Partagez|

Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Jeu 5 Déc - 0:38


Du passé au futur,
c’est au présent que tout se décide.
Fin Mars 2013 - Restaurant & N°1 King

La fin du mois de Mars approchait, la dernière visite de Rebecca avait eu le don de booster un peu plus les choix et la vie en générale de Daren. Il appréciait passer du temps en sa compagnie et cela depuis de nombreux mois maintenant, mais plus le passé s’éloignait, plus l’avenir qui se profilait devant ses yeux semblait incertain sans la pièce manquante à sa reconstruction. Cette pièce il l’avait trouvé, c’était bien plus qu’un simple morceau à coller sur le parchemin de son existence, c’était une personne charitable, qui l’avait aidé, qui était venu à lui dans la période la plus sombre de sa vie, elle l’avait écouté, elle avait soutenu ses longs silences et finalement c’est avec elle que le vrai Daren était revenu à la vie, s’engouffrant dans une relation qui lui faisait du bien, une relation qui lui permettait de retrouver goût à la vie et surtout qui lui permettait de prendre conscience de ses nombreuses erreurs ces trois dernières années, finit le temps où le père King s’enfermerait dans un cycle sans fin de déprime, il était revenu grâce à Rebecca et il attendait encore bien plus de sa part.

Il avait du reporté leur repas la semaine précédente, une réunion urgente s’était décidé la veille et c’était avec un profond regret qu’il avait du l’appeler pour reporter à la semaine suivante, lui qui attendait ce moment avec impatience avait été profondément déçu de ne pas pouvoir sortir avec elle, heureusement cette semaine rien n’était venu ce mettre au travers de son chemin et de son entreprise dans l’espoir de passer du temps, du bon temps avec son amie. Le soir venu, au volant de sa voiture de sport, une Lamborghini Aventador, un petit plaisir qu’il s’était fait il y a déjà quelques temps, il arriva devant la maison de la mère Ainsworth à qui il avait envoyé un message pour la prévenir de son arrivée. Il savait que cette voiture ne faisait pas dans la discrétion, surtout dans le quartier, mais il se moquait de l’avis des autres, il avait de l’argent et ne voyait pas l’intérêt de ne pas en profiter quand il en avait l’occasion. Bien que cela puisse sembler être un manque de respect vis-à-vis des plus démunis, mais lui ne voyait pas les choses ainsi. La jolie mère célibataire sortie alors de sa maison et vint à sa rencontre alors qu’il attendait devant la portière passager avec un beau sourire et un beau costume, il lui fit la bise et l’invita à prendre place dans le véhicule avant de faire le tour pour s’installer au volant.

« Comment vas-tu Rebecca ? Tu as passé une bonne journée ? Pas trop fatiguée j’espère, pour une fois que l’on peut passer une soirée tranquillement et oublier nos soucis du quotidien, je compte bien en profiter avec toi. » Dit-il avec un petit sourire alors qu’il s’était mis en route en direction du Restaurant.

Le trajet se fit assez rapidement, en à peine vingt minutes ils étaient sur place, devant un magnifique établissement, Daren confia alors ses clés au voiturier avant de proposer son bras à Rebecca pour l’accompagner à l’intérieur, cela faisait très cérémonieux et peut-être même un peu trop, mais ce soir n’était pas un soir comme les autres, il ignorait comment il allait s’y prendre mais il allait devoir se confier une nouvelle fois un peu plus à son amie, une confidence qui changerait certainement leur relation, en bien ou en mal, bien qu’il soit confiant sur ses chances d’espérer quelque chose venant d’elle. Pour le moment ce n’était pas l’instant idéal, il fallait juste qu’il profite de cette soirée avec elle. Le serveur les amena à leur table réservée au nom du King et ils s’installèrent l’un en face de l’autre sur cette table ronde, ni trop grande, ni trop petite, idéale pour les repas en tête à tête…

« Alors tes premières impressions sur ce restaurant, je ne t’avais pas menti tu ne trouves pas ? » Demanda t-il à Rebecca avec toujours un léger sourire sur le visage, il lui avait vanté les mérites de ce lieu et espérait qu’il lui convienne. Elle n’avait peut-être pas l’habitude de se rendre dans de tels endroits mais il fallait bien se faire plaisir quand l’occasion se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Ven 6 Déc - 8:41


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Le soir tombait sur la ville. Un reflet, une ombre. Un regard noisette qui semble dévisager la jeune femme d’un air accusateur. Des mèches brunes tombent sur les épaules de la demoiselle. Elle se trouve devant son miroir et tente de se faire belle. La mère de famille a un rendez-vous et pas des moindres. Daren, l’ami qu’elle a soutenu depuis de longs mois, celui pour qui elle a été là, quel que soit le moment. Daren l’a invité à un dîner qu’il lui a décrit comme « amical ». Mais est-ce bien le cas ? Depuis plusieurs mois, une ambiance électrique règne entre eux. Une sorte de malaise inexplicable qui met la jeune femme dans l’embarras. Un rapprochement peut-être inévitable mais pour le moment seule une profonde amitié les lie. Et si elle se faisait des illusions ? Et si elle était en train d’imaginer des choses ? Cruelle serait la déception. Mais elle se plaisait à croire que ce dîner était spécial. Qu’il allait se passer quelque chose de spécial. Daren était quelqu’un de spécial après tout. Elle avait été touchée par cet homme rongé par le chagrin. Elle ne s’était jamais vraiment entendue avec sa défunte femme. Mais cela ne l’avait pas empêché de ressentir de la compassion et à présent bien plus pour le jeune homme.

Rebecca contemplait toujours son reflet dans la glace. Une moue peu satisfaite s’afficha sur son reflet. Elle n’était pas une femme portée sur le maquillage et les fanfreluches. Aussi avait-elle jugé préférable de rester dans la sobriété. Elle avait bien compris que Daren comptait l’emmener dans un restaurant de luxe et elle avait fait attention à ce que sa tenue ait un certain chic tout de même. Un léger maquillage, juste pour mettre son regard en valeur. Rebecca était une femme simple et naturelle. Alors qu’elle terminait de se coiffer et de mettre quelques bijoux, son portable vibra et la fit sursauter. Elle se sentait tellement nerveuse… C’était stupide ! Elle se saisit du téléphone et lut le message envoyé par Daren. Il était en chemin et ne tarderait pas à arriver devant chez elle. Le cœur de la jeune femme fit un bond dans sa poitrine. Paniquée, elle se leva, rangea les quelques affaires dans son petit sac à main. Elle était quasiment prête. Elle entendit quelques minutes plus tard le bruit d’un moteur dans l’allée. Elle jeta un coup d’œil par la fenêtre. C’était lui. Elle se hâta d’enfiler son manteau, vérifia qu’elle n’oubliait rien et sortit de chez elle. Daren l’attendait près de la voiture, dans un costume somptueux. Il était tellement beau dans ces vêtements. Elle se sermonna intérieurement. La voiture de sport était tout sauf discrète mais elle était tout bonnement magnifique. Elle sourit au jeune homme et lui fit la bise avant de monter dans le véhicule.

Ca va, Daren. J’avais vraiment hâte qu’on puisse se faire cette soirée. J’ai passé une excellente journée, je dois dire. Je pense que ça va nous faire du bien. Et toi, ta journée ?

Elle continua de contempler l’intérieur de la voiture durant le trajet. Ils ne mirent que très peu de temps à arriver au restaurant. Un homme l’aida à descendre de la voiture tandis que Daren confiait les clefs à un voiturier. Rebecca dut se contenir pour ne pas écarquiller les yeux de surprise. L’établissement était incroyable de beauté et de luxe. Un univers bien loin de celui de l’humble caissière. Daren lui tendit le bras et elle lui adressa un sourire avant de poser délicatement sa main dessus. Il l’entraîna à l’intérieur du restaurant, la jeune femme ne pouvant que contempler, éblouie, les lieux. Elle sentait la chaleur du bras du jeune homme sous sa main et soudain, sans qu’elle s’y attende, un frisson lui remonta le long du dos. Mais qu’est-ce qui lui prenait à la fin ?! Ils furent guidés jusqu’à leur table. Intime, elle était bien loin d’une tablée entre deux potes… Rebecca aurait-elle raison ? Son intuition était-elle la bonne ? Elle s’assit, aidée par Daren.

Non, effectivement, tu ne m’avais pas menti. Je dois dire que je suis impressionnée… Tu es un  parfait gentleman, on dirait. Rappelle-moi pourquoi tu traînes avec une pauvre caissière, déjà ?

Un sourire amusé jouait sur les lèvres de la jeune femme et indiquait clairement qu’elle le taquinait. Elle ouvrit alors le menu et observa d’un œil curieux les différents plats proposés.  

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Rebecca Ainsworth le Mar 17 Déc - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Sam 7 Déc - 20:08



Daren l’avait invité en tant qu’ami mais il avait toujours cette idée derrière la tête, il voulait lui parler de quelque chose ce soir, quelque chose de très spécial qui changerait certainement leur relation, dans un sens ou dans l’autre mais quoi qu’il advienne, plus rien ne serait comme avant après ce soir. Quand il arriva chez elle et qu’il la vit sortir il remarqua qu’elle s’était vraiment fait très belle ce soir, non pas qu’elle ne le soit pas en temps normal mais il fallait bien reconnaitre qu’elle avait haussé le niveau ce soir, rien de trop extravagant et qui respectait un certain naturel chez la mère de famille qui lui allait à ravir. Une belle parure de bijoux agrémentait le tout et faisait d’elle une magnifique partenaire de soirée comme il s’y attendait finalement. Il ne dit rien sur sa tenue dans un premier temps, trop concentré sur la seule présence de Rebecca avec lui dans cette voiture, il ne put s’empêcher de sourire un peu plus à sa remarque sur son envie de passer la soirée avec lui. « Je vais bien moi aussi et la journée a été bonne dans son ensemble, content qu’aucun autre imprévus ne soit venu gâcher cette soirée... Et… Tu es très élégante ce soir Rebecca, j'aime beaucoup... » Ajouta-t-il en souriant avant de se concentrer sur la route pour les mener à bon port. Il remarqua qu’elle regardait l’intérieur de la voiture, il est vrai qu’il avait sorti la grosse artillerie à ce niveau. Il ignorait si il avait voulu en mettre pleins les yeux à la belle quarantenaire ou non… Mais peu importe, cette voiture était son petit plaisir de la crise de la cinquantaine approchante et il n’avait pas honte de l’exposer aux yeux de tous même si elle coutait un bras.

Ils eurent le temps d’échanger quelques banalités pendant le trajet qui fila relativement vite, non pas que Daren ne respecte pas les limites autorisées mais la voiture était tellement puissante que l’impression de vitesse se faisait tout de suite ressentir à chaque accélération. Ils défilèrent jusqu’à l’intérieur, la jolie brune à son bras il la voyait observer autour d’elle et profiter du décor luxueux du restaurant, souriant il lui demanda ce qu’elle en pensait quand ils furent installé au milieu de toutes les autres tables. Il lâcha un petit rire à ses remarques et constata qu’elle lui souriait en le fixant droit dans les yeux, ce soir elle affrontait son regard et lui non plus n’avait pas tellement envie de quitter le sien contrairement. « Ce n’est pas avec une pauvre caissière que je suis ce soir, mais une ravissante mère célibataire que j’apprécie et que je considère comme une très bonne amie, j’avais l’habitude de venir ici avec Alicia et les enfants, alors autant se faire plaisir à deux. » Expliqua-t-il simplement en soutenant son regard, si au début de leur amitié il avait du mal à parler de sa défunte épouse, il ne ressentait presque plus de malaise à le faire aujourd’hui, après tout elle faisait partie de lui, de sa vie et de son passé, il serait idiot de ne pas la mentionner quand c’était nécessaire. Il venait ici avec elle et leurs enfants et cette fois ci c’est Rebecca qui l’accompagnait, simplement parce qu’il voulait passer cette soirée en sa compagnie, l’idée lui avait trop longtemps traversé l’esprit pour qu’il ne la mette pas à exécution. Le serveur apporta alors deux cartes qu’il déposa de part et d’autre de la table pour ne pas interrompre leur discussion, Daren lui demanda alors d’apporter deux coupes de champagnes avant de regarder son amie qui consultait le menu.

« Autant profiter pleinement de cette soirée. » Dit-il simplement avec ce petit sourire au coin des lèvres pour expliquer les deux coupes de champagne avant qu’il ne déplie le menu devant ses yeux pour en parcourir rapidement le contenu, il hésitait toujours vu le choix conséquent qu’il y avait dans ce restaurant. « Je n’ai jamais pu me décider seul ici, c’est Joy qui s’amusait toujours à choisir ce que j’allais manger. » Il releva les yeux vers Rebecca en terminant sa phrase, il aimait raconter certaines petites anecdotes de ce genre à son amie, il les trouvait agréables et marrantes, cela lui rappelait le bon vieux temps où il était proche de sa fille, il espérait que leurs retrouvailles de la dernière fois permette de créer de nouveaux souvenirs comme celui-là, après tout s’il tenait tant à retrouver une relation saine et stable avec son fils et sa fille c’était grâce à Rebecca, la seule en qui il avait réussi à placer sa confiance finalement pour surmonter son deuil et retrouver un attrait pour la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Mar 17 Déc - 23:34


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Rebecca ne comprenait toujours pas pourquoi Daren appréciait une fille comme elle. Après tout, elle ne faisait pas partie de son monde, elle n'était qu'une simple caissière. Il pouvait avoir toutes les femmes qu'il voulait. Pourquoi lui consacrait-il de son temps ? Pourquoi elle ? Elle n'avait pas la réponse à cette question, bien sûr, mais elle ne cessait pas pour autant de se la poser. C'était ridicule. Ils étaient amis, point barre. L'amitié se joue des barrière sociales, non ? Rien n'était moins vrai, Rebecca le savait. Il l'avait dévisager lorsqu'elle était sortie de chez elle et elle n'avait pu s'empêcher de rosir légèrement. Il la mettait mal à l'aise, sans qu'elle puisse vraiment l'expliquer. Il était splendide, il n'y avait pas d'autres mots. Sensuel, élégant et d'une classe folle, comme à son habitude. Rebecca tenta de conserver un visage neutre mais c'était tout sauf aisé. Après avoir admiré un bref instant le véhicule, elle monta dans la voiture et commença à discuter tranquillement avec Daren. Elle sourit à sa réponse.

Oh, Daren ! Tu vas me faire rougir... C'est très gentil. Tu es très... très élégant toi aussi, ce costume te va à merveille.

Rebecca était-elle gênée de la fortune affichée de son ami ? Oui, parfois. C'était surtout la différence de fortune entre eux qui la mettait mal à l'aise. Mais elle l'avait toujours caché. Jamais Daren n'avait eu de paroles déplacées à son endroit ou n'avait montré une quelconque arrogance. Ce n'était pas du tout dans son caractère. Il était compréhensif, il tendait la main mais sans paraître supérieur ou méprisant.

Durant le trajet, les discours allaient bon train entre eux. Malgré cela, le temps lui parût particulièrement court. La voiture était un véritable bijou et l'accélération était impressionnante. Rebecca appréciait les belles voitures mais n'avait pas spécialement eu l'occasion d'en conduire une. Elle se doutait bien cependant qu'on ne confiait pas un tel bolide à n'importe qui, fut-il un ami. Arrivés au restaurant, la jeune femme ne put s'empêcher de contempler les lieux autour d'elle, ils étaient sublimes, littéralement. Elle n'osait imaginer le prix du menu... Les garçons de table étaient tirés à quatre épingles, les grooms parfaitement mis. Rebecca craignait de faire tâche dans pareille décor... Une fois installée, la conversation repris et, pour une fois, la jeune femme osait contempler droit dans les yeux Daren.

Ravissante, tu exagères ! Je suis très touchée que tu me convies dans un endroit où tu as autant de... souvenirs...

Elle savait qu'au début, Daren éprouvait beaucoup de mal à évoquer sa défunte épouse. Quoi de plus normal. Mais rapidement, il avait réussi à en parler. Ce soir, Rebecca était flattée qu'il l'emmène dans un lieu où il avait partagé des moments complices avec celle qu'il avait aimé. Et pourtant, étrangement, cela l'exaspérait... Elle ne comprenait pas pourquoi ou plutôt ne voulait pas comprendre pourquoi... Y avait-il là un signe de la part du jeune homme ? Il avait emmené une femme qu'il aimait dans ce restaurant, pourquoi y emmènerait-il une femme qui n'était qu'une amie s'il n'y avait pas davantage ? Rebecca se sermonna intérieurement. Elle était stupide de penser des choses pareilles. Elle se saisit du menu que le serveur venait de poser sur la table en même temps que les coupes de champagne. Rebecca eut un regard étonné et Daren rétorqua qu'il fallait bien s'amuser. Elle lui adressa son plus beau sourire en guise d'acquiescement.

L'évocation de Joy raviva des souvenirs dans l'esprit de la jeune femme. Elle savait que la relation entre le père et la fille était plus que tendue en ce moment. Y aurait-il du mieux ? Rebecca l'espérait sincèrement pour son ami. Elle sourit et se pencha en avant :

Je veux bien la remplacer exceptionnellement pour ce soir. Alooors, tu vas prendre..... le homard en entrée, ça me paraît bien. Moi je prends... le foie gras sur sa confiture d'oignon. En plat, une fricassée de cailles aux magrets de canard et son lit de petits légumes me semble tout à fait indiqué. En revanche, je ne me hasarderai pas à choisir le vin, je te laisse cet honneur.

Non, elle avait tenté de former son palais aux vins mais elle avait toujours échoué et était incapable de reconnaître un bordeaux d'un bourgogne. Elle attrapa sa coupe et trinqua avec Daren.

Et bien... à nous.

Elle avala une gorgée, le champagne était délicieux. Elle reposa la coupe et demanda :

Alors, on célèbre quoi exactement ? Ce magnifique restaurant, c'est presque trop pour un simple rendez-vous amical, non ? Tu as quelque chose à te faire pardonner?

Elle le taquinait, sourire aux lèvres, se demandant ce que la soirée lui réserverait...

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Mer 18 Déc - 13:27



Même s’il y avait mis le temps, Daren avait fini par se réveiller et se relever du terrible drame qui avait endeuillé sa petite famille et Rebecca y était pour beaucoup à n’en pas douter. Il se sentait bien avec elle, il se retrouvait lentement mais surement et passé du temps en sa compagnie lui apportait énormément. Il l’avait déjà remercié d’être là à plusieurs reprises mais depuis quelques semaines maintenant il avait cette impression que quelque chose était entrain de changer dans son esprit. Il ne la voyait plus uniquement comme son amie mais bien comme une femme charmante et particulièrement élégante, il se moquait bien qu’elle ne soit que caissière, ce n’est pas ça qui faisait d’une personne qu’elle était intéressante ou non. Elle le remercia en lui précisant que lui aussi était très élégant ce qui le fit sourire. Daren entretenait sa forme et son corps, il trouvait toujours le temps de se faire plaisir et pour un homme qui approchait la cinquantaine, il était encore particulièrement bien conservé et son costume taillé sur mesure mettait en avant ce qu’il fallait pour attirer le regard… Mais était-ce ce qu’il cherchait ce soir ? Attirer l’attention et le regard de Rebecca sur lui ? Peut-être pour qu’elle le voit différemment, qu’elle le voit comme l’homme, comme le père célibataire qu’il était, c’était idiot et pourtant au fond de lui c’est bien le sentiment qu’il avait, il voulait plaire à la mère Ainsworth, afficher son beau costume, son beau restaurant et sa voiture de luxe n’était que pour le fun et par pur plaisir, il avait de l’argent et ne le cachait pas, estimant qu’il était largement mérité, autant en faire profiter ses proches.

Rebecca était accoutumée aux goûts assez luxueux du Trader et ne s’en était jamais offusqué, il lui avait déjà proposé son aide financièrement mais elle avait toujours refusé, peut-être par orgueil pensait-il, mais quoi qu’il en soit elle savait qu’elle pouvait compter sur lui quoi qu’il arrive. Confortablement installé face à face au restaurant elle s’étonna tout en trouvant agréable qu’il l’emmène ici alors que de nombreux souvenirs lui revenaient en tête en pénétrant dans ce lieu, c’était bien plus qu’un simple restaurant, il représentait quelque chose d’unique, un lien familial important entre Daren et ses enfants ainsi qu’avec sa défunte épouse. Il espérait qu’elle ne prenne pas mal le fait d’être là avec lui alors qu’en temps normal Alicia occupait cette place… Il ne cherchait pas à la remplacer, simplement à continuer de vivre… Sans elle.

« Et bien pourquoi pas après tout, il y a longtemps que n’ai pas mangé de homard, par contre j’espère que tu me feras gouter le foie gras… De mémoire il me semble que le leur ait fait maison et qu’il est tout simplement excellent !! Quant au vin, je pense que l’on va se laisser tenter par quelques vins français, il n’y a rien de mieux pour accompagner un bon repas comme celui-là. » Répondit-il en souriant alors qu’il reposait sa carte des menus en attrapant celle des vins pour faire son choix rapidement avant que le serveur n’arrive pour prendre commande du repas ainsi que de la boisson. Il trinqua avec Rebecca qui au lieu de parler de la soirée préféra opte pour un « à nous » qui plut fortement au père King. Si seulement il pouvait se montrer capable de lui avouer ce qu’il avait en tête tout de suite, mais il préférait simplement profiter du repas en sa compagnie et parlerait des raisons cachées de leurs présences ce soir ici que plus tard, quand il la raccompagnerait… Mais elle avait l’air de se douter de quelque chose.

« Me faire pardonner quelque chose ? Hum non… Je ne vois pas ce que j’ai fait de mal à part profiter d’une belle soirée avec une excellente amie qui joue un rôle plus qu’important dans mon existence depuis plus d’un an maintenant... Tu sais bien que j’ai tendance à ne pas me priver, c’était l’occasion de t’en faire profiter pour te remercier de toute l’énergie que tu as dépensé pour moi… Je sais que tu ne portais pas Alicia dans ton cœur, que tu avais quelques a priori sur ma fille à cause de cette histoire avec Clyde, et pourtant tu t’es rapidement montrée présente pour moi… Sans que je comprenne vraiment pourquoi tu m’accordais autant d’importances. Tu es une personne généreuse Rebecca, prête à aider ton prochain mais face à ma froideur des premiers jours, des premières semaines même… Tu as insisté. » Dit-il d’une seule traite en parlant lentement pour qu’elle prenne la mesure de ses paroles, il ne la quittait pas des yeux alors qu’il tendait la main pour la poser sur la sienne à plat sur la table, un geste qui se voulait tendre et affectif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Sam 21 Déc - 13:26


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Tout avait été si compliqué au début. Et c'était compréhensible. Daren avait perdu un être cher, l'être qui comptait le plus au monde dans sa vie. Pourquoi à cet instant Rebecca avait-elle été vers lui ? Elle n'en savait rien mais elle avait été touchée par la douleur de cet homme. Et elle avait voulu l'aider du mieux qu'elle pouvait. Ils s'entendaient très bien à présent mais cela n'avait pas toujours été le cas. Daren avait été particulièrement froid, cassant et désagréable dans les premiers temps. Mais Rebecca ne lui en avait jamais voulu. Elle avait compris et s'était contenté de rester avec lui malgré ses remarques lui demandant de quitter les lieux. Et finalement, sa présence semblait l'avoir aidé, apaisé. Depuis quelques temps, d'étranges sensations se saisissaient de la jeune femme lorsqu'elle était en compagnie du trader. Elle avait parfaitement muselé ses sentiments, estimant qu'il était de fort mauvais goût de se dévoiler à un homme qui avait perdu celle qu'il aimait depuis relativement peu de temps. Elle n'avait de plus aucune certitude concernant Daren. Il la voyait sûrement comme une amie, une personne qui l'avait aidé à sortir de la dépression et à qui il pouvait tout dire. Une sœur en quelque sorte. Elle ne savait pas ce qu'il ressentait à son égard et avait bien trop peur de briser une amitié à laquelle elle tenait par dessus tout. Pourquoi avait-elle fait en sorte de sortir sa plus belle robe ? Pourquoi avait-elle été angoissée au fur et à mesure que les heures défilaient et se rapprochaient de plus en plus de l'horaire fatidique ? Elle le savait au fond d'elle-même.

Au début de leur relation, elle ne s'était jamais posé la question de l'argent. Certes, Daren en avait plus que nécessaire et avait un train de vie bien différent du sien. Mais Rebecca n'avait jamais ressenti d'envie ou de frustration à ce niveau-là. Elle estimait que cela ne la regardait pas vraiment. En revanche, elle avait toujours refusé l'aide financière que lui avait proposé son ami. Même si cela n'avait rien de méprisant, son orgueil ne l'aurait pas accepté. Mais de plus en plus, ces dernières semaines, elle s'était rendu compte qu'elle concevait une certaine honte de son statut de caissière vis-à-vis de Daren. C'était également une des raisons qui la poussait à dissimuler ses sentiments envers le jeune homme. Comment un homme comme lui, avec les moyens qu'il possédait, pourrait accepter une femme comme elle ? Elle avait même pendant un moment pensé à reprendre des études et tenter de faire mieux que ce qu'elle faisait actuellement. Mais pour faire des études, il fallait de l'argent, c'était toujours le même problème.

Le fait de l'emmener dans le restaurant où il allait avec sa défunte femme faisait naître des sentiments contradictoires chez Rebecca. Elle se sentait flattée et en même temps le fantôme d'Alicia semblait planer avec eux autour de la table. Elle écarta ses pensées pour se concentrer sur le moment présent. Elle avait fait une proposition de menu à Daren et ce dernier semblait d'accord à la condition de partager les plats.

Evidemment que je te ferai goûter ! On partagera comme ça chacun goûtera de tout ! Quant au vin, tu sais bien que je n'y connais rien, je ne vais pas me hasarder à choisir, je te laisse faire, tu as toute ma confiance!

Un franc sourire s'affichait sur les lèvres de la jeune femme. Daren se saisit de la carte des vins. Une fois la commande passée, Rebecca se saisit de son verre et trinqua. A eux. La remarque pouvait être interprétée de plusieurs manières et elle le savait parfaitement. Libre à Daren de l'entendre de la façon qu'il préférerait. Les doutes étreignaient le cœur de la jeune femme sur la raison de cette invitation. Mais elle tentait de se convaincre qu'elle se faisait des illusions. Il s'agissait simplement d'un repas entre amis. Si son ami avait les moyens, il était normal qu'il l'emmène dans un restaurant chic plutôt qu'au burger du coin, non ? La suite des paroles de Daren la mit mal à l'aise et en même temps la toucha énormément. Elle allait lui répondre quand soudain, sans la quitter des yeux, il posa délicatement sa main sur la sienne. Rebecca frissonna immédiatement et son regard cilla. Elle fixa un bref instant leurs deux mains entrelacée. Son cœur venait de faire un bond dans sa poitrine et elle le dissimula du mieux qu'elle pouvait. Elle tenta de se reprendre et fit un sourire maladroit.

Oh, je... C'est... C'est très gentil à toi, Daren. Je suis vraiment touchée que tu penses cela de moi. Tout ce que tu dis est vrai concernant Alicia, ta fille. Mais à présent, c'est du passé et je ne regrette pas que Clyde se soit attaché à Joy. Cela nous a permit de nous rapprocher. Si je t'ai accordé de l'importance, c'est que tu le mérites, c'est tout. Tu es quelqu'un de bien, Daren. Et tu mérites le meilleur. Tu mérites de te reconstruire, d'aller de l'avant et de retrouver le bonheur que tu as perdu. Oui, effectivement, ce n'était pas facile de t'aborder au début, je me suis fait plusieurs fois envoyer sur les roses. Mais tu souffrais, c'était normal de réagir comme ça.

Rebecca n'avait pas bougé sa main, toujours sous celle de Daren. Elle tentait de ne pas y penser mais son rythme cardiaque n'était pas revenu à la normale. Elle tenta de sourire et lança :

Quelle discussion sérieuse pour une soirée entre amis, dis donc !

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Dim 22 Déc - 17:11


Rebecca était plutôt enthousiaste pour ce repas ce qui faisait grand plaisir à Daren qui avait eu quelques doutes en l’emmenant ici, dans ce lieu qui finalement était un peu le lieu de réunion de la famille King depuis de nombreuses années. Mais finalement c’était une excellente idée et la soirée allait être très intéressante, quoi qu’il arrive il allait lui faire part de ses sentiments, de ses émotions envers elle, il avait encore du mal à définir clairement ce que tout cela voulait dire et s’il était vraiment entrain de tomber sous le charme de la jolie célibataire, mais une chose était sure, il n’était pas insensible à l’élégance naturelle de la caissière. Elle accepta volontiers de partager son plat avec lui pour qu’il puisse profiter de tout avec elle, ajoutant qu’elle lui avait pleinement confiance en lui… Devait-il y voir un nouveau signe, une sorte de marque d’affection supplémentaire de Rebecca à son encontre ? Non il ne pouvait pas se faire de fausses idées ou de fausses joies, l’important était de passer une agréable soirée pour amener le mieux possible ce qu’il avait à lui dire, à lui avouer finalement… Il verrait à ce moment là ce qui se passerait. Il choisit le vin et passa commande auprès du serveur avant de trinquer en compagnie de son amie, il cru un instant qu’elle allait retirer sa main quand il déposa la sienne dessus mais finalement seul son regard alterna entre ses yeux et leurs deux mains collées.

Les mots avaient du mal à venir quand elle tenta de le remercier, elle était touchée par les paroles du Trader et confirma ce qu’il venait de dire concernant Alicia ou Joy, elle alla même jusqu’à dire qu’elle ne regrettait pas le rapprochement étrange de leurs deux enfants, pour ça il n’était pas tout à fait du même avis qu’elle car il se sentait encore mal et responsable de l’état de sa fille pendant cette période qui avait suivit le meurtre d’Alicia. Mais ce qui était fait était fait et rien ne pouvait changer ça, il devait donc se contenter d’être heureux que le destin ait mis Rebecca sur sa route. Il l’écouta lui parler, ajoutant qu’elle pensait qu’il était quelqu’un de bien et qu’il méritait de se reconstruire et de pouvoir prolonger son existence normalement sans avoir à subir le drame qu’il avait vécu. Mentionnant même les débuts de leur relation où Daren se montrait assez réticent à l’idée de parler de Joy avec cette femme. A cette période là de sa vie le père de famille était distant avec tout le monde et se montrait froid à l’idée de devoir tenir une conversation avec quiconque. Il la regardait droit dans les yeux alors qu’elle laissait sa main sous celle de Daren avant de faire une tentative pour changer de conversation ce qui fit sourire et légèrement rire le sexy père King.

« Tu as raison Becca, mais il fallait que je te le dise, ce n’est pas la première fois que je te remercie d’être là pour moi, mais ce soir était l’occasion de te le redire… Pour que tu comprennes que j’apprécie énormément tout ce que tu as fait pour moi, et que j’espère que quoi qu’il arrive cela ne changera pas. » Dit-il simplement pour réagir. Il essayait discrètement de lui faire comprendre que quoi qu’il arrive il tenait à elle et son amitié. « L’important maintenant c’est de passer une excellente soirée !! » Ajouta t-il avant de faire glisser lentement sa main sur celle de Rebecca pour la retirer presque avec regret et se saisir de la bouteille de champagne dans le seau de glace à côté de lui afin de remplir à nouveau leurs deux coupes qui s’étaient bien vidées. Son regard restant sur celui de la jeune femme il afficha un petit sourire. « J’aimerais bien que tu me parles un peu de toi…Tu m’as déjà dis que tu n’avais pas eu vocation à devenir caissière dans le passé mais je ne sais pas ce qu’était ton envie de profession idéale ? Dis m’en plus sur la mystérieuse Rebecca Ainsworth… » Demanda t-il en joignant ses deux mains sur la table en se penchant légèrement sur la table pour lui montrer qu’il était prêt à écouter ses confessions au sujet de son existence. Ils avaient pas mal parlé de lui ces derniers mois, et quelque peu d’elle aussi mais sans vraiment entrer dans les détails, il avait hâte d’en apprendre un peu plus à son sujet pour patienter jusqu’à l’arrivée du serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Ven 27 Déc - 3:19


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Rebecca était tout bonnement ravie d'avoir cette occasion de partager une soirée avec Daren. Elle aimait beaucoup sa compagnie, peut-être même un peu trop pour de simples amis. Mais elle préférait pour l'heure ne pas se poser plus de questions et profiter de l'instant présent. Elle aurait bien assez le temps plus tard de se torturer l'esprit. Elle se doutait bien que Daren avait quelque chose derrière la tête, elle le connaissait bien quand même. Mais elle était loin de se douter de ce que cela pouvait bien être. Elle le découvrirait en temps utile. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais elle savait au fond d'elle qu'elle commençait doucement mais sûrement à tomber amoureuse du beau père célibataire. Elle tentait de se convaincre qu'il ne fallait pas, que c'était inconcevable. Et pourtant... Rebecca sourit, acceptant de bonne grâce de partager son plat avec lui. Comme un couple qui prendrait une assiette pour deux pensa-t-elle pendant une fraction de seconde avant d'écarter cette pensée déplacée de son esprit. La jeune femme ne s'y connaissait absolument pas en vin et préféra donc laisser son ami choisir à bon escient la boisson de ce soir. Daren fit donc son choix et le serveur repartir avec leur commande. Ils trinquèrent et Rebecca frémit lorsque la main de Daren se posa sur la sienne. Mais elle ne la retira pas.

Son cœur accéléra douloureusement à ce contact. Il avait la peau si douce, si chaude. Elle sentit un frisson lui parcourir le dos et pria pour que Daren ne se soit rendu compte de rien. Lorsqu'elle reprit la parole, sa voix bégayait légèrement. Elle finit par réussir à la stabiliser. Elle déclara qu'elle était ravie que leurs enfants se soient rencontré. Certes, elle avait parfaitement conscience que cela avait été tout sauf une partie de plaisir pour eux. Mais cela lui avait permis de rencontrer Daren. Et elle n'aurait changé cela pour rien au monde. Elle enchaîna en le complimentant. Oui, il était quelqu'un de bien, il devait en avoir conscience. Elle le considérait comme l'homme le plus doux et le plus prévenant qu'elle connaisse. Elle évoqua les tout débuts de leur relation. Cela avait été plus que délicat d'approcher Daren. Il était d'une froideur mortelle et refusait tout contact. Un loup sauvage et solitaire qu'il lui avait fallu apprivoiser à force de patience et de persévérance. Et elle n'était pas déçue du résultat. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui quoi qu'il arrive. Le regard du jeune homme restait plongé dans le sien et elle ressentit une fois encore un étrange serrement de cœur. Elle avait laissé sa main sous celle de Daren et aurait juré l'avoir senti la caresser machinalement.

Merci, vraiment, mais c'est normal tu sais. Je suis persuadée que tu aurais fait la même chose pour moi. Ne t'en fais surtout pas. Cela ne changera pas, quoi qu'il arrive.

Elle sourit à la deuxième remarque de Daren. Oui, il avait bien raison. Il fallait qu'ils s'amusent et qu'ils gardent un bon souvenir de cette soirée ! Malheureusement, la main de Daren glissa sur la sienne pour s'en retirer et attraper la bouteille de champagne. Il servit leurs verres et Rebecca trinqua avec lui, goûtant le breuvage pétillant qui était très bon. La question de Daren la surprit mais en même temps, ils n'avaient pas beaucoup évoqué son passé.

En réalité, j'ai toujours voulu être enseignante. Les enfants, j'adore, tu le sais bien. J'ai eu mon bac mais les études coûtent cher et je n'ai pas eu la chance de continuer. J'ai plusieurs fois pensé reprendre les études pour faire ce métier. Mais encore une fois, les moyens me manquent.

Elle disait cela sans gêne, elle n'en ressentait pas devant Daren, elle savait qu'elle pouvait tout lui dire, tout lui confier. Vraiment tout ? Alors pourquoi n'évoquait-elle pas les sentiments qu'elle ressentait pour lui ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Lun 30 Déc - 0:11


Les deux adultes se connaissaient relativement bien seulement depuis un peu plus d’une année, mais vraiment que depuis cinq ou six mois de façon un peu plus proche et intime, non pas intime dans le mauvais sens du terme, celui le plus poussé, mais bien comme deux adultes qui avaient sympathisés et qui finalement s’entendaient bien pour avancer. Daren approchait de la cinquantaine mais avait encore de beau reste, sa vie était loin d’être terminée et il aurait été dommage de gâcher son existence en déprimant, c’est ce que Rebecca lui avait fait comprendre petit à petit et il l’avait écouté avec attention. Il était presque convaincu que la jolie mère célibataire pensait elle aussi que leur rapprochement allait un peu plus loin qu’une simple amitié ces derniers temps, il l’avait ressenti lors de sa dernière visite chez lui et ce soir encore certains détails poussaient le père King à s’avouer à lui-même que les sentiments qu’il ressentait pour elle étaient réciproque. Peut-être tomberait-il de haut, peut-être se rendrait il compte qu’il faisait fausse route depuis le début, mais au moins il n’aurait pas le loisir de regretter son silence. Quand il déposa sa main sur la sienne il ne voulait pas se montrer trop direct à pénétrer sa sphère intime, il s’agissait vraiment là d’un geste purement affectif. Cependant ce contact lui faisait plaisir et le fait qu’elle ne retire pas sa main l’encouragea à percevoir les choses comme il les voyait.

Elle le remercia encore une fois en expliquant que sa réaction avait été normale, et pourtant certains amis qui étaient proche de la famille King n’avaient pas été aussi prévenant à l’égard du veuf, certes le fait qu’il s’enferme sur lui-même, qu’il rejette l’aide des autres et qu’il se montre froid et distant y était pour beaucoup, mais pourtant, Rebecca qui n’appréciait pas Alicia et qui ne connaissait rien de Daren n’avait jamais abandonné l’affaire, allant toujours à sa rencontre pour lui apporter un soutien qu’il ne voyait jamais défaillir et qui petit à petit donna confiance au père King qui finit par accepter la présence de la jeune femme. Il lui sourit en trinquant avec elle avant de lui poser une question sur sa vie professionnelle. Il ne l’avait jamais imaginé enseignante, il est vrai qu’elle avait une affection pour les enfants, surtout le sien en fait, mais il n’aurait jamais pensé qu’elle souhaite en faire son métier pour leur apprendre les bases dès leur plus jeune âge. Elle n’aurait pas de mal à accepter les siens, même si Julian et Joy étaient bien particuliers depuis la mort de leur mère, et Rebecca passerait sans doute mal pour eux. Julian lui avait déjà fait des remarques et des reproches à ce sujet. Mais avec le temps ils finiraient par l’accepter… Il fallait déjà qu’elle accepte Daren lui-même avant toute chose, mais le pressentiment du Trader était assez fort.

« Je vois et je te comprends, les études ont toujours couté cher, par chance mes parents avaient des moyens suffisant pour payer les miennes et j’ai réussi à faire carrière dans le monde des affaires… je trouve dommage de ne pas pouvoir réaliser ses rêves à cause de l’argent. Je te l’ai déjà dis et je connais ta position à ce sujet mais si tu as besoin d’aide financièrement tu sais que je suis prêt à t’aider, cela ne me pose aucun soucis et si tu préfères que cela reste entre nous on peut toujours s’arranger… » Dit-il alors très sérieusement en essayant de se montrer le plus compréhensif et sincère possible. Il ne voulait surtout pas qu’elle s’imagine qu’il avait pitié de la pauvre caissière qui n’avait pas les moyens de reprendre des études. Ce n’était pas par charité qu’il lui proposait son aide mais bien par envie et par sympathie pour la jolie brune. Un moyen supplémentaire de la remercier, elle ne s’en rendait peut-être pas compte mais grâce à elle Daren avait pu se sortir de sa déprime et avait réussi à ressuscité un peu la famille King, il n’était pas la seule cause du retour de sa fille et son fils, leurs amis et petits amis respectifs y avaient lourdement contribués, mais Daren depuis quelques mois se donnait les moyens de retrouver ses enfants pour faire de la famille King à nouveau une famille unie et respectée dans le quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Lun 30 Déc - 2:41


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Cela faisait de nombreux mois que les deux amis avaient pu sentir une modification dans le comportement de l'autre, aussi infime fût-elle. Mais ils se connaissaient trop bien pour ne pas en tenir compte. Etait-ce le fruit de leur imagination ? Impossible d'en être assuré. Et Rebecca a bien trop peur de perdre l'estime et l'amitié de Daren pour se hasarder à lui révéler ce qu'elle ressent pour lui. Statu quo donc. Daren avait une situation plus qu'enviable et il était certainement le plus courtisé des veufs de la ville. Non seulement il était beau, élégant et riche mais il était également doux et galant, bref une véritable perle. Rebecca craignait chaque jour qu'en tant qu'amie et confidente, il ne lui révèle qu'il avait rencontré quelqu'un et qu'il songeait à se remarier. Mais cela arriverait forcément un jour, non ? Il rencontrerait quelqu'un à nouveau. Elle ne pouvait l'empêcher d'être heureux, il le méritait. Chaque geste qu'il faisait, chaque mot qu'il prononçait lui laissait cependant espérer ce qu'elle n'osait pas espérer. Et si les sentiments qu'elle éprouvait était réciproque ? Cela faisait plusieurs mois qu'elle se sentait torturé, qu'elle pensait à lui beaucoup souvent qu'à la normale. La main qui s'était frayée un chemin sur la sienne l'avait d'abord fait frisonner et pendant une fraction de seconde, elle s'était sentie énormément gênée. Mais l'idée de la retirer ne lui avait pas effleuré l'esprit.

Elle s'était bornée à le remercier mais elle avait tout de même conscience du soutien qu'elle avait représenter pour lui en ces temps plus que difficiles. Bon nombre de vos amis vous tournent le dos lorsqu'il y a une difficulté extrême. Rebecca n'avait pas été de ce genre-là. Et même si Daren avait fait tout sauf l'encourager, elle était restée et l'avait soutenu, envers et contre tout. Pourquoi ? Elle n'aurait su le dire. Elle avait été émue de sa situation et elle avait senti confusément en lui quelqu'un de bien, qui méritait d'être sauvé. Et elle ne le regrettait pas une seule seconde à présent. Il lui sourit alors qu'ils trinquaient et Rebecca ne put s'empêcher de remarquer la beauté de King lorsqu'il souriait. Il était tellement séduisant. Elle écarta rapidement ses pensées. Daren semblait intrigué par son passé et elle se plia de bonne grâce à son interrogatoire curieux. Elle était flattée de son intérêt et ne se fit guère priée pour évoquer quelques éléments de son passé. Notamment sa volonté de devenir enseignante. Cela sembla étonné Daren. Mais Rebecca adorait les enfants et, si son ancien compagnon ne l'avait pas abandonné, elle aurait aimé avoir plusieurs enfants. Elle imagina pendant un bref instant la réaction de son fils si Daren venait à devenir son nouveau compagnon. Réflexion idiote puisqu'elle ignorait déjà ce que pensait Daren d'elle.

Oh, je... C'est très gentil de ta part, Daren, vraiment j'apprécie beaucoup ton aide. Pourquoi pas, on verra bien ce que l'avenir me réservera. Mais, si tu connais mon avis sur la question, tu sais aussi que mon opinion n'a pas changé. Je ne veux pas dépendre de toi, même si je sais que tu me proposes ça uniquement par gentillesse et pour m'aider...

Elle lui adressa un sourire et but une gorgée de sa boisson pour clore le débat. Jamais elle n'accepterait d'argent de Daren. Elle avait parfaitement sentie qu'il n'y avait nulle condescendance dans sa proposition ni mépris. Mais elle ne changerait pas d'avis ainsi. Soudain, le serveur apporta les entrées et Rebecca battit doucement des mains en voyant les splendides assiettes. Elle adressa un sourire radieux à Daren.

Et bien... à l'attaque! Et bon appétit!

Elle prit un petit bout de pain d'épice sur lequel elle étala une petite confiture d'oignons. Enfin, elle plaça un bout de foie gras dessus et croqua l'ensemble. Elle poussa un soupir d'approbation.

Dieu que c'est bon ! Tiens, goûte ça!

Elle refit la même composition et tendit la petite tartine à Daren. Elle fit ce geste spontanément et glissa la bouchée entre les lèvres du jeune homme qu'elle effleura de ses doigts. Troublée, elle reposa sa main.

Alors, qu'est-ce que tu en penses?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Lun 30 Déc - 9:20


Daren avait conscience des pensées amicales de Rebecca envers sa personne mais il était loin d’imaginer la totalité des images et des concepts qui traversaient l’esprit de la jolie mère célibataire… Elle avait été présente pour lui et rien que pour ça il lui témoignait suffisamment de respect pour ne pas brusquer ses futurs aveux de la soirée, perdre l’attention d’une femme aussi charmante qu’elle risquerait de remettre en cause les progressions relationnelles que Daren avait faites au cours de ces derniers mois. Rien que l’exemple des parents Spencer était suffisant pour comprendre l’importance de la mère Ainsworth. Ils étaient ses meilleurs amis et pourtant Daren n’avait pas réussi à les conserver, il s’était fortement éloigné du père, encore plus que de la mère finalement… Il lui arrivait de croiser Arsinoé mais leurs relations n’étaient plus comme avant, d’autant plus que le fait que Daren fréquente ouvertement la jolie caissière avait sans doute du mal à passer auprès d’Arsi qui était proche d’Alicia et qui connaissait la relation entre les deux, du moins Daren l’imaginait vu qu’elles avaient tendance à beaucoup se parler l’une à l’autre… Quoi qu’il en soit même s’il regrettait que tout se soit passé ainsi entre eux le constat était là pour le Trader.

Ce soir il avait l’impression de créer un malaise avec la caissière, comme si ses compliments et ses propos qui se voulaient accompagnateurs l’empêchait de réagir normalement, elle avait tendance à bafouiller depuis tout à l’heure et cherchait ses mots en début de phrase. Rien de bien méchant mais cela avait tendance à surprendre Daren qui continuait de voir des signes partout où il mettait les yeux ou laissait son ouïe faire le travail. Elle refusa son aide financière sans surprise alors que Daren répondait simplement à son sourie sans rien rajouter de plus, elle avait compris que c’était vraiment pour l’aider et non pas par pitié, c’était le plus important. Finalement ils furent interrompus par le serveur qui amena la suite du repas, à savoir l’entrée… « Bon Appétit à toi aussi !! » Lâcha t-il à son tour pour accompagner l’entrain de son amie qui s’attaqua avec envie à son foie gras qui présentait divinement bien. Lui-même allait avoir un peu plus de mal avec son entrée plus « salissante » que la sienne. En tout cas elle semblait apprécié son repas et c’était tant mieux, il la vit préparer un autre petit toast avant de lui tendre directement vers son visage… Il n’eut qu’une petite seconde d’hésitation avant de réagir le plus naturellement possible au monde alors que son esprit lui indiquait tout le contraire… Il accepta avec plaisir le petit toast et sentit ses doigts effleurer ses lèvres. Il mâcha avec plaisir en se demandant si les gens autour d’eux avaient les mêmes pensées que lui ? Ils ressemblaient à un couple dans leur façon d’agir depuis tout à l’heure…

« C’est délicieux… Encore meilleur que dans mes souvenirs, ils ont vraiment l’art de savoir cuisiner dans ce restaurant. » Répondit-il avec un grand sourire alors qu’il continuait de dépouiller ses homards pour en extraire ce qui l’intéressait avant d’enfourner une part du homard dans sa fourchette pour la tendre vers Rebecca… « Tiens à ton tour d’être éblouie, et n’oublie pas que si tu n’aimes pas c’est de ta faute car c’est toi qui m’a fait choisir cette entrée. » Ajouta t-il avec un petit sourire taquin sur le visage, il ne l’avait pas encore gouté et c’était bien pour ça qu’il lui tendait directement son couvert encore propre et qui n’avait pas passé le seuil de sa propre bouche… Un petit détail mais qui pouvait avoir son importance, il se trouvait déjà très proche de Rebecca sans en rajouter, il la laissa savourer le homard alors qu’il embrochait un autre morceau pour le tester à son tour et apprécier la qualité du produit, c’est bien ce qu’il préférait dans ce restaurant, la fraicheur des aliments proposés n’était jamais à remettre en doute. Le repas se poursuivit doucement et l’un comme l’autre savouraient leurs deux entrées alors que le serveur apportait la première bouteille de vin blanc qui accompagnerait ces deux assiettes bien garnies.

« Garde de la place pour la suite Becca, ils ont tendance à faire des assiettes assez monstrueuses, les enfants avaient toujours du mal à terminer et moi aussi en fait… » Expliqua t-il en souriant en repensant à Joy lors de ces moments là, il ignorait pourquoi mais il avait envie de raconter ses histoires à Rebecca, peut-être pour lui montrer l’importance de sa petite princesse pour lui ? Elle le savait très bien, ils en avaient déjà longuement parlé depuis qu’ils se connaissaient et la mère de Clyde savait que Daren regrettait amèrement avoir laissé sa fille lui échapper en la laissant se comporter comme elle l’avait fait il y a déjà plus d’un an. « Joy était toujours mal à l’aise quand elle n’arrivait pas à finir son assiette, elle voulait à tout prix que je la finisse pour ne pas se faire gronder par le serveur ou le cuisinier… » Ce petit souvenir était attendrissant pour le père King qui était à nouveau plongé dans ses souvenirs avant de relever son regard pour le poser sur celui de Rebecca.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Ven 3 Jan - 1:22


DU PASSE AU FUTUR, C'EST AU PRESENT QUE TOUT SE DECIDE
Feat Daren

Rebecca passait une merveilleuse soirée qui dépassait de loin ses rêves les plus fous. Et c'était loin d'être fini... Elle aurait donné cher pour savoir ce qui se passait dans la tête de son ami. Et pourtant, elle le connaissait bien. Elle était capable d'interpréter correctement chaque mimique, chaque froncement de sourcil sans se tromper. Elle le connaissait par cœur. La raison de cette invitation continuait de la tourmenter. Pourquoi diable l'avait-il invité dans ce somptueux restaurant ? Après tout, il lui avait dit pourquoi, non ? Mais elle avait encore du mal à y croire. Inviter une amie en tête-à-tête romantique ? Bizarre tout de même. Rebecca était heureuse de voir que Daren se sentait bien mieux qu'au début de leur rencontre. Il souriait, blaguait et semblait épanoui. Rebecca n'avait pas la présomption de penser qu'elle était responsable de cet état de bien-être. Même si elle avait conscience qu'elle l'avait aidé, évidemment. La jeune femme se souvenait parfaitement de l'ancienne épouse de Daren. Elle préférait ne pas donner d'avis car elle se savait la moins bien placée pour rendre honneur à Alicia. Elles ne s'appréciaient pas et Rebecca savait que Daren était au courant de leur animosité respective.

Mais ce soir était particulier. Rebecca s'en voulait de se montrer si sotte. Elle était maladroite, bafouillait alors que cela ne lui arrivait jamais. Elle ferait bien de se reprendre sinon elle allait finir par gâcher la soirée et elle s'en voudrait énormément. De plus, Daren était loin d'être idiot, il devait certainement avoir perçu son trouble et cherchait une raison qui expliquait cela. Elle allait finir par trahir ses sentiments et se promit de ne plus céder à ces sentiments. La proposition d'aide financière fut poliment mais fermement rejetée par la jeune femme et Daren répondit par un simple sourire. Oui, Rebecca n'avait jamais voulu dépendre de qui que ce soit et ça n'allait pas commencer maintenant. Soudain, le serveur arriva à leur table en apportant les entrées. Rebecca se saisit de ses couverts, salivant à l'avance devant ces plats si bien présentés et qui paraissaient succulents. Spontanément, la jeune femme prépara un toast à son ami avant de lui tendre. Son cœur se mit à battre rapidement mais elle masqua fermement ce trouble qui l'envahissait. Elle ne devait pas ternir l'ambiance bonne enfant qui régnait entre eux. Lorsque ses doigts effleurèrent les lèvres du jeune homme, elle ne put s'empêcher de frissonner cependant. Le geste était bien loin de simples amis et faisait évidemment penser à un couple. Mais elle revint rapidement à l'instant présent, Daren appréciant visiblement le foie gras.

Oui, c'est vraiment exquis, il n'y a pas d'autre mot ! Je me régale!

Daren dépouillait le plus proprement possible la chair du homard qu'il avait commandé. Il plaça délicatement un morceau sur sa fourchette et le tendit vers la caissière. Elle sourit à sa remarque avant de s'avancer et de refermer ses lèvres sur la chair fraiche. Elle savoura l'excellence de la nourriture avant de répondre.

C'est excellent. Normal, c'est moi qui l'ai choisi ! J'ai toujours eu bon goût.

Elle lui fit un clin d'oeil, montrant qu'elle s'amusait seulement. Rebecca était tout sauf imbue de sa personne. La jeune femme continua de dévisager Daren alors que ce dernier s'était penché vers elle et se trouvait relativement proche. Elle s'écarta lentement et reprit à manger le contenu de son assiette. La première bouteille de blanc arriva tandis que Rebecca terminait son foie gras avec délice. Elle hocha la tête à la remarque pertinente de Daren.

Oui, c'est plutôt rare pour un restaurant de cette qualité de mettre d'aussi grosses portions. D'habitude, je pensais que quand on resortait d'un restaurant gastronomique, on avait encore faim!

La remarque sur Joy fit sourire Rebecca. Elle savait à quel point il était attaché à sa fille. Rebecca plongea son regard dans celui de Daren. Les entrées furent rapidement débarrassées et les plats furent apportés. Fricassée de cailles avec magrets de canard sur son lit de petits légumes. Tout était parfait et très goûteux. Rebecca venait à peine de terminer son plat que le serveur venait leur proposer la carte des desserts.

Ah, alors pour le dessert, c'est à toi de choisir !

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca Mar 7 Jan - 20:00


Daren avait longtemps hésité avant de proposer cette petite sortie à son amie, il ne voulait pas qu’elle s’imagine des choses et pourtant espérer tout l’inverse après qu’il se soit convaincu lui-même d’avouer son affection et son attirance pour elle à la fin de cette soirée. Il voulait d’abord en profiter au cas où ce qu’il lui dirait plus tard ne vienne tout gâcher, c’était un risque possible même s’il avait le sentiment au plus profond de lui-même que la jolie Rebecca partageait les mêmes émotions à son sujet, certains signes ne pouvaient pas tromper. Il fut légèrement perturbé quand elle lui présenta le toast de foie gras et qu’il sentit ses doigts effleurer ses lèvres, il ne montra bien sur rien du tout, restant serein comme à son habitude, et pourtant il avait l’impression d’être en tête à tête avec une femme qui partageait sa vie. N’était-ce pas ce qu’elle faisait depuis plusieurs mois maintenant ? Ils étaient devenus de plus en plus proche avec le temps et l’amitié avait pu naitre entre les deux parents célibataires, alors pourquoi ne pourrait-il pas y avoir plus que ça ? Quoi qu’il en soit elle avait l’air de passer une bonne soirée et savourait son entrée comme il se devait, il avait envie de lui faire plaisir et avait sorti les gros moyens pour ça. Elle restait une femme très simple qui n’avait pas besoin de tout ce luxe pour être impressionné ou convaincu, un simple diner chez les King aurait tout aussi bien suffit à ravir la jolie brune, mais Daren avait eu envie de marquer le coup, comme si cette soirée était spéciale avant même qu’elle ne commence, avant même que Rebecca n’accepte ce diner…

Il tenta alors de découper son homard le plus sagement possible sans passer pour un homme des montagnes à dévorer avec les doigts son mets si raffiné avant de lui tendre sa propre fourchette afin de lui faire gouter ce plat qu’elle avait choisit. Il se mit à rire à sa remarque et apprécia fortement le petit clin d’œil pour ponctuer sa remarque tandis que le serveur amenait la première bouteille de blanc, un blanc sec mais fruité qui passerait bien avec le foie gras de Rebecca et qui agrémenterait légèrement le homard fort en bouche de Daren. «  Tu as bien choisi pour l’entrée je te l’accorde, attendons de voir ce qu’il en est pour le plat principal, c’est là que tout va se jouer. » Répondit-il finalement pour aller dans son sens et continuer ce petit défi des gouts de la mère Ainsworth. Il continua de manger en buvant du vin avant de lui faire une remarque vis-à-vis de Joy. Elle s’empressa de lui répondre qu’elle aussi trouvait les doses assez conséquentes pour un restaurant comme celui là avant de parler de son a priori sur ce genre d’endroit ce qui fit sourire Daren, habitué à déjeuner dans ce genre de lieu un peu huppé, surtout quand il avait des réunions d’affaire en semaine.

« Je ne te cacherais pas que certains gros restaurants abusent et tu ressors avec le ventre vide… Et ton compte en banque également !! Mais heureusement j’ai choisi le meilleur pour ce soir, cela m’étonnerait que tu me réclames autre chose pour finir le repas. » Dit-il alors en souriant tandis qu’il terminait sa dernière bouchée de son homard, il avait déjà bien mangé et ils n’en étaient qu’au début, très bon signe pour la suite. Le serveur vint alors les débarrasser pendant qu’un deuxième leur amenait déjà le plat chaud, la discussion se poursuivit entre les deux adultes, toujours de bonnes humeurs l’un comme l’autre, le diner était délicieux et le vin rouge qui l’accompagnait ravissait les papilles de Daren. L’alcool était ingurgité en légère quantité mais suffisamment pour faire du King un homme encore un peu plus souriant et content qu’il ne l’était déjà d’être là en aussi bonne compagnie. Il lui lançait souvent des regards pour s’assurer que tout se passe pour le mieux de son côté également, il sentait le repas se prolonger et arriver lentement mais surement sur sa fin, le plat terminé ils furent débarrassés avant de recevoir la carte des desserts, bien trop de choix pour le père King alors que la jeune femme lui demandait de choisir à son tour.

« Et bien je pense que pour faire glisser ce copieux repas le mieux c’est quelque chose d’assez léger, à moins que tu n’ais encore faim, mais si tu me dis ça j’aurais du mal à te croire Becca !! » Commença t-il par répondre avec un grand sourire avant de pointer son doigt sur une des lignes de la carte. « Que dirais-tu d’un dessert à la glace avec tout ce qu’il faut en assortiment de fruits rouges frais ? » Ajouta t-il en conservant son sourire et en attendant sagement la réponse de sa partenaire de table. Le repas était parfait jusqu’à présent et la fin se faisait sentirait, le moment fatidique approchait pour Daren qui allait tenter surement le quitte ou double.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca

Revenir en haut Aller en bas

Du passé au futur, c’est au présent que tout se décide. - | Daren & Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présent, Passé et Futur [Kinjutsu]
» Blake-Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.
» Echange "Futur et Passé"
» On ne peut oublier le passé, mais le futur peut l'enfouir || Vent du Sahara
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-