Partagez|

Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam Jeu 20 Mar - 17:45



C'était une journée plutôt ensoleillée et chaude pour un mois de mars. London était allongée sur son lit, ne sachant pas réellement quoi faire. Bien évidemment, si elle voulait voir quelqu'un, elle le pouvait. Elle était même persuadée qu'une dizaine de messages l'attendait sur son téléphone, mais elle n'avait pas spécialement envie de le consulter. Elle pouvait aussi mettre un jogging et sortir pour courir un peu, mais elle n'en avait pas envie non plus. Enfaite, c'était une journée, où elle n'avait ni envie de travailler, ni envie de voir ses amis, ni de faire du sport et bizarrement de faire shopping. Vous vous demandez donc, quelles sont ses envies alors ? Bah enfaite, c'était plutôt simple. Elle n'avait pas envie de passer une journée sage, aimable et sérieuse, non, elle voulait faire chier son monde. Elle était étonnée de son attitude des plus exemplaires à son retour en ville. Elle n'avait pas encore remballé quelqu'un, ni parlé mal à la caissière pour une raison ou une autre. Elle était assidue à son travail, était adorable avec son frère et se montrait gentille avec ses amies. Il fallait donc qu'elle se motive pour retrouver son statut de 'si je ne t'apprécie pas, tu vas souffrir'. Sauf que la question qu'elle se posait et qui l'empêchait de sortir de son lit était ; qui elle allait bien pouvoir emmerder ? En quittant la ville, elle avait laissé ses amis derrière elle, mais aussi ses ennemis. Elle ne se voyait pas se pointer chez une personne qu'elle détestait avant son départ, c'était so deux-mille-douze, et puis elle avait gagné en intelligence de garce durant ces deux années. Elle se redressa tout en se tordant une mèche de cheveux pour réfléchir à sa première victime de son Magnolia-Back. Elle n'allait pas s'en prendre à son frère, trop puéril, ni à une de ses conquêtes. La première personne qu'elle avait vu en revenant en ville était bien évidemment son frère, Duncan. Elle se remémorait leur conversation pour essayer de trouver le nom d'une personne qu'ils avaient évoqué. Elle se souvenait d'avoir parlé de Nate, Heathcliff et peut-être Lily, mais bon, elle n'avait aucune raison de venir les importuner. Elle était peut-être une garce, mais elle n'avait pas non plus envie d'être la raison de leur suicide si elle venait frapper à leurs portes. Ils avaient parlé des rencontres de London, Duncan avait parlé de Jesse et de Sam. Elle continua à chercher et stoppa net ses pensées. Mais bien sûre, Sam ! Elle se leva d'un bond, se regarda dans le miroir pour ajuster ses cheveux, remit un peu de rouge à lèvre et enfila sa veste et ses chaussures, direction la maison Barringer. Elle se félicitait intérieurement d'avoir fait quelques recherches sur ce jeune homme quelques semaines auparavant lorsque son frangin avait mentionné son nom pour savoir où il habitait. Elle était excitée à l'idée de se confronter à quelqu'un, même si ça n'allait pas être très difficile pour elle. Elle pouvait se douter qu'un mec comme Sam qui réussissait à tomber amoureux de Duncan et qui ne voulait pas comprendre qu'il ne voulait pas de lui, alors qu'il était hétéro à la base ce qui était vraiment débile soit dit en passant, ne soit un adversaire redoutable dans l'art de la confrontation. Elle se gara devant la maison numéro quarante-trois et la tête haute, n'hésita pas une seconde à appuyer sur la sonnerie. Elle s'en fichait si d'autres personnes étaient présentes dans la maison, il fallait beaucoup plus à la grande Sheppard pour la retenir de jouer un sale tour. De plus, elle savait qu'il ne travaillait pas aujourd'hui, vu que son frangin lui avait dit. La porte s'ouvrit sur Sam et London afficha un grand sourire et s'exclama de manière très joyeuse et amicale, un peut trop même. « Salut Sam ! Je suis London Sheppard, la sœur de Duncan ! » Elle posa ses mains sur les bras du coup d'un soir de son frère et lui fit la bise tout en appuyant un peu plus fort sur ses bras.  « Je peux entrer ? » Enfaite, c'était une question rhétorique, sans que le jeune homme eut le temps de lui répondre, elle le poussa et s'invita dans la maison. Elle ne se dérangea pas pour faire des commentaires sur la déco et balança sa veste sur le porte manteau. Elle s'installa dans la cuisine, prit une chaise et regarda son interlocuteur qui paraissait vraiment étonné de l'attitude de la jolie brune. Elle souriait à pleine dent. Vu de l'extérieur, c'était comme si la maison appartenait à la Sheppard et que Barringer était l'invité.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam Jeu 20 Mar - 19:53



❝London x Sam

Une journée de repos, enfin ! Je ne suis pas du genre à me plaindre d'aller au boulot tous les matins mais... Si, quand même un peu. J'en avais juste marre de l'ambiance à la boutique, et je n'avais pas de livraison tous les jours pour faire un break. Autre chose, la petite nouvelle, Sara. Je voyais bien qu'elle s'entendait bien avec Duncan, et je n'avais rien d'autre, bien au contraire. Si elle s'entendait bien avec l'équipe, pourquoi pas ? Mais du coup, j'avais la désagréable impression que du coup, elle savait pour nous, et était d'accord avec lui. Bref, j'étais surement parano, mais du coup, j'étais bien content d'avoir une journée de repos. Et pour une fois, je n’appellerai pas à midi pour savoir si tout se passait bien.

J'ai préféré me mettre devant la télé, avec Sienna qui se faisait les ongles à côté de moi. Putain mais c'est que ça pue ce truc ! Et puis l'autre qui ne disait rien, lisant un magazine avec ses pieds sur ma table basse. J'essaye de les virer en lui donnant des petits coups mais il ne semble pas comprendre, ce con. Et puis Sienna me lance des regards me faisant bien comprendre que je devrais arrêter. Pff, ça me soule. Ils peuvent pas sortir tous les deux ? Genre... me laisser tranquille pour une fois ? Le gamin est en cours, je crois. Je ne sais même pas si il fait des études en fait ! En tout cas, il n'est pas là. Et comme si il lisait dans mes pensées, je le vois qui va chuchoter quelque chose à l'oreille de ma soeur, alors qu'elle glousse et me signale qu'ils reviendront ce soir.

Je ne sais pas ce qu'il lui a dit, et je ne veux pas le savoir. Le plus important c'est qu'en deux minutes, ils sont dehors, me laissant seul. Ah, enfin ! Je pourrais presque faire le menage à poil chez moi, si j'étais le genre. Mais non, à la place, je vais mettre un peu de musique sur ma chaîne, et je pars dans la cuisine me faire un petit casse dalle. Non, pas un casse dalle ! Je vais profiter que les envahisseurs soient parti pour me faire un vrai truc à manger, et qu'ils ne pourront pas me piquer. C'est donc parti pour des pommes de terres avec de la sauce que je ferai cuire à la poêle. Enfin, avant qu'on vienne sonner à ma porte. Je laisse donc la poêle sur le feu, baissant au minimum pour ne pas que ça brûle avant d'aller ouvrir.

Salut Sam ! Je suis London Sheppard, la sœur de Duncan ! Ok, c'est une blague ? Je m’apprête à regarder s'il n'y a pas une caméra cachée lorsqu'elle me prend presque dans ses bras pour me faire la bise. Wow. Elle me demande si elle peut entrer. Enfin, juste par politesse car elle est déjà dedans Je ferme la porte, et vais dans la cuisine pour la rejoindre. D'ailleurs, je reprend rapidement mes pommes de terre. Après tout, elle n'a pas l'air d'avoir besoin de moi pour lui proposer un verre ou autre alors... Mais elle avait l'air sympatrique, alors je n'ai rien dit. Je suppose que je n'ai pas à me présenter, du coup. Tu viens pour quelque chose ou simple courtoisie ? Après tout, les voisins qui viennent me voir ne le font que pour avoir quelque chose.
made by MISS AMAZING.


Dernière édition par Sam Barringer le Mar 1 Avr - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam Sam 22 Mar - 18:08


La cuisine sentait les pommes de terres et était berçait par la lumière que fournissait le soleil qui n'était pas encore à son zénith. London était assise sur une chaise de la cuisine, les jambes croisaient comme à son habitude. Elle posait sa tête sur la paume de sa main tout en regardant Sam s'occuper de sa poêle. En regardant bien le jeune homme qui se tenait en face d'elle, elle pouvait comprendre que son frère ait passé une nuit avec lui. Il était plutôt mignon, certes, pas spécialement le genre d'homme de London, mais exactement celui de Duncan. Il avait l'air vraiment gentil, il ne lui avait fait aucun commentaire sur son arrivée plus qu'imposée et l'avait laissée prendre place dans sa cuisine alors qu'elle n'avait pas demandé la permission. Ou peut-être qu'il avait peur d'elle ? Elle ne savait pas, et franchement, ça lui était égal. Elle était venu chez le Barringer en vu de faire chier son monde. Ce n'était donc pas le moment de faire place à des états d'âmes. Elle balançait doucement sa jambe droite tout en regardant son super slim qui allait à merveille avec les dernières chaussures qu'elle avait acheté. Elle ne pouvait s'empêcher de se complimenter, de se regarder et de se dire à quel point ses goûts étaient fabuleux. La question de Sam fit sourire la jolie brune. Il était à la fois naïf et prévoyant, c'était vraiment trop adorable ! Elle se leva sans prendre la parole, ouvra un placard au hasard et grâce à la chance, tomba sur des verres. Elle en prit un, ouvrit le frigo pour se servir un coca, elle n'avait pas besoin de faire particulièrement attention à sa ligne, et lança avec un petit sourire malicieux au coin des lèvres. « Je te mentirai je disais simple courtoisie. Et vu que je n'aime pas mentir, je vais te dire la vérité. » Elle continuait de sourire, prit place sur la chaise puis bu une gorgée de la boisson sucrée. Bon, ce qu'elle disait n'était pas tout à fait juste, elle aimait bien mentir enfaite, elle n'était pas du genre à être sincère h24, c'était trop pour elle. D'ailleurs, c'était un mensonge de plus à ajouter à la liste. « Je me demandais pourquoi tu comprends pas que Duncan veut pas de toi. Enfin tu vois, t'étais juste une baise d'un soir. » Elle le regardait avec un sourire gigantesque, le pauvre. Il manqua presque de faire tomber ses pommes de terres sur le sol. Quel dommage ça aurait été ! Il s'attendait surement à ce qu'elle ne soit pas là pour parler de comment tourne la Terre, mais il ne devait surement pas s'attendre à ce qu'elle lui dise quelque chose du genre. Et malheureusement pour lui, ce n'était que le début. Elle n'allait pas s'arrêter avec cette phrase et partir comme elle était venue. Elle voulait voir comment il allait réagir et ce qu'il allait lui répondre. « Et vu que t'as pas l'air de comprendre quand mon cher frère te le dis, je me suis dis que peut-être grâce à ma généreuse aide, ça pourrait enfin rentrer dans ta tête. » Elle se leva à nouveau, ouvrit un autre placard au hasard et prit des chips qui se trouvaient juste en-face d'elle. « Génial, des moutardes, mes préférées ! » Elle ouvrit le paquet, s'assit à nouveau et croqua dans une de ces cochonnerie tout en soutenant le regard interloqué de Sam. Elle devait peut-être y être allé un peu fort avec lui. Il ne devait pas avoir beaucoup d'ennemis et surement pas du genre de London. Ça devait être une première pour lui de se faire traiter comme ça au sein de sa propre demeure. Mais bon, il fallait bien un début à tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam Mar 1 Avr - 12:14



❝London x Sam

Je n'en revenais toujours pas. Qui, de nos jours, s'invite chez les gens comme ça ? Certainement pas moi, ni même tout ceux que je connaisse. Je savais que certaines personnes étaient très intrusive dans la vie de tous les jours, et qu'il était facile pour eux de se sentir à l'aise quand d'autres ne l'étaient pas mais là, c'était quand même le summum. Mais c'était la soeur de Duncan alors... je n'ai rien dit, et me suis contenté de la laisser faire. Après tout, elle n'avait pas l'air très méchante, juste... impolie ? Ouais, voilà ! Mais bon, maintenant que c'était fait... et puis je ne me voyais pas lui faire la morale sur la politesse, étant moi même poli seulement au boulot, ou quand le besoin se fait ressentir.

Pourtant, je devine rapidement qu'elle n'est pas venue ici juste pour me parler du beau temps, du nouveau parc qui a ouvert à côté de l'école, ou de la dernière célébrité s'étant faite paparazziée arrêtée par les policiers, un éthylotest dans la bouche. Peut-être qu'elle avait besoin de quelque chose ? Ou alors était-ce pour faire ma connaissance ? Peut-être que Duncan lui avait parlé de moi... Mais c'était peu probable, surtout vu l'ambiance qui régnait entre nous ces derniers temps. London ne devait certainement pas être au courant, vu sa gaieté... J'évitais d'y penser, me concentrant sur mes pommes de terre que je ne voulais pas faire brûler. Pendant ce temps, London se servait un verre de soda. Elle aurait pu m'en servir un aussi ! Mais bon, je pourrais le faire après. Apparemment, j'avais vu juste : Elle ne venait pas pour une simple visite.

Comment j'avais pu penser le contraire... Je soupire, tout en continuant de cuisiner, alors qu'elle me lance une première bombe. Duncan ne veut pas de moi. Juste une baise d'un soir. La poele m'échappa des mains, mais je réussi à la rattraper un extremis, me brûlant la paume par la même occasion. J'aurai pu glapir, la douleur m'ayant envoyé une décharge jusque dans le bras, mais je me suis mordu la lèvre à la place. Mon sourire et ma "bonne humeur" se trouvait décrue, mais London affichait un grand sourire... Quelle garce, ça lui faisait plaisir en plus ? Et elle en rajoute une couche. Tu te trompes. Je lui arrache par la même occasion son paquet de chips. Enfin, ce n'était pas le mien, mais là on s'en fiche un peu.

Il ne le pense pas quand il dit que je ne suis qu'un coup d'un soir. J'étais quand même blessé qu'il l'ait dit à sa soeur... Mais ce n'était pas le moment de se montrer faible. J'ai attrapé un torchon que j'ai mis sous l'eau froide, pour ensuite le serrer dans mon poing. Au moins, la douleur s’atténuait. Tu n'étais pas là lors de cette soirée. Tu ne peux pas tout savoir. Après tout, certes nous avions couchés ensemble plusieurs fois, profitant de notre soirée ensemble mais... Lui avait-il tout raconté ? Lui avait-il dit qu'il avait pleuré dans mes bras, me suppliant de ne pas le laisser ? Je ne voulais pas le lui dire, ce n'était pas à moi de le faire mais... Bon, je ne dirais simplement pas tout. Il m'a demandé de ne pas le laisser, lorsqu'il était dans mes bras. ça veut forcement dire quelque chose. Du moins, c'est ce que j'espérais... Je ne me raccrochais qu'à cela, après le nombre de fois où il m'a dit ne pas vouloir être en couple ou qu'il ne s'était rien passé.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam

Revenir en haut Aller en bas

Tu comprends pas quoi dans 't'étais juste un coup d'un soir ?' ♦ Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hank et Angy:On raconte quoi dans le journal?!
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
» banana ext c'est quoi :p ??
» tu penses à quoi ?
» CTRL + V ? y a quoi dans ton presse-papier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-