Partagez|

Keep Holding On | Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Keep Holding On | Nate Mar 17 Déc - 22:16



Et voilà. La nouvelle année venait tout juste de commencer. Scarlett rentra chez elle après cette soirée en compagnie de quelques amis pour célébrer le réveillon de Nouvel An. Elias travaillant au bar, elle ne le verrait sans doute pas aujourd’hui. La jeune femme n’avait pas vraiment « assisté » à la fête, ses pensées avaient été tournées ailleurs toute la soirée. Elle était préoccupée par une personne à qui elle tenait et n’arrivait pas à concentrer son attention sur autre chose. Plus les secondes s’égrenaient, plus Scarlett avait dû mal à résister à la tentation de se lever et de quitter cet endroit pour rentrer chez elle. La jolie brune n’arrivait pas vraiment à s’amuser. Elle aurait préféré rester en famille au n°14, mais son entourage, enfin surtout ses parents, lui en aurait demandé la raison et lui aurait posé des questions auxquelles elle n’aurait pas voulu répondre, alors que son frère et sa sœur sortaient aussi de leur côté. Cependant, une fois minuit tout juste passé et les bons vœux échangés, la jeune femme profita de ce moment pour prétexter une fatigue imaginaire et s’esquiver devant les regards ahuris de ses compagnons. Scarlett oublia les images de cette soirée aussitôt qu’elle franchit la porte de chez elle. La jeune femme salua sa mère avant de monter dans sa chambre pour se changer et mettre une tenue plus décontractée… pas une de soirée. Elle détacha ses cheveux et s’arrangea quelque peu avant de redescendre. « Où vas-tu à cette heure-ci ? » Lui demanda alors Arsinoé Spencer, surprise de la voir ressortir quelques minutes seulement après être rentrée. « Chez Annie, elle m’a demandé de passer le reste de la nuit chez elle. » Mentit-elle à sa mère. Ce n’était pas dans le genre de Scarlett de trafiquer la vérité, mais la jolie brune préférait ne pas en dire plus pour le moment ni devoir se justifier. En cas de problème, elle savait que sa meilleure amie la couvrirait de toute façon. La jeune femme enfila sa veste et sortit de la maison des Spencer pour se rendre au n°3… chez les Evans. Elle n’avait pas revu Nate depuis la soirée de Noël, où ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion de se parler puisqu’elle avait été… bien entourée. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour lui, elle savait pertinemment comment il se sentait en ce moment… Ce soir devait être pire encore, alors qu’il avait dû passer des fêtes « d’enfer » avec ses parents et leurs disputes habituelles. Scarlett hésita à sonner à la porte… Et si la maison était déjà endormie ? Elle vit un entrefilet de lumière dans le salon, à travers les rideaux. Tant pis. Elle frappa à la porte et attendit quelques secondes. Ce fut une Katlina, surprise, qui vint lui ouvrir. La jeune Spencer s’excusa de déranger à une heure aussi tardive, mais indiqua qu’elle était venue voir Nathanaël en inventant la fausse excuse de la bonne année. Sa mère sembla hésiter, comme si quelque chose n’allait vraiment pas, avant de lui indiquer la chambre. Pas besoin d’un dessin. Il n’en était sûrement pas sorti de la soirée. Maman Evans pensait-elle qu’elle aurait plus de chance ? C’était bien la première fois qu’elle lui laissait aller consciemment dans la chambre de son fils en étant… là. Scarlett enleva son manteau qu’elle accrocha à l’endroit prévu dans le hall avant de s’engager dans les escaliers. La même boule dans son ventre qui régnait un an plus tôt était revenue. Elle savait que ce qu’elle faisait n’était pas très sage, ni même recommandé. C’était même plutôt dangereux au vu… de leur passé. Mais l’inquiétude de la jeune femme avait pris le dessus. Pourquoi l’aurait-elle caché à tout le monde sinon ? Elle arriva en haut des marches et s’approcha de la chambre de Nathanaël. Celle-ci semblait déjà plongée dans le noir. Scarlett tapa un petit coup dans la porte, mais entendit un vague grommellement de protestation. Que faire ? Il devait sans doute penser que c’était sa mère qui venait le ‘déranger’. À vrai dire, le jeune homme était le premier à ignorer sa venue. Et s’il dormait déjà ou voulait simplement être tranquille ? Elle prenait quand même le risque. Faisant fi de ce qu’elle venait d’entendre, Scarlett rentra à l’intérieur de la pièce toujours plongée dans le noir. Il lui fallut plusieurs secondes pour le distinguer dans son lit, enfoncé sous les couvertures. Il ne pouvait donc pas la voir. La jeune femme referma sans bruit la porte derrière elle et s’approcha à pas de loups. Elle voulait juste le voir… Ce n’était même plus que de l’inquiétude, mais une nécessité. Sans un mot, elle se glissa sous la couette. Il penserait certainement à sa sœur, mais à elle ? Non. Nathanaël lui tournait toujours le dos, recroquevillé, voulant sans doute éviter chaque membre de sa famille. Elle se contenta donc de se rapprocher doucement, avant de s’allonger à quelques centimètres derrière lui et de suivre la courbure de son bras pour poser sa main sur la sienne et venir entrelacer ses doigts naturellement. Son cœur se serra, elle savait qu’il avait craqué, peut-être pas maintenant, mais récemment. C’était une situation terriblement étrange, mais elle n’arrivait pas à briser le silence… ni à lui dire qui était là. En fait… c’était ça. Elle voulait simplement être là pour lui. Scarlett retrouva une respiration régulière et ne bougea plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mar 17 Déc - 22:57

31 décembre. Plus pour longtemps en tout cas. Contrairement à la plupart des gens de la ville ou même de la Terre entière, Nate avait décidé que cette année, il ne le fêterait pas. Bon, certes on vous l’accorde il ne peut pas ‘empêcher’ à proprement parler une année de finir et une autre de commencer par contre, il peut volontiers faire comme s’il n’en avait absolument rien à faire et comme si cela ne changeait rien à sa vie. Ca s’approchait pas loin de la vérité en même temps alors forcément, le faire n’avait pas été une grosse ‘tâche’ pour lui. Nate avait prévenu le matin même ses parents qu’il ne comptait pas sortir et après milles questions que Katlina et Nathan lui avaient posées -auxquelles il n’avait pas répondu- il leur avait demandé s’ils comptaient sortir. Ses parents avaient répondu que non et puisque cette année Nate n’avait rien de prévu, ils pourraient le fêter en famille. A ce moment le jeune Evans avait presque failli exploser de rire devant la scène pathétique qu’il était en train de vivre. Un nouvel an en famille ? Très peu pour lui. Il avait répondu avec toute la sérénité du monde qu’il était désolé -ce qu’il ne pensait pas- et qu’il préférait rester dans sa chambre à vaquer à ses occupations, comme s’il en avait. C’est ainsi que Nathanaël avait passé toute la journée et la soirée enfermé dans sa chambre, à faire tout et rien. Ou plutôt, rien, rien rien et.. Encore rien. Sa mère était de nombreuses fois montée lui proposer d’au moins descendre dîner avec eux, mais il avait refusé à chaque fois, l’estomac noué. C’est donc couché sur son lit, portable éteint, casque sur les oreilles et musiques à fond qu’il avait passé la charmante soirée du nouvel an. Pour faire plaisir à sa mère cependant, il avait accepté de descendre lors des dix coups de minuit afin de souhaiter à son père et sa mère la bonne année, ce qui était bien le minimum qu’il pouvait faire d’ailleurs après tout ce qu’il avait gentiment refusé à Katlina. Par la fenêtre du salon, il avait alors regardé quelques feux d’artifices que lançaient les habitants, voler et éclater dans le ciel faisant de grands arcs de lumière. C’était magnifique mais il n’avait aucune envie de les voir de plus près, ni même de sortir de chez lui malgré les encouragements de son père qui, au passage, était excité comme un gosse. Déjà être sorti de sa chambre avait été un calvaire dont il se serait bien passé alors faire la fête dehors avec tous ses voisins, non merci. Il était remonté directement après, prenant au passage quelques petits fours pour remplir un minimum son ventre et qu’il n’ait pas de petit creux durant la nuit. Il s’était laissé tombé sur son lit, prenant son téléphone et l’allumant pour souhaiter une bonne nouvelle année à sa sœur en bon-et-du-forme. Ca aussi, c’était la moindre des choses. Après cela, le jeune homme s’était glissé sous les draps. Il n’était pas fatigué et n’avait même pas les yeux fermés mais il se sentait mieux ainsi, comme s’il était caché et protégé sous sa couette contre tout ce qui l’entourait, contre dehors. Il repensait avec amertume à tout ce qui avait changé en l’espace d’un mois à peine : tous les mauvais souvenirs qui étaient remontés, la fugue de Lily, la révélation, le même sentiment de solitude qu’il avait ressenti après la mort de Tessa. Il savait qu’il devait se bouger et justement ne pas se laisser entraîner dans une spirale infernale comme celle-ci. La première fois il avait bien réussi mais maintenant que ça arrivait une deuxième fois, il avait l’impression de ne plus en avoir la force. Il se sentait comme un petit garçon mort de trouiller qui aurait voulu se cacher à l’abris des regards et des gens pour ne pas qu’on ne le trouve. C’était trop dur de se lever et de faire bonne figure, trop dur de rire de sourire comme si de rien n’était,.. Trop dur de vivre tout simplement. Il lui semblait même que c’était pire que la première fois et que cette fois ci, il ne pouvait même plus demander aux gens de le laisser broyer du noir tranquillement parce que malgré lui, tous allaient s’intéresser à cette histoire et donc au fautif : lui. Il se disait qu’au moins, le fait qu’il restait chez lui et qu’on ne le voyait plus ferait parler les gens et les commères et que de ce fait, avec un peu de chance ils laisseraient sa sœur tranquille et même Heathcliff. Tourné en direction de la fenêtre où le volait était clos, Nate ne dormait toujours pas. Toc toc toc. Il ne bougea pas et n’eut aucune réaction. Était-ce encore sa mère qui persistait à vouloir le faire sortir de sa chambre ou peut-être son père qui voulait lui lancer et lui raconter des blagues vaseuses en espérant en retour un sourire ? Il n’en savait rien, tout ce qu’il savait c’est qu’il voulait être seul . Nate grommela pour seule réponse qu’il ne voulait voir personne mais ça devait être complètement incompréhensible pour la personne qui se trouvait derrière la porte. Une chose était certaine : ce n’était ni son père, ni sa mère. Chacun d’eux aurait su qu’il était vraiment préférable de le laisser seul et ne serait pas rentrer alors que quelqu’un venait bien de se faufiler dans sa chambre en refermant la porte derrière lui. Lily peut-être, sans doute. Même elle, il n’était pas sur de vouloir lui parler. Boarf, après tout ils n’avaient pas besoin de parler. Souvent ils étaient ensembles juste pour le fait d’être l’un avait l’autre, et pensaient. Ils n’avaient besoin de rien de plus après tout. Les couvertures se levèrent et un corps froid entra dans le lit. Un parfum que Nate sembla reconnaître sur le moment mais qui n’appartenait certainement pas à sa petite sœur. Une main trouva la sienne et y entrelaça ses doigts. Plus aucun doute, Scarlett Spencer venait de faire irruption dans la bulle de solitude du jeune homme. Il se demandait ce qu’elle faisait ici un soir comme celui-là et surtout aussi tôt . Ne devrait-elle pas en train de faire la fête avec ses amis, sa famille ou son petit ami ? Ou peut-être même les trois en même temps? Elle ne dit rien et resta juste couchée à côté de lui. Il aurait voulu se montrer plus ‘gentil’ , plus tactile et aimable mais son cœur meurtri ne le lui permis pas. Il se contenta alors de resserrer lui aussi un peu ses doigts autour de ceux de Scarlett pour montrer, au moins, qu’il savait qu’elle était là et qu’il y faisait attention. « Joyeuse nouvelle année » dit-il de manière douce ne voulant lui montrer l’état pitoyable dans lequel il était même si elle devait le savoir. Il n’aimait pas se montrer aussi vulnérable, peu importe devant qui mais devant elle, c’était encore pire. « T’as passée une bonne soirée ? » Se hasarda-t-il à lui demander en espérant qu’elle ne lui retournerait pas la question. Qu’aurait-il de beau à raconter à part qu’il avait skoité son lit une bonne partie de la journée et pratiquement toute sa soirée ? Rien. Il n’y avait rien à dire et de toute façon, cette nouvelle année commençait aussi mal que la précédente s’était achevée, comme il s’y attendait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mar 17 Déc - 23:45


Le voir aussi mal crevait le cœur de Scarlett. Elle se sentait tellement impuissante et aurait voulu pouvoir y faire quelque chose. Mais l’accident de Tessa était une histoire trop énorme qui dépassait la simple révélation faite sur ce maudit site. Personne ne savait ce qui se passerait ensuite, quelles seraient les conséquences exactes, mais elles se devinaient sur plusieurs points. Trois familles se déchireraient pendant longtemps avant de bien vouloir laisser le passé en paix et laisser vivre leurs enfants. Des adolescents dont les actes avaient été irréfléchis et dictés par la peur à l’époque… C’était un accident. Aucun d’eux ne l’avait voulu. Scarlett s’attristait de voir toute cette haine gonfler dans la bouche des gens du quartier, qui étaient-ils, en dehors des familles concernées par cette perte, pour juger sans savoir ? La jeune femme retenait les émotions qui l’envahirent. Elle détestait tellement le voir ainsi, aussi désemparé. Lily devait sans doute être absente, auquel cas, il ne serait pas resté seul dans sa chambre. Nathanaël lui serra doucement la main. Scarlett avait l’impression qu’il essayait de se cacher d’elle, et pourtant, il ne la repoussa pas. C’était déjà un bon point, signe qu’il ‘acceptait’ sa présence imposée. Les premiers mots qui sortirent de sa bouche furent pour la nouvelle année qui commençait, mais ils étaient tellement vides de sens dans un tel moment que Scarlett n’eut pas la force de les lui retourner en sachant ce que cette année risquait de lui réserver à sa sœur et lui. Le silence se pose doucement entre eux, les recouvrant d’un voile sombre et nocif. La jeune femme attendit, ses doigts serrés dans les siens, les mots qui feraient céder la barrière des émotions du jeune homme. Il brisa alors le silence à nouveau, en lui demandant si elle avait passé une bonne soirée, espérant sans doute que Scarlett en resterait là. Nathanaël était fuyant et semblait vouloir éviter tout sujet délicat… pour le moment. « Maintenant oui. » Souffla-t-elle en guise de réponse, sans détailler le pourquoi du comment elle s’était retrouvée dans sa chambre. La jeune femme n’avait pas envie qu’il sache qu’elle avait passé ces dernières heures, et même ces derniers jours, à ne rien penser d’autre qu’à lui et à son inquiétude pour lui. Quand son maudit cœur arrêterait-il de parler à la place de sa raison comme il le faisait chaque fois en présence de Nate ? Scarlett hésita à poursuivre et inspira profondément l’air frais de la chambre. La jeune femme posa son front contre son dos, entendant dans le bas de la maison les échos d’une discussion quasiment houleuse entre les deux parents. Comment le jeune homme pouvait-il se sentir mieux dans une ambiance pareille ? « Je… » J’avais besoin de te voir, avait-elle failli ajouter. Mais cette fois, elle parvint à retenir de tels mots, se disant qu’ils n’étaient pas les bienvenus, surtout pas maintenant. C’eût été un aveu criant de sa préoccupation, et Nathanaël l’aurait aussitôt renvoyée ou aurait essayé d’encore plus cacher comment il se sentait vraiment. Elle ne voulait pas qu’il se cache d’elle, ni qu’il se braque. Il n’y avait jamais eu de faux-semblants entre eux, ni de secrets. Pourquoi maintenant alors que la pire chose qui pouvait leur tomber dessus venait d’arriver ? Non. Scarlett ne le laisserait pas. « J’étais venue pour vous la souhaiter, mais ta mère m’a dit que tu n’étais pas sorti de ta chambre. » Mentit-elle, en improvisant une explication de fortune pour ne pas devoir avouer la véritable raison de sa présence ici… lui. Voilà. Un bon prétexte, car maintenant qu’elle avait dit ça, il ne pourrait pas continuer de faire semblant.  La pièce était toujours plongée dans le noir, de sorte qu’elle ne voyait pas ses réactions et ses expressions, même s’il avait toujours le dos tourné, mais elle les devinait sans peine. Scarlett n’avait pas envie qu’il retombe dans le même état qu’au moment de la perte de sa meilleure amie et qu’il revive cet enfer mille fois plus. La jeune femme ne le laisserait pas se renfermer seul sur lui-même et s’éloigner comme il l’avait fait la première fois, il en était hors de question. Elle voulait qu’il puisse s’ouvrir à elle, lui parler, lui faire part de ses peurs et de ses inquiétudes, qu’il partage tout ce qu’il traversait… parce que même si le problème ne s’arrangeait pas de lui-même, la jeune Spencer espérait sincèrement qu’il parvienne à alléger les plaies béantes de son cœur et à en arrêter les hémorragies. Cette histoire devait cesser de les poursuivre… au plus vite. Scarlett avait tellement peur qu’il ne tienne pas le coup. Elle savait qu’il s’accrochait uniquement pour que sa sœur tienne bon aussi. Et c’était terrible d’en être autant consciente qu’elle pouvait l’être… à le connaître autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 0:19


 Ses yeux fixaient toujours un point imaginaire sur le sol de sa chambre. La présence de Scarlett lui réchauffait cependant un peu le cœur. Elle était sans doute , le feu d’artifice qui embellissait sa soirée de nouvel an mais il ne se sentait pas le cœur de le lui faire savoir. Avait-il vraiment besoin de l’exprimer à voix haute de toute manière pour qu’elle s’en rende compte ?  Elle devait bien se douter que dans sa journée et sa soirée de noire complet, seul avec son mal-être, ses regrets et sa musique, il n’avait rien vécu de trépident. Elle répondit à sa deuxième question par quelque chose dont il ne s’attendait pas du tout : ’Maintenant oui’.  S’il avait en esprit de fête et heureux, il aurait probablement sourit béatement mais encore une fois, en cet instant précis c’était beaucoup lui demander. En même temps, si comme dit il avait heureux et festif, elle ne serait pas là, maintenant dans son lit à s’inquiéter plus que de raison pour lui; Il se rendit compte comme avec l’effet d’une claque qu’il avait probablement gâché son nouvel an. Autrement comment serait-ce possible qu’elle soit chez lui aussi tôt ? Il avait été fantôme ces derniers jours, plus l’ombre de lui-même qu’autre chose et à force d’inquiétude, cela avait poussé Scarlett à venir le voir pour vérifier qu’il ne sombrait pas irrémédiablement dans quelque chose qui serait trop dur à supporter pour lui. Elle commença ensuite un début de phrase mais ne le termina réellement que quelques secondes plus tard en expliquant qu’elle était venue lui souhaiter la bonne année et que sa mère lui avait dit qu’il n’avait pas quitté sa chambre de la journée. Cela le faisait rire aussi. Sa mère d’habitude tellement secrète sur leurs soucis de famille, prête à tout pour sauver les apparences et qui maintenant confiait que son fils était pas loin de la crise de nerfs ou de la dépression ? Surprenant. Une bonne chose au moins était à noter : Scarlett n’était pas venue inquiète, elle voulait juste lui souhaiter la bonne année. Sur le moment, trop occupé à réfléchir à diverses choses il l’avait même crue. Pourquoi mentirait-elle ? Et puis, dans l’état où il était il ne se sentait pas de débattre et de tergiverser sur le pourquoi elle était arrivée là. Elle l’était et c’était le principal. « Et tu es donc venue vérifier que, j’étais toujours vivant c’est ça ? » tenta-t-il de plaisanter bien qu’il était quasi certain que ça ne la ferait pas rire du tout. Scarlett riait de beaucoup de choses, mais lorsqu’il s’agissait de quelque chose de sérieux -et la en l’occurrence de la mort ou de la vie de Nate- il était très peu probable et même presque impossible qu’elle en rit. Au contraire, elle risquait même de le prendre très mal. Lorsqu’il était comme ça, Nate ne connaissait plus trop ses limites, il pouvait plaisanter de tout et même de son propre désarroi ce qui agaçait bien souvent ses amis qui se lamentaient de le voir autant prendre ce sujet à la légère. Il relâcha doucement la pression qu’il portait sur la main de Scarlett et la retira complètement. Il n’allait pas rester comme ça, dos à elle indéfiniment après tout parce qu’il allait devoir l’affronter qu’il le veuille ou non. Il se tourna donc et se retrouva face à elle. Il arrivait et à discerner son visage, peut-être pas nettement mais c’était déjà ça. Maintenant il ne pouvait plus se cacher. Il savait qu’elle pourrait comprendre et décrypter toutes les émotions qui le traversaient seulement par son regard , mais heureusement pour lui, il bénéficiait de la pénombre de sa chambre. M’enfin, il se disait que s’il arrivait à distinguer son visage, elle le pourrait aussi. Il savait parfaitement que ses traits étaient fatigués bien qu’il ne se soit pas regardé dans une glace récemment mais il n’en avait aucunement besoin pour le ressentir. Cela faisait plus d’une semaine qu’il n’avait plus fait de nuit complète réveillé soit par des cauchemars soit par ses insomnies chroniques. Elle, était belle, comme toujours d’ailleurs. Peu maquillée, simple. Il se doutait aussi qu’elle n’avait surement pas fêté dans cette tenue et que du coup, elle avait dû repasser chez elle avant de venir. Il était bien moins qu’une heure du matin, ce qui voulait dire qu’elle avait dû quitter la fête bien tôt. Et tout cela juste pour fêter la joyeuse nouvelle année à la famille Evans ? Nate y croyait de moins en moins, bien que le geste aurait été plus que charitable. « Comment ça se fait que tu n’es pas en train de fêter dans une robe de soirée, un verre à la main et entourée de tes amis ? » Lui avait une bonne raison de ne pas le faire, mais elle.. Sa présence lui faisait du bien et d’un autre côté, il ne pouvait s’empêcher de penser que c’était bête qu’elle soit là, avec lui et son ambiance peu festive, plutôt qu’avec d’autres à danser, chanter et boire comme le font la plupart pour l’occasion.


Dernière édition par Nathanaël Evans le Mer 18 Déc - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 1:10



Une huître aurait été limite plus expressive que ce que Nate laissait paraître en ce moment. Pourquoi cherchait-il encore à se cacher vainement d’elle ? Scarlett n’avait pas besoin de l’obscurité ni de son dos tourné pour savoir comment il réagissait. Il devait à la fois être content et la maudire d’être venue interrompre sa bulle de solitude. Mais le connaissant, Nate ne lui dirait jamais ni l’un ni l’autre. Quand il lui demanda si elle avait passé une bonne soirée, la jeune femme ne parvint pas dans un premier temps à cacher la vérité puisqu’elle sortit que désormais celle-ci se passait mieux. Elle s’empressa cependant d’ajouter qu’elle était venue souhaiter une bonne année à sa famille – et pas à lui en particulier, non non – et que sa mère lui avait dit qu’il était resté toute la journée dans sa chambre. Scarlett se mordit la lèvre inférieure en se rendant compte de son mensonge pitoyable. Katlina ne lui aurait évidemment jamais dit une telle chose, la jeune Spencer avait simplement deviné qu’il était resté enfermé tout seul après avoir demandé – avec insistance. La mère Evans avait d’abord tenté de faire comprendre qu’il dormait déjà avant de simplement lui indiquer la chambre devant son aplomb à ne pas quitter cette maison avant de l’avoir vu. Mais Nathanaël avait-il vraiment besoin de connaître ces détails inutiles ? Heureusement, dans sa demi-somnolence, il ne sembla pas relever le mensonge et lança l’idée que Scarlett était venue vérifier s’il était toujours vivant. La jolie brune se mordit la langue pour se retenir de rétorquer par une remarque désobligeante. S’il se croyait drôle, pour le coup, il ne la faisait pas rire du tout. « C’est ça. » Se contenta-t-elle donc de répondre. « Enfin là, j’ai pas vraiment pu voir grand-chose. » Ajouta la jeune femme alors qu’il lui tournait toujours le dos. Si Nate croyait pouvoir en réchapper, il se trompait. Elle ne bougerait pas d’un pouce. Il desserra alors ses doigts et se retourna finalement au bout de quelques secondes. Les yeux de Scarlett s’étaient finalement habitués à l’obscurité et elle parvenait à discerner les traits du jeune homme. Fatigué, préoccupé, las, vidé. Autant d’adjectifs pour le qualifier en ce moment… et encore, elle était bien loin du compte. Nathanaël était peut-être toutes ces choses, mais il n’en avait pas perdu son sens de l’observation… et sa rapidité à comprendre. En un regard sur sa tenue et un coup d’œil à l’heure, il comprit. Il comprit qu’elle n’avait pas passé une bonne soirée, qu’elle n’était pas dans sa première tenue, qu’elle n’était pas d’humeur festive et était encore moins venue souhaiter la ‘bonne année’. Nathanaël lui posa d’ailleurs la question, elle ne pouvait plus faire machine arrière. « Grillée. » Murmura-t-elle dans un premier temps. Elle esquissa un vague sourire, mais celui-ci s’effaça aussitôt. Scarlett n’arrivait vraiment pas à rire de la situation. « Je m’inquiétais pour toi. Normal non ? » Lâcha-t-elle enfin la vraie raison qui l’avait amenée à se retrouver dans sa chambre. Avait-elle vraiment besoin de lui dire franchement ? Elle avança une main dans sa direction et posa le bout de ses doigts sur sa joue creusée et encore légèrement humide. Était-ce des traces de larmes ou se trompait-elle ? Son cœur se serra de plus belle. Ils ne s’étaient plus retrouvés aussi proches depuis… l’an dernier. Pourtant, Scarlett ne pensait même pas à ce détail au regard de la situation actuelle. Sa seule préoccupation de cette soirée était de lui enlever un peu de cette solitude. « Et à raison. » Souffla-t-elle à nouveau. Puisqu’il avait l’air si désireux de lui tirer les vers du nez, il ne pourrait pas lui reprocher son manque de sincérité… ni même son envie de faire de même en sens inverse et de connaître son ressenti à cet instant précis. Quoique Nate n’avait pas vraiment besoin de poser des mots dessus, elle le devinait déjà. La jeune femme essayait de ne rien laisser paraître, mais dans le fond, ça la rendait malade de le voir aussi brisé, lui qui était d’habitude le plus fort des deux enfants Evans. Scarlett se promit en son for intérieur de tout faire pour retrouver cette maudite personne qui se cachait derrière ce site, même si elle devrait y passer des semaines, voire des mois… Elle avait détruit trop de vies sans se soucier des conséquences. La jolie brune se souvenait avoir dit à Nathanaël que le trio ne pourrait plus fuir leur passé et qu’affronter les choses en face serait sans doute désormais la moins pire des choses à faire, pourtant à le voir ainsi, elle n’avait qu’une envie. L’emmener aussi loin que de Magnolia et le préserver de tout ça. Mais c’était bien sûr impossible, il refuserait, d’autant plus qu’il n’était pas le seul concerné dans cette histoire. Scarlett se demanda alors comment l’avaient pris ses parents et ce qu’ils avaient l’intention de faire. Cette famille atypique qui ne tenait par on ne sait quel miracle encore avait néanmoins une valeur sûre… Ils s’étaient toujours défendus les uns les autres, peu importe ce qui se passait. C’était déjà une idée réconfortante que de constater qu’ils ne déserteraient pas à ce qui était somme toute leur devoir de parents. La jeune femme chassa ces pensées-là de sa tête, se reconcentrant plutôt sur Nate et en plongeant cette fois son regard dans le sien. Quitte à tout affronter, autant aller jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 17:43

Nathanaël s’étonna sur le coup qu’elle ne lui réponde pas sèchement que ça ne l’a faisait pas rire mais il s’en accommoda fort bien. Il n’avait aucune envie de se prendre la tête avec elle, ni la force nécessaire d’ailleurs. Il se sentait comme si on l’avait privé de toutes ses forces et que même parler pour lui était un effort qu’il avait à faire. Lorsqu’il n’était pas bien, il préférait toujours s’isoler et ne parler à personne quitte à les inquiéter un peu, plutôt que de continuer à parler à tout le monde ‘normalement’ et risquer lorsqu’il serait à bout, de leur dire des choses qu’il ne pensait pas et qui les blesseraient encore plus. Visiblement, ils avaient tous les deux passé un soir de nouvel an merdique et cela même si elle avait voulu s’en cacher le mieux possible. Elle lisait peut-être en lui, mais c’était réciproque sans oublier qu’il avait toujours été très observateur et n’avait pas besoin de plus pour s’en rendre compte par lui-même. Il aurait voulu être de bonne humeur, être bien pour essayer de faire que cette soirée ne finisse pas aussi mal qu’elle avait -semblerait-il- commencée pour elle. Il aurait aimé la faire rire en racontant des blagues débiles dignes des carambars et autres farces stupides et enfantines, mais il ne pouvait pas. Même son envie de ne pas l’inquiéter et de jouer la comédie pour faire croire que bien que tout n’aille pas à merveille, il n’était pas au fond du trou ne suffisaient pas pour le faire sourire ne serait-ce qu’une seconde. « Tu veux en parler ? » Demanda-t-il en parlant de la soirée très bof qu’elle venait de passer. Probablement que non. Probablement surtout qu’elle était là pour le faire parler lui et pas l’inverse. Avec un peu de chance il s’en sortirait par une pirouette comme il avait souvent réussi à le faire. Elle ajouta ensuite qu’elle s’inquiétait pour lui en lui demandant de manière plutôt rhétorique que c’était normal. C’est bien ce qu’il pensait, elle ne s’était pas amusée par sa faute, même involontaire. Sa main se posa délicatement tout contre sa joue et les yeux de Nate quittèrent ceux de Scarlett pour se fermer à ce contact. Ce geste ne lui faisait pas oublier tout ce pourquoi il était resté enfermé toute la journée, mais disons que ça lui enlevait déjà un petit poids des épaules. Il ne se souciait pas trop qu’elle comprenne ou non qu’il avait versé quelques larmes , ça ne servait à rien de le cacher et encore moins à elle. « Je vais bien » répondit-il les yeux toujours fermés. Gros mensonge, gros, sale mensonge. Devant l'absurdité qu'il venait de dire et avant qu’elle ne puisse répondre il rectifia le tire du mieux qu’il pouvait le faire « Enfin, disons que ça pourrait aller mieux » C’était bien plus juste dit ainsi. Les deux mains de Nate remontèrent et prirent celle de Scarlett qui était posée sur sa joue, l’entourant. L’air de rien ça lui faisait du bien de la voir et de lui parler. « Merci d’être venue » Ce n’était pas du tout une manière de lui faire comprendre qu’elle était venue, qu’ils avaient parlé et qu’elle pouvait repartir maintenant. Il préférait penser qu’elle partirait lorsqu’elle le voudrait et que de toute manière, la porte était ouverte peu importe lorsqu’elle souhaiterait prendre congé de la maison et de lui. Avant qu’elle n’arrive, Nate avait pensé à tous les autres nouvel an qu’il avait connu en se disant que celui-là était bien le pire de tous. Pourtant, la présence de Scarlett dans la demeure avait pas mal relevé le niveau et du coup il ne savait plus trop. Il ne devait pas perdre de vue aussi que, si elle avait passée une soirée merdique c’était en grande partie à cause de lui et de l’inquiétude qu’elle lui avait vouée puisque depuis la petite fête organisée chez Jay Black pour Noël on ne l’avait plus vu dehors. Il sortait rarement et lorsqu’il le faisait, ce n’était pas pendant les heures de pointes mais plutôt très tôt ou très tard. Ainsi il ne croisait personne, on ne lui parlait pas et ne lui posait aucune question. On ne le regardait pas non plus comme un monstre sans cœur et il s’en contentait simplement. Après quelques secondes de silence, le jeune homme entreprit de rouvrir les yeux qui trouvèrent de suite ceux de Scarlett d’une manière presque catégorique. Il avait envie de la toucher, de caresser sa joue, de remettre sa mèche de cheveux derrière son oreille mais se contentait de tenir sa main dans le silence le plus complet. Pour une fois ça ne le dérangeait pas et puis son regard était beaucoup plus expressif que lui à vrai dire. De là où il était, il arrivait tout juste à pouvoir sentir le parfum exquis qui émanait du cou de la jeune femme, il entendait aussi son souffle régulier mais était bien trop concentré sur son visage pour y faire vraiment attention. Il cherchait à savoir ce qu’elle pensait en cet instant, ce qui lui traversait l’esprit mais à quoi bon ? Il restait donc là à la regarder, sans dire un mot. Que pourrait-il dire de toute manière ? Elle savait déjà tout. Tout le monde savait. Il baissa les yeux un instant ne pouvant plus affronter cette situation bien en face et préférant fuir comme un lâche, comme il l’avait déjà fait dans le passé avant d’ajouter « C’est dommage que tu passes les premiers instants de cette nouvelle année sous une couette, complètement dans le noir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 18:31


Nathanaël l’avait peut-être grillée en deux secondes, mais ce n’était pour autant que Scarlett accepterait de lui parler de sa soirée ennuyeuse qui se résumait somme toute à son inquiétude pour lui. Elle n’avait pas cessé une seule seconde de penser à la fin de la ‘fête’ pour venir le voir. Ce n’était pas un sentiment que la jeune femme avait réellement pu réprimer à un moment ou à un autre ni une simple envie de se rendre chez lui sur base de ce prétexte. Non. Cette idée lui avait occupé l’esprit toute la soirée, s’installant quasiment comme une obsession. Elle avait eu besoin de venir. Scarlett ne pouvait consciemment pas continuer de faire semblant de s’amuser, alors qu’un des êtres qui comptait le plus pour elle se sentait aussi mal qu’elle devinait l’état dans lequel était Nate présentement. Il tentait de trafiquer la vérité et de le lui cacher, mais à aucun moment, elle n’avait été dupe. Pas une seule seconde. « Et toi, tu veux en parler ? » Se contenta-t-elle donc de rétorquer à sa question, une question à laquelle elle n’avait nullement envie de répondre à vrai dire. Scarlett préférait de loin lui renvoyer la balle, même si elle anticipait déjà qu’il l’éluderait aussi. Ils n’avaient pas besoin de se dire toutes ces choses qu’ils savaient déjà. La jolie brune l’observa quelques instants avant de poser sa main sur sa joue fatiguée. Elle aurait voulu pouvoir effacer ces traces malheureuses, témoins de son mal et de son chagrin. Il regrettait depuis tellement longtemps déjà cet accident… Comment une soirée destinée à n’être qu’un bon moment entre amis pouvait-elle à ce point détruire toute une vie ? Elle savait que le poids de la culpabilité rongeait Nathanaël depuis le début, personne –hormis ceux au courant- ne l’avait vu vivre ce qu’elle l’avait vu traverser. C’était déjà suffisamment difficile à vivre et à accepter sans que cette histoire se sache, c’était devenu insupportable depuis que tous ces jugements accusateurs pleuvaient sur eux. Alors comment aurait-il voulu qu’elle passe ‘une bonne soirée’ en sachant tout cela ? C’eût été absurde. Nate ferma les yeux comme pour se protéger du regard de Scarlett qui tentait de sonder la moindre parcelle de ses pensées. Il essayait de la convaincre qu’il allait bien et si la situation n’avait pas été si sérieuse, elle aurait éclaté d’un rire sarcastique en lui disant d’arrêter de la prendre pour une idiote. Mais c’était Nate… Et il n’était pas, contrairement à ce qu’il affirmait, dans son état normal. La jeune femme aurait été bien incapable de lui parler de travers. Il rectifia aussitôt ses propos avant de poser saisir la main de Scarlett entre les siennes, comme si Nate tentait de se rattacher à quelque chose de plus tangible que son monde qui s’écroulait autour de lui. La jolie brune se sentait terriblement mal de le voir ainsi, mais elle arrivait plutôt bien à le cacher. Sa présence chez lui était cependant un témoignage suffisant à cette préoccupation. « Il faut que tu t’accroches… » Souffla-t-elle d’une voix presque suppliante et encourageante à la fois. Scarlett aurait voulu lui donner de sa force comme dans ces films fantastiques où certains personnages transmettent leur énergie à d’autres, mais ils étaient bel et bien dans la réalité. « Et que tu dormes. » Constata-t-elle ensuite en voyant ses traits tirés. Les cauchemars et les sentiments de stress ne l’avaient guère épargné. Nate la remercia alors d’être venue. Scarlett ne le comprenait pas vraiment, pour elle, c’était la chose la plus normale qu’elle avait pu faire en cette journée de Nouvel An. Ce n’était pas parce que leur lien était différent du passé qu’il ne comptait pas toujours autant pour elle. Ignorer ce qui se passait aurait été impossible pour elle… encore moins depuis qu’ils s’étaient revus. Le jeune homme se décida enfin à affronter son regard. Ils restèrent quelques instants ainsi à s’observer en silence. Ils n’avaient vraiment pas besoin de se dire tout ce à quoi ils songeaient à cet instant précis. Au bout de plusieurs secondes, Nate reprit finalement la parole avant de baisser les yeux… peu décidé à se reposer visiblement. Il était dommage selon lui qu’elle passe les premiers instants de la nouvelle année glissée sous une couverture et dans l’obscurité la plus complète. « Je pourrais te dire la même chose. » Répondit-elle du tac au tac. En temps normal, elle aurait émis un rire amusé devant sa remarque, mais à la place ne se trouva qu’un vague sourire. « Et comment penses-tu qu’ils devraient se passer ces premiers instants ? » Demanda alors Scarlett, puisque Nate semblait avoir une meilleure réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 19:43


«  Non » répondit-il catégorique et avec assurance, complètement certain d’absolument pas vouloir aborder le sujet. Déjà que ses parents lui posaient des centaines de questions, tentaient de le faire sortir et de continuer à vivre alors il ne voulait pas que tous les gens à qui il tenait s’y mettent aussi et lui redent la vie infernale ou du moins, plus qu’elle ne l’était déjà en ce moment. Et dire que Nate à un moment s’imaginait mal comment il pouvait tomber plus bas.. C’était arrivé. M’enfin, on est jamais à l’abris de surprises alors si ça se trouve, une bien pire allait encore lui tomber sur le coin de la figure d’ici les jours à venir. Ce serait bien le pompon de toute façon. « Il faut que tu t’accroches… » Ces paroles résonnèrent un moment dans son esprit. S’accrocher d’accord, mais comment ? A qui ? Pourquoi ? Finalement tout ne serait-il pas plus simple s’il lâchait prise une fois pour toute ? Une solution envisageable lui avait traversée l’esprit l’espace d’une seconde avant qu’il ne la renvoie : il se dénonçait à la police en disant qu’il était le conducteur que tout était sa faute, qu’il avait plus de deux grammes d’alcoolémie et partait, peu importe la façon et si c’était au sens propre ou figuré. Seulement il ne pouvait pas laisser tout ça derrière lui : sa vie, sa famille, ses amis, et encore moins Scarlett qui ne méritait pas qu’il ne la repousse encore une fois comme il y a trois ans de cela. Lui qui avait d’habitude de bonnes idées pour se sortir des situations les plus merdiques et graves , là il n’en voyait aucune. Il attendait que ça se passe, c’était limite s’il ne pensait pas aller se rendre avant que la police ne vienne sonner chez lui et lui passe les menottes aux poignets, humiliant sa famille et sa mère qui ne pourrait plus rien cacher de ce qui se passait. Oui, il y pensait, et même de plus en plus fort mais avant tout il devait se concerter. Il n’était pas seul dans cette affaire alors penser en solo était tout à fait exclu. De plus, il savait qu’Heathcliff n’allait pas bien non plus et Lily, n’en parlons pas. Tous les trois étaient en train de couler devant l’atrocité de leur passé et quand bien même cela aurait encore plus dû les rapprocher et les souder les uns aux autres, Nate ne se sentait pas d’attaque -du moins pas dans l’immédiat- de se battre pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. L’autre fois il avait dit à sa sœur qu’elle n’avait pas tuée Tessa et pourtant, lui aussi le ressentait ainsi.  Il se sentait monstrueux, horrible et se demandait bien comment Scarlett pouvait ressentir autant d’inquiétude après ce qu’il avait fait. Elle ajouta ensuite qu’il fallait aussi qu’il dorme. Ses traits avaient donc trahis le peu d’heure de sommeil qu’il avait cumulé ces derniers jours qui même réunis, ne représentaient pas grand-chose. « Je peux pas.. » Commença -t-il en ne terminant pas de suite, se tournant pour se placer sur le dos et regarder le plafond , sentant que s‘il continuait sur cette voix là il n‘allait définitivement pas tenir le coup et craquerait devant elle. « Dès que je ferme les yeux, je revois des images de l’accident, je la revois elle, couchée et.. » Il ne voulait pas lui donner des détails de ce dont il se souvenait. Comment pouvait-il se plaindre de ne pas trouver le sommeil alors que Tessa , elle, l’avait trouvé pour toujours par SA faute ? C’était ridicule, dégueulasse. Il se sentait dégueulasse et égoïste, jamais encore il n’avait eut tellement honte d’être lui si ce n’était le soir où Sa sœur, Heathcliff et lui s’étaient enfuis en plaçant le corps d’Hamilton du côté conducteur. Il prit une grand inspiration pour se calmer et ferma les yeux très fort pour essayer de refouler le semblant de larmes qui commençaient à s’installer aux creux de ses yeux. Nate lâcha alors la main de Scarlett, les yeux toujours clos , sa respiration devenant plus difficile, plus douloureuse, l’empêchant presque de retrouver son souffle à chaque nouvelle inspiration. « Je pourrais te dire la même chose. Et comment penses-tu qu’ils devraient se passer ces premiers instants ? » Nate réussit à retrouver son calme ou en tout cas un semblant de calme et rouvrit les yeux, fier de ne pas avoir craqué devant elle et d’avoir eut assez de maîtrise pour ne pas paraître plus faible encore qu’il ne le paraissait déjà. « Sur un fond de musique, une danse calme et douce avec la personne aimée ou quelqu‘un à qui l‘on tient. » D’ailleurs, il se demandait bien pourquoi maintenant qu’il y pensait pourquoi elle était ici plutôt que chez Elias. Ce dernier devait probablement être absent ou quelque chose comme ça. « Ou alors en maillot de bain dans une piscine avec du Nicki Minaj à fond et un verre de tequila à la main » Dit-il afin d’essayer de la faire rire ou sourire au moins et de se sentir moins accablé qu’elle commence son année de la sorte. « Une piscine chauffée bien évidemment, parce que sinon c’est la crève assurée » ajouta celui-ci en se mordant la lèvre de son tic nerveux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 20:26


Scarlett avait bien deviné. Nathanaël n’avait pas envie de parler d’une énième fois de ce qui lui occupait l’esprit à longueur de journée. La jeune femme comprenait pourquoi sans problème et n’insista pas sur le sujet. Elle préféra lui demander de s’accrocher, mais il sembla réfléchir à la question sans lui répondre. Une rage sourde résonnait dans le ventre de Scarlett, tournée contre une ou plusieurs personnes en particulier. Elle n’était pas d’une nature violente, mais la colère qui grondait en elle était capable de la transformer différemment. Si la jolie brune trouvait un jour celui ou ceux qui tenaient ce site – à cette minute précise –, elle aurait envie de les détruire tout autant ou même leur faire la peau. Comment pouvait-on briser autant de vie impunément sans se faire démasquer ? Scarlett ne songeait pas seulement à l’histoire de Tessa, mais à bien d’autres affaires. « Je te promets que si jamais on découvre ceux qui se cachent derrière ce maudit site, je… » Laissa-t-elle échapper avant de ravaler ses propos. Nate n’avait pas à assister à sa colère en plus de sa préoccupation. La jeune femme savait très bien comment il réagirait en la voyant ainsi, il l’éloignerait encore… sauf que ce n’était plus à l’ordre du jour aujourd’hui. Elle lui conseilla alors d’essayer de dormir, n’ayant pas l’intention de bouger de là. Mais c’était impossible pour lui. Chaque fois qu’il fermait les paupières, Nate revivait la scène tragique de l’accident, toutes les images s’immergeaient dans sa tête et l’inondaient de cauchemars. Il ne pouvait pas les contrôler ni s’empêcher d’y penser pour le moment. « Elle n’aurait pas voulu ça. » Souffla-t-elle en guise de réponse. Tessa était leur amie et n’aurait certainement pas voulu que tous les trois se torturent ainsi pendant autant de temps. Personne n’aurait voulu ça. Eux les premiers n’auraient pas voulu de ce qui s’était passé ce soir-là. C’était un accident tragique, malheureux. Comment Nate pouvait-il penser une seconde qu’elle le considérerait comme un montre pour un acte qu’il regrettait chaque seconde qu’il respirait. Le trio ne pourrait malheureusement pas revenir en arrière. Le jeune homme changea alors de sujet au bout de quelques secondes de silence et trouva dommage qu’elle passe ses premiers instants dans sa chambre plongée dans le noir enfoncée sous les couvertures… autrement dit avec lui qui déprimait, du moins le comprit-elle ainsi. Scarlett n’était pas de cet avis. Son Nouvel An était beaucoup mieux depuis qu’elle avait pris l’initiative de venir le voir. Elle n’était pas spécialement plus rassurée pour la cause vu son humeur et son état, mais au moins, elle n’avait plus à s’inquiéter de la même façon. La jolie brune lui retourna la situation en sens inverse. Si elle ne devait pas passer les premiers moments de la nouvelle année ainsi, lui non plus. Sans le prévenir de son idée, Scarlett lui demanda donc quel serait ses meilleurs instants juste après les douze coups de minuit. Il rouvrit les yeux et regarda vers le plafond pour ne pas lui montrer les émotions de son regard fuyant. Nate lui confia alors qu’une danse calme sur un fond de musique qu’il aimait avec une personne à laquelle il tenait serait pour lui une bonne façon de commencer l’année. Une autre situation envisagée était de se mettre dans une piscine, Nicki Minaj en fond, un verre de tequila en guise de boisson, une piscine chauffée évidemment, crût-il bon de préciser. Cette fois, Scarlett ne put retenir un sourire. Nathanaël avait finalement réussi à la dérider quelque peu. « Viens avec moi. » Lui souffla-t-elle alors sans prévenir, une idée derrière la tête, d’une voix qui n’appelait pas à discuter. Il sortirait de cette chambre qu’il le veuille ou non. Ce n’était pas parce qu’il avait décidé de ruminer et de se cacher de tout le monde qu’il devait arrêter de mener un semblant de vie normale... juste pendant quelques heures. Et puisqu’il n’avait pas eu à proprement parler de ‘soirée’ (et elle non plus), il était temps de se rattraper. Scarlett comptait bien lui offrir ces premiers instants après les douze coups de minuit. Leurs premiers instants. (Bon pas en maillots de bain dans une piscine non plus, mais elle avait une autre idée en tête). Elle voulait qu’il s’apaise et quitte cette ambiance malsaine pour oublier pendant un moment ce qui lui rongeait le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 21:02

La réaction de Scarlett le prit un peu au dépourvu et par surprise. DS avait certes déjà mentionné le nom de Scarlett dans certains de ses articles mais aussi loin qu’il s’en souvenait jamais rien qui dévoilait quelque chose de vraiment confidentiel sur sa vie. Il pouvait cependant comprendre qu’elle en voulait à la personne qui gérait le site, en partie surtout parce qu’elle faisait du mal gratuitement autour d’elle à un peu tout le monde. Mais la vérité n’était-elle pas que cette personne n’avait -jusqu’à présent en tout cas- jamais menti sur les infos qu’elle publiait ? Bien sur que si. Si ça faisait tant de mal c’est parce que ce qui ressortait de ce site étaient des vérités bien gardées et enterrées. Pendant un temps Nate lui en avait voulu à mort lui aussi, et ça avait fini par lui passer, complètement las. A quoi bon se battre contre un ennemi qu’on ne pouvait même pas voir ? Il avait complètement abandonné l’idée. Au moins, maintenant DS n’aurait plus rien de ‘choquant’ à dévoiler sur lui parce que ce secret là, était bien le plus gros qu’il gardait depuis trois ans et en comparaison, plus rien ne paraîtrait important parce que ce que les gens retiendraient c’est qu’il avait maquillé un ‘meurtre’ en accident de voiture banal. La tête tournée dans la direction de Scarlett, il la regarda perplexe. Il ne voulait pas qu’elle s’attire des ennuis inutiles en essayant de venger ce qui c’était produit que ce soit pour lui ou quelqu’un d’autre. S’en prendre à DS avant de n’avoir assez d’informations sur cette personne était un suicide, c’était comme se jeter dans la gueule de loup. Nate ne voulait pas de représailles , il voulait juste que tout cela cesse et un jour ce sera le cas, mais il faudra beaucoup de patience. Après avoir avoué pour lui, comment devraient se passer les premiers instants de la nouvelle année, Scarlett lui dit de venir avec elle. Bien sur il lui faisait confiance mais encore une fois, il n’avait aucune envie de se lever, de sortir de son lit qui était devenu un peu comme une île déserte sur laquelle il se sentait seul et en harmonie avec ses horribles démons. Où voulait-elle qu’elle le suive au juste ? Dans la maison ? Dehors de la maison ? Il n’en avait aucune idée et son regard mimait bien cette interrogation qui veillait au fond de lui. « Quoi ? » demanda-t-il s’en comprendre où elle voulait en venir et en se redressant « Te suivre où ? » Il la regarda se lever du lit, et chercha à capter son regard. Scarlett faisait beaucoup de mystère, peut-être même un peu trop pour un esprit tourmenté comme celui de Nate qui ne parvenait même plus à réfléchir normalement. Toutes ses pensées étaient tournées vers le secret, ou plutôt l’ancien secret et vers Tessa. Il serait bien allé sur sa tombe, mais si on l’y avait vu, les gens auraient crié au scandale. Pourquoi le meurtrier irait sur la tombe de sa victime, si ce n’est pour se narguer d’elle ? Bien sur ça n’aurait pas été le cas, mais il avait préféré ne rien faire quand même. Peut-être qu’à la nuit tombée, lorsqu’il se réveillerait pour la millième fois de la nuit, il se déciderait enfin à y aller en prenant son courage à deux mains. Le jeune homme sortit complètement de son lit et s’adossa au mur près de la fenêtre, et loin de la porte. Était-il seulement prêt psychologiquement à sortir de cette chambre ? De son refuge ? Pas si sur. Il n’avait pas vraiment peur explicitement mais c’est probablement ce qui pouvait se lire dans son regard parmi l’interrogation et l’anxiété. Même s’il n’en avait pas envie, il savait que si Scarlett persistait à le lui demander, il finirait par plier pour elle et pour essayer de mettre sa lassitude de côté pour lui faire passer un bon commencement du début de Janvier de l’année 2014. La vérité c’est qu’il se rendait compte avec amertume qu’il ferait tout pour elle, quoi qu’elle lui demanderait et c’était douloureux de se sentir aussi faible face à quelqu’un, même si cette personne était une ‘amie’ de longue date. « Dis moi au moins si je dois m’habiller correctement ou pas » Cette question en disait bien plus qu'elle n'en avait l'air parce qu'en effet, il venait d'avouer d'une certaine manière quelque chose de très important : il allait la suivre. Ce qui était déjà un bien grand pas. Il était en t-shirt et en jean alors forcément si elle voulait sortir, ce n’était pas la tenue idéale. Oh et au pire, s’il tombait malade tant pis. Ca lui donnerait une raison valable pour passer ses journées au lit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 22:02


Scarlett regrettait de s’être énervée contre cette furie de DS. Elle n’avait absolument rien entre les mains pour le moment qui lui permettrait de démarrer dans un sens ou l’autre. Aucune piste. Aucun indice. Rien. La jeune femme avait l’impression de se retrouver dans cette fichue série américaine où une personne d’identité inconnue tyrannisait les habitants d’un quartier en lâchant des rumeurs les plus farfelues les unes que les autres – mais néanmoins vraies – sur un maudit site ou directement sur leurs téléphones. La fiction avait définitivement rattrapé la réalité. Les gens en dehors de Magnolia étaient loin de s’imaginer ce qui se passait dans ce quartier. Mieux valait peut-être qu’ils continuent de l’ignorer. Nate afficha bien évidemment un regard désapprobateur après ses mots, mais Scarlett n’avait pas l’intention de partir dans une croisade avec des œillères sur les yeux. Tant qu’elle ne trouvait aucun élément, elle ne pourrait de toute façon rien faire de plus. La jolie brune rebondit alors sur le sujet suivant en demandant au jeune homme d’imaginer ses premiers instants idéaux après les douze coups de minuit. En entendant les différentes mises en situation, une idée apparut dans la petite tête malicieuse de la jeune Spencer si bien qu’elle lui demanda de venir avec elle en sachant très bien qu’il ne pourrait pas lui refuser… l’avantage de connaître une personne aussi bien. La première réaction de Nate l’amusa. Elle se doutait bien qu’il ne voudrait pas sortir de sa chambre, et pourtant… Il aurait tellement tort de ne pas le faire. Mais Scarlett constata alors un détail important. Sa première réaction n’avait pas été de protester, mais de savoir elle comptait l’emmener. Une attitude qui encouragea la jeune femme à continuer dans ce sens. « Tu verras. » Dit-elle alors d’un air mystérieux en se levant, en espérant que la curiosité de Nate s’éveillerait du même coup et lui ferait oublier ses démons quelques instants. Il devait réfléchir à cent à l’heure et se poser tout un tas de questions. « Je sais que c’est la dernière chose que tu as envie de faire, mais je t’en prie. Fais-mois confiance. » Ajouta-t-elle pour le rassurer. Il savait pourtant bien qu’elle ne le piègerait pas… peu importe ce qui l’attendrait. Il se redressa à son tour et dégagea les couvertures pour  se rapprocher de la fenêtre. Scarlett voyait bien que la nervosité le gagnait et que Nate hésitait franchement à la suivre. Et puis soudain, comme s’il s’était enfin décidé, il se regarda de haut en bas et la questionna sur sa tenue approprié ou non. Elle ne put cacher un nouveau sourire, tellement contente qu’il accepte de la suivre sans trop de difficultés. Toutefois, il ne devait pas s’inquiéter. Scarlett ne comptait pas l’emmener dans une soirée remplie de gens où il risquait de se sentir mal à l’aise. Elle avait une bien meilleure idée. « On ne va pas en soirée, rassure-toi. Tu peux garder ce que tu as, mais à ta place, je m’habillerais plus chaudement. » Répondit-elle sans ajouter davantage pour ne pas trop en dire. La jeune femme savait que Nate n’était pas frileux, mais en l’occurrence, en plein milieu de ces mois hivernaux, mieux valait se couvrir trop que trop peu. La jolie brune attendit donc bien sagement qu’il s’exécute avant de pouvoir enfin quitter la maison Evans. Connaissant le jeune homme, malgré son attention bien plus préoccupée ailleurs, il ne manquerait pas de s’imaginer tous les scénarios possibles. Qui aurait cru ce matin que leur nouvelle année commencerait de la façon la plus incongrue qui soit ? Ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mer 18 Déc - 23:18

Non seulement mademoiselle Spencer venait de lui monter un plan d’après nouvel an, mais en plus elle ne voulait pas lui dire où ils allaient, au moins ? Elle jouait à la mystérieuse et on voyait bien en la regardant, qu’elle avait hâte qu’il voit ce qu’elle voulait lui montrer. Allez savoir pourquoi mais il ne sentait vraiment pas l’idée de sortir, mais vraiment, vraiment pas. Lui qui c’était tellement appliqué à ne croiser et voir personne durant plus de cinq jours et qui avait réussi à la perfection la mission qu’il s’était donnée. Il ne voulait croiser personne, ne parler à personne si ce n’était sa sœur, Heathcliff ou Scarlett. Elle le supplia alors de lui faire confiance. Il savait qu’il pouvait se reposer sur elle et qu’elle n’aurait rien prévu qui lui déplairait mais son anxiété prenait souvent le dessus ces derniers temps et l’empêchait de penser comme à son habitude. « D’accord. » C’était une réponse à un peu tout ce qu’elle venait de dire en fait, que ce soit par rapport à la confiance ou encore aux vêtements chauds. Nate se dirigea vers son bureau et alluma la petit lampe qui y trônait histoire d’avoir un peu de lumière tout de même et de ne pas choisir un pull au hasard à l’aveuglette. Ses yeux mirent quelques secondes à s’adapter à cette soudaine source de luminosité. Durant les derniers jours il n’avait pas eut l’occasion d’en voir beaucoup et c’était tant mieux. Après quelques secondes de réflexion, Nate se dit qu’il n’était pas nécessaire qu’il mette un pull plus un t-shirt parce qu’il serait vite mort de chaud sinon. Il attrapa son t-shirt par le dessus et le retira, en le posant sur la chaise de son bureau et attrapant le premier pull assez chaud qu’il avait vu. Il enfila ensuite des chaussures en se demandant toujours où elle comptait l’emmener et se tourna finalement vers elle : « C’est bon » Enfin, c’Est-ce qu’il pensait en tout cas. Elle ne lui avait donné aucune indication alors il ne pouvait pas trop se faire d’idée et savoir si oui ou non, c’était bien ainsi. Il passa une main dans ses cheveux pour les remuer un peu ne sachant pas trop si le résultat final était mieux ou pire que précédemment mais il s’en fichait. Après tout il ne croiserait personne. Du moins, il l’espérait sincèrement parce que rien que de se sentir observé comme il l’avait été à la fête de Noël de Jay le rendrait malade. Ils sortirent tous les deux de la chambre après avoir éteint la lumière et se retrouvèrent dans le couloir. Nate allait croiser ses parents en bas et même ça, il n’en avait pas vraiment envie. Une boule commença à se former dans le bas de son estomac, lui donnant mal au ventre et lui donnant une impression que sa gorge se nouait elle aussi. Il avait peur et ce n’était pas le genre de peur qu’on battait en réussissant de tenir un serpents immense sur ses épaules ou encore faire un saut en parachute alors qu’on avait le vertige, ça n’avait rien à voir. C’était plutôt le fait de sortir et de se ‘balader’ dans Magnolia qui lui donnait le vertige. Heureusement, il savait que Scarlett serait là pour le soutenir et essayer de lui changer les idées. Même peu convaincu que ça marche, il ne voulait pas baisser les bras sans avoir essayé et surtout ne pas la décevoir. Sa veste était en bas sur le porte manteau et puisqu’ils descendirent il en profita pour la prendre et l’enfiler se doutant -même si elle ne l’avait pas dit- que ce qu’ils allaient faire ne se trouvait pas dans la maison. Sa mère sortie de la cuisine avec son père , souriants alors que quelques minutes auparavant on les entendait encore se disputer. Une chance cette fois tout de même que ça avait été assez calme ou au moins mille fois plus que d’habitude. Oui parce que généralement, c’était une vraie tempête qui s’abattait sur la maison numéro trois lorsqu’ils commençaient à hausser le ton tous les deux en se cherchant des poux. « On sort, je prends des clefs » Lança-t-il en essayant de sourire bien que ça sonnait un peu faux. Cela sembla tout de même faire chaud aux cœurs de ses parents qui furent ravis de le voir sortir de sa chambre et de la maison aussi. Une fois dehors, Nate se tourna vers Scarlett, ne sachant toujours pas ce qu’elle avait en tête « Alors on fait quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Jeu 19 Déc - 1:06


Scarlett attendit que Nathanaël soit prêt avant de sortir de la chambre. Elle baissa discrètement le regard quand il se changea devant elle. Revoir une partie de son corps dénudé lui rappelait des souvenirs qu’il valait mieux éviter aujourd’hui… si bien que la jeune femme fut prise sur le fait quand Nate lui annonça qu’il avait terminé. Scarlett sortit de sa rêverie, l’obscurité cachait heureusement le léger rougissement qui venait de teinter ses joues. Elle ne pouvait pas ne serait-ce que songer à ce qui lui était soudainement revenu en mémoire. Même quand il était au plus mal, enfermé dans sa chambre depuis le début de la journée, les traits tirés… Il avait toujours autant de charme. Scarlett ouvrit la porte de la chambre et sortit ensuite pour descendre les escaliers. Les parents de Nathanaël seraient sans doute surpris, mais contents de le voir enfin pointer le bout de nez hors de sa tanière. La jeune femme attendit devant l’entrée qu’il enfile sa veste et signale son absence à Katlina et Nathan. En personne bien élevée et polie, Scarlett leur souhaita les meilleurs vœux pour la nouvelle année malgré le contexte quelque peu… délicat. Ce serait encore plus gênant de ne pas le leur souhaiter. Elle sortit ensuite de la demeure des Evans, suivie aussitôt par Nate qui referma derrière lui. Ils étaient à peine dehors que sa curiosité légendaire reprit le dessus et qu’il lui demanda ce qu’ils faisaient. Les deux jeunes gens avaient toujours bien aimé se surprendre. Le mois passé, le jour précis où cette histoire de secret avait éclaté, il lui avait aussi fait la surprise de l’emmener dans un endroit tenu sous silence jusqu’au dernier moment… Le restaurant où ils ne partageaient des moments qu’entre eux et personne d’autre. Ce serait à peu près pareil ce soir sur le fond, mais pas sur la forme. Le contexte serait totalement différent. Le lieu où ils devaient se rendre n’était pas si éloignés et ils auraient largement pu le faire à pied par beau temps, mais par ce froid hivernal au milieu de la nuit, Scarlett préférait un autre moyen de transport qui aurait aussi l’avantage pratique d’éviter de rencontrer des gens dans la rues. « On va prendre la voiture de ma mère. » Répondit-elle. La jeune femme glissa sa main dans celle de Nathanaël et traversa la rue avec lui pour se rendre au numéro quatorze. Les lumières dans la maison semblaient éteintes, les parents Spencer n’étaient pas des couches tard, de plus sa sœur et son frère étaient encore probablement de sortie en cette soirée festive. Scarlett avait heureusement pensé à garder les clefs du véhicule sur elle, accrochées à son trousseau habituel. Elle n’avait au départ pas eu l’intention de bouger de chez lui, mais les circonstances avaient fait que, de façon plutôt inattendue, c’était le cas. La jeune femme s’installa derrière le siège conducteur et attendit que Nathanaël la rejoigne du côté passager. « Ce n’est pas loin. » L’informa-t-elle pour ne pas trop le faire languir. Elle démarra ensuite le moteur et quitta l’allée devant chez elle. La jolie brune n’avait heureusement quasiment pas bu de la soirée, elle n’aurait jamais pris le volant sinon, surtout en compagnie d’une personne qui avait souffert de conséquences semblables. Elle conduisit prudemment jusqu’à leur destination avant d’arrêter la voiture. « Voilà c’est ici. » Indiqua-t-elle qu’ils étaient arrivés et qu’il pouvait descendre. Scarlett les avait amené jusqu’au parc. Elle ne lui avait pas demandé de fermer les yeux, car de toute façon, il ne pourrait jamais deviner. Elle attendit qu’il sorte et détourne son regard perplexe en direction de l’entrée et profita de cet instant pour sortir deux objets de la boîte à gants qu’elle cacha dans sa veste. La jeune femme descendit ensuite de la voiture et le rejoignit. « Tu viens ? » Continua-t-elle sans s’arrêter et sans rien lui dire. Au bout de quelques minutes, il ne pouvait que deviner l’endroit où elle l’emmenait. Leur endroit. Celui entre les deux saules pleureurs cachés dans un des coins reculés du parc. Pourquoi l’avait-elle donc attiré ici ? C’était simple. Pour qu’il vive les premiers instants de cette année comme il l’avait souhaité… Scarlett n’était peut-être pas en mesure d’arranger ses problèmes, mais lui offrir ce moment était par contre dans ses cordes. Quand ils arrivèrent sur place, elle déposa les deux objets sur le banc entre les deux arbres, un ipad et un mini ampli* pour le côté bon son, et il n’y avait qu’elle pour le reste. « Je te laisse choisir la musique, celle dont tu me parlais et sur laquelle tu voudrais vivre ces premiers moments de la nouvelle année. »  Souffla-t-elle alors en souvenir de ce qu’il lui avait dit un peu plus tôt dans sa chambre et en esquissant un pas de danse sordide et maladroit pour appuyer ses propos et tenter de le faire sourire. La nuit était d’un noir d’encre, mais Scarlett parvenait encore à distinguer son visage, elle saurait aussitôt ce que Nate en penserait. Ils étaient complètement seuls comme il avait espéré ne pas devoir affronter le regard de personnes qu’ils pourraient éventuellement croisés. La jolie brune savait qu’elle risquait de se mettre dans de beaux draps si cette soirée s’apprenait, elle n’avait rien fait de mal jusqu’à présent, mais c’était quand même jouer avec le feu dans son entourage… en particulier son petit ami. Qu’importe… Il était hors de question pour la jeune femme d’abandonner Nate et de le laisser dépérir dans sa chambre.

*HJ : je n’y connais absolument rien là-dedans, alors j’espère que ça marche bien comme ça (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Jeu 19 Déc - 20:26


Enfin sortis de la maison des Evans, Nate fut soudainement surpris par le changement de température radical.  N‘étant pas sorti depuis plusieurs heures de chez lui maintenant, il n‘avait pas remarqué que les températures avaient tellement baissées et puis, il fallait dire aussi que dans sa chambre le thermostat était toujours réglé sur  vingt degrés.  Il ferma un peu plus sa veste et se tourna vers Scarlett qui lui expliqua qu‘ils allaient prendre la voiture pour y aller. Était-ce donc si loin qu‘ils ne pouvaient s‘y rendre à pieds ? M‘enfin, il se disait que ce serait mieux et que de cette façon au moins, ils seraient surs de ne croiser personne sur le chemin. Il fit un signe de la tête pour dire  ‘d‘accord‘ et commença à marcher, regardant à droite et à gauche ainsi de suite pour voir s‘il y avait quelqu‘un dans les rues. Cela dura d‘ailleurs l‘espace de quelques secondes jusqu‘à ce que Scarlett prenne sa main. Il la serra un petit peu, se sentant plus serein et se rendit à la maison des Spencer dans le silence et le calme, s‘installant du côté passager lorsqu‘elle avait ouverte la dite voiture. Il ne savait pas du tout où elle pouvait bien l‘emmener mais il se disait que pour une fois, il pouvait bien se retenir de poser milles questions juste pour lui laisser le plaisir d‘avoir réussi à le surprendre. Le chemin ne dura effectivement pas longtemps, comme elle le lui avait dit et c‘est en sortant de la voiture que Nate reconnu un peu l‘endroit où ils étaient. Le parc. Leur parc. Enfin, ce n‘ était pas vraiment le  ‘leur‘ à proprement parler mais disons qu‘ils se l‘étaient accaparés l‘intégrant complètement à leur histoire et en faisant l‘un de leur refuse, tout autant que le restaurant où Nate l‘avait emmené avant que son secret ne soit dévoilé par DS. Sans hésitation, Nate lui emboitait le pas pour la suivre, même s’il commençait à comprendre où exactement elle voulait en venir. Cela semblait logique d’une certaine façon parce que dans ce parc, il y avait un endroit qui leur parlait plus que les autres et c’était celui entre les deux arbres, toujours là, avec son banc au milieu. Le nombre de fois où les deux jeunes gens s’étaient retrouvés ici, à s’échapper du quotidien, de leur vie, se créant petit à petit une bulle protectrice dans laquelle ils se sentaient bien. Lorsqu‘il se tourna vers Scarlett, un ipod et un ampli étaient posés sur le banc attendant que Nate en fasse usage pour choisir la musique qu‘il voulait. Elle l‘avait donc emmené ici pour qu‘il puisse réaliser d‘une certaine façon, ce qu‘il pensait être le meilleur commencement possible pour une nouvelle année et qui le toucha réellement, au point même de le faire sourire pour la première depuis.. Un bout de temps. « Tu m‘épates Spencer ! » Dit-il sincère alors qu’il s’approchait du banc pour chercher la musique parfaite afin d’accompagner ce moment. Il ne l’avait certes pas remerciée mais il le ferait en temps voulu. Même dans les pires situations, les pires périodes, elle parvenait à lui rendre le sourire et à l’aider à aller mieux, à le surprendre et cela malgré les années qui étaient passées entre eux et tout ce qu’ils avaient vécu. Il fit défiler la liste et brancha le Ipod à l’ampli , trouvant la chanson qui pouvait coller au moment magique qu’ils allaient vivre. Une fois mise en route, il se tourna vers Scarlett alors que les premières notes de piano se firent entendre. Qu’elle était cette chanson ? Always On My Mind de Michael Buble. Il avait déjà entendu cette chanson plusieurs fois et c’était assez identifié aux paroles qui parlaient d’un homme qui s’en voulait de ne pas avoir montré assez son amour à celle qu’il aimait, s’excusait de ne pas avoir été assez présent et lui disait qu’elle hantait toujours ses pensées. Il ne voulait pas non plus que cette chanson la mette mal à l’aise, lui c’était surtout le tempo qui lui plaisait bien ainsi que la mélodie au piano. C’était plutôt le genre de chanson à se danser en slow ce qui le mettait d’autant plus dans l’embarras intérieurement. Nate parcouru les quelques mètres qui les séparait et prit doucement sa main, s’approchant d’elle et entourant sa taille de son bras. Les pas vinrent presque automatiquement ensuite, dansant doucement et regardant de temps en temps le seul pour vérifier qu’il ne faisait pas de faux pas. Il n’était pas bon danseur et ne s’en cachait pas, mais là c’était différent? C’était Scarlett, c’était leur endroit et en plus c’était la nouvelle année. La musique continuait de résonner dans ses oreilles alors que son regard se posa sur Scarlett. Il lui était reconnaissant en fin de compte de l’avoir sorti de sa chambre pour vivre ça. Encore une fois, ils étaient en train de vivre un souvenir que Nate n’oubliera jamais.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Jeu 19 Déc - 21:23


La nuit était douce et calme dans le parc loin du tumulte qui se reflétait dans l’image du quartier. Scarlett n’avait évidemment pas choisi cet endroit par hasard. Non seulement personne ne risquait de venir les déranger en ce lieu, mais c’était aussi celui où ils s’étaient toujours réfugiés quand ils voulaient s’échapper du monde extérieur. Une fois que les deux jeunes gens arrivèrent sur place, la jolie brune déposa les accessoires sur le banc pour laisser à Nate le soin de décider la musique sur laquelle il voudrait danser. Scarlett n’était peut-être pas en mesure de refaire son passé ou de lui effacer les blessures amoncelées sur son cœur, mais elle pouvait au moins lui offrir le Nouvel An qu’il s’était interdit d’avoir chez lui sous prétexte qu’il n’avait pas le « droit » de le vivre. Elle n’était pas du tout en accord avec cette façon de penser, mais elle se garda bien de le lui dire. La jeune femme se concentra plutôt sur ce sourire qui lui réchauffa le cœur. Nathanaël était visiblement agréablement surpris et ravi de pouvoir partager ce moment avec elle ; il ne manqua d’ailleurs pas de le lui faire remarquer. Elle afficha à son tour un sourire timide et attendit qu’il choisisse le morceau. Il opta pour une chanson qu’elle n’écoutait peut-être pas tous les jours, mais qu’elle connaissait tout de même, une douce balade de Michael Bublé. Scarlett n’avait cependant jamais prêté plus attention aux paroles avant ce soir. Un titre évocateur pour Nate ? La jeune femme préféra ne pas se poser la question et saisit la main que le jeune homme lui tendit pour l’inviter à danser sur la mélodie à la fois calme et entraînante. Il passa un bras autour de sa taille pour la rapprocher et prendre le bon positionnement. La jolie brune passa ses mains autour de la nuque de Nate si bien que leurs visages se retrouvèrent extrêmement proches. Scarlett soutint un instant son regard avant de baisser les yeux. C’eut été insoutenable de continuer à cette distance aussi proche. Aussi maladroite pouvait-elle être en temps normal dans les situations quotidiennes, la jeune femme était en revanche plutôt bonne danseuse et s’adaptait facilement à son partenaire. Elle le laissa donc guider leurs pas à sa guise tout au long de la mélodie. Ce souvenir, comme tous les autres avant lui, resterait graver dans sa mémoire. Scarlett tenta de se concentrer sur l’instant tout en ne laissant pas l’occasion à de vieux sentiments enfouis de remonter à la surface. Elle s’était promis de les éteindre et devait continuer sur la même lancée, malgré sa volonté de vouloir lui rendre le sourire… Un sourire que la jeune femme avait enfin obtenu quand il s’était rendu compte de la ‘surprise’ qu’elle lui avait réservée, une surprise totalement imprévue puisqu’elle était née au moment où il lui en avait fait part sous les couvertures. Ce n’était qu’une preuve supplémentaire à quel point tout avait toujours été si facile et si naturel entre eux. La jolie brune se rapprocha un peu plus de Nate qui semblait hésitant. Il ne devait pas avoir peur de faire de faux pas devant elle ni de les orienter. Il n’y avait qu’eux dans cet endroit, personne pour le juger. Depuis le temps, il savait bien qu’elle n’était pas de ceux-là. Scarlett prit une longue inspiration et osa cette fois relever son regard dans le sien quand elle comprit le vrai sens dans des paroles de la chanson, à la limite d’un aveu criant. Rien n’avait-il vraiment changé en un an de son côté ? Absolument rien visiblement. C’était plus difficile à dire pour elle puisqu’elle s’efforçait de ne jamais penser à ce côté-là de ses sentiments sous peine de replonger dans une mauvaise spirale. Au fur et à mesure que la musique avançait, ils se déplaçaient avec plus d’aisance et moins de réserve, mais toujours en silence de peur de briser la beauté de l’instant. Alors que les dernières notes de la mélodie moururent dans la nuit, Scarlett se mit sur la pointe des pieds et déposa un baiser sur la joue du jeune homme. « Merci pour ce beau moment, monsieur Evans. » Souffla-t-elle alors simplement. Aucun faux pas. Aucune maladresse. Ce qui était à la fois magique et miraculeux. La jeune femme avait aussi repris les petits noms faussement sérieux qu’ils se donnaient dans ce genre d’instants privilégiés qu’ils partageaient parfois entre eux. Elle se détacha ensuite de lui et s’écarta tandis que son sourire, plus rassuré cette fois, resta collé à son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Jeu 19 Déc - 23:53

La nuit était déjà tombée depuis longtemps et pourtant, Nathanaël et Scarlett étaient là, dans le parc en train de danser avec pour seuls éclairages la lune et un lampadaire installé pas très loin d’ici qui permettait de distinguer un peu mieux ce qui les entourait. Il ne faisait pas trop attention aux paroles de la musique, se concentrant seulement sur le rythme et le fait d’éviter à tout prix d’écraser les pieds de sa coéquipière dans la mesure du possible. Tout devint plus facile et fluide au bout d’un certain temps et tellement bien contrôlé que Nate en profita pour fermer les yeux quelques instants oubliant ses problèmes, son besoin de solitude, le malheur qui avait coloré son cœur de noir ces derniers jours et dansa jusqu’à la fin de la chanson, la dernière note et la dernière parole. Il relâcha alors son étreinte pour s‘éloigner d‘un pas, souriant à nouveau timidement lorsque Scarlett embrassa sa joue après s’être hissée sur ses deux pieds. Elle le remercia pour ce moment ce qui l’amusa d’un certain côté. C’était plutôt à lui de la remercier, pas l’inverse. « Merci à toi » rectifia-t-il en éteignant la musique afin qu’une autre piste ne se lance pas toute seule à la fin de celle-ci. Il ne ressentait rien de particulier si ce n’était le bien de sentir un poids s’alléger quelque peu de ses épaules et de son cœur meurtri. Le bien aussi d’être à l’air frais , de sortir et surtout , de n’avoir vu ni croisé personne. A cette heure-ci en même temps ça aurait été une surprise de voir quelqu’un dans la rue. Souvent, c’était jusqu’à minuit que les gens étaient dehors afin de crier leur joie devant la nouvelle année et de souhaiter à leurs voisins tout le bonheur du monde. « Alors.. Et maintenant qu‘est-ce qu‘on fait ? » demanda-t-il comme si cette soirée était prévue depuis un siècle et qu’elle avait eut le temps de prévoir autre chose. Il savait bien que non. Déjà cette petite escapade, s’était décidée sur un coup de tête après ce que Nate lui avait dit par rapport à son envie de commencer la nouvelle année de la sorte. Une idée traversa l’esprit de Nate. Il venait de lui demander ce qu’ils faisaient maintenant alors qu’il n’était même pas sur qu’elle comptait rester encore. Il ne voulait la forcer à rien surtout et si elle avait envie de retrouver quelqu’un d’autre, il n’allait pas l’en priver. Il se disait juste que maintenant qu’il était dehors, ce serait bête de rentrer tout de suite, surtout si c’était pour refaire la même chose que ce qu’il a fait toute la journée d’aujourd’hui et celle d’hier. Il avait bien une idée derrière la tête qui pourrait coller, mais pas sur que ça marche et surtout, son ‘idée’ n’était pas dans le parc alors dans quel cas, il faudrait qu’ils bougent pour pouvoir le faire , si toutefois Scarlett était toujours d‘accord pour rester avec lui. « J’ai envie de faire du patin à glace. Pas toi ? » Demanda-t-il retrouvant une petite partie de sa bonne humeur et de son esprit très enfantin. Cela faisait des années qu’il n’en avait pas fait et il allait probablement se casser la figure s’ils en faisaient mais bon, ce n’était pas si grave. Si ce jour avait été comme un autre, le jeune homme se serait douté que toutes les patinoires en salle ou même dehors soient fermées mais on était le premier Janvier 2014 alors il se disait qu’exceptionnellement la plupart avaient dû décider de fermer plus tard histoire de se faire un peu d’argent supplémentaire. Aussi, vue l’heure, ils avaient encore toutes leurs chances d’en trouver une ouverte. Il ne savait même pas d’où lui était venue , d’un coup, l’idée saugrenue de faire du patin à glace. Il riait déjà intérieurement en s’imaginant tomber tous les quatre mètres si Scarlett acceptait de l’y accompagner. Autrefois, ils en faisait assez souvent, une fois par mois au moins et il adorait ça que ce soit en avant ou en arrière, il testait même quelques acrobaties même si le résultat n’était pas fameux et que ses fesses se retrouvaient souvent collées à la glace. De là à dire qu’il se prenait pour un pro il y avait une marge mais tout de même, aujourd’hui il ne pourrait pas prétendre patiner toujours aussi bien. Il espérait seulement que c’était comme le vélo : une fois qu’on savait, on oubliait jamais comment en faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Ven 20 Déc - 1:00


Après leur petite danse, Scarlett s’éloigna d’un pas du jeune homme pour que chacun puisse retrouver son espace personnel. Elle devait garder un semblant de distance pour rester raisonnable, la jeune femme avait peur de trahir quoique ce soit si elle s’autorisait à se rapprocher trop de Nathanaël, car forcément pour faire tomber les barrières de son désarroi, elle avait dû pousser dans ses propres retranchements, réveiller certaines choses reléguées au passé. Mais son sourire n’avait pas de prix… Il la remercia à son tour avant d’éteindre la musique. La jeune femme n’aurait été contre rester quelques instants de plus en cet endroit si le froid n’était pas aussi vif. Comme s’il lisait encore dans ses pensées, même après avoir passé si peu de temps ensemble ces derniers mois, Nate lui demanda ce qu’ils feraient maintenant. « Aucune idée. » Répondit-elle dans un premier temps. À vrai dire, Scarlett n’avait pas réfléchi plus loin qu’à ce moment particulier. Tout était venu dans sa tête de façon totalement imprévue. C’était spontané, naturel. Si elle se mettait à y penser de force, rien ne viendrait, surtout que leurs choix étaient limités puisqu’il ne voulait croiser personne. Enfin à cette heure-ci… Les gens étaient soit trop saouls pour comprendre quelque chose à leur vie, soit les plus raisonnables étaient déjà rentrés chez eux. Heureusement, une idée sembla traverser l’esprit du jeune homme qui lui proposa de faire du patin à glaces. Scarlett s’étonna que certaines puissent être encore ouvertes si tard, mais elle avait déjà oublié que c’était le jour du Nouvel An. Nathanaël et elle avaient l’habitude d’en faire assez souvent auparavant, une autre vieille habitude qui leur reviendrait cette nuit. « Oh oui ! On va reprendre la voiture pour en trouver une en dehors de Magnolia. » Exprima-t-elle son enthousiasme à cette perspective, tout en songeant qu’ils se rendraient à une patinoire en dehors du quartier pour ne pas risquer de mauvaises rencontres. Ils se taperaient sûrement encore une bonne série de fous rires entre leurs acrobaties et leurs gamelles. Les deux jeunes gens quittèrent donc leur endroit particulier dans le parc et rejoignirent rapidement le véhicule de la jeune Spencer. Elle s’installa derrière le volant et démarra. Si ses souvenirs ne lui faisaient pas défaut, il y en avait une juste à la sortie de la ville. Avec un peu de chance, elle serait encore ouverte. Scarlett conduisit donc en direction de la patinoire à laquelle elle pensait. Magnolia n’étant pas très grand, ils y arrivèrent en quelques minutes. La jolie brune gara le véhicule sur le parking et prit une paire de gants que sa mère gardait toujours dans la boîte… à gants en faisant attention de ne pas cogner les jambes de Nate avant de descendre de la voiture. Elle n’avait pas envie que ses doigts se raidissent sous le coup du froid. Les lumières de la patinoire étaient toujours allumées, quelques éclats de voix leurs parvenaient encore, même si celle-ci avait déjà commencé à se dégager. Scarlett se dirigea vers l’accueil pour donner sa pointure et ranger ses chaussures dans un casier. Elle s’installa ensuite sur le banc pour enfiler les fameux patins. « Et ne t’avises même pas de me soulever ! » Prévint-elle Nathanaël assis à côté d’elle. Il prenait toujours un malin plaisir à le faire chaque fois qu’ils patinaient, sachant pertinemment qu’elle détestait perdre pied et ne plus avoir le contrôle. Une fois qu’elle eut terminé de mettre les patins et les gants, elle attendit Nate avant d’entrer sur le bord de la patinoire et de se tenir au bord. Un rapide regard autour d’eux lui indiqua qu’il ne semblait y avoir personne de leur connaissance. Un bon point de plus. « Courageux, mais pas téméraire, n’est-ce-pas Evans ?! » Lui dit-elle alors qu’elle lâchait le bord au même moment pour se lancer et se familiariser à la piste. Scarlett n’était ni la plus douée, ni la plus mauvaise dans cette activité. Elle avait assez l’habitude d’en faire vu le nombre de fois où ils en avaient fait. Il semblait plus hésitant au début. La jolie brune fit donc plusieurs cercles avant de retourner près de lui. Elle avait trouvé un autre moyen pour l’encourager. « Cap de me rejoindre ? » Souffla-t-elle à voix basse en passant près de lui. Un signal qui fut comme synonyme de déclic chez lui… Scarlett accéléra quelque peu et tendit la main pour qu’il la saisisse comme un objectif à atteindre une fois qu’il l’aurait rejointe. Ils pourraient dès lors patiner ensemble et recommencer leurs bêtises enfantines. Comme toujours quand ils se retrouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Sam 21 Déc - 12:16

Lorsque Scarlett proposa de trouver une patinoire ouverte en dehors de Magnolia, il acquiesça rassuré de ne pas avoir eut besoin de le demander pour cela. Encore une fois, elle avait réussi à lire dans ses pensées sans difficultés . Avant de partir Nate prit les deux objets posés sur le banc et rejoint Scarlett dans la voiture, arrivant quelques minutes après seulement à la dite patinoire. Tout comme elle, une fois arrivé à l’accueil il demanda sa pointure et donna en échange ses chaussures avant de se diriger vers un banc pour les enfiler. Il se souvenait parfaitement de comment les lacer malgré tous les mois qui étaient passés depuis sa dernière expérience de patinage et la complexité de ces chaussures sur glace. « Et ne t’avises même pas de me soulever ! » Un sourire sournois se posa sur son visage alors qu’il répondait en se levant puisqu’il avait ses patins aux pieds tout comme Scarlett qui était déjà prête elle aussi : « J’y avais pas pensé mais maintenant que tu m’en donnes l’idée… » répondit-il lui faisant croire que c’était sa faute si cela arrivait une fois qu’ils seraient sur la glace. Ils entrèrent ensuite sur la glace, se tenant tout d’abord au rebord histoire de se familiariser avec la glace. Nate avançait doucement mais surement et ça n’échappa pas à Scarlett qui , en s’éloignant du bord, se ficha un peu de lui. Il se disait que c’était de bonne guerre et qu’il en ferait de même gentiment au moment adéquate. Alors que lui tentait de ne pas s’étaler par terre en se tenant toujours au bord, celle-ci semblait bien plus à l’aise et lui lança un cap en revenant vers lui et l’effleurant presque. Cap de la rejoindre ? Bien sur qu’il l’était. Elle continua de patiner autour de la piste en tendant la main pour qu’il l’attrape. Après quelques secondes d’hésitation il commença à patiner, restant près du bord et lorsqu’il le sentit bien, qu’il se sentit bien, il s’en éloigna et prit un peu de vitesse afin de rattraper Scarlett tout en regardant un coup ses pieds, un coup devant histoire de ne pas tomber et de ne foncer dans personne. Les secondes passaient et il se sentait beaucoup plus à l’aise, retrouvant petit à petit ses capacités d’autrefois. Une fois à sa hauteur, il prit sa main et noua ses doigts aux siens. Tout semblait beaucoup plus facile maintenant qu’il patinait avec elle, il avait beaucoup plus confiance et puis il fallait avouer que c’était bien plus drôle comme ça. Les gens autour n’existaient pas, ils n’étaient même pas présents parce que tout ce qui comptait dans sa tête c’était la glace, Scarlett et lui. Tout en patinant, il réfléchissait au cap qu’il pourrait lui lancer lui aussi. La piste était grande mais peut-être encore un peu trop pleine pour se lancer un vrai défi intéressant. Il devait y avoir encore cinq ou six groupes de personnes . Il tourna la tête un instant pour regarder Scarlett et comme à chaque fois, cela le déconcentra complètement sur ce qu’il faisait, le faisant manquer de se planter la figure par terre. Il réussit à retrouver l’équilibre juste à temps et s’accrocha au bord avant de rire « J’étais pas loin de réaliser ma première gamelle de la soirée là ! » qui aurait probablement été suivie de beaucoup d’autres en réalité. «  Tu me guides ? » demanda-t-il en prenant ses deux mains après avoir lâché le rebord et se mettant dos à la piste. Ils avaient déjà fait ça dans le passé, c’était une sorte d’exercice de confiance. En gros, un patinait en arrière et ne voyait rien de ce qui se passait derrière lui et il devait complètement se faire guider par l’autre personne, suivre ses directives pour ne pas se prendre quelqu’un ou quelque chose et tomber fesses sur la glace. S’il y avait bien une personne en qui Nate avait une entière confiance, c’était elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Mar 24 Déc - 11:46


Scarlett afficha une petite moue quand Nathanaël la rendit responsable de lui donner l’idée de la soulever. La jeune femme n’aimait pas perdre pied en temps normal, encore moins sur la glace, même s’il était un meilleur patineur que la plupart des amateurs de cette activité. Pour se venger, elle délaissa rapidement le bord pour se familiariser à la glace et se lancer à plus grande vitesse. Devant les premières réticences de son ‘ami’, Scarlett le charria quelque peu avant de l’encourager à se lancer. Elle comprenait que Nathanaël puisse hésiter, puisqu’il n’en avait plus fait depuis longtemps, mais il n’avait rien à envier à qui que ce soit en patinage. Elle se souvenait qu’il glissait sur la glace avec beaucoup de fluidité et une facilité surprenante, bien mieux qu’elle encore.  Il suffisait juste de le ‘décoincer’ de son appréhension. Scarlett lui imposa donc un ‘cap de la rejoindre’ et accéléra un peu plus tout en évitant les quelques groupes présents sur la glace. Elle tendit la main pour que Nate l’attrape comme ‘point d’ancrage’ une fois qu’il parviendrait à la rattraper. Contrairement à lui, la jeune femme n’avait rien oublié des réflexes de ses jambes et avait tout de suite retrouvé son aisance sur la glace. Elle prenait possession de la piste et sentit rapidement sous les pieds les endroits plus traites que d’autres en matière de glissade et à éviter. Encouragé par le ‘défi’ sans doute, Nathanaël réussit enfin à la rejoindre et à prendre sa main, l’air plus assuré, il retrouvait ses sensations d’antan sur les patins. Scarlett ralentit un peu et glissa sur quelques mètres à ses côtés. Elle ne pensait à rien d’autre qu’à garder leur équilibre et ne pas tomber. Mais soudain, alors que Nate la regardait tout sourire, il manqua de s’étaler par terre et s’accrocha au bord pour se rattraper. La jolie brune faillit être entraînée dans sa chute, mais elle se rééquilibra aussitôt en décrivant un demi-cercle en patins pour ralentir sa vitesse. « Je me demande lequel de nous deux tombera en premier. » Répondit-elle en riant à sa remarque sur sa première gamelle manquée, comme s’il s’agissait d’un pari tacite entre eux. Ça finirait bien par arriver qu’un des deux se cartonne avant l’autre. Alors qu’elle se retrouva à nouveau près de lui, Nate quitta le bord et se positionna en arrière en lui prenant les deux mains et en lui demandant de le guider. Ils avaient déjà fait ça bien longtemps auparavant, mais Scarlett n’était plus sûre d’assurer dans ce rôle. « Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. » Rétorqua-t-elle dans un premier temps, avant de bien devoir se raviser, puisqu’il ne semblait pas enclin à changer d’avis. Patiner était déjà un exercice difficile, le faire à l’aveugle relevait d’une adresse incroyable, tant pour le guide que pour celui qui glissait en arrière sur base de la seule confiance qu’il ou elle vouait à son partenaire. « Bon très bien, mais il ne faudra pas me dire que je n’ai pas prévenu si on s’étale. » Se résigna-t-elle. Scarlett serra un peu plus les mains de Nathanaël et lui lança quelques premières directives tout en réglant la vitesse à un rythme soutenu mais pas trop rapide. Le plus difficile n’était pas de lui donner des directions, mais de s’engager dans les virages et d’éviter les gens. Tout se passa bien pendant deux-trois minutes, jusqu’à ce que Scarlett laisse ses yeux se perdre dans le regard profond du jeune homme et se déconcentra un instant de trop – à chacun son tour d’être déconcentré par l’autre. Au dernier moment, elle constata qu’ils allaient foncer dans un couple un peu trop lent à dégager la piste. « À gauche, à gauche ! » Intima-t-elle à la dernière seconde. Pas le temps. Elle attrapa les mains de Nate et freina sur ses patins, mais son corps était trop « léger » pour compenser leurs deux poids. Scarlett réussit à les arrêter avant qu’ils ne percutent les autres patineurs, mais sous le coup d’une force d’action-réaction, ses patins continuèrent de glisser, s’entremêlant quasiment à ceux du jeune homme. Elle fonça droit sur lui comme s’il était un mur. Son premier réflexe fut de passer ses bras autour de sa nuque pour se rattraper et de s’appuyer sur ses épaules pour ne pas tomber, elle manqua au passage de les faire gameller tous les deux, mais Nate était mieux campé sur ses jambes que la jolie brune. Scarlett se tint à lui jusqu’à retrouver l’équilibre et appui sur ses patins. Elle releva la tête, si proche de son visage. Elle pouvait même sentir sa respiration chaude contre la sienne, leurs regards s’inondaient l’un dans l’autre. Pourquoi était-ce encore si difficile ? Pourquoi son cœur tambourinait-il dans sa poitrine en cet instant ? Elle avait l’impression qu’il pouvait l’entendre résonner. La force de l’impact sans doute… Scarlett reprit quelques instants ses esprits avant de se détacher de lui. « Désolée, j’espère que je ne t’ai pas fait mal. » Souffla-t-elle à voix basse. L’arrêt avait été brutal, et le choc rude, mais l’essentiel était qu’ils n’étaient pas (encore) tombés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Ven 27 Déc - 0:58

Manquant de se retrouver au sol, Nate parvint à rejoindre le bord pour reprendre son équilibre alors que Scarlett , elle, s’arrêta quelques mètres plus loin. Bon, au moins aucun d’eux n’était tombé c’est déjà ça. Ca n’allait pas durer , ça il était en était sur. Alors certes Nathanaël était assez bon aux patins dans le passé, mais cela ne voulait pas dire que tôt ou tard, par une maladresse ou par inadvertance il allait tomber. Et peut-être même entrainer la jolie Spencer dans sa chute. C’Est-ce qui avait bien failli arriver d’ailleurs. « Moi, très probablement » répondit-il en souriant une nouvelle fois après ce qu’elle venait de dire. Elle n’était pas experte en patinage mais elle avait l’air bien plus à l’aise de plus, elle avançait avec largement plus de finesse et de grâce que lui. Et alors que Nate s’élançait à nouveau sur la piste, Scarlett émit l’hypothèse que ce n’était peut-être pas une bonne idée qu’elle le guide mais qu’elle le ferait juste que, s’ils tombaient ce ne serait pas de sa faute. Bon d’accord, d’habitude c’est plutôt le robuste du duo qui guide parce que si l’autre ne suit pas ou fonce dans quelque chose/quelqu’un , et bien le deuxième doit assurer pour les freiner à temps. En l’occurrence, Scarlett était bien moins apte à les arrêter. Bon au pire ils risquaient un petit bobo en tombant.. Pour soigner tout ça ils n’auraient qu’à jouer aux docteurs (sans arrières pensées (a)) . « Si on tombe j’en prend toute la responsabilité » Ils commencèrent à patiner l’un en face de l’autre et tout semblait se passer très bien du moins, jusqu’à ce qu’ils ne se regardent et l’un et l’autre et que pendant le temps d’un instant, Nate se perdit complètement dans ses pensées et ses gestes, ne parvenant même plus à bouger ses jambes. Il l’entendait lui dire d’aller à gauche, plusieurs fois d’ailleurs mais complètement ailleurs il n’avait pas réagi. Quelques secondes passèrent lorsqu’il se rendit bien compte tandis que Scarlett essayait de les freiner mais qu’elle n’y parvenait pas. Il s’arrêta après que leurs patins se soient foncés dedans et s’arrêta complètement se penchant un peu en avant pour retrouver tout son équilibre. Scarlett glissa jusqu’à lui quelques secondes après alors qu’il la ‘prenait dans ses bras’ pour la tenir et empêcher qu’elle tombe. Là, ils n’étaient pas passés loin de la catastrophe. Rouvrant les yeux pour vérifier qu’elle allait bien, il se sentit étrangement proche d’elle. Peut-être même un peu trop. Il sentait leurs souffles se mêler, son cœur commencer légèrement à s’emballer comme si on était retourné un an en arrière. Confus, il la relâcha lorsque ce moment qu’ils ne pouvaient se permettre de prolonger se termina. « Non tout va bien. Et toi, ça va ? » Demanda-t-il en passant sa main sur sa nuque. Pourquoi tout était toujours aussi difficile comme si cette année ne s’était pas écoulée et qu’ils en étaient encore à cette ambigüité indéfinissable ? Il n’avait aucune envie de sentir ça, pas ce soir et encore moins en sa présence comme si ce n’était pas assez gênant comme ça. Rien que le fait qu’il se sentait de mieux en mieux depuis qu’elle avait débarquée dans sa chambre le rendait littéralement malade. Il n’avait pas le droit de s’amuser ou de se sentir bien, pas après ce qu’il avait fait. « Je crois qu’il vaut mieux qu’on patine normalement si on veut pas se retrouver à manger la glace » lâcha-t-il enfin en sortant de ses pensées. La piste se vidait petit à petit et c’était compréhensible : il commençait à se faire tard maintenant. Il recommença à patiner après quelques instants, accompagné de Scarlett à ses côtés. Il tentait tant bien que mal de se concentrer sur la piste et les patins tandis que son assurance lui revenait mais c’était chose difficile alors que Spencer patinait juste à côté de lui. Elle l’avait sorti de sa chambre et de sa maison alors il ne pouvait tout bonnement pas faire comme si elle n’existait pas et puis, soyons réaliste, ce serait impossible parce que la seule chose ici qui l’intéressait réellement c’était elle. Il regardait les gens sur la piste et ceux autour, guettant avec angoisse pour vérifier qu’il n’y avait personne qu’il connaissait. Il se sentait comme un étranger ou un échappé de prison dans sa propre ville. A juste titre lui rappela douloureusement sa conscience tandis que sa bonne humeur commençait déjà à redescendre en flèche. « Tu as prévenu quelqu’un que tu allais me voir ? » Demanda-t-il curieux. Il espérait que non parce que c’était loin d’être une bonne idée, et encore plus d’être vue avec lui. Il ne pouvait pas non plus l’en empêcher et s’éloigner d’elle à nouveau. Il l’avait déjà perdue une fois et, sachant le mal que cela lui avait fait, il ferait tout pour que ça n’arrive plus jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Ven 27 Déc - 13:46


Nathanaël semblait persuadé qu’il tomberait le premier, mais Scarlett pensait plutôt qu’ils se cartonneraient ensemble étant donné qu’ils passaient leur temps à se tenir l’un l’autre. Et voilà qu’une brillante idée – ou pas – venait de traverser l’esprit du jeune homme. Il se plaça à l’aveugle et lui demanda de le guider sur la glace. À ses risques et périls… Gamelle assurée ! Au début, la jeune Spencer s’en sortit sans trop de mal pour le diriger. Mais ce qui ne devait pas arriver, arriva, uniquement parce qu’elle s’était laissé déconcentrer par l’éclat de ses prunelles. Ils allaient foncer droit dans d’autres patineurs. Scarlett lui intima de dévier au dernier moment, mais c’était trop tard. Elle essaya tant bien que mal de les freiner et se retrouva « projetée » en déséquilibre contre lui. Nate la rattrapa pour lui éviter la chute et l’aider à retrouver ses appuis. La jeune femme se détacha de lui aussitôt qu’elle se sentit à nouveau à l’aise sur les patins. L’expression de son visage était suffisamment neutre pour ne pas la trahir, mais elle se concentrait à calmer le rythme saccadé de son cœur qui s’était emballé sous le choc… ou bien pour une raison à laquelle Scarlett préférait ne pas penser. Elle le savait pourtant… que de continuer à le voir n’était pas la solution la plus facile pour oublier et garder certaines choses qu’elle avait enfouies éteintes. Mais la jolie brune ne pouvait tout simplement pas ignorer ce qui se passait dans la vie de Nate en ce moment et jouer les abonnées absentes en sachant très bien qu’il vivait la période la plus difficile depuis longtemps. Et même si lui aurait préféré l’éloigner, elle ne supporterait pas de le voir se laisser aller à nouveau comme il l’avait fait juste après l’accident de Tessa. Scarlett avait peur qu’il ne s’en relève pas de la même façon cette fois. Les conséquences seraient inéluctablement différentes… Cet avenir était toujours incertain, on ne savait jamais vraiment à quoi s’attendre, mais envisager cet inconnu angoissant qui menaçait les Evans était invivable. Savoir qu’une épée de Damoclès pesait sur vous et ne rien pouvoir faire pour l’éviter... Enfin, rien. C’était vite dit… peut-être que si. Ils ne pourraient qu’attendre de voir ce qui se passerait et agir en conséquence. « Oui ça va, on tient encore debout ! » Répondit finalement Scarlett, en retrouvant un semblant de sourire. La scène aurait dû être plus drôle qu’autre chose, et encore moins les gêner. La jeune femme remarqua que de plus en plus de gens quittaient la patinoire vu l’heure tardive, mais elle était bien loin de suivre leurs intentions alors que Nate et elle venaient d’arriver. Le jeune homme lui proposa de patiner à nouveau normalement pour ne pas tomber et ‘manger’ la glace. Elle songea en souriant que ça ne devait pas avoir très bon goût d’ailleurs et être un véritable casse-dent. Ils recommencèrent à patiner quelques instants, lorsque Nate lui posa une drôle de question. Il voulait savoir si elle avait prévenu quelqu’un de sa visite chez lui. Elle s’arrêta sur la piste, intriguée par son interrogation. En quoi c’était important que quelqu’un sache ou non ? Scarlett n’avait de compte à rendre à personne (enfin un peu à Elias peut-être). Si elle avait envie de le voir, elle le voyait. Quoique mentir à sa propre mère n’était en effet pas ce qu’on pouvait appeler de tout à fait innocent, mais elle avait voulu éviter des ‘problèmes’  et des questions inutiles. « Pas spécialement, pourquoi ? » Rétorqua-t-elle, en se demandant à son tour où il voulait en venir avec cette question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Ven 27 Déc - 15:23

De toute manière il se disait que s’il la regardait encore une fois comme avant tout en patinant, là ce serait la gamelle inévitable. Il avait déjà eu beaucoup de chance de ne foncer dans personne ni dans quoi que ce soit, et encore plus de ne pas être sorti de la piste en passant au dessus du rebord après avoir foncé sans plus pouvoir s’arrêter.. Ca lui était déjà arrivé une fois et c’était probablement l’une des seules fois où il avait rit et pleuré autant de douleur que de rire. Assez comique comme situation, et plutôt inconfortable comme position. Alors qu’il lui avait posée une question qui lui traversait l’esprit, elle s’arrêta net sur la glace comme si elle ne comprenait pas du tout le sens de cette interrogation. Il s’arrêta à son tour quelques mètres plus loin et la regarda. Les gens continuaient de patiner autour d’eux sans vraiment se soucier de ce qu’il se passait , les évitant tout simplement. Oui c’est vrai pourquoi il avait posée cette question, et pourquoi maintenant ? Il n’en savait rien. Il voulait juste penser à autre chose , n’importe quoi tant que ça ne concernait pas leur ‘étreinte’ forcée de tout à l’heure pour ne pas se retrouver le cul par terre et les patins en l’air. Ca ou plutôt ce que cela lui avait fait ressentir. Il ne voulait plus vivre ça ni ressentir quelque chose de semblable, juste être en harmonie et en couple avec sa solitude et sa souffrance. Il haussa alors les épaules, retrouvant quelque peu ses esprits et ajouta après quelques secondes de blanc « Je sais pas, comme ça. Pas que quelqu’un te cherche ou cherche à te joindre et ne puisse pas te trouver » lança-t-il évitant soigneusement d’étaler le fond de ses pensées qui était que ça aurait sans doute déplu à pas mal de gens à commencer sans doute par ses parents ou son petit ami. Il n’avait pas envie de créer plus de problèmes qu’il ne l’avait déjà fait. A l’arrêt sur la glace il se sentait bien plus à l’aise et en sécurité qu’en déambulant. Lorsqu’il regardait les quelques personnes qu’il restait il se disait qu’elles avaient toutes l’air très à l’aise, limite comme des pingouins sur une banquise alors que lui galérait déjà à faire dix mètres sans manquer de se crouter.. D’une manière ou d’une autre il finirait par tomber de toute façon, il le savait parce qu’il n’y avait jamais échappé. Pas une seule fois où il avait fait du patin à glace, il ne s’était pas retrouvé au sol. Souvent par sa faute certes mais parfois son égo lui trouvait des excuses bidons genre ‘celui d’à côté t’a bousculé en passant’ ou encore ‘c’était juste pour voir si la glace était à la bonne température’ . Il était loin d’avoir peur du ridicule, disons juste qu’il préférait éviter d’attirer l’attention sur lui et encore plus maintenant que cette histoire d’accident de voiture était sorti de l’ombre. « Tu viens ? » encouragea-t-il en souriant en coin pour qu’elle le rejoigne. S’ils devaient parler, autant le faire en patinant pour profiter des dernières minutes qu’ils avaient puisque la patinoire allait sans doute bientôt fermer. Le jeune Evans ne savait pas trop qu’elle heure il était et pour dire vrai, ça lui était égal. Il avait des clefs pour rentrer chez lui et sans doute que, même lorsqu’il quitterait Scarlett pour que chacun vaque à ses occupations, il resterait dehors une bonne partie de la nuit pour réfléchir et faire ce qu’il faisait si bien depuis quelques jours : broyer du noir. « Cap ou pas cap de faire une course lorsque la piste sera entièrement vide ? » Demanda -t-il retrouvant un semblant de sa malice. Il perdrait sans doute et gagnerait une belle chute à la clef mais au moins ils s’amuseraient et puis, quitte à s’afficher en publique, autant que ce soit avec quelqu’un qu’il appréciait autant que Scarlett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Ven 27 Déc - 16:39


Scarlett n’avait pas vraiment compris le sens de la question de Nathanaël. Pourquoi devrait-elle se justifier auprès de son entourage pour venir le voir ? Qu’est-ce que cela pouvait bien faire que quelqu’un soit au courant ou non ? Rien jusqu’à preuve du contraire, du moment que la jeune femme restait droite dans ses bottes. Il lui expliqua qu’il avait posé cette question sans raison apparente, au cas où quelqu’un chercherait à la contacter. « Si on veut me joindre, les téléphones existent. » Répondit-elle en souriant devant l’évidence. Elle n’avait pas éteint le sien, alors si quelqu’un demandait de ses nouvelles, elle répondrait. Pourquoi s’en souciait-il ? Elle avait l’impression qu’il était embarrassé qu’on les voit ensemble. Encore cette histoire d’accident sans doute… Scarlett préféra ne pas insister et laissa tomber. Devant son silence, Nate l’encouragea à reprendre le patinage avec lui surtout que la piste s’était bien vidée et ne tarderait sans doute pas à fermer. La jeune femme ne savait pas vraiment quoi ajouter après ce qui venait d’être dit, mais il lui proposa alors une perspective bien plus amusante. Faire une course quand la piste serait vide. « Tu cherches vraiment la chute, en fait. » Répondit-elle dans un premier temps. Quoiqu’elle ne croyait pas s’en tirer à si bon compte non plus, loin de là. Nate était souvent plus rapide qu’elle d’ailleurs, même si depuis qu’ils avaient repris ce soir, Scarlett semblait la plus à l’aise sur les patins. « À vrai dire, pas cap. » Ajouta-t-elle pour le déstabiliser encore plus. Il ne s’attendait sûrement pas à cette réponse-là. La jolie brune avait retrouvé son sourire espiègle et malicieux. Elle ne pourrait pas le faire ‘marcher’ bien longtemps, mais sa tête dubitative était juste trop drôle à voir. La jeune femme n’avait jamais refusé n’importe lequel de ses défis, étant même souvent la première à les lancer. « Je ne me sens plus assez à l’aise sur les patins depuis qu’on a failli se cartonner. » Inventa-t-elle une excuse bidon et pas croyable deux minutes. Et pourtant, elle continua de patiner sans se retourner et revenir sur ce qu’elle avait dit. Scarlett s’appuya sur le bord pour reposer quelque peu ses chevilles comprimées par les lourds patins. Elle avait toujours eu mal dans cette partie-là des jambes quand elle patinait, et souvent, quand elle tombait, c’était par fatigue. À défaut de rectifier ce qu’elle avait dit à Nathanaël, la jeune femme préférait cependant les reposer un peu en vue de… faire ces courses. La piste se vidait de plus en plus, ils se retrouvaient bientôt seuls sur la glace. Le temps défilait à une vitesse folle, comme à chaque fois que Scarlett était en sa compagnie. Elle avait l’impression d’avoir passé une soirée qui avait été interminablement longue, une éternité en comparaison aux plusieurs dizaines de minutes déjà écoulées depuis qu’elle l’avait rejoint. La jeune femme afficha une petite moue quand il s’arrêta à son tour de patiner, ayant très bien compris son manège. Il l’avait capté en quelques secondes seulement, parce qu’elle avait cessé de glisser, ce n’était même plus drôle. Ce n’était surtout pas la première course qu’ils faisaient. Toujours le même scénario. Nate partait super vite et se gamellait en bout de course. Scarlett démarrait souvent plus lentement, mais avait au moins l’assurance de tenir sur ses deux jambes. Ou pas. Elle avait envie d’y aller à fond ce soir. « Bon, d'accord. Tu m’as percé à jour. Je ne refuserais jamais ce genre de défi. » Sur ces mots, le dernier groupe venait de quitter la glace. Ils ne restaient plus qu’eux. « Quand tu veux. » Souffla-t-elle une position de démarrage et en attendant son signal. Un aller et un retour bien sûr. Trop facile de le faire en une longueur sinon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Sam 28 Déc - 0:19

Contrairement à ce à quoi il s’attendait, Scarlett répondit ‘pas cap’ à son défi. Au départ, il ne la croyait pas du tout, souriant comme s’il attendait qu’elle dise qu’elle rigolait et que bien sur elle relevait ce défi mais rien. Elle était sérieuse ? C’était bien la première fois qu’elle répondait pas cap à l’un de leurs petits jeux.. Il s’arrêta alors de sourire lui lançant un : «  Mais..T’es sérieuse là ? » complètement décontenancé. Il ne savait pas trop quoi penser parce que d’un côté, elle se fichait peut-être de lui et il n’avait pas envie de tomber dans le panneau comme un débutant et d’un autre, elle ne rigolait peut-être pas. Elle ajouta ensuite qu’elle ne se sentait pas assez à l’aise depuis qu’ils avaient failli se ramasser ce qui le persuada presque qu’elle ne riait pas et qu’elle en était vraiment incapable. Presque oui, parce que bon, Scarlett était certes une bonne actrice mais Nate savait pertinemment que jamais elle ne reculerait devant quelque chose du genre surtout si ça venait de lui. Une moue éclaira alors le visage de la jolie Spencer tandis que Nathanaël, lui, croisait les bras en souriant l’air déjà vainqueur. Il avait toujours un malin plaisir à remarquer qu’il pouvait encore la démasquer lorsqu’elle essayait de lui mentir ou de lui cacher quelque chose après ce qu’ils avaient vécu. La piste se vida alors quasi complètement. Il ne restait que deux personnes et cela arrangeait pas mal les deux amis qui allaient bientôt concourir pour ce qu’on appellera le ‘prix du patin d’or’ . « Tu peux pas me berner Spencer, je te connais trop bien » ajouta celui-ci pour en rajouter une couche. Alors qu’ils se mettaient en place, les deux personnes sortirent de la piste pour se déchausser et rentrer chez eux sans doute. Parfait, là au moins ils auraient toute la place nécessaire ! Et puis qui sait, peut-être que cette fois-ci serait la première fois où aucun d’eux ne tomberait alors qu’ils patinaient ? L’espoir est toujours permis à ce qu’on dit.. Il se plaça bien comme il faut et regarda Scarlett, prêt à décoller « Je fais le décompte » Il leva la main, levant trois de ses doigts et commença alors à compter pour annoncer le top départ : « Trois, deux, un,… » Nate s’élança alors commençant à glisser et sentant qu’il avait retrouvé son aisance d’antan sur la glace, comme si le défi l’avait poussé à donner le meilleur de lui pour y arriver. La longueur fut vite faite car, bien que la piste soit grande, elle était faite en quelques secondes et quelques coups de patins. Nathanaël ne voyait pas trop lequel des deux avait l’avantage tout ce qu’il savait c’était qu’il restait un retour pour tenter de gagner. Gagner quoi au juste ? Rien de spécial, juste une bonne partie de rigolade. A un moment donné, Nate regarda le sol et plus en face de lui , ce qui le déconcentra tellement que ses pieds se mirent à trembler et faillir le faisant tomber sur le derrière. Et puis bon, bien sur il ne s’arrêta pas après être tombé parce que ça n’aurait pas été suffisant de rester sur place, non, il avait fallu qu’il continu à glisser , les fesses collées à la glace jusqu’au bord en face de lui. Arrivé à ce dernier, Nate écarquilla les yeux quelques secondes, se rendant alors compte qu’il venait de glisser l’espace de quelques mètres plus sur ses patins et qu’il ne sentait même plus son derrière. Il éclata alors littéralement de rire, basculant en arrière et se retrouvant le corps entier couché sur la glace, se tordant en deux. C’était même pas tellement le fait d’être tombé mais plus de s’imaginer de quoi il avait dû avoir l’air à partir du moment où il s’était planté. Il s’arrêta quelques instants plus tard, les larmes aux yeux et le visage sans doute tout rouge tellement il avait rigolé. En ouvrant les yeux il vit le visage de Scarlett, debout à côté de lui. Il se disait que c’était injuste qu’il était tombé et pas elle mais qu’il ne pouvait décemment pas la faire tomber sans risquer de lui faire mal. « T’as gagné, enfin je crois » dit-il en souriant se retenant de rire une nouvelle fois. Il n’avait même pas tellement envie de se lever, il était juste bien là malgré le fait qu’il avait un peu froid aux jambes. Fallait bien avouer que même de sous cet angle, Scarlett était vraiment jolie. Pensée qu’il chassa directement de sa tête avant d‘ajouter : « Tu sais toujours aussi bien patiner en tout cas »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate Sam 28 Déc - 1:56


Scarlett n’avait pas réussi à tromper Nate longtemps. À son plus grand désespoir parfois, il la connaissait trop bien. Une fois sa petite ‘blague’ passée, ils attendirent que toutes les personnes quittent la patinoire et se placèrent près du bord pour se lancer. La jeune femme attendit qu’il termine le décompte pour démarrer en trombe. Elle regarda seulement droit devant elle, concentrée à garder son équilibre. Scarlett sentit une de ses jambes fléchir et ralentit quelque peu pour ne pas s’écrouler au sol dès les premiers mètres. Nathanaël la dépassa sans aucun problèmes, toujours à foncer sans hésiter. Il était bien plus à l’aise sur ses patins qu’il ne le laissait paraître quelques minutes auparavant. Les deux jeunes gens faisaient vraiment la course pour le plaisir. Il n’y avait bien sûr rien à la clef si ce n’était le moment d’amusement. Scarlett termina sa première longueur et regarda Nate repartir pour la deuxième. La jeune femme avait mal à sa jambe droite, cassée lors de son accident un an plus tôt, une vieille blessure qui se réveillait, car encore trop récente. Elle tenta néanmoins de le rattraper pour dire de garder une once de suspens, lorsque soudain le même scénario se reproduisit à nouveau. Nate se cartonna dans les derniers mètres et exécuta une belle glissade en longueur. Mémorable ! Scarlett s’inquiéta une seconde avant d’entendre le plus beau son de cette soirée : l’éclat de son rire résonnait sur tout la piste et lui parvenait aux oreilles. Elle s’élança à son rythme pour le rejoindre et arriva au-dessus de lui. Nathanaël était allongé sur la glace et avait les yeux fermés. La jolie brune se retenait de rire à son tour, un grand sourire aux lèvres. « Je crois plutôt que c’est toi qui as ‘gagné’. On n’a pas précisé comment devait se faire l’arrivée, et je dois bien admettre que la tienne était plutôt spectaculaire. » Protesta-t-elle aussitôt. Scarlett ne voulait pas lui enlever le mérite d’avoir touché le bord en premier d’une façon aussi… drôle ! Elle leva les yeux au ciel quand il ajouta qu’elle savait toujours aussi bien patiner. Pas vraiment. Elle était juste un brin plus prudente. « Attends ! Ça vaut bien d’immortaliser le moment ! » S’écria-t-elle alors en sortant son téléphone de sa poche pour le prendre en photo avant de ranger l’appareil. Lui ne se gênait jamais de la prendre dans des situations toutes plus farfelues les unes que les autres, comme ce jour où elle avait une moustache de Nutella, déguisée à moitié des vêtements de Nate et de l’autre de Lily. Encore un bon souvenir. « Allez viens, je vais t’aider à te relever. » Proposa-t-elle ensuite en tendant sa main d’une part et en s’appuyant sur le rebord de l’autre. Pas facile de se remettre sur patins après avoir été sonné et quand on était allongé de la sorte. Mais alors qu’elle prenait appui sur ses pieds, Scarlett cala mal le patin. Sa jambe partit en avant et elle se retrouva à son tour les fesses sur la glace. Elle éclata de rire devant sa maladresse légendaire qui intervenait toujours… quand il ne fallait pas. Plus douée, tu meurs. « Aïe ! » Sortit-elle plus pour la forme que parce qu’elle s’était vraiment fait mal. Imitant Nate qui n’avait pas l’air d’avoir très envie de se lever, la jeune femme décida que puisqu’elle était déjà à moitié à terre, elle pouvait bien s’allonger à côté de lui. « Je ne savais pas que la glace était si… inconfortable. » Lâcha-t-elle au bout de quelques secondes après être entrée en contact avec le sol dur. Elle le regarda d’un air amusé. Ils venaient encore une fois de passer un bon moment… un trop bon sans doute, car une nouvelle fois, le monde extérieur les rappelait à l’ordre pour les sortir de leur bulle. On leur annonçait la fermeture de la patinoire d’une minute à l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Keep Holding On | Nate

Revenir en haut Aller en bas

Keep Holding On | Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» 00. keep holding on | c.a. gillespie - e.z. ashmore
» Nate Yassine Taylor || Finished
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !
» Nate Parker (gryf)
» Galerie de Sasou ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-