Partagez|

Intrigue 18 # La foire de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
I konw all yours Dirty Secrets...


Nombre de messages : 161
Inscription : 02/01/2008


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Intrigue 18 # La foire de Pâques Sam 19 Avr - 21:06


PÂQUES 2014



Les stands sont disposés tout le long du quartier. Les gens commencent à arriver. Certains, détendus, se dirigent d'abord pour une petite collation de barbe à papa ou de churros. D'autres, plus téméraires, tentent directement leur chance aux stands de jeux.

Pour rappel, les stands sont :
- fléchettes
- tir à l'arc
- tir à la carabine
- Chamboule-tout
- Le bowling
- la planche à Savon
- les sumos
- parcours à l'oeuf
- course en sac
- éclate ballons

Les stands de jeux nécessitent 3 participants. Quand vous rejoignez l'un d'eux, mettez le en évidence par une police différente (gras ...)

Et have fun !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 4:33

Pâques. Voilà une saison qui ne m'inspirait pas grand chose. Certes la symbolique biblique rendait les festivités plus légitimes, mais hormis cela, je ne voyais à cette journée qu'un intérêt commercial. Tout comme Noël. Et ces deux jours, si attendus soient-ils dans l'année, me donnaient de l'urticaire.  Pourtant, j'avais amicalement été convié par Monsieur le Maire à profiter de l'événement. Autant vous dire que j'espérais silencieusement l'arrivée d'une soucoupe-volante pour pimenter cette journée.  Seulement, il y avait autant de chance que mon souhait se réalise que la journée soit palpitante. J'en étais désolé d'avance.
Appareil photo au poing, je m'étais consolé en préparant les photos que je pourrais faire. Squatter chez ma sœur, Prudence, m'obligeait à refuser certaines offres d'emploi du National Geographic : je désirais en effet enfin m'arrêter quelque part. Je n'étais pas lassé des voyages, ça non !, mais ma lubie du moment était celle-ci et nul ne saurait la comprendre entièrement. Seulement, à rester pépère dans le trop joli pour être honnête quartier de Magnolia Cresent, mon salaire était soudainement décroissant. Je m'étais donc renseigné pour pourvoir le journal de la ville en photographies qui n'avaient rien à voir avec la faune et la flore mais qui sauraient les intéresser.
Je m'étais déplacé avant l'afflux général histoire de trouver un bon emplacement pour prendre mes photos sans être gêné. Un arbre se proposait de me laisser monter : une branche épaisse et pas trop haute n'attendait que moi. Seul hic, il était dans un jardin, proche de la clôture mais tout de même. J'hésitai une seconde avant de soupirer. Au pire, je ferai quelques clichés du nouveau-bébé ou de la fille aînée super pin-up et le propriétaire m'oubliera aussitôt. En évitant d'abîmer mon matériel, je me glissai dans le jardin discrètement, jouai des muscles pour me hisser sur la branche. J'y parvins, haletant, et m'installai tranquillement. De là où j'étais, je pouvais observer les tireurs à la carabine de profil : cela promettait de très jolis clichés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 458
Etudes/Metier : Pasteur
Love : Coincé dans son mariage avec Emma Donovan
Humeur : Nothing's fine, I'm torn. I'm all out of faith
I may have some explanations to give now, right?
Inscription : 06/02/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aucun



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 5:45

J’avais finalement fini par cracher le morceau mardi. Il m’avait fallu un texto pour avoir la force d’enligner « Je » « suis » et « enceinte » dans la même phrase. Et Théo avait compris… Je ne lui avais pas dit que je savais depuis quelques jours déjà. En fait, entre mon test et l’aveu, il y avait eu près d’une semaine. J’avais juste eu peu… peur que mon mari prenne mal ce qui pourtant était une bonne nouvelle. Je savais qu’il serait heureux… mais je n’étais toujours pas prête à l’avouer. Pourtant, c’était la saison des amours. J’avais même reçu un texto de Philipe – le dernier du trio des « P » que ma mère avait mis au monde m’annonçant que mon utérus n’était pas le seul qui était loué pour les neuf prochains mois. Comme s’il le méritait avec sa petite famille parfaite, dans une banlieue parfaite, avec une femme parfaite… disons que la partie de moi qui était complètement tétanisée à l’idée de devenir maman ne pouvait que penser lui asséner un bon coup bien placé.

Quoi qu’il en soit. Pâques était arrivé. Qui disait Pâques disait tradition. Sauf que je n’avais pas nécessairement envie de prendre part aux traditions d’ici. À la maison, nous avions l’habitude d’organiser une chasse aux œufs dans la maison. L’an passé avait été la première année où nous n’avions pas mis en place la tradition. Nous n’avions même pas été au souper de pâques de mes parents. Ça me semblait juste être de la torture de voir la tronche de mes neveux et nièces et d’avoir à leur débarbouiller le visage recouvert de chocolat. J’étais restée avec un bon livre. Signe que j’avais un peu réussi à pardonner à la vie la disparition de ma fille, j’avais enfilé une robe et je réussissais presque à me faire croire que c’était totalement normal d’aller me balader dans la kermesse de la ville. Le croissant avait été transformé. J’eus une petite pensée pour le haricot en m’habillant. Il n’y avait pas nécessairement beaucoup de jeunes enfants dans le quartier… mais cela n’empêchait pas que le quartier était somme toute familial. Je me revérifiai dans le miroir avant de franchir la porte. Présentable. Voilà ce que j’étais. Pas une top modèle… mais pas le chiffon que j’aurais été si je m’étais écoutée. Il ne me fallut pas très longtemps pour perdre Théodore dans la foule. Je savais que Pierre était aussi à quelque part.

L’ambiance était festive. J’accrochais quelqu’un qui se dirigeait vers le parcours à l’œuf. Et oups… voilà qu’une bonne douzaine d’œuf frais par ma faute se retrouvaient cassé sur le sol. Rougissant, je fondis en excuses. Mais en raison de l’ambiance légère, la personne me pardonna. Un grand sourire, je m’éloignais. Le parcours à l’œuf, ce n’était pas cette espèce de course à obstacle avec un œuf dans les mains? Voir que j’étais pour faire ça avec un moustique dans le ventre. Je jetais un regard vers la course en sac. HORS DE QUESTION! Une petite puce de trois ans venait justement de tomber avec son papa. Mon cœur s’emballa et trouva finalement refuge auprès d’éclate-ballon ou un sourire aux lèvres, j’attendis patiemment mon tour et d’autres participants.


Dernière édition par Prudence MacDonalds le Mer 30 Avr - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 10:54

Mains dans les poches, Carl titubait sur l'asphalte. Il marchait depuis quelques minutes, à moitié réveillé de sa soirée de la veille, pas certain d'où il était ni où il allait. Mais il marchait, les yeux fatigués et le corps endolori d'une épreuve de force de la veille avec des amis. Ou tout du moins c'était ce qu'il pensait. Il s'était réveillé ce matin avec une migraine atroce et aucun souvenir de sa soirée, chose qui lui arrivait assez rarement, même s'il avait l'habitude de boire comme un trou. Souvent, c'était difficile de rétablir l'ordre chronologique des choses, mais il arrivait tout de même à savoir où il était allé. Cette fois-ci, aucune idée de ce qui avait pu provoquer cet engourdissement, ni ce patch de couleur rose sur son cou..  Malgré tout il sourit. La soirée avait du être bien sympa. Et puis il suffirait de demander à Cameron qui normalement y avait assisté. Normalement.

Les pas du Spencer le menèrent à la foire de Pâques, et il resta arrêté un moment devant l'entrée en plissant les yeux. Ah ouais, Pâques. Une odeur écœurante de chocolat lui emplit les narines et il grimaça. On lui aurait pu faire cramer un toast avec une allumette sous son nez qu'il ne s'en serait pas rendu compte, mais l'odeur du chocolat mêlé au sucre de la barbe-à-papa lui donnait la gerbe. Carl passa ses mains sur son visage puis décida d'aller faire un tour pour chercher un banc ou n'importe quoi qui lui permettrait de s'asseoir, et peut-être dormir. Il trouva son bonheur un peu plus loin, après avoir fait sonner une cloche qu'il trouva pendue à côté de lui, et il crut apercevoir Julia au loin, mais ses yeux se brouillèrent et il les ferma, rapidement prit par le sommeil.


_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm


Dernière édition par Carl Spencer le Ven 25 Avr - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 11:21

Un grand sourire aux lèvres, Jenna tenait la main de Blaine tandis qu'ils se dirigeaient vers les stands -qu'elle avait vu à louer peu de temps auparavant- pour fêter Pâques. Malgré sa bonne humeur, la Peterson sentait toujours ce ressentiment pour les fêtes qu'elle disait commerciales, au lieu de porter l'attention sur ces pays où l'on ne fêtait rien du tout. Mais elle oublia vite cette idée quand elle vit tout ce qui l'attendait. Des jeux, de la barbe-à-papa .. son sourire ne se fit pas décroissant : elle redevenait une enfant. Elle rit en courant en direction de la course en sac, tirant Blaine derrière elle.

- Allez vieens, on joue à ça ! demanda-t-elle sans vraiment poser la question, et avant qu'il puisse d'ailleurs répondre elle l'embrassa, scellant leur choix de stand.

Comme surexcitée, il n'y avait pas pire. Jenna admettait en rajouter un peu, mais c'était toujours si drôle, de retomber en enfance. Un aboiement la fit soudainement se retourner, et elle vit un chiot se frotter à ses pieds. Awww ! fit-elle en se baissant, caressant l'animal sur la tête. Elle resta un moment à jouer avec lui et riant. Blaine devait faire une drôle de tête, mais était habitué aux humeurs de Jenna qui provenaient toujours de sources différentes. C'était ce qui faisait son originalité, sans doute.


_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Ven 25 Avr - 14:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
THRIFT SHOP


Féminin
Nombre de messages : 321
Etudes/Metier : En pleine réflexion
Love : Zain Richardson mais...
Humeur : Joyeuse
White blank page
Inscription : 18/11/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 13:04

    Je me souviens d'une année où je suis restée devant la fenêtre des heures durant, en attendant que les cloches arrivent et fassent tomber les oeufs de Pâques. Ma mère, impatiente, avait du me forcer à quitter la fenêtre et m'envoyer prendre mon bain pour que mon père ai le temps de cacher nos chocolats. Alistair dormait encore, et Lynn n'était qu'un bébé, mais ma mère est allée les réveiller et avec Alistair, nous avons entrepris de trouver nos cadeaux en se tenant la main. Ce n'est qu'à douze ans que j'ai appris que les cloches n'étaient jamais passés, et que d'ailleurs, elle n'existait pas. Ce moment de mon enfance a perdu de sa magie, mais, afin de conserver la magie de cette fête, Alistair, Lynn et moi, organisons chaque année une chasse au trésor dans toute la maison et dans tout le jardin. Nous avions donc passé notre journée à chercher nos chocolats dans la maison. Mon rôle dans l'histoire avait été de leur donner quelques indices et de compter le nombre de chocolats ramassés par chacun. Celui des deux qui en avait ramassé le plus avait le droit de choisir le programme télé toute une journée - sujet de conflit dans la maison Albright.

    Aujourd'hui avait lieu la foire de Pâques au quartier. Heureuse de fêter Pâques une seconde fois en deux jours, j'avais préparé deux gâteaux au chocolat que j'avais emballé. Je comptais les donner au stand de nourriture, comme plusieurs femmes du quartier m'avait proposé de le faire. Puis j'étais partie prendre ma douche et m'habiller. Je savais que Lynn comptait y aller, mais je n'avais aucune idée de l'heure. Quoiqu'il en soit, cela me faisait plaisir de savoir qu'elle allait passer une deuxième journée loin de ses jeux vidéos. Quant à Alistair, je n'avais aucune idée de ses projets. Cette journée était aussi spéciale car avec Clyde, nous avions décidé de nous y rendre ensembles. Ce sera la première fois que lui et moi ferons une apparition en couple. J'avais, pour l'occasion, soigné mon maquillage et mes vêtements pour ne pas lui faire honte, et il en était de même pour sa part - pour une fois. Lorsque j'entendis sonner, je descendis les marches deux à deux et vins ouvrir la porte. Clyde se trouvait là. Je l'embrassais, et allais attraper la nourriture emballée et mes affaires avant de sortir. Je mis mon sac sur une épaule et pris la main de Clyde. J'étais soucieuse de la réaction des gens, mais après tout, c'était ma vie et mes choix.

    On se dirigea d'abord vers le stand de gâteaux. Je saluais les femmes qui le tenait et déposais mes deux gâteaux. Puis on commença notre balade. Il ne fallut pas longtemps avant que je remarque le stand de tire à la carabine “Oh le tire à la carabine! Viens on joue à ça, c'est mon jeu préféré! Le nombre de fois où j'ai déglingué Blanche-Neige dans des fêtes foraines je les compte plus!” Dis-je avec un rire diabolique. Je le tirais par la main et nous commençâmes à jouer. Je remarquais alors Pierre-Antoine, le frère de mon amie Prudence qui se trouvait perché dans un arbre à prendre en photo les tireurs à la carabine, c'est-à-dire nous aussi. Je le saluais de la main et le souriais. Je ne le connaissais pas encore très bien mais je l'avais vu quelques fois lorsque j'étais passée chez les Macdonalds pour parler avec Prudence et Théodore. Comme une gamine, j'attendis mon tour de jouer, blottis dans les bras de Clyde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 13:35


    Règle numéro une : toujours soigner son entrée. Aujourd'hui c'est Pâques, c'est la période de l'année où tu prends les plus de kilos - avec Noël - parce que tu t’empiffres de chocolat. Chaque année, pour l'occasion, je me déguise. Il y a deux ans, j'étais apparut en oeuf, et il y a trois ans, en lapin. L'an dernier, j'avais décidé de faire profil bas au quartier car j'étais bien trop occupé à casser les pieds à mes colocs de Philadelphie. Quoiqu'il en soit, je m'étais cassé la tête toute la semaine pour me décider pour un costume. Puis un matin, alors que je mangeais en mode zombie mes céréales Chocapic l'idée m'est venue de me déguiser en Chocolat. C'est donc pour cela que ce matin je me suis levée tôt - midi : oh my fucking god ça n'arrive jamais... - pour me recouvrir le corps de chocolat fondu.  Habillé d'un calçon couleur chair, je m'étais roulé dans un bac de chocolat et avais laissé le soleil fixer le chocolat sur ma peau. Lorsque j'étais sorti de ma petite cabane de jardin, presque nu, j'avais croisé ma soeur et lui avais crié : “Tu vois, je t'avais dit que je deviendrais noir un jour!”. Blague vaseuse me direz-vous, mais cela ne m'a pas empêché de continuer ma route.

    Bien décidé à embarquer mon meilleur ami Clyde dans cette aventure, je m'étais rendue chez lui. Mais ce dernier, lorsqu'il m'ouvrit la porte, avait abandonné ses fringues sales et trouées pour des vêtements propres et présentables. Choquée de cette nouvelle apparition, je l'avais regardé passer devant moi en disant : “Bah mec, qu'est-ce qui t'arrives? T'es tombé sur la tête cette nuit?”. Et il était parti en me disant que mon costume m'allait à ravir. Je l'avais regardé partir au loin et s'arrêter devant une maison. Une fille en sortit, l'embrassa et ils partirent vers la foire de Pâques. Je me mis à pleurer à cause de cette nouvelle qui venait de briser tous mes espoirs. Mes pires craintes s'étaient réalisées. Clyde avait été ensorcelé par une fille, j'allais donc perdre mon meilleur ami. Je traînais des pieds et me rendis à mon tour sur le lieu des festivités. Je cherchai autour de moi un ami qui pourrait me prendre sous son aile et comprendre mon malheur, mais je ne trouvais personne.

    Je croisais Carl, mon pote de dissection de grenouille et de souris de la mort qui tue. Je lui fis un signe de la main, de façon théâtral bien sûr, pour montrer mon désarroi et mon malheur - je trouvai que d'un côté, cela allait avec mon costume de chocolat, de chocolat qui n'a pas bon goût et qui n'a pas été acheté pour Pâques. Bref, je m'égare... J'arrivai devant un stand de jeu, la course en sac. Ma décision était prise, j'allais jouer à ce jeu. Je m'avançais donc vers le stand et demandais un ticket à l'homme qui tenait le stand. A côté de moi se trouvait un couple du quartier que je ne connaissais pas encore. Je le souris, leur tendais ma main en chocolat et annonçais solennellement : “Austin Russell, l'homme en chocolat.”
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 15:37

    Le printemps était là, saison de moins en moins bien identifiée. Nous passions en effet depuis quelques semaines des grosses chaleurs d'été un peu précoces, aux vents glaciaux et tardifs de l'hiver. J'en avais assez de ce temps qui m'empêchait de prévoir mes journées. Pourrais-je aller courir sans anorak ? Virée plage ou virée giboulées ?
    En m'éveillant ce matin-là, je fus ravie de voir que le soleil pointait un nez timide à travers de délicats nuages cotonneux. La pluie ne viendrait pas m'embêter aujourd'hui. Préparée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je descendis dans le séjour vide et silencieux pour me faire une omelette. Les oeufs regorgent de protéine, m'avait dit ma mère, tu peux en manger tant que tu veux du moment que tu continues de faire du sport. Je ne m'en privais pas. Un peu de sel, un peu de poivre, j'y ajoutai trois tomates cerises pas assez rouges pour être sucrées. Puis, j'allumai mon pc, vérifiai mon compte face de bouc et réalisai quel jour nous étions. Pâques. Un prospectus de la ville, ainsi que quelques dizaines de publicités à travers les rues, m'avaient informée qu'il se tiendrait une fête foraine. Ou plutôt, une ribambelle de stands à travers le quartier pour fêter la renaissance de Jésus. Grosse boutade. Heureusement que je n'étais pas trop fixe sur la religion. Difficile de croire en un Dieu qui m'avait offert une telle vie...
    Un texto à William pour savoir s'il était libre, une réponse positive et pouf. Me voici à sortir, toute pimpante, pour le retrouver. Nous nous étions donnés rendez-vous devant chez lui et il sortit de sa maison en même temps que j'arrivais devant son allée.

    -On y va ? Lui proposai-je en le gratifiant d'un baiser volé.

    Je passai mon bras sous le sien et nous dirigeâmes nos pas vers le chamboule-tout. Un aboiement me fit sursauter puis éclater de rire. Je m'étais en effet agrippée à William comme si ma vie en dépendait.

    -Il m'a fait peur, me justifiai-je en souriant. Tu commences ?

    J'étais certaine de ne pas être douée dans ce domaine. Je préférai que William ouvre le bal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 17:58

Blaine dormait paisiblement dans le lit qu'il partageait avec Jenna. C'était le week-end et le garçon comptait dormir le plus possible. Mais c'était sans compter sur sa jeune soeur, Cordelia, qui à peine avait-elle eu les yeux ouverts s'était mise à réveiller toute la maison, chambre après chambre. Blaine, qui n'avait pourtant pas le sommeil facile, gémit et se tourna sur le dos. C'était dans ce genre de moments qu'il réalisait qu'ils avaient réellement besoin d'un appart à eux. Il sentit Jenna bouger à côté de lui, et se déplaça pour la prendre dans ses bras. Finalement il était très bien, là, et n'avait plus tellement envie de se lever pour aller à la kermesse de Pâques qu'organisait la ville. Mais bien entendu, Jenna, beaucoup plus énergique que lui, le força à se lever et à se préparer.
Quelques heures plus tard le couple quittait la maison, main dans la main. Blaine avait convaincu Celia de prendre Cordelia avec elle, sur le moment la petite lui avait fait un peu la tête mais Blaine n'avait pas envie de passer son après-midi à la surveiller. Ils arrivèrent dans Magnolia Street, déjà bondé. Blaine ne comptait pas tellement jouer aux jeux, c'était plutôt l'occasion de retrouver ses voisins mais Jenna le traina vers la course en sac et il se dit que, finalement, il se laisserait peut-être tenté. Ils s'approchèrent et comme il fallait trois joueurs et qu'ils n'étaient que deux, ils durent attendre. En attendant, Jenna s'était penchée vers un petit chien, dont le maitre ne semblait pas se préoccuper beaucoup. Un homme s'avança alors et Blaine eut une drôle d'impression. Comme s'il était..en chocolat. A la surprise du Farn, il se présenta sous le nom d'Austin Russell, aka l'homme en chocolat. Blaine rit, appela Jenna; il fallait vraiment qu'elle voit ça. Un homme en chocolat. « Blaine Farnsworth, sympa le déguisement! » Il aurait bien aimé ajouter quelque chose, du style l'homme en études de médecine, ou l'homme..l'homme quoi, mais il n'avait rien qui puisse rivaliser avec l'homme en chocolat.


Dernière édition par Blaine Farnsworth le Lun 21 Avr - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 18:12

En voyant la kermesse de Pâques, Julia eut la vague impression que ce serait le genre de fête qui l'ennuyait passablement. Les jeux, les odeurs de bouffe trop sucrée, tout ça l’écœurait d'avance. Mais en descendant au rez-de-chaussé de sa maison, Julia se rendit compte qu'il y avait pire. Du genre, les débilités que son padre pouvait sortir. Il était bien entendu hors de question qu'elle l'écoute, aussi chaussa-t-elle ses baskets et sortit en coup de vent, sans même adresser un bonjour à qui que ce soit. Au moins, à la kermesse, elle bourrait manger ou boire gratuitement, et puis se poser dans un endroit au calme, s'allonger sur l'herbe et dormir, ou que sais-je. En arrivant près des tables, elle vit la queue interminable qui attendait pour avoir un jus, un coca ou un verre de rosé. Soupirant, elle jeta un oeil aux alentours et vit, sur un banc, une loque qui ressemblait étrangement à Spencer. Quoique Spencer ressemblait toujours à une loque. Elle se dirigea alors vers l'extrémité de la table et prit des mains un verre d'eau à un homme, surpris de voir que son stand intéressait enfin quelqu'un. Puis elle marcha d'un pas décidé vers le banc où Spencer La Loque semblait bel et bien endormi. Elle le regarda une seconde, jugea qu'il avait vraiment une mine à faire tomber un mort, et renversa avec joie son verre d'eau glacée sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 19:35

Carl se réveilla en sursaut et fit un putain de bond. Pour deux raisons. La première, parce qu'il venait de rêver d'un truc où il se battait contre un lapin pour un oeuf qu'il venait de pondre. Oui, Carl avait rêvé d'être une poule, et c'était super dérangeant, sachant qu'en plus le lapin lui avait foutu une raclée. Au moment du coup fatal il avait donc ouvert les yeux. Pas étonnant qu'il déteste Pâques.. La deuxième raison, il la découvrit quelques secondes après. Un liquide gelé lui coulait le long de la nuque et un rapide coup d'oeil lui appris que c'était l'oeuvre de Julia. Bien sûr. 

- Putain, Julia, touche à tes fesses.. Qu'est-ce que t'as à me réveiller là ? J'étais bien.. fit-il en levant les yeux et grimaçant, essuyant l'eau qui coulait encore. Il s'étira alors et regarda autour de lui. J'suis où ? demanda-t-il. Oh regarde, un mec qui est tombé dans la merde ! remarqua-t-il en pouffant, voyant Austin de loin, sans le reconnaître.

Carl se souvint ensuite d'où il était et soupira. Quelle blague de merde en plus. Bref. Qu'est-ce qu'il foutait là déjà ? En tout cas, il avait une pêche d'enfer. On disait que les siestes étaient pour les papys, mais mine de rien, ça redope. Il se leva alors, inspira un bon coup, et expira.

- Bon la feignasse, on joue à quoi ? Que j'me venge un peu.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm


Dernière édition par Carl Spencer le Ven 25 Avr - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 21:21

Alors que Jenna regardait le chien avec amusement, elle entendit quelqu'un s'approcher, se présenter, mais le chien était beaucoup plus intéressant. Jusqu'à ce que .. quoi ? Du chocolat ? Blaine l'appela en même temps, et elle écarquilla les yeux et resta sur le cul. Littéralement. Elle leva les yeux, cligna une fois, deux fois. Si si, un mec. En chocolat. Elle fut tenté de rire.. mais non. Est-ce que quelqu'un pouvait être aussi con ? ET LE GASPILLAGE ALORS, cria-t-elle intérieurement. Jenna finit par se relever, et fit face à l'être le moins écolo de la terre.  « Jenna, la femme qui ne trouve pas du tout ça sympa. » se présenta-t-elle. Après un petit moment elle enchaîna. « Et la nature, dans tout ça, sinon ? C'est du grand n'importe quoi ! Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi c'est ''sympa'' ? T'y as pensé toi, avant de te rouler dedans ? Et tu sais que le chocolat c'est pas donné ? Qu'il y a des siècles des esclaves se sont tués pour le récolter et que c'était une des denrées les plus chères au monde ? Ah bah non, non. On pense qu'à s'afficher et faire le rigolo ! Et quand tous les chinois commenceront à aimer le chocolat et qu'il n'y en aura plus, tu te déguisera en quoi, hein ? (true story btw) Tu va tuer des lapins, te coller leur fourrure sur ta peau et lancer à tout vas des ''quoi d'neuf docteur'' p'tet ? » commença-t-elle à dire en élevant la voix. Ok, elle allait peut-être trop loin, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Et dire qu'elle pensait passer une bonne journée. « Blaine ? » fit sa petite amie avec mépris.  « Je croyais que je t'avais appris mieux que ça. » Jenna inspira fortement. Depuis combien de temps faisait-elle comprendre à Blaine ses valeurs, et combien de fois avait-il acquiescé ? Comment pouvait-il avoir trouvé ça ''sympa'' ? L'excitation de Jenna avait diminué en flèche, et maintenant elle était ce qui ressemblait à de la colère. Sauf que la Peterson n'était jamais vraiment en colère. C'était plus du dégoût. Du mépris peut-être. Elle décida alors d'oublier ce qu'elle venait de voir, ferma les yeux, se fit son petit speech zen dans sa tête et remit le sourire qui ne quittait habituellement jamais son visage. C'était pas la peine de s'énerver pour si peu. Même si sérieusement, c'était du beau foutage de gueule. « Bon, je crois qu'on peut commencer ?  Enfin, si mônsieur se sent apte dans sa .. tenue. » ajouta-t-elle en pointant et gesticulant son doigt en rond désignant la tenue peu commune du nouvel arrivant. Décidément, il y avait vraiment des cons sur terre.

Mais alors qu'elle regardait ce con en question, elle fronça les sourcils, et un souvenir lui resurgit en pleine face. Austin. 2009. La conférence. La soirée.. Elle écarquilla les yeux, cligna, regarda Blaine, regarda Austin et ferma les yeux. Miséricorde. Sa vie toute tranquille venait peut-être de basculer.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Ven 25 Avr - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 21:50

    Blaine m'accueillit avec un grand sourire et en me félicitant pour mon costume. J'avoue que cette année j'avais assuré, car personne d'autre ne se serait déguisé en chocolat pour l'occasion. Je me mis à sautiller sur place comme pour m'échauffer. J'allais demander à Blaine depuis combien de temps ils étaient à Magnolia lorsqu'une folle hippie écolo de la life vint me faire un sermon sur l'acte anti écologiste que je venais de faire. Je la regardais, riais et répondais : “Eh bien en vérité, je me suis déjà déguisé en lapin...”. Je la regardais et haussais les épaules. Elle s'appellait Jenna. Ce prénom me disait quelque chose, mais je ne m'attardais pas plus longtemps sur la chose, après tout, c'était un prénom plutôt courant aux Etats-Unis.

    Me souciant donc peu du drôle de personnage à mes côtés - oui, j'ai osé écrire ça -, je continuais de m'échauffer pour la course en sac. Miss Jenna l'écolo nous encouragea à commencer le jeu, et je lui répondis d'un sourire confiant et calme. Je pris mon sac, entrais dedans et attendis que le couple d'amoureux soit prêt. Blaine avait l'air bien plus cool que Jenna. Je regardais autour de moi, il y avait déjà pas mal de monde, et je crus apercevoir Clyde au loin, toujours avec cette brune que je n'identifiais pas. Je soupirais et regardais mes adversaires, sur le starting blocks eux aussi. On attendait, et je finis par m'impatienter. Je regardais l'homme qui tenait le stand et lui lançais : “Bon ça commence quand? Quand les cloches distribueront vraiment des chocolats?” J'entendis une petite fille crier et se mettre à pleurer. Je me tournais et vis sa mère la prendre dans ses bras et me jeter un regard noir. Je regardais la mère, fis une moue désolée et me reconcentrai sur le jeu, déterminé à gagner. Je sentis alors que la Jenna en question me défigurait. Je tournais la tête vers elle, la regardais et haussais les épaules. Comme toute demoiselle, elle devait être tombé sous mon charme d'homme en chocolat, comme le gars dans la pub pour Axe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 22:13

Julia regarda Spencer La Loque avec un petit sourire en coin, contente d'elle et un peu machiavélique sur les bords. Elle avait eu une subite envie de le faire chier, et le réveiller alors qu'il semblait avoir besoin de sommeil et dormait justement, était vraiment une bonne idée à son goût. D'ailleurs ça fit son petit effet. Carl fit un bond en grognant sourdement. Julia rit doucement. Sinon bonjour à toi aussi, Carl. « Tu dors sur les bancs toi maintenant ? De pire en pire, Spencer. » elle fit une petite mine dépitée, dégoutée, exagérée, tous les synonymes, en vérité elle en avait un peu rien à faire de là où Carl dormait, ça lui donnait juste matière à se moquer de lui. Elle poussa ses jambes, qui prenait toute la place sur le banc, et s'assit à côté de lui. Visiblement Carl avait retrouvé toute son énergie, puisqu'il pointa du doigt un type en s'écriant qu'il devait être tombé dans la merde. C'est vrai qu'il avait une drôle de couleur, ce mec... « Un peu comme toi quoi. T'as foutu quoi encore ? T'as vraiment l'air d'un clodo... » Elle le regarda de haut en bas, de bas en haut. Il avait l'air de pas s'être lavé depuis plusieurs jours, ses vêtements étaient tâchés et il puait la clope et l'alcool encore plus que d'habitude - ce qui n'était pas peu dire. Et même avec la sieste qu'il venait de s'octroyer, on aurait dit qu'il avait fait nuits blanches sur nuits blanches. Pourtant il proposa de faire un jeu, faisant une nouvelle fois preuve de son énergie légendaire. « Ben, je sais pas. Toi tu devrais dormir, ou prendre une douche parce que là...pouah. » Elle agita une main devant elle. En vérité elle n'avait pas senti Carl - non merci - mais elle en voyait bien assez comme ça. Cela dit elle était là pour se changer les idées et prendre l'air, même si son aversion pour le quartier n'avait pas changé le moins du monde. Elle jeta un rapide coup d’œil autour d'eux, remarqua des gens, la foule, mais en réalité elle s'en fichait pas mal, de qui était là. Elle avait juste une grosse envie de s'amuser et... « Mais j'ai bien envie de me défouler sur un tir. Comme ça je pourrais te tirer dessus, c'est cool ça, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 23:01

Blaine trouvait le déguisement du dénommé Austin très drôle, et très ingénieux. Il n'aurait jamais pensé, ni osé, faire une chose pareille, mais il pensait la plaisanterie au goût du jour, et n'imaginait pas que quelqu'un puisse mal le voir. Pourtant, quand Jenna se redressa et se présenta sur un ton sec, Blaine sut qu'il y avait bien une personne dans cette ville qui ne cautionnait pas la blague. La petite ambiance que l'arrivée de l'homme-chocolat avait créé s'évanouit en un claquement de doigt, et Jenna ne se gêna pas pour commenter le déguisement, parlant de nature, d'esclaves et de chinois à la suite. Elle parlait tellement vite que Blaine décrocha vers le milieu de son discours. Quand elle eut finit, elle soupira et se tourna vers lui. Aussitôt il leva les mains en signe d'innocence, mais Jenna se fichait bien de son innocence et sembla l'accuser d'avoir ri. Le ton qu'elle prit avec lui finit par exaspérer le Farnsworth, qui n'y était réellement pour rien si un mec qu'il ne connaissait même pas, trouvait drôle de se rouler dans du chocolat. « Ça va, Jenna. » mais il s'arrêta. Il la connaissait assez pour savoir qu'il valait mieux la laisser se calmer seule. Aussi, quand Austin répondit qu'il s'était déjà déguisé en lapin, Blaine lui fit discrètement un petit signe de la main pour lui faire comprendre que, s'il tenait à sa vie, il ferait mieux de ne pas en rajouter une couche. La Peterson proposa alors de débuter le jeu, mais on sentait que c'était avec moins d'enthousiasme. Blaine s'avança vers le stand, se saisit d'un sac et entra dedans, déjà sur la ligne de départ. Apparemment Austin était le roi des maladroits, en voulant simplement lancer le jeu il parvint à faire pleurer une petite fille. Blaine se mordit la lèvre en remarquant le regard que Jenna lui lançait. Lui qui avait trouvé Austin sympathique, et même drôle, avec ce costume, ne semblait pas faire l'unanimité. Blaine préféra ne rien faire remarquer, ni à l'un ni à l'autre. La situation était déjà bien assez tendue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Lun 21 Avr - 23:22

Ce qu'il y a avait de bien dans Pâques, avant même de parler des chocolats, c'était le retour du printemps. Le vrai printemps. Les fleurs, le beau temps, toutes ces conneries un peu simples, mais qui au final marchaient à tout les coups. Avait on déjà vu un mec faire la gueule, par un jour férié ensoleillé ? Était il seulement légalement autorisé de faire la gueule pendant un jour de congé où l'habituel combo bureau-dodo avait été remplacé par un prometteur choco-chico ? Peu importait les crises de foie, les indigestions au chocolat, la promesse des caries à venir. On aurait tout le temps de se repentir demain, quand le monticule de cacao aurait déjà été consommé, un spasfon dans une main, un dentifrice au fluor dans l'autre. Pour l'instant, l'heure était à l'optimisme.
Serrant sous son bras celui, plus fluet de sa compagne, William bravait les premiers rayons du soleil avec le même abandon béat qu'un lézard paressant. Se laissant guider jusqu'au stand de chamboule-tout avec une tranquillité exemplaire, il lui semblait que rien ne pouvait venir perturber le cours de cette j... OUAF !
Un aboiement retentit. Il n'y aurait probablement pas prêté attention, si Sara ne lui avait pas glapi dans l'oreille, se pressant contre son torse. William ne put s’empêcher de sourire, trouvant sa réaction pour le moins charmante. Il referma son bras autour de sa taille en riant.

« - Bah alors Sara ? Depuis le temps, tu n'as plus besoin de trouver des stratagèmes aussi saugrenus pour venir te blottir contre moi, tu sais. »



Le jeune couple s’arrêta devant le stand, et William en profita pour examiner les lots à gagner. Parcourant du regard les étagères, il se surprit à fanfaronner auprès de sa belle.

« - Bon, alors, qu'est ce que tu veux que je te gagne ? Le radio réveil, là ? Ou la peluche lapin, peut être... Oh non, pas le lapin. Regard moi ses yeux, on dirait un lapin sous acide. »


Joignant les gestes à la paroles, William retroussa ses lèvres, imitant le lapin aux yeux exorbités. Il avait de la chance que Sara le couvre déjà d'amour, car le spectacle qu'il lui offrait était loin de mettre en valeur le jeune garçon. Arrêtant ici ses pitreries, échangea quelques mots avec l'homme qui tenait le stand, et referma ses doigts sur la balle d'un air assuré.


Dernière édition par William Livingstone le Mer 30 Avr - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mar 22 Avr - 12:20


Une foire venait de s’installer dans Magnolia Street. Esperanza était ravie. La grande enfant qu’elle était adorait ce genre de fête qui permettait de rencontrer ses voisins. Un peu de distraction ne lui ferait pas de mal en ces temps un peu difficiles pour elle. Sa fille n’allait pas bien et son boulot lui prenait trop de temps, ce qui ne lui laissait pas le loisir de se plonger dans quelques projets importants pour elle… Un en particulier ! Esperanza était donc heureuse de pouvoir souffler et peut-être avoir l’occasion de revoir des amis qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps comme Daren Nolan Maurren ou Rebecca… Elle espérait juste que DS ne viendrait pas mettre son petit grain de sel car elle aimait ce genre d’événements où tout le quartier sortait de chez lui.

Esperanza se prépara, enfilant pour une fois des chaussures sans talons, au cas où elle se retrouve à faire un jeu un peu physique. Le temps de sortir de la salle de bain la maison semblait avoir été désertée. Peut-être que les autres étaient déjà partis à la foire. Elle cria tout de même qu’elle sortait avant de quitter la maison pour si quelqu’un était encore là. De toute façon elle n’était pas loin, la fête se déroulait sur Magnolia street.

Esperanza traîna de stands en stands lorsqu’elle en aperçut un qu’elle appréciait particulièrement. L’éclate-ballons. Elle était particulièrement douée à ce jeu lorsqu’elle était jeune et elle se demandait ce qu’il lui en resterait aujourd’hui. Elle se mit donc derrière Prudence, qu’elle ne connaissait pas. « Bonjour. » la salua-t-elle d’un sourire. « Vous êtes nouvelle dans le quartier ? » Il ne lui semblait pas déjà l'avoir rencontrée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Féminin
Nombre de messages : 445
Etudes/Metier : 2ème journalisme
Humeur : Capricieuse

Inscription : 31/03/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans - Esperanza Damenez



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mar 22 Avr - 17:09


Shelby quitta la coloc sans même prévenir les garçons. Elle était fâchée contre tout le monde. C’était la guerre froide avec son frère depuis cette histoire avec Junie et même si elle ne l’avouerait jamais elle en souffrait énormément. La foire était donc la bienvenue. Elle avait prévenue ses copines mais une fois encore elles n’étaient pas là. Claire refusait de sortir Emily était encore occupée et Nina restait à Philadelphie. Shelby se sentait seule et commençait à en avoir marre de tout ça. De cette vie ici ou elle n’était pas toujours au centre du monde. A Londres tout était différent. Et c’était mieux. Elle voulait regagner la place qu’elle avait autrefois et ne voulait plus voir les gens l’abandonner.

Elle avait donc décidé de se rendre à la foire, qu’importe qu’elle soit accompagnée ou non. Elle enfila un jean et un chemisier avec de petites tennis en toile. Elle voulait se sentir à l’aise. Elle ne passa cependant pas sur le maquillage et après s’être fait une petite beauté fila dans Magnolia street. La rue avait déjà commencé à se remplir et les gens faisaient déjà la queue aux stands.

Elle commença par se rendre à une échoppe pour acheter quelque chose. Elle hésita entre une barbe à papa et une pomme d’amour. Elle finit par craquer pour la pomme, se disant qu’elle gardait la barbe à papa pour plus tard ! Se promenant dans la rue avec sa gourmandise dans la main elle regardait ce qu’il se passait autour d’elle, cherchant des gens qu'elle connaissait, s’arrêtant par ci par là pour regarder les autres jouer mais sans arriver à se décider sur le jeu avec lequel elle allait se lancer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mar 22 Avr - 22:52

J'avais cherché pendant 2 jours des fringues présentables pour la foire d'aujourd'hui. J'en avais retourné toute ma chambre avant de me résoudre à aller faire les magasins. Je m'étais levé de bonne heure pour me faire tout beau pour une fois. Pas que Pâques sois un événement très important pour moi, je n'avais que de très vagues souvenir de ces moments durant mon enfance. C'est juste une raison de plus pour manger plus que convenable sans que personne ne me dise rien.
Je m’apprêtais à sortir quand on sonna à la porte. C'était Austin. On a probablement eu la même réaction en voyant notre accoutrement à tous les deux.
"Si moi je suis tombé sur la tête, je veux même pas imaginer dans quoi tu es tombé cette nuit !"
J'accompagnais mes paroles d'un grand rire avant de fermer la porte et d'aller chez Harper, laissant Austin et son costume en plan devant ma porte. Je n'avais pas besoin de me retourner pour savoir qu'il me regardais et qu'il m'avait vu sonner chez Harper avant de l'embrasser et de partir avec elle.
Main dans la main, sans se soucier du regard des autres, on fit un arrêt au stand de gâteaux puis la gentille petite fille sage que je connaissais devint une véritable gamine hystérique à la vue du tir à la carabine. Je l'y suivais, avec un petit sourire en coin devant son comportement.
En attendant notre tour, elle se blotti contre moi, et bien que j'aimais ce contact, cela me gênait un peu, tout ça était nouveau pour moi.
Au loin, j'apercevais Austin et riais à nouveau devant sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mer 23 Avr - 19:20

    Devant le stand, nous, les deux amoureux, nous arrêtâmes et jetâmes un œil aux lots que nous pouvions gagner. J'étais à peu près certaine de ne pas être une assez bonne viseuse pour m'offrir un cadeau. Mais je louais une confiance sans borne à William et il était sportif : toucher quelques malheureuses boîtes de conserve serait un jeu d'enfant pour lui. Réveil-matin, peluche de lapin ? Will avait raison, l'animal plus rose que rose semblait molletonneux certes, mais de figure, paraissait totalement flippé. Sous acide, peut-être bien oui. L'imitation de mon petit-ami était plus que crédible. J'explosai de rire sans même me forcer.

    -T'as un don pour les imitations de lapin sous acide !

    Et, sans comprendre ni pourquoi ni comment, je laissai mes dents de devant sortir pour, à mon tour, imiter le lapin et je lâchai :

    -Quoi d'neuf docteur ?

    J'étais sans nul doute moins douée que William, mais en bon duo d'inséparables, il me fallait l'accompagner dans sa déchéance dans le domaine du mime.
    Puis, je me retournai vers les lots, tentant de forcer le calme à revenir. La peluche lama me plaisait bien : je l'appellerai Pierrick ! Mais William me regarderait-il bizarrement à désirer un si étrange animal, de surcroît auréolé d'une couronne de feuille. Mais il était si mignon !

    -Le lama, celui-là, désignai-je du doigt. Enfin, c'est celui qui me plaît le plus. Maintenant tu sais les surprises c'est fun aussi. Maman disait toujours : « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber ».

    Je souris, bienveillante, ravie de montrer ma culture cinématographique. Mais soudain, je me demande si la référence est assez claire :

    -Enfin, ma mère n'a jamais dit ça hein ! C'est une citation de film.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
THRIFT SHOP


Féminin
Nombre de messages : 321
Etudes/Metier : En pleine réflexion
Love : Zain Richardson mais...
Humeur : Joyeuse
White blank page
Inscription : 18/11/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mer 23 Avr - 19:50

    Sans plus attendre, je commençais à jouer, dégommant toutes les princesses Disney que je voyais. Je sentais Clyde quelque peu gêné par cette première apparition en tant que couple, mais je comptais bien le mettre à l'aise. Lorsque j'eus fini de jouer, je regardais Clyde et lui glissais à l'oreille : “Tu veux attendre encore un peu avant qu'on affiche notre couple?” Je lui souris et caressais discrètement sa main qui traînait non loin de la mienne. Je regardais autour de nous, je voyais au loin plusieurs de nos voisins qui s'amusaient à différents stand. La réponse de Clyde me soulagea et il me prit dans ses bras et me blottit contre lui. Je l'embrassais doucement et le poussais alors en avant vers le stand : “Allez joue! Si tu gagnes...” Je lui jetais un regard coquin, m'approchais de lui et lui chuchotais à l'oreille : “Tu choisiras mes prochains sous-vêtements à acheter...” Je me mordais la lèvre et le regardais, puis le laissais jouer. Je regardais autour de nous et j'aperçus ma soeur non loin de là. Elle me regarda et je sentis qu'elle allait venir me voir.

    Je me raclais la gorge et soupirais. Depuis ce dernier soir où elle et moi nous étions disputés, on ne se parlait plus, on s'évitait. Et je n'avais pas franchement envie de me prendre la tête avec elle aujourd'hui, en plein public, et sous les yeux de Clyde. Car je me montrerai intransigeante, voir encore plus sévère que l'autre jour. Je regardais Clyde qui jouait et hurlais, surprise : “Eh mais t'es bon!” Je ris et me blottis de nouveau dans ses bras. On avait l'air niais, et d'imbécile heureux, mais d'un côté ce n'était pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Féminin
Nombre de messages : 310
Etudes/Metier : Etudiante en informatique
Love : Célibataire
Humeur : Joueuse
Inscription : 27/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Alana Kauffman & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Mer 23 Avr - 23:26

Aujourd'hui, c'est Pâques, il y a la foire de Pâques. C'est une fête en famille, mais je ne me souviens pas du tout d'être allée en famille. Je pense que je devais être très petite quand on y aller tous ensemble comme une famille. Alistair et Harper ne sont pas là, ils sont dus partir aussi au même endroit. Je me mets une robe vu qu'il fait très beau dehors et aussi pour changer de mes jeans et de mes joggings. Quand j'ai fini de me préparer, j'ai pris la route en direction de la foire. En arrivant là-bas, je regarde un peu partout et je vois Harper au loin. Depuis qu'on s'est disputé, on ne se parle plus du tout. Je devrais aller la voir et me faire pardonner, mais elle est avec un garçon que j'ai déjà vu quelque part, c'est peut-être celui qu'on a parlé la dernière fois, mais je n'aimerais pas les déranger. Mais il ne faut pas que je me défile, donc je m'avance vers elle. Je trempe tellement, je me demande si elle va accepter mes excuses.

"Bonjour Harper, est-ce que je pourrai te parler ?" Lui demande-je.

Va-t-elle accepter qu'on parle ? Va-t-elle me présenter le jeune homme qui est avec elle ? Tellement de questions sans réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Jeu 24 Avr - 22:01

Planté sur mon arbre, j'observai les gens aller d'un stand à l'autre. J'étais une seconde attiré par les odeurs de pommes confites, celle d'après par les cris des bambins devant la pêche au canard. De temps à autre, je reconnaissais quelqu'un du quartier. J'étais plutôt physionomiste, capable de différencier de vrais jumeaux à presque rien, un grain de beauté décalé de quelques centimètres ou les cheveux implantés différemment. Je vis passer ma soeur sans lever la main ni la voix pour attirer son attention. Elle était seule, ce qui me parut étrange. J'imaginais bien le couple MacDonalds venir profiter de cette journée, loin de la célèbre chasse-à-l'oeuf pour laquelle il fallait avoir des enfants.
Sur mon belvédère improvisé, je pus voir les premiers curieux s'avancer vers le stand de tir à la carabine. J'attendis de voir s'ils s'y arrêtaient pour tirer mon appareil photo. Une jeune fille me surprit et me salua d'un geste. Son visage ne m'était pas étranger ; je l'avais déjà vue en pleine discussion avec ma soeur. Harpie ? Non, c'était pas un nom décent ça. Harpe ? Pas top. Je n'étais pas sûr de moi. Les visages, oui. Les prénoms, c'était un tout autre problème. Ce qui était plutôt étrange puisque je n'avais aucun souci, désormais, avec l'habitude, à reconnaître les animaux et à les nommer. Même le latin, j'en étais coutumier. Je la saluai à mon tour d'un geste de la main et d'un sourire courtois. Elle était avec un garçon que je n'avais jamais vu. Il me semblait être son copain, même s'il était davantage concentré sur les cibles devant lui. J'armai mon appareil et arrangeai le zoom. Après quelques essais, j'étais satisfait d'un de mes clichés. Il faudrait voir en grand ce que cela donnerait mais j'étais certain d'avoir pu prendre le garçon en pleine concentration, la carabine sur l'épaule. Harp-truc était dans le cadre ; brillait dans ses yeux une certaine excitation mêlée à de l'impatience.
Il faudrait que je leur demande l'autorisation pour présenter les clichés au journal. Je me jurai de ne pas oublier - il n'y avait aucun souci de ce genre avec les animaux ! - et poursuivis mes attaques photographiques dans la plus grande discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Ven 25 Avr - 13:58

Parfois les mecs, c'est un peu con. Souvent d'ailleurs. C'est pour ça que Jenna ne fit pas plus attention que ça à Austin, ni à Blaine, ni à leurs remarques supplémentaires. Et puis elle avait exprimé ce qu'elle ressentait, ils avaient entendu, peut-être que la prochaine fois ils feraient attention. Sûrement pas d'ailleurs, mais peu importait. Au moins elle avait sorti ce qu'elle avait sur le coeur. C'était comme ça avec Jenna. Elle pensait quelque chose ? Fallait qu'elle le dise. Peu importe si c'était en haussant la voix ou pas. Très vite elle reprenait sa bonne humeur habituelle et c'était vite oublié, mais au moins, elle avait l'impression de faire quelque chose de bien, d'être la voix de la raison en quelque sorte. Pas mal de gens détestait cette expression "voix de la raison" et qui était dénommé comme cela n'était jamais apprécié. Mais Jenna ? Elle s'en foutait. Depuis le temps qu'elle exprimait ses pensées à haute voix, elle avait appris que certains étaient prêts à l'écouter, d'autres non. Elle avait beau vouloir changer les choses, elle ne pouvait changer le monde.

C'est pourquoi elle secoua la tête, oublia la connerie d'Austin et se faufila dans son sac à patates pour le départ. Seulement, un regard sur le Russell lui rappela une période qu'elle aurait aimé oublier. Enfin, ce n'était pas tout à fait vrai. C'était juste qu'elle ne voulait pas forcément que Blaine soit au courant .. Que son petit ami apprenne qu'il se trouvait en compagnie de celui avec qui Jenna avait passé la nuit, un soir de juin 2009.. Certes, c'était avant Blaine. Mais quand même. Tous les trois sur le point de départ, Jenna regardait encore Austin, et se demanda s'il se rappelait d'elle. Cela la vexerait si ce n'était pas le cas, mais voyant l'énergumène que c'était, elle ne se doutait pas qu'il ait eu beaucoup plus d'aventures après elle. Et puis cela faisait quand même 5 ans.. 

Attendant le coup de sifflet, elle se mit en position tout en mangeant le bout de carotte qui lui restait du matin même. Elle en avait gardé un bout dans sa poche au cas où elle en aurait besoin. Oui, Jenna avait souvent besoin de se mettre quelque chose sous la dent pour se calmer. Un peu comme un bébé en fait.

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?


Dernière édition par Jenna Peterson le Ven 25 Avr - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques Ven 25 Avr - 14:32

« Chut, Fitz. Fais pas comme si ça t'étais jamais arrivé. » répondit Carl, encore ensuqué. Julia s'assit alors à côté de lui. Il grommela, s'étira et se leva donc en apercevant le mec en chocolat au loin, avant de s'esclaffer (j'vous disais quoi ? les mecs cons ? What a Face). Il grimaça en portant une main à sa tête. Pfiou, il s'était levé trop vite. Julia répliqua alors que c'était plutôt lui qui avait une gueule de merde. « Tu t'es vue peut-être ? » répondit-il en haussant un sourcil. « T'as toujours pas arrangé ta tignasse, on dirait une sauvage. » fit-il remarquer pour commenter les cheveux désespérément frisés de la jeune blonde. Depuis qu'il la connaissait, elle n'avait jamais vraiment su les coiffer -ou les dompter. Carl proposa alors d'essayer un des jeux de la foire -tant qu'à y être autant y rester - mais la Fitz n'était pas de cet avis. Il s'avança et lui donna un petit coup de poing dans l'épaule. « Allez ! T'es relou. » Puis il sourit, en se baissant et en posant son front sur celui de Julia. « S'il te plaît .. » supplia-t-il en faisant la moue. Puis il se retira et rit, voyant que la blonde changeait d'avis, peut-être à contre-coeur. « Si ça peut te rendre un peu plus aimable, pas de problème. » répondit-il à son amie qui prétendait vouloir lui tirer dessus.

Carl tourna alors les talons, et traîna les pieds vers le premier stand où il avait senti quelque chose de bon -pas comme ce chocolat écoeurant. Bingo, c'était du lapin cuit. Il attrapa donc un petit bout et le mangea rapidement sans que le teneur du stand l'ait vu. Hop, ni vu ni connu. Puis il se retourna vers Julia, toujours assise. « Bon, c'est pour aujourd'hui ou c'est pour demain ? Les filles j'vous jure .. » finit-il par soupirer avec un sourire en coin. Décidément, les chiens font pas des chats.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Intrigue 18 # La foire de Pâques

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue 18 # La foire de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La Foire St Michel
» La véritable histoire de Pâques + bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-