Partagez|

Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Jeu 4 Sep - 6:02


La patience a beau être une vertu pour certains et visiblement, c’était l’une des qualités que n’avait pas Elisabeth. Depuis la dernière fois qu’elle s’était entretenue avec sa jeune sœur, elle n’avait pas cessé de se passer et de se repasser tous les événements qui l’avaient conduit à l’impliquer dans de pareilles histoires. Elle savait qu’elle était d’une part, totalement impuissante face à une Scarlett déterminée et qu’elle ne s’arrêterait pas quoi qu’elle lui dirait, et que par conséquent elle n’avait pas directement impliquée la jeune brune dans ses plans ; mais d’un autre côté, si elle s’était tue et avait gardé ce qu’elle savait pour elle, sa petite sœur  serait peut-être hors de danger, ou du moins, pas constamment exposée à la menace Dirty Secret. L’aînée des Spencer en avait vaguement parlée à son amie la rouquine – avec qui elle avait vécu toutes ces aventures rocambolesques jusque là – mais elle ne semblait pas plus inquiète que cela, peut-être parce qu’il ne s’agissait pas de sa sœur à elle et qu’elle s’en fichait. Au début vexée par le manque d’intérêt que portait la jeune Wainwright sur les risques que pouvait bien courir sa jeune sœur, Elisabeth a pourtant décidé de laisser couler et de ne plus aborder le sujet. Il arrivera ce qu’il arrivera, même si elle fera tout son possible pour protéger sa cadette malgré tout. Les choses étant un peu plus calme que d’habitude dans le quartier – à savoir ni nouveau scandale, ni nouvel article de DS ou autre catastrophe dont le petit quartier de Magnolia en a le secret – la jeune femme était un peu moins débordée au boulot et pouvait se permettre de temps en temps de se la couler douce au bureau. Bien qu’en général elle aime ce rythme calme et reposant, ces derniers jours elle ne cessait de courir partout dans les couloirs pour trouver quelque chose à faire, n’importe quoi, pour qu’elle puisse s’occuper les mains et l’esprit. Elle avait prit de l’avance dans son travail pour au moins deux semaines et s’était même portée volontaire pour un travail de groupe, même si elle savait qu’elle devrait sûrement être surmenée lorsque ce calme plat allait cesser pour reprendre le rythme qu’il avait, comme les premières semaines où elle était arrivée. Malheureusement, rien ne semblait être de son côté aujourd’hui, tout le monde avait l’air occupé à faire quelque chose, sauf elle, qui s’était résignée à rester assise à son bureau et à fixer le plafond en tournant légèrement sur sa chaise, en attendant qu’on ait besoin d’elle quelque part. Ce devait être la première fois qu’elle était si désespérée de trouver quelque chose à faire, elle s’était même mise à compter les points qu’il y avait au plafond pour se donner un semblant d’occupation. Ce fût lorsque son téléphone sonna dans le fond de son sac qu’elle s’arrêta dans ses comptes, remerciant intérieurement le ciel de l’avoir entendu et de décider de la sauver de son ennuie. Et définitivement, ses plaintes n’étaient pas arrivées dans les oreilles d’un sourd lorsqu’elle vit le nom de l’expéditeur s’afficher sur son écran. Scarlett. Elle lui demandait de rentrer dés qu’elle le pourrait parce qu’elle avait des informations à lui communiquer. Elle lui envoya aussitôt un simple ‘je suis en route, j’arrive’ avant de rassembler ses affaires et de prendre la direction de la sortie pour ensuite se rendre chez elle. Elle ne prit même pas la peine de prévenir qui que ce soit de son départ précipité, se disant qu’ils n’auraient sûrement pas besoin d’elle pour aujourd’hui et au pire, elle inventerait quelque chose, le mensonge étant sa spécialité ces derniers temps. Son cerveau commençait déjà à se mettre en marche et à bouillonner, se faisant tous les scénarios possible, partant du plus joyeux au plus triste, en passant par le plus effrayant. Chaque mètre qui la séparait de la maison était comme des kilomètres pour la Spencer qui n’avait qu’une hâte : arriver à la demeure Spencer. Bien qu’il ne lui fallut pas plus de 20 minutes pour qu’elle puisse ne serait-ce qu’arriver dans sa rue et voir sa maison qui n’était plus très loin, la brunette avait l’impression qu’une éternité s’était écoulée entre le temps où elle avait quitté le bureau et là. Se garant dans l’allée, elle sortit à toute vitesse de sa voiture avant de foncer avec la même vitesse à l’intérieur de la maison. « Je suis là. » Hurla-t-elle en refermant la porte derrière elle, cherchant Scarlett du regard qui ne devait pas très loin.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Jeu 4 Sep - 19:41


Scarlett ferma la porte de sa chambre derrière elle et poussa un soupir pour se calmer après ce qui venait de se passer. Énervée par la dispute sans queue ni tête qui avait éclaté, la jeune femme attrapa son téléphone et envoya alors un message à sa sœur pour savoir quand celle-ci terminerait son travail et rappliquerait à la maison Spencer. Histoire de la presser un peu plus, la jolie brune ajouta un « reviens vite » en fin de texto qui en disait long sur l’urgence de la conversation qu’elles devaient avoir. Elisabeth ne manquerait pas de comprendre ce dont il s’agissait, après l’avoir mise dans la confidence d’une photo quelques semaines auparavant. Scarlett ne vivait plus vraiment chez elle depuis autant de temps et n’avait pas souvent l’occasion de croiser son aînée dernièrement. Elle était passée chez elle ce soir pour récupérer des affaires et se pencher sur l’histoire qui les intéressait, pensant ensuite sortir avec son petit ami, mais tout ne s’était pas passé comme prévu et elle se retrouvait désormais à devoir prolonger sa soirée au numéro quatorze, en espérant ne pas tomber sur son frère, qu’elle voulait à tout prix éviter pour le moment. Carl et elle ne s’étaient presque pas reparlés depuis leur prise de tête, à l’exception des politesses minimums quand Scarlett repassait en coup de vent chez elle et qu’ils se croisaient rapidement… autant dire que leur relation fraternelle en était au point mort pour le moment. La jeune femme attendit alors patiemment que sa sœur revienne et redescendit chercher le dossier qu’elle retrouva dans le salon pour ne pas le laisser au vu et au su de tous au cas où ses parents rentreraient avant Elisabeth. Elle retourna dans sa chambre et balança le tout sur son bureau tout en constatant que son propre lit était défait… Elle n’avait pourtant pas dormi dedans depuis belle lurette. Un membre de la famille avait-il élu domicile chez elle en son absence ? Voilà bien un autre mystère qu’elle comptait résoudre à l’arrivée de sa grande sœur. D’ailleurs, Scarlett songeait qu’elle devrait sans doute rester chez elle cette nuit pour la première fois depuis plusieurs mois, comme si cette réapparition inopinée marquait la première étape pour un retour de plus longue durée. À squatter chez plusieurs de ses potes, la jeune femme avait un instant songé à se prendre son propre appartement. Après tout, son travail auprès du sénateur lui faisait gagner un salaire plus que décent pour vivre par ses propres moyens mais c’était comme si au fond d’elle, elle savait qu’elle mettrait un jour de l’eau dans son vin pour baisser sa fierté et rentrer définitivement chez elle, pas que Scarlett n’arrivait pas à couper le cordon du domicile familial, disons simplement qu’elle ne voulait pas le faire de cette façon, dans un climat encore rempli de tensions et de questions non réglées avec les autres membres de sa famille. Une des raisons qui l’empêchaient sans doute de quitter la maison Spencer était aussi sans aucun doute sa sœur. Même si son aînée ne l’avouerait pas, Scarlett devinait qu’Elisabeth vivrait très mal un départ définitif de sa cadette dans un contexte où la famille se fractionnait déjà de tous côtés. La jolie brune sortit soudainement de ses réflexions lorsqu’elle entendit la porte d’entrée s’ouvrir. Quelques secondes plus tard, la lumière s’alluma de nouveau en bas et la voix de sa sœur résonna dans la maison. Ouf ! C’était la bonne personne qui rentrait en premier. « Je suis en haut, monte ! » Cria Scarlett pour l’inviter à la rejoindre à l’étage. Mieux valait discuter de tout ce qu’elles avaient à rattraper, bien tranquille dans leur chambre, au cas où les autres membres de la famille ne tarderaient pas à ramener le bout de leur nez. La jolie brune se leva pour aller se poster sur le seuil de la pièce tandis qu’elle entendit un bruit de pas qui se rapprochait de plus en plus dans les escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Ven 5 Sep - 18:08


La maison était calme et semblait complètement vide – comme elle avait l’habitude de l’être ces derniers temps – mais comme la jeune femme savait qu’il ne fallait pas souvent se fier aux apparences, elle passa rapidement au salon pour déposer ses affaires sur le canapé, avant d’être interpellée par la voix de Scarlett qui provenait de l’étage. Elle jeta un dernier regard par-dessus son épaule avant de finalement monter les escaliers, s’attendant à ce que qu’un membre de sa famille se pointe sans crier garde, comme ils avaient souvent l’habitude de le faire. Très vite, elle monta les escaliers jusqu’à l’étage avant de gagner directement la chambre de sa jeune sœur, elle ne frappa même pas pour s’assurer qu’elle était bien là et entra directement sans plus attendre. Un sourire naquit sur son visage lorsqu’elle aperçue la jeune brune, parce que même si elles s’étaient vu il y avait peu de temps, Elisabeth était toujours ravie de voir – et même de revoir – sa petite sœur. Elle lui manquait beaucoup, leurs moments de complicités entre sœurs lui manquaient, mais ce sont là des choses qu’elle ne dirait jamais à voix haute, simple fierté ou avarice de déclarations, au choix. De toute façon, elle n’avait pas besoin de le dire, rien que la chambre de la jeune femme qui s’était transformée en celle d’Elisabeth en peu de temps – étant donné qu’elle passait plus de temps dans la chambre de Scarlett que dans sa propre chambre – montrait bien à quel point un manque se faisait ressentir chez l’aîné des Spencer. Il lui arrivait de se demander si c’était la même chose pour Carl, si il avait même remarqué son absence ou si il lui arrivait de se dire qu’il ferait peut-être bien d’aller la voir pour essayer d’arranger les choses entre eux ; il n’était certes, pas l’unique raison pour laquelle Scarlett a décidé de quitter le domicile familiale, mais il a quand même était la goute d’eau qui a fait déborder le vase. Pour une fois, elle avait décidé de ne pas s’en mêler et de les laisser se débrouiller avec leur embrouille, et même si ça ne lui plaisait pas spécialement, elle se répétait sans cesse qu’ils étaient tous les deux adultes et que ce n’était pas à elle de faire quoi que ce soit pour qu’ils se rabibochent entre eux. Elle coupa court à ses réflexions qu’elle allait de toute façon garder pour elle, et prit place sur le lit défait qu’elle n’avait pas eut le temps de faire – ou qu’elle n’a pas voulu faire, de toute façon mis à part elle, qui allait se coucher dans ce lit si ce n’est sa petite sœur qui aurait par miracle, décidée de passer la nuit chez les Spencer – avant de prendre la route du boulot, reportant son attention sur sa cadette. « J’ai fait aussi vite que j’ai pu, qu’est-ce qui se passe ? » Demanda-t-elle en se rappelant du caractère urgent de son message. Elle enleva ses chaussures qu’elle poussa légèrement sous le lit pour ne pas qu’elles gênent la circulation, et ramena ses jambes en les croisant, attendant la réponse de Scarlett. Oui, elle prenait vraiment ses aises, se fichant bien de savoir que la réelle propriétaire des lieux était dans la même pièce qu’elle.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Ven 5 Sep - 20:18


Scarlett attendit patiemment que sa sœur débarque dans sa chambre. À son arrivée, la jeune femme eut du mal à retenir un élan affectif vers son aînée qu’elle n’avait plus vue depuis trop longtemps à son goût mais s’abstint d’esquisser le moindre geste en ce sens. Vu ce dont elle devait lui parler, ce n’était pas du tout le bon moment, d’autant qu’elle était assez énervée après la dispute qui venait d’éclater entre Nathanaël et elle. Après les quelques salutations d’usage, Elisabeth s’avança dans la pièce et prit ses aises sur le lit de sa sœur. « Je ne savais pas que tu avais élu domicile ici. » La taquina Scarlett, en éludant tout d’abord la première question de son aînée. Sa sœur avait toujours eu le don pour exprimer de façon subtile son attachement pour elle, que ce soit en câlins qu’elle lui avait adressé en cadeau de Noël une fois, ou encore comme aujourd’hui, lorsqu’elle avait emménagé dans son espace personnel. Sans revenir définitivement chez les Spencer pour le moment, la jolie brune envisageait néanmoins de passer la première nuit chez elle depuis longtemps, disons par nécessité. Scarlett se dirigea vers le bureau et indiqua le dossier relié qu’elle avait déposé dessus. « Plusieurs choses. » Par où commencer ? Par le fait qu’elles n’étaient plus les seules au courant ou par ce qu’elle avait découvert de nouveau ? Il n’y avait pas grand-chose à vrai dire, c’était plutôt l’absence d’informations qui l’avait intriguée. « Ça concerne… la photo. Mais avant d’aller plus loin, tu ne crois pas qu’on devrait avertir Ginnie pour lui demander son avis ? Je veux dire, c’est parti de vous et vous vouliez arrêter, alors… » La jolie brune ne voulait pas, par ce geste, écarter la rousse de la suite de l’histoire, mais peut-être qu’elle ne voulait pas aller plus loin après les menaces reçues au travers des poupées. Scarlett repensa alors aux paroles de son petit ami qui, ignorant ce détail, avait mis le doigt sur le principal problème : elles se mêlaient de quelque chose qui les dépassait, pourtant ni l’une, ni l’autre ne voulait s’arrêter en si bon chemin, c’est-à-dire avant d’avoir vérifié cette piste étrange. La plus jeune des deux Spencer ignorait si cette photo signifiait vraiment quelque chose, puisqu’elle connaissait toutes les personnes dessus et rien n’indiquait que le décor avait une quelconque importance… sauf qu’aujourd’hui, mis à part les visages concernés par la photo, c’était la seule chose qui avait vraiment changée. Le décor. Quelle importance avait cette image ? C’est ce que Scarlett espérait découvrir, même si, encore une fois, rien ne disait que l’arrière-plan, ni même que l’une des personnes, était la clef pour en découvrir plus, d’où leur besoin de vérifier et de creuser davantage, contrairement au bon sens. Cachant mal son énervement, la jolie brune se décida alors à raconter sa sœur ce qui venait de se passer avant son arrivée. « Et nous ne sommes plus vraiment les seules au courant d'ailleurs, enfin au courant, c’est vite dit, mais voilà. » Lança-t-elle tout d’abord sans plus de détails pour voir comment Elisabeth réagirait à cette annonce.      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Sam 6 Sep - 1:04


Son sourire ne pu que s’agrandir en entendant la remarque de sa jeune sœur. « J’ai la maison pour moi toute seule ces derniers temps, je m’installe. » Elle haussa les épaules pour bien montrer qu’elle avait marqué son territoire et étendit ses jambes avant de ramener sur elle la couverture qu’elle avait roulée en boule avant de sortir ce matin. La dernière fois qu’Elisabeth avait eut la maison avait été aussi calme remonte à il y a plus de 20 ans, et puis Scarlett est arrivée. Bien sûr, elle adore sa sœur et ne regrette pas sa naissance, mais à la base elle voulait un chien pour s’amuser avec et avoir un peu de compagnie, et au final on lui a ramené une petite sœur. Sûrement que les parents pensaient que c’était du pareil au même, un chien ou une petite sœur, quelle différence. Mais il est très loin le temps où la Spencer pouvait encore blaguer sur son désir d’être enfant unique, aujourd’hui l’une des choses qu’elle désire le plus au monde soit qu’ils retrouvent tous les trois leur complicité d’antan, et ça même si ils passaient la majeur partie de leur temps à se chamailler jusqu’à en venir aux mains parfois, au moins à cette époque là ils ne s’ignoraient pas. L’avantage qu’avait cependant Elisabeth par rapport à Carl, était qu’elle commençait un peu à retrouver cette relation si fraternelle avec sa jeune sœur et qui l’avait tant manqué ces derniers mois. Suivant les mouvements de Scarlett du regard, elle vit un dossier posé sur le bureau – avec à côté certains documents qui appartenaient à l’aînée Spencer – qu’elle ne mit pas longtemps à reconnaître. Même si elle bouillait d’impatience de savoir ce qu’avait bien pu trouver sa complice, elle allait devoir prendre son mal en patience en entendant cette dernière parler de Ginnie. « Oui mais Ginnie n’est pas là pour le moment... Surtout qu’elle est très occupée en ce moment aux dernières nouvelles. » Mettre la Wainwright à l’écart de toute cette histoire était tout simplement impensable et pour Elisabeth, il était hors de question qu’elles l’évincent alors qu’elle était un peu à la tête de toute cette histoire ; mais la Spencer n’avait aucune envie d’attendre qu’elle se libère pour qu’elles puissent avancer, surtout que le temps n’était pas vraiment quelque chose qu’elles pouvaient se permettre. DS pouvait frapper à tout moment et qui sait si ce qu’elle est d’ailleurs en train de manigancer au moment où les deux sœurs se parlent. Il est préférable – selon Elisabeth – qu’elles continuent d’avancer de leur côté, tant qu’elles le pouvaient, et dans le pire des cas, la jeune brune rapporterait tout dans les moindres détails à son amie lorsqu’elle rencontrerait celle-ci. « Puis une de moins c’est peut-être pas si mal. » D’un côté, cela arrangeait bien la jeune femme de penser qu’elles n’étaient que deux aujourd’hui, au moins cela voulait dire qu’une personne serait épargnée si jamais quelque chose se passait dans les prochaines minutes ou les prochaines heures. Néanmoins, elle qui se disait qu’une personne en moins signifiait qu’elle aurait moins d’inquiétude, mis à part pour elle-même et pour sa sœur, la phrase de Scarlett lui arracha un petit sourire qu’elle ne pu contrôler. A croire qu’une force supérieure s’amusait à mettre des bâtons dans les roues des gens de ce quartier en compliquant un peu plus les choses à chaque fois. « Qui ? » S’enquit-elle en soupirant, sentant bien les quelques pointes d’énervement dans la voix de sa cadette. La seule chose que pouvait espérer la Spencer était qu’il s’agisse de quelqu’un qu’elle n’aime pas, ou qu’elle ne connait pas très bien, comme ça elle n’aurait pas à s’inquiéter de son sort.C'était peut-être égoïste de penser de la sorte, mais elle avait déjà assez à faire, et avait son lot d'inquiétude pour qu'on en rajoute.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Mar 23 Sep - 13:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Mar 23 Sep - 15:13


_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Mar 23 Sep - 16:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Mar 23 Sep - 17:27


La jeune brune ne savait pas trop ce qu’elle espérait trouver en se rendant sur les lieux, et comme l’avait très justement fait remarquer Scarlett, elles risquaient de ne pas trouver grand-chose. Trop d’années s’étaient écoulées entre le moment où la maison a été abandonnée, et aujourd’hui, d’autant plus qu’il leur arrivait de se servir de cette maison lors de certains évènements comme les fêtes d’Halloween. Mais ne sait-on jamais, peut-être que certaines pistes avaient été laissés là sans même qu’on ne puisse s’en apercevoir. Elisabeth connaissait à peu près tous les visages qui étaient présents sur la photo et à moins qu’elle ne les connaisse pas autant qu’elle le pensait, aucun d’eux n’avait de lien direct avec DS, et le mystère de cette photo n’était peut-être pas les personnes présentes, mais le décor devant lequel ils se trouvaient. « En tout cas, une chose est sûre, cette photo représente une menace pour DS et vu tout le mal qu’il ou elle s’est donné(e) pour la récupérer, on se doit d’aller vérifier. » Elle avait même gardé un petit souvenir de la fois où cette garce de Dirty Secret avait décidé de récupérer ce qui pensait l’appartenir, elle l’avait toujours dans son sac d’ailleurs. Cette poupée ne la quittait pour ainsi dire jamais, elle avait même récupérée la poupée de son amie Ginnie entre temps, qui ne voulait pas la garder et qui avait pensé à s’en débarrasser. Elle, elle avait préféré tout garder quitte à ce que ces deux poupées à leur effigie lui provoque des cauchemars, mais peut-être que dans un futur proche – ou lointain – elle pourrait se servir de ce ‘petits cadeaux’ comme pièce à conviction contre la ou les personne(s) qui se cache(nt) derrière ce blog. Rêver ne faisait pas de mal et de toute façon, ses rêves ne pouvaient pas être plus affreux que la réalité dans laquelle elle vivait. Il était tout à son honneur de rêver à une arrestation de Dirty Secret et de toute son équipe, qu’ils puissent enfin mettre fin à son règne et de redonner à ce quartier le calme et la sérénité qu’il avait perdu depuis ces quelques temps. Poussant les draps qu’elle avait sur les pieds avant de les rouler en boule de nouveau, elle se mit debout avant de récupérer ses chaussures. « Oui, plus vite on ira et plus vite on aura fini. » Troquant les talons qu’elle portait à son arrivée pour des chaussures plates, elle s’attacha les cheveux à son tour avant de quitter la pièce pour se rendre dans sa chambre, où elle gardait un sac dans lequel tout était prévu pour une expédition nocturne. En fait, elle n’avait juste pas vidée le sac avec lequel elle s’était rendue au cimetière et n’avait d’ailleurs même pas remit en place le flingue qu’elle avait prit à Thomas pour se protéger cette nuit-là. Elle réfléchit un moment avant de se décider à l’embarquer avec elle, même si l’idée de tirer sur quelqu’un n’était pas la chose la plus réjouissante à laquelle elle pouvait penser ; mais après les menaces auxquelles elle avait eut droit au cimetière, il valait mieux être prudente. Et de plus, elle devait assurer une sécurité non seulement pour elle, mais aussi pour sa petite sœur et  ici, elle n’hésiterait pas à une seconde à mettre une balle dans l’épaule de quelqu’un si c’est le prix à payer pour protéger Scarlett. « Je suis prête, on y va ? » Elle enfila le sac sur son épaule tout en confiant à Scarlett une lampe torche dont elle avait prit soin de remplacer les piles pour s’assurer qu’elle ne lâche pas en pleine excursion. C’était peut-être de la paranoïa, mais après ce qu’elle avait vécu, qui ne le serait pas ? Surtout vu ce qu’elle s’apprête à faire, même accompagnée elle préférait être préparée. Elle repartit dans la chambre de la jeune brune où elle avait laissé ses affaires quelques instants plus tôt et récupéra son téléphone et ses clés, avant de quitter la pièce et de descendre les escaliers. Avant de quitter la maison, elle lança un petit regard à sa cadette comme pour s’assurer qu’elle était toujours autant partante pour faire ce qu’elles allaient faire, même si elle savait que rien ne pourrait la dissuader de revenir en arrière. Surtout qu’elle venait de se prendre la tête avec Nate justement à cause de DS et lui avait bien fait comprendre qu’elle ne comptait rien lâcher, revenir en arrière serait non seulement baisser les bras, mais aussi lui donner raison, ce dont elle ne semblait pas vraiment vouloir. La rue était calme et les seules personnes encore dehors à cette heure-ci étaient celles qui rentraient tout juste du boulot ou celles qui avaient décidé de passer la nuit en extérieur, le soleil était déjà couché depuis un petit moment et les quelques lampadaires qui ornaient la rue étaient désormais allumés pour ne pas plonger Magnolia entièrement dans l’obscurité. La distance à parcourir entre la maison des Spencer et la maison inhabitée ne prenait pas plus que quelques minutes ; pendant tout le trajet Elisabeth s’était agrippée à Scarlett en passant son bras par-dessous celui de sa jeune sœur. « Tu sais, c’est sûrement le genre d’histoire traumatisante qui nous hantera pendant les 15 prochaines années… Au moins avec celle-là je pourrais dire que j’étais avec toi. » Vu la relation compliquée que les deux sœurs entretenaient, selon Elisabeth tout était bon à prendre comme petit moment, même cet instant précis où elles se rendaient en mission suicidaire à la recherche de réponses qui ne valaient peut-être même pas autant d’efforts. Elles arrivèrent très vite à destination, c’est en avançant à petits pas en direction de la porte d’entrée, qu’Elisabeth lâcha le bras de cadette. Elle pénétra à l’intérieur de la maison avec beaucoup de précaution, essayant même de faire le moins de bruit possible comme si elle ne voulait déranger personne. Elle se demandait d’ailleurs si on pouvait considérer qu’elle venait d’entrer par effraction dans cette maison étant donné qu’elle était inhabitée et pratiquement à l’abandon. Ne poussant pas la réflexion plus loin, elle resta un moment dans l’entrée le temps que ses yeux s’adaptent à l’obscurité de la pièce. Il ne faisait pas encore très noir, mais il faisait cependant assez sombre pour qu’elle doive utiliser sa petite lampe de poche. Elle fit un pas en avant pour laisser sa jeune sœur entrer complètement à l’intérieur, et sentit le plancher commencer à craquer sous son poids, accompagné d’un bruit particulièrement agaçant pour les oreilles ;  avant d’aller plus loin, elle éclaira les moindres recoins de la maison à l’aide sa lampe. La maison sentait le renfermé, les murs étaient dépeints et les rares meubles qui étaient encore présents – les rares qui n’avaient pas été détériorés par les jeunes qui élisaient souvent domiciles ici, ou ceux qu’avaient laissés les anciens propriétaires – étaient tous abîmés et poussés dans un coin avec un drap de poussière sur le dessus. Ce n’était cependant pas la chose qui dérangeait le plus la Spencer. Ce qui la gênait le plus était cette atmosphère angoissante qui pesait sur la maison et qu’elle pouvait elle aussi ressentir. « On commence à l’étage pour ensuite redescendre ou inversement ? » Dit-elle en s’adressant à sa cadette, tout en éclairant une plante verte – qui n’était plus si verte que ça – et qui se trouvait dans un coin de la pièce.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Jeu 25 Sep - 16:51


On pouvait dire que le début de leur mois d'août était mouvementé... Elisabeth partageait le même avis que sa cadette quant à cette photo : si DS s’était donné tant de mal pour la récupérer, c’était qu’il y avait une raison importante. Mais quoi ? Bonne question. Scarlett accueillit alors positivement la proposition de sa sœur, faire un petit tour dans cette maison, sous un nouveau jour maintenant qu’un autre pan de vérité venait de tomber, leur permettrait peut-être d’éclaircir définitivement le point suivant : cette affaire du passé avait-elle oui ou non un rapport avec celui ou celle qui se cachait derrière ce site internet ? À défaut de réfléchir prudemment en cette soirée déjà bien avancée et d’attendre sagement le lendemain courant de la journée pour visiter les lieux, Scarlett renchérit en suggérant d’y aller le soir même, tant que les deux sœurs étaient d’humeur à continuer. Elisabeth approuva aussitôt l’idée d’en terminer au plus vite. La jolie brune ne se faisait cependant pas d’illusion et ne voyait pas ce que sa sœur et elle pourraient trouver hormis des mégots de cigarettes et des bouteilles vides abandonnées ici et là par quelques fêtards venus squatter les lieux lors de soirées clandestines ou d’after dans la maison inhabitée.  Avant de partir, Scarlett enfila sa veste et des chaussures plus appropriées tandis que sa sœur en faisait de même de son côté. Elles se rejoignirent devant l’entrée, Elisabeth avait carrément préparé un sac contenant des lampes torches dont une qu’elle lui tendit. Scarlett ne remarqua pas l’arme que son aînée avait caché au fond du sac, bien loin de se douter l’ampleur de la crainte qui parcourait Elisabeth. Plus euphorique et très peu consciente du risque potentiel qu’elles pouvaient courir, la plus jeune des deux Spencer prenait cette histoire un peu plus à la légère et comme une occasion de se rapprocher de sa grande sœur. Scarlett acquiesça pour confirmer qu’elle était prête et les deux jeunes femmes sortirent du numéro quatorze pour se rendre quelques maisons plus loin. C’était drôle de voir comment Elisabeth s’agrippait à elle comme si elles étaient dans un film d’horreur bon marché, deux jeunes filles qui courraient vers le danger… « On peut toujours rebrousser chemin si tu veux. » Proposa Scarlett en souriant, ne voulant pas vraiment que sa sœur en soit traumatisée à vie. Ce n’était qu’une visite dans une maison du quartier après tout, vide depuis longtemps certes, mais ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’elles s’y rendaient non plus. Mais Elisabeth ne se rétracta pas et les deux sœurs arrivèrent devant la porte d’entrée, qui devait en principe être fermée, mais tout le monde savait qu’elle ne l’était pas en réalité, avec tous les squatteurs qui la fréquentaient. Scarlett se demanda si ce qui s’y était passé était la raison pour laquelle une agence immobilière du quartier n’avait jamais envisagé de la reprendre pour essayer de la revendre à de nouveaux arrivants. Au fil des ans, la maison avait fini par décrépir et s’abimer, traduisant le manque de vie dedans. Elisabeth s’avança la première pour ouvrir la porte d’entrée et entra à pas de loups à l’intérieur. « Tu penses qu’il y a quelqu’un ? » Demanda Scarlett à voix basse, en allumant sa propre lampe torche et en emboîtant le pas de sa sœur. Les deux filles n’entendaient aucun bruit à l’intérieur hormis le courant d’air qui passait dans quelques trous ou fissures perçant les murs de la maison. Scarlett illumina ce qui les entourait, elles se trouvaient dans ce qui était le long hall d’entrée. Quelques meubles en mauvais état ou couverts par un drap trônaient ici et là dans les pièces du bas. Quant à l’odeur de la maison… Mieux valait ne pas commencer à en parler. Elisabeth proposa alors de commencer soit par l’étage soit par le rez-de-chaussée. « Va pour le premier. » Répondit Scarlett, plutôt pressée d’essayer de trouver quelle était la fonction de chaque pièce auparavant, les chambres, la cuisine le salon etc… maintenant qu’elle était au courant de ce qui s’était passé ici. « Tu crois que… enfin que ça s’est passé où ? » Demanda-t-elle en référence à l’événement mentionné dans l’article, tandis qu’elles montaient les escaliers. Un frisson lui parcourut l’échine en songeant qu’une vie avait sans doute été prise entre ces murs. L’atmosphère lugubre de la maison n’avait rien d’un mythe… La jolie brune entraîna sa sœur vers les pièces du haut, dans le corridor menant à ce qui avait anciennement dû être des chambres, comme le laissait distinguer les rares signes sur les murs dépeints…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Sam 27 Sep - 16:41


Se tenant un moment dans le hall d’entrée avec Scarlett à ses côtés, Elisabeth se souvint très vite pourquoi elle ne participait presque jamais aux fêtes d’Halloween du quartier quand elles se tenaient dans cette maison. C’était pourtant une maison tout ce qu’il y a de plus banale et si quelqu’un s’en donnait la peine et décidait de la retaper un peu, elle pourrait faire concurrence aux plus belles maisons de ce quartier ; mais malheureusement il semblerait que cette idée n’ait jamais traversé l’esprit de quelqu’un ou d’un agent immobilier, qui ont préféré laissé cette maison à l’abandon. « Je n’en ai aucune idée mais à l’odeur, si il y a une personne c’est qu’elle est en état de décomposition où qu’elle n’a pas prit de douche depuis bien longtemps. » Elle porta une main à son nez pour essayer de ‘filtrer’ l’air pour ne pas se mettre à rendre son déjeuner. Préférant se concentrer sur autre chose, le regard de la jeune brune fut attiré par une plante verte toute desséchée – et qui n’avait d’ailleurs plus l’allure d’une plante tout court – qui était dans un coin de la pièce, demandant à sa jeune sœur par où elle voulait commencer. Etant donné qu’elles étaient deux, elles auraient bien pu se séparer pour aller plus vite, mais il était hors de question pour Elisabeth qu’elle se retrouve toute seule plus de dix secondes dans cette maison. Oui, elle avait peur et oui, elle aurait voulu se retrouver à n’importe quel endroit excepté celui-là, mais elle essayait de le cacher tant bien que mal et relativisait en se disant qu’elle n’était pas seule, que sa sœur était avec elle et qu’à tout moment, cette dernière pouvait lui servir de bouclier si besoin ; même si au fond elle espérait pouvoir servir de bouclier humain pour sa petite sœur avant tout. Laissant sa sœur ouvrir la marche, elle emboîta le pas de la jeune brune jusque l’étage en faisant bien attention d’être prudente là où elle mettait les pieds. « Je ne suis pas sûre de vouloir vraiment savoir où ça s’est passé. Mais si tu vois des bandes blanches qui semblent délimiter un périmètre de sécurité, genre scène de crime, alors tu auras ta réponse. » Dit tout simplement l’aînée Spencer en arrivant à l’étage. Ce n’était sûrement pas le genre de conversation habituelle que deux sœurs pouvaient avoir entre elles mais une fois encore, les Spencer montraient bien qu’elles n’étaient pas comme les autres. Rien que le fait de venir dans cet endroit la nuit alors qu’elles auraient pu trouver un autre créneau  montrait bien à quel point elles étaient spéciales. « Je me demande ce que peuvent bien faire les gens normaux à cette heure. » Tout en laissant vagabonder son esprit sur ce que devait être une soirée ‘normale’, elle se laissa guider dans l’une des pièces qui se trouvait à l’étage et qui semblait avoir servi de chambre auparavant. A l’aide de sa lampe qu’elle avait agrippé comme par mesure de sécurité – c’était soit serrer sa main autour de sa lampe, soit autour du bras de Scarlett – elle fit quelques pas pour commencer la petite expédition en approfondit. Il était difficile pour elle de se concentrer sachant qu’elle n’était même pas sûre de savoir réellement ce dont elle cherchait, mais elle savait qu’elle allait devoir passer les moindres détails au peigne fin et ça, même si ça allait lui prendre toute la nuit. Quelque chose arriva à attirer l’attention de la jeune brune, qui – avec beaucoup de précaution – s’avança de quelques pas avant de s’accroupir pour récupérer quelque chose qu’elle semblait avoir trouvé au sol. Elle tira vers elle le petit morceau de papier coincé entre deux planchers, mais fut coupée dans son élan par un énorme bruit de porte qui claque. Elle se releva par instinct et porta une main à l’anse de son sac, prête à dégainer son arme à tout moment. Lançant un regard vers sa petite sœur pour s’assurer qu’elle n’avait rien, elle dirigea ensuite la lumière de sa lampe vers la porte comme si quelqu’un allait se montrer. « Sûrement le vent. » Dit-elle en fronçant les sourcils, essayant de se convaincre elle-même qu’il n’y avait aucun danger et qu’elles pouvaient poursuivre comme si de rien n’était. Repportant son attention sur le morceau de papier qui avait pu attirer son attention la première fois, elle s’accroupit de nouveau en le tirant d’une traite vers elle, mais fut vite déçu en voyant qu’il ne s’agissait que d’une feuille vierge toute sale. « C’est le début d’une longue soirée. » Elle brandit le morceau de papier entre deux doigts tout en le tendant à sa sœur, avant de pousser un soupir encore une fois.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
i|| Cute ~ Poison ||


Féminin
Nombre de messages : 739
Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Dim 28 Sep - 17:09

Personne ne se doute que la maison numéro 9 n'est pas si inhabitée que cela. De toute façon presque tous les soirs les dealers, les toxicos et les prostituées viennent faire leurs jeux dans cette ruine. Voir les Spencer cette fois ci investir les lieux me fait doucement rire. Qu’espèrent-elles trouver là dedans à part des préservatifs et des seringues usagés ? Je sais ce qu'il y a dans chacune de ces pièces. Les fouines sont vraiment stupides.
Il est peut être temps de purifier ce cimetière inattendu. J'attrape mon nouveau jouet et me plante devant la fenêtre où leur lampe est loin d'être discrète. Elles vont adorer le petit cadeau que je vais leur lancer.

Quelques secondes après, la vitre de la fenêtre se brise, et quelque chose roule dans la chambre. Du temps donné pour les laisser voir que c'est la tête de leur petit frère adoré qui se trouve à leur pied. Une parfaite reproduction d'une partie du corps tranché. Les yeux grands ouverts par la terreur et la bouche hurlante. Avant que la fumée ne s'élève. Un simple fumigène pour les faire déguerpir. Du temps laissé pour que malencontreusement une allumette encore allumée se retrouve dans la plante desséchée.
Une scène magnifique que j'intitulerai " Les sœurs presque flambées". Je ne comptais pas les éliminer non, il y a déjà assez de meurtriers dans cette ville. Mais à elles de se débrouiller pour expliquer ce qu'elles faisaient dans cette maison en plein milieu de la nuit.

Je m'éloigne pour rentrer chez moi tandis qu'au loin résonnent déjà les sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-secret.forumsactifs.com
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Jeu 11 Déc - 12:31


Alors que Scarlett fouinait dans la maison inhabité avec sa sœur afin d’éclaircir ce qui s’était passé dans cette demeure avant son abandon, les deux jeunes femmes furent soudainement surprise par un bruit étrange, un bruit de fenêtre brisée. La jolie brune baissa les yeux sur un objet qui roula sur le sol à leurs pieds et ne put réprimer un cri d’horreur : une réplique de la tête de son petit frère, pétrifié, avait été jetée à travers la vitre. Une action de DS à coup sûr ! Les deux sœurs devaient être sur une piste intéressante pour inciter la folle qui se cachait derrière son site à sortir de son nid pour les dissuader. Comme si cet avertissement ne suffisait pas, des fumigènes atterrirent dans la maison. « Viens, il faut qu’on sorte d’ici ! » Cria Scarlett à Elisabeth, tandis qu’elle commençait à tousser sous l’effet des fumées. Alors qu’elles descendirent les escaliers avec précipitation pour se rendre vers la sortie, la cadette Spencer trébucha sur les dernières marches et tomba en avant, s’éclatant la tête au sol. Elle se retrouva inconsciente, Elisabeth essaya de la réveiller et de l’emmener en urgence avec elle. Un feu venait en effet de se déclarer dans la maison, on pouvait sentir la fumée et les flammes envahir les pièces. Au loin, les sirènes des pompiers de la ville résonnèrent rapidement dans leurs oreilles. L’incendie s’étalait dans la maison et Scarlett n’ouvrait toujours pas les yeux. C’est au moment où sa sœur essayait désespérément de la sortir de là et où quelques flammes léchèrent dangereusement son dos, lui laissant une brûlure assez profonde, qu’elle se réveilla et tenta de bouger à nouveau. Les deux jeunes femmes parvinrent enfin à sortir in extremis tandis que les pompiers s’installèrent tout autour de la maison inhabitée pour lutter contre les flammes et les empêcher de s’étendre aux habitations voisines. Prise en charge par une ambulance dépêchée sur place, les deux sœurs Spencer tentèrent de retrouver leurs esprits dans le véhicule et furent emmenées à l’hôpital pour des examens plus approfondis. Heureusement, à part une petite brûlure par-ci par-là, quelques contusions et des marques d’intoxication, elles s’en sortaient plutôt bien… cette fois. « Si tu veux mon avis, l’avertissement était plutôt clair cette fois. Je crois qu’on ferait mieux d’abandonner, ça ne vaut pas nos vies. » Souffla Scarlett à son aînée dans un moment d’accalmie. Qu’elles soient sur une bonne piste ou non, DS s’était définitivement montrée claire sur la question : elle dissuadait tous ceux qui en avaient l’idée de courir après elle. Les deux Spencer avaient bien compris la leçon ce soir.

HJ : Je te laisse terminer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett. Sam 21 Fév - 16:33


La soirée promettait d’être longue et Elisabeth le savait, avant même d’avoir posé les pieds dans cette maison elle savait que ça n’allait pas être facile étant donné qu’elles ne savaient même pas ce qu’elles cherchaient exactement. C’était bête et stupide de penser qu’elles pouvaient à elles seules mettre fin au cycle de Dirty Secret, mais la jeune brune avait secrètement espoir que quelque chose se produise et qu’il y ait une avancée dans les recherches. Malheureusement, à part quelques pistes qui menaient à la maison et des indices vagues sur l’identité des anciens propriétaires, les sœurs Spencer n’avaient rien de bien concret. Elle se releva pour continuer sa fouille de la maison en approfondie, tâchant de ne rien manquer avec sa lampe qu’elle dirigeait dans tous les coins et recoins de la maison à l’affut du moindre indice, mais fût brusquement interrompue par un bruit de vitre brisé qui fit sursauter la jeune femme. La première chose qu’elle fit fut encore une fois de diriger sa lampe en direction de sa cadette pour s’assurer qu’elle n’avait rien, puis d’un même geste, pointa en direction de la vitre qui venait de se briser. Elle s’avança à toute vitesse vers l’objet contondant qui avait réussit à briser la fenêtre, et s’accroupit pour voir de quoi il s’agissait. Elle étouffa un cri d’horreur en posant une main sur sa bouche, détournant les yeux de ce qui était posé sur le sol parmi les débris de verre cassés. La tête de Carl. Du moins la réplique exacte de sa tête. Agissant à toute vitesse, elle prit la chose entre ses mains avant de la ranger dans son sac, sentant que ce n’était que le début de la manifestation de Dirty Secret. « Oui, sortons de là. » Elle regarda encore une fois autour d’elle à toute vitesse avant de suivre Scarlett sur les talons en direction de la sortie. Les actions qui s’enchaînèrent à la suite arrivèrent avec une telle vitesse que même Elisabeth n’arrivait plus à suivre. Des fumigènes firent leur apparition dans la maison et alors que les fumées s’élevaient, Scarlett trébucha sur les dernières marches de l’escalier. Complètement affolée, la jeune brune essayait de faire tout son possible pour réveiller sa petite, en passant par les petites tapes qu’elle lui donnait sur les joues, avant de passer par une grande baffe qu’elle lui envoya en pleine tête. Autour d’elle les choses ne s’étaient pas calmer, des flammes sorties de nulle part avaient rejoints la partie et très rapidement elle se retrouva encerclée par les flammes, avec sa sœur inconsciente étalée sur le sol. Elle envisagea un moment de traîner son corps en dehors de la maison, mais elle savait que ça empirerait les choses si elle le faisait. Au loin les sirènes des pompiers chantaient de sorte que seul ce bruit soit perceptible dans tout le quartier. « Scarlett, allez debout. Ouvre les yeux au moins ! » Lorsqu’elle ouvrit les yeux suite à ces paroles, Elisabeth ne put retenir un soupir de soulagement, entendant en plus les pompiers s’activer pour les faire sortir de la maison qui prenait feu. Elles furent rapidement prises en charge par les ambulances qui étaient déjà sur place, et amenées à l’hôpital pour s’assurer qu’elles n’avaient de grave. La Spencer savait qu’elle n’avait rien et qu’elle allait bien, c’est pour ça qu’à chaque examen qu’on voulait lui faire passer, elle déclenchait une tornade pour qu’on la laisse aller voir comment allait sa sœur. C’était Scarlett qui avait besoin d’être prise en charge, pas elle. Elle se résigna tout de même à les passer pour qu’elle puisse être libre de faire ce qu’elle voulait par la suite. Elle cacha son inquiétude lorsqu’elle alla rejoindre sa jeune sœur, mais lorsque le diagnostic fut donné, elle passa un bras autour de celui de Scarlett. C’était certes un simple geste, mais qui représentait beaucoup pour les jeunes sœurs qui n’avaient pas l’habitude de telles démonstrations d’affection, et encore moins en publique. « Je le pense aussi, on ferait mieux de retourner à la maison et à nos vies ‘normales’ loin de DS. » Elle ne savait même pas si elle était déçue de ne avoir rien trouvée de leur petite virée vu tous les risques qu’elles avaient pris, mais elle était sûre d’une chose : elle était plus que contente et soulagée que sa petite sœur n’ait rien eu, du moins, rien de plus grave. Elle s’en voulait tout de même un peu d’avoir entraînée sa cadette avec elle, et ne pourrait sûrement pas s’empêcher de penser à ce qui aurait pu arriver si elles avaient été plus loin, si DS avait pu aller plus loin en la blessant… Elle allait devoir passer au-dessus de sa curiosité et de son désir de mettre un terme à ce site, et se contenter de subir, comme elle l’a toujours fait. Comme tout le quartier l’a toujours fait.   

FIN DU SUJET.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett.

Revenir en haut Aller en bas

Hoping for the best but expecting the worst || Scarlett.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Your worst battle is between what you know and what you feel ? Nolà&Lulla
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» ZEGER -> The worst betrayal is from your faith in humans
» This is your worst nightmare !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-