Partagez|

« L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Sam 25 Jan - 12:04




C'était de pire en pire, ses nuits devenaient courtes, de plus en plus courtes. Ses cauchemars ne cessaient de se faire de plus en plus violents et sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit. Les mêmes images, le même déroulement et Sasha se réveillait toujours en criant. Ca devenait même handicapant dans la maison pour le reste de sa famille, son père venait la voir, la rassurait mais sans pouvoir faire grand chose. Elle ne lui disait pas ce qu'il se passait dans ses rêves, non, ça lui faisait trop peur. Personne ne pouvait comprendre, personne ne pouvait l'écouter, sauf une.. Clara Melrose. Cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas été la voir, vu que ça s'était calmé à une période. Cependant, voyant que ça faisait une semaine qu'elle recommençait, la jeune femme avait décidé de retourner la voir en convenant un rendez-vous ce jour même. Prête ? Non pas vraiment, Sasha ne savait si elle devait encore oublier de lui dire certaines choses. Ses cauchemars étaient forts, l'empêchant d'avancer, de continuer à vivre, de passer à autre chose. Sasha voulait se débarrasser de ça, de cette chose qui la pourrissait de l'intérieur et qui la faisait atrocement souffrir. Vivre avec était devenu un quotidien depuis ce jour-là, mais la blonde ne pouvait pas continuer à se taire car elle avait l'impression de s'éteindre à petit feu à cause de ces images blessantes, lourdes, fortes, douloureuses... Sasha ne vivait plus. Des cernes immenses s'étaient installées sur son visage, même le fond de teint ne cachait plus grand chose, elle était blanche comme un cachet d'aspirine et ne pouvait plus vraiment dire que ça allait. Rien n'allait. Travailler devenait de plus en plus dur chaque jour et demander de l'aide à son père l'ennuyait fortement alors qu'il avait d'autres chats à fouetter.
Soupirant, la jeune Adamovitch quitta son bureau sur les coups de dix heures, elle laissa son adjoint s'occuper de l'organisation et prévint sa secrétaire qu'elle ne prenait plus de rendez-vous avant cette après-midi. Elle devait repasser chez elle, essayer de ressembler à quelque chose et surtout faire un brin de toilette. Une fois chez elle, sa mère la regarda d'un air inquiet et la blonde lui rendit un sourire pour la rassurer. Pas qu'elle ne voulait pas lui parler mais Sasha ne voulait s'étaler sur ce sujet, pas avec elle. Une fois dans sa chambre, elle prit de nouvelles fringues et partit à la douche pour essayer de déstresser et de se sentir mieux. Mais c'était peine perdue, elle sentait le poids de ses cauchemars sur ses épaules, comme si ça allait la hanter toute la vie. S'habillant, Sasha se maquilla tant bien que mal et repartit en direction du cabinet Melrose. Aller, c'était partit. Une fois devant, Sasha respira un bon coup et ouvrit la porte. Entrer dans la salle d'attente était apaisant. Oui, ce cabinet inspirait la sérénité. Sasha se sentit légèrement mieux puis alla s'installer sur un fauteuil et regarda les magazines et put voir le sien (sisi (a)) et sourit avant de le prendre et de le feuilleter. C'était bientôt l'heure, son coeur battait un peu plus fort lorsqu'elle vit la poignée s'abaisser pour laisser sortir quelqu'un. Voilà, elle y était. C'était l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Dim 26 Jan - 1:35

Assise à son bureau, la jeune psychologue avait sous ses yeux une pile de dossier qu'elle devait classer de façon à ce qu'elle ne se perde pas dans ses patients. Il ne manquerait plus qu'elle confonde un cas avec un autre, ce serait vraiment une catastrophe, par chance ce genre de chose ne lui était pas encore arrivée et elle s'assurait que ça n'arrive jamais. Elle avait prit cependant soin de mettre les dossiers dont elle aurait besoin pour la journée, à sa portée de façon à ce qu'elle n'ait pas à fouiller partout pour le retrouver, le premier qui était sur la pile affichait le nom d'Adamovitch. Poussant un soupir, elle le prit et l'ouvrit pour le feuilleter un peu. La jeune trentenaire avait rendez-vous aujourd'hui avec la jeune femme, ce qui lui surprit lorsqu'on le lui annonça. En effet, cela faisait déjà quelques temps qu'elle n'avait plus vue la jeune Adamovitch et les dernières séances qu'elles avaient eu ensemble, tout semblait aller pour le mieux, du moins, les choses semblaient aller tellement mieux que Clara pensait ne plus la revoir de si tôt, mais soit, d'ailleurs, vu l'heure qu'il était, elle devait sûrement être déjà là. Ne voulant pas la faire patienter plus longtemps, elle se leva pour aller jusque la salle d'attente où elle l'invita à entrer en accompagnant le geste d'un petit sourire.

« Bonjour Sasha. Faites comme chez vous, vous avez l'habitude. » dit-elle en refermant la porte. Elle savait que le terme « comme chez vous » n'était pas des plus flatteur étant donné qu'on ne pouvait pas vraiment être fier de se retrouver dans un état tellement mal qu'on se retrouve à devoir parler à un psy pour vous aider, mais Clara avait développé un certain lien avec Sasha qui faisait que dés qu'elle s'allongeait ou s'asseyait, elles se retrouvaient toutes les deux comme dans une bulle protectrice où tout ce qui se dira ou passera restera entièrement entre elles. « Bien, comment allez-vous aujourd'hui ? Et surtout, qu'est-ce qui vous amène à venir me voir ? »

Comme à son habitude, Clara s'assit en face d'elle et croisa ses jambes avant de se mettre à l'observer. Elle semblait fatiguée et voyait bien que son visage était marquée par d'énorme cernes sous les yeux, elle manquait de couleur et ressemblait à une albinos, faisant même passé le papier blanc qui était posée sur la table comme étant de couleur blanc cassé. La jeune psychologue avait déjà beaucoup discutée avec Sasha et connaissait un peu ce qui se passait dans sa vie et surtout ce qui la rongeait depuis déjà un moment, grâce à la psychanalyse et aux nombreux conseils de la Melrose, elles ont pu toucher du doigt le problème de toutes ces insomnies et de ces troubles,mais ça, ce n'était qu'une étape. Encore fallait-il venir à bout du problème en le réglant et ça, c'était une toute autre affaire. Mais elle avait cependant remarquée un trait de caractère très fort chez la jeune Adamovitch, c'était qu'elle était déterminée à s'en sortir et malgré le temps que cela prenait pour elle comme pour Clara, elle était prête à tout. Mine de rien, c'était déjà beaucoup plus que ce que la jeune blonde pouvait espérer et que ce qu'elle voyait chez d'autres patients, certains étaient poussés – voire même obligés – par leur parents, d'autres parce que la justice les a envoyés en consulter un, ou d'autres histoires insolites qu'elle ne saurait énuméré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Jeu 30 Jan - 14:38

Ca faisait bizarre de se retrouver à nouveau dans ce cabinet, de devoir reparler de cet épisode qui la torturait énormément. Sasha était forte mais depuis ça, elle avait ses petites faiblesses et celle-ci en était une énorme et qu'elle ne pouvait pas cacher éternellement sous une carapace et une couche de maquillage. Non, ce n'était pas possible. Du coup, la rédactrice en chef avait pris rendez vous avec sa psychologue qui connaissait bien son cas. Cela faisait vraiment un petit moment qu'elle n'avait plus eu ses soucis là, mais le fait que ça reprenne... la seule solution envisageable était de retourner voir le docteur Melrose. A contre coeur bien entendu, bien qu'elle appréciait la personne, Sasha préférait se démerder seule plutôt que de demander de l'aide à quelqu'un et notamment parler de ça... Lorsqu'elle vit la porte s'ouvrir, la blonde soupira et se leva avec un sourire sur le visage. Voir la jeune femme la rassurait aussi, elle l'aimait bien et lui inspirait confiance. Normal pour une psychologue en même temps. Faire comme chez elle... C'était vrai. La jeune femme se dirigea vers le fauteuil et déposa ses affaires avant d'aller vers le canapé et de s'y asseoir. L'envie de s'allonger n'était pas présente et ça ne lui servait pas grand chose, et si elle fermait les yeux... alors elle revoyait tout. "Je dois vous dire que ça pourrait aller mieux. Je suis fatiguée et je n'arrive plus à dormir." Dit la blonde en soupirant et se passant une main sur son visage. Ses traits étaient tirés et la fatigue était de plus en plus présente. Son train de vie quotidien était en train d'en prendre un coup dans la tronche et Sasha ne savait plus quoi faire pour avancer.
La jeune Adamovitch soupira et se craqua les doigts. C'était si dur d'admettre qu'elle était de nouveau là, devant cette charmante Melrose au visage paisible et compréhensible. Se mettant bien au fond du canapé, elle croisa les jambes et regarda Clara puis annonça le pourquoi de sa venue. "Ce qui m'amène ? Je refais ces cauchemars, les mêmes cauchemars et encore... ils sont encore plus intenses qu'au début. Je ne dors plus, je ferme les yeux et je vois ces images qui me hantent depuis si longtemps." Dit-elle en revoyant ce qui s'était passé quelques années auparavant. L'angoisse était là, toujours présente à chaque fois qu'elle essayait de parler de ça.... Et pourtant, là, il fallait pour qu'elle soit apaisée et puisse essayer de dormir sans voir ces images. Toussant légèrement et se reprenant un peu, Sasha reprit quelques secondes après. "Il faut m'aider, je ne peux plus vivre avec ça, je ne veux pas y repenser. Ca fait trop mal..." Oui, ça lui faisait mal, comme si on lui enfonçait un poignard dans le coeur et que l'on remuait sans cesse. La jeune femme sentait son coeur se serrer à chaque qu'elle y pensait, qu'elle ressentait ces émotions qui l'avaient achevées. Sasha voulait juste ne plus y penser et passer à autre chose, mais apparemment, ce n'était pas ce que voulait lui faire faire ses cauchemars...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Mar 11 Fév - 0:30


La raison pour laquelle Sasha était là était toujours la même, insomnies, cauchemars, fatigue... La jeune psychologue se contenta de hocher la tête en signe de compréhension en l'écoutant parler, elle ne voulait pas intervenir tout de suite parce que savait très bien que si elle était là, ce n'était pas pour l'entendre elle, mais parce qu'elle avait besoin de parler et surtout pare qu'elle avait besoin d'aide. Clara pouvait d'ailleurs remarquer que la jeune femme n'était pas tout à fait à son aise et en même temps, qui le serait en de pareils lieux ? Quand on décide d'aller consulter un psychologue c'est que quelque chose dans votre vie ne semble pas aller bien et que vous reconnaissez que vous avez besoin d'aide, du moins, c'est le cas pour Sasha qui était venue à la jeune Melrose sans qu'elle n'ait besoin qu'on la force. Malheureusement, bien que tout le monde vienne la voir dans le but d'être guérit, Clara ne possédait pas non plus la science infuse et les améliorations prenaient souvent du temps à apparaître et dans le cas de Sasha, les méthodes qu'elles avaient appliquées auparavant n'avaient donnés que des résultats éphémères, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne serait jamais guérie, il lui fallait juste un peu plus de temps que prévue. La jeune blonde sentait bien l'empressement, l'inquiétude ainsi que le désespoir dans la voix de la jeune femme qui voulait à tout prix que tout cela cesse, mais elle savait aussi bien que la Melrose que ce n'était pas aussi facile, et Clara ne pouvait – ne voulait pas plutôt – prendre le risque de lui donner des médicaments pour qu'elle puisse trouve le sommeil, car non seulement ils ne seraient d'aucune utilité si l'insomnie est trop forte, mais en plus, refouler ce que l'on a n'a jamais été bon.

« Très bien, bon et bien, nous allons essayer quelque chose d'un peu différent aujourd'hui. Ce que je vous propose, c'est qu'au lieu de me décrire l'un de vos rêves, vous allez vous détendre, fermer les yeux et n'écouter que le son de ma voix. » dit-elle d'un ton calme et posée de façon à ce que Sasha comprenne bien tout ce qu'elle disait, pas qu'elle la prenait pour une débile mentale, mais elle savait que dans des moments d'anxiété comme dans lequel était Sasha, elle risquait de manquer une information, bien qu'anodine. La jeune psychologue s'empara d'une feuille de papier et d'un stylo et toujours et attendit que la Adamovitch suive ses consignes, lui laissant tout de même le temps de se mettre en place, une fois ça de fait, elle reprit la parole. « Bien, maintenant, prenez une profonde inspiration... » elle accompagna ses paroles du geste en prenant elle aussi une profonde inspiration pour guider la jeune femme, une sorte de top départ, avant de lui laisser quelque seconde. « Bien, et surtout détendez-vous, vous êtes dans un endroit sûre et surtout essayez de garder en tête que tout ce qui se passera dans cette pièce, restera dans cette pièce et que vous êtes en sécurité. Je suis là quoi qu'il arrive et je ne compte pas vous laissez, est-ce que vous avez compris ? » Clara voulait que Sasha fasse complètement le vide autour d'elle en se concentrant néanmoins sur l'exercice qu'elles allaient faire toutes les deux, comme dans une équipe, la psychologue la guiderait pas à pas, quitte à lui tenir la main, elle ne la lâcherait pas. Bien que la relation entre les deux jeunes femmes ne soit que purement médicale, en dehors du fait qu'elle soit payée pour ça, Clara appréciait beaucoup la jeune Adamovitch et voulait l'aider autant qu'elle le pouvait, c'était d'ailleurs pour ça que la Melrose avait tout de suite attaquée l'exercice avec Sasha sans prendre le temps de discuter un peu, de savoir depuis combien de temps les cauchemars étaient revenus, si quelque chose avait changé dans sa vie, son entourage, plan professionnel, personnel... non, elle voulait attaquer le problème directement et bien que cet exercice soit nouveau pour Sasha, aucune importance, elle serait là pour la guider tout au long.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Mer 12 Fév - 15:59

Venir et braver sa peur de voir la psychologue. Ce n'était pas une chose facile pour la jeune blonde, de se dire qu'il fallait retourner voir sa psy. Sasha n'avait pas attendu cette fois pour aller la voir, bien qu'au début, elle pensait que ça passerait mais non. Maintenant que la jeune Adamovitch se retrouvait dans le 'bureau' de madame Melrose, un certain stress l'envahit, bien qu'elle était en sécurité ici et que rien ne sortirait de ce bureau, Sasha ne pouvait s'empêcher de voir la pire des choses arriver. Que DirtySecret mette à jour le pourquoi de ses cauchemars. Tenter quelque chose d'autre ? Sasha l'écouta, apparemment la jeune psy avait quelque chose en tête pour essayer de lui passer ce sentiment de mal-être par rapport à ses insomnies et ces images qui lui revenaient en tête. A entendre comme ça, hors contexte, ça pouvait être chelou, mais la jeune femme était vraiment pressée de tester cette technique. Si ça pouvait l'aider à mieux dormir, à ne plus penser à cet épisode douloureux de sa vie, ça la rassurerait puis la mettrait de nouveau de bonne humeur. Ne pas être détendue à son boulot en portait un grand coup pour la confection de son magazine et le retard s'accumulait, et le retard c'est le mal.
N'écouter que le son de sa voix ? La jeune Adamovitch soupira, non pas à l'encontre de sa psy, mais plus pour elle. Une fois allongée, cette fois-ci, Sasha ferma les yeux. Rien que les fermer c'était stressant, elle avait peur de dormir pour voir les mêmes images, encore et toujours et qui la mettaient dans un état pas possible. Se détendre ? C'était dur de se détendre. Sasha serra les poings et attendit les autres instructions de sa psychologue. Elle avait des effets bénéfiques sur elle quand même. Sasha se sentait à l'aise avec la jolie blonde et c'est pour cela qu'elle avait trouvé le chemin de son cabinet d'ailleurs. L'écoutant, la rédactrice en chef prit une grande inspiration et se sentit un peu mieux pour le coup. Voilà, c'était déjà mieux, son rythme cardiaque reprenait une allure normale et elle commençait à être plus apaisée que le début. Sasha l'écouta et hocha la tête en finissant par parler d'une voix plus détendue qu'au début. " Je suis en sécurité et je vais écouter rien que votre voix, oui. " Elle ne disait pas forcément ça pour se moquer, non, c'était pour se rassurer elle même de cette séance et de ce qu'elle allait pouvoir voir dans cette pièce. Cependant, elle ne voulait pas voir ces cauchemars et ne leur permettraient pas de passer dans cette pièce. Non, cette pièce allait seulement être la sienne et celle des questions de Clara. Et s'il le fallait, juste si, elle ferait entrer ses démons dedans, sinon pas question. Se relâchant et laissant ses poings se défaire, elle attendit la suite et les questions. Enfin que sa psychologue parle. En tout cas, Sasha lui était reconnaissante de passer directement à l'action plutôt que de poser des questions par rapport à la durée et tout ça de ses cauchemars. Cette psychologue était géniale, puis surtout Sasha voyait en elle quelque chose d'apaisant et plus qu'une psychologue à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M. Sam 22 Fév - 3:17


Plus elle parlait et plus elle voyait que Sasha commençait à faire le vide autour d'elle pour ne se concentrer que sur sa voix à elle. Ce qui était un bon début pour le déroulement de l'exercice, le temps qu'elle se détende complètement, Clara fixait toujours les traits de la jeune femme qui était à présent allongée et vit que ses traits commençaient à se détendre, sûrement qu'elle commençait à comprendre qu'elle se trouvait dans un endroit calme, sûr et qu'elle pouvait avoir une confiance totale en la Melrose qui n'était pas la pour la nuire, mais pour l'aider à traverser tout ça. « Très bien... » Dit-elle faisant bien attention que sa voix soit de la même intonation qu'un peu plus tôt, avant de marquer une brève pause. « Je pense que nous allons pouvoir commencer. » Toujours en gardant un œil fixé sur sa patiente, elle s'empara du bloc de feuille qui se trouvait devant elle où était écrit tout le suivi psychologique de la jeune Adamovitch. D'un bref coup de stylo, elle traça une ligne horizontale qui traversait la moitié de la feuille et inscrit la date sur le recoin gauche avant de reporter toute son attention sur Sasha. « On va démarrer par quelque chose de simple. Décrivez moi ce que vous voyez quand vous fermez les yeux, en essayant d'être la plus précise possible, m'émettez aucun détail, même le plus anodin je suis preneuse. » Demanda la psychologue. Ce qui était différent des dernières séances qu'elles avaient faites toutes les deux, était que là, Clara n'avait aucune envie qu'elle s'assoit pour lui parler du rêve qu'elle avait fait la nuit dernière et qui avait viré au cauchemar, non,là elle voulait seulement qu'elle ferme les yeux et qu'elle lui décrive ce qu'elle voit sans être pour autant endormi. Il fallait qu'elle trouve ce qui provoquait ces 'rechutent' ces derniers temps alors que tout avait semblé se calmer. « Prenez votre temps, ne vous brusquez pas, quand vous vous sentez prête à parler, allez-y, je suis là pour vous écouter. » Ce genre de phrase toute faite était sûrement le genre de phrase que Sasha avait dû entendre au moins des centaines de fois auparavant, et même de Clara qui à chaque séance le lui répétait pour qu'elle se mette en tête que si elle était payé et si elle était là aujourd'hui, c'était pour l'aider à s'en sortir et faire en sorte qu'elle tourne la page d'une certaine façon. Ce qui causait le trouble dans sa vie était vraisemblablement quelque chose qu'elle ne pourrait jamais effacer, ce n'était pas comme si elle avait écrit une page de son histoire, que ça ne lui plaisait pas et que tout à coup elle décidait de l'arracher et d'avancer, non. Elle était en bataille permanente avec quelque chose qui la rongeait depuis maintenant des années et sûrement ne s'était-elle pas prise de la meilleure façon qui soit pour tenter de se guérir de cette mauvaise passe. Soudain le téléphone se mit à sonner alors que Clara allait reprendre la parole, se contentant de pousser un soupir d'agacement, elle posa son stylo et ses feuilles sur la table basse. « Excusez moi un instant, je suis à vous tout de suite. » Elle décrocha le téléphone et reconnut la voix de son assistante qui lui demandait si elle pouvait s'en aller plus tôt aujourd'hui, comme tous les jours en fait, elle n'était pas d'humeur à la réprimander et en avait encore moins le temps, se contentant de lui cracher un « oui » plein de férocité au téléphone, elle raccrocha le combiné et partit se rasseoir à sa place initiale. « Voilà, je suis désolée, on va pouvoir reprendre là où on s'est arrêté si vous le voulez bien. » Dit-elle en souriant bien qu'elle savait que Sasha ne verrait pas ce sourire, mais elle pourrait l'entendre dans sa voix, qu'elle souriait, ce qui la mettrait en confiance sur le fait que Clara ne laisserait rien ni personne déranger leur séance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M.

Revenir en haut Aller en bas

« L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller. »* ♠ Clara M.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L’histoire est un cauchemar dont je cherche à m’éveiller.
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» La fic' dont VOUS êtes le héros
» [JEU] L'histoire dont vous êtes le héros ! - La rentrée à Teiko ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-