Partagez|

« La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily] Lun 8 Sep - 22:04

La nouvelle Lily, la petite blonde qui petit à petit sortait de son trou avait aujourd’hui retrouvé certains de ses démons. Le nouvelle Lily c’était celle qui s’était teint en blonde un jour de folie, qui assumait le fait d’avoir été dans la voiture de sa meilleure amie lorsqu’elle s’est tuée. C’était celle qui avait retrouvé la sensation que nous provoquait un rire à gorge déployée, qui se surprenait à parfois sourire à nouveau et qui, par-dessus tout, avait trouvé un petit ami. Un vrai. Pas un de ceux vers qui elle n’allait que pour se détruire.

Sauf qu’on ne sort jamais indemne de trois ans de chute vers l’enfer. Trois ans à se détruire. A porter un secret beaucoup trop lourd pour elle. Lily avait parfois des relents de dépression. Des jours où ça n’allait pas, où elle ne croyait plus en rien, ni en sa relation avec Shawn ni en rien d’autre. Des jours où elle ne voyait que les Hamilton et Aaron qui la hantait encore et encore. Un petit rien pouvait la plonger dans cet état… Voir son frère pas bien, se disputer avec Heathcliff, ou bien souvent s’il se passait quelque chose avec Shawn.

Lily aimait profondément Shawn. Elle ne savait pas encore si elle en était amoureuse mais ce qui était sûr c’est qu’elle était extrêmement attachée à lui. Il rendait sa vie plus agréable chaque jour. Il était sur le point de la faire basculer, de lui faire encore croire à l’Amour. Elle qui refusait depuis quatre ans de s’attacher à qui que ce soit était en train de replonger. En plein. Mais là encore il y avait des jours plus difficiles que d’autres et parfois elle voulait tout envoyer balader, peut-être juste par peur. Le moindre petit truc la faisait se renfrogner, lui faisant croire que jamais elle ne s’en sortirait. Quand ça se passait comme ça elle faisait tout pour ne pas le montrer. Souvent l’argument de la fatigue passait comme une lettre à la poste, mais avec Shawn c’était plus compliqué. Généralement il n’était pas dupe et commençait à lire sur son visage comme arrivait à le faire Nate depuis des années.

Depuis deux jours Lily n’était quasiment pas sortie de sa chambre. Tout avait commencé par un détail stupide. Elle était en train de passer l’après-midi avec Shawn lorsqu’il avait reçu un texto. Sans doute de Scarlett, peut-être d’une autre. Il avait échangé plusieurs textos, tandis que Lily attendait qu’il s’intéresse à ce qu’elle racontait. Il avait finit par dire que c’était important parce que cette autre avait besoin de lui et qu’il devait aller l’aider. Lily n’avait pas posé de questions. Elle n’avait même pas cherché à le retenir. En fait elle l’avait même encouragé avec un sourire. C’est vrai quoi, quelqu’un avait besoin d’aide, elle était qui pour l’empêcher d’y aller.

Cela faisait un moment que tout ça la travaillait. Au départ elle s’était faite très discrète, elle faisait tout pour ne pas passer avant les autres amis de Shawn. Elle considérait que l’amitié n’avait pas à pâtir d’une histoire d’amour et que c’était à elle de s’effacer chaque fois que Shawn avait quelqu’un à voir, ou plutôt à aider. Sauf qu’au fur et à mesure que leur relation se consolidait Lily avait besoin de savoir qu’elle était plus importante que les autres. A mesure qu’elle-même donnait de l’importance à Shawn elle avait l’impression que chaque fois qu’il ne lui apportait pas l’attention qu’elle voulait elle se sentait terriblement abandonnée. Pourtant il était toujours aux petits soins pour elle, un peu trop même, elle lui reprochait de se sentir trop étouffée. Etouffée et abandonnée en même temps. Ce qu’elle voulait au fond c’était qu’il lui laisse un peu plus de liberté en général mais qu’il arrête de courir aux devant des demoiselles en détresses. Shawn était trop gentil, beaucoup trop gentil, il ne cessait de s’occuper des autres, il faisait tout pour ne pas les décevoir, mais c’était épuisant pour elle, qui ne savait plus quoi en penser.

Cette fois où il avait dû partir, écourtant leur après-midi, avait été la goutte en trop. Elle ne lui en voulait pas, c’était une bonne chose que d’aider les autres, c’était à elle qu’elle s’en voulait, d’être trop jalouse. Elle détestait ça, elle ne se comprenait pas, elle n’avait jamais été ainsi ! Elle avait toujours été la Lily indépendante qui refusait de donner de l’importance à son couple. Mais visiblement tout changeait un jour et ce qu’elle ressentait actuellement, qui lui tordait le ventre et lui faisait broyer du noir ressemblait bien à de la jalousie, qu’elle le veuille ou non.

Depuis avant-hier, donc, elle n’avait plus parlé à shawn. Hier soir elle s’était contenté de répondre à un simple « bonne nuit » à ses textos sans réponse et aujourd’hui elle avait décidé de ne pas répondre à ses appels. Elle n’avait pas envie un point c’est tout.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 772
Etudes/Metier : Bassiste et serveur au Gordon Coffee
Love : Lily d'amour
Humeur : Inspiré

Inscription : 07/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily] Mer 24 Sep - 17:47

Shawn en couple, c'était vraiment quelque chose à voir. Déjà que naturellement, il était toujours souriant, serviable et à l'écoute des autres, maintenant il l'était encore plus. Ou du moins, heureux et étincelant de bonheur. Car même si il était toujours là pour sa petite amie, il était hors de question qu'ils s'enterre tout les deux loin de leurs amis, communs ou pas. Sa conviction de toujours être là pour son prochain ne diminuait donc pas et parfois, il était désolé de laisser Lily pour aider quelqu'un d'autre. Il était conscient qu'elle devait passer avant tout les autres, du coup il attendait quand même sa permission pour partir au secours de quelqu'un, comme si Clark Kent demandait l'avis de Lois pour aller sauver le monde. Shawn était aussi conscient d'avoir une petite copine aussi parfaite, ne l'empêchant de faire ce dont il était le meilleur, l'écoute. Mais malgré tout le bien qu'il pensait de l'Evans, il sentait que parfois elle lui cachait des choses, sûrement des pensées. Même si il s'était toujours interrogé à ce sujet, il préférait ne pas lui demander d'explication pour éviter qu'elle ne retombe dans l'état de dépression où il l'avait trouvé lors de leur première vraie discussion. C'était donc en silence sur ce gêne qu'ils vivaient à ses yeux leur parfait histoire d'amour. Même si l'Evans était souvent inexpressive sur ses sentiments, il l'aimait plus que tout et il ferait n'importe quoi pour elle, quitte à s'éloigner de certaines personnes si elle le demandait.

Mais depuis quelques jours, rien n'allait entre eux. Il y a deux jours, Lily arrêta d'un coup de parler à Shawn par tout les moyens de communication. Le bassiste, trouvant cela bizarre, avait tenter à plusieurs reprises d'établir un contact téléphonique avec elle mais rien n'avait aboutit. Certes il aurait pu aller chez elle, demander après elle, mais voilà... Affronter des parents protecteurs comme les Evans, c'était loin d'être son truc, en plus que sa timidité prenait anormalement le dessus dans ce genre de situation. Ses essais toujours non fructueux, il préféra s'écraser pendant un petit moment afin de ne pas paraître trop lourd comme pouvait l'être n'importe quel petit copain. Mais au bout de trois jours sans réponse, laissant juste un inespéré " Bonne nuit " la veille, Shawn sentait le mal qui se déroulait dans son coeur. Pourquoi Lily ne lui parlait plus ? Avait-il fait quelque chose de mal ? Ou même dit quelque chose ? Remplit de rancoeur et de colère envers lui, le bassiste sombra dans un mal-être, seul, gardant son inquiétude envers celle qu'il aimait au fond de lui.

Sauf qu'en début d'après-midi, ce jour-là, il ne tint plus. Il devait savoir pourquoi l'Evans l'esquivait, pourquoi elle ne lui parlait plus et pourquoi elle ne répondait même pas à ses messages. C'est donc plein de courage qu'il se décida d'aller directement chez les Evans, prêt à en découdre avec les parents de Lily si il le fallait. Son téléphone en poche, il dévala les escaliers et prit sa veste avant de l'enfiler. Les clés en main, il ouvrit la porte, sortit et la claqua derrière lui, se pinçant presque le bras. La maison enfin fermée à double tour, Shawn entama son périple. Mais plutôt qu'il ne parte dans la rue, son bras l'attira à nouveau vers la maison comme si quelqu'un le retenait. A sa plus grande surprise, il découvrit que sa manche s'était coincée dans la porte. Il n'était pas prêt d'aller loin comme ça...

Une fois libéré, il reprit sa quête de réponse, marchant d'un pas se voulant ni trop rapide, ni trop lent. Bah oui, peut être qu'il était pressé de savoir ce qu'il n'allait pas, aussi pour voir Lily, mais il contrastait cela par le fait qu'il tentait de prédire la réaction des parents Evans... Cette peur en lui affaiblissait sa volonté, mais il tint bon jusqu'à arriver devant la porte du lieu tant attendu. Face à cette entrée où le silence régnait, sa respiration était audible tel un soufflet pour cheminée. Il ressentait de la haine, de la haine envers lui. Comment avait-il pu laisser la situation lui échapper ? C'était inadmissible pour lui qui était si attaché aux gens, et encore plus à sa petite amie. D'une main tremblante, il avança son doigt vers la sonnette. Et si Lily avait retrouver quelqu'un ? Et si elle avait couper tout les liens justement car elle ne voulait vraiment plus le voir ? Son index atteignit presque la bouton. Ou alors, tout simplement qu'elle avait eu une panne de téléphone, et que tout cela n'était qu'un malentendu ? Shawn ne savait rien, il s'embrouillait même dans ses propres pensées, mais il avait besoin de savoir. Ces questions en lui qui restaient sans réponses le rongeaient jusqu'à la moëlle, tout comme l'amour qu'il éprouvait envers Lily Evans. Sa peau écrasa la sonnette et un bruit retentit dans la maison. Un petit aboiement se fit entendre avant de se taire. Il l'avait fait... Il avait sonné... Mais qui allait lui ouvrir ? Lily ? Nate ? Ou leurs parents ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily] Dim 28 Sep - 1:36


Lily était assise au fond du canapé familial. Les jambes recroquevillées sous ses fesses elle fixait le petit écran. Elle regardait pour la millième fois une rediffusion de Friends. Elle les avait tellement regardés qu’elle connaissait presque les dialogues par cœur et pourtant elle ne s’en lassait pas. Sur la table un bol de céréales à moitié finit. Elle avait repris les bonnes habitudes des bols de laits et céréales en guise de toute nourriture. Pourtant il y avait un tas de trucs faits par sa mère dans le frigo, une salade aux œufs et gesiers d’oie et pleins de verrines de sa dernière réception entre copines, mais elle n’en avait pas du tout envie, seules les céréales trouvaient grâce à ses yeux. A côté du bol son téléphone, posé à l’envers, sur silencieux. Vêtue d’un simple jean et d’un pull fin elle avait relevé ses cheveux blonds avec une simple pince. A ses pieds des petites tennis en toile dont les semelles traînaient allègrement sur le tissu du canapé dont elle se moquait éperdument.

Alors que Rachel criait ses quatre vérités à Ross une sonnerie retentit dans la demeure des Evans. J.Dawa, jusque là sagement assis au pied du canapé, bondit sur ses pattes et se mit à aboyer « Dawa, Chut !!! » Dit Lily en essayant de chuchoter pour ne pas se faire entendre de l’autre côté de la porte. Elle n’avait pas vraiment envie d’ouvrir. Il manquait plus que ce soit une amie à sa mère. Elle devrait sourire, faire sa petite fille modèle, offrir un café… Elle n’en avait aucune envie. Mais le labrador était déjà devant la porte et Lily finit par prendre son courage à deux mains et partir jusqu’à la porte.

Elle se regarda dans le miroir et écarta une mèche de son visage avant d’ouvrir la porte. « Oh, Shawn ! » s’étonna-t-elle. Normalement le garçon prévenait quand il venait chez elle. Mais après tout elle ne lui avait pas répondu de la journée, peut-être qu’il avait essayé de la prévenir. Le visage de Lily était neutre. Elle lui déposa un bisou sur la bouche, comme si de rien n’était, comme si tout était normal. Pas un bisou passionné avec la langue, mais un bisou tendre. Pour elle il était clair qu’ils étaient encore ensemble. Elle avait besoin de respirer, de liberté, elle avait besoin de réfléchir à la légitimité ou non de son couple, mais pour l’instant elle se considérait encore avec lui, elle voulait juste de l'espace parce qu'elle n'aimait pas ce qu'elle était en train de devenir à ses côtés. « Comment tu vas ? » Sans vraiment attendre sa réponse elle fit demi-tour, laissant la porte ouverte puisque Shawn allait sans doute la suivre. Elle repartit jusqu’au salon, sa main trainant sur la tête de Dawa qui s’était immédiatement calmé en reconnaissant Shawn. Lily se rassit à la place où elle était avant que retentisse la sonnette et reposa ses yeux sur l’écran. « Ils repassent les friends. » Elle n’était pas stupide et même si elle n’était pas douée pour les relations sociales elle avait bien compris que la visite de Shawn n’était pas un rencard comme les autres. Elle avait bien remarqué que ces quelques jours n’avaient pas été les meilleurs pour le couple et elle imaginait même que le garçon ne devait pas trouver ça normal de ne quasiment pas avoir de nouvelles pendant trois jours. S’il était là c’était sans doute qu’il allait vouloir parler de tout ça. Mais elle était loin d’être prête à avouer ce qu’elle ressentait !

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 772
Etudes/Metier : Bassiste et serveur au Gordon Coffee
Love : Lily d'amour
Humeur : Inspiré

Inscription : 07/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily] Mar 14 Oct - 0:12

A peine eut-il sonné à la porte qu'un aboiement se fit entendre à l'intérieur, ainsi qu'une voix qui l'intima au silence. Cette voix, Shawn aurait pu la reconnaître entre mille, en même temps elle appartenait à celle qui avait réussit à ouvrir son cœur fermé depuis si longtemps. Malgré la situation, il était heureux de voir sa tendre et douce lui ouvrir la porte en le gratifiant d'un doux baiser. Certes, il était frustré de ne pas avoir eu des nouvelles de sa petite amie pendant quelque jours à part un simple sms de bonne nuit, qui lui avait donné un goût amer, et étrangement elle ne semblait pas du tout refléter ce qu'il avait penser d'elle. Alors qu'il avait cru que l'Evans lui en voulait pour quelque chose, elle semblait contente de le voir et ne faisait pas autant la tête qu'il ne l'aurai penser. Cette situation le déstabilisa et de nombreuses questions envahir son esprit tandis qu'une pointe de doute s’immisça dans un coin de son cerveau. Et s'il avait été trop fataliste ? Si en fait, elle était juste trop occupée pour lui parler ? Tant des possibilités qui lui semblaient si plausibles et véritables qu'il commençait à douter de sa réaction. Leur lèvres se touchèrent tendrement quand la jeune fille recula pour laisser entrer son petit ami avant de prendre de ses novelles. Évidemment, il était hors de question de lui dire tout de suite ce qu'il n'allait pas il ne voulait pas se tromper bêtement sur la situation qui lui taraudait l'esprit. «  Mmh, ça va et toi ? Le chien fait pas trop de bêtises ? » lui répondit-il en entrant dans la maison. D'un œil attentif, Shawn surveilla Dawa qui n'hésitait pas à lui mordre les mollets quand sa maîtresse avait un petit moment d'inattention.

C'est dans ce sentiment de crainte que le bassiste suivit l'Evans dans le salon avant de la rejoindre sur le canapé. Shawn remarqua qu'elle n'était pas en tenue pour se balader hors de la maison et il en déduisit qu'elle n'était pas forcément sortir ces derniers jours, jours où il avait tenté en vain de la contacter. Il sentait qu'il y avait un problème, il avait un don pour ça, que ce soit avec Lily ou avec ses amis. Alors qu'elle ne quittait pas l'écran des yeux, le Crawford ne pouvait s'empêcher de lui jeter des petits regards curieux afin d'analyser les expressions de son visage qui auraient pu la trahir, mais à part quelques sourire amusés par l'émission de télé, rien ne semblait transparaître. Lily le surprit alors en lui disant qu'ils rediffusaient une ancienne série du nom de Friends, mais il sentit quand même que cette information servait tout simplement à tourner autour du pot et cela lui fit mal au cœur que la jeune fille ne se confesse pas auprès de lui ou encore qu'elle se rende compte qu'il était vraiment inquiet pour elle. Ok, lui non plus n'avait jamais été un exemple de confesseur, mais il l'avait déjà fait quelque fois avec Scarlett et n'en avait pas encore eu l'occasion avec l'Evans, et si l'opportunité se présentait, il l'aurait sûrement fait. Dans un élan de besoin tactile et de réconfort, Shawn glissa sa jambe sous son postérieur pour se tourner vers sa chérie et de lui prendre la main dans les siennes pour lui caresser tendrement. Sa peau toujours si douce apaisait toujours ses esprits, mais là il en avait vraiment trop sur le cœur pour que le remède magique fonctionne... Les yeux dans les yeux, il était déterminé à lui annoncer à ce qu'il ressentait afin qu'elle comprenne la raison de sa venue. « Je... Hum... Je n'ai jamais vraiment vu tout les épisodes mais... Je ne suis pas venu pour ça Lily... » commença-t-il avant d'avaler sa salive bruyamment alors que le stress créait petit à petit une boule dans le ventre. « Si je suis ici aujourd'hui, c'est pour que je te parle de quelque chose qui... Me tiens à cœur. Tu sais que c'est compliqué pour moi de parler aux gens de mes soucis, que je préfère passer ceux des autres avant les miens, et franchement, je ne t'en veux pas si tu me reproches d'être trop... Silencieux sur mes soucis. Mais s'il te plaît, dis moi ce qu'il se passe, tu m'inquiètes... » Ces mots accompagnés de ses yeux riches en émotions lui broyaient la gorge, comme si ils avaient du mal à sortir. Avalant à nouveau sa salive et passant sa langue sur ses lèvres, il reprit rapidement. « Lily, dis moi ce qu'il ne va pas... Tu sais bien que je t'aime et que je suis toujours là pour toi... » Une crainte le hantait maintenant, et si il avait psychoté tout seul et que rien de ce qu'il avait imaginé n'était vrai ? Est-ce que Lily lui pardonnerai sa bêtise si cela se révélait entre une ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily] Lun 27 Oct - 14:37

"ça va", répondit-elle laconiquement. À l'évocation de son chien Lily sourit. Il était un grand réconfort dans sa vie, jamais il ne la décevait et alors que quelques mois avant elle ne s'imaginait pas avoir un animal aujourd'hui elle ne pourrait pas s'en séparer. "Nan nan, il est adorable." Bon, il avait quand même quelques frasques à son actif, des pipis dans la maison et des objets cassés que Lily s'empressait de nettoyer avant que Katlina se rende compte de quelque chose.

Alors que Lily essayait de se concentrer sur son épisode de friends elle sentait le regard de Shawn se poser sur elle. Le garçon lui répondit qu'il n'avait pas vu tous les épisodes et ajouta qu'il n'était pas venu pour ça. La mâchoire de Lily se serra imperceptiblement. Elle n'avait pas envie d'avoir cette discussion qui semblait inévitable maintenant. Elle voulait continuer à faire semblant, continuer à lui dire que ça allait, même quand ce n'était pas le cas. Mais il commençait à savoir lire derrière ses masques et n'avait visiblement pas l'intention de laisser passer les malaises comme si ce rien n'était. Il lui dit qu'il n'aimait pas parler de ses soucis, préfèrent aider les autres. Mais il vous voulait savoir ce qu'il se passait. Il avait du mal à aligner les mots, le stress se lisait dans sa voix. Lily soupira sans répondre. Il ajouta qu'il l'aimait et était là pour elle. Lily se pinca les lèvres.

Il avait bien remarqué que quelque chose n'allait pas, mais Lily ne voulait pas parler. Ou plutôt si, elle voulait qu'il le sache, juste pour qu'il la rassure, mais elle ne pouvait pas lui dire. Elle savait qu’elle pouvait être maladroite et risquait de blesser Shaw, ou de dire des choses qu’il ne lui pardonnerait pas, ou qui changerait leur relation à jamais. Lily avait grandit dans une famille où la communication n’existait pas, où on ne disait pas ce que l’on pensait et encore moins ce que l’on ressentait. Où l'on se contentait de faire croire que tout allait bien pour être heureux. Alors elle n’avait pas appris à jouer avec les mots et elle ne savait pas à quel point ils pouvaient libérer. Elle s’était promis à elle-même de ne jamais le lui dire. Elle s’en voulait parce qu’elle avait conscience que ce n’était sans doute que de la jalousie mal placée et que ce qu’elle haissait plus que tout sur cette terre c’était la jalousie. Elle ne voulait pas exprimer ces idées parce qu’elle ne voulait pas donner de crédit à ces théories idiotes. Elle savait pertinemment que ça n’avait pas de sens, qu’il avait le droit de faire absolument tout ce qu’il voulait sans qu’elle le lui reproche. Mais au fond ce n’était même pas des reproches. Elle avait juste toujours cette boule dans le ventre et cette profonde tristesse qui l’envahissait chaque fois, ces larmes qui même des fois s’invitaient sur le bord de ses yeux dès qu’il faisait ce qu’elle prenait pour une mise en retrait de leur relation. Elle avait un manque de confiance en elle et que le moindre petit truc lui faisait penser qu’on ne l’aimait plus, lui faisait surtout croire qu’elle pouvait perdre cette relation parce qu’elle n’était pas assez importante aux yeux de l’autre. Elle pensait que Shawn l'aimait moins chaque fois qu'il la quittait pour aller voir une autre fille, chaque fois qu'il annulait une de leur sortie pour aller voir quelqu'un d'autre. Chaque fois qu'il ne remarquait pas la tristesse qu'elle cachait et accourait au devant de ceux qui exprimaient la leur !! Elle se sentait mal aimée, abandonnée, frustrée. Comme si elle n’était pas à la hauteur, qu’elle ne méritait pas d’entendre le récit de sa vie qu’il contait pourtant à d’autres et tout ce genre de trucs. Mais elle ne voulait pas le lui dire, parce que ça aurait donné du crédit à ses paranoias tellement stupides qu'elles ne méritaient que de l'ignorance. Le pire était que Shawn était aux petits soins avec elle, très avenant il était plein d'attentions et lui prouvait souvent son amour. Ce qu'elle lui reprochait aussi parce qu'elle se sentait enfermée par ces gestes alors qu'elle avait besoin de liberté. Lily voulait tout et son contraire. Elle ne se comprenait pas elle-même. C'était pour ça qu'elle avait si longtemps refusé de s'attacher, parce que ça s'accompagnait nécessairement de prises de tête ridicules qui faisaient souffrir.

Lily dégagea sa main de Shawn et posa ses yeux sur lui. Elle sentait son coeur bouillonner et savait qu'elle l'aimait. Tout aurait été plus facile si elle avait pu arrêter là le massacre en lui disant qu'ils feraient mieux d'arrêter leur histoire maintenant. Terminés les soucis, elle reviendrait à sa petite vie tranquille. Mais c'était trop tard... Lily vint se blottir dans les bras de Shawn. Elle avait pensé que lorsque la confrontation aurait lieux il y aurait des cris et des larmes, mais en le voyant maintenant elle voulait juste son réconfort.

"Il n'y a rien du tout." Elle ferma les yeux, les serra fort. Elle voulait, tout en disant le contraire, qu'il se rende compte que si quelque chose n'allait pas. "Je me dis juste qu'on devrait pas s'attacher aussi vite... C'est trop dangereux." ça faisait quasiment sept mois mais Lily avait l'impression que c'était hier qu'elle l'avait embrassé pour la première fois. La seule solution qu'elle avait imaginé pour calmer ses délires était de s'éloigner de Shawn, sans pour autant le quitter, ce qui serait trop douloureux. Toujours blottie contre lui elle cachait son visage écarlate.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily]

Revenir en haut Aller en bas

« La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. » [Shawn / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ? TALIE
» Il était une fois... Carrefour!
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» je croyais que c'était terminer...
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-