Partagez|

Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Ven 21 Fév - 22:35


D'un pas décidé Lily passa le portail ouvert des Hamilton. Elle n'avait pas mis les pieds ici depuis plusieurs mois. Depuis le jour où elle était partie à New York. Elle avait l'impression que des années étaient passées depuis ce fameux jour. Entre temps sa vie avait basculé encore une fois ! Dirty Secret avait révélé la terrible vérité : Lily, Nate et Heath étaient présents dans la voiture le jour où Tessa s'était tuée. Pour couronner le tout elle avait eu la malchance de découvrir l'article en présence d'Aaron, son pilier depuis toujours mais aussi le grand frère de Tessa. Bien sûr ça s'était mal passé et elle ne l'avait pas revu depuis, pas plus que les autres membres de la famille Hamilton.

En revenant sur Magnolia Lily avait eu une discussion avec son frère et Heathcliff, ainsi qu'avec ses parents. ça n'avait pas été facile mais elle savait que la pire restait à venir. Elle avait caché la vérité aux Hamilton pendant trois ans. Elle avait regardé dans les yeux ceux à qui elle avait enlevé une enfant ou une soeur. Elle avait vu leur tristesse sans jamais leur avouer la vérité. Elle s'en voulait, d'avoir tué Tessa, de n'avoir jamais avoué ce qu'elle cachait.

Depuis qu'elle était revenue Lily était persuadée qu'à partir de maintenant l'attitude à adopter n'était plus la fuite. Elle avait fuit durant trois ans, elle avait fait profil bas, baissé la tête à chaque instant de sa vie, elle avait laissé le mal la ronger de l'intérieur sans jamais laisser échapper un seul mot à qui que ce soit. Elle avait eu envie de crier la vérité des milliers de fois mais n'en avait jamais rien fait, pour Nate, pour Heath. Aujourd'hui que l'histoire avait éclaté au grand jour elle ne voulait plus se cacher. Puisque les choses allaient se savoir alors autant s'expliquer, enfin ! En ce qui concernait les Hamilton elle ne voulait pas les éviter. De toute façon elle serait amenée à les recroiser et le pire serait que cela se passe en pleine rue alors qu'elle n'y était pas préparée. Sans compter que maintenant que l'info avait fuité, elle était persuadée de leur devoir la vérité. Ne pas s'expliquer ne serait pas juste pour eux. Ils avaient droit à une explication, ils devaient savoir ce qu'il s'était réellement passé pour leur fille.

Aussi étrange que cela puisse paraître en considérant la façon dont elle se comportait depuis trois ans, Lily avait décidé qu'elle irait voir les Hamilton, qu'importe ce que ça lui coûterait. Elle savait que ce serait l'un des moments les moins agréables de sa vie mais elle avait besoin de voir Nolan et Maureen. Elle voulait les regarder dans les yeux et leur dire la vérité. Elle était prête à répondre à absolument toutes les questions qu'ils pourraient lui poser.

Lily s'avança vers la maison des Hamilton, Nathanaël et Heathcliff à ses côtés. Au départ son frère s'était plutôt positionné contre cette idée, mais Lily y aurait été quoi qu'il en soit et il n'avait sans doute pas voulut laisser sa soeur se jeter seule dans la gueule du loup.

Lily savait qu'Aaron était encore à New York et qu'Heather l'y avait rejoint, qu'ils ne seraient donc pas là. Elle espérait que les jumelles ne soient pas là non plus parce qu'elle n'avait pas trop envie de se retrouver face à Elin... Elle priait donc pour tomber sur Nolan ou Maureen, parce que si personne ne lui répondait elle n'était pas sûre d'avoir le courage de revenir. Sans même regarder son frère et le O'Conell elle frappa à la porte.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Jeu 27 Fév - 18:06

Les pas décidaient de Lily qui se trouvait juste devant lui ne le motivèrent tout de même pas à marcher de la sorte. Il trainait du pied derrière la petite rousse qui était devenue grande d'un coup. Elle n'était plus la petite gamine qui était la petite sœur de son meilleur ami à ses yeux. Elle était devenue une femme qui prenait elle aussi des décisions. Il marchait à la même vitesse que Nate. Aucun des trois ne s'étaient échangés un mot, ni un regard durant tout le trajet. Il avait l'impression d'être un prisonnier condamné à mort qui marchait vers son peloton d'exécution. Malheureusement pour lui, sa souffrance ne serait pas aussi rapide qu'une mort orchestrée d'une balle dans la tête ou d'une électrocution. Au contraire, c'était comme si il était lâché au milieu de l'océan Atlantique ne sachant pas si il allait mourir noyé ou bouffé par un requin. Dans tous les cas possibles, il allait souffrir. Mais d'un autre côté, il le méritait peut-être, lui et ses amis faisaient souffrir cette pauvre famille depuis des années. Cette famille qui croyait avoir fait leur deuil mais qui va devoir tout recommencer en sachant que Tessa avait été tuée. Il avait envie de partir, de ne pas affronter ces regards accusateurs et de se noyer une fois de plus dans une bouteille à quarante degrés. Sauf qu'il ne pouvait pas, qu'il n'avait pas le droit. Il avait soutenu l'idée de Lily et ne pouvait pas se résigner à prendre la fuite. Il fallait enfin qu'ils assument, qu'il assume, leur histoire et leurs actes de cette fameuse nuit. Il avait déjà beaucoup de mal à raconter les faits du soirs de l'accident à des gens extérieurs, il avait même fait une crise une fois en en parlant. Il se demandait alors comment il allait réagir face à ces gens qui ne peuvent que le détester. En plus de ça, c'était lui qui conduisait, lui qui avait eu l'idée de prendre fuite. Il ne voyait vraiment pas ce qu'il pouvait dire à ces gens. Rien ne pourrait le pardonner même si fuir n'était pas non plus la solution. Il avait l'impression d'être dans une impasse qui lui empêchait de sortir, où aucune solution était possible pour s'échapper. Il soupira bruyamment tout en se rendant compte que chacun de ses pas le rapprochaient un peu plus de la maison dix-neuf. Lily poussa le porche sans ciller, sans montrer une once d'hésitation. Il se rendait compte à quel point c'était important pour elle de se montrer chez les Hamilton. Heathcliff respectait son choix et jugeait que Nate et lui, lui devaient bien ça après tout. Elle pouvait aussi choisir de ce qu'ils allaient faire et était celle qu'ils voulaient tous les deux protéger. Ce n'était pas en se mettant au travers de son chemin qu'ils allaient y arriver. Les coups sur la porte résonnèrent dans la tête de l'avocat. C'était comme le marteau d'un juge qui venait de décider de leur sort. Il échangea un regard anxieux avec Nate, tous les deux se trouvant derrière Lily qui semblait vraiment résolu. Au début, aucun bruit ne se fit entendre dans la maison. Il était presque soulagé et prêt à partir. Mais au moment où il voulu dire qu'ils feraient mieux de partir, il entendit des gens bouger dans la maison. Il avala sa salive, attendant patiemment que ceux qui allaient les juger ouvrent la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 2 Mar - 15:05

Nathanaël n’était pas spécialement pour l’idée de se rendre au domicile des Hamilton. Lui pensait plus qu’il valait mieux leur laisser le temps ‘d’encaisser’ la nouvelle et de leur laisser l’initiative de prendre contact avec les trois coupables s’ils souhaitaient qu’ils en parlent cartes sur table plutôt de de décider par eux-mêmes d’y aller. Après tout, ils n’avaient aucune idée de qui ils trouveraient exactement là-bas et s’ils se retrouvaient en face de toute la famille au complet bonjour la crise de panique. Nate était en calme, en apparence tout du moins. Il avait la tête haute, ne souriait pas et se contentait de suivre sa sœur qui était devant tandis que lui traînait plutôt avec Heathcliff. Inversement des rôles encore une fois. Le soir de l’accident Heathcliff avait les commandes, après la révélation ça avait été Nate et maintenant Lily. Même s’il pensait que cette idée n’était pas la meilleure, il avait suivi sa sœur et son meilleur ami pour la simple et bonne raison qu’ils étaient tous les trois dans la merde et que de toute manière, il ne les laisserait pas affronter ça seuls. Le regard, le jugement et la colère des Hamilton serait bien plus terrible que n’importe quel interrogatoire ou arrestation de flics parce qu’ils se connaissaient tous. Maintenant ils devaient les haïr du plus profond de leurs âmes et de leurs cœurs, ce n’était même pas sur qu’on ne le claquerait pas la porte au nez d’ailleurs ou pire, qu’une altercation éclate. Nate pouvait comprendre. Il n’avait jamais vécu une situation semblable mais il se doutait que s’il avait perdu Lily et qu’il apprenait que quelqu’un était là, il aurait été hors de lui au même titre qu’O’Conell avec Claire. Tout était si triste, si calme. Bien trop calme mais ça, ce n’était que l’avant tempête. Lorsqu’ils auront toqué et que quelqu’un sera venu leur ouvrir, oui, ce sera là, la véritable déferlante qui allait s’abattre sur eux. Ils mériteraient ces regards de mépris et de colère, cette courtoisie qui allait disparaître, cette atmosphère détendue qu’ils avaient autrefois instauré en traînant ensemble. A la révélation du secret c’était tous leurs passés communs qui avaient été balayés d’un revers et l’Evans se doutait que, peu importe leur lien d’amitié d‘antan, ça ne compterait plus et il n’y aurait plus que du dégout à lire dans leurs regards. Arrivés sur le perron, les condamnés s’arrêtèrent alors que les coups de Lily s’abattirent sur la porte. Nathanaël releva pour la première fois la tête et lança un regard à son meilleur ami. Lui non plus ne semblait pas à son aise et même si l’Evans pouvait le comprendre, il ne parvenait même pas a lui sourire pour essayer de le rassurer. Ca ne servait plus à rien maintenant, ils savaient que ça allait mal se passer, qu’ils allaient pour la première fois parler de ça vraiment et en plus avec la famille de Tessa. C’était terrifiant. Nate n’avait qu’une envie prendre ses jambes à son cou, mais il espérait, dans sa détresse, que personne ne serait là et qu’on ne viendrait donc pas leur ouvrir. Même s’il avait plus ou moins commencé à accepter la situation, une infirme part de lui continuait de croire que ce n’était qu’un mauvais rêve, qu’il finirait par se réveiller et que toutes ces années de galère n’était qu’en fait une illusion pure et simple. Une autre part bien plus grande cependant, attendait avec impatience cette entrevue, qu’ils en parlent une fois pour toute et que ça se termine. Que ce soit en bien ou en mal d’ailleurs. Aucun bruit ne se faisait entendre et, partagé entre le soulagement et l’insatisfaction, Nathanaël n’osait pas bouger. Non, maintenant qu’ils avaient décidé d’assumer jusqu’au bout il était impossible qu’il n’y ait personne dans la maison, personne pour écouter ce qu’ils avaient à dire, personne pour cracher sa rancœur. Impossible. Après quelques secondes de silence, des pas se firent entendre comme si quelqu’un venait tout juste d’entendre toquer et se dirigèrent vers la porte. On pouvait les entendre se rapprocher bruyamment et à chaque pas posé sur le sol, le cœur de Nate battait un peu plus vite. Maintenant il pouvait le dire : il avait la trouille. Se retrouver face à ce père et cette mère à qui ils avaient enlevé leur enfant, pour de vrai et pas seulement dans un cauchemar, était la pire et aussi probablement la meilleure chose qui pouvait arriver. Se préparant mentalement à affronter n’importe qu’elle situation, il leva les yeux vers la porte et la fixa en attendant que la personne ouvre enfin la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1177
Etudes/Metier : Photographe & Associée chez Focus
Love : Célibataire

Inscription : 17/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aucun



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 2 Mar - 22:37


La journée commençait bien, en tout cas, bien mieux que les précédents. Heather s'était levée dans l'optique de garder la boutique fermée. Tant pis, elle travaillerait plus le lendemain. Lorsqu'elle se leva, la brunette trouva la maison vide, ou presque. Une fois dans la cuisine, elle aperçut Aaron dans le jardin. Elle ignorait depuis combien de temps il était debout mais cela l'inquiétait. Elle ne faisait que le croiser depuis leur retour de New York.

FLASHBACK

La brunette ferma sa valise. Il était temps de rentrer à la maison. Elle regarda autour d'elle. L'appartement ressemblait enfin à quelque chose et donnait l'impression que rien ne s'était jamais passé. En revanche, ce n'était pas le cas de son frère. Aaron était posté devant la fenêtre en silence depuis près d'un quart d'heure. Il avait fait ses bagages, prêt à partir. Heather lui prit le bras pour qu'il se retourne.

« Il est temps d'y aller. Tu es certain d'être prêt ? »

Il se contenta d'hocher la tête. Du jour au lendemain, il était venu la voir en clamant haut et fort qu'il était temps de rentrer à Magnolia. Cela lui était venu soudainement, sans qu'elle ne se rende compte de rien, sans qu'elle ne le voit venir. Comme s'il avait eu un déclic. Il s'était montré si déterminé ce jour-là. On avait l'impression qu'il s'était doté d'une mission et que tout se trouvait chez eux. Heather n'avait pas compris sur le moment mais elle s'en mordait les doigts aujourd'hui. Aaron se tourna vers elle

« On va les faire payer »

FIN DU FLASHBACK

Heather entreprit de ranger un peu la maison. Depuis cette révélation, elle avait fait beaucoup de bêtises mais grâce à ses proches, elle avait remonté la pente. Cependant, le sentiment de colère qu'elle avait ressenti n'avait pas disparu. Elle n'avait croisé ni le O'Conell ni Nate et sa sœur. Et c'était pour le mieux. Elle ignorait complètement de quoi elle était capable. Mais ce n'était pas tant sa réaction qui l'inquiétait. C'était celle de son frère. Depuis leur retour, il était pour ainsi dire, assigné à résidence, il lui était interdit de sortir de chez eux. Il gardait tout pour lui, toute sa souffrance, sa colère, son dégoût, sa déception et ne faisait rien pour s'en débarrasser. Elle était très inquiète pour lui. La brunette se prépara rapidement et se dirigea vers le jardin. Il était grand temps qu'elle le confronte et qu'elle le force à se manifester. Sa famille se déchirait et Aaron était le seul sur qui elle pouvait compter. Elle avait besoin de lui. Au moment où elle allait passer la porte, on toqua. Heather soupira mais se résigna. Elle n'avait pas envie d'ouvrir mais que voulez-vous ? Elle était bien élevée. En revanche, elle ne s'attendait absolument pas à les voir. Elle resta pétrifiée quelques secondes sans savoir quoi faire. Et elle songea à son frère. Il ne devait pas qu'il les voit alors elle tenta de rester discrète.

« Qu'est-ce que vous fichez ici ?! Vous feriez mieux de dégager parce que dans pas longtemps, l'un d'entre vous va se retrouver avec un œil en moins. » Elle allait fermer la porte mais préféra ajouter quelque chose avant « Oh et pour que les choses soient claires, Heathcliff était peut-être au volant ce soir là, et les autres ont tendance à le juger plus sévèrement, mais pour moi, vous êtes tous coupables ! Allez fichez le camp avant que je regrette mon attitude ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 622
Etudes/Metier : Cultiver des poireaux quelque part...
Love : être en couple ne veut pas dire aimer.
Humeur : de retour.

Inscription : 21/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Julian King & Sara VW ♥



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Lun 3 Mar - 1:15

    Tic. Tac.
    New-York. J'avais l'impression d'y avoir passé des années. Des années de longue agonie durant lesquelles j'avais mutilé mon âme brisée et je m'étais haï. Je me détestais toujours, mais plus la distance entre moi et les autres se réduisait, plus ma colère changeait de cible.
    Petit à petit, j'avais compris que je n'étais en rien responsable de la mort de Tessa, ou même des mensonges qu'avaient dispersé sur leur route Lily, Nate et Heathcliff. Ils s'étaient fourvoyés en envoyant Tessa six pieds sous terre, en mentant à leurs proches, en répétant ces conneries qui avaient sali la mémoire de ma sœur. Ils avaient commis la pire des erreurs, et je comptais leur faire payer au centuple. En mon sein naissaient des sentiments noirs et glacés comme les plus profondes abysses, qu'il me faudrait un jour partager avec eux. Il me tardait ce jour-là, où ils comprendraient comme le poids de leur malédiction ne s'élevait pas à une vie, mais à sept. Sept vies brisées, une envoyée dans un cercueil et les six autres dans des Enfers qu'ils ne méritaient nullement. Je leur aurai bien fait un remake de Seven mais ma route pourtant si clairement tracée en mon esprit, était en réalité jonchée d'obstacles. Tous les Hamilton se dressaient devant moi depuis mon retour. J'étais consigné à la maison, comme un lion enragé dans une cage. On me permettait tout au plus de prendre la voiture et d'aller respirer le bon air, mais j'étais constamment surveillé. Tous craignaient que je ne fasse une bêtise. Pensaient-ils que j'étais dangereux pour moi-même ou pour eux ? Je ne pouvais en être sûr, leur clairvoyance m'apparaissait comme floue.
    Ce jour-là, je m'étais levé tôt. Je ne parvenais de toute façon plus à dormir convenablement. Ma tête était incessamment assaillie par des idées noires et en attendant de les faire parvenir de la moins tendre manière qui soit aux concernés, j'évacuais ma colère en m'activant. Je ne me laissais plus une minute de répit. Aux aurores, je me faufilai dans le jardin. Un jean et des baskets avaient suffi à m'habiller, même dans le froid mordant de l'hiver. Ma tâche était simple : couper du bois. Vous trouvez ça stupide ? Moi pas : je m'étais déjà ouvert les poings en imaginant les visages de Heathcliff et Nate sur le tronc d'un arbre. Au moins, leur couper la nuque à coup de hache ne me blessait pas.
    Le soleil pointa son nez sans que cela ne gêne mes affaires. Je n'entendis pas mes parents filer hors de la maison non plus. Je ne prêtais plus tellement d'attention à mes sœurs. J'avais l'impression de couver en moi toute la colère qu'elles n'osaient pas ressentir. J'étais une bombe à retardement. Et le compte à rebours avait bel et bien commencé sans que je ne m'en rende compte.
    Tic. Tac.
    Il devait être dix heures si j'en croyais l'ascension du soleil dans le ciel. Je posais ma hache, ressentant enfin ce qui pouvait s'apparenter à de la faim. Mon séjour à New-York m'avait drôlement amaigri, mais une fois de retour à Magnolia Cresent, ma mère effarée m'avait gavé. J'avais pris un peu de muscle à ne rien faire d'autre que de l'activité physique toute la journée. A attendre, comme me l'avait fait promettre mes parents, attendre pour que, peut-être, la colère s'estompe, je trouvais le temps long. Je me demandais parfois quel jour on était. Je vivais un peu déconnecté de la réalité. De toute façon, ma réalité n'était que cauchemar. Et elle comptait me rattraper bien vite.
    Tic. Tac.
    J'attrapai à la va-vite la serviette que je m'étais descendu, prévoyant, pour m'essuyer les gouttes de sueur qui serpentaient sur mes tempes. Je comptais manger un bout avant d'enfiler un survêtement et de filer pour la forêt. Je ne courrais plus dans le parc, puisque je risquais d'y croiser Nate qui y avait ses habitudes. Faillir à ma promesse m'était impossible. Je prenais donc la voiture pour les Glades, là où personne ne m'avait trahi sinon Dieu peut-être. Fallait-il encore qu'il existe.
    Tic. Tac.
    J'entendis du bruit sitôt rentré dans la maison. Heather, qui criait. Enfin, criait doucement. C'était étrange. Je parvins à comprendre ces mots « vous êtes tous coupables ». Je ne mis pas une minute à comprendre qui se tenait sur le pas de la porte. Ils étaient là. Venus pour je-ne-sais-quelle-raison. Et moi aussi, j'étais là. Mais j'en connaissais parfaitement la raison.
    TIC.
    Je me pointai derrière Heather sans faire de bruit, ma serviette autour de la nuque. Un drôle de sourire illuminait mon visage. Un sourire mauvais. Aucun mot n'avait à être ajouté.
    TAC.
    J'attendais quelque chose, mais quoi ? Une hache ? Non, j'attendais qu'ils parlent. Que leur voix trahisse leur crainte, leurs doutes, leurs regrets. Et après, je les éliminerai.
    BOOM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Ven 7 Mar - 0:40

Lily frappa à la porte. Elle sentait Nate et Heath derrière elle mais elle ne savait pas si ça la rassurait qu’ils soient là ou si ça l’angoissait encore plus de se dire qu’eux aussi subiraient les courroux des Hamilton et cela par sa faute. Elle ne se retourna pas vers eux et attendit droite sur ses jambes que quelqu’un ouvre la porte. Elle n’eut pas à attendre longtemps. Dans la maison elle entendit des bruits se rapprocher et à mesure que le son se rapprochait son stress grandissait. Lorsque la porte s’ouvrit, ses yeux s’agrandirent. Elle retint son expression d’horreur pour que ça ne se voie mais recula instinctivement d’un pas. La fille en face d’elle semblait aussi surprise qu’elle, et avant qu’elle prenne la parole Lily faillit partir en courant. Heather avait ouvert, ce n’était pas le plan. Lily voulait parler aux Hamilton, oui, mais aux parents Hamilton. Pas une seconde elle n’avait imaginé se retrouver face à l’ainée de la fratrie. Elle ne savait pas si elle était prête à l’affronter. Heather était sans doute la plus déterminée à venger Tessa, et ce depuis des mois déjà. Mais ce qui terrorisait encore plus Lily c’était de se dire que si elle était rentrée de New York, alors sans doute Aaron était là aussi. Or, Aaron était la personne en face de qui Lily redoutait le plus de se retrouver. Plus que le plus grand tueur en série de la planète, plus que l’homme le plus recherché des Etats-Unis, plus encore qu’un extra-terrestre sanguinaire ou d’un monstre sortit de nulle part. Plus que tout ça c’était celui qui avait été son amoureux et sans doute le garçon qu’elle appréciait le plus après son frère dans ce foutu quartier.

Sans qu’elle n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit, Heather se mit à parler. Elle demandait au trio de déguerpir. Peut-être qu’à ce moment précis ils auraient dû l’écouter. Partir et ne plus jamais revenir. Partir et continuer à prier pour ne pas les croiser dans la rue et puis continuer à vivre à côté des Hamilton comme ça, comme les pires ennemis du monde, comme si rien de bon n’avait jamais existé entre eux. Mais Lily ne bougea pas. Heather rajouta qu’Heathcliff n’était pas plus coupable que les autres, que tous les trois étaient au même niveau. Ses paroles ne blessèrent pas plus Lily, puisque c’était exactement ce qu’elle pensait. Les Evans l’avaient également tué, elle en était persuadée. Que tout le monde le considère ainsi était une bonne chose.

Elle répéta une fois de plus de ficher le camp. Et alors qu’Heather finissait sa phrase elle le vit. Lui. Il apparut telle une statue grecque aux proportions parfaites. Le torse luisant de transpiration et son visage d’ange. Il était trop beau… La première pensée qui lui traversa l’esprit est qu’il lui avait manqué. Manqué comme personne ne lui avait manqué depuis Tessa. Elle voulait se jeter dans ses bras, qu’il lui dise que tout allait bien se passer, qu’il la protège comme il le faisait chaque fois. Sauf que là il ne serait pas là pour la protéger. Parce que maintenant il la haïssait. Le soulagement de le voir là devant elle, de se dire qu’il allait bien, qu’il avait survécu au mal qu’elle lui avait fait, fut bien vite éclipsé par le sourire malsain qu’il lui offrait. Depuis qu’ils étaient enfants il avait toujours été doux avec elle. Elle l’aimait pour sa gentillesse, cette façon qu’il avait de se soucier d’elle. Jamais elle n’avait vu autant de haine dans son regard qui était à présent froid et extrêmement dur. Elle avait l’impression d’une lame transperçant son âme. Elle se disait que jamais elle ne sortirait vivante de cette entrevue. Mais qu’importe.

« Je… Je ne pense pas partir. » Ses paroles étaient moins assurées que ce qu’elle avait l’intention. Bien plantée dans le sol elle voulait laisser échapper une voix forte et sûre d’elle mais ce n’était pas vraiment le cas. Sa voix était fragile, mais elle avait au moins le mérite d’exister. Au moins elle n’était pas paralysée et pouvait encore parler. Elle avait envie de leur crier que leurs regards remplit de haine ne suffiraient pas à lui faire rebrousser chemin. Elle fit un pas en avant. Elle leur devait sa propre vie et serait capable de leur donner si c’est ce qu’ils voulaient prendre. Une vie pour une vie.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Mar 11 Mar - 18:12

Le cœur de l'accusé battait à tout rompre. Il se demandait qui serait ses juges, les parents ou les enfants. Il espérait de tout cœur que ce soit un des deux aïeuls qui leur ouvriraient cette fichue porte. Le temps lui semblait si long qu'il avait l'impression qu'il s'était arrêté. Il ne communiquait pas avec ses deux complices, il n'entendait rien à part le bruit des pas sur le plancher et un drôle de son, comme si quelqu'un coupait du bois. Il se posait la question la plus idiote en ce moment précis, qui était la personne qui s'amusait à couper du bois à cette heure-ci avec une température si faible. Le stresse devait sans doute entrainer une réaction chez Heathcliff qui le poussait à penser à tout autre chose que ce qui se trouvait derrière cette porte et surtout, ce qu'ils allaient bien pouvoir dire aux membres de cette famille à qui ils mystifiaient pendant de si longues années. Les bruits de hache en contact avec le bois devenaient de plus en plus réguliers et forts. Il avait l'impression d'être à la place de ces bûches, qu'il allait être fendu à tout moment. Au moment où il crut ne plus pouvoir respirer à cause de ce bruit qui lui semblait de plus en plus proche, la porte s'ouvrit laissant apparaitre Heather. Elle semblait complétement sonnée et prise au dépourvu. Elle resta quelques secondes sans bouger, accompagnant le silence solennel des trois amis, puis dans un élan qui semblait être un élan de panique et de lucidité, elle leur imposa de partir. Il se demandait pourquoi elle parlait aussi bas. Avait-elle peur que le voisinage les entende ? Peut-être que quelqu'un d'autre se trouvait dans la maison. Il n'en savait rien et pour être franc, c'était la dernière chose qu'il avait envie de demander à la Hamilton. Il la regarda sans arrêter sa vision dans les yeux de la brune. Il était beaucoup trop honteux pour maintenir son regard. A ce moment précis, il se demandait ce qu'il faisait là, ça n'avait pas de sens, de toute manière, la famille de la défunte n'avait aucune envie de s'entretenir avec les assassins de leur fille, ce qui était tout à fait légitime. Elle commença à fermer la porte et aucun des trois ne bougea, surement trop déshonorés pour esquisser un geste, mais elle s'arrêta pour leur donner son avis sur le sujet. Il ne savait pas si ça le soulageait ou non. Son fort intérieur, oui, surement. Toute personne normalement constituée préférait porter un fardeau à plusieurs que tout seul, et surtout, que les gens extérieurs s'en rendent compte, surtout les premiers concernés. Mais là, ce n'était pas le cas dans son esprit. Il s'était promis de protéger les deux Evans, du moins, il l'avait promis à Tessa. Du coup, il voulait tout endosser à lui seul, quitte à en souffrir et subir les conséquences. Il ne voulait pas que quelqu'un d'autre prenne pour la manière dont il avait manipulé la voiture ce soir là. Il se souvenait des phares grandissants qui arrivaient sur eux, un cri, un coup de volant pour éviter la voiture, encore un cri, puis le noir total. Ce moment de pause dans son esprit aurait du continuer pour mettre terme à sa vie. Il méritait plus de mourir que Tessa, de plus, la réalité était bien pire que de rester jusqu'à la fin des jours dans le noir complet. Personne ne répondit et franchement, il n'avait pas envie de prendre la parole, du moins il ne savait pas quoi lui dire. Lui, qui habituellement savait quoi faire, quoi répondre se retrouvait totalement prit au dépourvu. Un homme débarqua derrière Heather. Il eut d'abord du mal à le reconnaître puis comprit que c'était Aaron. C'était pour ça que Heather parlait doucement ? Parce qu'elle ne voulait pas qu'il les voit ? Il ne disait rien, il les regardait juste d'un air mauvais comme si il n'avait qu'une envie, les tuer. Lily brisa le silence, sa manière de parler montrait bien la peur qu'elle ressentait. Elle avança d'un pas pour montrer sa détermination. Il ne pouvait s'empêcher d'être fière d'elle, d'être fière du chemin qu'elle avait fait, de sa détermination et de son sang-froid. Sans attendre une seconde de plus, il s'avança à son tour, posa sa main sur l'épaule de Lily. « Je ne partirai pas non plus. » Il resserra sa main sur l'épaule de la rousse. Il ne pouvait plus faire machine arrière dès à présent, à part si un des deux Hamilton le voulait vraiment et qu'ils les fichaient à la porte. Il tourna légèrement la tête en direction de Nate pour voir comment il allait réagir, si il allait bien les suivre dans cette épreuve qu'il désapprouvé. Mais comme il le connaissait, ils savaient qu'ils seraient tous les trois unis et prêt à recevoir leur sentence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Sam 22 Mar - 16:59

La porte s’ouvrit finalement mais ni Maureen, ni Nolan Hamilton apparut. La boule dans le ventre de Nathanaël s’intensifia en la voyant, elle. Heather était probablement celle de la famille qu’il affectionnait le plus. Elle était -ou avait été autrefois tout du moins- en quelque sorte sa protégée et son amie. Certes, il avait toujours été un peu gêné en sa présence, de faire ami/ami alors qu’il savait pertinemment ce qu’il avait fait, mais discuter avec elle et la protéger, c’était un peu comme se racheter d’une certaine façon du mal qu’il lui avait fait et dont elle n’était même pas consciente. Il n’était plus question de parler de la pluie et du beau tôt, de rire ensemble bien au contraire. Ses yeux et son expression expliquaient avec facilité comment elle les considérait aujourd’hui : des meurtriers, des menteurs. Elle avait raison, c’Est-ce qu’ils étaient après tout et aucun ne pouvait le nier. Heather prit enfin la parole, probablement une fois que la surprise fut passée et leur dit qu’ils ne devaient pas rester ici sous peine que quelqu’un reparte avec un œil en moins. Nathanaël ne réagit pas. Il comprenait sa colère, sa haine envers eux et ne trouvait rien à dire. S’il avait été à sa place, il aurait probablement fait pareil. Elle leur lança alors qu’elle les considérait tous les trois de la même façon, pas l’un plus ou moins que l’autre. L’Evans entrouvrit alors la bouche pour parler mais il n’en fit rien. Que répondre à ça ? Il se sentait tétanisé, enraciné dans le sol sans pouvoir bouger et surtout la bouche scellée par un mauvais sort. Lorsqu’il disait que ce serait difficile, il n’imaginait pas à quel point. Au moins avec Maureen et Nolan, ils auraient pu en parler sans trop risquer que cela ne parte en cacahuète -et encore- alors qu’avec Heather et encore plus avec Aaron, rien n’était moins sur. Ce dernier arriva derrière sa sœur, transpirant et une serviette nouée autour du cou. Il ne dit rien, se contentant de les regarder les uns après les autres avant d’afficher un sourire qui voulait tout dire. Un frisson parcourut le dos de Nate. On aurait dit un psychopathe serial killer qui venait de trouver trois autres victimes et qui n’allait pas tarder à sortir une épée, une tronçonneuse ou une agrafeuse peut-être même d’on ne sait où pour leur planter au visage. Il fichait les chocottes même si, au-delà de la bizarrerie de son sourire, cela agaça Nathanaël malgré lui. Si Aaron voulait tous les tuer, les couper en petit morceau et les faire bouillir dans une casseroles ou en faire des sushis , qu’il le fasse mais bon dieu, qu’il le fasse vite plutôt que de les regarder comme ça dans un silence pesant qui parlait bien plus que les mots ou les gestes. Lily parla la première, disant qu’elle ne partirait pas et Heathcliff appuya ses propos en posant sa main sur son épaule en guise de soutien. L’Evans quant à lui resté jusqu’à présent en arrière regarda Heather puis Aaron l’un après l’autre, les mains toujours enfoncées dans ses poches : « Nous sommes venus parler. Vous n’êtes même pas obligés de nous répondre si vous ne voulez pas, juste nous écouter. » Il se retint d’ajouter un truc comme ‘c’est tout ce qu’on demande’. De quel droit viendraient-ils ici , à leur maison en les forçant à faire quelque chose après ce qui était arrivé à Tessa par leurs fautes ? Aucun. Il était impossible de reculer maintenant alors autant qu’ils en parlent à cœurs ouverts à moins vraiment qu’ils ne soient pas prêts à tout entendre. Demander à parler à leurs parents aurait été assez déplacé alors qu’ils se trouvaient en face du frère et de la sœur de la disparue. Ils n’avaient pas le choix : c’était avec Heather et Aaron qu’ils allaient devoir en parler et ce qu’ils le veuillent ou non. Finalement l’idée de Lily n’était pas si mauvaise. Nate avait beau se sentir incomparablement mal et surtout mal à l’aise, le bouton serait crevé une fois pour toute et ils sauraient que qui allait advenir d’eux. Enfin non, mais ils en auraient une petite idée au moins. L’Evans n’espérait qu’une chose : qu’ils n’aient pas d’autre -mauvaise- surprise et que Heather et Aaron soient seuls dans la maison hormis peut-être Maureen ou Nolan ou même les deux. Vu le bruit, ou plutôt le silence qui venait de la maison, peu de chance qu’il y ait quelqu’un de plus. Tout allait se passer entre les enfants Hamilton, O’Conell et Evans. Les derniers murs allaient se briser, les dernières incompréhensions sur cet accident et les dernières amitiés. « On peut entrer ? » Demanda-t-il enfin en prenant son courage à deux mains afin de faire le grand saut. Une fois qu’ils seraient dans la maison, tout prendrait une sensation beaucoup plus forte, plus importance et il savait déjà qu’il se sentirait oppressé comme ça commençait déjà sur le perron. Il marcherait dans cette maison qu’avait autrefois habitée Tessa, s’installerait dans un fauteuil ou un canapé où elle avait sans doute rit aux éclats pendant des années. Et puis après tout, si le Hamilton comptait les tuer comme il avait l'air de vouloir le faire, ça l'arrangerait aussi surement que ça se passe à l'interieur et pas aux yeux de tous. Ses yeux ne passaient plus du frère à la sœur. Ils étaient fixés sur Heather. Il préférait encore la regarder elle que lui avec son air de boucher revanchard. Si un piano pouvait subitement lui tomber dessus et l’écraser , là, maintenant, ce serait cool. Les Hamilton devaient d’ailleurs inconsciemment être d’accords avec lui.

HJ: excusez le retard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1177
Etudes/Metier : Photographe & Associée chez Focus
Love : Célibataire

Inscription : 17/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aucun



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Mer 26 Mar - 18:16


Depuis leur retour de New York, Heather essayait tant bien que mal de recoller les morceaux. C'était un vrai désastre. A présent, elle savait à quoi s'attendre mais il était clair qu'en se levant ce matin-là, elle n'aurait pu imaginer se retrouver en face d'eux. Ils avaient eu le culot de se pointer chez les Hamilton. Qu'espéraient-ils trouver en venant ici ? Sa première pensée fut pour Aaron. Il devait pas les voir, en aucun cas. Elle tenta de les faire déguerpir, en vain. Au contraire. Lily s'avança, la défiant presque et les autres suivirent. Elle avait toujours vu la rouquine comme une personne fragile, elle lui prouvait le contraire, mais ce n'était pas du courage à ce stade là. C'était de la stupidité, voir même du suicide. Et elle sentit une présence derrière elle. Trop tard. La brunette ne savait plus quoi faire. Protéger Aaron de ces trois-là ou les protéger de son frère ? Nate osa alors demander s'ils pouvaient rentrer. Elle s’apprêtait à refuser mais réfléchit quelques secondes. Une dispute ou pire en public n'était pas des plus judicieux. Elle n'ouvrit pas la bouche et s'écarta pour les laisser passer. Heather se tourna vers Aaron, se plaçant entre elle et leurs invités inopportuns. Elle pouvait presque le sentir bouillir. Pour le moment, il n'avait rien tenté mais un mot ou un geste déplacé et ils étaient morts. Elle avait peur de ne pas être en mesure de le contrôler. Elle posa sa main sur son bras pour attirer son attention et murmura.

« Ne fais rien, s'il te plait. Ils le méritent, crois-moi, j'en suis consciente mais reste calme. »

Elle ferma la porte derrière eux. C'était là que tout se jouer. Heather avait accepté de les faire entrer et à les écouter. Cependant, cela ne signifiait pas qu'elle se montrait gentille avec eux. Elle leur indiqua le salon d'un signe de tête. Ils s'y rendirent en silence et la brunette s'arrangea pour se place devant Aaron. On était jamais trop prudent. Ce n'était pas les dégâts qu'il pourrait leur infliger mais les conséquences que cela aurait sur lui. Heather préféra rester debout. Au bout d'un moment, elle reprit la parole.

« Bon, qui se lance ? Si j'ai accepté de vous faire entrer, c'est uniquement pour éviter le lynchage en public. Ne l'oubliez pas »

Heather avait été quelqu'un de doux et compréhensif. Certains la voyaient également comme la bonne poire, celle qui pardonne tout. Mais lorsque l'on s'en prenait à sa famille, elle devenait quelqu'un d'autre. Elle n'avait qu'une chose en tête pour le moment : rester digne et protéger son frère. Encore faudrait-il que ce dernier ne lui rende pas la tâche trop difficile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 622
Etudes/Metier : Cultiver des poireaux quelque part...
Love : être en couple ne veut pas dire aimer.
Humeur : de retour.

Inscription : 21/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Julian King & Sara VW ♥



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Jeu 3 Avr - 9:53

    J'étais animé par deux sentiments très antagonistes. L'un, le bonheur et le soulagement de les voir enfin, après qu'on m'ait tant éloigné d'eux. L'autre, la colère qui ne s'était jamais endormie et jamais amoindrie, m'empêchait de réfléchir clairement. J'avais l'impression qu'on me livrait sur un plateau des pâtes à modeler et qu'on m'empêchait de jouer avec. C'était terriblement frustrant.
    J'espérai voir sur leur visage la crainte, émotion miroir de l'inspiration malsaine qui s'éveillait en moi en leur présence. Mais cette peur naturelle fut balayée aussi distinctement qu'une poussière ; la détermination l'avalait toute entière. Lily ne me semblait pas être différente d'avant et pourtant, sa témérité, variante stupide du courage, me surprit. Plus que ça, la voir prête à m'affronter, à donner sa vie pour satisfaire ma vengeance, m'effraya. Regrettait-elle à ce point ? M'étais-je fourvoyé pendant ces longs mois à croire qu'elle ne méritait que le bûcher ? Pouvait-elle prétendre à la rédemption ? Je restai stoïque tandis que la main d'Heathcliff se posait sur l'épaule de la rouquine. Ils s'alliaient, les bougres. Ils venaient nous défier chez nous, dans la maison où Tessa avait vécu, pour nous convaincre qu'ils avaient été victimes de leur jeunesse, de leur folie, que les mensonges qu'ils avaient toujours tenu devaient être punis. Ils venaient nous persuader qu'il fallait les délivrer de l'Enfer dans lequel ils s'étaient embourbés.
    Je toisai Nate d'un regard noir lorsqu'il nous intima, à Heather et moi, de les laisser parler si converser nous était impossible. Chacun de ses mots sonnait pour moi comme une attaque directe à laquelle je désirai ardemment répondre. Je sentis mes poings se serrer un peu plus et la douleur que je m'infligeai ne suffit pas à me détendre. J'étais comme un animal, prêt à exploser, à mordre, à blesser, à tuer s'il le fallait. Crocs et griffes dehors, le trio infernal faisait un pas de travers et ils signaient leur arrêt de mort.
    Heather accepta de les faire entrer. Je me sentis blessé un peu plus mais ne le laissait pas paraître sur mon visage. C'était comme si ma propre meute me trahissait, invitant des inconnus dans notre terrier. Mon cœur glapissait d'incompréhension. Pourquoi Heather permettait à ces assassins de s'asseoir dans le même canapé où se vautrait Tessa en rentrant du lycée ? Pourquoi pouvaient-ils respirer le même air que nous, alors qu'ils avaient pris soin de planter un couteau dans chacun de nos âmes ? Je ne quittai pas du regard Lily, Heathcliff et Nate qui avançaient vers le salon. J'épiai leurs moindres mouvements, espérant y déceler un détail qui me permettrait de lâcher la bombe antiatomique qui vivait en moi. Boum. Mais mon attention fut redirigée vers mon bras, qu'Heather avait attrapé. Je ne l'avais même pas vue m'attendre. Elle tenta de me convaincre de ne rien faire. Elle n'était pas dupe ; je l'aimais comme ça. Peut-être avait-elle fait exprès de les attirer chez nous, comme si la porte qui s'était refermée derrière eux scellait un piège dont nous étions les investigateurs. Je lui souris simplement.
    Nous avançâmes vers le salon pour rejoindre nos invités les meurtriers. Je restai debout, adossé à la commode dans laquelle nous rangions nappes et torchons depuis des années. Heather devant moi, je la laissai parler. En réalité, je me trouvais bien plus efficace derrière elle à lire sur les visages coupables du trio. Les bras croisé sur mon torse, je restai tout à fait impassible, la figure tendue et n'exprimant tout à la fois rien de positif et rien de négatif non plus. Qu'ils parlent ; j'adorerai les entendre. Mais qu'ils touchent à la dignité de Tessa, qu'ils essaient de me mentir, et je ne répondrai plus de rien.
    Oui Lily, et si tu commençais... pensai-je. Je la regardai droit dans les yeux sans défaillir une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Jeu 3 Avr - 11:21


La main d’Heathcliff se posa sur son épaule et il annonça qu’il ne partirait pas non plus. Elle avait mille choses à lui reprocher, mais elle ne pouvait nier qu’il était fidèle et que malgré tout ce qu’elle avait pensé il était à ses côtés et qu’il essayait de la protéger. Après tout il l’avait suivi ici sans se poser de questions et était même prêt à encaisser des coups pour le trio. Nathanaël quant à lui avait repris sa place, celle de grand frère posé et il expliqua pourquoi il était là et demanda s’ils pouvaient rentrer. A la plus grande surprise de Lily Heather les laissa passer. Elle s’attendait à de nouvelles paroles blessantes mais il n’en fut rien.

Heather précisa que si elle les avait fait entrer c’était uniquement pour éviter le lynchage en public. Lily eu envie de rire. Sérieusement ? Depuis qu’elle était rentrée elle subissait les regards de travers du quartier alors un peu plus ou un peu moins elle s’en moquait. Et Heather ne semblait pas comprendre que les seuls qui l’importaient maintenant étaient les Hamilton. Qu’ils les lynchent à l’intérieur ou à l’extérieur ne faisait aucune différence pour elle. Quant à la volonté de les épargner, elle n’en comprenait pas le concept. Et de toute façon il lui importait peu d’être épargné. Mais le moment n’était pas à rire alors son air grave ne la quittait pas.

Ils étaient installés sur le canapé, Heather en face d’eux, Aaron en retrait. Le jeune Hamilton la fixait, il ne la lâchait pas du regard et elle le lui rendait bien. Elle le regardait dans les yeux, pas de manière défiante, sans arrogance ni challenge, mais juste pour lui dire qu’elle n’abandonnerait pas. Aaron n’avait toujours pas prononcé un seul mot et ce silence la rongeait. Elle avait envie d’aller le secouer et de lui dire d’enfin parler. De crier comme il l’avait fait à New-York. Elle ne savait pas quels seraient les premiers mots qui sortiraient de sa bouche mais elle les redoutait plus que tout. Et les attendaient pourtant impatiemment. C’était étrange. Les larmes voulaient forcer le frontières de ses paupières mais elle résistait parce qu’elle n’avait pas le droit de jouer la victime. Tout son corps était contracté. Elle avait envie de crier mais n’avait pas le droit au moindre écart car elle était dans une fausse aux crocodiles. Ses yeux se posèrent sur les mains d’Aaron. Elles traduisaient sa souffrance, ou sa colère. Peut-être sa haine. Son cœur se serra plus fort encore que le poing du jeune homme. Elle se haïssait de lui faire ressentir ça envers elle, elle qui n’avait toujours voulu que son amour. Son regard remonta se plonger dans ses yeux.

Elle avait les deux Hamilton en face d’elle. Mais son regard s’accrochait plus à celui du garçon, car Heather avait plutôt tendance à balayer du regard les trois meurtriers alors que celui d’Aaron était particulièrement fixe. Lily avait perdu Tessa et savait qu’elle avait perdu Aaron aussi. Mais lui était encore là, sous ses yeux. A à peine quelques mètres d’elle et bien vivant. Il n’avait plus le même regard mais c’était toujours lui. C’était une torture de le voir si près d’elle et de ne pouvoir lui parler, de ne pas l’entendre la réconforter… Pour Tessa c’était bel et bien terminé, pour toujours. Mais Aaron… Se dire qu’il était juste là et pourtant tout aussi inaccessible que Tessa c’était juste impossible. Elle avait envie de dire les bons mots, ceux qui le lui rendraient. Rien ne serait plus comme avant bien sûr, mais si seulement elle pouvait arrêter de vor cette haine dans son regard. Elle se détestait de le perdre lui aussi, elle le sentait s’échapper comme si elle essayait de saisir de l’eau à main nue. Et c’était tout aussi terrible que lorsqu’elle avait perdu sa meilleure amie.

Elle se mit à parler sans lâcher Aaron du regard mais elle sentit le visage d’Heather se tourner vers elle alors elle la regarda à son tour. Elle aussi avait changé. Son visage était défait et beaucoup trop dur pour la personnalité douce qu’elle avait toujours été. Lily ne pouvait penser qu’à une chose en la voyant, c’est que tout ça était de sa faute. Si elle s’était tuée à la place de Tessa Heather serait toujours celle qu’elle avait été… Elle donnerait tout pour lui redonner le sourire mais elle savait qu’elle n’en avait pas les moyens et que quoi qu’elle fasse elle n’était pas capable de la rendre heureuse. Elle espérait juste que quelqu’un serait capable de le faire pour elle.

Il fallait arrêter de penser avant de se perdre. Alors Lily ouvrit la bouche et alors qu’elle ne pensait pas pouvoir y parvenir, des sons sortirent, assez intelligibles « En fait, on pense que vous avez le droit d’enfin savoir ce qu’il s’est passé. Ça aurait dû être fait avant, mais… voilà. Maintenant on est là alors on va vous le dire. » Il était inutile de s’excuser. Ni d’essayer de se justifier en disant qu’il s’agissait d’un accident. La seule chose à faire était d’énoncer les faits, rien de plus. Elle n’était pas là pour se racheter une conduite ni pour se faire pardonner. Elle était juste venue pour raconter ce qu’elle aurait dû raconter il y a trois ans déjà. Les mots étaient maladroits, mais dans cette situation ils ne pouvaient que l’être…


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 3 Aoû - 14:46

Cette maison, Heathhcliff la connaissait bien. Il avait pour habitude d'y chercher Tessa et à chaque fois, il éprouvait une sensation de bien être en passant cette porte d'entrée. Il aimait cette maison, il adorait Tessa. Mais en ce moment présent, il se sentait juste mal à l'aise, oppressé et pas à sa place. La raison que leur avait donné Heather pour les avoir laissé entrer était un peu floue mais il ne prit pas le temps d'analyser ou de se demander la vraie raison, même si elle devait surement vouloir des réponses. Des réponses à cette histoire, à cette soirée qui avait mal tournée et à cet incident bêtement dissimulé. Si il pouvait revenir en arrière, il n'aurait pas repris cette décision. Sur le coup, ça lui paraissait être la bonne solution pour sauver ses amis et lui même mais finalement, il avait plus de mal qu'autre chose. A Lily, à Nate, à Heather, Nolan et leurs parents ainsi que les amis proches de la défunte et bien évidemment, à lui même. Il suivit Lily qui ouvrait la marche et s’assit à côté de la rousse de manière à ce qu'elle soit entre lui et Nate et en face des Hamilton. Habituellement, O'Conell si fière de lui avait la tête haute, le regard insistant et aucune peur de défier quelqu'un mais là, il n'était pas fière de lui et se contentait de regarder ses mains et sa jambe qui ne pouvait s'empêcher de trembler. Il n'arrivait pas à contenir ses tocs et ça le rendait dingue, il décida donc de regarder ailleurs, croisant brièvement le regard de Heather et ne pu s'empêcher de bloquer sur Aaron. Il fixait Lily d'une manière effrayante, il voyait presque de la folie dans le regard du jeune homme ce qui lui donna des frissons. Malgré ça, Lily prit la parole, laissant encore une fois de plus Heath' surprit face à la force de la jeune femme. Il écouta la rousse tout en hochant la tête, il trouvait qu'elle avait dis les bons mots sans chercher à se faire excuser, à les excuser car leur acte était inexcusable. Il leva la tête et essaya de regarder Heather tout en essayant de ne pas faire de gaffe. « Comme vous le savez surement déjà, ce soir là nous étions sortis tous les quatre, Tessa, Lily Nate et moi. C'était une sacré soirée et bien sûr nous étions tous bien éméchés, personne n'était en mesure de conduire. Malgré ça nous avions décidé que je devais prendre le volant et j'ai accepté. Tessa se trouvait du côté passager, Lily se trouvait derrière Tessa et Nate derrière moi. Avant d'entrer dans la voiture, nous avions pris une photo tous les quatre. » Il marqua une pose et fixa Heather à ce moment là. Il savait qu'elle avait trouvé cette photo dans son bunker le jour de la tempête. Il ne savait pas si elle en avait parlé à son frère ou pas et décida donc de ne rien ajouter à propos de l'image. « Il y avait de la musique à fond dans la voiture, on chantait, rigolait et là, une voiture nous a foncé dessus, j'ai donné un coup de volant pour éviter le choc et là.. le noir total » Il fixa un endroit entre les deux Hamilton, son regard était vide mais sa tête était remplie d'images de ce soir là. Des images de sangs, de larmes, il entendait encore les cris, c'était comme si il y était. Les années avaient beau passé, cet accident lui semblait encore tellement proche. Il avait rejoué cette scène des milliers de fois dans sa tête mais ça l'atteignait toujours autant. Il aurait voulu pouvoir oublier mais ce n'était pas possible, c'était sa punition de devoir vivre avec ces images toute sa vie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Mer 20 Aoû - 11:06

Nathanaël fixa le sol un instant alors que sa sœur prenait la parole pour briser le silence , une fois bien installés sur le canapé. Ils allaient leur raconter la vraie histoire et, bien qu’il était sur que ça n’arrangerait rien à la douleur d’avoir perdu une sœur, il se disait que connaître les vraies circonstances leur enlèverait déjà un poids. De toute manière cette entrevue ne changerait rien d’autre. Une fois les trois fautifs dehors, Heather, Aaron et le reste du clan Hamilton continueraient de les détester et on ne pouvait pas les blâmer. Tous les trois n’avaient pas souvent bavassé sur l’accident, bien au contraire. Ils avaient simplement constaté avoir vécu un peu la même expérience c’est-à-dire la fête puis la route, le trou noir et enfin le réveil dans la voiture accidentée. Comme un parfait mécanisme calculé à l’avance, Heathcliff fut le suivant à prendre la parole afin de commencer l’histoire en parlant de la boîte, de l’alcool et tout le reste. Sur le moment, et bien qu’il avait passé des mois voire des années à éviter ça, il se replongea complètement dans le passé. Quatre ans auparavant, dans cette boîte, à rire parce que Lily ne tenait plus sur ses jambes sans s’accrocher à lui. Leur euphorie était telle qu’ils s’étaient sentis plus forts que tout et là avait été leur plus grande faute. L’O’Conell termina son récit sur ce qui était arrivé avant l’accident et c’est au même moment que Nathanaël releva la tête. Il savait qu’aucun d’eux ne se sentait prêt à raconter la suite, l’expliquer mais comme il l’avait dit à leur dernière entrevue à l’image d’une promesse silencieuse, il s’en chargerait. Contrairement aux autres, assis sur le banc des accusés, son regard se posa brièvement sur Heather puis sur Aaron. Il semblait exclu de la conversation, si loin, si silencieux alors qu’il y avait tout autant sa place. Il ne ressentait plus la peur lui tordre le ventre, l’anxiété de devoir expliquer, non. Juste de la honte. « On ne sait pas combien de temps exactement il nous a fallu pour reprendre connaissance. On était tous complètement perdus, désorientés et dans le flou jusqu’à ce qu’Heathcliff se rende compte que Tessa n’avait toujours pas ouvert les yeux. » Son ton était calme, posé comme s’il contrôlait la situation à la perfection et ce même si c’était complètement faux. Il déblatérait cette histoire d‘une manière détachée, aussi, perdu dans ce souvenir flou, dans cette même atmosphère d‘incompréhension juste avant l‘horreur la plus totale. Comme le disait le proverbe, le calme avant la tempête. « Il a essayé de la secouer un petit peu pour la réveiller mais rien n’y a fait alors je suis sorti de la voiture et je l’en ai sortie aussi. » Son regard passa soudainement d’Aaron à Heather. Il savait que ce qu’il disait était horrible, que ça leur fendait sans doute le cœur et comme si ce n’était pas suffisant d’être là en face d’eux, il voulait assumer cette peine. Cette haine. Il en était responsable et ne devait plus baisser les yeux au contraire, il devait se faire violence et reconnaître à travers leurs yeux combien son acte les avait brisés. « Après ça, j’ai essayé de trouver son pouls et j’ai commencé un massage cardiaque. » Il se souvenait encore avec quel acharnement il avait voulu croire l’espace de toutes ces minutes qu’elle était encore en vie, qu’elle allait se réveiller sous peu et se remettre à rire, à laisser exploser la joie de vivre qu’on lui connaissait tous. Il se souvenait aussi avoir prié le ciel, pour qu’elle se réveille. L’avoir supplié de ne pas les laisser, de ne pas partir. Ca n’avait servi à rien mais l’Evans n’avait tout simplement pas voulu voir. Il se rappelait aussi au fur et à mesure ses mains passant du froid du corps glacé de Tessa au chaud, à cause de son sang. « Elle saignait beaucoup alors on a essayé d’arrêter le sang, de couvrir toutes ses plaies mais ça n’a pas suffi. » Nate n’avait jamais assumé cet acte et avait toujours eut honte mais ce n’était en rien comparable au dégout qu’il ressentait présentement. Pour lui-même, pour sa lâcheté. Se remémorer cet accident sans cesse, pour et contre sa volonté, était à côté de cette fois là, face à eux , du gâteau. Il évitait les détails pour ne pas les brusquer encore plus comme par exemple que Tessa perdait son sang trop vite et en trop grande quantité. Qu’elle avait été souillée par l’accident. Couverte d’hématomes qui commençaient à peine à se former, de sang, d’égratignures. Qu’une bonne partie de son corps avait été brisée sous le choc. L’histoire prenait juste une poignée de secondes à être racontée alors que, là-bas en enfer, il était passé des minutes interminables. Combien de temps avait-il tenté de la réanimer en lui faisant ce massage cardiaque ? Combien de temps avait-il essayé d’arrêter les plaies ouvertes en appuyant dessus comme un fou ? Combien de temps avaient-ils tous les trois passé à refuser sa mort alors qu’ils n’avaient aucune chance ? A la minute où la voiture avait déviée la route, elle l’avait été. Morte avant même qu’ils ne soient éveillés, cette perte les avait tués aux aussi de l’intérieur et avait emporté avec elle un Heathcliff, une Lily et un Nathanaël qui n’existaient plus. N’existeraient plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1177
Etudes/Metier : Photographe & Associée chez Focus
Love : Célibataire

Inscription : 17/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aucun



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 24 Aoû - 18:13


Ils étaient là, tous les trois, dans sa maison. Heather se demandait vaguement ce qu'ils comptaient leur dire. A vrai dire, elle s'attendait à tout, et même au pire, surtout venant d'eux. Elle savait que ce serait probablement horrible à entendre, qu'elle aurait envie de pleurer mais il était hors de question qu'elle leur fasse ce plaisir. Depuis qu'elle connaissait la vérité, elle s'était jurée de ne plus leur donner quoique ce soit, bonheur, tristesse ... plus rien. Alors lorsque Lily se lança, elle s'appliqua à rester stoïque, sans expression. Elle se contenta d'écouter, espérant, priant même que ce cauchemar se termine au plus vite. Malgré le dégoût et la haine que ces trois-là lui inspiraient, la brunette ne pouvait s'empêcher de penser que Lily faisait preuve de courage en commençant. Elle aurait cru qu'elle se cacherait derrière son frère, le regard fuyant. Elle l'avait mal jugé, cependant, elle n'en restait pas moins coupable. Ce fut au tour d'Heathcliff de parler. Son regard dériva sur le jeune homme. Elle avait toujours eu moins d'affinité avec ce dernier et elle trouvait les critiques plus dures à son égard, déplacées et injustes. Il était tout aussi responsable de la mort de sa soeur, mais ce n'était pas une raison pour le juger plus durement. Il leur expliqua que c'était une soirée passée tous les quatre, ils avaient bu et malgré cela, ils avaient pris le volant. Il ajouta que la soirée avait été immortalisé. Le O'Connel risqua un regard vers elle et la brunette hocha la tête, lui témoignant qu'elle avait compris. Il faisait référence à la fameuse photo qu'elle avait trouvé le soir de la tempête dans son bunker, la photo qui l'avait détruite et qui l'avait poussé à se perdre, à perdre sa famille et à chercher la vérité. Heather écouta la suite de son récit, mais elle n'entendait que quelques mots, comme si son cerveau refusait d'analyser ses propos : musique, voiture, coup de volant, noir total. La brunette ne put s'empêcher de fermer les yeux. On y venait enfin, ils ne pouvaient plus faire demi-tour, c'était trop tard. Elle inspira un grand coup, ce n'était pas le moment de flancher. Finalement, Nate se lança aussi. Elle ouvrit les yeux, surprise. Elle l'avait presque oublié. Il s'était fait relativement discret jusque-là. Mais là encore, elle ne comprenait qu'une partie de son discours : n'avait toujours pas ouvert les yeux, massage cardiaque, ses plaies. Non en effet, ça n'avait pas suffi. Différents sentiments l'envahissaient : colère, incompréhension, peur, douleur. Elle avait envie de partir en courant, de se jeter sur eux, elle ignorait tout simplement quelle était la réaction appropriée. Instinctivement, elle recula d'un pas mais buta contre son frère. Ce dernier n'avait pas ouvert la bouche depuis dix bonnes minutes, depuis qu'ils étaient entrés en fait. Après un silence pesant, elle finit par prendre la parole

« Alors vous avez préféré la laisser pour morte. Pire, vous l'avez installé au volant en espérant faire croire qu'elle s'était plantée toute seule. Non seulement on y a tous crû mais en plus, nous l'avons pleuré avec vous. »

A ce moment précis, elle se rendit compte qu'elle connaissait la bonne réaction à ces révélations. A vrai dire, elle l'avait su à l'instant où ils avaient passé le pas de la porte, déjà, lorsqu'elle avait intimé à Aaron de ne rien faire. Elle savait. Elle sentit une rage sourde monter en elle, progressivement et contre toute attente, elle se jeta sur eux. Elle ignorait si c'était parce qu'elle le souhaitait, ou plutôt par anticipation à ce que son frère aurait pu leur faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 622
Etudes/Metier : Cultiver des poireaux quelque part...
Love : être en couple ne veut pas dire aimer.
Humeur : de retour.

Inscription : 21/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Julian King & Sara VW ♥



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 31 Aoû - 14:36

    Je restai à l'écart, adossé au vaisselier. Mon rôle restait flou, tant pour moi que pour les trois menteurs. Bourreau, soutien, je ne savais guère comment me placer et je me jurai simplement de répondre aux exigences d'Heather et de protéger la mémoire de Tessa autant que possible.
    Mon regard ne quittait plus Lily. J'observais ses yeux fatigués, ses cheveux d'un roux flamboyant encadrer son visage crème. Mon cœur se serra de déception. Je me savais encore baigné par le chagrin de perdre Lily, chagrin qui, peu à peu, disparaissait, consumé par la colère. La trahison dont j'avais été victime dévorait mon âme et me détruisait toujours plus. C'était elle qui m'affectait le plus, la mort de Tessa appartenant au passé. Comment Lily avait-elle pu contenir ce secret si longtemps, alors que je lui avais offert mon temps et mon cœur ? Quand me l'aurait-elle dit, quand aurait-elle avoué ? M'aurait-elle révélé tout ceci un jour ? Rien n'était moins sûr.
    Elle prit la parole la première, ce qui ne me surprit guère. Ils étaient donc venus pour nous narrer la sordide histoire sur laquelle ils avaient échafaudé le plus absurde des mensonges. Un frisson vint lécher ma colonne vertébrale : je n'étais pas certain de vouloir entendre la vérité. Mais ma bouche était sèche et il me fut impossible de les empêcher de vivre une nouvelle fois l'accident qui avait emporté Tessa.

    J'entendais comme un écho bienveillant les rires et les basses trop fortes qui animaient la boîte de nuit. Je pus imaginer les quatre amis danser et s'amuser naïvement, loin de penser à la manière dont finirait cette joyeuse sortie. Sur le parking, ils hésitèrent et finirent par décider qu'Heathcliff prendrait le volant. Tous leurs visages fendus par un immense sourire et leurs pupilles dilatées par l'alcool et la fatigue. O'Connel appuya sur l'embrayage et la voiture démarre. Le dernier voyage de Tessa. Ils passèrent un rond-point à la va-vite sans rien risquer ni s'inquiéter. La musique à la radio les faisait tous chanter et ils rirent à nouveau. Dans la pénombre, deux phares vinrent les éblouir et l'automobile dévia. Le trou noir.

    La voix d'Heathcliff fut avalée par le silence. Je m'efforçai de rester impassible mais la visualisation des dernières secondes de ma sœur me bouleversaient plus que je n'avais pu l'imaginer. Je toussai une seconde pour me faire reprendre contenance et cela passa inaperçu. Mon regard allait désormais de Nate et Heath tout en s'arrêtant chaque fois un peu plus longtemps sur Lily. Elle était au centre de tout, pièce maîtresse de cette partie d'échec où la Reine Tessa était tombée et où le Roi Aaron se retrouvait trop souvent « mat ». Puis, Nate reprit là où O'Connel s'était arrêté.

    L'odeur fumante du véhicule accidenté me piqua le nez mais le relent sanguin annihila le reste. Leurs yeux lourds s'ouvrirent et les sourires laissèrent la place à d'horribles grimaces. Le choc les avait tous bien secoué et les traumatismes s'éveillèrent en même temps qu'eux. Tous s'inquiétèrent de comment allaient les autres mais Tessa ne donnait pas de signe de vie. Aucun d'entre eux n'avait pris conscience qu'elle était déjà perdue. La panique balaya la douleur et ils s'agitèrent tous pour sauver Tessa. Le massage cardiaque vain, les pressions sur les plaies desquelles suintait ce sang épais. Les larmes sur le visage de Nate qui ne voulait accepter la vérité, tout comme les gémissements de Tessa qui me parurent tout à fait réels, la désillusion et la culpabilité s'abattant sur le conducteur. La fin d'une vie, le début d'un secret des plus morbides. Cadenas verrouillé.

    Nate, Heathcliff et Lily semblaient avoir vécu à nouveau cet épisode avec moi. Leurs corps trahissaient l'anxiété que ce souvenir leur causait et je le comprenais bien. De là à les excuser du stratagème qui avait été le leur à la suite de l'accident, et des mensonges qu'ils avaient tenu, non. Impossible.
    Heather fit un pas de recul qui m'obligea à poser une main sur sa hanche. Ce déséquilibre me surprit tant que je m'interrogeai sur son état actuel. L'acrobate commençait à glisser de son fil. Elle reprit contenance et la parole avec. Ses accusations étaient réelles et je les partageais : leur unique faute, à tous les trois, avait été de ne pas assumer cet accident, de salir l'honneur de Tessa, de la laisser mourir seule au volant d'une voiture dont elle avait été la simple victime. Je me demandais si les mots d'Heather suffiraient à éclairer les lanternes des trois énergumènes qui nous faisaient face quand l'impensable se produisit.

    Heather, le calme incarné, ravagée par une rage dantesque, se jeta sur Evans et O'Connel. J'eus à peine le temps de réaliser ce qui se passait que déjà elle était sur eux, et moi derrière elle. Tandis qu'elle les attaquait, ongles et gifles sortis, je l'attrapai par la taille et la soulevai. Elle me donna des coups de coudes d'abord, puis tandis que je l'éloignai de ses victimes – parler d'eux en ces termes me fila la gerbe – l'obligeai à me faire face. Je gardai un bras dans son dos pour l'empêcher de repartir à la guerre et une main sur son crâne, tout en supportant les coups vains qu'elle adressait à mon torse. Des piqûres quand l'intérieur était ravagé par le chagrin et la colère.
    Je sentais que la tension n'avait guère disparu et que le qui-vive était désormais de rigueur. Dire que c'était moi qui avait voulu les massacrer un à un et qui empêchait Heather d'imiter mes pulsions meurtrières. Insensé.

    -Restez-là, ordonnai-je à l'encontre des trois coupables mais en ne regardant que Lily.

    Doucement, je parvins à éloigner Heather jusque dans la cuisine pour qu'elle se calme. Hors de question qu'elle m'abandonne dans cette entreprise. Si discussion il devait y avoir entre nous Evans et cie et Hamilton, elle devait être présente. Mais pour cela, il fallait qu'elle se détende.

    -Me lâche pas Heather, j'ai besoin de toi. On craquera après, mais faut pas péter les plombs maintenant. Pas devant eux.

    J'espérai qu'elle comprendrait et qu'elle acquiescerait mais rien n'était moins sûr, irritée comme elle était. J'embrassai son front et m'obligeai moi aussi à inspirer profondément. Tout allait s'arranger, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Mer 3 Sep - 3:59

A mesure que le récit se déroulait Lily revivait la scène de l’accident. Elle l’avait revécue tellement de fois déjà qu’elle en connaissait le moindre détail par cœur. C’était toujours la même mécanique, toujours le même déroulé. Elle se l’était tellement repassée qu’elle était aujourd’hui incapable de distinguer ce qu’elle avait vraiment vécu de ce que son esprit avait imaginé. Elle revoyait par exemple parfaitement le moment où la tête de Tessa venait frapper contre le tableau de bord devant elle. Instant qu’il était impossible qu’elle ait pu voir étant donné sa position dans la voiture, sans compter qu’elle aussi avait perdue connaissance à ce moment là.

Les mots défilaient dans la bouche d’Heathcliff et s’animaient dans l’esprit de Lily. Ses mains tremblaient comme des feuilles sous la force du récit. Elle se contenait pour ne pas le laisser paraître, dissimulant ses mains entre ses genoux. Elle tentait de canaliser sa concentration pour essayer de contrôler sa respiration au lieu de penser aux yeux qui la fixaient… Chaque fois qu’elle relevait la tête elle voyait qu’Aaron ne regardait qu’elle. Son Aaron. Celui qui n’avait toujours été que bienveillance envers elle et qui aujourd’hui paraissait contenir toute la haine du monde à son encontre. Elle se détestait de l’avoir fait en arriver là.

Les garçons continuaient de raconter les faits. Les mots agressaient les oreilles de Lily. Elle se dit, lorsque Nate continua, qu’ils allaient trop loin, donnaient trop de détails. Mais après tout ils étaient là pour ça et les Hamilton ne tentaient même pas de les arrêter. Peut-être avaient-ils vraiment besoin d’entendre tout ça, alors ce n’était pas à elle de stopper les garçons, aussi inconfortable que soit la situation dans laquelle ils étaient tous maintenant.

Un silence s’installa. Un silence lourd et pesant. De ceux qui pèsent si lourds sur nos épaules qu’ils ne donnent même pas la force de les rompre. Ce fut à Heather qu’en incomba la tâche et ses mots furent assez virulents. Lily se sentit obligée de rétablir la vérité « On ne l’a pas laissé pour morte. Elle était morte. » Ils n’avaient pas abandonné Tessa comme un vulgaire animal blessé. Elle était morte. Il n’y avait plus rien à faire. Rien. Elle était morte sur le coup et quoi qu’ils aient pu faire après c’était trop tard. Lily utilisait des mots crus mais la vérité était ainsi, ils n’avaient absolument pas laissé Tessa ‘pour morte’ elle l’était c’était tout. Heather semblait aussi leur reprocher qu’ils aient été amenés à pleurer avec les Evans. Mais pas une seule larme s’écoulant sur la joue de Lily n’avait pas été sincère. Elle avait pleurée Tessa, tout autant qu’Heather et si ils pouvaient leur en vouloir pour leur comportement elle ne pouvait lui enlever sa tristesse et les larmes qu’elle avait versées.

Tout à coup, alors qu’elle ne s’y attendait absolument pas, Heather se jeta sur eux. Alors que la main de l’aînée des Hamilton allait une première fois frapper son visage Lily eu le reflexe de monter son avant-bras pour se protéger le visage. Pas un seul instant l’idée de se défendre ne lui vint à l’esprit. Heather était meurtrie et sa réaction légitime. Et au fond c’était peut-être pour ça qu’ils étaient venue jusqu’ici, pour leur laisser exprimer leur peine, voire leur haine, quelque soit la manière dont ils choisissaient de le faire. Doucement Lily baissa son bras, laissant son visage et son corps à la merci de la furie qui se défoulait sur les trois coupables.  Elle recevait les coups comme l’on reçoit une punition à l’école, quand on sait qu’on la mérite. On se tait et on fait ce que l’on nous dit. Lily se laissait faire, se contentant de fermer les yeux lorsqu’un ongle passait un peu trop près.

Mais alors qu’elle s’attendait à se voir rouer de coup jusqu’à ce que sa peau ne soit plus que de la charpie, la menace s’éloigna. C’était Aaron qui venait d’interférer, de stopper sa sœur, de l’enlever comme on enlève un irresponsable frapper d’innocentes victimes. Il venait de les protéger… Lily n’eut cependant pas une seconde de doute quant à la raison de l’intervention d’Aaron. Il protégeait sa sœur ! Il lui évitait de se perdre dans la folie, de céder à ses pulsions les plus sombres. Le cœur de Lily se serra. Elle aurait tout donné pour que ce soit elle qu’il protège ! Pour qu’il ait à nouveau retrouvé, ne serait-ce que l’espace d’un instant cet instinct de protection envers elle qu’il avait toujours eu. Mais elle savait que ce n’était pas le cas, que s’il avait fait ça c’était pour tout sauf pour elle. Elle en aurait chialé. Elle aurait plutôt voulut qu’il laisse faire Hather, quelque soit l’état dans lequel elle en serait ressortie.

Les deux Hamilton disparurent dans la cuisine. Lily se leva doucement. Aaron les avaient sommés de rester là et elle respecterait ça, elle voulait juste respirer. Mais ses jambes tremblaient et elle retomba lourdement dans le canapé. La dernière image d’Aaron, ses yeux menaçant lui ordonnant de ne pas bouger la glaçait. Elle avait envie d’éclater en sanglot. Les larmes étaient en train d’essayer de forcer passage de ses yeux. La boule dans sa gorge avait tellement grossit qu’elle avait l’impression qu’elle allait exploser, qu’elle n’aurait d’autre choix que d’hurler sa douleur, là, au milieu du salon des seuls légitimes à ressentir cette douleur. Mais elle se contenait. Encore. Comme elle le pouvait, quitte à se provoquer un ulcère elle n’avait pas le droit de laisser s’exprimer sa tristesse sous ce toit. Elle n’avait donc qu’une seule envie, enfin sortir pour pouvoir s’effondrer !

Les Hamilton partis Lily ne dit pas un mot aux garçons. Elle ne les regardait même pas. Elle avait peur qu’ils soient indélicats envers Heather. Elle n’avait pas envie de parler de la crise que venait de faire la Hamilton. Alors Lily faisaient comme s’ils n’étaient pas là, elle avait besoin de solitude, de liberté. Pour la première fois depuis l’accident elle leur en voulait un peu. S’ils n’avaient pas été là rien de tout ça ne serait arrivé. Elle savait que c’était l’influence d’Aaron qui lui faisait penser ça. Elle était tellement dévastée d’avoir perdue Aaron qu’elle était prête à sacrifier la seule chose qui comptait encore pour elle, sa bonne entente avec son frère et celui qu’elle considérerait presque comme tel. Mais elle devait se raisonner, garder la tête froide et ne pas laisser tomber le plus important, même pour les beaux yeux d’Aaron.

Lily se leva une seconde fois et ses pieds se décidèrent enfin à la porter. Elle fit quelques pas et finit par se rasseoir, sur le même canapé, juste un tout petit peu plus loin. Elle lança un sourire aux deux garçons pour leur faire comprendre que ce n’était pas contre eux et qu’elle allait bien, puis elle enferma sa tête dans ses mains, coudes sur ses cuisses.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Lun 20 Oct - 22:33

Son cœur s'arrêta quelques instants à la fin de son récit. C'était irréel comme situation, eux qui ont camouflé l'accident de Tessa et en-face, la famille à qui ils avaient menti toutes ces années. Heathcliff n'entretenait pas vraiment de relations avec les Hamilton alors que Nate et tout particulièrement Lily, eux, oui. Il voyait Aaron regarder Lily, d'une façon qu'il n'aurait su d'écrire. Il comprenait ou du moins, il essayait, la haine que pouvaient nourrir les deux frères et sœurs en face d'eux, c'était légitime. Toutes les réactions que pouvaient avoir Aaron et Heather auraient paru en cet instant justes. Il se mis un instant à leur place, imaginant Claire morte dans un accident et pendant de longues années, croire qu'elle était seule, qu'elle en était responsable pour cause de l'alcool qu'elle avait ingurgité alors qu'en fait, d'autres gens étaient avec elle et qu'ils l'avait laissée là. Avec le recul, il se rendait compte à quel point soin idée de laisser le corps de sa meilleure amie était complètement insensée et surtout égoïste. Tessa méritait que tout le monde sache la vérité, mais sur le coup, il n'avait pas réfléchi à tout ça, ni en prenant le volant le soir du drame d'ailleurs. Nathanaël prit à son tour la parole, expliquant leur réaction et la situation une fois leur 'réveil'. En entendant son meilleur ami parler, il se demanda si ils avaient bien fait de venir comme ça et de tout raconter. Ok, ils disaient la vérité, ils leur devaient, mais parfois, la vérité ne devrait-elle pas être un peu embellie ? Ils n'auraient peut-être pas du raconter autant de détails, même si.. Il sentait à nouveau son cerveau s'embrouiller, il avait beau essayer de rester zen, de ne pas être stresser, c'était beaucoup trop dur pour lui. Sa jambe droite se mit à tressauter machinalement, comme il avait pour habitude de le faire lorsqu'il avait un examen. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée.. Les mots, les images, tout ceci lui faisait revivre une énième fois la scène et c'était comme, si ça lui faisait encore plus mal au sein de la maison dans laquelle vivait celle qu'ils adoraient tous, tous les cinq. Puis Nate s'arrêta, et un lourd silence s'installa dans la demeure. Bizarrement, c'était presque le moment le plus vivable depuis qu'ils avaient passé le portail de la maison dix-neuf. Il en profita pour inspirer un grand coup et fermer les yeux, histoire de se calmer. Heather brisa le silence, d'une façon des plus glaciale qui fit reprendre instantanément l'état de stresse du futur avocat qui se sentit bien désarmé face à ces paroles, se sentant incapable de défendre ses amis et encore moins de se défendre lui-même. Il ne pouvait nier la part de vrai dans les dires de la Hamilton, il le savait, c'était un fait, ils l'avaient laissée pour morte. Certes, elle l'était, mais ce n'était pas une raison pour la condamner à ces mensonges. Lily se montra ferme dans sa réponse, refusant l'idée de Heather. Il avait l'impression de se voir en elle, avant qu'il comprenne que ce qu'avait prononcé la sœur de Tessa était vrai. Il voyait une force en Lily qu'elle n'avait pas avant. Cette histoire l'avait forgée, c'était clair mais elle n'en aurait pas fini de si tôt se disait Heathcliff. Il fallait qu'il lui parle, qu'il essaye de comprendre ce qu'elle pensait. Il se promettait de faire ça une fois sorti de cette maison, même si il aurait du le faire avant. Il tendit son bras vers Lily, chuchotant son nom pour essayer de lui faire comprendre de se calmer, de ne rien dire de plus. La situation était déjà assez tendue, il ne fallait pas remuer le couteau dans la plaie. Tout à coup, l'instinct de Heathcliff se mit à l'alerter mais il ne pu rien faire, Heather se trouvait déjà sur le trio, les ruant de coups. Son premier geste fut de se protéger le visage. Il sentait les coups de griffes et de poings se ruer sur lui puis se dissiper puis revenir. Ce n'était pas le seul visé, elle les frappait tous les trois. Comme il se l'était dit avant, après tout, c'était mérité. C'était leur punition et ça ne serait pas la seule. Ils allaient en subir encore longtemps et celle-ci serait surement une des premières d'une longue lignée, et peut-être, une de celles qui fera le moins mal. La douleur se fit sentir de moins en moins, comme si son corps était anesthésié. Il n'allait pas se battre en retour, retourner Heather par-terre, non, il restait immobile, le bras devant le visage subissant des coups physiques qui n'étaient rien à côté de tous les coups psychologiques. Au moment où il voulu s'interposer un minimum pour essayer de protéger tant bien que mal Lily, les coups cessèrent laissant place à un vide, comme si les coups étaient déjà une habitude pour lui, qui ne le dérangeait même plus. C'était Aaron qui avait éloigné sa sœur et qui s'empressa de l'amener dans une autre pièce. Il baissa son bras, rouge à vif, passa une main sur sa joue et vit un peu de sang dessus. Heathcliff n'avait aucun doute, ce n'était pas pour les protéger eux que Aaron avait fait ça, mais pour protéger sa sœur. Comme l'aurait fait Nate pour Lily, Heath pour Claire mais aussi pour la rousse devenue blonde. Il savait que Aaron avait une envie intense de les frapper lui aussi, mais pour il ne savait quelle raison, il se retenait. Peut-être que si Heather ne s'en était pas chargée, il l'aurait fait lui et ça aurait été pire pour tout le monde. Son instinct de survie n'opérait même pas, il ne pensait même pas à quitter au plus vite la maison avec ses amis, de peur que les Hamilton ne reviennent à la charge, mais cette fois à eux deux. La seule chose à laquelle il pensait c'était de savoir si Lily et Nate allaient bien. Il ne pu s'empêcher à ce moment précis de penser que c'était de sa faute, et uniquement de la sienne. Que si il avait été un peu plus responsable et moins égoïste, Tessa ne serait peut-être pas morte et tous les trois ne se retrouveraient pas rués de coups. « Lily ça va ? » Elle ne lui répondit pas, elle ne le regardait même pas. Il croisa le regard de Nate, regard qui montrait la souffrance intérieure qu'il éprouvait, mais physiquement, il devait aller plutôt bien, enfin aussi mal que Heathcliff mais ça devait être supportable. Il ne voulait pas en fait demander à son meilleur ami comment ça allait vu que Lily ne disait rien. Il ne savait pas pourquoi, mais à cet instant, alors que c'était lui qui avait quasiment toujours pris les rennes, il avait l'impression que c'était Lily qui décidait. Elle essaya de se lever, sans réussite, elle réessaya, fit quelques pas et alla s’asseoir un peu plus loin, adressant un sourire aux garçons. Le silence entre eux trois pesait à Heathcliff qui ne savait pas quoi dire, pas quoi faire. Ce qui était plutôt ironique vu que c'était toujours lui qui décidait de ce qui se passait. Il prit sa tête entre ses mains quelques secondes puis se tourna vers Nathanaël. « On fait quoi maintenant ? » Il savait ce qu'ils devaient faire mais il savait aussi que ce n'était pas le bon moment. Heath tenait à s'excuser, même si ça ne changerait rien, même si ce n'était que des mots. Mais il savait aussi que ces mots qui paraissaient anodins sur le coup, peuvent aider les personnes. S'excuser l'aiderait déjà lui, ça ne lui enlèverait pas sa culpabilité et encore moins son acte, mais ça serait déjà un petit pas en avant. Ça aiderait aussi peut-être un tout petit peu Heather et Aaron dans leur deuil et si il pouvait les aider un temps soit peu, il ne voulait pas hésiter à le faire, après tout le mal qu'ils leur ont causé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1025
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily] Dim 14 Déc - 18:15

A la réponse toujours aussi froide et tranchante d’Heather, Nathanaël n’eut aucune objection à faire. Elle avait totalement raison. Ce qu’ils avaient fait était lâche, complètement immature aussi. Mais s’ils l’avaient pleuré ensemble c’était bien parce qu’elle comptait pour chacun d’entre eux et ça, elle ne pouvait le nier malgré ce qui était arrivé. L’accident et leur geste avaient eu pour conséquence de les détruire, mais la perte définitive d’une amie tout autant. Une amie qui leur était chère d’autant plus à Lily. Et puis contre toute attente, Heather perdit complètement son calme et se jeta sur eux les rouant de coups, de griffures et certainement d’autres tentatives encore. Contre toute attente ? Non pas vraiment. Disons plutôt que si l’un d’eux avait à perdre son calme, Nathanaël aurait plutôt misé sur Aaron. En vérité, il se demandait même comment ils avaient fait tous les deux pour garder leur calme et leur sang froid aussi longtemps. Sa réaction aurait sans doute été la même bien qu’il était sur qu’il aurait tenu bien moins de temps s’il avait été question de la perte de Lily. Il se souvenait avec amertume toutes les fois où ils avaient joué ensemble dans ce salon les uns avec les autres, partageant des sourires et des rires complices. Qui aurait cru que quelques années plus tard ils seraient limite en train de s’entre tuer dans cette même pièce ?  Lorsqu’il se rendit compte de ce qui était en train d’arriver, son premier réflexe tel un automatisme, fut de s’interposer entre Lily et Heather afin de protéger au mieux sa petite sœur. Le pire étant dans tout ça que cette dernière ne semblait même pas essayer de le faire toute seule. Lily n’avait absolument rien fait si ce n’était pleurer ce soir là. Elle ne s’était pas occupé du corps et sa seule faute avait été de ne pas être plus forte pour s’opposer aux deux garçons déterminés à faire ce qu’ils avaient derrière la tête. D’avoir gardé le silence, aussi mais ça ils en étaient tous coupables. S’il y avait bien quelqu’un qu’Heather devait rouer de coup, il s’agissait d’Heathcliff et lui mais sa sœur, non. Plus étonnant encore, celui qui quelques minutes auparavant semblait presque prêt à se jeter sur eux pour les dévorer un par un  fut le plus réactif puisqu’il tenta de contrôler sa sœur et la fit reculer pour qu’elle ne puisse plus les atteindre. C’est à peu près au même instant que Nathanaël rouvrit les yeux doucement, oubliant la douleur qui le lançait dans son bras ainsi qu’à certains endroits au niveau de son visage. Le frère et la sœur disparurent ensuite dans la cuisine après une revendication ou plutôt un ordre de la part d’Aaron. Restez-là. Comme s’ils allaient partir. Maintenant qu’ils avaient tout dit ils n’avaient plus de raison de fuir surtout lorsqu’on savait que c’était ce qu’on leur reprochait. Avoir fuit, comme des lâches, comme des personnes inhumaines laissant pour morte une amie.  Plus les minutes passaient et plus Nate avait l’impression d’être dans un cauchemar qui ne se terminait jamais. Il avait envie de se pincer le bras pour finalement se réveillé, endormi dans son lit et se rendre compte que rien de tout ça n’était arrivé. Dans la chambre à côté, il entendrait les rires de Lily et Tessa se mêler après l’un de leur énième délire complètement incompréhensible pour quiconque ne faisant pas parti de leur petit cercle. Après cet incident, Nathanaël ne releva les yeux du sol qu’une et une unique fois : au moment où sa sœur se rasseyait et leur souriait comme pour leur dire qu’elle allait bien et qu’ils n’avaient pas de soucis à se faire. Sur le coup, il ne put retenir un petit rire jaune échapper de ses lèvres. Pourquoi cherchait-elle encore à jouer la comédie ? Ses lèvres disaient qu’elle allait bien, ses yeux hurlaient le contraire avec un porte-voix. « Inutile. » Répondit-il seulement un peu froidement avant de reporter son attention sur son meilleur ami qui prenait maintenant la parole. « On attend. Il n’y a rien d’autre à faire. » Son regard se perdit à nouveau dans le vide. Il entendait les éclats de voix d’Aaron et Heather dans la cuisine puis ne les comprenait pas. Perdu dans ses pensées, tout ce qui était autour n’existait plus vraiment. Des silhouettes, des sons lointains. Voilà tout. « On attend. » Répéta-t-il sans s’en rendre véritablement compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily]

Revenir en haut Aller en bas

Se jeter à corps perdu dans la gueule du loup. [Nate/Heath/Heather/Aaron/Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Se jeter dans la gueule du loup ? pv. Erza Knightwalker
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-