Partagez|

Another day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Another day Dim 17 Mai - 10:55


Encore un jour où je suis arrivé plus tôt au travail, tout ça parce que je n'arrivais pas à trouver le sommeil. Et pour une fois, je ne peux pas en blâmer ma petite soeur, ainsi que son petit ami. Non, ce sont mes propres démons qui m'ont hanté, ceux qui s'amuse à faire battre mon coeur un peu plus fort à chaque fois que Duncan n'est pas foutu de décrocher son téléphone. Quand il fait ça, j'avoue, je pète des cables chez moi. J'aime pas ça, je préfère savoir où il est, et ce qu'il fait.

Pas tout le temps, je ne suis pas excessif, mais au moins les nuits. Celle qu'il doit passer avec moi, non ? Après tout, c'est mon petit ami. ça faisait  un an, que nous étions ensemble. Et je me demande comment nous avions pu tenir. Oui, le sexe était génial, nous passions de bon moment, mais.. Je le sens de plus en plus distant. Ou alors, je me fais des illusions ? Mais aujourd'hui serait un bon moyen de voir si oui ou non, il me mentait, ce que je pense de plus en plus.

Je l'ai déjà vu, quand il venait au boulot, avec les mêmes vêtements que la veille, et se changer dans les vestiaires. Donc quand il ne passe pas la nuit avec moi, il n'est même pas chez lui. Putain, je suis jaloux. et ça me surprenait vraiment. Je regarde l'heure, essayant de voir s'il arriverait en retard. Hier, il portait un jean, ainsi qu'une chemise simple dans les tons bleus. Je m'en rappelle très bien. Portera -t-il la même ? J'en sais rien...

Et hier, nous avions une soirée de prévu. Un petit diner, dans un restaurant de la ville, et je pensais que nous pourrions finir la soirée ensemble. Mais voilà, il n'est jamais venu. Je suis allé chez moi, voir si au cas où, il ne m'attendait pas la bas. Et non, rien. Sienna s'était bien foutue de ma gueule, d'ailleurs, mais ça limite de m'en fout. La seule question qui me travaille, c'est : où était-il cette nuit ? Et surtout, était-il avec quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Lun 18 Mai - 21:28

Encore pleins de message laissé sur mon répondeur. Sam était vraiment tenace. Il ne comprenait pas que j'avais besoin de respirer ? Plus notre couple avançait dans le temps plus il prenait de la place dans mon oxygène. J'avais besoin d'espace, pas de l'illusion d'être enfermé dans une cage où seul mon petit ami avait la clé. Alors oui, c'était sans une trop lourde punition que de l'avoir trompé mais au moins pendant un moment je me suis senti libre. Libéré des chaînes qui m'empêche de respirer comme je le souhaite.

J'assume mes tromperies, je suis conscient de mes actes et je ne les regrettent pas. Enfin, j'ai juste le regret de ne pas avoir réussi à tenir encore un peu avant de prendre mon envol. J'avais volontairement oublié le dîner prévu. Raison pour laquelle mon portable était saturé d'appels manqués et de messages. Du coup il faut que je prépare une excuse quand je serai arrivé à la boutique, en plus je n'ai pas le temps de repasser à la maison pour me changer. J'ai juste emprunté la douche de ma compagnie de cette nuit pour au moins ne plus sentir la sueur. Et lui emprunter un sous vêtement propre en passant.

J'arrive donc sur mon lieu de travail, et je sens qu'il est déjà là, je n'ai même pas besoin de sortir les clés. A tout les coups il n'a pas fermé l'oeil de la nuit.

- Sam ?

Je pose mon sac sur le comptoir, j'ai le temps avant que l'on ouvre, pour une fois j'ai pensé à mettre la réveil avant de finir la nuit. Je finis par retrouver mon petit ami qui n'a pas l'air content du tout au vue de sa tête.

- Désolé pour hier soir, j'étais tellement épuisé que je me suis assoupi sur le canapé...J'ai même pas eu le temps de changer de vêtements

C'était ma meilleure invention, accompagné d'un sourire vraiment navré sur les lèvres. En même temps c'était plausible entre les horaires de la boutique et les nuits magiques que nous passions tous les deux...Où pourrais je trouver du repos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Lun 18 Mai - 21:59


Je ne sais même pas par quoi commencer ce matin. J'ai envie de rien faire, et j'avais déjà passer la commande pour les arrivages du jour. Et pourtant, voilà que je me retrouve sans rien. Apparemment, les fleurs seront livrées plus tard dans la journée. Du coup, je nettoie un peu la boutique, passant le jet d'eau par terre, et arrosant les fleurs déjà présente et qui était encore belle. Bien sur, j'ai fais le tri, ça m'a occupé la tête pendant quelques minutes. J'ai encore les comptes à faire ensuite. Finalement, je n'aurai pas le temps de m'ennuyer.

Mais malgré tout, je me demande ce qu'il a bien pu faire cette nuit... c'est pas la première fois qu'il me fait des plans foireux, mais là, je ne pensais pas, pas pour un rendez vous. du coup ouais, j'ai mal dormi et même encore maintenant, je stresse. Mais voilà, j'entend la porte, et je sais que c'est lui. Les autres employés ne commencent pas à la même heure que nous, vu que ce mois ci, ils font la fermeture. Il entre, et quand il m'appelle, je ne répond pas.

Et le voilà qu'il prend ses aises, et qu'il s'excuse. Mais bizarrement, je n'y crois pas, tout simplement parce qu'il n'y avait pas sa voiture, devant chez lui. Bien sur que j'ai vérifié, j'ai tellement flippé hier, de pas savoir où il était et d'être sans nouvelles... et puis l'excuse de la douche... j'avais l'impression que ça ne tenait pas debout.

" - Pourtant tu n'as pas l'air d'avoir couru, ni de t'être pressé. Ose me dire que tu n'avais pas cinq minutes pour changer de fringues. "

Je soupire

" - Et ta voiture n'était pas devant chez toi. "

Mais voilà, je ne dis rien de plus, continuant de passer le jet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Mer 20 Mai - 17:40

Non je n'avais pas cinq minutes pour changer mes vêtements. J'avais horreur d'être en retard, et ses cinq minutes étaient nécessaire pour arriver à l'heure. Mais visiblement, la seule chose qui inquiétait Sam était le fait que ma voiture n'était pas devant chez moi. Alors si en plus monsieur se mettait à surveiller si j'étais chez moi ou non.

- Tu vois, c'est pour cette raison que j'ai préféré aller ailleurs hier soir que à ton dîner, tu es étouffant

Je m'avançais, posant mon pied sur le tuyau pour empêcher l'eau de passer, coupant le jet. Je n'avais pas l'intention de lui dire que j'étais aller voir d'autres bras que les siens. Je pouvais simplement aller aussi m'amuser en boîte, chose qui arrivait aussi. Je ne le trompait pas non plus à chaque fois que je lui posais un lapin.

- C'est la preuve que tu ne me fais pas confiance, et si j'ai accepté de sortir avec toi ce n'est pas pour me retrouver avec mon petit copain dans le rôle du papa poule

Continuais je d'un ton sec avant de retire mon pied du tuyau et d'aller reprendre mon sac pour filer dans les vestiaires. Il m'agaçait, il pouvait m'agacer énormément. La liberté c'était sacrée pour moi et j'avais l'impression d'avoir signer mon arrêt de mort en acceptant d’officialiser notre relation. Au moins Jesse n'était pas aussi collant, lui. Cela ne faisait qu'un an, et il était encore loin le fameux virage des sept ans.
Je soupirai, retirant mes vêtements avant de piocher dans mon casier pour échanger avec ceux que je rangeais au cas où un accident arriverait au travail. Il m'avait énervé, et je détestais être dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Mer 20 Mai - 19:41


Non mais... je rêve ? Parce qu'en plus il fait exprès de ne pas venir aux soirées que je me fais chier à organiser ? Sérieux, ça me gave. Je l'écoute, le fusillant du regard. ça me prouvait bien qu'il m'avait menti quelques secondes auparavant, et ça, je comptais bien le lui faire remarquer

" - Donc tu admets. Tu m'as menti, en plus de m'avoir prit pour un con "

Je lache le tuyau, et me mord la joue. Et après tout ça, il s'en va. ça me gave, cette situation. Je l'aime comme pas permis, et j'ai l'impression que lui est loin d'être à mon niveau. ça fait un an que nous sommes ensemble, et j'ai toujours l'impression que nous en sommes à la phase test de notre couple. Et ça me dérange. Il s'en va, et je le laisse filer. j'en ai marre de lui courir après. mais tout ça me saoule vraiment beaucoup. Mais, devant aller dans l'arrière boutique, j'en profite pour lui dire une dernière phrase

" - Faut dire que tu ne m'as jamais vraiment montré que je pouvais avoir confiance depuis qu'on est ensemble. En tout cas, sois tranquille, je ne ferai plus rien "

J'avais pas forcement envie de me battre encore là. Et puis putain, j'avais quand même organisé des trucs, et lui ne vient pas exprès ! Je retourne dans la pièce, et pour ne pas y penser, je décide d'ouvrir plus tôt, et de servir la première cliente. Pas de papier aujourd'hui, il fallait que je sois dans le feu de l'action. J'ai beau ne pas avoir dormi, je compte bien mener cette journée à terme sans avoir ne serait-ce qu'un moment de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Dim 24 Mai - 17:22

Quelle perspicacité, pensais je dans ma tête. Bravo Sam, tu as trouvé tous seul que je t'avais menti. Je levai les yeux au ciel, signe de mon exaspération. Dire que la journée ne faisait que commencer, elle s'annonçait longue. Surtout que travailler en froid ce n'était pas vraiment très productif.
Il valait mieux couper court à cette conversation aussi me retirais je dans les vestiaires. Je n'aimais pas me disputer avec Sam. Pas parce qu'il était mon patron et qu'il pouvait me virer dans la seconde. Non, parce que malgré tout quelque part je l'aimais. Pas comme l'amour que l'on cherche c'était plus comme une sorte d'attachement au fil du temps. Comme je l'avais été avec Jesse.

Sam prit quelques trucs dans l'arrière boutique et en profita pour me faire une remarque. Et alors il voulait que je le demande en mariage ? Comment est ce qu'on pouvait prouver ce genre de chose ? Bon en même temps je n'étais pas digne de confiance, alors je n'avais rien à prouver.

- Tu veux quoi ? Que je t'écrives des poèmes ?

Répliquais je alors qu'il filait de la pièce. Je l'entend ouvrir le rideau, signe que notre discussion est close. Génial. Je sors à mon tour et pour ne pas penser à lui je part me consacrer entièrement à mes petites plantes, qui elles ne me jugent pas et ont confiance en moi. Elles savent que je m'occuperait très bien d'elles. Les clients savent que je m'occuperait très bien d'eux.

Tiens d'ailleurs, en voilà un tout à fait charmant qui fait son entrée. C'est un client réguliers avec un très jolie sourire. Il a déjà essayé de me faire du gringue à l'abri des regards de mon patron, et bien évidemment en bon petit copain j'avais refusé ses avances. Mais il parait que je ne suis pas digne de confiance. C'est donc avec mon sourire charmeur que je m'avance vers Oliver, si j'ai bonne mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Dim 24 Mai - 19:18


Il me rend dingue avec ses histoire de poème à la con. Est-ce que j'avais l'air aussi niais ? Est-ce qu'il faisait exprès de me dire ça justement parce que ça allait m’énerver ? Non, il ne fallait pas que je m’énerve... surtout pas maintenant, nous n'étions qu'en matinée alors qu'est-ce que ça serait après une longue journée de travail ? Je ne préfèrais même pas y penser. à la place, je répond plus le calmement du monde (d'ailleurs, je ne pensais pas y arriver, comme quoi, il y a un début à tout)

" - Tu m'as pris pour une nana ou quoi ? "

Je retourne dans la pièce principale, et ouvre la boutique. Rapidement, nous sommes envahit par des personnes souhaitant quelques fleurs pour leurs boulots, ou simplement pour offrir à leurs femmes avant le petit déjeuner. Duncan revient, et je continue de l'ignorer, j'ai pas envie de me battre contre un mec qui de toute façon, en a rien à foutre. et puis je lui en veux toujours pour la veille.

Un mec entre, je l'ai déjà vu plusieurs fois, à chaque fois il prend la même chose. Un bouquet de rose, bien que je ne sache pas pourquoi. Duncan se dirige vers lui, et je le laisse faire, étant de toute façon à la caisse. Je prépare tout pour les livraisons, et qui sait, peut-être que j'appelerai Calvin pour qu'il vienne m'aider. Et cette fois... l'homme, l'habitué des roses là, il reste immobile, parlant à Duncan. Longtemps. tellement que je dois m'occuper d'une autre cliente qui n'arrive pas à attirer l'attention du vendeur.

" - Laissez, je vais m'occuper de vous "

Je lui souris, et je l'écoute, lui préparant un bouquet comme elle le souhaite. Mais pendant tout l'échange, je ne peux pas m'empecher de jeter des regards à Duncan et à l'homme, les voyant toujours ensemble.

Putain, calme Sam.. Rester calme, c'est la clef. Et puis, ils n'ont rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Mar 26 Mai - 21:11

Cela m'aurait aussi étonné que Sam sache apprécié la délicatesse de la poésie. Je ne savais même pas si il lisait quoique se soit à part le livre des comptes. Moi, j'adorais les poèmes et leurs charmes. L’apologie du temps qui passe et de l'amour perdue, c'était de l'art qui me parlait, pas comme ces livres sanglants remplis de combats et de viols.
Enfin, j'avais piqué Sam et cela me faisait fièrement sourire. Il allait moins faire le malin avec sa demande preuves. J'étais toujours à ses côtés, n'était ce pas suffisant ? Mais non, Monsieur Barringer voulait le beurre, l’argent du beurre, et le cul de la crémière. Au moins Jesse lui, se satisfaisait juste de mon cul et ne m'embêtait pas avec la confiance. Bon, il a eu raison de ne pas chercher vu que j'ai trompé avec mon patron par la suite...

Alors Oliver allait bien me servir pour montrer à Sam que malgré tout il m'aimait, et je m'excusais d'avance pour mon client qui allait sans doute vivre un sale quart d'heure.

- Un bouquet de rose c'est cela ?

Demandais je en ne quittant pas son regard et mon sourire. Je l'invitais à me suivre vers le stand où s'étalait des centaines de roses, bien visible depuis le comptoir. J'en prenais une avant de lui prendre délicatement sa main pour la lui donner.

- Une rose permet de dévoiler son amour en toute simplicité

Il me regardais en fronçant les sourcils comme si il cherchait un sous entendu dans mes paroles. Je continuais de m'amuser avant de lui en donner une deuxième, ma main caressant la sienne à chaque passage jusqu'à arriver à un merveilleux bouquet.

- Vous les portez bien

Le complimentais je avec un sourire. Est ce qu'il savait bien aussi tenir autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Mer 27 Mai - 20:13


C'est IM-PO-SSIBLE ! Je ne peux pas resté concentrer alors que Duncan est clairement en train de draguer ce mec juste à côté de moi. Il me rend dingue. Il le fait exprès, je le sais. est-ce qu'il me fait payer le fait d'être trop sur lui ? En même temps, si je ne l'étais pas, j'aurai l'impression d'être simplement un plan cul... c'est arrivé plusieurs fois, depuis qu'on est ensemble. Oui, des roses, j'avais envie de le crier, histoire qu'il se dépêche de le servir.

Mais... je rêve ou il le drague ?? Ouvertement, et devant moi. Sans se cacher. J'en oublie ma cliente, que je fais payer vite fait avant de lui montrer la direction de la porte. Je reviens vers le comptoir, et il continue. Il fait ce truc, caresser sa main de la sienne, alors que l'homme commence à être gênée. Il ne manquerait plus qu'ils se sautent dessus ici ! Non, c'est mort. Il sera mort avant. Je ne peux pas laisser faire ça. Du coup, je tape rapidement la note sur la caisse, pendant bien qu'il prendra le... bouquet, qu'il est en train de lui faire.

" - ça fait 45 $ "

En tout cas, à vue d'oeil. Et puis tant pis si il perd dans l'histoire, il n'avait qu'à pas jouer aux cons avec mon petit ami. Je vois qu'ils ne m'ont pas entendu, ou alors, qu'ils s'en fichent. Je n'arrive pas à me retenir, et du coup, je répète, mais cette fois, en parlant beaucoup plus fort, et en fusillant le pseudo couple du regard

" - CA FAIT 45 DOLLARS ! "

Je baisse la tête, et reste derrière la caisse. je sers les bords du bureau, en essayant de ne pas craquer. Il a interet à ramener son cul tout de suite, de payer, et de se barrer avant que j'utilise la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Ven 29 Mai - 20:33

Du coin de l’œil je voyais bien que Sam fulminait et cela m'amusait. Cela prouvait que plan fonctionnait et comme d'habitude il m'étais les deux pieds dedans. Je sentais que Olivier était gêné par toute cette mise en scène, et heureusement d'ailleurs qu'il ignorait que cela en était une.

Alors que mon petit client tenais le bouquet de rose, Sam se mettais alors à hurler un prix, me faisant rouler des yeux avant de faire un sourire désolé à mon petit jouet. Je le poussais gentiment vers la caisse et allait de mon côté enveloppé le bouquet qu'il m'avait rendue.
Quarante cinq dollars, le prix de la jalousie mais pas celui de la fidélité.

- Comme vous êtes un client régulier, Oliver, je vous fais une petite remise de 10%, ce qui fera un total de 40 dollars et 60 centimes

J'avais fais exprès de dire son nom, histoire de finir en beauté. Une fois que Oliver avait réglé la note, je le raccompagnais vers la porte et lui glissait un baiser furtif sur sa joue.  Le voir prendre une teinte pivoine me faisait rire et une fois qu'il était partie je retournais m'occuper de mes enfants, non sans lancer un sourire innocent en direction de Sam. Je sentais que j'allai passer un sale quart d'heure mais c'était aussi cette perspective qui était excitante. Oh je n'étais pas masochiste mais lorsqu'il était furieux il me donnait tout sauf des envies de rédemptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Ven 5 Juin - 8:42


Mais à quoi il joue ? Oliver. On s'en fout putain, et pourquoi il l'appelle par son prénom déjà ? Je note de le reprendre tout à l'heure, hors de question que je vois une telle familiarité, surtout avec mon petit ami, quand il s'agit d'autres personnes. Et... une réduction. D'accord, donc en plus de draguer un homme devant moi, ce qui ne semble pas le déranger du tout, il lui fait bénéficier de sa remise ? C'est trop. Du coup, je lâche, vraiment énervé.

" - Occupe toi de l'encaissement. "

Je vais dans l'arrière boutique, et attrape les clefs de la camionette. Je peux pas rester là quand il agit de la sorte. Je vais les tuer, tous les deux. Je sens bien que la colère monte, et que ça commence à déborder. D'ailleurs, prendre le volant dans cet état n'est pas forcement une bonne idée, mais ai-je vraiment le choix ? Non. Je dois partir. Et quand je reviens dans la pièce principal, je le vois l'embrasser. Un baiser sur la joue, certes, mais c'est déjà beaucoup trop pour moi. Je sers les dents, et ce connard me regarde. Ouais, c'est ça, souris. Une fois Oliver parti, je lâche.

" - ça t'amuse ? Tu sais quoi, je te laisse la boutique, continue de draguer les clients. Moi je me barre. "

Comme si j'allais le regarder faire. Je prend les quelques bouquets à livrer, et les met dans la camionnette, faisant quand même attention.

" - C'est trop Duncan. Hier tu me fais poireauter comme un con sans me prévenir, aujourd'hui tu dragues le premier venu devant moi. C'est quoi, le prochain client tu vas faire quoi ? "

J'étais blessé, en plus d'enerver. Mais je n'allais pas rester là, à dire à quel point cette situation me bouffait. Je préfère me vider la tête, là. Je secoue nerveusement la tête, et ouvre la porte, partant vers le camion.

" - Je reviens pour midi, occupe toi de la boutique. "

Je ne voulais même pas le lui dire. Mais c'est mon employé, et il doit être un minimum au courant. Et ça aussi, ça m'enerve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Sam 6 Juin - 19:56

J'avais sans doute un peu abusé, je ne pensais pas qu'il prendre la poudre d'escampette. Finalement je ne le connaissait pas si bien que cela mon petit Sam. Il continuait d'être étonnant et du coup je me retrouvais déstabilisé. Il y avait aussi cette chose en moi qui s'était animé en voyant qu'il était blessé. Le regret, c'était ce sentiment horrible qui me serrait la gorge. J'étais quand même bien con maintenant.
Il pensait vraiment que j'allai faire plus que cela devant lui ? Derrière lui c'était déjà fait et peut être que quand il l'apprendra j'aurai aussi des remords...Pour l'instant j'avais fait une bourde qui me dépassait.

- Sam attend !

Trop tard, il avait déjà filé derrière la porte et même si il m'avait entendu, cela serait étonnant qu'il m'attendre. Au diable les clients, j'avais quelque chose de plus important à faire. Je suivais les pas de Sam en courant et par chance il n'était pas encore partie, juste le temps de me mettre devant la camionnette. Un bruit de contact et je levais les yeux vers le pare-brise. Écrase moi, fais toi plaisir. Tu piétines déjà ma fierté. Je devais la mettre de côté, pour toi. Pour ne pas te perdre. Parce que c'est une chose dont je n'avais pas envie, dont je n'avais jamais eu envie d'ailleurs. Si Sam était possessif envers moi, je l'étais aussi, d'une autre façon.
J'attendais qu'il descende, je n'avais pas envie de crier. Je ne bougerai pas de toute façon. Il finit enfin par quitter le véhicule, sans doute pour me dire de dégager mais je ne lui laisse pas le temps d'ouvrir sa jolie bouche.

- Je suis désolé

Et cette fois c'était sincère. Je m'en voulais, je détestais cela mais je m'en voulais réellement de le faire souffrir. Que ce soit cette blague avec Oliver ou les coups derrière son dos. Après lui, il n'y avait plus rien. Je me souvenais de cette nuit où je l'avais supplié de ne jamais m'abandonner. L'unique fois où mes barrières s'étaient baissés. Juste pour lui, rien que pour lui. J'avais envie de ce dîner avec lui mais il n'y avait pas de bouton pour retourner en arrière.

- Je suis lamentable comme petit ami...Tu peux me mettre un zéro pointé

Je tentais l'humour mais même moi je ne riais pas à mes propres paroles.

- J'ai envie de dîner avec toi...J'ai envie de faire d'autres choses aussi...Sincèrement. Mais je ne peux pas m'empêcher de me sentir...mal...oppressé au bout d'un moment...J'ai sans doute un problème...Tu n'as pas choisi l'homme le plus normal...Je ne veux pas te blesser...Alors peut être que l'on est pas fait pour suivre le même chemin...

Je venais vraiment de décider cela ? C'était ridicule, ce n'était pas ce que je voulais à la fin. Juste se réconcilier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Lun 8 Juin - 10:59


Les pauvres clefs dans ma main.. je les maltraite, comme si le metal allait absorber ma colère. Il parait que les trombones arrivent à capter le stress alors... pourquoi pas ? Sauf que là, mis à part me tuer les articulations, je ne fais pas grand chose... En tout cas, j'avance d'un pas décidé vers la camionnette, bien décidé à prendre mon temps sur la route pour ne pas avoir à revenir dans l'heure qui suit. Je l'entend crier mon prénom, mais je ne m'arrête pas. Je n'ai pas envie de lui parler, pas maintenant.

Je grimpe dans la camionnette, entre les clefs dans le contact, et m’apprête à passer la première vitesse alors que Duncan se met devant le véhicule. Je soupire, et lâche les pédales, le regardant. Je ne bouge pas, lui non plus. Putain, la galère. Je descend, histoire de le faire se pousser un peu, mais voilà. Il me dit être désolé, et ça, ça me surprend. Du coup, je ne répond rien, encore choqué. Mais ça ne suffit pas à me calmer, alors je reste les bras croisés, face à lui.

" - C'est vrai qu'il y a des efforts à faire... "

Je continue de le regarder, et... il a l'air sincère, avec ses excuses, et avec le fait qu'il en avait envie. Mais je ne peux pas m'empecher de parler quand même, entre ses phrases.

" - Si tu avais envie, il fallait venir. Et je préfère que tu me dises que tu veux une soirée pour toi plutôt que de me laisser comme un con. Je peux comprendre, moi aussi j'aime bien passer des soirées tranquilles devant la télé. Tu me dis, et c'est bon, c'est si dur que ça ? "

Et là... le choc. Mon visage change, d'un coup. J'en reviens pas. Il semble se rendre compte de ses erreurs, me dit même qu'il a envie de passer du temps avec moi, et là... Il me propose de rompre, j'ai pas rêvé ?! Merde. Ma colère revient en force.

" - T'es sérieux là ?! J'en ai rien à foutre, je savais très bien que tu étais pas le mec parfait, tu me l'as assez fait comprendre y'a un an ! Mais putain, tu t'entends ? Pourquoi tu me dis tout ça pour ensuite me larguer limite ? "

Je donne un coup de pied dans la roue du camion, à défaut d'aller frapper Duncan, ou de me peter la main, avant de m'éloigner.

" - Va faire les livraisons, je prend la boutique. Je veux pas conduire comme ça "

C'était le meilleur moyen de me planter sur la route, vu mon état. Du coup, je laisse les clefs sur la camionnette, et retourne vers la boutique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Mar 9 Juin - 17:36

J'étais certains que ma demande allait le mettre en colère. Je l'étais aussi, contre moi même. Je pouvais faire tellement de chose avant de mettre les pieds dans le mauvais choix. Je pourrai appeler Sam pour décommander plutôt que de lui poser des lapins, de le tromper par derrière. Mais je prenais toujours le chemin qui m'enfonçait dans les problèmes.
Comme avec Jesse. J'avais choisi de passer la nuit avec Sam pour aller au marché à l'aube, lui mentant sur la vraie raison pour laquelle nous ne nous verrions pas le soir. Et puis indéniablement, ce choix m'avait mené à tromper mon petit ami de l'époque. Sans surprise, Dirty Secret avait lâché le morceau.

Et aujourd'hui, j'allai encore subir la justice de la vie. Je le sentais. Cette décision c'était pour éviter de faire souffrir Sam, parce que je tenais à lui bien plus fort qu'il ne le pensait. Le voir en colère ainsi me faisait mal.

- C'est pour ton bien...

Bredouillais je mais pas assez fort pour qu'il l'entende et vu qu'il était concentré à se défouler sur le pneu de la camionnette il ne m'aurait pas entendue. Une fois de plus il me laissait, m'ordonnait d'aller faire les livraisons à sa place. Cette fois ci je ne disait rien, incapable de l'appeler. Même si j'avais envie de lui hurler de revenir cela ne sortait pas.
Je me dirigeais alors vers la portière de la camionnette avant de monter. Je prenais la liste des livraisons pour savoir où je devais aller. Des gouttes tombaient dessus, pourtant il ne pleuvait pas. C'était moi qui pleurait. C'était ridicule, pourquoi se mettre dans des états pareils. Tu en quittais un, tu en reprenais un autre facilement ensuite.
Alors pourquoi j'avais si mal, du mal à respirer ? Mes mains tremblaient tellement que je n'arrivait pas à saisir le volant. Ni à démarrer cette camionnette. C'était pourtant simple de conduire. Les larmes continuaient de se verser sur mes joues. Je fermais les yeux, me laissant aller contre le dossier du siège. C'était épuisant de pleurer. Tant pis si je devais rester là toute la journée, au moins personne ne me voyait dans cet état pathétique
De toute façon cela m'étonnerait que Sam m'attende pour le déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Jeu 11 Juin - 9:17


C'était beaucoup trop dur, de partir, et d'ainsi mettre un réel point de fin à tout ça. Malheureusement, je n'avais pas le choix. Je n'allais pas supplier Duncan de ne pas mettre fin à notre relation, surtout s'il ne s'en sentait pas capable. J'avais espéré que, lorsqu'il a accepté que l'on sorte ensemble la première fois, il se rendrait compte que c'était un bon choix, après toutes nos galères. Mais non, rien.. Apparemment, ça ne lui convenait pas. Je ne comptais pas autant que je l'aurai pensé. Quel abruti, j'y ai vraiment cru.

Je n'ai pas couru jusqu'à la boutique, je m'y suis rendu lentement, luttant pour ne pas me retourner. Je ne savais pas encore comment j'allais faire au quotidien, à le regarder tous les jours travailler, et qui sait, peut-être draguer tous les Oliver qui se présentent à la boutique chaque jour. Il fallait que je trouve une solution pour empêcher tout ça, et j'avais peu de solutions. Virer Duncan, ce qui n'était pas très intelligent, se dernier étant quand même bon dans son domaine. Partir moi, et laisser la gestion à un autre. Ce qui était inenvisageable.

La meilleure solution était de m'aménager un vrai bureau, et à effectuer un travail purement administratif, et à retrouver le contact des fleurs seulement lors des jours de congé de mon employé.

Une heure s'était écoulée, et je n'avais toujours pas de nouvelles des personnes devant être livrées. Normalement, j'ai toujours l'accusé de réception, les bouquets recus devant être signés. Et là, rien sur ma base de donnée. La pause déjeuner arrivant, je sors de la boutique, et la ferme, bien décidé à aller prendre un repas dans le restaurant d'un ami, afin de me changer les idées. Le camion est là. Il ne semble pas avoir bougé. Il n'a pas bougé. En m'approchant, je vois Duncan dans le rétroviseur, et en voyant son état, j'ai mal. Pourtant, après ce qu'il m'a dit, et sa décision, je n'arrive pas à aller vers lui. Je lève le bras, frappe deux coups à la portière, et finit par dire en évitant son regard

" - Je te donne ta journée... Tu peux rentrer "

Qu'est-ce que je n'aime pas le voir mal. Pourtant, je ne vois pas quoi faire. Après tout, qui étais-je pour lui ? Plus un petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Dim 14 Juin - 16:31

J'étais tellement absorbé par ma tristesse intérieure que je n'avais pas entendue Sam venir. Ce n'était que lorsqu'il avait cogné à la portière que j'avais rouvert les yeux avant de tourner la tête.
Je devais avoir une tête à faire peur. J'essuyais mes yeux bouffis et jetais un oeil à l'heure. Ah cela passait vraiment si vite une heure ?
Sam me disait qu'il me laissait ma journée et que je pouvais rentrer chez moi. Je n'avais aucune envie de faire cela. J'avais envie d'autre chose, besoin d'une personne qui se trouvait à quelques mètres.
J'attrapais la feuille qui listait les livraisons à faire et les clés de la camionnette avant de descendre.
Je me trouvais juste en face de lui mais j'avais l'impression d'être pourtant à des kilomètres. C'était moi pourtant qui avait creusé cette distance.

- Sam...

Je voulais lui dire que j'étais désolé. Pour tout, pour mon comportement, pour ce que j'avais dis tout à l'heure. Mais tout ce que je savais faire c'était dire son nom. Et j'avais l'air bien idiot. On disait que les gestes valaient bien plus que les mots. Je serrai tellement la feuille dans ma main qu'elle en était toute chiffonnée. Je devais trouver du courage, d'affronter en face mes erreurs.

Je finissait par parcourir la distance qui nous séparait, à sauter par dessus ce satané fossé avant d'étreindre Sam. Mon visage allait se perdre dans le creux de son cou, respirant son odeur et la chaleur de ses bras que j'avais pensé pouvoir oublier. J'étais bien fou de croire cela.

- Je suis désolé....j'ai besoin de toi...

Sanglotais je et j'étais moi même assez surpris de voir que j'étais encore capable de verser des larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
avatar
Je connais mes voisins


Nombre de messages : 282
Etudes/Metier : Fleuriste, patron de la boutique
Love : En couple
Humeur : Inquiet

Inscription : 17/03/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Another day Mer 15 Juil - 18:58


Je me sens mal. Et pour la première fois de toute ma vie, l'avoir contre moi me donne envie de vomir. J'aimerai qu'il comprenne à quel point il me fait mal, quand il agit comme ça. pourtant je garde mes bras autour de lui, juste un instant. Avant qu'il parle, en fait. Quand il me dit avoir besoin de moi, là, c'est la goutte d'eau. Je le lache, et le repousse, pour qu'il me voit. Je veux qu'il voit la rage dans mes yeux, qu'il voit qu'il me blesse, plus que ce que je peux le lui faire, avec tout ça.

Et surtout, je ne comprend pas.

" - Désolé pour quoi ? de me larguer ? de faire exprès de ne pas venir aux rendez vous pour aller je ne sais ou, mais pas chez toi ? Désolé de quoi hein ?? Et en quoi tu as besoin de moi ? Parce que là, franchement, je ne vois pas ! "

C'est à mon tour de verser quelques larmes de rage, et de tristesse.

" - Je ne peux pas Duncan... tu te rends compte ou pas ? Tu me mets mal, me fait comprendre qu'on est pas fait pour être ensemble alors que je me creve depuis plus d'un an pour essayer de te rendre heureux. Et rien ne marche ! J'ai rien de ton côté, mis à part quelques parties de jambes en l'air. Mais ça ne prouve rien ça, sauf que mon cul t'interesse toujours..  "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 641
Etudes/Metier : Fleuriste
Love : Les plantes mais en couple avec Sam
Humeur : Jovial

Inscription : 28/01/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: /



MessageSujet: Re: Another day Jeu 16 Juil - 17:08

Je ne pensais pas que Sam me repousserait. Si ma peine avait été fausse je serai simplement vexé mais elle était bien réelle et sur le coup j'avais l'impression qu'on m'avait enfoncé quelque chose dans le coeur. Cette sensation était encore plus insupportable quand je croisais son regard blessé et en colère. Impossible de le regarder plus longtemps, je baissais les yeux.

J'étais sincèrement désolé pour toutes les choses qu'il venait de dire; et aussi d'autres dont il ignorait l'existence. Et je crois qu'il valait mieux les garder pour moi. Pour une raison que j'ignorais j'avais besoin de lui. Sinon pourquoi serais je dans un état pareil ? Il me rendait heureux, comme il m'étouffait en même temps. Ce n'était pas de ma faute si je suffoquais avec autant de présence autour de moi, de ma liberté.

- Et qu'est ce que tu veux que je fasse pour que tu me crois...?

Articulais je en essuyant mes larmes. C'était terminé de toute manière, j'avais perdue sa confiance. Je l'avais blessé et j'avais encore plus mal en le voyant verser des larmes. Je ne l'avais jamais vu pleurer avant.

- Mon rêve c'était d'être fleuriste, de me dévouer corps et âmes à ces délicieuses plantes que nous offrent la nature...

Je regardais la liste des adresses de nos clients, ceux qui attendaient d'être livrés mais dont la livraison serait retardé.

- Grâce à toi j'ai pu réaliser ce rêve, je l'ai même fait avec toi

Je tentais d'empêcher mes mains de trembler et je levais les yeux vers Sam.

- Alors sans toi il n'y a plus aucun rêve

Je plaquais la feuille contre lui, l'obligeant à la prendre avant de rajouter :

- Je démissionne

Je le regardais quelques secondes avant de le laisser là pour retourner à l'intérieur. Mes mains tremblaient tellement que j'avais l'impression qu'elles étaient devenues indépendantes de moi. Je me retrouvai devant mon casier, incapable de l'ouvrir, n'en revenant pas de ce que je venais de faire. Tout abandonner pour lui. Je pouvais déjà entendre les moqueries de ma soeur, finalement elle n'avait même pas eu besoin de continuer à se mêler de mon couple. Je gâchais tout très bien tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/duncan.thurman?ref=tn_tnmn
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Another day

Revenir en haut Aller en bas

Another day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: La ville :: Cliffton Center :: Centre commercial :: Fleuriste-