Partagez|

il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Mar 31 Déc - 2:27


Voltaire a écrit : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞

    Je l'avais encore vu ! Jesse Gallagher. Cela faisait peut-être la quatrième fois que je le voyais passer devant la boutique. En soit, cela n'avait rien d'extraordinaire. Chacun était libre d'aller et venir comme il lui voulait. Mais c'était particulier, vraiment particulier. Je n'étais ni une groupie ni une stalker. Jesse pouvait faire de sa vie un enfer comme un paradis, je n'avais aucun commentaire à y faire. Mais... cela faisait quatre fois qu'il passait, quatre fois qu'il s'arrêtait une seconde, hésitait, regardait à travers la vite, cherchait quelqu'un et disparaissait. Je savais pertinemment que je n'étais pas son genre : il préférait de loin s'inquiéter de Duncan, mon collègue.
    Enfin, pour remettre les pendules à l'heure de ceux et celles qui n'auraient rien suivi, je vais vous résumer la situation.
    Milieu novembre, prise d'une envie tout à fait particulière de me faire un peu d'argent - envie qui régit ma vie depuis... ah, toujours - je m'étais proposée à Sam Barringer. J'espérais obtenir un contrat étudiant, que je mènerai en parallèle avec mes études en économie. Finalement, malgré mon manque d'expérience, Sam avait trouvé intéressant de m'embaucher. Il avait vu, et ne me l'avait pas caché, un certain potentiel dû à mon visage adorable. Duncan me l'avait confirmé un peu plus tard, ce qui m'avait fait comme un électrochoc. A partir de ce moment, j'avais osé être à l'initiative, vendre, proposer des choses aux clients. Sam m'avait dit que je faisais du bon travail, et son compliment m'avait ravie. Enfin, j'étais donc arrivée comme petite vendeuse au milieu de cette équipe - ce binôme - d'homme attirés par les hommes. Duncan, si fier et déterminé, avait réussi à m'intégrer et à me mettre à l'aise. Si bien que j'avais appris quelques histoires sympathiques, dont le fameux couple Jesse / Duncan qui avait pris fin quelques mois auparavant. Le reste, je le devais à Dirty Secret. Enfin.
    Donc, en revenant à mon histoire. Voyant pour la quatrième fois Jesse s'arrêter une seconde avant de repartir, je me décidai : il fallait que j'aille en parler à Duncan. Ce jour-là, nous travaillions tous les deux, Sam n'était pas là. Je vérifiai donc qu'aucun client n'était dans la boutique à hésiter et vagabonder, et me dirigeai vers la table où le Thurman préparait un bouquet.

    -Duncan ! Jesse, il était encore là. C'est la quatrième fois !

    Je me doutais que mon collègue n'aimait pas trop que je me mêle de ses affaires alors je me parai de mon plus adorable sourire pour faire passer le message. J'espérai qu'il n'oserait pas m'envoyer paître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Dim 5 Jan - 15:18

Une nouvelle journée s'offrait à moi, et celle ci s'annonçait différente des autres. Sam ne serait pas présent à la boutique, ce qui enlèverait une certaine tension au sein du magasin et surtout j'allai devoir m'occuper de Sara. La petite Van Wagner était venu un matin pour se proposer de nous aider dans notre travail, notamment lors des fêtes. Véritable tête de poupée, elle allait faire fureur inévitablement auprès des mamans et des jeunes hommes en manque de sexe. Pas que nous prostituons nos collègues mais le plaisir des yeux était toujours bon à utiliser.

Sara était une bonne travailleuse et il n'y avait pas besoin d'être derrière son dos sans arrêt. Elle incarnait la féminité et les fleurs appréciaient cela ainsi que les clients. De mon côté j'étais en train de faire un bouquet lorsque la petite blonde se dirigea vers moi. J'appréciai Sara mais pas trop lorsqu'elle s'occupait de ce qui ne la regardait pas. Malgré moi je tiquait au nom de Jesse mais je ne levai pas pour autant le regard de mon chef d'oeuvre.

- Et à la 5ème fois tu le met dans le livre des records ?

Que Jesse soit passé quatre, vingt ou cent fois devant ma boutique ne voulait rien dire. Et puis si il voulait vraiment me parler il n'avait qu'à m'appeler ou bien tout simplement entrer. Mais non monsieur était trop fier pour venir vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Ven 17 Jan - 17:30


Voltaire a noté : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞

    Tandis que j'attendais une réponse de Duncan, espérant par la même occasion qu'elle ne soit pas trop sèche, je me demandais ce que Jesse attendait de ses allers et retours. Peut-être hésitait-il à entrer pour voir son ex, lui mettre une dérouillée et repartir sans demander son reste. Ou bien espérait-il le trouver seul, sans collègues ni clients, pour profiter de son corps de rêve et... OH. Je faillis avoir une idée un peu trop non-orthodoxe.
    Sans lever le regard vers elle, le fleuriste eut un commentaire un peu ironique, révélant son manque de tact et de patience. J'eus envie de bouder, non pas parce qu'il n'appréciait pas que je me mêle de ses affaires – cela m'apparaissait comme plutôt logique – mais parce que la présence de Jesse ne lui faisait, vue de l'extérieur, ni chaud ni froid. Enfin quoi, deux mecs canons auraient mieux fait de se pardonner et de se satisfaire mutuellement sous les couvertures, ou sur un bureau ou. Bref.

    -Non mais. Je me dis qu'il n'est pas là sans raison, c'est tout.

    Je lui tournai le dos une seconde, pour aller chercher un tabouret et m'asseoir en face de lui. Je posai ma tête directement sur la table, à quelques dizaines de centimètres du bouquet. Je trouvai les réalisations florales de Duncan très jolies. Moi, j'étais bien meilleure vendeuse qu'artiste. J'avais parfois de bonnes idées mais n'arrivais jamais à les mettre en valeur, donc cela m'énervait et je gaspillais du temps, de l'énergie, et du matériel.

    -Tu crois que tu l'aimes encore ? Finis-je par demander, certaine d'être indiscrète.

    J'étais sûre qu'en toute autre circonstance, cette question aurait pu être interprétée comme de la pure curiosité mais là, ce n'était pas mon cas. En réalité, mon ton était un peu romantique, je pensai plutôt à toutes ces belles histoires d'amour qu'on néglige et qu'on détruit. J'espérai que derrière ses airs de serial fuckeur, Duncan avait encore des sentiments pour Jesse. Cela me rendrait un soupçon d'espoir. L'Amour, le vrai, existe, envers et contre tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Mer 22 Jan - 18:03

Evidemment, Jesse ne faisait rien sans raison. Il devait avoir un rendez vous et attendait à sa façon en faisant les cent pas voilà tout. Car honnêtement je ne pensais pas que mon ex soit du genre à hésiter devant une porte. Ou plus exactement devant un magasin. Quand nous avions commencé à se fréquenter il n'hésitait pas en tout les cas à montrer à Sam qui était le patron entre eux deux. Une rivalité assez drôle en y pensant...Même si à présent elle avait fait voler en éclat mon couple. Je n'étais cependant pas un adolescent et il était hors de question de me laisser mourir comme dans les séries teenagers. Il y avait encore beaucoup de jolies garçons et de jolies filles dehors qui n'attendaient que moi.

- Si tu es tant intéressé, va lui demander...

Comme ça j'aurai la paix et je pourrais finir ma composition. Ce n'était pas parce que Sam n'était pas là qu'il fallait dormir sur ses lauriers. Sara avait apparemment décidé de ne pas travailler pour l'instant et s'était mise en face de moi. Je sentais que son interrogatoire était loin d'être terminé.
Alors que je coupai une tige trop grande, mon geste fut arrêté lorsqu'elle me demanda si j'aimais encore Jesse.

- C'est ta langue que je vais couper si tu continues à dire des sottises...

Je n'aimais pas Jesse, je devais m'en persuader. Entre nous deux cela avait juste été une histoire de forte attirance et de sexe rien de plus.

- Je ne l'aime pas et lui non plus d'ailleurs, il préfère les gentils professeurs

Je n'avais été après tout, dès le début, qu'un remplaçant pour le jeune Gallagher qui s'était essuyé un refus par Peter Mayfield. Je n'avais eu aucun soucis sur le fait de le consoler là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Sam 22 Fév - 19:42


Voltaire a noté : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞


    Duncan se la jouait détaché, comme si toute cette histoire ne le touchait pas. Ou plus. Mais moi, j'étais certaine qu'en revoyant Jesse, il y aurait quelque chose, il se passerait quelque chose. Enfin quoi, le fleuriste était un serialfuckeur mais il avait aimé Jesse, et un amour ne s'oublie pas. Alors, quand il me répondit sans sentiments que si j'étais intéressée par les va-et-viens de son ex-petit-ami, il me faudrait aller chercher les informations moi-même, je lâchai, du tac-au-tac.

    -Je n'y manquerai pas.

    Mensonge. Je n'étais pas de ces filles pour qui toutes les conversations sont aisées. Je n'avais jamais parlé à Jesse, de ma vie entière, et me présenter à lui pour lui demander ce qui le poussait à passer devant la boutique de fleurs me semblait impossible. Comment moi, la fille timide et discrète, pouvait renier toute ma réserve pour parler à un garçon que je ne connaissais pas, de surcroît pour une histoire dont je n'avais pas à me mêler ?
    J'observai toujours Duncan : il coupait les tiges minutieusement, déterminé à embellir son bouquet. Les fleurs qu'il avait choisi étaient si parfumées que leur fragrance me tira un sourire. Entourée de roses, j'étais encore plus envahie par le romantisme qu'à l'habitude.
    Je demandai alors à mon collègue s'il aimait encore Jesse. J'étais sûre qu'au fond de lui, son cœur s'agitait rien qu'à repenser au Gallagher. Même habillé, d'ailleurs ! Mais j'aurai aimé m'en assurer avant de poursuivre ce débat qui ne branchait que moi.
    Duncan menaça de me couper la langue, sur quoi je me reculai avec un sourire enfantin. Je secouai la tête en conservant cette mine enjouée pour témoigner de ma désapprobation. Il ne releva pas et ajouta qu'il ne l'aimait plus et doutait même des sentiments que pouvait avoir son ex à son propos. Je haussai brièvement les épaules. Que pouvait-il en savoir, alors qu'il refusait de lui parler ? C'était facile de spéculer sur ce que les gens avaient sur le cœur, quand on les ignorait comme il le faisait.

    -Et toi tu aimes tout ce qui peut s'occuper de toi, c'est ça ?

    Par là, et en dépit des surprises que cela pouvait causer, j'entendais bien que Duncan s'intéressait à tous ceux qui savaient le satisfaire sexuellement. Mais c'était évidemment ironique. Je m'interdisais de penser que certaines personnes étaient dépourvues de cœur et ne pensaient qu'avec la chose qu'ils avaient entre les jambes. Au fond d'eux, ces gens-là devaient forcément cacher quelque émotion belle qui les effrayait. D'où leur besoin de forniquer à tout va. Enfin, je n'étais pas psychologue, non plus. Mais j'étais certaine que Duncan se mentait quand il disait qu'il n'aimait plus Jesse. Ou plutôt, je cherchais à m'en convaincre absolument. [/font]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Dim 2 Mar - 15:57

Je détestai parler de Jesse, et Sara avait décidé d'en faire la discussion de la journée. C'était bien ma chance de me retrouver à travailler avec une fan de yaoi. Elle semblait vraiment vouloir me rabibocher avec mon ex, ce qui était gentil de sa part mais hélas c'était loin d'être quelque chose de facile. J'avais après tout trompé Jesse avec mon patron, sans le moindre regret derrière. J'avais été conscient de mon acte au moment des faits. Je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même d'être dans une tempête de rupture en ce moment.

Je n'étais pas du genre à m'emporter, et répondait gentiment à Sara. J'étais trop gentil, c'était sans doute cela mon problème. J'avais apprécier ma relation avec Jesse, ce que l'on avait donné l'un à l'autre...J'aimais être chouchouté et alors ? Qui n'aimait pas ?

- J'aime qu'on s'occupe de moi et m'occuper des autres, pourquoi n'apprécier qu'une seule chose ma chère Sara...Tu devrais aussi t'occuper de Williams...C'est ton petit ami je crois ?

Je lui souriait avant de finir ma composition et de la poser plus loin sur la table.

- Tu sais il n'y a pas que le sexe dans la vie, contrairement à ce que les gens pensent j'ai aussi un cerveau, des sentiments, tout ce qu'un être humain se doit de posséder...Certains à des niveaux plus ou moins inférieurs mais bref...Avec Jesse il n'y avait rien de tout ça, c'était juste de l'attirance mutuelle et un accord passé entre nous deux que j'ai rompu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Ven 7 Mar - 4:31


Voltaire a noté : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞

    Mon sous-entendu ne semblait pas avoir été ignoré. Un sourire en coin vint grandir mes lèvres bien que je tentais malhabilement de l'effacer. Duncan était un gars bien : j'en avais la sincère et profonde conviction. Mais ses conquêtes le rendaient plus ou moins inaccessible et lui faisaient courir sur lui la rumeur d'un cœur de pierre. J'étais certaine que ces propos infondés ne le blessaient pas ; je l'étais à sa place. Trop d'empathie, à n'en point douter.
    J'écoutais Duncan parler. Il avait une voix suave qui lui seyait à merveille. J'étais persuadée qu'il pouvait embobiner les gens dans le noir, avec sa tonalité comme seul pouvoir. Et puis, il savait tourner les phrases à son avantage, pour que ça paraisse plus intéressant que le message pourtant simple qu'il souhaitait délivrer. J'étais moi-même victime de sa manière de s'exprimer, et je le restai jusqu'à ce que je réalise qu'il me parlait de William. Je me redressai d'un bond, comme un animal traqué aux aguets. M'occuper de William. C'était ce que Duncan venait de dire, et cette pensée me fit autant réagir que réfléchir. Mais pas dans le bon ordre.

    -William, corrigeai-je pour ôter le s que je semblais avoir entendu. Et je... je m'occupe de lui. Très bien même !

    Je rougis aussitôt, comprenant ce que ma phrase signifiait. Je me refusai de parler de ça avec quiconque, amies, proches, psychologues. Alors collègue, ne m'en parlez pas. Je venais de faire une erreur, de me livrer de la sorte sur un sujet que je ne maîtrisai guère, pas plus en actes qu'en paroles.
    Tandis que mes joues ne perdaient pas de leur couleur, je vis le bouquet terminé de Duncan. Magnifique, superbe. Mais pas suffisamment pour m'ôter de l'esprit les mots que je venais de prononcer. Je me trouvais vraiment, ridiculement, terriblement prude. Sur quoi Duncan se permit de relancer le sujet, me rappelant qu'il était autant apte à ressentir des émotions que le reste de l'humanité mais qu'avec Jesse, il n'avait été là nullement question de cela. Juste du sexe. Je ne voulais y croire et n'y croyais pas. Mais étrangement, ma volonté de fer mourut derrière mes dents. Je n'avais plus d'arguments à avancer devant un Duncan si arrêté et une moi-même si outrageusement gênée.
    Il me fallait faire quelque chose, bouger, arroser les fleurs, remettre les étiquettes. Je me levai aussitôt, même si cela aurait paru suspect même à un gosse de trois ans, et lâchai :

    -Je dois arroser les fleurs.

    Pour la deuxième fois aujourd'hui, oui. Quel meilleur moyen pour les noyer. Mais Duncan saurait me le rappeler...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Lun 10 Mar - 19:23

La réaction de Sara me fit rire discrètement. C'était elle qui venait me parler de mes plaisirs alors que quand c'était les siens elle se mettait à rougir comme une jouvencelle. Un sourire en coin collé à mes lèvres suffisait à dire que je ne doutais point que William était satisfait avec Sara. Ces deux là formaient un mignon petit couple et je leur souhaitait qu'il dure. Mais vu comment elle avait repris son prénom en deux secondes, elle devait fortement être attaché à lui.

Mon interlocutrice déclara alors qu'elle allait arroser les fleurs, ce qu'elle avait fait il n'y avait pas longtemps. Je secouai la tête devant cette manière de m'éviter peu crédible.

- Elles ont assez bu...Viens là je vais t'apprendre à faire une composition pour te changer les idées...Prend les fleurs de ton choix, mais attention certaines ne s'apprécient pas

Déclarais je avec un sourire. Il y avait peu de client alors je pouvais bien m'autoriser à être professeur quelques minutes. En attendant que Sara dispose des fleurs qu'elle voulait j'allai ranger mon bouquet pour ne pas que ces pauvres plantes soient déshydratés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Sam 19 Avr - 14:36


Voltaire a noté : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞

    Je ne vis pas Duncan s'amuser de ma soudaine envie de gorger les fleurs d'eau, à nouveau. J'étais réellement en train de fuir cette situation que je trouvais gênante et que j'avais – c'était un comble – amorcée moi-même ! Quelle idée de parler de sexe quand je n'y décelai qu'un trouble en moi ? C'était comme si après la détermination dont j'avais pu faire preuve en tentant de motiver Duncan à retrouver son ex, la décrue me faisait perdre tous mes moyens.
    J'avais déjà attrapé l'arrosoir quand le fleuriste canon comme il n'en existait pas deux sur cette planète m'arrêta. Je me tournai vers lui et décelai sur son sourire qu'il avait parfaitement entendu mon malaise. Il me proposa de réaliser une composition florale et je restai une ou deux seconde à ne pas bouger. Finalement, d'un geste lent, je déposai l'arrosoir à sa place et m'exécutai. Je cherchai les fleurs de mon choix, des bourgeons printaniers aux couleurs acidulées. Duncan me prévint tout de même que certaines espèces ne s'accordaient pas. A côté de lui, j'étais tout à fait incompétente dans le domaine, le Thurman bisexuel était un véritable artisan, parfois même il s'improvisait artiste.

    -Genre lesquelles ? Demandai-je pour éviter de faire un mauvais choix.

    Je ne m'interrompis néanmoins pas dans ma quête. J'irai remettre les fleurs à leur place si Duncan me déconseillait formellement de les utiliser avec leurs voisines. Il fallait bien que je l'avoue : il était source d'inspiration, ce collègue. Car je m'imaginai en train de monter une composition originale, magnifique, tout en relief et en couleur, alors que je n'avais pas du tout la fibre manuelle.
    Je revins le trouver avec mon marché, et le posai devant lui précautionneusement.

    -Voilà !

    J'aurai voulu que le sourire que je lui offris paraisse tranquille mais malgré tout, ma tête ne voulait en finir avec cette histoire érotique et je restai gêné, au plus profond de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Jeu 24 Avr - 17:06

Je laissai Sara se débrouiller pour choisir les fleurs du bouquet, si elle voulait apprendre je ne devais pas lui tenir la main. Un jour ni moi ni Sam ne serions là pour une raison X, et elle devra bien s'occuper toute seule des clients.
La petite blonde était mignonne parmi les pots de fleurs, les bouquets, me faisant passer à Alice aux Pays des Merveilles. Lorsqu'elle me demanda lesquelles je ne lui répondit pas, lui faisant comprendre qu'elle devrait suivre son instinct.

Je la regardait prendre, reposer les fleurs et enfin revenir vers moi, posant sa cueillette sur le bureau. Son sourire était toujours aussi gêné, et je ne pouvais m'empêcher de trouver cela drôle.

- Tu vois, ce n'était pas compliqué

Je lui souris et lui tendis la paire de ciseau.

- Maintenant il faut que tu coupes la tige à taille égale, mais pas trop courtes sinon elles ne pourront pas beaucoup boire et mourront

La cloche de la boutique se mit à sonner, avertissant que quelqu'un venait d'entrer. Laissant Sara s'occuper de son bouquet, je m'armai de mon sourire charmeur afin d'aller accueillir la jeune femme qui venait d'arriver. Etre beau avait bon nombre d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Invité
Invité







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan Lun 12 Mai - 20:18


Voltaire a noté : ❝ La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme. ❞

    J'étais totalement concentrée, pendue aux lèvres du beau Duncan. Parfois, je l'admirais plus que de raison. Il avait ce petit charmeur qu'il réservait aux clientes, ou aux clients aussi, et qui relevait ses pommettes jusqu'à dessiner d'adorables petites rides autour de ses yeux. Je trouvais ça tellement charmant. Mais malheureusement pour moi, Duncan était promis à Jesse ou à quiconque trouvait un intérêt dans une relation presque purement charnelle, et moi j'étais amoureuse de William. Il était vrai que notre amour n'avait plus rien de platonique, mais je m'étais résolue à lui donner mon cœur, mon corps et ma vie. Les joues toujours rosies par la gêne qui ne me quittait pas, j'obéissais sagement à Duncan. Je m'emparai de la paire de ciseaux et commençai à couper les tiges.
    La clochette de la porte de la boutique tinta. Je me tournai pour voir qui était le nouveau venu. Nouvelle venue en l'occurrence. Nul besoin de préciser qui devait s'y coller. Généralement, c'était moi qui allait m'occuper des clients adultes. Ils aimaient bien être distraits par une demoiselle jeune – virilité et machisme bonjour ! – et payaient toujours un peu plus que de raison. En réalité, ils ne refusaient jamais l'emballage spécial lorsque c'était moi qui le leur recommandait. Les femmes préféraient que Sam ou Duncan vienne les accueillir. Charmeurs, elles se sentaient certainement belles et désirées, même si ce n'était qu'une façade. Moi, je devais avoir quelque chose de menaçant, avec mes yeux de biches et mes longs cheveux blonds. La jeune fille qu'elles avaient été et qu'elles ne redeviendraient jamais, botox ou non.
    Tandis que Duncan conseillait la cliente, j'avançai mon travail. Je copiai ce qu'il avait fait précédemment, prenant ça et là des initiatives dignes de mes non-talents d'artiste. Je n'aimais pas du tout ma création mais elle révélait toute la détermination dont j'étais capable. En me retournant, je poussai le ciseau hors de la table et il tomba net dans un vase plein d'eau.
    Duncan ne m'avait pas vue aussi, discrètement, je m'effaçai dans l'arrière-boutique pour réparer ma bêtise.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan

Revenir en haut Aller en bas

il vient pour croiser ton regard, y trouver de l'espoir - Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [FB] Croiser le fer avec un pirate ça fait quoi ? Mal...
» Idée pour manga?
» Test : qui est ton idole...
» Vient pour en finir[PV Ninon]
» Keln, guérisseur itinérant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-