Partagez|

Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ] Mer 21 Mai - 11:30



Je vous déclare mari et femme !
Vous pouvez explorer les molaires de la mariée.

Dean était un type parfait. Parfait. Il était beau, gentil, intelligent. Il pouvait marquer un touchdown sans que son t-shirt soit complétement trempé de sueur. Il arrivait à manger des spaghettis à la bolognaise sans laisser de taches sur son menton. Il savait mettre une housse de couette sans s'enfermer à l'intérieur et attendre qu'on le délivre. Il n'avait jamais de pellicules, et son secoué de cheveux pouvait amplement concurrencer n'importe quel Charmant. Il n'oubliait jamais de joindre la pièce jointe à ses mails, surtout quand il s'agissait de messages importants. Il n'avait jamais utilisé le verbe « croiver », même ivre mort, épuisé, au bord du rouleau. Il savait utiliser des baguettes quand il mangeait vietnamien, et n'avait jamais dut quémander piteusement des couverts au serveur. Il arrivait se moucher sans faire sursauter tout une classe. Il savait lasser ses chaussures et compter deux par deux, comme Franklin. Il ne marchait jamais dans la merde du pied droit, et ni même d'ailleurs du pied gauche. D'ailleurs, il ne confondait jamais sa gauche et sa droite, oui même l'autre droite. Il rendait toujours ses devoirs à l'heure, et ce sans avoir à y passer la nuit dessus. Il n'avait jamais fait de blague grivoise sur une fille, sans se rendre compte qu'elle était dans son dos. Il n'enfilait jamais ses t-shirts à l'envers, même quand il n'était pas bien réveillé. Il était parfait, en tout point. Dénué de tout défauts. Et William était à peu près sur que si il avait eut l'occasion un jour de dormir avec Dean, il se rendu compte qu'il sentait bon de l'haleine, le matin. Seulement voilà, William ne dormait pas avec Dean. D'ailleurs, personne ne dormait avec Dean, et c'était bien ça le problème. Cette idée était insupportable aux yeux du jeune Livingstone ; d'abord parce que rien ne servait d'avoir une haleine magique si personne n'était là pour pouvoir attester, mais aussi parce tout, absolument tout chez Dean faisait de lui le mâle ultime. L'homme 2.0. Le lion alpha. Celui que le troupeau devait s'arracher. C'était comme ça, c'était logique. C'était dans l'ordre des choses. Aussi sur que la Terre tournait autour du Soleil, et que les mouches tournaient autour des ampoules, les filles devaient tourner autour de Dean, quitte à lui filer le tournis et lui donner la gerbe. Et c'était en ça que William se devait d'intervenir, pour rétablir l'équilibre du cosmos. Il allait trouver une copine à Dean, dut-il y laisser sa patience. Une fille avec une haleine magique le matin.
C'était dans ce état d'illumination mystique que William poussa la porte du Gordon Coffee, en compagnie de Shelby. Shelby, c'était cette petite blonde qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt, à la foire de Pâques. Il ne connaissait pas grand chose d'elle, à part peut être ses cheveux soyeux, son allure ravageuse et son décolleté généreux, ce qui selon lui était selon lui sa meilleure carte de visite.
Elle serait parfaite pour Dean, se dit il, en cherchant l'intéressé des yeux. Il ne tarda pas à trouver rapidement la petite tête de son ami dépasser entre deux attroupements de jeunes et quelques caféinomanes solitaires, et se dirigea vers lui avec un large sourire.

« - Eh, Charlie Brown ! Excuse moi pour le retard, tu es là depuis longtemps ? »

Sourit. Surtout, sourit. Peut être que si tu te montre assez crédible, il n'osera pas te tuer en public, à cause des trop nombreux témoins. Sourit, William.

« - Regarde la belle fleur que j'ai cueilli en chemin ! Elle était si désœuvré que je lui ai proposé de se joindre à nous. Ca ne te dérange pas, j'espère ? Dean, je te présente Shelby, Shelby, je te présente Dean. Je t'en prie, mets toi à l'aise. »

Joignant le geste à la parole, William tira la chaise en face de Dean, et fit signe à la jeune fille de s'assoir. Il se comportait en parfait gentleman, et Dean en parfait célibataire. Si seulement ils arrivaient à associer les deux, le jeune homme aurait put caresser le doux espoir de clôturer ce rendez-vous par une cérémonie de la rose* mémorable.



*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ] Jeu 29 Mai - 1:02

    Message de William. Rendez vous au Gordon Coffee. C'est donc avec grand plaisir que je m'étais levé, préparé soigneusement comme j'avais l'habitude de le faire, et m'étais mit en route pour rejoindre mon ami. Conduisant prudemment, j'observais les alentours. Décidément, il ne se passait pas grande chose à Magnolia aujourd'hui. Tout le monde devait être cloîtré chez soi, à se réveiller doucement en ce matin ensoleillé, alors que moi, je me rendais tranquillement sur mon lieu de rencontre. Je ne tardais pas longtemps avant d'arriver à Gordon Street. Cherchant une place, je regardais autour de moi pour voir si j'apercevais le jeune Livingstone, mais je me rendis alors compte que j'avais quelques minutes d'avance, peut-être quinze. Je me garais tranquillement et atteignis le café sans tarder. Je m'asseyais à une table et annonçais à la serveuse que je prendrais commande lorsque mon ami arriverait. Avec un grand sourire, la grande blonde s'éloigna et alla s'occuper d'une autre table où un monsieur lisait tranquillement son journal. Quelques minutes plus tard, je vis la tête brune de mon ami passer la porte, en compagnie d'une grande blonde que je connaissais de vue. Il s'approcha de moi, un grand sourire aux lèvres. Je soupirais, mais de façon à ce que ni l'un ni l'autre ne perçoive mon agacement. En effet, le jeune Livingstone s'était mit en tête de jouer les Cupidon et de me trouver une copine. Je n'étais peut-être pas en couple, mais je n'étais pas non plus le pire dragueur qu'il soit. Depuis ma rupture avec Joy, j'avais eut du mal à trouver quelqu'un qui puisse me plaire, et surtout, j'avais du mal à retrouver l'envie de me lancer dans une relation amoureuse. Je détaillais discrètement la jeune fille qui lui emboîtait le pas. Au moins il avait du goût, c'était déjà ça de gagné. Souriant, je me levais, saluais mon ami et m'avançais pour faire la bise à Shelby. Ils s'assirent et je regardais mon ami. « Depuis quinze minutes environ, mais je suis arrivé en avance. » Je passais la main dans mes cheveux et me tournais alors vers Shelby avant de lui sourire. Ce dernier n'était ni hypocrite, ni par politesse. Il était sincère, bien que la situation aurait pu me laisser froid. Mais je n'étais pas comme ça. Cette pauvre jeune fille se trouvait alors avec un des mecs les plus torturé de la ville, et elle ne savait même pas à quoi s'attendre. « Enchanté Shelby. » Ajoutais-je alors.

    Je regardais au dehors, et je sentis un regard sur moi. Je tournais alors la tête et remarquais que la serveuse m'observait, sur le qui vive. Je hochais la tête comme pour l'inviter à prendre notre commande et attendis qu'elle arrive près de nous pour annoncer : « Je prendrai un cappuccino. Et vous, que prenez vous? J'offre. » Je souris timidement à mes deux amis. Je n'étais pas le gars le plus riche du quartier, il n'empêche que j'avais des principes, et offrir un café à une demoiselle en faisait partie. Et bien que William n'en soit pas une, il était mon ami, et j'avais pour habitude de toujours offrir des cafés à mes amis. La serveuse s'éloigna lorsqu'elle eut prit nos commandes et je posais mes avants bras sur la table, prêt à entamer une discussion avec William et Shelby. Je m'apprêtais à leur demander comment ils allaient lorsque je me rendis compte que par politesse, ou par réel intérêt, ils allaient me retourner la question et que je serai en quelque sorte obligé de répondre "tout va bien". Or, le mensonge, je n'aimais pas ça. Je jetais alors un regard à William et me tournais vers Shelby avant de lui demander : « Connais-tu les plans de notre cher Cupidon Livingstone ou viens-tu ici sans savoir dans quel pétrin tu t'es fourré? » Je riais alors, doucement, légèrement, en regardant William qui grimaçait. Ma question n'avait rien de méchante, au contraire, je m'intéressais à cette jeune fille qui allait, soit passer un très bon moment, soit passer le pire moment de toute sa vie. Un sourire toujours au lèvres, je m'adossais à ma chaise et regardais la serveuse déposer devant nous notre commande, avant de prendre mon sucre, le verser dans mon cappuccino et de touiller ce dernier.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Féminin
Nombre de messages : 445
Etudes/Metier : 2ème journalisme
Humeur : Capricieuse

Inscription : 31/03/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans - Esperanza Damenez



MessageSujet: Re: Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ] Ven 4 Juil - 19:48

Shelby avait rencontré William à la fête organisée par le quartier pour Pâques. Elle s'était retrouvée à les concurrencer, lui et Sara, au tir à la carabine. Elle accrocha de suite au caractère du garçon. A son physique aussi ok, mais surtout à son côté amusant et il façon dont il avait eu à la défier alors qu’ils ne se connaissaient pas encore. Ils avaient donc sympathisé et très vite il lui avait parlé de son copain Dean. Le, apparemment, beau gentil et intelligent Dean. Les compliments pleuvaient, tant et si bien qu'il finit par convaincre Shelby de bien vouloir le rencontrer.

Elle n’était pas spécialement à la recherche de quelqu’un. Quelque part dans un coin de sa tête traînait encore l’image du beau Maximiano. Elle ne savait pas trop si elle était prête à passer à autre chose ou non, mais elle en avait marre d’attendre. En tous cas si elle rencontrait Dean aujourd’hui c’était uniquement en tant qu’ami et ça elle l’avait bien dit à William. Pas sur qu’il l’ait « entendu » de cette manière, mais au moins elle ne se mettait pas la pression.

Ce rendez-vous tombait d'ailleurs plutôt bien parce qu'en ce moment Shelby avait besoin de voir du monde. Elle qui vivait depuis son enfance entourée de gens ne s'était jamais sentie aussi seule qu'en ce moment. C'était la guerre à la coloc, ses copines passaient leur temps à être occupée ailleurs qu'avec elle et le beau mec qu'elle avait connu à la bibliothèque n'avait pas recroisé sa route. Alors William et Sara avaient été le jour de la foire une véritable bouffée d'oxygène et voila que maintenant ils lui faisaient encore rencontrer des gens. Tout reprenait enfin le cours des choses normales. C’était plaisant. Shelby se réjouissait donc de rencontrer une nouvelle personne, sans compter que si en plus il était tel que le lui avait décrit Will...

C’est comme ça que la petite blonde s’était retrouvée ce jour là avec William, pas loin du Gordon Coffee. Après quelques banalités d’usages le jeune homme l’embarqua avec lui. Bien sapée et bien coiffée, comme d’habitude, un sourire chaleureux illuminant son visage, Shelby s’engouffra à la suite de William à la recherche de ce fameux Dean que son pote apostropha avant de faire les présentations. Willy la complimenta au passage mais shelby n’était pas gênée, ni des mots du garçon, ni de la situation. Elle était enfin dans son élément : les relations sociales.

« Enchantée également ! » lui répondit-elle après lui avoir fait la bise en s’asseyant sur la chaise offerte par William. Ce dernier n’avait pas mentit sur un point, Dean était charmant ! Ce n’était pas non plus Marlon Texeira (quoi (a) ) mais il avait un côté adorable et un regard percutant. Il n’était pas des plus beaux mecs de la planète mais avait une sorte de charme indéfinissable qui plut de suite à Shelby.

La serveuse arriva et la petite blonde pu constater que le Livinstone n’avait pas mentit sur un deuxième point, son pote était gentleman. « Un café allongé s’il vous plait. » répondit-elle en souriant.

En tous cas Dean était cash, car il évoqua immédiatement le sujet pour lequel ils étaient réunis ici. Elle eu un petit sourire en coin, amusée par la situation. « T’es pas si timide que ça en fait. » William l’avait décrit comme un garçon réservé et elle s’attendait à ce qu’il soit gêné de voir sonpote se ramener avec une fille, mais apparemment il savait aussi être à l’aise face à des gens qu’ils ne connaissaient pas. « En fait je crois que je sais ce qu’il a derrière la tête. Mais il m’a promis que ce ne serait qu’un rencontre entre amis, alors je me suis dis que ça ne pouvait qu’être cool. » Elle se tourna pour faire un clin d’œil à Willy et se concentra à nouveau sur Dean. « Puis il t’a tellement bien vendu que je me suis dis que j’étais obligée de venir voir à quoi ressemblait le garçon parfait ! » Elle se mit à rire. Après tout William les embrigadait dans ses plans, eux pouvaient bien aussi se rire de lui et la manière dont il avait orchestré tout ça. Elle se sentait bien, à l’aise avec les deux garçons qui semblaient super cool. Elle espérait avoir rencontré, si ce n’est un amoureux, des nouveaux potes.

Hj : Je suis impardonnable !!   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ]

Revenir en haut Aller en bas

Je vous déclare mari et femme ! [ Dean, Shelby & William ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MR. HRM ? je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» LU POUR VOUS SUR LE WEB: PROBLÈMES D'INFIDÉLITÉ DE LA FEMME
» Ahh ! L'Amour... (si vous êtes une femme, retournez immédiatement d'où vous venez) TERMINE
» la femme le mari et l'amant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-