs pays en autre des Vietnamiens. J'espère qu'il n'est pas trop tard pour que je puisse mettre du pétrole dans ma petite voiture. J'ai passée une super soirée avec la jeune femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! » Jeu 19 Juin - 19:34



Summer était plus que contente d'avoir pu discuter avec Alana. Finalement depuis quelques mois, elle avait eu le sentiment de ne pas avoir besoin de parler, comme si elle gérait tout très bien toute seule mais la vérité était bien différente. Elle cogitait trop, elle pensait à tout et à rien en même temps, se retrouvait confrontée à un côté lunatique de sa personnalité qu'elle ne connaissait encore que modérément et ne savait plus vraiment où donner de la tête malgré tout le temps libre qu'elle semblait avoir. Un joyeux fouillis qu'elle avait pu ce soir, sinon éliminer, au moins amoindrir -et c'était déjà bien. Résultat, maintenant qu'elle avait pu se confier, la rouquine réalisait qu'effectivement, elle en avait eu besoin. C'était probablement parce qu'elle ne l'avait pas remarqué auparavant qu'elle n'avait seulement pas contacté son amie et s'était contentée de se ridiculiser (mais après tout il n'y avait pas -ou plus- de témoin) devant un film franchement pas si triste. « Les nerfs qui lâchent... ça fait du bien mine de rien! » Affirma la jeune femme, coupant son air sérieux d'un sourire simple.

Elles papotaient, papotaient -et au passage Summer se faisait massacrer au bowling- et mine de rien, le temps passait vite. Elle touchait presque à sa fin et avec son échéance arrivait celle de l'espoir de Summer de voir son score remonter. Il frôlait encore désespérément avec les valeurs négatives ce qui, il faut l'avouer, était une forme de talent en soi, pour une partie de bowling. « Très bonne idée, il va se faire tard. Et puis j'ai assez perdu pour ce soir! » Confia Summer d'un air amusé.

Arriva le dernier tour. Les dernières quilles. La secrétaire attrapa sa boule poids plume et la lança sans conviction... faisant tomber 5 quilles -un record, en un coup, jusqu'à présent. Elle leva les bras au ciel pour signifier sa victoire, songeant qu'il n'y avait pas de petit accomplissement -mais que le sien était pourtant un peu petit, quand même. La partie se termina et, on vous le donne en mille, Alana afficha un score écrasant face à sa compère, qui ne s'en plaignait pas au demeurant. Elle avait passé une bonne soirée, c'était tout ce qui comptait. « Merci pour cette soirée ma belle, j'ai passé un super moment... et tu m'as changé les idées. Il faudra qu'on remette ça bientôt! » Le grand sourire de Summer s'estompa un tout petit peu pour s'oser à une grimace amusée. « ...mais plus au bowling. »

FIN DU SUJET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « i came in like a... striking ball! »

Revenir en haut Aller en bas

« i came in like a... striking ball! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» Debat Naruto - Dragon ball
» Foot ou Blood ball (bowl) ?
» Magic ball ^^
» Dragon Ball Z vf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-