Partagez|

Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mer 25 Déc - 0:48




London se sentait au plus haut de sa forme. Elle gardait la tête haute, le visage maquillé juste comme il fallait avec une touche de rouge à lèvre rouge qui la rendait encore plus sexy que d'habitude. Elle portait de hautes bottines à talon noires, avec une robe de la même couleur sobre, sexy et classe ; tout comme elle. Elle se sentait parfaite enfin non, elle ne le sentait pas, elle l'était, elle en était sûre. Elle sortit une valise de marque de son coffre tout en fixant son vernis à ongle parfaitement appliqué en accord avec son rouge à lèvre. Une fois toutes les valises sorties, elle regarda le paysage qui l'entourait. Une banlieue banale, tout bonnement décorée avec des petits voisins qui jouaient les personnes parfaites. London eut un rictus sadique lorsqu'elle pensait à ces familles qui se croyaient si irréprochables ; foutaise. Elle regarda ensuite sa maison, celle qu'elle partageait avec son adorable frère. Elle était coquette, le mieux fleurie possible malgré le froid persistant, il y avait même quelques décorations de Noël ce qui fit sourire la belle brune. Elle avançait en direction de la porte d'entrée avec ses bagages en abordant un sourire des plus radieux. Elle n'avait pas prévenu son frère de son arrivée. Elle savait qu'il allait être surpris et heureux de la voir. Elle était pressée de le prendre dans ses bras et d'écouter toutes les péripéties du jeune homme. Son frère s'était avéré être bisexuel, ses dernières relations les plus longues étaient avec des hommes. Au début London s'était moquée de lui en croyant qu'il blaguait. Mais elle a vite compris que c'était vrai. Finalement, ça ne la préoccupait pas tant que ça, tant qu'il était heureux et sûre de lui elle n'en avait pas grand chose à faire même si elle faisait croire le contraire. Elle s'était toujours immiscée dans la vie amoureuse de son frère. Elle réduisait même ses chances de drague à zéro vu qu'elle faisait tout pour qu'il foire. Bien évidement, London faisait ça dans l’intérêt de son demi-frère chéri, aucune de ces filles n'étaient trop biens pour lui voyons ! Elle sonna à la porte, espérant qu'il était à la maison, de préférence seul. Bien sûre, elle avait les clés de la maison mais préférait sonner pour garder un effet de surprise. Elle entendit du bruit, des bruits de déplacements. Après quelques secondes à grelotter dans le froid, Duncan lui ouvrit la porte. Elle sauta dans ses bras tout en le serrant fort. « Alors, je t'ai pas trop manqué ? » Elle était comme ça, elle avait un besoin constant de savoir qu'elle manquait aux gens, de savoir à quel point elle était importante et attendue comme femme. Elle avait besoin de reconnaissance et de réconfort. Elle était hyper heureuse et excitée de revoir son frère, ça faisait si longtemps ! 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Ven 27 Déc - 17:29

On avait beau dire cent fois à sa soeur qu'on en avait assez de la voir sur notre dos, mais depuis que London était parti continuer son rêve la maison me paraissait bien vide. Elle l'avait été moins lorsque Jesse et moi étions ensemble. Je me rappelle d'ailleurs parfaitement de ce soir là où ma chère petite soeur était rentré sans prévenir d'une soirée qui devait se terminer plus tard et nous avais prit en flagrant délit. Rien de très traumatisant nous n'étions pas non plus en train de salir le canapé mais c'était assez clair pour London que le jeune homme présent n'était pas venu là pour faire la vaiselle.
Et en cet hiver je n'avais ni Jesse ni London pour remplir la maison de chaleur. Je n'avais qu'un pauvre petit chat que j'avais recueilli tigré en caramel, d'où son nom d'ailleurs.

Bref ma vie n'était pas trépidante ces temps ci, je n'avais que mon travail et le sexe pour m'occuper, penser à autre chose. Ce qui était difficile à faire lorsque l'on était en congé et que l'on avait la flemme de sortir. J'étais assis devant la télé à regarder une chaîne musical lorsque l'on sonna à la porte. Je n'attendais personne, aussi étais je curieux de savoir qui était derrière la porte. Quel ne fut pas ma surprise lorsque j'ouvris et que quelqu'un se jeta sur moi. Enfin au vu du parfum ce quelqu'un n'était autre que ma soeur.

- Absolument pas...j'étais bien tranquille

Répliquai je pour plaisanter alors que je lui rendais son étreinte. Cette coquine ne m'avait même averti de son arrivée, heureusement que j'étais un jeune homme pas bordélique sinon elle aurait retrouvé la maison sans dessus dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mar 31 Déc - 0:47

La jolie brune était tellement heureuse d'être de retour à la maison qu'elle ne prit pas mal le pique que lui avait lancé son frère. Il lui rendit son étreinte en la serrant un peu plus fort. London sourire aux lèvres fit un énorme bisou sur la joue de Duncan pour se faire pardonner du fait qu'elle ne l'avait pas prévenu de son retour. Elle lisait en lui comme un livre ouvert. Elle savait ce qu'il pensait, ressentait. C'était sûrement du à leur sang semblable. Elle se retira des bras de son frère pour lui répondre à sa blague d'avant " Pas besoin de mentir chouchou, je sais que ma bonne humeur t'a beaucoup trop manquée ! Pas que ma bonne humeur enfaite, tout moi, London Sheppard !" Elle ne pouvait s'empêcher de se lancer des fleurs, de se mettre constamment sur un pied d'estal, c'était dans sa nature. Elle regarda sa maison tout en souriant se disant que vivre avec son frère lui avait manqué. Elle se retourna à nouveau vers lui. " Tu m'aides à rentrer mes valises ? Je les ai déjà toutes sorties de la voiture. Faut juste les monter dans ma chambre " Elle n'attendit pas sa réponse et se lit à monter les valises les plus légères. Elle ouvra la porte de sa chambre. Elle était comme elle l'avait laissée, belle, rangée, propre. London était fière de son frère qui n'avait pas transformé sa chambre en bordel monstre. Après plusieurs montées/descentes, London se dirigea vers la cuisine pour se boire un petit truc. La route l'avait épuisée. Elle ouvra le frigo, prit un soda puis s'assit a la table a manger regardant son frère la rejoindre. Elle lui souriait. "Alors Ducan, raconte moi tout. Il s'est passé quoi pendant mon absence ? Des nouvelles histoires de cœur ? Je suis pressée de tout savoir !" Elle avait réellement envie d'en connaître plus sur la vie de son frangin durant son absence. Elle avait entendu quelques trucs main rien de sûre. Elle savait très bien que Duncan était un vrai Don Juan qui aimait le sexe, tout comme elle. Sauf que lui jouait sur les deux bords et même peut être plus vers les hommes. London ne le jugeait pas pour ça, après tout c'était ses histoires. Même si elle faisait semblant qu'elle en n'avait rien a foutre, elle était heureuse pour lui d'avoir trouver l'orientation qui lui convenait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mer 1 Jan - 15:45

Le calme était terminé pour moi, le retour de London serait comme un ouragan mais elle m'avait tout de même manqué cette chipie malgré que l'on se chamaillait de temps en temps. Il paraît que c'est tout à faire normal qu'un frère et une soeur se cherchent alors il n'y avait pas de question à se poser sur notre amour.

- Tu m'a démasqué je le confesse

Avouais je avec une tête de chien battu. La grande London avait bien évidemment rapporter sa garde robe avec elle. Mon dieu, j'imaginai le nombre de valises qu'elle devait avoir. Je la regarda commencer à monter et en prit les plus grosses avant de la suivre jusqu'à sa chambre. Ma petite soeur put constaté que je n'avais touché à rien, même pas de profiter de son lit vide ou dans un petit moment d’inattention l'utiliser pour mes occupations sexuelles.
Une fois toutes les valises déposes, la petite famille enfin réunit s'accorda une pause dans la cuisine. Je me servit une bière bien fraîche avant de rejoindre ma soeur la table. Celle ci commença alors à vouloir se mettre à jour. Il est vrai qu'elle avait manqué quelque chose pendant son absence.

- Il faudra bien plus qu'une journée pour tout te raconter

Commençais je avec un sourire. Mais je suppose qu'elle désirait connaitre la vie de son cher grand frère adoré en premier.

- De mon coté je suis célibataire...J'ai trompé Jesse avec Sam et ça lui a pas plu...Ce qui est tout à fait normal

Le contraire m'aurait sans doute vexé. Le fait que mon ex m'en veuille prouvait que au moins je n'étais pas le seul à m'être attaché dans l'histoire.

- Sinon...Il y a pleins de personnes qui se sont avérés être des criminels...Dirty a balancé leurs secrets sur son site...Je te laisserai les lire ça sera plus simple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Ven 3 Jan - 16:29

London lâcha un petit rire quand son frère avoua qu'elle lui avait manqué. En même temps comment une personne ne pouvait pas éprouver un sentiment de manque vis-à-vis de la belle Shepard ? (a) Elle monta ses bagages à l'aide de son frère puis se dirigea sans attendre dans la cuisine pour se servir une collation alors que son frère la rejoignait tout en se servant une bière. Elle se demandait quand même pourquoi les hommes buvaient tout le temps cet alcool. Il y avait tant de choses à boire largement meilleures. Elle se souvenait des soirées qu'elle passait étant plus jeune où les filles buvaient des rosés ou crémant et les mecs de la bière. Quel cliché ! Elle se rangeait dans aucun des deux rangs vu qu'elle prenait toujours les alcools les plus forts. Un petit sourire se dessina sur le visage de la jeune femme quand son frère lui expliqua qu'il fallait plus d'une journée pour tout raconter. Elle était vraiment impatiente qu'il lui raconte ses aventures. « J'ai tout mon temps Duncan, je t'écoute ! » Ses yeux pétillait à l'attente du récit de son frangin. Elle était si heureuse d'être de retour, d'avoir retrouvé sa maison, son frère et ses histoires compliquées et peut-être quelques vieux amis.. London se demandait ce qu'étaient devenus ses anciens plan cul, son meilleur ami Adrian, ses copines. Elle était pressée de voir la réaction de tout ce beau monde dès qu'ils la reverront. Ce que disait Duncan ne surprit pas vraiment la brune. Son frère était comme lui, ils avaient beaucoup de partenaires sexuels et n'étaient pas les personnes les plus fidèles au monde. « T'aimais Jesse ou pas ? » Elle savait qu'il était compliqué et que les sentiments ne retenaient pas Duncan pour coucher avec un autre. Elle voulait juste savoir ce qui se passait un peu dans le tête de son frère. London quant à elle ne s'était jamais vraiment qualifiée de "en couple". Elle ne voulait pas s'embêter avec ces affaires de sentiments, de fidélité tout ça. Elle voulait rester une femme libre qui décidait de tous ses faits et gestes. Elle regarda un moment son frère sourire en coin en se demandant à quelles idées perverses il pensait lorsqu'il était avec un de ses amants. La brune s'était toujours demandé lequel d'eux deux était le plus perché niveau sexe, le plus accros. Elle écouta la suite, Duncan parlait de DS. Son sourire devenu tout à coup étrange. Elle avait bel et bien lu les articles pendant son absence. Elle s'était dis que certaines personnes ne cachaient pas bien leurs petites secrets. Dommage pour eux ! « Ouais j'ai vu ça. Petit O'Conell et les Evans ! Qui auraient cru ! Les soient disant meilleurs amis de Tessa ! Ça leur apprendra écoute. Je pense pas qu'on puisse s'en tirer d'un crime sans en payer les conséquences.. » Au début elle n'y avait pas cru, elle avait toujours pensé que quelqu'un avait tué cette pauvre fille, mais croyait plutôt à un vieux pédophile détraqué. Après tout, les apparences sont parfois trompeuses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Dim 5 Jan - 16:44

La question que me posa London était étrange. Elle savait parfaitement que je n'étais pas le genre d'homme à "aimer" quelqu'un, au sens profond du terme. J'aimais prendre du plaisir avec les gens, bien m'entendre avec eux mais la notion de l'amour n'était jamais entré là dedans. Mais était ce vraiment la vérité avec le cas de Jesse ? Pour la première fois de ma vie j'étais entré dans une relation exclusive avec quelqu'un, je n'avais jamais eu le besoin ni l'envie d'aller voir un autre paysage...Jusqu'à ce que je cède face à Sam mais celui ci était loin d'être un paysage inconnu pour ma part.
Autant dire que j'étais incapable de répondre honnêtement à cette question dont j'ignorais la répondre. Mais je ne voulais pas que London un beau matin décide d'aller faire un tour chez les Mayfield pour aller papoter avec mon ex. C'est donc avec un sourire mais sans un air détaché que je repris la parole.

- Tu va un peu loin là...Et puis tu sais très bien que je n'aime que toi

Sur ce dernier point je ne mentais pas. London était ma demi-soeur peut être mais je la considérai royalement comme le noyau de ma famille. Je ne sais pas ce qui se passerait si il lui arriverait quelque chose comme à Alicia King ou à Tessa Hamilton. Cette affaire avait d'ailleurs été révélé et London avait donc lu à ce sujet sur le site de Dirty. Il est vrai que je ne comprenais pas comment les amis de Tessa avait pu cacher leurs fautes aussi longtemps. Rien que pour le deuil des parents ou la mémoire de la défunte Tessa c'était répugnant. Heathcliff était l'un de mes amis et je n'avais jamais imaginé qu'il ait pu faire ça, surtout venant d'un avocat.

- Cela ne fera pas revenir Tessa mais au moins je pense que ça aiderait les parents à enfin avancer...Parce que mine de rien, quand ils viennent acheter des fleurs à la boutique ils ne respirent pas la nouveauté de vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Dim 5 Jan - 20:51

L'amour, l'amour, l'amour. London voyait bien que son frère ne s'attendait pas à cette question et visiblement, n'avait pas l'air de se l'avoir posée. Elle avait demandé ça comme ça, sans aucune réelle raison. Elle savait très bien que pour lui tout comme pour elle "être amoureux" ne faisait pas parti de leur vocabulaire. Ils étaient plutôt des gens indépendants qui recherchaient exclusivement du sexe. Elle n'avait pas souvenir d'avoir eu une seule fois une relation exclusive. Depuis ses premiers ébats, London ne cherchait pas à être amoureuse et couchait donc pour le fun. De ce côté là, elle avait une réelle part de masculinité. Toutes ses copines ne la comprenaient pas, elles préféraient attendre le bon garçon pour leur première fois, pleuraient des nuits entière pour un gars banal qu'elles avaient "aimé". Elle savait que ce comportement n'était pas trop humain, mais elle préférait réserver tout son amour pour elle même et son frère, enfin demi-frère. Il occupait une place importante dans la vie de London, c'était sa famille à elle. Elle n'avait que lui et ça lui suffisait amplement. Ils avaient une relation très fusionnelle mais aussi comme chien et chat. Elle se souvenait de toutes les fois où elle menait la vie dure à son pauvre petit Duncan. Mais ce n'était rien de bien méchant, c'était juste dans sa nature. « Oh c'est trop mignon ! Moi aussi je n'aime que toi ! » Elle savait très bien qu'il évitait la question qu'elle lui avait posé mais n'avait pas décidé d'en demander plus. Pour une fois, elle n'avait pas envie de l'embêter mais plutôt de profiter. Malgré tout, elle ne l'avait pas vu pendant un bon bout de temps, ça faisait tellement de bien à la brune de retrouver son frère. N'empêche qu'elle était un peu amusée par le fait que Duncan pourrait être éventuellement amoureux de quelqu'un. Ça ne lui était jamais arrivé, enfin du moins à ce qu'elle sache. Elle sourit tout en sirotant son soda bien frais. La discussion tourna à nouveau au sujet de ce fameux blog DS qui avait balancé le petit secret de leur chères voisins. La réflexion de Duncan fit réfléchir London qui n'avait pas spécialement pensé aux parents de Tessa. Leur vie ne devait être malheureusement pas très facile pour eux en ce moment. Le seul minuscule pas qu'ils avaient pu franchir dans l'acceptation de la mort de Tessa venait de s'effacer pour recommencer à la case départ. Mais son frangin n'avait pas tord, au moins ils savaient maintenant qui étaient les coupables et pourraient peut-être faire leur deuil plus facilement. « C'est sure que ça doit pas être facile pour eux. Franchement.. En plus je crois que les enfants Hamilton sont amis avec Nate ou Heathcliff je sais plus, un de ces chocs. » Toute la ville devait surement parler de cet événement, il fallait dire que Dirty Secret avait fait fort cette fois-ci. Elle se demandait comment réagissaient les principaux concernés par cette affaire, quitter la ville quand il y avait des événements intéressants n'était pas ce que préférait la brune, sachant en plus qu'elle adorait les ragots. Elle se demandait d'ailleurs si DS allait parler d'elle ou pas dans son prochain article, le retour d'une bombe comme elle ne devait pas passer inaperçu ! « Comment ça se passe à ton boulot enfaite ? » L'information venait de faire tilt dans sa tête. Duncan avait parlé de la boutique de fleurs juste avant. Elle aimait bien savoir ce qui se passait dans sa vie professionnelle même si ce n'était pas toujours très palpitant. D'ailleurs, elle aussi allait devoir se mettre à travailler, du moins se remettre. Elle avait laissé son travail de côté lorsqu'elle était partie de Magnolia et devait surement avoir une tonne de travaille qui l'attendait à Fame.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Jeu 9 Jan - 15:52

Aux effluves d'amour que me lança London, je lui souris. Nous ne nous disions pas tous les jours à quel point on s'aimait mais l n'y en avait pas besoin. On savait tous deux qu'en cas de soucis l'autre serait toujours là. Notre lien était si fort qu'il n'y avait pas besoin de parole, seuls les regard suffisaient. Je ne pouvais donc pas lui cacher qu'en ce moment j'étais perdu avec Jesse, mais elle eut la gentillesse de passer cette fois ci ce sujet.
Il était beaucoup plus important de parler de l'actualité du quartier et de la bombe qui était tombé il y a peu concernant certains voisins et mêmes amis pour ma part. Dire que j'avais discuté sur un banc avec Lily au parc, que Heathcliff était tout de même un bon ami pour faire la fête...Finalement j'étais tous de même assez triste qu'ils se soient rendus coupable d'un tel désastre. C'était surtout le conducteur lors de l'accident qui devait en avoir gros sur la conscience.

- Il me semble qu'ils sont tous amis...Je n'aimerai pas me retrouver dans ce genre de situation...Déjà les regarder en face devait être dur alors maintenant ils ne doivent même plus essayer...

Heureusement je n'avais rien à me reprocher d'aussi spectaculaire. Je n'étais qu'un humble petit fleuriste. Ma vie était déjà bien assez mouvementé comme ça pour en rajouter. Entre Sam et Jesse c'était compliqué, les deux en résumé me faisait la tête. Et au travail c'était loin d'être facile pour se sentir à l'aise.

- Ca se passe bien...Mais Sam, n'a pas l'air d'apprécier notre nuit sans lendemain de la dernière fois...Je l'avais pourtant prévenu que ce n'était pas possible...

Du moins, il m'avait semblé que j'avais été assez clairs sur notre relation. Que jamais elle ne dépasserait le stade du sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mar 28 Jan - 20:06

  Ce qui inquiétait et fascinait à la fois la Sheppard était la capacité des gens à cacher leurs vilains secrets. Le crime commit par ce petit groupe de jeunes datait de 2009. Cinq ans.. c'était surprenant de la part de ces gosses qu'aucun n'ait cafté, qu'aucun ne se soit rendu. Elle se mit à se demander ce qui s'était passé réellement cette nuit là. Elle se souvenait du jour où elle avait appris la nouvelle. Elle avait allumé la télé locale. Les journalistes, les pompiers, tous s'affolaient autour de ce débris de voiture. L'enquête qui avait été menée avait déterminé que Tessa était seule au volant dans la voiture. Elle était saoul et s'était retrouvé dans le décors par pure accident. Sur le coup, London n'avait pas cherché plus loin. Ce genre d'histoire tragique arrivait si souvent malheureusement. Et puis à cet âge, elle aussi avait pris la voiture complétement ivre morte. Des pratiques communes mais pourtant si dangereuses..  Cette historie avait mouvementé tout le quartier. Tout le monde était triste, abattu. Même London qui ne connaissait pas la défunte avait ressenti de la tristesse et était allée à l'enterrement. Au moins, le nombre d'accident de la route suite à une conduite en état d'ivresse avait considérablement diminué dans la ville et aux alentours. Peut-être que cette petite avait sauvé d'autres vies.

« C'est sure.. Mais de toute façon, ça allait se savoir un jour ou l'autre »

London qui n'était pas une fille des plus superstitieuse ou qui croyait au destin, était tout de même sûre qu'un jour les secrets devaient sortir. Elle était certaine que tout ne pouvait se garder indéfiniment. Heureusement pour elle, elle ne cachait pas de secrets. Autrement elle aurait peur de se retrouver un jour dans la même situation que ces jeunes gens. Certes elle avait des petits secrets comme la fois où elle avait balancé des œufs sur la maison de son principal au lycée, ou bien les fois où elle mettait du savon dans les bouteilles d'eaux de ses ennemies. Enfin tous ces genre de secrets qui faisaient une personne normalement constituée car après tout, personne n'était parfait.

La conversation devenu de nouveau un peu moins glauque enfin juste un peu. Les histoires de son frère étaient aussi spéciales ! N'empêche que son frère était un vrai Don Juan ! Ils formaient à eux deux un vrai duo d'enfer. Elle se demandait quand même d'où leur venait ce goût si prononcé pour le sexe. La seule chose que London aimait plus qu'une partie de jambe en l'air était elle-même et bien sûre son frère.

« Je crois que les gens cherchent toujours à trouver une part de sentiments. C'est rare les gens comme nous qui ne s'attachent pas. Et puis sinon parle lui, dis lui clairement si il a pas compris. »

London n'était pas la meilleure conseillère conjugale au monde, loin de là même. Une fois de plus, elle ressemblait plus à un homme qu'à une femme sur ce trait de caractère. Elle ne savait pas si c'était vraiment clair ce qu'elle disait et si il avait bien compris ou pas. Mais ça valait la peine d'essayer.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Dim 2 Fév - 18:25

Vu que les habitants du quartier étaient étroitement surveillés c'était certains qu'un jour ou l'autre la vérité serait dévoilé. Heureusement je n'avais rien de ce genre cacher sous mon oreiller. Nous avions tous un secret ici, même London en avait mais pas de ce gabarit. Ou alors je n'étais pas au courant. Le pire était sans doute de pas savoir qui était véritablement en face de nous. Sans le savoir j'étais peut être sorti avec un Serial Killer du nom de Jesse...Mais cela m'étonnerait beaucoup, il avait vraiment pas la tête de l'emploi. Sam l'avait nettement plus mais je ne pensais pas ce que cela soit son genre de truc.

- J'espère en tout cas qu'il n'y a pas un Jack L'éventreur dans le quartier...

Je n'étais pas armé pour faire face à ce genre d'individus. J'étais un être pacifique qui aimait les fleurs et non le sang. Bien que ma vie était loin d'être aussi épanouie que les plantes dont je m'occupais. J'avais beau me retrouver à nouveau libre, cela faisait comme un vide dans ma tête depuis que Jesse et moi nous nous étions séparés.
Je faisais part de mon problème avec Sam, qui avait beau être charmant il était aussi extrêmement têtu. London me conseilla de lui expliquer clairement mais je doutais que cela soit une bonne idée. Il serait capable de me virer et sans ce travail je ne serait plus rien qu'un simple être humain vide de toute raison de me lever le matin.

- Vu la tête qu'il avait fait pour moi et Jesse à l'époque, je doute qu'il prenne aussi "bien" mon explication...Je préfère laisser faire le temps, il finira bien par trouver quelqu'un d'autre

Même si au fond je n'avais pas forcément envie qu'il se désintéresse de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Lun 3 Fév - 20:08

La réflexion de son frère lui fit froid dans le dos. Même si elle était du genre casse-cou et peur de rien, London n'aimait pas les histoires sanglantes qui pouvaient se tramer autour d'elle. Malgré sa méchanceté et son petit côté peste, elle ne se sentirait jamais capable de sa vie de commettre un meurtre. A pars si c'était de la légitime défense bien entendu. Elle essayait de comprendre ce qui trottait dans la tête des gens pour vouloir tuer volontairement. Bien évidemment, elle avait sa petite idée sur la question, la vengeance ou le gain bien sûre. Elle était sûre que certaines personnes avaient déjà tué pour une question de fric, ou de place dans un entreprise. Ou bien pour une belle vengeance, comme le disait le proverbe "la vengeance est un plat qui se mange froid"

« Je pense pas, enfin j'espère pas. Quoique.. Celui de la maison 7 je crois là, Jay Black, il a bien tué quelqu'un dans un élan de folie, non ? Alors qui sait ! »

Elle rigolait à moitié. D'un côté elle adorait toute sortes de ragots, même sordides, mais le fait qu'un jour un mec rentre dans sa maison et veuille la tuer la terrorisait. Elle secoua la tête pour enlever toutes ses pensées de sa tête, se concentrant à nouveau sur les petites histoires de son frère.

« Oh pire, t'as raison. Si il veut pas comprendre, il devra bien se rendre à l'évidence un jour. Et moi, tu me demandes pas mes histoires pendant mon absence ? »

Elle se tapota les mains à l'idée de lui raconter quelques unes de ses aventures. La belle brune n'avait hésité à s'amuser et faire les quatre cents coups durant son séjour. Elle y avait rencontré beaucoup d'hommes et s'était fait pleines d'amies qui étaient aussi motivées qu'elle à faire la fête. Elle y avait passé des moments inoubliables qui l'avaient presque décidé à ne pas partir. Mais après tout il fallait bien qu'elle retourne à la vie active, principalement pour retrouver son travail qu'elle avait complétement déserté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Lun 10 Fév - 17:21

Mince, il est vrai que j'avais oublié cette affaire révélé concernant Jay Black. Dire que mon ex avait couché avec un fou furieux...Il aurait pu se faire poignarder cette nuit là mais heureusement rien de telle ne s'était produit. En tout les cas il ne valait mieux pas se mettre en couple avec un individu aussi instable.

- Nous sommes entourés de fou petit soeur...Nous devrions peut être plié bagage avant qu'il nous arrive malheur !

Déclarai je d'un ton dramatique. Je n'avais aucune envie de partir de ce quartier qui, même si il n'était pas très sécurisant au final, était attachant. Je m'étais fait des amis et j'avais trouvé un emploi qu'il adorait. Je n'étais pas sur qu'une telle chance arrive ailleurs. Et il y avait surtout Jesse et Sam ici. Même si c'était compliqué avec les deux hommes je ne pouvait pas les lâcher, il me manquerait beaucoup trop.

- Oh comme d'habitude, ta beauté a du faire des ravages sur ton passage

Répliquai je avec un sourire en coin. Ma soeur était tellement belle que ce n'était pas étonnant qu'elle soit mannequin et qu'elle ait aussi beaucoup de succès auprès de la gente masculine. Moi même si je n'étais pas son demi-frère j'y aurait volontiers trempé mon biscuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Lun 10 Fév - 22:01

Le problème, c'était que les fous se trouvaient partout. Même si ils voulaient quitter la ville pour échapper aux tarés de Magnolia, ils tomberaient sur les fêlés d'un autre endroit. C'était dommage de se dire ça mais malheureusement c'était vrai. Des gens instables étaient présents partout. Il suffisait d'allumer la télé pour le prouver. Ou tout simplement, regarder les gens qui les entouraient. Celui qui avait tué son ex, les autres leur meilleure amie, une qui se faisait passer pour une aveugle.. C'était presque affolant. London quant à elle, était certaine que son frère n'était pas un de ces tordu du ciboulot, au contraire. Certes, il devait avoir quelques petits secrets, mais alors, ce n'était rien comparé à ceux des autres.

« Personne ne veut s'attaquer à nous, on fait bien trop peur ! »

Du moins, elle faisait bien trop peur. Lui était un mignon petit fleuriste tout sympa qui s'occupait de faire des arrangements de fleurs. Alors qu'elle, personne ne se mettait en travers de son chemin. Les seuls qui avaient essayé, avaient subi un sort qui n'était pas des plus joyeux. Elle ne se laissait pas faire et pour rien au monde se ferait écraser par quelqu'un. De plus, elle avait un goût prononcé pour les ragots, métier de rédactrice oblige, ce qui effrayait les gens qui voulaient cacher leur petits secrets. Elle ricana en pensant à tous ceux qui s'en étaient pris pleins la gueule après avoir osé la confronter.

La réponse de son frère la fit sourire. Si il y avait bien une chose qu'elle adorait, c'était qu'on la complimente même si elle était bien consciente de son physique avantageux. Elle avait toujours eu pour habitude de se faire remarquer et n'avait jamais eu aucun mal avec les garçons. Dès qu'elle en voulait un, elle l'avait. C'était comme ça. Malgré ça, elle n'aimait pas la facilité, elle adorait quand un mec montrait un peu de résistance au début. Quand c'était trop simple ce n'était pas assez bon pour elle.

« Effectivement ! T'imagines même pas les soirées de folies que j'ai passé là-bas. Les mecs étaient beaux, les filles étaient géniales, sérieusement c'était le paradis. D'ailleurs j'ai rencontré quelques gays super canons. Je t'ai pris leur numéro au cas ou que t'as envie de partir en vacance et de t'éclater. »

Elle fit un petit clin d’œil tout en sortant les petits bouts de papiers sur lesquels étaient écris soigneusement le numéro de ces hommes. Elle sourit à pleine dents tout en tendant sa petite surprise à son frère. Elle ne pouvait pas partir sans penser à lui et lui ramener quelque chose. D'ailleurs, ce n'était pas le seul 'cadeau' qu'elle lui avait ramené. Elle avait acheté quelques souvenirs et trucs amusants pour son frère en pensant que ça lui ferait plaisir. Ça lui faisait tellement du bien d'être de retour à la maison et d'être assise en face de Duncan.


Dernière édition par London Sheppard le Dim 2 Mar - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Jeu 20 Fév - 18:30

Je doutais sérieusement que si un tueur passait par ici, notre maison le ferait s'éloigner. Je n'étais qu'un simple fleuriste et ma soeur une mannequin. Rien de bien folichon qui donnerai la frousse. Je n'avais cependant pas envie de semer malheur en pensant à ce genre de chose. Il y avait déjà eu suffisamment de victimes, deux de mémoire, pour toute une vie. La pauvre Naya Freeman était introuvable et sa disparition avait mit Jesse dans tous ses états. J'espérais vraiment qu'elle allait bien où qu'elle soit car c'était tout de même une gentille fille.

- C'est sur que je ne voudrais pas m'attirer tes foudres, tu fais peur quand tu es furieuse

Déclara t-il avec un petit sourire. Quand London était en colère cela se voyait tout de suite et il valait mieux ne pas en être la cause. Raison pour laquelle il était très rare que ma soeur et moi nous nous disputions. Il y avait de toute façon aucune raison pour que elle et moi nous nous fâchions. Même lorsqu'elle s’immisçait dans mes tentatives de séduction je ne lui en voulait pas longtemps.

Nous avions tous les deux notre petit succès, et j'étais persuadé que London avait du voir du beau monde là où elle était partie. Elle ne fit qu'affirmer mes paroles et m'annonça qu'elle avait récolté des numéros pour moi.

- Oh c'est gentil il ne fallait pas...Je ne sais pas quand j'aurai des vacances mais merci

Je pris les bouts de papiers, regardant chaque numéro comme si cela allait suffire pour que mon cerveau les mémorise.

- J'espère que tu ne m'a pas juste ramener des bouts de papier en souvenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Dim 2 Mar - 21:52

Ses premières colères dataient depuis qu'elle était née. Déjà lorsqu'elle jouait dans les bacs à sables, elle faisait manger du sable et cassait les jouets des enfants qu'elle n'aimait pas. Elle tirait les cheveux aux filles et tapait les garçons. Elle n'allait pas par quatre chemins. Déjà petite, elle était une peste et en prenant de l'âge, ça ne s’arrangeait visiblement pas. Ses années collèges et lycées avaient dû être les plus mouvementées. Elle se souvenait avoir renverser un pot de peinture sur une de ses camarades en cours d'arts plastiques, avoir presque castré un mec qui faisait parti de l'équipe de football, avoir lancé des chewing-gums dans le cheveux de sa prof d'histoire qui la détestait et réciproquement. Une vraie tête brulée. Bien sûre, elle passait le plus clair de son temps chez le principale mais son physique avantageux lui procurait toujours un moyen de s'en sortir sans morfler. Depuis petite, elle avait compris comment jouer des gens et les gens avaient compris qu'il valait mieux qu'ils soient appréciés d'elle plutôt que le contraire.

« Oh oui ! Tu te souviens de la fois où j'avais cassé toute la vaisselle de la maison ? Et le pire, ce sont mes vengeances ! Si quelqu'un s'en prenait à nous, je te promet que je lui ferais regretter d'avoir vu le jour »

Les colères de London étaient seulement une étape. Ceux qui réussissaient à s'en sortir sans un égratignures pouvaient s'attendre à la pire des vengeances. Une fois, elle avait mélangé du savon à la bouteille d'eau d'une pétasse de sa classe qui avait osé se mettre sur son chemin. Elle se souviendra toujours de la tête qu'avait fait cette dernière, elle faisait même des bulles. Une autre fois, elle avait mis dans le shampooing d'une fille une crème épilatoire. Ses cheveux étaient tombés tout seul ! Sa coiffure ne ressemblait plus à rien, c'était juste un mélange de trous et de mèches. Quand elle y repensait, la période de ses études était vraiment amusante. Maintenant, quand elle voulait se venger, elle ne pouvait plus utiliser des techniques aussi puériles et adolescentes. Elle devait la jouer plus fine. Mais d'un autre côté, elle aimait aussi cette manière de vengeance, après tout, elle était douée pour ça avec n'importe qu'elle technique.

C'était vrai que son frère n'avait pas la même chance qu'elle pour prendre des vacances de si longues durées ou même en prendre tout court. Elle savait qu'il aimait son boulot mais à vrai dire, il n'offrait pas beaucoup d'opportunités à Duncan. Elle regrettait qu'ils ne puissent pas partir tous les deux quand bon leur semblait mais bon. Son frère était assidu et en aucun cas, elle ne voudrait qu'il se fasse virer pour une petite escale alors qu'il devrait se trouver à la boutique en train de préparer des bouquets.

« Mais c'est normal ! Tu feras ça un week-end alors ! »

Elle lui lança un petit clin d’œil. London regarda Duncan examiner les bouts de papiers. Elle se demandait pourquoi il restait bloqué aussi longtemps dessus mais bon. Elle ne lui demanda pas. Elle était bien trop fatiguée de son voyage pour poser trop de questions, surtout des questions qui n'ont pas grand intérêt.

« Ah ah ! »

Elle se tapota les mains affichant un grand sourire radieux. Bien sûre qu'elle n'était pas venue qu'avec ses petits bouts de papiers ! Elle avait beau être une garce sans cœur pour certains, mais pour son frère, elle était prête à tout. Et la moindre des choses pour elle, était de lui apporter des cadeaux dès qu'elle partait et qu'il n'avait pas la chance de la suivre. Elle lui demanda d'attendre et s'élança dans les escaliers pour chercher dans sa bagages le petit sac dans lequel contenait les petits cadeaux qu'avait acheté London. Il contenait une coque de téléphone avec le nom de la ville dans laquelle elle était, des portes clés, un cadre photo avec une photo de London à la plage, un short de bain, et pleins d'autres babioles. Elle déposa le sac sur la table et regarda son frère avec des yeux qui pétillaient.

« C'est quelques petits trucs que je trouvais sympa. Mais je sais pas si tu as fais attention, mais sur ma voiture se trouve.... Une planche de surf ! Ok, on a pas trop l'occasion ici de surfer mais je la trouve super belle et je trouve qu'elle te correspond. Donc si un jour tu vas à la plage, oublies pas de la prendre avec toi ! »

Elle était vraiment excitée à l'idée de donner les cadeaux à son frère. En plus de ça, elle attendait avec impatience sa réaction face à son idée de la planche. Certes, c'était un cadeau peu commun, mais elle aimait bien aussi sortir des règles et de la conformité. Elle attendit que Duncan ait fini de regarder les présents, et se dirigea vers la porte pour montrer la planche de surf qui se trouvait encore dehors à son frangin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Sam 8 Mar - 19:14

Les moments colériques de London étaient inoubliables. C'était une véritable tigresse dans ces moments là et je savais que ses griffes étaient bien acérés. Heureusement elle ne les avaient jamais utilisés sur moi jusqu'à maintenant. D'un côté je sais que ma petite soeur adoré ne me ferait jamais de mal comme moi je ne lui en ferai pas. Nous n'étions pas cent pour cent lié par le sang mais il y avait bien plus que cela entre nous deux.

- Comment oublier, je me suis aussi fait disputer à cause de toi parce que je n'avais pas bougé mes fesses pour te stopper

De toute manière quand ma soeur était lancé dans quelque chose c'était inutile de tenter de a raisonner. Elle était aussi têtue que moi. C'était cela dit un trait de caractère qui avait son charme, il suffisait de voir le nombre de personne qui avait défilé dans nos bras. Grâce à London ma liste allait augmenter avec tous les numéros qu'elle m'avait donné. Je n'avais plus qu'à trouver un moment pour aller partir en voyage.

- Je préférerai tout de même les passer avec toi...Ou alors tu n'aura qu'à m’accompagner, je suis sur que dans tous les charmants garçons que tu as croisé il y en a un qui a le mérite de te recroiser non ?

J'espérai qu'elle m'avait ramener autre chose que des numéros de téléphones tout de même. Vu sa réaction j'aurai le droit à des cadeaux. London fila à l'étage et revint une minute plus tard avec un petit sac. Mais ce n'était pas tout, ma soeur avait aussi acheté une planche de surf. Je haussai un sourcil avant de secouer la tête comme si j'étais désespéré avant de découvrir les petits cadeaux amené sous le tout de la maison.

- Je t'adore London, mais sérieusement tu crois que je vais mettre une photo de toi sur ma table de nuit ? Ca fait un peu bizarre tout de même...On la mettra dans le salon...

Il y avait pleins d'autres choses plus ou moins utiles comme un short de bain.  C'était toujours bien d'en avoir un de rechange au cas où et il fallait avouer que celui ci était classe.

- Bon allons voir cette planche...Même si je ne sais pas surfer

Je disais ça pour la taquiner bien sur. Je sortie donc de la maison et constata en effet que le toit de la voiture n'était pas tout seul.

- Tu es vraiment folle mais je t'aime quand même !

Déclarais je avant de la prendre dans mes bras pour la papouiller sur la joue. J'avais vraiment de la chance d'avoir une soeur aussi formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mer 12 Mar - 17:46


London rigolait à en pleurer. C'était vrai que son frère en avait pris à cause de ses colères. Il s'était même fait plus engueuler qu'elle ! De toute façon, une vie avec des gens passifs, trop gentils qui ne piquaient aucunes crises était vraiment une vie ennuyeuse. Elle ne pouvait supporter les filles et les mecs trop coincées, qui ne cherchaient pas à déconner. Et puis, piquer des colères mémorables étaient de bons souvenirs ! La preuve, Duncan en riait encore. Ce qu'elle adorait chez eux, c'était leurs caractères qui correspondaient à merveille l'un à l'autre. Ils aimaient bien déconner, ils étaient de vrais de tombeurs et Duncan acceptait le caractère qui n'était pas des plus simples de London. Il n'était pas obligé de la supporter après tout, ils n'étaient 'que' demi-frères et sœurs. Avec tous les sales tours que la brune lui jouait pour l'empêcher d'avoir de nouvelles conquêtes, il restait toujours proche d'elle et adorable. Elle l'adorait tout simplement.

« C'était tellement drôle ! Je m'en souviendrais toute ma vie ! Ça a vraiment dû être ennuyant sans moi ! »

Elle faisait du vent avec ses mains pour essayer d'enlever les larmes de rires qui perlaient au coin de ses yeux. Elle ne voulait surtout pas faire baver son mascara ! Elle ne pouvait s'empêcher de ramener la conversation à elle, pour venter ses mérites. Elle était comme ça, et ça aussi, Duncan l'acceptait. Il ne s'énervait pas contre l'orgueil florissant de la jolie brune qui ne manquait pas de se valoriser à chaque occasions. Elle savait qu'elle n'était pas facile à vivre, malgré ça, elle ne se remettait pas en question. Il fallait la prendre comme elle était. C'était aussi pour ça qu'elle ne voulait pas être en couple. Elle ne pouvait pas se mettre de côté pour favoriser un homme. En aucun cas, elle voulait faire passer le besoin de quelqu'un d'autre avant le sien, à part évidemment celui de son frère.

« Si tu veux ! Peut-être, en tout cas, je me demande si eux ont le mérite de me recroiser ! »

Elle avait rencontré quelques gars bien mais elle n'aimait pas s'attacher à quelqu'un. Elle préférait donc ne pas forcément revoir les mecs qu'elle appréciait, question de sécurité même si elle n'était pas du genre à tomber amoureuse. C'était vrai que ça faisait longtemps qu'ils n'étaient pas partis tous les deux ensembles en vacances et à vrai dire, ça lui manquait. Ils faisaient un duo de choc et London aimait avoir quelqu'un sur qui elle pouvait compter avec elle, même si elle pouvait aussi se débrouiller sans. Et puis, elle avait de bons délires avec son frère et pouvait être sûre de ne jamais s'ennuyer. En plus, si ils étaient deux, c'était deux fois plus de chances de faire de nouvelles rencontres et de deux fois plus s'amuser.

« T'as peur de te sentir observé pendant tes parties de jambes en l'air ? »

Elle rigolait une fois de plus. C'était vrai que c'était un peu bizarre mais bon, elle avait bien une photo d'eux deux dans la sienne et ça ne l'avait pas tué non plus ! Malgré leur côté accro au sexe et le fait qu'ils ne partagent pas entièrement le même sang, aucun d'eux deux n'avaient jamais eu à l'idée de franchir un certain cap. De toute façon, c'était beaucoup trop bizarre et dégueulasse et en plus, si un d'eux voulait coucher avec quelqu'un, il n'avait qu'à sortir en soirée pour se trouver quelqu'un.

Un petit sourire se dessina sur le visage de London, elle était pressée de voir la tête de son frère en voyant ce petit bijoux qu'elle avait ramené. Elle le laissa passer devant elle et mit ses mains sur ses coudes à cause du froid. Elle n'allait pas mettre une veste pour rester quelques secondes dehors mais elle ne pouvait nier le froid perçant qui les entouraient. Elle devait se rendre à l'évidence, elle n'était plus en vacance à la plage en maillot de bain.

« De rien ! Moi aussi je t'aime ! »

Elle sauta dans les bras de Duncan, déposa un baiser sur sa joue, puis avança la sienne pour en attendre un en retour.

« Tu veux qu'on la rentre ? »

Elle désigna la planche avec son indexe, excitée à l'idée de trouver un endroit dans la maison où ils pourraient l'entreposer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mar 18 Mar - 20:53

Malgré un enfance assez mouvementé, surtout à cause de London, nous étions restés très proches l'un de l'autre. La preuve nous vivions dans la même maison dans un quartier peuplés de gens riches alors que honnêtement on avait pas vraiment une cuillère dans la bouche. Mais le succès de ma soeur dans la mode et moi avec les fleurs nous suffisait pour payer les factures. Et puis finalement quoi de plus heureux que de pouvoir exercer une passion ? Certaines personnes n'avaient pas cette chance...

- Oh je me suis occupé à ma façon pour combler le vide dans cette maison

Il est vrai que la présence de London mettait du soleil et de la vie dans notre demeure. Etre seul deux trois jours c'était reposant mais cela se transformait rapidement en une solitude étouffante. J'avais don dû aller chercher de la présence humaine ailleurs...
Nous étions deux belles créatures humaines qui attiraient bon nombres de personnes à nos pieds. Je savais que London avait un trop gros nombril pour juger que quelqu'un soit digne de la revoir mais bon quand on avait pas le choix. Pour ma part c'était différent, ça ne me dérangeait pas tant que c'était, comme dise les personnes d'aujourd'hui, " un bon coup".

- C'est ça j'aurai l'impression que tu me regardes en train de prendre mon pied

Renchéris je avec un grand sourire. Bien sur j'avais comme elle, une photo de nous deux dans un cadre mais c'était loin d'être London en maillot de bain même si elle était très jolie.
En tout les cas la folie n'avait pas quitté ma soeur qui m'avait carrément ramené une planche de surf. J'étais content de ce cadeau et l'embrassai joyeusement sur la joue.

- Oui on a qu'à la mettre à côté de la cheminée ?

Suggérais je avant de commencer à défaire les cordes pour descendre la planche. Cela pesait tout de même une bonne cacahuète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Jeu 20 Mar - 13:32

C'était vrai qu'elle l'avait déjà 'abandonné' lors de leur adolescence, et que donc il a pu se sentir assez seul pendant sa nouvelle absence. Elle fit la moue. Elle ne se rendait pas compte parfois de l'impact de ses actions sur son entourage. Elle était de nature libre, qui ne se prenait pas la tête, et dès qu'elle décidait d'un truc, rien ne pourrait l'arrêter. En l’occurrence, elle avait décidé de quitter la ville deux ans auparavant et s'enfichait bien de laisser son travail derrière elle, ainsi que ses amis. Si elle avait quelque chose en tête, elle mettait tout en œuvre pour y arriver, même si il pouvait y avoir quelques dommages collatéraux. Elle ne voulait pas blesser Duncan, ou l'abandonner, ou contraire, mais sa nature prenait toujours le dessus. London ne pouvait pas lutter contre ses envies, c'était contre son caractère.

« Maintenant, je suis là ! Je te préviens, les moments de calmes vont se faire rares ! »

Elle se devait de plaisanter pour remettre un peu de joie. Elle se doutait bien que Duncan n'avait pas eu de mal à se trouver de la compagnie pour passer ses soirées et ses nuits, mais peut-être qu'il cherchait une âme qui voulait bien lui tenir compagnie pour combler un vide. Peut-être le vide que London a laissé en se barrant de la maison. Elle se mordillait la peau à l'intérieur de sa bouche en pensant à son plaisir de partir, qui lui semblait tout à coup égoïste. Et puis mince, pourquoi elle pensait ça ?! Ça se voyait bien qu'elle tenait énormément à son frangin, parce qu'autrement, elle n'aurait jamais pensé de telle façon pour un ami ou plus. Son besoin passait avant celui des autres, c'était comme ça, point. Elle pensait peut-être de cette façon pour se protéger, pour se prouver qu'elle était importante pour quelqu'un. Elle secoua légèrement la tête pour enlever ces drôles d'idées. Elle était de retour, et était heureuse de retrouver son frère. Elle n'avait donc aucune raison de se tracasser.

Elle rigola au fait que Duncan, si il mettait cette photo dans sa chambre, aurait l'impression de se faire observer par la jolie brune pendant ses ébats sexuels. Elle pouvait comprendre qu'il trouvait ça bizarre, mais bon, parfois il ne se gênait pas pour faire du bruit. C'était comme si London assistait à la scène, l'écoute suffisait à deviner ce qu'il se passait. Elle se retenait de lui dire ça, pour le moment, elle ne voulait pas l'embêter!

« Yep, bonne idée »

Elle regarda son frère défaire les cordes et porter la planche. Ok, ce n'était pas très sympa de sa part de ne pas lui donner un coup de main. Mais elle n'avait vraiment pas envie de risquer de salir ses superbes vêtements pour rentrer la planche. Elle laissa passer Duncan puis le suivit à l'intérieur afin de définir l'emplacement. Elle lui demanda de la mettre un peu plus à gauche, puis de la décaler d'un centimètre vers la droite. Une fois la planche correctement placée aux yeux de la rédactrice. Elle tapa dans ses mains et contempla cette petite merveille. Elle se tourna ensuite vers son frère, et comme dans un élan de lucidité, lui lança.

« Je vais aller au Dancing ce soir je pense, je dois me refaire des fréquentations ! »

Un sourire malicieux passa sur ses lèvres. Elle se demandait comment elle allait s'habiller et surtout, quel genre d'homme se trouvait à Magnolia depuis son départ. Elle venait à peine de rentrer, qu'elle était déjà prête à arpenter les rues pour trouver de nouvelles proies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Sam 22 Mar - 18:16

Je me doutais bien que maintenant que London était revenue le calme n'était pas prêt de montrer son museau dans cette maison. Je n'allai plus pouvoir non plus draguer à tous les coins de rue sans que ma chère petite soeur ne vienne soudainement tout faire échouer. Je ne sais pas d'où elle avait prit cette manie de se mêler de ma vie privée comme cela.

- Merci de l'information Dondon

Un surnom que je savais qu'elle détestait, mais en bon grand frère je me devais de la taquiner quelques fois.

J'entrepris ensuite de défaire les cordes qui tenait la planche afin de la mettre à l’intérieur de la maison. Bien évidemment je ne m'attendais pas à ce que London me donne un coup de main, elle pourrait se casser un ongle. Le plus ennuyant fut ensuite de satisfaire la demoiselle sur la place de la planche. Cela dit le manque de perfection sur la place de la nouvelle décoration m'aurait dérangé aussi.

Une fois que la planche fut bien placé, j'admirai l'endroit avant de me tourner vers ma soeur qui m'annonçait vouloir aller au dancing ce soir.

- Tes anciennes fréquentations sont toujours là tu sais enfin c'est comme tu veux mais fais attention de ne pas tomber sur un tueur en série

Après avoir appris ce qui trainait dans le quartier, il valait mieux être sur ses gardes. Ma soeur savait très bien se défendre, c'était une grande fille mais face à un fou on se retrouvait très vite paniqué et démuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Mar 25 Mar - 19:49

Lorsque qu'elle entendit le surnom que lui attribuait son frère, la jolie brune fit une mine à la fois choquée et blessée. Dondon, c'était vraiment le pire surnom que quelqu'un pouvait lui donner. Elle était une très belle femme qui prenait soin d'elle et qui n'hésitait pas à se mettre en avant et ouvrir sa bouche. Ce surnom faisait petit fille grosse dont le frère se foutait de la gueule. Elle ne supportait pas cet appellation mais heureusement pour elle, Duncan était le seul à l'utiliser. Tant qu'il ne disait pas ça en public, elle ne pouvait pas lui en vouloir réellement. Elle ne se gêna tout de même pas pour lui lancer un poing dans le bras, histoire de lui faire comprendre qu'il n'avait pas l'autorisation d'utiliser ce nom ridicule. D'ailleurs, elle modéra tout de même sa force car sous ses allures de miss qui ne voulait pas se casser un ongles, elle suivait toute sortes d'entraînements sportifs qui lui permettaient une bonne endurance et surtout une force assez élevée pour une femme.

« M'appelle pas comme ça ! Le jour où je trouverais un surnom aussi ridicule pour toi, je te promet que tu souffrira ! »

Elle avait beau cherché, mais rien ne convenait. Dundun serait trop copié de Dondon, mais quoique ça faisait bien frère et sœur inséparables qui portaient les mêmes surnoms. Ce qui tout compte fait, était ridicule. Cancan ça faisait cancan dans une autre prononciation et le fleuriste n’excellait pas en danse et encore moins en french cancan au Moulin Rouge. Elle se mit à rire intérieurement en s'imaginant Duncan avec pleins de froufrous danser sur une scène avec des étoiles sur les tétons. Mais quelle imagination débordante qu'elle avait !

« J'ai pas peur de ça, tu le sais très bien ! Et puis je suis pressée de voir la chair fraiche qui se trouvait dans cette ville ! »

Elle se mit à rigoler au mot chair fraîche. Même pour une femme qui aimait le sexe, c'était bizarre de dire ça. D'ailleurs, ça faisait tueur en série ! Elle était une croqueuse d'homme, c'était certain, mais de là à se qualifier de prédateur sexuel.. C'était un peu trop même pour elle qui pourtant, aimait l'excès. Elle ne fit aucune remarque à l'évocation de Duncan de ses anciennes fréquentations. Normalement, elle devrait leur envoyer un sms pour leur apprendre son retour, mais la jolie London en avait décidé autrement. Peut-être de peur du changement de ses anciens amis ou tout simplement du fait de les revoir. Même si elle se montrait frivole et toujours souriante, elle était tout de même fragile et redoutait quand même la réaction des personnes auxquelles elle était attachée. Mais bon, si ils l'appréciaient, ils ne devraient pas lui en vouloir pour avoir passé sous silence son retour à Magnolia ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan] Sam 29 Mar - 18:50

Je ne pu m'empêcher de rire face à la réaction de ma soeur lorsque je l'appelait par ce surnom qu'elle adorait tant. Gardant le sourire même lorsqu'elle me cogna gentiment le bras pour montrer son mécontentement. Un frère et une soeur qui se chamaillait c'était normal, bien que cela ne nous arrivait pas souvent. A vrai dire London était peu présente à la maison lorsqu'elle était dans le quartier, trop occupé à chercher de nouvelles choses à manger.

- Fais toi plaisir voyons !

Je la mettais au défi de trouver un surnom qui me ferait voir rouge. J'avais un sang froid exemplaire alors cela serait difficile de me faire sortir de mes gonds. Pour ma soeur c'était tout le contraire, et je ne voulais pas que son tempérament de feu lui joue un mauvais tour. Des mauvais garçons trainaient dans cette ville. Je la mettais alors en garde.

- Oh il y a eu de nouveaux habitants depuis ton départ...Mais je ne crois pas que cela soit ton style de mec

Bon en fait cela devrait l'être, mais je ne voulais pas que London ait plus de chance que moi. Parfois je la jalousai d'être une fille et de pouvoir mettre des hétéros sexy dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan]

Revenir en haut Aller en bas

Hey brother there’s an endless road to rediscover [Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-