Partagez|

I'm gonna drive you crazy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je décore ma maison


Féminin
Nombre de messages : 85
Etudes/Metier : Professeur d'anglais.
Love : Je ne sais plus ce que ce mot veut dire.
Humeur : Indifférente, mais tout n'est qu'apparence.
Inscription : 11/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer & Savannah Richardson



MessageSujet: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 0:08


Katlina Evans


28 septembre 1965 - un demi-siècle, c'est dur - hétérosexuelle - mariée mais c'est compliqué - professeur d'anglais au lycée de Magnolia - Angie Everhart


Tell them that it's human nature
Katlina n’est pas ce qu’on pourrait appeler une personne facile à vivre. Elle aime avoir le contrôle sur tout, en particulier en ce qui concerne sa vie de famille. Perfectionniste et maniaque, Katlina veille à tous les détails et arrange ce qui est nécessaire. Elle ne supporte pas le moindre écart. Mais sa vie en apparence bien rangée cache en réalité une femme brisée derrière les apparences. En plus de la perte d’une de ses plus vieilles amies, son mariage part en miettes et ses enfants ne la comprennent pas et lui tournent le dos. Pourtant, sous ses airs de femme embourgeoisée, Katlina les aime plus que tout et croit agir pour leur bien, sans vraiment se rendre compte qu’elle les étouffe. Elle essaie de faire de son mieux pour la famille mais aussi pour sauver ce qu’il reste des apparences, un comportement qui agace ses plus proches qui aimeraient pouvoir souffler et surtout la voir différemment que de vivre pour une façade qui n’existe déjà plus depuis longtemps. Des changements sont néanmoins intervenus dernièrement chez elle puisque la protection et le bien-être de ses enfants passent avant les convenances et les superficialités auxquelles elle s’accroche habituellement.  


 
We are family
Autrefois heureuse, la vie famiale de Katlina n’est plus du tout ce qu’elle était. Entre son mari Nathan et elle, le bonheur n’est plus vraiment à l’ordre du jour. Ils se supportent à peine et se prennent souvent la tête pour tout et n’importe quoi. Même si elle essaie encore de sauver les apparences et de s’accrocher pour ses enfants, l’échec de leur mariage n’est plus qu’un secret de polichinelle, si bien qu’on se demande comment ils font pour encore vivre sous le même toit. Dernièrement, ils ont néanmoins ressoudé quelque peu leurs liens pour protéger Lily et Nate des médisances du quartier. Quant à ses enfants… Ils ne la comprennent plus vraiment. Katlina a souvent l’impression d’être le vilain petit canard de la famille. Toutefois, c’est avec son fils Nathanaël que le courant passe le mieux. Elle le trouve très renfermé depuis la mort de son amie et, même s’il ne fait jamais de vague, elle a l’impression que quelque chose s’est brisé en lui. Depuis que la vérité a été révélée autour de l’accident, Katlina fait cependant davantage fi des apparences et essaie de se montrer plus présente pour ses deux enfants. De ce fait, la relation mère-fils s’est un peu améliorée récemment. Sa fille Lily l’inquiète tout autant. Elle essaie d’être là pour sa fille et de comprendre ce qui ne va pas, mais sa façon de s’y prendre n’est probablement pas la bonne, puisque celle-ci lui adresse à peine la parole et la tient pour responsable des déchirures que connait leur famille. Katlina a le sentiment d’être devenue totalement impuissante vis-à-vis d’elle tout comme dans son mariage. Il est loin le temps où elle maîtrisait tout de son image. Sa famille est la représentation parfaite de la perte de contrôle qu’est devenue sa vie.


Tell me something I don't know
10 mai 2010. La nouvelle venait de tomber. Sous le choc, Katlina lâcha le téléphone et ferma son bureau à double tour pour ne laisser personne entrer. Elle était à l’école où elle donnait des cours, réfugiée dans sa pièce de travail et venait d’apprendre une terrible nouvelle. Effondrée, elle se laissa glisser contre la porte sans mot dire. Les larmes envahirent ses joues sans qu’elle puisse les retenir. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de craquer de la sorte. Comment cela avait-il donc pu se produire, et surtout pourquoi ? Alicia, une de ses plus vieilles amies, venait d’être retrouvée morte… assassinée. Cette histoire était horrible. Katlina resta ainsi longtemps avant de pouvoir reprendre ses esprits. Quelque chose en elle s’était définitivement brisé ce jour-là.


J'AIME ...
Les enfants – l’ordre et le rangement (que tout soit à sa place) – la cuisine – le jardinage – les massages et soins relaxants – le tennis – les langues – donner cours et apprendre – les bijoux – les moments entre ami(e)s – les mangues – les séries – que tout soit planifié – suivre l’actualité
JE N'AIME PAS ...
Le désordre – les personnes trop fausses et les mêle-tout – les gamineries – la poussière – mon mariage en l’état actuel des choses – perdre le contrôle et être dépassée – les rumeurs – le manque de respect – les films et les documentaire de guerre – le pain d’épice et la soupe aux oignons – boire de la bière – les télé-réalités et autres bêtises abrutissantes de ce genre – le mauvais temps – les insomnies

The story of the impossible
La vague de colère qui s'agitait dans les yeux clairs de son fils touchait bien plus Katlina qu’elle ne voulait le laisser transparaître. Durant ces dernières semaines, elle avait pensé que le lien avec ses enfants commençaient à se réinstaurer, de façon suffisamment forte pour qu’ils puissent à nouveau compter à la fois sur leur père mais aussi sur elle. Mais n’avait-elle pas devant elle la preuve de son mépris ? Ce n’est qu’un môme qui souffre, tenta-t-elle de se convaincre pour diminuer la blessure égoïste de son amour maternel. Son fils… voilà bien longtemps qu’elle ne l’avait plus vu comme un enfant. Elle revoyait encore le petit garçon aux cheveux emmêlés, courir derrière un ballon dans les rues avec ses copains du quartier, un sourire insouciant collé au visage. Katlina avait savouré chaque seconde de ces moments où il voulait grandir trop vite, même si elle avait souvent pesté contre les bêtises de son casse-cou de fils, venu lui confier ses dernières péripéties. Elle avait apprécié chaque instant de son évolution… Et puis un jour, elle avait souffert, un pincement au cœur, en constatant que tout avait bien changé, quand il avait petit à petit effacé l’image de confiance qu’il avait de sa mère, jusqu’à ce que cette réalité ne devienne qu’un souvenir flou de son enfance. Que s’était-il donc passé ? Quand et à quel moment avaient-ils cessé de communiquer normalement ? Était-ce ce fameux accident qui avait tout soufflé sur son passage pour ne laisser qu’un être meurtri, incapable de s’ouvrir totalement ? Katlina se doutait bien que non. Tout avait déjà changé bien avant cette histoire, qui n’avait fait qu’empirer un problème plus enfoui et persistant.

La voix tranchante de Nate la sortit de ses pensées, suspendant aussitôt l’élan de compassion qu’elle sentait monter en elle. La mère Evans se raidit et lui lança un regard noir lorsqu’il lui suggéra de tenir cette discussion en dehors du commissariat. Ignorant son bon sens qui lui soufflait de ne pas réagir, Katlina laissa la colère reprendre le dessus. « Arrestation en état d’ébriété, ça fera une jolie anecdote dans ton dossier. » Lâcha-t-elle ironiquement. Pas que pour lui-même, mais pour son université aussi. Quoique… Il n’était plus question d’apparences, tout le monde finirait de toute façon par l’apprendre. Magnolia était un petit quartier où les nouvelles tournaient vite. Ce qu’elle espérait présentement était que son fils prendrait conscience de la situation délicate dans laquelle il s’était mis. Les mots qu’il prononça ensuite illustrèrent pourtant le contraire : pas de quoi en faire un fromage ? De son état d’ébriété peut-être pas, mais du reste, oui. « Le problème Nathanaël, c’est que tu minimises les choses. À chaque fois. » Katlina inspira profondément, s’efforçant de retrouver son calme, il cherchait peut-être à la pousser à bout puisque l’affrontement avait sans doute toujours été la meilleure des défenses à ses yeux. Apparemment, il avait bien appris cette parade, songea-t-elle amèrement en son for intérieur. « On ne parle pas de moi, mais de toi là. » Coupa-t-elle ensuite lorsqu’il essaya de replacer la situation dans sa jeunesse. Katlina ne l’avait jamais raconté à ses enfants qui ne la voyait que comme une mère coincée et rigide,  cependant il fut un temps où sa joie de vivre et son envie de s’amuser l’avait quelques fois poussée à dépasser les limites… Ce n’était pas pour autant qu’elle le justifiait pour son fils, disons surtout que c’était de l’inquiétude qu’elle ressentait. « Et alors ?! Mais c’est justement la boisson qui vous a déjà tant coûté ! » Lâcha-t-elle plus discrètement. Ses paroles étaient dures, aussi tranchantes que des petits poignards, douloureuses même à entendre, mais il devait revenir à la réalité par une douche froide. Katlina en avait assez de prendre des gants à propos de ses frasques. Elle ne voulait pas les empêcher de continuer leur vie ou de s’amuser, mais ses enfants devaient faire profil bas et ne pas s’afficher, encore moins dans un commissariat. Ils devaient à tout prix éviter de s’attirer d’autres ennuis. Pourquoi n’arrivait-il pas à le comprendre ? Nathanaël voulait-il vraiment risquer de finir ses jours ici ?

Enfin, sentant sa colère s’évanouir progressivement avec le recul, Katlina s’accrocha encore quelques instants à l’irresponsabilité du comportement de son fils avant de soupirer et d’ouvrir la porte pour laisser le lion sortir de sa cage. « Allez, on rentre. » Dit-elle d’une voie radoucie, en lui rendant ses effets personnels récupérés quelques instants plus tôt. L’un comme l’autre avaient sûrement eu leur compte de conflit pour ce soir.


Who the hell are you ?
Pseudo -
Boston
Age -
23 piges
Pays/région -
Liège, Belgique
Fréquence de connexion -
Pratiquement tous les jours (Carl sans commentaire )
Comment avez-vous connu le forum -
I don't remember, I'm a goldfish Like a Star @ heaven
Groupe -
Colère
Un dernier mot -
Aucun



 


Dernière édition par Katlina Evans le Dim 3 Mai - 15:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1218
Etudes/Metier : Secrétaire Personnelle d'un grand PDG.
Love : En Couple
Humeur : Heureuse et Amoureuse
Inscription : 24/09/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lynn Albrigth & Lawrence Richardson



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 14:44

Rebienvenue :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je décore ma maison


Féminin
Nombre de messages : 85
Etudes/Metier : Professeur d'anglais.
Love : Je ne sais plus ce que ce mot veut dire.
Humeur : Indifférente, mais tout n'est qu'apparence.
Inscription : 11/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer & Savannah Richardson



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 15:28

Merci Alana :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 16:11


_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Back into brain jungle


Féminin
Nombre de messages : 1854
Inscription : 11/05/2010


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 19:59

Maman Evans Je n'avais pas encore eu l'occasion de dire combien j'étais contente qu'elle soit jouée, et je vais enfin pouvoir avoir un lien avec ce perso (si tu veux bien de moi 8D) ! Je déplace de suite ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Masculin
Nombre de messages : 1024
Etudes/Metier : Etudiant en droit
Love : Scarlett
Humeur : Emotionally unstable

Inscription : 28/10/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Pas atteint de schizophrénie



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 20:30

MAMS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je décore ma maison


Féminin
Nombre de messages : 85
Etudes/Metier : Professeur d'anglais.
Love : Je ne sais plus ce que ce mot veut dire.
Humeur : Indifférente, mais tout n'est qu'apparence.
Inscription : 11/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer & Savannah Richardson



MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy. Dim 3 Mai - 21:25

Eli

Ellie, merci et avec plaisir pour un lien
FILS      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: I'm gonna drive you crazy.

Revenir en haut Aller en bas

I'm gonna drive you crazy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 08. You drive me crazy
» (olivia wilde) you drive me crazy ...
» You drive me crazy, please hire me || ft. Rafaela
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Welcome :: Présentation :: Fiches Validées-