Partagez|

La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Jeu 9 Oct - 14:53


Lily était une ado normale. Une ado plutôt heureuse. Elle était bien dans sa peau, du moins autant qu'on puisse l'être lorsque l'on vient d'avoir 16 ans, et assez équilibrée. Elle était d'une nature discrète et réservée mais ça ne lui avait jamais posé de problèmes pour se faire des amis. Rigolote et bon public elle s'entendait le plus souvent bien avec les gens qu'elle rencontrait. Ses seules souffrances venaient des disputes incessantes de ses parents. Même si elle ne le montrait pas cette situation était pesante pour elle et elle le vivait parfois mal. Heureusement elle oubliait bien vite tout ça dès qu'elle était au contact de ses amis et plus particulièrement de Tessa Hamilton avec qui elle partageait tout. Elle était loin des enfants torturés ayant grandit dans des familles à problème. Elle avait toujours eu ce qu'elle voulait et même si sa mère psychorigide lui avait sans doute transmis quelques traumas elle savait qu'elle avait toujours été aimée. Quand on a 16 ans on pense qu'on a la vie devant soit, que la chose la plus difficile que l'on puisse vivre est qu'un garçon comme Carl Spencer nous quitte ou que notre mère nous empêche d'aller à la soirée de notre meilleur amie. Et c'est comme ça que ça devrait toujours être. Mais Lily ,elle, a à peine 16 ans ne pourra jamais plus aller à une soirée de sa meilleure amie. Hier eu lieu la pire épreuve de sa vie.

Lily est dans sa chambre. Roulée en boule sur le sol aux pieds de son lit elle sent la souffrance lui bouffer les entrailles. Elle n'a pas dormi de la nuit. Elle a cru que la nuit allait l'emporter elle aussi, qu'elle allait mourir de douleur. Elle revoyait les images de l'accident, sans cesse, et chaque fois que l'image du visage de Tessa maculé sang revenait elle sentait son ventre se retourner et elle était sur le point de vomir. Encore. Elle s'était tapée la tête contre les murs mais les souvenirs n'avaient pas disparus. Elle avait enfoncé ses ongles dans sa peau jusqu'au sang mais cette douleur n'avait pas remplacée celle qu'elle ressentait au plus profond d'elle.

Lily leva les yeux sur le réveille posé sur sa table de nuit. 9:00. On était dimanche mais il allait bien falloir qu'à un moment ou à un autre elle descende. Elle resterait bien prostrée toute sa vie ici mais elle savait bien que Katlina n'allait pas tarder à venir la tirer du lit et il était hors de question qu'elle la trouve dans cet état. Lily se releva avec toutes les difficultés du monde. Son corps lui faisait mal, la douleur physique résonnait dans tout son être. La mentale plus encore. Lily alluma la lumière de sa table de chevet. Ses yeux se posèrent sur son corps. Elle portait comme pyjama un simple short et un t-shirt à manches courtes. Malgré l'obscurité elle voyait parfaitement les traces qui ravageaient son corps. Elle était remplie de bleus et de plaies et si la longue douche qu'elle s'était donnée en rentrant avait supprimé les traces de sangs séchées son corps restait terriblement marqué. Sans s'en émouvoir Lily enfila un jean et un t-shirt à manches longues pour que personne ne puisse voir ce qu'il se cachait dessous. En vérifiant que le couloir était vide elle fila dans la salle de bain pour se donner un coup d'eau sur le visage. Son reflet dans le miroir lui fit presque peur. Elle semblait avoir vieillit d'un coup, porter une souffrance que jamais quelqu'un de 16 ans ne devrait connaitre. Sous ses yeux s,étalaient deux cernes noires, témoins des heures et des heures qu'elle avait passées sans dormir. En croisant son regard dans le miroir Lily faillit à nouveau éclater en sanglot car elle savait que jamais plus elle ne retrouverait le regard qu'elle avait avant tout ça. Elle ferma les yeux un instant, n'osant pas regarder à nouveau celle qui n'était qu'une meurtrière. Lily se passait de l'eau sur le visage. Elle prit un élastique pour s'attacher les cheveux mais se rappela la profonde blessure qu'elle avait dans le cou. Elle devait dissimuler la preuve de ses mauvaises actions et reposa donc l'élastique dans sa boite. Sa belle chevelure quasiment rouge cachant enfin la dernière preuve de sa présence dans la voiture, Lily prit une inspiration.

Elle allait devoir descendre. Elle entendait déjà les sons familiers dans la cuisine qui prouvaient que sa mère était déjà debout. Maintenant il y allait avoir deux possibilités. Soit sa mère n'était au courant de rien et Lily devrait faire comme si de rien n'était, elle devrait sourire comme quelqu'un qui n'avait jamais perdu d'être cher. Elle devrait manger son petit déjeuner en discutant de tout et de rien alors que son esprit se demanderait si Tessa avait déjà été trouvée ou si son corps gisait encore à la place où les trois amis l'avaient laissée. La deuxième possibilité était que Katlina était déjà au courant. Si la voiture avait déjà été trouvée Lily ne doutait pas que ses parents seraient au courant et qu'elle allait devoir supporter l'annonce officielle de l'horrible nouvelle.

Lorsqu'elle mit un pied dans la cuisine sa mère était en train de raccrocher le téléphone et son visage ne laissait aucun doute quant à la nature de l'appel. L'heure qui suivit fut des plus désagréables et dés qu'elle le put enfin Lily s'échappa. Elle se mit à courir. Elle courut jusqu'à ce que le sang dans ses tempes résonne dans toute sa tête. Elle pouvait enfin laisser sortir ses sanglots et alors même qu'elle pensait avoir évacué toutes les larmes de son corps cette nuit, ses joues se remplirent à nouveau de larmes et bientôt ce fut son visage qui degoulinait, les larmes coulant jusque dans son cou. Ce qu'elle aurait dû faire à ce moment là c'était courir en direction de la demeure des Hamilton. Mais elle ne le fit pas. Elle venait de tuer leur fille. Lily courut à perdre haleine jusqu'au numéro 14 Et elle tambourina à la porte comme une dératée. Qu'importe si toute la famille était présente, qu'importe si elle paraissait mal élevée. C'était le dernier de ses souci. Si elle tombait sur les parents Spencer elle aurait honte plus tard. Si elle tombait sur une des soeurs Spencer alors ça ferait l'affaire pour passer son chagrin, elle savait que les deux seraient capables de la soutenir. Scarlett était l'une de ses meilleures amie et Elisabeth saurait la réconforter. Mais à cette heure là celui qui avait le plus de chance de flâner à la maison c'était le garçon de la fratrie.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Jeu 23 Oct - 19:34


En 2014, Carl Spencer est considéré comme un connard dans le quartier. Tout le monde le sait, tout le monde l'affirme, c'est un chaud lapin. Mais en 2009, Carl l'était encore plus. A 16 ans, on ne se rend compte de rien, on fait ce qu'on veut quand on a envie, et tout ce qui ne nous concerne pas n'est que dommage collatéral. Et fin 2009, c'était Lily, le dommage collatéral. Carl et Lily avaient vécu 4 mois ensemble. C'était la première petite amie de Carlos, qui voulait tenter cette expérience que tout le monde semblait adorer, et il avait donc 'pris' la virginité de Lily, avant de se rendre compte 3 mois plus tard qu'en fait, les relations sérieuses, c'était pas son truc. C'était chiant. Et même s'il adorait Lily, il ne se voyait pas passer plus de temps avec elle, en exclusif, alors avant de partir baiser quelqu'un d'autre, il préférait honnêtement se détacher d'elle. Enfin, rester amis quoi. Et il ne voyait pas le problème, puisque bon, c'était quand même cool de sa part de quand même ne pas la tromper, n'est-ce pas  ? Et il ne sut pas vraiment l'impact que cela eut sur Lily, puisqu'ils ne s'étaient pas vraiment vus depuis la rupture. Carl ne l'avait pas oubliée, mais pour lui c'était un épisode de sa vie de passé, et il avait pas du tout eu de mal à s'en remettre. Il avait décidé de ne plus avoir de relations sérieuses mais profiter de sa vie comme bon lui semblait. (c'est pour ça qu'il a eu d'autres petites copines après d'ailleurs, cherchez la logique, mais de toute façon Carl en a pas) Peut-être que s'il avait été au courant des sentiments de Lily, il aurait agit autrement. Ou pas en fait, après tout, on l'a dit, Carl était un vrai connard. Pourtant, il avait bon nombre de filles à ses pieds, étrangement. Fallait croire que les badboy c'était à la mode.

En ce dimanche matin donc, Carl dormait. Evidemment, c'était une vrai marmotte, et en plus il avait fait la fête la veille, tellement bourré qu'il n'avait pas été capable de monter les escaliers. C'était à peine s'il avait pu se traîner jusqu'à chez lui, grâce à il ne savait plus qui. Il était étalé sur le canapé du salon, jambes écartés, à moitié en dehors du sofa. Et il comptait bien dormir jusqu'au soir, peu importait qui le verrait dans cet état. Ce que les gens pensaient de lui, il n'en avait rien à faire, et la seule chose qui aurait pu le faire se lever aurait été de savoir que ses parents étaient à la maison. Même si cela ne se voyait pas, il avait du repect pour ses parents et de l'admiration pour son père. Ce dernier comptait sur lui pour prendre la relève à la morgue et Carl, à cette époque, était bien déterminé à lui faire voir qu'il en était capable. Et ce n'était pas en étant hangover et en caleçon qu'il allait y arriver. Mais ce week-end, les parents Spencer étaient partis en amoureux, laissant la maison sous la responsabilité de l'aînée. Et ce n'était pas elle, ni Scarlett, qui allaient empêcher leur frère de sortir. Au contraire. Enfin, quoi qu'il en soit, il dormait, rêvait, bavait, ronflait.. bref, il décuvait. Et les coups tambourinant contre la porte le firent sursauter et tomber hors du sofa, sa tête atterrissant douloureusement contre le sol. Avec un grognement digne d'un troll, Carl beugla et jura, alors que sa tête tournait encore, et que son ventre était à deux doigts de se retourner. Le Spencer grimaça avant de se relever et de s'appuyer contre le canapé, essayant de récupérer une vision claire. Une migraine l'assomma, alors que les coups continuaient contre la porte, sans que personne ouvre. Non sans peine, il se traîna jusqu'à la porte en se tenant aux murs et aux meubles, et, en étant seulement vêtu de son caleçon, il arriva à la porte se jeta dessus et l'ouvrit, s'appuyant contre le bord de celle-ci, en soupirant, prêt à gueuler sur ce taré qui l'avait réveillé. Puis il ouvrit les yeux et se rendit compte de qui il avait en face de lui. Il fronça les sourcils. « Lily ? » Elle avait vraiment une sale gueule, mais Carl ne devait pas vraiment ressembler à grand chose non plus, alors il ne fit pas de remarque. Mais il n'avait jamais vu Lily comme ça. Tremblante, en larmes, comme désespérée et au bord du gouffre. Le Spencer passa une main sur son visage en grimaçant, un marteau dans le crâne. Puis il reprit la parole. « Bah alors, qu'est-ce que t'as ? » C'était peut-être froid, ou trop direct, ou totalement sans tact. Mais Carl n'y pouvait rien : il avait la gueule de bois, alors là, c'était vraiment pas de sa faute. Enfin, c'était ce qu'il se disait.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Mar 18 Nov - 15:45

« Bah alors, qu'est-ce que t'as ? » La question était brute mais Lily ne s’en formalisait pas. Elle n’écoutait même pas vraiment ce que le garçon disait. Elle devait sortir ce mal-être qu’elle avait sur le cœur.

Carl, ça avait été le premier dans la vie de Lily. Le premier tout, les premiers émois, le premier vrai flirt depuis ses années d’enfance au côté d’Aaron, la première fois. Elle l’avait aimé passionnément, comme on aime à quinze ans. Elle savait qu’il était plutôt du genre à papillonner et que ce n’était pas le garçon le plus stable du monde. Mais elle avait craqué pour ses grands yeux, ses gestes charmeurs… Elle se rappelait ce qu’elle avait ressenti la première fois qu’il l’avait embrassé et les heures entières qu’elle avait passé sur un banc avec Tessa pour tout lui raconter dans les moindres détails. Au début personne ne croyait à leur relation, mais les semaines défilaient et Lily et Carl étaient encore ensemble. Les 4 mois qu’ils avaient passés en tant que couple étaient merveilleux et Lily était la plus heureuse du monde d’avoir à ses côtés le beau Carl Spencer. Mais on ne se refait pas et Carl avait fini par se dire que finalement non, la vie de couple n’était décidemment pas pour lui. Il avait quitté Lily comme si leur histoire n’avait pas d’importance, comme on quitte une amie en fin de journée en lui disant ‘à plus tard’.

Le garçon ne l’avait jamais su mais Lily l’avait très mal vécue. Devant lui elle n’avait jamais rien montré mais elle avait passé des heures à pleurer. Toutes les larmes de son corps y étaient passées. Elle regrettait de n’avoir pas su le garder. Elle avait pensé que jamais plus elle ne retrouverait un garçon qu’elle aimerait autant que lui. Puis finalement le temps était passé et elle avait repris le dessus. Elle avait compris qu’il n’était pas fait pour elle et qu’elle avait toute la vie devant elle. Tessa l’avait énormément aidé à reprendre confiance en elle et à passer à autre chose. Aujourd’hui elle avait fait le deuil de la relation avec le Spencer mais elle avait encre un goût acide dans la bouche en pensant à lui, elle ressentait encore beaucoup de rancœur envers lui, elle ne pouvait pas le croiser sans penser à ce qu’ils avaient été et à ce qu’ils avaient perdus. Elle l’évitait donc autant que possible.

Mais voilà. Maintenant Tessa était morte et Lily ne savait pas vers qui se tourner. Le premier à qui elle avait pensé était celui dans les bras de qui elle s’était senti le plus protégé au monde. La rancœur qu’elle ressentait envers lui s’était effacée, elle avait pris conscience en une demi-seconde qu’il y avait des choses bien plus importantes…

« Tessa est morte ! » Les mots étaient crus mais elle n’avait le temps de prendre de pincettes pour ne pas choquer Carl. Elle haletait, reprenant son souffle de sa course. Ses cheveux sales tombaient sur son visage. Ses yeux étaient rougis par la tristesse. « TESSA EST MOORTE ! » Hurla-t-elle. Sa voix raisonna jusqu’à l’intérieur de la maison. Il n’y avait aucun doute sur la véracité de l’info, si Carl ne croyait pas ses mots il ne pouvait faire autrement en voyant sa tête. Lily voulut continuer à crier en hurlant qu’elle l’avait tuée, qu’elle avait abandonné son cadavre comme une lâche. Mais sa bouche resta close. Ce secret ne passerait jamais ses lèvres.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Sam 10 Jan - 20:21


Déjà, voir Lily dans cet état, c'était un peu bizarre, mais Carl ne paraissait pas se faire trop de soucis. Faut dire que dans son état mental un peu brumeux, il ne se rendait pas compte de grand chose. Et quand Lily lui cria dans les oreilles que Tessa était morte, Carl fronça les sourcils. Il soupira en se frottant les yeux. « Lily .. je sais que t'as raté de me faire peur au dernier Halloween, mais là c'est vraiment pas le moment .. j'ai passé une de ces soirées, j'te dis pas. J'étais avec .. » et il commença soudainement à raconter sa soirée d'un air las, face à une Evans bouleversée, sur le choc, et sûrement en train de traiter le Spencer de tous les noms d'oiseau possible. Ou pas d'ailleurs, tellement elle devait se demander comment Carl pouvait ne pas réagir à un tel point. Finalement, Carl termina son discours. « Bref c'était cool. Oh merde, je ne t'ai pas fait rentrer, quel con. Entre, entre. » fit-il en la tirant à l'intérieur et en fermant la porte. « C'est que ça caille en plus. Tu veux un truc à boire ? » demanda-t-il avec un sourire, enfilant le pantalon qu'il trouva sur la chaise derrière lui. « Mais comment t'as réussi à te maquiller comme ça ? C'est bien réussi hein, tu fais vraiment peur.  Presque assez pour que j'y croie. C'est des gouttes pour les larmes ? C'est fou ça. » dit-il en inspectant le visage de Lily pour y déceler quelque fond de teint ou maquillage de zombie. Non, c'était vraiment bien fait. Les larmes, les joues rouges, l'expression morbide .. non, vraiment. Mais Carl se rendit compte que Lily le regardait vraiment, vraiment bizarrement. « Mais quoi ? J'ai de la salade dans les dents ou quoi ? Bordel, t'as perdu ta voix ? » Certes il était vraiment défoncé de la veille, mais quand même, il ne se rappelait pas d'avoir mangé de la salade.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Mer 14 Jan - 23:32


Aux hurlements et à la tête ravagée de Lily Carl ne réagit pas comme elle s'y attendait. Loin de là. En fait il se mit à lui raconter sa soirée. Au fur et à mesure du récit les yeux de Lily s'agrandissaient d'incompréhension, son visage devenait de plus en plus blanc. Elle se sentait spectatrice de ce qu'il se passait, comme incapable de stopper Carl tellement sa réaction était surréaliste. Sans même respirer il conclu que la soirée était cool et fit entrer Lily en la tirant chez lui. Il enchaîna sur la tête qu'elle avait, qui ressemblait plus à un maquillage de zombie qu'autre chose. Forcément qu'elle faisait peur vu la situation ! Situation que Carl ne semblait absolument pas avoir intégré.

ça faisait plus de 5 minutes qu'il parlait sans discontinuer. 5 minutes que Lily était scotchée, trop ébahie par son comportement pour pouvoir reprendre la parole. « Mais quoi ? J'ai de la salade dans les dents ou quoi ? Bordel, t'as perdu ta voix ? » "Putain mais Carl !!!!" Et d'un coup, sans qu'elle ne la dirige vraiment, sa main partit et atterrit sur la jour de jeune Spencer. Lily n'était pas adepte des claques. C'était sans doute la première qu'elle donnait de sa vie. Mais là elle devait le faire réagir !! Il devait se réveiller, sa soirée d'hier était terminée et il devait revenir sur terre rapidement parce que s'il n'arrivait pas à comprendre que Tessa était réellement morte, Lily allait péter un plomb. "Tu te fous de ma gueule ou quoi ?" cria-t-elle. "T'as entendu ce que je t'ai dis ???? Tessa est morte !!! Tu as entendu ?? TESSA EST MORTE !!!"

Lily était en train de devenir folle et Carl, loin de réagir de la bonne manière pour l'apaisait, semblait totalement étranger à tout ça. "Raaaah tu comprends rien." Lily posa ses deux mains sur sa tête et se tourna, dos à Carl, faisant face à la porte. Elle hésita une seconde à laisser Carl en plan. Lui et ses histoires de soirées à deux balles. Lui qui ne comprenait pas la gravité de ce qu'il se passait. "Allez, bye." Lâcha-t-elle. "Tu m'appelles quand t'auras saisi que tu ne verras plus jamais Tessa hein." dit-elle en avançant vers la porte. Mais au moment d'ouvrir la porte elle éclata, encore, en sanglots.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Lun 19 Jan - 14:35


La gifle arriva de nulle part. Carl sursauta et porta une main à sa joue endolorie, sourcils fronçés. L'instant s'immobilisa pendant un milième de secondes. Bordel, pensa-t-il intérieurement. Mais peut-être que c'était exactement ce qu'il lui fallait pour qu'il se réveille enfin de sa nuit folle, et qu'il se rende compte de la situation. Ce n'était pas du maquillage, ce n'était pas des fausses larmes, ce n'était pas une mauvaise blague d'Halloween. Lily continuait de l'injurier et lui hurler dessus, mais Carl resta un moment le regard vitreux, les oreilles bouchées, à réaliser ce que Lily lui disait depuis un bon quart d'heure.

Tessa était morte.

Bien sûr qu'il la connaissait. Enfant, il jouait souvent avec les Hamilton, et puis c'était la meilleure amie de Lily. Il voyait son visage, ses petites joues roses, son sourire. Une fillette si pleine de vie ne pouvait pas être morte. C'était tout simplement impossible. Quand Lily reprit la parole, exaspérée, Carl sortit de sa transe. Il frotta sa joue et retira sa main, laissant apercevoir la marque encore bien nette de la main de la Evans. Avant qu'il puisse dire un mot, Lily fonça vers la porte, déterminée à sortir. « Attends ! » réussit-il à crier, avant qu'elle ouvre la porte. Il fit quelques pas et récupéra son amie dans ses bras, les joues baignées de larmes. « Putain, je suis con. Pardonne-moi. » Il passa une main dans ses cheveux et la serra fort contre lui, secoué par les sanglots de la rousse. Il ferma les yeux, encore impassible à l'annonce de la nouvelle. Mais il savait que bientôt, même s'il refoulait les larmes, une profonde tristesse l'envahirait. Surtout si Lily continuait de pleurer. Il voulait lui demander comment elle le savait, il voulait savoir à quel connard foutre un coup de poing ou maudire le reste de ses jours. Mais pour une fois il retint sa colère, et laissa Lily se calmer dans ses bras.

Doucement, il désserra l'étreinte, et lui sourit. « Je vais aller faire chauffer de l'eau. » C'était la première fois que Carl se retrouvait à prononcer de tels mots sur un ton si doux. Adolescent, il était un peu abupte quand il s'agissait de s'exprimer, et il ne mâchait pas ses mots, ne pensait qu'à lui-même et sa belle petite personne parfaite. Ce jour-là qui avait tout changé.



_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Lun 19 Jan - 15:44


Carl avait la joue rougie par la violence de la claque que venait de lui donner Lily, mais au moins il avait finit par fermer sa grande bouche (a). Visiblement il n'avait pas encore intégré l'information et il restait bloqué pendant que Lily continuait d'hurler. Finalement la jeune Evans perdit patience et tourna le dos au Spencer pour rentrer chez elle. Mais au moment de passer la parte il lui cria d'attendre et elle explosa en sanglot.

ça faisait plusieurs mois que les deux adolescents ne s'étaient plus vus et autant que Carl avait quitté Lily. Plusieurs mois donc qu'elle n'avait plus sentit sa peau contre la sienne, ses gestes sécurisants. Carl n'était pas doux et romantiques mais on ne pouvait pas lui enlever le fait qu'elle s'était toujours sentie bien dans ses bras, protégée du reste du monde. C'était peut-être pour ça qu'elle avait couru chez lui en tout premier, parce que depuis lui elle n'avait connu personne d'autre. En fait ni avant ni après, elle n'avait jamais connu personne d'autre. Et qu'elle avait besoin plus que jamais de sécurité.

Finalement il se montra encore plus attentionné que ce qu'elle l'aurait imaginé et c'est pour faire taire les larmes de celle qui était à présent juste une amie qu'il la serra fort contre lui. Lily, l'oreille contre son torse, entendait les battements de son coeur. Elle compris que même si Tessa n'était plus là le reste du monde continuait, et continuerait, à vivre. La main qui passait dans ses cheveux finit par l'apaiser et les sanglots de Lily se calmèrent. Les larmes coulaient toujours (avaient-elle cessé plus d'une minute depuis l'accident ?) mais elle n'était plus secouée de sanglots. Carl la lâcha et lui sourit en lui disant qu'il allait faire chauffer de l'eau. Elle hocha la tête. "Je vais aux toilettes."

Carl s'éloigna et Lily partit s'enfermer dans les toilettes. Elle était vraiment mal depuis hier. Elle se mit à genoux à côté de la cuvette et eu des hauts le coeur. Finalement elle ne vomit rien, mais c'était parce qu'elle n'avait plus rien dans l'estomac. Accoudée sur les toilettes, dans la situation la plus pathétique qui soit, elle se sentait totalement vidée de ses forces. Elle trouva finalement le courage de se lever. Elle partir jusqu'à la salle de bain pour se laver les mains. Le reflet que lui renvoyait le miroir était horrible. Les yeux bouffits, les joues rougies, elle ne voyait que le reflet d'une fille qu'elle haïssait !! Elle se mouilla le visage mais ça ne l'apaisa que peu. Elle recula et une fois dos au mur se laissa glisser le long de celui-ci. Les genoux remonté elle posa sa tête sur ses bras croisés et se remit à pleurer.

Assise par terre dans la salle de bain elle n'avait pas le courage de se lever pour rejoindre Carl qui devait déjà l'attendre. Elle n'avait plus la force de grand chose, elle voulait juste disparaitre. Elle savait que maintenant qu'elle était venue ici elle allait devoir parler de tout ça à Carl, tout lui raconter. Mais elle savait aussi que ce qu'elle devait conter c'était la version "officielle" et que pas une fois elle ne devait parler de ce qu'il s'était réellement passé. En serait-elle capable ?

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Mar 20 Jan - 18:31

La bouilloire chauffement lentement, et permettait à Carl de réfléchir à ce qui venait de se passer. (oui, pour une fois qu'il réfléchit) Il y avait quelque chose qui clochait. Pourquoi débouler chez lui tout d'abord ? Il ne s'étaient pas parlés depuis des mois, depuis leur rupture. Ou tout du moins ils ne passaient plus de temps l'un chez l'autre. Et au vu de l'état de Lily, il semblait que le décès venait de se produire .. et que Carl était donc le premier à l'apprendre. Mais pourquoi ? Et puis comment Tessa était-elle morte ? Pourquoi Lily n'était pas avec sa famille ? Et pourquoi son état était-il si dramatique ? C'était comme si .. Carl secoua la tête instinctivement, rejetant cette idée complètement absurde. Mais en même temps, cela aurait pu expliquer la chose. Il fronça les sourcils. Il réfléchissait sans doute trop. C'était certainement un état assez .. normal si l'on apprends la mort de sa meilleure amie. Et puis chacun gère avec la mort de sa façon, Carl le savait bien. Avec sa famille dans le business, il savait pas mal se débrouiller avec ces choses là, même s'il était plutôt du côté anatomique post-mortem, il avait souvent fait face à des personnes liées au défunt, auxquelles il fallait trouver des mots réconfortant. D'un côté, ça faisait marcher le business, et de l'autre, ça amusait Carl, qui racontait souvent des conneries. Enfin bon, aujourd'hui, il ne rigolait pas du tout.

Il éteignit le feu, et fouilla dans les placards à la recherche de quelque herbe à faire infuser, lui qui ne prenait généralement que du café, il ne savait rien d'où ça se trouvait. Finalement il trouva un sachet de thé au caramel, et il fit une grimace de dégoût. Enfin, Lily devrait aimer. D'ailleurs, elle était aux toilettes depuis pas mal de temps, et Carl leva la tête, essayant de chercher quelque bruit qui pourrait lui indiquer que Lily ne s'était pas noyée dans la cuvette. Un peu alerté, il sortit de la cuisine, et remarqua que la porte des toilettes était grande ouverte. Des sanglots lui parvinrent alors de la salle de bain. « Lily ? » fit-il en toquant à la porte avant de l'ouvrir, sans attendre de réponse. Elle était là, assise par-terre, pleurant les larmes de son corps, encore une fois. Carl soupira, ne sachant plus vraiment quoi dire. Et il avait pas trop envie de sortir une connerie, sachant qu'il en avait déjà sorti pas mal.. Le jeune Spencer la regarda, et finit par s'asseoir en face d'elle. « Tu veux me raconter ce qui s'est passé ? » demanda-t-il simplement. Il avait plein d'autres questions, telles que quand ça s'était passé, ou si quelqu'un d'autre était au courant, ou encore si ça avait été un accident, si elle avait été témoin .. mais il se dit qu'une seule question suffirait pour l'instant. Qui eut cru que Carl Spencer pouvait faire preuve d'empathie.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily] Mer 21 Jan - 20:25


Toujours au sol à pleurer toutes les larmes de son corps, Lily entendit Carl prononcer son prénom avant d'ouvrir la porte sans qu'elle n'ait eu le temps de répondre. Elle se doutait de toute façon qu'elle n'allait pas pouvoir rester là indéfiniment sans qu'il ne s'inquiète pour son absence. Carl s'assit en face d'elle. C'est pour ça qu'elle l'avait aimé. Pour celui qu'il pouvait être parfois à côté du connard qu'il était souvent.

Lily fit un effort pour contrôler sa respiration, et ses larmes par la même occasion. Puis Carl lui demanda ce qu'il s'était passé. Elle savait que la question était inévitable de toute façon. Mais le garçon avait été plus délicat que ça et lui avait plutôt demandé si elle voulait lui raconter... Maintenant qu'elle était là, autant se lancer.

C'était la première que Lily allait parler de ça. ça faisait plusieurs heures maintenant que ça c'était passé et elle n'en avait pas dit un mot. Même avec Nate elle n'avait pas encore pu en reparler, et elle n'était même pas sûre de le faire. Alors peut-être que maintenant ça avait besoin de sortir. Même si ça devait être la version qui allait devenir l'officielle.

Lily passa une main sur ses yeux avant de les reposer sur Carl. "Ce matin ma mère était dans la cuisine quand je suis descendue. Nolan venait de l'appeler et apparemment..." Elle ne voulait pas le prononcer, mais c'était trop tard, c'était bel et bien réel... "Tessa est morte dans un accident de voiture cette nuit. D'après ce qu'on sait elle était sortie avait bu et elle avait perdu le contrôle de sa voiture. Ils ont dit qu'elle était morte sur le coup, qu'elle n'avait pas souffert." Lily laissa à nouveau échapper des sanglots. "Je n'ai pas su la protéger Carl. C'était ma meilleure amie et je ne savais même pas qu'elle devait sortir ce jour là !!!" Le mensonge lui déchirait le coeur, mais elle n'avait pas le choix. "Je ne la verrais plus jamais." Toute la tristesse du monde était à présent sur les épaules de Lily.

La petite rousse se leva brusquement. "Sortons de là, on est ridicule." Elle n'avait pas fini de pleurer, mais tous les deux assis par terre dans la salle de bain ils n'avaient pas l'air fin.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily]

Revenir en haut Aller en bas

La souffrance de notre rupture était au final bien peu de chose... [Carl/Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il était déjà bien tard pour jouer à la poupée ... Et pourtant. [PV Talia]
» Nous avions créé notre monde. C’était nous contre eux. - EZRA'
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Il était une fois... Carrefour!
» Notre alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-