Partagez|

take back the night ∆ Savannah R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: take back the night ∆ Savannah R. Dim 15 Déc - 20:29

Un verre, puis deux. Puis trois. Quelques cachets. Un autre verre de vodka. Un bar minable, des gens insupportables, pathétiques, mais elle supporte leur compagnie, car elle pense qu’elle la mérite. Rose joue aux fléchettes, ne tient presque plus debout, rit pour un rien. Elle a envie de vomir, se retient. Demande un verre d’eau. Elle s’assoit au bar, elle commence à sentir les battements de son cœur accélérer. Elle transpire, se sent mal. Où est-elle déjà ? Impossible de se souvenir clairement des choses. Elle repousse une personne qui lui tend un shot. Elle se lève, attrape ce qui lui semble être ses affaires et quitte cet endroit. Personne ne la retient, jamais. Elle marche dans l’air frais, mais le vent glacial ne lui fait pas du bien. Elle sent que sa tête tourne. Elle ne comprend pas ce qu’il lui arrive, pourquoi son corps réagit aussi mal. Pourtant, depuis cet été, Rose avait multiplié les soirées comme ça. Jamais les mêmes personnes, aucune attache. Elle se souvenait difficilement de ce qu’elle faisait durant la soirée ; c’était l’effet recherché. Autodestruction programmée. Rose n’avait jamais été comme les autres, et depuis quelques mois, elle l’était encore moins. Elle se sentait totalement étrangère à tout. Elle n’arrêtait pas de revivre les moments du quatre juillet, avec sa mère. Elle cherchait à effacer à jamais ce qu’elle avait pu ressentir à ce moment-là. Elle multipliait les expériences borderline afin de se sentir bien. Et elle se sentait bien quand elle ne pensait plus. Elle s’assoit sur le bord du trottoir, elle cherche son téléphone portable. ‘SOS, environ Clifton Center’. Elle met quelques instants à composer ce message pour Savannah. Elle ne sait pas si sa meilleure amie va faire le déplacement. Rose donnait si peu de nouvelles en ce moment qu’elle pouvait tout à fait comprendre que Savannah eut d’autres choses à faire à cette heure de la nuit. Elle s’allonge, se fout de ce qui peut lui arriver. Qu’on la vole, ou pire. Elle ne comprendrait même pas ce qui lui arrive de toute façon. Rose était déjà dans un état bien minable. La nausée s’intensifie, mais elle n’a même pas envie de se soulager. Elle ne bouge plus, attend. Qu’il se passe quelque chose. Elle regarde vers le ciel, observant les quelques étoiles qu’on pouvait apercevoir. La lune était à presque pleine. Rose trouvait ça beau. Parfait et immaculé. Un truc que les hommes n’avaient pas encore détruit. Son visage était mouillé, Rose ne comprenait pas pourquoi. D’un geste lâche, elle tend la main vers le ciel, mais aucun goutte n’atteint sa main. Elle la porte ensuite à son visage. Elle pleure. Elle ne s’en était même pas rendu compte. Elle était même devenue étrangère à son corps. Elle s’essuie d’un geste rapide. Ses yeux commencent à se fermer tout seuls…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Jeu 19 Déc - 20:05


Savannah ouvrit la porte de chez elle et déposa les clefs sur la table dans le hall d’entrée. La jolie blonde rentrait d’une soirée cinéma tranquille en compagnie de son plus jeune frère. Ils n’avaient pas vraiment passé beaucoup de temps ensemble dernièrement, à cause de leurs occupations respectives. Il n’était même pas venu à l’esprit de la jolie blonde de proposer cette petite sortie à son autre frangin qui n’était pas dans le même ‘trip’ qu’eux. Elle salua son frère une dernière fois, monta à l’étage et se déshabilla pour glisser rapidement dans la douche. La journée de travail avait été longue et éreintante, cette soirée sortie avait donc été bienvenue, mais Savannah était fatiguée. Postée sous le jet d’eau, elle n’entendit pas tout de suite son téléphone vibrer. La jeune femme sortit quelques minutes plus tard, une serviette autour de la taille et constata enfin qu’elle avait reçu un message. Rose… Encore une qu’elle n’avait pas vu depuis un moment. Sa meilleure amie lui donnait rarement de ses nouvelles ces derniers temps, mais la jolie blonde savait qu’elle avait besoin d’espace en ce moment et de retrouver son monde, ce qui ne l’empêchait pourtant pas de s’inquiéter de temps à autre et de se renseigner auprès de sa petite sœur revenue à Magnolia en cette période de fête pour savoir comment Rose allait. D’où sa surprise en lisant ce SOS… Savannah n’eut pas besoin davantage d’explications, c’était un peu leur mot code pour dire urgence en très bref. Elle se prépara rapidement et enfila la première tenue qu’elle trouva dans son armoire – jeans, pull. La jolie blonde descendit ensuite les escaliers, mit sa veste et attrapa les clefs de voiture de sa mère avant de sortir. Quelques minutes plus tard, elle arrivait non loin de l’endroit indiqué par sa meilleure amie. La jeune femme se gara sur une place appropriée avant de marcher dans la rue pour essayer de la trouver. Savannah l’aperçut alors allongée plus loin, l’air dans un sale état. « Rose ! » Cria-t-elle horrifiée avant de se précipiter vers elle. Combien de gens étaient donc passés à côté d’elle sans s’arrêter pour ne fut-ce que vérifier comment elle allait ? Dans quel monde d’indifférence vivait-on franchement ? Quand la jeune femme arriva près de sa meilleure amie, elle se pencha aussitôt pour lui sentir le pouls. Celui-ci battait assez normalement, même si elle en reconnut le son irrégulier à cause de l’influence de l’alcool. Ouf ! Savannah poussa un soupir de soulagement, rien de grave. Enfin, il ne fallait peut-être pas parler trop vite, car l’état de la brune ne semblait quand même pas très réjouissant. Rose sentait l’alcool à plein nez. Histoire de ne pas la ‘réveiller’ et de ne pas la ‘lever’ brusquement, ce qui aurait été de loin la pire chose à faire, Savannah s’assit sur la bordure à côté d’elle et posa la tête de son amie sur ses genoux. « Rose. » Souffla-t-elle. « Ouvre les yeux, je suis là. » Non sa meilleure amie n’allait vraiment pas bien en ce moment, la jolie blonde avait fermé les yeux beaucoup trop longtemps en la laissant replonger dans ses travers à sa guise. Et le pire était qu’elle ne savait même pas pourquoi… Disons que les deux jeunes femmes avaient été assez occupées chacune de leur côté dernièrement. Rose avait cependant été toujours la plus raisonnable des deux quand il s’agissait d’affronter ses problèmes auparavant. Savannah remarqua les traces de maquillage qui avaient coulé sur les joues de la VV. Elle avait pleuré. La brune s’était sans doute plongée dans l’alcool pour oublier, un oubli sans heurt ni douleur, une anesthésie totale d’un cœur rongé par le flot de souvenirs doux et amers. Chacun d’entre nous, nous étions pourvu de secrets et de cicatrices. Certains les affrontaient mieux que d’autres, de façons différentes. Court-circuiter le cours de ses pensées et stopper le vas-et-viens de ses sentiments jusqu’à la raison par l’alcool n’était certainement pas la meilleure d’entre elles. Rose était-elle à ce point devenue l’étrangère inopportune de sa propre identité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Mar 24 Déc - 15:06

Elle croit entendre son prénom. Elle tente de lever la tête, la soulève d’un millimètre, mais ça lui demande trop d’efforts. Elle commence à avoir froid, alors qu’elle sent son corps bouillir. Elle sent des mains chaudes se poser sur son visage. Sa tête repose enfin sur quelque chose de confortable. Elle se sent déjà plus apaisée. Dans un lointain murmure, elle entend une voix familière la sommer d’ouvrir les yeux. Elle tente, n’y arrive pas. Elle s’en veut de ne pas pouvoir contrôler son corps, de s’être laissée un peu trop abandonner. Dans sa tête tout se bouscule, elle se demande qui peut être là, avec elle ; qui peut bien encore se soucier d’elle. Elle met quelques secondes avant de se souvenir. « Savannah… » jamais elle n’avait trouvé ce prénom aussi beau, aussi rassurant. Rose aimerait se redresser, partir de cet endroit. Son corps ne répond plus. Ses muscles sont flasques, impossibles à contrôler. Elle reste la tête posée sur les genoux de sa meilleure amie, elle tente de rassembler ses idées, ses envies. Elle peine à ouvrir les yeux, y arrive enfin. Elle découvre le visage inquiet de son amie, elle est heureuse de voir qu’elle n’est pas seule. « Je suis mal. » les mots sont sortis comme ça. Ils reflètent tant son aspect extérieur que sa confusion intérieure. Et pourtant, Rose sait que Savannah ne pourra jamais comprendre. Elle-même ne comprend pas. Elle subit simplement. Depuis trop longtemps, peut-être, ce qui la pousse aujourd’hui à de telles situations. Elle tente d’oublier, parce que chercher la cause de tout ça ne la rend pas heureuse, loin de là. Elle essuie les dernières larmes tombées sur sa joue d’un geste qui lui demande tant d’efforts. « Reste avec moi, s’il te plait. » implore-t-elle. Elle lutte pour ne pas fermer les yeux, tout ce qu’elle souhaite c’est que Savannah prenne soin d’elle. Au fond, Rose agissait ainsi pour tirer la sonnette d’alarme. Quelque chose cloche chez elle, et tout le monde semble l’ignorer. Elle s’est toujours sentie à part, étrangère à ce monde. Et même quand elle tente de s’y intégrer, elle n’y arrive pas. Elle tombe dans un excès ou dans un autre. Sa vie ne ressemble plus à rien. Même la musique semble l’avoir laissé tomber, alors que c’était la seule chose qui semblait la raccorder au monde. Elle n’y prend plus autant de plaisir qu’avant. Elle ne joue plus pareil, comme si son talent avait doucement basculé vers quelque chose de moins précis, de moindre qualité. Elle frissonne. Rose veut se mettre debout, du moins elle y songe. Son corps ne répond pas. Elle est tétanisée. Elle se demande comment Savannah, avec son petit gabarit va pouvoir l’aider. La nausée reprend, Rose ne veut pas céder à la tentation de vider son estomac de tout ce qu’elle a consommé ce soir. Elle frissonne, les yeux grands ouverts, elle ne quitte pas du regard Savannah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Sam 28 Déc - 14:42


Savannah s’inquiétait de l’état de sa meilleure amie. Il s’était passé tellement de choses dans sa vie dernièrement, qu’elle n’avait pas vu Rose sombrer petit à petit. Rien ne servait de s’en vouloir pour le moment. Le plus important était qu’elle ouvre les yeux. Après avoir appelé la jeune femme à plusieurs reprises, les brumes de son sommeil éthylique se dissipèrent enfin. Pourtant, la jolie brune n’esquissa pas tout de suite le moindre mouvement, coincée encore entre rêve et réalité, dans cette illusion que le monde tournait au ralenti et que plus rien ne l’atteignait. Et enfin, un mouvement furtif. Son cerveau se raccordait à la réalité. Les yeux se Rose se plongèrent dans le regard bleu azur de sa meilleure amie, qu’elle reconnut. Pourquoi avait-elle donc eu besoin d’oublier sa vie, son quotidien ? Savannah se rendait compte qu’elle ne savait même pas ce qui se passait dans la vie de la brune. Elle avait toujours senti un malaise chez Rose qui n’était souvent pas visible pour d’autres, mais celui-ci ne s’était jamais exprimé sous cette forme auparavant. Et dieu sait que les deux amies se connaissaient depuis longtemps. Sa mère avait souvent conseillé à Savannah de plus s’ouvrir aux autres, mais elle s’y était toujours refusée. À quoi bon prendre le risque de s’attacher ? Les gens finissaient par décevoir, tous autant qu’ils étaient à un moment ou à un autre. Certains préféraient ne rien voir, attendant en silence le moment fatidique où l’affection profonde que vous portiez à quelqu’un revienne vous éclater en plein visage, et d’autres, comme Savannah, restait les yeux grands ouverts, sans attente de qui que ce soit. Mais souvent dans ce monde recouvert de défauts, on rencontrait des gens d’exceptions. Son amitié avec Rose avait été tout de suite différente des autres, et l’avait beaucoup changée. La jeune VV l’avait aussitôt comprise et ne l’avait jamais déçue. La jolie blonde avait toujours voulu lui rendre la pareille, aujourd’hui était largement le moment venu, mais Rose semblait s’être totalement fermée. Savannah n’était pas dupe, elle voyait bien les séquelles du passé qui étaient en train de briser son esprit. La jeune brune n’était plus cette même fille qui souriait. Elle avait changé. Mais à cause de quoi ? La jolie blonde se contenta d’acquiescer quand sa meilleure amie lui confirma être mal. Qu’aurait-elle pu dire de plus ? C’était tellement évident. La jeune femme se retint cependant de lui poser la question qui lui brûlait les lèvres, le moment n’était pas opportun. Rose avait l’esprit totalement embrouillé, sans parler de son drôle d’état. Son amie essuya les traces de larmes de ses yeux et lui demanda de rester près d’elle. « Bien sûr. » Souffla Savannah pour la rassurer aussitôt. Où voulait-elle qu’elle aille de toute façon ? Il était cependant préférable de ne pas rester au milieu de la rue en pleine nuit. La jolie blonde la ramènerait avec elle quand la sensation d’être comme un bateau ivre qui tanguait aurait quelque peu passé chez la jeune femme. Rose avait l’air totalement perdue, désemparée. Savannah réfléchit quelques instants à la situation de son amie. C’était comme si… comme si elle avait perdu goût à tout. Le goût de vivre naissait en nous comme un doux poison plus fort que toutes les drogues réunies, nous rendant dépendant de son influence. Certains trouvaient cette faveur dans l’amitié, dans un lien familial, dans un but fixé, dans l’argent, ou tout simplement dans l’amour à l’état pur. Seule des forces aussi puissantes pouvaient influencer des vies. Rose avait tout cela. Une famille, loin d’être parfaite certes, mais présente. Un petit ami fou amoureux d’elle. Des amis présents. Une passion pour la musique. Alors non, Savannah n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle avait perdu cette étincelle dans ses prunelles et ce qui n’allait pas/plus ou même ce qui n’avait tout simplement jamais été. « Tu te sens en 'état' de te lever ? » Lui demanda-t-elle après quelques minutes d’attente, dans l’intention de la ramener à la voiture. La jolie blonde pourrait l’aider sans problème, mais elle n’arriverait pas à la soulever seule, si Rose ne s’appuyait pas quelque peu sur ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 29 Déc - 23:01

Rose inspire et expire fortement. L’air frais qui gonfle ses poumons lui fait un bien fou. La chaleur qui habite son corps la quitte peu à peu. La fièvre commence à tomber. Grâce à Savannah, à sa présence. Rose se sent rassurée, elle sait qu’elle est entre de bonnes mains. Peu importe ce qui peut lui arriver maintenant, elle a retrouvé une certaine paix intérieure. Finalement, il faut peu de choses, pense-t-elle. Juste là présence d’un être cher, et qu’il montre qu’il tient à vous, ça suffit à redonner un peu d’espoir. Rose s’en veut. Si seulement elle avait eu la présence d’esprit de décrocher le téléphone afin de raconter à Savannah la source de ses tracas. Au lieu de sortir faire la fête avec n’importe qui, n’importe quand. Même son petit ami n’est pas au courant de ce qu’elle fait. C’est ce qu’on appelle une rupture silencieuse. Elle ne donne plus de nouvelles, fait comme s’il n’avait jamais existé. Rose a rompu avec tout le monde à vrai dire. Ses amis, sa famille. Elle ne répond plus aux SMS que Nina lui envoie depuis Philadelphie. Elle ne va presque plus aux répétitions, elle ne pratique presque plus la musique. Tout lui semble fade et insipide. Elle plonge son regard dans les yeux bleus de son amie, et y voit la couleur de jours meilleurs. Au bout de quelques instants, Savannah lui demande si elle peut se mettre debout. Elle ne se sent pas capable. Quand elle voit Savannah si inquiète pour elle, Rose n’a pourtant pas le cœur de lui dire non. « Je crois. » préfère-t-elle répondre. Doucement, elle relève la tête, et s’assoit sur le bord du trottoir. Sa tête tourne, signe que les mauvais effets de l’alcool lui jouent encore des tours. Rose cherche à tâtons ses affaires ; son sac et son manteau ne doivent pas être bien loin. Elle se souvient vaguement avoir attrapé des affaires avant de se trouver mal. Elle ne trouve rien. Préfère abandonner. Rose constate que sa vision est un peu trouble. Elle tend sa main vers sa meilleure amie pour qu’elle la saisisse. Si elle doit marcher, elle ne pourra pas le faire sans l’aide de Savannah. Quand celle-ci l’attrape, Rose tente de se mettre sur ses deux pieds. Chancelante, elle essaie de trouver une certaine stabilité. « Tu vois mes affaires quelqu'part ? » ose-t-elle demander à Savannah, une fois debout. Elle a dû embarquer les affaires d’une autre personne, à coups sûrs. Ce qui est étrange, c’est que malgré l’alcool qui lui secoue le cœur, Rose ne se sent pas ‘saoule’. Dans le sens où elle ne ressent pas cet inconscience, cette gaité qui caractérise les personnes sous l’emprise de l’alcool. Rose est mélancolique, triste. Prête à craquer à chaque instant. Elle se sent plus vulnérable que jamais. Elle sert très fort la main de Savannah, pour se rassurer, et surtout pour s’assurer qu’elle ne rêve pas. Elle tente de faire un pas, elle se tord la cheville. « J’y arrive pas. » lâche-t-elle énervée. Elle baisse les yeux, Savannah doit être déçue que sa meilleure amie soit une telle épave… Elle a l’impression qu’elle ne peut pas y arriver. Elle ne se sent pas de taille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Jeu 2 Jan - 23:27


Savannah encouragea Rose à essayer de se relever. Les deux amies ne pouvaient décemment pas rester au milieu de la rue toute la nuit alors que la jeune VV était au plus mal. La jolie blonde espérait pouvoir la ramener chez les Richardson où aucun membre de sa famille ne poserait de questions. Ils penseraient simplement que les deux amies avaient un peu trop fêtés ensemble, et en cas de problème majeur, la mère de Savannah était médecin et pourrait prendre Rose en charge. Elle aida donc son amie à s’asseoir dans un premier temps. Rose semblait de nouveau en proie à des vertiges. « Tu te souviens de ce que tu as pris ? » Lui demanda alors Savannah, histoire d’être sûre que sa meilleure amie était d’une part consciente pour s’en souvenir et d’autre part pas en danger imminent. Le mélange médicament et alcool était très mauvais, et la jolie blonde préférait savoir si son amie avait franchi cette barrière. Vu son état étrange, elle ne devait pas simplement avoir bu des boissons légères. Rose l’interpella alors sur ses affaires. Savannah regarda à côté de sa meilleure amie et ne vit rien autour d’elle. « Je ne les vois pas, mais j’irais voir à l’intérieur du bar quand on t’aura reconduite à la voiture. » Répondit-elle. Après avoir attendu quelques instants que Rose reprenne ses esprits, la jeune femme se mit donc debout et lui tendit la main pour l’aider à se relever. La jolie brune s’exécuta à son rythme avant de faire un pas en avant et de se tordre le pied. Savannah passa son bras autour de la taille de son amie et prit un des bras de Rose qu’elle passa derrière ses épaules. « Ça va aller, appuie-toi sur moi. » Lui évita-t-elle de tomber de justesse. La jolie blonde n’avait peut-être pas un corps rempli de force, mais son amie n’était pas non plus un poids lourd. Elle pourrait l’aider jusqu’à la voiture qui n’était qu’à une vingtaine de mètres de là soit… une trentaine de pas. « On va y aller doucement, prends ton temps. » Ajouta-t-elle d’une voix douce. À force de patience et de longues minutes, Savannah parvint enfin à ramener Rose près de la voiture. Elle ouvrit la portière côté passager et l’aida à s’asseoir. « Si jamais tu ne te sens pas bien, tu ouvres là. Je reviens dans pas longtemps, je vais voir après tes affaires. » Indiqua-t-elle à sa meilleure amie. Savannah connaissait à peu près tous les vêtements de la brune puisqu’elles s’échangeaient souvent des affaires, à moins que Rose n’ait acheté un nouveau manteau et un nouveau sac, mais la jolie blonde en doutait. La jeune femme se rendit donc dans le bar d’où sa meilleure amie semblait être sortie. Elle chercha après des vestiaires, mais il n’y en avait pas. Elle regarda ensuite dans la salle mais trouva difficilement avec le monde qu’il y avait. Savannah aurait peut-être dû demander plus d’indications à Rose, mais elle n’était pas en état. La jolie blonde demanda donc au comptoir – sait-on jamais– et à sa grande surprise, une des barmaids lui tendit un manteau noir qu’on lui avait rapporté et un petit sac.  Un coup de chance exceptionnel ! Savannah reconnut instantanément la veste de soirée préférée de la jolie brune ainsi que son sac. La jeune femme vérifia vite fait. Rose avait son téléphone sur elle. Le portefeuille était encore dans le sac, par contre pas d’argent dedans. Soit elle avait tout dépensé, soit on le lui avait pris avant de rendre les affaires. Tant pis. Ce n’était pas important. Savannah remercia la barmaid et sortit ensuite de cet endroit bruyant. Rose était-elle sortie toute seule ou avec des amis peu recommandables ? Si elle s’était faite de nouvelles fréquentations, bonjour la solidarité amicale… de la laisser ainsi en plein milieu du trottoir. Savannah se promit de lui poser la question une fois qu’elles seraient rentrées. Elle contourna la voiture et monta à côté de Rose. « J’ai les ai retrouvées. » Souffla-t-elle avant de mettre le tout à l’arrière et de démarrer la voiture. Son amie semblait avoir l’esprit ailleurs. « Si jamais à un moment tu te sens mal, tu me le dis et je m’arrête. » Lui rappela-t-elle avant de s’engager vers le quartier résidentiel. Heureusement qu’elle était venue en voiture pour une fois… Quelques minutes plus tard, elles arrivèrent dans le quartier résidentiel de Magnolia. Savannah s’arrêta devant chez elle et descendit de la voiture pour aider Rose à en sortir de l’autre côté et prendre ses affaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 5 Jan - 17:35

Quand Savannah lui demande si elle sait ce qu’elle a pris, des flashs lui reviennent en mémoire. Elle se voit boire, beaucoup. Elle se souvient aussi avoir sauté le dîner, ce qui n’arrange pas son état actuel. Elle se rappelle qu’un type lui a tendu des pilules, elle ne sait pas quoi. Il n’a pas du mentionner ce que c’était. Rose secoue la tête positivement. Elle ne préfère pas que le son s’échappe de sa bouche. Même si Savannah n’apporte aucun jugement de valeur dans le son de sa voix, Rose ne peut s’empêcher de se sentir honteuse, et faible. Une légère inquiétude s’empare d’elle, quand Savannah lui confirme que ses affaires ne sont pas là. Malgré tout, sa meilleure amie trouve les mots pour la rassurer. Elle lui propose de la conduire à la voiture, puis de l’y laisser pendant qu’elle irait à la recherche de ses affaires. Rose pousse un soupire de soulagement. Elle sait qu’un ‘merci’ ne serait pas suffisant pour montrer à Savannah sa gratitude. Au lieu de quoi, elle se terre dans le silence, et laisse son amie prendre les choses en main. Le sang froid dont elle fait preuve, met en lumière la complexité du caractère de Savannah ; on pourrait la penser frivole et superficielle, alors qu’elle est forte, maligne et déterminée. A ses ordres, Rose s’appuie sur elle. La violoniste essaie de ne pas mettre tout son poids sur les frêles épaules de son amie. A deux, elles avancent bien plus vite et bien plus prudemment. Elle s’installe dans la voiture, grâce aux bons soins de Savannah. Elle n’oublie pas de lui recommander de sortir de la voiture si elle se sent mal. Rose hoche une nouvelle fois la tête. Elle se sent, de nouveau, prise de vertiges. Alors que sa meilleure amie s’éloigne dans la nuit, Rose ferme les yeux quelques instants. Elle pense au moment où elle devra tout expliquer à Savannah. Dans quelle mesure sera-t-elle capable de fournir des explications ? Elle tente de mettre au point un scénario, mais ses pensées la rattrapent. Elle est incapable de réfléchir clairement. Après un certain temps, la jolie blonde refait son apparition, avec un large sourire. Elle a les affaires. « Génial. » dit-elle faiblement. Elle sent que le sommeil l’appelle. Son amie se met au volant, elle démarre. Durant le trajet, Rose se laisse bercer par le vrombissement du moteur. Savannah ne pipe mot, ce qui l’inquiète. Alors qu’elle s’engouffre dans le sommeil, la voiture s’arrête. Déjà. Pense-t-elle. Le trajet n’aura pas été un supplice, comme elle l’a redouté. Au lieu de quoi, elle se sent mieux. Surtout en sécurité. Elle reconnaît la maison des Richardson, et remercie une nouvelle fois Savannah intérieurement. Si sa mère et son père s’apercevaient de son état… Sa meilleure amie l’aide à sortir de la voiture. Debout, Rose met un point d’honneur à marcher correctement, comme pour prouver à son amie qu’elle n’est pas un total handicap. Elles se dirigent vers la maison, entrent. Instinctivement, Rose prend la direction de la chambre de Savannah. Elle essaie de ne pas faire de bruit, se demande si Savannah apprécie l’effort. Elle s’affale par terre, au pied du lit. Elle rabat ses genoux contre sa tête, et pose le regard sur sa meilleure amie. « J’sais plus ce que j’ai pris. J’ai dû mal à me souvenir. » et ce n’était pas peu dire, la mémoire de Rose lui jouait souvent des tours… « Merci, merci d’être venue Sav. » même la redondance de ses remercîments ne peut retranscrire la force de ses propos. « J’arrête pas de faire des conneries, je sais même pas pourquoi. » finit-elle par dire. Elle sent l’envie de parler, mais elle ne sait pas par où commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Mer 8 Jan - 10:50


Même si Rose semblait se souvenir de ce qu’elle avait pris sur le moment, la jeune femme le garda sous silence. Savannah préféra ne pas insister, du moment que son amie ne devenait pas malade, ce n’était pas vraiment important. La jolie blonde avait l’impression que Rose fuyait son regard, de peur de l’affronter. Mais Savannah en avait déjà tellement fait dans le genre qu’elle ne serait certainement pas celle qui jugerait la jeune VV. Jetant un regard autour d’elle sans apercevoir les affaires de la brune, elle décida que le mieux serait d’abord de ramener son amie imbibée d’alcool à la voiture. Savannah l’aida à se soulever et à s’appuyer sur elle avant d’avancer à un rythme lent vers le véhicule garé à quelques pas de là. Une fois Rose assise dans la voiture, la jolie blonde partit en quête de ses affaires dans le bar où la VV semblait avoir ‘fêté’ cette soirée un peu trop arrosée. Elle revint quelques minutes plus tard et déposa ce qu’elle avait trouvé à l’arrière avant de se placer derrière le volant et de démarrer. Savannah plongea un instant dans ses réflexions et n’adressa pas la parole à Rose pendant le trajet, pensant que son amie avait sombré dans un demi-sommeil. Elle se demandait comment la brune avait pu arriver là sans lui en parler plutôt. La jolie blonde devinait que Rose lui cachait quelque chose, quelque chose qui dépassait de loin cette séparation toute fraîche avec son copain, cette envie de tout oublier et son désir d’être seule et de ne plus donner de nouvelles à son entourage, quelque chose à la base de tout ce changement en elle. Savannah avait beau se creuser la tête, rien ne lui venait. Alors soit Rose cachait très bien ce qu’elle voulait, soit la jolie blonde avait vraiment été une mauvaise meilleure amie ces dernières semaines. Elles arrivèrent rapidement devant la maison des Richardson. Savannah descendit de la voiture et aida ensuite Rose à faire de même. La jeune femme arborait un air plus déterminé et s’efforça à marcher plus droit jusqu’à la porte d’entrée. La jolie blonde reconnaissait bien là son amie qui ne voulait pas la mettre dans l’embarras devant sa famille, mais à l’heure qu’il était, ils dormaient tous, sans parler du fait qu’ils ne jugeraient pas les deux jeunes femmes si elles étaient vues. Elles étaient de jeunes adultes tout à fait en âge de participer à des soirées un peu trop arrosées si ça leur chantait. Savannah aida Rose à gravir les escaliers de la maison pour se rendre dans sa chambre. Elle était étonnée que son amie fasse l’effort de monter à l’étage sans bruit. La jolie blonde ouvrit la porte et la laissa s’introduire à l’intérieur avant de refermer derrière elle. Quand elle se retourna vers sa meilleure amie, elle la découvrit assise par terre, genoux remontés contre elle. Rose brisa enfin le silence dans lequel elle s’était emmurée depuis début du trajet vers la maison. Finalement, elle avait du mal à se souvenir de ce qu’elle avait pris. « Ce n’est pas grave, n’y penses plus. » Répondit Savannah, en voyant que son état s’était légèrement amélioré. Si la jeune VV avait ingurgité des mélanges explosifs pour son corps, elle ne réagirait même plus relativement ‘consciente’ de ce qui l’entourait. Enfin, grave... ça l'était dans un sens, puisque cette forme d'échappatoire ne cachait qu'un autre problème sous-jacent et bien plus profondément ancré, comme son désir d'oublier, et en d'autres occasions, la situation pourrait ne pas aussi bien finir, mais inutile d'ennuyer Rose avec cette réflexion, alors qu'elle réalisait à peine ce qui se passait autour d'elle. La jeune vendeuse s’agenouilla devant son amie pour l’aider à retirer ses chaussures tandis que Rose la remerciait. Savannah se contenta d’acquiescer en silence, c’était normal entre amies, d’être là dans les bons mais aussi les mauvais moments. Quant aux chaussures, elle espérait que Rose ne prendrait pas comme si Savannah s’occupait d’une enfant incapable de se gérer, mais l’alcool avait bien alourdit ses gestes. La jolie blonde voulait simplement lui ‘faciliter’ la tâche. Elle continua de l’écouter quelque peu perplexe. Rose venait d’avouer qu’elle n’arrêtait pas de faire des conneries sans même savoir pourquoi. Étrange. Elle avait pourtant tout pour être ‘heureuse’, entourée de sa famille, d’un petit ami aimant qui reviendrait à sa première demande, un travail et une passion pour la musique, des amis… Qu’est-ce qui n’allait pas ? S’était-il passé quelque chose cet été, dont Savannah ignorait tout, puisqu’elle était partie en Afrique ? Elle posa les chaussures de Rose à côté de son amie. « Tu veux en parler ? » Demanda Savannah, pour ne pas brusquer son amie par des questions trop directes et la laisser exprimer ce dont elle avait envie de parler.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Sam 11 Jan - 22:11

Elle se revoie gisant sur le trottoir, dans un état second, totalement incapable de tenir droite. Ses images lui reviennent en mémoire comme si elle avait assisté à la scène d’un point de vue extérieur. Elle se dit que cette soirée n’est pas à sa gloire. Sa honte : avoir dû appeler Savannah à la rescousse. Les amis sont faits pour ça, vous dira-t-on. Peut-être bien que oui. Mais Rose n’aime pas que quelqu’un aperçoive ses faiblesses. Même sa plus proche amie. Elle suit du regard Savannah, qui ne pose aucune question. Elle connaît suffisamment Rose pour savoir qu’elle ne se livre pas, ou pas facilement. Et pourtant, la jolie blonde a tous les droits de savoir ce qui s’est passé. Rose ne sait pas comment faire pour en parler. Peut-elle vraiment se confier ? Elle n’a jamais réussi. Même avec Lorenzo, alors qu’il connaît ses plus sombres facettes. Bryan, son ex petit ami n’a pas dérogé pas à la règle. Cependant, durant leur histoire, Rose se sentait bien. Plus rien n’est pareil aujourd’hui. La gentillesse de Savannah ne semble pas avoir de limites. Elle s’installe près de Rose, lui enlève délicatement ses chaussures. Sans en dire beaucoup, elle commence à parler, sentant le besoin d’évacuer. Les paroles veulent sortir. « J’aimerais. » répond-elle à son amie. Elle détourne le regard. Elle attend quelques secondes. « Tu comprendrais sans doute pas. » elle espère ne pas la vexer. Elle ne l’insulte pas, elle croit sincèrement que Savannah ne pourra pas comprendre. En effet, Rose ne comprend pas non plus. « Je n’ai pas fait une nuit complète depuis cet été. » elle se lance. Elle sait qu’elle est incapable de tout dire, mais elle s’autorise au moins à confier certains détails. Savannah saura peut-être quoi faire. Des problèmes de sommeil, ce n’est pas nouveau pour elle. Rose a toujours eu des difficultés à le trouver. Elle se réveillait parfois en pleine nuit, totalement en sueur. Elle écoute dans ces moments-là un morceau de Beethoven pour se calmer et arrive à se rendormir. Cette tactique ne fonctionne plus aujourd’hui. Quand Rose se réveille – si elle arrive à dormir – rien n’arrive à la calmer. Elle ne se souvient pas de ses rêves. Elle sait seulement qu’elle est prise d’un sentiment d’insécurité immense. Elle ne parle de ça à personne. Elle préfère tout garder pour elle. Mais cette réserve la ronge à l’intérieur, un peu plus chaque jour. D’un coup, les maux de cœur reviennent. Comme si on venait de la secouer très fort. Elle pose une main sur son ventre, et ferme les yeux un instant. « Tu penses que j’ai un problème ? » demande-t-elle en rouvrant les yeux. Cette question sort de nul part, mais Rose s’est toujours considérée comme à part. Peut-être que dans le fond le problème réside uniquement dans sa tête ? Savannah a le recul nécessaire pour lui donner une réponse honnête. Elle a sans doute déjà remarqué certaines réactions de Rose qu’on peut qualifier de bizarres. Son coup de sang à la fête de Noël il y a deux ans. Les accusations de Naya au sujet du serpentaire des VV. Des choses qui paraissent futiles, mais qui pour Rose sont d’une importance extrême. La culpabilité qu’elle a ressentie lors de l’annonce de la disparition de la jeune femme alors qu’elle l’avait toujours détestée. Ses souvenirs commencent à s’embrouiller. Que vient faire Naya Freeman dans ses pensées à un instant pareil ? Elle regarde Savannah dans les yeux, elle attend une réponse. Une réponse rassurante, de préférence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Mar 14 Jan - 14:02


Après avoir aidé Rose à enlever ses chaussures, Savannah se redressa légèrement pour allumer la lampe de chevet. Sa meilleure amie semblait avoir envie de s’épancher avant de rejoindre les bras de Morphée et la jolie blonde s’agenouilla en face d’elle pour l’écouter. La jeune VV aurait aimé lui en dire plus, mais selon elle, Savannah serait incapable de la comprendre. La jeune femme haussa les sourcils d’un air perplexe, sans s’en offusquer cependant. Elle se demandait simplement à quoi Rose pouvait bien faire référence, mais elle devait bien admettre qu’elle n’en avait pas la moindre idée. Cette dernière pensée n’était pas tout à fait exacte, Savannah en avait bien une, toutefois elle choisit délibérément de ne pas mentionner le sujet avant que sa meilleure amie n’en prenne l’initiative. Rose lui tendit justement une perche en précisant qu’elle n’avait pas fait une nuit complète depuis cet été. La jolie blonde se souvenait de certaines fois où la jeune VV était venue dormir chez elle et où elle s’était brutalement réveillée durant la nuit. Rose avait souvent refusé de s’attarder sur le sujet, ce que Savannah avait respecté, mais elle n’avait pas oublié pour autant. « Encore tes cauchemars ? » Demanda-t-elle donc simplement. Mais la jeune femme savait pertinemment bien que de simples ‘insomnies » n’auraient pas encouragé Rose à glisser sur la mauvaise pente. Il devait y avoir eu autre chose, un déclencheur, qui avait ramené ces histoires au goût du jour après qu’elle ait connu, semblait-t-il, une période plus calme. Savannah sortit momentanément de sa réflexion et attrapa la bouteille d’eau sur sa table de chevet pour en servir dans le verre d’à côté avant de tendre ce dernier à sa meilleure amie. « Il faudrait boire un peu, ça te fera du bien. » Conseilla-t-elle pour que Rose puisse avoir les idées un poil plus claires. La jolie brune resta quelques instants plongée dans le silence avant de demander à Savannah si elle avait un ‘problème’. La jolie blonde voulait se montrer rassurante, mais elle ne pouvait décemment pas ignorer l’état dans lequel la jeune musicienne s’était mise et lui nier la réalité. Rose n’avait pas de problème dans le sens où elle devait être « réparée » ou « fixée » comme certaines personnes pourraient le penser, mais il était évident que quelque chose n’allait pas, quelque chose qui était peut-être enfoui au fond d’elle ou qu’elle n’arrivait tout simplement pas à déterminer. « Non…. Ce n’est pas toi le ‘problème’, mais je crois qu’il y a quelque chose que tu n’arrives pas à ‘régler’ ou que tu n’arrives pas à être en accord avec toi-même pour une raison obscure, et que tu essaies d’y arriver par l’alcool ou tout autre moyen, mais que ça ne marche pas… » Décrivit-elle le fond de sa pensée, avant de continuer sur sa lancée. « Tu sais que je suis là pour toi, et j’aimerais pouvoir t’aider à te sentir ‘mieux’. Tu n’as vraiment aucune idée pourquoi tu ressens le besoin de faire ça ? » Encouragea-t-elle ensuite Rose à s’ouvrir un peu plus. Elle avait le sentiment que sa meilleure amie restait fermée dans sa carapace, et qu’elle avait peur de la briser. Mais peut-être n’était-ce que le fruit de son imagination… Savannah posa ses mains sur les épaules de Rose comme pour l’inciter à la regarder et l’inviter à lui parler plus franchement. Si elle l’avait appelée, ce devait bien être pour une raison. « Il s’est passé quelque chose cet été ? Quand je n’étais pas là… » Posa-t-elle ensuite la question qui lui trottait dans la tête depuis plusieurs minutes déjà à propos de ‘déclencheur’, car comme Rose le lui avait dit… Elle n’avait plus fait de nuits complètes depuis lors. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 19 Jan - 21:42

Rose se contente d’hocher la tête lorsque Savannah lui demande si elle est toujours en proie à ses cauchemars. Ce n’est pas un secret pour ceux qui la connaisse, même si Rose ne s’étend jamais sur le sujet. Elle n’a jamais fourni d’explications à ce sujet, jamais. Pourtant ça fait des années que ça dure. Elle se rappelle ; quand elle était enfant, elle allait rejoindre Nina dans son lit dès lors qu’elle se réveillait. Avoir quelqu’un auprès d’elle la rassure dans ces moments-là. Savannah ne pose pas de questions supplémentaires. Au lieu de quoi, elle attrape une bouteille d’eau et sert un verre à Rose. Elle se rend compte que sa bouche est pâteuse quand elle boit. Elle doit être déshydratée, à cause de tout cet alcool. Sans passer par quatre chemins, Rose interroge Savannah. Elle a besoin d’obtenir une réponse. Qui mieux que Savannah pourrait l’éclairer ? Elles se connaissent depuis de nombreuses années. La jolie blonde est une des seules personnes qui a pu entrevoir les multiples facettes de la violoniste. Quand sa meilleure amie ouvre la bouche pour donner sa réponse, Rose se redresse. Elle tente de focaliser toute son attention sur Savannah. Elle ne veut pas perdre une miette de ses paroles, même si elles s’avèrent difficiles à entendre. Son analyse est intéressante, et très juste. Elle a cerné le personnage. Rose laisse échapper un sourire. Elle se sent soulagée. Savannah aurait très bien lui dire qu’elle n’était qu’une dégénérée qui avait terriblement besoin de consulter. En bonne amie, la jolie blonde affirme qu’elle est là si Rose à besoin de parler. Elle boit une gorgée d’eau, avant de répondre. « C’est comme si je luttais intérieurement. » elle ne trouvait pas d’autres façons pour expliquer ce qu’elle pouvait ressentir au quotidien. Puis Savannah lui pose une question intéressante. Lui parle de cet été. Quand elle était en Afrique. Rose baisse la tête. Oui, il s’est passé quelque chose cet été. Le quatre juillet. « Pendant la tempête ma mère est restée coincée sous quelque chose. Je n’arrivais pas à la sauver. » commence-t-elle. Les événements lui reviennent en mémoire avec violence. Ce sentiment d’impuissance qui l’a fait paniquer. Cette sensation étrange qui s’est emparée d’elle, qui l’a bloquée et l’a empêchés d’aider correctement sa mère. « J’ai été prise de panique, j’étais impuissante. Je me suis sentie mal. » elle n’arrive pas à exprimer clairement d’où vient le malaise. « Depuis, je suis ‘hantée’ par ces souvenirs, ça me terrorise Savannah. » elle frissonne rien que d’en parler. Pourtant tout le monde a subi quelque chose de terrible ce jour-là. Elle a entendu dire que les mains de Ginny étaient abimées (et pour une musicienne, Rose comprend la cruauté de la chose), que de nombreuses ont été conduites à l’hôpital. Elle les a d’ailleurs vues, quand elle a accompagné sa mère là-bas, ensuite. Mais sa mère n’a rien eu de grave, seulement quelques bleus. Alors comment expliquer le choc ressenti ? Les souvenirs de cette journée lui paraissent à la fois clairs et confus. Elle se souvient bien du malaise ressenti, mais les détails restent flous. Comment elles s’en sont sorties, les blessures de sa mère. A la maison, Natalia interdit d’en reparler. Elle préfère laisser les mauvais souvenirs à la porte. Rose n’ose plus l’évoquer. Pourtant elle ne s’est pas détachée de cette journée. Elle continue de la poursuivre, chaque jour. Sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi. « C’est tout, en fait. » elle se rend compte que son histoire n’est pas si terrible que ça. Dans les faits, en tout cas. L’impact sur Rose, lui, est beaucoup plus important.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Ven 24 Jan - 22:01


Savannah se redressa au même moment que Rose, alors qu’elle tentait de lui répondre le plus sincèrement possible à propos de sa question. La jolie blonde ne pensait pas que sa meilleure amie était « le » problème, mais elle ne pouvait pas nier que quelque chose lui trottait dans la tête depuis bien longtemps. Elle se souvenait encore des cauchemars que Rose faisaient quand les deux amies dormaient l’une chez l’autre. Savannah n’en parlait pratiquement jamais, elle savait que la jeune VV préférait ne pas s’attarder sur le sujet, mais aujourd’hui, c’était différent. L’alcool, accumulé à tous ces mois de dérive, encourageait sans doute Rose à s’ouvrir un peu plus qu’à l’accoutumée. Elle luttait intérieurement contre un mal qui la rongeait, mais la jolie blonde en ignorait l’origine. À vrai dire, Savannah n’avait plus vu Rose aussi ‘mal’ depuis longtemps. Alors soit son passé remontait des mauvais souvenirs à la surface, soit il s’était passé quelque chose cet été qui avait ravivé les cauchemars. La deuxième piste sembla la bonne hypothèse. Rose lui expliqua brièvement qu’elle avait crû perdre sa mère, qui s’était retrouvée coincée sous quelque chose lors de la tempête. Savannah releva la panique qui commençait à gagner le visage de son amie à ce souvenir qui aurait pu bien plus mal finir. La jolie brune se rappelait de son impuissance sur le moment et du malaise qu’elle avait ressenti à ce moment-là. Mais finalement, tout s’était plus ou moins bien terminé, puisque à ce que Savannah savait, la mère de Rose était encore là et en « bonne santé ». La jeune femme conclut donc son histoire sur ces mots, la jeune vendeuse a l’impression que sa meilleure amie ne lui dit pas tout, mais c’était déjà un bon début. Elle plongea son regard dans le sien et posa ses mains sur les épaules de son amie, dans un geste destiné à la rassurer. « Je n’ose pas imaginer ce que tu as dû ressentir à ce moment-là… » Commença-t-elle d’une voix bienveillante. « Mais comme tu l’as dit, c’est un mauvais souvenir, ta mère se porte bien aujourd’hui. Ne laisse pas cette peur prendre le dessus sur toi. » Ajouta-t-elle ensuite. Savannah savait que c’était plus facile à dire qu’à faire, surtout que Rose avait certainement déjà dû essayer, la preuve puisqu’elle essayait d’oublier à travers l’alcool, mais la jolie blonde serait là pour l’y aider. La jeune femme aida ensuite Rose à s’asseoir sur le lit s’éloigna alors de quelques pas. Elle regarda dans sa garde-robe pour donner une tenue plus confortable à son amie afin d’être plus à l’aise pour dormir. Rose avait besoin de repos. « Ça ira pour te changer ? » Lui demanda-t-elle en déposant les vêtements à côté d’elle, qu’elle puisse retirer ceux qui empestaient l’alcool et la cigarette, sans doute toutes ces odeurs qui provenaient du bar. Savannah n’en était pas plus incommodée que ça, elle avait l’habitude de fréquenter ce genre d’endroits, disons simplement qu’elle ne le faisait pas pour oublier quelque chose, mais pour s’amuser. Une nouvelle question lui traversa alors l’esprit. Cette histoire était loin d’expliquer tout, par exemple en ce qui concernait sa rupture avec son petit ami ou son « dégoût » apparent pour la musique. « C’est à cause de cette peur que c’est fini avec Bryan et que tu n’arrives plus à jouer de la musique comme avant ? » Demanda-t-elle alors, non pas pour lui rappeler ces mauvais souvenirs, mais dans le but de mieux comprendre les changements survenus chez sa meilleure amie ces derniers temps.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 26 Jan - 22:06

Revivre cette histoire est un moment difficle à encaisser pour Rose. Parfois, les souvenirs reviennent en mémoire sans crier gare. Il faut apprendre à les gérer, à les digérer. Pour oublier rien de plus facile que de se plonger dans un bon cocktails. Ou dans plusieurs. Les raconter à Savannah consiste en soi à une nouvelle épreuve. En particulier parce que Rose prend conscience que son histoire n’est pas si terrible que ça. Sa mère est en parfaite santé à présent. Elle aurait dû aller de l’avant, comme tout le monde l’a fait. Toutefois, Savannah se montre compatissante. Elle ne nie pas que le fait d’avoir été témoin de la scène a dû être un choc pour sa meilleure amie. Rose est soulagée de lui avoir raconté cette histoire qui commençait à lui peser. Elle écoute attentivement les conseils que sa meilleure amie lui donne. Ils sont précieux, mais difficiles à mettre en œuvre. S’il y avait un moyen pour qu’elle stoppe d’être terrorisée à chaque fois qu’elle revit ce moment, elle ne se ferait pas prier pour tester la méthode. Quoi qu’il lui en coûte. Elle acquiesce néanmoins, histoire de montrer à Savannah qu’elle prend bonne note de ses paroles. Elle n’ose pas insister davantage. Rose n’est pas le genre à s’épancher sur ce qu’elle ressent. Elle déteste ça, parler d’elle. Même avec sa plus proche amie. Elle se force, car elle sait que ça fait du bien de libérer sa parole, d’être écoutée, et rassurée. Dans ce rôle, Savannah est très douée. Elle lui fait un mince sourire essayant de lui prouver qu’elle se sent mieux. C’est alors que la jolie blonde décide que c’est le bon moment pour se lever. Elle aide Rose à tenir debout, et lui permet de s’asseoir sur le lit. Après avoir fouillé dans sa garde robe, Savannah trouve une tenue pour que Rose soit plus à l’aise. Il faut dire que sa robe noire n’a plus l’air si noire que ça… « Tu es sûre que je ne te dérange pas trop ? » elle sait que cette question va faire bondir Savannah. Que les amis sont fait pour ces moments là. Pourtant, elle se doit de la poser. Gênée, d’en être arrivée à ce stade. Cependant, elle ne pourra jamais remercier Savannah de toute ce qu’elle fait pour elle. Elle ne se voit pas passer la nuit seule. Puis, sans que Rose s’y attende, la jolie blonde lui pose une question. Une question à laquelle Rose refuse de penser. Elle baisse les yeux. « Oui. » répond-elle simplement. En effet, sa rupture avec Bryan est le résultat de son mal être, notamment dû à cette fameuse journée du quatre juillet. Mais comment être épanoui dans une relation, quand vous ne vous comprenez pas ? Le pauvre Bryan… Elle a totalement coupé les ponts parce qu’elle n’en peut plus d’elle, et ne veut pas infliger à ce garçon aussi adorable des soucis. Quant à la musique, et bien elle ne comprend pas ce qui se passe. Elle joue mal. N’est plus concentrée, comme si son esprit navigue constamment ailleurs. « Bryan est un garçon gentil, il mérite mieux qu’une pauvre fille paumée. » lâche-t-elle avec un petit rire sans joie. « J’suis dépassée, j’arrive pas à mener une vie normale. Il est mieux sans moi. » elle ne préfère pas s’attarder sur le sujet ‘musique’. Aussi horrible que cela puisse paraître, Rose sait qu’elle pourrait passer sa vie sans Bryan, qu’elle finirait éventuellement par s’en remettre. Pour autant, une vie sans musique est totalement impossible. Sans elle, elle perd pied. Elle n’est plus rien. Si ce n’est une fille un peu perturbée. « Je crois que c’est une des meilleures décisions que j’ai prise, le laisser partir. » elle n’a pas envie que Savannah s’inquiète davantage, alors elle essaie de lui faire croire que sa décision est réfléchie et satisfaisante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Mar 4 Fév - 18:53



Même si Rose oublierait sans doute tout ce qui s’était passé dès le lendemain, Savannah devinait que son acte relevait davantage d’un appel au secours destiné à faire prendre conscience à son entourage qu’elle se perdait qu’à vraiment lui dire ce qui n’allait pas. La jeune VV s’était certes ouvert à elle, dans une certaine mesure, mais elle ne franchissait jamais la barrière invisible que son inconscient lui avait imposée. Savannah avait l’impression que Rose était coincée, que son esprit lui obstruait volontairement les raisons de son mal-être et qu’elle n’arrivait pas à expliquer le véritable nœud du problème caché derrière le prétexte de l’accident de sa mère. Et si elle cherchait à se protéger inconsciemment ? C’était ce que la jolie blonde commençait sérieusement à penser. Sa meilleure amie pouvait ne pas avoir envie de tout lui dire, mais elle semblait clairement ‘ignorer’ elle-même certains aspects de ces changements survenus chez elle. L’incident qui avait touché sa mère lors de la tempête n’était qu’un mauvais souvenir, pourtant Rose semblait le vivre comme un traumatisme qui avait laissé des traces chez elle. En bonne amie, Savannah la rassura du mieux qu’elle put. Même si ce n’était pas facile, la jeune femme devait essayer de ne plus y penser et de passer à autre chose sans forcément devoir recourir à l’alcool pour ‘oublier’. C’était ainsi. La règle pour continuer ? Se relever, quoiqu’il arrive. Un morceau de cœur en moins ou asphyxié par la connerie ambiante, il fallait toujours se relever et relancer les dés. Mais, vidée depuis de longs mois, Rose n’était plus tout à fait la même, elle avait d’ailleurs toujours été différente. En espérant se noyer dans l’indifférence de la réalité, elle s’était enfoncée dans une solitude silencieuse. C’est pourquoi Savannah était bien contente qu’elle ait enfin pris l’initiative de la contacter ce soir. Contrairement à ce que Rose supposait, elle ne la dérangeait absolument pas. Si sa meilleure amie avait des ennuis, la jolie blonde voulait d’autant plus être présente pour elle. « Jamais, quelle question ! Au contraire, tu as bien fait de m’appeler. » Protesta-t-elle aussitôt. Tout en se changeant pour se glisser dans une tenue plus confortable, Savannah demanda alors à son amie si cette peur était la raison de sa rupture avec Bryan et de sa difficulté à jouer de la musique comme avant. Rose répondit par la positive, elle n’avait pas voulu qu’un garçon aussi gentil que lui continue à ‘endurer’ une fille ‘paumée’ comme elle, qui n’arrivait pas à mener une vie ‘normale’. La jeune femme n’aimait pas les mots employés par sa meilleure amie pour se décrire, mais elle ne l’empêcha pas de les formuler, surtout si c’était ce que la brune ressentait, mieux valait qu’elle exprime clairement ce qu’elle pensait. L’alcool se diluait enfin hors de son sang, et les premiers effets de la délivrance mentale apparurent clairement. Rose n’avait jamais parlé aussi franchement depuis le début de cette soirée. Mais lorsqu’elle ajouta que cette décision était la meilleure qu’elle avait prise dernièrement, Savannah  profita de ce moment pour réagir enfin. « C’est donc comme ça que tu te vois ? Rose, c’est normal d’avoir parfois des périodes de doute, et de se chercher. Si tu penses que cette décision était la meilleure issue possible pour vous, soit, mais sois sûre que tu n’es en rien ‘anormale’ de te poser des questions ou d’avoir des appréhensions. » Conclut-elle une bonne fois pour toutes sans revenir sur la délicate question de la musique ou la ‘juger’ pour ce qu’elle avait fait. Si Rose avait opté pour certains choix, ils avaient tous une raison, une raison qu’elle venait de lui donner à l’instant. Qui sait ? Tourner la page de tout ce qui la rattachait à cette peur était peut-être un début de solution. Savannah s’avança vers le lit et dégagea les couvertures pour que Rose puisse s’y installer. « Allez viens ! Une bonne nuit de repos te fera le plus grand bien. » Recommanda-t-elle à son amie, qui, Savannah le voyait bien, n’avait plus trop envie de poursuivre sur le sujet. L’enfer désoeuvré d’une existence morne pouvait avoir une telle emprise sur vous, tel un câble d’acier qui vous rattachait à lui de manière inexplicable, qu’on ne se rendait pas toujours compte qu’il était temps de tout changer. C’était pour cette raison que Savannah s’évertuait toujours à garder le contrôle et à ne rien laisser gouverner sa vie. Elle espérait que Rose pourrait en faire de même et ne plus se laisser dominer pas ses peurs, car sans l’ombre d’un doute, celles-ci venaient de se heurter brutalement à la barrière de la réalité qui les entourait. Savannah lui lança un regard qui se voulait rassurant ; sa meilleure amie était forte, elle ne doutait pas que Rose finirait bien par surmonter cette mauvaise passe un jour. La question qui se posait vraiment était plutôt de savoir ‘quand’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Lun 10 Fév - 22:18

On a les amis qu’on mérite, dit-on. Rose mérite-t-elle vraiment une meilleure amie telle que Savannah ? Elle en doute fort. Elle se glisse dans les vêtements que Savannah lui a donnés. Leur odeur fraiche participe à la rassurer davantage. Elle laisse sa robe trainer sur le sol. Elle n’a plus envie d’y toucher, elle lui rappelle désormais trop de mauvais souvenirs. Ils sentent le tabac froid, et l’alcool. Elle se sent déjà plus pure dans les vêtements gentiment prêtés par son amie. Parce que Savannah ose demander, Rose lui raconte ses petits tourments. Sa raison de sa rupture si brutale avec Bryan, surtout. L’opinion qu’elle a d’elle n’est pas glorieuse. Elle n’a jamais eu confiance en elle. Elle se sait jolie, comme un beau paquet cadeau qui, en fait, contient un fruit pourri. Le dire à haute voix lui donne l’impression d’être pathétique. Elle ne veut pas que Savannah prenne pitié. D’un autre côté, elle se sent soulagée d’oser enfin parler. Elle s’assoit sur le lit, attendant que son amie termine de se préparer. Rose enlève ses boucles d’oreilles, et sa montre. Elle constate que celle-ci s’est arrêtée. Elle soupire, mais comprend qu’après s’être trainée un peu partout, son bijou n’ait pas supporté. Les paroles que lui adressent Savannah lui ramènent les pieds sur terre. Rose aimerait tellement la croire. Penser qu’elle revit sa période adolescente, tentant de se chercher, de se découvrir. Mais elle sait que c’est plus grave que ça. Les belles paroles de Savannah ne pourront rien y changer. « J’aimerai te croire. » lâcha-t-elle. Elle n’ajouta rien de plus, voulant couper court à la conversation. Une migraine commence à se faire sentir, et la lumière de la chambre n’arrange rien. Rose désire se plonger dans le noir, même si elle doute fortement trouver du répit dans le sommeil. Comme si Savannah lit dans ses pensées, elle défait les couvertures pour inviter Rose à se coucher. Elle se lève et d’un pas encore mal assuré rejoint le lit. Elle se couche, alors que sa meilleure amie éteint la lumière. Elle se tourne dans tous les sens pour trouver sa place. Elle ferme les yeux, essaie de faire le vide dans son esprit. L’alcool, qui jusque là, ne lui avait pas joué de mauvais tours commence à lui faire tourner la tête. Elle ne bouge plus, et finit par sombrer dans un demi sommeil. Elle espère ne pas faire de rêves ; ou du moins ne pas s’en souvenir. Une fois, elle se réveille et sent la panique la submerger. Elle se rappelle que Savannah dort à côté d’elle et qu’elle est en sécurité, ici. Elle finit pas se rendormir, d’un sommeil léger. Elle se réveille brusquement, et aperçoit l’heure : six heures. Sa tête lui fait désormais un mal de chien. Elle sent son envie de vomir plus forte que jamais. Elle s’assoit. Elle ne tient plus, elle se lève et court dans la salle de bains. Elle se vide de tout ce qu’elle a bu hier. Elle reste au moins cinq minutes par terre. Elle se relève, se débarbouille et retourne dans la chambre de Savannah. Elle a l’impression que son amie est réveillée. Elle s’en veut, de lui infliger ça. Elle retourne sous la couette, au chaud. « Tu dors ? » finit-elle par chuchoter. Elle a toujours trouvé cette question particulièrement idiote. Elle est sûre qu’elle ne dort pas désormais. « Tu veux bien raconter ton voyage ? » dit-elle tout aussi doucement. Rose a besoin de se changer les idées, de penser à autre chose ; et si Savannah arrive à la faire voyager en Afrique avec elle, l’évasion serait totale. « Je sais que je n’ai pas été une bonne amie ces derniers temps. » rajoute-t-elle. Sa demande n’est pas uniquement motivée par l’envie de penser à autre chose. Elle veut renouer avec Savannah. Et il faut bien commencer quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 16 Fév - 15:39



Savannah avait l’impression que ses mots n’arrivaient pas vraiment à rassurer Rose. Pour une raison obscure, sa meilleure amie continuait de s’accrocher à des événements ponctuels de sa vie pour ‘justifier’ son mal-être. La jolie blonde avait le sentiment de ‘manquer’ quelque chose d’important dans les explications de la jeune VV et de ne pas réussir à comprendre totalement ce qui se passait. Ce n’était pas faute d’essayer, mais dès que les deux amies abordaient le sujet un peu plus en profondeur, Rose se fermait à nouveau. Savannah envisagea donc de remettre cette conversation à plus tard et lui proposa de dormir, une bonne nuit de sommeil ne pourrait lui faire que du bien après sa soirée. La jolie blonde souleva les couvertures et attendit que Rose s’installe avant de la rejoindre à son tour. La jeune vendeuse espérait que son amie parviendrait à s’endormir malgré les rêves qui agitaient ses nuits. Au bout de quelques minutes, Savannah sombra dans les bras de Morphée. Elle avait généralement le sommeil profond, mais sentit néanmoins plusieurs fois Rose bouger et se retourner durant la nuit. C’est pourquoi, lorsque celle-ci se réveilla à nouveau et sortit du lit parce que les effets de l’alcool ingurgité la veille l’avait rattrapée, Savannah émergea doucement de son assoupissement. Après quelques instants, elle entendit Rose revenir dans la chambre. La jeune femme se glissa à nouveau sous les couvertures et lui demanda si elle dormait. « Non pas vraiment. » Souffla la jolie blonde à voix basse. « Ça va mieux ? » S’enquit-elle ensuite auprès de sa meilleure amie, histoire de savoir si elle voulait prendre quelque chose ou non pour son malaise. Rose lui fit alors une demande surprenante, celle de lui raconter son voyage en Afrique, avant d’ajouter qu’elle n’avait pas été une ‘bonne’ amie ces derniers temps. « Ne dis pas ça. » Répondit Savannah dans un premier temps, parce que dans ce cas, on pouvait dire qu’elle non plus n’avait pas été très présente dernièrement. La jeune femme réfléchit quelques instants à ce qu’elle pourrait raconter à Rose exactement. Ce voyage en compagnie de Ginnie avait été une expérience formidable pour elle, puisqu’elle avait eu l’occasion d’être confrontée à des cultures et des gens totalement différents et qu’elle avait appris plein de choses, un virage à cent-quatre-vingt degrés par rapport à sa petite vie de citadine à Magnolia. Savannah aimait le changement, d’où la véritable raison de ce voyage. Elle se plia donc à la volonté de Rose et lui raconta brièvement ses ‘vacances’. « J’avais surtout besoin de m’éloigner de Magnolia, le quartier m’étouffait. J’ai eu l’occasion de découvrir un monde totalement différent, de faire des choses que je n’aurais jamais faites. Les gens là-bas ont des valeurs différentes, ils sont tellement gentils et heureux de peu de chose. Ils t’apprennent vraiment le sens de l’humilité. » Expliqua-t-elle en quelques mots. Elle lui raconta ensuite les activités plus traditionnelles qu’elles avaient fait, comme s’initier aux safaris, mais qu’elles avaient aussi été beaucoup plus loin, se rendant au sein même de villages plus reculés, testant et adoptant certaines coutumes locales… Deux mois avaient largement été suffisants pour creuser au-delà du simple tourisme de passage. Après quelques minutes, elle conclut donc sur une bonne note. En effet, tout était loin d’être rose, mais Savannah ne regrettait absolument pas d’avoir tenté cette expérience issue à l’origine d’un coup de tête en regardant un film qui en parlait. La jolie blonde avait toutefois essayé de modérer ses propos pour ne pas faire trop étalage du voyage, car elle se rendait compte à présent, qu’elle aurait pu proposer à Rose de les accompagner, puisque qu’elles étaient parties quelques semaines après la tempête, quand Ginnie s’était déjà remise. Savannah ne l’avait pas fait, songeant que sa meilleure amie ne quitterait pas son petit ami pour une si longue période, mais elle n’avait pas prévu qu’au final, elle le quitterait tout court. « On devrait tenter l’expérience à deux, je veux dire partir loin d’ici, ça pourrait te faire du bien. » Proposa-t-elle alors l’idée saugrenue qui venait de lui traverser l’esprit. Savannah ne parlait bien sûr pas du même endroit, mais n’importe où ailleurs, du moment qu’elles quittaient Magnolia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 23 Fév - 22:21

Lorsque Rose se glisse à nouveau sous les couvertures, une chaleur rassurante s’empare d’elle. Elle n’a pas l’impression que Savannah dort, aussi, lui elle lui pose la question. Comme elle s’en doute, la jolie blonde est réveillée, sûrement à cause du raffut qu’à fait Rose en se levant précipitamment pour rejoindre les toilettes. « Oui, ça va un peu mieux. » répond-elle se voulant rassurante, même si sa bouche est pâteuse et que la migraine qui la guette ne lui donne pas envie de voir la lumière du jour. Rose formule ensuite une demande un peu surprenante, ou du moins totalement inattendue. Elle désire savoir comme s’est déroulé le voyage de son amie. Elle n’a jamais eu l’occasion de lui demander, et pourtant le temps des vacances est désormais révolu. Rose fixe le plafond, et écoute attentivement le récit de Savannah, n’osant pas l’interrompre malgré les quelques questions qui lui passent par la tête. Ecouter ce qu’a à lui raconter sa meilleure amie a quelque chose de rassurant. Rose tente de se représenter les choses mentalement. Les couleurs de la savane et l’attitude des animaux, le sourire des habitants des différents villages, mais surtout la sensation de liberté que Savannah a dû ressentir. Etre au contact d’un tel changement ne doit pas vous laisser indifférent. La jolie blonde le décrivait d’ailleurs très bien ; elle avait reçu une jolie leçon d’humilité. Rose ressent une pointe de jalousie ; elle donnerait tout pour tout plaquer, à son tour. « T’en as de la chance. » souffle-t-elle songeuse. Elle ne veut pas mettre Savannah mal à l’aise pour avoir eu l’occasion de partir, mais Rose a toujours été envieuse. Puis Savannah propose qu’elles partent à deux la prochaine fois. Rose esquisse un sourire. Cette proposition lui plaît. Même si les deux jeunes femmes ne partent qu’un week-end en bord de mer ou à la montagne, elle sait que ça lui apportera un autre souffle, un moyen de mieux supporter les semaines mornes qui s’enchainaient les unes à la suite des autres. « Oh, ça c’est une excellente idée. Je suis sérieuse, je veux le faire. » elle ne veut pas que cette proposition reste à l’état embryonnaire. Même si elles ne peuvent pas s’organiser tout de suite, Rose souhaite que Savannah prenne conscience que ce n’est pas la dernière fois qu’elle entend parler de leur petit voyage. Rose repense à ce que vient de lui raconter Savannah, tous ces souvenirs qui semblent s’être à jamais gravés dans sa mémoire… Soudain, quelque chose fait tilt dans la tête de la violoniste. « Magnolia t’étouffait ? » demande-t-elle en tournant la tête vers son amie. Rose a très bien compris ce que veut dire Savannah, mais elle n’en comprend pas les raisons. Sa meilleure amie déborde toujours d’ondes positives, elle est toujours si joyeuse et pétillante. Rose ne se doute pas que quelque chose puisse lui donner envie d’aller à l’autre bout du monde, sans raison. Elle commence à croire que ce voyage était peut-être motivé par d’autres choses. Elle se fait sûrement des idées, mais préfère demander. Elle veut de nouveau être l’amie attentive qu’elle était. « A cause du boulot ? » ajoute-t-elle, pensant plus à autre voix qu’autre chose.


hj- pas terrible désolée :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R. Dim 9 Mar - 14:13



Savannah entendit la voix de Rose résonner dans la chambre quand sa meilleure amie s’installa à nouveau à côté d’elle dans le lit. Elle ne pensait pas vraiment pouvoir se rendormir et se contenta donc de répondre par la positive  à la jolie brune quant à son réveil avant de s’enquérir de son état. Rose affirma aller un peu mieux ; Savannah devinait qu’elle diminuait souvent l’ampleur des choses pour ne pas l’inquiéter mais la VV était assez grande pour gérer une gueule de bois. Savannah se retourna alors vers son amie quand elle lui demanda de lui raconter son voyage en Afrique. Ne  voulant pas faire trop étalage du bel été qu’elle avait passé là-bas, tandis que Rose sombrait dans ses problèmes, la jolie blonde se contenta de résumer brièvement son séjour, suffisamment pour donner une idée à son amie de la liberté qu’elle avait ressentie en quittant le quartier. Savannah en profita d’ailleurs pour ajouter que ce serait sans doute une bonne idée qu’elles fassent de même ensemble la prochaine fois. Rose envia sa ‘chance’ avant d’accepter sa proposition avec un enthousiasme non dissimulé. C’était probablement la première fois depuis qu’elles s’étaient retrouvées que la jeune femme voyait son amie si réceptive. Ce projet serait donc sûrement une idée qui se concrétiserait bientôt. Savannah sentait le désir de la violoniste de partir quelques temps du quartier. De son côté, Rose semblait avoir poussé la réflexion jusqu’à se demander les véritables raisons qui avaient encouragé Savannah à quitter le pays aussi longtemps. L’envie de découvrir le monde, de ne pas rester dans un aussi petit coin que Magnolia en faisaient en aucun doute partie. La jeune femme n’avait jamais été faite pour vivre enfermée toute sa vie comme un oiseau en cage dans le même environnement. Alors oui, le quartier l’avait étouffée à force. « On peut dire ça. » Répondit-elle dans un premier temps. Mais il y en avait bien une qui dépassait les autres. Savannah n’en aurait pas parlé spontanément à son amie, mais puisque Rose lui posa la question plus directement en supposant qu’il s’agissait de son boulot, elle se lança. « Pas vraiment. C’est plus compliqué que ça. » Par où commencer ? Sa vie avait changé du tout au tout, quand quelques années auparavant, une nuit avait tout fait basculé. Une simple bêtise était devenue une erreur qui avait pris plus d’ampleur au fil du temps. Elle aurait facilement pu facilement s’en dépêtrer, mais rien n’avait été aussi aisé. « C’est plutôt à cause d’une bêtise sans lendemain qui s’est produite il y a un peu plus de deux ans et qui s’est répétée au début de l’été. » Résuma-t-elle très brièvement la situation, en étant bien consciente que Rose ne devait pas y comprendre grand-chose jusqu’à présent. Savannah alluma alors sa lampe de chevet et ouvrit le tiroir de sa table de nuit. Elle en sortit une fine chaîne en or blanc pourvu d’une alliance sous forme de pendentif. La jeune femme montra le bijou à Rose. Il n’y avait pas besoin de davantage d’explications en l’occurrence. « C’est ce dont j’avais besoin de m’éloigner. » La jeune femme ne vivait pas enfermée que dans le quartier, mais aussi dans la prison d’un contrat. Ajouté à cela, ses sentiments naissants pour Gabriel et on avait la combinaison parfaite pour pousser Savannah à s’enfuir deux longs mois le temps que tout se tasse. Bien trop fière et indépendante que pour s’engager, elle avait eu difficile d’assumer ces deux histoires compliquées. Aujourd’hui cependant, ces retrouvailles avec Rose permettaient semble-t-il de rattraper tout ce que les deux amies avaient raté dans la vie l’une de l’autre au cours de ces derniers mois.


HJ: pas du tout, c'était très bien, désolée pour le retard :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: take back the night ∆ Savannah R.

Revenir en haut Aller en bas

take back the night ∆ Savannah R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Wednesday Night Raw # 60
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-