Partagez|

Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Lun 21 Juil - 23:00


Nicholas posa la lettre sur le bureau et s’essuya le front. La quantité de documents administratifs à remplir lorsque l’on était pasteur était assez impressionnante. La plupart des fidèles pensaient que son rôle se limitait à écrire des sermons chaque semaine et faire une confession de temps en temps, mais en réalité c’était beaucoup plus que ça. Le pasteur qu’il était faisait des journées à rallonges. Il devait gérer toute la vie du temple. Le moindre petit détail devait être réglé à la perfection s’il voulait que tout fonctionne bien et il avait l’impression qu’il n’avait pas assez d’heures dans une journée pour pouvoir s’occuper de tout.

Nicholas replia la lettre et la posa dans un coin du bureau. Il s’occuperait de la rencontre œcuménique demain. Ce soir il était déjà tard. La journée avait été difficile. Les Magnoliens s’étaient apparemment donnés le mot pour venir le rencontrer aujourd’hui et il n’avait pas eu le temps d’avancer ses différents projets, préférant écouter ceux qui lui faisaient confiance. Consacrer du temps aux fidèles était pour lui le plus important et tant pis pour le reste, ça attendrait.

Le pasteur fit glisser son col romain qu’il posa sur le bureau et se dirigea vers la grosse porte de chêne qu’il poussa difficilement. D’un tour de clefs il ferma le temple et marcha jusqu’à chez lui. Il était en retard et arriverait sans doute juste pour l’heure du repas. Il savait qu’il y avait toutes les chances pour que sa femme soit en train de faire mijoter un bon petit plat, que ses filles aient installées la table et viennent le saluer comme les petites filles modèles qu’elles étaient. Rien qu’à cette pensée les soucis de la journée s’envolèrent presque. Nicholas arriva devant chez lui, ouvrit la porte et se dirigea jusqu’à la cuisine, d’où il entendait tinter la vaisselle, pour saluer sa femme.

Il s'approcha d'elle et posa une main dans son dos, attendant qu'elle se retourne pour déposer un baiser chaste sur ses lèvres. Il s'attendais à une Kathryn douce et caline, prête à lui faire oublier les soucis de la journée, mais il sentit de suite dans son regard que quelque chose n'allait pas, de la tension dans ses gestes. Elle était contrariée, après 34 ans d'amour il n'avait pas besoin qu'elle le lui dise pour qu'il le devine. "Est-ce que ça va ?" demanda-t-il en fronçant les sourcils, ce qui voulait en fait dire "qu'est ce qui ne va pas?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Lun 21 Juil - 23:30

Kathryn était face à son plan de travail, en train de rabattre la pâte à pain sur la table, comme si elle voulait la réduire en miettes. Lors de son rendez-vous d'après-midi avec l'une de ses voisines, elle avait appris que Gaëlle avait été vue en train de faire les yeux doux à un jeune homme bien séduisant. Bien sûr, cette voisine avait cherché à savoir ce qui se passait avec sa fille, et elle prenait d'ailleurs un malin plaisir à mettre Kathryn dans une position inconfortable, histoire de l'affaiblir. Car oui, Kat avait beau avoir de l'influence dans Magnolia, elle était jalousée, et beaucoup cherchaient à lui trouver des points faibles. Et juger de la pureté de ses filles, c'était le summum. La McClair s'était alors emportée, outrée qu'on puisse penser une chose pareille. Elle réussit à convaincre cette horrible voisine que c'était une erreur, ou la faute du garçon, très certainement. Flirter avec des garçons, ce n'était pas du tout digne d'une McClair, et les filles le savaient très bien. Dieu avait crée l'Homme pour aimer, mais hors de question de vagabonder de droite à gauche. Que Dieu pardonne les infidèles.

En tout cas, Kathryn était rentrée énervée à la maison, et défoulait sa colère contre ce bout de pâte à pain qui n'avait rien demandé à personne. Elle attendait le retour de Nicholas car elle savait que lui seul pouvait l'aider à lui remettre les idées en place et ne pas douter de sa fille. Car oui, même si Kat avait défendu sa fille, elle n'était pas sûre de ce qu'elle avançait. Gaëlle avait toujours été indécise, et peut être que ce jour-là, ces sentiments avaient pris le dessus sur ses croyances. Kathryn arrêta de tripatouiller la pâte et se mordit la lèvre.. Que dirait-on d'elle si on apprenait que l'une de ses filles avait désobéi à la règle la plus sacrée de la religion chrétienne ? On douterait de son autorité, et elle perdrait tout leur respect. Et ça, c'était inconcevable. Pendant des années, Kathryn s'était hissée à la hauteur d'Alicia, la considérant comme un vraie amie, voire une soeur. Mais depuis sa mort, Kathryn avait repris la fonction de 'chef' des voisines, ce qui imposait énormément de contraintes. Aucun faux pas n'était accepté, et Kat agissait généralement en hypocrite. De toute façon dans ce quartier, on ne savait jamais si les voisins vous aiment vraiment ou s'ils cachent leurs vrais sentiments derrière de faux semblants. 

Kathryn entendit la porte d'entrée claquer au moment où elle terminait de mettre le pain au four (oui après tout ça il va quand même servir). Elle s'essuya les mains sur un torchon et porta sa main au front, incapable de se défaire de l'idée d'être la risée du quartier. Nicholas rentra dans la cuisine et l'embrassa, mais la McClair n'était pas d'humeur, ce que son mari remarqua bien vite. Kat fronça les sourcils avant de répondre. « Oh, cette foichue voisine qui m'a dit que Gaëlle avait flirté avec un garçon ..» fit-elle avec un geste de la main. « Je lui ai dis que ce n'était pas possible, qu'elle avait dû se tromper mais .. » Elle marqua une pause et commença à respirer rapidement et les larmes lui montèrent aux yeux. « Imagine .. Imagine que ce soit vrai.. que notre bébé ai violé les règles .. Que deviendrons-nous ? Je ne suis rien sans ce quartier Nicholas, j'ai besoin de cette vie ! » Kat était réellement inquiète, et cela se lisait sur son visage. Elle espérait qu'une fois encore, Nicholas aurait les mots pour la rassurer. 


Dernière édition par Kathryn McClair le Dim 19 Oct - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Mer 20 Aoû - 18:20


Karthryn annonça à Nicholas la raison de son mécontentement. Une voisine lui aurait dit qu’elle avait vu Gaëlle flirter avec un garçon. Les sourcils du pasteur se froncèrent un peu plus encore. Qu’est ce que c’était encore que cette histoire. Kathryn, sous l’effet de l’émotion commença à respirer plus rapidement et ses yeux se devinrent brillants. Nicholas ne supportait pas de voir sa femme dans cet état et sa mâchoire se serra imperceptiblement. Kathryn commença à imaginer les problèmes que rencontreraient la famille si cette histoire se révélait vraie, si effectivement Gaëlle sortait avec un garçon, alors la famille serait la risée du quartier… Du moins c’est ainsi qu’elle le voyait.

« Bon, ne nous emballons pas. Ce ne sont que des rumeurs. Tu n’es pas sans savoir que beaucoup de gens ici sont prêt à tout… » Il savait très bien qu’il faisait partit d’une des familles les plus admirées de Magnolia, mais aussi que cela attisait les jalousies et que, sans doute, beaucoup de monde était prêt à leur faire du mal. Evidemment en se cachant toujours derrière de grands sourires. Quoi qu'il en soit les rumeurs étaient l'un des meilleurs moyens pour ça.

Quand Kathryn lui avait annoncé les paroles de la voisines, le cœur de Nicholas s’était serré. Et si c’était vrai ? Mais il ne voulait pas s’emballer, devant préserver l’équilibre parfait du couple. Il devait d’abord calmer sa femme, il ne servait à rien de s’angoisser. « Calme toi, on va discuter de ça calmement. » Il lui sourit pour la rassurer. Il tira une chaise, la proposant à sa femme.

Nicholas pensa à ses filles. A ce qu’elles étaient, à ce qu’ils avaient réussit à créer tous les deux. Trois anges. Gaëlle était décidemment celle qui leur causait le plus de problème, celle dans les yeux de qui il avait vu bien trop de fois cette envie de liberté. Petite ça avait été la plus vive, la plus casse-cou, une vraie petite flêche. Il la revoyait à quatre ans à peine, quand ils avaient été à la jardinerie et qu’elle avait passé l’après midi les mains dans la terre avec sa petite salopette et ses bottes en plastique. Ses sœurs n’avaient pas tenue une heure, et elle déblayait les cailloux encore et encore. Si sa petite princesse flirtait réellement avec un garçon, cela préparait un ouragan dans la vie des McClair. Il était bien conscient que sa fille avait l’âge et que les beaux garçons du quartier devaient bien l’intéresser, mais c’était une McClair et il voulait croire qu’elle se comporterait comme telle.

Nicholas remplit un verre d’eau fraîche pour se femme et la laissa un instant reprendre ses esprits. Il avait besoin qu’elle se calme pour qu’ils aient une discussion posée. Il ne cessait de le répéter, la précipitation et les émotions ne menaient à rien de positif.

Puis il fallut bien aborder le sujet. Il tira une autre chaise et s’assit à côté de Kathryn. « Tu penses qu’il est possible qu’il y ait quelque chose de vrai là-dessous ? » Il savait qu'elle connaissait plus ses filles que lui et qu'elle aurait sans doute remarqué s'il y avait eu quelque chose d'anormal dans le comportement de Gaëlle. Il posa sa main sur celle de sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Sam 6 Sep - 20:59


L'inquiétude se lisait très clairement sur le visage de Kathryn. Plus que tout elle chérissait sa place de quasi doyenne de cette ville, et voir ce rêve s'envoler la rendait soucieuse. Qu'est-ce qu'elle deviendrait ? Sans parler d'elle, Nicholas aussi en payerait les frais, car qui voudrait d'un pasteur dont les enfants ne respectait pas ses propres règles ? Tout son monde idyllique volerait en éclats, et tout deviendrait chaos. Non, elle n'exagérait pas. Non, elle ne s'inquiétait pas pour rien. Car si ce qu'elle avait entendu était vrai, c'était ien le début de la fin. Et le pire était qu'il n'y avait pas grand chose qu'ils pourraient faire pour y remédier.. Gaëlle était une grande fille, et elle avait toujours aimé défier les règles. Jamais sans grand danger, mais c'était un de ces traits de caractères les plus ingérable pour ses parents. Maintenant elle était grande, et c'était de plus en plus dur de contrôler ses faits et gestes. Mais pourquoi ne pouvait-elle pas être comme ses deux autres sœurs ? Pourtant ils les avaient élevées de la même façon ! C'était à rien y comprendre. Dieu souhaitait-il les punir dpour quelque péché qu'ils avaient commis ? Les sourcils de Kathryn se fronçaient et elle grimaça d'inquiétude. Elle posa sa main sur celle de son mari, en lui parlant de ses soucis. Dans ces moments-là, elle avait l'impression d'être une enfant, en quête de quelconque parole rassurante qui la renverrait à la banalité de sa vie, sans plus de questions. Nicholas lui répondit posément, de sa voix calme et sans aucun changement de ton. Une voix grave, rassurante. Kathryn clignait des yeux comme pour chasser les larmes qui arrivaient, et elle hochait la tête rapidement. « Oui oui, je sais ! mais .. » Sa gorge se noua, et elle inspira longuement, passant sa main sur ses yeux larmoyants. Elle se gratta la nuque, ou joua avec ses doigts, histoire de s'occuper nerveusement et de penser à autre chose. Mais rien y faisait, les paroles de cette voisine tournaient en boucle dans sa tête.

Nicholas l'invita à s'asseoir à côté de lui, et elle lui sourit rapidement avant de le suivre. Elle but d'une traite le verre d'eau qu'il lui servit, et doucement elle reprit ses esprits, avec la présence de son mari qui la calmait. Il n'y avait que lui qui sache vraiment ce qu'elle traversait, et que lui qui savait quoi lui dire ou que faire pour la tranquilliser. Un silence s'installa, dans lequel Kathryn inspirait et expirait sans relâche, tentant à la fois de se calmer et de trouver une solution à toute cette histoire, si elle s'avérait vraie. Finalement, les paroles de Nicholas tombèrent. La McClair leva les yeux vers lui, des yeux à présent secs, mais toujours soucieux. « Non non, bien sûr que non ! » s'empressa-t-elle de répondre. « Elle est toujours si gentille, et fais tout ce que je lui dis ! Je ne vois vraiment pas pourquoi elle nous désobéirait ainsi. » déclara-t-elle. Mais ce qu'elle ne disait pas, et ce que Nicholas savait autant qu'elle, c'était le trait de caractère agité de Gaëlle, ce qui la rendait vulnérable en compagnie des autres. Quand ses parents n'étaient pas là, peut-être qu'elle se sentait perdue, et cherchait quelqu'un sur qui se pencher. Tout n'était que suppositions dans son esprit, et elle cherchait un moyen de chercher la vérité. « Nicholas.. tu crois qu'il faudrait lui en parler ? Mais si ce n'est pas vrai, elle le prendrait mal, tu imagines ? Elle croira qu'on ne lui pas confiance .. Et cette rumeur .. » Kathryn soupira et se mordit la lèvre inférieure. « Que faire .. ? » rajouta-t-elle, sans vraiment savoir si elle attendait une réponse ou si elle se posait la question à elle-même. Kathryn ferma les yeux, espérant faire un peu d'ordre dans ses idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Ven 12 Sep - 11:27

Aux paroles rassurantes de Nicolas, Kathryn répondit qu’elle le savait, qu’elle le savait « mais »… Mais si tout ça n’était pas que des rumeurs lut-il à travers son silence. L’inquiétude se lisait sur son visage. La peur d’être destituée de la place qu’elle avait aujourd’hui dans le quartier, que leur famille perde tout, juste à cause de cette rumeur. Nicholas ne savait pas si c’était que Kathryn était particulièrement expressive ou si c’était quasiment une vie entière partagée qui lui faisait lire aussi facilement ce que pensait sa femme. De l’extérieur c’était la championne toutes catégories pour cacher ses sentiments, elle qui offrait d’éclatants sourires aux voisines qu’elle avait envie de tuer à la petite cuillère. Mais au fond, lui devinait bien souvent ce qu’elle ressentait, peut-être encore un peu plus cette fois-ci puisque, même s’il n’en montrait rien, il ressentait les mêmes peurs.

D’ailleurs il ne put s’empêcher de demander, comme si de rien n’était, si sa femme pensait que ces rumeurs puissent être vraies. Immédiatement elle lui répondit que non, louant la sagesse de leur fille. Le pasteur hocha la tête, il en pensait de même ! Gaëlle n’avait pas pu leur désobéir. Bien sûr la cadette de leurs enfants était la plus rebelle, elle avait un peu trop de goût pour la liberté et semblait particulièrement influençable par les jeunes de son âge. Mais elle restait malgré tout une McClair et Nicholas croyait suffisamment en son autorité pour penser que leur fille n’irait pas jusqu’à les trahir de la sorte. Quelques soient ses besoins d’évasion elle ne mettrait pas ainsi en danger la réputation de la famille. Mais il fallait peut-être malgré tout donner une orientation à cette histoire, réfléchir à ce qu’ils pourraient faire pour mettre un terme à tout ça. Kathryn l’interrogea justement à ce sujet.

« Ecoute, il y a de grandes chances que tout cela soit faux. Je sais que Gaëlle est influençable, mais je pense que ce ne sont que de vilaines rumeurs. » Cependant… Tout comme sa femme il se mit à réfléchir un instant, se demandant quel était le bon chemin à suivre. « Cependant je pense qu’il serait effectivement nécessaire de lui parler. Après tout tu n’as pas inventé cette rumeur, nous devons donc la tenir au courant. Ce n’est quand même pas l’accuser que de lui parler d’un bruit qui court à son sujet. » S’il y avait bien quelque chose que Nicholas avait du mal à accepter, c’était ces parents qui pensaient avoir besoin de l’autorisation de leurs enfants pour agir. Qui se pliaient à leurs choix ou leurs caprices et surtout qui avaient « peur » d’eux, au point parfois de ne pas exercer leur autorité. Si sa fille pensait qu’ils lui reprochaient ou l’accusaient de quelque chose, son devoir était de leur prouver le contraire. Elle n’avait en aucun cas le droit de s’en offusquer. Chaque parent doit se préoccuper de son enfant, même si ce denier n’a pas envie qu’ils se mêlent de sa vie. S’ils devaient parler à Gaëlle ils le feraient. Si elle s’opposait encore à eux alors il userait de son autorité et ferait comprendre à sa fille qu’elle n’était pas maître sous le toit de la demeure familiale. « Et on en profitera pour rappeler les règles ! » trancha-t-il. Il était important de sans cesse répéter les façons de se conduire chez les McClair pour qu’aucune des filles n’oublie la marche à suivre. Et ainsi Gaëlle prendrait ça comme un énième rappel et non une critique personnelle. « Dimanche après-midi après l'office nous ferons une sortie familiale ! » lui dit-il, à mi chemin entre la proposition et l'affirmation. ça tombait bien, en regardant l'éphéméride tout à l'heure il s'était rendu compte que rien n'était prévu pour le dimanche après-midi, ce qui était plutôt rare il fallait donc en profiter. « Que penses-tu de quelque chose comme un pique-nique tous les cinq ? » L’occasion rêvée pour se rapprocher des filles et leur parler sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Dim 9 Nov - 10:04

« Oui tu as raison. » Après tout, les rumeurs couraient aussi vite qu'un cycliste sur bicyclette dans ce quartier – et d'ailleurs elle était la première à vouloir tout savoir- et ce n'était donc pas étonnant que ce ne soit que ça. Mais du coup, quelque chose d'autre lui vint en tête. « Mais si c'en est une, et qu'elle se propage .. ? Il faudrait y mettre fin ! Imagines la réputation que l'on aurait ..! » Elle se mit à s'affoler légèrement, comme un koala en manque de bambou (*-*). Elle avait vraiment le moral dans les chaussettes depuis qu'elle avait entendue cette voisine. Kathryn entreprit de nettoyer la table rapidement d'un coup d'éponge, et vérifia que le pain ne brûlait pas. Il fallait qu'elle se change les idées, et la cuisine avait toujours aidé. Puis elle se rassit, alors que Nicholas répondait à sa question. Oui, il fallait en parler à Gaëlle. Kath hocha la tête en silence, et respira fortement. Tout devenait si compliqué. Ce n'était pas la mer à boire de disctuer avec les filles, puisque c'était quelque chose qu'ils faisaient régulièrement. Justement, les McClair optait pour une éducation basée sur la confiance, ce qui portait aux filles la possibilité de pouvoir toujours tout dire à leurs parents. Enfin, dans la limite du raisonnable bien sûr. Que l'une d'entre elles ait chipé un carambar, bon, ils n'allaient pas en faire un fromage, mais dès que ça en arrivait à des actions plus.. pécheresses, disons que les parents se mettraient bien en colère. Heureusement, rien n'était encore arrivé.

« Oh, quelle bonne idée ! » Kathryn retrouva le sourire en un instant. Les sorties en plein air était l'une des choses qu'elle aimait le plus faire. Que ce soit l'organiser, ou y aller, elle était toujours partante. Et si c'était en famille, il n'y avait rien de mieux. « On pourrait faire la balade qui mène au monastère, tu crois pas ? Tu sais, celle qu'on a faite l'année dernière ! C'est tellement joli par là-bas .. » Elle laissait ses souvenirs resurgir, et son angoisse précédente disparut presque complètement. Nicholas savait avoir les bons mots pour réconforter, après tout, il n'était pas prêtre pour rien. « Et puis je pourrais en parler aux voisines à notre prochaine réunion. » Autrement dit, elle pourrait s'en vanter, rendre jalouses les autres de sa famille parfaite, et entre autres leur montrer que les McClair étaient unis dans leur foi et que ce n'était pas une rumeur qui allait changer les choses. Kathryn déposa un léger baiser sur les lèvres de son mari, avant de se lever pour sortir le pain du four. Une bonne odeur se répandit alors dans la cuisine, annonçant le prochain repas.


Dernière édition par Kathryn McClair le Lun 19 Jan - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Lun 19 Jan - 16:45

Kathryn avait peur que la rumeur, s'il ne s'agissait que de ça, se propage et fasse, par conséquent, du tord à Gaëlle et aux McClair. C'était sûr qu'il fallait y mettre fin. Nicholas ne laisserait pas mettre sa famille en péril par une simple rumeur ridicule. "Je ne laisserait pas ce quartier ternir notre réputation Kathryn." dit-il d'un ton rassurant. Sa femme n'avait pas à s'inquiéter, il contrôlait tout et continuerait de le faire encore longtemps. Kat nettoya la table et surveilla le pain. Nicholas avait l'habitude de voir sa femme s'affairer à la cuisine et il remerciait chaque jour le ciel d'avoir une femme au foyer de cette qualité. Il savait que c'était ses bon petits plats, sa gestion de la famille et son amour évidemment, qui avaient aussi fait de lui ce qu'il était aujourd'hui.

Nicholas proposa une sortie le dimanche après l'office, histoire de resserer les liens de la famille et surtout de mettre les points sur les I aux trois soeurs. Les parents pensaient que le faire lors d'une sortie permettait de mieux faire passer le message et surtout d'éviter que les filles se braquent. Ou du moins que Gaëlle se braque, il n'y avait aucun souci avec les autres qui comprenaient parfaitement la ligne de conduite imposée par leurs parents. Kathryn proposa de faire la balade qui menait au monastère. "Voila une bonne idée ! La sortie de dimanche est donc choisit !" confirma-t-il sans prendre la peine de demander leurs avis aux filles. Il n'était pas homme à montrer son enthousiasme mais il trouvait l'idée excellente.

Kathryn avoua à demi-mot qu'elle pourrait s'en vanter auprès des voisines et Nicholas eu un demi-sourire. Il n'était pas homme à ragoter mais il aimait la place qu'avait sa femme dans le quartier ! Qu'elle soit considérée comme elle l'était et qu'elle continue de l'être grâce aux récits qu'elle faisait de leur vie ne le dérangeait absolument pas. Au contraire, il pensait que faire passer une telle image était bon pour son rôle de "leader charismatique" qu'il avait en tant que pasteur de la ville. Kathryn posa un baiser chaste sur les lèvres de son mari et ouvrit le four. L'odeur emplit la pièce, faisant saliver Nicholas. "Je vais appeler les filles pour venir à table, et on leur parlera de notre décision pour dimanche." Nicholas offrit un nouveau sourire à sa femme et partir chercher ses filles. Fier de ce qu'était cette famille, pleine de sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas] Mer 28 Jan - 18:06

Kathryn acquiesça avec un doux sourire, et prépara la table le temps que Nicholas aille chercher toute la petite famille. Elle soupira d'aise en regardant un moment par la fenêtre. Elle entendait les voix de ses trois filles à l'étage, et elle était ravie de pouvoir encore être là pour elles. Les autres parents de son âge avaient vus leur enfants partir dans une autre ville, voir un autre pays pour y faire leurs études .. mais pas elle. Et heureusement .. car elle ne savait pas ce qu'elle ferait si sa famille était désunie. Elle essayait de garder ses filles à la maison le plus longtemps possible, même si cela révélait un peu de l'égoïsme .. Elle haussa les épaules. De toute façon, aucune n'avait éprouvé le désir de partir, pour l'instant. Mis à part Gaëlle, peut-être, encore et toujours. Kat se sentait si coupable.. comme si elle avait raté quelque chose dans son  éducation.. Pourquoi était-elle la seule à tout remettre en cause ? Ses réflexions furent interrompues par un salut que lui fit une voisine qui passait dans la rue. Derrière sa fenêtre, Kat remit son sourire chaleureux sur son visage et lui rendit le bonjour, affectueusement. Quoi qu'il en soit, elle ne bougerait jamais de ce quartier.

Nicholas revint en compagnie de leurs trois enfants, et tout le monde s'installa autour de la table du salon. Kathryn termina de poser les plats sur la table, apporta une carafe d'eau, et quand tout fut prêt, elle s'assit à son tour. « Nicholas ? » fit-elle, en le regardant, afin de lui indiquer qu'il pouvait dire quelques mots de prière avant de commencer à manger. Toute la famille joignit leurs mains, remerciant le seigneur. Kathryn ferma les yeux, intégrant au plus profond d'elle même les mots que prononçait son mari, des mots qui lui inspirait tant de confort.

Sujet terminé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas]

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu :face: [Kathryn / Nicholas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu .....
» [Topic général] Parlez de films que vous avez vu
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-