Partagez|

sos d'un terrien en détresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: sos d'un terrien en détresse. Sam 16 Nov - 3:15


Elle marchait dans la rue avec pour seule compagnie sa solitude, elle ne savait pas où elle allait et c'était peut-être mieux ainsi. Elle avait besoin de cette marche qui ne la menait nul part, même si elle ne savait pas pourquoi, quand elle était chez elle, elle avait cette impression d’étouffement qui lui avait donné les larmes aux yeux. Ces derniers temps la maison était de plus en plus vide, et quand elle était remplie, elle avait l'impression de ne pas exister. Elle ne partageait pas les mêmes délires avec ses frères et Shannon, alors quand elle était seule – ou accompagnée – elle faisait en sorte de s'occuper autant qu'elle pouvait.

En l'occurrence, elle avait décidé de s'occuper avec une bouteille d'alcool qu'elle avait trouvé dans la chambre de son frère, elle n'avait même pas pu finir la bouteille, ni même l'entamer bien comme il le fallait. Elle ne savait pas ce qu'elle avait, c'est dans ces moments-là que sa mère lui manque, qu'elle se dit qu'elle est minable et qu'elle devrait se reprendre en main, même si en général cette phase ne dure pas longtemps étant donné qu'elle se reprend, oui, mais elle reprend surtout un verre.

Elle a besoin de parler mais ne sait pas à qui. Elle a besoin de parler mais ne sait pas de quoi. Elle réfléchit en marchant,mais avec le peu d'alcool qu'elle a déjà dans le corps, elle ne peut plus bien penser, ni même marcher. Elle manque de trébucher à plusieurs reprises, mais telle une battante paumée, elle se relève et continue de marcher. Elle sait qu'elle devrait peut-être prendre le temps d'effectuer un plan pour savoir ce qu'elle comptait faire, mais au lieu de ça elle continue sur quelques mètres et décide finalement de s'arrêter en s'asseyant sur une marche d'escalier.

Elle ramène sa tête sur ses jambes et passe ses bras autour, elle continue à pleurer mais ne sait toujours pas pourquoi, elle devrait peut-être commencer à voir quelqu'un, à se faire suivre, à réagir. Mais pour l'instant, elle devait réagir tout court pour ne pas passer la nuit dans ce froid, alors elle se lève et regarde autour d'elle. Elle est toute seule comme une âme errante dans cette rue à peine éclairée, comme pour si elle était poussée par quelque chose, elle se tourna pour voir aux marches de quoi elle était assise.

Elle dût se frotter les yeux pour bien voir ce qui était écrit sur la plaque à côté de l'entrée et la seule chose qu'elle put capter fut le mot « avocat ». Elle se demanda pendant une seconde si il fallait qu'elle entre ou pas, et décida finalement d'aller jeter un coup d'oeil à l'intérieur. Peut-être que la personne qu'elle allait rencontrer pourrait l'aider, peut-être pas, peut-être qu'elle pourrait trouver quelqu'un à qui parler. Pour l'instant, elle ne sera fixée sur ces peut-être que si elle entre.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 16 Nov - 17:41

Heathcliff en avait plein la tête de ces dossiers foireux. La prochaine fois, il ne laissera plus Adrian s'occuper d'accepter des affaires. Son grand frère avait beau être super bon dans son domaine mais alors d'en celui d'Heathcliff il faisait n'importe quoi. Sérieusement, il croyait vraiment qu'un petit salarier allait pouvoir gagner des milliers de dollars contre la plus grosse boîte d'informatique du monde sous prétexte qu'il avait reçu sa paye une semaine plus tard que ce qui était prévu ? Putain les gens portaient plaintes pour vraiment n'importe quoi, encore si ils avaient une chance de gagner, mais là.. La prochaine fois il ne quittera plus la ville du jour au-lendemain, ça lui avait donné une bonne leçon. Il se demandait quand même si Adrian avait lu ce fichu dossier parce que là c'était débile. En plus Heathcliff s'occupait de défendre les boîtes pour des histoires de parachutes dorées, de concurrence avec les autres, pas de ça. Bon. Il fallait qu'il se calme. Il n'avait qu'à se détendre un peu et retourner sur le dossier plus tard. Heathcliff se dirigea vers la machine à café qui se trouvait dans son bureau, inséra la dosette la plus forte et attendu vingt secondes pour pouvoir savourer la caféine. Il s’assit à nouveau, ouvrit un tiroir et en sortit un cigare. Le mélange de nicotine caféine le faisait décompresser. Vu la pile de dossier, il allait devoir en consommer en grande quantité ces prochains temps. Surtout si tous les dossiers étaient aussi débiles que le précédent.

Personne n'était au cabinet à pars lui aujourd'hui. C'était la première fois depuis son retour à Magnolia qu'il se sentait seul. Il avait toujours trouvé de la compagnie jusque là, mais là, il se sentait un peu perdu. Il n'aimait pas avoir aucun bruit de fond. Il n'aimait pas se sentir seul, ça voulait dire qu'on ne l'aimait pas. Il repensait toujours à son enfance, seul dans la maison alors que son père et son grand frère étaient ensemble. Il décida donc d'allumer la radio. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas fait ça. Depuis internet et la télé, la radio n'avait plus un grand intérêt à pars pendant les trajets en voiture. Il se laissa bercer par la musique. Il souffla un grand coup et inspira l'odeur du cigare qu'il avait fumé il y a quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 16 Nov - 19:16


Elle ne savait pas elle devrait frapper avant, au moins pour savoir si il y avait quelqu'un à l'intérieur, mais au lieu de ça, elle décida de tourner la poignée pour entrer directement. Qu'est-ce qu'elle risquait mis à part se retrouver dans un bâtiment sombre et seule, en plus elle serait plus en sécurité à l'intérieur, même si le fait de laisser cet endroit sans aucune surveillance et plus particulièrement ouvert serait des plus louches.

Lorsqu'elle tourna la poignée pour entrer,  elle prit une profonde respiration avant de faire le premier pas. Prenant soin de refermer la porte derrière elle, elle dût attendre au moins 20 bonnes secondes à l'entrée pour que ses yeux puissent s'adapter à l'obscurité, ou du moins à la très faible luminosité qu'il y avait. La seule source de lumière qu'il y avait était une pièce qui se trouvait au fond du couloir, il semblait même qu'il y ait des gens présents. Elle avait un énorme doute de si elle devait continuer sur sa lancée ou au contraire rebrousser chemin, mais l'alcool prit le dessus sur la raison et fit le premier pas pour elle, et ainsi s'enchaînèrent ses pieds.

Elle tremblait presque de savoir sur qui elle allait tomber. Elle avait les yeux rouges et sûrement gonflées à cause du fait qu'elle venait de pleurer, mais elle avait quand même prit la peine de se sécher les larmes avant d'entrer. Bourrée et malpolie, oui, mais dégueulasse, non.

Elle avait joint les mains et les tordaient dans tous les sens, ce couloir qui semblait si court lui avait semblait si long. Elle avait l'impression que chaque pas qu'elle faisait, elle s'enfonçait un peu plus, peut-être parce que dans sa tête elle ne savait pas ce qu'elle faisait ou alors tout simplement parce qu'elle avait pas mal bu et qu'elle commençait à avoir des hallucinations. Elle se tourna pour voir quand de combien de mètre elle avait avancé mais en fait elle n'avait fait que trois pas et était restée plantée là, elle n'avait plus bougé. C'était peut-être un signe, mais signe de quoi ? De qui ? Pourquoi ? Elle n'allait rien faire de mal, elle avait trouvé un cabinet d'avocat qui semblait vide et ouvert, alors elle est entrée. Aucune loi ne lui interdit de faire ça, même si bon, ça se passe de commentaires.

Un son s'éleva dans les airs, son qu'elle ne reconnut pas, et qui venait de la pièce éclairée. Quelqu'un était bien présent, bien, au moins elle n'était pas entrée pour rien, quoi qu'entrer comme ça sans prévenir pourrait lui causer plus de mal que de bien.

Prenant de nouveau une profonde respiration, elle se décida finalement à aller dans cette pièce du fond pour parler à la personne qui se trouvait à l'intérieur, mais prise de panique,elle se tourna vite – peut-être même un peu trop vite – pour repartir, mais elle ne put même pas toucher la poignée qu'elle trébucha à cause de sa propre maladresse.

« Putain ! »

Souffla-t-elle de façon à ce que l'on ne l'entende pas, même si le bruit qu'elle avait fait en tombant avait sûrement suffit à prévenir de sa présence.  

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Dim 17 Nov - 16:28


O'Conell se décida enfin à retourner travailler quand il entendit la porte du bâtiment s'ouvrir. Il baissa un peu le son. Il espérait que ce soit son frère. En même temps il n'avait pas de rendez-vous prévu dans la journée, donc il ne voyait pas qui ça pouvait-être d'autre. Il attendit quelques secondes, immobile. Ca ne devait pas être Adrian, sinon il se serait déjà pointé dans son bureau pour voir si le jeune O'Conell était présent à son travail. Il se disait que c'était surement un agent d’entretien, quelque chose comme ça. De toute façon si quelqu'un voulait le voir, il se serait déjà présenté à son bureau. Heathcliff chercha donc son dossier et l'ouvrit à nouveau. Il allait devoir ressortir de sa mémoire des lois qu'il avait oublié. Il soupira, et se leva pour chercher ce gros livre qui contenait toutes sortes de lois. Heathcliff ouvra la petite armoire qu'il n'avait pas touché depuis des années. Il connaissait ses classiques mais pas ce genre de problèmes. Après être resté plusieurs secondes sans bouger, se demandant dans quel ouvrage il allait trouver ce qu'il cherchait, il entendit un gros bruit devant la porte de son bureau. Mais c'était quoi ce bordel ? Heathcliff en avait assez d'entendre des bruits bizarres sans voir personne. Il se dirigea vers la porte et l'ouvrit. A sa grande stupeur, il aperçu une jeune fille étalée sur le sol. Elle se retourna, le regarda avec de grands yeux remplient de stupeur. Heathcliff examina la jeune fille. Il ne l'avais jamais vue auparavant, elle devait être plus jeune que lui. Elle avait l'air bourré et d'avoir beaucoup pleuré. Mais pourquoi elle était là ? Heathcliff tendit la main vers la jeune fille déboussolée « Mais qu'es ce que tu fais ici ? Tu vas bien ?» Franchement, elle n'avait pas l'air bien, elle avait l'air de s'être fait larguer par un connard du type d'Heathcliff. « Y'a plus confortable que de s'étaler par-terre, tu veux venir dans mon bureau pour qu'on discute ?» Il tendait toujours la main vers la jeune fille qui n'avait pas répondu à ses premières question, il la regarda donc avec un sourire pour la mettre en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Lun 18 Nov - 0:47


Elle était par terre et n'avait pas très bien comprit la façon ni la position dans laquelle elle était tombée. En même temps, vu son état, si elle se rappelait ne serait-ce que de son prénom ce serait déjà un miracle. Elle essayait – ou plutôt se débattait – pour pouvoir se relever, mais au lieu de ça elle avait l'impression qu'elle se bloquait encore plus. Elle avait perdu toute notion du temps, son cerveau étant au ralenti à cause de tout l'alcool qu'il avait imbibé, et le temps qu'elle se rende compte que quelqu'un se tenait devant elle en lui tendant la main, elle avait réussit à se faire mal en s'écrasant la main avec ses pieds.

Elle fixait la main que lui tendait l'homme posté devant elle, et sans savoir pourquoi, des larmes lui montaient aux yeux. Pourquoi il lui tendait la main pour l'aider ? Elle venait d'entrer dans son cabinet sans même frapper, limite par effraction. Elle ne réussit cependant pas à verser une larme, sûrement qu'elle n'en avait plus en stock et puis, ça l'arrangeait, elle ne voulait pas non plus pleurer devant lui comme ça. Elle prit alors la main qu'il lui tendait et eut un peu de mal à se relever mais finit par y arriver. Elle recula d'un pas et se tenait là, comme ça, les bras ballant, ne sachant pas vraiment quoi dire et encore moins quoi faire.

« Je... »

Elle commença une phrase, mais n'eut même pas la force de continuer que des larmes commençaient à perler de nouveau sur son visage.  Elle devait avoir l'air bête, mais c'était ce que l'alcool lui faisait faire, fois elle riait, des fois elle pleurait, des fois elle couchait, des fois elle passait d'un extrême à un autre.  Là elle était restée bloquée sur la tristesse, alors tant qu'elle pouvait ouvrir les vannes, elle y allait, en chutes du Niagara.

Les larmes commençaient à doubler en intensité et soudain, les quelques larmes se sont transformés en vraies robinet. Elle fonça dans les bras du brun, elle ne le connaissait pas et c'était peut-être même mieux comme ça. Elle en avait marre de tout, des gens, de sa vie, des trucs qui lui revenaient en tête. Elle avait tellement envie d'être une autruche et de se cacher, la tête dans la terre, au moins là elle serait sûre que personne ne viendrait l'emmerder.

« J'en ai marre. »

Ce devait être la seule phrase qu'elle avait réussit à baragouiner entre deux sanglots, mais elle n'avait pas vraiment d'en dire plus. Ces quelques mots suffisaient à traduire ce qu'elle ressentait.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Lun 18 Nov - 22:07



La jeune brunette avait enfin arrêté de pleurer. Heathcliff ne comprenait vraiment pas ce qui se passait en ce moment. Cette rencontre était plutôt.. bizarre. L'inconnue prit enfin la main du jeune homme pour se relever avec beaucoup de mal. Elle recula et lui, ne la quitta pas une seconde des yeux Elle avait vraiment l'air perdue et horrifiée. Il espérait qu'il ne lui faisait pas peur, il voulait l'aider. C'était étrange mais il ressentait en ce moment même le besoin de rendre service à cette fille. Il ne voulait pas la laisser seule dans cette état à errer dans la ville. La fille n'arrivait pas à lui dire quelque chose. Elle avait commencé une phrase mais ne l'avait jamais fini.

Heathcliff s'approcha doucement vers elle et elle se remit à pleurer de plus bel. Il se demandait vraiment ce qui n'allait pas dans sa tête. Elle avait une tête de déterrée. Quand tout à coup, elle se mit à courir dans ses bras. Le jeune homme étonné hésita d'abord quelques secondes, puis passa ses bras délicatement autour de la jeune fille. Elle sentait fort l'alcool. Ses cheveux étaient ébouriffés et lui arrivaient dans le visage. Elle articula une petite phrase. Mais de quoi en avait-elle marre ? Décidément Heathcliff ne comprenait vraiment rien avec cette fille. Il décida dans l’emmener dans son bureau se disant qu'elle n'allait pas se calmer en restant dans ce couloir.

Il la tenait et la dirigea vers son canapé. Il déposa la jeune fille sur le canapé et alla chercher un grand verre d'eau. Si il avait bien appris un truc avec toutes les cuites qu'ils avaient pris, c'était que l'eau était le seul miracle. Il lui donna le verre et lui essuya son visage pleins de mascara sans dire un mot. Une fois tout ce noir enlevé de son visage, Heathcliff pu enfin l'observer correctement. Elle était plutôt mignonne. Elle avait de jolies lèvres et un beau visage de façon général. Il sourit en la regardant. Il trouva ça vraiment marrant que cette jeune fille vienne comme ça dans cette état trouver refuge dans son cabinet. Il se tourna vers elle et l'examina. Elle avait l'air de s'être calmée. Heathcliff lui adressa donc la parole, espérant que la jeune inconnue ait les idées un peu plus claires.

« Que fais-tu ici ? »

Il lui avait posé la question sur un ton calme accompagné d'un sourire chaleureux pour que la brune se sente à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mar 19 Nov - 0:59


L'inconnu qui l'avait aidé à se relever ne la repoussa pas quand elle fonça dans ses bras en pleurant. Elle devait avoir une mine affreuse, ce devait être pour ça qu'il ne l'a pas repoussé, il devait avoir pitié d'elle. Elle y était habituée depuis le temps, une bonne partie des gens qui la connaissait trouait qu'elle faisait pitié, si jeune et déjà si misérable. Elle sentit qu'il la tirait vers lui de façon à ce qu'elle marche en direction de la pièce éclairé, elle se laissa faire. Elle était faible, elle se sentait faible et là, ça n'avait rien à voir avec l'alcool qui habituellement lui donnait tellement fière allure, lui donnait de la bravoure, l'aidait même à oublier, mais pas là bizarrement.

Il la fit s'asseoir sur un canapé et quand son corps entra en contact avec la matière sous ses fesses, elle ne saurait dire si c'était confortable ou non, la seule chose qu'elle savait, c'était que peut-être la personne qui avait eut la gentillesse de ne pas la chasser comme une malpropre alors qu'elle ne devait pas inspirée confiance avec la dégaine qu'elle avait. Elle essayait de mettre ses idées un peu en place, mais la seule chose qui lui venait à l'esprit était des images qui n'avaient pas de sens. Elle fixait le sol, les mains sur les genoux comme une enfant sage, et fronçait les sourcils,mais fût très vite interrompu par un verre d'eau devant son nez que lui donnait le jeune brun.

La main un peu tremblante, elle se saisit du verre et sans attendre, en but une gorgée. Elle était glacée – un peu trop même – mais c'était juste ce qu'il lui fallait pour qu'elle puisse aligner au moins deux mots qui soient cohérents.

Elle leva enfin les yeux pour voir à qui elle avait à faire lorsqu'elle entendit la voix du jeune homme briser le silence de la pièce. Il lui souriait comme pour la mettre en confiance, si seulement il savait qu'il n'avait pas besoin de faire tout ça pour qu'elle le soit, pas avec tous les grammes d'alcool qu'elle avait dans le sang. Il aurait même pu lui dire « je suis le père-noël » qu'elle l'aurait cru et aurait eu confiance.

Elle se mit à l'observer, à essayer de cerner ses moindres traits. Il était beau, c'était la première chose qu'elle remarqua. Ses vêtements montraient qu'il était soigné et lui donnait un air professionnel, un peu comme dans les films qu'on voyait à la télé. Elle reporta son attention sur son verre et en prit encore une gorgée avant de lui répondre.

« C'est.... je sais pas... c'est ce truc là, qui me prend la tête. »

Elle s'était remise à scruter le sol, comme si toute sa concentration et ses idées allait lui venir du sol.

« C'est tellement confus, je sais pas ce qui s'est passé. Je sais plus, je sais seulement que j'étais avec des amis.... et tout d'un coup tout le monde hurlait, comme si quelqu'un était mort... »

Elle ne s'en rendait pas compte, mais en même temps qu'elle essayait de mettre ses idées au clair, elle continuait de pleurer en même temps, mais moins qu'avant. Les larmes coulaient mais avec moins d'intensité.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mer 20 Nov - 21:50

Heathcliff n'éprouvait aucune pitié envers la jeune fille, c'était juste qu'il se voyait un peu en elle. Il avait déjà été dans des états similaires pour diverses raisons. Il pouvait donc la comprendre. En plus de ça, il aurait tellement voulu que quelqu'un prenne soin de lui quand il était dans cet état. Enfaite la fille le faisait plutôt sourire. Il l'a trouvée marrante, déjà du fait qu'elle était complétement bourrée, et fragile ce qu'Heathcliff trouvait attachant. Il avait envie de faire quelque chose de plus pour l'aider mais il ne pouvait lui donner des médicaments. Il avait peur qu'elle soit allergique à quelque chose et dans l'état de l'inconnue, elle ne pouvait lui certifier si elle avait un terrain allergique ou non. Il resta donc assis à la regarder, faisant attention à ce qu'elle ne fasse pas n'importe quoi. Il trouvait quand même ça marrant qu'elle soit arrivée ici. C'était peu commun de se rendre chez un avocat dans un état pareil, c'était du jamais vu pour Heathcliff !

Il observa les habits de la jeune fille, elle ne portait pas de robe, de jupe ou un haut aguicheur. Elle portait un pantalon et un haut basiques. Elle n'était donc surement pas sortie avec des amis, ou bien sortie pour draguer. Buvait-elle parce que quelque chose n'allait pas dans sa vie ? C'était fort possible, et Heathcliff connaissait bien ça..

Tout à coup la jeune femme s'exprima difficilement. Quel truc lui prenait la tête ? Tous les gens bourrés parlaient de n'importe quoi ? Es-ce qu'il disait n'importe quoi quand il était saoul ? Il aurait bien voulu le savoir. Il s'imagina une seconde en inversant les rôles, lui le bourré et elle la gentille fille qui prenait soin de lui. Un petit sourire d'amusement se dessina sur le visage d'Heath. Quand il entendit la suite, son sourire s’effaça immédiatement. Quelqu'un était mort ? Heathcliff la regarda avec un air choqué et brouillé. Quand ça s'était passé ? Il ne comprenait rien et espérait que la jeune fille allait être plus clair par la suite car pour le moment c'était le brouillard. Il ne savait pas si ce qu'elle disait était vrai ou bien si elle divaguait juste.

« De quoi tu parles ? Tu sais pourquoi ils hurlaient ? Et tu sais quand ça s'est passé ? »

Il s'exprima une fois de plus avec une voix calme pour pas qu'elle n'ait peur. Lui, ne savait pas quoi penser et se disait qu'elle divaguait surement. Il n'était donc pas très stressé et essayait en lui posant ces quelques questions d'y voir un peu plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Jeu 21 Nov - 1:36


Elle était perdue dans ses pensées, elle essayait de remettre un peu d'ordre dans tout ça, mais à quoi bon insister ? Elle était dans un tel état que même si elle buvait un litre d'eau glacée cela n'y changerait rien.

Elle entend les questions que lui pose l'homme à côté d'elle, mais elle met du temps à répondre, laissant penser qu'elle n'avait pas entendue la question, qu'elle ne l'avait pas comprit ou tout simplement qu'elle n'écoutait pas. Elle essayait tout simplement de réfléchir avant de dire quoi que ce soit, quand elle était petite, on lui disait souvent « il faut réfléchir avant de parler » ou encore « tu sais pas qu'il faut tourner au moins 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler ? » ce à quoi elle répondait « si je le faisais j'aurais jamais le temps de parler ». Mais là, à cet instant précis, elle avait le cerveau qui surchauffait, mais elle venait de se fixer pour but au moins de délivrer un message claire alors qu'elle n'était même pas sûre de quoi elle parlait elle-même.

« Des cris, des gens qui crient.... Je sais pas, je sais plus, j'ai... »

Elle lève la tête en sa direction, les yeux pleins de larmes. Elle avait envie de rajouter « j'ai pas envie de me souvenir » mais elle sait que dire ça serait mentir, après tout si elle a fait tout ce chemin jusqu'ici et si elle était dans cet état c'était bien parce qu'elle avait envie de se souvenir de quelque chose qui la travaillait depuis déjà un moment. Mais elle se contenta de se taire et de prendre une gorgée de son verre d'eau avant de détourner le regard, les larmes ruisselantes sur ses joues. Elle en était arrivée à un stade où elle ne prenait même plus la peine d'essuyer ces satanées larmes. A quoi bon, c'était comme un processus vicieux, on en essuie une pour être tranquille, et les autres débarquent derrière et on ne peut plus s'arrêter.

« C'est... » dit-elle en décidant de reprendre la parole, même si elle ne savait pas trop bien quoi dire.

Elle se tut de nouveau et ferma les yeux pendant une bonne dizaine de seconde, comme si elle essayait de se refaire une scène qui ne semblait pas vouloir être rejoué, mais elle n'en tira rien de bon. Elle n'avait que des morceaux de souvenirs inutiles, elle se voyait elle, et les événements s'enchaînaient tellement vite qu'elle ne comprenait pas comment elle avait fait pour arriver d'un point A à un point B.

Elle secoua sa tête lentement de gauche à droite mais cette fois c'était pour effacer les images qu'elle avait en tête. C'était assez étrange, elle était comme partagée par l'envie de savoir pourquoi est-ce que cette chose la tiraillait autant, et  d'un autre côté, tout au fond d'elle elle avait comme quelque chose qui l'implorait de tout oublier et de mettre ça sur le compte de l'alcool.  

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 23 Nov - 16:46

La jolie brune n'avait pas l'air de comprendre Heathcliff. Elle était restée assise, sans bouger. C'était comme si elle ne l'avait pas entendu. Après tout Heathcliff ne pouvait pas lui en vouloir. Il resta donc assis à côté d'elle, tout en la regardant et attendant d'avoir une réponse. L'avantage de la rencontre avec cette jeune inconnue était qu'il avait pu laisser son dossier de côté. Quand elle serait sobre, Heathcliff allait franchement la remercier. Il se disait qu'ils pouvaient peut-être devenir ami après tout ! Mais enfaite, quel était son nom ? C'était vrai qu'O'Conell lui avait posé pas mal de question mais ne lui avait même pas demandé qui elle était et ne s'était pas présenté.

La jeune fille avait enfin ouvert la bouche, mais sa réponse restait toujours flou. Comment Heath allait pouvoir l'aider avec ce genre de déclarations ? Il ne savait pas quoi lui répondre.. Il savait que si il lui posait une autre question, les réponses seraient toujours aussi approximatives. Heathcliff ne savait pas si ce qu'elle disait été fondé ou non. Il ne savait pas si une fois sobre, la jeune fille continuerait son récit ou non. Si c'était vrai, elle aurait peut-être peur de lui dire ce qu'elle savait ! Il regarda la jeune fille qui commença de nouveau à pleurer. Décidément, ça devait quand même être quelque chose de lourd si elle se mettait dans cet état.. O'Conell ne savait vraiment pas quoi faire, quoi lui dire. Elle but encore un peu d'eau ce qui fit dessina un léger sourire sur le visage d'Heath. Elle essaye de reprendre la parole mais rien ne sortit. Heathcliff le regarda déconcerté et se dit qu'il valait mieux changer de sujet pour le moment, savoir qui elle était, ça la calmerait peut-être.

« Tu t'appelles comment ? T'as quel âge et tu fais quoi dans ta vie ? »

Heathcliff lui avait posé ces questions qui n'avaient absolument rien à voir avec ce qu'elle disait pour essayer de lui changer les idées et de l'apaiser un peu. Il lui sourit à nouveau espérant que cette fois ci, la jeune fille arriverait à lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mar 26 Nov - 1:56


Elle ne voulait pas passer pour une folle – même si c'était sûrement déjà fait – et ne voulait pas non plus donner l'impression au jeune homme de perdre son temps. En soit, Amy savait bien que rien que le fait de venir ici dans son état était une perte de temps, mais elle était poussée par une force inconnue, sûrement que l'alcool avait justement aidé cette force à faire son apparition.

Elle avait tellement à dire, elle ne savait pas par où commencer ni si ce qu'elle pourrait dire aurait du sens, elle ne savait même pas si ce qu'elle pouvait dire dans son état était cohérent ou pas, mais quelle importance, plus elle parlait, plus elle pleurait. C'était mathématique, plus de paroles était égales à plus de larmes, alors au point où elle en était, autant ne rien dire du tout.

Elle n'eut pas la peine de se forcer de parler, ce fut le brun qui s'était entre temps assis à côté d'elle qui prit la parole en lui demandant son nom, son âge et ce qu'elle faisait dans la vie. C'était vrai qu'ils ne s'étaient même pas présenter, ça se trouve elle venait de parler à quelqu'un qu'elle n'aurait pas dû, qui n'allait lui apporter que des ennuies, mais vu comment il a été patient avec Amy, pas sûre que ce soit le cas.

« Amy. Amy Hopper. » elle lui sourit entre deux larmes en lui disant cette phrase, avant de continuer. « J'ai 18 ans et je suis encore au lycée. » elle avait fait la moue en prononçant cette dernière partie de phrase.

Elle n'était pas très fière de son parcours scolaire et n'en parlait jamais, en même temps, elle a cherché cet échec. Si au lieu d'écumer les bars elle avait ouvert un livre ou un cahier, elle n'en serait pas là aujourd'hui. Mais rien que le fait de se présenter de la sort lui faisait un peu de bien. Elle n'était pas bien du fait qu'il essayait de changer de sujet, mais du fait qu'il n'insiste pas sachant qu'elle ne risquait pas de lui dire quelque chose de très intéressant.

«  Et toi ? »

Elle sortit cette phrase machinalement en tournant sa tête en sa direction. Elle avait hésité pendant une demi-seconde à le vouvoyer, mais si elle allait commencer, elle allait finir par s'embrouiller et finir par le tutoiement alors autant y aller directement. Elle essuya le reste des larmes qui perlaient sur ses joues et avait soudainement changé d'humeur, elle était passée des larmes au calme comme ça, suite à une seule question. Comme quoi, elle était un mystère quand elle était bourrée, même si elle ne l'était plus tellement étant donné que le verre d'eau glacé commençait à peine à faire effet.  

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mar 3 Déc - 17:27


A l'attente de la réponse de l'inconnue, Heathcliff pris conscience du tic-tac de sa montre. Il se demandait depuis combien de temps il était là avec la jeune fille. Il avait l'impression que le temps était long et rapide à la fois. Il ne savait même pas si il faisait nuit ou jour. Il se rendit aussi compte que ses mains étaient glacées. Bizarrement, ses mains étaient une des seules parties de son corps qui était aussi froide. Quand il ne faisait aucun mouvement, ses mains se mettait à devenir glacée. Il n'aimait pas cette sensation. Quand il était petit, il plaçait ses mains sous ses cuisses en attendant qu'elles se réchauffent. Ce qui était amusant, c'était qu'elles ressortaient toutes rouges. Mais comme Heathcliff avait grandi et qu'il occupait un poste important, il ne se permettait pas d'utiliser cette technique devant ses clients. Il examina la jeune fille, se disant qu'elle n'allait pas y porter attention et n'allait pas se souvenir des manières enfantines d'O'Conell. Il plaça donc ses mains entre ses cuisse et le cuire et sourit.

Enfin il pouvait mettre un nom sur le visage de cette fille ; Amy, Amy Hopper. Son nom lui rappela vaguement quelque chose. Il pensait que c'était une de ces filles dont parlaient les gens du quartier, celles qui boient sans s'arrêter. Même si c'était une de ces filles de "mauvais genre" Heathcliff s'en foutait car il était aussi un de ces garçon qui pense plus à faire la fête, à coucher qu'à réviser pour les cours. Du moins il était comme ça, il changeait petit à petit. Amy avait 18 ans, elle était donc plus jeune que sa petite sœur. Il ne devait pas connaître des gens de son entourage.

La question d'Amy surprit agréablement Heath qui ne pensait qu'elle ne s'en souciait pas. Dans les peux de souvenirs qu'il avait de ses soirées arrosées, il parlait souvent à pleins de gens sans se donner la peine de savoir leur nom. Il voulait juste déconner avec eux, leur vomir dessus ou bien leur voler leur petite copine (dont il ne savait pas le nom non plus). Il sourit à nouveau à la jeune fille tout en tournant son bassin pour la regarder de face.

« Salut Amy, je suis Heathcliff O'Conell. »

Il avait un peu utilisé un ton qui sonnait du style "t'es une handicapée je te parle en faisant des pauses entre mes mots pour que tu comprennes". Il lui parlait de la sorte pour être sûre qu'elle comprenne bien son nom et qu'elle le retienne avec un peu de chance.

« Je suis avocat comme tu peux le voir ! »


Il lui avait parlé plus normalement cette fois-ci mais avec une pointe d'humour en abordant la question de son métier. Eh oui, il était bel et bien avocat, sinon il ne saurait pas là. D'ailleurs il avait de la chance d'être à ce poste car vu ses études pas très brillante, Heathcliff n'aurait pas eu beaucoup de chance dans la vie active si il était un garçon "normal". Mais comme il était un O'Conell, il avait le droit à certains privilèges que d'autres n'avaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mer 4 Déc - 1:27


Il se présenta à son tour et il fallait avouer qu'il avait une façon de parler un peu étrange, on aurait dit une scène de Forest Gump qui se présentait lorsqu'il était sur le banc. Elle n'était pas bête, un peu saoule, mais elle commençait à voir plus claire – même si elle était loin de la lucidité – elle avait comprit ce qu'il lui disait plus tôt, elle pouvait bien comprendre son prénom. Lorsqu'elle lui dit sa profession, elle n'était pas très étonnée, en même temps, pourquoi l'être ? Quand elle est entrée dans ce cabinet elle ne s'attendait pas non plus à trouver devant elle un clown et vu la façon dont il était habillé, il ne semblait pas non plus être le concierge venu régler le vidéoprojecteur.

« Logique. » se contenta-t-elle de dire en lui souriant.

Elle n'était ni impressionnée, ni rien, même si quand on voit son parcours scolaire elle pouvait faire une croix sur ce genre de carrière, en fait, elle pouvait faire une croix sur une carrière quelconque, sauf si ça a un rapport avec le porno, là au moins elle pourrait peut-être trouver sa voix, après tout personne ne s'est jamais plaint après qu'ils aient passés la soirée avec elle.

Elle ne savait pas trop quoi rajouter et commençait à avoir un peu mal à la tête, elle avait trop pensée pour la soirée. Elle n'était pas le genre de fille à se prendre la tête pour quoi que ce soit, pour elle, il n'y avait jamais de problèmes mais que des solutions, mais là, elle avait passé la soirée à boire et à penser pour finalement terminer chez un avocat. De toute sa vie elle avait toujours pensée qu'elle finirait par en avoir besoin d'un, qu'on lui en donnerait un commit d'office après qu'on l'ait arrêté pour on ne sait quelle raison, mais pas qu'elle se retrouverait ici dans cet état.

Elle tourna la tête pour voir un peu de quoi avait l'air la pièce dans laquelle elle se trouvait, elle n'était pas très éclairée, juste de quoi voir où on posait les pieds, ça semblait tellement calme. La décoration n'était pas non plus exceptionnelle, ce n'était qu'un simple bureau accueillant mais pas trop pour que la personne qui vienne expliquer son cas se souvienne de la raison pour laquelle elle était venue. Un peu plus loin, une pile de dossier était entassé, un peu comme la pile de devoirs qui l'attendait mais elle, elle avait décidé d'opter pour la procrastination. C'était son dada, à chaque fois qu'elle avait quelque chose à faire, elle préférait le remettre  demain et finalement elle le faisait jamais, il ne fallait pas chercher plus loin pour comprendre pourquoi elle était si paumée, elle n'avait aucune motivation pour faire quoi que ce soit et pensait que le jour d'après changera quelque chose.

« T'as beaucoup de boulot ? »

Elle garda les yeux fixés sur la pile qui était plutôt voyante, ayant même envie de jeter un coup d'oeil à l'intérieur, même si il n'était pas sûre qu'elle  y comprenne quoi que ce soit, mais elle ne le ferait pas, vu comment elle s'était étalée quelques instants auparavant, pas sûre qu'elle puisse faire deux pas sans se ramasser.   

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mer 4 Déc - 15:49

Effectivement, c'était logique. Il avait maintenant l'impression que la jeune fille retrouvait peu à peu ses esprits. Il ne savait pas si il pouvait aborder à nouveau le sujet de l'incendie, il préféra ne rien dire pour ne pas qu'elle se remette à disjoncter. Quand il y repensait, Amy était vraiment dans un sale état, un vrai état de tristesse. Il voulait en savoir plus, mais il se retenait, elle avait enfin réussi à se calmer et ça convenait à Heathcliff. Il avait remarqué que la jeune fille n'avait pas vraiment réagi à l'entente de son métier. D'habitude les gens le félicitaient, lui demandaient si ce n'était pas complexe comme métier. Mais la jeune fille elle n'avait rien dit. Elle devait soit avoir un parcours scolaire exemplaire et allait être la prochaine présidente des Etats-Unis ou bien elle en avait tout simplement rien à foutre des métiers, de l'avenir. Enfin elle avait la même réaction qu'il aurait à eu à son âge c'est-à-dire aucune.

Heathcliff remarqua que la jeune fille détaillait son bureau. Son bureau n'avait rien de spéciale, il était simple et non personnalisé. Il avait apprit que dans son métier, il ne fallait pas étaler sa vie, mettre des photos. Il avait donc une pièce plutôt froide. La chose en revanche qu'il appréciait c'était son super canapé en cuir. Adrian en avait acheté un à chacun des trois O'Conell pour célébrer l'ouverture de leur cabinet. Ils étaient donc tous les trois identiques et Heathcliff trouvait ça "marrant". C'était génial de la part de son frère d'avoir trouver une idée de la sorte.

A la question de Amy, Heathcliff réfléchit un peu. Oui il en avait énormément. Son absence avait fait que les papiers et les dossiers s'étaient empilés sur son bureau. Il ne pouvait même plus accepter une affaire pendant les semaines à venir car il devait d'abord boucler celles qu'il avait. N'empêche que ça le faisait assez chier. Il n'avait vraiment pas envie de toucher à ces dossiers aussi farfelus.

« Beaucoup c'est même pas assez fort, je dirais énormément » dit-il en soupirant. « Ca m'apprendra à m'absenter et a laisser mon frère accepter ou non les affaires »

Il laissa tomber sa tête entre se main et se massa le crâne. Juste à l'idée d'évoquer cette pile lui donnait la migraine. Il était content de pouvoir encore laisser son dossier de côté mais ça n'allait pas durer toute sa vie de la sorte. Il fallait qu'il se bouge un peu. Au pire il allait laisser ce dossier de côté et un peu feuilleter les autres. Décidément il n'était pas efficace en ce moment, il n'avançait pas vite dans son travail mais pourtant il fallait un peu qu'il se booste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Ven 6 Déc - 22:08


C'était une question complètement rhétorique, cette pile de dossier n'avait pas pu apparaître sur ce bureau par magie. Elle distinguait de la fatigue dans la voix du jeune homme et en même temps, ça pouvait se comprendre, rien que le fait de regarder les dossiers de là où ils étaient pouvait fatiguer, voire même donner mal à la tête.

« T'as un frère ? Vous travaillez ensemble ? Lui aussi il est avocat ? »

C'était peut-être déplacé de sa part de poser autant de question alors qu'elle ne connaissait que son nom et sa profession pour l'instant,mais c'était justement l'occasion de se connaître, non ? Même si le cœur n'était pas aux rencontres, au point où elle en était et surtout, après ce qu'elle lui avait déjà dit – même si ça semblait être peu, c'était déjà un gros effort pour elle – autant qu'elle en apprenne un maximum sur lui, non ?

Elle se leva et se dirigea vers la pile de dossier, elle eut un peu de mal à se lever, mais y arriva quand même, tant bien que mal. Elle se saisit d'un des dossiers et commença à le feuilleter, à la base, elle ne devrait pas étant donné que les dossiers devraient être classés confidentiels, mais c'était pas comme si elle allait sortir dans la rue pour révéler les problèmes qu'elle avait lu dans ces dossiers, elle avait déjà assez à faire avec les siens de problèmes.

Elle ne comprenait pas trop ce qu'elle lisait, elle était fatiguée et l'alcool qu'elle avait bu quelques heures auparavant n'arrangeait pas les choses, cependant, elle essayait de décrypter un peu ce qu'elle avait sous les yeux. Elle aurait bien pu refermer un dossier et aller se rasseoir, mais même si elle ne le disait pas, elle était assez impressionnée de l'endroit où elle se trouvait, elle n'avait vu ce genre de décor, de bureau, d'ambiance, seulement dans des séries qu'elle ne regardait pas forcément, mais qu'elle avait déjà vu à la télé, surtout les séries comme « New-York District », elle ne connaissait donc le droit que par écran interposé et encore.

« C'est aussi chiant que ça pour que t'ai pas la force de régler ces cas, ou c'est ma venue qui t'as dérangé ? »

Elle tourna son regard en sa direction pour avoir une réponse, elle s'en fichait un peu qu'elle l'ai dérangé ou pas, mais la question valait la peine d'être posée, au moins elle saurait si elle gêne ou pas.   

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 7 Déc - 15:59

Les questions de la jeune fille fient sourire Heathcliff. Elle les avait posée si vite, si normalement. Elle n'avait pas l'air de se rendre compte que ses questions étaient un peu personnelles et qu'ils ne se connaissaient pas vraiment. Mais Heathcliff s'en fichait, il trouvait même ça marrant. Il aimait bien son culot, son franc-parlé. Cette fille n'avait pas l'air de passer par quatre chemin et ça le plaisait. Il ne savait pas si elle était comme ça seulement parce qu'elle était bourrée, ou bien qu'elle était de nature directe. Il espérait le savoir un jour, en la revoyant une fois.

« Oui j'ai un grand frère, il s'appelle Adrian. J'ai aussi une sorte de demi-frère enfin. Adrian est celui qui dirige le cabinet, il m'a un peu embauché si on veut. On est une entreprise familiale! Et oui il est avocat bien sûre. »

Heathcliff n'avait pas spécialement envie de parler de Joshua. Il ne l'appréciait pas spécialement et ne voulait pas avoir à faire avec lui. Malheureusement pour lui, Joshua était entré dans sa vie et travaillait lui aussi avec Heathcliff. Mais heureusement, il était partit pendant un certains temps. Heathcliff espérait qu'il ne reviendrait pas, c'est beau de rêver.

Heathcliff remarqua qu'Amy essayait de se lever tant bien que mal. Une fois debout, il vit qu'elle se dirigeait vers son bureau en titubant. Il se demandait pourquoi elle se levait d'un coup aussi brusque maintenant. Il ne bougea pas et continua de la regarder pour voir ce qu'elle allait faire. Une fois à la hauteur de son bureau, la brune prit en main un dossier et l'examina. En temps normal, Heathcliff aurait bondi de son siège et se serait emparé de son dossier, confidentialité oblige. Mais cette fois ci, Heathcliff laissa faire. Déjà parce que les dossiers n'avaient pas grandes importances, les histoires étaient sans intérêts. Et aussi parce que Hopper n'allait surement pas se souvenir de ce qu'elle avait lu.

Les têtes que faisait la jeune fille qui essayait de décrypter étaient très amusantes pour Heathcliff. Il se moqua gentiment d'elle. D'un côté il la comprenait car au début de ses études de droits, il ne comprenait rien non plus au charabia qui se présentait devant lui. Il avait du fournir un travail énorme pour avoir son diplôme en poche. A ses années lycées, il n'avait pas travaillé des masses et l'avait payé durant ses études supérieurs. Mais ça lui avait servit de leçon. Il était devenu plus assidu et sérieux.

« C'est très chiant enfaite. Je devrais plutôt remercier ta venue qui ma permis d'éviter une fois de plus de me plonger dans ses affaires »

Heathcliff pensait sérieusement ce qu'il disait, il était heureux que quelqu'un soit là pour lui changer les idées. Cette tonne de boulot le rendait dingue et ce qui l'énervait encore plus, c'était le fait qu'il n'avançait pas. Il se leva, rejoignit la jeune fille pour se mettre en face d'elle. Il mit ses mains dans ses poches et lui demanda le plus naturellement possible.

« Et toi, tu veux faire quoi plus tard dans ta vie ? »

Il voulait savoir ce que la jeune fille voulait faire de son avenir, si elle avait une idée quelconque. Il voulait apprendre à la connaître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 7 Déc - 22:54


Il répondait aux questions qu'elle avait posé mais elle ne semblait pas vraiment l'écouter, préoccupée à se demander comment elle allait pouvoir se lever pour fouiller un peu. Elle avait juste comprit que son frère était également avocat et qu'ils semblaient travailler ensemble avec un demi-frère en plus. Ils s'étaient tous passés le mot dans cette famille on dirait, ça se trouve les parents étaient ou sont avocats et ont voulus que les enfants en fassent de même, ou alors ils ont des passions communes, ce qui pourrait être le cas, mais qui serait rare.

« Pourquoi vous avez tous décidé d'être avocat ? C'est une lubie dans la famille ou comment ça se passe ? »

Bien que le droit semblait être une passion dans cette famille, le moment chiant où les dossiers s'empilent n'étaient jamais loin. Elle lui fit un sourire lorsqu'il lui dit qu'elle venait plutôt de le sauver la vie, ça la faisait plaisir, si ce n'était que ça. Cependant, ça n'allait pas durer indéfiniment, elle n'allait pas rester là éternellement et les dossiers allaient devoir être réglés.

Quand Heathcliff lui demanda ce qu'elle voulait faire plus tard, elle mit un moment à répondre, elle ouvrit la bouche pour formuler une réponse,mais la referma aussitôt. Elle évitait de se poser ce genre de questions, surtout quand elle pensait à la masse de boulot qu'elle devrait accomplir pour faire le boulot qu'elle choisirait. De toute façon, vu comment c'est partie, elle fonce droit dans le mur, et vu la réputation qu'elle a, elle ferait bien de se lancer dans l'industrie du porno, là au moins elle serait dans son élément. Elle n'a pas une très bonne image d'elle-même, ça, ce n'était pas nouveau, elle est du genre à se sentir incapable de faire quoi que ce soit qui en vaille la peine et donc, ne fait rien.

« Je sais pas. J'ai ni les notes, ni la volonté pour faire du droit, ça c'est clair et quand je vois à quel point ça peut être chiant... » dit-elle en pointant du doigt la pile de dossier sur le bureau une fois qu'elle eut reposée celui qu'elle avait dans les mains. «... je passe mon tour. »

La jeune adolescente partit d'un petit rire et savait qu'elle ne répondait pas vraiment à la question, mais elle essayait d'esquiver. Elle n'avait aucune envie de parler ni de ses notes, ni même de son avenir, à quoi bon se lancer dans quelque chose alors qu'elle sait très bien qu'elle n'y arrivera pas de toute manière.    

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Sam 7 Déc - 23:41

C'était pas vraiment une lubie pour la famille O'Conell du moins pas forcément le droit. La lubie était plutôt les métiers de pouvoirs, et avocat en faisait partie. En plus de ça , la seule notion positive que leur avait apporté Joey était le fait qu'en étant a plusieurs on est plus puissant. Et la dessus, Heathcliff ne pourrait jamais le contredire. Ce travail lui avait apporté un bien fou, il avait acquis en maturité grâce a ce job, il avait compris le goût de l'effort et avait compris a quel point serait important de de serrer les coudes. En plus de ça, le fait de travailler ensemble avait beaucoup rapproché les frères O'Conell qui partageaient depuis peu des choses qu'Heathcliff n'aurait jamais pensé. Il était reconnaissant envers son frère qui lui avait offert l'opportunité de travailler dans ce cabinet et indirectement, l'opportunité de mûrir, d'être mature.

≪ Disons que ma famille est plutôt attiré par le pouvoir. Attends.. Tu connais pas la famille O'Conell ? Tu sais pas que mon père est sénateur ? ≫

Il rigola plein de bonne humeur. Il avait enfin trouvé quelqu'un qui ne le connaissait pas pour son nom, qui ne savait même pas qui il était. Il ne savait pas si c'était parce qu'elle était bourrée ou bien qu'elle ne se préoccupait vraiment pas de sa culture général mais Heath était content. Depuis le temps qu'il essayait de trouver quelqu'un qui ne savait pas ce qu'O'Conell voulait dire! Il commençait presque a perdre espoir! Heathcliff regarda la fille sourire aux lèvres.

La question qu'avait posé Heathcliff avait l'air de troubler la jeune fille. Elle avait de ne pas vouloir en parler et pour éviter le sujet, elle lança une petite vanne sur son métier qui fit légèrement sourire Heathcliff. Et si ses résultats étaient si mauvais que ça ? Après tout ce n'était pas si grave, elle avait quand même le droit de se projeter dans son avenir, rêver, se donner les moyens.

≪ Tu sais si t'as des problèmes en cours je peux t'aider, a pars en espagnol, je suis super nul ! Tu sais, moi aussi j'étais pas bon en cours, mais j'y ai cru et je me suis donné du mal. Et maintenant je suis avocat, crois en toi ≫

Il avait tout de suite remarqué qu'elle n'était pas très bonne en cours car il réagissait de la même façon qu'elle auparavant quand quelqu'un abordait le sujet de son avenir. Heathcliff lui avait lancé cette phrase, ça valait ce que ça valait mais au moins il avait essayé. Il n'allait pas lui faire la morale ou l'embêter plus longtemps sur ce sujet. Il espérait juste qu'elle allait prendre un peu conscience. Il ne l'a connaissait pas mais voulait quand même l'aider si il le pouvait
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Dim 8 Déc - 0:52


Elle semblait un peu perdue quant il lui dit que son père était sénateur, elle passerait peut-être pour une inculte en disant qu'elle ne le connaissait pas, alors elle se contenta d'hausser les épaules en faisant une petite moue. Elle n'avait pas l'honneur de connaître ce monsieur qui semblait si important, et d'un côté était-ce aussi mal que ça ? Elle n'avait jamais compris les gens qui semblaient aussi attiré par le pouvoir, bon, après certaines personnes ne comprennent pas non plus comment est-ce qu'une jeune fille comme Amy pouvait être autant attiré par l'alcool et l'amusement, mais là c'était une autre histoire.

Faisant comme chez elle, elle s'assit sur la chaise de bureau d'Heathcliff et but une gorgée de son verre d'eau qu'elle avait toujours en main. Lui parlait d'avenir et de scolarité, elle elle réfléchissait à ce dont elle n'avait pas envie.

«  Hum... » se contenta-t-elle de dire.

Le jeune O'Conell lui proposait son aide, et elle ne savait pas comment refuser poliment. La jeune brune ne doutait pas un instant que ce n'était pas de la pitié, qu'il semblait sincère dans ses paroles,mais à quoi bon, sur le plan du travail elle avait déjà perdu tout espoir et ce n'était pas faute d'essayer. Personne ne croyait en elle, même pas ses frères qui n'arrêtent pas de l'embêter à chaque fois qu'elle a une once de motivation, ça s'en allait aussi rapidement que l'alcool qu'Amy buvait.

«  Oui, non, je pense pas être faite pour les études et encore moins pour une carrière, je laisse ça aux autres. »

Des fois quand elle rentrait du lycée et qu'elle s'affalait sur son lit, il lui arrivait de se demander à quoi bon continuer. Elle n'a connue qu'une personne qui l'encourageait vraiment, c'était sa mère, elle passait son temps à lui dire « tiens bon, c'est pas grave si t'y arrives pas du premier coup » mais même elle avait fini par s'en aller, pour quelle raison ? Même Amy qui se considérait proche de sa mère ne saurait répondre à ça, elle s'est levée un jour, elle a décidé de partir, sans un mot. Sûrement qu'elle considérait que tout ça n'avait aucun intérêt, qu'elle perdait son temps, que ses enfants lui faisait perdre son temps.

«  Toi et tes frères êtes avocats, ton père est sénateur... et ta mère, elle fait quoi ? »

Elle lança cette phrase sans vraiment regarder le jeune avocat, elle avait eut un petit moment d'absence en pensant à sa mère à qui elle ne pense jamais d'habitude, mais elle ne voulait pas se laisser submergé par ses émotions alors autant relancer la conversation, même si ce n'était peut-être pas la meilleure question qu'elle aurait pu poser car si on suit la logique, il risquait de lui demander ce que fait sa mère, ce qui pourrait ouvrir de nouvelles cicatrices à peines guéris.  

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Dim 8 Déc - 16:13

Quand Heathcliff vit la jeune fille s'assoir à son bureau, buvant une gorgée d'eau, il avait l'impression que c'était elle l'avocate, ok une avocate un peu éméchée et pas vraiment habillé en conséquence. Il prit place en face d'elle, se mettant à la place du client. Il se projeta dans l'avenir, se voyant de ce côté du bureau, chez un des meilleurs avocat du pays dans le code pénal, essayant de se justifier aux mieux des actes qu'il avait commis. Heathcliff ne se sentait pas très en sécurité en ce moment, il sentait que ses secrets allaient bientôt éclater. Du moins, son gros secret. Scarlett et Heather en savait beaucoup et ce qu'Heath savait très bien c'était que les deux femmes allaient tout faire pour que ça se sache sans épargner le jeune O'Conell. Heathcliff avala sa salive, essayant de penser à autre chose. Il paraissait sure de lui, et ne s'était pas vraiment montrait inquiet en face de la Spencer mais pour être franc, il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait faire. Il n'avait aucune idée de comment faire pour ne pas que ça se sache et encore moins quoi faire après la révélation. Heathcliff se mordait nerveusement la peau de sa joue quand Amy prit la parole.

Elle ne devait pas être aussi pessimiste, après tout personne n'avait pas les capacités. A pars ceux qui avaient des handicapes, une dyslexie ou quelque chose comme ça. Mais pour lui, tout les autres pouvaient y arriver, c'était une question de confiance et de se donner les moyens. Bien sûre, certaines personnes étaient plus intelligentes que d'autres. Y'avait toujours un type ou une fille dans la classe qui ne travaillait pas beaucoup et qui avait des notes extras. Après il y avait ceux qui travaillaient beaucoup pour atteindre d'excellent résultats et il y avait ceux, qui travaillaient et qui s'en sortaient moyennement. Mais même pour cela, il y avait toujours une solution, toujours quelque chose à la clé à force de persévérance. Enfin c'était comme ça que le voyait Heathcliff. Et puis il y avait aussi les gars du genre O'Conell, qui n'avaient pas besoin de faire grand chose, ils devaient fournir un minimum pour hériter de ce que papa avait construit. Heath en était conscient. Mais il fallait quand même qu'il travaille pour rester à ce poste.

« Si tu le dis. »

Heathcliff ne chercha pas à en dire plus, Amy avait l'air de ne pas vouloir s'éterniser sur le sujet et surtout avait l'air sure d'elle. Heathcliff se figea à l'évocation de sa maman. Ca faisait longtemps que quelqu'un n'avait pas évoqué son existence vu qu'enfaite elle n'existait plus. Son cœur se serra un peu. Il ne pouvait pas en vouloir à la brune de lui demander ça, elle ne devait pas savoir. Heathcliff n'avait pas envie de parler de sa maman. C'était toujours un sujet tabou pour lui, il n'en parlait pas non plus avec sa famille. C'était quelque chose qui l'avait beaucoup attristé. Le pire était le circonstances de sa mort. Il aurait pu très bien mourir aussi ce soir là.

« Elle est morte »

Heathcliff avait juste lancé ça. Il ne voulait pas en dire plus, c'était déjà assez enfaite. Il bougea un peu sur sa chaise car il était mal à l'aise, tira un peu sur ses manchettes et passa ses mains sur son pantalon pour essayer de les rendre moins moites.

« Et toi, ils font quoi dans ta famille ? »

Heathcliff avait vite renchéri après sa déclaration au sujet de sa mère. Il n'avait pas envie qu'elle lui pose des questions sur pourquoi, comment, si il était triste enfin tout le blabla habituel. Heathcliff était maintenant pensif, il repensait à quelques moments avec sa maman. La seule personne stable dans cette famille. C'était le seul modèle pour Heathcliff à l'époque. Il avait beau être plutôt jeune quand ça s'était passé, mais il avait déjà ressentit une profonde tristesse, il savait déjà qu'une partie de lui était partit avec sa maman ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Lun 9 Déc - 0:22


Lorsqu'elle s'assit dans le fauteuil, l'avocat en fit de même, mais il se posa juste en face d'elle, un peu comme les rôles s'étaient inversés. Elle essayait de comprendre ce que ça faisait de se trouver à cette place pour une fois, et même si ce n'était qu'éphémère, elle devait reconnaître que ça faisait du bien de se sentir puissante, pour une fois, à cette place, ce n'était pas nous qui étions jugés mais c'était nous qui jugions les gens.

La jeune adolescente aurait en effet peut-être dû éviter de poser la question au sujet de sa mère. Quand elle prononça ces derniers mots, elle vit le visage de l'homme en face d'elle se décomposer, une telle vulnérabilité traversa son visage qu'on en oublierait presque le costume et le statut de maître ainsi que son nom, pour voir l'homme qui se tenait derrière. Trois mots, c'était ce qu'il avait prononcé, c'était grâce à ces trois mots qu'il répondit à sa question. Elle regrettait presque d'avoir demandé, sa curiosité finirait par la tuer, mais elle ne pouvait pas savoir elle, que sa mère était morte.

Rien que de voir le visage fermé du brun indiquait à Amy qu'elle venait de toucher une corde sensible. Elle resta un moment sans rien dire, ne prenant même pas la peine de relever, elle ne savait pas quoi dire, la vrai question était : y a-t-il vraiment quelque chose à répondre à ça ? Quoi qu'elle pourrait dire, ça n'allait pas faire en sorte qu'il aille mieux, ça n'allait pas ramener sa mère, tout ce qu'elle pourrait dire quelqu'un d'autre l'aura déjà dit et finalement, ce ne seront que des mots qui s'envolent, ils ne restent pas ancrées là pour toujours et pour la plupart du temps, ils n'ont pas une grande nécessité.

« Au moins toi tu sais où es ta mère... »

La jeune brune baissa la tête de nouveau, elle savait que ce n'était peut-être pas la meilleure chose qu'elle aurait pu sortir, mais c'était la première chose à laquelle elle pensa. Amy n'avait aucune idée d'où était sa mère, elle sait juste qu'elle est venue, qu'elle était là, mais qu'elle est partie sans laisser de signes, ça se trouve elle était morte mais personne ne le savait, ça se trouve elle était là, quelque part à l'observer au loin. Ou alors elle était juste partie et ressasser tout ça ne servait à rien.

En elle c'était comme un mélange de tristesse, d'amertume et d'indifférence, elle avait une boule au ventre à chaque fois qu'elle évoquait le souvenir de sa mère, elle avait aussi de l'amertume et de la colère à cause de son abandon, mais elle était surtout indifférente, se disant que la vie continuait et qu'elle devait aller de l'avant.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Lun 9 Déc - 20:33


Quand quelqu'un évoquait sa maman, Heathcliff se sentait toujours seul et triste. Quelques chose de peux commun se passait dans son corps, il ressentait des frissons dans sa nuque qui était toujours accompagné d'un mal de ventre bénin. Heath ne parlait jamais de circonstances de la disparition sa maman avec quelqu'un et encore moins avec les membres de sa famille d'ailleurs, ce qu'il avait toujours trouvé suspect. La seule personne avec qui il en parlait un petit peux était sa sœur Claire, avec qui il s'était toujours très bien entendu. Quand ils étaient triste, ils se rejoignaient de temps en temps et essayer d'imager comment serait leur vie si elle était toujours là. Bien évidement, ils s’imaginaient toujours leur mère calme, parfaite, souriante, à l'écoute tout le contraire de ce qui leur servait de père. Heathcliff fixa sa tonne de dossier, essayant de pense à autre chose et de réfléchir un minimum à comment il allait s'y prendre pour boucler ses dossiers à temps.

Quand la jeune fille s'exprima, Heathcliff releva la tête interloqué, elle n'avait plus sa mère non plus ? Une gène traversa l'esprit d'Heathcliff, il se sentait égoïste de croire que c'était le seul à ne pas avoir sa maman. Mais pourtant c'était normal, ce n'était pas une situation très commune. Il se souvenait quand il était au collège et que ses amis parlaient de leur maman. Heathcliff se mettait toujours de côté, ne participant pas à leur discussion et essayant à tout pris de ne pas répondre aux questions gênantes et remarques puériles que lui apportaient certains camarades.

« Tu ne sais pas où est la tienne ? »

La question était un peu bête, mais Heathcliff se sentait à présent proche de la jeune fille qui partageait cette différence avec lui. Il avait l'impression tout à coup qu'ils partageaient beaucoup de choses en commun, l’ivresse, l'absence d'une mère, d'après les rumeurs ses nombreux ébats sexuels. Tout ceci interloqua Heathcliff qui avait l'impression de voir son double féminin quand il avait le même âge. Il aurait aussi très bien pu être dans la même position, il n'avait aucune idée de son avenir, il était bourré et triste, il noyait sa peine et cachait ses secrets qui le rongeait. Il se sentait comme proche de la jeune fille, comme si il la connaissait depuis longtemps, comme si il connaissait tout de son passé. Il s'imagina tout à coup une scène qui ne s'était jamais passée. Lui et Amy allant en soirée tout les deux, buvant pour oublier leurs soucis, partageant leurs malheurs et leurs histoires mais aussi des moments de fête et de joie.

Il regardait Amy qui était à nouveau triste puis plus aucune émotions ne se montrait sur son visage. Heathcliff cherchait à comprendre pourquoi cette fille était aussi maussade, pessimiste, triste, indifférente. Il avait en tête de l'aider, ce qui était plutôt rare. Il avait envie d'apprendre à la connaître et de faire tout ce qui était en son pouvoir pour donner un vrai sourire à la jeune fille.


Dernière édition par Heathcliff O'Conell le Mer 11 Déc - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mar 10 Déc - 1:30


Contrairement à ce que les gens pensent, le fait qu'Amy soit comme et qu'elle ait cette réputation n'avait rien à voir avec la crise d'adolescence qu'elle avait du mal à gérer, ni même à cause de son caractère qui la pousse à se faire remarquer, tout à en fait commencer le jour où sa mère avait décidé de s'en aller. Si un jour on lui avait qu'elle se serait retrouvé dans cette situation là, elle ne l'aurait jamais cru, elle avait tout pour réussir, une mère qui la poussait toujours à aller plus loin, des frères qui étaient un peu cons mais qui l'aimaient quand même et inversement, et même sans père, ils formaient une petite famille. Souvent elle se repasse le jour où elle est revenue de l'école et où elle a découvert la chambre de sa mère vide, avec pour seule trace de son passage, une lettre où elle indique seulement qu'elle doit partir et de ne pas en chercher la cause.

L'avocat reprit la parole, curieux face à la réponse de la jeune adolescente, qui était à présent dans ses pensées, elle se contenta de relever la tête et la secouer doucement en guise de non. Elle passa une main dans ses cheveux pour se donner un peu d'assurance, avant de pousser un soupire.

« En fait c'est.... compliqué.... »

Elle n'aimait pas parler de sa famille, du moins pas de ses parents,  à la limite, parler de ses frères ne la gênait pas, au contraire, elle était plutôt contente de les avoir prés d'elle malgré le fait qu'ils ne soient pas très proches, au moins eux ils n'avaient pas fuis pour on ne sait quelle raison. A cette pensée, Amy eut l'impression que quelqu'un lu tiraillait les entrailles, elle venait d'avoir une image d'elle en train de errer dans les rues, la même scène que cette soirée, mais sans famille, sans place où aller, sans repères.

« Peut-être qu'elle est morte et que personne ne le sait, mais quoi qu'il en soit je ne sais peut-être pas où elle est, mais je sais au moins où elle n'est pas. »

Hopper prononça cette phrase en essayant de faire un petit sourire pour effacer les pensées précédentes qu'elle venait d'avoir, même si elle avait une énorme envie de fondre en larmes. Elle ne savait pas si c'était l'alcool qui parlait ou si c'était vraiment elle, mais ce dont elle était sûre c'était qu'une part de vérité résidait dans ses paroles, elle ne savait pas où était sa mère ni même si cette dernière était encore vivante, mais au moins elle pouvait être sûre qu'elle n'était pas au près d'elle,là où elle est censée être, et il en est de même pour son père.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Mer 11 Déc - 16:09

Heathcliff était sûre que les personnes qui avaient perdu une personne cher dans leur vie étaient changées à jamais. Par contre quand ce genre de drame arrivait quand la personne est jeune, l'enfant n'avait jamais vraiment pu affirmer son propre caractère. D'après le peu de souvenirs qu'entretenait Heath avant la mort de sa maman, il était sensible, à l'écoute, joyeux. Bon c'était vrai, il était petit, mais au fond de lui, il était sûre que si sa vie n'avait pas basculé du jour au lendemain Heathcliff aurait était un garçon plutôt sage, droit, amicale. Il fallait prendre en compte aussi les répercussions de l'éducation de son père qui l'aurait dans tous les cas, avec ou sans sa maman, troublé. En fin de compte, la famille O'Conell était plutôt dérangée. Le père était froid et dure, le premier fils était marié mais trompait sa femme, le deuxième fils était une vraie girouette, qui n'était pas sûre de lui et qui se créait un masque, et la fille était bisexuelle et dépressive. Après réflexion c'était Adrian le moins dérangé. Heathcliff fixait les cheveux de la jeune fille qui étaient en bataille, ils étaient décoiffés et paraissaient secs. Il se focalisa là dessus pendant plusieurs secondes

La réponse d'Amy était d'abord brève, c'était une expression qu'Heathcliff aurait aussi bien pu utiliser. Mais détaillant le visage de la brune, Heathcliff comprit qu'elle allait en dire plus. Il tendit l'oreille, attendant quelques secondes pour qu'elle se décide à parler.

La phrase d'Amy attrista O'Conell, la dernière partie de sa phrase était forte "je sais au moins où elle n'est pas ". C'était triste et direct, franc et maussade. Il éprouvait une compassion pour la jeune fille, elle qui ne savait même pas où était sa mère. Au moins Heathcliff le savait, elle était là-haut, elle veillait sur lui Claire et Adrian. Au fond de lui Heath était même heureux qu'elle soit partie, au moins elle ne vivait plus l'enfer de vivre avec Joey et n'aurait jamais connu de la déception envers ses enfants. C'était la seule chose qui rassurait Heathcliff. Il la regarda de façon compatissante, ne sachant pas vraiment quoi lui dire. La seule chose qu'il voyait pour que ça soit équitable, c'était qu'il en raconte un peu plus. Il prit son courage à deux mains et se lança.

« Elle est morte, durant un incendie, notre maison a brûlé avec elle. J'étais petit, je ne me souviens de pas grand chose à pars des cris, des pleurs, de la chaleur, des pompiers. »

Il fixait dès à présent le bureau, ne voulant pas affronter le regard de la jeune fille. C'était déjà assez dur pour lui de parler de ça à haute voix. Heathcliff voulait quand même dire quelque chose à propos de la disparition de la mère d'Amy, il voulait quand même réussir à dire quelque chose qui pouvait la réconforter. Mais il ne connaissait pas grand chose à sa vie, il ne savait pas ce qu'il pouvait dire ou non. Il se lança quand même la regardant dans les yeux avec un tout petit sourire.

« Je suis sûre qu'elle a raté quelque chose, elle aurait été fière de toi. »

C'était sure que sa mère n'aurait pas été fière de la voir dans cet état, mais comme Heathcliff y pensait quelques minutes auparavant, si sa mère avait était là, Amy serait surement plus heureuse et pas saoul ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FLAWLESS


Féminin
Nombre de messages : 1170
Etudes/Metier : tient une chaîne youtube pour apprendre aux gens à twerker malgré son cul blanc et plat.
Love : Miguel, le gars rencontré dans la file d'attente du Chipotle en attente de naturalisation. Peut-être un futur mariage pour l'aider à avoir ses papiers ?
Humeur : dabbing like Pogba on my way to success

Inscription : 16/10/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Elisabeth Spencer



MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse. Jeu 12 Déc - 2:56


Elle n'attendait pas vraiment de réponse à ce qu'elle venait dire et encore moins que l'on relève le fait qu'elle éprouve quant à l'absence de sa mère, mais il fallait avouer que le silence qui régnait dans la pièce n'était pas des plus joyeux, on aurait dit deux dépressifs qui venaient de se rencontrer et une fois leurs malheurs échangés, plus rien.

Il reprit la parole alors qu'elle ne s'y attendait, mais c'est surtout ce qu'il dit qui l'étonna. Le jeune maître avait la tête baissé et parlait, la jeune brune voyait bien qu'il fuyait son regard, elle qui généralement n'aimait pas que les gens ne la regardent pas quand ils lui parlent, elle pouvait comprendre. Le fait d'évoquer la disparition de sa mère était déjà assez douloureux comme ça pour qu'en puisse on en rajoute en expliquant comment elle est partie.

Encore une fois, elle était à court de mots, elle aurait voulu se lever pour le consoler, elle voyait bien que ça n'allait pas et qu'au moment où il parlait, des images repassaient dans sa tête. Elle aussi il lui arrivait d'avoir ce genre d'image dans la tête mais elle les noyait immédiatement dans de l'alcool, en l’occurrence, c'était ce qu'elle avait fait ce soir. Elle avait apprit à ses dépends qu'elle pourrait vider toutes les bouteilles qu'elle voudrait, au moment où la douleur se pointe, elle ne repart pas de si tôt ou alors, pas avant de t'avoir bien fait mal.

«  Tiens, bois un peu d'eau ça ira mieux après. »

La jeune adolescente lui tendit le verre d'eau accompagné d'un sourire qui indiquait toute sa bonne volonté. Elle savait ce que c'était, elle était passé par là et à vrai dire, elle était encore dans cette passe. Elle était bien consciente que ce verre d'eau n'arrangerait rien et ça ne valait pas un verre de vodka mais c'était tout ce qu'elle avait sous la main et c'était mieux que rien, elle aussi elle aurait aimé qu'on lui propose d'un verre d'eau quand elle était au bord de la crise de larme, malheureusement elle a trouvé son réconfort dans l'alcool, ce qui était peut-être l'une des causes de son échec dans la vie, même si c'était un peu facile de tout mettre sur le dos de l'alcool.

«  Visiblement elle n'était pas assez fière pour rester me voir grandir.... mais toi je suis sûre qu'elle serait fière de toi et qu'elle veille sur toi là où elle est. »

La jeune fille aurait voulu en dire autant pour elle, pas que sa mère soit morte et qu'elle veille sur elle, mais qu'elle soit fière d'elle, mais ça, c'était impossible.

_________________
Very bad girl
Everytime I try to fly I fall without my wings, so I put on a cape. I guess it's smarter this way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: sos d'un terrien en détresse.

Revenir en haut Aller en bas

sos d'un terrien en détresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Quel peuple terrien pour arda?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-