Partagez|

La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza Dim 20 Juil - 15:05



La Guerre est déclarée



La semaine était sur le point de se terminer, plus qu’un jour de travaille pour Maxim et il allait pouvoir profiter de son week-end pour s’adonner pleinement aux activités de son choix histoire de s’éloigner un peu du monde du journalisme. Le Jeudi soir était souvent l’occasion pour le jeune homme de sortir à nouveau pour se détendre en vue de la dernière journée de la semaine, ce n’était peut-être pas la meilleure idée pour être productif le lendemain mais il connaissait ses limites et n’avait pas besoin d’énormément de temps pour récupérer sauf si la cuite prenait une dimension trop importante. Quoi qu’il en soit il avait envie de passer un peu de temps avec une amie, une amie qu’il s’était faîte au fils des jours et des semaines depuis le mois de décembre de l’année dernière. Il s’amusait énormément en sa compagnie et leur petit jeu l’aidait à passer le temps tout en se détendant de manière forte agréable. L’un comme l’autre essayait chaque soir qu’ils sortaient en boite ou dans les bars de trouver un compagnon pour l’autre. Bien sur Maxim n’allait jamais bien loin avec les filles qu’elle lui trouvait mais c’était surtout pour s’amuser, tandis qu’Evane elle, s’amusait plus que de raisons avec les hommes que le fils Daniels lui dégotait. Il était à présent devant sa porte et venait de sonner en attendant qu’on vienne lui ouvrir, mais comme souvent quand il venait un peu à l’improviste ce n’était pas la jolie jeune femme qui lui ouvrait, parfois ses cousines, sa tante ou son oncle, mais régulièrement sa propre mère, Esperanza Damenez.

La jolie hispanique était fort séduisante pour une femme de son âge, elle avait encore gardé tous ses atouts et son expérience faisait d’elle une femme très attirante pour la gente masculine, du moins c’est ce que Maxim se disait, étant lui-même ravi de pouvoir l’observer. Il adorait les jolies choses et ne se privait pas d’en profiter malgré son statut actuel d’homme en couple… Admirer n’était pas tromper et la fidélité faisait partie de son quotidien même s’il se demandait s’il était avec la bonne  personne, mais ca c’était une autre histoire. La porte s’ouvrit donc laissant apparaitre la mère célibataire, il n’était que cinq heures de l’après midi et Maxim s’y prenait tôt pour embarquer Evane dans une nouvelle soirée.

« Bonjour Madame Damenez, comment allez vous ?  Je venais voir Evane, je ne sais pas si elle est déjà rentrée, je ne l’ai pas prévenue de mon arrivée. » Dit-il simplement avec un simple et léger sourire sur le visage. Le jeune homme était du genre poli et il savait se tenir en société, surtout avec la mère d’une amie comme Evane. Il continuait de la fixer en attendant qu’elle lui réponde, jetant un coup d’œil par-dessus l’épaule d’Esperanza pour tenter d’apercevoir quelqu’un derrière elle mais vu le silence qui s’échappait de la maison et l’absence de véhicules devant le garage il était fort probable qu’elle soit seule et que sa fille soit déjà en vadrouille pour ce soir. Oui Maxim n’était pas entrain de poursuivre ses études de journaliste pour rien, son esprit vif et curieux lui permettait d’analyser rapidement les situations et celle-ci n’était pas trop compliquée à deviner. Il resta cependant devant elle pour attendre sa réponse et rester courtois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza Jeu 24 Juil - 16:31


Esperanza avait connus beaucoup de déboires. Elle avait toujours eu du mal à garder un employeur, ne cessait de déménageait et ne parlons pas de ses amours qui n’étaient qu’une succession d’échecs. Mais s’il y avait bien un domaine dans lequel elle avait toujours réussit et où tout se passait à merveille c’était dans la relation avec sa fille. Depuis qu’Evane partageait sa vie les deux femmes s’entendaient à merveille et même l’adolescence n’avait pas réussit à éloigner la mère et la fille. Peu de choses rendaient Esperanza fière, mais Evane ne l’avait jamais déçue. Elle était responsable, bien plus qu’elle parfois, aimante, elle suivait toujours le bon chemin et avait le cœur sur la main. Esperanza s’émerveillait sur sa capacité à se battre pour avoir ce qu’elle voulait et s’attendrissait lors du constat indéniable de son cœur d’artichaut.

Sauf que voilà, tout ça c’était « avant ». Avant que le plus jeune des O’Conell vienne mettre le désordre dans la vie des Damenez. Le cœur de la jeune fille s’était emballé un peu trop vite et après une première déception qui lui avait brisé le cœur il l’avait abandonné une deuxième fois, détruisant totalement non seulement son petit cœur mais aussi tout ce qu’elle était. Depuis ce jour Evane avait changé du tout au tout. Elle semblait filer sur une très mauvaise pente et sa mère ne le supporterait pas. Elles en avaient parlé plusieurs fois (heureusement leur lien n’avait pas été brisé) mais Espé sentait bien qu’Evane faisait aussi beaucoup de choses qu’elle lui cachait et ça c’était bien difficile à vivre. Esperanza s’était promis plusieurs fois de ne pas s’énerver contre sa fille mais voyant que les choses ne changeaient pas elle était sur le point de la prendre entre quatre yeux pour lui passer le savon du siècle ! Parce que maintenant ça commençait à bien faire ce comportement si peu digne d’elle. Parce que vivre mal une rupture ok, mais là ça commençait à durer un peu trop longtemps.

Depuis qu’Evane n’allait pas très bien une personne était apparue dans sa vie. Maxim Daniels. Un garçon selon Espé un peu trop beau pour être honnête et qui était arrivé, comme de par hasard, comme un vautour, au moment où Evane allait mal. Le garçon venait chercher sa fille à n’importe quelle heure du jour et de la nuit et elle rentrait parfois dans des états assez pitoyables. Esperanza avait très vite associé Maxim aux comportements déviants de sa fille et elle ne portait pas le garçon dans son cœur, loin de là. Elle en avait très peu discuté avec Evane qui évitait souvent le sujet et n’avait pas vraiment eu l’occasion d’en parler avec ce garçon non plus, qu’elle voyait au fond généralement qu’entre deux portes.

Aujourd’hui Espéranza était seule à la maison. Ses horaires décalés lui permettaient souvent de profiter de la demeure familiale. Elle finissait de repasser une pile de linge assez impressionnante (5 filles à la maison ce n’était pas de tout repos) lorsque la sonnette retentit. Elle se précipita à la porte, prête à dégainer son sourire, sauf que lorsqu’elle découvrit qui se trouvait derrière elle n’eut plus du tout envie de rire. Encore une fois il était là. Encore à réclamer Evane. Pour une fois de plus, l’entrainer dans de mauvais chemins. Le fait qu’il soit poli n’aidait pas forcément la relation. Au contraire, Espé aurait peut-être préféré quelqu’un de désagréable à qui elle aurait pu reprocher beaucoup de choses plus facilement. Mais sous ses airs de gentil garçon elle était persuadée que se cachait quelqu’un de bien peu recommandable.

« Bonjour Maxim. » dit-elle assez froidement. « Entre je t’en prie. » Elle ne voulait pas qu’il se dérobe avant qu’elle ait pu lui parler. Qu’il se trouve en face d’elle était finalement peut-être l’occasion de lui dire tout ce qu’elle pensait. Et pourquoi pas peut-être d’avoir certaines réponses à ses questions. Elle se décala pour le laisser passer, insistant du regard, ne lui laissant pas d’autre choix que d’accepté sa proposition. Une fois rentré et la porte refermée elle lui expliqua la situation. « Evane n’est pas encore là, peut-être va-t-elle bientôt rentrer. Tu peux l’attendre dans le salon. Ça nous permettra de discuter. » Elle le guida jusqu’au salon où elle l’invita à s’asseoir. « Tu veux boire quelque chose ? » demanda-t-elle, offrant enfin le premier sourire de cette entrevue. Elle ne voulait pas non plus le mettre mal à l’aise, ce n’était qu’un enfant après tout et s’il ne s’agissait pas de sa fille elle aurait pu se prendre d’affection pour ce garçon qui présentait malgré tout assez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza Ven 25 Juil - 21:08




Evane avait déjà évoqué sa relation avec sa mère auprès de Max, depuis qu’elle s’était confiée sur sa vie sentimentale chaotique elle n’hésitait plus vraiment à parler de tout ce qui pouvait être relié à sa déception amoureuse avec le fils O’Conell, quelqu’un que Maxim ne portait pas vraiment en haute estime qui plus est. Espéranza était une bonne mère, toujours là pour sa fille, prête à faire des sacrifices pour son bonheur et surtout de bon conseil, voilà ce que Maxim avait pu conclure sur la mère célibataire suite à ses nombreuses discussions avec sa fille. Et pourtant mis à part ce qu’elle avait pu lui dire, il n’avait jamais eu de vrai entretien avec Esperanza, ne faisant que la croiser de temps à autre, se demandant ce qu’elle savait de lui, ce qu’elle pensait également, après tout voir un garçon sortir souvent avec son propre enfant devait forcément éveiller l’attention et la jolie mère devait se poser de nombreuses questions sur la vérité concernant la relation entre les deux jeunes amis. Quand la porte fut ouverte, il était évident qu’elle n’était pas de bonne humeur, à moins que ce soit sa venue qui la mette dans un tel état, aucun sourire répondant au sien et une manière de répondre assez froid, c’était trop voyant pour que cela n’alerte pas l’esprit de Maxim assez agile pour déterminer l’attitude d’autrui.

Elle le salua malgré tout et l’invita à entrer, pensant qu’Evane était là il n’avait pas de raisons d’aller ailleurs pour l’instant, il pénétra dans la jolie demeure des Van Valkenberg et se retourna pour faire face à la sœur de la maitresse des lieux qui lui expliqua que sa fille n’était pas là mais qu’elle allait peut-être rentrer avant de l’inviter à l’attendre pour discuter en sa compagnie, s’éloignant en direction du salon pour lui faire comprendre qu’il devait s’asseoir. De toute évidence elle ignorait totalement où était sa fille et il pouvait se passer des heures entières avant son retour. A la limite du Guet-apens, Maxim se sentait pris au piège face à la belle hispanique. Il n’avait rien à craindre d’elle et la peur ne faisait pas partie de son monde, mais il sentait parfaitement bien que la femme en face de lui avait des choses à lui demander. Elle lui proposa à boire en lâchant le premier sourire de cette entrevue, il fit de même et s’installa sur le divan. «  Volontiers Madame Damenez, une petite bière si vous avez, sinon quelque chose de frais pour contrer la chaleur étouffante de la journée. »  Répondit-il en gardant un visage très légèrement souriant, bouche fermée. «  Vous savez à quelle heure Evane va rentrer ? Je ne voudrais pas vous déranger trop longtemps. »  Ajouta t-il rapidement, il tentait de faire mine qu’il n’avait pas compris qu’elle souhaitait se trouver seule en sa compagnie pour parler.

Il n’était pas mal à l’aise ici face à elle, c’était un peu sa marque da fabrique, il ne craignait pas grand-chose et dégageait un certain charisme qui montrait qu’il avait confiance en lui, bien sur seul ceux qui le connaissait vraiment avaient conscience de ses faiblesses, et rares étaient ceux qui possédaient suffisamment d’information sur lui pour le comprendre dans son intégralité. Mais là face à cette femme qu’il ne connaissait pas et qui semblait vouloir en apprendre d’avantage sur sa personnalité et certainement sa relation avec sa fille, il se sentait de bonne humeur, après tout il n’avait rien à se repprocher, certes il avait permis à Evane de trouver de nombreux amants pour passer la nuit, mais depuis plusieurs semaines maintenant il s’évertuait à lui trouver un petit ami afin qu’elle cesse de ruminer son chagrin et s’ouvre à une nouvelle vie…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza Mar 19 Aoû - 13:01

Evidemment l’invité demanda boisson alcoolisée, Espé devant se rendre à l’évidence, sa petite fille n’était plus une petite fille, ses amis non plus. Fini les copains hauts comme trois pommes dans leurs sages uniformes d’écoliers qui venaient à la maison boire des milk-shake à la fraise et rigoler de leurs moustaches de lait. Maintenant elle avait des amis qui étaient des hommes, grands, forts, musclés, qui ressemblaient à des adultes, du genre cadre en management dans une grande entreprise et qui entraînaient sa petite fille dans des beuveries et autres soirées surement déjantées.

« Une bière, j’ai ça. » Il fallait bien l’accepter. « Et je ne sais pas à quelle heure Evane va rentrer. En ce moment je ne sais pas grand-chose d’elle, bien moins que toi je suppose. » Il ne la dérangeait pas, au contraire il allait peut-être bientôt répondre à ses questions. Du moins elle ferait tout pour.  

Esperanza disparu un instant à la cuisine et revient avec deux bières ouvertes à la main. Elle en tendit une à Maxim et garda l’autre pour elle, s’asseyant sur le fauteuil face au garçon pour discuter avec lui.
« Ecoute, je vais être franche. » Evane pouvait rentrer d’une minute à l’autre, alors autant aller à l’essentiel. Esperanza n’était pas du genre à tourner autour du pot. Elle avait des choses à dire et les dirait sans prendre de détours. « En ce moment Evane ne va pas bien du tout. » Elle était sa mère et était encore capable de savoir quand sa fille n’était pas dans son état normal. Elle était sûre de la connaitre par coeur, après tout elle l'avait porté 9 mois, Evane n'avait été qu'un tout petit foetus qui avait été lié à elle ! Et cela personne ne pourrait jamais le lui enlever. « Elle n’est plus celle qu’elle a toujours été. » Esperanza commençait par les constats, voir déjà comment Maxim allait réagir à tout ça, s’il évitait la discussion ou acceptait de rentrer dans le vif du sujet.

Hj : Je suis désolée désolée pour le retard :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza

Revenir en haut Aller en bas

La Guerre est déclarée... | Maxim & Esperanza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Minous VS Minettes ? La guerre est déclarée !
» Porsche Mission E : la guerre est déclarée ?
» Ils ont déclaré la guerre à Préval
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-