Partagez|

Very Bad Girls | Amy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Very Bad Girls | Amy Dim 17 Nov - 19:42



Savannah arriva l’hôtel d’Isaac où elle avait encore ramené un client à qui elle comptait encore poser un lapin. Le pauvre malheureux avait payé sa chambre sans se douter qu’elle n’irait pas le rejoindre. C’était un arrangement entre le père Melrose et elle. La jeune femme pouvait bénéficier de séjours complets gratuits dans l’hôtel vu le nombre d’hommes qu’elle ramenait pour leur faire payer les meilleures suites. Quand elle avait vraiment besoin d’une chambre ensuite ou quand elle venait parfois boire un verre au bar, la jolie blonde ne dépensait pas un centime. Un plan tordu mais pas dépourvu d’intelligence pour faire des économies. C’était du gagnant-gagnant. Savannah décida donc de planter là sa victime du jour et entra dans le bar de l’hôtel pour aller prendre quelques verres après ce jeu de séduction rondement mené. Près du comptoir, elle entendit alors des éclats de voix s’élever et reconnut alors la jeune Amy, une gamine au caractère aussi trempé qu’elle. La jolie blonde l’appréciait bien et s’était mis en tête de la prendre sous son aile. D’après ce qu’elle entendait, le barman refusait de lui servir une boisson sous prétexte qu’elle n’avait pas vingt-et-un ans, soit la majorité requise pour se ‘saouler’. Oui, il fallait bien avouer que la petite Hopper ne faisait jamais dans la demi-mesure. Savannah s’approcha donc à la rescousse de ce petit bout de femme qu’elle aimait bien. Elle se dirigea près du comptoir et adressa un clin d’œil à Amy en guise de salutations et qui disait de la laisser gérer la situation pour le coup… même si elle savait que la jolie brunette était capable de se débrouiller. « Bonsoir. Vous pouvez lui servir ce qu’elle a commandé et en ajouter un deuxième. J’en prends la responsabilité. » Appela-t-elle alors le barman en assumant les boissons que boiraient Amy ce soir, puisque contrairement à elle, Savannah avait bien au-delà de l’âge requis. « Sur le compte de Richardson. » Ajouta ensuite la jolie blonde pour bien entendu bénéficier de la gratuité des consommations. Désabusé, le barman s’exécuta sans plus broncher en lançant un regard noir vers la plus jeunes des deux. « Tu as toujours le don de te mettre dans des beaux draps… Pour fêter ça, c’est à volonté aujourd’hui ! » Dit-elle ensuite à sa jeune amie en s’installant à côté d’elle. Une nouvelle qui devrait ravir la miss Hopper. « Alors dis-moi, tu faisais quoi dans les parages ? » Demanda-t-elle ensuite curieusement. « Tu ne t’attendais quand même pas à ce qu’ils dérogent à leurs règles stupides... » Renchérit Savannah. Amy savait parfaitement bien qu’à l’hôtel, plus qu’en boîte, il ne lui ferait pas de cadeaux, surtout pour son âge. Avait-elle une autre raison pour être ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Lun 18 Nov - 1:28


Il faudrait vraiment que quelqu'un explique le concept de ce pays, les gens peuvent conduire à 16 ans mais doivent attendre 21 pour boire. Entre faire un accident et risquer de se tuer et de tuer quelqu'un au volant d'une voiture et boire jusqu'à ne plus se souvenir qu'on existe, l'Amérique a choisit. Amy avait déjà réussit à contourner cette loi, fausse carte d'identité, mensonge, soudoiement, tout était déjà passé. Les gens commençaient à la connaître et elle n'avait pas besoin de montrer de carte d'identité pour entre où que ce soit, d'ailleurs elle était sûrement entrée dans des endroits où ses frères n'étaient jamais allées tellement elle est VIP.

« Mais puisque je vous dis que j'ai le droit de boire, mon médecin me l'a prescrit ! Vous voulez que je l'appelle pour qu'il vous parler ? »

Oui, bon, là, c'était un peu foireux, mais elle avait déjà tout tenté. Les gens n'arrêtaient pas de la regarder,mais quelle importance, qu'ils lui donnent à boire et elle arrêtera de brailler comme une vache en recherche de foin (bien que les vaches ne mangent pas de foin, du moins pas à ma connaissance, c'est imagé). Elle avait même tentée de passer par dessus le comptoir pour se servir elle-même, mais le barman qui semblait décidé à lui faire la guerre, lui en avait empêché.

« Vous savez que je peux vous faire virer ? Il suffirait que je claque des doigts et...»

Elle resta bloquée sur son geste puisque quand elle allait finir sa phrase, une voix familière se fit retentir dans son dos. C'était Savannah, sa sauveuse attitrée. Elle se connaissaient depuis quelques temps, même si elles se parlaient peu souvent, c'est vrai, elle lit en elle comme dans un livre ouvert, elle sent Amy si fragile, le cœur à découvert. (si tu reconnais cette référence, cœur sur toi).

« C'est bien la première fois qu'on me propose de fêter mon envie de boire. »

Elle prit son verre et avant de le porter à sa bouche, elle se tourna vers l'homme qui avait refusé de la servir quelques minutes avant et lui brandit le verre en signe de victoire. Elle aimait faire ça, narguer les gens et bien insister quand elle gagnait.

« Je me cherche des amis, tu veux que je fasse quoi. La maison est vide et tout le monde a déserté. »

Elle but une gorgée et ferma même les yeux pour s'en délecter. Elle savait qu'elle ne devrait pas, si jeune et pourtant déjà si accro à l'alcool, mais si la vie était un peu moins pute, elle aurait été accro à l'amour et non à ce genre de merde.

«  Et va vraiment falloir qu'on m'explique ! » elle posa son verre de façon à montrer qu'elle était indignée, mais pas au point de casser le verre non plus. « En Europe quand t'as 18 ans t'es majeure et tu fais ce que tu veux, personne te fais chier. On est en Amérique, le nouveau monde libre, alors pourquoi je suis pas libre de boire quand ça me chante, comme ça me chante et où ça me chante ? »

Elle s'était toujours posée ce genre de question mais n'avait jamais trouvé personne à qui la poser,pour une fois qu'elle était avec Savannah et qu'elle en avait l'occasion, autant la poser, en plus ça collait tellement bien à ce qui se passait.  

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 19 Nov - 12:43



Savannah était arrivée comme une fleur au bar. Elle avait ses bonnes adresses à Magnolia, des endroits où elle pouvait en profiter plus que d’autres grâce à des petits arrangements dont elle avait le secret. L’hôtel faisait partie des lieux en tête de liste de la jolie blonde. Elle voulait une chambre après une soirée un peu trop arrosée ? Rien de plus facile. Elle désirait boire jusqu’à pas d’heure ? Savannah pouvait le faire à volonté gratuitement et n’était même pas obligée de reprendre le volant après en l’occurrence. Cependant, à part le bar de l’hôtel, les amusements étaient vites limités dans cet endroit surtout fréquenté par des gens qui n’étaient plus de son âge. C’était le seul mauvais côté. Mais après ce début de soirée toute en séduction pour elle, où elle avait planté là sa proie du jour, elle avait besoin de quelques verres avant de repartir. À sa grande surprise, la jolie blonde avait trouvé sa petite protégée Amy (oui j’ai reconnu cette maudite référence xD) en difficulté près du bar. Depuis quand ne savait-elle plus convaincre de son âge ? Elle appréciait bien la jeune fille, mais il fallait avouer qu’elle ne faisait pas vingt-et-un ans, même maquillée. Savannah décida d’intervenir et demanda au barman de mettre les boissons à son nom, Isaac ne lui en voudrait pas d’inviter une de ses amies à boire avec elle pour une fois et autant fêter ça à volonté, une nouvelle qui sembla ravir la petite brune. Savannah esquissa un sourire à sa remarque et l’observa ensuite dans son manège où elle nargua le barman en lui dédiant son verre. « C’est bien. Je vois que quand quelqu’un te fait chier, tu lui rends la monnaie de sa pièce. » Constata-t-elle en souriant. Elle demanda ensuite à Amy ce qu’elle foutait dans les parages, elle ne croyait quand même pas qu’ils la serviraient ici, dans un endroit bien plus strict que dans les boîtes et autres bars habituels qu’elle fréquentait. Alors à moins qu’Amy se soit mise en tête de relever le défi de se faire servir ici, Savannah ne voyait pas pourquoi elle n’était pas dans ses adresses traditionnelles. La jeune femme lui expliqua qu’elle se cherchait des amis étant donné que la maison était vide chez elle. « Amysansamis ? » Lança Savannah en arquant un sourcil. (À prononcer amisansami). « Ça ne sonne pas très bien. La prochaine fois, appelle-moi si tu cherches quelqu’un pour sortir, ou passe chez moi, t’es toujours la bienvenue. » Lui proposa-t-elle si jamais elle se sentait ‘seule’ chez elle. Savannah savait pertinemment qu’Amy était bien trop fière et indépendante pour faire une telle chose ou qu’elle prendrait certainement sa proposition comme de la charité, mais il n’en était rien. Ce n’était pas à une inconnue qu’elle proposait ça, mais à une fille qu’elle considérait comme une petite sœur, surtout au niveau du caractère. La jolie blonde but une gorgée de son verre avant de le reposer et d’écouter la question d’Amy à propos des lois débiles sur l’alcool aux États-Unis. C’est vrai qu’ils pouvaient conduire à seize-ans, être majeure légalement et voter à dix-huit ans, mais alors qu’on les considérait comme des adultes responsables à cet âge aux yeux de la loi, ils ne pouvaient quand même pas boire librement avant vingt-et-un ans. « Oh tu sais, faut pas chercher à comprendre, rien n’est jamais vraiment logique en matière d’alcool, à commencer par les lois qui sont d’application à ce sujet. » Répondit-elle dans un premier temps, n’ayant pas d’explication censée à donner là où il n’y en avait pas selon elle. « Ils se sont peut-être rendus compte que c’était entre dix-huit et vingt-et-un ans que les accidents étaient les plus fréquents, alors ils veulent pas y ajouter l’alcool. » Avança-t-elle une hypothèse sans vraiment savoir ni même que ça lui importe dans le fond. « Toi en tout cas t’es dans la mauvaise partie du monde, t’aurais dû trop naître en Europe. » Ajouta-t-elle ensuite pour taquiner la jeune brune, avant de reprendre une gorgée de son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Sam 23 Nov - 3:20


Rien que le fait qu'elle soit là, dans ce bar montrait qu'elle n'était pas spécialement entourée ces derniers temps, oui, certes, elle avait quelques connaissances, mais il lui arrivait d'avoir envie de ne pas les voir, alors elle essai de se rapprocher un peu de ses frères, qui bien sûr ont toujours mieux à faire. Alors elle essaie de se rapprocher de Shannon, jusqu'à ce qu'elle réalise ce qu'elle fait et décide de s'éloigner de nouveau. Elle soupçonne même Shannon de lui en vouloir un peu pour cette raison, mais quelle importance, même ce con avait fini par la lâcher parce qu'il avait mieux à faire.

« J'ai perdu ton numéro, je le rechercherais quand j'aurais moins la flemme.»

Bien sûr, elle mentait, mais elle n'aimait pas que les gens sentent qu'elle avait besoin d'amis, elle n'en avait pas beaucoup et en manquait cruellement ces derniers temps. Elle adorait Savannah, elle la considérait comme sa grande sœur un peu, comme son « animal spirit » mais elle n'avait pas besoin de la charité des gens, même si elle était consciente que la jeune femme ne lui en faisait pas.

Pour une fois, même Savannah ne pouvait pas répondre à sa question, comme quoi elle ne devait pas savoir autant de choses qu'elle le pensait. En même temps, cette dernière semblait savoir beaucoup plus de choses après qu'elle ait bu, Amy tentera de lui reposer la question plus tard, après qu'elle se soit bien désaltérée.

« Ouais bah t'auras bien comprit que pour ma part, entre boire ou conduire, j'ai fais mon choix et c'est peut-être pas le pire. En parlant... »

Elle appela le serveur en faisant un simple « pssst ! » pour qu'il s'approche et lui tendit son verre pour lui signaler qu'il était vide et qu'il ferait mieux de le remplir. Il ne pouvait rien lui dire, il n'avait pas d'autre choix que de faire ce qu'elle voulait, il suffirait qu'elle tourne la tête vers son amie pour se plaindre qu'elle se lâcherait sur lui comme une bête furieuse.

« Merci ! » dit-elle quand même au jeune homme lorsqu'il remplit son verre, quand même, elle était une teigne mais ses parents lui avaient appris les bonnes manières, pour le peu de temps qu'ils avaient passés avec elle. « Tu veux pas qu'on y aille, en Europe ? J'ai toujours rêvé de visiter le pays de la vodka, de commencer ma journée avec un verre de vin et de savoir que personne me dira rien. »

Elle but une gorgée de son verre avant d'y fixer le fond, un peu comme dans les verres avec les chiffres au fond. Comme tous les petits cons de son âge, elle s'amusait à définir son âge en fonction de ce qui était marquée, mais bon, ce temps là est révolue et elle a bien grandit.

« Bon, maintenant que mon corps est un peu chaud. Faut qu'on se bouge. On trouve un pigeon ? On braque une banque ? Ou alors je sais, on va faire peur aux mémés dans les maisons de retraites ! »

Elle avait bondit de sa chaise, et s'était même levée un peu trop vite, tellement qu'elle avait la tête qui tourne. Mais ce n'était pas de sa faute, les deux verres qu'elle avait eut l'avait suffit pour qu'elle se mette bien et qu'elle ait de l'énergie comme une pile duracel, pour pouvoir enfin se bouger.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Dim 24 Nov - 14:32



Savannah n’ignorait pas qu’Amy avait pas mal de connaissances pour tout ce qui concernait les sorties et les soirées où boire était le maître mot, mais elle comprenait ce que la jeune femme entendait par ‘vrai’ ami. Elle parlait de ceux présents même en dehors de ces moments-là et vous connaissaient mieux que la plupart des gens. La jolie blonde n’en comptait elle-même que quelques-uns sur les doigts de la main. Amy ne devait pas s’attendre à en avoir plus de trois ou quatre, car les vrais amis étaient rares et précieux. Savannah commençait d’ailleurs à s’attacher à la jeune brune, mais comme à une petite sœur qui avait besoin d’être recadrée quelque peu. La  jeune femme savait pertinemment bien qu’une approche frontale braquerait aussitôt Amy, bien trop ivre (sans mauvais jeu de mots) de liberté que pour avoir une figure d’autorité. Savannah avait adopté une psychologie différente. En effet, elle compris qu’Amy préférerait limite prendre quelqu’un en exemple, alors elle ne l’empêchait jamais de faire ce qu’elle voulait et participait même à ses coups de folie tout en veillant à ce qu’il ne lui arrive rien de bien méchant et en lui donnant quelques conseils d’apparence anodins par-ci par-là. Quand la jeune femme lui dit donc qu’elle n’avait plus d’amis, Savannah tient tout de même à lui tendre la perche de chez elle si jamais elle le souhaitait, tout en devinant d’avance qu’Amy refuserait. Elle s’imaginait toujours que c’était par charité, mais dans le cas présent, c’était un amalgame avec le mot ‘amitié’. La jolie blonde esquissa un sourire quand sa petite protégée lui affirma avoir perdu son numéro. En réalité, ce n’était sûrement pas vrai. Amy lui posa ensuite une question sur un sujet totalement différent, à savoir les lois illogiques en matière d’alcool. Savannah n’avait pas la science infuse surtout à propos de la politique et se contenta d’émettre des hypothèses sans pouvoir vraiment expliquer les raisons de cette loi étrange. Les gens étaient considérés suffisamment responsables pour voter à l’âge de 18 ans, mais pas pour boire ? D’accord, voter n’était pas nuisible à la santé, mais si la loi les considérait comme légalement adulte à cet-âge, elle devait aussi les considérer comme tels pour tout… également pour l’alcool. Le débat n’était pas simple et faisait rage depuis bien longtemps. Amy soupira et se contenta d’affirmer qu’elle préférait boire que conduire. L’inverse aurait plutôt étonné Savannah qui afficha un nouveau sourire. Suivant l’appel de la jeune brune au barman, elle se recommanda une boisson également. Autant se mettre un peu plus dans l’ambiance… Amy demanda alors à Savannah si elle ne voulait pas partir en Europe. L’idée lui avait déjà effleuré l’esprit, mais elle revenait tout juste d’un long voyage en Afrique avec Ginnie, alors peut-être pas tout de suite. Cependant, la jeune femme acquiesça. Elle s’imagina même emmener une troisième compagne, Katarina, son amie trentenaire mariée qui avait besoin d’être décoincer et de s’amuser. Peut-être qu’elle pourrait même les emmener dans son pays d’origine en Estonie et profiter de l’occasion pour retrouver sa famille qu’elle n’avait pas revu depuis dix ans ? Elle regarda alors Amy. Mauvaise idée de mélanger les deux. Une était une femme mature à dévergonder subtilement, l’autre était une jeune fille exubérante à freiner légèrement. Les deux opposés. « Bonne idée, ça nous changera des gens déprimants de Magnolia. » Approuva-t-elle. Toujours voir les mêmes têtes qui ne savaient pas se lâcher ou ne les comprenaient pas était lassant. « Mais je te laisse gérer ton frère quand il l’apprendra. » Ajouta-t-elle en souriant, en devinant qu’Amy ne le préviendrait qu’une fois dans l’avion et pas avant... Si elle le prévenait tout court. N’avait-il pas autorité légale sur elle en l’absence de leurs parents ? Même si Amy avait toujours dix-huit ans, elle vivait quand même sous son toit. Savannah ne craignait absolument pas ce qu’il en penserait, c’était plus pour la jolie brune qu’elle disait ça, pour qu’elle n’ajoute pas de nouveaux conflits entre eux. La jeune Hopper proposa alors une idée qui avait déjà traversé l’esprit de la vendeuse quelques jours plus tôt. « Ça tombe bien que tu m’en parles en fait, car j’ai justement une ‘mission’ dans ce goût-là à te confier, quelque chose tout à fait dans tes cordes. » Lui avoua-t-elle mystérieusement. Savannah se leva à son tour et entraîna Amy en dehors du bar pour pouvoir lui donner de plus amples explications durant le chemin et surtout à l’abri des oreilles indiscrètes à l’intérieur de l’hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 26 Nov - 16:51


La jeune blonde semblait d'accord avec le fait de bouger vers l'Europe mais fit intervenir le frère d'Amy. Cette dernière la connaissait tellement qu'elle savait que dans l'éventualité où elle décidait de partir, Maxi serait le dernier au courant. Face à cette remarque, elle se contenta d'hausser les épaules. Elle ne savait en fait pas quoi répondre vraiment à ça, si ce n'est qu'Europe ou pas, c'était pas comme si il se rendrait pas réellement compte de son absence, du moment qu'il a ses occupations et elle les siennes, elle pouvait s'absenter autant qu'elle le voulait qu'il ne dirait rien. Elle avait plusieurs fois pensé à s'en aller, pas forcément dans un continent aussi éloigné que l'Europe, mais dans une autre ville, peut-être même dans un autre état. Mais elle ne l'avait jamais fait, pour la simple et bonne raison qu'elle ne pouvait pas se permettre de laisser ses frères comme ça derrière elle, malgré le peu de complicité entre eux et le seul lien de sang qui les unissait, ils étaient tout ce qui lui restait et inversement. La jeune adolescente s'était d'ailleurs fixé un principe, les amis dans la vie ça va, ça vient, mais pas la famille. Elle en avait payé les frais avec le départ de sa mère, et elle ne pouvait même pas prétendre se raccrocher à un père, elle n'a pas connu ce dernier.

Bref, assez de souvenirs de familles de mauvais goût, il fallait retourner à l'instant et donc à la jeune femme qui s'était mise à sautiller sur place, contente de faire quelque chose qui serait plus amusant que de boire à un bar jusqu'à n'en plus pouvoir. Elle l'avait fait plus d'une fois, certes, mais une fois n'est pas coutume, alors aujourd'hui elle avait envie de boire, oui, mais surtout de se trouver quelque chose d'amusant à faire.

Comme elle semblait être toujours en accord avec Savannah, cette dernière semblait avoir une idée, ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune Hopper, même si avec l'esprit tordu de son amie, elle pouvait et surtout, devait s'attendre à tout. Elle était emballée mais ne savait même pas pour quelle partie de sa phrase elle avait dit qu'elle avait une mission pour la jeune brune, même si à tous les coups elle pouvait être sûre que c'était pour le fait de trouver un pigeon.

« Ah ? C'est quoi ? C'est qui ? C'est quaaand ? »

Elle marchait en se laissant guider par Savannah, mais elle ne pouvait s'empêcher de sautiller tellement elle avait de l'énergie à revendre.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Ven 6 Déc - 16:55



Cette soirée deviendrait vite ennuyante si les deux jeunes femmes restaient accoudées au comptoir et se contentaient de narguer le barman de l’hôtel pour se prendre des verres gratuits. En Amy, Savannah voyait une fille qui était dans le même délire qu’elle avec quelques années en moins, aussi folle et exubérante qu’elle pouvait parfois se montrer. Après être revenue de son voyage en Afrique avec Ginnie plusieurs semaines auparavant, voilà que la jolie blonde prévoyait de s’envoler vers un autre continent pour faire découvrir à la jeune brune toutes les joies d’être majeure plus tôt là-bas. Amy ne releva pas la remarque sur son frère. Savannah devinait qu’elle ne le lui dirait rien, mais ce n’était pas faute d’essayer. La jeune femme demanda alors de bouger et lança toute une série d’idées les plus farfelues les unes que les autres. Une d’entre elles retint cependant l’attention de Savannah : si les deux amies n’allaient certes pas braquer une banque, la jolie blonde songeait tout de même à une idée dans ce goût-là. Dernièrement, Charly lui avait plutôt mené la vie dure au travail. Après qu’elle se soit pris plus d’un mois de vacances en Afrique, Savannah avait subi les sautes d’humeur de sa chère patronne à son retour, une patronne qui lui collait toutes les heures supplémentaires à faire ou les client(e)s les plus ronchons à conseiller en magasin. Une petite vengeance était de mise. La jolie blonde avait pensé à une idée plutôt tordue. Alors qu’elles sortaient du bar, Amy s’excita aussitôt pour écouter ce qu’elle avait à proposer. « Ça te dirait une petite virée nocturne au centre commercial ? » Lui proposa-t-elle en esquissant un sourire qui en disait long. Elles auraient l’endroit pour elles toutes seules à cette heure si tardive. « J’ai oublié quelque chose au magasin. » Ajouta-t-elle innocemment. Si Amy était capable de lire entre les lignes –et elle l’était–, elle ferait rapidement le lien entre ce dont elles parlaient avant, la fermeture du centre la nuit et le fait que Savannah veuille se rendre à son travail maintenant. La jolie blonde n’avait évidemment rien oublié. C’était le seul prétexte qu’elle avait trouvé pour ne pas se faire entendre par des oreilles indiscrètes dans la rue. « Ce sera l'occasion d’agrandir ta collection de chaussures... » Lança-t-elle ensuite une allusion un peu plus directe, ce qui ne ferait d’ailleurs pas de mal à Amy qui tuait vite ses affaires vu la façon dont la jolie brune finissait toujours ses soirées.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Sam 7 Déc - 22:12


Savannah n'avait pas encore dit à Amy ce qu'elle avait derrière la tête qu'elle commençait déjà se faire des scénarios, même si elle savait qu'elle ne trouverait jamais vraiment ce que Savannah mijote. La jeune blonde avait tendance à avoir des idées farfelues, un peu comme Hopper, voire pire, c'était peut-être pour ça qu'Amy l'aimait autant. Même avec l'âge, elle n'avait pas perdu son esprit espiègle et enfantin, certes avec les années il s'était un peu développé et frôlait même la méchanceté et la sournoiserie, mais il fallait bien trouver de quoi s'occuper en dehors du travail.

Lorsque son amie lui dit qu'elles allaient faire un tour au centre commercial, elle ne comprit pas tout de suite et fronça même les sourcils, prête à protester. Elle ne voulait pas passer sa soirée à boire, mais ne voulait pas non plus aller sur le lieu de travail de son amie. Ce qu la fit tilter soit le fait qu'elle rajoute qu'elle allait récupérer quelque chose bizarrement, quelque chose dans sa voix sonnait faux.

« Ah oui, bah oui, évidemment, quelle tête en l'air c'est pas possible. »

Elle essayait d'être la plus sérieuse du monde pour ne pas se trahir avec les gens qui écoutaient, mais les deux petits verres qu'elle avait bu commençaient à faire et effet, et ce n'était peut-être pas le bon moment.

« T'inquiètes pas, je compte bien l'agrandir ma collection. »

Elle prit le bras de son amie, et avec le sourire, elle se dirigea en direction de la sortie direction le magasin de chaussures. Le boulot que que faisait Savannah semblait être l'un des boulots qu'Amy aimerait bien, bon, pas éternellement, mais disons le temps d'une semaine ou deux, elle n'était pas prête à se poser niveau boulot étant donné qu'elle ne savait pas très bien ce qu'elle devait ou voulait faire de sa vie, alors elle réfléchit encore, même si elle devrait essayer de trouver une réponse le plus rapidement possible.

Pour l'instant, l'heure n'était pas aux réflexions, mais plus à l'amusement, pendant qu'elle marchait, elle commençait déjà à s'imaginer toutes les paires de chaussures qu'elle allait bien pouvoir prendre, essayer et même massacrer, pourquoi pas, elle verrait bien une fois arrivée sur les lieux de toute façon.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 10 Déc - 21:38



Savannah avait bel et bien développé son esprit espiègle, et si en apparence, tout ce qu’elle proposait paraissait irréfléchi et imprévisible, la plupart des choses étaient plutôt bien pensées, suffisamment du moins pour ne jamais se faire prendre tout en s’amusant de l’adrénaline procurée par la sensation de danger qu’elle aimait inviter dans sa vie. Alors quand Amy lui demanda de bouger du bar de l’hôtel, la jolie blonde avait justement une activité de cette mesure à suggérer à la jeune femme. Elle lui fit subtilement comprendre devant les oreilles indiscrètes du quartier qu’elle avait oublié quelque chose à son travail, une idée qui ne ravirait pas la petite Hopper dans un premier temps. Savannah s’empressa donc d’ajouter qu’elle pourrait agrandir sa collection de chaussures par la même occasion. Un sourire radieux s’afficha sur les lèvres de la brunette qui lui prit le bras et accepta de lui emboîter le pas jusqu’au centre commercial. On pouvait se demander pourquoi la jolie blonde permettrait à Amy de piquer des chaussures dans le magasin où elle travaillait, mais Charly l’avait tellement saoulée ces derniers temps avec ses ordres et ses façons hautaines que Savannah avait l’intention de lui faire ravaler ses propos vite fait bien fait. Et si sa patronne finissait par découvrir de qui il s’agissait, ce n’était pas grave. La jeune vendeuse ne comptait de toute façon pas finir sa vie avec ce travail, ce n’était que quelque chose de temporaire en attendant d’en trouver un autre. De plus, elle ne risquait certainement pas de s’attirer beaucoup d’ennuis, puisque son ‘copain’ du moment n’était autre que le policier en chef du quartier. Savannah y avait rapidement trouvé un intérêt plus intéressant et profitait de l’occasion pour transgresser plus de limites ces derniers temps. Au bout de quelques minutes, les deux jeunes femmes arrivèrent près du complexe du centre commercial, mais plutôt que de passer par l’allée principale pour rentrer par l’avant du magasin, Savannah indiqua le chemin à Amy pour rentrer de l’extérieur et donc par l’arrière. La jeune femme ouvrit la porte du magasin et entra la première à l’intérieur pour insérer le code adéquat afin de faire taire l’alarme de sécurité que Charly avait fait posée dans le magasin. Savannah savait aussi où il fallait aller pour tourner les caméras en mode off. « Voilà, tu peux entrer. » Invita-t-elle enfin Amy à la rejoindre. « Fais-toi plaisir, le magasin est tout à toi. » Ajouta-t-elle ensuite. La jolie blonde esquissa un sourire devant les yeux brillants de la jeune Hopper, c’était comme si elle venait d’entrer dans la caverne d’Ali Baba. C’était Amy qui était Baba en l’occurrence. (a) Savannah songea qu’elle ne lui montrait peut-être pas le meilleur des exemples en l’incitant à de tels actes, mais l’important n’était-il qu’elles s’amusent ensemble ? Du moment qu’elle gardait un œil sur Amy, la brunette n’était au moins pas toute seule dans un bar à fréquenter n’importe qui. En présence de la jeune femme plus âgée qu’elle, il ne lui arriverait rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mer 11 Déc - 1:52


Malgré le fait qu'elle soit consciente de ce qu'elle allait faire et qu'elle ne pouvait pas accuser l'alcool cette fois-ci à cause du fait qu'elle n'en avait pas bu assez, elle s'en fichait. Aux côtés de Savannah, elle prenait une de ses confiances en elle comme elle n'en avait jamais eu, c'était bien l'une des seules personnes à la faire sentir de la sorte, la jeune blonde pouvait lui faire faire n'importe quoi, elle pouvait lui dire de voler, elle le ferait, elle pouvait lui dire de sauter d'un pont qu'elle le ferait, pour la simple et bonne raison qu'avec le temps, elle avait comprit qu'à chaque fois qu'elle tomberait, Savannah serait là pour la relever et l'aider à se remettre sur pied. Bien sûr, c'est ce genre de chose qu'elle n'avouerait jamais, pour elle se serait comme se mettre à nue en disant ce qu'elle ressentait, et même si ce n'était là qu'amical, c'était déjà trop pour elle. Trop de sentiments.

Une fois arrivée devant le centre commercial, se fut à la blonde d'aller ouvrir, faisant passer Amy par la porte de derrière, pendant qu'elle allait en repérage, s'assurer qu'il n'y avait bien personne.. C'est avec une vitesse phénoménale qu'elle alla attendre devant ladite porte bien sagement, le temps qu'on lui ouvre. Lorsque la porte s'ouvrit et qu'elle eut enfin le feu vert pour entrer, Hopper entra à l'intérieur comme une fusée. Elle n'en croyait pas ses yeux, c'était tellement beau, et elle avait tout le magasin pour elle, rien que pour elle.

Se dirigeant vers une paire d'escarpin qu'elle ne risquait jamais de porter, elle prit un côté de la chaussure et la serra contre elle. Elle devait avoir les yeux pleins d'étoiles, l'un de ses rêves venait de se réaliser, elle pouvait rayer ça de sa liste à faire avant de mourir, il ne lui manquait plus qu'un magasin d'alcool, un fast food, un centre-commercial entier, et elle pourrait mourir en paix.

«  J'en chialerait tellement c'est beau ! »

La jeune Hopper prit quand même le soin de regarder le prix et feint l'évanouissement en voyant combien coûtait cette paire de chaussures, pire encore, elle crut s'évanouir quand elle réalisa que des gens payaient autant pour des chaussures. Amy n'était pas du genre à mettre autant d'argent dans des choses aussi futiles, déjà parce qu'elle n'en avait pas, mais aussi parce qu'elle n'en voyait pas trop l'utilité, des chaussures on les met, on les abîmes, on les jettes, on en rachète. Mais bon, ça c'est qu'une excuse de pauvre pour justifier le fait qu'on n'en achète pas, là elle avait le magasin rien que pour elle et pouvait se faire plaisir comme elle voulait, c'était magique.

Posant la paire de chaussure, elle courut vers Savannah pour la prendre dans ses bras, mais de façon très furtive, elle ne voulait pas trop lui montrer de l'affection non plus, juste de quoi lui faire comprendre à quel point elle était contente d'être là, et surtout qu'on l'ait mise sur son chemin, comme quoi des bonnes choses pouvait lui arriver dans la vie.

«  Bon, comment on procède ? Je veux tellement en prendre qu'il nous faudra un âne pour tous les transporter. »

Elle fixa son amie en attendant une réponse. Ce qu'elle disait pouvait paraître débile, mais elle était très sérieuse, elle se voyait déjà en mettre dans son soutien-gorge pour les dissimuler et les transporter.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Lun 16 Déc - 22:35



Savannah avait déjoué les systèmes de sécurité du magasin pour laisser entrer Amy sans aucun problème. C’était assez drôle d’imaginer qu’on venait un peu piquer ‘chez soi’ d’une certaine façon, mais le regard de la jolie brune valait tout l’or du monde à ce moment-là. Elle fit le tour du magasin comme si elle se retrouvait dans une caverne remplie de trésors et qu’elle ne savait même pas lequel choisir. Savannah esquissa un sourire en observant le manège de la petite Hopper qui prit une chaussure dans les mains et la serra contre elle comme un bébé. Ses yeux ne trahissaient effectivement pas l’émotion qu’elle vivait en  cet instant précis. Amy avait certes plusieurs défauts, mais une de ses qualités était de ne pas pouvoir mentir sur ses expressions. Elle était toujours cash que ce soit en mal… ou en bien. « Ravie que tu aimes. Fais-toi plaisir. » L’invita Savannah à choisir les paires qu’elle préférait. Les deux amies ne pouvaient pas non plus s’attarder mille ans sous peine d’attirer l’attention pour avoir ouvert le magasin de nuit. La jolie blonde risquait sans doute de ne plus jamais travailler ici si elles se faisaient découvrir, mais c’était justement le danger lié à leurs actes qui rendaient cette soirée si peu anodine. L’adrénaline était la plus belle des émotions pour Savannah, une ivresse de vie à laquelle elle était encore plus indépendante que n’importe quelle autre drogue. Elle fuyait la normalité et la routine en repoussant les limites toujours plus loin, celles-ci avaient donc monté d’un cran ce soir en s’attaquant directement à son lieu de travail… Charly ravalerait bien vite ses remarques indésirables le lendemain en constatant le méfait. Sa tête aussi voudrait tout l’or du monde. La jolie blonde sortit de sa rêverie  quand Amy courut soudainement dans ses bras… Ce n’était tellement pas son genre qu’elle resta plantée là quelques secondes sous le coup de la surprise. Elle afficha un regard bienveillant qui se transforma aussitôt en air espiègle. Mais avant que la jeune brune ne commence à dévaliser le magasin, elle lui posa une question judicieuse… à laquelle Savannah n’avait pas encore vraiment réfléchi. Comment transporter toutes les chaussures qu’elle choisirait ? La jeune vendeuse pensa dans un premier temps à prendre un de ces caddies stationnés dans les files du centre commercial, mais ce ne serait pas pratique de le prendre pour se balader dans le quartier… Bonjour le repérage ! « J’avoue que je n’y ai pas pensé… mais à la force de tes bras, ça devrait le faire ! » Répondit-elle en souriant. Il y avait de grands sacs dans le magasin, à raison de trois ou quatre paires par sacs… un ou deux sacs par bras… Savannah acceptait même de prêter les siens pour la bonne cause, donc quatre bras… Elle fit un rapide calcul approximatif, on arrivait déjà entre une quinzaine ou une vingtaine de chaussures. Elle n’est pas belle la vie ? Qu'Amy joue l'âne en l'occurrence (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Sam 21 Déc - 16:39


La jeune adolescente sentait comme un enfant le lendemain de noël, dans sa tête tout était très rapide, elle passait d'un coup de cœur de chaussure à un autre, explorant toutes les possibilités qu'il pouvait y avoir. Elle alla même jusqu'à montrer son contentement de façon physique en prenant Savannah dans ses bras, ce qui pour Amy était une grande première, d'habitude elle ne faisait pas ce genre de démonstration d'affection.

Ce à quoi n'avait cependant pas réfléchie la jeune blonde était comment transporter toutes les paires de chaussures, là il ne s'agissait pas  d'une simple boîte de tampons qu'elle pouvait dissimuler dans son sac, il fallait donc qu'elle utilise toute sa cervelle pour trouver un moyen. La vendeuse qui ne semblait pas vouloir trop se casser la tête, proposa qu'elles portent toutes les paires de chaussures à la seule force de leur bras. Ouais, mais, non ? Bien qu'elle ne soit pas aussi fragile que ça, pas question qu'elle les porte elle-même, vu a discrétion dont elle fait toujours preuve, même si les caméras étaient allumées elle aurait plus de chance de ne pas se faire prendre.

«  Bon bah... je propose qu'on en mette dans nos vêtements. »

Prenant une paire de chaussures plate, la Hopper soupira avant de plonger les chaussures dans son décolleté. Cela n'avait rien de très glamour et encore moins d'agréable, mais lorsqu'elle les portera, elle le sentira bien cette sensation d'agréable. Ce dont ele n'avait pas pensée était cependant les talons qu'elle allait devoir aussi mettre dans ses vêtements, là, ça allait vraiment poser problème.

« J e pense que je devrais mettre toutes les chaussures plates dans mes vêtements à moi, et toi tu prends les talons, ça te fera un peu de... 'fin t'as comprit quoi. » elle ponctua sa phrase en bougeant sa tête de haut en bas pour désigner le corps de Savannah.

Elle adorait son amie, mais elle devait tout de même reconnaître que cette dernière n'avait pas autant de formes qu'elle, du moins, à première vue, Savannah devait être l'une des rares personnes qu'Amy n'a jamais vu nue et ne voudrait pas le voir non plus.

«  Vois le bon côté des choses, ça peut te faire des beaux seins ! »

Comment ? Aucune idée et elle s'en fichait un peu, elle n'avait dit ça que pour qu'elle accepte, ce qu'elle risquerait de faire, la connaissant, elle n'était pas du genre à freiner devant quoi que ce soit, comme quoi elle n'aurait pas pu trouver meilleure partenaire pour ce crime.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 24 Déc - 14:12



Savannah réfléchit quelques instants à la meilleure façon de transporter les chaussures qu’Amy voudrait, mais elle n’en voyait pas d’autres que de les porter dans des sacs. La jolie blonde avait éteint les caméras du magasin pour les ‘protéger’ de la surveillance. Il n’y avait pas un chat en dehors, les deux amies n’avaient donc pas beaucoup de risques de se faire prendre non plus sur le parking du centre, alors elle ne voyait pas vraiment ce qui gênerait Amy, sauf que la jeune brune ne sembla pas du même avis qu’elle. Elle lança l’idée farfelue d’en mettre dans leurs vêtements. Oui, mais, non ? (Pour reprendre ta réflexion (a)). Savannah afficha une petite moue désapprobatrice, elles n’iraient pas vraiment très loin comme ça. Sans parler du fait que les chaussures glisseraient sans doute de leurs affaires, elles ne pourraient pas en mettre beaucoup, surtout les talons. Mais avant que la jeune vendeuse ne puisse le lui faire remarquer, Amy enchaîna en disant qu’elle prendrait toutes les chaussures plates tandis que Savannah devrait se coltiner les talons sous prétexte qu’elle n’avait pas beaucoup de… formes. Elle manqua d’éclater de rire. Non mais c’était une blague ? Sa minceur ne signifiait pas qu’elle était sans rien non plus, fallait pas pousser mémé dans les orties, donc ne pas exagérer. Déjà que Savannah était bien gentille de lui ouvrir les portes de la caverne d’AmyBaba… Devant sa moue, la petite Hopper lui ajouta que les chaussures pourraient lui faire de beaux seins. La jolie blonde ne prenait pas du tout mal ses propos, c’était vrai qu’elle n’avait pas des obus, et elle aurait même accepté la proposition d’Amy en temps normal, mais la question pratique de la situation la rappela vite à l’ordre. C’était trop absurde que pour être réaliste, même avec la meilleure volonté du monde. « Peut-être, mais tu ne crois pas qu’on sera très vite limitées ? Toi qui t’inquiétais de ne pas pouvoir en prendre beaucoup ou de te faire remarquer… Mon ‘décolleté’ n’est pas illimité. Et on ne manquera pas de nous regarder de travers si on se balade avec des couches déformées. » Répondit-elle en souriant, en songeant que la solution d’Amy ne valait pas vraiment mieux pour le coup. Soit elles en fourraient dans des sacs, soit rien. Savannah ne se baladerait pas avec des talons en-dessous des vêtements. Déjà, comment ferait-elle ça ? Du pointu partout… Ensuite, et puis quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mer 25 Déc - 0:58


Au fond d'elle-même, elle savait que c'était une très mauvaise idée que de mettre des chaussures dans les vêtements, mais comme poussée par une force supérieure qui doit sûrement avoir le nom de « connerie », elle commença à en mettre un dans son décolleté, décision qu'elle regretta rapidement.

La jeune blonde marquait cependant un point concernant le fait qu'elles seraient vite limitées. Elle voulait profiter au maximum de cette opportunité et donc prendre le plus de paire de chaussure qu'elle pouvait, mais elle n'était qu'humaine et surtout, elle avait quelques verres dans le nez, il ne fallait pas non plus s'attendre à un éclair de génie.

«  Hum, pas faux. »

Enlevant les chaussures de son haut, elle se mit à regarder autour d'elle pour tenter de trouver une solution, comme si le fait de tourner sur elle-même en inspectant les lieux allait l'aider, après tout, pourquoi pas. Elles avaient déjà un avantage, c'était qu'elles étaient à deux donc ça pouvait multiplier le nombre de paires qu'elles pouvaient prendre.

«  Bon bah... on prendra des sacs pour transporter tout ça alors. »

Elle aurait tellement voulu être une sorcière et avoir un sac à rallonge dans lequel elle pouvait glisser n'importe quoi sans qu'il ne manque de la place ou qu'elle ne soit encombrée, pour le moment, simple moldu qu'elle était, elle devait se contenter de la méthode classique et de faire son shopping en transportant elle même ses achats, même si en l'occurrence, ce qu'elle allait faire n'était pas vraiment du shopping, ou alors un shopping à cinq doigts.

Elle enleva les chaussures qu'elle portait et les balança dans un coin du magasin, elle les reprendra quand elles s'en iront, rien ne presse. Elle devait se mettre à l'aise pour faire sa sélection, quoi qu'elle n'allait pas faire sa fine bouche, tout ce qui allait lui tomber sous la main, elle le prendrait, pas le temps de réfléchir.

«  Bon, t'es vendeuse, fais ton boulot. » dit-elle en allant s'asseoir sur l'un des sièges qui servaient à l'origine à accueillir de vraies clientes qui comptaient acheter des chaussures.

Croisant ses fines jambes, elle regardait son amie avec un sourire, attendant qu'elle réagisse. Tant qu'elles sont là, autant en profiter et surtout, autant qu'Amy en profite pour avoir un avis d'expert de la part de Savannah. Elle allait prendre toutes les paires de chaussures qui lui tombaient sous la main, oui, mais elle ne voulait pas non plus avoir mauvais goût en prenant n'importe quoi non plus. Oui, c'est assez contradictoire, mais c'est Hopper après tout, pourquoi chercher une logique.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mer 25 Déc - 13:01


Amy admit enfin que son idée n’était pas la meilleure pour transporter les affaires. Si elle voulait emporter beaucoup de paires de chaussures, elle se retrouverait très vite limitée en les cachant en dessous de ses vêtements. La jeune brune se débarrassa donc de la paire qu’elle avait déjà dissimulée sous son haut avant d’acquiescer pour la solution des sacs. Elle ferait donc comme les simples mortels qui venaient dans ce magasin, à la différence que la note finale serait moins salée pour elle qu’elle ne l’était pour les vrais acheteurs. « T’as même la chance d’avoir une ‘porteuse’ supplémentaire qui accepte de t’aider à en prendre plus… T’as vu ça ? Surtout que ce n’est pas dans mes attributions habituelles. » Fit remarquer Savannah qui n’aurait fait l’effort pour personne d’autre et aurait simplement dit au concerné de se débrouiller. Elle acceptait d’aider Amy, mais la jeune brune ne devrait pas pousser le bouchon trop loin non plus. La jolie blonde porterait quelques paires de chaussures uniquement pour lui faire plaisir, mais elle ne se tuerait pas les bras non plus. Disons qu’elle participait juste à ennuyer encore plus sa patronne, car plus de paires disparaissaient, mieux c’était. Amy se mit alors en tête de se glisser dans la peau d’une acheteuse réelle et elle s’installa sur un des sièges prévus à l’essayage de chaussures en demandant à son amie de faire… ce qu’elle faisait tous les jours en somme. Conseiller, aiguillonner, assortir, faire essayer. « T’es pas une vraie cliente, mais tu te mets déjà bien dans la peau d’une petite reine. » Souffla Savannah en souriant pour toute réponse, en référence à l’expression selon laquelle le client était roi, même si Amy ne payerait pas. Par expérience, la jolie blonde n’eut même pas besoin de demander sa pointure à la jeune brune. En un clin d’œil, elle avait su le déterminer. Elle regarda quelques modèles et en ramena plusieurs boîtes à la bonne pointure pour la jeune femme. Savannah sortit une paire d’escarpins noirs bordés de deux rayures blanches au centre de la chaussure. Un modèle très chic, très classe, pas trop haut perché, pour une Amy « plus » distinguée en soirée par exemple… « Ce modèle fait fureur en ce moment, la tendance black&white est bien revenue à l’ordre du jour cet hiver. » Expliqua la jolie blonde à son amie de sa voix d’experte en lui donnant quelques indications sans pour autant en dire trop. Les tenus mixées blanches et noires débordaient dans les allées de magasins. Savannah lui faisait grâce du baratin de conseils et tout le tralala. Amy n’avait pas besoin de ça, contrairement à toutes ces clientes grincheuses et précieuses, pour voir qu’une paire de chaussure lui allait ou non, si elle avait des tenues dans sa garde-robe qui s’y accorderait, ou plus important si elle les aimait. La jolie blonde lui laissa les essayer et marcher à sa guise avec tandis qu’en mode ‘bonne  vendeuse’ activé, elle préparait déjà le modèle suivant. C’était assez drôle comme scène, surtout qu’Amy voudrait surtout prendre tout ce qu’elle aimait, peu importe que ce soit « dans l’air du moment » ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mer 25 Déc - 19:15


L'aide pourtant précieux de Savannah ne lui serait d'aucune utilité, elle en avait pleinement conscience, mais si elle ne profitait pas des services de son amie en tant que vendeuse, ici et maintenant, elle ne risquait pas de le faire dans le futur.

«  Ah bah écoute, j'ai un peu de sang royal en moi. »

Pour bien accentuer son personnage, la jeune Hopper passa une main dans ses cheveux de façon un peu snob. C'était un mensonge, bien évidemment, elle avait autant de royauté en elle que Savannah était brune de nature. Elle suivit son amie du regard voyant qu'elle se dirigeait vers quelques modèles, de là où elle était elle ne voyait pas très bien ce qu'elle choisissait, mais elle lui faisait entièrement confiance. Elle avait tellement de mal à contenir sa joie qu'elle décroisa les jambes et qu'elle les balança d'avant en arrière comme une petite fille qui attendait de déboucher ses cadeaux de noël, on pouvait d'ailleurs considérer que pour le coup, c'était un peu le noël d'Amy en avance, et ayant été très sage cette année, elle avait un accès illimitée à la hotte à chaussure du père-noël.

Lorsque la jeune blonde sortit une paire d'escarpin, c'est les yeux pleins d'étoiles qu'Amy fixa la chaussure. Elle n'en revenait pas face à tant de beauté, ça y est, elle était amoureuse. Oui, amoureuse d'une paire de chaussure, ça pouvait exister, après tout en amour comme à la guerre tout est permit.

«  Magnifique. » c'est le seul mot qui a pu sortir de sa bouche.

Elle avait du mal à s'exprimer pour dire à quel point elle était contente, alors qu'en elle, elle sotait partout et le magnifique qu'elle venait de lâcher, ça ressemblait plus à Cristina Cordula et ses « MA-GNI-FAAAÏÏÏQUE ! » qu'elle ne cessait de dire à chaque fois qu'elle voyait quelque chose de beau. S'emparant de la chaussure qu'elle passa à son pied sans plus attendre, elle ne prit même pas la peine d'essayer de marcher avec pour savoir si ça lui faisait mal au pied ou pas, elle se contenta d'admirer comment la chaussure lui allait. C'était sublime, de toutes les paires de chaussures qu'elle avait, aucune ne rivalisait avec celle-là, en même temps, aucune ne valaient autant que celle là.

«  Je prends. En fait, je les prends toutes. »

Se levant d'un bon, elle alla en direction de la caisse où se rangeait les sacs et commença à prendre tout ce qui lui tombait sous la main, chaussure d'hommes, de femmes, pour enfant, tout y passait, elle venait de se transformer en ras-de-marée. Ras-de-marée Amy.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Sam 28 Déc - 13:59


Savannah se glissa consciencieusement dans le rôle qu’Amy lui demandait. Elle en vendeuse, et la petite Hopper en cliente-reine. Enfin, ce n’était pas très difficile pour la jolie blonde, puisque c’était le genre de situation qu’elle devrait affronter tous les jours. « Vraiment ? Votre sang n’est pas bleu pourtant, majesté. » Répondit-elle en souriant à la remarque d’Amy sur sa royauté. Elle avait lu quelque part un jour que selon les vieilles croyances populaires auparavant, quelqu’un était considéré comme noble si la couleur de son sang était bleue. Ce n’était le cas pour personne évidemment. Savannah ne s’attarda donc pas sur cette parenthèse d’histoire douteuse, Amy n’avait pas besoin de prouver qu’elle était une reine, se prendre pour une petite princesse était déjà un de ses passe-temps favoris. La jeune vendeuse avait préparé plusieurs modèles, dans les plus beaux et les plus chers évidemment, et en présenta un premier à sa petite sœur de cœur, tout en commentant brièvement les tendances du moment comme elle l’aurait fait pour n’importe qui. Amy ne l’écouta bien sûr que d’une oreille, peu intéressée par ses propos, et retrouva bien vite la peau d’une petite fille devant ses cadeaux de Noël en s’extasiant devant une paire de chaussures qu’elle aurait eu du mal à avoir autrement. « N’est-ce pas ? » Renchérit Savannah qui se leva pour lui laisser le soin d’essayer tous les modèles qu’elle voudrait. La jeune brune commença déjà par la paire que lui avait tendue son amie et admira ses pieds comme si elle redécouvrait cette partie-là d’elle. Son enthousiasme grandissant la fit passer à la vitesse supérieure pour prendre toutes les chaussures qui lui tombaient sous la main. Savannah la regarda d’un air amusé. Amy partit prendre des sacs à la caisse pour les remplir. Le magasin se retrouva rapidement sens dessus dessous. « Considère que c’est ton cadeau de Noël avant l’heure. » Lui souffla la jolie blonde tout en se réjouissant de voir la tête de ses collègues le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 31 Déc - 3:41


Si Amy devait faire une liste des meilleures cadeaux de noël qu'on ne lui ait jamais offert, il est clair que celui qu'était en train de lui faire Savannah passait largement devant la maison de poupée qu'elle a eut pour ses 5 et du kit de métier à tisser qu'elle avait eut pour ses 6 ans. En même temps, rien n'était comparable à ça, dévaliser un magasin de chaussure devait être le rêve de toute fille normalement constituées et même si la jeune brune ne passait pas son temps à s'occuper comme toutes les filles normalement constituées, elle n'en reste pas moins une et serait capable de pleurer devant une paire de chaussure, tant par sa beauté que par le manque de crédibilité de la scène qui est pourtant bien réelle. Elle aurait presque envie de demander à la blondinette de la pincer pour vérifier qu'elle n'était pas en train de rêver et qu'elle n'allait pas se réveiller en déprimant que ce soit qu'un rêve, mais elle savait que si elle le faisait, cette dernière se donnerait un malin plaisir à la pincer, cruelle malice quand tu nous tiens.

« Tiens, tu fais les talons et je fais toutes les chaussures plates. Et autres trucs qui me tombe sous la main aussi. »

Pas le temps pour les chichis, pas le temps de dire merci, ce soir, ce serait ça le motto d'Amy. Tendant un sac à son amie qui n'allait sûrement pas la regarder tout faire, elle lui lança un petit regard dont elle seule avait le secret et qui ferait faire faire à n'importe qui ce qu'elle voulait. Elle avait besoin d'aide là, et Savannah étant là, autant profiter de ses bras aussi petits soit-il, ça ne voulait pas dire qu'elle n'avait pas de force, au contraire, ce sera l'occasion de prouver à Hopper qu'on peut être fine mais forte.

« Tu veux pas qu'on fasse un truc ? On se fixe un temps comme 10 ou 5 minutes, voire moins, et celui qui en rapporte le moins aura un gage, n'importe lequel, et il sera obligé de le faire. Je précise que le gage peut se faire dans le magasin ou ultérieurement à l'extérieur comme chez soi, dans la rue, à l'hôtel, à la bibliothèque et j'en passe, mais on devra absolument le respecter ! »

Faire ce genre de marché dans ces conditions pouvait laisser penser que c'était une perte de temps étant donnée qu'il n'y a aucune garantie que la personne à qui on donne le gage, l'honorera. Mais l'un des problèmes qui se posait actuellement était le fait qu'elles soient obligées de rester dans la boutique étant donnée que seul cet endroit avait été coupé par toute sécurité et système d'alarme, Amy était folle,mais pas au point de risquer de se faire prendre, elle avait vu assez de film sur la prison pour savoir que ça ne se finissait pas toujours bien pour des gens comme elle, en général, les gens comme Amy finissait par être la bitch de quelqu'un qui profiterait de son jeune âge pour l'envoyer en mission kamikaze à chaque occasion, quitte à monnayer son corps pour un morceau de savon. Mais elles étaient loin de ça, et encore heureux. Cependant, la jeune adolescence était l'une des personnes les plus proches de Savannah et avait un peu cerné son mode de fonctionnement, elle savait donc qu'elle ne reculait jamais devant un défi et encore moins quand c'était la jeune brune qui le lui lançait.

« Allez Richardson, un petit jeu pour pimenter la soirée, ça te dit ou pas ? » fit-elle en accompagnant sa phrase d'un clin d'oeil.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 2 Jan - 23:57


Cette petite soirée improvisée enchantait finalement Savannah qui faisait d’une pierre de coup : elle ennuyait une patronne trop autoritaire et elle faisait plaisir à une de ses amies. La jolie blonde considérait plutôt Amy comme une petite sœur, mais ça en revenait au même. Les yeux de la jeune brune brillaient de mille feux comme si des joyaux avaient remplacé ses pupilles. Savannah ne s’attendait pas à un tel contentement chez la jeune femme, un cadeau de Noël avant l’heure en quelque sorte. Ne pouvant résister plus longtemps, Amy proposa donc à la blonde de s’occuper des talons tandis qu’elle s’occupait du reste. À elles deux, elles pourraient prendre plus de sacs. La petite Hopper allait se refaire une collection entière et même pour les années à venir. Savannah commença à enfourner en premier lieu la paire d’escarpin qu’elle lui avait proposé, tandis qu’Amy reprit la parole pour proposer un gage. Un temps limite de 5 à 10 minutes où celle qui aurait rempli le plus le sac proposerait un défi n’importe où qu’il soit dans le magasin ou à l’extérieur. Le fait que Savannah devait se taper les talons – qui prenaient plus de place que les plates – lui rendait déjà la tâche plus difficile, mais elle était aussi vendeuse dans ce magasin et savait très exactement comment placer les chaussures dans le sac pour que celles-ci prennent moins de places… même une fois les boîtes enlevées. Les jeux étaient donc plus ou moins à égalité à ce niveau-là. Devant les quelques secondes de silence de la blonde, Amy l’encouragea une nouvelle fois. La jeune vendeuse sortit de ses pensées et hocha positivement la tête. « Excellent idée, tu sais bien que je ne refuse jamais ce genre de défi. Tenu. » Répondit Savannah en souriant. Ça pimenterait en effet un peu plus la soirée. « On va dire cinq minutes. Et dans ces cinq minutes, on rajoute que ce sera uniquement toutes ces chaussures–là que tu prendras et pas une paire de plus. Je ne crois pas que nos bras le supporteraient de toute façon. Alors dans trois, deux, un… C’est parti ! » Lança-t-elle ensuite, en attendant qu’Amy enfourne une première paire de chaussures plates pour être à égalité avec elle qui avait déjà mis des escarpins dans son sac. Les cinq minutes s’écoulèrent rapidement. Les deux jeunes femmes se précipitèrent dans les rayons, sur les étagères, dans la réserve. Elles dévalisèrent une bonne partie du magasin, ce qui provoqua un fou rire général. Cinq minutes d’adrénaline. Une vraie razzia de la caverne rebaptisée du surnom charmant d’AmyBaba. Quel bon sentiment de dépouiller tout ! « Allez viens, le temps est écoulé ! » Appela Savannah qui menaça d’appuyer sur le bouton de rallumage des caméras. Elle attendit qu’Amy sorte devant elle avant d’éteindre le magasin, de réenclencher la surveillance, puis de prendre ses clefs et de filer derrière sa complice du soir. « On comptera à la maison ! » Lui souffla-t-elle pour l’encourager à déguerpir d’ici. La jolie blonde n’habitait heureusement qu’à quelques rues du centre commercial. Elle aida Amy à soulever son sac et les deux furies filèrent aussi vite que leurs poids plumes leur permirent de porter leurs trésors. Et un mini auto-stop avec deux beaux inconnus au passage plus tard (oui elles sont folles, donc elles peuvent), les deux jeunes femmes arrivèrent à bout de souffle à Magnolia, l’adrénaline aux fesses. « On va chez toi ! » Dit-elle à Amy, ne voulant pas tomber sur un membre de sa propre famille et que ceux-ci posent des questions. Elles risquaient moins chez les Hopper puisque les frères n’étaient pas souvent là et au pire des cas, ils ne dénonceraient jamais leur sœur. Quelques minutes plus tard, une fois dans le salon des Hopper, Savannah se posa dans le canapé pour reprendre son souffle. On ne pouvait pas dire qu’elle ne tenait quand même pas à Amy pour avoir fait ça pour elle… « Bon l’heure du verdict a sonné. » Se releva-t-elle, une fois sa respiration normale retrouvée. Savannah vida son sac et compta le nombre de paires au fur et à mesure. Les modèles étaient tous plus magnifiques les uns que les autres et cerise sur le gâteau, elle avait à chaque fois pris soin de prendre la pointure de son amie. Elle regarda ensuite Amy en faire de même de son côté et ironie du sort… Une fois les sacs vides… « 13 chacune. Ça fait déjà un beau paquet ! » Les deux amies avaient exactement le même nombre de paires. Surprise ! Qu’en était-il donc du jeu alors ? Savannah avait déjà une idée. « Bon, puisqu’on a le même nombre, on a qu’à se poser chacune un défi. À toi l’honneur. » L’invita-t-elle donc à se lancer. « Mais d’abord, si tu pouvais aller nous chercher à boire, ça serait top. » Elle n’avait bien sûr pas précisé la boisson, mais Savannah avait la gorge sèche de s’être ainsi pressée entre le centre commercial et la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Mar 7 Jan - 1:45


Elle savait trouver les mots qu'il fallait pour donner envie à Savannah d'accepter son petit jeu. Une fois les règles posées, elles se retrouvèrent dans l'obligation de les respecter, au plus grand désespoir d'Amy. Elle savait qu'elle n'aurait pas pu emporter toutes les paires de chaussures qu'elle l'aurait bien voulu, et encore moins embarquer tout le magasin mais l'espoir fait vivre et la jeune Hopper en était pleine, pour changer de d'habitude (libre à toi de penser ce que tu veux avec cette tournure de phrase qui ne manquera pas d'attirer ton attention (a) ) .

« Brisé, voilà l'état dans lequel mon espoir se trouve. » Elle poussa un soupir pour montrer sa déception et affichait une mine digne d'un acteur de scripted reality qui devrait jouer cette expression.

Mais bon elle savait que quoi qu'elle ferait ou dirait, la jeune blonde ne se laisserait pas avoir et montrerait même beaucoup plus d'entêtement que la jeune adolescente. Une fois le chrono lancé, elle se rendit cependant compte que es règles fiées prenaient tout leur sens Elle n'avait pas l'habitude d'emballer des chaussures, non, à vraie dire, elle n'avait pas l'habitude d'emballer quoi que ce soit si ce n'est que des mecs (humour bonjour).

« Comme un ouragan, la tempête en moi a balayé le passé.» comme l'aurait si bien dit Stéphanie de Monaco, mais là, pire qu'un ouragan, un ras-de-marrée, un trou noir, tout ça multiplié par la force de deux jeunes femmes amoureuses de chaussures.

Ce fut avec un véritable pincement au cœur lorsque la brunette dû quitter les lieux, on aurait dit qu'on lui arrachait sa maison de poupée qu'on venait tout juste de lui offrir, la ramenant ainsi à ses noëls enfantin lorsque Maximiano et Sebastian s'alliaient contre elle pour l'embêter avec ses nouveaux jouets. Elles prirent très vite la route en direction de la maison des Hopper, les bras pleins à craquer. Mais belles comme elles sont, elles ont pu trouver de galants inconnus qui les aidèrent à tout porter. Une fois arrivée, Amy ouvrit la porte à son amie à son amie, déposa les sacs et fit un rapide tour de la propriété afin de s'assurer que ses frères et que Shannon ne soient pas là. Pas que cela l'embêtait, mais si ils ne l'étaient pas, ça aurait été encore mieux. Sans grande surprise, elles étaient bien toutes les deux seules dans la maison, ce qui facilitait beaucoup de choses

« Mais, treize c'est pas un chiffre qui porte malheur ? Pas que je sois superstitieuse, mais j'ai assez la poisse comme ça, non ? »

Parlant de malheur, elle allait devoir effectuer un gage que son amie allait lui donner, étant donné qu'elles étaient toutes les deux à égalité pour le coup. La jeune Hopper commençait vraiment à regretter son petit jeu. D'un hochement de tête, elle se dirigea vers la cuisine où elle sortit un plateau  avec deux verres et sur le plateau en lui-même, y déposa toutes les boissons qu'elle trouvait dans son frigo ou dans ses placards. Avec le temps elle était devenue une vraie pro en la matière d'organisation de plateau et bien qu'elle soit maladroite, bourrée ou pas, elle pouvait tout casser, renverser ou gâcher, mais pas la boisson. La boisson était à Amy ce que l'eau bénite était aux chrétiens.

Mais l'heure n'était pas à la boisson car elle avait beau se triturer le cerveau et tenter d'activer le peu de neurone qu'elle avait ne voyant aucun gage qu'elle pouvait donner à Savannah, enfin, si, elle en avait bien un, mais pas sûre qu'elle accepte, mais bon, joueuse dans l'âme, elle ne dira sûrement pas non.

« Lorsque Charly découvrira l'état de son magasin, tu devras lui dire que tu connais le coupable et la mener jusqu'à cette personne. Le choix de cette personne est libre, tant que ce n'est pas moi bien entendue. Essaie de trouver quelqu'un que t'aimes pas, sinon c'est pas drôle, quoi que  l'inverse serait drôle aussi, à condition que la personne ait un bon sens de l'humour. Et un cœur en fer aussi pour supporter les accusations et la colère de Charly. » Elle lui fit un petit sourire qui la défiait alors qu'elle savait très bien que son amie ne refuserait jamais quelque chose comme ça, tout lui était prétexte à faire tourner Charly en bourrique alors une fois de plus ou une fois de moins, ça ne changerait pas grand chose à la donne.

Elle se prit ensuite un des verres qui était posé sur le plateau avant de se servir un verre de jus d'orange, allons-y doucement pour une fois. La jeune brune leva son verre en direction de son amie avant d'en boire une gorgée, comme si ce geste scellait le gage qu'elle venait de lui lancer.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 9 Jan - 16:45


Savannah accepta les règles du jeu et embarqua le plus de chaussures qu’elle put dans son sac dans le temps imparti. La jolie blonde avait l’habitude de travailler dans le magasin et avait plus ou moins une bonne idée de ce qu’’Amy et elle pourraient emporter. Certaines paires étaient beaucoup plus lourdes que d’autres et vu leur gabarit à toutes les deux, elles n’avaient pas une force infinie. Savannah n’écouta pas vraiment les divagations de son amie avant de quitter le magasin. Elle fit plutôt bien attention de tout bien éteindre et de rallumer les caméras de surveillance avant d’emboîter le pas d’Amy à l’extérieur. Les deux jeunes femmes filèrent vers leurs nouvelles péripéties nocturnes, et après avoir trouvé de bonnes âmes en cours de route pour les ramener sur la courte distance qui les séparaient de Magnolia, elles s’engouffrèrent chez les Hopper. Amy fit un rapide tour de la maison et constata qu’elles étaient seules tandis que Savannah s’affairait déjà à compter les chaussures dans le salon de la jeune femme. Chacune en avait ramené treize paires, ce qui faisait déjà une belle collection à la jeune brune au total. Savannah la regarda amusée lorsqu’Amy partit dans un délire de superstitieux. Elle ne savait pas que son amie croyait en ‘la poisse’. La chance… Il fallait parfois se la donner aussi, et pas en attendant sagement chez soi qu’elle se produise. « Ça dépend des gens, des fois c’est vu comme un chiffre qui porte malheur par certaines personnes et pour d’autres c’est l’inverse. Mais tu t’en fiches, puisque toi tu en as le double, pas treize. » Rappela la jolie blonde à son amie. Elle proposa ensuite à Amy de conclure ce jeu et de lancer son gage, mais après avoir ramené de quoi boire, car Savannah avait la gorge sèche vu leur course nocturne. La jeune femme ramena donc un plateau avec deux verres et différentes boissons. Elle réfléchit ensuite à défi à lui donner. La jolie blonde écouta Amy d’une oreille attentive, elle adorait littéralement le défi qu’elle était en train de lui proposer ! Mettre encore plus Charly dans le flou et lui mener la vie dure… Et bien sûr, Savannah avait déjà trouvé la victime idéale de son petit jeu. Tout serait parfait. Elle n’aurait pas trouvé une meilleure idée ! « Pas de problèmes, tenu. Laisse-moi juste le temps un jour ou deux de le réaliser, mais ça va swinguer ! » Répondit-elle, déjà enthousiaste à l’idée de faire tourner sa patronne en bourrique une fois de plus et surtout… à son insu. Ce serait encore bien plus drôle. Savannah ferait d’une pierre deux coups dans cette histoire, car la personne qui serait la malheureuse victime de ses actes la connaissait très bien également. La jeune femme ne pouvait évidemment pas le faire cette nuit, car si elle prévenait Charly avant le lendemain que le magasin avait été dévalisé, elle serait tout de suite soupçonnée et grillée. C’était désormais au tour de Savannah de lancer un défi à Amy. Elle n’avait rien d’extraordinaire en tête, mais une petite idée qui serait quand même à la mesure de la difficulté que la jeune Hopper lui avait lancé dans son propre défi. La jolie blonde se servit aussi du jus d’orange à défaut de vouloir boire pour s’exploser l’esprit, elle voulait se désaltérer. Savannah trinqua avec Amy pour sceller le gage et réfléchit encore quelques instants à celui qu’elle lui donnerait avant de lui proposer. « C’est bien beau d’avoir toutes ces paires de chaussures, mais ce n’est évidemment pas fait pour rester dans le placard. Cap de les porter chacune au moins une journée entière, y compris les escarpins, même au risque de te faire griller ? » Lança-t-elle alors. Le calcul était facile : une paire par jour pendant vingt-six jours. Le défi ne semblait pas très difficile de premier abord, car Savannah n’avait pas précisé qu’Amy devait sortir de chez elle pour les porter, donc elle ne risquait pas vraiment de se faire choper si elle ne sortait pas dans tout le quartier avec, et surtout pas au centre commercial, même si ce serait un peu de l’antijeu. Mais garder des talons toute la journée au pied… 13 paires sur 26. Elle n’en avait sûrement pas l’habitude. Sans parler des chaussures pour enfants ou pour hommes qu’Amy avait ramené de son propre sac. Pourtant, Savannah savait pertinemment bien que son amie ne pourrait refuser un défi, surtout aussi simple en apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 26 Juin - 1:08


Amy connaissait Savannah et savait qu’elle était experte en la matière lorsqu’il s’agissait de ce genre de délire, elle était d’ailleurs un cran au dessus de la jeune brune, et tant mieux, au moins elle pouvait se consoler en disant qu’elle n’était pas la plus folle des deux et qu’il existait pire qu’elle. Cependant, elle était très fière de son petit gage – qui n’avait rien de petit vu les dégâts que cela pourrait causer – et son sourire exprimait toute la satisfaction qu’elle ressentait. Il ne dura cependant pas très longtemps, juste le temps pour sa chère amie de lui donner son gage à elle. « Mmh… » Elle prit une gorgée de son verre avant de se plonger dans une profonde réflexion, en soit le gage n’avait rien de  très difficile étant donné qu’il ne consistait qu’à porter les chaussures qu’elles avaient récupérés. De plus, Savannah qui était experte en paire de chaussures, avait sûrement prit les plus belles paires et surtout la bonne taille contrairement à Amy qui avait décidé de tout embarquer sur son passage, que ce soit chaussures pour enfants, hommes, orthopédiques, elle n’avait vraiment rien laissé. « J’accepte, mais par contre t’as pas précisé comment je devais les porter, donc si tu vois des chaussures autre part que dans mes pieds, ne soit pas étonnée. » Elle lui fit un petit clin d’œil en levant son verre en l’air comme pour trinquer dans le vide, mais elle avait déjà une petite idée de ce qu’elle allait faire. Elle posa son verre sur la table basse à côté de tout le reste et se leva pour se diriger vers les placards de la cuisine « Attends, pour te montrer ma bonne foi je vais porter une paire de chaussure tout de suite. » Cria-t-elle au loin tandis qu’elle fouillait dans les tiroirs à la recherche de paires de ciseaux et de corde à linge qu’ils laissaient traîner dans la maison pour on ne sait quelle raison. Elle revint au salon le plus rapidement possible, prenant au passage une paire de chaussure pour enfant qui n’était pas très jolie, mais qu’elle avait jugé bon de prendre quand même dans le feu de l’action. Elle déroula un morceau de corde assez grand de la bobine et le passa autour de son cou, avant de l’ajuster pour qu’il ait la même grandeur qu’un sautoir avant de le couper avec la paire de ciseaux. D’une minutie incroyable, elle enfila la paire de chaussure comme des perles et les plaça de façon à ce qu’elles ne se chevauchent pas l’une l’autre, avant de nouer le nœud autour de son cou comme le bijou qu’elle essayait de créer. « Alors, classe ou pas classe mon truc ? » Elle se mit debout pour accompagner le geste à la parole, et fit un tour sur elle-même pour montrer à la jeune blonde toute la beauté de ce petit collier.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 26 Juin - 1:42



Savannah esquissa un sourire devant la façon dont Amy interpréta le défi à sa sauce. La jolie blonde avait bien sûr voulu sous-entendre qu’elle devrait les porter à ses pieds, mais à la décharge de son interlocutrice, elle ne l’avait effectivement pas précisé. Si la jeune Hopper décidait de se pavaner avec une paire de talons se balançant à son sac ou autour de son cou, libre à elle. Ce serait quand même bête de ne même pas les essayer, maintenant qu’elle avait une toute nouvelle collection rien que pour elle. La moitié du salon était envahie de paires de chaussures de toutes sortes. Savannah avait laissé Amy choisir parmi celles qu’elle voulait, en veillant bien sûr à ce qu’elle garde bien celles qui étaient pour enfants. Elle n’avait qu’à mieux regarder en magasin ce qu’elle mettait dans les sacs. « Du moment que tu les portes, ma foi... » Rétorqua la jeune femme, sans se départir de sa bonne humeur. Amy assumerait sans problèmes de les avoir autre part. D’ailleurs, joignant le geste à la parole, la brunette se leva et s’éloigna quelques instants pour se confectionner  un modèle sur mesure pour elle. Elle revint quelques instants plus tard dans le salon où elle exposa sa trouvaille fièrement : une corde autour de son cou, au bout de laquelle pendait deux chaussures. « Stylé sur toi ! Qui sait... une nouvelle mode apparaîtra peut-être dans le quartier… » Donna-t-elle son avis, amusée. Cette petite était folle, mais tellement en adéquation dans son monde de folie. Savannah l’aimait bien, elle ne s’entendait que bien trop rarement avec des gens de l’âge d’Amy, mais la jeune Hopper ne se prenait jamais la tête. C’est pourquoi, au travers de cette activité ludique et certes peu légale, elle avait subtilement empêché sa jeune amie de se bourrer la tête, seule dans le bar de l’hôtel, rempli de vieux pervers. Savannah en connaissait un rayon pour avoir fréquenté l’endroit souvent, sauf que contrairement à Amy, elle était folle sans être inconsciente et savait très bien de qui ou de quoi se méfier quand il le fallait. La jeune Hopper passait le plus clair de son temps à rêvasser, dans l’insouciance du moment. Savannah avait parfois la crainte qu’il lui arrive des ennuis un jour, si ce n’était déjà fait d’ailleurs. « Comme dirait un certain Louboutin, tu pourras entretenir un rapport assez charnel avec tes souliers comme ça. » Cita la jolie blonde, dont les références n’étaient évidemment pas des grands auteurs de prix Nobel de littérature (fallait pas trop lui en demander, lire c’était pas trop son truc), mais plutôt les grands noms de la mode. Cette formulation plairait sûrement à la jeune brune. Savannah sourit de nouveau et termina ensuite le verre que lui avait apporté Amy quelques instants plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 26 Juin - 2:38


Le moins que l’on puisse dire était que la jeune Hopper ne manquait pas d’inventivité et lorsqu’il s’agissait de se faire remarquer ou de faire des choses qui sortent de l’ordinaire, elle savait y faire. Si seulement elle pouvait mettre autant d’énergie dans ses cours et ses révisions et non dans sa bêtise qui ne cessait de grandir contrairement à sa culture, le monde serait tellement plus beau, enfin, ses professeurs seraient tellement plus contents et craindraient moins chaque copies qu’elle se décidait à rendre, ce qui devait arriver deux ou trois fois tous les trimestres. Malheureusement il ne fallait pas trop lui en demander, soit elle s’investissait dans les cours, soit elle continuait à redoubler de créativité dans ses délires et entre une vie joyeuse et un avenir stable mais stressant, la jeune adolescente avait fini par faire son choix. A ses risques et périls, mais elle avait tout de même fini par trancher. « Tu penses que je devrais déposer un brevet là-dessus ? Non parce que j’ai pas envie qu’on me pique mon idée. » Pour qu’on lui pique son idée, encore fallait-il qu’on y pense, mais étant donné qu’elle devait être la seule sur cette terre à être dotée d’un cerveau pareil, elle n’avait aucun souci à se faire concernant les droits d’exploitations de son petit gadget. « Louboutin hein ? Comme le dirait l’animal dans Le roi lion, ‘regarde au-delà de ce que tu vois’. Je vois une pile de chaussures, je pense que dans ma cuisine y a une corde à linge, je fais la connexion vite fait bien fait. » (Savannah au moins elle peut se permettre de citer du Louboutin.) Ce n’était certes pas aussi glorieux que de citer une citation d’un créateur connu, mais Amy avait décidé de faire avec les moyens du bord et de prendre Le roi lion comme référence, après tout, chacun son truc. Elle se rassit de la façon la plus gracieuse possible avant de pousser légèrement les choses qui encombraient la table et de prendre son verre par la même occasion, avant d’y poser ses pieds qu’elle fit croiser, comme si de rien n’était. Elle savait que ce n’était pas le genre de comportement à adopter en présence d’invités, mais il s’agissait ici de Savannah, et Savannah était non seulement plus qu’une invitée, mais elle était également plus qu’une amie, et ça, ça n’avait pas de prix. Et elle aura déjà vu Amy dans toute sa splendeur alors bon, une manière déplacée de plus ou de moins, quelle importance.
 

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy Jeu 26 Juin - 3:51



À peine Amy avait-elle une idée bien à elle en tête, qu’elle s’imaginait déjà déposer un brevet pour la fixer. Elle ne perdait pas le nord sur les droits d’exploitation, la petite ! « Je ne crois pas que ce sera nécessaire. » Répondit Savannah, non pas pour lui casser ses rêves mais pour la rassurer sur le fait que bien peu de gens risquaient de lui piquer une idée aussi saugrenue. La jolie blonde cita ensuite un grand créateur de mode qui avait plus ou moins laissé entendre que les chaussures faisaient partie intégrante d’une personne, enfin pour les vraies fanatiques de ces conneries, entendons-nous bien. Ce n’était pas parce que Savannah travaillait dans une boutique de chaussures qu’elle faisait partie de celles qui suivaient aveuglément les tendances. Elle se tenait simplement au courant pour conseiller au mieux les clients, rien de plus. À voir Amy, entourée de sa paire autour du cou, la jeune femme n’avait pu s’empêcher de se remémorer cette citation. Les chaussures collaient parfaitement au corps de la jeune Hopper, dans le sens métaphorique du terme. Évidemment, c’était sans compter sur sa répartie naturelle, l’Amy à l’état pure, qui fonctionnait toujours avec les moyens du bord mais n’en était pas moins efficace. Le roi lion… Elle pourrait bien jouer le rôle de Rafiki justement, ce vieux singe un peu dans son monde, qui se perdait dans ses pensées tout en comportant une once de sagesse. « Tu as de bonnes inspirations. » Sur la conclusion de cette belle phrase hopper-ique et pendant qu’Amy prenait ses aises chez elle, Savannah décida qu’il était temps pour elle de rentrer. Les deux s’étaient bien amusées et avaient bien déliré dans le magasin mais toute bonne chose avait une fin. La nuit avait déjà bien avancé et la jolie blonde devait bosser le lendemain. Si tout avait un temps pour rire, elle devait également rester un minimum sérieuse devant sa jeune amie. « Je vais rentrer. Essaie quand même de les épargner la première fois que tu les mettras. On ne pourra pas dévaliser le magasin chaque semaine. » Plaisanta-t-elle, en se levant et en rassemblant ses paires de chaussures à elle dans un sac. Finalement, Savannah se rétracta et choisit de tout laisser à Amy. C’était mieux ainsi. À cause du vol, on risquait sûrement de venir regarder en premier lieu chez les employées de toute façon, alors autant que la jeune brune en profite. « Et si tu veux refaire une sortie comme ça, fais signe. » Dit-elle en souriant de nouveau et en s’éloignant vers la porte d’entrée. Façon subtile de dire à Amy qu’elle pouvait l’appeler n’importe quand, malgré la fierté de la brune. Ce serait toujours préférable que de la retrouver à moitié ivre morte, seule, dans un bar paumé. Sur ces réflexions plus raisonnables, Savannah fit un dernier signe à son invitée avant de sortir et de fermer la porte derrière elle pour prendre le chemin de sa propre maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Very Bad Girls | Amy

Revenir en haut Aller en bas

Very Bad Girls | Amy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» 07. Girls running wild
» Who run the World (girls)
» 01. Girls just wanna have fun !
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-