anipassion.com
Partagez|

Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
I konw all yours Dirty Secrets...


Nombre de messages : 161
Inscription : 02/01/2008


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 10:35


Victor Farnsworth


le samedi 16 mai 2015



L'église est encore plutôt vide, elle se remplit doucement. La plupart des voisins ont répondu présent, pour venir présenter à Victor Farnsworth leurs derniers respects. Une oraison funèbre est prévue, de la part de sa famille. Tout est calme, à vrai dire. Logique, dans une église. Le calme avant la tempête, peut-être ? Possible, étant donné que notre cher (chère) vieil(le) ami(e) Dirty Secret n'est pas encore réapparu(e) ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Nombre de messages : 462
Etudes/Metier : Gérante d'une petite boutique de décoration
Love : RIP Victor
Humeur : mortelle

Inscription : 08/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 10:38

Le jour le plus long de notre vie n'est jamais celui qu'on préfère. Les meilleurs moments sont ceux qui passent le plus vite. Gloria se souvient encore, ses vacances à Florence, défilées à une vitesse. Par contre, les épreuves difficiles se plaisent toujours à durer dans le temps, à tarder, juste pour enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie. Pour rappeler à Gloria que, non, son mari n'est plus là. Il est parti et la voilà seule pour ce jour où elle a tant besoin de son soutien. Tout le monde dort encore dans la maison, mais elle, elle ne trouve plus le sommeil depuis longtemps. Depuis une semaine, à vrai dire. Son lit est devenu trop grand, trop vide, froid et impersonnel. Cet espace chaque matin lui rappelle cette absence dont elle ne se remet pas. Comment se remettre de la perte de quelqu'un ? Le quartier avait connu des départs, Gloria avait soutenu chacun de ses amis, dans sa bonté innocente et généreuse. Mais maintenant qu'elle se trouve de l'autre côté du miroir, elle ne sait plus. Quels étaient les mots qu'elle employait pour réconforter ? Quels étaient les petites attentions qui faisaient du bien? ? Elle ne retrouve pas le guide. Au fond, elle ne souhaite même pas s'en sortir. Alors qu'elle prépare machinalement des pancakes, elle se brûle la main et laisse échapper un juron. Où est-il pour la blâmer gentiment, pour lui dire que le bon dieu l'entend et n'est certainement pas content ? Elle répète ses mots en chuchotant. "Ma petite Gloria, ma petite femme parfaite qui parle de la sorte, mais où va le monde ?". Elle attend que, comme d'habitude, il vienne derrière elle, passe ses bras autour de sa taille et l'embrasse dans le cou. Elle attend, encore, il n'est toujours pas là. C'est fini tout ça.

« Je ne peux pas vivre pour deux toute seule, tu sais » Sa seule solution reste encore de lui parler. Et de se dire qu'il est dans une de ses mauvaises phases alors il ne lui répond pas. Oui, ça doit être ça.

*
* *

Dans l'Eglise, les gens commencent à affluer. Gloria est là depuis longtemps, avec tous ses enfants qui l'entourent. Elle évite soigneusement de regarder cette boîte en bois. Comment une si petite boîte peut-elle contenir toute sa vie, tous ses souvenirs ? Elle va la regarder s'en aller, impuissante. Un sanglot s'échappe, alors elle serre Cordelia plus fort, contre elle. Elle répète ses mots dans sa tête, ceux qu'elle a préparé, ceux qu'elle veut lui dire, ceux pour lesquels elle aurait voulu un réponse. Mais qu'importe les mots qu'elle choisira, qu'importe la beauté de ses phrases et qu'importe la puissance du texte qu'elle récitera, rien ne sera assez fort, rien ne le ramènera.

_________________
Oh simple thing where have you gone I'm getting old and I need something to rely on So tell me when you're gonna let me in I'm getting tired and I need somewhere to begin And if you have a minute why don't we go Talk about is somewhere only we know ? This could be the end of everything So why don't we go
Somewhere only we know ?




Dernière édition par Gloria Farnsworth le Lun 18 Mai - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PEACE ♥ LOVE


Féminin
Nombre de messages : 989
Etudes/Metier : là où la vie me mène - artiste à mes heures perdues - bosse chez le fleuriste
Love : tout le monde et personne à la fois
Humeur : instable

Inscription : 15/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Carlos



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 14:13

Tu t'es levée ce matin avec un boule au ventre. Tu n'avais pas envie de te lever, tu n'avais pas envie de faire face à la réalité. Tu n'avais pas envie de croire que le père de Blaine, que le mari de Gloria, était décédé. Qu'on l'enterrait aujourd'hui. Mais tu te devais d'être là pour eux, de les soutenir et d'essayer de soulager un peu leur souffrance. Si jamais c'était possible .. La vérité, c'est que cette boule que tu as, ce n'est pas à cause de la mort en elle-même, car la mort n'est que naturelle, la mort est la fin normale de toute vie. Mais pas quand on arrache un père à ses enfants. Un mari à sa femme. Un homme qui n'avait pas fini de dire à ses proches qu'il les aimaient, et inversement. Et c'est ça qui te rends malade. 

Tu descends à la cuisine, et tu vois Gloria qui cuisine. Sans doute pour s'occuper. Oublier. Tu es la première descendue parmi les jeunes, mais tu n'as même pas faim. Tu te forces de faire bonne figure, de manger ce qu'on pose dans ton assiette. Tu souris, tu remercies, tu caches ta tristesse. Pas besoin d'en rajouter plus qu'il n'y en a déjà. Blaine arrive peu après, tu lui souris et tu pose ta main sur la sienne quand il s'assoit. Aujourd'hui, les paroles ne serviront à rien. Tu espères qu'au moins, la chaleur du toucher réchauffera au moins un petit peu son coeur noirci.

A l'église, vous arrivez dans les premiers, bien sûr. Ceux qui sont déjà présents, et ceux qui arrivent vous regardent avec un air à faire pleurer la terre entière. Tu as envie de leur crier d'arrêter de montrer tant de souffrance, d'arrêter d'en rajouter à la peine que transmets déjà la vue du cercueil en bois. Tu prends la main de Blaine d'un côté et tu poses ton autre main sur le bras de Gloria, et tu serres doucement. Pour leur montrer que tu es là, pour leur donner la force de traverser cette épreuve. Et toi, toi tu te retiens si fort pour ne pas pleurer.


_________________
Love with your heart, pray with your soul.
Mais, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui m'empêche d'en inventer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 17:10


La Spencer entra dans l’église en passant un bras autour de celui de sa marraine comme si elle avait besoin d’un appui pour marcher. La jeune brune n’était pas le genre de personne à être ‘aussi’ tactile et préférait garder une distance de sécurité en général, mais là ce n’était pas pareil. Elles se rendaient à l’église pour enterrer quelqu’un… Glauque. Beaucoup trop glauque pour Elisabeth. On pourrait penser qu’elle était habituée à ce genre d’ambiance vu que ses parents tiennent une morgue, mais c’était mal la connaître. Ses proches savaient qu’elle faisait tout son possible pour se tenir éloignée de toute cette ambiance sombre et glauque. Déjà qu’elle avait du mal avec la fête d’Halloween, penser qu’elle s’était familiarisée avec tout ça, c’était se leurrer. De là où se trouvaient les deux femmes, on pouvait voir qu’il n’y avait pas encore beaucoup de monde. Elles avaient bien fait de venir plus tôt, au moins elles pourraient choisir de bonnes places où s’asseoir, bien sûr elle laisserait Katlina décider, mais si elles pouvaient s’asseoir près de la porte pour qu’elles puissent s’éclipser si besoin, ça arrangerait grandement la brunette. « A quel point c’est mal vu avant même que la messe commence ? » Souffla doucement la Spencer en se penchant légèrement vers sa marraine, avant de rajouter un petit sourire pour signifier qu’elle plaisantait. Elle plaisantait, oui. Enfin, elle essayait de faire passer ça sur le ton de l’humour, mais en vrai elle était très sérieuse. Elle adorait Gloria, là n’était pas le problème, et elle voulait absolument être présente pour elle, mais elle n’aimait pas les églises. Ni les enterrements. Ni les morts.

_________________
until life runs out


Dernière édition par Elisabeth Spencer le Mar 19 Mai - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je décore ma maison


Féminin
Nombre de messages : 85
Etudes/Metier : Professeur d'anglais.
Love : Je ne sais plus ce que ce mot veut dire.
Humeur : Indifférente, mais tout n'est qu'apparence.
Inscription : 11/12/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer & Savannah Richardson



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 18:13

En entrant dans l’église, Elisabeth passa un bras autour du sien. Figée par les apparences, Katlina ne montrait rien de sa tristesse. Tous les proches déjà présents n’avaient pas besoin de visages affligés pour venir grossir leur peine. Malgré ses différends avec Gloria, sa vieille amie qui lui avait tourné le dos par rapport à ce qui s’était passé avec ses enfants, la mère Evans avait tenue à être présente aujourd’hui. Pour Gloria, pour son mari qu’elle avait connu aussi pour avoir fréquenté le couple Farnsworth régulièrement à une époque. La rancœur n’avait pas sa place dans les amitiés lorsqu’il s’agissait d’un tel moment. En dépit des tensions qui régnaient dans son propre couple, Katlina ne pouvait s’imaginer perdre Nathan, son mari, le père de ses enfants, son pilier dans les coups durs réservés par la vie. Elle ne pouvait pas se mettre à la place de Gloria parce que la seule idée que Nathan puisse quitter ce monde lui était insupportable alors en réalité ? Impossible. Et pourtant, malgré ce sentiment, elle n’était pas venue accompagnée de son mari. Les Evans avaient décidé d’un commun accord de ne pas s’afficher ensemble afin de ne pas alimenter les rumeurs des habitants du quartier sur les tensions qu’il y avait entre eux alors que ce n’était pas le jour pour ça. Certains n’avaient malheureusement aucune gêne, peu importe les circonstances. Katlina était donc venue accompagnée de sa filleule qui lui avait demandé de passer la prendre pour ne pas venir toute seule. La mère rousse ignorait si Elisabeth connaissait vraiment le défunt ou si elle venait pour une personne de la famille en particulier mais elle n’avait pas trouvé utile de poser la question. Peu importe les raisons de la venue de chacun, l’important était d’être là pour la famille, les proches, et dire un dernier au revoir dans les meilleures hommages possibles à un homme droit et intègre, connu pour être un bon père de famille. Katlina chassa les pensées dans sa tête lorsque la voix de sa filleule l’interpella. Une autre personne aurait essayé de plaisanter en sa présence, la mère Evans aurait répondu par une remarque cinglante en répliquant que ce n’était ni le lieu ni le moment. Elisabeth avait néanmoins une désinvolture naturelle en toutes circonstances qui rendait l’atmosphère dans cette église moins lourde. « Tu n’es pas venue ici pour déjà repartir n’est-ce-pas ? » Répondit Katlina à voix basse. Elle partageait cependant l’avis de la Spencer pour ne pas trop s’avancer. Elles ne faisaient pas partie des plus proches et étant donné les tensions qui avaient régné entre Gloria et elle les derniers mois, la mère Evans n’avait pas forcément envie de se montrer. Les deux femmes s’installèrent à quelques rangées de la sortie et attendirent patiemment le début de la cérémonie destinée à faire leurs adieux à un vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ginger Hair, Ginger Heart


Féminin
Nombre de messages : 585
Etudes/Metier : Avocate
Love : Un homme à tout faire sexy...
Humeur : Heureuse
Perfect Imperfection
Inscription : 08/10/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: La super mimi (ou plutôt peste...) Lena Suarez!



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 19:49

Olivia était à l'entrée de l'église depuis une heure déjà, pétrifiée.  Elle ne pouvait bouger. Son regard était fixé sur l'estrade. Tant de souvenirs remontaient à la fois. Le corps d'Alexis dans son cercueil, les chants du prêtre, son école venue au grand complet pour honorer une dernière fois son esprit, mais surtout les discours. Dans tous les enterrements, les discours étaient toujours la partie la plus déchirante. Celui des parents, celui des frères et soeurs, celui de ses amis, celui du compagnon, celui des enfants... Il y avait deux types de discours : Ceux dont on ne saisissait pas vraiment le sens car l'orateur était trop effondré pour être clair ; et l'autre, compréhensible et personnel, plein de souvenirs et d'anecdotes qui faisaient revenir un sourire sur les lèvres de l'assistance, le temps d'un instant, avant le retour à la dure réalité.
Lorsque son frère était mort, Olivia n'avait pas souhaité voir son corps, préférant garder une image joyeuse du défunt. Mais aujourd'hui elle devait surmonter le passé qui revenait en force pour soutenir Gloria et toute la petite troupe que constituaient les Farnsworth. La rousse entra silencieusement, une boule au ventre. Elle s'installa au fond de l'église et pria. Elle pria jusqu'à ce que Ian la rejoigne. Il prit sa main qu'elle pressa doucement et elle posa sa tête sur son épaule tout en fermant les yeux...
Le monde commençait à arriver en masse. Elle salua Summer et Peter ainsi qu'Alana et Brandon, les invitant à les rejoindre. Lorsque Kim Carrington et son époux firent leur entrée, elle les évita soigneusement. Elle repérage Gloria, décomposée. Elle se présenta à elle et lui offrit ses plus sincères condoléances. Elle l'étreint chaleureusement et lui dit qu'elle pourrait toujours compter sur elle.
Elle répartit ensuite s'asseoir.


Dernière édition par Olivia Meyer le Mar 23 Juin - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserylovescompagny.bbfr.net/
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 710
Etudes/Metier : Année sabbatique, réfléchit à une reconversion
Love : Kwa ?
Humeur : Pétillante

Inscription : 20/11/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Scarlett Spencer - Katlina Evans



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 20:11


La perte d’un proche renversait l’univers de toute une famille. La tristesse régnait dans cette maison, brûlante, dévastatrice, elle consumait chacun des membres à leur façon. Il était encore tôt ce matin lorsque Savannah était arrivée. Gabriel ne lui avait rien demandé mais il n’avait pas besoin de le faire. Il était revenu à Magnolia dès qu’il avait appris la malheureuse nouvelle. Depuis, c’était comme si plus rien d’autre ne l’atteignait dans ce qui l’entourait, il s’était emmuré dans un silence éloquent et indéfectible sur le sujet. N’ignorant rien de la distance que le policier mettait entre sa famille et lui, Savannah ne voulait pas le laisser s’enfermer dans cette bulle de colère et de regret à l’image de la relation conflictuelle avec son père. Silencieusement, elle l’avait rejoint dans sa chambre. D’un pas déterminé, elle s’était glissée dans la pièce et avait refermé derrière elle. Au moment où il l’avait entendu entrer, Gabriel terminait déjà de se préparer et il s’énervait sur cette pauvre cravate qu’il n’arrivait pas à nouer. Surprise. « Laisse-moi faire. » Souffla la jolie blonde d’une voix qui se voulait apaisante. Sans attendre de réponse, elle s’avança vers lui et s’en occupa. Leurs regards se croisèrent une seconde. Avec le temps, ils n’avaient souvent plus besoin de se parler pour comprendre ce que l’autre pensait malgré le monde qui les séparait. Des bruits s’élevèrent en dehors de la chambre de Gabriel, signe que les autres membres de la famille commençaient à descendre pour se retrouver. Savannah devinait que le grand frère préférerait sans doute rester seul plutôt que de se mêler à la fratrie avant le début de la cérémonie. « Parfait. » La jeune femme ne posa aucune question sur comment il se sentait, estimant qu’elle le savait déjà bien assez. Toujours en face de Gabriel, son regard  se releva à nouveau dans le sien quelques secondes. Bien loin de leurs chamailleries et joutes habituelles, elle effleura sa joue de son index, dans un signe affectif extrêmement rare entre eux. Il ne servait à rien aujourd’hui de réduire à l’état de morceau la barrière qu’il mettait entre sa famille et lui. C’était trop tôt. « On y va ? » Demanda Savannah pour l’inviter à sortir de sa tanière et rejoindre les autres qui ne tarderaient sûrement plus à partir. La jeune femme était triste pour l’amie de sa mère mais elle comptait aider Gabriel à s’échapper au plus vite de toute cette atmosphère lourde. En effet, la journée promettait d’être longue pour les Farnsworth entre regards contrits pour certains, hypocrites pour d’autres, sans parler d’une succession de condoléances interminables. Et elle commençait maintenant.


**
*


Installée à côté de Gabriel et de quelques-uns de ses proches dans l’église, Savannah attendait comme tous les autres le début de la cérémonie. De plus en plus de monde arrivait pour rendre hommage à cet époux et ce père de famille largement apprécié et regretté dans le quartier. Instinctivement, Savannah glissa sa main dans celle de Gabriel et la pressa un peu pour le soutenir et l’empêcher de péter un plomb intérieurement tandis que l’église continuait de se remplir doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Nombre de messages : 529
Etudes/Metier : employée au bowling
Love : kanye af
Humeur : pas d'humeur

Inscription : 08/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: no



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 20:54

Stacy avait hésité à se rendre à l'enterrement de Victor Farnsworth. Elle n'aimait pas particulièrement cette famille. Elle les trouvait louches, c'est comme si quelque chose clochait chez eux. Peut-être Stacy se faisait-elle des idées mais c'était son impression. Aussi, elle n'avait jamais entretenu des rapports amicaux avec aucun des membres de cette famille. Elle n'avait d'ailleurs jamais adressé la parole à Victor. Pas eu l'occasion, ni l'envie. Seulement, tous les voisins avaient été conviés à l'enterrement afin de montrer le soutien de tout le quartier dans le deuil que traversait cette famille. Stacy s'était finalement décidée pour y aller, cependant elle choisit de s'y rendre seule. Habillée de noir comme il était d'usage, elle entra dans l'Eglise. Plusieurs personnes était déjà présentes, et bien sûr la famille du défunt au premier rang. Elle regrettait déjà à moitié d'être venue ; elle ne se sentait pas vraiment à sa place. Pourquoi aller à l'enterrement de quelqu'un qu'on ne connait pas ? Sans dire bonjour à personne, la jeune femme prit place sur une chaise, à l'écart des gens, en silence. Stacy n'était pas croyante. En effet, ses parents biologiques allaient à l'Eglise tous les dimanches à Chicago, cela ne les avait pas empêché pour autant d'être de mauvaises personnes. Elle jeta un coup d'oeil aux personnes déjà présentes. Elle adressa un simple sourire et geste de la main à son amie Savannah, qui était avec Gabriel, fils du défunt. Puis elle tourna son regard vers le centre de l'Eglise, attendant que la cérémonie commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10626
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 21:53

Qu'est ce qu'il y a après la mort ? Est ce qu'on est apaisé ? Est ce qu'on renaît en quelque chose de plus pur ? On se mêle au vent et à la pluie ? La mort on la côtoie par des personnes qui disparaissent, ceux qui s'occupent de les préparer pour les enterrer et les malades qui savent qu'ils un temps déterminés de vie. On ne sait pas la mort mais on sait l'enfer. La douleur de la perte, blessure qui ne guérit pas, qui ne s'endort pas. Une plaie béante qui nous fait hurler, pleurer et qu'on a envie de dire d'arrêter parce que ça fait si mal.
Et quand on ressent ça, on se pose des questions mais Jay n'avait jamais pu les poser. Il n'avait pas pu demander à sa mère pourquoi ça faisait si mal dans son coeur ni pourquoi il se retrouvait tout seul.

Seul, il se tient devant l'église pour l'enterrement d'un père et d'un mari qu'il ne connaissait pas vraiment. Ni mêmes les enfants à part Gabriel. Ce dernier il se serait bien gardé de le connaître. Mais il sait la souffrance, alors à cette mère qui se retrouve seule il veut montrer son soutien. Il y a encore peu de monde et discrètement il se faufile dans l'église, dans un coin, dans l'obscurité. Là où personne ne le verrait. Son grand retour, il ne l'a pas clamé, il ne l'a annoncé à personne. Si il est revenue à Magnolia c'est uniquement parce qu'il n'a pas d'autres lieux en tête. Quand on lui avait annoncé qu'il était libre, d'abord il avait refusé de sortir. Il n'avait pas envie de recommencer quand bien même on lui avait assuré que son traitement était efficace, qu'il n'avait aucune raison de craindre de perdre le contrôle.

Finalement il foulait à nouveau les rues de cette ville qui remplissait cette plaie béante. Cet enfer qui lui brûlait la peau alors que tout ce qu'il avait voulu c'était de vivre sa vie comme les autres. De son coin obscur il reconnaît Elisabeth, la mère Evans avec sa chevelure flamboyante. Il y a aussi cette femme qui lui avait donné à manger l'autre jour à l'église. Et puis, la voici, Savannah avec son petit ami. Il ne ressent aucune colère, juste une grande peine qui lui prend soudain la gorge. Alors Jay arrête de la regarder, et pose ses yeux sur Gloria qui serre dans ses bras sa dernière fille.

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 778
Etudes/Metier : Diva de Broadway
Love : My love for Heathcliff resembles the eternal rocks beneath: a source of little visible delight, but necessary. I am Heathcliff. He’s always, always in my mind: not as a pleasure, any more than I am always a pleasure to myself, but as my own being.
Humeur : Confused

Inscription : 21/09/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Nop



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 22:00


Il était temps de rentrer. Evane avait passé une année loin de Magnolia et maintenant elle était prête à faire son retour. En même temps, avec tout ce qui arrivait en ce moment, elle n'avait pas trop le choix. Et puis la pièce terminée, elle ne se voyait pas rester à New-York. Elle pouvait encore entendre la voix tremblante de sa meilleure amie à l'autre bout du fil. L'espagnole avait passé des heures au téléphone avec Celia après avoir appris le drame. Victor Farnsworth est décédé. Triste nouvelle qui s'abattait sur Magnolia. Alors c'était l'une des raison qui avait poussé la jeune femme à revenir. Être là en ce jour et soutenir la jolie Cece du mieux qu'elle le pouvait. Alors après avoir retrouvé sa Mama qui lui avait terriblement manqué et avoir rencontré quelques membres de sa nouvelle famille, Evane se prépara et décida de se rendre chez Heather. Son autre meilleure amie, celle qu'elle avait perdu de vue. En un an, les jeunes femmes s'étaient plus ou moins éloignés en raison de la distance. Chose que la Damenez regrette énormément. Il fallait qu'elle fasse le premier pas et aille la voir avant qu'elles ne se croisent par hasard dans la rue. Elle ne l'a même pas averti de son arrivée. La brune se rendit alors chez la jeune Hamilton et avant même qu'elle n'ait le temps de sonner, la porte s'ouvrit. Et surprise, se fut ce bon vieux Serge qu'elle vit en premier. Heather se trouvait juste derrière. Vu leurs tenues, ils s'apprêtaient également à se rendre à la cérémonie. « Salut.. » Finit-elle par dire, sur un léger ton de timidité. Elle ne savait pas tellement comment ils allaient l’accueillir, apparemment bien étonnés de se retrouver nez à gros nez avec elle. « Je pensais qu'on aurait pu y aller ensemble.. Pour Cece. » Dit-elle, comme si c'était naturel, comme si elles venaient de se quitter la veille. Evane finit par la prendre dans ses bras « Tu m'as manqué. » Elle leva les yeux vers Elias « Toi aussi Serge.. ça fait du bien de vous revoir. »  


Dernière édition par Evane Damenez le Mar 19 Mai - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je pose mes valises


Féminin
Nombre de messages : 29
Etudes/Metier : Directrice et rédactrice en chef d'un magazine de mode
Love : Brad Lawford (Scénario à prendre)
Humeur : Vous avez intérêt à ne pas me décevoir !

Inscription : 14/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Lun 18 Mai - 23:48



Brad : « Chérie !!! Tu ne devineras jamais ! »
Moi : « Quoi ?! Ils ont accepté de faire l'adaptation cinématographique de ton dernier roman ? »
Brad : Non non. Victor… Il est mort ! »
Moi : « Non !!! En fait… Qui est Victor ? »
Brad :  « Victor Farnsworth… Va falloir que tu commences à t'intéresser aux affaires du voisinage, mon cœur. Nous sommes ici depuis janvier…»
Moi : « Ah… lui. Je n'étais pas au courant, Brad, et s'il te plait, ne me reproche pas de ne pas en savoir assez sur nos voisins. Tu sais très bien que mes emplois du temps sont chargés. Je verrai à ce qu'on fasse envoyer des fleurs et nos sincères condoléances à sa femme. Gloria… ? »

****

Bon… Traitez-moi d'égoïste, mais la mort de Victor Farnsworth ne m'a pas atteint autant que certains de nos voisins. Il faut dire aussi que nous étions à Magnolia Cresent depuis peu et que je n'avais pas eu le temps de fraterniser avec le voisinage comme avait pu le faire mon mari. C'est malheureux, d'accord, et je n'aimerais être à la place de l'épouse du défunt, mais mon monde ne pouvait s'arrêter de tourner parce qu'un voisin avait rendu l'âme. Bien sûr, comme toute bonne voisine, j'ai répondu par l'affirmative à l'invitation des funérailles. Si ce genre de rassemblement me rendait mal à l'aise parce qu'on avait tendance à trop me reconnaitre, j'y voyais aussi l'opportunité de faire plus amples connaissances avec les gens du quartier. Il me fallait tout de même faire preuve d'un peu de cœur et d'un  certain soutien à l'endroit de la famille du défunt. Autrement, il est vrai qu'on m'attribuerait alors le titre de la voisine la plus antisociale qui soit.

Ce n'est pas sans contestation que j'ai réussi par convaincre ma fille, Vicky, de nous accompagner à l'église. Quelle têtue, va !


Moi : « Tu nous accompagne, que tu le veuilles ou non ! »
Vicky : « Je n'en ai pas envie… »
Moi : « Hum… Tu pourrais me répéter le passage où je t'ai offert un choix ? » Je fis mine d'attendre quelques secondes avant d'ajouter … « Ah… non… Pas d'options ! Tu nous suis ! »

C'est ainsi que ma fille et moi prîmes place dans la Cadillac Escalade noire de mon homme. Nous arrivâmes tous les trois devant l'église, souriant courtoisement aux gens que nous croisions. Avant d'entrer dans l'église, je me tournai une dernière fois vers ma fille, dont l'air semblait si misérable qu'on l'aurait cru personnellement affectée par la mort de monsieur Farnsworth.

« Tâche de sourire un peu et d'être diplomate, tu veux bien ?  Tu garderas tes remontrances et ton air maussade pour la maison. Aujourd'hui tout particulièrement, les Farnsworth méritent tout notre respect.»

J'ouvrai le bal, mon mari et ma fille suivant derrière. Après avoir échangé quelques sourires et des salutations ici et là, nous vîmes nous assoir là où d'autres voisins s'étaient installé. Voyant que la femme du défunt semblait déjà occupée, entourée des siens, il était surement malaisé d'aller lui offrir nos sympathies maintenant. Je le ferais plus tard, après la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mar 19 Mai - 8:30

Ah ça oui, Carl aimait la mort. C'était sans doute le seul des enfants Spencer à vraiment aimer ça. Voir les corps froids, inanimés, cela avait quelque chose de fascinant. Evidemment, son père et lui avaient l'habitude de les voir comme ça -ou plutôt à moitié ouverts- et pour lui, c'était devenu banal. Mais se tenir là, dans cette église, à voir le corps pâle de Victor reposer au fond du cercueil, c'était étrange. Carl n'avait jamais eu à examiner le corps de quelqu'un qu'il connaissait vraiment. Il avait connu Victor toute sa vie. Etant le mari de sa marraine, il allait les voir assez régulièrement et Victor l'avait toujours accueilli chaleureusement. Au fond, le Spencer considérait les Farnsworth comme une deuxième famille, et c'est pourquoi son père avait voulu le tenir à l'écart de la procédure légiste. Mais Carl avait insisté. Il voulait savoir ce qui avait causé sa mort.

Et là, alors qu'il avait plongé ses mains dans le corps mort de son défunt mari, il fit face à Gloria, sa marraine, n'osant même pas la toucher. Il se contenta de la regarder, droit dans les yeux et de lui faire un sourire qui en disait plus long que des paroles. Il l'aurait bien enlacé, mais la petite Cordelia se trouvait déjà dans les bras de sa mère, de grosses larmes roulant sur ses joues. Carl adressa ensuite un hochement de tête aux autres membres de la familles assis à côté et il partit ensuite s'asseoir un peu plus loin. Il mourait d'envie de se fumer un petit joint pour oublier la vision du corps ouvert sur la table d'examination, mais il lui fallait assumer, plus que d'habitude, de faire partie du business familial.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 779
Etudes/Metier : Caissière au supermarché à mi-temps & organisatrice de levées de fonds à l'église
Love : Food ?
Humeur : Gourmande

Inscription : 01/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mar 19 Mai - 18:41

L’annonce de la mort de Victor Farnsworth avait été un choc dans tout le quartier, pour Kat y compris. Même si elle ne connaissait pas très bien cet homme, elle voyait très bien qui était les Farnsworth, Celia, une de leur fille, avait même été au lycée dans la même classe qu’elle. Quant à Gloria, elle tenait cette boutique de décoration au centre commercial où Katya passait assez souvent, sans jamais rien y acheter pour autant… Elle avait un petit faible pour les jolies décorations que la mère de cinq enfants vendait. Elle éprouvait de la peine pour elle, elle avait beaucoup de sympathie pour cette femme qui, par ailleurs, excellait dans l’art du goûter (souvenir des après-midis passés à faire des exposés avec Célia).
Pourtant, lorsqu’on lui avait parlé de l’enterrement, elle n’avait pas prévu d’y aller dans un premier temps. Elle ne connaissait pas réellement cette famille, elle ne se serait pas sentie à sa place. Et puis, depuis l’enterrement d’Alicia King et la superbe remarque déplacée de son père, les Fitzgerald étaient un peu persona non grata aux enterrements. Mais un appel de son amie Vicky avait suffi à faire changer d’avis la Fitzgerald : apparemment sa mère l’obligeait à s’y rendre, et elle avait besoin de soutien. Kat avait accepté aussi sec, elle n’allait pas laisser son amie dépérir à un enterrement. Et puis bon, comme Leeda et Jaylann avait prévu de s’y rendre, elle avait un véhicule pour l’accompagner.

Elle ressortit exactement la même robe noire qu’elle avait utilisé il y avait cela cinq ans à l’enterrement d’Alicia, sa garde robe était limitée après tout, et puis elle n’avait pas eu beaucoup de fois l’occasion de la porter.
Arrivée sur place, elle ne resta pas longtemps avec sa mère et sa sœur puisqu’elle aperçut rapidement la jeune Lawford en compagnie de ses parents en train de s’engouffrer dans l’église. Elle ne les connaissait pas particulièrement mais Lydia était une femme très impressionnante, Katya ne savait jamais trop quoi penser de cette femme : elle semblait s’être prise de pitié pour la Fitzgerald, et celle-ci ne savait pas trop comment le prendre. La pitié n’était jamais un très bon sentiment.
Ils avaient déjà pris place sur des bancs à l’intérieur de l’église, Kat trouva une place à côté de Vicky. « Hey toi. » Lui lança-t-elle dans un souffle, et puis elle adressa un sourire à ses parents : « Bonjour, Monsieur et Madame Lawford… » Elle regarda Vicky. « C’est carrément morbide. » Cette dernière phrase, elle la chuchota de manière presque inaudible, il semblait que la moindre remarque pouvait être déplacée dans ce genre de circonstances.

_________________
Il faut faire les petites choses
COMME SI ELLES ÉTAIENT GRANDES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je décore ma maison


Masculin
Nombre de messages : 56
Etudes/Metier : chef de brigade
Humeur : De chien
Inscription : 10/05/2015





MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mar 19 Mai - 22:50

C’est le grand jour. Il n’est même pas encore sorti de sa chambre mais frissonne déjà à l’idée de tous ces regards compatissants qui seront posés sur eux, mais aussi sur lui. Il ne ressent aucune peine pour l’instant. Sans doute parce qu’il n’est pas encore à l‘église, au premier rang juste en face du cercueil où se trouve le corps de son père. Il aurait certainement dû se préparer rapidement et descendre pour rejoindre sa mère et lui exprimer son soutien mais à ça il a préféré sa solution de toujours : la fuite, l’isolement. Est-ce que la moindre de ses paroles aurait véritablement un effet positif sur sa mère de toue manière ? Sans doute que non. Sa souffrance était trop forte et sa complicité avec son fils trop faible. Il en était d’ailleurs le premier responsable mais ne voyait pas en cette situation une occasion d’opérer un rapprochement bien au contraire. Il ne se sentait pas encore à sa place à nouveau comme il le fut il y a longtemps. Que ce soit dans cette maison ou même au sein des gens qui y habitaient. Son père et lui ne s’étaient pas quittés en bons termes loin de là et pourtant, il était en train de se préparer pour y aller. Malgré les horreurs qu’ils s’étaient dites, les regards haineux, les gestes parfois maladroits, il restait son père. Rien que par pur respect pour cet homme disparu, pour sa mère aussi, il se devait d’assister à la cérémonie d’autant plus que son absence malgré son retour à Magnolia en aurait certainement fait parler plus d’une. Jurant contre sa cravate qui ne voulait décidément pas se nouer correctement, c’est le moment que choisit justement Savannah pour arriver à sa rescousse. Baissant les mains en signe d’abandon dans un soupir, Gabriel se tourna simplement vers la nouvelle arrivée sans un mot. Il n’avait aucune envie de parler et même si cela avait été le cas, il n’aurait pas su quoi dire. Se regardant une dernière fois dans le miroir une fois arrangé, il hocha la tête lorsqu’elle proposa d’y aller et sortit de la chambre. Ils étaient tous là, vêtus de noir et l’expression abattue.



* * * *

Lorsqu’ils étaient arrivés tout était encore vide. Le premier et deuxième rangs étaient évidemment réservés à la famille mais aussi aux amis de proches. Gabriel entendait d’une oreille distraite les bavardages nombreux des personnes qui affluaient petit à petit mais il n’y prêtait pas vraiment attention. Assis,  son regard était fixé sur cette grande boîte en bois. Il avait beau voir le tourment de sa mère mais aussi ses sœurs et son frère, il se sentait incapable d’avoir le moindre geste de réconfort envers eux ne réalisant pas bien lui-même ce qui était en train de se passer et ce qui allait commencer sous peu. Sentant la main de Savannah dans la sienne, il se contente de la serrer un peu plus pour lui montrer qu’il n’est pas insensible à son geste puis tourne la tête pour apercevoir quelques visages déjà présents. Pas possible. Sa mâchoire se resserre et ses traits se durcissent. Il sent sa main qui le démange. « Qu‘est-ce qu‘il vient foutre là ce.. » Il ne finit pas. Il est dans une église tout de même. Il s’apprête à se lever mais Savannah le retient. Elle aussi l’a maintenant vu. Gabriel n’est donc pas le seul revenant dans la ville. A contre cœur il se rassoit correctement se disant que ce n’est que partie remise et qu’il ne perd rien pour attendre. Ce n’est définitivement pas le jour pour le chercher. « Je m‘en occuperai plus tard. » Glisse-t-il à Savannah en regardant à nouveau droit devant lui. Il prie pour que la cérémonie commence au plus vite. Il règne toujours une ambiance glauque dans les églises qui met mal à l’aise et plus vite ils auront commencé, plus vite ce sera fini.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mer 20 Mai - 3:36


Avec sa marraine c’était simple, ou bien elle prenait ce qu’Elisabeth venait de dire sur le ton de la plaisanterie et répondait par quelque chose de léger, ou bien elle répondait par une réponse froide et  cinglante pour souligner à quel point sa filleule était mal élevée et qu’elle devrait montrer un peu plus de respect. A  la grande joie de la Spencer, elle choisit la première option ce qui lui fit sourire de plus belle. Elle se contenta d’hausser les épaules, ne sachant quoi répondre ici. Non, bien sûr que non. Elle n’allait pas repartir tout de suite. Pas le choix vu que Katlina ne semblait pas approuver son désir de s’en aller tout de suite, sans même attendre que l’office commence. L’office, elle avait déjà oublié qu’elle allait devoir y assister ; ça allait être long. La Spencer avait déjà assisté à des enterrements auparavant – autant dire que cette famille ne se rendait à l’église pratiquement que pour ça – mais elle n’était pas à l’aise pour autant. Elle savait qu’il n’y avait ni ambiance, ni pauses dans ce genre de réunion. Lorsqu’elle était petite elle pouvait s’endormir dans les bras de son père parce que l’office  l’ennuyait tellement qu’il avait un effet soporifique sur la jeune fille, mais pas aujourd’hui. Elle avait malheureusement grandit et ne pouvait plus s’endormir pendant la messe en espérant qu’on ne lui dise rien, quoi que sa marraine ferait peut-être un effort juste pour elle. Après tout elle n’était pas non plus très portée sur la religion et était même étonnée qu’elle accepte de se rendre à l’église et d’assister à la cérémonie alors qu’elle aurait pu se rendre directement au cimetière. Etrange, mais elle ne poserait pas de questions. Elles partirent s’asseoir à quelques rangées de la sortie et intérieurement, Elisabeth faisait une petite danse de la joie. Elle n’avait pas eut besoin de le dire, mais la maman Evans avait comprit que le mieux à faire était de se tenir près des portes au cas où ils devraient évacuer la salle. Ou qu’elles décident de mettre fin au supplice tout simplement. Elle lâcha le bras de la rouquine et prit le petit prospectus qui se trouvait à côté d’elle sur le banc, avant de commencer à le feuilleter. « Regarde, ils vont organiser une vente de gâteaux bientôt. Sûrement pour récolter des fonds, j’irais peut-être y faire un tour, pas toi ? » Elle tendit la feuille qu’elle tenait en direction de sa marraine en pointant bien l’article qui montrait l’annonce de la vente de gâteaux, elle n’espérait pas une réaction spéciale de la part de cette dernière, mais c’était ça ou fixer le cercueil devant l’autel et observer les gens défiler au compte goutte pour aller présenter leur condoléances à Gloria. Entre ça et les gâteaux, le choix d’Elisabeth était vite fait.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mer 20 Mai - 8:25

Normalement, Elias préférait éviter les enterrements. En même temps, il n'avait pas une invitation à ce genre d'évènement à toutes les semaines. En fait, le seul enterrement à lequel il avait été était celui de sa grand-mère. N'ayant jamais été proche de cette femme, il avait trouvé la cérémonie longue et ennuyante. Disons qu'il n'y a rien d'amusant à être entouré de gens qui pleurent et se mouchent, alors que lui essaie de comprendre ce que le prêtre est en train de parler. Sans cœur ? Non. Parce qu'au fond, il était quand même triste de perdre sa grand-mère. Démontrer sa tristesse et de l'empathie aux autres était ce qui avait difficile. Bref, cette fois-ci, il n'était pas question de sa famille, mais de ses voisins. La famille qui résidait à côté de chez les colocs venaient de perdre une personne qui leur était chère : le père. Étant côte-à-côte depuis quelques années déjà, Elias avait appris à connaître ce dernier. Pas au point de se faire des soirées à jouer à Twister, mais un bonjour de temps-en-temps. La raison à sa présence à sa cérémonie était plutôt en tant que soutien pour ses amis. Il connaissait assez bien sa fille Celia, mais était bon ami de Jenna. Elle n'était pas une Farnsworth, mais quasiment. Sheirman s'était rendu chez Heather avec qui il s'était préparé. Apparemment, Evane se joignait à eux aussi. « Heyyy! » Il n'avait pas vu sa Gertrude depuis un bon moment. Elle semblait même gêner d'être là, ce qui ne devrait pas être le cas. Ce n'était pas comme si son départ avait causé un froid. « Prouve-le et ramène ton gros nez. » lâcha-t-il en ouvrant ses bras. Bah quoi ? Il voulait seulement une raison de dire "Gros nez", c'est tout. Par contre, il allait devoir laisser son humour merdique à la maison, car il n'y a pas de place pour ça à l'église. Du moins, ce n'était pas approprié pour l’évènement.

***

Arrivée là-bas, Elias balayait la salle du regard et s'arrêtait sur la famille Farnsworth. Il ne savait pas trop comment le tout devait se dérouler. Devait-il aller voir la famille pour présenter ses condoléances ou tout simplement prendre une place ? Avant qu'il puisse trouver une réponse à sa question, son regard s'arrêta sur Elisabeth. Tout de suite, il eut un réflexe de regarder les têtes qui entouraient Spencer pour voir si sa sœur était dans le coin. Au lieu de ça, il avait reconnu Jay dans la foule. Jay et les Farnsworth ? Voilà qui était curieux. « Je vais aller voir Jay. » Peut-être qu'elles allaient suivre, peut-être que non. Mais le chanteur était seul, autant lui tenir compagnie. « Hey Jay. Ça va ? » Il vint lui serrer la main tout en venant poser sa main dans le dos de ce dernier avant de le regarder. « Tu fais quoi ici ? » Pas que sa présence le dérangeait, au contraire, mais après ce qui s'était passé avec Savannah, n'était-ce pas bizarre pour lui d'être ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je pose mes valises


Nombre de messages : 47
Etudes/Metier : Ecole de Commerce
Love : Lo.. Pardon ?

Inscription : 16/04/2015





MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mer 20 Mai - 12:49

Un samedi ennuyeux après le tumulte de la semaine dans sa vie New-Yorkaise, Magnolia était d’un ennui puissant et mortel en ce jour. Vicky commençait à déchanter, elle qui avait décrété cool de s’installer en banlieue loin de l’agitation omniprésente de la Grosse Pomme et de son Manhattan adoré. On pouvait croiser beaucoup de voitures similaires à celle de l’Upper East Side, mais les gens n’étaient pas les mêmes et l’atmosphère beaucoup moins folles. Vicky tentait en vain de réviser ses cours, mais même sur ses fiches elle ne parvenait pas à se concentrer. Son attention était portée sur Maximiano, son obsession pour lui la dégoutait et la rendait dingue. Elle descendit dans la cuisine pour se préparer un jus de tomate avec du tabasco, histoire de lui rappeler la saveur des bloody mary sans être complètement euphorique au cas où elle réussissait enfin à se motiver à réviser. Sur le chemin, elle croisa sa mère qui lui intima l’ordre d’aller à un enterrement. Sérieusement ? Vicky n’en avait aucune envie, déjà qu’elle aimait très peu se mélanger au masse, elle le souhaitait encore moins dans pareille circonstance. La journée était déjà mortelle de base, inutile d’y ajouter tout le décor morbide -cercueil, couronne de fleur et mouchoir imbibés de larmes- qui allait avec. Elle tenta de l’expliquer calmement à sa génitrice, mais cette dernière semblait catégorique. Vicky n’insista pas, elle avait beau être ce qu’elle était, elle restait respectueuses envers ceux qui alimentaient son train de vie effréné, à savoir ses parents. Elle monta se changer, enfila une longue robe blanche d’inspiration bohème. Elle savait que tout le monde serait en noir, elle voulait se différencier et seuls les plus cultivés sauraient que le blanc était une couleur de deuil également. La couleur de la reine qui perdait son roi, celle de tradition dans certains pays d’Asie, en islam ou de rigueur en occident quand on perdait un enfant. Rien à foutre, elle ne faisait pas de faux pas, ça restait une couleur pour pleurer un mort aussi inconnu était-il à ses yeux et lui permettait quand même de se démarquer et d’agacer sa mère qui en parfaite modeuse connaissait ses rites et ne trouverait rien à redire à cette tenue. Elle envoya un rapide sms à Katya pour lui ordonnait de la rejoindre, aucune raison qu’elle soit la seule à se rendre à une messe mortuaire.

Vicky arriva accompagnée de son père et sa mère à l’église. Ils se frayèrent un chemin, Lydia lui semblait en campagne électorale de la parfaite voisine.

- Tu veux que je raconte une blague à l’assemblée ? Railla-t-elle sa mère. Je pense que mon soit disant air maussade est de rigueur, ajouta Vicky dans un sourire sur joué.

Ils s’assirent à un rang, Vicky posa son Birkin Bag sur le siège qui se trouvait à côté d’elle afin de garder la place pour son amie qui ne tarda pas à les rejoindre. Elle était à présent entouré de sa mère et de Katya.

- Une note de 1 à 10 sur la tenue de la veuve ? dit-elle tout bas avec provocation -en consultant ses messages sur son smartphone-, à l’adresse de sa mère et Katya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Mer 20 Mai - 16:59

Assis sur son banc, Carl regardait les voisins entrer dans l'église avec des têtes effrayantes de tristesse. On aurait dit qu'ils avaient marché des kilomètres pour venir tellement ils avaient l'air lasses. Dieu du ciel, mais qu'ils arrêtent, ce n'étaient pas eux qui avaient perdu leur mari.. A côté de cela, Gloria restait droite, presque sans larmes, même si Carl savait qu'elle était dévastée. Décidément, il avait bien fait de ne pas étudier à Magnolia, il avait ainsi pu prendre du recul et se rendre compte de combien il détestait cet endroit. Il aurait limité préféré habiter à Budapest. Carl aperçut alors Katya, à quelques mètres devant lui, assis à côté de .. Vicky. Oh tiens. Le Spencer en oublia sa colère contre la ville et ses habitants et se leva pour les rejoindre. 

Carl arriva tout juste pour entendre Vicky juger la tenue de Gloria. Ne voulant pas trop faire le filleule chéri qui défend sa marraine, il dit simplement :
- Laisse-la tranquille et regarde plutôt celle de Katya.. Ta robe est immonde, lui dit-il, on dirait ce que portait ma grand-mère dans son cercueil. (RIP grandma Spencer) Et t'aurais pu te maquiller, t'es encore plus blanche que le mort.

Et il ajouta un grand sourire sarcastique avant de s'asseoir. Ce n'était pas la plus vilaine pique qu'il ait jamais trouvé, mais cela ferait l'affaire. Ce n'était pas le lieu ni le l'heure d'en faire trop non plus. En passant il adressa un sourire aux personnes présentes à côté de Vicky, histoire de ne pas non plus faire cas social

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5558
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Jeu 21 Mai - 10:54

Lily avait mis le réveil tôt, mais maintenant qu’il sonnait elle regrettait de l’avoir mis. Depuis que l’annonce de l’enterrement de Mr Farnsworth avait été lancée elle se demandait si elle allait y aller ou non. Elle savait que ses parents apprécieraient, qu’en bonne petite voisine bien élevée, elle y soit. Elle savait aussi qu’elle connaissait les Farnsworth depuis suffisamment longtemps pour que sa présence à l’Eglise ce jour-là ne soit pas vraiment une option. Mais le rapport de Lily avec ma mort était encore particulièrement compliqué. Elle n’avait pas assisté à un enterrement depuis celui de Tessa et elle savait qu’inévitablement elle allait le revivre ce jour-là.

A peine réveillée les images de la cérémonie de Tessa lui revinrent en mémoire. Elle sentait déjà la boule d’angoisse grossir dans son ventre. Cette boule qu’elle côtoyait de moins en moins ces temps-ci était revenue. Mais elle s’était promis de ne plus se laisser bouffer pas cette histoire et tout ce qui s’y rapportait. Alors Lily se leva, s’habilla d’une petite robe noire toute simple et fila de chez elle en douce avant que ses parents ne lui demandent d’aller à l’enterrement avec eux. Y aller était déjà compliqué, si en plus ce devait être avec Nathan et Katlina, ça ne serait juste pas possible. Il n’y a qu’une personne avec qui elle voulait y aller. Elle avait besoin de quelqu’un de rassurant à ses côtés. Quelqu’un qui saurait la soutenir quand elle se retrouvera face à la souffrance d’une famille ayant perdu l’un de ses membres. Ou face à un Hamilton.

Quelques minutes plus tard Lily frappa à la porte de l’appartement de Shawn en affichant un sourire qu’elle voulait naturel, mais qui ne l’était pas vraiment. « Je suis prête, on peut y aller. » lui dit-elle après l’avoir salué lorsqu’il ouvrit la porte.

A peine quelques minutes plus tard encore le couple se présentait à l’entrée de l’Eglise. Lily serra un peu plus fort les doigts de Shawn. Elle passa le pas de la grande porte massive en essayant de regarder au minimum les gens autour d’elle.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Masculin
Nombre de messages : 773
Etudes/Metier : Bassiste et serveur au Gordon Coffee
Love : Lily d'amour
Humeur : Inspiré

Inscription : 07/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Jeu 21 Mai - 11:39

Shawn était près depuis quelques heures déjà, ce n'était pas jamais facile d'aller à l'enterrement de quelqu'un même si il ne connaissait pas vraiment Mr Farnsworth. Mais en tant qu'habitant du quartier, la mort d'une personne que l'on croise quotidiennement, même seulement pour lui dire bonjour, attriste toujours ceux rester dans ce bas-monde et en tant qu'empathique, Shawn ne pouvait ignorer l'enterrement de cet homme. Ce n'était qu'une cérémonie certes, mais se recueillir dans une église permettait de penser à tout nos proches ayant perdu la vie, récemment ou pas. Mais si il y allait, c'était aussi pour soutenir moralement Lily que sa mère a dû briefer pour son plan " reconquête des Evans dans le coeur des gens ". Le bassiste voyait très bien à quel jeu Madame Evans jouait, mais il préférait se taire et laisser couler pour ne pas entre en conflit avec sa petite amie. Tant que Lily n'en souffrait pas, il accepterait ce mode de vie.

Alors qu'il ait ajuster sa cravate, on frappa à la porte. Shawn pouvait reconnaître entre mille la façon de toquer qu'avait Lily, fin, pas trop fort mais assez pour qu'on entende. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il lui ouvrait la porte. Il s'approcha d'elle pour l'embrasser sur le front et prit rapidement ses clés dans le pot " fourre-tout " près de la porte. " On peut y aller alors. " lui dit-il en fermant la porte derrière lui et entremêlant ses doigts à ceux de Lily.

Le trajet jusqu'à l'église ne dura que quelques minutes, le temps suffisant pour Shawn de s'assurer que le moral sa chère et tendre n'était pas trop mauvais. Mais à peine eurent-ils passer les battants du bâtiment religieux que l'étreinte de leur mains se resserra un peu plus fort. Ce signal confirma au bassiste que cette petite séance de recueillement n'allait pas être facile. Tout de suite, il embrassa la tempe de l'Evans, lui murmurant des mots comme " Ca va aller, je suis là. ". Enfin à l'intérieur, Shawn aperçu brièvement des têtes familières dont certains Spencer, sa famille de coeur, Jay le psychopathe et une autre Evans bien connue dans le quartier. Le Crawford prit une inspiration en la voyant, préférant chercher une place où s'asseoir. Il espérait du fond que tout ce passe bien... Non, tout se passerait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mes voisins commèrent à propos de moi


Féminin
Nombre de messages : 1695
Etudes/Metier : Secrétaire au lycée
Love : Peter
Humeur : apaisée

Inscription : 06/07/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Jeu 21 Mai - 19:35

Summer réajusta sa robe. Simple, discrète, sobre. Tout ce que devait être un enterrement, en somme -du moins à ce qu'elle supposait. Pour tout dire, elle avait toujours eu un peu de mal avec les normes tacites qui entouraient un tel événement. Le pire encore était l'interprétation que chacun en faisait: entre les préconçus, les préjugés et les volontés individuelles de réinventer la poudre à chaque mort que faisait ce monde, il y avait de quoi être perdus. Certains rejetaient la pitié comme si la compassion les écœurait, d'autres aimaient à entendre des conventions religieuses tandis que d'autres encore ne demandaient rien de plus que de l'empathie. On essayait de codifier au mieux les conduites à adopter dans de telles circonstances et, dans le même temps, on admettait que chacun avait une réaction différente suite à la perte d'un proche -et là encore, la définition du terme était relative. Sinon Summer n'aurait pas été plantée devant une église. Elle n'aurait pas non plus eu de Peter à ses côtés. Elle attrapa sa main, plus nerveuse à l'idée de découvrir une amie déchirée par le chagrin qu'à celle de voir une connaissance entre quatre planches. Si Victor lui avait semblé être quelqu'un de respectable, la rouquine ne l'avait connu que brièvement, de loin -comme trop de gens en somme. Elle s'était plus rapprochée en revanche de sa femme, qu'elle ne savait comment consoler. Comment pouvait-on entreprendre de consoler quelqu'un qui venait de voir son monde s'effondrer, au fond? Comment pouvait-elle, elle, avoir la prétention de pouvoir rendre sa peine plus légère? Elle n'osait seulement pas imaginer ce qu'elle traversait, et le simple fait d'y penser suffisait à nouer sa gorge. Ainsi entra-t-elle, un peu réticente, heureusement accompagnée de Peter. Il rendait le tout un peu plus simple, même si elle ne savait pas trop pourquoi; peut-être était-il le symbole de la vie qui continuait, peut-être était-il simplement une présence qui autorisait à être faillible à la dure tâche d'un deuil qui n'était le sien que par procuration, tout au plus. D'ailleurs, à peine eut-elle pénétré dans l'église que Summer s'interrogea sur la procédure à suivre: elle se demandait s'il était d'usage d'aller s'installer près de Gloria, s'interrogea même sur son droit seul à le faire. Peut-être en avait elle besoin; peut-être en avait-elle assez. Qu'elle en avait trop. Qu'elle en avait marre. Aussi la secrétaire tourna le regard vers son petit ami, espérant qu'il aurait les réponses qu'elle n'avait pas. « Où s'installe-t-on? » chuchota-t-elle en songeant qu'il savait peut-être mieux y faire; oui, peut-être qu'il savait où ils étaient supposés prendre place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 458
Etudes/Metier : Pasteur
Love : Coincé dans son mariage avec Emma Donovan
Humeur : Nothing's fine, I'm torn. I'm all out of faith
I may have some explanations to give now, right?
Inscription : 06/02/2014


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Aucun



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Sam 23 Mai - 22:51

Je le savais en voyant Gloria Farnsworth entrer dans mon église que son univers s’était effondré à la mort de son mari. C’était imprévu. Son âme était à vif. Son échine pliée. C’était l’hiver dans sa tête. Une partie de moi n’était pas en mesure de comprendre sa douleur. Le mieux que je pouvais faire, c’était l’écouter et préparer l’office. Je n’étais même pas certain qu’un jour je ressentirais une douleur comme la sienne. Ce n’était pas la même chose que j’aurais à traverser si ma femme venait à mourir. Je perdrais une amie. Je perdrais une complice. Je perdrais la mère de ma fille. Mais veuf, je n’aurais pas la pression de me remarier provenant de mon père. Je gagnerais la liberté d’assumer derrière les portes closes de mon logis. Cette pensée macabre n’avait flashé dans mon esprit que quelque secondes pendant que je finissais de mettre les dernières touches sur l’église.

Les funérailles ne sont pas pour les morts. Peu n’importe ce qu’affirmeront certains croyants, mon rôle à titre de pasteur n’est pas d’accompagner l’esprit du disparu. Je ne suis pas un magicien. Depuis mes premiers pas à l’église, quand, d’un œil attentif, j’observais mon père qui interagissait avec les familles qui avait perdu l’un des leurs, j’avais conscience que l’accompagnement que nous offrons, à titre de pasteur, était davantage salvateur pour les proches de ceux qui avaient un pénible deuil à faire. Si les funérailles étaient faites pour les morts, je n’aurais pas fait attention à choisir des fleurs blanches pour décorer légèrement l’allée et à mettre des draperies de couleurs sombre pour souligner le côté solennel de la cérémonie.

Une fois satisfait de l’allure de mon lieu de culte, j’ai poussé la porte de mon bureau et jeté un coup d’œil sur la tunique blanche et verte – probablement la préférée de toute ma garde-robe pastorale – posé sur le canapé du bureau. Mon bureau contenait un certain désordre en raison de l’organisation des funérailles. Après la cérémonie, je ferais le ménage pour attaquer la préparation du mariage et de la messe qui suivrait dans les prochains jours. J’aimais mon travail avec une certaine assurance. Après avoir enfilé la tunique, je suis passé mettre un peu d’eau dans mon visage avant d’entendre la porte de l’église se refermer. Pile au bon moment. J’ai sorti ma tête par la porte du bureau pour apercevoir la famille du défunt. Gentil et attentif, j’ai représenté mes condoléances à la veuve en lui serrant la main et je me suis effacé.

De la manière que je l’entrevoyais, je n’étais pas nécessairement le mieux placer pour parler du défunt. Ma retenue était donc de vigueur. Je m’occuperais d’abord et avant tout de diriger les tours de paroles, de donner le don à chaque personne de souligner le don de la vie que Dieu avait fait pendant un temps à un homme qui avait fait de multiples choses dans sa vie. Il avait aimé. Il avait créé des vies. Il en avait changé d’autres. J’attendis que l’église se remplisse et à l’heure prévue, la cérémonie commença sur une musique triste. Je m’étais toujours fait un point d’honneur de placer la musique dans mon église. La chorale avait été prévenue. Il leur faudrait chanter à la fin de la cérémonie – un hymne traditionnelle que j’affectionnais particulièrement malgré son appartenance à une culture plus afro-américaine que celle dans laquelle j’avais grandi. Je me retrouvais donc derrière l’ambon de l’église avec une mine solennelle sur le visage.

Ironiquement, c’était étrange de voir l’église aussi pleine malgré mes efforts de la remplir pendant les messes du dimanche. J’affichais un semblant de sourire. La musique terminée, j’eus un regard sur l’auditoire : « Bonjour, nous sommes réunis en cette journée pour souligner un triste événement. Il s’agit de la disparition de Victor Farnsworth qui était un père, un mari mais aussi un ami. Beaucoup des gens dans cet auditoire ont été atteints par son départ soudain. Pour tourner la page sur sa disparition, il est probablement appliqué de souligner la vie de l’homme. J’inviterais donc les proches de Victor à s’approcher pour partager avec nous un hommage à son honneur. » déclarais-je en me reculant un peu pour laisser de la place de manière à ce que la famille puisse prendre de la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je connais mes voisins


Masculin
Nombre de messages : 279
Etudes/Metier : Professeur de français à l'université et au lycée
Love : Perdu...
Humeur : Pas top

Inscription : 30/12/2010


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jay Black



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Dim 24 Mai - 16:52

Après Alicia, c'était maintenant Victor qui était enterré. Heureusement cette fois ci ce n'était pas un cause d'un meurtre. Il était cependant horrifiant de voir que la vie était cruelle. Ce père de famille n'en était qu'à la moitié de sa vie, et déjà la mort le frappait. Il ne pouvait comprendre la douleur de sa femme et de ses enfants, n'ayant pas encore vécu de perte mais il supposait que ça faisait mal. Ne plus voir un visage, il imaginait très bien comment il serait si il arrivait quelque chose à Bryan, à ses parents ou même à Summer. Elle était après tout comme une femme pour lui, même si il n'y avait eu aucun mariage.

Il ne connaissait pas non plus Victor plus que ça, Peter était là principalement pour Summer qui était proche de Gloria. Et puis même si le professeur n'était pas ami, plus connaissance entre voisins, avec le défunt c'était tout de même la moindre des choses de venir lui rendre un dernier hommage.
Peter resserra la main de sa jolie rousse en lui faisant un petit sourire d'encouragement avant d'entrer dans l'Eglise. Il y avait déjà pas mal de monde, certains on se demandait ce qu'il faisait là, mais peut être aussi ces personnes avaient elles le principe de rendre hommage à son voisin, ou pour simplement soutenir la famille.
Peter salua de la tête pour dire bonjour à ses connaissances. Il lui semblait que les premiers bancs étaient destinés à la famille. Finalement Peter opta pour aller s'asseoir à côté des Meyer.

- On va aller à côté d'Olivia et de son mari...

Répondit il à Summer avant de s'engager dans l'allée des bancs. Ce couple était arrivé récemment dans le quartier alors ils devaient sans doute être un peu perdu parmi tout ces vieux du quartier.

- Bonjour. On peut s'asseoir ?

Après avoir prit place d'autres personnes arrivèrent encore. L'église était remplis et puis la cérémonie commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je pose mes valises


Nombre de messages : 35
Etudes/Metier : Étudiante en enseignement
Love : We'll see...
Humeur : Okay j'imagine

Inscription : 06/05/2015





MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Dim 24 Mai - 20:35

    La mort d'une autre personne venait assombrir la petite ville de Magnolia... J'étais a peine revenu en ville que me voila a des funérailles, pour bien paraître devant tout le monde. Je n'avais pas du tout envie d'aller a l'église et de voir tout le monde vêtue de noir pour dire un dernier au revoir a M. Farnsworth mais mon père m'avais bien fait comprendre que je devais me présenter, puisque j'étais une O'Conell... Le rapport? Allez lui demander... Je connaissais un peu Victor, pas plus qu'il ne le faut, mais cette mort m'affectais quand même un peu. Il n'y avais pas si longtemps nous étions a la même place, tout le monde réunir, pour mettre en terre Alicia King... Allait-il se passer la même chose avec la mort de Victor? Allions-nous découvrir des années plus tard qu'il avait été assassiner par une connaissance? La ville allait-elle encore crouler sous plein de révélation choquante? Bref...

    J'avais enfilé la robe la plus sobre, laisser mes cheveux détaché et mit des lunettes fumée sur le bout de mon nez. J'essayais de passer incognito. Plusieurs personnes n'étaient pas encore au courant de mon route, et franchement je n'avais pas envie de croiser plein de gens non plus...

    Je stationnais ma voiture au bout de l'allée, puisque l'église commençais a être remplis de gens venu encourager Mme Farnsworth et les enfants a passer au travers de cette dure épreuve. D'un côté j'étais un peu trop au courant de la douleur que les enfants de la famille devaient endurer... Perdre un parent n'est pas facile du tout... Je le savais par expérience malheureusement...

    J'entrais dans l'église et allais m'asseoir tout au fond. Je balayais la salle du regard pour tenter de voir qui se trouvais a l'enterrement et qui avait subtilement décider de ne pas se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je fais des commérages à propos des voisins


Féminin
Nombre de messages : 779
Etudes/Metier : Caissière au supermarché à mi-temps & organisatrice de levées de fonds à l'église
Love : Food ?
Humeur : Gourmande

Inscription : 01/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth Dim 24 Mai - 20:56

Pas que cela lui faisait plaisir d’assister à un enterrement, mais au moins elle était contente d’être en compagnie de Vicky, et de ses parents. Au moins son amie savait comment détendre l’atmosphère, Katya aurait bien ri en entendant sa remarque sur la tenue de Gloria si cela n’aurait été complètement déplacé. Rire à un enterrement… C’était clairement du style de son père, et Katya ne voulait pas donner raison aux mauvaises langues du quartier en s’y mettant.
Elle était sur le point de répondre de manière neutre à la question de Vicky lorsque Carl Spencer fit une intervention qui lui cloua le bec avant même qu’elle n’ait dit un mot. Elle regarda le jeune homme d’un air offusqué, franchement sa remarque sortait vraiment de nulle part là !  Mais c’était comme un contrat entre eux deux, Katya et Carl passaient leur temps à se chamailler et à se lancer ce type de remarques acerbes. C’était à celui qui aura la meilleure répartie entre eux, jeu auquel Kat perdait toujours lamentablement…

« Mais tais-toi ! » Lança-t-elle indignée, ne semblant pas remarquer qu’elle avait fait retourner quelques invités de leur siège. «  C’est toi qui dit ça, tu te fous de moi ? T’as l’air d’un cadavre ambulant, je suis sûre que même Mr Farnsworth a l’air plus vivant à côté de toi. » Et c’est exactement à ce moment qu’elle comprit qu’elle aurait mieux fait de se la fermer. Mais bon, elle ne semblait pas avoir parlé assez fort pour que la famille du défunt l’entende, seuls les quelques invités assez proches auraient pu se rendre compte de sa remarque carrément déplacée. «  Merde je voulais pas dire ça... Bon tais-toi avant qu'on ruine la cérémonie. » Conclut-elle en regardant droit devant elle, bien décidée à ignorer cette saleté de Spencer, alors que concrètement c’était elle qui parlait actuellement. N’empêche que ce connard avait bel et bien l’air d’un putain de vampire, en plus ses parents tenaient une morgue… Parfois Katya s’imaginait la famille Spencer comme une sorte de famille Addams, tous bruns à la peau pâle habillés de sombre… Mais actuellement tout ce qu’elle voyait c’était que Carl était comme à son habitude un beau salopard, même lors d’une cérémonie comme celle-ci il ne parlait pas son sens de l’humour et du petit pique bien placé.
Au moment même où Katya avait terminé sa phrase, le pasteur, Wayne Donovan, venait de prendre la parole devant toute l’assemblée pour convier les proches du défunt à s’exprimer s’ils le souhaitaient.

_________________
Il faut faire les petites choses
COMME SI ELLES ÉTAIENT GRANDES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue #1 - Enterrement Victor Farnsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
» Résumé de l'intrigue
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Le 28 juin... Paul Emile Victor...
» INTRIGUE #1 ? halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: La ville :: Justice Street :: Eglise-