Partagez|

C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Mar 24 Déc - 18:08

 
❝ C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t’apprécier. ❞

Voilà un autre jour qui venait de se lever et de commencer à MC, une autre journée où la cadette et seule fille de la famille des King allait passer à réfléchir à de nombreuses choses. En ce moment sa vie commençait à s'améliorer, elle s'était réconciliée avec son père, venait de commencer une relation avec Maxim qu'elle aimait de toute son âme et de tout son cœur, elle revoyait son seul vrai ami après Maxim : Heathcliff qu'elle essayait de rendre plus heureux qu'il ne l'était. A vrai dire, il ne l'était pratiquement plus et il n'avait rien pour l'être. Elle, en plus de toutes ces nouveautés, essayait de découvrir le tueur de sa mère et qui était la personne qui révélait tous les secrets qui subsistaient entre les habitants de cette ville. Peut-être était-ce cette personne qui avait assassiné sa mère sans aucune once de culpabilité, cependant le doute planait également vers le frère de Joy. Elle était perdue et même si elle ne l'avouera jamais, elle avait besoin d'aide, elle ne voulait plus embêter Max, son Max, avec ses problèmes, ses doutes, ses peurs, sa vie tout simplement...

Prise de questions qui tournaient en rond dans sa tête, elle se leva n'ayant pas faim, elle était seule chez elle aujourd'hui, son copain était pris alors elle n'avait rien à faire. Elle partit à la douche, et se prépara tranquillement en enfilant une bonne grosse veste, des gants, un bonnet et une écharpe pour partir de chez elle. Il ne faisait pas réellement froid, seul le vent était glacial. Mais la jolie brune avait décidé d'aller faire un tour à la patinoire, cela allait changer ses idées, l'occuper et puis elle aimait patiner, c'était sa mère qui lui avait appris.

Partie de chez elle, elle s’engouffra dans les rues, marchant de plus en plus vite, elle ne voulait croiser personne et à cette heure si tôt dans la journée, personne ne serait à la patinoire, ou du moins elle l'espérait. Arrivée là-bas, elle paya sa place tout naturellement, prit des patins à sa taille et les enfila vite fait bien fait avant de se diriger vers la piste intérieur, et non extérieur. Une musique se mit alors en route et elle ne se soucia plus de rien à part de ses pieds qui glissaient parfaitement sur la glace lisse de cet immense lieu. Elle se souvint de sa première fois, elle était tombée trois fois et avait eu tellement peur qu'âgée d'à peine six ans, elle avait failli pleurer pour qu'on la laisse s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Mar 24 Déc - 22:32


Un rayon de soleil vint sortir Jenna des bras de Morphée. La fenêtre ouverte laissait passer une brise légère et la lumière du soleil qui s'était levé depuis quelques minutes. La jeune fille raffermit l'étreinte de Blaine, calée dans ses bras, et sourit. Elle se sentait bien. Elle était heureuse. Pouvoir se lever tous les matins aux côté de son Blaine lui procurait un bonheur si grand que rien ne pouvait le surpasser. C'était bien étrange, l'amour. Jenna referma ses yeux quelques instants, sentant le souffle de Blaine contre sa nuque, mêlé à celui du vent qui lui parvenait de l'autre côté. Ses yeux se rouvrirent alors et son regard se posa sur le jardin, dehors, qu'elle apercevait par la fenêtre. Dans son sommeil, Blaine remua et se tourna de l'autre côté du lit, laissant la place à côté de Jenna tout à coup fraîche. Se recroquevillant sur elle-même, la jeune blonde décida alors de faire un tour dehors, histoire de profiter de cette belle matinée ensoleillée. Elle se leva doucement du lit pour ne pas réveiller son petit-ami, et se faufila hors de la chambre pour aller se doucher et enfiler une chemise, un slim et des bottines à la va-vite. Jenna n'avait pas pour habitude de prendre beaucoup de temps pour s'habiller, n'étant pas le genre qui se maquille et se coiffe à la perfection. La Peterson ne se coiffait déjà jamais, laissant ses cheveux au naturel, quitte à parfois y poser un head band. Côté bijoux, elle ne quittait presque jamais ses bagues ni ses boules d'oreilles, et les colliers ma foi, c'était rapide à enfiler.

Après avoir attrapé une tartine au vol, Jenna enfila sa veste, attrapa son sac et fila dehors, ni vu ni connu. Elle aimait ces petites escapades matinales qui lui permettaient de réfléchir, de penser à la journée qui s'annonçait et au monde qui l'entourait. Elle s'amusait de voir tous ces gens du matin, soit pressés soit fatigués après une longue nuit de beuverie. Le vent glacial lui rougit les joues mais elle ne craignait pas le froid. Consciente que beaucoup n'avait pas de quoi se chauffer, Jenna ne se plaignait jamais du trop-froid ou du trop-chaud. C'était comme ça depuis longtemps. Jenna pensait toujours aux autres avant elle-même, même si elle n'oubliait pas ses obligations ''familiales''. Les pas réguliers de la jolie blonde la menèrent droit vers le centre ville et rapidement elle se trouva face à la patinoire. Elle s'arrêta et se posta devant avec un sourire. Souvent, lorsqu'elle se réveillait avant Blaine le matin (ce qui arrivait souvent, paresseux qu'il était), Jenna aimait se promener dans Magnolia, et laisser ses pas la guider. Ils l'emmenaient toujours à un endroit différent, et la journaliste trouvait que cela avait un côté un peu magique. Et philosophique. Qui déterminait l'endroit où nos pieds nous mènent ? Si non notre conscience, qui ? Ce genre de réflexions fascinaient Jenna, qui essayait d'y répondre tout en laissant une idée en l'air. S'il y avait une réponse à tout, ce ne serait pas bien drôle.

La Peterson continuait de regarder la patinoire, avant de se décider à rentrer. Comme s'il ne faisait pas déjà assez froid.  Elle ne savait pas encore si elle allait patiner, ce serait en fonction de ce qu'elle trouverait à l'intérieur. Et elle ne fut pas surprise de ne trouver personne. Cela l'étonnait même qu'elle soit ouverte à cette heure-ci. Une jeune fille patinait seule, ou presque, au milieu de la patinoire, et Jenna s'accouda à la barrière de protection pour la regarder. Elle avait l'air bien sympathique, même si son look n'était pas trop celui de la blonde. Hippie vs rockeuse, en général cela n'allait pas trop ensemble. Mais avant de tirer des conclusions hâtives, il leur faudrait discuter, et pour cela, Jenna devait enfiler des patins. Elle fila alors droit vers les vestiaires pour se changer.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Dim 12 Jan - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Sam 28 Déc - 11:27

 
❝ C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t’apprécier. ❞

Aujourd'hui il faisait beau malgré le vent froid qui planait dans l'air et le risque de neige. Le froid de la patinoire mordait les joues déjà rougies de la jolie brune qui ne cessait guère de patiner. Elle virevoltait comme une princesse sur la glace, comme si elle était liée à celle-ci. Elle se sentait libre ici ; personne pour la juger, personne pour la traiter, personne pour avoir pitié d'elle, personne pour lui rappeler la mort de sa mère, personne pour vouloir l'aider en jouant un pseudo psychologue, ni d'une femme qui veut remplacer sa mère, ni d'un petit-ami qui n'aura peut-être plus envie d'elle au bout de quelques semaines, ni d'un père qui veut se faire pardonner, ni de deux garces en chaleurs, ni d'un frère dépressif, ici elle était loin de ses problèmes, loin de tout le monde et cela l’apaisait. Elle ne voulait pas d'une nouvelle mère, elle ne voulait pas perdre son frère, elle ne voulait pas encore souffrir au point de vouloir s'arracher le cœur... C'est faux ce que les gens disent : le temps ne guérit rien. Encore aujourd'hui ses larmes sont comme des lames qui tranchent sa peau, encore aujourd'hui la peur tiraille ses entrailles, encore aujourd'hui elle lui manque, encore aujourd'hui son cœur est serré... Certes, elle n'était pas la seule à souffrir : mais se plaindre intérieurement est humain, non ? Et puis, elle avait l'impression qu'elle avait beau hurler, personne ne l'entendait, personne ne la comprenait, personne ne la relevait... Tellement obnubilée par ses pensées que Joy ne vit pas une jolie blonde la fixait ni repartir, elle était tellement plongée dans ses pensées quand faisant un simple mouvement qu'elle savait pourtant faire parfaitement, elle glissa pour se retrouver à terre, la tête la première. C'est bête mais même si elle ne se fit pas plus mal que ça, elle se mit à pleurer, comme si tous ses problèmes venaient de la submerger d'un coup. Cela faisait tellement longtemps qu'elle se retenait de pleurer, au moins deux ans et maintenant, recroquevillée à présent sur elle-même, elle n'arrivait pas à s'arrêter. Se rajoutait à cela son pantalon déchiré, son mascara qui coulait et l'envie de tout arrêter... Il faut croire que la famille King était spécialisée en dépressifs... Et puis rien ne pouvait être pire que de se retrouvait sans mère et la cible de toutes les garces et de tous les mec en manque...

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Mer 1 Jan - 15:06


Jenna s'accouda au comptoir et demanda à la jeune femme une paire de patins à sa taille. Avec un sourire, elle lui tendit ses chaussures pour pouvoir échanger les deux paires. C'était un bon moyen de retrouver ses chaussures sans avoir à se les faire voler. Enfin, vu le monde qu'il y avait, Jenna ne risquait rien aujourd'hui. Et puis Jenna n'était pas du genre à porter des Jimmy Choo à dix mille balles. Elle préférait la simplicité, l'artisanat, l'originalité. Elle ne confectionnait pas non plus ses vêtements, mais les achetait dans des petites boutiques pas connues et peu chères. En plus, elle portait beaucoup d'accessoires, ce qui rendait le tout assez sympa. Pour elle tout du moins. La jeune femme avait beau être un peu hippie, elle se différenciait de tous ces mecs à draides dégueulasses. Pour elle, les draides, c'était du niet catégorique, elle tenait beaucoup trop à ses longs cheveux bouclés. Chez elle, elle mettait parfois des sarwels, mais Jenna n'en mettait jamais en ville. Ce n'était pas du tout séduisant et ne mettait pas son corps en valeur ! Elle n'était pas non plus l'une de ces hippies des années '60 avec les pantalons patte d'eph avec des patchs fleuris, dieu non. La Peterson restait à la mode, elle était une hippie chic.


La jeune femme enfila alors ses patins et se mit debout après avoir vacillé un peu. Puis elle marcha doucement en direction de la surface gelée, et posa ses patins dessus en se tenant au rebord. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas patiné, mais elle avait toujours aimé ça, et cela devrait revenir naturellement. Et en effet, après deux-trois mètres, elle était comme sur des roulettes ! Elle sentit le vent frais sur ses joues et sourit, heureuse de vivre. C'était quand même bon de ne pas avoir à se soucier de rien.. La jeune personne qui patinait en même temps qu'elle se débrouillait aussi pas si mal ! Mais à l'instant où cette pensée effleura l'esprit de la Peterson, la brune fit un faux mouvement et tomba à terre, sans rien pour amortir sa chute. Tout de suite, Jenna rappliqua vers elle, motivée par son caractère serviable et attentionné.


- Mon dieu, ça va ? Tu as besoin d'aide pour te relever ? S'exclama-t-elle en s'accroupissant près de l'adolescente, sachant que se relever d'une patinoire n'était pas toujours facile. Puis Jenna remarqua qu'elle pleurait. Elle haussa les sourcils, soucieuse. Oh merde, tu as mal où ? Tu veux que j'appelle les secours ? Dans le pire des cas, la journaliste savait pratiquer des gestes de secourisme et pouvait l'aider en attendant l'ambulance.


_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Dim 12 Jan - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Sam 11 Jan - 16:22

 
❝ C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t’apprécier. ❞

Cela faisait beaucoup trop de temps que Joy avait mis à l'écart le fait de pleurer, lorsqu'elle avait appris la mort de sa mère, elle avait pleuré mais à l'enterrement non, elle avait essayé de trouver refuge dans les bras de son père qui avait fait comme si il ne l'avait jamais eu, elle comprenait qu'il soit mal mais à ce point... Puis avec Julian, leur relation était devenue un échec, le matin même de sa mort. De plus, le fait que les policiers n'aient toujours pas retrouvé l'assassin de sa mère l'énervait.. Cependant, tout ça l'avait mené à faire souffrir les personnes autour d'elle et maintenant, elle était allongée sur de la glace en train de pleurer et pour quoi ? Pour être tombée ? Pour avoir perdu sa mère ? Elle se sentait inutile, elle avait un copain, un père redevenu aimant et un grand frère essayant d'arranger les choses entre eux... Que voulait-elle de plus que cela ? Des réponses ?

De toute façon, si il découvrait le tueur, la King savait qu'elle n'allait pas le prendre en souriant, et qu'un tête à tête improvisé avec la personne serait au rendez-vous. De plus pour la personne qui avait créé Dirty Secret juste après la mort d'Alicia, elle était aimée, malgré ses commérages, c'était une femme belle, gentille, serviable, extraordinaire... C'était le pilier des King, et elle le resterait. Soudain une jeune fille vint vers elle, elle avait l'impression de l'avoir déjà vu.. En tout cas, elle était affolée, et jolie par la même occasion. Fine, à l'allure d'un ange, grande et blonde.. Et elle s'inquiétait pour elle, pour une chute ? Peu de gens le feraient d'habitude, pas Joy. Elle la regarda, essuyant ses larmes du revers de sa main, rageusement, elle n'aimait pas dépendre de quelqu'un, accepter son aide.. Elle ne parla pas, pendant au moins quelques minutes.

« Ca va. Je suis juste tombée. » Elle se leva, difficilement et failli même tomber mais elle se leva, et toute seule. « Tu peux retourner patiner, je ne vais pas mourir pour une chute. » Elle avait l'air vraiment inquiète, trop peut-être, surtout pour une inconnue. Alors la brune se mit à souffler, avant de croiser ses bras et de regarder à côté d'elle pour ne pas croiser le regard de cette nouvelle fille. « Merci.. De t'être inquiétée pour moi mais je n'ai pas besoin d'aide. » Merci, ce mot, elle ne l'avait prononcé que rarement même jamais depuis au moins un an..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Dim 12 Jan - 19:13


Face à la jeune fille qui était tombée, Jenna paniquait un peu. La brune ne devait pas avoir plus de trois ans de mois qu'elle, mais elle pleurait, aussi Jenna en avait-elle déduit qu'elle s'était fait mal. Elle lui posa alors un tas de questions, auxquelles la jeune fille ne répondit pas. Alertée, elle essaya de se rappeler de ses cours de secourisme, pour voir si le fait de ne pas parler était une cause d'une maladie particulière. Déjà elle se voyait lancée dans un cas de paralysie, bref, elle partait assez loin. Mais cela l'intriguait, comment expliquer cette chute ? Blaine le saurait sûrement, lui qui était en médecine. Alarmée, et voyant que la brune ne parlait toujours pas, Jenna pensa appeler son copain pour savoir ce qu'il fallait faire. Mais alors qu'elle était décidée, la malheureuse se mit à parler, et pas sur un ton très agréable. La Peterson l'entendit lui dire qu'elle allait bien, qu'elle pouvait retourner patiner et qu'elle n'avait pas besoin d'aide. « Bah ? » émit Jenna, choquée. « Mais non, t'es tombée, et puis tu pleures, tu vas pas bien ! Je vais pas te laisser comme ça ! » s'exclama-t-elle. « Tu veux que je t'aide à te relever ? T'es sûre que tu vas bien hein ? Je peux appeler quelqu'un sinon ? » Jenna partait dans un flot de parole à débit super rapide, parce qu'elle ne comprenait pas la situation et tentait de trouver une solution. Pourquoi refusait-elle son aide ? D'habitude, quand Jenna proposait son aide à quelqu'un, la personne était plus que contente de la voir arriver. Mais là, non. Elle la rejetait, et était même limite méchante. Jenna n'avait pas relevé parce qu'elle n'avait pas vraiment remarqué le ton, plutôt concentrée sur l'analyse de la chute et les potentielles séquelles. Elle se voyait déjà faire une histoire sur une jeune fille paralysée suite à une chute à la patinoire.. Comme je le disais, les réflexions de Jenna partaient souvent loin, très loin.

Une fois relevée, en ayant repoussé les bras de la blonde qui se voulait aider, l'adolescente croisa les bras et soupira en déclarant qu'elle n'avait pas besoin d'aide. Attristée, Jenna ouvrit grand les yeux, presque larmoyants. « Mais, pourquoi ? » C'était la question à mille balles.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Jeu 1 Mai - 14:07

 
❝ C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t’apprécier. ❞

Elle était venue s'amuser, pouvoir chasser ses problèmes en patinant était devenue une habitude chez la jeune fille, depuis la mort de sa mère, depuis l'éloignement de son père, les disputes avec son frère. Ils s'étaient même disputés à Noël, elle avait pensé bien de se remémorer quelques bons souvenirs de leur vie d'avant et lui l'avait coupé, violemment, il avait été d'une méchanceté déconcertante avec sa propre petite sœur, et les tensions se décuplaient. Encore et encore. Alors elle avait pensé bon de se diriger vers la patinoire, mais même dans ce lieu ses problèmes revenaient, brutalement. Ce qui provoqua sa chute, un flot de ses souvenirs les plus désagréables, un rappel de ses problèmes, et un réveil brutal. Son doux repos ne fut que de courte durée, et bizarrement, elle explosa en sanglots, les mains sur son visage, les lèvres tremblantes, c'était fou la douleur qui pouvait irradiait le cœur de quelqu'un en quelques instants.


Puis elle entendit une fille qui, en ayant vu la chute, essayait de venir en aide à la brunette, croyant qu'elle s'était faite mal. Mais rien, elle ne lui répondit pas et quand enfin elle daigna répondre, ce fut tranchant, elle était froide et impolie. Elle venait de rejeter l'aide de cette blonde aux allures d'ange. Et s'était relevée sans son aide, essuyant ses larmes du revers de sa main. Elle détestait se montrer faible devant quelqu'un, surtout devant une inconnue qui aurait pu la juger. Mais voilà que cette jeune fille était triste du peu d'intérêt dont faisait preuve Joy avec l'aide de cette dernière, les yeux larmoyants, elle lui demandait pourquoi. Joy eut un léger pincement au cœur, elle ne voulait pas non plus qu'elle pleure à cause de son refus. « Me dis pas que tu vas pleurer ? » Elle la regarda, longuement puis lâcha un long soupir lass. « Viens, je vais t'offrir quelque chose à boire. Y a des distributeurs en haut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Dim 25 Mai - 17:36


S'il y avait une chose que Jenna ne comprenait pas, parmi tant d'autres, c'était que des gens se ferment totalement aux émotions et aux autres. Jamais besoin d'aide, jamais de geste d'affection.. jamais rien. Comment ces gens-là pouvaient faire face à la vie en étant autant fermés sur eux-mêmes ? La jeune fille en face de Jenna lui apparaissait froide, distante, un brin perdue, ou brisée. Mais pour autant, Jenna décelait chez elle quelque chose de différent, une lueur qui montrait que si on parvenait à l'apprivoiser, elle deviendrait quelqu'un d'exceptionnel. Et c'est cela qui ne fit pas Jenna abandonner son geste d'aide. Jenna n'abandonnait rarement, sauf dans les cas où elle se rendait compte que c'était vraiment perdu d'avance. Elle ne cherchait à réaliser aucune action héroïque, ou qui pourrait la glorifier d'une façon ou d'une autre, elle voulait juste aider les autres. Aider. Et là, cette jeune fille, ces pleurs .. elle ne pouvait passer à côté. Certes elle fut blessée en voyant la fermeté avec laquelle elle lui répondait, et elle contint ses larmes -oui elle était très émotive- tout en remarquant la variabilité des expressions de la brune. A présent, elle lui proposait d'aller boire un verre. Enfin, une cannette. Peu importait, c'était un bon début pour discuter. « Euh, je .. Oui. » fit-elle simplement, étonnamment surprise de ce changement d'attitude. Elle était peut-être bipolaire, qui sait.

Jenna suivit la jeune fille et remarqua qu'elle ne lui avait pas demandé son prénom. Elle attendit toutefois d'être montée, pour voir l'expression de la brune. Si elle lui répondait mal, Jenna était sûr de pleurer. Non pas qu'elle soit vexée ou quoi, seulement car voir quelqu'un autant en peine lui donnait vraiment envie de pleurer. Oui bon hein, elle était juste très sensible. A présent elle était inconsciemment en train de fixer longuement l'adolescente, à en être dérangeant. C'était évident, elle allait se prendre une remarque. Ou peut-être qu'elle lui accorderait un sourire. Tout dépendant de cette jolie jeune fille aux yeux bleu azur, qui semblait éperdument déstabilisée.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Jeu 23 Oct - 14:17


Joy n'était pas bipolaire, juste lunatique, extrêmement lunatique même, tout le monde le lui reprochait assez comme ça. Parfois, elle faisait peur, elle pouvait passer du rire aux larmes et de l'énervement à la joie. Elle était bizarre et elle entendait assez les commérages à son sujet pour savoir que pratiquement tous les habitants de cette petite bourgade le pensaient. Et cela l'étonnait que la blonde qui la fixait ne la reconnaissait pas. Elle était connue à MC. La fille de Alicia King, la femme assassinée ou encore, la mangeuse d'hommes, celle qui avait couché avec des hommes même mariés juste pour passer le temps. Oui, sa réputation n'était pas bonne, loin de là mais la brune s'en fichait. Elle était qui elle était, et s'ils ne l'aimaient pas ainsi, tant pis pour eux.

Elle essaya d'étirer ses lèvres en un sourire, elle ne voulait pas faire peur à cette inconnue qui avait essayée de l'aider sans même la connaître mais son sourire ressemblait plus à une grimace qu'autre chose et voir Joy souriante était un exploit. Elle l'invita à aller à l'étage supérieur où se trouvait des cafés, elle voulait lui en offrir un pour ne pas qu'elle sanglote. Elle n'aimait pas voir les gens pleurer et était nulle pour les consoler. « Tu prends quoi comme café ? » lui demanda-t-elle quand elles furent montées puis quand la blondinette lui donna sa réponse, elle alla au distributeur, mit l'argent et appuya sur les boutons pour avoir deux cafés bien chauds entre ses doigts. La benjamine des King la rejoignit et prit place à ses côtés sur les chaises mises à disposition tout en lui tendant sa boisson. « C'est quoi ton prénom ? Je vais pas t'appeler 'l'inconnue de la patinoire' puis je t'ai jamais vu à MC. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥ Sam 25 Oct - 21:23


Jenna ressentit la demande de Joy comme de la pitié. Jenna avait peut-être parut désespérée d'aider la jeune brune, mais découvrir soudainement ce trait de caractère chez elle la choquait. Qu'était devenue la jeune fille en pleurs, accroupie sur la glace de la patinoire ? Elle était à présent tout autre, comme si elle avait remis sa carapace, qu'elle avait momentanément baissé, involontairement. Jenna l'avait sûrement trouvée à un moment où elle était le plus vulnérable, et la brune ne devait pas avoir l'habitude que les gens la voie dans cet état. Mais comparé à beaucoup d'autres, Jenna ne l'avait pas jugée. Elle ne jugeait pas les gens, ou tout du moins pas sans les connaître. Mais Joy ne devait voir en Jenna qu'une autre personne qui voudrait profiter de sa vulnérabilité, et elle avait donc remonté son mur de glace qui entourait son cœur, ses émotions. Son côté humain, en somme. Parce que la Joy qui lui offrait à boire n'était pas la même que cinq minutes auparavant.

Mais Jenna n'en était pas énervée, ni vexée. Elle avait bredouillé un vague oui, étonnée, mais elle était surtout intriguée, curieuse de savoir pourquoi cette jeune adolescente était aussi renfermée sur elle-même. Et mine de rien, elle aurait pu la laisser là mais elle était volontaire pour passer du temps avec Jenna, et celle-ci en conclut qu'il y avait donc quelque chose à déceler derrière cet air dédaigneux. Et l'épisode précédent le confirmait. Les deux jeunes filles montèrent s'asseoir en haut, et Joy demanda à Jenna quel café elle désirait. « Cappuccino, s'il te plaît ! » fit-elle avec un sourire agréable. Puis elle revint et Jenna la remercia chaleureusement en lui remboursant les quelques centimes qu'elle avait dépensé pour elle. Et elle lui sourit, avant que Joy prenne la parole. « Oh oui, désolée ! Jenna Peterson. J'habite chez les Farnsworth, depuis peu. Et toi, alors ? Ton visage me dit quelque chose mais je suis désolée, je ne suis pas très bonne physionomiste ! » Et voilà la faible Jenna qui revenait à l'attaque, toujours peu sûre d'elle-même et toujours en train de s'excuser. Elle s'en rendait toujours compte après avoir parlé et se maudissait. Mais ce qui était dit était dit, et elle avait beau se dire qu'elle devrait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, elle ne le faisait jamais. Enfin, elle avait fini par s'accepter, plus ou moins. La Peterson garda le silence avant d'hésiter mais demander quand même une chose qui avait de grandes chances d'épaissir la glace entre les deux jeunes filles. « Et sinon .. tu veux parler de tout à l'heure ? Je t'assure que je ne dirais rien à personne. Et ça fait toujours du bien de parler. » fit-elle avec un sourire, et un regard qui assurait de sa bonne volonté et de sa gentillesse. Jenna arrivait toujours à faire les autres se sentir bien. C'était comme un don.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥

Revenir en haut Aller en bas

C'est drôle, t'as beau m'énerver, je commence à t'apprécier. [Jenna&Joy] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!
» Peindre un beau Visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-