Partagez|

Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Mer 22 Jan - 20:36




Depuis quelques jours, je faisais tout pour traîner après le boulot pour ne pas que je ne rentre tout de suite à la maison. La cause? Mon mari? Je le trouvais tellement bizarre - ce qui avait le don de m'énerver alors qu'à la base, j'étais d'un tempérament calme, paisible et gentille, mais, ces derniers temps, j'étais pire qu'une femme enceinte et mon humeur du moment était pire qu'une attraction de fête foraine. Mais bon, je ne m'en faisais pas trop parce que des coups bas dans un couple était normaux - rien n'était rose - et, ce n'était pas la première fois qu'on se chamaillait pour des '' conneries'' et à chaque fois, nous réussissons à monter la pente et à vaincre nos indifférences.

Bref, après avoir quitté ma morgue que je marchais bien tranquillement sur le trottoir en direction de ... En fait, je ne savais pas trop où j'allais, je marchais tout simplement en profitant pleinement du vent glacial qui tapait sur mon doux visage. Ouais, cela me faisait un bien fou ,et je pense qu'avec cela, un bon remontrant me ferait également du bien. Ce n'était pas un verre qui allait me tuer, et ce n'était pas non plus que je picolais tout le jour. Si je buvais un verre d'alcool par mois, c'était déjà énorme.

Alors que je me dirigeais vers un bar situé à Cliffton Center, où je n'avais pas l'habitude de mettre les pieds là-bas, surtout que c'était un endroit  - un peu - trop fréquenter par des jeunes aussi tarées l'un comme l'autre - ce qui ne me mettait pas vraiment à l'aise. En fait, si, j'avais eu le choix, j'aurais choisi d'aller me promener dans un cimetière en plein milieu de la nuit. Et compte juste, alors que je ne me trouvais même pas au bout de la rue, que je pouvais apercevoir au loin deux jeunes gens qui n'avaient pas l'air d'être partisans. Décidément, j'avais encore choisi le bon quartier pour aller boire juste un fichu verre - j'aurais mieux fait d'aller à Gordon Coffee, mais, le problème, c'était le chemin, et me taper une demi-heure de marche, ce n'était pas pour moi. Si, j'aurais eu ma voiture, la vie serait bien plus simple, mais, vu qu'elle était chez le garagiste pour faire l'entretien, je n'avais donc pas trop le choix d'aller à patte.

Que dois-je faire? Continuer mon chemin comme si, rien ne se passait ou alors, devais-je m'interposer? Mon âme charitable me disait d'aller vers eux, et d'essayer de les raisonner et de leur dire que la violence ne règle aucun souci. J'avais peur de m'interposer, et de recevoir une pêche de leurs parts - car mine de rien, je tenais à mon visage. Raa, pourquoi suis-je si bonne? Je m'avançais doucement, mais sûrement vers eux. Plus, je m'approchais, plus, il me semblait que l'un des deux visages me disait quelque chose, et effectivement, ce n'était qu'autre que Jay Black. Le petit gars qui aimait se battre, c'était l'un de gars qui où il allait, il aimait foutre son brun. Ceci dit, c'était quand même - selon moi - un brave gamin.

Arsinoé _ "Arrêtez, S V.P. Cette mise en scène est d'un ridicule, alors, si j'étais vous, je cesserais ça tout de suite."

J'étais douée pour m'occuper des morts, mais j'étais loin d'être douée pour jouer au gendarme et je ne pense pas que ce que je venais de dire allait faire de l'effet.  Je ne pouvais pas laisser Jay tabasser ou se faire tabasser pour ce gars alors, insoucieusement, je m'interposais devant Jay, en le retenant.

Arsinoé _ "Jay, arrête. Cela ne sert à rien de t'énerver ainsi."

Sans même que je puisse réagir, ou rajouter quoi ce soit que je sentais la main de l'inconnu sur moi qui d'un quart de tour, me bousculait violemment contre le mur pour bien me faire comprendre que je n'avais rien à faire ici, et encore moins, m'interposer entre eux. Il aurait pu faire cela d'une façon un peu plus douce, et surtout, il aurait pu éviter de m'insulter. Je n'avais strictement rien fait à ce petit con. L'éducation de nos jours avait malheureusement disparu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Mer 22 Jan - 21:02

La journée avait pourtant bien commencé et rien n'avait laissé prévoir que Jay se retrouverait à nouveau dans un conflit. Il n'avait pourtant rien fait de mal. Ce n'était pas de sa faute si l'autre homme n'avait pas regardé où il marchait et de ce fait avait percuté Jay qui envoyait un sms tout en tenant de l'autre main un café tout chaud. Naturellement sous la surprise le guitariste en avait lâché sa boisson qui avait ébouillanté l'individu. Mieux valait cependant un café que son portable.
L'autre homme s'était mit alors à gueuler, à insulter Jay qui essayait en vain de calmer son interlocuteur avec le peu de voix qu'il avait.
Cependant au bout d'un moment, Jay en avait marre de se faire insulter et de son côté le ton avait monté aussi. Il n'y avait pas foule autour d'eux alors ça ne serait pas dérangeant si il lui refaissait le portrait. C'était ce que pensais Jay avant qu'une dame s'interpose entre les deux hommes. Ce n'était cependant pas n'importe quelle dame. Le guitariste la connaissait bien mais elle n'avait rien à faire ici.

- Occupez vous de vos affaires

Il n'avait pas envie qu'elle ai des problèmes mais Arsinoé n'avait pas l'air de vouloir le laisser tranquille et essayait de le raisonner. L'autre homme, sans aucune forme de respect, poussa l'intruse contre un mur. Il n'en fallut pas plus pour que le sang monte aux tempes de Jay. Mme Spencer n'était peut être pas sa grande amie mais elle était la gentille mère de Elisabeth, Carl et Scarlett. Et on ne touchait pas à la famille de ses amies.
Le poing serré de Jay alla frapper la mâchoire de son adversaire qui manqua de tomber à la renverse sous le coup. Il n'en avait cependant pas fini et un autre coup vint rejoindre le précédent puis encore un autre. Dommage que Jay ai oublié son couteau suisse à la maison, il lui aurait avec joie découpé le ventre. Mais tant pis, au moins le frapper faisait extrêmement du bien...

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Jeu 23 Jan - 9:55




Il était vrai que je devrais m'occuper de mes affaires, mais voir deux jeunes gens débiles se taper l'un sur l'autre, j'avais tendance à venir m'en mêler pour essayer de les séparer. Je ne pouvais pas laisser les choses se tourner d'une telle façon, et j'étais loin de ressembler aux guignols qui passaient à côté sans rien faire. Alors que je me trouvais rapidement contre le mur, que le jeune Jay ne perdait pas une seule seconde pour profiter du moment en collant des droites dignes d'un boxeur. Je devais l'admettre, que j'étais heureuse de ne pas me retrouver à la place de ce beau inconnu - qui ne sera plus aussi mignon, qui l'était.

Ceci dit, je ne me contentais pas de regarder ce spectacle de macho comme certains le faisaient actuellement. Peut-être que Jay ne voulait pas de mon '' aide'', mais je ne pouvais le laisser davantage casser la gueule à ce pauvre gars au risque de se trouver embarquer par les flics, n'était pas vraiment l'une des meilleures solutions.

Alors qu'il avait encore l'intention de donner un ultime coup sur le visage de son adversaire, que je le retenais de justesse, lui tenant par le poignet.

Arsinoé _" Je crois que tu as gagné, d'accord alors laisse-le avant que la police débarque, mon petit."

J'avais entendu quelque rumeur comme quoi, ce jeune Jay n'était pas normal dans sa tête, mais à ce point, je n'aurais pas cru. Quoique un gars impulsif qui aime se battre, peut-on le qualifier en tant qu'anormal? C'est dans sa nature, et changer cela, je ne pense pas que cela est faisable surtout à son âge.

Arsinoé _" Viens, je t'invite à aller boire un verre, le temps que tu te calmes"

À lui de voir, je lui tendais une perche, allait-il la prendre, ou préférait-il attendre que les flics débarquent pour le claquer contre le sol pour le foutre dans une cage avec des autres cas aussi extrêmes? En tout cas, j'ai appris une chose, qu'il ne fallait jamais le provoquer ce petit gars parce que mine de rien, il savait parfaitement se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Sam 25 Jan - 18:56

Ses coups tombait, et Jay avait arrêté de les compter. La violence l'avait à nouveau enchaîné et si personne n'intervenait cela pouvait durer jusqu'à demain, jusqu'à la mort de l'autre homme qui tenait en vain de se protéger. Jay était parti pour un nouveau coup lorsque quelqu'un attrapa son poignet. Il tourna la tête pour voir qui était la personne folle et il fut étonné de deviner le visage de Madame Spencer. Le guitariste avait oublié qu'elle se trouvait entre les deux hommes il y avait même pas cinq minutes.
Jay laissa tomber son bras le long de son corps, signe qu'il en avait terminé et regarda filer sa victime dans la rue sans demander son reste. Il ne fallait pas chercher des problèmes avec lui, sinon l'un comme l'autre en paierait le prix. Jay espérait juste que cet individu n'allait pas aller porter plainte.
Enfin, à présent il se trouvait seul avec Arsinoé et avait tiqué lorsqu'elle l'avait appelé "mon petit". Ce n'était plus un gosse depuis longtemps mais cette mère de famille avait sans doute le syndrome de se croire celle de tout le monde. Il appréciait néanmoins son courage et accepta l'invitation pour aller boire un verre.

- Désolé que vous ayez assisté à ça...

Jay ne tenait pas vraiment à être le centre d'attention de ce genre de spectacle. Arsinoé voyait juste des cadavres mais pas comment la mort était arrivé.

- L'autre abruti ne vous a pas fait mal j'espère ?

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Sam 25 Jan - 21:05

Assister à une bagarre en direct, cela changeait fortement au catch que je regardais assez régulièrement à la télévision. Eh oui, j'étais une fanatique de catch, et notamment, des catcheurs tels que Randy Orton, ou Batista mais, est-ce que cela faisait de moi un garçon manqué, ou tout simplement, une amatrice de combat? Non et je devais l'admettre que dorénavant, j'éviterais les conflits. Donc, la prochaine fois, je tournerai les talons comme si, rien n'était - chose que je ne ferais pas - c'était bien plus fort que moi de venir en aide à des personnes.

J'affichais un léger sourire, et j'invitais donc ce jeune homme à venir boire un verre histoire de se calmer un peu. Je fouillais dans mon sac à main, à la recherche d'un mouchoir pour qu'il puisse essayer la tache de sang qu'il avait dans sa main. Est-ce son sang ou celui de l'agresseur qui était parti comme un voleur? En fait, je ne voulais même pas savoir, cela ne me regardait pas.

Arsinoé _ "Oh non, ne t'excuse pas... J'aurais au moins quelque chose à raconter à table, et ce, grâce à toi. "

Je lui tendais un mouchoir que j'avais enfin trouvé au fond de mon sac. On entrait donc dans le bar, s'installant près du comptoir. Un bon petit remontant nous fera un bien fou à tous les deux.

Arsinoé _ " Ne t' inquiète pas, je suis aussi solide que du rock.. Et un hématome dans le dos ne me tuera pas"

Ajoutais-je toujours en ayant le sourire aux lèvres. J'appelais le serveur pour qu'il ramène son fion, et que je commande enfin, mon verre tant attendu depuis le début.

Arsinoé _ " Et ta main ca va?" Je prenais sa main, tel qu'une mère ferait avec son enfant pour regarder sa blessure. Bien-sur, je ne lui ferais pas de bisous magiques comme je le faisais à mes propres enfants. "Tu devrais faire attention, Jay. Je n'aimerais pas qu'il t’arrive malheur"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Mar 28 Jan - 18:22

Jay n'étais pas sur que la famille d'Arsinoé apprécie de savoir que leur mère avait reçut un bleu à cause de lui. Du moins ce n'était pas lui qui avait demandé à la dame de s'interposer dans sa dispute, alors peut être que ça serait elle qui se ferait disputer sur son inconscience.
Jay s'inquiétait tout de même pour son interlocutrice, même si celle ci avait l'air d'aller bien malgré le coup reçu. D'ici deux-trois jours l'hématome devrait avoir disparu, ce n'était pas grand chose pas comme les blessures de guerre de Jay.

Il avait prit le mouchoir que Arsinoé lui avait tendu avant d'entrer dans le bar et s'était essuyé sa main avec. Il est vrai qu'un mec avec du sang sur les mains c'était louche même si ce n'était que des petites égratignures. Ils s'installèrent à une table et commandèrent à boire. Arsinoé lui prit alors la main pour l'examiner.

- Oh j'ai connu pire

Les blessures physiques ce n'étaient pas ce qui faisait le plus mal, c'était surtout celles qui étaient morales. C'était bien plus difficile de se faire frapper par un ami que par un inconnu débile.

- C'est gentil de vous inquiéter Mme Spencer, mais je suis un grand garçon

Même si les gens avaient tendances à l'oublier certaines fois.

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Mer 29 Jan - 18:27

Je fonçais les sourcils quand il m'annonçait d'une simplicité remarquable, comme si, rien n'était qu'il avait connu pire que ça. Ben dieu, j'étais contente que Carl ne lui ressemble pas tout compte fait, car, si, je voyais tous les jours mon fils rentré avec du sang entre ses mains, je me poserais légèrement des questions.

Depuis que je connais Jay, il a toujours été un garçon très étrange, et très sombre, mais, au fond, c'était dans sa personnalité, et c'est bien pour cela que je le respectais comme il l'était. J'affichais tout de même un léger sourire, ne répliquant pas pour autant à sa réponse.

C'était bien là le souci dans tout ça, j'étais bien trop gentille, et parfois, la gentillesse pouvait d'être un très mauvais défaut. Vouloir toujours aider tous les monde n'étaient pas la meilleure des solutions, car bien souvent tu te faisais ratatiner comme une merde après ça.

Arsinoé _ " Parce que tu es un grand garçon que je dois obligatoirement laisser deux jeunes gens se battre comme des animaux en cage? "

Je le regardais un moment avant de jeter un regard vers le serveur qui apportait enfin nos boissons. J'avais commandé un bon verre de martini, histoire de décompression de cet événement.

" Appelle-moi, Arsi', si tu veux... Sinon, à ta santé" Je buvais une gorgée de mon verre avant de déposer sur la table. "Haaaa, ça fait un bien fou de se rafraîchir après une longue journée.''
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV Dim 2 Fév - 17:50

Arsinoé avait raison mais ce n'était pas la faute de Jay si il croisait des gens pas sympathiques. Il était bien loin de chercher la bagarre et l'évitait le plus possible. Mais parfois on ne pouvait pas résister à la fierté de rabattre la caquet à quelqu'un qui nous insultait.

- Non mais vous auriez pu vous faire frapper par ce malade...

Et encore heureux ce n'était pas arrivé sinon Jay aurait eu du mal à expliquer ça aux enfants d'Arsinoé.
Le serveur arriva avec les boissons commandées et les déposa sur la table. Tout comme son interlocutrice Jay but une gorgée de sa bière bien fraîche. Après un petit combat cela faisait du bien.

- Ca fait quand même bizarre d'appeler la mère de l'un de mes amis aussi familièrement

Avoua t-il avec un petit sourire. Madame Spencer était tout à fait charmante il n'allait pas le nier et dans une autre époque, celle où il courrait après les filles couché avec des femmes plus mûres que lui ne l'avait jamais dérangé.

- Il y a eu beaucoup de cadavres ?

Jay ne pourrait jamais faire ce travail si dur. Regarder des corps passer tous les jours, les nettoyer et tout ça c'était vraiment horrible. C'est pour cela que Arsinoé avait un respect total de la part du guitariste.

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV

Revenir en haut Aller en bas

Les hommes, c'est comme les animaux, ils faut les enfermer. || PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Noël est le seul jour de l'année où les hommes se conduisent comme les oies du Périgord, mais sans se forcer. | Willow & Kassim & Zohra
» agir comme si on ne ressentait rien.
» "L'amitié est comme un livre; il faut des années pour l'écrire, mais il ne faut que quelques secondes pour la brûler." - Athéna M. Beauregard
» La cuisine, c'est comme l'amour, il faut goûter à tout pour reconnaître ce qui est bon. ? Sytry J. Ansom
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-