Partagez|

Vie privée, vie publique ♦ Maxim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Vie privée, vie publique ♦ Maxim Ven 25 Juil - 17:50


Soupirant, je me regarda une nouvelle fois dans le miroir. Il était tôt et je n'avais aucune envie de sortir. Pourquoi diable a-t-il fallu que je réponde à ce maudit coup de téléphone hier ? J'aurai du le laisser sonner prétendant ne pas avoir entendu. Toutefois connaissant mon agent, elle m'aurai harceler jusqu'à que je décroche. Après tout c'était légitime de sa part car il s'agissait d'un rendez-vous professionnel et non pas d'un gala de charité.
Je rangea ma trousse à maquillage et sortie de la salle d'eau. Suivant les instructions de cette femme, je ne devais pas me vêtir de couleurs sombres. Elle m'avait expliquée que je rencontrerai un journaliste en fin de matinée pour une interview et que quelques photos seraient susceptibles d'être prises pour accompagner l'article. Voyant le soleil trôner dans le ciel, j’optai pour une légère robe blanche arrivant à mi-cuisse et un gros bracelet argenté. Pas plus, pas moins, simple mais efficace – moins sombre tu meurs - . Prête j’enfilai des chaussures ouvertes et pris mon sac à main. Vérifiant une dernière fois si je n'avais rien oublié, je sortis de la maison. Je me dirigea alors d'un pas lent vers le parc, lieu du rendez-vous.
Je mis mes lunettes de soleil sur mon nez et maudis intérieurement ce journaliste qui me forçait à travailler pendant ma période de congé. Et comme à l'accoutumé mon agent ne voulait rien entendre, je devais aller à cet interview point final. Pour une fois que je n'avais aucun shoot, aucun essayage de tenue, aucune conférence de presse, ou d'autres choses de ce genre, je devais répondre à des questions. Et puis, quel est le journaliste qui viendrai jusqu'à Magnolia pour m’interviewer ? Pour couronner le tout, elle n'a même pas mentionné le nom du magazine pour lequel il travaille. Habituellement toutes mes interviews se déroulaient à New-York ou dans d'autre grandes villes comme celle-ci. Néanmoins je n'allais pas m'en plaindre, cela m'évitait de faire l'aller-retour.
Pensant aux questions qu'il allait me poser, j’arrivai au dit lieu - soit le banc gris en face de la fontaine - . Ne voyant personne je m'assis sur le fameux banc et vérifia l'heure sur mon portable. Non, je n'étais pas en avance, au contraire j'étais arrivée pile-poile à l'heure. Il n'allait sûrement pas tarder. De toute manière si il avait le culot d'arriver en retard il pouvait dire adieu aux scoop, je ne lui révélerai rien sur mes futurs projets. Oui, les jours de congés c'est sacrés, personne ne dira le contraire. C'est pour ça que je suis de mauvais poil. Sans ce coup de téléphone je serai encore entrain de dormir dans mon lit, et aurai passé la journée affalée devant la télévision. Sans pot de glace bien sûr, j'avais beau être en période de vacances, si je prenais un gramme mon agent aurait fait une crise. J'ai beau l'adorer, mais lorsqu'elle fait une crise c'est Hiroshima à elle seule.
Je soupira une nouvelle fois, vivement que l'interview soit finie.




Dernière édition par Jersey Livingstone le Mer 30 Juil - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Vie privée, vie publique ♦ Maxim Dim 27 Juil - 13:56



Vie privée, Vie Publique



Avoir des relations était très important quand on était journaliste, en plus de pouvoir obtenir des scoops sur certaines personnes, cela permettait de se créer un réseau sur le long terme capable de fournir des données presque sans fin pour écrire des articles qui allaient plus en profondeur et qui ne se limitait pas à survoler un sujet. Maxim avait la chance de connaître quelques personnes qui pouvaient l’aider dans ce sens là. Jersey en faisait naturellement partie, mannequin pour de jolies marques elle avait un avenir tout tracé devant elle si elle persistait sur ce chemin parfois si tortueux pour les jeunes femmes. Il la connaissait depuis très longtemps, elle venait garder Erica quand elle était plus petite et Maxim avait le béguin pour elle, mais la différence d’âge était un obstacle sans fin pour le fils Daniels a cet âge là, jusqu’à ce qu’il revienne dans le quartier il y a de ça deux ans maintenant, trouvant en Jersey une amie et bien plus encore puisqu’elle devint rapidement sa sex-friend, trouvant tous les deux leur bonheur dans une telle relation, lui assouvissant son fantasme de jeune adolescent et elle profitant du nouveau physique avantageux d’un garçon plus jeune de cinq années. Mais cette relation avait évolué quand le garçon s’était mis en couple et seule l’amitié était restée, ce qui était déjà beaucoup pour ce genre de relation qui avait tendance à disparaitre du jour au lendemain quand le contact physique intime et charnel n’était plus au rendez-vous.

Le journal où travaillait Maxim écrivait sur presque tous les domaines et la mode en faisait naturellement partie, s’intéressant aux stars de la région particulièrement, il était évident que Jersey faisait partie de ces personnes là et on lui avait demandé d’obtenir une interview, chose plutôt facile vu sa position et pourtant il avait opté pour une approche différente pour changer, passant par son agent sans prévenir sa belle amie. Il avait convenu d’un rendez-vous dans le parc et comme prévu elle était à l’heure, vêtue d’une magnifique petite robe blanche dévoilant ses fines jambes, lunettes de soleil sur le nez, une vraie star à Magnolia. Il s’approcha d’elle et prit la parole une fois à sa hauteur en se penchant vers elle pour l’embrasser sur la joue.

« Salut Jersey !! Ca fait un petit moment que je ne t’avais pas vu. » Dit-il en affichant son beau sourire, lui aussi avec ses lunettes de soleil sur le nez et sa tenue était assez simple, jean foncé avec chemise noir et col ouvert, classe mais dans la sobriété. « Qu’est-ce que tu fais là avec ta jolie robe ? J’espère que je ne te dérange pas, je ne voudrais pas m’immiscer face à un futur prétendant. » Ajouta t-il avec un petit rire cette fois ci, il était de bonne humeur et jouer la comédie de l’amie passant par hasard dans le parc lui plaisait bien, il avait hâte d’entendre sa version des faits et connaissant la belle brune, elle ne risquait pas d’être bien tendre avec lui, son agent lui avait bien précisé qu’elle était en congé

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Vie privée, vie publique ♦ Maxim Mer 30 Juil - 19:13


Vérifiant une nouvelle fois l'heure sur mon portable, j’aperçus au loin quelqu’un avancer vers moi. Pensant tout d'abord que ce fut le fameux journaliste, je me rendis rapidement compte que sous ces lunettes de soleil reposait une tête plus que familière. En effet il s'agissait de Maxim, un ami de longue date. Enfin... « ami », notre relation était passée par différentes phases mais depuis que ce dernier s'était mis en couple, seule notre amitié avait perduré.
Il me fis alors la bise tout en me saluant. Je souris suite à sa remarque, ne l'ayant effectivement pas vus depuis quelques temps maintenant.
« Hey ! Oui, c'est vrai, t'as raison ! Alors, dis moi, ça va ? »

Je me décala pour lui laisser de la place sur le banc, lorsqu'il engagea la conversation.

« Qu’est-ce que tu fais là avec ta jolie robe ? J’espère que je ne te dérange pas, je ne voudrais pas m’immiscer face à un futur prétendant. »
« Oh, ne t'inquiètes pas pour ça. Disons que j'ai bel et bien rendez-vous avec quelqu'un mais ce ne sera pas aussi palpitant qu'un rendez-vous amoureux, si tu vois ce que je veux dire. » répondis-je, après avoir laisser échapper un petit rire.
En effet, j'allais sûrement encore avoir à faire à un de ces énièmes journalistes se fichant totalement de mes projets professionnels et voulant simplement récolter quelques rumeurs croustillantes sur ma vie privée histoire de faire les gros titres et de recevoir une prime à la fin du mois. Au fond, j’espérais vraiment que ça n'allait pas être le cas, car je détestais ce genre de pseudo-journaliste - que l'on devrait plutôt appeler détective privé - .

Passant une main dans mes cheveux, je retourna alors la question à mon interlocuteur.
« Et toi ? Qu'est ce que tu fais ici ? Tu profites du soleil tout en te faisant admirer de la gente féminine ? » continuai-je en souriant.
Ce n'était un secret pour personne, le Daniel avait eu des relations intimes avec la plupart des filles de Magnolia – dont moi - et même si il est maintenant en couple il restera un éternel séducteur sachant parfaitement user de ses charmes.
À ce moment là, je me dis que parler avec un ami me calmerai plutôt bien avant de commencer l'interview. Je ne répondrai pas sur un ton sec aux questions du journaliste, même si maintenant – et ce grâce à mon expérience - je savais admirablement bien refouler mes sentiments lors d'apparition public.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Vie privée, vie publique ♦ Maxim Ven 8 Aoû - 21:43



Jersey ne mit pas longtemps pour le reconnaitre au son de sa voix et sa réponse fusa presque aussi vite que son arrivée, elle lui demandait à son tour comment il allait avant de se déplacer pour lui laisser un peu plus de place afin qu’il s’installe à ses côtés, il lui sourit en précisant qu’il allait bien lui aussi avant d’enchainer sur sa tenue et sa présence ici bien qu’il sache pertinemment ses raisons, pour une fois il avait eu envie de jouer au lieu de simplement venir faire l’interview, pourquoi ne pas obtenir le maximum d’information avant même que celle-ci ne commence ? Il risquait d’énerver un peu la jeune femme mais après tout elle ne lui en tiendrait pas rigueur bien longtemps, comment pouvait-on en vouloir à un jeune homme aussi charmant que Maxim qui avait maintes fois fait grimper Jersey au septième ciel… Elle lui expliqua alors qu’elle avait un rendez vous mais rien d’excitant, effectivement tout ceci était bien plus professionnel qu’amical ou sentimental, il la regardait en maintenant son sourire, profitant qu’elle soit là juste à ses côtés pour laisser son regard descendre sur son décolleté et ses jambes dénudés, elle  était toujours aussi sexy et il ne regrettait pas le moindre du monde ce qu’il s’était passé entrer eux à son retour à Magnolia. « Ma pauvre Jersey, à croire que tu fais fuir les hommes sur ton passage… » Dit-il avant de se mettre à rire à son tour, il n’avait pas souvenir que la jolie brune ait tant d’aventures sérieuses que ça, sauf pendant son absence de six ans du quartier, période pendant laquelle il ne savait pas grand-chose au final.

Faisant partie de ses anciennes conquêtes, il n’était pas étonnant que la fille Livingstone aime en jouer en lançant Maxim sur ses nombreuses aventures et son succès auprès des filles du quartier et en règle général également. Et puis après tout, le fils Daniels avait un certain égo et sa confiance personnelle lui permettait de passer outre bien des obstacles dans son existence. « Il fait beau, autant en profiter pour prendre un peu l’air, c’est nettement plus agréable que quand il pleut tu le sais tout aussi bien que moi, et puis cela vous permet d’enfiler des tenues plus agréables à regarder qu’une grosse veste qui cache vos jolies formes…  Et puis tu sais il faut bien donner un peu de bonheur dans ce monde de brutes, donc si toutes les jolies filles du parc ont envie de me regarder, grand bien leur en fasse… » Dit-il en souriant toujours avant de poser une main sur sa cuisse pour la faire glisser jusqu’à son genou afin de lui faire comprendre ce qu’il sous-entendait. « Et sinon qu’est-ce que tu fais de beau en ce moment, tu n’as pas de défilé de modes en vu ? » Demanda t-il pour changer le sujet et revenir à elle et son activité du moment.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Vie privée, vie publique ♦ Maxim Mer 13 Aoû - 16:34


Alors que j'expliquais la raison de ma venue au parc à Maxim, je remarqua que ce-dernier ne se gênait pas pour laisser balader ses yeux sur mon décolleté et sur mes jambes. À vrai dire cela ne me dérangeait pas. Bien au contraire, étant mannequin j'avais l'habitude de ce genre de comportement - parfois même à la limite de l'indécent - mais le fait que cela vienne du jeune homme me plaisait évidement plus que de la part de parfaits inconnus. Rien de bien sentimental, seulement quelques souvenirs qui refont surfaces.
Je laissa échapper un rire suite à sa remarque sur ma vie sentimental.
« Oh, je n'ai simplement pas encore trouvé chaussure à mon pied. » Je répondis sur le ton de la rigolade même s'il n'avait pas totalement tord. Voilà bien longtemps que je n'avais pas été sérieusement en couple. Ces-derniers temps, je m'étais principalement consacrée à ma carrière de modèle, délaissant donc quelque peu ma vie personnelle. Voilà pourquoi j'avais bien besoin de congé, mais comment en profiter lorsque l'on est systématiquement sollicité à droite et à gauche ? Comme aujourd'hui par exemple.

Un sourire en coin apparut sur mon visage suite à sa réponse. Qu'est-ce que je disais. Charmeur à souhait. Histoire d'accompagner sa réponse, il posa sa main sur ma cuisse et la fit glisser sur mon genoux. Sans quitter mon sourire en coin, je rapprocha mon visage de son oreille. « Ça ne doit pas vraiment plaire à ta petite amie tout ça. » chuchotai-je, tout en posant délicatement mon index sous son menton.
Néanmoins je m'éloigna rapidement de lui, ne voulant pas que ce mystérieux journaliste nous surprenne. Il n'y avait certes aucun sentiments amoureux dans nos gestes mais je ne préférais pas allumer le feu aux poudres et donner une info totalement fausse avant même que l'interview n'ai commencé. Maxim relança alors la conversation en me demandant si j'avais des choses de prévus niveau professionnel. « J'ai toujours quelques chose de prévu ! Mais pas en ce moment. En réalité je suis censé être en vacance mais c'était sans compter une interview de dernière minute avec un journaliste sorti de nul part. Pour le défilé, si, je crois-bien en avoir un de prévu dans quelques mois... Pour une marque de vêtement qui commence tout juste à se faire connaître si je me rappelle bien. » dis-je en fronçant les sourcils pour essayer de me remémorer le nom de cette fameuse marque.  

Sortant mon smartphone je vérifia l'heure une énième fois. En effet le journaliste n'était toujours pas là. "Etre en retard donne toujours une mauvaise image, surtout dans ce monde" me répétait sans cesse mon agent.
« Dis-moi, tu es journaliste toi aussi non ? Tu n'aurai pas entendu quelque part dans tes contacts le nom d'un journaliste ou même celui d'un magazine censé venir interviewer une mannequin à Magnolia aujourd'hui ? » tentai-je auprès de Maxim après m'être levée pour voir si l'homme ou la femme, pas très professionnel, arrivait.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Vie privée, vie publique ♦ Maxim

Revenir en haut Aller en bas

Vie privée, vie publique ♦ Maxim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» Un stade de Football à cité Soleil...
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine
» Un expert en securite publique opine sur le kidnapping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-