Partagez|

« More than friends » London & Lorenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: « More than friends » London & Lorenzo Ven 3 Jan - 16:42

Lorenzo rentrait chez lui, emmitouflé dans son gros manteau. Sa voiture avait encore fait des siennes ce matin, il s'était donc résigné à aller en ville à pied, persuadé que la froideur de la météo serait supportable. Il réalisa son trop plein d'optimisme que trop tard, quand ses doigts commençaient à geler alors qu'il n'avait parcouru que la moitié du chemin. Mais n'ayant pas d'autre solution et devant absolument s'occuper de quelques affaires en ville, il n'avait eu d'autre que de continuer sa route. Si seulement il se débarrassait enfin de a vieille poubelle sur roues qui lui servait de voiture. Mais il ne voulait prendre aucune décision financière tant que le divorce avec Summer ne serait pas acté. Les deux anciens époux étaient plus ou moins d'accord sur leur décision, pourtant leurs avocats s'en donnaient à coeur joie pour laisser traîner l'affaire ... Et ce serait mentir que de dire que Lorenzo en étai totalement mécontent. Une part en lui préférait repousser un peu plus l'échéance, avant d'être définitivement qualifié de divorcé. Même si ça signifiait continuer avec sa vieille bagnole.

Après quelques heures en centre-ville, il recommença finalement le chemin en sens inverse, plus dépité que jamais. Il allait devoir régler cette histoire de voiture avant la rentrée, car aller au lycée à pied ne serait pas de tout repos. Mais il ne se plaignait pas trop. A défaut de voiture, il avait au moins une véritable maison maintenant, puisque Adrian lui louait la sienne. Cette maison qu'il avait acheté pour Juliet et lui, avant que leur histoire ne dérape. Comme quoi Lorenzo n'était pas le seul à connaître des déboires dans sa vie. Ça semblait même être de coutume, dans ce quartier. Il regarda le numéro de la maison devant laquelle il passa et jura en constatant qu'il avait encore toute la rue à traverser. C'est alors qu'il crut reconnaître une vieille connaissance. « London ? » cria-t-il à l'encontre de la jeune femme qu'il croyait reconnaître, tout en se rapprochant de la maison. Aux dernières nouvelles, elle n'habitait plus ici. A vrai dire il ne savait même pas où elle était. Adrian lui avait certainement mentionné, mais Lorenzo avait oublié. En revenant ici il y a deux ans, il était encore un jeune marié, persuadé qu'il pourrait laisser aux oubliettes les souvenirs de son ancienne vie. Le présent en avait décidé autrement, puisqu'il divorçait. Et voilà que London ré apparaissait ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Ven 3 Jan - 17:33

Depuis son retour en ville, London aimait passer du temps dehors, se balader sans utiliser sa voiture. Elle arpentait les rues sans se soucier du lendemain. Elle ne voulait pas réellement se l'avouer mais elle était plutôt contente de retrouver Magnolia Cresent et pas seulement pour sa maison et son frère comme elle le disait. Elle avait beau haïr les quartiers résidentiels avec ces soit disant familles parfaites, elle éprouvait tout de même une fascination étrange pour ce mode de vie. Vivre dans un quartier comme celui-ci ne ressemblait en rien à vivre en campagne. Il y avait beaucoup de plus de monde, toutes les maisons étaient proches et les habitants cherchaient à connaître les petits soucis de tout le monde. Parfois, ça partait d'une bonne intention mais la plupart du temps, c'était pour fouiner dans les affaires des autres, pour se rendre compte que la vie des autres était pire que la sienne. La brune tira une taffe sur sa cigarette qu'elle apprécia. Elle adorait fumer dès qu'il faisait froid, c'était comme si ça la réchauffait. Le bruit de ses talons claquaient sur les trottoirs de la ville, elle marchait toujours d'un pas assuré, la tête haute. Poursuivant sur sa lancée, la belle London entendit quelqu'un l'appeler. Elle connaissait cette voix mais elle avait beau réfléchir, elle n'arrivait plus à trouver le visage qui était associé. Elle se retourna quand elle vit un bel homme brun « Lorenzo ? » Il avait été un des plans culs de la jeune femme malgré leur différence d'âge. Elle resta perplexe. Il avait mis fin à leur "relation" dans le but d'être exclusivement avec Mona ou Nina, elle savait plus son nom. « Heu comment tu vas ? Tu fais quoi ici ? » Dans ses souvenirs, le brun habitait assez loin de chez elle. Elle se demandait ce qu'il foutait là à pieds. Elle lança sa cigarette à terre, écrasa le mégot puis mis ses mains dans ses poches en attendant que Lorenzo lui réponde.


Dernière édition par London Sheppard le Mar 28 Jan - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Ven 3 Jan - 22:28

Il était surpris de la voir ici, tellement qu'il ne savait même pas pourquoi il l'avait abordée. Il n'avait rien à lui dire, rien à lui apprendre. Enfin si, il avait quelques nouvelles à son actif dont il pouvait lui faire part. Mais London n'était pas la première personne à qui il confierait ce genre d'informations. Mais à vrai dire, s'ils engageaient une réelle conversation, probablement serait il amené à en parler. « Ça va bien, merci » Il tourna le regard vers le reste de la rue. « Je rentrais chez moi en fait, à pied, soucis de voiture » expliqua-t-il en se grattant la nuque, son toc quand il ressentait de la gêne. Il n'avait aucune envie d'entrer dans ce genre de détails, alors il préféra embrayer sur un autre sujet. Même s'il ne soupçonnait pas London de l'interroger en détail à propos de moteurs et d'embrayage. « Et toi alors, que fais-tu ici ? Quand je suis revenu il y a deux ans, j'ai appris que tu avais quitté le quartier. Tu es de retour pour de bon ? » A vrai dire, il avait posé la question sans réfléchir. Est-ce que la réponse changerait quelque chose pour lui ? Certainement que non, il n'était pas en recherche pour renouer avec d'anciennes relations au lit. Et à vrai dire, ils avaient toujours été plus sexe que friends, aussi courte fut leur relation. Probablement avait-il demandé par courtoisie, donc. Mais une telle nouvelle, Adrian lui en aurait certainement parlé. Les deux étaient de proches amis, c'était même lui qui avait présenté la jeune femme à Lorenzo, d'ailleurs. Le professeur n'avait jamais mentionné à son ami que sa relation avec London avait connu un tel tournant, d'ailleurs, et encore aujourd'hui Adrian ne devait pas être au courant. Cette pensée le fit sourire. Il y avait prescription, mais il imaginait bien son ami ne pas accepter parfaitement la nouvelle. Certes, il était très mal placé pour critiquer les agissements de Lorenzo, puisqu'il n'était pas une lumière non plus, et sa vie sentimentale était aussi compliquée que la sienne. Mais d'un autre côté, London était une des meilleures amies d'Adrian, ça signifiait pas touche. A l'époque, Lorenzo avait toujours dédramatisé en se disant que, la première fois qu'il l'avait vue, il n'était pas au courant ... Aujourd'hui, son excuse lui semblait broutille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Sam 4 Jan - 20:51

La jolie brune était plus que surprise de croiser Lorenzo. Ils ne s'étaient plus parlés depuis un bon bout de temps, pourquoi avait-il prit la peine de l'interpeller ? Il aurait très bien pu continuer son chemin, faisant genre qu'il ne l'avait pas vu. London avait l'habitude de ce type de relation, un gars avec qui elle couchait, puis ne se voyaient plus, ne se disaient plus un mot et ça lui convenait. Elle n'était pas le genre de femme qui s'attachait facilement à un homme et en avait rien à foutre que la gente masculine coupait les ponts pour avoir une relation exclusive avec la femme qu'ils "aimaient". Un grand mot "aimer". Elle n'avait jamais ressenti quelque chose envers un homme au point de dire qu'elle en était amoureuse. C'était peut être pour ça qu'elle n'avait que des relations frivoles.. « Ah » Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle lui avait demandé ce qu'il faisait ici, c'était venu automatiquement à la vitesse lumière. Sa bouche avait balancé des mots sans même que son cerveau ne soit au courant. Elle ne savait pas quoi lui dire d'autre. Elle n'était pas vraiment calée en mécanique tout ça, donc elle allait pas lui en demander plus sachant qu'elle n'y comprendrait rien et qu'en plus de ça, elle n'en avait rien à foutre. Elle fut un peu étonnée lorsque Lorenzo lui posa la même question, avec même quelques précisions en plus. Elle ne savait pas vraiment si il faisait ça par pure politesse ou si il s'en préoccupait réellement, qu'importe. « Je suis rentrée avant hier, j'habite toujours avec Duncan, j'ai retrouvé ma maison, ça fait du bien. Je crois que cette fois ci, je suis de retour pour de bon. » Elle n'en était pas vraiment sûre et n'avait pas spécialement réfléchi à l'idée de repartir un jour, pour le moment elle était de retour et n'avait pas d'autre perspective en tête que de remettre tout son petit monde à ses pieds, comme elle l'avait laissé auparavant. « Ça se passe bien avec ta copine là, heu.. Nina.. c'est ça ? Vous êtes toujours ensemble ? » London ne savait pas vraiment pourquoi elle lui avait posé la question vu que la réponse lui importait peu. Elle n'était pas une fille jalouse ou rancunière si bien qu'elle pourrait être amie avec cette Nina même si elle ne voyait pas réellement qui c'était. Elle tourna la tête, voyant la maison O'Conell un peu plus loin. Un sourire amusé se dessina sur son visage. Quand elle y repensait, Lorenzo et elle s'étaient rencontrés au biais d'Adrian mais aucun des deux anciens amants n'avaient parlé un jour de leur relation à leur entremetteur. La Sheppard qui était pourtant la meilleure ami de l'avocat se demandait pourquoi elle ne lui avait rien dit. Surement ces pactes d'amitié entre mecs ! Elle songea qu'il fallait peut être qu'elle lui dise un jour, après tout elle adorait les ragots même si ils portaient sur sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Sam 4 Jan - 22:58

« Ah d'accord » Il ne savait pas quoi ajouter, à part "eh bien, à plus tard". Leur relation n'avait jamais été aussi poussée, si bien que en y repensant, Lorenzo connaissait bien peu la vie de la jeune femme. Il la savait journaliste, ou rédactrice, mais était incapable de dire le type de journal. Il pouvait très bien s'agir d'un journal féminin ou d'un magasine de pêche. Il n'en avait aucune idée. Et ce n'était pas pour le gêner, leur relation fut définie de la sorte dès le début, ce qui ne l'avait pas déplu. Le monde manquait de femmes comme London, c'était certain. Des femmes avec le même désir que les hommes, à savoir du sexe sans prise de tête, sans états d'âme. Mais rares étaient les femmes capables d'une telle relation car, sans qu'on puisse expliquer pourquoi un jour, les sentiments des femmes finissaient toujours par entrer en jeu. Peut-être que London était dénuée de sentiments, de coeur. Cette explication impossible prenait du sens, quand on évoquait London. La jeune femme était très ... particulière. Il n'y aurait pas deux femmes comme elle dans le siècle, et c'était mieux pour tout le monde. Il l'avait déjà vu en action, réduire à néant certaines ou railler certains. London faisait mal, quand elle le voulait. Et malheureusement, elle le voulait souvent.

Pourtant, contre toute attente, London continua leur conversation. Lui qui était prêt à tourner les talons, dû la regarder à nouveau, surpris par cette question inattendue. Jamais il n'aurait imaginé tenir une telle discussion avec cette jeune femme. Peut-être avait-elle changé, durant son séjour dieu sait où. « Euh, oui c'est ça Nina. C'est compliqué, on ne l'était plus, j'ai été marié, deux ans, mais là je divorce donc ... on verra » Il se voyait mal expliquer à une fille comme elle qu'il avait pensé à Nina pendant deux ans, bien que le fait qu'il fut marié à une autre puisse intéresser son esprit de commère. London ne comprenait pas l'amour, puisqu'elle ne l'avait jamais ressenti. Et mine de rien, il fut triste pour elle. Car après tout ce qu'il avait vécu, les disputes, les peines, la douleur ... Il recommencerait encore et encore, juste pour ressentir ce sentiment. « Ça t'intéresse vraiment ? Parce que ça ne te ressemble vraiment pas ... Je ne sais pas où tu étais, mais ça t'a transformé dis donc » dit-il en rigolant gentiment. London ne se formaliserait pas pour cette remarque, du moins il l'espérait. A vrai dire, c'était peut-être l'une des plus longues conversations qu'ils aient jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Mar 28 Jan - 18:14

Elle aurait pu tout simplement partir en lâchant un petit 'au revoir', ou même 'à la prochaine' pour essayer de rendre cette relation plutôt spéciale un brin amicale. Mais à la place de ça, elle était obligée de lui poser des questions, et sur la vie privée de Lorenzo en plus. Son goût prononcé à foutre son nez partout et à vouloir tout savoir la perdra un jour. Enfin.. La réponse du professeur surprit légèrement la jolie brune. Il s'était marié ? « Avec qui ? » C'était sortit tout seul de sa bouche, sans en prévenir son cerveau. Bien que surprise par sa question, elle aborda une mine sûre d'elle faisant croire que ça ne l'étonnait pas plus que ça. Décidément, ces mecs étaient vraiment compliqués. Elle ne comprenait pas l'utilité déjà de se marier, et encore moins juste pour deux misérables années. Surtout que l'enseignant avait plutôt l'air d'avoir encore des sentiments pour cette 'Nina'. C'était débile aux yeux de la Sheppard de s'emprisonner à quelqu'un alors qu'on pense à quelqu'un d'autre. Quand on lui demandait pourquoi elle ne voulait pas d'une relation durable, elle ne pouvait s'empêcher de penser à tous les problèmes que les couples rencontraient. La fidélité, les soirées monotones, les bouffes surgelées, les gosses, les problèmes de quelle émission à la télé.. tous ces trucs ne donnaient aucune envie à London d'être en couple et encore moins de se marier.

La question de Lorenzo fit rigoler intérieurement la jeune femme. Elle n'était pas transformée, loin de là, elle était juste curieuse et à son apogée. Elle avait acquis en maturité et surtout était beaucoup plus maligne qu'avant. Elle se montrait très froide vis-à-vis de certains sujets auparavant surtout quand il s'agissait de ses plans culs. Mais s'était dis qu'il fallait se montrer agréable et sympathique avec tout le monde. Même avec les gens pour qui elle éprouvait peu d’intérêt. Pas que la vie du brun ne l’intéresse pas, enfin si elle s'en foutait un peu. Seul son désir accru de ragots en tout genre animait sa flamme. « Si ça m’intéresse, j'aimerais savoir ce que t'es devenu, en savoir un peu sur toi vu qu'on a jamais pris le temps de la faire » Mentit-elle. De toute façon, il ne savait pas ce qu'elle pensait réellement et la jeune femme mentait à la perfection. Elle aborda un grand sourire pour mettre en confiance son ancien amant puis chercha une autre cigarette dans sa poche qu'elle s'empressa d'allumer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Lun 10 Fév - 17:03

Désolée du retard

London n'avait jamais dû lui poser autant de questions d'un coup, il avait presque l'impression de vivre un interrogatoire. Il la regarda bizarrement, peut-être un peu trop longtemps. Néanmoins elle ne fit aucune remarque à ce sujet. « Summer Andrews, je ne sais pas si tu la connais » Summer avait vécu un moment près d'ici, il y a longtemps, mais en était ensuite partie bien avant lui. Surtout, il n'arrivait pas à trouver un seul point commun entre London et son ex épouse. Il ne comprenait pas son intérêt. "savoir ce qu'il était devenu", mais pour quoi faire ? London avait toujours été au dessus de ça, c'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle il l'avait apprécié. Elle ne se souciait pas des convenances sociales, elle avançait droit devant elle, avec sa langue de vipère et sa franchise. La façon dont elle chamboulait le quartier et choquait les femmes au foyer bon chic bon genre l'avait fait rire. Même s'il avait toujours pensé qu'elle pourrait un jour aiguiser ses armes contre lui, si elle en avait l'occasion, elle n'avait jamais comméré sur lui en sa présence. La connaissant, elle avait forcément dû colporter une ou deux rumeurs à son sujet, Lorenzo avait été sous le feu des commérages durant un moment, et London ne s'était certainement pas gênée au profit de leur inexistante amitié. Il ne savait même pas si London comptait des amies, des gens auxquels elle tenait sérieusement, pour ce qu'ils étaient et non pour ce qu'ils valaient. Il ne prenait pas pour autant le risque de lui poser la question. Elle était bien trop mystérieuse. « Je vais te décevoir, je ne suis pas devenu grand chose ! Toujours professeur, toujours ici ... C'est toi, plutôt, qui devrait me raconter où tu étais passée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Lun 10 Fév - 21:21

pas de soucis !

Summer Andrews.. Ce nom ne disait pas grand chose à la Sheppard. En même temps, elle n'avait pas vécu très longtemps à Magnolia pour pouvoir connaître tout le monde. De plus, elle s’intéressait plus aux hommes qu'à l’existence des femmes dans ce quartier. Bien sûre, elle avait des amiEs, mais avait toujours préféré la gente masculine. Dès son plus jeune âge, elle allait jouer avec les garçons. Elle avait tout de suite compris la différence entre les deux sexes et le terrain propice à la manipulation. « Heu non, je vois pas qui c'est. » Au moins ça coupait court à cette partie de la discussion et peut-être qu'elle pourrait continuer son chemin. L'étonnement sur le visage de Lorenzo était bien présent, ce qui fit sourire la brune. Elle trouvait ça presque mignon la façon dont il réagissait. Il n'avait pas compris que London était une femme remplie de surprises qui n'hésitait à changer ses approches. Avant son départ de la ville, elle était directe dans ses pensées et ses actions. Elle montrait clairement qu'elle n'en avait rien à foutre du monde qui se trouvait autour d'elle tant qu'on ne marchait pas sur ses plates bandes, ou ses Louboutin. Mais elle avait réalisait que de ruser de toutes les techniques étaient très bénéfique dans sa quête personnelle. Il fallait de temps à autre amadouer les gens, faire genre que leur vie l'intéressait même si ce n'était pas le cas. Elle gardait tout de même son côté franc et rentre dedans, elle n'hésitait à dire ce qu'elle pensait quand il le fallait. Elle remarqua la question détournée de son ex amant. Elle l'avait un peu méritée à vouloir fouiner dans sa vie, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait se livrer. D'ailleurs, il avait évité sa demande en lui répondant d'une manière des plus normales. « Oh tu sais, je suis partie découvrir le monde, apprendre pour mon job et tout. C'était constructif. » Elle resta vague sur le sujet, ne voulant pas donner plus de détails. Elle tira une taffe puis souffla la fumée qui se dissipa instantanément dans les airs sous les yeux attentifs de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Mer 12 Fév - 14:59

S'il avait été une fille, une personne comme London l'aurait certainement rendu jaloux, ou agacé. Elle avait parcouru le monde, avait probablement rencontré des gens intéressants et passionnants. Et pire, elle racontait ça de son air si supérieur, tout en tirant sur sa cigarette. Si elle lui avait soufflé la fumé dans la figure, ça ne l'aurait même pas étonné. Lui, était un simple professeur dans une petite banlieue bourgeoise. Son métier ne lui permettait pas de voyager ou de rencontrer des gens importants, au contraire la plupart des élèves qu'il cotoyait en avait si peu à cirer des mathématiques, qu'ils en devenaient inintéressants. Il avait beaucoup misé sur une éventuelle promotion ces derniers temps, mais devait commencer à se résoudre qu'il n'obtiendrait pas la place du proviseur prochainement. London et ses vêtements de marque pouvaient l'écraser comme une mouche. Encore plus avec l'approche de ses trente ans, il était sensible à la morosité de sa vie quotidienne. Mais c'était London. Elle était peut-être heureuse de ne s'attacher à personne et d'ouvrir plus souvent ses jambes que sa bouche, Lorenzo restait persuadé que le bonheur ne se trouvait pas là. Il avait dans ses valeurs celles de l'amitié et de la famille. Il imaginait très bien London, à la fin de sa vie, quand elle n'aurait plus sa beauté pour se sentir supérieure, et quand elle se sentirait dépassée par le temps. Seule. C'était triste. Il n'en toucha mot, London aurait aussitôt écrasé cette idée d'un ricanement. Mais au moins, elle ne le touchait plus, il n'avait pas découvert le monde, mais qu'importe. Il formait enfin un couple avec Nina, rien n'aurait pu l'altérer. Il avait attendu suffisamment pour ça, si bien que rien ne pouvait plus l'atteindre. Il faisait la part des choses, et qu'importe s'il n'avait pas un boulot palpitant comme London. Il ne lui confia pas, d'ailleurs, qu'il avait renoué avec Nina. Ils confinaient encore leur couple, ne souhaitant pas subir les rumeurs qui furent leur quotidien deux ans auparavant. « Ça a dû être une expérience géniale, quelle chances tu as eu ! » était certainement la réponse que London souhaitait entendre. « Il fonctionne bien, d'ailleurs, ton magazine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Mer 12 Fév - 18:54

C'était presque impressionnant à quel point se retrouver à Magnolia gonflait encore plus l'estime déjà très élevée de la jolie brune. Elle se trouvait dans une ville où les gens n'avaient pas une existence très passionnante et où leur seul but était de mener leur minable vie en essayant de garder un job, construire une famille et garder ses vilains petits secrets. Elle, était supérieur à tout ça. Son job, elle l'abandonnait quand elle voulait et pouvait y retourner quand ça lui chantait. Une famille, elle n'avait que son demi-frère, ce qui lui suffisait amplement. Elle n'avait que lui sur qui compter et n'avait aucun autre membre de sa famille. Certes, elle était bien venue au monde grâce à la reproduction de deux êtres humains et non d'une cigogne qui venait déposer le bébé devant la porte de la maison. Mais elle avait perdu sa mère très jeune et son père lui était inconnu. Elle préférait donc dire qu'elle n'avait pas de famille. C'était plus rapide et moins chiant à expliquer. Elle ne voulait pas non plus avoir une relation stable dans l'avenir, trouvant que ça ne lui apporterait que des ennuies. Et puis elle préférait sa liberté que d'être collé à quelqu'un. La fidélité, tout ça, ce n'était vraiment pas pour elle. Et encore moins les gosse. Si elle était sure d'une chose, c'était bel et bien qu'elle ne voulait pas d'enfant. Les couches, la cellulite, se lever pendant la nuit, le vomi sur son tailleur Chanel ; vraiment pas son truc. Elle tira une autre fois sur sa clope, se retenant de la balancer à la figure du brun. Après tout, elle était de bonne humeur en ce jour et n'avait pas envie de faire sa garce, du moins pas encore. Certes, l'air de Magnolia la rendait aigrie mais le fait de revoir son frère la rendait tout particulièrement joviale. Elle sourit à la réponse de Lorenzo. Il disait surement ça pour l'amadouer mais elle n'en ferait rien. « Effectivement ! » Elle pencha sa tête sur la droite à l'entente de la question de son interlocuteur. Elle n'était pas retourné au bureau depuis son départ. Enfaite elle n'y avait même pas encore mis les pieds. Elle était sure que beaucoup de travail l'attendait à cause de sa longue absence mais elle n'en avait pas peur. Elle était même heureuse de voir la tête qu'allait tiré sa supérieur quand elle verrait la Sheppard encore plus belle et enthousiaste qu'à son départ. « Disons que je ne m'en suis pas préoccupée depuis heu.. Mon départ c'est à dire un peu plus d'un an. » Elle afficha un grand sourire. Elle devait être une des seules personnes au monde à pouvoir se permettre d'aussi longue vacances pour aucune raison particulière, contrairement à Lorenzo qui ,dans ses souvenirs, n'était qu'un prof qui suivait son train train habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Sam 15 Fév - 10:09

Ça y est. London avait trouvé les mots qu'il fallait pour agacer Lorenzo. Il n'avait que faire des voyages, des conquêtes ou des signes exubérants de richesse matérielle. Mais, probablement sans le savoir, London avait réussi à le rendre jaloux. Il aurait donné n'importe quoi, pour ne pas se préoccuper de son emploi, ne serait-ce que durant quelques jours. Pour pouvoir le quitter, du jour au lendemain, sans se retrouver à la rue. Malheureusement, Lorenzo comptait ses sous. Il avait tout claqué pour son voyage à New York, et n'en était pas revenu comme une fleur, à l'instar de London. Il était revenu, certes, avec une épouse à son bras, mais il était clair que London s'en sortait mieux que lui. « Eh bien ça au moins ce sont de vrais vacances ! » Il se garda bien de rager en public, il ne donnerait pas cette joie à la jeune femme. Mais intérieurement, son égo se portait beaucoup moins bien. Quel idiot il avait été, de venir l'aborder. Il aurait pu passer son chemin, continuer sa route. Parfois, il s'imaginait plus dur, plus ferme, moins amical. Un peu comme London tiens, quand elle jouait la garce. Il était l'ami de beaucoup de gens, ici, et à vrai dire il comptait peu d'ennemis. Il essaya justement, de les compter. Le frère de Natalie ne le portait pas dans son coeur, il avait enfin saisi pourquoi. Peter, également, ainsi que son frère, sans besoin de commentaires. Il y avait aussi Junie, mais encore, ils avaient réussi à entretenir une relation relativement cordiale désormais. Oh, la femme de Frederik aussi, ne pouvait pas l'encadrer. Et ... Voilà. Il suffisait d'une main pur les énumérer. Alors que pour London, une main était juste le nombre d'amis qu'elle avait. Ils étaient différents, probablement pour cette raison avaient-ils toujours été plus sex que friends. Ils se parlaient peu, n'avaient jamais partagé un café ensemble, à la rigueur un verre. Et encore maintenant, après quelques échanges courtois, ils devenaient silencieux, n'avaient rien à échanger. En si peu de temps et de mots, elle fut néanmoins capable de lui rappeler sa maigre condition et ses difficultés. Très peu pour lui, il n'était pas masochiste. « Ça m'a fait plaisir de te revoir, je dois rentrer avant d'attraper une pneumonie. A bientôt peut-être » dit-il en la saluant. Il préférait se préserver des autres piques qu'elle pouvait lui réserver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo Dim 2 Mar - 21:08

D'une seconde à l'autre, le visage pourtant amicale de Lorenzo se transforma. Il paraissait agacé dès qu'elle avait mentionné qu'elle avait laissé son travail de côté pendant plusieurs mois. Elle le regarda avec insistance et un brin de malice dans les yeux. Sans même le vouloir, elle réussissait à rendre son ancien amant jaloux. Elle n'avait pas fait exprès et c'était ce qui le rendait tout particulièrement fière d'elle. Alors même qu'elle n'essayait pas de se mettre en avant, les gens se rendaient quand même compte à quel point sa vie était totalement supérieur à la leurs. Elle avait presque envie de le remercier pour l'avoir boostée encore plus dans sa journée. London était très fière d'elle, de son travail et de comment elle menait sa vie. Sans homme, avec un super job, des vacances quand elle le voulait, des habits de marques et un super frère. Elle rendait les gens jaloux sans qu'elle ait besoin de lever le petit doigt, et ça, elle adorait. C'était malgré elle, dans sa nature. Elle était orgueilleuse, en était bien consciente et ne faisait rien pour changer. Elle s'aimait trop pour se remettre en question, peut-être un peu trop justement. Elle lui sourit à pleine dents « Ah ça oui, je me réjouis déjà des prochaines ! » Elle sourit de plus bel tout en continuant à le fixer. Elle n'y pouvait rien mais, Lorenzo lui tendait la perche en se montrant si agacé par ses virées loin de son travail. Elle ne pouvait s'empêcher de rajouter des piques. C'était tout elle. Et puis, elle ne s'était jamais dis qu'en revenant à Magnolia elle devait être gentille et polie sans aucune touche de sadisme. Elle ne voulait pas changer, au contraire, elle voulait devenir encore plus puissante qu'à son départ mais en étant beaucoup plus maligne. Elle n'allait pas perdre son franc-parlé, non, loin de là, elle allait juste l'utiliser quand il le fallait en étant moins impulsive. Comme elle s'y attendait, Lorenzo décida qu'il était temps qu'il parte. Quand il déclara 'ça m'a fais plaisir de te revoir', London pensa 'bien sûre, fous toi de ma gueule'. Mais elle continua juste de le regarder en abordant un sourire chaleureux pour faire croire qu'elle y croyait même si il ne devait pas être dupe. Il le connaissait un minimum tout de même. « Ça m'a aussi fait un grand plaisir ! Je suis sûre qu'on se reverra ! A la prochaine ! » Un dernier petit pique pour la route ! Elle aborda son plus beau sourire, puis une fois Lorenzo retourné, elle écrasa sa cigarette sous ses chaussures puis enfila ses gants, leva la tête et avança tout en se disant qu'elle était pressée de refaire parler d'elle à Magnolia.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « More than friends » London & Lorenzo

Revenir en haut Aller en bas

« More than friends » London & Lorenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» Bloody London
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» Jimmy Jacobs & Paul London Vs John Morrison & Ben Arfa & Christiano Ronaldo & Chris Jericho & Goldust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-