Partagez|

« Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Jeu 13 Mar - 20:31


Ce matin, Jenna s'était levée très tôt pour fignoler les pancartes qu'elle avait réalisée pour la manifestation du jour. On voulait installer un incinérateur à Magnolia, et le jeune femme était férocement contre. Et la nature alors ? Et les animaux ? Non non, il n'y aurait pas de machine à polluer dans cette ville. Grâce à ses relations, la journaliste avait réussi à réunir plein de monde, et elle aurait l'exclusivité du reportage. Elle était excitée à l'avance, et en même temps elle flippait. Et si personne était là, et si ça faisait un flop ? Elle soupira, puis fila prendre une douche et s'habiller. Elle revêtit quelque chose de simple, un short, des collant et des bottines sans talons, avec une chemise et une veste. Elle jeta un coup d'oeil dehors, vit que le soleil pointait le bout de son nez à travers les nuages, et elle sourit. Belle journée en perspective ! Jenna embrasse Blaine sur la joue alors qu'il dormait encore, et elle descendit l'escalier, attrapant une tartine au vol en saluant Gloria. Puis elle attrapa son sac à main, ses pancartes et se rendit au bout de la rue. Au coin de la rue, elle stressa de ne voir personne, mais au tournant, un gros ameutement de personnes étaient là, et elle sourit tout en accélérant le pas, distribuant les pancartes, et prenant des photos, des vidéos, des témoignages. Puis la foule se mit en route, comptant bien défiler dans les principales rues de Magnolia Crescent. Pas de police n'était nécessaire, puisque tous les participants n'était pas agressifs. Ce n'était pas le genre de manif où tout le monde se foutait dessus, au contraire. Sourire aux lèvres, Jenna joignit sa voix aux leurs pour soutenir leur cause.

Mais alors que la foule ramassait de plus en plus de gens sur son passage, Jenna se fit soudainement bousculer, et une jeune fille lui tomba dessus, elle-même bousculée par la foule arrière. Jenna la rattrapa avant qu'elle touche le sol. « At- Attention ! Ça va ? » lui demanda-t-elle en souriant. La jeune brune ne devait pas avoir dix-huit ans, mais quelque chose sur l'expression de son visage lui en donnait vingt. Une certaine maturité, peut-être. Les deux filles se laissèrent porter à l'arrière de la foule pour pouvoir mieux respirer. Dieu qu'il faisait chaud quand on était entouré par une centaine de personnes !

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Dim 27 Avr - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Dim 20 Avr - 15:16



C'était le jour J. Allie avait été mise au courant au travers des réseaux sociaux et de quelques affiches -rares, toutefois, pour éviter de ne contribuer à la déforestation- parsemées dans le quartier: une manifestation contre le projet d'incinérateur prenait place dans la rue. Il n'avait fallu à la blondinette qu'une demi seconde pour décider qu'elle s'y rendrait. Elle était définitivement opposée à ce type de pratiques et en grande convaincue aux idées parfois presque arrêtées, elle n'avait seulement pas envisagé de ne pas faire entendre sa voix. Aussi avait-elle cherché des slogans plusieurs jours durant, notant dans un calepin toutes les phrases rimées ou rythmées qui lui paraissaient pertinentes pour exprimer son point de vue. « Espace respirable décroissant, pensez à nos enfants! » lui avait paru efficace quelques temps, seulement étant donné son jeune âge -elle était elle-même une enfant aux yeux du monde- elle paraîtrait assez peu crédible. Aussi avait-elle pris connaissance du projet écrit pour en sortir quelques phrases particulièrement odieuses afin de les tourner en dérision. Lorsqu'elle avait lu qu'on y parlait d'économies à effectuer, elle avait levé les yeux au ciel d'un air dédaigneux. Elle avait alors choisi « si vous pensez que l'économie est votre avenir, essayez de retenir votre souffle en comptant votre argent », une citation qu'elle avait notée en surfant sur le net et qu'elle avait ensuite diffusée pour plus d'impact.

Ainsi marchait-elle au milieu de la petite foule de concernés. Quelque part, Allie était contente de voir une telle mobilisation; ils n'étaient peut-être pas très nombreux dans l'absolu, mais elle s'était attendue à moins de participation encore. Il y avait quelque chose de magique dans cette solidarité qu'elle ressentait un peu trop exagérément entre ces inconnus qui luttaient pour ne pas avoir à vivre avec un patch à oxygène d'ici une dizaine d'années. Certes, ces gens étaient des gens biens, mais ça ne les empêchait pas de se comporter comme une foule le fait généralement: en bousculant. Aussi Allie se retint de râler plusieurs fois quand on la poussait, jusqu'à ce qu'elle ait l'impression de ne seulement plus contrôler sa trajectoire; elle fut déplacée de quelques mètres peut-être, jusqu'à ce qu'elle voie le sol dangereusement se rapprocher. Elle avait totalement perdu l'équilibre et il ne lui restait plus qu'à attendre la chute en ouvrant de grands yeux... jusqu'à ce qu'on la sauve. "On", c'était une grande blonde que Allie trouva immédiatement élégante et qui resta avec elle le temps qu'elle reprenne ses esprits et que la foule s'estompe. « Euh, oui ça va. Merci beaucoup, tu m'as sauvé la vie! » Réalisant qu'elle exagérait peut-être un peu, comme à son habitude, la petite Melrose entreprit un sourire amical. « Enfin presque. » Si le visage de la jeune femme lui disait quelque chose, Allie était en revanche incapable de se souvenir de son prénom, si tant est qu'elle l'ait jamais su. « Je suis Allie Melrose, tu t'appelles comment? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Dim 27 Avr - 12:53


Jenna rit en entendant la jeune fille lui dire qu'elle lui avait sauvé la vie. Rapidement elle se reprit avec son ''presque'', et la Peterson lâcha le bras de la jeune brune dès qu'elle fut sur pieds. « Mais de rien c'est normal, tout le monde l'aurait fait ! » déclara-t-elle, même si elle n'était pas sûre de ce qu'elle avançait. Même si ce genre de manifestations étaient en général bien menées et sans accroc, il est vrai que c'était un peu chacun pour sa poire. Et une jeune fille bousculée sur le bord de la route n'aurait choqué personne. Jenna secoua la tête, refusant de penser à cet égoïsme naturel de l'homme qui la répugnait. La dénommée Allie se présenta alors. « Jenna Peterson ! » fit-elle avec un sourire. « Tu m'as peut-être déjà vue dans le coin. Je suis comme qui dirait .. habituée à ces manifestations. » Et il n'y avait rien d eplus vrai. Jenna n'avait manqué aucune manifestation depuis qu'elle était arrivée, et souvent bien sûr parce que c'était elle qui les organisait en partie. Que ce soit pour les animaux en voie de disparition, les incinérateurs, ou toute autre forme d'écologie, Jenna était là, banderole à la main. Elle était partisane du fait qu'il fallait avertir la population, et maintes fois elle était apparue à la télévision pour répondre aux journalistes. Étant étudiante en journalisme elle-même, elle prévoyait leurs questions et savait répondre parfaitement. Elle se serait d'ailleurs bien interviewé elle-même, mais ça faisait un peu schizo (a) Jenna partait du principe que le peuple n'était pas assez au courant de ce qui se passait vraiment dans le monde, trop occupé à voir ce qui se passait dans la vie amoureuse des politiciens, dans Bachelor le lundi soir ou ces foutues nouvelles découvertes technologiques qui ne faisaient que polluer mille fois plus. Le monde allait vraiment de travers.

En regardant Allie, Jenna eut le sentiment qu'elle partageait ses pensées. La jeune fille, quoiqu'adolescente, paraissait bien mature, et pas du tout superficielle. Le genre de personnes avec qui Jenna adorait discuter. « Je commence à étouffer ici, ça te dit qu'on se pose un peu plus loin pour prendre un peu l'air ? »(non elle n'est pas en train de draguer) De toute manière la manifestation ne durerait pas longtemps, comme d'habitude, sans compter que la chaleur commençait à arriver, faisant que l'agglutination de personnes rendait la présence insupportable. Jenna et Allie se faufilèrent donc à l'arrière de la foule et une fois sorties de là, Jenna poussa un long soupir. « Pfiouaah, quelle chaleur.. Pas étonnant qu'on parle de réchauffement climatique.. » Puis elle regarda Allie, et lui sourit. « Tu veux une limonade ? J'ai une glacière posée là-bas. » Et oui, la jeune femme prévoyait toujours un petit en-cas pour des situations telles que celles-ci, même si d'habitude c'était plutôt pour Blaine. « Oh, merde ! » s'exclama-t-elle après avoir regardé sa montre, réalisant qu'elle venait de poser un lapin à son petit-ami. Elle porta ses mains au front. « Rha, quelle conne.. » soupira-t-elle en sortant son portable, envoyant un message d'excuse à Blaine en lui expliquant la situation. « Bon tant pis, il comprendra. Tu viens ? Désolée, parfois j'oublie un peu que j'ai de la compagnie.. » s'excusa-t-elle pour avoir limite monologué pendant cinq minutes. « Tu habites dans le coin j'imagine ? T'étudies aussi ? » demanda alors Jenna à Allie, une fois posées dans l'herbe près de la glacière, à l'ombre.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Sam 10 Mai - 19:44



Quand la jeune femme affirma que n'importe qui aurait agi de la sorte, Allie haussa une épaule. Elle n'était pas loin de considérer son geste comme tout bonnement héroïque, malgré ce qu'elle semblait penser. Une petite lycéenne, sa malheureuse pancarte à la main, ne faisait pas vraiment le poids face à une foule redoutable. Aussi s'estimait-elle heureuse que sa chute et le passage de sa sauveuse fussent concomitantes. Elle ne le lui fit bien entendu pas remarquer, songeant qu'elle n'était pas en position de faire sa madame-je-sais-tout alors même qu'elle était persuadée que Jenna, comme elle venait de se présenter, était une jeune femme absolument parfaite. Oui, parfaite: elle allait aux manifestations anti-incinérateurs, portait une pancarte à laquelle Allie adhérait totalement, et l'avait aidée malgré la cécité de la foule. Elle ne la connaissait que depuis quelques secondes, et son naturel défensif lui dictait de ne pas s'emballer, mais l'adolescente ne doutait pas qu'elle avait en face d'elle quelqu'un digne de confiance. « C'est vrai que tu me dis quelque chose... c'est peut-être ça alors! Je trouve ça honorable de s'engager comme ça; mes parents ne sont pas trop trop chauds pour que j'aille aux manifs, m'enfin... » Ils avaient raison, au fond: il suffisait de voir qu'Allie venait de manquer de tomber plus ou moins violemment: toute manifestation n'était pas pacifiste, et même celles qui l'étaient pouvaient être dangereuse. Elle savait sa mère protectrice, elle la pardonnait donc. Pour son père, c'était une autre histoire.

Se concentrant sur sa nouvelle rencontre, Allie acquiesça en l'entendant lui proposer de s'éloigner un peu. Il était vrai que, même si c'était pour la bonne cause, la foule était un tantinet oppressante. « Oui bonne idée, on va finir par s'évanouir si on reste ici! » Exagérant peut-être un peu, comme ça lui arrivait relativement souvent, la lycéenne suivit sa camarade au travers des gens remontés, jusqu'à atteindre le bout de la file et pouvoir respirer. « Quand je pense que certaines personnes ne croient pas au réchauffement planétaire! Comment c'est possible ça? Les gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez... » Une affaire de complot, quelque chose comme ça. Pour Allie, il était évident que les gens se servaient de ce prétexte qu'était la corruption politique pour ne pas constater des problèmes qui impliqueraient qu'ils fassent un effort. Non, n'abandonnons pas les bains biquotidiens, la poubelle unique ou les transports en avion; ce serait trop contraignant. C'était ça, la vérité, il n'était pas question pour eux de faire des efforts. « De la limonade? T'es super prévoyante! » Une pointe d'admiration dans la voix, Allie releva le regard vers la jeune femme. « Avec plaisir. » Seulement sur le chemin, Jenna sembla avoir un problème. Songeant que le plan limonade était peu être compromis, Allie essayait de se faire toute petite, un peu pour ne pas la déranger si elle avait un véritable problème. « Euh... pas de soucis. Rien de grave, j'espère? » Miss Peterson avait l'air assez concernée, mais Allie ne voulait surtout pas se montrer intrusive et se la mettre à dos. Elle avait presque le sentiment de marcher sur des œufs parce que jusqu'à présent, elle admirait tout ce qu'elle savait d'elle. Elle avait comme peur de la décevoir, ce qui, si on y réfléchissait, était quasi-symptomatique d'une dépendance affective à faire pâlir les psychologues... mais comme Allie n'était pas psy -pas comme sa chère môman-, elle jugerait que c'était normal de vouloir bien se faire voir par une personne qui ressemblait à ce à quoi on aspirait devenir. Une fois assises à l'ombre, limonade en main, les deux jeunes femmes purent parler plus calmement. « Ouaip, j'habite ici depuis que je suis née. Tu connais peut-être mon frère... enfin demi-frère. Vous avez l'air d'avoir à peu près le même âge, il s'appelle Austin. » Tenta Allie à tout hasard, supposant qu'ils avaient peut-être fréquenté les mêmes établissements scolaires. « Enfin, ça dépend. ça fait longtemps que tu es là toi? » En prononçant ces mots, Allie avait l'impression de parler d'une prison. C'était presque ça; dix-huit ans qu'elle était détenue prisonnière... et bientôt elle allait s'échapper. Son plan était encore un peu flou, certes, mais elle en était sûre: ce n'était qu'une question de mois avant qu'elle ne ferme définitivement la porte de sa maison. Et ce serait mieux comme ça. « Je suis encore au lycée... en dernière année. Et toi? Tu étudies ou tu travailles déjà? » Peut-être que Jenna était une sorte d'explorateur, une globe-trotteuse qui avait vu tellement de choses dans le monde qu'elle n'aurait su par où commencer. Peut-être n'était-ce pas si utopique, mais Allie était certaine qu'elle faisait de grandes choses de sa vie: c'était obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Dim 8 Juin - 18:58


Rencontrer de nouvelles personnes lors d'une manifestation n'était pas rare pour Jenna. Bien au contraire, elle faisait tout pour connaître ceux qu'elle appelait les 'réguliers', ceux qui, comme elle, avait des convictions bien déterminées. Cependant, elle rencontrait toujours des personnes du même âge qu'elle ou plus âgée. Voir Allie au milieu de la foule lui avait alors semblé étrange, et elle avait hâte d'en apprendre plus sur elle. Intéressée si tôt dans les revendications écologiques, elle ne pouvait qu'être passionnante. Elle lui appris donc qu'elle était toujours présente aux manifestations et l'adolescente acquiesça. « Oh, ils ne partagent pas tes convictions ? » demanda alors Jenna, alors qu'Allie parlait de ses parents. C'est vrai que Jenna n'avait jamais eu à se soucier de ce que pouvaient en penser ses parents, puisqu'ils n'était pas là.. Mais elle imaginait bien que tout parent raisonnable serait soucieux de laisser sa fille aller seule à ce genre d'événement. Ceci dit, ils auraient pu l'accompagner, mais elle ne voyait personne avec elle, aussi en avait-elle déduit que ses parents n'étaient pas du genre écologiques.

Allie la suivit alors hors de la foule, et Jenna regardait de temps en temps derrière pour vérifier qu'elle ne s'était pas faite bousculée encore une fois. Une fois libérée de l'emprise corporelle de la foule, les deux jeunes fille soupirèrent, avant de parler du réchauffement climatique. « Ah mais je suis totalement d'accord. Les gens n'ouvrent pas leur yeux, c'est hallucinant.. ! Quand ils verront le niveau de la mer monter de trois mètres, on verra s'ils y croient .. » déclara-t-elle.  Mais afin d'éviter de partir en gran débat, Jenna proposa de la limonade à la Melrose, qui accepta avec grand plaisir. Les deux jeunes filles se sourirent alors et se dirigèrent vers l'endroit où Jenna avait planqué sa glacière. En chemin, Jenna se sentit complètement à l'ouest en ayant oublié Blaine, mais elle se rattrapa en lui envoyant un sms. Elle s'excusa auprès d'Allie. « Oh non non, rien de grave, ne t'inquiètes pas ! » lui fit-elle en souriant. Rapidement, elle se posèrent sur le coin d'herbe à l'ombre et Jenna lui tendit sa limonade avant de se servir elle-même. « Tiens ! J'espère que c'est encore assez frais.. » Pour un début de printemps, la chaleur était bizarrement étouffante. Qu'est-ce qu'on disait ? Réchauffement climatique .. Puis elle parlèrent études, et elle appris donc qu'Allie était à Magnolia depuis bien longtemps qu'elle, et elle avala de travers quand elle lui dit qu'Austin était son frère. Elle toussa légèrement et répondit aussi naturellement que possible. « Austin .. Russell ? Ah, oui je le connais, on s'est .. croisés, il y a quelques temps, quand je n'habitais pas encore là. » fit-elle, sans donner de détails. « Je ne savais pas qu'il était ici à présent. » Comment expliquer à sa sœur, même demi, qu'elle avait couché avec son frère pour un coup d'un soir ? Difficile à expliquer. Elle passa alors à un autre sujet. « Oh non, je suis là que depuis trois ans ! Je suis venue ici pour habiter avec mon copain. » répondit-elle en souriant. Elle n'avait d'ailleurs pas regretté son déménagement. Même si parfois les choses étaient difficiles, notamment avec le décès du père, Jenna et Blaine était heureux, et elle espérait que leur plan d'aménager ensemble ne tarderait pas trop. L'étudiante demanda à sa nouvelle connaissance si elle étudiait, et Allie répondit qu'elle était encore au lycée. Ah oui, cela expliquait l'air jeunot, quoiqu'elle avait l'air très mature. « Oh, donc tu as des projets pour l'année prochaine ? Tu sais dans quoi tu veux te lancer ? » s'enquit-elle. « Moi je suis en cinquième année de journalisme maintenant ..le temps passe vite, c'est fou ! » réalisa-t-elle. « Mais je pense arrêter mes études l'année prochaine, voyager un peu, bosser en free-lance.. Tout ce qui a trait aux animaux et à l'environnement m'intéresse énormément, je pense aller faire quelques reportages en Asie ! Ces pauvres koalas .. Faut que le monde en sache davantage. » fit-elle, résolue. Hors de question de les laisser moisir sans protection.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Jeu 26 Juin - 16:44



Jenna était apparemment une habituée des manifestations. Sous couvert de son jeune âge, Allie, elle, n'en comptait que quelques unes à son actif. Elle avait notamment été manifester, toute petite, en tenant fermement la main de sa maman pour ne pas se perdre, dans le but de protester contre... Qu'était-ce déjà? Coupes budgétaires pour le quartier? Ou peut-être l'installation d'une autoroute tout près de magnolia crescent. Enfin bref, ça ne comptait pas. Elle avait certes été d'accord au moment d'y aller, mais elle considérait réfléchir de manière un tantinet plus approfondie désormais. En attendant, Allie n'avait donc pas vraiment pris l'initiative de s'engager sur la durée: elle y pensait sérieusement mais pour l'instant, elle en était à papillonner de manif en manif en fonction de ce qui la concernait à un instant t. Dans tous les cas, elle devait faire face à des parents inquiets. « Oh, ce n'est pas vraiment ça. Enfin, j'avoue que je ne sais pas vraiment, le dialogue n'est pas notre fort dans la famille. C'est surtout qu'ils s'inquiètent pour moi -ma mère, je veux dire. Elle s'inquiète pour moi. » La petite Melrose ne se rendait que modérément de la facilité avec laquelle elle se confiait. C'était peut-être trop facile, même. Il fallait qu'elle fasse attention à ne pas ennuyer son auditoire, mais aussi et surtout à ne pas se rendre vulnérable vis-à-vis d'une étranger, fut-elle gentille. Après tout, on n'est en sécurité que dans le secret et parler de problème de dialogue dans sa famille donnait facilement à Allie l'impression de parler de choses personnelles. C'était toujours comme ça: qu'elle parle de ce qu'elle aimait ou de ses convictions, elle avait le sentiment de se livrer et détestait dans le même temps qu'on lise en elle comme dans un livre ouvert. C'est pourquoi elle tenta de minimiser tout ce qu'elle disait en affichant un sourire décontracté -alors que son cerveau faisait des nœuds.

Lorsqu'elles furent à l'écart, Allie et Jenna se lancèrent dans une conversation traitant du développement durable... ce qui plut réellement à la lycéenne. À y réfléchir, elle n'avait jamais parlé avec véhémence et conviction avec ses amis. Sara la comprenait, certes, mais c'était différent, peut-être parce que Jenna était une adulte, peut-être parce qu'elle l'avait rencontrée précisément parce qu'elles partageaient des idées. Mine de rien, Allie était convaincue que les idées politiques des personnes reflétaient leur personnalité dans sa globalité: somme toute, elle aurait pu, pour trouver l'homme idéal, lui faire remplir ce questionnaire avec une simple question à choix multiple: "pour qui avez-vous voté aux dernières élections et pourquoi". Entre les "ça ne me concerne pas" et les "ceux qui veulent installer un incinérateur", elle aurait vite fait le tri. « Mais totalement! Le Bangladesh va perdre un quart de son territoire si les eaux montent d'un mètre seulement, tu imagines? » et à côté de ça, il y avait des risques de sécheresse... oui définitivement, le monde allait mal.

Pour s'en consoler et se donner de l'énergie pour changer les choses, les deux jeunes femmes décidèrent d'aller boire une limonade. Une fois qu'elles furent posées à l'ombre et que Jenna régla son petit problème, cette dernière tendit à Allie une limonade qu'elle reçut avec un grand sourire. « Merci beaucoup! Elle a l'air parfaite. » Affirma la petite Melrose d'un air convaincu, continuant d'en apprendre un peu plus sur son interlocutrice. Elle sembla avoir quelques problèmes avec sa limonade, ce qui fit arquer un sourcil à la lycéenne, qui se rassura en la voyant répondre le plus naturellement du monde, avec un quasi détachement. « Austin Russel, c'est bien lui. C'est ce que je me disais... il est assez populaire. » Ce qu'il était chouette, son frère. Jenna l'aurait adoré si elle avait eu un peu plus de temps pour le connaître, Allie en était convaincue -naïve. Elle aurait bien essayé de -très subtilement- arranger un rendez-vous ou quelque chose comme ça, juste pour voir, mais Jenna parlait déjà de son petit ami, ce qui ramena la jeune fille à la réalité; c'était juste ce qu'il lui fallait pour réaliser combien son idée était farfelue. « Oh, c'est super! » Elle aussi aurait bien aimé avoir un amoureux transit à rejoindre à l'autre bout du pays... Enfin, encore fallait-il que les garçons et les hommes soient dignes de confiance. Oui, donc ce n'était pas possible, en fait.

Allie commençait à sincèrement s'inquiéter pour son avenir. Elle déposait dossier sur dossier, mais elle ignorait encore si elle allait se retrouver en études de droit, de lettres, de maths ou de politique. Elle était passionnée par des milieux très différents, aurait pu s'occuper d'enfants comme elle aurait apprécié passer sa vie à chercher le théorème qui révolutionnerait les préceptes induits par la constante d'Avogadro... résultat, elle était un peu perdue. « J'hésite encore... Il y a tellement de choix que je ne sais pas quoi faire. J'aime plein de trucs, mais tous très différents. Tout ce que je sais, c'est que je veux aller dans une grande fac. » Autrement dit, pas à Magnolia. C'était un début, non? En entendant ce que faisait Jenna, Allie eut des étoiles dans les yeux. « Sérieusement? Wow, c'est impressionnant! ça doit être tellement fou, tellement enrichissant ce voyage. Le journalisme en général, d'ailleurs. T'as de la chance! » Enfin, elle s'en était donné les moyens en tout cas. « D'ailleurs pour les koalas, je suis on ne peut plus d'accord. Ils n'ont rien demandé, eux... » Pour ce que ça valait... En fait, Jenna était peut-être une version adulte et plus crédible de ce que Allie entendait devenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Mar 29 Juil - 10:39


« Oh. » fit-elle en tant que simple constatation de ce que disait Allie sur ses parents. « Mais ils ont un peu raison, quand même. De s'inquiéter je veux dire. » rajouta-t-elle finalement, après avoir décidé d'émettre son avis. En vérité elle appréciait cette jeune adolescente et ne voulait pas qu'elle croit que Jenna était une adulte comme ses parents à lui dire que ce n'était pas bien d'aller manifester. Au contraire, elle était heureuse de voir qu'Allie y assistait quand même, mais elle devait avouer que si elle avait une fille un jour, elle n'aimerait pas qu'elle se balade toute seule au milieu d'une foule, qu'importe la cause. Et elle ne savait pas si Allie se rendait compte ce que c'était pour des parents de ne pas savoir où se trouvait leur fille, ou de ne pas savoir si on allait la retrouver intact ou blessée. Les manifestations étaient parfois violentes sans le vouloir, et une jeune fille seule là-dedans, ce n'était pas toujours bien vu. Mais Jenna ne rajouta rien de plus, après tout ce n'était pas à elle de gérer ses affaires familiales, qui de plus est lui étaient étrangères. Elle n'avait jamais rencontré les Melrose (et pour cause haha), si ce n'est Austin, bien sûr.

Une fois assises avec leur limonade en main, après avoir débattu un moment sur les conditions météorologiques futures et les prévisions d'un monde qui se dégradait, les deux nouvelles amies (*-*) parlèrent de leur vies respectives, et ce fut avec fierté que Jenna vit de l'admiration dans les yeux d'Allie quand elle lui expliqua un peu ses études et ses projets. C'était la première jeune que la Peterson rencontrait qui ne la considérait pas comme n'importe qui, une jeune femme un peu folle qui veut toujours sauver des koalas. Non, Allie était réellement fascinée, et cela réchauffa le cœur de la blonde, qui se sentait tout à coup ensevelie d'une émotion semblable à une forme d'amour fraternelle. Ce n'était pas très difficile de se faire apprécier de Jenna, mais pour se faire vraiment aimer, il fallait quelque chose de spécial. Et les paroles d'Allie la haussèrent directement dans son estime. En l'entendant hésiter sur ses études futures qui approchaient à grands pas, Jenna sourit. « Tu as l'air bien informée sur le monde qui t'entoure, et passionnée, pourquoi tu ne te lancerait pas dans de la géopolitique ? Ou le droit. Ou dans le journalisme comme moi ! J'ai quelques contacts très intéressants, si jamais ça t'intéresse. » La bonne humeur, la sociabilité de Jenna  et surtout sa présence un peu partout dans les manifestations lui avaient fait rencontrer tellement de monde qu'elle avait fini par faire connaissances avec des femmes qui bossaient dans le recrutement de facs de journalisme et de sciences politiques et économiques. Le recrutement n'était pas quelque chose de passionnant en soi, mais c'était des personnes qui étaient tout de même intéressantes car elle côtoyait toutes sortes de personnes. Quoi qu'il en soit, Jenna serait ravie de parler d'Allie à l'une d'entre elles, car elle décelait chez l'adolescente une force et une passion singulière. En somme, une jeune fille mature qui deviendra très vite quelqu'un d'importance. En s'entendant réfléchir, Jenna avait un peu l'impression d'être hypocrite, à vouloir s'associer avec les gens pour leur fonction sociale. Même si c'était en partie vrai (traîner avec des gens bien placés relevait quand même un peu le niveau), ce n'était pas son choix numéro un pour faire des connaissances. Ce qu'elle voulait d'abord chez des amis, c'était de l'opinion, de la discussion, de l'intérêt. Quelqu'un qui ne parlait pas ou n'avait pas d'opinion what so ever sur les sujets d'actualités la lassaient assez vite. Là encore, elle avait l'impression d'être une personne horrible. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait y faire ? Le monde était carnivore, et il fallait se battre bec et ongles pour s'en sortir, quitte à utiliser des connaissances bien placés. C'était comme ça, et il valait mieux être un requin qu'une tortue.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Mer 10 Sep - 22:37



« Oui, je suppose que c'est ça d'être parent! » Acquiesça Allie sans croire une traitre syllabe de ce qu'elle disait. Les parents normaux, peut-être, s'inquiétaient pour leurs enfants. Elle, tout ce qu'elle voulait, c'était que ses parents se tiennent à distance d'elle -et elle voulait se tenir à distance d'eux, au même titre. C'était un peu comme s'ils ne s'inquiétaient que lorsque ça les arrangeait. Son père affirmait qu'elle ne devait pas être imprudente en allant tenir une pancarte pour défendre les koalas et, dans le même temps, il était capable de menacer de la mettre à la porte. (Quel vilain). Tout ça, Jenna n'avait pas besoin de le savoir: elle allait penser que les Melrose étaient complètement fous si elle apprenait où menaient leurs disputes les plus virulentes -une adolescente menacée d'être mise à la porte, tout de même! Et Allie n'avait pas besoin de ça: bientôt elle prendrait son indépendance et les oublierait si le cœur lui en disait, c'était tout ce qui comptait.

D'ailleurs il était hors de question d'effrayer une jeune femme avec qui elle s'entendait si bien et à qui elle espérait pouvoir reparler, même après la manifestation. De fait, elle préféra écouter ce qu'elle avait à lui dire sur ses études... et ça avait l'air fascinant. Le journalisme était l'une des branches qui attirait particulièrement la blondinette, même si le contexte d'exécution la chiffonnait encore un peu. Elle avait le sentiment qu'elle préférait l'écriture subjective et craignait de ne pouvoir être embauchée que dans une maison qui brimerait sa créativité revendicative: elle n'excluait donc pas l'hypothèse de se lancer dans de beaux projets comme celui de Jenna, mais espérait quelque part avoir une illumination qui l'animerait plus encore que ça. Quoiqu'il en soit, elle trouvait cela vraiment adorable de la part de Jenna de lui proposer ses contacts alors qu'elle la connaissait à peine. Cette miss Peterson devait être une femme drôlement bien. « J'avoue que j'envisage toutes ces voies, notamment! ça serait vraiment gentil de m'aider en tout cas, vraiment, vraiment. Je dois faire mes choix de parcours d'ici quelques semaines seulement... je te tiendrai au courant. » Jenna ne se rendait probablement pas compte de ce qu'elle représentait pour Allie: l'espoir. Oui, il y avait des adultes consciencieux. Oui, certaines convictions valaient la peine qu'on se batte pour elles et, non, ce n'était pas juste une sorte de crise d'adolescence à retardement que tous les jeunes connaissaient. Allie avait raison, elle le savait, et Jenna lui montrait sans le vouloir qu'après, c'était mieux. Que quand elle serait adulte et considérée comme telle, la petite Melrose pourrait se construire une véritable vie, pour peu qu'elle en ait la force. Et lui montrer ça, c'était lui montrer tout ce que ses parents avaient échoué à lui transmettre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Mar 16 Sep - 16:47


Jenna aurait adoré avoir une petite sœur. Un petit être qui l'adorerait et qui voudrait être elle. Les petites sœurs ne sont certes pas toujours ainsi, mais c'est comme ça que Jenna se l'imaginait. Fille unique, elle pouvait toujours espérer. En arrivant chez les Farnsworth elle en avait profité, essayant de se rapprocher des trois sœurs, mais cela n'eut pas le résultat escompté. En voyant Allie aujourd'hui cependant, une jeune adolescente passionnée et brillante, Jenna pensait l'avoir trouvée, cette petite sœur. Oh bien sûr, elle ne lui dirait pas tout de suite de peur de l'effrayer, mais son caractère lui plaisait de plus en plus, et elles s'entendaient de mieux en mieux. En buvant sa limonade, Jenna souriait, nostalgique d'un temps où elle aurait aimée l'avoir, cette sœur. Elle avait eu beaucoup d'amis, certes, mais avoir beaucoup d'amis était souvent bien insignifiant comparé à deux ou trois amis dignes de confiance. La Peterson avait toujours été sociable, et s'était toujours bien entendu avec tout le monde, si bien qu'elle n'avait jamais ou presque su choisir les quelques personnes en qui elle avait réellement confiance. A ce jour, il n'y avait que Blaine, Lou et deux-trois autres en qui elle avait totale confiance. Les autres n'étaient que des connaissances, des amis qu'elle avait rencontrés mais qu'elle ne reverrait pas ou peu. Tant qu'ils disaient du bien d'elle, cela lui allait. Mais il n'y avait rien de pire que quelqu'un qui courait dans les rues de Magnolia en annonçant des rumeurs. Et dieu sait qu'elles courent vite, celles-là.

« C'est avec grand plaisir que je t'aiderais ! Mais tu as encore un peu de temps, de toute façon. » fit-Jenna avec un sourire. (en vrai, au moment où j'écris ce message j'espère qu'elle a choisi hein) « Tu m'as parlé d'une grande fac, donc tu veux partir de Magnolia ? » demanda alors la Peterson, intriguée. Elle-même et beaucoup d'autres étudiants ne faisaient pas leurs études dans Magnolia même mais aux alentours, ce qui était normal, mais de là à vouloir une grande école, c'était assumer vouloir aller beaucoup plus loin. « Tu ne te plais pas ici ? » assuma-t-elle. Beaucoup de personnes à qui elle avait parlé n'en pouvaient plus d'attendre le jour où is pourraient quitter MC, et Allie en faisait apparemment partie, pour des raisons inconnues de Jenna (mais pas de moi, ô ton papa chéri !). Jenna reposa sa limonade vide dans la glacière, et s'installa confortablement dans l'herbe, profitant de la chaleur encore supportable.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Dim 28 Sep - 19:13



Allie se sentait presque coupable de cette admiration un peu étrange qu'elle ne vouait qu'à quelques adultes. Globalement, elle se disait que c'était parce qu'elle admirait leur indépendance, spirituelle notamment, leur joie de vivre et leur courage dans les épreuves qu'ils devaient surmonter. Bizarrement, elle ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait se passer dans la vie de Jenna, mais elle était certaine qu'elle remplissait ces critères implicites d'une personne relativement parfaite, qu'elle aspirait à devenir avec tant d'entrain qu'elle craignait l'échec dans une pré-honte déjà dévorante. Elle aurait peut-être préféré vouer cette admiration à sa mère, comme si c'était plus sain, plus normal ou plus commode. Il y avait d'ailleurs une part d'elle qui la considérait comme une femme parfaite qu'elle aurait voulu avoir la force de devenir, seulement sa soumission visible était à l'opposé parfait de la révolution à laquelle la petite Melrose aspirait. Elle l'aimait et la détestait dans le même temps; elle ne pouvait décemment pas être son modèle ultime de réussite.

« Oui, et heureusement! » (yes yes no worries, c'est choisi). Choisir son avenir en quelques mois était quelque chose de relativement symptomatique d'une société qui marchait à l'envers, selon la jeune fille, mais elle n'avait pas encore le choix: elle devait se conformer aux règles. Justement, il faudrait qu'elle envisage une filière qui lui permette de décrier ces dernières. En entendant la question de Jenna, Allie eut un petit sourire crispé. Oui, elle voulait partir de Magnolia. Elle en rêvait depuis un bon moment maintenant. Elle rêvait à sa liberté, à l'oubli de plus des 3/4 des personnes qu'elle avait rencontrées ici -ses parents compris. « Ben, c'est un quartier comme un autre, je suppose. C'est surtout que j'ai envie de changer d'air, d'être indépendante et surtout d'aller dans une grande fac. Et pour ça pas le choix, il faut partir. » Son argumentaire calculé lui semblait très pertinent. C'était ce qu'elle voulait, au fond, s'en aller -et le plus loin serait le mieux. « Avec le chômage, tout ça, en sortant d'une université lambda on ne se fait plus embaucher aujourd'hui. Mon rêve, ce serait Stanford. » ça faisait loin, la Californie. Et le campus était magnifique. De quoi motiver Allie à bosser plus dur que jamais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! » Sam 24 Jan - 21:25


« Oui, certes. Tu as bien raison ! » Rester toute sa vie dans la ville de ses parents, ce n'était certainement pas la meilleure chose à faire. Pour Jenna, il en était un peu différent. Elle avait suivi Blaine, et elle se sentait si bien auprès de lui que le quitter ou quitter Magnolia serait la dernière de ses pensées. Être indépendante, Jenna l'était, mais à la différence d'Allie, elle ne pourrait pas partir vivre toute seule quelque part. La solitude l'effrayait. Mais pour Allie, ce n'était apparemment pas le cas, d'autant plus qu'elle disait vouloir aller en Californie. « Stanford ? Wouah. » s'exclama Jenna, toute étonnée. C'est qu'elle devait vraiment bosser cette fillette là ! Elle en vint à avoir pas mal d'admiration pour la Melrose. Jeune, jolie, ambitieuse.. elle avait vraiment tout pour elle. C'était si dommage si elle partait, Jenna aurait rêvé l'avoir comme amie. Elles auraient pu discuter des enjeux internationaux tous les soirs, au coin du feu ou aec un petit verre. Mais Jenna se rendit à l'évidence, une jeune fille comme Allie avait en effet autre chose à faire que de se terrer à Magnolia.

« Et bien en tout cas, je te souhaite bien de la réussite ! » conclua la Peterson. « Et je suis désolée, mais il va falloir que j'y aille, sinon Blaine va vraiment s'impatienter ! » rajouta-t-elle en souriant, après avoir regardé l'heure. Elle l'avait déjà fait poireauter assez longtemps. Jenna se releva et jeta les bouteilles vides dans une poubelle (pour le verre évidemment, oh, vive le recyclage) et revint vers Allie. « En tout cas, je suis vraiment ravie de t'avoir rencontrée ! Si jamais tu veux discuter ou si tu veux des infos, comme je te l'ai dis, tu n'hésites pas ! Voici mon numéro. » fit-elle en lui écrivant sur un bout de papier. Elle la pris dans ses bras et lui fit un grand sourire avant de repartir d'un pas pressé vers la maison des Farnsworth. La jolie blonde espérait que Blaine ne lui en voudrait pas trop..

Spoiler:
 

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! »

Revenir en haut Aller en bas

« Non à la pollution ! Oui à un environnement sain ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Pire que les OGM ?La pollution par les nanotechnologies
» Les effets de la pollution sur le sperme des souris
» Pollution toxique en Hongrie:
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-