Partagez|

I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 13 Déc - 3:27


Ces derniers temps Elisabeth avait l'impression que tout lui échappait alors qu'elle semblait tout contrôler. Elle avait plusieurs fois essayé de parler à Claire mais cette dernière refusait de répondre à ses messages ou même de la voir quand elle passe chez elle, elle avait toujours un prétexte pour ne pas parler avec la jeune brune ou alors elle n'était pas là, même si Elisabeth soupçonne son amie de faire exprès de se cacher quand elle la voit arriver.

Elle commençait à être fatiguée de cette situation sachant qu'elle ne comprenait pas forcément pourquoi cette soudaine distance, à chaque fois qu'elle envoyait des sms en lui demandant si elle lui en voulait ou si elle avait quelque chose, elle ne recevait jamais aucune réponse. Elle avait bien une petite idée du pourquoi de sa distance, mais ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas être au courant pour Joshua, personne ne l'était, même pas Scarlett qui passait pourtant tout son temps à fouiller dans la vie sa sœur.

Secouant la tête pour s'enlever cette idée de la tête, elle essayait de se persuader que ça ne pouvait pas être ça, et envisagea même d'aller à la rencontre de la jeune O'Conell pour qu'elles puissent parler, en espérant que cette dernière agisse enfin en adulte et accepte de lui parler. Elle se prépara vite fait et juste le temps qu'elle prenne sa veste, son sac, son téléphone et ses clés, elle était en route vers la maison numéro huit.

La route ne fut pas très longue entre chez les Spencer et chez Claire, en à peine 10 minutes elle était déjà arrivée. Elle aurait pu envoyer à son amie un sms pour lui demander si elle était là ou si elle pouvait passer,mais ça se serait soldé par un échec, elle allait faire un silence radio laissant Elisabeth sans signe de vie. Elle savait que la situation chez les O'Conell n'était pas au beau fixe et comprenait parfaitement le besoin de Claire de s'isoler, mais pas de se couper du monde complètement et encore moins d'exclure les gens de sa vie de la sorte, du moins, pas Elisabeth ! Leur amitié comptait beaucoup aux yeux de la jeune Spencer, elle considérait d'ailleurs Claire comme sa petite sœur et aurait bien aimé que Scarlett soit un peu plus comme elle des fois, au moins elle n'avait pas à s'énerver contre la jeune brune comme elle le faisait avec la cadette Spencer pour qu'elle l'écoute.

Une fois arrivée devant la porte, elle frappa et pria de toutes ses forces pour que ce soit Claire qui vienne l'ouvrir, au moins là elle ne pourra pas dire qu'elle est absente et si elle utilise le prétexte qu'elle ne peut pas parler à Elisabeth, elle insisterait, mais il n'est pas question qu'elle s'en aille de cette maison et qu'elle bouge de devant cette porte tant qu'elle n'obtiendrait pas des réponses !

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 2 Jan - 21:24

    Depuis quelques temps je refusais d'adresser la parole à Elisabeth... avec raison d'ailleurs... j'avais appris.. PAR JOSHUA LUI MÊME qu'ils avaient couché ensemble... elle et lui.. alors qu'elle était supposé être de mon côté elle était allé se glisser dans les bras de mon demi frère que je détestait tant. C'était pourquoi je refusais de retourner ses appels et ses SMS... un jour elle allait surement comprendre que j'étais fâcher contre elle et elle allait lâcher prise.

    Je m'apprêtais à sortir lorsque j'entendis cogner à la porte. Je roulais des yeux sachant que j'allais devoir aller répondre puisque j'étais seule à la maison... moi qui n'avais pas vraiment envie de faire la jasette à un voisin achalant.. Je pris quelques secondes avant d'aller ouvrir la porte dans l'espoir que la dites personne derrière celle ci quitte sans demander son reste mais au lieu de cela, elle revint à la charge avec de nouveau coup. Décidément cette personne était déterminé à parler à quelqu'un qui habitais ici...

    Je m'approchais de la porte et l'ouvris lorsque j'aperçu elisabeth. Je fronçais les sourcils en roulant des yeux

    -Qu'est ce que tu fiche ici?

    Dis-je d'un ton assez sec. Elle était bien la dernière personne au monde que j'avais envie de voir présentement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 2 Jan - 21:50


Déterminée comme personne,elle avait décidé de ne pas bouger tant qu'elle n'aurait pas obtenues de réponses qui tiennent la route. Elle savait que si Claire avait décidé de ne plus lui parler et de prendre ses distances, c'était parce qu'elle avait des raisons, mais avant de couper les ponts de la sorte, peut-être qu'il faudrait le lui expliquer, ses raisons. Insistant une fois de plus en tapant comme une forcenée à la porte des O'Conell, elle crut entendre des pas qui se dirigeaient vers la porte et lorsqu'elle baissa les yeux, elle n'eut que la confirmation de ce qu'elle venait d'entendre en voyant une ombre bouger.

Lorsque la porte s'ouvrit, ce fût Claire qui se tenait derrière, au moins là elle ne pourrait plus trouver d'excuses pour lui éviter, du moins, ça ce n'était que l'avis d'Elisabeth. Elle n'eut même pas droit à un bonjour ni à une invitation à rentrer, juste à une question qui traduisait bien ce qu'elle pensait, quelque chose n'allait pas chez la jeune brune et elle se devait de trouver ce qu'il en était. Le ton sec et tranchant de la jeune O'Conell eut le don de glacer le sang d'Elisabeth, en venant ici, elle ne s'attendait pas à un super accueil et encore moins à ce que Claire lui fasse une accolade en lui demandant d'entrer, mais elle ne s'attendait certainement pas à un tel accueil.

« Euh...bonjour... »

Ce sont les seuls mots qui avaient pu sortir de sa bouche, tellement elle était décontenancée par la jeune femme qui se tenait devant elle. Sans qu'elle ne se rende compte de ce qu'elle faisait, ses yeux faisaient un tour de haut en bas dans le but d'examiner la jeune Claire. Elle semblait fatiguée et un peu agacée voire même exaspérée par la présence de la jeune Spencer alors que la seule chose qu'elle est faite était de se présenter à sa porte et de la saluer.


« Claire, est-ce qu'on... » elle fit une petite pause et toussa pour essayer de se reprendre et surtout pour se donner un peu de contenance. « … est-ce qu'on pourrait parler, s'il te plaît ? Je m'inquiète pour toi, ça fait déjà des semaines que j'essaie de te joindre mais j'ai l'impression que j'appelle et que je lance des messages dans le vide. »

Elle était encore sur le pas de la porte, attendant qu'on l'invite à rentrer. Habituellement, elle ne se serait même pas donner la peine de sortir de longues phrases ni même de justifier sa présence pour qu'elle entre chez Claire, un bonjour, un bisous sur la joue et elle faisait comme chez elle, mais ça, c'était avant.

« S'il te plaît, Claire... »

Elle avait un ton presque suppliant, ce qui ne lui ressemblait pas du tout, mais c'était la seule chose qu'elle pouvait faire pour que Claire accepte de lui accorder de son temps. Elle savait que la jeune brune pouvait tout aussi bien refuser de lui parler et de la renvoyer chez elle, mais si Elisabeth connaissait Claire aussi bien qu'elle le pensait, ces quelques mots pourront peut-être la faire tomber.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Mer 8 Jan - 20:05

    Je regardais Elisabeth qui se trouvais devant moi en me demandant quoi faire.. lui dire de s'en aller ou tout simplement lui claquer la porte en plein visage? Je ne pouvais pas concevoir qu'elle n'ait pas encore compris mon changement d'attitude... Je la regardais dans les yeux lorsqu'elle me dit bonjour... Je du me retenir de lui faire un sourire... une partie de moi avait bien envie de faire comme avant et de la laisser entrer tout en lui donnant un bisous comme à notre habitude mais pas aujourd'hui, non... pas tant qu'elle ne m'expliquait pas pourquoi elle s'était ramassé dans le lit de Joshua alors qu'elle savait TRÈS bien que je le détestait...

    Elle me demanda si on pouvais parler... elle me dit qu'elle essayait de me joindre depuis plusieurs semaine mais que je ne retournais pas ses appels... c'était bien vrai... depuis que j'avais appris ce qu'elle avait fait j'avais ignorer tout ses appels et ses messages. Je ne prenais même plus la peine de les lires je ne faisais que les supprimer dès qu'ils arrivaient. Bref... elle vint me chercher par les émotions en me suppliant je fermais les yeux quelques secondes en poussant un soupir..

    -J'peux bien te donner 5 minutes..

    Dis-je d'une voix monotone. Je me tassais sur le côté pour la laisser entrer et je refermais la porte derrière elle. Tout en gardant le silence je me dirigeais vers le salon avec elle. Je m'y assied pour lui faire face.

    -Qu'est ce que tu veut me dire?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 2:30


Penser que la jeune brune se laisserait démonter par l'attitude de Claire, c'était mal la connaître, quand elle avait une idée dans la tête, elle ne l'avait pas dans le pied, pour le plus grand malheur de certains. Elle su trouver les mots pour faire tomber la jeune femme de façon à ce qu'elle la laisse entrer, elle aurait pu la remercier et vu les circonstances, elle aurait peut-être même dû le faire vu qu'apparemment cette dernière venait de lui accorder cinq minutes de son précieux temps. Elle se contenta de hocher la tête sans dire un mot et entra dans la demeure des O'Conell.

Elle connaissait cette maison comme la sienne et aurait même pu jouer à cache-cache à l'intérieur qu'elle aurait fini par découvrir toutes les cachettes de cette maison, mais quelque chose avait changé, quelque chose n'allait pas et la jeune brune pouvait bien le sentir. Peut-être était à cause du ton glacial de son amie lorsqu'elle accepta de la faire entrer, ou le malaise qu'elle éprouvait en étant là alors qu'elle ne savait pas très bien pourquoi ce malaise, quoi qu'il en soit, ce fût les paroles tranchantes de Claire qui la mit encore plus mal en lui donnant une vraie raison d'être mal à l'aise. La jeune Spencer venait de s'asseoir dans l'un des canapés du salon O'Conell, mais elle avait l'impression de ne pas sentir le coussin et le moelleux du meuble de salon, elle aurait même dit que vu la tension entre elle et la jeune brune, qu'elle était assise sur une chaise électrique prête à être grillée sur place.

« Claire... il faut vraiment que je comprenne, pourquoi... »

Elle se coupa dans sa phrase lorsqu'elle crut entendre du bruit entendre des pas qui se dirigeaient en leur direction, mais au bout de dix secondes elle se rendit compte que ce n'était que le fruit de son imagination et reporta toute son attention sur la jeune femme assise juste en face d'elle. Un sentiment de soulagement s'empara d'elle, elle n'était déjà pas très à son aise en étant seule avec la jeune femme, mais il ne manquerait plus qu'un des hommes O'Conell n'arrive, non, plus précisément, il ne manquerait plus que Joshua arrive et les interrompe. Elle n'était pas encore prête à parler de cette relation avec qui que ce soit et encore moins en présence de la fille O'Conell qui ne portait pas ce dernier dans son cœur.

« Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'évites ces derniers temps ? Quoi qu'à ce stade ce n'est même plus une impression, c'est un constat. » Elle se redressa un peu, s'avançant de quelques centimètres du bord du canapé sur lequel elle était assise pour se rapprocher de Claire avant de reprendre. « Si j'ai fais quelque chose de mal, je suis vraiment désolée, mais il faudrait au moins que je sache pourquoi cette prise de distance et surtout, pourquoi ce comportement de ta part ? Je ne te reconnais plus, tu n'es plus la Claire que j'ai connue et encore moins celle que je considère comme une de mes plus proches amies. »

La voix de la brunette tremblait presque en prononçant ces dernières paroles, mais c'était vrai, c'était ce qu'elle ressentait. Elle voulait à tout prix régler cette histoire parce qu'elle considérait que son amitié pour Claire et que la jeune brune elle-même avait une place importante dans sa vie, mais si elle avait fait quelque chose de mal, qu'elle soit au moins mis au courant, qu'elle puisse s'excuser en bonne et due forme et surtout faire en sorte de ne plus recommencer, mais pour ça, il faudrait que la jeune femme décide de coopérer et de communiquer avec Elisabeth.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 3:05

    Assise en face d'Elisabeth je la regardais d'un drôle d'oeil... je tentait toujours de figurer ce qu'elle avait bien pu trouver à mon frère pour tomber dans ses bras et surtout dans son lit! Je me demandais bien aussi ce qu'elle voulait tant me dire... Elle prit la parole mais cessa de parler en plein milieux de sa phrase. Je fronçais les sourcils tout en encrant mon regard dans le siens. Elle repris finalement la parole en me demandant pourquoi elle avait l'impression que je l'évitait ses temps ci.. puis elle se ravisa elle n'en avait plus l'impression, elle le constatait à présent.

    Donc elle n'avait vraiment aucune idée du pourquoi j'agissais ainsi? Sérieusement? N'éprouvais donc-t-elle pas aucun remord avec ce qu'elle avait fait? Ou pensait-elle que j'allais être heureuse pour elle lorsqu'elle allait finalement me le dire? Ou elle espérait simplement enfouir tout cela et ne rien me dire et continuer de voir mon demi-frère dans mon dos?

    Elle s'avança sur le bout du canapé pour se rapprocher de moi et me demanda de lui dire si elle avait fait quelque chose de mal puis elle tenta de nouveau de m'amadouer en me disant que je n'étais plus la claire qu'elle avait connu. C'était pas comme si elle était la première à me dire cela depuis quelques temps... Elle devait forcément être la quinzième à me dire ça si ce n'était pas plus. Personne avait le droit de changer dans cette ville ou quoi? Pourquoi c'était si dramatique que j'ai changé en tout point suite à tout ce qui m'est arrivé en si peu de temps... c'est normal non? Bref... je commençais à être perdu dans mes pensée et j'en oubliait presque la présence d'Élisabeth qui avait presque l'air du chat botté tant elle tentait d'obtenir mon pardon...

    Je roulais les yeux tout en haussant les épaules..

    -Tu ne vois vraiment pas ce que t'a fais de mal?...

    Commençais-je à lui dire.. je me penchais vers l'avant moi aussi pour encrer bien comme il le fallait mon regard dans le siens...

    -Pense à tout ce que tu as fais ses derniers temps... tout les... je pris une petite pause de quelques seconde pour bien peser mes mots rapprochements.... que t'a eu...

    Je ne la lâchais pas du regard un seconde... je voulais la voir fondre de honte devant moi... je ne savais pas vraiment pourquoi je prenais un malin plaisir à la faire sentir mal, mais moi en tout cas présentement ça me faisait un bien fou d'agir de la sorte...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 3:28


La jeune O'Conell avait ancré son regard dans le sien et l'espace d'un instant, Elisabeth revit tous les bons moments qu'elles avaient passées ensemble avant que tout ceci n'arrive. Elle s'en voulait vraiment, pensant qu'elle était coupable de quelque chose – ce qu'elle était – alors qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'on lui reprochait. Elle connaissait bien Claire pour pouvoir communiquer avec elle sans même que cette dernière n'ait à ouvrir la bouche et encore moins qu'elle n'ait besoin d'épiloguer pour qu'elles se comprennent, mais elle était tellement différente qu'Elisabeth aurait du mal à dire si c'était bien elle ou qu'on l'avait remplacé par un robot avec l'apparence de Claire mais qui n'était pas elle, elle aurait tellement aimé que ce soit le cas, au moins elle n'aurait pas eu à vivre ce moment plus qu'inconfortable.

Comme si elle se retrouvait devant un miroir, Claire s'approcha également d'Elisabeth comme si elle allait lui livrer un secret ou au mieux lui dire ce qu'elle avait, mais tout ce qu'elle réussit à faire fut de lui mettre encore plus un gros doute.

« Claire je... » furent les seuls mots qui purent sortir de sa bouche.

Elle voyait ce qu'elle avait fait, elle savait ce qu'elle avait fait, mais ça ne pouvait pas être ça. Ca ne devait pas être ça. Pendant le peu de temps que le regard de Claire croisa celui d'Elisabeth, elle essayait de deviner ce à quoi elle pensait pour essayer de se persuader que ce n'était pas ce à quoi elle pensait, mais la seule chose qu'elle vit fut du dégout et de l'amertume, mélangé à de la colère. La question qu'elle se posait à cet instant était : est-ce que ce melting pot de sentiments négatif était destinée à elle seulement ou est-ce que quiconque croisait son regard pouvait voir exactement ce qu'elle voyait elle ?

Quand elle prononça le mot « rapprochement », la jeune Spencer sentit son visage se décomposer. Elle resta muette pendant un court instant avant de se reculer pour s'enfoncer dans le canapé dans lequel elle était. Son seul souhait à cet instant était que la canapé dans lequel elle était, était en réalité un vortex qui allait l'engloutir, mais au lieu de ça, la seule chose qu'elle vit, fut le regard de Claire sur elle, plein de jugement et de mépris. Son corps s'était complètement figé sous le poids des mots, un peu comme si une énorme enclume venait la peser de façon à ce qu'elle ne bouge plus, elle sentait même ses joues commencer à virer au rouge d'embarras ainsi que son cœur qu commençait à battre à cent à l'heure, prêt à exploser de poitrine.

« Je.... » Elle se redressa de façon à se donner un peu de contenance, ne voulant pas montrer à Claire qu'elle venait là de toucher une corde sensible. « Je ne vois pas de quoi tu parles. »

C'était peut-être lâche de la jouer ainsi, mais elle n'avait aucune idée de ce que la jeune O'Conell était au courant et encore moins si elle l'était vraiment. Elle ne voulait pas courir le risque que sa relation avec Joshua se sache, pas maintenant, pas tant que Claire le détesterait autant et pas tant qu'Elisabeth n'aurait pas clarifié ce qu'elle ressent réellement pour le jeune homme pour qui elle avait décidé de trahir une amie de longue date.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 3:43

    Je regardais Elisabeth dans les yeux lorsque je vis son visage se décomposer de honte et de terreur. Juste à voir son expression je pouvais comprendre que je venais de toucher une corde sensible. Elle venait de comprendre que je savais quelque chose que je n'étais pas supposé savoir...

    Je la regardais s'enfoncer dans le canapé, me demandant fortement ce qu'elle allait me donner comme réponse à mes pistes de réflexions... Lorsqu'elle me dit qu'elle ne voyait pas de quoi je parlais je me levais d'un bond. C'était plus fort que moi... j'avais réagis du tac au tac sans même réfléchir à ce que j'allais dire... Tout ce que j'avais compris de ce qu'elle avait dit était qu'elle venait de me mentir en plein figure... Elle osait m'affirmer qu'elle ne savais pas de quoi je parlais alors qu'elle l'avait parfaitement compris... sa voix affirmait peut-être le contraire, mais son non-verbal parlait de lui même et il la trahissait...

    -Tu te fiche de moi?

    Dis-je en haussant la voix. Je commençais à faire les quatre cent pas devant elle tellement j'étais en colère et surtout déçu de son mensonge... je ne pouvais pas encore déterminer ce qui me faisait le plus mal... qu'elle ait baisé avec mon frère, ou qu'elle me mente....

    Je secouais la tête tout en agitant les bras dans les airs, ne sachant pas comment me placer tellement j'étais envahis par un tourbillon d'émotions si différente les unes des autres.

    -Tu ose me dire en plein figure que tu ne sais pas de quoi je parle....

    Je vins me planter directement devant elle et me rassied sur le bout du sofa pour la regarder une nouvelle fois dans les yeux.

    -Laisse moi te rafraîchir la mémoire... Joshua... toi... un lit... sa te sonne des cloches peut-être ou Joshua a été si mauvais que t'en a perdu des morceaux?

    Je tentais de peser mes mots et de parler calmement mais je n'étais pas capable, je parlais sèchement et fermement... j'étais carrément en colère contre elle, et elle devait s'en douter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 4:09


Elle sentait qu'elle s'enlisait dans son mensonge, elle ne devrait pas faire ça et affronter la vérité, mais même la vérité était trop dur à avouer. Avec un peu de chance, Claire n'était au courant de rien et lui reprochait tout autre chose, mais ça c'était sans compter sur la jeune O'Conell pour éclairer sa lanterne lorsqu'elle sauta sur ses deux pieds pour se tenir face à la jeune Spencer de façon furibonde au point d'en faire sursauter la jeune brune. Elle avait ouvert la bouche pour dire quelque chose, quoi que ce soit, n'importe quoi qui pourrait calmer Claire, mais elle savait que tout ce qu pourrait sortir de sa bouche à ce moment précis n'aurait été que mensonge et bêtise.

L'envie de se lever lui prit mais elle avait l'impression que toutes ses forces venaient de quitter son corps et que ses os étaient devenus du coton. On aurait pu la démolir rien qu'en la touchant mais dans le cas de la benjamine O'Conell, un seul coup d'oeil avait suffit pour qu'Elisabeth se fige et s'enfonce un peu plus dans le canapé comme si elle cherchait une cachette. Elle commençait à regretter ses choix, elle commençait à regretter le fait qu'elle soit venue la voir pour essayer d'arranger les choses, elle commençait même à regretter de ne pas avoir été interrompu par un des O'Conell avant que la conversation ne prenne cette tournure. Le pire dans tout ça c'est qu'à aucun moment elle ne regrettait ce qui s'était passé avec Joshua, à aucun moment elle ne regrettait sa « trahison » envers son amie, bien qu'elle sache qu'elle soit en tort, considérant qu'elle n'avait rien à voir avec ces histoires et ces querelles de famille.La jeune étudiante avait beau s'agiter dans tous les sens, Elisabeth n'osait même pas la regarder, trouvant le sol bien plus confortable à regarder, mais ça c'était sans compter sur la jeune O'Conell qui comptait bien en découdre en plantant son regard dans le sien.

Ses yeux n'étaient plus emplies de colère, mais de rage et lorsqu'elle prononça le prénom de Joshua, Elisabeth aurait juré voir des éclairs qui sortaient de ses yeux. De tous les scénarios qu'elle s'était imaginé, jamais elle n'aurait pensé se retrouver dans une telle situation et encore moins dans une situation comme celle-ci sans que personne ne soit à ses côtés. Elle savait qu'elle avait une part de responsabilité et pouvait en aucun moment accuser qui que ce soit, mais elle n'était pas non plus seule dans l'histoire. Elle se sentait mal, honteuse et était même en colère contre elle-même, elle n'aurait jamais dû lui raconter ce mensonge qui venait de se retourner vers elle.

« Claire, écoute... »

C'en était trop pour elle, elle sentait que la situation commençait à la dépasser et sentait même les larmes qui commençaient à lui monter aux yeux. Intérieurement, elle priait pour que quelqu'un passe cette foutue porte, les interrompe, qu'elle puisse trouver une façon d'esquiver ça, mais une bonne fois pour toute elle devait faire face à Claire et surtout assumer ce qu'elle avait fait. Elle se leva pour fuir le regard de la jeune femme et lui tourna le dos avant de prendre une profonde inspiration pour se calmer mais surtout pour reprendre un peu de contenance.

« Claire... je suis vraiment désolée...mais... »

Elle devait sembler pathétique aux yeux de Claire, encore plus que quand elle était arrivée, mais elle avait beau essayer de trouver quelque chose à dire, rien ne lui venait à l'esprit. Elle aurait tellement envie de lui dire qu'elle n'avait aucun droit de la blamer pour ce qu'elle avait fait parce qu'à aucun moment elle ne devait être impliqué dans ces histoires de famille, qu'elle aussi elle droit à sa part de bonheur qu'importe les bras dans lesquels elle allait le chercher, mais à qui voulait-elle faire croire ça ? Elle était en position de faiblesse et la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était de s'excuser et de se faire toute petite, elle en a déjà bien assez fait comme ça.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 4:26

    Plus les secondes passait et plus je voyais Elisabeth fondre sur le canapé... Elle ne parlait pas du tout, mais je pouvais clairement lire dans sa façon d'agir qu'elle aurait bien aimer prendre ses jambes à son cou... sauf qu'elle ne pouvait pas et que je n'allais certainement pas la laisser faire. Il était temps qu'elle affronte ce qu'elle avait fait... elle aurait du penser au conséquence de ses actes avant d'aller s'envoyer en l'air avec mon frère... n'importe qui d'autre j'aurais compris, même Heathcliff, mais par Joshua... non pas avec tout ce que je disais sur lui....

    J'étais toujours assise devant elle à la regarder fondre de plus en plus lorsque je lui rafraîchis la mémoire en prononçant le nom de Joshua. Je la voyais chercher de quoi à dire... à quoi pouvait-elle bien penser? Regrettait-elle tout cela? Ou pensait-elle encore qu'elle avait bien agis et que j'allais finir par lui pardonner?

    Elisabeth fini par ouvrir la bouche pour prononcer mon nom mais elle se tus pas la suite... Elle était sans mots et franchement ça me faisait bien plaisir... Non pas que j'aimais lui faire du mal, mais je préférait savoir qu'elle cherchait comment se défendre plutôt que de la voir me sortir une défense déjà toute préparé d'avance...

    Elle se leva et me regarda quelque seconde avant d'ouvrir à nouveau la bouche. Je me levais pour lui faire face et c'est à ce moment qu'elle ne fait que dire qu'elle était vraiment désolée... et elle termina sa phrase avec un mais... Mais quoi? Allait-elle me dire qu'elle ne regrettait rien?

    Je fermais les poings et pris une grande respiration pour tenter de supprimer cette colère qui montait de façon fulgurante en moi.. Je poussais un long soupir avant de relever la tête pour regarder Elisabeth... Et puis une fraction de seconde plus tard, sans même que j'ai le temps de penser à ce qui était en train de se passer j'entendais le bruit sourd de ma main contre le visage d'Elisabeth. Je fis de grand yeux avant de porter ma main à ma bouche en guise de stupéfaction... j'avais agis sous l'accès de colère et je n'avais pas du tout calculé mon geste...

    Je me rassied sur le sofa, toujours en ayant la main sur la bouche et je fermais les yeux en commençant à trembler.... mes yeux se remplirent de larmes et je les sentis commencer à couler sur mes joues en silence. Qu'est ce que je venais de faire? J'ouvris les yeux pour regarder Elisabeth qui était visiblement encore sous le choc de mon geste et j'ouvris la bouche..

    -Je... pardonne moi... c'était plus fort que moi...

    Puis je fini par secouer la tête... oui j'étais désolé... enfin une partie de moi l'était alors qu'une autre était juste encore plus en colère contre elle... c'était de sa faute si je venais de lever la main sur elle...

    -Et puis pas tant que ça.... Tu as couru après...

    Dis-je en serrant les dents...

    -Tu sais ce qui me fais le plus mal la dedans? C'est de l'avoir appris par Joshua et pas par toi...

    J'essuyais les larmes qui perlaient sur mes joues, mais elles étaient aussitôt remplacé par de nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 5:00


Elle voyait bien qu'elle perdait peu à peu ses moyens, même l'assurance avec laquelle elle était arrivée avait fini par s'enfuir. Elle sentait bien que l'atmosphère était électrique et que tout ça était palpable, aussi qu'elle était en tort qu'elle avait une part de responsabilité dans ce qui se passait bien qu'elle ne soit pas la seule dans cette histoire oui. Part de responsabilité, oui, mais jusqu'à quel point ?

La réponse ne se fit pas attendre lorsqu'elle vit Claire se lever elle aussi du canapé avant de se poster devant la jeune Spencer. Encore une fois, cette dernière essayait de fuir tout contact visuel avec elle, craignant que ses yeux ne la foudroient sur place. Si encore ce n'était que ça, là ce n'était pas ses yeux, ni ses mots qui étaient entrées en action, mais ses mains. Sans qu'elle ne s'y attende, Elisabeth reçu de la part de celle qu'elle considérait comme son amie, une paire de phalange en plein dans le visage, avec une violence qui lui était jusqu'alors inconnue, faisant virevolter sa tête en arrière. Instinctivement, elle reporta sa main sur sa joue avant de réaliser ce qui venait de se passer. Claire venait de la frapper. Claire O'Conell venait de la frapper. Elle devait sûrement le mériter, ce devait être ça le prix à payer pour la trahison d'une amitié malgré qu'on ne soit seulement coupable d'avoir été heureuse qu'un court instant.

Il lui fallut un bon moment avant de reprendre ses esprits et de se rendre compte de l'état dans lequel se trouvait la jeune brune qui lui avait asséné le coup. Elle pleurait à chaudes larmes tandis qu'Elisabeth essayait de refaire le cheminement dans sa tête pour essayer de capter pourquoi est-ce qu'elles en étaient arrivées là. Joshua. C'était lui le principal problème, il l'avait toujours été pour cette famille et visiblement, sa venue à Magnolia ainsi que sa rencontre avec la jeune Spencer n'avait fait qu'empirer les choses. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait y faire, elle, faible humaine qui s'était laissé séduire par le jeune avocat et qui aujourd'hui était pris au piège, non seulement dans ses filets, mais surtout dans un tourbillon qui n'en finissait pas. Quand Claire reprit la parole, c'était une fois de plus pour cracher toute sa colère au visage de la jeune brune, ce qui ne fit qu'agacer Elisabeth. Elle savait qu'elle devait rester calme face à la situation et qu'elle devait surtout ne pas s'énerver, mais bon sang, elle n'était pas la seule fautive dans cette histoire, ils étaient deux à avoir couché, ils étaient deux à avoir trahit et pour l'instant, elle n'était qu'une à se faire taper dessus parce qu'elle a eut le malheur d'éprouver des sentiments.

« Claire s'il te plaît arrête ! Ca commence à bien faire cette histoire ! »

Elle recula d'un pas et sentit comme quelque chose qui montait en elle et qui commençait à vouloir sortir. C'était un doux mélange de colère, de rage, de tristesse et de désespoir, si elle voulait jouer aux fortes têtes, elles pouvaient être deux à le faire.

« Si tu te demandes pourquoi est-ce que je ne t'ai rien dit, pose toi des questions ! Tu dis que ça te fais mal d'avoir appris ça par Joshua, mais pose toi la question de pourquoi j'ai décidé de te tenir à l'écart de tout ça ! Tu passes ton temps à dire qu'on ne te dit rien ou qu'on te tient à l'écart, que tu es invisible aux yeux des autres, mais pose toi des questions et demande toi pourquoi est-ce que je ne t'ai rien dit ! »

Elle s'était mise à gesticuler de colère et à bouger de façon très expressive, ses paroles étaient peut-être démesurées, mais elles étaient donc aussi démesurées que la colère qu'elle éprouvait. Ses mots étaient redondant, mais prenaient tout son sens, si elle avait décidé de tenir Claire à l'écart, c'était pour une raison bien précise. Il fallait que cela cesse et d'une manière ou d'une autre, elle ferait en sorte que cet acharnement cesse. 

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 20:04

    Toujours assise sur le sofa je regardais Elisabeth qui se remettais de la baffe que je venais de lui mettre en plein visage. Elle avait la main sur sa joue et je la voyais déjà rougir à vue d'oeil... la pauvre allait surement avoir une marque ou même un bleu... Je commençais à réaliser que je l'avais frapper bien plus fort que je l'imaginais.. D'ailleurs ma main commençais à me faire mal... je posais mes yeux sur celle-ci et vis qu'elle était toute rouge... oups.. je n'y était décidément pas allé de main morte...

    Je lui demandais pardon avant de retirer mes paroles pour lui dire que ce qui me blessais le plus dans toute cette histoire c'était de l'avoir appris par Joshua et pas elle... Ma dernière phrase eu l'effet d’énerver Elisabeth qui me dit d'arrêter que cette histoire commençais à bien faire. Je fronçais les sourcils tout en posant mon regard sur elle. De quoi voulait-elle parler?

    Elle était visiblement en colère puisqu'elle faisait les quatre cent pas en gesticulant furieusement tout en me crachant son venin en plein visage. Elle me dit de me demander pourquoi elle m'avait tenu à l'écart, pourquoi elle ne m'avait rien dit et vint me mettre la faute sur le dos en disant que je passais mon temps à dire que j'étais invisible au yeux des autres et que personne ne me disait jamais rien. Je me levais pour me planter à nouveau devant elle dans le but de la confronter. Jessuyais les dernières larmes qui perlaient sur mes joues et je plaçais mes poings sur mes hanches.

    -Ne vient pas mettre ça sur mon dos. C'est toi qui a été lâche de pas me le dire. Tu le sais à quel point je déteste Joshua mais t'as été couché avec lui pareil... tu m'a trahis Elisabeth! Comprend tu? Que tu lui parle à la limite je m'en fiche mais la il a réussi à t'avoir pour me faire du mal et je le sais! Je l'ai entendu s'en venter à son amis l'autre fois, c,est comme ça que je l'ai appris il était fier de dire à cette personne qu'il t'avais amener dans son lit et qu'il savait que ça allait me faire chier!!

    Je ne pesais même pas mes mots, rendu à ce point tout ce que je souhaitais faire c'était démolir Elisabeth pour qu'elle cesse de tout ramener à moi... mais c'était que la Spencer savait comment venir me chercher pour prendre le dessus sur moi... c'était pourquoi j'étais en mode défensif.. au diable si je lui faisais du mal je cherchais par dessus tout à me protéger moi de ce qu'elle allait bien pouvoir dire.Ce que je disais étais en parti vrai.. oui je l'avais appris de la bouche de Joshua qui s'était venté d'avoir réussi à avoir Elisabeth mais ce n'était pas pour me faire chier.. non loin de la. J'avais tout inventé dans le seul but de la déstabiliser pour me sauver moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 20:31


Cette situation commençait à prendre une toute autre tournure avec Elisabeth qui était coupable de lui avoir menti ouvertement mais qui commençait à s'énerver, mais elle en avait un peu marre de s'en prendre plein la figure – pour le coup au sens propre comme au figuré – alors qu'elle n'était pas la seule fautive. Elle voulait bien assumer sa part de responsabilité mais dans ce cas, que Claire se remette également en question par rapport au mensonge de la jeune brune.

Ses paroles eurent l'effet d'un détonateur qui fit bondir Claire alors qu'elle venait juste de s'asseoir, sûrement trop choquée par ce qu'elle venait de faire. Elle pouvait, depuis que les deux jeunes femmes se connaissaient, elle n'avait jamais montré aucun signe de violence de cette façon, elle s'était peut-être déjà énervée, mais pas au point d'en arriver aux mains. Elisabeth se contentait de soutenir le regard de la jeune O'Conell, coupable ou pas il était hors de question qu'elle commence à baisser la tête une fois de plus, elle voulait se montrer forte et allait devoir jouer les fortes têtes quitte à blesser son amie qui ne devait plus l'être vraiment à cette heure-ci.

« Je ne remets pas tout sur ton dos Claire ! J'essaie de te faire comprendre quelque chose mais t'es visiblement trop bornée pour le voir ! »

Elisabeth avait l'impression de parler à un véritable mur, elle savait que d'essayer de faire changer d'avis à Claire au sujet de Joshua était une bataille perdu d'avance, mais elle voulait juste qu'elle se pose la question de pourquoi est-ce qu'elle ne lui avait rien dit. Elle avait pour habitude de ne jamais rien cacher à la jeune brune mais pour le coup, lu dire la vérité était devenue une des bêtes noire de la jeune brune et quand elle voit la réaction de cette dernière, elle se dit qu'elle avait peut-être eu raison de ne rien lui dire finalement.

« Je t'interdis de parler de lui comme ça ! Tu ne le connais pas et tu n'as jamais appris à le connaître comme moi je l'ai fais ! » dit-elle avec colère. Ce devait être la première fois qu'elle éprouve autant de colère à l'égard de quelqu'un, mais Claire venait de trouver les mots justes pour qu'elle explose.

Malgré le fait que Claire soit sa demi-soeur, elle n'avait ici aucune légitimé de parler de Joshua de la sorte, depuis qu'il était arrivé dans cette famille, il n'avait pas cessé d'être mis à l'écart et surtout de se sentir rejeté par sa sœur, affirmer qu'il n'avait décidé de mettre Elisabeth dans son lit dans le seul but de la faire chier était complètement faux. Du moins c'était ce que la jeune Spencer essayait de se dire, elle avait passé plus de temps avec le jeune homme qu'aucun des trois O'Conell ne l'avait fait et ce qu'elle ressentait pour lui relevait peut-être de l'absurde, mais pour elle Joshua n'aurait jamais voulu profiter d'elle rien que pour embêter sa jeune sœur.

« Tu n'as aucune idée de ce qui se passe entre nous, Claire alors s'il te plait, ne va pas sur ce terrain là.. »

Elle essayait de prononcer ces paroles d'une voix calme et posée, mais la seule chose qu'elle obtint fut une voix tremblante avec une respiration saccadé à cause de toute la colère qu'elle avait en elle et qui ne demandait qu'à sortir.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 21:10

    Je n'avais jamais éprouver autant de colère face a Elisabeth mais présentement c'était beaucoup plus fort que moi! Nous étions la, face à face en train de nous crier des bêtise par la tête. Je n'avais jamais eu ce genre de dispute avec Elisabeth depuis que nous étions amies.. oui on s'était déjà prise la tête, comme deux filles le font si souvent, mais jamais à ce point et aussi intensément.

    J'était planter devant elle, et je pouvais sentir mon visage tourner rouge tellement j'étais en colère. Je respirais plus fort et plus vite et mon coeur battais très vite.. Décidément j'étais carrément énervé contre elle. Elle me dit qu'elle ne mettais pas tout sur mon dos mais qu'elle tentait de me faire comprendre quelque chose malgré le fait que je sois bornée. J'eus un rire sarcastique avant de prendre la parole pour dire a Elisabeth que Joshua l'avait mise dans son lit simplement pour venir me faire réagir. Je pouvais voir dans son visage que je venais de toucher une corde plus que sensible puisqu'elle me répondit du tac au tac que je n'avais pas le droit de parler de lui ainsi parce que je n'avais pas appris à le connaitre comme elle l'avait fait. Sa dernière phrase me fit éclater de rire. C'était beaucoup plus fort que moi, je ne pouvais pas m'en empêcher.

    -Non en effet, je n'ai pas appris à le connaitre comme toi parce que j'ai pas envie de sentir son corps sur le miens.

    Puis elle rajouta que je n'avais aucune idée de ce qui se passait entre eux et que je faisais mieux de ne pas m'avancer sur ce terrain. J'haussais les sourcils et eu un sourire en coin. Je ne pouvais pas vraiment dire pourquoi mais j'avais vachement envie de la provoquer pour voir jusqu'où elle pourrait aller.

    -Bah si j'ai une petite idée de ce qui se passe entre vous... sa se passe dans un lit et dans une chambre... J'espère pour toi qu'il se protège pour pas te refiler ses morpions.

    Je disais carrément n'importe quoi mais j'étais dans cette phase d'autodestruction et la seule façon de me détruire était de détruire Elisabeth avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Jeu 9 Jan - 21:41


Parfois elle se demandait vraiment pourquoi est-ce qu'elle s'embêtait à utiliser autant de salive étant donné que tout ce qu'elle disait, soit se retournait contre elle ou finissait par entrer par une oreille et sortir par l'autre. Elle ne voulait pas que Claire parle de ce qu'elle ne savait pas, qu'elle affirme qu'ils avaient couchés ensemble était une chose, mais dire qu'il se servait d'elle en était une autre. Lorsque la jeune O'Conell partit d'un rire sarcastique à l'égard de la jeune brune, elle savait qu'elle n'allait pas tarder à contre attaquer, elle allait fouiller, la provoquer et trouver la moindre petite chose pour lui faire mal. Elles en étaient donc arrivés à ce point là, chercher comment faire mal à l'une, à partir du moment où l'autre en sortait indemne.

« Claire putain mais arrête avec ça, je ne parle pas de ça là ! »

Elle sentait que ses joues viraient au rouge comme une tomate et que sa tête commençait à s'échauffer. Entre elle et Joshua il y avait tellement plus que ça, elle commençait à en avoir marre qu'à chaque fois qu'elle parlait d'eux elle impliquait que leur histoire ne se résumait qu'à un lit et à une partie de jambe en l'air rien d'autre. C'était tellement plus que ça, pour Elisabeth du moins.. Mais même si Claire énervait Elisabeth avec ses remarques, elle venait cependant de toucher quelque chose, elle venait de mettre le doigt sur un point qui faisait affreusement souffrir la belle brune, elle n'avait aucune idée de ce qu'était réellement sa relation avec Joshua. Elle avait eu beau passer du temps avec lui, ils ont certes couchés ensemble mais ont avant tout discutés et appris à se connaître mutuellement, et depuis qu'elle lui parlait, elle avait l'impression qu'elle pouvait enfin se livrer à quelqu'un en toute confiance...

Elle ouvrit la bouche mais tout ce qui en sortit n'était que de du vent. Elle ne pouvait plus contenir les larmes qui commençaient déjà à déborder de ses yeux et très vite, ce fut de véritables gouttes qui s'écoulaient sur son visage, mais trop fière d'elle, elle ravala rapidement ces quelques larmes et reprit un peu de contenance avant de planter son regard dans celui de la jeune brune qui n'attendait seulement qu'elle trouve quelque chose à répondre, sûrement fière d'avoir provoqué cet effet chez la jeune Elisabeth.

« Tu n'as vraiment aucune idée de quoi tu parles... » et à vrai dire, Elisabeth non plus ne savait pas trop de quoi elle parlait, elle ne savait même pas si toute cette histoire avec Claire en valait la peine, n'ayant jamais pris le temps et et n'ayant jamais eu le courage d'affronter Joshua en lui parlant des sentiments naissant qu'elle avait pour lui en ce moment. Mais elle ne devait pas se laisser faire et encore moins se laisser miner le moral par la jeune O'Conell, alors aussi petit que soit sa technique, elle décida de riposter d'une manière ou d'une autre. « ...de toute façon ça ne m'étonne pas, vu tes précédentes histoires on ne peut pas dire que tu sois un pro en matière de sentiments... »

Oui, elle l'avait dit. Elle venait de lui lâcher ça en pleine face avec tout le mépris, la colère et l'amertume du monde. Elle aussi elle savait appuyer là où ça fait mal, elle aussi elle pouvait jouer aux garces si elle le voulait. 

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 3:19

    Elisabeth et moi étions planté l'une devant l'autre en plein milieu du salon... Comme si nous étions prête à nous battre pour notre vie mais ça j'avais assez donner avec Lily qui m'avait presque arraché le bras droit... S'il fallait que quelqu'un entre dans la maison à ce moment ci ça allait surement chauffer... Une chance que je savais que personne ne serait ici avant au moins le souper puisque sinon j'allais devoir répondre à une multitudes de questions...

    Elisabeth me dis d'arrêter ce que j'étais en train de dire sur le fait que je ne voulais pas apprendre à connaitre mon frère comme elle l'avait fait et je pouvais bien voir que ça la rendais définitivement mal à l'aise. Elle rougissait à vu d'oeil et franchement ça me faisait plaisir à voir. A la place de l'écouter et d'arrêter j'en remettais un couche en lui disant que j'espérait fortement qu'il se protégeais. Elle me dit que je n'avais aucune idée de quoi je parlais, mais franchement je m'en fichais puisque je voyais visiblement que j'avais touché un corde sensible et je m'amusais à peser dessus pour lui faire mal, comme le font les enfants avec la maîtresse quand il comprennent comment lui faire perdre la boule.

    J'allais reprendre la parole lorsque Elisabeth me devança. Ce qu'elle me dit vint me frapper en plein visage.. c'était aussi pire que si elle m'avait mise une baffe en pleine face. Elle avait osé.... Je ne pouvais pas le croire... Je fis de gros yeux et je me reculais de quelques pas pour m'éloigner d'Elisabeth sinon je risquais de la démolir, littéralement. Je serrais la mâchoire tout en tentant de retenir les larmes qui s'obstinais à vouloir monter à mes yeux. Elle venait de m'avoir... elle avait trouver le point ou ça faisait mal et venait de passer dessus avec un dix roues.

    Je secouais la tête et passais ma main près de mes yeux pour essuyer la petite larme qui commençais à se former au coins de mon oeil. Je fronçais les sourcils et je m'approchais d'Elisabeth jusqu'à être à quelques pouce d'elle. Je pouvais sentir sa respiration venir frôler mon visage. J'encrais mon regard dans le siens et posa mon doigt sur sa poitrine avant de dire

    -Ne t'avise plus jamais de mêler mon passé amoureux avec le tiens

    Je la poussais avec mon doigt pour la faire reculer. Je m'avançais pour la pousser de nouveau. J'étais tellement en colère que j'aurais pu la passer au travers du mur, mais au lieux de cela je tentais de me contenir en la poussant avec un doigt.

    -Le tiens n'est pas mieux, tu couche avec tout ce qui bouge juste pour te sentir apprécier.

    Dis-je d'un ton extrêmement calme.. même que je parlais plus lentement qu'à l'habitude pour être certaine qu'Elisabeth comprennent bien tout ce que je disais. Jamais je n'aurais penser utiliser de tel mots pour parler à Elisabeth, je ne pensais pas du tout ce que je disais mais je le disais pareil parce qu'il était hors de question qu'elle prenne le dessus de la conversation en me parlant de ma relation avec Joy... c'était carrément autre choses et puis si elle s'énervais par ce que je disais c'était elle qui l'avait chercher en évoquant ce détail... alors elle devait s'attendre à ce que je réplique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 3:53


Elle connaissait Claire aussi bien que cette dernière la connaissait, ce qui à la base pouvait être un atout, s'avérait être ici un désavantage pour l'une comme pour l'autre. Elles n'avaient pas besoin de se creuser vraiment la tête pour trouver comment faire mal à l'autre, de simples mots suffisaient pour que ça marche. Dans le cas d'Elisabeth, c'était pour le moment sa relation avec Joshua qui était son point sensible, elle refusait qu'on parle d'eux, mais refusait surtout qu'on parle de lui, surtout quand on ne sait rien de ce qui se passe entre les deux. Dans le cas de Claire, c'était un peu plus complexe, il suffisait qu'on parle de ses histoires d'amour précédentes pour qu'elle pète un câble. La jeune brune savait qu'elle s'aventurait sur un terrain glissant, mais elle avait dépassé le stade du ménagement, en amour comme à la guerre tous les coups sont permis, elle devait utiliser les mêmes armes que son adversaire pour l'atteindre.

Comparer Claire à un adversaire la faisait plus de mal que de bien, mais elle ne pouvait pas non plus se laissait faire. A ce moment précis, quelque chose venait de se briser entre elles, si ce n'était pas déjà fait depuis bien avant. Quelques petits mots suffirent pour faire sortir la jeune O'Conell de ses gonds, rien que l'évocation subtile de son histoire d'amour avec Joy venait de provoquer un excès de colère, non, de rage chez la jeune étudiante. Lorsqu'elle s'approcha d'Elisabeth, elle voulait sûrement intimider la jeune Spencer, mais ce fut l'effet contraire. Pathétique, voilà ce qui passait par le cerveau d'Elisabeth, à ce moment précis elle trouvait son ancienne amie pathétique, elle avait commencer à l'attaquer et ne devrait pas se surprendre lorsqu'elle utilisait les mêmes armes.

Elle voulait en venir de nouveaux aux mains lorsqu'elle commença à pousser Elisabeth du doigt. Même si elle ne semblait pas être très munis, le contact de ce doigt fin était comme une aiguille qui se piquait dans la peau d'Elisabeth, surtout qu'elle n'y allait pas de mains mortes avec ses gestes, mêlant rage, colère et sûrement dégoût. Au fur et à mesure que le doigt de Claire touchait Elisabeth, cette dernière n'eut d'autre choix que de reculer, poussée par la faible force de ce doigt, jusqu'à ce qu'elle retrouve adossée à un meuble et que ses gestes soient limitées. Elle était prise entre deux, d'une part par le meuble et de l'autre par la furie qui devaient sûrement avoir envie de torturer la jeune brune jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien d'elle.

Elle retrouva un peu de force lorsque Claire reprit la parole en l'insultant presque en la traitant de nymphomane. C'en était trop, elle ne pouvait plus le supporter. Ses yeux s'écarquillèrent, prêts à sortir de leurs orbites et comme une force intérieure en elle, elle oublia le peu d'espace qu'elle avait pour bouger et poussa de toutes ses forces la jeune brune, la faisant tomber par terre. Elle n'avait pas mesurée sa force, mais c'était ce mélange de sentiments de furie, de rage et de colère qui produisait cet effet.

«Tu ne sais rien de moi à ce sujet, d'accord ? Rien ! Moi en revanche je sais à quel point ta relation avec Joy est catastrophique et pathétique, tellement pathétique qu'aujourd'hui elle a refait sa vie et que toi t'es toute seule ! » elle cracha ses mots en ne bougeant pas de l'endroit où elle était, bloquée par le flot de colère qui bouillait en elle.

Elle ne mesurait absolument pas l'ampleur de ses paroles et même énervée, elle n'aurait jamais parlé de la sorte à Claire, mais elle venait de toucher une corde sensible, encore une fois. Claire ne savait vraiment rien au sujet d'Elisabeth au sujet de sa vie amoureuse, et quand elle disait rien, elle le pensait vraiment. Elle n'avait aucun droit de partir sur ce terrain là et encore moins de l'insulter et de la rabaisser de la sorte, mais le mal était fait alors à la jeune Spencer d'attaquer.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 4:25

    J'avais réussi à coincer Elisabeth contre le meuble de la télévision, elle ne pouvait donc plus aller nulle part elle était prise entre moi et ce dis meuble ce qui réduisait de beaucoup la capacité de mouvement qu'elle pouvait avoir. Je la regardais dans les yeux pour voir encore une fois sa réaction suite à mes paroles. Je parlais dans le vide parce que la situation amoureuse d'Elisabeth était bien un sujet qu'on abordait rarement ensemble. En revanche elle en savait un tas sur mon passé amoureux... même si je n'avais pas voulu lui en parler elle l'aurait appris par d'autre personne... comme DS par exemple...

    Jamais j'aurais pu me préparer à une telle réaction d'Elisabeth. Je m'attendais à quelque chose du genre qu'elle fonde de honte devant mes paroles et que des larmes montent a ses yeux, mais jamais je n'aurais imaginer qu'elle irait jusqu'à me pousser. Je sentis ses mains sur mes épaules et avant que je puisse réaliser ce qui était vraiment en train de se passer je me retrouvais les fesses au sol, la tête frappant contre le sofa. J'étais tombé comme une simple poupée de chiffon qu'un enfant lance quand il a fini de jouer avec. Je portais ma main a ma tête qui me faisais soudainement vachement mal. Elle avait de la force la jeune spencer!

    Je restais au sol, me remettant de mes émotions lorsque j'entendis Elisabeth me parler. Elle revint à la charge en me parlant de ma relation avec Joy qui était pathétique et catastrophique à un tel point qu'elle s'en était remise et pas moi... Ses mots me coupèrent le souffle... Comment pouvait-elle dire ça? Elle ne savait pas du tout ce que j'avais traverser durant tout ce temps ou ma relation avec Joy était encore caché... et surtout ce que j'avais endurer quand elle avait été dévoiler au grand jour... Et puis cette relation tout le monde avait pris l'habitude de penser que c'était moi qui avait commencer le tout mais c'était totalement faux! C'était Joy qui avait fait le premier pas! Elle qui avait toucher mes lèvres des siennes en premiers c'était donc de sa faute a elle si nous avions eu une aventure en premier lieux. Tout le monde mettais cela sur ma faute et Joy passait pour la pauvre fille prise avec moi mais c'était pas le cas. Mais ça j'avais beau le dire sur tout les toit personnes ne me croyait, je passais simplement pour celle qui tentait de me trouver une défaite pour éviter d'avouer que j'était amoureuse par dessus la tête de Joy.

    Un silence c'était installé entre Elisabeth et moi. Je n'osais même plus la regarder... je ne savais plus du tout quoi dire... j'étais anéantie mais je ne voulais pas le lui laisser savoir. Il était hors de question qu'elle sorte gagnante de cette bataille. Je me redressais un peu mais j'étais vachement étourdie... ma tête avait rencontrer le sofa avec un force assez incroyable il était donc hors de question que je tente de me remettre debout pour faire face à la jeune spencer.

    Je me hissais tant bien que mal sur le sofa pour m'y asseoir mais même cela me donnais le tournis... Je fermais les yeux pour tenter de retrouver mon centre de gravité. Au bout de quelques seconde tout était redevenu à la normale... du moins pour le moment... Je fini par lever la tête lentement vers Elisabeth pour encrer mon regard dans le siens. Je me mordillais la lèvre un instant pour arriver à mettre de l'ordre dans mes paroles et fini par ouvrir la bouche.

    -Peut-être que ma relation avec Joy était pathétique et catastrophique mais au moins moi j'ai eu un semblant de relation qui a durer... toi d'un autre côté t'en a juste jamais eu... toujours des plans cul sans vrai amour et avec Joshua c'est ça qui va arriver aussi.

    Je regardais Elisabeth suite à mes paroles et je ne pouvais pas me rendre à l'évidence que quelque chose c'était brisé entre nous... notre amitié, si amitié il y avait encore, n'allais plus jamais être la même et tout ça a cause de qui? Joshua bien évidement... il ne prenais qu'un O'Conell pour détruire un autre O'Conell que se soit par personne interposé, dans ce cas ci c'était Elisabeth, ou non. Elisabeth était une de mes amies les plus précieuse si je ne comptait pas Shelby, Emily et Nina, et je venais de la perdre a cause de mon stupide demi-frère... pourquoi avait-il fallu qu'il débarque dans notre vie aussi? il aurait pu rester dans son coin et faire comme s'il ne savait rien de notre existence comme il avait bien fait pendant ses 20 premières années....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 4:56


Sur le coup elle ne regrettait pas du tout ce qu'elle venait de dire et encore moins ce qu'elle venait de faire. Elle n'avait aucune envie d'en arriver aux mains, mais Claire ne lui en avait pas laissé le choix après tout, elle n'avait aucune légitimité de parler de sa vie amoureuse de la sorte surtout que c'était l'un des sujets qu'elle évitait d'aborder avec quiconque. La jeune brune n'était pas à la recherche du grand amour, elle avait certes eu quelques aventures, mais quand ça lui tombait dessus, elle n'y pouvait rien, ce genre de chose ne se contrôle pas, et même si elle aurait pu faire un effort avec Joshua lorsqu'ils ont commencés à se parler au tout début, elle ne pouvait plus en dire autant aujourd'hui, elle ne pouvait même pas définir concrètement ce qui se passait entre elle et le beau brun, elle ne pouvait même pas mettre un nom sur ses sentiments pour lui, alors que quelqu'un d'autre le fasse, merci bien.

Cependant, elle y était peut-être allée un peu trop fort en poussant la jeune fille, car quand cette dernière eut du mal à se relever, la jeune Spencer commença à se sentir un peu mal car elle venait peut-être de lui faire une commotion cérébrale. Elle était même à deux doigts de s'approcher d'elle pour l'aider à se relever en se confondant en excuse, la jeune brune avait même commencer à lever le pied mais le reposa aussitôt, se contentant de croiser ses bras sur sa poitrine. Un silence s'était à présent installé entre les deux filles, mais Elisabeth ne comptait pas le briser, elle avait eu le dernier mot et ne voulait surtout pas gâcher ce plaisir. Elle voyait bien que Claire avait perdu tous moyens, et pas seulement à cause du coup qu'elle venait d'avoir à la tête, mais parce que Joy était l'un des sujets tabou de la jeune femme et que parler d'elle réveillait d'horribles souvenirs mais surtout une souffrance qu'elle essaie d'enfouir depuis déjà quelques temps. Elisabeth avait confiance qu'elle venait de réveiller un fantôme en parlant de Joy, mais elle l'avait cherché.

Après quelques secondes, comme elle l'avait espéré, Claire reprit la parole, mais ce fût pour l'attaquer de plus belle en lui balançant qu'elle n'avait jamais eu de relation durable, elle. Ces mots balancés à la jeune Spencer étaient comme une claque qu'elle venait de se prendre en pleine figure et qu'elle ne pouvait esquiver. Sa bouche forma un « o » sous les paroles de Claire et elle amena une main à sa bouche, fixant la jeune O'Conell avec de gros yeux. Elle savait vraiment toucher là où ça faisait mal, mais ce n'était pas ce qui lui faisait le plus mal. Non, ce qui lui faisait le plus mal était cette vérité si brutale qu'elle venait de lui balancer. Elle n'avait jamais eut de relation durable, certes, mais ça c'était un tout autre problème, pleins de facteurs entraient en ligne de compte, peur de l'engagement, doute sur ses sentiments... Ce qui la frappa de plein fouet fut que Claire venait de mettre le doigt encore une fois sur la non définition de sa relation avec Joshua. Les larmes qu'elle avait retenues depuis maintenant quelques minutes se mirent à perler sur ses joues jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus les retenir. Elle ne voulait pas que Claire la voit ainsi, elle voulait se montrer forte et surtout, mettre en avant une forme d'invincibilité, mais ça lui faisait mal d'entendre ces paroles, surtout venant d'elle. Elle avait finit par dépasser le stade de colère, elle en était arrivée à un point où elle était dégoûtée par Claire et déçue aussi. Oui, voilà, de la déception et du dégoût, voilà ce qu'elle ressentait.

« Tu parles comme si toi tu savais ce que c'est que l'amour. La seule fois où t'as connu l'amour c'est quand ta mère t'en donnait, elle doit se retourner dans sa tombe quand elle voit ce que t'es devenue. » Dit-elle avant de d'essuyer les larmes de son visage avec le revers de sa manche et de faire quelque pas en direction de la jeune femme qui était assise su le canapé.

C'était petit de mêler la mère de Claire dans cette histoire, mais elle n'avait pas trouvé autre chose à dire. Tout comme Claire, elle se servait de ce qui faisait le plus mal pour attaquer et pour le coup, elle venait de frapper fort.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 5:20

    Pour être fière de moi je l'étais, j'avais réussi à faire fondre Elisabeth en larme. La pauvre ne pouvait qu'essuyer du revers de sa manches les larmes qui ruisselaient sur ses joues. Je la regardais faire, essayant de cacher le petit sourire qui se montrait au coin de mes lèvres. J'avais le dernier mots et j'avais démoli Elisabeth, j'allais donc remporter la bataille... enfin c'était ce que je croyais... jusqu'à temps que la jeune brune reprenne la parole...

    Ce que j'entendis sortir de sa bouche vint me chercher comme si j'avais reçu des douzaines de coups de couteau en même temps. Automatiquement j'allais poser ma main sur ma bouche pour m'empêcher de lâcher un cris de stupeur... Elle avait oser aborder le seul sujet dont elle savait que je ne parlais jamais... celui de ma mère. Avais-je bien entendu? Je posais mon regard sur Elisabeth qui s'était rapprocher du sofa et je me relevais d'un bond... Trop vite par contre donc je retombais assise sur le sofa, trop étourdie pour tenir sur mes jambes. Je portait ma main à mon front pour tenter de faire disparaître la pluie d'étoile qui se baladaient devant mes yeux.

    Je ne savais plus quoi dire... enfin je ne voulais plus rien dire... Elisabeth avait gagné, je m'avouais vaincu... elle avait réussi à prendre l'élément le plus douloureux en moi pour gagner cette bataille...

    Présentement je ne savais plus ce que j'étais en train de ressentir... J'étais en colère oui, mais celle ci commençais a être enfouie sous une montagne de haine, de tristesse et de douleur, autant physique que psychique. Je repliais ma jambes sous moi pour former une petite boule et je secouais la tête. Nous étions rendu la? Tout ça a cause de mon demi-frère... tout ça a cause d'une partie de jambe en l'air tenu secrète par ma meilleure amie... Un simple secret qui venait de détruire une amitié si forte....

    Je ne regardais plus Elisabeth, je ne voulais plus la voir... Je savais qu'elle était la, planté devant moi en attente de ma riposte... mais je n'allais pas le faire... non.. je ne voulais plus le faire. J'avais décider de me fermer... de ne plus parler... de rester muette... J'allais la faire sentir mal au point qu'elle allait se morfondre en excuse devant moi. Oui c'était ce que j'allais faire... lui donner le traitement du silence pour qu'elle comprenne à quel point elle venait de me faire du mal... De tout façon tout ce que j'allais pouvoir lui dire présentement n'allait que lui donner encore plus envie de me démolir pour me dominer.

    Je fixais le vide devant moi, tout en essuyant du revers de ma main les larmes qui perlaient en silence sur mes joues. Je ne voulais pas fondre en larmes, mais au point ou j'en était c'était rendu beaucoup plus fort que moi. Carrément hors de mon contrôle. Ma respiration commençais à être saccadé, je sentais la crise de larmes monter en moi et je n'avais aucun moyen de l'éviter... Je me mordis fortement la lèvre pour tenter de me retenir le plus possible mais finalement je fini par déposer ma tête entre mes genoux pour me laisser fondre en larmes.

    Une accumulation de plusieurs émotions et de plusieurs autres facteur était en train de sortir tout simplement avec les paroles de la jeune Spencer... D'ailleurs cette dernière était en train d'assister à tout cette scène. Qu'allait-elle dire ou faire présentement? Savourait-elle sa victoire ou allait-elle venir me voir pour me consoler comme elle avait l'habitude de faire?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire Ven 10 Jan - 5:50


Par ces paroles blessantes, ses intentions étaient flous même pour elle, elle voulait en premier lieu avoir le dernier mot par souci de fierté, mais également pour gagner la joute verbale dans laquelle elles s'étaient lancées toutes les deux. Impliquer la mère de Claire dans cette histoire n'était pas la chose la plus fière qu'elle avait fait jusqu'à présent et le malaise qu'elle ressentait une fois les paroles prononcées n'était pas comparable à tout ce qu'elle avait bien pu lui cracher au visage quelques instants plus tôt. Elle devrait être là à savourer la bataille qu'elle venait de gagner, mais elle ne pouvait pas, elle ne voulait pas. Pourquoi le ferait-elle ? Elle était là en train de dire des choses méchantes, cruelles, blessantes à une fille qui était censée être son amie, une fille à qui elle avait un jour promis de ne jamais faire souffrir et de ne jamais faire pleurer, elle lui avait promis de la protéger contre la méchanceté des autres et surtout de se protéger contre elle-même connaissant à quel point elle était fragile. La seule chose qu'elle avait réussit à faire était de briser toutes ces promesses en quelques instants, où devait-être la fierté là dedans ?

Elle n'aimait pas cette situation et attendait que Claire réagisse, fasse un pas, la frappe, parle, hurle, qu'elle fasse quoi que ce soit qui lui montre qu'elle était encore de la partie. A cet instant présent, elle s'en voulait tellement qu'elle avait presque envie que la jeune O'Conell la rabaisse encore plus, qu'elle la traite de pute, de traînée, qu'elle implique Joshua, Scarlett, Carl, ses parents, un membre de sa famille... qu'elle la blesse comme elle venait de le faire. Ses bras qui s'était si fièrement recroisés sur sa poitrine finirent par tomber, un peu comme si des guerriers finissaient par lâcher leurs armes en fin de combat. Finalement c'était à se demander si ce n'était pas elle qui venait de perdre la partie, si ce n'était pas elle qui était en train de perdre quelque chose, quelqu'un... Elle se sentait mal de voir que Claire se sentait mal, elle avait envie de fondre en larmes et de se confondre en excuse jusqu'à épuisement, elle avait envie de consoler sa Claire, de la prendre dans ses bras et de lui faire la promesse de ne plus jamais recommencer de lui faire du mal comme elle venait de le faire, mais faire ça ce serait non seulement un signe de faiblesse, mais impliquerait surtout qu'elle devrait arrêter de voir Joshua, qu'elle devrait faire une croix sur cette histoire naissante  selon elle et utopique pour certains.

Sans dire un mot, elle tourna les talons et les larmes fièrement retenues firent leur apparition sur les joues de la jeune brune et sans dire un mot, elle quitta la pièce pour retourner là d'où elle venait. Une fois arrivée dehors, elle ne fit même pas quelques pas qu'elle fondit littéralement en larmes sur le palier de la maison numéro huit. Elle était mal, elle se retrouvait dans le même état que Claire, sauf qu'elle, elle était à l'extérieur et Claire à l'intérieur. Elle était accroupie, les jambes ramenés vers sa poitrine, les mains dans les cheveux prête à se les arracher. Elle ne savait vraiment pas comment est-ce qu'elle avait fait pour en arriver là, elle pensait tout maîtriser alors qu'elle n'avait absolument aucune maîtrise de la situation. Sa respiration se faisait de plus en plus irrégulière et elle avait l'impression d'étouffer alors qu'elle était à l'air libre, elle sentait la crise de suffocation venir à plein nez mais devait se calmer et rentrer chez elle, c'était le minimum qu'elle puisse faire. Se levant, elle tituba avant de pouvoir se mettre à marcher convenablement, mais même là elle avait l'impression que son corps tout entier n'avait qu'une seule envie, de s'affaler sur le sol et de se laisser aller. A chaque pas qu'elle faisait elle se refaisait la scène, essayant de mettre le doigt sur le moment où ça a vraiment commencé à aller trop loin, sur le moment où en tant que personne mature elle aurait dû dire stop et s'arrêter là. Elle n'avait pas su le faire et elle se retrouvait dans un état lamentable en pleine rue, avec une amie en moins et une histoire avec un garçon qui était encore plus flou qu'au départ. La question qu'elle pouvait se poser à l'instant était de savoir si elle avait bien fait de se lancer dans une telle relation, mais surtout si elle a eut raison de briser son amitié avec Claire pour une possible histoire d'amour qui n'avait d'apparence que le peu de temps qu'elle avait passé dans les bras du jeune homme. Tellement de questions, mais si peu de réponses, c'était donc un échec pour la jeune brune qui à base, avait décidé d'aller à la rencontre d son amie pour éclairer tout ça, et même les réponses obtenues n'égalent pas la tonne de question qu'elle se posait en ce moment.

FIN DU SUJET

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire

Revenir en haut Aller en bas

I knew you were trouble when you walked in || ft. Claire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» IF ONLY YOU KNEW...
» I Knew You Were Trouble [ft Ainhona]
» NATACHA COLLINS ? You knew I was Trouble
» Taylor Swift avait raison à mon sujet '' She knew I were trouble''
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-