Partagez|

Jouons cartes sur table. /Heathcliff/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Jeu 5 Déc - 11:31



Cela faisait déjà plusieurs semaines que son ex était revenu en ville et la rouquine avait fait en sorte de l'éviter un maximum. Sa meilleure amie lui avait fait une confidence au sujet de Heathcliff lorsqu'elles s'étaient retrouvées au cimetière. Puis comme pour confirmer ses dires, DS avait fait en sorte que la nouvelle explose dans son nouvel article. Annie avait relu plusieurs fois le passage, plusieurs fois elle s'était refaite la scène du cimetière avec les révélations de Scarlett. La jeune McCormick avait été sous le choc et elle avait beau essayer de se dire que ça ne pouvait pas être possible, DS avait prouvé que si. Elle était réputée pour révéler les secrets des personnes et bah voilà... La jeune femme ne savait plus quoi penser de son soit-disant-ex-petit-ami. Elle l'aimait toujours, c'était certain, mais elle ne pouvait pas aimer un homme qui avait tué une personne et qui plus est Tessa. Sa meilleure amie l'avait prévenue plusieurs fois et à cause de ce secret. Annie était perdue, elle faisait que de se retourner et de faire les cents pas dans sa chambre. Elle cherchait une explication qui pouvait prouver que le jeune O'Conell n'était pas coupable mais si, il l'était. Soupirant, elle attrapa son portable et décida de lui écrire :

Citation :
Salut, Heath. Je comptais passer chez toi dans peu de temps, je peux ?
Elle hésita, pendant de longues minutes à envoyer ce fameux message qui n'avait rien de particulier. Annie soupira et se décida à l'envoyer. Après tout ce n'était qu'un sms quelconque. Cependant, elle n'y alla pas directement. Non, elle devait aller à un rendez-vous avant. Prenant son sac et ses clés de voiture, elle descendit les escaliers en annonçant son départ puis partit en direction du médecin. Depuis qu'elle était sous médicament, elle était suivie de près. Annie passa une bonne demi-heure dans le cabinet du médecin qui l'avait ausculté sous tous les angles. Ses prises se faisaient plus régulières et son état s'améliorait. Annie était contente d'entendre une bonne nouvelle. La jeune femme prit la direction du n°8. Une fois arrivée, elle se gara devant et se détacha tout en regardant la porte de la maison. Annie avait reçu un sms affirmatif et du coup, son coeur se serra une fois de plus. Pourquoi ça la rendait si malade ? Elle voulait juste lui parler... Sortant de sa voiture, elle franchit les quelques mètres qui la séparait de la porte puis toqua. Son rythme cardiaque s'accéléra lorsqu'elle vit la poignée se baisser. Cette sensation de brûlure s'empara de tout son corps. Elle y était. Une fois de plus, plantée devant lui à sentir son coeur et ses sentiments crier pour pouvoir s'exprimer à leur tour. Un sourire, très petit, s'installa sur son visage. "Salut." Elle le regarda dans les yeux, plongeant son regard dans le sien encore une fois. Annie s'y perdait tellement lorsqu'elle le regardait et pourtant là, elle y voyait de la déception, de la tristesse et de la colère. Avalant sa salive, elle entra dans la maison et essaya de trouver quelque chose à lui dire, mais rien ne venait non. Se retrouver avec lui, dans cette maison, lui rappelait tant de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Jeu 5 Déc - 19:50



Heathcliff passait son temps dans sa chambre à broyer du noir. Les seuls fois où il y sortait c'était pour aller aux WC, manger un petit peu et chercher d'autre bouteille d'alcool. Sa chambre était un bordel monstre, comme dans sa tête. A la suite de la révélation de son secret sur DS, Heathcliff était entré dans un était de colère inouïe. Il avait d'abord balancé tout ce qui se trouvait sur son passage puis s'étant un peu calmé, était descendu chercher de la vodka, du wisky et buvait. Sa chambre était à l'image de son physique ; il ne s'était pas rasé depuis quelques jours maintenant, portait des habits dégueulasses et ne s'était pas lavé. Il passait ses journées allongé sur son lit, buvant, regardant son plafond les yeux complétement écarquillés. Il avait l'impression d'être dans un autre monde, sa tête lui faisait atrocement mal et il ne pouvait s'empêcher de revoir les images de ce putain d'accident. Il revoyait Tessa, inerte à côté de lui, les Evans à l'arrière en état de choc puis il se revoyait directement en dehors de la voiture, s'enfuyant avec Lily et Nate. Son cerveau avait décidé d'effacer les images du moment où il avait déplacé le corps de la jeune fille. Heathcliff ne savait pas ce qui allait se passer pour lui. Il était dans la merde. Ca l'étonnait que les flics n'avaient pas encore défoncé sa porte et l'avaient envoyé en taule. Le vibreur de son téléphone lui fit sortir de ses pensées. Il se tourna, attrapa son téléphone et lu le message. Quand le nom s'afficha son cœur fit un bond, c'était Annie. Comme promis, elle le recontacterait. Heathcliff lui répondit  un simple "oui" et bondit de son lit. Il devait être un minimum présentable, il n'avait pas vraiment envie qu'Annie le voit dans cet état. Elle l'avait déjà vu à nu il y a quelques temps, ça suffisait pour le moment. Il prit toute les bouteilles vides, les jeta, et remit toute sa chambre en ordre. Pas qu'Heathcliff pensait qu'elle allait aller dans son lit mais au cas ou que quelqu'un rentrait à la maison, il voulait que personne ne les entende parler. Il prit un pantalon noir et une chemise dans sa penderie et alla se doucher. L'eau lui faisait du bien, ça faisait un petit temps qu'il n'avait pas pris la peine de se doucher étant trop occupé par ses idées noires. Une fois sorti, il se rasa et s'habilla.

Au moment où il avait fini de se préparer en mettant un peu de gel dans ses cheveux, la sonnerie retentit. Il se regarda une dernière fois dans le miroir, il avait beau avoir fait des efforts, la tristesse la colère et la dépression marquaient toujours son visage. Il descendit les escaliers à tout allure, tel un gamin attendant un colis et ouvra la porte. C'était bel et bien Annie. Elle le regardait droit dans les yeux, il savait qu'elle y voyait toute la détresse du jeune homme mais lui voyait quelque chose de différent aussi dans son regard, quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant. Avait-elle peur de lui ? Es-ce qu'elle le voyait comme un tueur ? Es-ce qu'elle le détestait pour ce qu'il avait fait ? Heathcliff ferma la porte derrière la rousse et tout en s'exprimant de la façon la plus calme qu'il pouvait, lui demanda « Alors, t'as lu les nouvelles ? » Il n'avait pas envie de tourner autour du pot, il voulait savoir ce que pensait maintenant Annie de lui, il ne voulait pas rester une seconde de plus sans savoir ce que voulait dire le regard de la jeune fille. Aucune expression ne marquait son visage, il était vide de toute joie de vivre, enfin la présence de la McCormick réchauffait quand même un peu le cœur froid et triste d'O'Conell.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Jeu 5 Déc - 23:20

Les rumeurs couraient à MC depuis un certain temps, et ces rumeurs s'étaient révélées vraies grâce à DS. Annie s'était inquiétée de la réaction de son ex, car oui, peut être qu'elle était encore indécise par rapport à ses sentiments mais elle éprouvait toujours ce petit quelque chose envers lui, qui faisait qu'elle devait s'inquiéter. Alors, elle avait prit son courage à deux mains et avait décidé d'aller voir son ex. C'était un grand effort qu'elle faisait, et la rouquine espérait qu'il s'en rendait compte. Annie n'aurait jamais fait ça si elle n'avait pas eu une once de ... sentiment pour ce beau brun. D'accord c'était lui le tueur, mais peut être qu'il fallait aussi lui demander ce qui s'était passé dans sa tête pour qu'il fasse ça. C'est ce que la rousse avait envie de découvrir. Annie s'était donc retrouvée devant la maison numéros 8 à attendre que le jeune O'Conell vienne lui ouvrir. Puis, quand elle le vit, son coeur ne fit qu'un bond. Oui, elle était heureuse de le voir malgré tout ça. Et elle lisait tellement de choses dans son regard, comme il devait lire l'incertitude dans les siens. La rousse entra dans la maison et remarqua qu'elle était vide. Ca ne devait pas être facile non plus d'habiter dans la maison d'un tueur.
Avalant sa salive lorsqu'il alla droit au but, la jeune McCormick se tourna vers lui et resta à une distance raisonnable. Pas qu'elle avait peur, car elle savait qu'il ne lui ferait rien, non pas à elle, juste pour ne pas tomber et flancher pour ne plus rien dire. "Oui, malheureusement, je les ai lu. Mais cela n'a fait que confirmé les dires. J'étais au courant bien avant. Je..." Elle s'arrêta et fit un geste vers lui puis se ravisa, encore une fois. "Je voulais que ça soit faux." Annie le regarda dans les yeux pour lui montrer sa sincérité. La rouquine avait tellement espéré que cela soit faux, mais DS lui avait prouvé les dires de sa meilleure amie et elle ne pouvait plus faire marche arrière maintenant. Reprenant son souffle, Annie continua de parler d'une voix étrangement calme. "Pourquoi ? Pourquoi avoir pris le volant ce soir là, connaissant votre état à tous ? Et pourquoi, toi, tu as pris le volant..." Annie ne voulait pas se ranger d'un côté ou de l'autre. Certes, elle pouvait se méfier de lui, mais là, ce qu'elle voyait dans ses yeux c'était de la détresse et de la colère. Avalant difficilement sa salive, la rouquine s'avança de quelques pas et posa -enfin- sa main sur son bras doucement. "Je voulais tellement que tu n'y sois pour rien, Heathcliff." Elle savait qu'il avait besoin de soutien et non pas qu'on l'enfonce encore plus dans sa connerie. Certes, il avait bu, il avait mis fin à une vie, mais il souffrait tout autant. La jeune McCormick comprenait mieux que quiconque cette souffrance, souffrance qui était toujours présente lorsqu'elle était en sa compagnie. La rousse laissa retomber son bras, toujours le regard dans le sien, elle lui fit un sourire. Un sourire qui pouvait le faire aller à la confidence. Il avait besoin de quelqu'un, et la rouquine voulait se montrer présente et ne pas faire les erreurs que lui, avaient faites pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Ven 6 Déc - 20:45


Heathcliff se sentait tellement mal, il sentait son monde s’effondrer. Il n'était plus qu'une image, qu'un songe. Toutes ses actions étaient dans le seul but de survivre. Car oui, il ne vivait plus, il survivait. A la mort de Tessa, Heathcliff n'avait jamais montré ses émotions, il avait toujours été impassible, droit et fière, même devant les Evans. Il n'avait jamais montré une once de douleur. C'était ce que lui avait principalement reproché les personnes qui étaient au courant de son secret. Mais ce que ces personnes de l'extérieur ne savait pas, que si Heathcliff était restait de glace et ne montrait pas ses émotions, c'était pour protéger Nate et Lily. Les Evans avaient besoin de quelqu'un pour les booster, si O'Conell aurait été effondré à la suite de la mort de Tessa, Nate et Lily ne serait jamais sorti de cette sphère de douleur. Il s'était comporté comme un grand frère, comme un père. Il ne l'avait jamais dis à personne, même pas aux Evans et c'était son droit. Il n'avait pas à se justifier ou à se venter de sa bonne conscience après la terrible erreur qu'il avait faite.
Quand la rousse lui dit qu'elle était au courant bien avant, le cœur d'Heath fit un bond, d'où elle le savait ? La question à la réponse paraissait clair, Scarlett. Il voulait savoir pourquoi elle ne lui en avait jamais parlé, mais il se tut. Ce n'était pas la question la plus importante actuellement. Lui aussi voulait que ça soit faux, que ce soit un cauchemar. D'ailleurs, après l'accident, Heathcliff faisait des cauchemars terribles où il était au volant d'une voiture avec chaque soirs une personne proche de lui différente à ses côtés. A chaque fois la voiture dérapé, et au moment de toucher le corps de la personne qui l'accompagnait, il voyait le visage de Tessa. Il se réveillait à chaque fois à ce moment là, pleins de sueurs et le cœur battant à toute allure. Il n'avait plus fait ces cauchemars depuis longtemps mais depuis la révélation de DS, ça recommençait. Il n'osait même plus dormir. Quand Annie posa sa main sur le bras d'Heathcliff, il sentit un frisson parcourir sa colonne vertébrale. Il n'avait pas sentit de contact humain depuis un petit temps maintenant et ça lui faisait du bien. Les paroles de la rousse étaient entre l'accusation et la compassion. Heathcliff avait envie de lui raconter tout ce qu'il s'était passé, il avait envie de enfin pouvoir dire à haute voix tout ce qu'il gardait au plus profond de son âme. Il avait enfin envie de dire à haute voix la raison pour laquelle il était rongé. Heathcliff commença son récit en fixant le sol, le répétant comme un texte qu'il avait apprit par cœur. « Le soir de la mort de Tessa, Nate Lily Tessa et moi étions allaient en soirée. On était tellement heureux, tellement bien. Il n'y avait jamais eu autant d'alcool à une fête, on avait bu jusqu'à n'en plus finir. Je crois que c'était la meilleure soirée de notre vie, enfin jusqu'à ce que tout bascula. On avait décidé de rentrer. On savait tous que ce n'était pas responsable de notre part mais on était dans un tel état d'euphorie et de joie qu'on s'en foutait. On avait tous convenu que je devais prendre le volant parce que j'étais soit disant le plus apte à conduire en état d'ivresse. Je me souviens que sur la route, on rigolait, on chantait. Je tapais mes mains sur le volant au rythme de la musique. J'étais si heureux, j'étais entouré de mes amis les plus chers. Puis la voiture dérapa. Je sais pas ce qu'il sait passé à ce moment là, je sais pas pourquoi on s'est retrouvé dans le décor. Je sais juste qu'au moment où j'ai ouvert les yeux, j'ai vu d'abord mes mains, pleines de sang, puis le corps de Tessa, puis les deux Evans en état de choc sur la banquette arrière, eux aussi recouverts de sang. Je me souviens avoir crié le nom de Tessa puis le reste est flou dans ma tête. Mon cerveau a décidé de l'effacer je pense. Mais en gros, on a déplacé le corps inerte de notre meilleure amie à la place du conducteur puis nous sommes partis et avons convenus de ne jamais en parler, à personne. » Heathcliff fixait toujours le sol, les yeux écarquillés. Il n'avait jamais prononcé ces paroles à haute voix, mais sur le coup, ça lui a fait du bien. Il se sentait un tout petit peu réparé. Le fait d'avoir dit tout ça, lui avait donné mal à la tête qui d'ailleurs tournée. Il s'approcha du canapé dans un grand silence et s'appuya contre. Il avait l'impression que la maison tanguait, il ne savait pas si c'était à cause de l'alcool ou bien de son histoire. Il n'osait toujours pas regarder Annie. Il n'avait pas dis tout ça parce qu'il voulait se faire passer pour innocent ou justifier sa cause, il avait dit tout ça car il sentait que c'était le moment, car il en avait besoin et qu'il savait qu'Annie serait là pour l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Sam 7 Déc - 12:03

La détresse du jeune homme se lisait sur son visage et cela mettait mal à l'aise la rouquine. Elle ne pouvait pas le laisser dans cette merde et ne pas l'écouter. Alors, Annie lui demanda les faits, ce qu'il s'était passé et elle voyait bien qu'il avait besoin d'en parler. Si personne ne l'écoutait, qui le ferait ? Si elle était en train de se voir, elle pourrait se donner des claques par rapport à leur relation, mais la rousse passait par dessus. Oui, la jeune McCormick voulait comprendre son acte et ce qui c'était réellement passer. Malgré sa douleur, elle voulait l'écouter, le soulager de ce qui le rognait depuis la mort de la jeune Hamilton. Alors, la rousse l'écouta, sans dire un mot, essayant de capter son regard tout en sachant qu'il ne la regarderait pas dans les yeux. Cependant, elle savait qu'il était sincère, qu'il lui disait la vérité, et qu'il était en train de souffrir en lui révélant tout ça. Son coeur se serrait de plus en plus au fil de son récit. Comment avait-il pu cacher ça aussi longtemps et vivre avec ? Annie était choquée, mais pas dans le sens où elle partirait en courant de peur qu'il lui fasse du mal, non, elle était choquée de son aptitude à avoir gardé ce secret si longtemps. La jeune femme le vit aller vers le canapé et y prendre appuie. Annie se dirigea vers lui et posa sa main sur son épaule et parla d'une voix basse, à peine compréhensible. "Ca va aller... Promis, ça va aller." Oui, ce qu'elle faisait là était mal, mais qui allait le supporter, qui allait le soutenir après son acte ? Personne. Et la rouquine n'allait pas le supporter, si elle était venue c'était pour une chose précise, l'aider, l'aider à surmonter tout ça. Bien sûr qu'elle lui en voulait d'avoir agit de la sorte, mais n'avait-il pas assez de remords ?
La rouquine s'écarta de lui et reprit d'une voix toujours calme et posée pour le détendre. "Pourquoi, pourquoi est-ce que tu n'as rien dit ? Ca aurait été plus simple pour toi..." Sa question pouvait être nulle, blessante, dure, mais la rouquine devait savoir. Bien qu'elle allait l'aider, elle voulait comprendre ses actes, voulait faire en sorte qu'il aille mieux et qu'il puisse surmonter cette passe. Sa meilleure amie ne lui pardonnerait jamais d'être venue ici, seule, pour lui parler. Avalant sa salive, elle décida de se mettre devant lui. Lui prenant les mains et les serrant doucement, la rouquine plongea son regard dans le sien. "Tu sais que tu peux me raconter tout ça, et je pense que tu en as vraiment besoin vu ta tête, Heathcliff." Dit-elle avec un petit sourire sur le coin des lèvres. Annie essayait vraiment de le détendre et de lui faire voir qu'il pouvait toujours avoir confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Sam 7 Déc - 18:05


Non Annie, ça ne va pas aller. Voilà ce que pensait Heathcliff, et il savait qu'elle ne le pensait pas non plus d'ailleurs. Heath était comme hypnotisé par son long discours, dire à haute voix tout ce qu'il gardait depuis tant d'années avait eu un drôle d'effet sur le jeune homme. Il avait l'impression que ce moment était irréel, que c'était un rêve. Mais non ce moment était bien réel, comme l'accident d'ailleurs. Heathclifff commençait à ne plus avoir la force de lutter. Il en avait marre de tout. Il se laissait complétement aller ces derniers temps. Il appuya le plus fort possible sur le canapé, sentant ses membres sur le point de lâcher. Depuis plusieurs jours, il sentait son corps lui faire des tours, il avait l'impression de tomber, de lâcher prise. Tous ses mouvements devenaient pénible a effectuer. Il avait l'impression que de marcher, se lever étaient devenues des épreuves insurmontables. La question d'Annie blessa légèrement Heathcliff qui sourit d'une façon mauvaise « A partir du moment où on a prit conscience que Tessa était morte, rien n'était simple » Le dire à quelqu'un n'aurait rien changé, même si Heathcliff et ses amis étaient venus en pleurant au commissariat, s'excusant du crime qu'ils avaient commis, les faits auraient étaient les mêmes. C'est-à-dire ; la mort de Tessa. C'était vrai qu'au moins ils n'auraient pas étaient accusés de non secours à personne en danger, mais ça changeait plus rien de toute façon. Même si les pompiers avaient été là, Tessa était morte sur le coup. Rien n'aurait pu changer ça. «Voilà, je t'ai tout raconté, tu veux savoir autre chose ? » Sa question était blessante il le savait, mais ce n'était pas contre Annie, il était juste à cran, il n'en pouvait plus. Au fond de lui il était reconnaissant à la rousse d'être venue et il savait que même si il ne le montrait pas, la belle rousse le savait. Elle savait que c'était dur pour lui, et Heathcliff espérait qu'elle n'allait pas lui en vouloir pour sa réaction très défensive. Il se sentait constamment faible et agressé, il était plus que jamais sur ses gardes. Il était très irritable et encore plus froid que d'habitude. Son désarroi et sa tristesse provoquait des réactions non adaptées. Il se sentit tout à coup encore plus mal qu'avant, il était pris de sueur, comme à la suite de ses cauchemars. Il passa sa main sur son front humide, puis lâcha le canapé qu'il agrippait avec l'autre main pour la placer devant son cœur. Il battait à tout rompre, Heathcliff se plia sur lui-même échappant un petit cris de douleur. Pourquoi il ressentait ça ? Il respira de plus en plus fort, essayant de retrouver au rythme cardiaque normal mais ça ne changeait rien. Les oreilles d'O'Conell sifflaient et ses yeux lançaient des éclairs. Il laissa son dos se cogner violemment contre l'arrière du canapé puis se laissa glisser pour se retrouver assis au sol en position de fœtus. Il entendait des bruits horribles, ses yeux faisaient des artifices, il avait envie de s'arracher les cheveux tellement il souffrait. Puis il vit l'image de Tessa inerte dans ses bras à la suite de l'accident. Il ouvra les yeux, se releva brusquement. La panique et la peur marquaient son visage, il n'avaient plus besoin d'être endormi pour faire des cauchemars, il les faisait même étant réveillé dès à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Sam 7 Déc - 21:57

La jeune femme était impuissante face à la détresse de son ex et elle n'arrivait pas à savoir quoi lui dire de plus... Il avait besoin d'aide et la rouquine ne savait pas quoi faire. Le laisser ? Hors de question ! Annie se sentait inutile et pourtant, elle allait rester ici, jusqu'à ce qu'il aille mieux. Si elle voulait savoir autre chose ? La rouquine secoua la tête. Elle n'arrivait pas à le quitter des yeux, à voir cette détresse et cette souffrance qui prenaient de plus en plus de place dans ses yeux. La rouquine n'ajouta rien et le regarda faire, le regarda se détruire lui-même sans pouvoir faire quoi que ce soit. Rien ne lui passait dans la tête pour pouvoir l'aider et lui dire des paroles réconfortantes, rien. C'était vide. Son coeur se mit à battre de plus en plus vite lorsqu'elle vit le beau brun défaillir. Qu'est-ce qu'il avait ? Annie s'approcha de lui, essaya à plusieurs reprises de lui attraper son visage mais il était trop... agité. La rousse regarda Heathcliff s'appuyer contre le canapé et se laisser tomber par terre. Son souffle s'accéléra. Que faire ? Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ? La jeune McCormick savait bien que c'était par rapport à tout ça mais elle ne savait pas quoi faire. Appeler les ambulances pour qu'ensuite le beau brun soit amené par les flics ? Non... elle ne pouvait pas faire ça. Une fois qu'il fut replié sur lui même, la rousse s'agenouilla vers lui et lui caressa le visage. "Heath, regarde moi, c'est Annie. Aller Heathcliff, dis moi où tu es... Tu sais qui je suis ?" Son coeur battait à rompre sa poitrine. Elle essayait de se calmer mais des larmes s'installaient dans le coin de ses yeux. La jolie rousse continua de lui caresser le visage et lorsqu'il ouvrit de nouveau les yeux, la jeune femme lui fit un petit sourire. "C'est Annie... Ca va aller, je te jure que ça va aller. Je suis là." Oui, elle était là, là pour lui, car elle aurait aimé que lui aussi ait été là pour elle dans ses moments difficiles. Lui prenant la tête et la posa doucement sur ses cuisses, elle continua de lui caresser doucement sa joue en espérant que celui-ci aille mieux. Le coeur de la rousse ne faisait que de s'accélérer et le voir dans cet état là, ne la rassurait pas du tout. Annie prit plusieurs inspirations à la suite et essaya de se calmer, sans pouvoir réussir. Mais, elle devait être là pour celui qui avait besoin d'aide, son ex, qui, était en train de revivre cette soirée horrible. La jeune femme le savait, dans ses yeux se lisaient tant de détresse et de culpabilité, tout ce jour passa dans les yeux du beau brun et la rouquine ne pouvait pas l'aider plus, qu'elle ne le faisait déjà. A être là, pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Sam 7 Déc - 23:10

Pendant sa crise, Heathcliff n'entendait rien, ne sentait rien, ne voyait rien. Il avait l'impression d'être enfermé dans une sphère remplit de cauchemars. A la suite de la vision de Tessa, Heatcliff commençait a nouveau a retrouver ses sens, son corps commençait a reprendre un rythme normal mais il ne pouvait s'empêcher d'inspirer et de respirer par la bouche très bruyamment et rapidement. Cette vision l'avait vraiment terrifié, il ne savait pas pourquoi, pourquoi maintenant. Il n'avait jamais eu une telle crise en pleine journée sans aucune raison apparente. Il se sentait vulnérable, il sentait toute la culpabilité monter en lui. Il n'aurait jamais voulu que quelqu'un assiste a ça, surtout pas Annie. Il avait déjà été faible devant elle dernièrement en lui avouant plus ou moins ses sentiments, et la il venait de craquer psychologiquement devant elle. Il savait très bien qu'elle n'allait pas de moquer, ou porter un mauvais jugement envers lui. Mais le fait était qu'Heathcliff voulait être fort et confiant face à elle ; tout ce qu'il n'était pas en ce moment même. Lorsqu'il sentit une main caresser sa joue, il eut d'abord un geste de recul, croyant encore délirer, mais quand il vit que c'était Annie il se calma doucement et se laissa bercer par les douces caresses de la jeune fille. Elle l'appesait, il en avait besoin. A l'entente de sa voie, le jeune homme sourit. Heureusement qu'elle était la de disait-il dans sa tête. Il déplaça sa main jusqu'à trouver celle d'Annie qui se trouvait encore sur sa joue et l'attrapa délicatement. Il serra d'abord fort sa main dans la sienne puis prit son avant bras avec le quel il se blottit. Le bras de la rousse était maintenant contre la joue du brun qui fermait les yeux. Il souriait, son cœur avait retrouvé un rythme normal, il n'avait plus de frisson, pouvait voir a nouveau le doux visage d'Annie, pouvait réentendre sa voix et pouvait sentir ses mains sur sa peau. Il leva doucement la tête en tenant cette fois ci la main de la rousse avec ses deux mains a lui. Il la regarda dans les yeux. Il voyait de la panique, de la compassion et un peu d'amour, ce qui réchauffa tout le corps d'O'Conell. ≪ Merci d'être la Annie, vraiment, merci. ≫ Il continua de la regarder cette fois ci, il n'avait plus envie d'éviter son regard, il voulait voir ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait. Il avait envie d'être dans ses bras, mais il ne savait pas comment elle allait réagir. Alors il ne bougea pas, tenant toujours sa main et son regard dans le sien. Grace a elle, il voyait un petit coin de ciel bleu dans son ensemble de nuage gris, il se sentait un peu plus protégé, oui pour une fois ce n'était pas lui qui l'a protégé mais bien elle. ≪ Tu m'a manqué ≫ Ces trois petits mots étaient sûrement dus a l'excès de tristesse et de fragilité d'Heathcliff mais il ne regrettait pas ce qu'il venait de dire car c'était vrai, Annie McCormick l'avait bel et bien manqué. Il continua de la regarder dans les yeux, attendant sa réaction et sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Dim 8 Déc - 12:41

Elle le regardait, impuissante, face à sa crise. La rouquine savait qu'il revivait ces moments horribles de cette fameuse nuit, tout se lisait sur les traits de son visage et Annie assistait à ça. Ca la rendait mal à l'aise, d'une envie de partir en courant, mais elle restait là, à l'aider, à lui caresser le visage pour l'apaiser et le rassurer. Le beau brun attrapa sa main et la jeune McCormick soupira doucement et se laissa faire. Ses pensées étaient partagées entre le repousser ou le laisser faire. Et finalement, Annie se laissa aller à ces petits contacts qui lui manquaient terriblement. Des frissons lui parcoururent le corps entier et un sourire, doux, s'installa sur son visage tout en continuant de le regarder dans les yeux. Sa souffrance s'atténuait peu à peu et ça rassurait la rousse qui sentait son rythme cardiaque ralentir au fur et à mesure. Heathcliff attrapa son avant-bras et se blottit contre. Un petit soupir s'échappa de la bouche d'Annie qui finit par sourire. Pourquoi maintenant ? Pourquoi tout redevenait normal à cet instant ? La rouquine était encore plus perdue qu'elle ne l'était avant de venir le voir. Ses sentiments la trompaient une fois de plus, et il lui était impossible de lutter. La rousse rigola légèrement quand Heath' la remercia d'être là. C'était normal pour elle, mais elle ne voulait pas lui dire : je fais ce que tu n'as pas fait pour moi. Non, ce n'était pas juste de lui dire ça, car au fond d'elle, elle savait qu'il aurait voulu être là pour la jeune rousse. "C'est normal." Lui souffla-t-elle en le regardant. Son regard s'était adouci même si, au fond, elle n'avait qu'une envie : partir en courant. Par pour son acte, mais pour ses sentiments qui luttaient dans son coeur à lui déchirer la poitrine.
Lorsqu'il lui dit qu'elle lui avait manqué, la jolie rousse sentit son coeur se serrer. Heathcliff se mettait à nu devant elle, encore une fois. Sa poitrine se serra une fois de plus, et elle resserra sa main, dans celle de son ex. Annie le regarda dans les yeux, ne sachant quoi faire. C'était si improbable d'entendre ça, de sa propre bouche à lui. Avalant sa salive à plusieurs reprises, la jeune McCormick lui caressa la joue de son autre main et lui sourit. "Pourquoi maintenant ?" Elle voulait s'en sortir, elle voulait arrêter de prendre ces médicaments qui allaient la rendre dépendante, et son beau brun venait de lui dire qu'elle lui avait manqué. Une lueur de tristesse passa dans son regard et elle ne sut quoi faire, ni quoi dire. Reprenant la parole, elle baissa la tête pour regarder sa main, prise dans celles de son ex. "Quand tu es parti à L.A, je suis presque tombée en dépression en plus de l'avortement. Je suis sous médicament pour ne pas flancher et ne pas faire cette dépression qui me tend les bras. Je dois en prendre tous les jours, prises régulières. Mon état semble aller mieux, depuis certains jours, mais je ne suis pas passée loin de faire vraiment cette dépression, suite à ton départ. Voilà, ce que je vis depuis que tu es parti et que tu es revenu. Je lutte avec violence contre mes sentiments à ton égare pour ne pas souffrir et pourtant... ce mur se détruit au fur et à mesure que je te vois, et que je te parle. Tu comprends, ce que je veux dire ?" S'il était passé aux aveux, elle aussi devait. Annie le regarda à nouveau en ayant les larmes aux yeux. C'était une lutte acharnée, chaque jour, depuis l'avortement et encore plus depuis sa rupture. Elle ne voyait pas une once de soleil dans son monde, sauf depuis quelque jours. Depuis que Scarlett lui avait dit pour Heathcliff, et c'était un mystère pour elle de savoir pourquoi. Pourquoi était-ce cette révélation qui avait tout déclenché chez elle. Son coeur la trahissait et elle se trahissait elle-même avec ses sentiments, mais Annie avait peur. Peur de souffrir à nouveau, peur de faire cette dépression. Elle voulait juste... retrouver la paix avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Dim 8 Déc - 20:31


Heathcliff savait que ce n'était pas "normal" et qu'Annie ne pensait pas ce qu'elle venait de dire. Pour preuve, Heathcliff n'avait pas était la quand Annie était dans le besoin. Au contraire il était parti sans laisser de traces, aucune nouvelles et était revenu dans les bras d'une autre. Ce qui terrifiait Heathcliff c'était que la jolie rousse avait tout les droits de le laisser là avec ses bêtes noires, et rejoindre un homme beaucoup plus a l'écoute, fidèle, aimant, démonstratif enfin un homme qu'Heathcliff n'avait jamais su être avec la jolie McCormick. Il regrettait de plus en plus ses actions, ses gestes, ses paroles envers cette fille qui était amoureuse de lui. D'ailleurs, il espérait de tout son cœur qu'elle l'aimait encore.. Il lui avait avoué plus ou moins ses sentiments dernièrement mais ça ne l'assurait de récupérer la rousse. Heath se tut, ne sachant pas quoi répondre a Annie. Quand elle lui demanda pourquoi maintenant, la réponse dans la tête du jeune homme était simple. Il lui avait dit ça pour essayer de se racheter un minimum, essayer d'être l'homme qu'il n'avait jamais été et surtout parce qu'il avait besoin de savoir qu'elle en avait conscience. Il ne voulait pas encore une fois louper l'occasion de dire ce qu'il ressentait envers la jeune femme. Elle lui avait réellement manqué et sa visite et son soutient lui faisait le plus grand bien.. Il réfléchissait deux secondes se demandant ce qu'il aurait fait si elle n'avait pas était là pour le calmer. Heathcliff de recroquevilla sur lui même, se sentant nul et coupable. Annie lui avait serré sa main encore plus fort. Il avait remarqué que ces trois mots avaient chamboulé la jeune fille. Ce n'était pas ce qu'il cherchait réellement, il cherchait juste a être franc et honnête pour une fois. « Je te dis ça maintenant parce que je veux pas que tu quittes cette maison sans que tu saches que tu m'as manqué. » Il la regardait dans les yeux, toujours recroquevillé sur lui même. Il vit a ce moment là que la rousse allait lui dire quelque chose, quelque chose qui lui tenait a cœur.
La révélation de la jolie rousse redonna mal au ventre à Heathcliff qui sentait à nouveau des frissons parcourir tout son corps. Le mots comme dépression, avortement, médicaments, prises régulières, faisaient des pincements au cœur au jeune homme. Pourquoi lui disait-elle ça maintenant ? Il se sentait encore plus coupable, coupable de l'avoir laisser, de l'avoir rendue dépressive, d'être revenu aux bras d'une autre, d'avoir tué quelqu'un. Comment pouvait-elle encore l'aimer ? Heathcliff ne savait pas où se mettre, il ne savait pas quoi dire. Il ne savait pas les impactes qu'avait reçu Annie, il ne se l'était même pas imaginer.. Il ne pensait qu'à lui, il se détestait. Il se haïssait pour faire du mal à toutes les personnes qu'il aimait. Pourquoi ? Quand Annie parla de ses sentiments, son cœur se desserra légèrement, il sentait dans ses paroles qu'il y avait encore des sentiments, malgré tout ce qu'il avait fait. Lui aussi se faisait actuellement violence pour ne pas la serrer dans ses bras et éclater en sanglots. Au lieu de ça, Heathcliff essaya tant bien que mal de trouver les mots pour répondre à la rousse. « Je savais pas tout ça.. Je m'en veux tellement, tu peux pas t'imaginer à quel point.. Je suis désolé de t'avoir laissé, je suis désolé pour tout Annie.. Je.. Je n'avais pas conscience de la répercussion de mes actes à ce moment là, j'ai été égoïste et je m'en veux.. Et oui.. je comprends ce que tu veux dire.. » Heathcliff s'exprimait avec beaucoup de mal, il ne savait pas quel mots employer ou tout simplement quoi dire car c'était entièrement de sa faute. Il ne voyait pas d'autre solution que de s'excuser. Heath se demandait ce qu'elle faisait encore là, et même pourquoi était-elle venue si il l'avait presque rendue dépressive. Déjà sans cette révélation il avait du mal à comprendre mais alors là. Heathcliff s'assit correctement, quittant sa position de fœtus en incitant la jeune fille à faire de même. Il lâcha sa main et la regardait, les yeux brillants et rouges. « Pourquoi t'es là alors ? Pourquoi tu restes avec moi à m'aider après tout ce que je t'ai fais ? Je comprendrais que tu veuilles pas t'occuper de moi, que tu te trouves un autre mec, que tu me supprimes complétement de ta vie, alors dis moi, pourquoi t'es là ? » Heathcliff se posait réellement la question, après tout, tout ce qu'il méritait c'était de crever dans son coin en taule sans que personne ne s'en souci. Le jeune homme regardait la jeune femme en face de lui, les yeux pleins de questions, attendant qu'elle lui réponde pendant que son cœur battait à nouveau à toute allure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Dim 8 Déc - 21:54

Quitter la maison ? Non, elle ne l'aurait pas fait, même si elle n'éprouvait plus de sentiments. Ce n'était pas dans ses intentions de laisser le beau brun ici, seul, dans le désespoir. La rousse le regarda, longtemps, en se perdant dans ses yeux, lorsqu'il lui dit qu'il ne voulait pas qu'elle parte sans entendre ça. Tout allait devenir si compliqué à présent. Tout était compliqué entre eux. Et maintenant, ça le serait encore plus. Annie s'embarquait dans une situation qu'elle regretterait -ou pas- un jour où l'autre. Mais, là, tout de suite, elle ne pouvait pas reculer. Non, elle ne pouvait pas partir en le laissant crever sur le sol de sa maison. Elle n'était pas ainsi et voulait lui montrer, qu'au fond, elle l'aimait toujours. Ouvrant la bouche, elle lui souffla quelques mots qui sonnaient fort en cet instant. "Tu m'as manqué aussi..." Et c'était vrai, combien de fois elle avait pleuré dans sa chambre à ne plus pouvoir avoir de larmes. Combien de fois, sa soeur l'avait vu déambulé dans la maison en pleine nuit à cause de cette rupture et du fait qu'elle n'avait pas de nouvelles de son petit ami. Et puis, il était revenu et c'est à cet instant que la rousse avait su qu'elle remonterait la pente alors que normalement, l'effet devait être l'inverse.
La rouquine décida de lui parler de ses problèmes, de tout ce qu'elle vivait depuis des mois à cause de leur couple, à cause de l'avortement. A entendre ça comme ça, on pourrait croire à une vraie toxico qui allait finir dans un HP comme Jay Black, mais non, la rousse allait s'en sortir et avec l'aide de nombreuses personnes. Annie avait besoin de lui dire, besoin qu'il sache à quel point, elle aussi souffrait en ce moment. Oui, son cas était bien plus dramatique que le sien, mais la jeune McCormick avait aussi besoin de son soutien, même s'il n'était plus ensemble, même si leur relation était compliquée, elle avait besoin du beau brun. "Je ne vais pas non plus me vanter de vivre ça... Et pour moi, c'était plus facile de ne rien te dire." Ses paroles étaient basses, comme si elle ne savait pas quoi penser de tout ça. Annie était perdue dans ses sentiments mais aussi dans ses actes. Lorsqu'il lui lâcha la main, Annie replia ses doigts et ramena son bras le long de son corps et se remit correctement assise à faire face à son ex. Et une tonne de question vint la frapper au visage. Elle baissa le regard, une fois de plus en écoutant ses questions et en essayant de ne pas laisser son corps agir à la place de ses paroles. La réponse était tellement simple, mais tellement compliquée également. Relevant la tête et laissant couler les larmes sur ses joues, Annie mit plusieurs minutes ? Secondes ? Avant de pouvoir lui répondre et lui sortir une phrase, des mots plutôt. "Je... Je savais que tu n'allais pas bien. Et... j'avais besoin de te voir Heathcliff. Je..." Elle se tut, le regarda intensément et savait qu'à cet instant, elle ne ferait plus machine arrière. Non, Annie lâchait prise et tant pis pour elle. La rousse s'approcha de lui, et n'hésita pas une seconde pour poser ses lèvres sur les siennes puis de l'embrasser de tout son amour, son amour retenu depuis de longues semaines. Elle n'allait pas faire machine arrière, ça lui avait manqué. Il lui avait manqué. Et elle l'aimait toujours. Le goût de ses lèvres lui avaient manqué, sentir cette sensation qui ne la quittait plus. Celle d'avoir des frissons dans tout le corps ainsi que des papillons dans le ventre. La rouquine ne regrettait pas. Du moins pour l'instant. Et pour rien au monde, elle voulait que ce moment s'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Lun 9 Déc - 19:53


La réponse de la jolie rousse réussit à faire sourire Heathcliff. Son cœur s'était un peu emballé au moment où elle lui avait dit qu'il lui avait aussi manqué, il savait qu'elle le pensait. Heathcliff se souvint de toutes les fois où Annie lui avait prononcé ces mots mais que le jeune homme n'en n'avait rien à faire. Parfois il ne lui répondait même pas. Heathcliff se demandait quand même comment il avait fait pour être aussi odieux avec la jeune fille. Elle ne méritait pas tout ça. A ce moment même, il aurait tellement voulu qu'elle puisse lire dans ses pensées, pour se rendre compte à quel point le jeune homme s'en voulait. Tous les reproches qu'il se faisait étaient si durent qu'il ne trouvait pas la force de les dires. Il était si affaibli et fragile que chaque mots qui sortaient de sa bouche étaient une torture pour lui. Il la regardait juste, se concentrant sur les traits du visage fin d'Annie qu'il n'avait jamais assez exploré.
La révélation d'Annie sonnait encore lourd dans la tête d'Heathcliff qui avait encore du mal à réaliser tout le mal qu'il lui avait fait. Il s'en voulait tellement de ne pas avoir été là, de ne pas l'avoir soutenu comme elle le faisait au moment même. Il n'aurait jamais imaginé que cette histoire irait aussi loin. O'Conell pensait qu'Annie était tellement forte, mais elle avait ses points faibles, tout comme lui, lui qui pensait être beaucoup plus fort que son passé, qui malheureusement pour lui l'avait rattrapé. En plus de ça, Heathcliff venait de réaliser qu'Annie était surement une des dernières personnes qui voudrait encore lui adresser la parole après cette révélation des plus sordides. Il savait très bien que ce serait lui qui serait montré du doigt, lui qui allait devoir tout endosser à propos de cette mort, mais c'était son but. Il ne voulait en aucun cas que les Evans payent pour cette soirée. Au fond de lui, ils étaient tous coupables, mais à l'extérieur de lui, il allait tout faire pour que ce soit le seul coupable, quitte à ruiner sa popularité et sa vie. Il serait toujours un O'Conell, même avec toutes les fautes qu'il pouvait commettre et les Evans n'avaient pas cette chance là. « Ce n'est pas une question de se venter.. Oui, je comprends » Il comprenait plus que bien la raison pour laquelle elle ne lui avait rien dit. D'ailleurs il avait fait de même, il ne lui avait jamais parlé de cette triste soirée où tout a basculé, il ne l'avait pas prévenu de son départ et pour encore milles autres raisons, il comprenait le besoin qu'avait une personne de ne rien dire aux autres. Les questions que lui avaient posé O'Conell troublait profondément McCormick qui l'évita d'abord du regard puis qui se mit à pleurer. Ce n'était pas ce que voulait Heathcliff, en aucun cas il voulait la voir pleurer encore une fois, surtout par sa faute. Les paroles de la jeune fille étaient flous et hésitantes. Au moment où Heathcliff voulut lui répondre, Annie plaqua ses lèvres contre les siennes. Le cœur d'Heath s'emballa, il était d'abord surpris et étonné puis ferma vite les yeux pour savourer les baisers de la jeune fille. Il était ailleurs, il se à nouveau bien. Il retrouvait les lèvres savoureuses et douces de la rousse qu'il avait si longtemps abandonné. Heathcliff prit la tête d'Annie entre ses mains, tout en continuant de l'embrasser. Au début, leurs baisers étaient doux, puis ils devenaient de plus en plus fougueux faisant ressentir une petite dose de désespoir. 'Cliff avait presque les larmes aux yeux, il ne croyait plus que ce moment pouvait à nouveau arriver. Il ne voulait pas s'arrêter mais pourtant il le devait. Il voulait retrouver Annie, il voulait de nouveau être avec elle, mais pour cela, il voulait réagir en adulte, faire que pour une fois leur relation fonctionne correctement. Il écarta doucement son visage de celui de la magnifique rousse et tenant toujours son visage entre ses mains, lui dit doucement. « Annie, rien me ferait plus plaisir que d'être à nouveau être avec toi, être à nouveau ensemble.. Mais j'aimerais que pour une fois, je réagisse comme quelqu'un de mature. Je veux tout faire pour que ça marche cette fois. Je pense que ça serait mieux qu'on relance petit à petit notre relation une fois que nous irions mieux tout les deux, une fois qu'on sera sorti de notre merde » Il la regardait dans les yeux, étant plus sincère que jamais, voulant à tout pris qu'elle le comprenne. Il enchaina sans lui laisser le temps de parler « Mais pour qu'on puisse aller mieux tout les deux, j'aimerais qu'on se parle tout les jours, qu'on s’envoie des messages, qu'on ne s'évite plus quoi. Je pourrais même t'accompagner chez le médecin si tu veux, passer mes soirées chez toi devant un film quand tu es seule. Faisant tout ça en attendant qu'on se reconstruise et qu'on parte sur de bonnes bases, pour qu'on puisse enfin vivre notre relation pleinement tout en étant heureux » Heathcliff s'étonna lui même de son discours si franc, si personnel, si représentatif de ce qu'il ressentait vraiment. Il lutta pour ne pas embrasser à nouveau Annie pour rendre son discours crédible. Il savait que si elle accepterait, ça serait dure de se tenir près d'elle en étant loin à la fois. O'Conell regardait la femme qu'il aimait dans les yeux, attendant sa réaction, essayant de retenir ses pulsions mais ses jolis yeux bleus ne l'aidaient en rien pour lui résister.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Mer 11 Déc - 18:25

Lui révéler tout ça venait de la soulager mais en même temps de lui serrer le coeur. C'était à cause de lui qu'elle était comme ça, et la rousse se retrouvait à ses côtés en train de l'aider à remonter la pente. Ce que lui, n'avait pas fait pour elle, et pas qu'une fois. Alors cela faisait bizarre de se tenir à côté de lui, en train de tout lui révéler... Annie venait de franchir les barrières de son propre mur construit récemment, en allant le voir et lui parler surtout. Elle avait demandé à Scarlett de la venger et maintenant, la rouquine se retrouvait dans le salon du jeune O'Conell en train  de lui raconter les dures épreuves qu'elle avait surmontées seule. Comme si lui, n'avait rien d'autre à se reprocher. Peut être que c'était elle, l'égoïste, dans l'histoire ? Puis, il la questionna, encore et encore. La jeune McCormick ne savait plus où donner de la tête, par quelles questions commencer à répondre. Puis finalement, la jeune femme réussit à lui sortir des réponses. Des réponses qui, dans sa tête, sonnaient tellement bizarres. Annie les pensait vraiment, mais pourquoi est-ce qu'elle lui disait ça maintenant ? C'était si dur pour elle d'affronter ses sentiments et d'affronter son magnifique regard, dans lequel, elle s'était tant perdue déjà. Mais le "pire" était venu après. La rouquine avait laissé ses sentiments parler pour elle, son corps parler, en brisant toutes les frontières qui les séparaient tout les deux.
Elle l'embrassait, doucement puis plus fougueusement. Ses lèvres lui avaient manqué, ses gestes doux et sensuels également. Annie était aux anges, toutes les sensations qu'elle n'avait pas ressentie depuis longtemps venaient de réapparaître. C'était plaisant et un petit sourire s'installa sur son visage. Le beau brun se laissa prendre au jeu aussi et tout deux s'abandonnèrent dans leur lutte interdite. Lorsque le baiser prit fin, la jeune rousse crut que ce n'était qu'un rêve, mais non elle se tenait bien devant Heathcliff. Celui-ci lui parla, et la rouquine ne savait pas quoi penser. C'était trop d'un coup. Annie l'écouta parler, accumuler ces tonnes d'informations qui n'allaient pas sortir de sa tête et dont auxquelles elle repenserait sans cesse cette nuit. Des larmes coulèrent sur ses joues. Le fait que son secret ait été découvert venait-il de faire ouvrir les yeux au jeune O'Conell. Annie ne savait plus quoi penser, quoi dire, ce qui était bon ou mauvais, ce qu'elle devait faire, ce qu'elle devait choisir. Il avait changé, il se livrait beaucoup plus qu'il ne l'aurait fait avec elle il y a de ça, plusieurs semaines. Respirant profondément lorsque son discours fut fini, la rouquine prit ses mains et les serra fort et lui sourit doucement. La jeune McCormick attendit, attendit quelques minutes, appréciant le silence, avant de lui répondre. Le vide était fait dans sa tête, elle devait lui répondre clairement, lui répondre ce qu'elle pensait de tout ça et de sa décision prise. "Ecoute... je suis d'accord, je veux prendre le temps de reconstruire quelque chose. Je veux être sûre que tu ne retourneras pas la voir... Je te le redis, mais je ne supporterais pas de revivre tout ça. Alors oui, prenons notre temps et faisons ça dans l'ordre. Construisons ce qu'on a pas pu construire il y a un an." Finit-elle par dire en souriant. La rouquine savait qu'elle s'engageait dans une pente difficile et qu'elle allait devoir affronter encore beaucoup de choses. Mais elle croyait en son compagnon, elle croyait en Heathcliff. Oui, elle lui faisait confiance pour ça. S'il lui affirmait qu'il ne retournerait pas avec Evane, alors oui, la rousse se laisserait aller dans ses bras. Relâchant ses mains, Annie passa une main dans ses cheveux et soupira doucement. "Et maintenant ? Tu vas faire quoi, toi ?" La rousse voulait savoir ce qu'il allait devenir. Si des flics allaient venir, là tout de suite, lui enlever et le conduire au commissariat pour meurtre. Une boule dans sa gorge s'installa lorsqu'elle pensa à cette possibilité. Non, elle n'accepterait pas de le voir derrière des barreaux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Sam 14 Déc - 13:02


Les baisers échangés avec Annie étaient si intenses, si forts, si bons et surtout interdits. Heathcliff savait que ce n'était pas le moment mais il en avait assez de lutter. En plus de ça, la rousse lui procura un bien être qu'il n'avait plus ressenti depuis des semaines. Il avait enfin envie de sourire, envie de parler, envie de vivre. Tous ses sens étaient actifs, se faisant chacun plaisir. Une fois ce moment terminé, Heathcliff était encore sonné, sentait encore son cœur battre la chamade, son ventre se serrer. Pour une fois les sensations que lui donnait son corps n'étaient pas de la douleur mais bel et bien du plaisir. Il avait envie de recommencer encore et encore, de ne plus jamais quitter cette maison et de passer le reste de sa vie de cette façon. Mais c'était impossible et ils le savaient tous les deux. Pendant son discours, des larmes se formèrent sur le visage de la jeune fille ce qui fit pincer les lèvres d'Heathcliff. Pendant qu'il parlait, il essuyait les larmes d'Annie qui venaient souiller son beau visage. Ses paroles étaient franches, honnêtes et remplis d'espoirs. Pour la première fois de sa vie, il croyait en ce qu'il disait, pour la première fois il savait qu'il allait tout faire pour mener à bien ses paroles. Il croyait en elles, il croyait en lui. Une fois son discours fini, Heathcliff fixa la jolie créature qui se trouvait en face de lui, elle prit ses mains et les serra fort. Il sentait toute l'attraction, la puissance de ce qu'ils ressentaient l'un envers l'autre grâce à ce geste. L'énergie qui passait entre eux deux à ce moment là était si unique et intense qu'Heathcliff ne voulait jamais que ça s'arrête. Annie ménagea le suspense durant plusieurs minutes qui semblaient être une éternité. Malgré le fait qu'Heathcliff ne savait en rien la réponse qu'allait lui donner la rousse, il était sûre qu'elle irait dans son sens, qu'elle aussi avait envie de recommencer, de repartir à zéro et d'essayer à nouveau d'être un couple. Heath savourait l'instant, le silence. Il s'imagina quelques brèves secondes les instants qu'ils pourraient désormais passer ensemble, des moments de complicité d'amitié et pourquoi pas à nouveau d'amour. C'était maintenant au tour d'Annie d'exprimer son point de vue. Heathcliff l'écouta tout en se noyant dans les yeux de la jeune fille. Une fois qu'elle eut fini, Heathcliff eut une folle envie de la serrer dans ses bras, de la rassurer à propos d'Evane. Il utilisa les paroles pour l'en dissuader, s'exprimant d'une grande franchise « Je ne retournerais plus la voir, je me suis rendu compte à quel point c'était toi qu'il me fallait, que je suis passé à côté de beaucoup de choses.. Je m'en excuserais toute ma vie.. Maintenant je veux reconstruire notre relation sans penser à quelqu'un ou quelque chose d'autre et cette fois-ci, je suis sûre de moi » Heathcliff céda, enveloppant Annie dans ses bras. Il posa son visage sur ses épaules puis respira son odeur. Il la serra de plus en plus fort puis déposa un léger baiser dans le cou de la rousse. Il s'éloigna ensuite d'elle, essayant de lutter contre ses désirs, tout en lui tenant la main. Après plusieurs minutes où ils échangèrent des regards, Annie lui lâcha la main et lui demanda ce qu'il allait faire. A vrai dire, il n'en savait strictement rien, tout était flou et incertain. Heathcliff n'avait jamais eu aussi peur pour son avenir. Il survivait au jour le jour, priant pour que la police ne toque pas à sa porte. Heathcliff regarda Annie, retrouvant un air de détresse et d'incertitude. « A vrai dire, j'en ai aucune idée.. » La pression et la tristesse étaient présentes dans sa voix, il n'osait pas penser à son futur, à comment il allait s'en sortir, à comment dans 20 ans les gens le verrait encore comme le tueur sans cœur de Tessa Hamilton. Il laissa tomber sa tête en avant, luttant pour ne pas se sentir à nouveau mal. Il se ressaisit se disant qu'il devait être positif, ayant commencé à arranger les choses avec la belle rousse. « Et toi, tu vas faire comment pour arrêter de prendre ces médocs ? » Il se sentait coupable de la dépendance d'Annie. Il baissa donc les yeux, se sentant honteux et ingrat. Il espérait de tout son cœur que la jolie rousse allait remonter la pente, et surtout, il voulait pouvoir l'aider dans sa lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Mer 18 Déc - 0:54

Rassurée ? Annie ne savait pas dire si elle l'était vraiment. Peut être qu'il lui promettait de ne plus la voir, mais... sa confiance en lui avait diminué depuis qu'il avait rejoint Evane plusieurs fois pendant leur relation, du coup, la rousse voulait être sûre et voulait finir par y croire. Dans le temps. Maintenant c'était trop tôt et lui aussi le savait. Annie voulait repartir sur de bonnes bases et ne pas se précipiter, recommencer à zéro même si tout deux savait que ça allait être dur et que le passé ne pouvait être effacé. La rouquine voulait y croire, voulait se dire que dans plusieurs mois, ça allait être différent... mais elle ne pouvait pas l'assurer, car de son côté... elle, qu'est-ce qu'elle pouvait devenir ? Annie le regarda avec des yeux pétillants de différentes émotions et elle ne pouvait détacher son regard du sien qui était si transportant, si profond et qui disait tant de choses que le beau brun ne pouvait dire. Quand elle se sentit dans les bras d'Heathcliff, une sensation étrange l'envahit. Elle n'avait jamais connu ça avant... Annie se sentait bien, à ce moment même, dans ses bras. Puis, il déposa un baiser dans son cou, qui la fit frissonner de toute part. Reprenant ensuite une attitude plus correcte, la jolie rousse le regarda dans les yeux en serrant ses mains. C'était injuste de le voir souffrir de la sorte et de ne pouvoir rien faire. Le désir de le faire aller mieux, de le faire sourire, de le soulager de cette peine, était énorme mais la pauvre McCormick ne pouvait pas faire grand chose... La jeune femme s'approcha un peu plus de lui et lui prit son visage entre ses mains et plongea son regard dans le sien, pensant chaque parole. "Je serais là, quoi qu'il arrive, si un jour on vient te chercher. Je ferais tout, tout pour que tu t'en sortes." Finit-elle par dire plus bas et caressant doucement les joues de son ex avant de laisser retomber ses bras le long de son corps. C'était si dur de lui résister, de ne pas céder à la tentation de se faufiler dans ses bras et ne plus bouger le temps que tout ça se termine. Quand il lui posa la question par rapport à ses médocs, la rousse lui fit relever la tête pour qu'il la regarde dans les yeux. Elle savait ce qu'il ressentait, et en aucun cas elle voulait qu'Heathcliff se sente coupable -même si c'était lui le responsable- à cet instant, il avait d'autres chats à fouetter. "Ne te rend pas coupable pour ça, pas maintenant. Je m'en remettrais, Carl m'a aidé à ne plus être trop dépendante de ces médocs et à vrai dire, je me sens mieux depuis que tu es revenu." Alors que ça devrait être l'inverse, ça aurait dû la faire rechuter dans sa dépendance, mais non, c'était l'effet inverse et Annie ne comprenait rien. Cependant, elle n'allait pas chercher le pourquoi du comment, puisqu'en cet instant même, elle allait bien. La rouquine sourit tendrement à son ex et finit par le prendre dans ses bras. Il en avait besoin et elle ne pouvait faire que ça, le rassurer, lui dire qu'elle était là et qu'il pouvait se reposer à présent. Après quelques minutes à le garder dans ses bras, la jeune McCormick croisa le regard d'Heath' et lui sourit une énième fois. "T'as besoin de dormir et ne me dis pas non, je le vois sur ton visage. Prendre une douche et faire en sorte de ne pas sentir l'alcool, ça ne marche pas avec moi. Il faut que tu dormes, et je resterais là s'il le faut pour que tu te sentes mieux." Jamais elle n'aurait fait ça auparavant, et jamais elle n'aurait eu l'idée de lui proposer. Mais le voir dans une telle détresse la rendait folle et Annie voulait agir. Oui, elle voulait que le beau brun aille mieux et il fallait commencer par dormir et pas un petit somme, un grand somme pour qu'il récupère ces heures perdues à boire et à broyer du noir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Dim 22 Déc - 16:40

Heathcliff lâcha un petit sourire quant aux dires de la jolie rousse. Il sentait une légère vague de chaleur traversée son corps, il ne pourrait jamais exprimer toute la gratitude qu'il ressentait envers la jeune femme en ce moment présent. Le fait qu'elle lui promette qu'elle serait toujours là enlevait une épine du corps martyrisé d'Heathcliff. Il avait besoin de sa présence, de son soutient. Il savait que si elle lui en aurait voulu, Heathcliff se serait encore plus détesté pour cette histoire. Le regard bleu d'Annie était intense, ses mains sur ses joues réchauffaient Heath. Il se sentait à nouveau "bien", son corps ne tirait plus la sonnette d'alarme, ses respirations n'étaient plus douloureuses et son cœur battait à nouveau normalement. Annie avait des effets positifs sur tout l'être d'O'Conell qui ne demandait plus que de pouvoir vivre sans souffrir depuis plusieurs semaines. Il avait beau n'avoir aucune idée de son avenir, n'avoir rien en son pouvoir comme à son habitude, il était à présent calme, presque serin grâce à la présence d'Annie qui lui promettait d'être toujours là, quoi qu'il arrive. Il sentit les mains de la rousse glisser jusqu'à ses bras, ce qui créa des petits frissons agréables dans le corps du jeune homme.« Je t'en serais reconnaissant toute ma vie. » Il le pensait réellement, il allait tout faire pour être aussi à ses côtés dorénavant. Ce n'était pas qu'il faisait du donnant donnant, c'était juste qu'il avait enfin ouvert les yeux, il se rendait enfin compte de tout ce que la jeune fille faisait pour lui, et ce n'était pas la première fois. Lui avait plutôt était absent et non à l'écoute. Il avait tant à rattraper, tant à se faire pardonner. Mais il y arriverait un jour, il serait un jour digne d'être son petit copain, et ça serait à ce moment là qu'ils se mettraient à nouveau peut-être ensemble. Heathcliff fit une petite grimace à l'entente du nom de Carl. Eux deux étaient des amis de soirées, ils passaient pas mal de temps à boire et faire des concours mais Heathcliff savait aussi que c'était l'ex d'Annie. Il n'était pas vraiment jaloux mais triste une fois de plus de ne pas s'être occupé d'elle et d'avoir laissé quelqu'un d'autre le faire. Il allait pour une fois laisser son égaux masculin de côté et remercier Carl dès qu'il en aurait l'occasion. La dernière partie de la phrase d'Annie interloqua Heathcliff. Il était plutôt étonné qu'elle se sente mieux depuis qu'il était revenu. Ca aurait plutôt dû être l'inverse, de plus il était revenu avec Evane.. «Tant que tu vas mieux. » C'était la seule chose qui l'importait, il voulait qu'elle puisse reprendre sa vie normalement, qu'elle puisse sourire et rire, sortir et s'amuser comme à son habitude sans se soucier de sa santé. Elle lui sourit une fois de plus, puis prit Heath dans ses bras. Il l'enveloppa à nouveau tout en profitant pour respirer encore une fois son odeur. Il avait l'impression que c'était la première fois qu'il faisait ces mouvements alors qu'il les avait fait des centaines de fois auparavant. Après plusieurs instant de silence, ayant pour seul contacte leurs bras entrelacés, Annie se recula légèrement, croisant encore une fois leur regards, puis lui dit qu'il fallait qu'il se repose. Elle n'avait pas tord, Heathcliff avait beau faire semblant, il était quand même épuisé, mal en point au fond. Il ne pouvait pas mentir à Annie grâce à une douche, elle lisait en lui comme un livre ouvert. Heathcliff eut un petit sourire malin, puis se recula à son tour en retenant un petit rire. « Bon ok, tu m'as percé à jour. Je prendrais plusieurs douche la prochaine fois ! » Heathcliff se leva, se dirigeant vers les escaliers. Il n'avait aucune envie de dormir sur le canapé, il voulait être au chaud dans son lit, dans sa couette toute douce et chaude. Finalement, il avait bien fait de ranger sa chambre en vitesse grand V ! Il invita Annie à le suivre par un mouvement de tête. Il n'avait pas envie qu'elle parte, il voulait qu'elle reste avec lui. Ca faisait si longtemps qu'ils n'avaient pas partagé de bons moments ensemble qu'Heathcliff voulait profiter à fond de celui-ci. En plus de ça, quand Annie était là, Heathcliff se sentait mieux. Peut-être même qu'il allait réussir à dormir sans faire de cauchemars. Il monta les escaliers deux à deux, puis enfin arrivé en-haut, Heathcliff ouvrit la porte de sa chambre tout en se poussant pour laisser passer Annie. « Après-vous mademoiselle ! » Il avait à nouveau retrouvé un peu de joie de vivre, il ne pouvait s'empêcher de retrouver un ton enjôleur et amical. Il se dirigea vers son lit, tout en s'exclamant. « Comme t'as pu le voir, j'ai rangé le plus vite possible avant que tu viennes. C'était un vrai bordel avant. » Il se souvenait des bouteilles, des verres, des médicaments, des mouchoirs, des pochettes de DVD qui jonchaient le sol. Il se laissa tomber sur son lit, tout en soulevant ses draps pour se mettre en dessous. Il laissa un grand sourire se créer sur son visage. Son lit était un de ses lieux favoris. Il aimait le contacte de son couette, de son coussin sur sa peau. Heathcliff se poussa légèrement pour laisser une place à Annie au cas où qu'elle voulait le rejoindre. En faite, il n'osait pas trop lui demander de l'accompagner sous ses draps. Mais il avait tellement envie de se reposer avec elle, de pouvoir sentir son odeur tout en s'endormant. Il laissa ses yeux dépasser de sa couette, regardant Annie qui se tenait debout à côté de son lit. Son regard l'invitait à le rejoindre, après tout, les paroles n'étaient pas le seul moyen de faire comprendre quelque chose à quelqu'un. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Ven 27 Déc - 13:09

La rouquine le savait, à présent, elle irait mieux. Même si le chemin allait être long, Annie savait qu'elle retrouverait -un jour- un équilibre avec son ex. C'était bizarre par rapport au fait qu'elle se sente mieux dès son retour, alors que ça aurait dû être l'effet inverse. La rousse ne se comprenait plus, mais savait qu'elle était heureuse de retrouver Heathcliff. Son coeur se remettait à battre rien qu'en croisant son regard, sentir cette sensation qui lui avait filé entre les doigts depuis quelques semaines. La rousse était contente d'être venue le voir pour l'aider et pour pouvoir lui reparler. Même si elle n'avait pas imaginé ça comme ça, elle n'était pas déçue de l'avoir de nouveau embrasser pour ressentir ces papillons en plein volent dans le creux de son ventre jusqu'à lui en donner des frissons dans tout le corps. La jeune McCormick avait ressenti ces choses rien qu'en l'embrassant et ça lui avait manqué de ne plus sentir ce genre de choses. Il avait le même effet sur elle depuis le début et retrouver ces émotions la rendaient heureuse à nouveau.
Percé à jour, la rouquine savait comment était son ex quand il était pas bien et quand il lui manquait certaines heures de sommeil. Cela se comprenait, le beau brun avait l'esprit trop travaillé pour pouvoir dormir en paix et surtout ne pas faire de cauchemar. Elle lui sourit en le voyant se lever et se diriger vers les escaliers. Quand il lui proposa de monter, son coeur fit un bond de trop dans sa poitrine. Pourquoi ? Parce qu'elle n'attendait que ça, pouvoir profiter d'un autre instant avec lui sachant que ça serait beaucoup plus compliqué par la suite. La rousse finit par se lever à son tour et soupirer doucement pour essayer de retrouver un rythme cardiaque normal puis monta les escaliers. Le rejoignant, il la fit passer avec lui et venait de retrouver un peu de joie. Un sourire de soulagement s'installa sur la visage de la jeune McCormick. Il irait mieux, elle ferait tout pour qu'il aille mieux, oui. Passant la porte, elle remarqua la chambre, vite-fait rangé et sentit une odeur de renfermé. Allant vers la fenêtre tout en l'écoutant, elle ferma les volets et laissa la fenêtre ouverte avant d'allumer la lampe de chevet. C'était comme si elle était chez elle. Tant de fois Annie était venue ici et avait répété ces gestes et c'était devenu un automatisme. "Hé bien, je suis contente que ma venue t'es fait bouger ton derrière." Dit-elle en riant légèrement. Le regardant s'installer, la rouquine sentit son coeur se serrer. Personne ne l'avait aidé depuis la révélation du secret ? Elle en était peu sûre à en voir les traits tirés de ce dernier. Son esprit était partagé à le voir ainsi. Elle avait envie de le rejoindre, de retrouver ses bras et pouvoir l'aider à s'endormir paisiblement mais d'un autre, elle ne savait pas si c'était précipité. Après tout, Annie était juste venue pour s'assurer de son état et pour l'aider... Lui souriant, la rousse enleva ses chaussures et s'approcha du bord du lit et se mit sous la couette et posa sa tête à côté de la sienne. Tournant la tête vers le beau brun, elle lui sourit et posa sa main sur sa joue. "Maintenant, tu dors. Et ceci est un ordre." La jeune McCormick était prête à ne pas dormir pour le bercer et lui faire dormir quelques heures pour qu'il puisse récupérer. Déposant un baiser sur son front, elle continua de lui caresser la joue en l'invitant à se lover contre elle s'il le souhaitait. Annie serait là pour lui, même si ça allait être dur, elle le serait pour qu'il puisse aller mieux et de nouveau se sentir lui-même après ce drame. Fermant les yeux pour se concentrer à ne pas dépasser les limites, la rouquine continua ses gestes répétés et se rendit compte que ça l'apaisait elle aussi. Heathcliff lui avait énormément manqué et ce n'était que maintenant qu'elle s'en rendait compte et qu'elle se l'avouait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Lun 30 Déc - 19:07

Ça faisait un certain temps que personne d'autre que lui n'avait mis les pieds dans sa chambre. Heathcliff était heureux que ce soit Annie qui soit venue en première depuis l'article. Une présence féminine ne ferait rien de mal dans sa chambre qui sentait un mélange de renfermé et d'alcool. Il regarda la jolie rousse fermer les volets, ouvrir la fenêtre et allumer la lampe de chevet, comme à son habitude. Ces gestes habituels donnèrent un léger pincement au cœur du jeune homme, il ne s'était pas rendu compte à quel point tout ça lui avait manqué. Tous ces petits rituels, Heathcliff n'y avait jamais prêté attention auparavant, il se contentait juste de la laisser faire. Au jour d’aujourd’hui, il était certain qu'il allait savourer tout ses gestes, toutes ses manies. Il sourit à l'entente de la petite boutade de la jeune fille. Sauf que cette fois-ci, quelque chose dont il n'avait jamais connu l’existence avant s'empara de lui ne lui laissant pas le temps de réfléchir à ses paroles.  « Moi je suis content que tu sois venu. » Il ne put s'empêcher de dire cette phrase tout en souriant. Il sentait quelque chose de chaud dans son ventre ainsi que quelques frissons agréables. Il pensait ce qu'il venait de dire mais en temps normal ne l'aurait jamais dit à voix haute. Tout ces événement l'avaient profondément chamboulé, il était beaucoup plus sensible, délicat, à l'écoute et mature. Il sentait qu'il changeait. Pour une fois, il se métamorphosé en bien et ne chercher pas à masquer ou refouler ce changement. Il fallait qu'il se remette en question, qu'il se laisse grandir, qu'il se laisse aller aux sentiments de temps en temps. Il savait très bien qu'il ne serait jamais le garçon parfait, gentil, qui ne veut du mal à personne et tout ça mais il pouvait quand même essayer de devenir meilleur. Il la regarda enlever ses chaussures tout en lui souriant. Elle accepta son invitation et se glissa sous la couette du jeune avocat. Elle posa sa main sur Heath' tout en lui ordonnant de dormir. C'était vrai que l'avocat avait réellement besoin de sommeil, mais il se trouvait là avec Annie, ce qui l'empêchait de succomber aux bras de Morphée. Les seuls bras dans lesquels il voulait être dès à présent étaient ceux de la jolie rousse. Dans un premier temps, il ne lui répondit pas, la laissant continuer ses doux gestes sur son visage tout en se blottissant contre elle. Elle l'apaisait, O'Conell commençait à se sentir mieux et même à fermer les yeux. Il les ouvra à nouveau, ne voulant pas se laisser tenter par le sommeil. Il avait trop espérait de se retrouver un jour de cette façon avec la McCormick qui ne voulait pas gâcher ce moment à dormir. « C'est impossible de dormir avec toi à mes côtés » Il se concentrait du mieux qu'il pouvait pour ne pas céder à la tentation, il avait tellement envie de l'embrasser à nouveau, retrouver les sensations ressenties quelques minutes auparavant.. Il s'éloigna un peu de la rousse pour la regarder dans les yeux. Un long silence se passa encore une fois alors que les deux jeunes gens se regardaient. Heathcliff sentait que cette fois c'était différent, qu'il ressentait autre chose pour la jeune femme, que cette fois-ci il était prêt à tout pour la garder. C'était peut-être inévitable après tout.. Le jeune O'Conell se ressaisit pour ne pas succomber au doux visage d'Annie. Il se mit sur le dos, regardant le plafond tout en se rappelant de leurs moments partagés ensembles. « Tu te souviens de la fois où on était parti à la plage tous les deux ? On était parti tôt le matin. On avait fait plusieurs heurs de route pour arriver à une petite plage escarpée avec quasiment personne. On avait passé notre journée là-bas à manger,discuter, rigoler, se baigner. C'était parfait, c'était une de plus belles journées de ma vie je crois » Un grand sourire décorait son visage, il se rendit compte à cet instant qu'Annie occupait une grande place dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Lun 30 Déc - 22:16

Quand le beau brun lui avoua que lui aussi il était content qu'elle soit venue, Annie eut un sourire sincère et ravie sur son visage. Elle avait bien fait de venir dès que Scarlett lui avait appris tout ça. La rousse avait fait en sorte de ne rien laisser paraître à sa meilleure amie, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de venir le voir directement après et heureusement vu l'état dans lequel, elle l'avait récupéré. Annie allait l'aider à remonter la pente et allait pouvoir reconstruire une base de lien solide avant de s'engager de nouveau dans cette relation. Elle désirait plus que tout au monde avoir une relation sincère et longue avec lui, mais Annie se connaissait et elle savait que ses charmes reprendraient le dessus et que l'attente serait... trop longue pour ne pas craquer avant. Même là, se retrouver dans sa chambre, avec lui, rien que lui, et d'aller s'installer à ses côtés sous la couette. C'était quelque chose qu'elle avait espéré depuis longtemps, mais dont elle n'osait plus penser de peur de se faire du mal, encore une fois. Et non, la rousse se retrouvait bien dans son lit à lutter pour ne pas l'embrasser encore une fois. Annie lui ordonna de dormir pour essayer de son côté, à ne pas succomber à son charme et découvrir une nouvelle fois la moindre passerelle de sa peau. Le beau brun lui répondit que c'était impossible pour lui de dormir en l'ayant à ses côtés. La rousse sentit son coeur battre la chamade et se contenta de continuer ses gestes pour l'apaiser encore plus. Puis, il s'écarta et il se distança de quelques centimètres. La jeune McCormick sentait son souffle chaud près d'elle et voulait gravir les quelques centimètres qui les séparaient, pour l'embrasser et ressentir cette sensation. Mais non, le beau brun mit un terme à ce jeu, car lui aussi pensait la même chose, la rousse s'étant plongée dans son regard et le lisant comme un livre ouvert. La rouquine l'écouta parler de cet instant et elle le vécut une deuxième fois à l'entendre parler. Il avait raison, c'était un moment magnifique et elle serait prête à y retourner et à passer une journée comme celle-ci. Hochant la tête et finissant par aller se blottir contre lui, Annie déposa un baiser sur sa joue. "C'était une journée magnifique, oui." Annie le regarda dans les yeux et se redressa un peu pour mettre son visage au dessus du sien. Elle le regarda, d'un regard qui voulait dire dans de choses, qui le désirait. Son coeur s'accéléra et la rouquine approcha son visage du sien, posant son front contre celui du beau brun, frottant son bout de nez contre le sien puis finit par l'embrasser. Annie laissa une nouvelle fois son envie parler à travers ce baiser, laissant une main déboutonnée sa chemise doucement. Elle le désirait, elle le voulait juste et elle voulait arrêter de se poser des questions. Annie rompit le baiser et posa sa main sur son torse dévoilé puis le regarda dans les yeux sans rien dire, essayant de calmer son coeur qui battait la chamade et son désir qui n'avait fait qu'augmenter en provoquant ce baiser et ce geste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Mar 31 Déc - 15:31

L'avocat fixait le plafond pour ne pas succomber au charme d'Annie. Il sentait que quelque chose allait se passer, qu'ils allaient franchir la limite instaurée quelques minutes auparavant. Il raconta ses souvenirs, sourire aux lèvres tout en essayant de ne pas regarder la rousse qui se trouvait à côté de lui, dans son lit. Quant il eut fini, elle se blottit à nouveau contre le jeune homme en déposant un doux baiser sur sa joue. Elle lui expliqua que c'était aussi un super souvenir pour elle, ce qui fit sourire de plus bel Heathcliff qui sentait de plus en plus la pression monter. Elle se redressa ensuite pour le regarder dans les yeux. Il lisait l'envie que lui portait la rousse, il ressentait la même chose qu'elle. Il ne put cette fois la quitter des yeux, il était complétement ensorcelé. Elle approcha sa tête du brun qui sentait son cœur battre à tout rompre. Quand elle posa son nez contre le sien, Heathcliff se mordit l'intérieur de la joue. Il voulait lutter contre cette envie, chose qu'ils s'étaient promis même si la jeune femme avait déjà l'air d'avoir oublié. Ce n'était pas qu'il ne la désirait pas, mais plutôt qu'il voulait être sûre de repartir sur de bonnes bases, ne pas se précipiter. Elle déposa ses lèvres contre celles d'Heath qui sentit son cœur se pincer. Il ressentait les mêmes émotions qu'il avait quelques minutes auparavant, son ventre se remplissait de papillons, ses membres ne lui faisaient plus mal, sa tête était vide de toute pensées. Il se laissa guider par la jeune femme qui commençait à déboutonner doucement sa chemise ce qui le fit frémir. Elle avait le don pour lui faire oublier son corps qui souffrait le martyr, elle lui faisait même du bien. Alors qu'Heathcliff était complétement absorbé par les baisers de la jeune, elle se mit à y couper court, le regardant à nouveau tout en gardant ses mains sur le torse de l'avocat. Il comprenait le geste de la rousse qui équivalait à lui demander si il voulait continuer ou non. O'Conell la regarda dans les yeux pendant quelques secondes sans bouger se demandant ce qu'il allait faire. Il devait choisir entre la raison ou ses envies. Après quelques secondes de réflexion, il n'hésita plus. Après tout c'était un homme, dans un lit avec une femme qu'il appréciait plus que bien, qu'il désirait. Il ne pouvait pas aller contre sa nature et la jeune femme faisait tout pour le faire flancher. Il se redressa à son tour, ne quittant pas le regard bleuté de la rousse puis plaqua ses lèvres contre les siennes tout en mettant sa main dans les cheveux roux d'Annie. Il l’emmena avec lui en arrière de façon à ce que la jeune femme se trouve sur lui. Il posa ses mains sur ses hanches tout en ne quittant pas une seconde les lèvres sucrées de celle qui lui faisait tourner la tête. Il leva ses mains de manière à soulever le T-Shirt d'Annie par la même occasion. Le contacte de ses mains sur sa peau fit à la fois frémir et sourire Heathcliff. Il avait rêvé tant de fois de revivre un moment semblable. Il sentit l'odeur de la rousse qui le faisait complétement chaviré, il était complétement dingue de cette étreinte, il n'avait jamais désiré autant une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/ Mar 7 Jan - 23:40

Lutter contre ce désir qui montait en elle, il devenait même incontrôlable alors qu'ils s'étaient jurés de se retrouver. Mais, tout deux en avait besoin au fond, ils avaient besoin de ça pour se sentir mieux, pour commencer à renouer même s'il y avait d'autre façon de le faire. Annie sentait son rythme cardiaque s'accélérer au simple contact des mains sur sa peau, ou bien ses lèvres contre les siennes... La rousse allait passer cette frontière qu'ils venaient d'instaurer, pour leur bien être mais aussi parce que l'envie était là. Annie s'abandonnait à son désir de le retrouver, de toucher sa peau dénudée, de sentir ces papillons qui jouaient de la samba dans son ventre, des frissons qui lui passaient dans tout le corps... La rouquine était en train de céder à cette frontière créée quelques instants plus tôt. Tout s'enchaînait, que ce soit dans le sensuel, dans l'amour ou dans la passion, Annie allait passer à l'acte, une fois de plus, avec celui qu'elle aimait encore et qui l'avait fait souffrir. Mettant ça de côté pour l'instant, McCormick avait juste envie de passer un moment agréable avec son beau brun, son ex-beau brun pour être exact. Les gestes ne se contrôlaient plus, laissant parler leur désir plutôt que leur raison et leur barrière instaurée. Tout deux se laissaient aller à la passion dévorante de se retrouver de cette façon. Annie n'avait pas pensé à faire ça aujourd'hui, mais son envie avait été plus forte et elle s'était laisser submerger par celle-ci, ne contrôlant plus rien tout comme Heathcliff.
La rouquine finit par se glisser à ses côtés, laissant son coeur reprendre un rythme régulier, posant sa main sur le torse du beau brun, elle leva la tête vers lui et lui sourit. "Maintenant, tu dors, c'est un ordre." Puis, la rousse se cala contre lui et ferma les yeux, elle venait de passer un autre moment inoubliable en sa compagnie et elle ne savait pas si elle devait regretter à présent. Des questions commençaient à germer dans sa tête mais la rousse se refusa d'y penser maintenant, c'était trop dur et surtout, elle ne voulait pas gâcher cette fin de journée. Sentant le coeur du jeune O'Conell ralentir et prendre une vitesse lente, elle sut qu'il venait de sombrer dans un sommeil réparateur. Sourire aux lèvres, Annie resta contre lui finissant par se laisser bercer par les battements de son coeur également. Maintenant... qu'est-ce qu'ils allaient devenir ?


HJ : désolée c'est tout pourrite . Je pense qu'on peut clôturer à présent ? .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Jouons cartes sur table. /Heathcliff/

Revenir en haut Aller en bas

Jouons cartes sur table. /Heathcliff/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Cartes sur table", nouveau magasin de jeu de société sur Auxerre
» ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-