Partagez|

She told me I wasn't your son, dad!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: She told me I wasn't your son, dad! Jeu 26 Déc - 21:14


Etait-ce vrai? La révélation de Scarlett Spencer lui avait fendu le coeur. Joey O'Conell n'était peut être pas le père d'Adrian. Donc, Adrain n'était peut être pas un O'Conell. Pourquoi Adrian se sentait si mal suite à cette annonce? Oui, c'est vrai qu'il aurait pu se réjouir de ne pas être un enfant O'Conell, ce qui aurait pu lui permettre de balayer tout un passé dont il ne voulait plus parler. Au contraire, il se sentait trahis une nouvelle fois par ce père, qui n'était peut être pas le sien. L'avait-il réellement considéré comme tel toutes ces années? Et bien, il ne pouvait pas le nier... Oui. Oh bien sûr, il aurait pu être un meilleur père mais après tout, Adrian n'avait jamais espéré plus de sa part. Il le connaissait par coeur, et avait fini par se résigner : Joey ne changerait jamais, il était comme ça, et puis c'est tout.

Avoir le coeur net, entendre de sa bouche la vérité... c'est ce qu'Adrian attendait de Joey ce jour là. Il voulait que les masques tombent, que les langues se délient, comprendre pourquoi cet homme avait tant demandé de son fils toutes ces années, et pourquoi il l'avait tant fait souffrir. Etait-ce pour se venger? Le doute sur cette paternité était-elle le point de départ de cette relation catastrophique?

Adrian ne tarda pas à se rendre au numéro 8. Cela faisait plusieurs jours qu'il avait appris cette nouvelle, mais il avait préféré attendre que son père rentre de son voyage d'affaire plutôt que de s'entretenir avec lui par téléphone. Il entra dans la maison, plutôt serein pour un jeune homme dont on remettait en question l'identité. Il referma la porte derrière lui, laissa son manteau dans l'entrée et se dirigea tout droit vers le salon. Là, il trouva son "père", assis dans son fauteuil, les yeux rivés sur son journal. "Salut." dit-il en se dirigeant vers lui. Adrian se posa sur le canapé, et ne quitta pas des yeux son père. S'attendait-il à le voir? "Je ne te dérange pas?" demanda t'il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: She told me I wasn't your son, dad! Ven 27 Déc - 21:01



Cela faisait des semaines, voir des mois que je ne m'étais pas réellement passé à Magnolia. Les élections approchaient et j'avais beaucoup de travail que ce soit au niveau politique ou même avec le cabinet d'avocat où travaillaient mes fils. C'était la fin d'année et l'heure des bilans avait sonnée. Il fallait régler tous les papiers et toutes les affaires en cours avant la fermeture annuelle de fin décembre. J'avais atterri en fin d’après-midi, et le temps de prendre mes valises, je venais juste d'arriver au numéro 8 de Magnolia Cressent. Une fois la voiture garée dans l'allée, je sortis, pris mes bagages et entra chez moi. Par bonheur, il n'y avait personne, je vis sur la table du salon, un petit mot de ma chère femme qui m'annonça qu'elle était partie à un enterrement de vie de jeune fille d'une de ses amies. Puisque je n'entendit aucun bruit à l'étage, je compris que aucuns enfants n'étaient présent. J'avais une soirée de repos à moi, avant d'entamer, dès le lendemain, des longues journées de bilans en tout genre concernant le cabinet d'avocat O'Conell. D'ailleurs, il fallait que je m'entretienne avec Heathcliff pour que l'on parle de ce qui s'est passé avec la fille Hamilton, mais pour le moment, je voulais profiter de ma soirée au calme. Ma valise posée dans l'entrée en bas de l'escalier, je me rendis dans le salon, prendre un verre dans le vaisselier, et me diriger dans le buffet pour prendre une bouteille d'un bon whisky. Une fois le verre servie avec une dose tout à fait convenable. Je me dirigeais vers mon fauteuil favori, posa le verre à portée et pris le journal du jour qui était au dessus de toute la pile de prospectus et autres journaux. J'aimais me détendre en lisant les dernières nouvelles journalières. Cela me permettait de prendre connaissance de l'actualité politico-économique de la ville et aux alentours. Cela devait faire une bonne heure que j'étais arrivé, j'avais bientôt fini mon journal, j'en étais à la lecture de la bande dessinée parlant d'un jeune garçon, de son chien et de sa tortue. C'est alors que j'entendis un « salut » qui semblait venir de derrière le journal. Je baissais celui-ci et aperçu Adrian. Il avait l'air plutôt serein. « Salut Fils ». Il venait juste de s'assoir sur le canapé à ma droite en me demandant si il ne me dérangeait pas. « Non, tu ne me dérange pas. » Je posa mon journal sur l'accoudoir gauche, et pris mon verre de whisky dans la main. « En souhaites-tu un? » Proposais-je à Adrian. Je le vis qui avais l'air soucieux. «Ah moins que tu voulais me parler? » Je repensais à notre dernière discussion houleuse qui avait eu lieu peu de temps après la tornade du 14 juillet. Je n'avais plus réellement discuter avec lui depuis. Ce jour là j'avais été énervé à la limite du raisonnable. Mais je ne pouvais plus me permettre d'avoir les mêmes réactions envers Adrian que lorsqu'il été jeune. J'attendis alors sa réponse en sirotant un peu de mon whisky favori.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: She told me I wasn't your son, dad! Dim 29 Déc - 3:16


Quand Joey daigna lever le nez de son journal, un long frisson parcourra le corps d'Adrian, tel un électrochoc puissant. Il détourna le regard, ne pouvait soutenir celui de son père tant ce qu'il avait apprit l'inquiétait voire le dégoutait. Il se disait que si la chose s'avérait être une réalité, jamais plus il ne ferait confiance en personne. Ne pas être le fils de Joey signifierait que sa défunte mère allait voir ailleurs. Etait-ce possible? Puis Adrian se dit que chez les O'Conell, c'était bien quelque chose qu'on faisait sans trop se poser de question. Joey l'avait fait, Adrian aussi, Heathcliff plus d'une fois. A croire que ce nom de famille était synonyme d'adultère.

Adrian souffla, puis s'installa donc dans le canapé. « Salut Fils » dit Joey. Adrian lâcha discrètement un petit rire. Joey était-il certain qu'Adrian soit bien ce fils qu'il saluait? « En souhaites-tu un? » demanda t'il alors qu'il lui présentait la bouteille de sky. Adrian refusa d'un signe de la tête. Joey reprit : «Ah moins que tu voulais me parler? ». Le jeune O'Conell haussa les épaules. "Eliza m'a dit que tu rentrais hier. Et puis ça fait un moment que je ne t'ai pas vu, donc je me suis dit que nous pourrions passer un peu de temps ensemble." répondit Adrian en affichant un sourire timide.

Etrangement, il se sentait impressionné par son père, et craignait que ce dernier le rejette. Pourquoi? Adrian soupira et s'enfonça dans le canapé. "Ca va? Tu n'es pas trop fatigué? Quand est-ce que tu te décideras à te poser quelques temps ici? J'ai l'impression que tu n'es jamais à Magnolia." ajouta le jeune avocat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: She told me I wasn't your son, dad!

Revenir en haut Aller en bas

She told me I wasn't your son, dad!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Killers
» 07. I told you so
» I'm grieving for your tears • Ft Alice O'Connel
» Jain | One day baby we'll be old and think about all the stories we could have told
» Haily Hannah Halloway || So no one told you life was gonna be this way ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-