Partagez|

Lonely I'm mr. lonely ( Stephen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Dim 31 Mai - 19:19


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Il est seul dans un coin de ce nouveau bar, même pas un verre pour l'accompagner. En même temps il n'avait pas de quoi payer.
Certains avaient essayé de s'inviter à sa table mais il les avait renvoyés poliment. Il n'était de toute façon pas intéressé par les hommes, peut importe ce que pensait les gens par rapport à sa relation désastreuse avec un certain Holden. Heureusement que ce dernier était partie d'ici.
Jay était venue ici car dans ses anciens amis il n'y avait aucun bisexuel ou homosexuel, ce qui limitait le nombre de chance de les voir dans ce club. Et puis l'ambiance était pas mal ainsi que la musique. La seule activité de l'ancien chanteur, à défaut d'avoir un verre dans les mains, était de taper des doigts en rythme sur la table. Discrètement, l'air de rien. Ça lui manquait de jouer, de gratter les cordes de sa guitare, de chanter avec son groupe. Il avait volé en éclat en même temps que lui.
Du coup depuis, Jay n'avait pas touché sa guitare qui reposait sagement avec le reste de ses affaires.

Ici, c'était mieux que d'être dehors, dans le froid de la nuit et au moins il pouvait "s'amuser " à regarder les autres. Observer dans l'ombre sans rien demander à personne. Sa vie était vraiment passionnante depuis sa sortie, il fallait le dire. Jay en était à son énième courtisan, il fallait croire que le genre cheveux longs et barbe de trois jours ça avait son charme, qu'à peine une minute après un autre arrivait. Il ignorait qu'il s'agissait du propriétaire du bar et avant que son interlocuteur n'ait eut le temps d'ouvrir la bouche, l'ancien chanteur enchaîna :

- Désolé je suis pas intéressée, passez votre chemin

La lassitude commençait à peser, et il avait parlé d'un ton plus sec qu'il n'avait voulu. Tant pis, le mal était fait et cet homme n'aurait sans doute aucun mal à trouver quelqu'un pour s'en remettre.


copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Lun 1 Juin - 4:52

L'ambiance est superbe et c'est ce qui lui plait. C'est son principal souci lorsqu'il est au club, de voir les gens qui y sont s'amuser. C'est ce que représente cet endroit à ses yeux et c'est sa plus grande réussite, d'avoir mis sur pied un établissement qui permet aux hommes comme aux femmes de faire des rencontres sans se faire embêter par les préjugés de la majorité. Ici, ils sont majorité. Puis, il y a aussi parfois quelques hétéros qui accompagnent leurs potes ou qui sont tout simplement curieux. Ça lui plait, à Stephen, de savoir que son bar attire une clientèle variée quoi que surtout ciblée pour des raisons évidentes. La seule ombre au tableau ce soir, c'est le type dans le fond qui ne semble pas du tout intéressé à s'intégrer d'une façon ou d'une autre. Depuis un moment, Stephen l'observe depuis le bar où il aide au service et où il engage quelques conversations avec des clients réguliers. Il l'a d'abord vu éconduire quelques aventureux qui se sont amenés à lui avec des intentions bien trop nettes. D'ici déjà, Stephen voit bien que ce type n'est pas là pour séduire et probablement pas intéressé aux mecs non plus. Comme dans tout endroit de ce genre, la politique se veut plus ou moins officielle qu'il est mieux vu de consommer quelque chose, mais Stephen est tout sauf le genre d'homme à appliquer les règles à la lettre dans l'ensemble des aspects de sa vie et cet homme l'intrigue. En soi, c'est déjà suffisant pour ne pas le mettre dehors.

« Désolé je suis pas intéressée, passez votre chemin. » l'entend-t-il dire sur un ton morne et on ne peut plus las quand il s'approche de lui, ce qui le fait sourire. Stephen s'immobilise à quelques mètres. « Pas intéressé à quoi ? » Il attend que l'inconnu daigne porter son regard vers lui. Bon, d'accord, bonjour les clichés mais il reste vrai que Stephen peut entrer parfaitement dans la catégorie mec visiblement homo, spécialement lorsqu'il est au club. C'est difficile à définir, c'est sans doute l'attitude. Pourtant, il n'est pas vraiment venu pour draguer cet homme. « C'est la première fois que je te vois ici et j'aime assez encourager la diversité... Je ne nierai pas que nous avons une clientèle assez ciblée... » Alors que ces mots sortent de sa bouche, son regard se porte vers la piste de danse où il est bien vrai que l'on peut voir presque exclusivement des hommes qui apprécient on ne peut plus la proximité des autres. « Alors je me dit que ce serait bête de ne pas encourager ceux qui se risquent chez nous... au prix d'être harcelé. La plupart de ces mecs aiment les défis. » Stephen pose une bière devant lui. Il peut se permettre ce genre de chose, d'offrir à boire à certains clients. Plus encore, ça lui plait de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mer 3 Juin - 19:18


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Aux paroles de l'autre, Jay avait compris rapidement que celui se trouvait en face de lui n'était pas un client mais un sans doute le propriétaire. C'était sans doute l'heure pour lui de plier bagage, la dure loi de l'obligation de consommation.
Il ne voyait pas où il voulait en venir avec sa diversité. Peut être plus avoir d'hétérosexuels dans sa clientèle, mais bon en ayant une publicité de gay, ça fermait des portes. Beaucoup de personnes venaient dans les clubs pour trouver quelqu'un avec qui finir la nuit. C'était ce qu'il faisait à une époque, alors il parlait en connaissance de cause.

- Je suis arrivé depuis peu dans le quartier

La seule note positive c'était qu'il était une tête inconnue, et ça lui plaisait bien. Pas de regards d'horreurs, noirs ou autres. Juste une tête de "qui es tu ?".
Jay était pas venue ici pour se faire harceler par des mecs en manque, mais en pensant être tranquille il avait oublié que sur son front il n'était pas marqué qu'il était attiré par les filles.

- J'aurai dû amener une pancarte alors et la poser sur la table

Enfin, pas sur que cela éloigne les gens. Au contraire, cela ne ferait qu'alimenter encore plus les fameux défis. Son interlocuteur avait posé une bière sur sa table. Et même si lorsqu'il jouait avec son groupe au bar, le proprio leur offrait à boire après il était tout de même étonné que celui-ci lui en fasse cadeau.

- Tu offres souvent à boire à tes clients ?

Demanda t-il en fixant la bière, se demandant si en fait il n'y avait pas quelque chose d'illégal dedans.

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 



Dernière édition par Jay Black le Ven 5 Juin - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Ven 5 Juin - 19:51

« Je suis arrivé depuis peu dans le quartier » Stephen acquiesce en l'observant toujours d'un oeil attentif. De toute façon, même si cela avait fait très longtemps qu'il vivait ici, il n'en saurait rien. Il a entendu bien des choses sur Magnolia depuis qu'il y vit depuis quelques mois, mais il ne s'est pas encore mêlé à toutes ces préoccupations et à tout le monde. À vrai dire, c'est surtout à travers le club et les clients qui le fréquentent qu'il a fait des rencontres. C'est sans doute ce qui justifie en partie son intérêt pour cet homme. Il représente de la nouveauté. Stephen a toujours apprécié ce qui est différent ou alors ceux qui le sont. Il n'y a certainement pas que l'homosexualité comme différence marquante. Pour cet homme, c'est autre chose. Il semble profondément marqué par la vie. Il serait curieux de connaitre son histoire, mais il est aussi conscient que ce n'est pas en une rencontre aussi hasardeuse qu'il apprendra le tout. « J'aurai dû amener une pancarte alors et la poser sur la table » Stephen rit, puis acquiesce. Il doute que cette stratégie tiendrait vraiment à l'écart les courageux qui sont déjà venus vers l'inconnu, mais peut-être. Après tout, une majorité d'entre eux abordent avec la volonté claire de conclure quelque chose et sachant l'autre personne non-intéressée dès le départ, il aurait peut-être moins de gens pour venir l'embêter.

« Tu offres souvent à boire à tes clients ? » Stephen continue de lui sourire, prenant place devant lui et ensuite une gorgée du verre qu'il s'est emmené pour lui-même. « Oui et non... » commence-t-il doucement, un peu évasif. Il a un petit rire difficile à cerner. À vrai dire, les fois où il offre à boire sont surtout celle où il est en mode séduction, mais il peut très bien y avoir une première fois à autre chose. « Mais lorsque j'impose ma compagnie à quelqu'un qui aurait sans doute préféré rester seul, c'est la moindre des choses. » répond-t-il finalement sur un ton compréhensif. En même temps, il est vrai que s'il n'avait rien offert à boire à Jay, la deuxième option aurait sans doute été de lui demander poliment de quitter. Il l'a déjà fait auparavant, ce n'est pas par incapacité de le faire qu'il permet par la bande à celui-là de rester. « Pourquoi passer la soirée ici dans ce cas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Sam 6 Juin - 21:12


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

La réponse n'était pas vraiment des plus claires. C'est noir ou c'est blanc, mais pas les deux. Qu'est ce ça signifiait ? Oui mais non, pas à tout le monde ou juste aux personnes désespérés ? Parce que clairement Jay avait l'air de l'être dans son coin tout seul, sinon le proprio ne serait pas venue jusqu'à lui pour lui offrir une bière. Ou bien attendait il quelque chose en échange. La méfiance était toujours présente chez l'ancien chanteur qui restait dubitatif.
Ce cadeau était en quelque sorte un gage de sa bonne foie. Il venait l'embêter alors il ne fallait pas venir les mains vides. Jay finit par mettre de côté sa méfiance sur le contenue de la boisson.

- Alors je dois dire merci je suppose

Il leva la bière vers son interlocuteur pour trinquer avant d'en boire une gorgée. Il fallait aussi avouer qu'il avait soif depuis un moment. Mais quand on avait pas un rond en poche c'était compliqué d'étancher ce genre de chose. Il y avait bien les toilettes mais c'était tout de même dangereux de s'y aventurer en sachant les clients du club.
L'autre homme finit par lui demander ce qu'il faisait là. Jay se posait souvent la question, mais il n'avait jamais, hélas, la réponse. Alors il finissait par laisser couler.

- Pour être tranquille...Je suis en réalité un ancien-nouveau du quartier et j'évite de croiser les gens que je connais en venant ici...


Finit il par avouer avant de boire une nouvelle gorgée. Il se faisait embêter du coup par des inconnus, mais ce n'était pas la même chose.

- Je suis Jay, si tu as laissé trainer tes oreilles dans les commérages, mon prénom devrait te dire quelque chose

Et après lui demander de sortir d'ici. L'ancien chanteur ne se faisait pas d'illusion là dessus. Une fois que le masque était levé, on ne vous regardait plus de la même façon.

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mar 9 Juin - 5:36

Pendant longtemps, Stephen s'est questionné sur sa propre personne. Il a bien sûr eu la chance de ne pas avoir à affronter bien des gens concernant son homosexualité et il a toujours assumé la plus grande partie de ce qu'il est en tant qu'individu sans trop de mal, mais l'avenir n'a jamais été une donnée plaisante à considérer pour lui. Très jeune, il ne savait pas dans quoi se lancer pour ses études. Il était du genre à s'intéresser à un paquet de choses, mais à rien précisément. Il aimait l'art (et l'aime toujours), la compagnie des gens en général, mais ça n'a jamais fait de lui un spécialiste en quoi que ce soit. D'ailleurs, il a étudié en économie, ensuite en administration, en droit et même en histoire de l'art. Tout compte fait, il n'a terminé aucun cursus et n'a décroché aucun diplôme. Cela aurait pu devenir compliqué pour gagner sa vie s'il n'avait pas eu cette idée folle de mettre sur pied cet établissement. Et ce projet a fonctionné pour plusieurs raisons, mais notamment parce qu'il est tout simplement doué avec les gens. Il sait les mettre à l'aise et leur donner envie de lui parler, tout cela sans être particulièrement doué pour les relations sur le long terme peu importe leur nature. Propriétaire de bar était sans doute l'emploi rêvé pour ses capacités. Sa venue vers cet inconnu est à la fois spontanée et aussi évidente. C'est ce qu'il fait, il va vers les gens. C'est ce pour quoi il a du talent.

« Je suis Jay, si tu as laissé trainer tes oreilles dans les commérages, mon prénom devrait te dire quelque chose. » Il y a tant de choses qui se disent sur un tas de gens. Le plus sincèrement du monde, ce prénom ne lui évoque rien en particulier. Pendant quelques secondes, le propriétaire se contente de lui sourire sans savoir s'il devrait s'afficher désolé de ne pas avoir entendu parler de lui, mais la tête que tire le jeune homme le convainc du contraire. « Enchanté Jay, Stephen. En fait, t'as de la chance, je n'ai jamais entendu parlé de toi... Désolé, ça peut être vexant de se faire dit ça ainsi...  » Un petit rire, puis une nouvelle gorgée de sa bière juste avant de poursuivre : « Les gens viennent généralement ici pour s'amuser ou se détendre.. » Et à chacun sa façon de le faire. Il y a ceux qui dansent comme s'il n'y avait pas de lendemain, ceux qui commandent vraiment trop d'alcool ou alors ceux qui sont très visiblement en chasse agressive d'une compagnie pour la nuit. « Et ça me plait que ce genre d'endroit où la réalité du dehors n'existe pas existe. Donc sois le bienvenu, et moi comme bien d'autres, nous fichons du passé. » Il sourit de plus bel et observant un homme à proximité sur la piste de danse qui fait très concrètement de l'oeil à Jay.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Jeu 11 Juin - 17:33


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Il ne savait pas si il se sentait soulagé ou non d'être un inconnu aux yeux de Stephen. Plus tard, lorsqu'il l'apprendra, la révélation sera horrible. Cela dit cela aurait permis au barman de connaître l'homme avant le meurtre. Il ne fallait pas cracher sur cette opportunité. Finalement, c'était une sorte de soulagement.

- Il n'y a pas de problèmes

Répondit il avec un petit sourire avant de retourner avec sa bière. S'amuser et se détendre, deux luxes que Jay avait du mal à se permettre en ce moment. C'était une vraie enveloppe vide, et il avait du mal à trouver goût à quelque chose. Seule la musique lui permettait de trouver un refuge, un endroit dans lequel il se sentait chez lui. C'était peut être pour ça qu'il avait choisit ce club, plutôt que de rester cloitré à l'église ou dans la réserve.
Stephen était gentil de chercher à le persuader, qu'ici, on s'en fichait de qui était l'autre. Une sorte de monde parallèle dès qu'on franchissait la porte de l'établissement. Jay doutait sérieusement qu'il aurait été accueilli de la même façon si son interlocuteur avait su.

- Ton club a en effet beaucoup de succès, j'imagine que c'est en partie grâce à ça et il faut dire aussi que le propriétaire est sympa

Déclara t-il en croisant le regard de l'homme sur la piste de danse. Jay détourna le regard, gêné par tant d'attention, ses doigts venant triturer nerveusement le bout d'une mèche de ses cheveux. Il avait conscience d'agir comme un véritable adolescent alors qu'il avait atteint la trentaine. Mais depuis la relation avec un certain homme, il avait du mal à aller de l'avant, et ce qui s'était passé avec Savannah n'avait pas arrangé les choses.

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mer 17 Juin - 5:16

Ce serait mentir que d'affirmer qu'il n'éprouve pas de curiosité envers cet homme et son passé. Jay s'organise très bien pour lui insuffler la curiosité justement, avec ses allusions au choc qu'il aurait peut-être s'il savait. Pourtant, ça ne demeure pas moins vrai qu'il s'en fiche. Il n'a jamais eu l'habitude de juger les gens sur ce qu'ils ont fait dans le passé, et pas même sur ce qu'ils sont en apparence quand on y pense. Il prône de vraiment connaitre les gens, quand c'est possible. Sa sensibilité sur cela provient sans aucun doute du fait qu'on a tellement souvent jugé les gens comme lui, comme tout ceux qui passent du temps dans son établissement ce soir et les autres soirs. Mais il se demande bien ce qui peut le pousser à être si inquiet qu'on ait entendu parler de lui dans les commérages de quartier. D'ailleurs, non, Stephen n'est pas vraiment aux aguets de tout ça même s'il a conscience que ce quartier semble tout particulièrement porté sur les potins. Certains pourraient croire qu'à tenir un bar, il serait au courant de tout, mais ses clients ne sont véritablement pas là pour savoir les derniers scandales du coin. Certains d'entre eux préfèrent la discrétion, ce n'est pas tous les hommes ici qui sont tout à fait libres ou fidèles. Il a souvent l'impression qu'il y a bien plus d'hétéro mariés typiques qu'on le pense qui se pointent ici par curiosité pour finir la nuit autre part que là où ils en ont l'habitude. Ça aussi, il préfère l'ignorer. Ce n'est pas de ses affaires.

Tout comme la vie de cet homme ne le concerne pas, mais il se demande tout de même. Il a trompé sa femme ? Il a couché avec un homme (quoi que cela représente un bien petit scandale pour lui) ? Il a tué ou alors violé quelqu'un ? Il a fait une overdose ? À cette pensée d'ailleurs, il se ravise de toute tentative mentale de trouver une hypothèse sur le sujet, car il s'aperçoit qu'il s'abandonne malgré lui aux clichés. Cet homme a l'air d'un artiste ou d'un musicien, d'un poète peut-être. Il n'est assurément pas dans les grandes lignes de la normalité que la société dresse.

« Ton club a en effet beaucoup de succès, j'imagine que c'est en partie grâce à ça et il faut dire aussi que le propriétaire est sympa. » Ça lui fait véritablement plaisir d'entendre ces mots, ce pourquoi il se met à sourire fièrement au jeune homme. « Merci. » Souvent, oui, il réalise qu'il a vraiment de la chance que toute cette affaire ait marché et aussi rapidement. Il aurait pu arriver en ville et se retrouver avec presque rien. Malgré tout, il ne croit pas que ce soit dû à son tempérament. Les gens de cette ville avaient apparemment besoin d'un tel endroit même si la clientèle a tendance à être ciblée. « Alors, puisqu'on laisse le passé de côté, qu'est-ce que tu fais dans la vie au présent ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Jeu 18 Juin - 17:11


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

C'était la première fois qu'il mettait les pieds dans ce club et il s'y sentait bien, du moins quand on ne le dévisageait pas. Jay ne chercha pas à cacher son mini " coup de coeur " à Stephen, le complimentant par la même occasion. Il était rare de trouver un propriétaire autant dévoué à un établissement. On voyait bien que c'était son petit bébé et qu'il était fier de le voir grandir.

Il était cependant beaucoup moins aisé de parler de soi quand on avait un passé actif quand bien même son interlocuteur certifiait qu'il en avait rien à foutre.
Le pire était sans doute aussi que présentement il ne faisait rien. Il n'avait rien, et n'était rien du tout à part un fou en ballade.

Jay ne pouvait que regarder Stephen avec la tête d'un enfant à qui on vient de demander sérieusement ce qu'il voudrait faire plus tard dans la vie. Il en avait eu des rêves, celui qu'il avait aussi cru pouvoir toucher avec son groupe de musique. Rêve brisé en milles morceaux en même temps que lui même. C'était aussi de sa faute, il le savait pertinemment.

- Rien...Je suis ce qu'on appelle...au chômage

Finit il par répondre. Et aussi sans domicile fixe mais bon, il était pas venue ici pour se plaindre. Il l'avait cherché après tout à force de tout détruire.

- Je suis revenue il n'y a pas longtemps, faut dire

En même temps il ne se faisait pas d'illusions. On n'embauchait pas un psychopathe.


copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mer 24 Juin - 3:41

N'importe qui a des ambitions. C'est au niveau du contenu de celles-ci qu'on peut différencier les personnalités et les aspirations. Certaines personnes n'aspirent rien qu'à avoir de la liberté et à pouvoir faire ce qui leur plait quand cela leur plait. D'autres ont des buts précis, des objectifs à atteindre dans un laps de temps déterminé. Stephen fait partie de ceux à s'orienter davantage du côté de l'aspiration simple à la liberté, mais à la fois, il aime organiser les choses. Il a autant besoin d'avoir de la compagnie que d'éprouver le sentiment de faire quelque chose de pertinent. C'est pourquoi le club lui a semblé une si bonne idée, et pourquoi il s'y débrouille si bien tout compte fait. En ce qui concerne Jay, il y a forcément quelque chose. Stephen n'a pas l'intention de s'acharner sur son cas si ce dernier n'a pas envie d'en dire plus long. C'est ce qu'il y a de particulièrement étrange avec Jay. Stephen n'est pas certain de s'il est vraiment reconnaissant d'avoir quelqu'un avec qui parler ou s'il aurait préféré rester seul pour la soirée. Dans tous les cas, le propriétaire des lieux a davantage tendance à ne pas présumer des choses, du moins il essaie très fort de ne jamais sombrer dans cette facilité.

Ainsi donc, il ne se lasse pas de la difficulté que semble manifester Jay à se confier vraiment. Ce n'est pas non plus qu'il s'attend à recevoir des informations très personnelles à son sujet, il comprend sans grand mal que le jeune homme a tout un pan de sa vie qu'il préfère cacher aux yeux des gens.

« Rien...Je suis ce qu'on appelle...au chômage. Je suis revenue il n'y a pas longtemps, faut dire. » Il acquiesce, immédiatement traversé d'un nouveau questionnement. S'il n'était plus à Magnolia, où était-il donc ? Au fond, ce sont des questions banales que n'importe qui se poserait. Stephen essaie de ne pas tomber dans les évidences du genre, c'est pourquoi un sourire gagne son visage sans qu'il ne fasse la remarque de la curiosité qui l'a traversé. Il préfère continuer dans la même direction qu'il avait déjà entamé. «  Je t'engagerais bien moi, si c'était un peu plus ton élément... » » Il rigole un peu. Bon, même sans tomber dans les jugements, il ne s'imagine pas très bien cet homme travailler comme serveur ici. Ce n'est pas que tous ses employés sont homosexuels, mais la plupart d'entre eux sont au moins très curieux ou alors très, très ouverts. Ils ne se choqueraient pas d'être dragués par quelqu'un du même sexe. « Et si tu pouvais faire n'importe quoi, que ferais-tu ? » » Il est maitre dans l'art de tenter de percer les boucliers des gens. C'est tout simplement une partie intégrante de lui-même, il aime apprendre à connaitre les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Dim 28 Juin - 21:01


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Un peu plus son élément ? Jay ne peut s'empêcher de tiquer face à cette phrase. Alors les gens sont obligés d'être gay ou bisexuel pour être embaucher dans ce endroit. Ou bien peut être a t-il mal compris. Stephen voulait sans doute dire dans le sens d'être à l'aise. Ce n'est pas que Jay est mal à l'aise, c'est juste qu'il a assez donné en amour ou en drague pour le restant de sa vie. S'attacher pour finir piétiner, non merci.
Et puis pour l'instant il était encore trop fragile, il se sentait pas prêt de s'investir dans un travail. L'ancien chanteur n'avait à vrai dire jamais eu un vrai job, sauf pendant deux trois mois grâce à Adrian mais la tempête qui était tombé sur la ville avait mit fin à ça. Difficile de vendre quelque chose lorsqu'on était muet.

- Peut être que je reviendrai quand j'aurai repris mes marques...

Enfin, Stephen avait dit ça sans doute pour être sympa. Il n'embauchait peut être pas. Bien qu'il était étrange de voir le propriétaire servir ses clients. C'était aussi ce qui rendait ce club spécial au fond.
Son interlocuteur lui posa ensuite une question à laquelle il ne s'attendait pas. Le genre de chose que l'on pose à un gamin quand il est petit : qu'est ce que tu veux faire plus tard ? A ce moment là on sort le rêve, celui qu'on veut qui se réalise. Et puis en grandissant on se rend compte que ce qu'on veut faire n'est pas réel. Il faut trouver un avenir plausible.
Jay l'avait bien vu. Son rêve ça avait été de faire de la musique, d'être connue çà travers le monde entier, de vendre des millions de disque. De vivre de sa musique et paf en 2015 tout s'arrêtait. Il repensait alors à ses 4 ans avec son groupe et se disait que au final, il l'avait tout de même touché. Juste un moment, même si c'était pas à travers le monde, que c'était juste une ville perdue.

- Jouer de la musique, chanter, reformer le groupe et retourner sur scène

De toute manière il n'avait aucun diplôme pour faire autre chose. Et puis c'était toujours son rêve.

- Et toi, tu as toujours voulu ouvrir un club ?

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mer 8 Juil - 22:55

« Peut être que je reviendrai quand j'aurai repris mes marques... » Le propriétaire des lieux se contente de sourire gentiment. Il n'est pas de ceux à parler en l'air, comme la plupart des gens au fond. Quand il dit quelque chose, c'est parce que c'est vrai à moins que ce soit très clairement une plaisanterie. Dans ce cas-ci, ça n'en est pas du tout une. Il est vrai qu'il ne connait pas très bien cet homme assis en face de lui dans son bar, mais de ce qu'il en sait, il le trouve fort sympathique. C'est peut-être même préciser le fait de s'être fait dire que quelque chose n'allait pas rond avec lui qui l'attire dans sa direction. Du plus loin qu'il puisse se souvenir, Stephen a toujours eu un goût assez prononcé pour les gens différents ou dans la marge. Ça a assurément un lien avec le fait que lui-même s'est toujours vu de la sorte, et qu'il croit que sa vie n'en est que plus pétillante. Bien sûr, ce n'est pas non plus une promesse. Il ne peut pas engager quelqu'un comme ça sans rien savoir sur un coup de tête et il n'est pas le seul à prendre des décisions. Puis, il l'a sans doute dit un peu maladroitement, mais il n'est pas certain que c'est le genre d'emploi où Jay a forcément envie d'être tous les soirs. Mais peut-être que si, il n'en sait rien. C'est un endroit agréable en bout de ligne, peu importe votre orientation... et à condition d'aimer la musique, mais ça semble être son cas maintenant qu'il lui confie un brin au sujet de ses aspirations passées et actuelles. « Jouer de la musique, chanter, reformer le groupe et retourner sur scène »

Un sourire nait sur le visage du propriétaire. Il trouve ça beau, ceux qui ont des rêves et des projets. Ce n'est pas qu'il n'en a jamais eus, mais pas comme ça. Il n'a jamais rêvé d'être musicien ou acteur de cinéma, ces choses dingues et à fois possibles quand on s'y dévoue complètement. Il y a sans doute un petit quelque chose d'égoïste en Stephen, il aime trop son confort de tous les jours pour se donner entièrement à quoi que ce soit ou à qui que ce soit. « Et toi, tu as toujours voulu ouvrir un club ?  » Jusqu'à présent, sa vie a toujours suivi cette ligne droite de ne suivre que ses envies du moment. C'est pourquoi aussi la question du jeune homme le fait rire quelques secondes. Stephen parle beaucoup avec les clients du LUX, mais on ne lui avait encore jamais demandé ceci étrangement.

« Pas vraiment non. Mais en arrivant ici, j'avais envie de faire quelque chose pour m'approprier les lieux. » Et en fait, le projet du club est né ainsi avec Lois. L'envie que leur arrivée à Magolia serve à quelque chose et leur donne à tous l'impression que cette ville peut être la leur vraiment. C'était aussi une façon de quitter Philadelphie le coeur plus léger... « J'aime pas quand les gens n'ont pas d'endroit où aller, où se sentir chez soi. C'est étrange à dire, mais j'espère que cet endroit apporte ce sentiment à quelques personnes et pas seulement à moi. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Sam 11 Juil - 20:57


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Jay pouvait le dire, Stephen avait remplie sa mission. Il suffisait de voir combien de personnes étaient présentes pour se rendre compte qu'il avait réussi à s'intégrer dans cette ville. A se faire une place comme on dit. L'ancien chanteur en avait une avant de se faire éjecter et à présent il se retrouvait comme un nouvel habitant, à devoir s'intégrer à nouveau mais avec un handicap derrière lui.
C'était sans doute un coup du destin de se retrouver dans un lieu qui correspondait à son état actuel. Comme le disait Stephen à l'instant, Jay n'avait aucun endroit où aller et ne se sentait plus vraiment chez lui. Sa maison ça avait toujours été celle avec son groupe, qui à présent avait changé. Il n'y avait plus de place pour lui dans ce nouveau monde.
Il termina son verre cul sec avant de le reposer gentiment sur la table. Regardant les personnes aux alentours qui discutaient ou bien s'éclataient sur le dance floor. Il n'y avait aucune tension dans l'air, c'était calme et zen. Il n'y avait que lui qui faisait tâche dans le décor.

- Je pense que tu as réussi à faire ce que tu voulais...de mon point de vue ces gens ont tout à fait l'air d'être comme chez eux

Il ne pouvait cependant aspirer à la même chose. Il n'avait pas la tête assez remplies de pensées positives ou tout simplement vide de toute pensées.

- Beaucoup de choses changent en un an...et ton arrivée et tes idées sont une bonne chose

Confia t-il avec un petit sourire. C'était comme un nouvel air pour les habitants de Magnolia qui s'était fait battre par Dirty Secret pendant des mois, voir plusieurs années pour certains.

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
avatar
Je décore ma maison


Nombre de messages : 73
Etudes/Metier : Propriétaire du club LUX (bar gay)
Love : Libre comme l'air
Humeur : Motivé
Boys, boys, boys, we love them, we love them
Inscription : 12/05/2015


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Mar 21 Juil - 3:29

Il lui arrive encore quelquefois de ne pas saisir parfaitement que ce projet d'ouvrir un établissement principalement destiné à la communauté gay ait fonctionné. Cela notamment parce que Stephen oscille entre l'envie de favoriser ces gens qui se veulent différents en leur offrant une place pour eux où ils peuvent s'amuser tel qu'ils l'entendent et d'un autre côté, l'envie que la différence ne compte plus. C'est pour cela qu'il est heureux d'avoir un client comme Jay, mais il reste difficile de le traiter comme les autres quand on sait bien qu'il est différent de la majorité de ceux qui sont présents ce soir, lui-même l'ayant remarqué alors qu'on essayait trop de flirter avec lui plus tôt. Dans tous les cas, cette rencontre hasardeuse de la soirée lui donne le sentiment d'être enrichi. La plupart du temps, c'est le genre d'émotion que lui procure le fait de rencontrer une nouvelle personne, mais c'est assez particulier avec Jay puisque cet homme est différent, unique, à sa façon. Même s'il se fait bref à évoquer son passé ou ses rêves, quelque chose en lui inspire Stephen. Au point d'oublier ses allusions au fait que s'il connaissait son passé, il ne l'admettrait pas ici avec la même joie.

« Je pense que tu as réussi à faire ce que tu voulais...de mon point de vue ces gens ont tout à fait l'air d'être comme chez eux. » Ce n'est pas pour rien que ces paroles le font non seulement sourire, mais le rendent vraiment heureux. Ça lui fait aussi jeter un coup d'oeil vers la piste de danse où les gens ont effectivement vraiment l'air de s'amuser et pas qu'un peu. Certains passent véritablement un bon moment. « Beaucoup de choses changent en un an...et ton arrivée et tes idées sont une bonne chose. » Encore des mystères. Stephen n'a que très vaguement entendu parlé de ce qui s'est passé à Magnolia, il est bien difficile pour lui de comprendre les répercussions que ça a pu voir sur les gens qui y vivent depuis longtemps. Depuis qu'il est arrivé en ville, tout lui semble à peu près normal et d'ailleurs probablement mieux que c'était le cas à Philadelphie même s'il aime cette ville parce qu'elle sera toujours celle où il a grandi.

« Enchanté d'avoir fait ta connaissance Jay, j'espère que tu reviendras. En fait, je serai ravi de discuter à nouveau. » Commence-t-il doucement. « Je ne veux pas te fausser compagnie, mais en ce moment je crève d'envie d'aller danser, j'adore cette chanson. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin et Roi des Lemons


Masculin
Nombre de messages : 10627
Etudes/Metier : pas grand chose

Inscription : 29/12/2007


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Peter Mayfield



MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen) Ven 24 Juil - 15:33


Lonely, I'm mr. lonely
Vivant mais mort
N' être plus qu'un corps

Stephen avait l'air content d'entendre tout ses compliments, et bizarrement ça faisait plaisir à Jay. Son interlocuteur aurait pu se vanter, en disant que tout cela il le savait déjà mais un simple sourire avait orné son visage.

L'heure était venue de se séparer, et si Jay avait pensé que le patron allait retourner derrière son bar, il fût surpris d'entendre qu'il allait tout bonnement aller danser. Ce mec était épatant, cet endroit était sa maison.
L'ancien chanteur était aussi ravie d'avoir fait sa connaissance, on ne croisait pas ce genre de personne tous les jours. Malgré son état, il avait passé un bon moment dans cet établissement, et reviendrait pour sur quand il serait prêt à affronter le monde.

- Je vais te laisser t'amuser alors

Déclara t-il avec un sourire avant de se redresser. Il avait oublié son portable dans ses affaires, alors il ne savait pas trop quelle heure il était. Au pire si c'était trop tôt, il ferait une petite balade avant de rentrer chez "lui".
Il salua Stephen et se dirigea vers la sortie. Il avait frustré des personnes aujourd'hui, et il s'en voulait un peu. Mais pour l'instant, il avait pas l'intention de renouer avec ce genre de chose.

copyright crackle bones

_________________




Tonight, we are young
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100001951982019
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Lonely I'm mr. lonely ( Stephen)

Revenir en haut Aller en bas

Lonely I'm mr. lonely ( Stephen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Every Lonely Monsters
» Lonely, I'm so lonely... (Ft.Elodie) [01H57-10/08/14]
» Such a lonely day ...
» such a lonely day • ROKSANNA
» Where you a lonely boy? (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: La ville :: Cliffton Center :: Club LUX-