Partagez|

i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 14:19


JOY KING


12/12/93 - 21 y-o - bisexuelle - célibataire, perdue - étudiante en journalisme - kaya scodelario


Tell them that it's human nature
Jeune fille torturée au regard de braise, personne ne sait réellement qui est véritablement Joy. Belle, intelligente et très lunatique, cette brune avait été durant son enfance une jeune fille au cœur tendre, douce comme un agneau et gentille comme personne d'autre lorsqu'un jour cette personne innocente se transforma en garce manipulatrice, hautaine et très orgueilleuse. Elle est désirée d'un bon nombre de garçons autant pour ses airs supérieurs que le mystère qui plane autour d'elle. Elle couche à droite à gauche, ne s'interdit aucun déboire, aime les choses qu'elle ne peut guère avoir et ne montre à personne ses faiblesses. Elle ne pleure que quand elle est seule, ne révèle aucun secret car personne n'est à l'abri et haït un bon nombre de choses ici. Ses yeux bleus sont emplis d'une mélancolie rare mais ne reflètent en aucun cas ses sentiments comme si elle s'était créée une carapace impossible à briser, un masque collé à son visage angélique, comme si son myocarde était hermétique.. Elle est simplement elle, une fille difficile à cerner et pleine de surprise. Triste, mélancolique, impétueuse, séductrice et méprisante.


  
We are family
S'il y a bien une chose que déteste véritablement Joy à présent, ce n'est autre que sa famille. C'est à la mort de sa génitrice qu'elle a changé totalement, préférant se mettre à boire que de pleurer, que d'évacuer la tristesse qu'elle renfermait. Son père et son frère n'ont rien pour l'aider et son état n'a fait qu'empirer alors qu'ils évitaient de passer leur temps libre dans la demeure des King, préférant s'acharner à éviter le sujet, ils étaient dans le déni et reprochaient à la jeune fille son manque de maturité alors qu'elle essayait à sa manière de trouver un moyen de surpasser ce drame, de faire son deuil sans leurs bras réconfortants. Haïssant son père qu'elle considérait comme son modèle et son frère qu'elle chérissait plus tout, elle a fini par les pardonner. Si elle a encore du mal à leur montrer de l'affection, elle les aime toujours autant mais préfère rester ici alors qu'eux ont décidé de commencer une nouvelle vie ailleurs. Toujours courtois, on ne peut plus appeler ça une famille unie. La leur est brisée depuis que Judith Livingstone a assassiné sa mère. Elle lui voue une haine plus viscérale que dans le passé depuis qu'il lui a fait croire que c'était lui le meurtrier, blague qu'elle n'a absolument pas trouvé drôle. Aujourd'hui, elle habite chez sa tante, Jocelyn qu'elle respecte et à qui elle voue une admiration qui se fissure plus les jours passent. Si autrefois elle la considérait autant comme son modèle que son père, elle est évident aujourd'hui qu'elle ne voit plus la même force et l'envie de réussir chez sa tante, pourtant, elle ne peut que la féliciter pour son parcours déjà bien méritant.


Tell me something I don't know
Je me rappelle encore aujourd'hui la fois où j'avais appris que le père Noël n'existait pas. J'avais été si dévastée que je n'avais pas voulu sortir de ma chambre de tout le réveillon et mes parents ainsi que mon frère avaient pourtant fait tout pour. J'avais pleuré encore et encore avant que ma mère ne vienne me consoler. Je n'avais que 5 ans et pour moi ce petit être au ventre rond, habillé de rouge et à la longue barbe blanche était l'espoir d'un monde merveilleux pour les enfants comme moi, heureuse, épanouie, gentille et si sage que cela en était effrayant par moment. Ma mère m'avait alors caressé les cheveux et m'avait dis que tout le monde avait un père Noël: leur père qui faisait tout pour que les enfants soient heureux. J'avais passé le restant des vacances à être émerveillée par ce que faisait mon père et à aimer encore plus celle que j'appelais à l'époque maman. A présent, ce vieux n'évoque pour moi que mon envie irrépréssible de gerber. Un autre mensonge que l'on raconte à des enfants naïfs et si un jour, j'ai des enfants (ce que je ne veux certainement pas), je leur dirai la vérité et ne transformerai certainement pas les choses en de merveilleuses et niaises histoires à dormir debout, créées pour vous lobotomiser le cerveau.


J'AIME ...
l'alcool, fumer, danser, la musique, écrire, sortir, les pâtes à la carbonara, les sucettes, les gâteaux, la pluie..
JE N'AIME PAS ...
dépendre de quelqu'un, les oignons, les carottes cuites, le rose, les bimbos, le matin, mon réveil, réviser, le classique, les talons qui font mal aux pieds, qu'on me cache quelque chose pour me protéger..

The story of the impossible
Combien de nuits s'étaient doucement écoulées dans l'ombre d'une pensée, d'une faute encore commise, d'un regret à rajouter à ceux déjà nombreux ? Combien d'heures Joy avait-elle perdues à danser sur une piste comme si elle était seule au monde, dans un cocon que seule elle pouvait entrer ? Combien d'heures à prétendre une chose qui n'était pas vraie ? A esquisser de faux sourires dans l'espoir qu'un jour tout se passe comme elle l'aurait désiré ? Combien de temps encore attendra-t-elle que sa vie suive enfin un long fleuve tranquille et non une marre de sang ? Déjà quatre ans que les silhouettes se faisaient plus lentes, plus éloignées encore. Elle était devenue qu'une vulgaire coquille vide attendant de se remplir de moments de bonheur mais rien de tel n'allait arriver. Elle était détruite, cette coquille était déjà fissurée. Déjà quatre ans qu’elle ne croyait plus au moindre oubli. Quelle amertume était pire que celle d’une habitude froissée ? Quelle blessure pouvait se faire plus vive que celle d’une culpabilité dont on est à jamais gravé ? Car oui, elle se sentait coupable de tout ce qu'il lui arrivait, de toute cette douleur et de tout cet enfer dont était ravagée la famille King, un réveil brutal qui les avait ramené à la dure réalité qu'était la vie ; la mort de leur précieux pilier, Alicia King. Car oui, quand le plus gros pilier s'effondrait, les autres le suivaient.

Les yeux cernés de trop de nuits passées à fuir dans la débauche d'une nouvelle soirée, de trop de verres ingurgités, de trop d'erreurs faites, la benjamine des King arpentait les rues de sa ville natale comme une âme en peine cherchant à trouver le réconfort dans un avenir meilleur, dans une chaleur qui pouvait lui faire oublier la douleur qui irradiait son cœur chaque jour de l'année, chaque seconde d'une journée.. Ses collants déchirés, sa marche peu assurée, elle errait. Une nouvelle fois elle avait pleuré, les traces rouges sur ses joues et son maquillage qui avait coulé pouvaient le prouver sans aucun problème. Une fête, un verre de trop, et tout avait dérapé encore une fois. Un garçon trop entreprenant essayant de la draguer, et le coup était partie tout seul. Elle l'avait giflé, cela ne l'avait pas arrêté pour autant, il avait caressé ses cuisses avant de remonter vers sa poitrine jusqu'à même souiller ses lèvres des siennes. Prise de dégoût, trop ivre pour bien se protéger, elle lui mordilla sa lèvre jusqu'au sang, réussissant cet exploit avec le peu de force qui lui restait. Et elle était partie en courant, sanglotant à s'en brûler les joues. Ses lèvres tremblaient, sa voix se brisait, et elle trouva un peu de repos au parc où elle s'y allongea. Ses pleurs redoublaient, ses problèmes revenaient, et le sommeil la prenait. Elle était trop fatiguée, ses pleurs et sa course l'avaient complètement lessivée. Doucement, ses paupières se laissaient entraîner vers le bas, les fermant alors sous le poids qui se rajoutait plus les secondes défilaient et ce fut ensuite, le noir complet.


Who the hell are you ?
Pseudo -
apolline/ludivine.
Age -
bientôt 17 ans.
Pays/région -
france powaa, paca.
Fréquence de connexion -
tous les jours sauf quand j'ai une vie sociale ou que j'ai plein de devoirs. What a Face
Comment avez-vous connu le forum -
j'y suis depuis plus d'un an donc bon, je suis en train de devenir un dinosaure.
Groupe -
la colère (& bananaaaaa).
Un dernier mot -
je vous aime mes gueux.



  


Dernière édition par Joy King le Mer 1 Juil - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 14:22


_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 14:37

Chaton
Cousine de coeur aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ginger Hair, Ginger Heart


Féminin
Nombre de messages : 585
Etudes/Metier : Avocate
Love : Un homme à tout faire sexy...
Humeur : Heureuse
Perfect Imperfection
Inscription : 08/10/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: La super mimi (ou plutôt peste...) Lena Suarez!



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 14:41

Welcome back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserylovescompagny.bbfr.net/
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Caissière au supermarché à mi-temps & organisatrice de levées de fonds à l'église
Love : Food ?
Humeur : Gourmande

Inscription : 01/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 14:48

Rebienvenue jolie brunette

_________________
Il faut faire les petites choses
COMME SI ELLES ÉTAIENT GRANDES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 15:30

tepu. What a Face

chaton.  

merci Olivia et Katya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je connais mes voisins


Masculin
Nombre de messages : 263
Etudes/Metier : Professeur de sport
Love : Rachel Richardson
Humeur : Amoureux

Inscription : 29/04/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Alana Kauffman & Lynn Albright



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 15:38

Rebienvenue :) :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 16:55

ENFIIN Rolling Eyes 
   

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Nombre de messages : 529
Etudes/Metier : employée au bowling
Love : kanye af
Humeur : pas d'humeur

Inscription : 08/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: no



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 14 Mai - 20:33

re re re I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Ven 15 Mai - 13:46


Joy

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Je n'ai plus aucun secret pour personne, enfin presque...


Masculin
Nombre de messages : 2657
Etudes/Metier : Etudiant
Inscription : 05/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aaron Hamilton & Sara VW ♥



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Sam 16 Mai - 11:43

ma soeurette. I love you

(oui, j'ai changé de corps mais bref. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 28 Mai - 0:09


Ne nous laisse pas dans l'atteeeeente ! Il reste peu de choses

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Lun 1 Juin - 17:33

Bro', je t'aime quand même comme ça

Je la finis demain ou mercredi aprem, pareil pour celle de Shanou, promis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 4 Juin - 11:30

Bon tu te bouge oui Rolling Eyes Rolling Eyes  j'vais la finir à ta place si ça continue  

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Jeu 4 Juin - 17:49

C'est pas de ma faute, ils ont rouverts à un moment critique avec tous les contrôles de fin d'année tss Je me bouge, je me bouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Mer 1 Juil - 21:37

heyyy Very Happy
Alors y'a juste un couac...c'est pas Julian qui a tué Alicia, DS l'a révélé c'est Judith Livingstone :)
Le reste est super, je te laisse modifier ça ou le rajouter Wink

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Born to die


Féminin
Nombre de messages : 766
Etudes/Metier : étudiante en journalisme.
Love : lost.
Humeur : méprisante.

Inscription : 18/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Shannon Hayworth, le beau gosse.



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Mer 1 Juil - 21:58

AH OUI, en plus je l'avais lu Voilà, j'ai rectifié ma bêtise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 622
Etudes/Metier : Cultiver des poireaux quelque part...
Love : être en couple ne veut pas dire aimer.
Humeur : de retour.

Inscription : 21/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Julian King & Sara VW ♥



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Mer 1 Juil - 22:03

naméhoooo !

julian est même plus à magnolia et on continue de l'embêter !

I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 362
Etudes/Metier : employé au bowling.
Love : c'est trop banal d'être sentimental.
Humeur : lost.

Inscription : 19/01/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: The bitch Joy King.



MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you. Mer 1 Juil - 22:07

bah oui, faut bien encore parler un peu de lui What a Face I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you.

Revenir en haut Aller en bas

i like my coffee how i like myself: dark, bitter, and too hot for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. It's Coffee Time !
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» Coffee or Tea ?
» 05. En route pour une soirée alcoolisé ! [PV APRIL]
» « coffee and tv » 15.01.11- 8h25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Welcome :: Présentation :: Fiches Validées-