Partagez|

Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Lun 27 Avr - 0:12


Savannah Richardson


16 juin 1989 - 25 ans - hétérosexuelle - divorcée et en relation compliquée - année sabbatique le temps de réfléchir à une reconversion - Blake Lively


Tell them that it's human nature
Savannah ressemble à un ange à qui on donnerait le bon dieu sans confession, mais elle est loin d’être si naïve et innocente. Sa joie de vivre transparaît sur son visage, et elle communique facilement sa bonne humeur à son entourage. Extravertie, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et prend même un malin plaisir à tenir tête aux gens si ça lui chante ou si quelque chose la contrarie. D’apparence un peu superficielle, la jeune femme cache en fait une intelligence rare, qu’elle sait utiliser à bon escient. Déterminée, elle ne lâche jamais l’affaire lorsqu’elle sait ce qu’elle veut. Cependant, Savannah est avant tout sociable et adore s’amuser. De nature joueuse, elle est passée maître dans l’art de l’espièglerie. Mais elle connait aussi ses limites et veille toujours à ne jamais s’attirer d’ennuis. Autrement dit, Savannah est généralement une fille agréable et facile à vivre… quand elle le veut bien.


 
We are family
Fille de Rachel et Lawrence Richardson, Savannah a également deux frères plus jeunes qu’elle, Sean et Zain. Sa mère est infirmière à Magnolia, ce qui était bien pratique pour soigner les petits bobos de ses enfants, lorsqu’ils étaient plus jeunes. En tant que mère douce et aimante, Rachel a toujours été présente pour eux. Son père en revanche était un peu moins là pour elle. Lawrence est professeur au lycée de Magnolia, mais même s’il aidait parfois ses enfants pour les devoirs et autres petits problèmes, il a toujours été clair qu’il préférait Sean un peu plus. Savannah n’en a pas moins grandi bien entourée, dans une famille unie. Être l’aîné d'une fratrie inculque habituellement plus de responsabilités, mais elle n’a jamais vraiment eu à s’en soucier grâce au cocon familial dans lequel ils ont tous grandi.


Tell me something I don't know
À l’âge de quatre ans, Savannah a voyagé pour la première fois avec ses parents… destination Hawaï. Ses frères étaient encore trop jeunes pour les accompagner. Elle était toute petite, pourtant elle se souvient encore de ces instants magiques qu'ils ont passé là-bas. Le moment fort de ses vacances a été lorsqu'elle a posé pour la première fois un pied dans l’océan Pacifique en courant sur les plages de sable blanc. Cette immensité d’eau lui a alors permis de se rendre compte de la grandeur du monde. Et de la petitesse de ses pieds.


J'AIME ...
Les folies – tout ce qui sort de l’ordinaire et casse la routine – sa famille - les grasses matinées - les chaussures – les parfums – les défis – les voyages – les soirées et l’alcool – Amy – les imprévus – son indépendance et sa liberté  - rigoler et ne pas se prendre la tête – la philosophie carpe diem - les séries - la glace et les fruits
JE N'AIME PAS ...
Les fruits de mer – les écouteurs dans les oreilles – l’hypocrisie – les sentiments trop forts et trop compliqués - les films à l’eau de rose – le romantisme en général – les niaiseries – la télévision – les règles et toute forme d’autorité excessive – la cuisine – les mariages – les conversations trop théoriques et ennuyeuses – les araignées – les choses trop symétriques ou les lieux trop bien rangés - les obligations en général - les mathématiques

The story of the impossible
Au cœur de la chambre du policier, loin de leur quotidien respectif, l'un à côté de l'autre, ils tentaient désespérément de nier la réalité. Depuis qu’elle avait franchi cette porte, la jeune femme ne comprenait plus vraiment grand-chose de ce qui était en train de se passer. Plongée dans ses pensées, Savannah n’écouta que d’une oreille la réponse de Gabriel sur son travail. Il avait choisi de se prendre un week-end et voilà qu’elle avait débarqué à l’improviste en bousculant tout son programme. Toujours concentrée sur ce qu’elle avait pu dire ou faire la veille, elle s’assura de n’avoir pas commis d’écart ou soufflé quoique ce soit de regrettable… hormis bien sûr pour son erreur d’un soir. Savannah préférait avoir les idées claires pour s’expliquer et lui dire ce qu’elle voulait lui avouer depuis longtemps. Alors qu’elle avait tenté par tous les moyens de l’oublier, que ce soit dans les bras d’autres hommes, par l’alcool ou grâce à des jeux sordides, Gabriel n’avait pas quitté ses pensées. À son grand damne, elle n’avait plus ressenti quelque chose d’aussi particulier, d’aussi étrangement spontané, depuis qu’elle l’avait quitté. Savannah plongea de nouveau son regard dans le sien lorsqu’il lui demanda si elle avait d’autres aveux à lui révéler. Elle souhaitait l’éclairer sur la véritable raison de sa venue, mais maintenant qu’elle se retrouvait devant lui, lucide et à nouveau maîtresse d’elle-même, les mots refusaient de franchir clairement ses lèvres. La jeune femme n’avait jamais baissé autant la garde devant un homme sur son ressenti et n’assumait toujours pas de le faire, encore moins devant lui, si semblable à elle lorsqu’il s’agissait d’aborder ce genre de sujets. À quoi s’attendait-elle de toute façon ? Revenir comme une fleur dans sa vie et oublier tout ce qui s’était passé ? Impossible. Ils devaient en parler pour repartir sur de meilleures bases, du moins qu’elle ne s’étouffe pas dans le silence. Pourtant, Savannah n’arrivait pas à s’ouvrir davantage. Seraient-ils simplement amis comme Gabriel avait l’air de l’accepter dans le paysage de sa vie ? Redeviendraient-ils ces faux amants si différents ? Il était évidemment inenvisageable que leur jeu reprenne, sauf que ça leur revenait malgré eux, naturellement… Elle ne se voyait pas ne pas lui ébouriffer les cheveux lorsque l’envie lui en prenait, ne pas se réfugier dans ses bras, lorsqu’elle se sentait dépassée, ne pas lui déposer des baisers dans le cou, voire sur les lèvres, ces lèvres si dangereusement attirantes ; tout ce qu’ils avaient l’habitude de faire en public pour donner le change, mais qu’elle voulait désormais récupérer pour eux et juste eux. C’était impensable. Savannah n’avait peut-être pas dépassé les bornes la veille – heureusement – mais cette soirée représentait un changement significatif pour elle et sans doute pour Gabriel aussi. Ce qui l’intriguait le plus n’était même pas toutes ces questions. Non. Celle qui se détachait plus que les autres était la suivante : comment avait-il pu la laisser réapparaître aussi facilement chez lui alors qu’il avait refusé de lui adresser la parole des mois durant ? Et surtout, pourquoi ? Savannah n’était plus que l’ombre d’elle-même, un déchet incapable de se recycler pour mettre de l’ordre dans sa vie. Gabriel ajouta rapidement qu’il en avait bien assez entendu pour le moment. La jeune femme ne savait pas vraiment quoi en penser, elle avait l’impression de n’avoir rien dit encore et ne se voyait pas en rester là. Buvant une gorgée du café bien noir que venait de lui rapporter le policier, elle se lança dans de plus amples explications sur ce qu’elle avait voulu dire. Savannah ne l’avait pas seulement quitté par envie ou parce qu’elle était embourbée dans trop d’histoires compliquées, mais parce qu’elle n’était surtout plus sûre de pouvoir faire semblant. Les paroles de Gabriel résonnèrent une nouvelle fois étrangement dans la pièce. Jouer un jeu n’est pas forcément faire semblant. « Qu’est-ce que tu veux dire ? » Réagit-elle aussitôt, intriguée par la signification de ses propos. Ils étaient un faux couple, donc ils avaient fait semblant, rien de réel dans cette histoire. Ils avaient feint des sentiments l’un pour l’autre, en public, uniquement pour la sortir, elle, d’une situation épineuse. Alors qu’entendait-il par « ce n’est pas forcément faire semblant » ? Et puis, sans répondre, Gabriel la regarda un moment et leva ensuite la main pour effleurer sa joue avant de rapprocher son visage du sien. Savannah frissonna sous le contact mais ne le repoussa pas, ni n’esquissa le moindre geste. Était-ce une réponse qu’il lui donnait là ? En exprimant au travers de gestes physiques, les mots qu’il était incapable de prononcer ? Savannah sentit son corps frémir au contact de ses lèvres déviant dans son cou tandis que Gabriel lui avouait à demi-mot être content de la voir et être sincère en l’affirmant. La jeune femme n’eut pas le temps de réagir à ce rapprochement envers elle qu’il reculait déjà. Il n’était pas sûr de comprendre ? Elle devait sans doute se montrer plus transparente dans ses mots, cesser de tourner autour du pot et de toujours reporter l’inéluctable vérité. « Ce que je voulais dire c’est que je ne pouvais plus faire semblant de jouer une fausse relation alors que ce n’en était plus tout à fait une à mes yeux. » Elle esquissa un sourire timide et baissa les yeux vers son café à côté, peu habituée à ce genre de confessions. Ces paroles révélaient à la fois avouer beaucoup de choses et rien en même temps, comme si elle se refusait encore de franchir une frontière trop prononcée. Ce matin, elle retrouvait le Gabriel à la fois joueur, il jouait un jeu dangereux à manifester ce genre de contact, mais aussi d’une tendresse inattendue, à veiller à nouveau sur elle comme il l’avait fait la veille au soir et durant la nuit. Le caractère compliqué et explosif du jeune policier en avait fait fuir plus d’un (d’une en l’occurrence), et pourtant, Savannah s’était petit à petit accrochée à ce personnage difficile à cerner et qui lui ressemblait beaucoup… accrochée plus qu’elle ne l’aurait jamais dû. « Je ferais mieux de rentrer. Tu as sûrement un million de choses à faire. » Décida-t-elle alors brusquement afin de conclure cet échange, songeant que si Gabriel s’était octroyé un week-end de congé, ce n’était pas pour l’occuper avec une amie trop axée sur la boisson.


Who the hell are you ?
Pseudo -
Boston
Age -
23 ans
Pays/région -
Liège, Belgique
Fréquence de connexion -
Almost everyday
Comment avez-vous connu le forum -
Amnésie
Groupe -
Orgueil
Un dernier mot -
Ou pas



 


Dernière édition par Savannah Richardson le Mar 28 Avr - 19:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Lun 27 Avr - 0:16

hello you

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Lun 27 Avr - 23:11

Sav' I love you 

(tu te fais un peu du schizo toi, entre Blake/Chace, et Scarlett/Nate ..  )
What a Face 

_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Mar 28 Avr - 19:28

Amyjolie

Jenna j'avoue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Back into brain jungle


Féminin
Nombre de messages : 1854
Inscription : 11/05/2010


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Sam 2 Mai - 11:56

Ça fait tellement plaisir de retrouver tout ces personnages ! Je déplace de suite ton sujet vers les fiches validés :) Très beau RP avec Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun. Sam 2 Mai - 23:45

Merci contente que tu sois de retour Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun.

Revenir en haut Aller en bas

Let set the world on fire, we can burn brighter than the sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SATINE&JOEY - Let's set the world in fire
» Anniversaire du forum ? Do you remember when you were young and you wanted to set the world on fire
» World on fire with a smoking sun Stops everything and everyone Brace yourself for all will pay Help is on the way (Uc)
» Noah || let's set the world on fire {Terminée]
» Léandre || We are young, so let's set the world on fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Welcome :: Présentation :: Fiches Validées-