Partagez|

Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Ven 15 Aoû - 0:37


Goin' to the chapel and we're gonna get married  


Aie ma tête. Cette fois c'était la dernière, vraiment. Il fallait qu'elle arrête de boire autant. Enfin c'était ce qu'Evane se promettait chaque lendemain de cuite, mais elle ne s'y tenait jamais bien longtemps. Irrécupérable. Mais là, c'était peut-être la fois de trop. La brune voulait dormir, mais c'était sans compter sur ce chien qui venait lui lécher la figure. Cette sensation d'humidité sur sa joue lui fit ouvrir petit à petit les yeux. Ce petit bouvier bernois la fit redescendre sur terre. Attendez, mais qu'est-ce que ce chien faisait dans sa chambre ? Evane mit quelques minutes avant  de réaliser que ce chiot était bien là. La brune regarda autour d'elle et compris qu'en fait, elle ne se trouvait pas dans sa chambre. Étendu à ses côtés, Heath dormait paisiblement. Perdue, elle fronça les sourcils avant de soupirer un bon coup tout en posant une main sur son front, les yeux fermés. Sa tête lui faisait atrocement mal. Le petit chien se mit à aboyer ce qui la fit se relever et s'adosser contre le cadre du lit. L'espagnole prit l'animal sur elle et le caressa. Voyant un collier Evane le regarda de plus près. Hevane. Voilà comment il s'appelait. Et ce fut ainsi qu'elle se remémora..

flashback.
La veille, heure non déterminée

Main dans la main, ils se promenaient tranquillement dans les rues. Et passant devant une animalerie, la brunette craqua devant la vitrine. « Oh mais regarde comme il est beau celui là ! » Heath regarda à son tour et soupira. « Tu vas pas me dire que tu veux un chien ? » Des petits yeux de cockers, la belle lui fit sa petite moue à laquelle il ne pouvait en principe pas résister bien longtemps. « Juste celui-là, tu ne trouves pas qu'il est mignon comme tout ? » Elle le fit s'approcher pour qu'il le regarde d'un peu plus près et l'entraîna ensuite avec elle à l'intérieur de la boutique. Le vendeur qui les accueillit ouvrit la cage de la portée et Evane prit le chiot dans ses bras avant de le donner à son brun. « Allée s'il te plaaaaaaiiiiiiiiiiit ? » Et en regardant bien la petite bête, il craqua à son tour. « Bon très bien, il nous faut bien un cadeau de mariage après tout ! » Et d'un éclat de joie, la belle lui sauta au coup et l'embrassa tendrement. « Et comment on va l'appeler ? » « Hum et pourquoi pas HeVane ? » Tous les trois ensemble, une nouvelle vie qui s'ouvrait à eux.

Fin flashback.

Les yeux ronds, elle venait de se remémorer un instant capital de sa soirée. Vegas. Ils s'y étaient rendus juste après leur repas au restaurant. C'était un voyage inattendu, complètement fait sur le moment avec bien sûr, déjà une bouteille de champagne vide. D'un geste vif, elle secoua le garçon. « Heath ? Heath réveille-toi ! » Apercevant l'énorme moustache dessinée sur son visage, Evane ne put s'empêcher d'en rire intérieurement. Mais une seconde plus tard, son visage se décomposa. Elle venait de voir l'énorme bague avec un faux diamant rouge à son annulaire. L'auraient-ils vraiment fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Sam 16 Aoû - 1:08



Des petits bouviers bernois volaient dans une chapelle rose bonbon, personne ne se trouvait dans la salle à part un curé habillé en Elvis Presley et deux jeunes gens qui paraissaient ivre, mais pas que de boisson, aussi de bonheur. Il entendait des aboiements, mais rien ne pouvait arrêter le rêve que Heathcliff était en train de faire. Ça paraissait un peu dingue mais plutôt amusant, il avait presque envie de profiter avec ces gens, mais il était invisible, il flottait dans la chapelle. Il se demandait quand même ce qu'il foutait là et pourquoi ces fichus chiens volaient mais il semblait comme bloqué en ce lieu. Tout à coup, l'image lui paru flou, il entendait quelqu'un l'appelait, une voix féminine, une voix qu'il connaissaient bien même. Il entendait aussi les aboiement de ces foutus cleps, mais cette fois, ils paraissaient vraiment réel. Heathcliff revenait à la réalité, il ouvrit les yeux, le soleil l'aveuglait. Il se retourna donc pour ne plus subir ce supplice, et c'est là qu'il vu Evane, le visage tout dégoulinant de maquillage et qui n'était pas très habillée sous la couette. Il se redressa doucement, massant délicatement ses temps. Il avait un fichu mal de crâne. « Wow-wow, on se calme » Il ferma les yeux aussi fort qu'il pu puis quand il les rouvrit, il se rendit compte qu'il se trouvait dans un sacré palace. Il apercevait des bouteilles de vodka, de champagnes hors de prix sur la table, ainsi que quelques papiers mais aussi des habits. C'est alors qu'une partie de la soiré lui revint en mémoire.

Début du flashback
La veille, heure non déterminée

Les deux jeunes gens, complètement soûles, titubaient dans le couloir. Ils avaient pris un ascenseur dans un hôtel qui les avait menés au trentième étage. Heathcliff ne pouvait s'empêcher de pouffer en voyant Evane marchait en zigzaguant tout en essayant de faire le moins de bruit possible. Mais c'était raté. Elle avait foncé dans une table sur laquelle se trouvait un pot de fleurs qui avait éclaté en milles morceaux. « Merde ! » Ils se regardèrent silencieusement, coupable de la mort de cette pauvre plante puis éclatèrent à nouveau de rire. Une fois devant la porte qui avait pour numéro celui de la clé, le futur avocat après plusieurs tentatives d'insertion de la carte, ouvrit la porte laissant passer Evane en première. « Bienvenue dans votre château gente dame ! » Il prit le petit chien qu'ils avaient acheté plutôt dans la soirée, c'était une décision prise sur un coup de tête, au début, il ne voulait pas trop mais cette petite bouille l'avait fait craquer. Il ferma la porte derrière eux puis il lâcha le chien et prit la jolie brune par la taille, l'embrassa puis baissa la tirette de sa robe.

Fin du flashback

Pardon ? Il avait vraiment fait ça ? Ils avaient vraiment couché ensemble ? Il ne voyait pas leur relation passer aussi vite à ce cap. Il voulait faire ça en douceur, bah c'était visiblement raté, en plus ils avaient adopté un chien. Il regarda la petite bouille qui le fixait, ça venait donc de là son rêve ? Il regarda Evane avec des points d'interrogations dans les yeux, prit le petit toutou et lu ce qu'il y avait sur le collier de ce qui paraissait être un bouvier bernois. Hevane, non, ils l'avaient vraiment acheté, et appelait comme ça ? « Hevane ? On est sérieux là ? » Mais la brune paraissait tracassée par autre chose, bien qu'à chaque fois qu'elle le regardait, elle se retenait pour rigoler. Il avait un gros bouton sur le nez ou quoi ? Il reposa le chien sur la couette et regarda instinctivement sa main. Il portait une bague à l'annulaire, une bague pas très très jolie qui n'avait pas spécialement l'air d'être de l'or mais plutôt du mastoc. Il regarda ensuite la main de Evane qui portait elle aussi une bague, une sorte de solitaire, mais encore une fois bon marché. Il fit ensuite le rapprochement entre ce qu'il voyait là. Ils s'étaient mariés ou quoi ? Non ce n'était pas possible ils n'avaient pas pu faire ça, pas comme ça ! « Cette quoi cette connerie ?! On s'est vraiment marié tu crois ? Oh mon dieu j'y crois pas ! » Il devait divaguer là, il était encore dans son rêve bizarre c'était sûr ! Les bagues laissaient à croire à ce que les deux jeunes gens aient fait le pas, mais était-ce vraiment possible ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Lun 18 Aoû - 17:04


Goin' to the chapel and we're gonna get married  


Petit à petit, elle commençait à se souvenir. Leur arrivée à Las Vegas, l'achat du chien fait sur un coup de tête.. Il fallait vraiment qu'elle en finisse avec l'alcool. Et voyant la bague qui se situait à un endroit bien précis à sa main gauche, Evane n'était pas rassurée. Elle se disait qu'elle avait fait sûrement plus pire que d'acheter Hevane avec le O'Conell. Pour le coup, l'espagnole ne se sentait pas très bien. Elle décida alors de réveiller le garçon qui dormait à ses côtés. Après tout, à deux ils se souviendraient mieux ce qu'il s'est produit la veille. Ce dernier la regarda assez interrogateur. Il était vrai que déjà rien que le fait de se retrouver dans le même lit pouvait sembler bizarre. Après tout, ils ne s'étaient vraiment réconciliés que la veille. Alors reprendre déjà leurs vielles habitudes ? Evane ne pensait pas que tout aurait pu arriver aussi vite. Quand Heath l'avait invité au restaurant, elle ne s'imaginait pas que la suite du programme serait de partir loin de cette ville, adopter un chiot, coucher ensemble et probablement.. Oh mon Dieu, Evane aperçut qu'elle n'était pas la seule à porter une alliance. Heathcliff lui demandait s'ils étaient sérieux quant au prénom de leur nouveau bébé. Mais elle ne le releva pas, bien trop dans ses pensées. Elle n'arrivait pas à y croire. C'était impensable, elle n'aurait jamais pu faire ça.. « Cette quoi cette connerie ?! On s'est vraiment marié tu crois ? Oh mon dieu j'y crois pas ! » La brunette leva les yeux vers le futur avocat, totalement perdue. « Je.. Euh.. Tu veux bien m'excuser deux minutes ? » Avant même d'entendre sa réponse, la Damenez se leva, s’enveloppant au passage de la couverture qui la recouvrait jusqu'à présent. Elle entra dans la salle de bain et s' enferma à clé. Elle s'assit sur le rebord de la baignoire et posa sa tête entre ses mains. Elle ferma les yeux et souffla un bon coup. Evane avait envie de vomir. Elle voulait rester enfermer là dedans et ne plus jamais en sortir. Parce que si elle ouvrait à nouveau cette porte, la jeune femme devrait affronter la réalité.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

Elle s'apprêtait à faire le grand saut. Et pas avec n'importe qui, avec lui. Lui, qu'au fond elle n'a jamais pu oublier. Ça s'était décidé sur un coup de tête, sur le fait qu'ils soient dans cet endroit en particulier, le fait qu'ils se retrouvent, l’euphorie.. Mais là à cet instant, pendant qu'elle marchait droit en direction de l'autel, Evane savait qu'elle faisait le bon choix. Elle ne renoncerait pas à l'idée de devenir sa femme. Elle ne renoncerait pas au fait que pour une fois, eux aussi pouvait être heureux et peut-être avoir leur Happy end. Alors tout sourire, vêtue d'une robe blanche et d'un voile qu'elle venait de s'offrir à la boutique d'en face, elle arpenta l'allée. Arrivée devant un Elvis assez dodu et qui ne cessait les coups de hanches, la belle se positionna en face de son amour de toujours. Il était temps de prononcer leurs vœux, mais Evane n'arrêtait pas de rire à chaque fois qu'elle jetait un coup d’œil sur leur prêtre. Et finalement, la Damenez réussit à se concentrer pour enfin dire la simple petite phrase qui déterminerait le reste de sa vie « Oui je le veux. » Étant donné que chaque mariage ne devait pas durer plus de dix minutes, il n'était pas question de prononcer autres choses. Il fallait simplement répéter ce que le fameux Elvis leur disait. Heathcliff en fit ensuite de même et les voilà qui s'échangeaient leurs alliances. Sur un nouveau pas de danse improvisé, Elvis les déclara officiellement mari et femme. Son brun s'empressa aussitôt de l'embrasser et ils se firent acclamer par les autres couples installés dans les rangs, attendant patiemment leurs tours.

Fin du flashback.

Evane se releva et se mit en face de l'évier, regardant son visage recouvert de maquillages. Elle se passa un coup d'eau et après quelques instants de réflexion, la belle se décida à revenir. Elle ouvrit la porte et regarda son O'Conell installé sur le rebord du lit. « Heath.. Je crois qu'on a fait une bêtise. » Se contenta-t-elle simplement de dire. Elle vint s'asseoir à côté de lui et glissa sa main où figurait encore sa bague dans la sienne. Elle préférait y aller en douceur, ne sachant pas à quoi exactement s'attendre avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Mar 19 Aoû - 23:57



Chacun portait une bague au doigt, au même doigt précisément, le doigt auquel toutes les personne mariées en portaient une. En plus de son atroce mal de crâne, il sentait dès à présent une boule dans sa gorge et dans son ventre. Ils n'avaient pas pu faire ça.. Il venait tout juste de comprendre ce qu'il voulait mais il ne souhaitait pas tout précipiter. Et puis si c'était le cas, quel genre de mariage ils avaient eu ? Si c'était comme dans son rêve, c'était dans une petite chapelle pourrie, celle dont il se foutait bien de la gueule des gens qui se mariaient là-dedans quand il regardait des télé réalités, le genre de mariage fast-food. Il se croyait dans un remake de very bad trip et ça ne le faisait franchement pas rire, et qui sait, après le chien, le peut-être mariage, il pouvait encore y avoir d'autres surprises ! Il sentait que son crâne allait exploser. Il hocha la tête en guise de réponse à Evane qui s’enfuit dans la salle de bain. Il ne chercha pas à la suivre, il voulait juste se souvenir. Il ne comprenait pas comment il pouvait avoir des trous de mémoires pareils, ils avaient du être bien imbibés. Il laissa tomber sa tête contre le mur ferma les yeux quelques secondes, ce qui était inutile vu qu'il avait encore plus mal à la tête et qu'il ne se souvenait toujours de rien. Il s'assit au bord du lit, prit un short qui devait surement lui appartenir puis regarda le haut de sa cuisse. Elle était rouge et.. Et une autre partie de la soirée lui revint en mémoire.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

La salle était pleine de gars et de meufs tatoués de motos et de têtes de morts en tout genre. Heathcliff qui se trouvait avec Evane pouffait de rire. Ils allaient faire le grand pas, enfin, ils allaient passer un grand cap, c'était un moment qui resterait toute leur vie en mémoire, il en était certain à ce moment là. Il s’avança solennellement, chantonnant une petite musique en tête. Il allait faire ce qu'il avait toujours voulu, enfin. Il s'assit alors sur le siège en cuire, Evane lui tenait la main, elle ne pouvait s'empêcher de rire, il voyait qu'elle était heureuse et c'était tout ce qu'il voulait. Ils allaient confirmer leur relation grâce à ça, et une fois que Heath aurait fait le pas, Evane aller en faire de même il en était certain. Il descendit son pantalon, souleva un peu son caleçon de façon à faire de la place à l'expert. « Attention, ça va un peu faire mal. » C'était ce qu'il lui disait. Heathcliff ferma fort les yeux, tenant fort la main de sa dulcinée puis il sentit la douleur lui transpercer le corps. Ce ne fut pas long, mais assez tout de même pour qu'il le sente partout dans son corps. Une fois le travail fini, Heath et Evane regardèrent le chef d'oeuvre, il avait maintenant un E avec un petit cœur à côté tatoué sur sa jambe. Il remonta son pantalon et embrassa sa belle. « A ton tour ! » Il espérait qu'elle le face à son tour, il la prit dans ses bras pour l'encourager.

Fin du flashback.

Il n'en croyait pas ses yeux, il avait bel et bien un vrai tatouage sur la jambe et pas n'importe quel tatouage, c'était l'initiale de sa potentielle femme. Il passa sa main dessus, espérant peut-être que la marque noire s'efface mais elle était toujours bel et bien présente. Au moins, ça avait l'air d'être fait par quelqu'un de compétent, c'était plutôt "beau" et il n'avait pas l'air d'y avoir une infection, heureusement ! Evane sortit alors de la salle de bain, elle était toute pâle et avait l'air vraiment perturbée. Il se disait qu'avec ce qu'il allait lui annoncer, ça n'allait pas arranger les choses. « Je crois aussi, regarde » Il ne pensa pas à lui demander pourquoi elle disait ça, il supposait qu'elle avait vu le sien aussi enfin, si elle en avait un. Il espérait vraiment pour elle qu'elle n'en ait pas, parce que ça, c'était le summum de la connerie. « T'en as aussi un ? » Il la regardait dans les yeux, espérant pour elle que la réponse soit non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Jeu 21 Aoû - 1:43


Goin' to the chapel and we're gonna get married  


Sortit de la salle de bain, Evane rejoint son mari -ben oui on peut l'appeler comme ça maintenant. Elle s'installa à ses côtés sur le rebord du lit. Les explications était à présent de rigueur. Ils n'allaient pas jouer aux ignorants plus longtemps. La soirée devenait de plus en plus clair. Le chien, le mariage.. Elle ne savait plus ou en donner de la tête. Alors oui comme elle le disait si bien, c'était peut-être une bêtise. Une grosse même. Mais apparemment ce n'était pas tout. Heath lui montra son tatouage, pensant que c'était ce à quoi elle faisait référence. Evane écarquilla les yeux et posa une main devant sa bouche. Elle n'en revenait pas. Un E accompagnait d'un cœur étaient inscrits sur sa peau, à vie. L'espagnole passa son doigt sur l'inscription, espérant qu'au fond, ça s'effacerait une fois qu'elle serait passé dessus. Il y aurait une bavure d'encre, mais au moins il aurait été délébile. Mais non, le E était toujours là. La jeune femme releva la tête lorsque Heathcliff lui demanda si elle aussi en avait un. Dans la salle de bain Evane avait juste retiré le maquillage en trop sur sa figure, mais elle n'avait pas fait gaffe au reste. Elle commença à regarder un peu partout si quelque chose était inscrit sur son corps. Et pas loupé. Baissant légèrement son short, elle découvrit un H ainsi que le même petit cœur à l'aine.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

« Alors c'est bien ça que vous voulez ? » « Oui oui ! » Elle pouffa de rire et s'installa à son tour dans le fauteuil auquel Heath venait de se faire tatouer. Elle releva sa robe pour laisser le champ libre au tatoueur. Evane n'hésitait plus à présent. Il venait de le faire alors elle ne comptait pas se dégonfler. Et puis, il serait son deuxième tatouage. Le premier, la brunette l'avait fait lors d'un road trip improvisé avec Heather et Elias. Pensant quelques instants à sa meilleure amie, elle savait déjà qu'avec tout ce qu'il se passait ce soir, leur amitié n'en ressortirait pas indemne. Heather allait la détester, la maudire, la haïr, la dégoûter.. Bref la Hamilton allait sans aucun doute lui faire sa fête. Mais Evane arrêta d'y penser. Non, elle se reconcentra sur le moment présent, sur le fait d'être avec lui et seulement lui. C'était plus ou moins tout ce qui comptait à cet instant. Fini les tracas de Magnolia. Elle posa alors son regard sur son brun et ne s'en défit pas. Elle serrait fort sa main comme il l'avait fait quelques minutes plus tôt. Le mélange entre l'alcool et l'euphorie ne lui fit ressentir aucune douleur. Elle était heureuse. C'était peut-être débile, oui. Mais au fond, être avec le O'Conell était tout ce qui lui importait. Et ça, même si d'ici peu de temps elle en payerait les pots cassés. Une fois fini, Evane contempla l'inscription encrée à sa peau. Elle releva ensuite les yeux tomba dans les bras de Heath. « Maintenant tu es avec moi pour toujours. » Un sourire en coin et elle l'embrassa tendrement. Il était à présent temps pour eux de s'éclipser pour franchir une nouvelle étape.

Fin du flashback.

Et voilà. Elle aussi l'avait fait. « Mais qu'est-ce qu'on a fait ! Dios mio.. » Evane se réinstalla à côté de lui. Elle inspira profondément, ne sachant pas comment aborder l'autre 'problème'. « Mais je ne te parlais pas de ça Heath.. » Elle prit sa main gauche et lui montra également sa bague. S'il évoqua le tatouage plutôt que les alliances, cela signifiait que c'était encore plus flou pour lui que pour elle. « Tu ne te rappelles pas d'un certain Elvis dans une petite chapelle pas très loin de l’hôtel ? » Oui Evane préférait dire ça plutôt que de lui balancer directement à la figure qu'ils s'étaient mariés. Déjà qu'elle n'en revenait toujours pas qu'ils aient fait ça comme ça, alors elle n'imaginait même pas sa réaction à lui.. Et puis au final ils étaient quoi l'un pour l'autre ? Ils s'étaient définitivement remis ensemble ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Lun 20 Oct - 21:21



Vu la tête que faisait Evane, elle ne devait pas encore l'avoir vu. Il n'en revenait pas, cette histoire dépassait toutes les idioties qu'il avait pu faire sous l'effet de l'alcool. Il l'aimait, il en était certains, mais pas de là à se marier, enfin si c'était vraiment le cas, et ni de là à se marquer à vie de l'initiale de la jolie brune. Il espérait que leur mariage ne soit pas réel, qu'ils s'étaient juste amusés à faire comme-ci, en achetant une bague et en allant dans une petite chapelle. Il passa une main dans ses cheveux, espérant peut-être que ce geste pourrait répondre à toutes ses questions et peut-être l'aider. Vingt-quatre heures auparavant, ils n'étaient même pas en couple, et maintenant, ils se retrouvaient potentiellement mariés. Heathcliff déglutit, marié. Il était prêt à être un homme plus sage et prêt à tout faire pour enfin mériter l'espagnole mais.. pas d'en arriver à là, pas aussi vite. La voix de Evane l’inquiéta, le tatouage n'était pas que leur seule activité de la nuit, Evane se souvenait de quelque chose d'autre, et ce quelque chose, devait être leur union. Il fronça les sourcils à l'entente de la question de la brune, c'était donc vrai, ils l'avaient fait, son rêve n'en était pas qu'un.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

Pinpinpinpin, pinpinpinpin Heathcliff marchait le dos bien droit, enfin du mieux qu'il pouvait, il rigolait et tenait une vieille femme par le bras qui attendait elle aussi son tour pour son mariage express, elle jouait le rôle que sa mère aurait du endosser le jour de son mariage. Il vit Evane en haut des petites marches, rayonnante, près de Elvis ! Mon dieu, Elvis, si c'était pas la classe ça ! Ils voulaient cette mise en scène de mariage comme dans une vraie église, ils avaient payé plus cher pour ça, après tout, c'était des O'Conell. Oui, Evane Damenez allait devenir Madame Evane D. O'Conell. Après tout, c'était sûrement leur destinée, ils la pressaient juste un peu en ce soir d'août, en plein milieu de Vegas. Il arriva enfin à la hauteur de sa future femme, il ne pouvait plus attendre une seconde de plus, il la voulait à ses côtés jusqu'à la fin de sa vie. Evane exprima les quatre mots qu'il attendait '' oui je le veux '' et lorsque ce qui était censé être un curé, posa la question à Heathcliff il répondit, des étoiles dans les yeux « Oui je le veux ». Ils échangèrent leur alliances qu'ils avaient déniché dans la première boutique sur leur chemin et s’empressèrent de s'embrasser pour celer leur union. C'était maintenant officiel, et rien ne pourrait être un obstacle pour eux, il en était sûr. Elle était la première qu'il avait aimé et elle serait la dernière. Il la pris par la taille, et tous les deux allèrent chercher leur contrat de mariage ainsi que les photos de la cérémonie.

Fin du flashback.

Si, il s'en rappelait même très bien, il regarda Evane, les yeux ronds tout en se mordillant l'intérieur de ses lèvres. C'était bel et bien vrai, bel et bien réel, ils étaient maris et femmes. Il sauta du lit, se dirigea sans attendre vers la table qui se trouvait au milieu de la suite et se mit à fouiller, en quête de ce contrat et des photos. Il ne trouvait rien, que des débris de bouteilles, des vieilles chips et des tickets de jeux. « Le .. le contrat de mariage ! » Il était complètement paniqué, et il ne trouvait pas ce fichu bout de papier. Il ne savait pas vraiment quelle était l'utilité immédiate de le trouver, mais il lui fallait, comme une dernière preuve de leur acte. Après quelques secondes, il entendit Evane se lever et se mettre à chercher elle aussi. Rien rien, toujours rien, il avait l'impression de remuer ciel et terre et de chercher une aiguille dans une botte de foin. Leur suite était dans un piteux état, un peu style Very Bad Trip et le fait de tout balancer pour trouver ce qu'il cherchait n'améliorer pas l'état de la chambre. Il savait qu'il ne fallait pas qu'il s'excite comme ça, mais il n'arrivait pas à se retenir, il était paniqué et lorsqu'il paniquait, il était à deux doigts de péter un câble. Il souleva un cadre photo et trouva le papier qu'il cherchait. C'était écrit noir sur blanc, ils étaient mariés. Et c'était comme si tout à coup, la pression redescendait, comme si ce simple papier l'apaisé. Il ne comprenait pas ce qu'il ressentait étant donné que deux minutes auparavant, il espérait qu'ils ne se soit pas unis. Mais là, c'était comme si il revivait la magie de la nuit qu'ils venaient de passer, comme si il était sûr d'être prêt et qu'il n'avait pas envie de revenir en arrière. Après tout, il l'aimait. « Je l'ai trouvé » Il se tourna vers Evane et lui tendit le papier, évitant de la regarder dans les yeux après sa réaction incongrue. Il inspira un grand coup pour prendre conscience de tout ce qui venait d'arriver, ils étaient mariés, mais avant cette nuit, ils n'était même pas en couple. Il se sentait tout de même prêt à assumer leur union, il sentait qu'il le pouvait, mais est-ce que celle qui se trouvait en face de lui, le papier de leur avenir commun entre les mains, se sentait-elle prête à être sa femme ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Dim 16 Nov - 13:54


Goin' to the chapel and we're gonna get married  


C'était bizarre. Tout était bizarre. Elle ne savait plus trop quoi faire, ni quoi penser. Pendant des années ils s'étaient cherchés, trouvés, retrouvés, séparés et les voilà maintenant mariés. Que dire de plus ? Evane tentait de le faire comprendre à son O'Conell et celui-ci ne mit pas bien longtemps à percuter. Ouf, elle n'avait pas à lui faire un dessin encore plus explicite. L'espagnole se contentait de le regarder, attendant qu'il prenne la parole. Mais rien. Rien ne sortait de sa bouche. En même temps, c'était compréhensible et elle n'allait pas l'en blâmer. Elle-même était encore en 'état de choc'. Tout lui revenait petit à petit et Evane avait bien peur de ce que sa mémoire pouvait bien encore lui rappeler. Il se leva. D'un mouvement, comme ça, toujours sans entendre le son de sa voix. La première chose que la brunette pensa était qu'Heath allait prendre la fuite. Sortir de cette chambre d'hôtel désastreuse et la laisser là. Sans un au revoir, sans un désolé, sans un regard, sans rien. Juste une suite à nettoyer, un chiot à gérer et un mariage à probablement annuler. Oh God. Elle en avait mal au ventre. Mais non. Heathcliff était toujours là. Il foutait encore plus de bordel qu'il n'y en avait déjà. « Mais qu'est-ce que tu fais ? » Finit-elle par demander, plus qu'intriguée. Le contrat de mariage. Mais oui ! Evane n'y pensait plus à ce bout de papier qui déterminait à présent leurs statuts, qui prouvait qu'ils s'étaient bels et bien engagés.

La Damenez se leva alors à son tour et se mit en quête de ce contrat. Mais dans ce bazar ? Impossible. Elle le faisait tout de même. Ne sachant pas très bien ce que ça changerait. Papier ou pas, ils l'avaient fait. Le retrouver ne ferait que probablement effrayer Heath. Rien dans les tables de nuits, rien sur le sol. Evane décida de repartir dans la salle de bain. Ben oui, c'est-on jamais.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

Trop éméchés pour qu'il la porte pour franchir le seuil de leur chambre, ils entrèrent simplement -mais avec beaucoup de mal-, la laissant passer tout de même en premier. Ne cessant de rire, la jeune femme jeta à terre son sac et son bouquet de fleurs avant de se tourner vers son mari. Evane l'attira vers elle et en profita pour l'embrasser langoureusement. Un sourire malicieux, elle l'entraîna avec elle dans la salle de bain. Evane finit par retirer sa robe de mariée et s'empressa de déshabiller le garçon. Il lui avait manqué, vraiment. Sentir à nouveau son souffle chaud contre sa peau, l'embrasser dès que l'envie lui en prenait. Elle était heureuse. Leurs vies seraient différentes à présents. La belle en avait pris légèrement conscience, mais plutôt que de se poser mille questions et se torturer l'esprit, elle préférait simplement en profiter. Du mieux qu'elle le pouvait. L'eau chaude du pommeau de douche coulait à présent sur leurs peaux. En une soirée, tout venait de changer. L'espagnole posa sa main sur la joue de son brun et plongea son regard dans le sien un instant. « Je t'aime. » Murmura-t-elle avant de s'emparer à nouveau de ses lèvres.

Fin du flashback.

Il venait de le trouver. Evane sortit de ses pensées après l'avoir entendu lui dire qu'il détenait le contrat de mariage. Elle revint dans la chambre et le vit effectivement avec le bout de papier dans les mains. La belle le prit à son tour et le regarda furtivement. Evane releva les yeux vers Heath. Il semblait confus, perdus. Il n'osait même pas la regarder. « Voilà qui prouve que c'est bien réel. » Elle posa le contrat sur la table et entremêla ses mains dans les siennes. « On fait quoi maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Mer 17 Déc - 18:08



Si ils l'avaient fait, ce n'était pas une question de hasard. Les deux jeunes gens s'étaient sans doute d'une façon ou d'une autre toujours aimés. Ils avaient traversé énormément de choses, avaient essayé d'être ensemble mais aussi de ne pas l'être. Finalement, ils se retrouvaient toujours sur le même chemin d'une façon ou d'une autre. Evane était toujours là malgré son secret révélé le protégeant même face à sa meilleure amie. Lui, s'était rendu compte peut-être un peu trop tard que c'était elle qu'il aimait et pas une autre. Que malgré le fait qu'il le voulait au plus profond de lui même, il n'avait jamais réussi à réellement aimer la rousse. La preuve, il revenait toujours vers la brune. Et puis il n'avait pas mis beaucoup de temps à tirer un trait sur Annie. Il savait que ce n'était pas par élimination qu'il avait choisi Evane, ils s'étaient choisis. Bien évidemment, sceller leur union aussi prématurément n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Il commençait seulement à comprendre ce qu'il ressentait réellement pour la jolie brune. Il voulait d'elle, il la désirait plus que tout au monde. Mais il n'avait pas pensé une seule seconde le jour auparavant qu'ils allaient se marier.

Début du flashback.
La veille, heure non déterminée.

Il était allongé sur le lit, la lumière éteinte, haletant. Ce mélange d'alcool et d'émotions fortes lui faisait tourner la tête. Il sentait qu'il n'allait pas réussir à dormir, que si il fermait les yeux il allait vomir. Mais il s'en fichait. Comment pouvait-il trouver un seul défaut à cette nuit là ? Bon mis à part le fait d'être soûl comme un cochon, il ne pouvait rêver mieux. Il sentait celle qu'il venait de prendre pour épouse bouger légèrement et sa respiration se ralentir, elle dormait. Ça faisait presque un an qu'il ne l'avait pas senti à ses côtés, qu'il n'avait pas pu caresser ses cheveux. Tout était flou, tanguant, c'était comme un rêve. Il se remémorait la soirée ; d'abord le restaurant, puis la voiture, Las Vegas et ses casinos, le tatoueur, le petit chien qu'il entendait encore aboyer et qu'il voyait le regarder avec des yeux remplis d'excitation, les bagues, la chapelle, Elvis, la chambre d'hôtel. Sauf que cette fois-ci, ces moments qui étaient déjà derrière lui ne s'en iront jamais totalement. Le tatouage resterait, le bouvier bernois aussi et surtout leur union était désormais éternelle. C'était ce que le curé leur avait dis et c'était ce qu'il pensait. L'alcool l'embrumait, il sombrait doucement dans les bras de Morphée murmurant : « Pour toujours »

Fin du flashback.

C'était bien réelle, Evane en était consciente elle aussi. Elle sentit les mains de la jeune femme, ou plutôt de sa femme s'entremêler dans les siennes et lui posa LA question. Il pensa à Adrian et a comment il allait réagir, ou bien encore son père et pire que ça, la mère de Evane. Elle ne l'appréciait pas, il en était bien conscient. Il pensa ensuite à Savannah et à ce qu'elle allait dire, il en avait déjà sa petite idée. Puis à Nate, son meilleur ami. Il ne savait pas ce qu'il allait dire à tous ces gens, mais au fond, est-ce que ça comptait réellement ? Il n'était pas question des autres, mais de eux. Heathcliff s'était laissé avoir plusieurs fois à propos du jugement des autres mais ce temps était révolu. Maintenant il devait se prendre en main, assumer ses actes. « Evane, je veux vraiment être avec toi. Ce n'était pas un mariage de rêve mais.. » Il la regarda dans les yeux, passa une main sur son visage et tant pis si c'était ridicule, ou si c'était trop tard. Il se mit tout de même à genoux face à celle qu'il aimait. « Je veux quand même que tu sois ma femme. J'ai envie de vivre ça avec toi. Alors je te le demande si je ne l'avais pas fait hier soir.. Veux-tu m'épouser ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane Dim 11 Jan - 15:05


Goin' to the chapel and we're gonna get married  


Comment faire dans une telle situation ? Ils se retrouvaient à présent mariés en raison d'un coup de tête, d'une impulsion, d'une nuit de folie. A priori, il n'y avait plus d'autres grandes frasques à découvrir. Leurs mémoires les avaient guidés jusqu'à l'absolu, jusqu'à ce fameux engagement. Un mariage, un chien et des tatouages, c'était déjà suffisant. Ils allaient assez avoir à faire avec tout ça. Mais une question lui trottait encore dans la tête. Parce que oui, avec son O'Conell, Evane pouvait s'attendre à tout. Au meilleur, comme au pire. Ça l'inquiétait même. Elle avait ce sentiment, cet amour au plus profond d'elle pour le jeune homme et elle avait peur qu'il la rejette une fois de plus. Qu'il trouve que le mariage et cette soirée n'étaient qu'une erreur de plus. Une folie, un simple besoin de se retrouver une nuit qui a dégénéré. Certes, c'était inattendu, improbable. Mais au fond, n'était-ce pas ce qu'elle avait toujours désiré ? Lui. Elle l'aime, elle l'a toujours aimé et bien qu'Heathcliff l'a fait souffrir à de nombreuses reprises, Evane voulait avancer. Passer à autre chose, quelque chose de nouveau, de différent. Elle pensait que ce renouveau lui serait apporté lors de son départ pour New-York, mais finalement, et si c'était lui ?

Alors, l'espagnole finit par se lancer. Lui demander ce qu'il voulait, savoir ce que tout ceci allait engendrer. De son côté, Evane connaissait la réponse mais craignait d'entendre la sienne. Elle affronta son regard, essayant de deviner en avance par une simple expression de son visage sa réponse. « Evane, je veux vraiment être avec toi. Ce n'était pas un mariage de rêve mais.. » Mais quoi ? Elle restait sans voix. Il venait de le dire. Enfin. Rien que le fait de savoir qu'il voulait vraiment être avec elle la réconfortait dans un sens. Mais la suite allait-il lui plaire ? Heath se mit alors à genou. La Damenez le regardait faire, se demandant où il voulait en venir. « Je veux quand même que tu sois ma femme. J'ai envie de vivre ça avec toi. Alors je te le demande si je ne l'avais pas fait hier soir.. Veux-tu m'épouser ? » La délivrance. Enfin il le disait, il lui montrait. Ça n'avait rien à voir avec leur confrontation dans la chambre du garçon il y a un an maintenant. « Oui.. Oui je veux! » Les yeux remplis de larmes, elle lui prit la main pour l'aider à se relever et sauta dans ses bras. Une étreinte, puis des baisers échangés. Un pur moment de joie, de bonheur. Un moment qu'elle rêvait depuis longtemps.

Et puis il fut temps pour eux de repartir. Rentrer à la maison, main dans la main. Devoir annoncer la nouvelle à leur entourage risquait de ne pas être simple. Oh ça non. Rien qu'en pensant à la mama.. Mon Dieu. Evane ne savait pas comment tout ça allait se passer. Mais bon, pour l'instant, ce n'était pas le plus important. La brune profitait de son mari et il n'y avait plus rien qu'autre qui comptait. Elle profitait de rester sur son petit nuage le temps de leur voyage. La pièce remise à peu près en ordre, le chien à leur côté, ils remettaient à présent les clés de leur fameuse chambre. Leur bref moment de folie prenait fin. Retour à la réalité.
Sujet clos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane

Revenir en haut Aller en bas

Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas.. Ou pas. | HeVane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (katniss) Tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. Sauf la syphilis cette merde te suivra toute ta vie.
» REBECCA. ? « Tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. »
» VEGAS ELEVATION
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-