Partagez|

Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 10 Mai - 22:03

J'étais un gentleman aussi bien envers les garçons que envers les filles. Je ne traitait pas les gens différemment en fonction de leur sexe. Pour moi ils avaient tous besoin de douceur et d'écoute. Et en tant que petit ami, ce rôle était multiplié. Ce qui ne me dérangeait absolument pas car j'adorais cela.

Sam me répondit que pendant un temps il pourrait aussi aimer pour moi. J'espérai tout de même que ça ne durerait pas trop longtemps, et que mon coeur ferait correctement son travail. Il était bien assez nourri pour au moins me faire cette faveur.

- D'une certaine façon, tu as toujours eu mon coeur Sam...Si tu savais comme je hais quand tu rigoles avec quelqu'un d'autre

Je lui avouais par mes paroles que je n'aimais pas le partager tout comme il le faisait avec moi. Nous étions deux mammifères bien possessifs l'un envers l'autre. Je n'étais pas non plus prêt à sortir les armes si il me trompait mais je ne me sentirait absolument pas bien.

- D'accord j'avertirai cette personne, en espérant qu'elle n'ose pas se montrer face à moi

Je n'avais à vrai dire, pas envie de faire souffrir Sam en allant dans les bras d'un autre. J'avais envie de faire durer cette histoire et le baiser que m'offrit mon petit ami me confortait dans cette idée.

- Si tu continues à embrasser aussi divinement je pense que je ne pourrai pas m'en passer et que cela risque d'écourter notre temps de travail...

Je lui fis un clin d'oeil avant de porter mes baguettes à ma bouche, le fixant des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Ven 16 Mai - 12:50



❝Duncan x Sam

Duncan était mon petit ami. Et c'était génial, bien que ça ne fasse que quelques minutes. J'aime avoir ce que je souhaite mais habituellement quand je l'ai, et bien je n'ai pas de réelle satisfaction. Mais dans ce cas précis, j'étais réellement satisfait, et je voulais que ça continue. Mais comme s'il lisait dans mes pensées, alors que je souhaitais qu'il soit sûr de son choix, il me fit part de l'un de ses sentiments, me faisant sourire. Il était donc jaloux des autres personnes avec qui je discutais ? Alors peut-être que mon histoire avec Jenna tout à l'heure l'a réellement rendu très jaloux ? Il faudrait que je lui raconte, du coup... On est mal barré à être aussi jaloux, tous les deux. C'était sur le ton de la plaisanterie, mais je le pensais. Vous imaginez, si nous ne supportons pas de voir l'autre discuter avec un inconnu, ou un ami ? J'ai hâte de voir, mine de rien.

J'espérais aussi du plus profond de mon âme qu'un homme ne se mette pas en travers de nous, mais Duncan avait déjà craqué avec moi lorsqu'il était avec Jesse... Et je ne voulais pas l'espionner pour être sûr. Je n'avais qu'une seule alternative : lui faire confiance, et espérer que personne ne vienne se mettre en travers de nous. Je l'espère aussi. Et puis je ferai en sorte que tu ne manques de rien ! Car après tout, nous allions déjà passer de magnifique nuit, et je lui prouverai qu'il n'aura même pas besoin d'aller voir ailleurs. Et j'avais déjà assez couché avec Duncan pour savoir exactement comment faire. J'ai fini mon repas, reposant mes pots vides au sol, regardant Duncan finir son repas. Du moins, quand il aura arrêté de me faire des compliments. Et toi tu es extrêmement flatteur ! Mais je suis content de savoir que tu aimes mes baisers, c'est déjà une bonne chose.. Et je lui en offre un autre, parce que bon, j'aimais ça !

Et puis... je te rappelle que je suis le patron... J'ai attrapé les baguettes de sa bouche, les posant sur le sol. Vous pensez qu'il a fait exprès ? J'en sais rien, mais franchement, ça me donne envie d'être à leur place. Alors... je peux fermer la boutique. Si j'ai envie que notre journée de travail soit finie, elle peut l'être... Je n'avais pas envie de travailler, d'ailleurs. Après tout, c'était notre premier jour en tant que couple officiel, et j'avais envie d'en profiter autrement qu'à travers le travail. Je l'embrasse une autre fois, avant de me relever, et d'aller fermer la caisse et le reste. Fin de la journée, Duncan. Après midi de congé obligatoire, ordre du patron !
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 17 Mai - 21:41

Je ne savais pas ce que notre couple donnerai si nous étions tous les deux possessifs, peut être que notre relation ne durerait qu'une semaine si nous ne voudrions pas mettre en sang tout le quartier ou bien tout simplement nous même. Je doutais de faire le poids face à Sam si il tentait de m'étrangler cela dit. Je n'étais pas une brute, ma violence n'était pas mon domaine non plus. Au pire je pourrais toujours prendre mes jambes à mon cou.

- Oui, je crois que je devrais me montrer moins exigent sur tes fréquentations...

Au début ça serait compliqué mais si mon petit ami était prêt à faire des efforts je devais en faire aussi. Cela concernait aussi bien entendu mon soucis concernant la fidélité. Ou plutôt celui de céder à la tentation d'une nouvelle chair à parcourir. Avec Sam je doutais cependant d'avoir à faire ce genre de chose...Nous nous voyons au boulot tous les jours et l'arrière boutique n'était pas loin. Il fallait juste éviter que Sara arrive au moment...

- Et tu sais comment faire pour me gâter

Renchéris je avec un sourire aguicheur. J'allai de nouveau être couverts de baisers et de son corps, et dieu sait que cela m'avait manqué. Je pourrai passer la journée à récupérer ce que j'avais perdue. Malheureusement un après midi de travail m'attendait, ce qui était fort dommage...
Lorsque Sam me rappela qu'il était le patron de la boutique, je ne comprenait pas ce qu'il voulais dire, m’ôtant les baguettes de la bouche. Ce n'est que lorsqu'il expliqua la définition de son statut que je percutais où il voulait en venir...Je ne pouvais qu’accueillir avec joie ce congé surprise et me leva avant d'aller le rejoindre.

- Ça tombe à pic...patron...Je voulais passer mon après midi avec mon petit ami, cela fait longtemps que je n'ai pas pu partager des moments intimes avec lui...

Soufflais je avec un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Lun 19 Mai - 14:21



❝Duncan x Sam

Bizarrement, ça me fit quelque chose quand j'entendis mon petit ami me dire qu'il allait faire des efforts par rapport à mes fréquentations. Il est vrai que se montrer jaloux de tout le monde n'était pas une solution, même si je suis le premier à le faire... Mais là, il faisait un pas, et j'étais bien décidé à le faire également de mon côté, et lui prouver que j'étais prêt à beaucoup d'effort pour que notre couple fonctionne. La seule personne que je ne supporterais pas, c'est Jesse. Si Duncan était amené à le revoir, c'est certain que je ne serai pas heureux, et que je ferais tout pour l’empêcher de le voir. D'ailleurs, c'est peut-être méchant, mais j'avais envie d'aller le voir, et de lui dire que j'étais en couple avec son ex. Lui montrer que nous deux, c'était évident. Même si ça ne l'était pas, il n'était pas obligé de le savoir. Je voulais juste qu'il souffre, à son tour.

Mais je n'ai pas mis Jesse sur le tapis. Après tout, c'était notre journée, à Duncan et moi. Jesse n'avait rien à y faire, et j'ai préféré continuer à fermer la boutique, et à ranger tout ce qu'il y avait un peu partout. J'avais beau être le patron, et pouvoir fermer la boutique à ma guise, je ne voulais pas laisser le bordel... Du coup, j'ai rapidement tout ranger, ne voulant pas que Duncan se fasse mal au pied une seconde fois. Mais il ne m'aide pas, en souriant comme ça... Comment résister à un tel sourire ? Je n'y arrivais pas, et maintenant que nous étions ensemble, j'allais pouvoir céder dès que j'en avais envie. Je lui donne sa demie journée, m'offrant ainsi un petit cadeau par la même occasion. Il se rapproche de moi, et je le regarde venir, l'écoutant me confirmer que j'avais eu une bonne idée.

Ton petit ami à de la chance alors ! ça faisait bizarre, réellement. Si on m'avait dit ce matin que nous allions avoir une bonne entente, je ne l'aurai jamais cru. Après tout, nous avions été en froid, depuis quelques temps... Et je pense qu'il ne serait pas contre tes projets, loin de là même. Une fois tout fermé, je me suis dirigé vers l'arrière boutique. Tu devrais le rejoindre, il pourrait s'impatienter. J'ai posé toutes mes affaires là bas, et une fois Duncan dans la pièce, je fonce sur lui, allant l'embrasser avec une passion trop longtemps étouffée. Maintenant que j'en avais officiellement le droit, je n'allais pas me gêner !
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Mar 20 Mai - 18:07

Les longues journées de travail sous la tension étaient terminés. Finalement ce n'était pas si mal d'avoir accepté d'être son petit ami. Même si il me restait toujours ce petit doute sur ma capacité à pouvoir rester tranquille, mais je ferai de mon mieux pour le taire. A présent que nous étions réconciliés il fallait fêter dignement cela. C'était ça le meilleur dans les disputes...

Je parlais alors à Sam de mon petit ami, comme si il s'agissait de quelqu'un d'autre. Une façon comme une autre de chauffer l'ambiance. Les moments intimes avaient en effet été trop peu nombreux à mon goût, bien que la raison était évidente.

- Oh je sais et il en a aussi...On se le rend bien on va dire...

Déclarais je innocemment, le scrutant du regard, le moindre de ces gestes à fermer tout. Tant qu'il ne fermait pas autre chose dans la foulée. Sam se dirigea ensuite vers l'arrière boutique, lieu de toutes les envies qui nous passaient par la tête. Je comptais bien le rejoindre, pas besoin de le dire deux fois.

Suivant ses pas, à peine étais je arrivé dans la pièce qu'il s'empara de mes lèvres avec une passion dévorante. Mon dieu, leur saveur m'avait tant manqué. J'avais l'impression de respirer un tout nouvel air et cela ne faisait que rendre mon désir encore plus chaud.

- Je suis tout à toi mon petit Sam...Montre comment c'est d'aimer pour deux...

Soufflais je une fois nos lèvres séparés. J'avais envie de sentir sa peau contre la mienne, de goûter à nouveau sa chair si tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Mar 20 Mai - 18:54



❝Duncan x Sam

C'est assez drôle, cet espèce de petit jeu avec Duncan. J'étais son petit ami, mais bizarrement, j'avais l'impression que nous aurions pu avoir réellement cette discussion s'il était avec un autre, avec bien entendu les cris en plus de l'hypocrisie dans mes mots. Mais là, j'étais simplement content de l'entendre me parler comme ça, et j'avais hâte qu'il me rejoingne dans l'arrière boutique. Je sais que ça peut faire cliché de faire ça ici, mais je m'en fichais totalement. La seule chose qui me gênait, c'était qu'il ait pu le faire avec d'autres que moi sur mon propre territoire. Mais je me fis une promesse : à partir de maintenant, il n'y aurait que moi, et Duncan. Peut-être que j'allais investir dans un beau canapé pour ici, ça serait certainement plus confortable. Quand il arriva, je n'ai pas hésité un instant, et mes lèvres se collèrent aux siennes, en profitant un maximum.

Aimer pour deux. Quand il prononça ses mots, ça aurait pu me refroidir, mais pas du tout, bien au contraire. Peut-être que j'allais aimer pour deux pendant un moment, mais une chose était certaine, et ça personne ne pourra me faire douter : Niveau sexuel, je ne serai pas seul. Je n'aurai pas à faire tout le boulot, je savais très bien que Duncan prendrait les devants surement autant que moi, et que nous allions partager des étreintes plus que passionnées. Et je comptais bien lui offrir la plus belle partie de jambe en l'air qu'il ait eu avec un homme. En gros, je me mettais de la pression tout seul, oui. Mais l'espace de quelques minutes, je voulais être tout seul dans sa tête, dans son corps, et dans son coeur. Alors quand il me fit comprendre qu'il était temps, je n'ai pas hésité, et je l'ai plaqué contre le mur le plus proche, juste à côté des casiers.

Il ne me fallu que quelques secondes pour retourner à l'assaut de ses lèvres, les faisant glisser dans son cou, et jouant avec sa peau avec ma langue. Je n'ai d'ailleurs eu aucune pudeur et aucune gène à lui appliquer une elle marque, comme pour marquer le territoire qui était désormais mien. Rapidement, ses vêtements et les miens se retrouvèrent au sol, car bien que je suis pressé et excité, je ne voulais pas faire ça avec le pantalon sur les chevilles, à la va vite. Non, je voulais le faire mien dans les règle de l'art, en commençant par une gâterie dont j'avais si souvent rêvé dans mes fantasmes éveillés, tout en le préparant pour la suite. J'en voulais plus, et c'était de plus en plus difficile d'attendre.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Mer 21 Mai - 21:28

Sam n'avait pas besoin d'un mode d'emploi, il lisait dans mes yeux comme dans un livre tout le désir, toute l'envie que j'avais de le retrouver dans une étreinte des plus charnelle. J'étais prêt, même bien plus que cela, à accueillir à nouveau son corps si chaud. Je n'avais même pas besoin de prononcer le moindre mot pour lui faire savoir qu'il détenait la clé pour ouvrir la porte du plaisir.

Je me retrouvais alors plaqué contre le mur, ses lèvres prenant d'assaut les miennes qui n'en avait pas assez et en réclamait encore et encore. Impatient, mon estomac sexuel voulait louper les préliminaires. Mais moi j'adorais ça et la bouche de Sam sur mon corps m'arrachait des gémissements de plaisirs. Je senti une pression plus forte, me faisant hérisser les poils. C'était si bon et je voulais encore plus.

Rapidement nos vêtements s'étaient retrouvés à jonchés le sol, pas question d'en garder ne serait ce qu'un seul sur nous. Je voulais voir son corps entier et sentir aucune entrave entre nous. Sans aucune gêne je regardai ce corps nu devant moi, m'imprégnant à nouveau de ces moindres détails que j'avais déjà bien mémorisés dans mon esprit. Cela aidait lors des nuits solitaires. Mais maintenant j'avais Sam tout entier, et je savais qu'il prendrait bien soin de moi. Il savait ce que j'aimais, ce que je détestais...Sa si délicieuse bouche dévorant le fruit fier qui se dressait me faisait gémir et mes ongles s'enfonçait dans ses épaules tellement le plaisir était intense.

- Oh god...Sam...

J'en voulais plus, beaucoup plus et le força à laisser sa friandise pour le faire se redresser. Je m'emparai aussitôt de ses lèvres, frottant mon bassin contre le sien.

- Fais moi l'amour Sam...libère la bête sauvage qui est en toi...

Susurrais je à son oreille. Je savais que derrière cet homme si sexy se cachait quelque chose de terrible et je voulais le libérer de ses chaînes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Mer 21 Mai - 22:18



❝Duncan x Sam

Je ne sais pas depuis quand je n'ai pas eu de relation sexuelle, mais une chose est sûre : ça commençait à dater. Pas des mois non plus hein, mais la dernière fois, c'était cette fameuse nuit, avec Duncan, lorsqu'il avait accepté mon invitation à dîner, et quand nous sommes allés au marché aux fleurs. Quand je suis amoureux, je ne couche pas avec une autre personne que celle ayant envahit mon coeur et mon âme. Et voilà, moi qui avait espérer retrouver le coeur de l'homme que j'aimais, me voilà justement en face de lui, son corps réagissant au miens et surtout, à ce que je lui fais. Je sais que normalement, c'est celui à qui est faite la gâterie qui prend le plus de plaisir mais là, je n'en étais pas sûr. J'aurais pu jouir là, rien qu'en l'entendant gémir et en le sentant réagir. Suis-je bizarre ? Ouais, c'était certain. Mais je n'allais pas réfléchir plus longtemps là dessus, ayant bien mieux à faire de mon temps.

J'ai senti ses ongles se planter dans mes épaules, mais ce n'était pas tant la douleur qui me paralysa, mais bien le manque. Je me fichais bien qu'il me fasse saigner, ou qu'il me laisse des marques disgracieuses. Je voulais juste qu'il continue, et je voulais continuer également. C'est pour cela que lorsqu'il me força à me relever, je n'ai pas pu m’empêcher de grogner de frustration, rapidement calmé par un de ses baisers. Il était fiévreux et pourtant, il m'apaise, et me donne envie de lui offrir tout ce qu'il voulait. Et apparemment, c'était de moi dont il avait envie. Vous allez me prendre pour un adolescent fleur bleue mais.. l'entendre dire qu'il voulait que je lui fasse l'amour me remplit de joie. Il ne voulait pas que je le baise, il voulait que ça soit de l'amour entre nous, purement et simplement. J'ai souris contre ses lèvres, tout en glissant mes mains sur son torse.

Mais bon, il parlait de bête sauvage, donc ce n'était pas dur de savoir qu'il ne voulait pas que ça dégouline non plus. Du coup, j'ai été mordiller son oreille, lui murmurant qu'il allait sentir la bête passer. J'ai souris, tout en lui écartant les jambes d'une de mes mains, me servant du mur pour le porter légèrement et pour me caler facilement entre ses cuisses. J'ai continué mes caresses, attendant un gémissement de sa part pour entrer en lui, me délectant de ses réactions. Tu n'imagines pas combien de fois j'ai rêvé de ça, depuis la dernière fois.. Je l'ai laissé s'habituer un peu à ma présence mais rapidement, je ne peux plus attendre. Mes coups de reins se font de plus en plus rapides, et de plus en plus fougueux. Il voulait une bête ? Il allait l'avoir. Même si pour cela, je devais m'effondrer au sol, à la limite de l'inconscience pour lui avoir tout donné.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 22 Mai - 19:14

Je ne pus retenir un sourire lorsque j'entendis Sam grogner. C'était tout de même plaisant de savoir qu'il aimait trop faire ses petites affaires, et capricieux je lui avais arraché ce plaisir comme on prend la sucette d'un enfant. J'avais cependant une autre idée en tête qui plairait j'en étais certain à mon tout nouveau petit ami. Cette appellation sonnait encore étrangement dans ma tête, surtout en y mettant le visage de mon patron. Avec le temps je m'y accommoderait sans doute...

L'embrassant, je lui dis part de mes envies au creux de l'oreille utilisant subtilement de jolies termes pour l'exciter. Oh en clair je voulais qu'il me baise, mais j'étais loin d'être un homme vulgaire. Et puis je connaissais les sentiments de mon partenaire à mon égard, cela n'aurait pas été vraiment des plus gentils. Je lui avais alors demandé de me faire l'amour, mais pas que...Je ne voulais pas que cela soit juste de l'amour, je voulais quelque chose de plus acidulé entre nos deux corps. Sam était un être sombre, qui pouvait se montrer violent et cela m'excitait si il pouvait se laisser aller.

Il me mordilla l'oreille, me soufflant que la bête j'allai la sentir passer. Je gloussai d'impatience de voir cela avant de l'aider pour une position confortable et adéquate. Rien que de sentir la suite venir grandissait encore plus mon envie et ses caresses étaient une véritable torture. Je gémissais d'impatience, faisant des mouvements de bassin pour lui dire de venir tout de suite ou c'était moi qui allait m'embrocher tout seul. Il entra enfin en moi, me faisait grimacer légèrement face à ce corps étranger. Mais dans les jours à venir je n'aurai même plus mal à ce stade là tellement nos draps seront mouillés de nos sueurs.

- C'est avec joie que je rendrais tous tes rêves passés réels...

Murmurais je avec un sourire avant de déposer mes lèvres contre les siennes. Maintenant la discussion était terminé et l'action était en place. C'était si bon. Chacun de ses coups me faisait chavirer et une fois de plus je m'en prenais à ses pauvres épaules, m'accrochant comme un diable.

- Oh oui...plus vite...aaaaah Sam...

Des gémissement de plaisirs intenses rendues rauques sortaient de ma bouche, et de mes jambes je tentais de rapprocher Sam encore plus de moi, de sentir encore plus sa chaleur. Un coup bien placé me fit voir les étoiles, me faisant me cambrer et me faisant mordre ma lèvre violemment. Un goût de sang entra dans ma bouche. Si il refaisait un coup comme ça j'allai exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 22 Mai - 20:36



❝Duncan x Sam

Je ne demandais que ça : Qu'il puisse exaucer tous mes vœux, et qu'il fasse de tous mes rêves une réalité, voilà ce que je voulais. J'en avais envie, et je me disais que maintenant que nous étions en couple, je pourrais lui dresser une belle petite liste de fantasme, que nous pourrions faire ensemble. Bon, j'avoue que si tout cela me venait en tête, c'est simplement parce que nous étions en train de passer à l'acte, et que ma tête était envahit d'images de son corps, du miens, de nos étreintes. De nous, tout simplement. Une fois en lui, j'ai lâché un soupire de contentement, ne voulant plus jamais bouger. Bon, d'accord, je n'aurai pas tenu, ayant beaucoup trop envie de lui pour me retenir. Déjà, j'ai du prendre sur moi pour ne pas entrer violemment en lui, ne voulant pas le blesser.

Quand il me demande d'y aller plus vite, je me demande s'il ne lit pas dans mes pensées. L'envie était là, mais je connaissais bien la "bête" qui se trouvait au fond de moi. Si je me laissais trop aller, ça finirait par faire mal, réellement. Et ce n'était pas juste pour faire peur, vous pouvez demander à une de mes ex, je crois que si je lui proposais de remettre le couvert, elle paniquerait. Et hors de question de faire peur à Duncan. Sauf s'il avait des penchants assez prononcés pour la douleur, mais bon... J'essayais quand même de me contrôler, tout en étant fougueux. Mais lorsqu'il me le demanda... Comment résister ? ME servant du mur, j'ai rapidement pu le bloquer comme je le souhaitais, afin qu'il soit complètement à ma merci. A un coup de bassin particulièrement puissant, je l'ai entendu crier. Presque si fort qu'on aurait pu l'entendre de dehors. En exagérant un tout petit peu, oui.

Et du coup, l'entendre crier m'a fait complètement craquer, me persuadant que de toute façon, ce n'était pas dans ces conditions qu'il risquait quoi que ce soit. En l'embrassant, j'ai senti le goût du sang et au lieu d'être repoussé, ça m'a excité. J'ai gémis, bien qu'il soit mêlé à un grognement, avant de devenir encore plus fougueux. J'ai griffé son torse d'une main, l'autre allant attrapé son membre, voulant qu'il prenne du plaisir comme jamais il en a eu avec moi. Mes dents se sont plusieurs fois plantés dans son épaule et son cou, essayant de ne pas hurler. J'ai tout de même fait en sorte qu'il ne vienne pas tout de suite, et qu'il ait vraiment l'impression de devenir dingue avant de le laisser jouir. De mon côté, je me suis libéré en lui, retournant à l'assaut de ses lèvres, déjà avide de ce goût si particulier.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 24 Mai - 22:43

J'avais chaud, si chaud que j'avais l'impression que mon corps allait se transformer en mare de peau sur le sol. Ma tête ne savait plus quoi faire, le plaisir était intense, partout dans tout mon être et Sam, Sam était tellement bon. Lorsqu'il m'embrassa après son joli coup de bassin je sentis son excitation grandir encore plus collé à mon corps. Du coup j'étais moi aussi plus excité, ses ongles allant m'arrachant la peau de mon torse me faisant gémir de douleur mais aussi de plaisir. La bête était là, sortie de son trou et j'aimais ça. Cela changeait de d'habitude. Sa main était venu saisir mon sexe, me faisait gémir de plus belle alors que ses dents venaient se plantait partout. A vrai dire ce n'était que à deux endroits, mais les sensations étaient telles que je le sentais part tous mes pores.

- Putain Sam...!

Il m'arrivait rarement de jurer mais c'était tellement hors de contrôle que je ne maitrisais plus mes mots. J'avais complètement perdu la tête face aux assauts de Sam. Ce dernier avait bien rempli sa mission, et s'amusait avec moi, ne me laissant même pas le rejoindre dans sa jouissance. Il me retenait d'aller au septième ciel et lorsque enfin il libéra les chaines c'est dans un cri de pure plaisir que je jouissais à mon tour entre ces baisers.

J'étais trempé de sueur de la tête au pied, haletant et essayant de ne pas m'écrouler sur Sam. J'avais laissé on front s'appuyer contre le sien.

- Tu avais...bien...caché ton...jeu...

Soufflais je tout en essayant de reprendre ma respiration. C'était honnêtement la meilleure partie de jambe en l'air que je n'avais jamais eu. J'étais vidé de toutes mes forces et n'aspirait qu'à une bonne douche avant d'aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 29 Mai - 19:57



❝Duncan x Sam

Envahit par le plaisir. Un plaisir si intense que les sensations se faisaient ressentir partout, jusqu'à mes jambes, m'obligeant à lutter contre la douleur pour ne pas m'écrouler au sol. Mais je devais garder Duncan contre le mur, afin de pouvoir entrer en lui avoir force, puissance, et habileté. C'est grâce à cette position que je pouvais lui faire autant plaisir, ayant presque calculé mon angle de pénétration pour rapidement cogner sa prostate. Et ça avait marché ! Il faut souffrir pour faire plaisir, mais j'y étais prêt. Et puis le plaisir que je ressentais me faisait oublier le reste. Il cria, et j'ai souris, ne faisant qu'augmenter ma fougue dans mes morsures et mes coups de bassin. Putain que c'était bon !

Oui, j'ai joué, l’empêchant de prendre son pied. Oui, je me suis amusé, voulant presque qu'il me supplie. Je n'ai pas été jusque là, parce que bon, je voulais avoir le contrôle du début à la fin, sans qu'il ait à me demander ou à me guider. J'ai essayer de mesurer à quel point il était au bord du gouffre, et lorsque j'ai senti qu'il ne pouvait vraiment plus tenir, je lui ai offert la délivrance. Il lâcha un cri que j'ai atténué par un baiser, allant jouer avec sa langue en souriant. Il posa son front contre le mien, et j'ai séparé nos lèvres un instant, riant légèrement. Tu pensais vraiment tout connaitre de moi ? Je lui vole un baiser, et sort de lui en souriant. Tu es loin du compte. Je récupère assez rapidement, ce qui me permet d'aller cherche une bouteille d'eau dans mon casier, et de la donner à Duncan, allant m'asseoir prêt de lui.

Je suis assez content de mon coup, en fait. Je lui ai montré quelque chose qu'il n'avait jamais bu, et peut-être qu'il ne doutera plus de notre couple ? Je ne dis pas qu'il en doutait, mais... au moins, il n'aurait pas de regret d'avoir accepté de tenter le coup non ? Je souris en le regardant, passant une main dans ses cheveux pour les remettre en arrière, que je puisse voir son visage. Pas trop mal ? J'ai pas osé y aller trop fort, je savais pas si tu allais le supporter... Après tout, je ne savais pas comment Jesse était avec lui, mais je n'avais pas du tout envie de lui demander comment était Jesse, ne voulant pas le savoir. Ce qui importait maintenant, c'était nous.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 31 Mai - 21:17

On ne connaissait jamais cent pour cent les personnes que l'on côtoyait, encore moins nous même. J'attendais pleins de choses de la part de Sam, qu'il me surprenne encore et toujours pour la vie. Il venait de me montrer qu'il était pleins de ressources et j'aimais cela.

- Oh non...je connais ton corps mais pas ta personne...

Soufflais je avec un sourire en coin. Sam s'était éloigné, et j'en profitais pour m'asseoir, la froideur du sol me faisant un bien fou sur mon pauvre postérieur. Il me tendit une bouteille d'eau après être revenue auprès de moi. Je me mit à boire comme si je n'avais pas vu ce liquide depuis des jours, m'en mettant un peu partout. En même temps je ne m'étais pas encore totalement remis de mes émotions et ma main tremblait à moitié.

Sa main passa dans mes cheveux et je lui souris. J'étais bien plus solide que j'en avais l'air. Et entendre qu'il n'avait pas été au bout de sa force me donna de l'excitation. Mais la prochaine fois cela serait mieux sur un lit.

- Je m'en remettrai ne t'en fais pas....

Je regardai mon si beau torse griffé par la bête qui était sortie. London se poserait des questions si elle voyait ce désastre.

- Il va falloir que tu répare tes bêtises...

Soufflais je en relevant mes yeux sur Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Mar 3 Juin - 21:05



❝Duncan x Sam

C'est vrai qu'avant, entre nous, ça n'avait été que purement sexuel. Nous nous connaissions un peu, de par le boulot, ou alors ce que l'on s'avouait de temps en temps. Mais à part ça, nous ne nous connaissions pas. Bien entendu, de mon côté, je mémorisais sans le vouloir des choses sur lui, mais c'était parce que j'en étais amoureux, très certainement. Bref, du coup, lorsqu'il me confia ne connaitre que mon corps, je ne me suis pas vexé. Peut-être que ça lui plaira de connaitre le vrai moi du coup ! Je l'espérais.

En le voyant boire, j'ai souris. On aurait dit qu'il revenait juste d'une traversée du désert ! La sueur, le fait qu'il ait vidé la bouteille et pas seulement dans sa bouche. C'était assez drôle, et j'étais assez fier de moi, je dois l'avouer. Mais comme il le disait si bien : il allait s'en remettre ! je n'en doutais pas, il n'avait pas l'air d'un mec si fragile que ça. Il me dit qu'il fallait que je répare mes bêtises, en parlant de son torse. J'ai souris, regardant du coup ce dont il parlait. Ah oui, quand même. J'étais fier de voir ce que j'avais pu laisser comme marque sur son corps, même si du coup, il s'en trouvait abîmé. ça se cachait avec une chemise, ça allait.

Je suis fleuriste je te rappelle, pas médecin. Je m'approche un peu, m'asseyant à côté de lui, tout en passant mes doigts sur son torse meurtri. Et puis au moins, quand tu prendras une douche ou que tu t'habilleras, tu penseras à moi ! Enfin, à la bête... Mais c'était la même chose. Souriant, je finis par lui poser une question, dont j'avais envie depuis qu'il avait accepté de sortir avec moi. Dis, je peux l'annoncer à ta soeur ? C'était pas gentil, je l'avoue... mais qu'est-ce que je donnerai pour que cette garce s’étouffe en l'apprenant !
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 7 Juin - 17:09

Sam n'était pas médecin, j'étais au courant mais il devait être aussi sexy dans une blouse. Et puis qui refuserait de jouer au docteur avec lui ? Pas moi en tout cas et au fond j'étais tout de même déçu que mon petit ami n'ai pas eu la perversité d'avoir l'idée de ce petit jeu.

- Cela veut dire que si je tombais malade tu me laisserai mourir sans même me chouchouter pour que j'aille mieux ?

Demandais je avec un petit sourire. J'exagérai bien évidemment, il faudrait bien plus qu'un rhume pour me terrasser. Mais il était toujours appréciable d'avoir quelqu'un près de soi pour nous préparer une bonne soupe. Ou des griffures dans le cas actuel. C'était certain que je ne risquerai pas d'oublier ce jour là, et de toute façon je n'avais pas besoin de tout ça pour penser à Sam.

- Je pensai déjà à toi quand je prenais ma douche...

Répliquai je en glissant mon doigt sur sa joue avant de l'embrasser. Il me demanda ensuite si il pouvais annoncer notre nouveau statut à ma soeur. Rien que d'imaginer la tête qu'elle ferait un sourire étira mes lèvres. Pour une fois elle n'avait pas pu empêcher cette conclusion.
Une bien meilleure idée germa dans mon esprit, et me rapprochant de Sam, je le forçait à s'allonger sur le sol, le surplombant de mon corps nu.

- J'ai mieux, pourquoi tu ne viendrai pas dîner un soir où elle serai là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 7 Juin - 18:39



❝Duncan x Sam

Je ne peux pas m’empêcher de rire un peu en l'entendant. Comme si j'allais laisser Duncan tout seul, si jamais un jour il était vraiment blessé ou alors tout simplement malade. Je ne suis que rarement malade, mais je sais bien que quand je le suis, j'ai l'impression que c'est la fin du monde. Alors si il est dans le même état d'esprit que moi, je ferai en sorte de l'aider un maximum. Et j'ai une petite idée de comment, en plus de cela. Bien sûr que non. C'est toi qui finira par me dire de te laisser tranquille tellement je serai collant et avenant.

Il m'avoue penser à moi dès qu'il prenait une douche... J'ai souris, avant de le laisser m'embrasser, en profitant du baiser je l'avoue. Il est vrai que nous avions partagé une douche plutôt chaude lors de notre soirée ensemble. En tout cas, c'est déjà une grande victoire qu'il pense à moi, même si encore une fois, ce n'est que du côté sexuel... Qui sait, peut-être qu'un jour, il aura un souvenir marquant de moi autre que nu et contre son corps ? Alors alors que je lui pose une question sur la révélation de notre couple à sa soeur, il me plaque au sol, se retrouvant au dessus de moi.

Et effectivement, il avait mieux. Il m'invitait à dîner, un soir où sa soeur serait avec nous, histoire qu'elle voit bien ce qui se passe. J'ai encore plus souris, passant mes mains sur ses épaules et le long de son dos, profitant de chaque courbe qui s'offrait à mes doigts. Avec plaisir ! Très bonne idée. Quand ? Oui, j'étais impatient... J'attire son visage contre le mien pour l'embrasser rapidement, avant de reprendre la parole. J'espère que ce sera toi derrière les fourneaux ! Chacun son tour.. Je laisse mes lèvres se perdent dans son cou, embrassant et mordillant chaque parcelle de peau.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Dim 8 Juin - 20:56

Sam démenti mes paroles, ce qui était une bonne réponse. Je doutais de le trouver collant si il se montrait gentil et attentionné envers le pauvre malade que je serai, un jour. Je n'étais malheureusement pas immunisé contre les microbes qui trainaient partout.

- Nous verrons le moment venu...

Pour le moment je nous préférais en bonne santé, d'ailleurs le sexe était bon pour le mental, raison de plus pour penser à Sam lors de mes passages sous la douche. D'ailleurs je lui confiai qu'il envahissait mes pensées dans ces moments là, en profitant pour l'embrasser. Je ne me lassai pas de goûter à ces divines lèvres qui étaient à présent totalement à moi. A vrai dire tout ce corps m'appartenait dorénavant et cela me plaisait grandement. Bien sur je savais que même avant que notre relation soit défini j'avais tout de Sam, mais maintenant que tout avait été dit je le sentais encore plus proche de moi.

Je proposai alors à mon petit ami de venir dîner avec moi et ma soeur pour annoncer notre relation à celle ci. Sam en profita pour poser ses mains sur moi, me faisant frissonner.

- Je ne sais pas, ma soeur est imprévisible mais j'essayerai de la coincer en toute discrétion...

Tellement imprévisible qu'un soir elle était rentré plus tôt au mauvais moment. Je me trouvais en compagnie de Jesse et à l'époque elle n'avait eu aucune certitude concernant ma bisexualité. Sam m'embrassa, me ramenant au présent, avant de déclarer que je serai le cuisiner cette fois ci. Ce n'était pas un soucis. Ses lèvres se perdirent dans mon cou, et je sentais à nouveau l'excitation s'élever sous ses baisers qui me brûlait la peau.

- Hum...je me ferai un plaisir de cuisiner et ensuite de te manger en dessert...

A califourchon sur lui, mes mains allèrent caresser son flanc telle une plume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Lun 9 Juin - 23:27



❝Duncan x Sam

Étrangement, je n'avais pas vraiment envie de voir comment je serai lorsque Duncan serait malade, tout simplement parce que... et bien, je ne voulais pas qu'il le soit ! à choisir, je préférerai qu'il reste en bonne santé, et qu'il soit vigoureux en toute circonstance. Mais ses mots m'ont fait sourire, et puis avoir parlé de la douche... Oui, je n'avais réellement pas envie qu'il tombe malade. Mais une chose me fit encore plus plaisir que l'idée que nous puissions passer une autre douche ensemble : le diner que nous pourrions bientôt partager. Car ça, c'était de l'intimité, de la vraie.

Bon, après, il y aurait aussi sa soeur, mais c'était déjà un bon début. Et puis, peut-être que j'aurai le droit à un diner seul avec lui avant que nous puissions diner avec elle ? Je ne savais même pas si elle serait là... Et apparemment, lui non plus ! Il est vrai que sa soeur faisait toujours ce qu'elle voulait et quand elle le voulait, mais j'étais prêt à venir tous les soirs si ça me permettait de voir sa tête lors de l'annonce de notre couple. Et si elle pouvait entrer dans la cuisine ou le salon pendant que j'embrassais Duncan, ce serait tout simplement parfait ! Mais je ne devais pas trop rêver.

J'ai passé ma langue partout dans son cou, mordillant parfois sa peau avant de jouer avec. Je pouvais maintenant, j'en avais le droit. Et ça rendait la chose meilleure. Il me parla de cuisine, et j'avoue que ça me donnait encore plus envie d'aller à se diner. Hum.. J'espère que tu trouveras rapidement une date dans ce cas. Pendant que ses mains caressaient mon torse, les miennes se perdaient le long de son dos, le gardant ainsi proche de moi. Et je veux du chocolat avec le dessert. ça sublime n'importe quel plat ! et n'importe quel corps, également. Et puis tu dois être canon avec un tablier... Personne ne l'était, mais j'étais sûr que Duncan réussirait à me faire aimer ce vêtement. Sauf s'il n'en porte pas et là, ce serait encore mieux.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 12 Juin - 21:10

Je réfléchissais déjà dans ma tête si London m'avait dit quelque chose de spécial pour ses soirées. Lorsqu'elle y pensait elle m'annonçait à l'avance son programme de la semaine, histoire que de mon côté je trouve de l'accompagnement. Mais maintenant j'aurai de la compagnie pour tous les jours pendant des mois, peut être, voir même des années. Bien que l'idée de vieillir au côté de Sam était une idée assez étrange. Je repensai à ce moment avec Jesse dans le parc où nous étions deux petits jeunes n'ayant pas envie de devenir comme les vieux couples qui passaient. Routinier. La routine était bien une chose qui pouvait m'effrayer. J'aimai l'inattendue, que l'on me surprenne mais bizarrement je sentais que ce n'était pas la tasse de thé non plus à Sam de faire tous les jours la même chose.
Déjà je devais le découvrir de l'intérieur, compléter son schéma caractérielle. Je savais quelques petites choses mais si Sienna, par exemple, se proposait de me faire passer une audition je serai bien loin d'avoir un dix sur dix.
Enfin pour le moment je devais penser à cette date pour dîner avec ma chère soeur et aussi ce que j'allai bien pouvoir concocter. Celui de Sam la dernière fois avait été excellent, et avait divinement bien terminé.

- Je te tiendrai au courant...

Monsieur était en plus gourmand et je feignait l'innocence fasse à son sous entendus même si mon corps me trahissait. Il pensait que j'étais beau avec un tablier, je me retins de lui répondre que vue comment était le dit tablier cela m'étonnerait beaucoup. C'était celui de London, et je doute que le rose soit la couleur favorite de Sam. Il faudrait donc que je pense aussi à en acheter un rien que pour moi, ou plus exactement pour l'occasion.

- Et bien tu me dira ce que tu en penses...ou bien je peux d'abord nous organiser un dîner rien que tous les deux...où l'on pourrait apprendre à se découvrir l'un l'autre...

Soufflais je avec un sourire avant de laisser ma main aller se balader plus bas pour aller saisir le fruit de l'homme qui se trouvait en dessous de moi.

- sans aucune cachotterie...

Rajoutais je avant de l'embrasser tout en jouant de ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 12 Juin - 21:51



❝Duncan x Sam

Il me faisait rire, à faire comme si ce que je venais de lui dire sur le chocolat ne le faisait pas réagir, ou alors me montrer qu'il ne comprenait pas ce que je voulais lui dire. Heureusement que son corps était bien incapable de cacher ce qu'il ressentait. Et puis de toute façon, je ne l'aurai sûrement pas cru. Duncan est un homme assez porté sur le sexe, il aime ça et c'est normal. Mais du coup, je savais que de telles allusions allaient lui mettre des images en tête, malgré le fait qu'il n'y réponde pas. Du coup, je suis quand même fier de mon coup ! D'ailleurs, je ne sais pas si c'est en réponse à mes mots, mais sa main qui se glisse sur moi est une preuve flagrante.

Mes doigts glissent sur sa nuque, tout en le regardant. Un diner, rien que nous deux. Sans London, sans Sienna, juste nous. C'est une excellente idée. Et puis ça montrait qu'il avait aussi envie de me connaitre et rien que cette idée suffisait à me convaincre. Donne moi une date, et je viendrais. Comme ça je n'aurai pas à attendre pour juger tes talents culinaires. Mes hanches se levèrent, cherchant plus de contact avec sa main qui s'activait sur moi. Tout le monde a un jardin secret tu sais. Je lui souris, avant de l'embrasser encore. Le contact de ses lèvres sur les miennes est vraiment très plaisant.

Mais tout ce que tu voudras savoir, je te le dirais. Mes jambes se sont rapidement liés autour de sa taille, et se serrèrent pour le rapprocher au maximum de mon corps. Je suis dans le même état que lui, et je sais qu'il n'y a qu'une bonne façon de se débarrasser de ça. Mais pour le moment, c'est sur lui que je suis concentré, et sur le fait qu'à partir de maintenant, tout allait changer. Il fallait que j'essaye de ne pas trop montrer que nous étions ensemble professionnellement parlant, et le traiter comme avant, comme les autres employés. J'allais faire de mon mieux, même si un sourire de sa part suffisait à me faire perdre la tête. Mais avant tout ça, je vais finir par exploser si tu continues avec ta main ! Dis-je entre deux baisers, mordillant sa lèvre inférieure.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 14 Juin - 14:50

J'étais certains que Sam apprécierait mon idée de dîner en tête à tête. Il ne pouvait pas me résister et il faut avouer que j'en profitais un peu. Je savais ce que j’exerçai sur lui mais il avait aussi quelque chose d'hypnotique, sinon je n'aurai jamais couché avec lui quand j'étais en couple avec Jesse. Ce qui était dommage à présent, c'est qu'il n'aurait plus de raisons d'être jaloux et sa jalousie m'excitait.

- Que dirais tu de samedi soir...?

Ma soeur était rarement là le week end, partant s'amuser avec ses amis faire la fête toute la nuit. J'allai aussi m'amuser mais à ma façon avec mon bel homme. Son corps se levait sous mes caresses que je lui faisait sur son membre. Je souris, répondant à son baiser.

- Je ne te demanderai pas de me raconter ta vie...Le passé appartient au passé...

A l'aide de ses jambes nos deux corps se rapprochent, nous sommes deux excités et nous savons très bien comment nous contenter. Mais j'ai envie de faire durer le plaisir, et je ris doucement lorsqu'il parle de ma main.

- Ce n'est que pure justice avec ce que tu m'a fais éprouver tout à l'heure...

Soufflais je parmi tous ces baisers. Cela dit je n'étais pas moins en chaleur que lui mais n'avait il pas fait pleins de rêve me concernant et que je me devais de les réaliser.

- Raconte moi un de tes rêves mon amour...

Quémandais je en accélérant mes mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Ven 20 Juin - 16:45



❝Duncan x Sam

Samedi soir. C'était tellement proche, et en même temps si lointain. Mais bon, ça me laissait le temps de trouver quoi lui amener pour le dîner, et pour profiter un peu de nos moments ensemble avant le fameux dîner. C'est parfait, j'y serai. Il fallait que je le note dans mon calendrier, même si j'étais certain de ne pas pouvoir oublier cette date. Au contraire, un compte à rebours s'était déjà installé dans ma tête. Comment est-ce qu'on a pu se prendre la tête ce matin alors que maintenant, nous étions l'un contre l'autre, bien, et ayant presque oublier le monde extérieur ?

Il n'y avait que lui et moi. Nous. Et il voulait en apprendre plus sur moi, ce qui me surprit agréablement, me prouvant que ce n'était pas juste sexuel entre nous. Et j'avoue avoir été profondément rassuré en l'entendant dire que le passé était le passé, et que je n'étais pas obligé de le lui confesser. C'était certainement un des plus beaux cadeaux qu'il puisse me faire sans s'en rendre compte. Mais savait que du coup, ça me forçait à lui demander la même chose, et donc à m'engager à ne rien lui demander sur son passé, sauf s'il me le confesse de lui même. J'étais prêt à ce sacrifice. J'étais prêt à beaucoup de choses.

Il s'amusait à me faire fondre, et tout ça seulement avec des mouvements de mains... auquels je le suppliais presque de cesser, afin que je puisse venir dans sa main. Mais non, il semblait bien déterminé à se venger pour ce que je lui ai fais subir tout à l'heure. En y repensant, je me sens encore plus excité, si c'est possible. à la place, il me demandait de lui raconter un rêve. J'en ai tellement fait dans lequel il était acteur ! J'ai fermé les yeux, et ai fait le tri dans ceux qui pouvait prendre force ici et maintenant. L'arrière salle, c'est fait. Une séance de déshabillage des plus chaudes à peine entré dans la magasin ? Un peu trop tard... Sa main se fait plus rapide, m'obligeant à réfléchir plus vite, essayant de ne pas trop couper ma phrase de gémissement. Toi... moi... le bureau... Toi me prenant sauvagement en équerre... Ma main glisse vers son entrejambe, voulant le rendre fou à mon tour. Tu pourrais faire de mon rêve une réalité ? D'autant plus qu'il n'y avait personne... Il ne restait plus qu'à fermer les stores pour ne pas attirer les voyeurs contre les vitrines.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Sam 21 Juin - 21:48

J'avais encore un bon bout devant moi avant Samedi mais déjà je devais réfléchir au repas que j'allai lui concocter. Je n'étais pas un grand chef mais quelque chose de simple devrait faire l'affaire. Et puis de toute façon le plus important était ce qui se passerait après le dîner. Rien que d'y songer j'avais hâte d'y être même si d'ici là nous aurions sans doute remis le couvert...Ou comme on dit plus l'attente est longue meilleure sera l'arrivée...Peut être que jusqu’à Samedi je ferai ceinture...
Je verrai cela tout à l'heure avec Sam, pour l'instant nous étions aujourd'hui alors mon idée pouvait commencer plus tard. Je devais quand même m'occuper un peu de mon petit ami. Je le sentais encore tout excité sous ma main habile et je me demandai à quoi il pouvait penser. A moi j'espère.
Pour augmenter la chaleur je demandai à Sam de me raconter l'un de ses rêves érotiques avec moi. Pour le presser un petit peu j'accélère mes mouvements et sa réponse entrecoupé de gémissement m'excite au plus au point, tout comme son contenu.

Sa main était venue à son tour dire bonjour à mon entrejambe. Le rêve était hautement intéressant, d'autant plus que la boutique était fermé, déserte avec seulement nous deux à l'intérieur. L'amour sauvage au milieu des plantes, c'était une bonne idée.

- J'espère que le bureau est assez solide

Soufflais je avec un petit sourire avant de, enfin, lâcher son membre, allant embrasser sauvagement ses lèvres délicieuses. Je me redressai sur mes deux jambes et lui tendis ma main pour l'aider à se relever. Nous étions tous les deux dans une magnifique tenu d'Adam avec ce que Dieu nous avait donné. Voir Sam dans cet état me donnait pleins d’idées douteuses mais pour l'instant je devais réaliser le rêve de mon petit ami. Et pour une fois que c'était dans mes cordes...
Mais Sam avait oublier de baisser les stores tout à l'heure alors je fus obligé de me rhabiller avant de sortir de l'arrière boutique pour aller m'en occuper. Cela dit cette ambiance dans la semi obscurité donnerait quelque chose de spécial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Dim 13 Juil - 19:55



❝Duncan x Sam

Pourquoi n'avais-je pas pensé à fermer les stores ? Pxtain, si j'avais su, j'aurai tout fait pour ne plus à avoir à être dérangé pendant la journée... mais j'avoue franchement que lorsque j'étais arrivé ce matin, jamais je n'aurai pensé que nous finirions par sortir ensemble, et à copuler joyeusement dans la boutique. Bien au contraire. Je me rappelle encore que, il y a bien une heure, je lui en voulais à mort de jouer comme ça avec moi. Ce n'était tellement pas mon genre en plus ! Habituellement, quand un problème se présente à moi, j'y met fin, peu importe les moyens. Mais là, non, et pourtant, ils s'étaient réglés tout seul.

Raconter un rêve érotique n'avait jamais été ma spécialité. j'avais du mal à me confier, même à Duncan, alors si en plus ça devait être sur les rêves porno que j'ai fais avec lui... Heureusement, il y en avait pas mal dans la boutique, et le plus facilement réalisable se trouvait être celui qui m'est venu en premier. Je lui ai donc tout dit, et il sembla apprécier. à moins que ça ne soit ma main sur son membre qui lui fait perdre la tête. Tant mieux, c'est fait pour. je n'aime pas prendre du plaisir seul, je préfère le partager, et encore plus avec l'homme qui fait battre mon coeur. Il me souffle quelques mots qui me font gémir d'anticipation. Même si le bureau n'est pas assez solide, nous finirons au sol.. et j'en serai encore plus excité, pour tout dire...

Il se lève, et m'aide à en faire de même. Je le regarde s'habiller, grimaçant. C'est dommage, il était vraiment parfait nu... Mais je ne voulais pas qu'il soit vu par quelqu'un d'autre. J'ai attendu à la porte que les stores soient baissés, et alors qu'ils étaient à moitié, je l'ai rejoins, me collant contre son corps. Mon excitation devait se sentir, même à travers son jean. Passant mes mains sous son haut, je lui retire de nouveau, voulant sentir sa chaleur contre mon torse... Mes lèvres se sont posées sur son cou, le mordillant en continuant de le deshabiller. Tu débarrasses le bureau ? Je souris, avant de le tourner pour aller l'embrasser à pleine bouche. Je me colle un maximum contre lui, faisant juste tomber le téléphone au sol, espérant l'avoir fait assez fort pour l'avoir fait décrocher, et ainsi qu'ils ne puissent pas être dérangés par les sonneries. La porte de l'arrière boutique était fermée. normalement, nous devrions avoir la paix pour notre petite activité.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque Jeu 17 Juil - 18:33

Je n'avais même pas fermé entièrement les stores que je sentis un corps se coller contre mon dos. Inconscient mais cela me fit sourire et de toute façon il était caché derrière moi. Je terminai tranquillement de nous mettre à l'abri des regards alors que Sam s'amusait à glisser ses doigts sous mon haut tout froissé. Je me retrouvais une nouvelle fois torse nu mais Sam lui n'avait pas pris la peine de se rhabiller...Je sens ses si délicieuses lèvres baiser mon cou et ses mains continuer de me défaire de mes habits. Je frissonne, fermant les yeux et appréciant encore plus sa voix lorsqu'il me demande de débarrasser le bureau.
J'ouvre les yeux lorsqu'il me tourne vers lui et lui rend son baiser affamé. Sam vient percuter le bureau faisant tomber le téléphone. Je souris et de ma main je tente de balayer le meuble, envoyant par terre le livre de commande. Plaquant mes mains sur ses fesses je contracte mes bras pour le hisser sur le bureau. Heureusement ce n'est pas un vieux meuble bouffé par les mites sinon il ne pourrait pas supporter nos deux poids.
Cela me rappelle l'anniversaire de Holden où j'avais voulu étudier la solidité du meuble de travail de Mme Turner avec Jesse, mais malheureusement un autre duo avait eu la même idée et nous n'avions alors pas pu finir l'étude. Penser à mon ancien petit ami me fit un pincement au coeur et pour masquer mon mal je me mis à dévorer le corps de mon petit ami actuel depuis peu. Je m'amusai avec ses deux petits boutons de rose avant de les laisser tranquilles pour m'occuper du rêve de Sam.
Le mettant en position j'entrai doucement ma lame dans son fourreau avant de bouger lentement pour ne pas lui faire mal.

- C'est mieux que dans un rêve, tu ne trouves pas...?

Demandais je avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque

Revenir en haut Aller en bas

Notre vie est définie par des opportunités, même celles qu’on manque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-