Partagez|

Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 24 Nov - 22:30


Unconditional, unconditionally, I will love you



 Cela faisait bien deux jours que Nate et Lily ne s’étaient pas parlés. Depuis leur discussion à propos de Heathcliff dans la chambre de cette dernière en fait. Nate sentait sur le moment que sa fierté était bête et déplacée mais d’un autre côté, il sentait aussi que sa sœur lui en voulait beaucoup alors ça l’avait un peu incité à ne pas aller vers elle et à faire le premier pas. C’était bien simple, ils se croisaient dans la maison, mais elle ne le regardait même plus, ne lui adressait pas la parole. Lily avait l’air tellement forte. La colère du jeune homme s’était déjà dissipée une heure après qu’il avait quitté la chambre de sa sœur et pourtant il n’en faisait rien. Cela ne semblait pas toucher Lily. Il savait bien que si, qu’elle ne voulait juste pas le dire ou le montrer parce que c’était sa nature. Lui non plus d’ailleurs, il ne se laissait que très rarement aller à montrer ses sentiments devant les gens du coup lorsqu’on voyait les deux enfants Evans, on pouvait presque croire qu’ils se fichaient complètement l’un de l’autre et de ne pas se parler. C’était tout autre en réalité. Nate ne voulait pas brusquer sa sœur et risquer de lui parler alors qu’elle avait encore de la rancune envers lui. Comment pourrait-il lui en vouloir ? Il ne s’en voulait pas d’avoir abordé le sujet parce qu’il le fallait, il s’en voulait juste de la sa tournure. Nate était resté cloitré dans sa chambre tout l’après-midi, couché dans son lit comme en hibernation et lorsque sa mère était venue lui dire que le dîner était prêt, il avait décliné l’invitation en inventant un mal de ventre imaginaire. Il n’avait aucune envie de manger, aucune envie de sortir de son lit et de sa chambre, aucune envie de se retrouver autour d’une table avec Nathan, Katlina et Lily. Couché sur le ventre et au dessus de sa couette, Nate avait son coussin sur sa tête de sorte à n’entendre aucun bruit qui pourrait potentiellement le déranger. Il n’avait aucune envie de bouger ou de sortir et c’était tant mieux, parce qu’il n’en avait absolument aucune intention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Lun 25 Nov - 2:00

Ça faisait deux jours. Deux looooongues journées que Lily avait demandé à Nate de quitter sa chambre. Qu’ il l’avait fait et qu’ils ne s’étaient pas adressés la parole depuis. Deux jours que Lily lui en voulait. Elle était en colère contre lui ! Qu’il ait osé venir empiéter dans son intimité pour la questionner sur ses sentiments. Elle détestait qu’on la force à parler de ce qu’elle considérait comme son jardin secret. Et non seulement elle n’aimait parler de certaines choses qui ne concernait qu’elle, mais quand il s’agissait de ses sentiments amoureux, c’était pire que tout. Alors certes il s’agissait de Nate, oui lui avait des droits sur elle que personne d’autre n’avait, mais ce n’était pas une raison pour la mettre dans cette situation. Elle s’était sentie humiliée.

La vérité était qu’elle n’était pas en colère contre Nate mais plutôt contre elle-même. Elle n’assumait pas ses sentiments, elle refusait tout ce qu’elle avait pu ressentir pour Heathcliff, et le fait que son frère vienne la mettre devant le fait accompli était incroyablement gênant. Elle se haïssait d’avoir été découverte à rougir comme une adolescente devant son premier flirt.

Lily faisait donc la gueule à son frère. Ça impliquait plus un mot échangé, mais plus un seul regard non plus. Elle évoluait dans cette maison comme s’il n’existait pas. Elle le croisait dans les couloirs sans se défaire de son air froid et inaccessible, elle mangeait en face de lui sans lever une seule fois la tête de son assiette, alors qu’en temps normal elle passait son temps à chercher son regard pour échapper aux disputes des parents.

Tout était fade, terne. L’ambiance encore plus pesante que d’habitude, les plats n’avaient plus de saveur, sa vie avait encore mois de sens. Elle sentait ses tripes se serrer chaque fois qu’elle passait près de lui. Dès qu’il était là son cœur battait à mille à l’heure, elle n’attendait qu’une chose : qu’il lui adresse la parole. Mais elle ne le faisait pas et elle dépérissait chaque fois un peu plus. Elle ne supportait plus cette distance avec son frère. Tout était plus dur sans lui. Elle avait déjà la terre entière sur son dos, sans son allier de toujours ça n’allait pas être possible.

Tout cela semblait exagéré, Lily ne pouvait pas aller si mal pour une dispute de deux petits jour, mais il est impossible d’imaginer à quel point on peut s’attacher à une personne lorsqu’elle est la dernière autour de nous en qui on ait confiance. Elle s’attachait à son frère comme à une bouée de sauvetage et sans lui elle ne pouvait que couler (a).

Le pire dans tout ça était qu’elle était persuadée que si son frère n’avait pas rompu les hostilités c’est qu’il lui en voulait. Il ne devait pas supporter l’idée qu’elle puisse avoir des sentiments pour son meilleur ami.  Elle l’avait déçu et peut-être ne lui pardonnerait-il jamais d’avoir craqué pour le seul garçon sur lequel elle ne devait pas.

Ce soir là, lorsqu’elle arriva à table son frère n’était pas là. Elle l’avait pourtant entendu rentrer, aurait-il pu ressortir sans qu’elle ne s’en rende compte ? Elle aurait voulu questionner ses parents, savoir pourquoi il ne venait pas dîner, ce qu’il se passait… mais elle se refusait à leur parler de lui. C’est son père qui lui demanda si Nate allait bien. Elle répondit qu’elle ne savait pas et qu’elle s’en moquait. Ils comprirent que quelque chose n’allait pas mais le ton renfrogné de Lily leur passa l’envie d’approfondir le sujet. Comme chaque fois lorsqu’il y avait un problème ils enterraient la discussion pour ne pas à avoir à l’affronter. La nourriture avait du mal à passer dans la gorge nouée de Lily et elle abrégea le repas, repartant dans sa chambre sans prendre de dessert.

C’était trop dur à supporter. Tant pis si elle devait mettre son égo de côté, tant pis si Nate choisissait de la rejeter et lui demandait de quitter sa chambre comme elle l’avait fait deux jours plus tôt. Quoi qu’il se passe elle devait aller lui parler. Elle couru à la cuisine farfouiller si elle trouvait un gâteau. Petits, lorsque l’un des enfants était puni de repas ou de dessert par leur mère l’autre se débrouillait toujours pour lui apporter quelques douceurs en douce. Lily se moquait de savoir ce qu’il avait raconté aux parents, elle savait bien qu’il n’avait refusé de descendre à cause d’une quelconque maladie ou autre raison farfelue. Une assiette avec une tarte au citron à la main, elle se rendit devant la porte de Nathanaël et inspira profondément avant d’oser frapper à sa porte. Elle toqua tellement timidement qu’elle dû toquer une deuxième fois, plus fortement, pour pouvoir se faire entendre. Lorsqu’elle entendit la voix de son frère de l’autre côté elle appuya fébrilement sur la poignée et poussa la porte.

L’image de Nate  affalé sur son lit et ses traits tirés n’avaient rien de réjouissant. Elle se retrouva plantée au milieu de l’a pièce, comme une con avec sa tarte dans la main, ne sachant pas vraiment quoi faire ni quoi dire. Alors elle fini par lâcher la question la plus importante à ses yeux :

« Tu m’en veux encore ? »

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Lun 25 Nov - 21:13

Nate était toujours couché dans son lit. Il n’avait pas bougé d’un seul cheveux et avait les yeux fermés. Il était tellement dans son monde qu’il n’avait même pas entendu toquer la première fois, ce n’est qu’au deuxième coup qu’il entendit comme un bruit sourd en travers de son coussin. Que lui voulait-on encore ? Ne pouvait-il donc pas avoir la paix dans cette famille et cette maison ?! Il grommela que la personne qui avait toqué pouvait entrer. Il pensait que c’était sa mère, essayant de le convaincre de descendre manger un petit quelque chose ou essayer au moins histoire qu’il n’ait pas faim dans la nuit. Et il savait déjà ce qu’il allait lui répondre s’il avait raison : ‘‘ Merci mais, non merci.’’ Ou alors ça pouvait aussi être son père. Peut-être s’était-il inquiété que Nathanaël ne descende pas dîner ou tout simplement qu’il avait comprit qu’il y avait un problème bien plus grave que de simples maux de ventre. C’était plutôt facile d’amadouer sa mère, son père, beaucoup moins. Nathan pensait encore comme un adolescent, de ce fait il connaissait pas mal de combine et repérait plus facilement les attitudes inhabituelles de leurs enfants. « Tu m’en veux encore ? » Nathanaël releva la tête de son coussin, les cheveux en vrac, les yeux à moitié endormis. Ce n’était ni sa mère, ni son père mais Lily. Il se tourna pour la voir et s’assis sur son lit en regardant l’assiette qu’elle avait à la main. Ca lui rappelait l’enfance lorsque l’un se faisait disputer et que l’autre venait à sa rescousse pour l’aider contre l’avis autoritaire de Katlina ou de Nathan. Même s’il avait l’air très apetissant, ce bout de gâteau ne finirait pas dans l’estomac du jeune homme.

Ce dernier était bien trop noué pour autoriser Nate à manger quoi que ce soit aussi bon que ça a l’air de l’être. Mais, pourquoi lui demandait-elle s’il lui en voulait ? Sa colère avait cessé moins d’une heure après qu’il soit retourné dans sa chambre et après le silence de Lily, il pensait que c’était elle qui lui en voulait à mort et ne voulait plus lui parler. D’un côté cela le rassura et d’un autre, ça lui semblait vraiment stupide. En gros, pendant deux jours le frère et la sœur ne s’étaient pas parlé en pensant que l’autre lui en voulait ? Nathanaël n’avait jamais supporté que sa sœur et lui se fassent la tête : ils formaient un groupe, un duo uni envers et contre tous et même leurs parents. Ca avait toujours fonctionné comme ça, bien que souvent, Nathanaël avait regretté de ne pas avoir prit la défense de sa sœur devant ses parents et surtout sa mère, il estimait que si elle avait besoin de lui il répondrait toujours présent. Ils s’étaient fait la promesse jeunes, qu’ils ne se laisseraient jamais tomber et même ci cela datait de bien des années, cette parole et lui tenait à cœur et il voulait l’honorer peu importe quel en serait le prix. Haussant les épaules, ses yeux trouvèrent ceux de sa sœur : « Non. » Il n’avait pas besoin d’étoffer et de faire tout un roman émouvant pour lui dire qu’il l’aimait, qu’il ne voulait plus qu’ils se fassent la tête et encore moins qu’ils ne se parlent pas comme durant ces deux derniers jours. Ce n’était pas nécessaire mais il savait que si Lily le demandait, il le ferait.

« Et toi ? » demanda-t-il alors bien moins certain. Il lui en avait voulu pour avoir éprouvé des sentiments forts pour son meilleur ami quant à elle, elle lui avait reproché d’entrer dans sa vie privée sans qu’elle ne l’y ait invité, bref.. Ils étaient à ex aequo en quelque sorte. C’était une question un peu conne maintenant qu’il y réfléchissait à deux fois. Pourquoi serait-elle en ce moment même, dans sa chambre, avec une part de tarte au citron dans une assiette qu’elle tenait à la main si elle lui en voulait encore ? Peut-être aussi qu’elle voulait reprendre la conversation là où ils l’avaient laissé hier mais ça, c’était vraiment la dernière des dernières suppositions. Pourquoi reprendre une dispute d’y a deux jours comme si rien ne c’était arrêté juste pour continuer à se chamailler inutilement ? Sa sœur ressentait quelque chose pour Heathcliff ? Eh ben .. Voilà quoi? Ca ne se commande pas ces trucs et Nathanaël aurait du le comprendre tout de suite. Il était bien placé pour le savoir en plus. Il savait une chose : si Lily et lui ne s’adressaient plus la parole en long terme, la maison allait vite devenir une sorte de prison dont il voudrait s’échapper le plus souvent possible et peut importe où il irait pour ça. Déjà que c’était pas la fête à la maison chez eux, manquerait plus qu’ils refassent la guerre mondiale. Nate tenait bien trop à sa sœur pour ternir et gâcher le relation à cause d’un truc aussi con.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Mer 27 Nov - 4:09

Quand elle ouvrit la bouche son frère finit enfin par redresser la tête pour la regarder. Il ne devait pas se douter que ça serait elle. Plutôt logique vu qu’elle l’ignorait depuis deux jours. Il s’assit sur son lit et posa son regard sur sa sœur, qui se sentit à ce moment terriblement fragile. Il haussa les épaules.  « Non. » Elle souffla intérieurement de soulagement. Nate ne lui en voulait pas. Il l’aimait toujours et ils allaient pouvoir reprendre leur relation là où ils l’avaient laissé. Elle ne serait plus seule dans cette maison. « Et toi ? » Elle lui répondit laconiquement « Non. » Certes elle lui en avait voulu, mais maintenant qu'ils se retrouvaient face à face elle voulait juste que cette vilaine histoire s'efface. « Je m’en veux à moi de ressentir ça. » pensa-t-elle. Elle resta plantée avec sa tarte dans la main avant de se décider à la poser sur le bureau. Elle n’en avait plus besoin, la tarte n’était qu’un prétexte. Même si elle espérait lui donner l’envie de la dévorer d’ici la fin de la soirée.

Elle fit quelques pas vers son frère dans l’intention de venir s’asseoir à ses côtés mais hésita... La dispute avait laissé quelques traces et elle se sentait gênée de s’imposer. Alors elle lui demanda l’accord de venir le rejoindre, comme si elle se trouvait dans la chambre d’un inconnu (non je suis pas en train de dire que je rejoints les inconnus dans leurs lits Arrow ) « Je peux ? » Après l’assentiment de Nate elle ôta ses chaussure et grimpa sur son lit. Appuyée contre le mur elle ramena ses genoux vers sa poitrine et les entoura de ses bras.  Elle restait cette fille en retrait et peu accessible, se protégeant derrière des silences et des positions de replis, toujours cachée derrière une mèche de cheveux, un vêtement un peu trop large ou des genoux repliés contre elle.

Lily ne savait pas quoi dire. Elle voulait aborder la question, parler de ce qui les avaient séparés la première fois, mais c’était un sujet un peu trop délicat et elle ne savait pas comment se lancer. Elle se dit qu’une parole maladroite risquait d’à nouveau les plonger dans le silence de ces deux derniers jours. « Je n’ai pas fait exprès tu sais. » Ce qu’elle voulait qu’il comprenne par-dessus tout c’est qu’elle n’avait pas fait ça consciemment, qu’elle ne voulait pas le blesser en choisissant son meilleur ami. Au contraire, elle avait lutté pour refuser la moindre miette de ce sentiment qui la faisait se dégoûter elle-même. « Je m’en veux mais… je sais pas, c’est plus fort que moi. » Elle rougit et enfonça sa tête dans ses bras pliés sur ses genoux. Si son frère lui en voulait, c’était de toute façon bien moins que la façon dont elle-même s’en voulait. Elle ne se pardonnait pas de ne pas pouvoir contrôler ses sentiments. C’était une sensation terrible de se dire que l’on était à la merci de son côté irrationnel.

« Je m’en veux mais… je sais pas, c’est plus fort que moi. » en prononçant cette phrase elle savait qu’elle commençait déjà à mettre des mots sur ce truc qu’elle ressentait depuis un peu trop longtemps et qu’elle avait jusque là nié. Elle savait que ces mots en apporteraient forcément de nouveaux, toujours plus indiscrets. Mais elle se retenait depuis tellement de temps, qu’au fond, même si elle devait passer le moment le plus humiliant de sa vie, ça devait sortir.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Jeu 28 Nov - 0:16


Nathanaël acquiesça lorsqu’elle demanda si elle pouvait s’asseoir. Ca faisait d’ailleurs bizarre qu’elle le demande. D’habitude, ils toquaient à la porte et une fois que l’un était dans la chambre de l’autre il faisait un peu ce que bon lui semblait genre se jeter sur le lit sans rien d’mander à personne, regarder un peu partout,.. Bref, normal quoi mais vu qu’ils étaient encore un peu froids l’un envers l’autre, ça avait aussi son sens. Lily recula au fond afin d’avoir le mûr dans le dos, et replia ses jambes jusqu’à sa poitrine en disant qu’elle ne l’avait pas fait exprès, que c’était plus fort qu’elle; qu’elle n’avait pas choisi en gros et qu’elle pouvait rien faire d’autre que de subir ses sentiments tout comme lui. Il la comprenait en un sens. Il était même plutôt mal placé pour parler vu la situation dans laquelle il était pendant toute sa jeunesse côté sentiments et tout ça. « Oui je sais » Il se tourna un peu vers elle pour la regarder. Elle était là mais avait l’air ailleurs . C’est comme si physiquement elle était juste à côté mais mentalement, elle était vraiment loin, incoercible et pourtant, Nate n’avait qu’à tendre le bras pour la toucher. « Je t’en veux pas »

Nate se recula à son tour et se posa juste à côte de sa sœur, contre le mûr lui aussi jambes croisées sur le lit. Elle avait l’air vraiment mal et sur le moment, c’est comme si cela c’était transmis au frère de cette dernière. Voir sa sœur ainsi le rendait triste et c’est surtout dans ce genre de moment qu’il regrettait de ne pas arriver à dire les mots magiques  ‘Je t’aime’ alors qu’il savait que ça la réconforterait après la surprise. Dès fois il se demandait comment ils seraient aujourd’hui l’un envers l’autre s’ils avaient été proches depuis toujours. On connait tous ce frère et cette sœur, qui passent tout leur temps ensemble à rire, à discuter, qui ne se décollent jamais l’un de l’autre, qui se font des câlins et des bisous à longueur de journée, bref… Une relation fusionnelle. En seraient-ils là aujourd’hui ? Non, mais rien ne serait pareil si c’était le cas. Nathanaël aimait leur relation telle qu’elle l’était et qu’elle l’avait toujours été. Pas besoin de scène ou de phrases cucul la praline, pas besoin de traîner l’un sur l’autre toute la journée, de tout se raconter et de ne pas avoir de petits secrets, pas besoin de montrer son amour dégoulinant devant plein de gens et en publique. Les deux Evans étaient pudiques et c’était l’un de leur plus grand point commun à eux deux, qu’ils tenaient de leur mère probablement.

Nate regarda devant lui quelques instants comme si cela allait lui apporter des réponses mais rien. Ce n’était pas tellement le silence qui le gênait mais cet éloignement entre lui et Lily, comme si chacun d’eux était d’un autre côté de la voie ferrée et qu’ils ne pouvaient se retrouver. Ca pesait beaucoup, surtout sur son moral. Sans ses petites manies et rigolades avec Lily, la maison semblait bien triste, morte et terne. Son monde était comme une glace qui n’avait plus aucun gout, la vie lui paraissait amer. D’un coup, sans dire un mot, Nate passa son bras autour de Lily pour lui montrer que c’était bien oublié et mis aux oubliettes et la rapprocha un peu de lui par la même occasion. Il l’aimait, sa sœur, il n’arrivait juste pas à le lui dire. Peut-être un jour.. Oui, peut-être.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Jeu 28 Nov - 22:41

Lorsqu’elle avoua, encore une fois, peut-être encore un peu plus clairement, qu’elle ressentait quelque chose pour Heathcliff elle s’attendait à ce que Nate la reprenne, encore. Certes la colère était passée, mais elle était prête à entendre un long serment sur le fait qu’elle ne pouvait pas éprouver ça pour lui. En fait, c’est tout autre chose qui sortit de la bouche de Nate. « Oui je sais » « Je t’en veux pas ». Son frère s’approcha d’elle, et elle le regarda. Elle posa sa tête sur ses bras posés sur ses genoux, mais elle l’avait tournée sur le côté de manière à ce qu’elle voir son frère.


Elle le regardait, le détaillait même, sans aucune envie de parler. Elle avait juste envie de rester là, à côté de lui, en silence. Les enfants Evans connaissaient le silence. Ils avaient su l’apprivoiser. Alors que la plupart des gens ne supportaient pas les moments silencieux, étaient mal à l’aise avec, s’obligeant bêtement à parler, eux le côtoyaient souvent. Ils pouvaient rester des après-midi entières l’un avec l’autre, sans dire un mot. Lily s’installait sur le lit de son frère et dévorait des livres pendant que lui vaquait à ses occupations. Ils se sentaient bien, ça changeait des cris et des disputes. Le calme était apaisant. La différence était qu’en règle générale, lorsqu’ils partageaient les silences, ils étaient ensemble, tous les deux dans leur bulle, loin de tout le reste. Cette fois c’était différent, Lily ne savait pas trop s’ils étaient ensemble ou non. Elle ne savait plus vraiment où ils en étaient. C’est alors que Nate lui donna la réponse. Il passa son bras autour de ses épaules et la rapprocha de lui. Un petit sourire naquit sur son visage et elle posa sa tête contre lui.

« Nate… » Elle ne voulait pas briser ce moment où il venait de lui pardonner, mais elle avait besoin de lui expliquer. « Tu te rappelles quand je me suis battue avec Claire… C’était parce qu’elle m’avait dit que je l’aimais. Que j’aimais son frère. » Elle avait toujours la tête posée sur l’épaule de son frère. Elle ne voulait pas bouger, c’était plus facile de parler sans le regarder.  « Laisse-moi parler s’il te plait. » Elle ne voulait pas que son frère l’interrompe. Elle voulait que tout sorte enfin, pour ne plus rien lui cacher. « Je… Je crois que tout a commencé avec l’accident. Je l’ai détesté, je l’ai haï. Tu ne peux pas imaginer à quel point. Mais d’un autre côté… Il savait tu comprends. Je me suis sentie reliée à lui depuis ce jour là ! Comme s'il était le seul, en dehors de toi, qui pouvait comprendre.» Elle n’avait jamais prononcé ces mots. Elle ne parlait pas de l’accident. Jamais. Avec personne. Ça lui faisait bizarre, mais elle voulait continuer. Il devait tout savoir. « ça fait quelques mois que je me suis rendue compte que quelque chose se passait, que ma relation n'était plus pareille avec lui. Mais je ne savais pas pourquoi. Jusqu’à… jusqu’à ce que Claire me fasse tout comprendre. » Elle qui normalement était silencieuse, elle qui ne parlait jamais de ses sentiments, jamais de ses histoire, ne pouvait à présent plus s’arrêter de lui dire la vérité. Comme si elle était obligée de finir ce qu’elle avait commencé. « Ce n’est pas que je veux un truc avec lui, je sais qu’il ne se passera jamais rien, que c’est impossible. J'ai lutté crois moi, je me suis détestée de ressentir ça. Je sais qu’il n’est pas fait pour moi, que je ne suis pas assez bien pour lui et que je dois absolument passer au dessus de tout ça, mais quand je le vois je me sens tellement attirée par lui… Pourtant parfois je le hais encore tellement !! » Elle avait fini son histoire. Elle se mura à nouveau dans le silence, attendant fébrilement une réaction de son frère.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Ven 29 Nov - 0:53

Quand sa sœur prononça son prénom, Nate pencha légèrement la tête dans sa direction, continuant de regarder devant lui et l‘écouta. Elle parlait de Claire et du fait qu‘elles s‘étaient battues parce que cette dernière lui avait dit que Lily avait des sentiments pour Heathcliff. A ce moment là Nathanaël entre-ouvrit la bouche afin de dire quelque chose mais Lily l‘en empêcha en lui demandant de la laisser terminer ce qu’elle voulait dire. Il referma donc la bouche et l’écouta attentivement lui expliquer qu’elle le détestait d’abord à cause de l’accident et qu’ensuite elle s’est sentie en confiance et tout ça parce qu’il était le seul à savoir hormis Nate. Il la comprenait sur ce point là parce qu’il avait ressenti la même chose -sans les sentiments amoureux xD- depuis ce moment. A partir de ce moment là, les deux Evans seraient pour toujours liés à Heathcliff peu importe ce qui arriverait et forcément, ça les a tous rapprochés plus ou moins. Au début c‘était bizarre et difficile, de traîner ensemble en faisant comme si de rien n‘était, Tessa restait sa meilleure amie. Il repensa sur le coup à l‘accident. Il ne se souvenait de quasiment rien entre l‘alcool et le choc aussi pendant que la voiture dérapait et partait en vrille. Il n‘en avait que des brides et très souvent, il en faisait des cauchemars et se réveillait en plein milieu de la nuit en sueur. Il se voyait dans la voiture en train de rire aux éclats , en chantant avec Lily et Tessa alors que Heath conduisait en tapotant au rythme de la batterie sur le volant. Après tout était noir. Nathanaël se souvenait juste s‘être réveillé et avoir vu le visage de sa sœur en sang, Heathcliff immobile à l‘avant, et Tessa pareil.
Ce souvenir resterait à jamais le pire qu‘il pouvait avoir et celui qu‘il n‘oublierait jamais même s‘il essayait de s‘en forcer. Comment oublier le jour où on aurait pu perdre sa sœur et son meilleur ami en même temps dans un accident de voiture et où on a perdu une amie chère ? Sans oublier tout ce que cela impliquait avec. « […] je ne suis pas assez bien pour lui » Nathanaël tourna alors la tête vers sa sœur. Elle ne le regardait pas, la tête posée contre son épaule et lorsqu’elle eut fini, elle laissa à nouveau flotter le silence dans la pièce. Pourquoi se voyait-elle ainsi ? Pourquoi ne voyait-elle pas à quel point elle était exceptionnelle ? « Moi aussi je me suis senti comme si on était liés les uns aux autres depuis, mais ne dis pas que tu n’es pas assez bien pour lui parce que c’est faux » Il ne voulait pas non plus l’encourager dans ses sentiments pour son meilleur ami, mais le fait qu’elle se sous estime l’agaçait profondément. Lily est une fille tellement.. Fragile et forte à la fois même si elle ne le montre pas, elle mérite quelqu’un qui l’aimerait pour ce qu’elle est et aimerait toutes ses facettes sans exception.
Depuis l’accident de voiture, c’était comme si Heath était un peu plus rentré dans la famille, Nate le considérait comme un frère comme jamais et depuis cela n’avait pas changé. Ensembles, ils formaient le groupe des trois mousquetaires, des âmes liées pour l’éternité par l’atrocité de leurs actes. « Tout ce que je veux c’est ton bonheur mais… » il laissa quelques secondes passer, cherchant ses mots. Ce n’était pas aussi simple que cela en avait l’air. « J’ai juste du mal à accepter..Ca me passera. » En tout cas il l’espérait vraiment. Il ne voulait pas se retrouver ‘déchiré’ entre les sentiments de Lily et le comportement de Heathcliff qui avait fait que sa sœur ressentait ce qu’elle ressent pour lui. « T’as fait quoi pendant ces deux jours sinon ? » vu qu’ils ne s’étaient pas adressé la parole il ne pouvait pas savoir et, il voulait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Sam 30 Nov - 3:18

Nathanaël ne dit pas un mot, il la laissait parler sans l’interrompre. Lily n’avait jamais voulu croire les psychologues qui lui disaient que parler libérait. Elle était sûre que si quelque chose n’allait pas elle devait le garder pour elle, que plus il y avait de monde qui le savait et plus il y avait de risques que la chose s’ébruite et que par conséquent ça tourne mal. Elle avait également la désagréable sensation que tout ce qui était exprimé devenait incroyablement réel, comme si tant qu’elle n’en avait pas parlé elle avait le pouvoir de ne pas le faire exister. Le fait que Claire et Nate sachent pour Heathcliff et qu’elle soit en train d’en parler rendait les choses cruellement 'présentes'. Maintenant elle ne pouvait plus le nier comme elle l’avait fait pendait ces longs mois. Malgré toutes ses convictions, Lily était en train de tout raconter, et, aussi incroyable que ça puisse paraître à ses yeux, ça lui faisait du bien. C’était la plus dure des choses à avouer à son frère, mais elle ne pouvait s’empêcher de se sentir libérée. Comme si désormais, une fois de plus, son frère allait l’aider à porter tout ça. Il avait toujours fait ça, il l’aidait à porter ses fardeaux, quels qu’ils soient.

Elle se tue, et Nathanaël fini par reprendre la parole. « Moi aussi je me suis senti comme si on était liés les uns aux autres depuis » Elle se demandait si Heathcliff pensait pareil. Il se montrait parfois tellement peu touché par tout ce qui était arrivé, qu’elle se demandait souvent s’il lui arrivait d’encore souffrir de cette situation. Elle savait qu’il était du genre à ne rien montrer même si ça bouillait en lui, mais c’en était parfois tellement troublant qu’elle allait jusqu'à se poser la question de savoir si tout cela n'était pas que du vent pour lui, si lui aussi se sentait lié aux Evans, qui eux coulaient complètement depuis l’accident. « mais ne dis pas que tu n’es pas assez bien pour lui parce que c’est faux » Elle ne put s’empêcher de laisser se dessiner sur son visage un petit sourire en coin. Son frère avait saisit dans tout son discours LA phrase qui trahissait son mal être. Elle s’étonnait chaque jour un peu plus de sa capacité à la comprendre. Lily était insaisissable pour les gens du quartier, elle passait pour une fille inaccessible, trop mystérieuse, trop ‘bizarre’. On avait presque peur de lui parler, par crainte de n’avoir en échange qu’un visage terriblement austère (ce qui était souvent le cas, certes). Même ses amis les plus proches avaient du mal à la comprendre. Certains, comme Aaron, James ou Lou y arrivaient parfois. Nate, lui, tombait juste comme s’il était en face de lui-même. « Tu dis ça parce que je suis ta sœur. » Elle savait que malgré ce qu’il ne disait pas il l’aimait, et que quoi qu’elle fasse il l’aimerait toujours. Elle était persuadée que de toute façon il la surestimait, ayant une bien meilleure image que ce qu’elle était vraiment. Un image que lui seul pouvait avoir, bien différente de celle qu’avaient les garçons d’elle, et plus particulièrement les garçons comme monsieur O’Conell dont l’égo dépassait la couche d’ozone.

Son frère reprit la parole « Tout ce que je veux c’est ton bonheur mais… » Il avait l’air de ne pas savoir dire les choses. Ce mais ne présageait rien de bon. « J’ai juste du mal à accepter.. » « tu m’étonnes que tu aies du mal à accepter » pensa-t-elle. Elle-même ne l’acceptait pas encore. « Ca me passera. » Elle se redressa et par la même occasion de détacha un peu de son frère. Ils avaient sans doute eu leur quota de câlin pour toute la semaine. Voir toute l’année. « J’espère que ça me passera avant toi. Fais pas d’effort pour accepter tout ça, parce que ça n’ira pas plus loin. Je vais réussir à contrôler tout ça et ça sera vite une vieille histoire ridicule. » Il était hors de question que Lily se laisse aller à ces sentiments stupides. Elle essayait tant bien que mal de verrouiller son cœur depuis toutes ces années, ce n’était pas pour craquer bêtement maintenant. Il fallait qu’elle arrive à s’endurcir encore pour pouvoir se maitriser.

Son frère fini par aborder un sujet un peu plus léger. Ils en avaient bien besoin. « T’as fait quoi pendant ces deux jours sinon ? » « J’ai tourné en rond, j’ai pleuré la tête enfoncée dans mon coussin pour pas que tu m’entendes, j’ai tapé contre les murs à m’en faire mal, j’ai hurlé en silence, je m’en suis voulu d’éprouver ça et haïe de te faire souffrir, j’ai regretté chaque mot que je t’avais dit et n’ai pas supporté ce fossé entre nous… » mais elle haussa juste les épaules. « Rien de spécial. J’ai pas eu trop de cours… » Elle avait surtout séché « Enfin, j’ai pas trop été quoi. Sinon ben… Pas plus. Et toi ?? »

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 1 Déc - 23:26

En voyant un sourire se dessiner sur le bout des lèvres de sa sœur, Nathanaël fit de même, heureux d’avoir réussi à la faire sourire. Et puis c’est surtout que ces deux derniers jours, à chaque fois qu’il l’avait croisée, sa sœur avait eu l’air complètement blasée, comme si tout lui passait au dessus de la tête mais triste aussi derrière cette façade de ‘je m’en fous’. C’était tout sa sœur. Il la connaissait pratiquement par cœur maintenant et puis, ils réagissaient souvent de la même manière bien que du côté de Nate c’était surtout plus calme et discret. Des deux enfants Evans, Lily était l’extravagante et lui l’impassible. Ou en tout cas c’est l’image qu’il voulait donner même si ce n’était pas toujours le cas. Le jeune homme avait toujours eu horreur qu’on arrive à décrypter chacune de ses pensées, chacun de ses sentiments et ressentis mais lorsque c’était sa sœur c’était différent. Il savait qu’elle le comprenait, qu’elle lisait en lui comme dans un livre ouvert et écrit en caractère cinquante quatre. Des fois même ça l’arrangeait beaucoup. Lorsqu’il n’avait vraiment le moral, qu’il n’avait pas envie d’ouvrir la bouche ou de polémiquer, Lily le comprenait aussi et elle ne l’en forçait pas. Ils restaient dans le silence complet tout en sachant qu’ils étaient là l‘un pour l‘autre. Ils n’avaient nullement besoin de parler, de combler le vide comme la plupart des gens, le simple fait qu’ils soient ensembles même sans parler réussissait généralement à les soulager d’un poids. « Tu dis ça parce que je suis ta sœur. » Nathanaël leva alors les yeux au ciel en souriant tout de même. Elle avait le don de chercher la petite bête elle aussi et il aimait cette facette de sa personnalité bien que des fois elle l’agaçait « Je dis ça parce que c’est la vérité Lily »

Le jeune homme retira son bras des épaules de sa sœur et écouta sa réponse. Il ne savait pas trop si elle était persuadée de ce qu’elle disait et essayait de le convaincre aussi ou si elle essayait plutôt de les convaincre tous les deux.. Il savait que tout ce qu’elle lui avait dit était vrai : qu’elle ne voulait pas ressentir ça et qu’elle ne l’avait pas cherché mais malheureusement Nate savait aussi que plus on essayait de s’éloigner d’une personne et d’oublier ses sentiments pour elle, plus ils deviendraient forts. C’est un peu le principe du désir interdit. Le désir interdit c’est quoi ? C’est bien simple, c’est lorsque nous sommes attirés par quelque chose que nous ne pouvons ou ne devons pas avoir. C’est bien connu qu’un individu veut toujours ce qu’il ne peut pas avoir sinon ce serait beaucoup moins drôle. Nate ne se sentait que trop touché par cette théorie de par les sentiments qu’il avait éprouvé pour Scarlett. Il avait souvent essayé de se dissuader qu’il fallait qu’il l’oublie, qu’il tourne la page mais en essayant de se forcer, il ne faisait que plus y penser et du coup ça rendait la tache bien plus difficile qu’elle ne l’était déjà. Ouais, les jeunes Evans ont l’air d’avoir le tic pour se mettre dans des situations impossibles lorsque cela concerne leurs cœurs.

Nathanaël décida de ne pas rétorquer à ce qu’elle venait de dire, préférant de loin mettre le sujet de côté et ne plus en parler, y penser ou quoi que ce soit d’autre. Il voulait plutôt savoir ce que sa sœur avait fait durant ces deux jours mais ça non plus, ça ne semblait pas très glorieux. Elle lui expliqua qu’elle n’avait pas eu trop de cous, se reprenant ensuite en disant qu’il devait bien l’avoir compris : elle avait plutôt évité d’y aller bien qu’elle en avait. Elle lui retourna alors la question. Alors.. Qu’avait-il fait durant ces deux jours ? Hm.. Dormir, manger un peu, dormir, aller marcher. Rien de plus glorieux en vérité. Nathanaël était loin d’être une personne spécifiquement ‘forte’ mais lorsque lui et sa sœur se disputaient, il l’était encore moins et tout motivation de quoi que ce soit disparaissait de son corps et de son esprit. « Comme d’habitude, pas grand-chose » Il pensa alors à l’ambiance qui avait due régner au dîner. Même sans y être, il aurait donné n’importe quoi pour pouvoir observer cela. Ca devait être un mélange d’embarras et de tension entre Nathan, Katlina et sa sœur bref, une vraie pièce de théâtre bien comique. Son ventre gargouilla alors comme s’il criait famine et qu’il lui ordonnait d’avaler quelque chose. Sa main se posa instinctivement dessus alors que son regard s’accrocha à celui de sa sœur. Il lança dans un fin sourire : « Je crois que j’ai un peu faim. » Sans blague ? C’est ça qui se passe quand on mange dix fois moins que d’habitude. D’un côté il avait un petit creux et d’un autre, il n’avait aucune envie de se lever et d’avaler quoi que ce soit. Quel dilemme cornélien qui s’offrait à lui..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Mer 4 Déc - 1:31

« Je dis ça parce que c’est la vérité Lily » Elle ne le croyait pas une seconde, mais n’avait pas vraiment envie de le contredire. Quoi qu’elle dise il lui dirait qu’elle était belle, qu’elle était bien, qu’elle valait encore quelque chose… Le contraire de ce qu’elle pensait, donc.

Elle commenta encore une fois ses sentiments envers Heathcliff et son frère ne répondit pas. C’était la fin de ce sujet. Après dès mois à se mentir à elle-même - et par conséquent à tous les autres - sur tout ça c’était enfin sorti, elle avait pu le dire à celui à qui elle ne voulait rien cacher. « Au fait. » juste une dernière chose. « Je t’en supplie ne lui dis rien. » Ils étaient meilleurs amis et même si c’était un sujet sans doute un peu trop délicat pour être abordé elle n’avait aucune envie que l’idée d’aller en parler à Heath travers l’esprit de Nathanaël. Elle s’était suffisamment sentie humiliée d’en parler à son frère, alors face au principal intéressé, c’était juste inimaginable.

Puis on changea de sujet et Lily se détendit. Tout redevint « comme avant » avec son frère. « Comme d’habitude, pas grand-chose » Cette réponse ne lui convint guère. Lily avait, depuis trois ans, la désagréable sensation que s’il était si mal c’était de sa faute à elle. Elle avait toujours pensé que si elle n’était pas là il aurait su se remettre de l’accident comme l’avait fait Heathcliff. Que bien sûr il aurait été triste de toute cette histoire, mais qu’il arriverait à vivre avec et à sourire bien plus qu’il ne le faisait aujourd’hui. Lily elle était sans arrêt au fond du trou, et son frère essayait de l’en tirer, encore et toujours. Elle se disait donc, en toute logique, qu’elle le maintenait dans cet état de tristesse au lieu d'en favoriser sa sortie. S’il ne voyait pas à longueur de journée sa sœur dans cet état lamentable peut-être irait-il mieux aujourd’hui. Plus elle y pensait plus elle était sûre de la véracité de tout ça. Peut-être que si elle n’avait pas été là il aurait passé sa journée à s’amuser, comme n’importe quel gars de son âge. Pire, au plus profond de la déprime elle se disait parfois que le mieux pour tout le monde aurait été qu’elle parte ce jour là avec Tessa. Nate aurait été triste mais il s’en serait probablement mieux sortit en se disant que là où elle se trouvait elle était bien, plus en tous cas que de la voir dépérir sous ses yeux.

Un gargouillement la tira de ses pensées noires et elle regarda son frère avec un petit sourire. Monsieur-je-n-ai-pas-faim tu parles. « Je crois que j’ai un peu faim. »

« Aaaah ? » Elle se leva comme une flèche et partit chercher la tarte au citron. L’assiette en équilibre sur sa main à plat elle vint la faire passer sous le nez de son frère comme pour lui faire envie. « huuuummmm la bonne tarte ! » dit-elle en plaisantant. Finalement elle se rassit à ses côtés. « Sérieux, mange-en ! Tu fais de la peine là. » Elle disait ça sur le ton de la rigolade, mais au fond ce n’était pas totalement faux, il n’avait rien avalé depuis bien trop longtemps et elle avait envie de le revoir avec son appétit habituel.


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Mer 4 Déc - 23:26

Comment pourrait-il lui en parler ? Il avait déjà bien trop du mal à avaler la nouvelle pour en discuter avec qui que ce soit. Déjà de le faire avec Lily était vraiment bizarre, mais alors Heathcliff ! Nathanaël avait certes du mal à comprendre pourquoi sa sœur ressentait ça pour lui, mais en règle générale Heathcliff plaisait toujours aux filles et c’était sans doute dû au fait qu’il avait une façon d’être ainsi que des manières qui faisaient bien comprendre qu’il n’était pas n’importe qui. La confiance en soi, l’assurance c’Est-ce qui plaisait aux filles et son meilleur ami en avait à revendre. C’était quelqu’un d’assez charismatique et le jeune Evans était bien placé pour savoir que les filles étaient loin d’y être insensibles. D’habitude il ne s’en souciait pas, ça l’amusait presque de voir avec quelle facilité il parvenait à se dégoter des admiratrices ou des prétendantes sauf dans deux cas. Premier cas : Annie McCormick. En effet, Heathcliff était sorti avec elle, ils avaient même manqué d’avoir un enfant mais après de nombreuses péripéties, ils avaient rompu enfin plus ou moins puisque Heathcliff était parti et que le bébé avait été perdu d’une certaine manière. Nate n’aimait pas trop la tournure qu’avait prit leur relation et c’est pourquoi il avait essayé d’être présent pour Annie et pour la soutenir parce que non seulement elle avait perdu son bébé, mais son petit ami au passage. Bien que le jeune Evans n’avait jamais vécu ça, il savait ce que c’était que d’avoir l’impression que le monde entier se retournait contre nous pour nous pousser à bout et nous faire craquer. Et deuxièmement : lorsque la fille en question s’appelait Lily Evans et que c’était sa sœur. Elle était pourtant une grande fille maintenant, capable de prendre ses propres décisions, d’avoir le béguin pour qui elle voulait, d’aller où elle le voulait et pourtant, le côté protecteur de Nate l’empêchait de la voir comme la femme qu’elle était devenue. Pour lui elle serait toujours la petite sœur qu’il protégeait des grands à l’école, qu’il rejoignait dans sa chambre après les disputes familiales juste pour lui montrer qu’il était là, .. En bref, Nate ne comptait pas en parler. A qui que ce soit. « Ce n’était pas dans mes intentions » Certes, les deux jeunes hommes se connaissaient depuis tellement longtemps et par cœur, mais ce n’était pas pour autant qu’ils n’avaient aucun secret l’un pour l’autre parce qu’il faut bien se l’avouer, tout le monde à son petit jardin secret.

Alors que son ventre s’était manifesté pour attendre quelque chose qui lui était dû -de la nourriture- Lily s’était levée du lit comme une fusée en attrapant une assiette qui était posée sur le bureau du jeune homme. Sur le coup, il resta un peu subjugué. Quand est-ce que cette assiette était arrivée dans sa chambre et plus précisément sur son bureau ? Qui l’avait apportée ? Et comment avait-il fait pour ne pas le voir ? Vue la réaction de sa sœur, ça devait probablement être elle qui, en le voyant pas au dîner, avait décidé de lui ramener quelque chose. Ce n’était pas la première fois qu’elle le faisait, c’était leur petit rituel depuis qu’ils étaient hauts comme trois pommes. « huuuummmm la bonne tarte ! » La jeune femme agita alors l’assiette sous le nez de Nate comme pour le charrier et le narguer de la bonne odeur de tarte mais sans le laisser y toucher. Sadique, la petite sœur n’empêche. « Sérieux, mange-en ! Tu fais de la peine là. » Sadique et gentille en plus de ça. Nate se laissa tout de même aller à sourire parce qu’il fallait avouer que sa sœur trouvait toujours des trucs improbables à dire ou à faire, ça faisait d’ailleurs parti de son côté imprévisible qui le surprenait bien souvent. « T’es vraiment gentille quand tu t’y mets toi » Répondit Nate dans un demi sourire en mode ‘sympa de te foutre de ma poire’ . Il prit l’assiette et coupa un premier morceau avant d’ajouter : « Merci » pour la tarte bien entendu. Nathanaël était juste bien là, dans sa chambre, avec sa sœur fraichement réconciliée, une part de tarte comme il les aime. Tout était parfait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Ven 6 Déc - 16:06


« Ce n’était pas dans mes intentions » Cette réponse n’était pas étonnante. Lily ne pouvait pas imaginer que son frère en parle avec Heathcliff. Mais maintenant qu’il commençait à y avoir des personnes au courant elle avait peur que le bruit se repende. Certes il y avait peu de chances que Claire ou Nate en parlent, mais ce genre de rumeurs courait tellement vite que maintenant que la boite de pandore avait été ouverte elle devait s’attendre au pire.

Mais pour l’heure il fallait reléguer le sujet au second plan. Quand elle entendit que son frère avait faim elle partit chercher la tarte qu’elle avait ramené et lui donna envie « T’es vraiment gentille quand tu t’y mets toi » Elle se mit à rire, il faisait une de ces têtes !! Il finit par manger un bout de la tarte. Lily était ravie, s’il mangeait c’est qu’il allait déjà beaucoup mieux. Elle était contente que l’orage soit passé. Elle le laissa déguster sa tarte et se coucha sur le lit, en travers pour ne pas empiéter sur la place à Nate et les jambes à l’extérieur. En bas des éclats de voix commençaient à se faire entendre. Il y avait visiblement encore un point de discorde entre les parents Evans. Lily, comme à son habitude verrouilla ses oreilles, s’enferma dans sa bulle. Elle faisait semblant de ne rien entendre, ça faisait tellement parti de son quotidien qu’elle considérait tout ça comme quelque chose de normal à présent. Elle refusait d'y prêter attention.

« Nate... T’en es où dans le boulot tout ça ? » Elle ne savait pas exactement ce qu’il faisait ou allait faire maintenant qu’il avait fini ses études pour la simple et bonne raison qu’elle abordait très rarement le sujet, de peur qu’il lui dise qu’il allait partir. Elle ne voulait pas se retrouver toute seule, mais elle savait qu’il aurait sans doute des opportunités plus intéressantes s’il s’éloignait de ce quartier. C'était angoissant pour elle alors elle en parlait peu, mais le temps passait et il allait bien falloir qu'elle accepte sa réponse un jour ou l'autre. Ils étaient tous les deux et avaient un peu de temps à passer ensemble, c'était le moment idéal pour aborder ce genre de sujet.

« Et moi je suis en dernière année et je ne sais pas ce que je veux faire de ma vie… » Quant à elle, elle s’était orienté vers la littérature parce que c’est ce qui lui plaisait, l’une des seules choses qui l’attirait et pour laquelle elle était douée. Mais maintenant ? Elle se retrouvait en troisième année et ne savait ce qu’elle allait bien pouvoir faire dès qu'elle aurait son diplôme …

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 8 Déc - 15:41

Le jeune homme sourit en entendant sa sœur rire. Ca faisait deux jours, deux longs jours qu’il ne l’avait pas entendue et ça lui faisait un bien fou. Elle n’était peut-être pas heureuse certes, mais au moins elle n’était pas malheureuse et c’était déjà ça de gagner pour l’instant présent. Malheureusement ce moment, leur moment, fut un peu souillé par des cris aigus qui se firent entendre au rez-de-chaussée de la maison. Nathan et Katlina se volaient à nouveau dans les plumes et se cherchaient des noises. Le repas avait pourtant eut l’air de bien se passer puisque Nate n’avait rien entendu, bien couché sous son coussin bien douillé. En même temps, les repas étaient toujours assez silencieux mais ça n’avait rien à voir avec le fait qu’il n’y avait aucune engueulade en cours, plutôt que les deux parents la mettait en pause le temps que leurs enfants disparaissent ailleurs pour la reprendre de plus belle. A quoi bon essayer de le cacher de la sorte si c’est pour ensuite se crier dessus tellement fort à en faire éclater les vitres de toute la maison ? C’était quelque chose que Nathanaël ne comprendrait jamais. D’un côté il se disait que ce serait peut-être mieux pour ses parents de se séparer une bonne fois pour toute, qu’ainsi chacun irait mieux et donc Lily et lui pourraient aussi l’être. D’un autre, il ne s’imaginait pas ses parents divorcer, devoir aller chez l’un puis chez l’autre, de ne plus les voir ensembles sous le même toit,.. De ne plus former une famille. Enfin, pour le côté symbolique de la chose parce que soyons honnête, même maintenant leur famille ne ressemblait plus à grand-chose. Katlina et Nathan avaient sans doute été amoureux à une époque, mais le temps les avait rattrapés et plus cela avançait, plus leur relation se dégradait. Aujourd’hui ce n’était plus de l’amour qu’ils se vouaient mais de la colère et de la haine, une haine qui n’avait cessé de grandir à cause d’un engagement prit trop tôt. Surement que s’ils n’avaient pas eut Nate ni Lily, à l’heure d’aujourd’hui ils ne seraient plus ensembles. C’était désolant de voir ses parents se déchirer de la sorte et encore plus de faire comme si de rien n’était quand leurs enfants étaient dans les parages. Une fois la tarte finie, Nate se leva et reposa l’assiette sur le bureau, en en profitant pour mettre un petit fond de musique qui n’était pas trop fort mais assez pour couvrir les cris de Nathan et Katlina. Il retourna sur son lit et se coucha comme Lily, à côté d’elle lorsque cette dernière lui demanda où il en était côté boulot. Pas bien loin à vrai dire. Le jeune homme haussa les épaules : « Je devrais chercher un job, même si ce que pour un temps et pas définitif histoire de me faire un peu d’argent mais en ce moment j’ai vraiment la tête ailleurs pour aller donner des cv.. » Ca faisait bien longtemps maintenant qu’il aurait dû ‘vraiment’ commencer à se chercher du travail et même si au début il avait eut de bons retours, il avait perdu toute ambition. De plus, il savait qu’il devrait travailler pour avoir assez d’argent de côté et déménager, c’est d’ailleurs quelque chose dont il voulait parler à Lily parce que même si son futur lui semblait flou dans sa tête, il y avait bien une chose qui était claire et nette : il ne laisserait pas sa sœur. « Et moi je suis en dernière année et je ne sais pas ce que je veux faire de ma vie… » Le jeune homme continua de regarder le plafond, même si comme ça, ça pouvait sembler grave pour lui peu de choses l’étaient encore. « T’as encore le temps pour te décider , ça presse pas » répondit-il afin de la rassurer même s’il savait que ça marcherait très modestement. « Regarde, moi j’ai fini les études depuis un bon moment et j’ai pas de boulot non plus » rigola-t-il bien que la situation n’avait rien de drôle. « Dis Lily, je voulais te demander quelque chose.. » Commença-t-il alors « Imaginons -et ce n’est qu’une hypothèse- qu’un jour j’ai assez d’argent pour déménager avoir mon appartement ou ma maison à Magnolia.. Tu viendrais avec moi ? » Il continuait de regarder le plafond, ne souhaitant pas faire face au regard ou aux expressions de sa sœur. « Parce que pour moi c’est impensable de partir d’ici en sachant que je te laisserais seule avec eux » ajouta Nate avant de se taire complètement. De toute manière, ce n’était qu’un projet flou parce que c’était loin d’être envisageable pour l’instant, très loin même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 15 Déc - 15:15

Nate haussa les épaules « Je devrais chercher un job, même si ce que pour un temps et pas définitif histoire de me faire un peu d’argent mais en ce moment j’ai vraiment la tête ailleurs pour aller donner des cv.. » Lily savait à quel point ça pouvait être chiant de faire ce genre de choses. Depuis qu’elle travaillait au Mac Do elle comprenait ce qu’était le monde du travail, l’obligation de se lever même sans aucune envie contrairement aux cours de la fac qu’elle séchait allègrement. Elle devait sourire aux clients même si elle n’en avait aucune envie, et devoir travailler en ayant la tête pleine de problèmes c’était bien peu agréable, mais elle avait décidé de se faire un peu d’argent et essayait de tenir bon.

« T’as encore le temps pour te décider , ça presse pas. Regarde, moi j’ai fini les études depuis un bon moment et j’ai pas de boulot non plus » Son frère eu un petit rire mais elle se contenta d’une moue peu convaincue. Certes son frère n’avait pas de travail mais il savait au moins dans quoi il voulait se lancer. Elle allait bientôt être diplômée sans même savoir ce qu’elle voulait faire comme métier. Et puis elle avait tellement d’estime pour son frère qu’elle savait qu’il allait s’en sortir quoi qu’il arrive. Elle avait totalement confiance en lui et savait qu’il trouverait un travail dès qu’il en aurait envie. Pour elle tout était différent… Elle n’était pas capable de faire quelque chose de bien de sa vie.

« Dis Lily, je voulais te demander quelque chose.. » Elle fronça les sourcils, se demandant encore quel sujet délicats ils allaient encore devoir aborder. « Imaginons -et ce n’est qu’une hypothèse- qu’un jour j’ai assez d’argent pour déménager avoir mon appartement ou ma maison à Magnolia.. » Elle commençait à s’affoler intérieurement, son frère était en train de penser à les quitter. Elle n’allait plus pouvoir vivre avec lui, elle se retrouverait seule au monde… « Tu viendrais avec moi ? » « OUF » « Parce que pour moi c’est impensable de partir d’ici en sachant que je te laisserais seule avec eux »

Nate continuait à regarder le plafond et le silence se fit dans la pièce. Lily se redressa un peu et s’appuya sur son coude. Elle détaillait le visage de son frère. « Bien sûr que je te suivrais. » dit-elle comme une évidence. Elle se demandait si c’était des paroles en l’air ou s’il envisageait vraiment de partir avec elle. Au fond ce qu’il était en train de lui dire c’est ce qu’elle avait toujours voulu. Du moins depuis que tout commençait à dégénérer sous le toit des Evans. Elle se recoucha sur le dos. « Je m’imagine trop, on serait tranquille tous les deux, sans papa ou maman sur le dos… On ferait nos petites courses, notre petite cuisine… On passerait des soirées tranquilles devant la télé, avec juste le son de la télé » « et pas de cris. » « devant un programme que j’aurais choisi bien évidemment » dit-elle en souriant pour l’embêter.  

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 15 Déc - 15:52

Il est vrai qu’indépendamment du fait que Nate n’avait pas de job et donc pas assez d’argent de côté, il commençait sérieusement à penser à la possibilité de déménager et de s’acheter un chez-soi où il vivrait confortablement avec sa petite sœur. Ce n’était en aucun cas une tentative de rébellion envers ses parents ni même une manière de les blesser, juste qu’il commençait vraiment à grandir et qu’il était temps qu’il avance et quitte le domicile familial. Il savait aussi que si Lily n’habitait plus ici avec Katlina et Nathan sur le dos, elle aurait plus de possibilité de se sentir mieux et libre et donc de se remettre de la sphère infernale et douloureuse dans laquelle elle s’était enfermée. Nathanaël se disait aussi que voir sa sœur vraiment heureuse serait le meilleur cadeau de Noël qu’il pourrait avoir mais c’était loin d’être gagné et malgré son enthousiasme, il était forcé au fond de lui d’accepter que ce ne serait pas pour cette année. Alors que Nate regardait toujours le plafond, mains croisés sur son ventre, il vu du coin de l’œil Lily se redresser sur ses coudes en lui disant que c’était évident qu’elle le suivrait. Sa réponse le rassura et lui réchauffa le cœur. Cette journée si mal débutée, si mal continuée et qui se terminait sur une bonne note de la sorte, rien de mieux pour le remettre de bonne humeur. Lily lui expliqua alors qu’elle les voyait trop à faire la cuisine, les courses sans avoir ni les tics et les tocs maniaques de leur mère sur le dos, ni l’humour et le peu d’irresponsabilité de Nathan dans les pattes. C’est sur que dit comme ça, ça faisait rêver. Nate se demandait toujours comment ses parents avaient-ils pu être amoureux et se marier. Ils étaient complètement différents l’un de l’autre, à l’opposé même. Sa mère était maniaque et psychorigide alors que son père prenait tout à la rigolade et ne donnait pas l’impression d’avoir vraiment des responsabilités. Le jour et la nuit. Et lorsque sa sœur ajouta qu’elle choisirait évidemment le programme tv, Nate rit l’air de dire ‘nan mais tu rêves éveillée toi !’ c’était la meilleure ça, bien sur que ce serait à LUI de choisir ce qu’ils regarderaient. C’est le plus grand des deux après tout (a) « Mettre le bordel si on en a envie, choisir si on veut commander ou se faire à manger, faire ce qu’on veut quand on le veut. » ajouta celui-ci d’un air presque rêveur. C’était loin cette perspective mais elle lui donnait tellement envie que cela lui apportait toute la motivation et l’ambition nécessaire pour avoir la force d’écrire et de poster des cv dans le but de décrocher n’importe quoi qui lui ferait réunir la somme adéquate. « Et tu rêves si tu crois que c’est toi qui va choisir l’émission de télé ! » ajouta celui-ci afin de lui répondre. C’était juste bien là, avec elle , en retrouvant leurs instincts enfantin et sournois dont-ils avaient le secret à imaginer la vie parfaite qu’ils pourraient vivre en dehors de cette maison, juste eux deux. Il laissa passer quelques secondes de silence et ajouta : « En fait, ça fait longtemps que j’y songeais et je t’avoue que j’en ai déjà discuté avec un agent immobilier.. Mais rien de vraiment formel hein ! Il m’a juste montré quelques annonces. » dit-il pour la rassurer. Il ne voulait pas non plus qu’elle s’imagine que ce serait pour ce mois-ci que tout était déjà programmé etc.. De toute façon le temps qu’il réunisse tout ce qu’il fallait pour un bon déménagement, les maisons que lui avait montrées l’agent immobilier seraient certainement déjà achetées ou louées. « Je suis sur que tu me rendrais chèvre » murmura-t-il avant de se mettre à rire. Toutes les méthodes étaient bonnes pour essayer de faire sourire sa sœur et ce serait déjà une grande récompense pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Jeu 19 Déc - 2:17

Quand elle dit qu’elle choisirait le programme il eut un petit rire comme pour se moquer d’elle. Mais elle savait très bien que si elle avait envie de regarder quelque chose il la laisserait faire. Parce qu’au fond il lui laissait bien faire ce qu’elle voulait. Plus jeunes le programme télé avait souvent été cause de disputes. Petits ils se disputaient comme des poissonniers pour savoir qui aurait la télécommande, mais Lily était têtue et son frère souvent trop gentil, il lui cédait juste pour ne pas qu’elle pleure, ou alors dès qu’il entendait les pas de maman Evans pour éviter les esclandres. Un peu plus grand il jouait sur le fait qu’il était « le grand » alors qu’elle n’était qu’une enfant, mais bien qu’il ne l’avouerait surement pas il suffisait généralement d’un regard un peu triste de Lily pour qu’il cède. Elle n’était pas manipulatrice mais s’amusait souvent à ça, juste pour rigoler, et parce que c’était agréable de le voir faire ce qu’elle avait envie. Sauf que parfois Nate tenait vraiment à son programme et il ne cédait pas à son petit manège parce qu’au fond il savait que ce n’était que du cinéma.

Quant ils vivraient tous les deux le choix du programme télé n’allait pas être le seul truc cool. « Mettre le bordel si on en a envie, choisir si on veut commander ou se faire à manger, faire ce qu’on veut quand on le veut. » Au fond ils étaient terriblement banals. Tous les adolescents ne rêvaient-ils pas de ça ? La différence est que leur histoire était sans doute plus dramatique que les autres et que leur liberté serait par conséquent sans doute plus salvatrice. « Et tu rêves si tu crois que c’est toi qui va choisir l’émission de télé ! » Elle se redressa et se tourna vers son frère pour qu’il puisse voir son visage et se mit à faire une mine de chat de Shrek (a), arrondissant les yeux et laissant tomber les sourcils et la bouche pour tenter de l’attendrir. Elle testait sa future technique, elle voulait voir s’il lui disait qu’elle pourrait choisir. Après la réaction de son frère elle se laissa à nouveau tomber sur le lit. Le silence se fit. Elle gesticula à côté de lui pour se mettre sur le ventre et une fois tournée s’appuya sur les coudes pour se surélever un peu.

« En fait, ça fait longtemps que j’y songeais et je t’avoue que j’en ai déjà discuté avec un agent immobilier.. Mais rien de vraiment formel hein ! Il m’a juste montré quelques annonces. » Les yeux de Lily s’agrandirent comme des soucoupes. ! « Oh… » lâcha-t-elle surprise. Son frère avait déjà cherché un appartement … Même s’il n’y avait rien de formel ça voulait dire qu’il y avait suffisamment pensé pour se renseigner auprès d’un agent immobilier et ça c’était vraiment énorme. "T'as intérêt à me tenir au courant !!" Il avait déjà consulté un agent immobilier sans rien lui dire, elle voulait être au courant de ce qu'il allait se passer.

Elle se laissa tomber encore une fois sur le lit, cette fois toujours sur le ventre. « Je suis sur que tu me rendrais chèvre » murmura-t-il avant de se mettre à rire. C’était sûr qu’elle allait le rendre chèvre ! Elle se mit à sourire. « T’auras pas intérêt à m’embêter aussi ! » Elle tendit le bras au maximum, s'étirant pour aller attraper le coussin qui était plus haut, puis elle en donna un coup à Nathanël en rigolant avant de serrer le coussin dans ses bras et poser sa tête pour qu’il ne puisse pas le prendre. Elle ferma les yeux « Je vais dormir là ! » Elle enfonça encore plus sa tête dans le coussin, et dit de sa voix étouffée « Mais je te laisse mon lit si tu veux, j’ai la flemme d’aller jusqu’à ma chambre. » Elle cacha son sourire dans le coussin.


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Sam 21 Déc - 11:52

Sa sœur se redressa sur le lit en un mouvement et fit ce qu‘elle faisait depuis toujours : elle tentait de l‘émouvoir. Depuis combien d‘années exactement usait-elle de ce procédé contre son frère et cela peu importe la circonstance ? Il se souvenait que durant leur enfance, il se plait souvent à ses volontés et cela pour l‘unique raison qu‘elle le prenait par les sentiments avec sa moue adorable. C‘était de la triche. Lui ne pouvait pas, tout simplement parce qu‘à chaque fois qu‘il avait essayé c‘était tellement ridicule et ressemblait plus à une grimace qu‘autre chose, on s‘était fichu de lui plutôt que de lui accorder ce qu‘il voulait. Eh oui, déjà petit Nate vivait dans l’injustice perpétuelle.. Il la regarda un instant et s‘arrêta de rire et même de sourire. Merde quoi, elle avait grandie depuis et pourtant ça avait toujours autant d‘influence sur lui ! « Tu m‘énerves » cracha-t-il en croisant les bras, la moue boudeuse. Oui, il venait de dire que si elle le voulait elle pourrait choisir le programme télé.. Tellement faible devant la seule force d’expression du visage de sa sœur, pathétique pour un gars de 2 ans n’empêche. Disons plutôt que souvent il refusait de lui donner ce qu’elle demandait juste pour l’agacer mais que lorsqu’il voyait que cela lui tenait vraiment à cœur, il la laissait faire ce que bon lui semblait. Ca avait toujours été comme ça entre eux. ’T’as intérêt a me tenir au courant !’ Il hocha alors la tête avant d’ajouter en guise de réponse : « Ou sinon, tu pourrais venir avec la prochaine fois ? .. » ce n’était qu’une proposition assez hasardeuse mais ce serait mieux qu’elle voit d’elle-même ce qu’il se passait plutôt que de devoir lui faire un bilan et lui raconter ce que l’agent immobilier lui avait dit. Avant tout : trouver un job. Peu importe quoi du moment que ça lui rapportait de l’argent et qu’il puisse partir d’ici en emmenant sa sœur avec lui. Il pensait aussi que cela ferait beaucoup de mal à ses parents , surtout à sa mère qui ne le dirait certainement pas pour ne pas les mettre mal à l’aise ou les faire regretter. Il savait aussi que s’ils partaient, ses parents se déchireraient peut-être pour de bon parce qu’ils n’auraient plus leurs deux enfants sous le même toit pour jouer la comédie et faire comme si leur relation était toute rose. Cette pensée lui fit un peu mal. A ce qu’on dit il valait mieux des parents séparés, deux foyers mais en bonne entente que d’obliger deux personnes à rester ensembles même s’ils ne s’aimaient plus et voir les choses se dégrader de plus en plus dans la mesure du possible. Il ne s’imaginait pas ses parents divorcer, devoir choisir entre l’un ou l’autre et faire l’arbitre dans leurs disputes incessantes, choisir avec qui de l’un ou de l’autre il irait fêter pour telle ou telle fête. Ce serait encore plus l’horreur.

Sa sœur sourit après l’histoire de la chèvre en lui répondant au tac au tac qu’il aura pas intérêt à l’embêter a moins qu’il ne veuille des représailles. Il réfléchirait à la question, mais peu de chance qu’il résiste à embêter souvent sa sœur s’ils n’habitaient rien que tous les deux. Ca, il se gardait de lui dire. « T’y auras droit tous les jours » répondit-il avant de se mettre à rire et de se prendre un coup de coussin au passage. Si sa sœur cherchait la guerre, elle allait la trouver ! La dernière fois qu’ils avaient fait une bataille de coussins remontait à quelques années déjà et s’il se souvenait bien, les coussins avaient éclatés et ils s’étaient retrouvés avec les composants un peu partout éparpillés dans la chambre. Katlina avait vraiment vu noir ce jour là lorsqu’elle avait vu l’état de la pièce, ce qui avait beaucoup fait rire les deux enfants.   « Je vais dormir là ! Mais je te laisse mon lit si tu veux, j’ai la flemme d’aller jusqu’à ma chambre » Sa tête se tourna vers elle. Elle essayait de faire la fille sérieuse mais il voyait à son visage qu’elle était en train de sourire bien qu’elle le cachait derrière un coussin. « T’essais de me virer de mon propre lit là ? » Demanda -t-il un sourcil haussé comme une évidence qui signifiait qu’il risquait de se venger de ça. « Si tu crois que je vais te laisser mon lit, tu rêves. Encore une fois » lança-t-il en se référant au fait qu’il le lui avait déjà dit en parlant des programmes tv. Et puis bon, puisqu’elle avait les yeux fermés il en profita. Il se leva et se coucha perpendiculairement à sa sœur, sur son ventre , prenant le plus de place possible pour bien l’écraser « Bon je suis crevé, bonne nuit » et il posa la tête en fermant les yeux comme s’il était en train de s’endormir, encore sur elle et se pinçant la lèvre pour ne pas exploser de rire. Sa sœur n’aurait jamais assez de force pour le pousser de là.. Ce qui rendait la situation encore plus tordante. Elle avait voulu jouer ? Tant mieux, lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Lun 13 Jan - 2:39


Nathanaël arrêta de rire. « Tu m’énerves. » dit-il en croisant les bras comme un enfant qui boude. Elle sourit. Elle le savait avant qu’il le dise. Il était trop facile de l’avoir à ce jeu là ! Elle n’avait pas l’habitude de s’amuser à attendrir les gens, loin de là, mais avec Nate c’était différent. Elle savait bien qu’il l’aimait trop pour lui refuser ce genre de chose et surtout qu’il ne pouvait pas résister à sa mine attendrissante. C’était tellement facile que c’était trop tentant de l’utiliser. Il venait donc de lui avouer qu’il céderait sans doute sur le programme télé, mais elle savait bien que rien n’était gagné et que s’ils emménageaient ensemble ils se chamailleraient souvent. Mais au moins ça serait des petites chamailleries « normales », et pas les disputes incontrôlables qui existaient actuellement sous le toit des Evans.

« Ou sinon, tu pourrais venir avec moi la prochaine fois ? » « Oh oui ! » s’enthousiasma-t-elle immédiatement. Elle fit la tête haute et prit un ton bourgeois. « Nous allons visiter notre demeure… » Elle se voyait dans sa suite royale, leur chez eux super classe. Bon, ce à quoi ils pouvaient prétendre se rapprochait sans doute plus de la cage aux poules que d’un appartement digne de ce nom, mais qu’importe, il lui restait encore le rêve, alors autant en profiter.

Alors qu’elle faisait semblant de s’installer pour dormir, lui proposant d’aller dans sa chambre, Nathanaël se coucha sur elle. Pour l’embêter autant qu’elle l’avait cherché.

« Hé ben ok, je suis très bien là, supra à l’aise ! » dit-elle d’un air fier, comme si son frère ne la dérangeait absolument pas, et qu’elle n’avait pas l’intention de bouger. Mais elle n’était pas très bien du tout et ne tint pas longtemps. « Alleeez arrête Nate, c’est bon tu me fais mal avec ta grosse tête !! » Elle avait l’impression d’être retombée en enfance. Ils se comportaient comme lorsqu’ils avaient une dizaine d’année. Ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas été comme ça avec son frère. Ils s’entendaient bien encore, mais restaient souvent dans des relations très « sérieuses », ils s’amusaient rarement à ce point là. Ils avaient plus une complicité faite de silences et sous-entendus que de braves tranches de rigolades. C’était une vraie bouffée d’air pur quand ça leur arrivait. « Je sais que tu dors pas, que tu fais semblant !! » Elle commença à gesticuler tant qu’elle pouvait pour s’extraire de sous son frère, mais il était bien sûr plus fort qu’elle. « Purée et dire que je t’ai ramenée une tarte au citron et tout, j’y crois pas !! » dit-elle entre deux essoufflements à force de se débattre.

« Bon, j’ai compris, je vais aller dormir…. Dans ma chambre ! » Finit-elle par capituler en arrêtant ses spasmes comme si elle était hyperactive. Elle avait retrouvé le sourire. Elle reposa calmement sa tête sur son coussin. Malgré le fait que ces jours ci elle en voulait à son frère et qu’elle l’évitait volontairement elle avait très mal vécue ces deux jours sans son soutien et elle était contente qu’à présent tout cela soit passé. Elle imagina un peu ce que ça aurait été sans lui, s’il n’avait pas été là le jour de l’accident, si elle avait dû porter toute seule ce fardeau qui l’aurait à coup sûr tué...

Ps : Désolée désolée désolée pour le retard.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Dim 19 Jan - 13:32

Cela faisait bon nombre d’années que le frère et la sœur ne s’étaient plus comportés de la sorte et l’accident/la mort de Tessa n’avait rien arrangée bien que cela les avait rapprochés d’une manière différente. Parfois c’était reposant de faire abstraction de tout et de se sentir  ‘normal’ comme n’importe quels frères et sœurs à rire, se taquiner et tout le reste. C’est dans ces moments là en particulier que Nate se rendait compte que Lily était ce qui était le plus important dans sa vie et la place qu’elle y occupait. Ils n’étaient pas les plus proches des frères et sœurs, ni les plus gentils, pas non plus les plus souriants mais les plus soudés aucun doute. Il donnerait tout pour elle sans aucune hésitation et non pas parce que c’était son rôle de grand frère qui l’y obligeait mais parce qu’il savait que s’il la perdait il pouvait de suite rendre les armes et arrêter de se battre parce qu’il n’y arriverait pas sans elle. C’était à la fois magnifique et terrifiant de se dire qu’on pouvait tenir autant à une personne. Le jeune homme arqua un sourcil en voyant sa sœur prendre un air supérieur en disant de manière très.. Vieux langage bourge  je-pète-plus-haut-que-mon-cul qu’ils allaient visiter une maison ce qui fit rire Nate. Ca ne lui allait tellement pas.. Sa sœur était le symbole de la simplicité, la voir jouer à ce point un personnage était presque ridicule. « Et ensuite nous nous installerons dans la véranda en mangeant notre caviar avec une petite coupe de Richebourg Grand Cru et tout cela, avec un fond de Mozart ou de Bach , ça va de soi. » Répondit-il sur le même ton. Si un jour ils arrivaient à boire une bouteille de Richebourg.. Non ça n’arriverait pas, fallait pas oublier que c’était le vin le plus cher du monde en 2012 avec plus de onze milles euros la bouteille. Nathanaël perdit son air supérieur lorsque sa sœur lui dit qu’elle était très à l’aise avec lui couché -ou plutôt affalé- sur elle comme un gros cachalot. Ben tant mieux parce qu’il ne comptait pas vraiment bouger de là, à moins qu’elle ne déclare forfait bien évidemment ce qu’elle allait probablement faire lorsqu’elle sentirait des fourmis commencer à lui picoter les jambes. « Alleeez arrête Nate, c’est bon tu me fais mal avec ta grosse tête !! » Le voilà, le forfait. Et puis, c’était dit tellement gentiment aussi comment pouvait-il ne pas se relever ? Sa sœur aurait très bien pu lui dire  ‘S’il te plait Nate peux-tu te lever ? Tu as gagné’ mais non, elle avait opté pour la formule politesse comprise dans le genre ‘Vire ta grosse tête de là!’ C’était bien sa sœur ça.. Toujours dans le tact, la délicatesse.. Mais il l’aimait ainsi (a) .  « T’espères me faire lever en me traitant de grosse tête ? » Demanda-t-il en relevant un peu ladite (grosse) tête comme si c’était complètement illogique et que de ce fait, il ne comptait pas se lever pour deux sous. Il reposa sa tête et ferma les yeux faisant semblant de sombrer dans le sommeil mais c’était sans compter sa sœur qui parlait. C’est d’ailleurs dans le but de la faire taire qu’il posa sa main sur sa bouche l’espace de quelques secondes en soufflant seulement : « Pshuut Lily, laisse moi dormir tu veux ? » Et puis tout d’un coup, dans un acte de rébellion, la sœur se mise à gesticuler dans tous les sens pour le faire bouger. Bon, ça ne marchait pas des masses mais ça avait au moins le mérite de ne pas le tenter de s’endormir pour de vrai sur elle. Après quelques secondes de combat acharné, Lily s’arrêta et confessa qu’elle allait dormir dans sa chambre. Satisfait d’un côté d’avoir gagné, d’un autre il aurait bien profité pour prolonger ce moment de complicité qui, se reproduirait sans doute mais sans qu’aucun ne puisse savoir quand exactement. « Bon bon, je me lève alors mais à une seule condition ! » Il ne la laisserait pas partir aussi facilement hé ! Il leva juste la tête sans la regarder puis chercha ce qu’il allait demander. Idée ! « Je vais me lever mais avant tu dois dire que tu es désolée et que tu te prosternes devant la grandeur suprême d’un frère aussi parfait » A peine pas narcissique comme demande. Il ne le pensait pas du tout à vrai dire, c’était juste pour l’enquiquiner encore un peu avant qu’elle ne rejoigne sa chambre. De plus, Lily était plus du genre tigresse à fort caractère que petit agneau qui s’exécute à tout ce qu’on lui demande sans broncher. Il n’était pas sur qu’elle le ferait alors que lui serait bien forcé de se lever pour la laisser partir et surtout pour ne vraiment pas lui faire mal. Véritable vie de merde.

Ps: Pas de prob'  ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Ven 21 Fév - 23:43

Nate entra immédiatement dans le jeu de Lily et prit à son tour un accent bourgeois pour décrire ce qu'ils imaginaient - en plaisantant - comme leur vie future.  « Et ensuite nous nous installerons dans la véranda en mangeant notre caviar avec une petite coupe de Richebourg Grand Cru et tout cela, avec un fond de Mozart ou de Bach , ça va de soi. » Lily laissa échapper un rire, c'était récréatif de s'imaginer une vie, de s'enfuir de celle qu'ils vivaient actuellement. Mais en réalité ce que Lily voulait, ce n'était pas une vie aisée en buvant des grands crus. Elle n'avait jamais manqué de rien, financièrement du moins. Ses parents avaient beaucoup de défauts mais ils avaient toujours offerts à leurs enfants une vie confortable et elle savait que le jour où elle se lancerait de ses propres ailes elle aurait un compte bien garni que lui avaient prévus Nathan et Katlina. Matériellement elle ne manquerait donc jamais de rien, mais ce n'était pas de ça dont elle rêvait. Elle voulait tout sauf une petite vie bien rangée. Elle voulait voyager à l'autre bout du monde, manger avec les doigts, se faire couper ses cheveux par ses potes, entrer en transe sur de la musique étrange, se rouler dans la boue, faire des grimaces sur les photos, se jeter dans le vide en se demandant si l’élastique allait résister, se retrouver en pleine tempête dans la cale d'un bateau, skier dans de la poudreuse, en hors piste bien sûr, découvrir la vie de tribus en Afrique. Lily voulait tout faire, tout sauf avoir la vie que voulait sa mère pour elle. Tout sauf se préoccuper du regard des gens. Elle ne demander qu'à crier, rire, pleurer, respirer, vivre... Le tout loin des carcans de ce quartier.

Finalement les deux commencèrent à se chamailler. Lily annonça qu'elle ne bougerait pas, il se coucha sur elle. Elle tint quelques minutes en faisant croire que tout allait bien, mais elle finit par déclarer forfait. « T’espères me faire lever en me traitant de grosse tête ? » Pour la peine il reposa sa (grosse) tête sur elle et ferma les yeux. Elle continua à parler « Pshuut Lily, laisse moi dormir tu veux ? » Ce qui n'eut comme conséquence que Lily commença à gesticuler tant qu'elle le put pour se libérer. Voyant qu'elle n'arrivait pas à s'échapper elle déclara forfait une fois de plus et annonça qu'elle partait dormir dans sa chambre.  « Bon bon, je me lève alors mais à une seule condition ! » "Allons bon..." murmura-t-elle, s'attendant au pire.  « Je vais me lever mais avant tu dois dire que tu es désolée et que tu te prosternes devant la grandeur suprême d’un frère aussi parfait » "Heeeiiiiiin ?? Nan mais tu te fous de moi." Lily se mit à rire. Mais jamais de la vie elle ne dirait ça !! "Tu rêves, je préfères encore dormir sous ta grosse tête !!"

Lily continua à gesticuler. Et tout à coup elle réussit à se libérer. Sans doute que ce fut grâce à une seconde d'inattention de Nate, mais elle préféra se l'attribuer. En une demi seconde de plus elle se retrouva à l'autre bout de la chambre, fuyant son frère pour ne pas qu'il l'emprisonne à nouveau. "Et voilaaa" dit-elle en écartant les bras, satisfaite d'elle. "Bon, je vais dormir, bonne nuit hein !" dit-elle avant de disparaître en courant avec de tous petits pas jusque dans le couloir.

Une seconde plus tard elle avait à nouveau ouvert la porte de la chambre à son frère et passait sa tête à travers l'embrasure. "Nate ?" Elle laissa une seconde de silence. "T'es un frère parfait !" Elle le pensait. Elle avait un frère parfait. Elle l'aimait.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily Mar 25 Fév - 18:59

Bon. D’accord Lily n’avait pas accepté de se prosterner devant la grandeur suprême d’un frère aussi parfait que lui mais rien que de l’entendre en rire était une raison assez agréable pour la laisser partir quand même. Quitte à ne pas lui avoir arraché lesdits mots de la bouche, il lui avait au moins volé un rire ce qui était loin d’être mince comme récompense. Non pas qu’elle ne riait plus mais beaucoup moins souvent et ça attristait le frère qui, du coup, acceptait de temps en temps de porter la cape du clown complètement stupide que ce soit pour un rire ou juste pour un sourire. Les deux avaient à peu près la même valeur sentimentale à ses yeux. Il sourit en écoutant sa sœur s’agiter comme s’il venait de débiter la plus grosse connerie qui n’a jamais été dite dans le monde entier et que c’était tout à fait hors de question ajoutant que, elle préférait encore dormir sous sa grosse tête. Encore cette histoire de grosse tête.. La fierté et l’égo de Nate commençaient vraiment à en prendre pour leurs grades avec cette appellation tellement pas justifiée et réaliste. Peut-être même que cela lui insufflerait une idée de vengeance dans les jours à venir, juste pour lui prouver que sa tête était tellement grosse -comme elle le disait si bien- et pleine de neurones qu’elle allait morfler pour ce qu’elle avait dit. Et puis, ce n’était tout bonnement pas sa faute non plus, si la tête de sa sœur était tellement.. Riquiqui et raplapla. Tout le monde ne peut pas se venter d’avoir la tête bien remplie après tout (a) . « Tu sais Lily, on va vraiment finir par te faire regretter si tu continues de dire ça. » Lâcha-t-il innocemment avant de reprendre : « Je dis "on" parce que tu sais, ma tête est SI GROSSE QUE JE SUPPOSE QU’ELLE COMPTE POUR UNE SECONDE PERSONNE ! » Finit-il avec un volontaire haussement de voix qu’il voulait dur et sérieusement mauvais mais qui malheureusement le fit littéralement exploser de rire. Pour l’oscar du meilleure acteur en colère on repassera. En même temps, sa sœur n’était pas la meilleure partenaire pour s’adonner à ce genre d’exercices, il lui était impossible d’essayer de lui mentir, de lui crier dessus et de faire le mec furax alors qu’à côté, il la considérait comme une poupée en porcelaine qu’il aurait voulu protéger du monde entier. Alors qu’il continuait de rire, il sentit sa sœur se dérober et glisser de telle sorte à ce que, comme par magie, elle réussit à la perfection à sortir du lit en se dirigeant vers la porte avec une tête de gagneuse d’un marathon. Bon joueur, il ne se leva même pas dans le but de la rechercher et prit un air faussement dégouté par le fait qu’elle avait réussi à s’en sortir aussi bien sans avoir à lui dire ce qu’il voulait entendre. De toute manière, entendre ces mots de la bouche de sa sœur aurait peut-être été un peu.. Comment dire, surréaliste. Ils avaient tellement de retenue l’un envers l’autre dans leurs sentiments, leurs gestes et leurs paroles que ça semblait inconcevable. Ces derniers temps pourtant ça avait eu l’air de changer un petit peu sauf qu’il ne fallait pas aller trop vite et surtout en demander trop. Nate commençait à peine à la retrouver un minimum, à avoir des attentions qu’un frère aurait normalement depuis toujours envers sa sœur comme la prendre dans ses bras par exemple et il était sur que Lily ressentait la même chose que lui. « Bonne nuit » Répondit-il en abordant son eternel sourire, se couchant à nouveau sur son lit en regardant le plafond. C’était ce qu’on pouvait qualifier de bonne soirée ou en tout cas, de bonnes retrouvailles. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit à nouveau alors que Nate tournait radicalement la tête pour apercevoir sa sœur. Avait-elle oublié quelque chose ?  « T’es un frère parfait ! » La phrase tourna en boucle durant plusieurs secondes dans sa tête et il ne put s’empêcher d’avoir une expression de surprise l’espace d’une seconde avant de sourire pour ne pas les mettre tous les deux mal à l’aise. « Bien sur que je suis parfait ! » Dieu seul sait que l’humour pouvait sortir de pas mal de situations et ironiser la chose, l’aidait inconsciemment à l’accepter d’une certaine manière. A ses yeux elle l’était tout autant et son regard devait bien plus exprimer sa gratitude et l’attachement dur comme fer qu’il lui vouait que ses mots ou même ses gestes. « Allez, au dodo maintenant espèce de teigne ! » Il rit et avant qu’elle ne ressorte définitivement ajoute plus sérieux : « Bonne nuit, à demain. » Il attend que la porte se referme pour aller se coucher à son tour, le cœur léger d’avoir retrouvé sa petite sœur et que des pensées agréables en tête.

FIN DU SUJET   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily

Revenir en haut Aller en bas

Unconditional, unconditionally, I will love you ☼ Ft. Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-