Partagez|

Isaac ♣ drôle de proie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: Isaac ♣ drôle de proie Jeu 5 Juin - 23:58

La jeune femme affiche une moue désappointée en regardant le reflet que lui renvoie son miroir. Ce soir, il y a un concours de beauté dans un bar-café de la ville et naturellement Madame Danielson-Dikens a tenu à ce que sa fille y participe, évidemment. Il fallait que cette dernière gagne tout les concours dont sa mère avait connaissance de toute façon, ça n’était pas nouveau. Et pour faire plaisir à sa mère elle devait être absolument parfaite. Elle refit son maquillage trois bonne fois avant d’être pleinement satisfaite du résultat. Dans sa robe du soir rouge, la demoiselle n’allait pas tarder à défiler sur le podium et en attendant, elle était privée de tout. Pas le droit de textoter pour ne pas se déconcentrer. Pas le droit de boire, même de l’eau, pour ne pas se mouiller. Pas le droit d’aller danser pour ne pas risquer de se faire renverser un verre dessus ou se faire déchirer sa robe. Pas le droit d’aller aux toilettes de peur qu’une concurrente l’y enferme, on ne sait jamais. Même si ça, ironiquement, la brunette voudrait bien dire à sa mère que dans certains cas ce n’est pas si gênant que ça apparemment. D’ailleurs la jeune femme la regarde, d’un air absolument impuissant, quand cette dernière se faufile dans d’autres loges. La demoiselle sait bien ce que sa mère va y faire, comme d’ordinaire.

Enfin il est l’heure pour la jeune femme de faire son apparition sur le podium. Gracieuse, souriante, elle défile avec élégance, sous le regard de la foule, prenant la pose, jouant avec l’objectif des téléphones portables et des appareils photos. Et puis tout aussi divine, elle prend la direction des coulisses pour laisser la place aux autres candidates. Et quand elle revient c’est pour assister à la remise de l’écharpe et d’une couronne qui ne doit pas casser trois pattes à un canard puisque c’est clairement du plaqué or. Mais soit.

«- Mesdames et messieurs voici le moment que vous attendiez tous. Qui est donc la fameuse Miss du Coffee’s Time !? Vous le saurez bientôt ! Pour le moment, le rôle de troisième Dauphine est attribué à miss… »

La foule applaudit, acclame. Ce n’est pas encore le nom de Ruth que l’on prononce. Et s’il n’était pas prononcé ce soir ? Sa mère en ferait sûrement une maladie alors elle n’a pas trop le choix de gagner ou de perdre… Seulement il y a bien une vingtaine de concurrentes et certaines sont vraiment jolie. Mais la cérémonie se poursuit et l’attention de la brunette se reporte non plus sur la foule mais la voix de cet homme qui s’apprête à annoncer le nom de la gagnante.

«- Alors… Celle que tout le monde voudra pour cavalière ce soir… Celle qui va porter l’écharpe et la couronne… La demoiselle qui risque de se faire offrir quelques verres… est mademoiselle… Danielson-Dikens !»

Évidemment. La brune est tellement habituée à ce genre de dénouement qu’elle n’est même pas émue de ce nouveau prix, qui ravit pourtant sa mère, naturellement. Ruth se contente de laisser la miss de l’an passé lui passer l’écharpe et la couronne, avant de prendre le bouquet que lui tend le maître des lieux. Rapidement après, la brune quitte la scène. Bon et maintenant qu’elle doit rester jusqu’à la fin de la soirée, elle peut s’amuser ? Allant vers le bar, elle commande si c’est possible un coca, comme sa mère est toujours dans le coin à la surveiller. Plus tard, elle pourra se lâcher. Tient d’ailleurs, Madame Danielson-Dikens s’en va, elle récupérera sa fille au petit matin… et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Lun 9 Juin - 19:06


Pourquoi était-il là ? Seul, assis au coin du bar, un verre de scotch à la main. Pourquoi, et surtout comment était-t-il arrivé là. Les choses allaient beaucoup mieux à la maison Melrose, depuis qu'il avait discuté avec Clara. Mais alors que tout aurait pu bien aller, Austin était réapparu au beau milieu de l'année, annonçant son envie d'arrêter les cours. Pas la peine de faire un dessin sur la réaction de son père. Car même si techniquement, Isaac n'était pas le père d'Austin, c'était quand même lui qui l'avait élevé, avec Clara, et il le considérait comme son propre fils. Et les Melrose n'abandonnaient pas. Jamais. Et en cela, il remarquait qu'Allie était beaucoup comme lui. Résignée, attentive, un peu butée. Elle n'avait cependant pas cette touche de sensibilité humoristique qui aurait pu les lier plus qu'ils ne l'étaient, c'était-à-dire pas du tout. Allie ne l'écoutait jamais, restait sur la défensive, et vivait sa vie comme bon lui semblait. Et Austin semblait également emprunter cette voie. Mais qu'avait-il fait à ses enfants pour qu'ils s'éloignent de lui ainsi ? Il ne comprenait pas. Il les avait aimés, choyés et avait accepté qu'Austin ne soit pas le sien. Tout ça pour le bonheur de Clara, qu'il aimait plus que tout. Mais voilà. Il s'était passé quelque chose dans la vie de ses enfants pour qu'ils décident de ne plus lui obéir. Et ça l'énervait, au plus au point. De nature plutôt autoritaire, un peu malgré lui, il avait peut-être souvent été ferme avec eux, les interdisant de sortir, même si c'était la soirée de l'année. Parfois, Isaac avait l'impression d'être les deux parents à la fois, tellement Clara ne disait jamais rien. Oh, il l'aimait, mais il aurait aimé qu'elle s'assume un peu plus, et qu'elle apprenne à se comporter comme un parent. Enfin, au moins, ils avaient un parent cool, et l'autre chiant. Mais malgré ça, tout le monde semblait voir Isaac comme LE papa cool du quartier, celui qui déconnait H24, et qui laissait tout faire. Oui, avec Austin. Et il ne savait pas pourquoi. Même si les sorties et les interdictions étaient de rigueur pour Allie, Isaac était beaucoup plus souple avec son fils. Peut-être était-ce parce qu'il était plus âgé. Peut-être était-ce parce qu'il était un garçon. Peut-être était-ce parce qu'il n'était pas le sien. Quoi qu'il en soit, apprendre qu'il arrêtait ses études lui avait fendu le cœur, lui qui avait tout fait pour lui. Et le verre de scotch lui avait paru une bonne solution pour l'oublier.

Sauf qu'Isaac s'était retrouvé au beau milieu d'un concours de beauté. Ce qui aurait pu l'agacer, mais finalement, son verre lui avait redonné la bonne humeur, et il avait fait la connaissance de quelques autres papas, tout fiers de leur fille. Malheureusement, lui n'avait pas de fille à applaudir, ou tout du moins, pas une qui veuille monter sur cette estrade. Jamais il ne verrait Allie participer à ce genre de concours. L'idée de la voir au beau milieu de ces adolescentes le fit sourire. Après tout, il aurait voulu montrer à tout le monde combien il était fier de sa fille, il aurait voulu, un jour, se lever et crier sur les gradins « C'est ma fille ! » avec un grand sourire. Mais ce jour n'était jamais arrivé, et n'arriverait probablement jamais. Allie allait partir à l'université sans qu'ils se soient jamais -ou presque- échangé des mots de fierté, de tendresse, ou d'affection. Isaac termina son verre en y pensant, toujours en train de penser à ce qu'il avait pu faire pour la rendre aussi inatteignable. Il soupira, saluant de loin un de ses collègues. Tournant la tête, il vit une jeune adolescente demander un coca au bar. Elle avait une magnifique robe et était si bien coiffée, comme si elle était arrivée en début de soirée, certaine de gagner. Car oui, Isaac voyait la banderole qu'elle avait par-dessus son épaule, annonçant son premier prix. Mais quelque chose clochait. En la regardant bien, le Melrose remarqua qu'elle ne souriait pas. Il fronça les sourcils, intrigué. « Et bien alors demoiselle, tu ne fêtes pas ton titre avec tes amis, ou tes parents ? » demanda-t-il finalement, avec un sourire bienveillant. Loin de lui l'idée de la draguer, mais il avait envie de discuter avec quelqu'un, et elle semblait la parfaite candidate. « Si je te paye ton coca, tu ne le prendras pas mal j'espère ? C'est mon devoir d'offrir quelque chose à la nouvelle miss Coffee's time, je suppose. » rajouta-t-il en riant, persuadé qu'il devait avoir l'air d'un pervers en quête d'une jolie jeune fille à conquérir. En vérité, il avait juste besoin de voir si elle le fuirait, comme Allie le faisait. Si c'était le cas, c'est qu'il y avait réellement quelque chose de bizarre chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Lun 9 Juin - 22:07

Non Ruth Danielson-Dikens ne sourit pas. Non elle n'est pas particulièrement fière de son prix même si elle est heureuse de satisfaire sa maman et qu'elle aurait mal vécut une défaite. Surtout après celle face à Scarlett Spencer l'autre jour. Enfin soit. Elle attend en plus que sa mère soit partit de manière à pouvoir enfin s'amuser. Ou en tout cas se sentir un peu plus libre. En attendant elle demande un bête coca-cola juste pour que Monica ne puisse pas lui faire de reproches si elle passe par là on ne sait jamais. Mais elle quitte purement et simplement l'établissement ce qui provoque le soulagement de la jeune femme. Enfin libre. La brune porte tout de même le verre de coca à ses lèvres pour boire une gorgée. C'est là qu'un homme séduisant l'interrompant et lui adresse la parole s'étonnant de voir qu'elle ne fête pas son titre avec ses amis ou sa famille. Mais il n'y a rien à fêter. Car aux yeux de la jeune femme tout ce qu'elle voit dans cette victoire, c'est une énième de sa mère. Puisque dans le fond c'est elle qui souhaite absolument que sa fille gagne des concours n'est-ce pas ? Donc si sa fille en gagne, c'est une victoire de Monica, pas de la jolie Ruth. C'est une énième victoire de sa mère parce que cela veut dire que la brune s'est encore soumise à sa mère.

"- Vous voyez quelque chose à fêter vous ? Moi je vois juste une fille que sa mère a encore trainé dans un concours de beauté, une énième victoire de la domination maternelle de cette femme. Ce n'est qu'une énième écharpe, une énième couronne et une énième photo que l'on accrochera au mur. Alors pour moi vous savez, il n'y a rien à fêter et si mes amis ne sont pas là pour fêter ce titre avec moi c'est soit qu'ils ont comme moi l'habitude de me voir gagner, soit qu'ils n'avaient pas de temps à perdre pour célébrer quelque chose qu'ils pourront célébrer de nouveau le mois prochain ou celui d'après... Et puis vous savez, quand on passe son temps à s'entrainer pour les concours, on n'a pas vraiment le temps d'entretenir ses amitiés, de donner du temps à ceux qui comptent alors pourquoi nous en donneraient-ils en retour ? " explique la demoiselle avec un pâle sourire avant de finir son verre.

La demoiselle a l'impression d 'aller mieux. Sa mère étant partie, la brunette se sent plus libre, plus souriante. Elle ne se sent plus être la pauvre et soumise petite Ruth, elle se sent être une jolie jeune femme de presque vingt ans. Une jolie jeune femme face à un homme séduisant. Il a l'air plus mûr qu'elle mais cela ne la dérange pas, comme elle ne remarque ni l'alliance qu'il porte à son doigt, ni qu'il n'est pas simplement "un peu" plus vieux qu'elle mais clairement plus vieux, presque en âge d'être son père. Non, elle ne se doute pas qu'il a déjà trente huit ans, soit tout pile le double de l'âge qu'elle a elle-même.

"- Mais j'accepte le coca, c'est toujours ça. A moins que vous m'offriez quelque chose de... plus fort, maintenant que ma mère est partie..." lance la demoiselle avec un petit air entendu et un sourire mutin.

Cet homme est vraiment pas mal et du coup la brunette se rapproche un peu plus de lui, d'autant plus que cela leur permet de mieux parler ensemble. Il faut dire que tout autour d'eux il y a pas mal de monde et donc par conséquent pas mal de bruit. La demoiselle est joueuse. Après une œillade enflammée, la jeune femme approche son visage de l'oreille de l'homme afin de murmurer quelques mots.

"- Disons que vous commandez et que vous me surprenez ?" interroge la demoiselle avec un petit sourire avant de retrouver une distance correcte, reportant son attention sur son verre à moitié plein seulement désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Mar 17 Juin - 13:17


Alors qu'Isaac avait fait remarqué le manque de sourire sur les lèvres de la jolie gagnante, il ne s'attendait pas à un discours enflammé de dégoût et de critique. Au fur et à mesure qu'elle parlait il écarquillait les yeux, tiraillé entre un étonnement très net, et une forme de pitié. Il eut un pincement au cœur en l'écoutant parler de sa mère comme d'un parent ingrat qui, en somme, l'empêchait de vivre sa vie d'adolesente. Il aurait fallu qu'Allie l'entende, peut-être qu'elle aurait réalisé que son père n'était pas le monstre qu'elle croyait qu'il était .. Isaac resta silencieux un petit moment après la réponse de Ruth, ne sachant pas trop quoi dire. « Oh tu sais, le monde est généralement con. Il faut être égoÏste pour survivre, il faut être faux-cul et hypocrite, il n'y a que comme ça qu'on réussit. Si tes amis te fuient, c'est juste qu'ils n'ont pas compris ce qu'était que l'ambition. » fit-il finalement. « Même si c'est ta mère qui t'y pousse, peut-être que tu dois en tirer ce que ça t'apporte. Tu vois avant tous les autres de ton âge que le monde est voué à la déchéance, et qu'il faut se battre pour arriver au sommet. Tu verras dans dix ans, tu réussiras sûrement mieux que tous ces cons qui se disent tes amis. » Isaac termina sa phrase en souriant, espérant que ça lui changerait la vision des choses. Son discours n'était pas beaucoup teinté d'espoir, mais c'était malheureusement vrai. Ils vivaient dans un monde où l'apparence et l'argent régnaient en maître. Pas étonnant pourquoi la mère de Ruth poussait autant sa fille à la reconnaissance physique et à l'argent. Elle cherchait sûrement à en gagner par le biais de sa fille. Et ça rendait Isaac malade.

Il proposa alors d'offrir à Ruth un verre, histoire de la consoler. Celle-ci commence à se détendre, et à demander quelque chose de plus fort. Isaac éclate de rire. « Bah voyons ! » Ce fut sa seule réponse pour le moment, car il réfléchissait à ce qu'il faisait. Même si lui ça ne le dérangeait pas de lui payer un verre d'alcool, il n'avait pas forcément envie de se retrouver avec on en sait quel problème parce que la jeune fille n'était pas majeure. Il soupira, se disant tout de même que sa mère ne devait pas être très futée de toute façon, au vu de ce qu'elle poussait sa fille à faire. Et Isaac se disait qu'il aurait aimé faire cela avec Allie. Peut-être qu'il prenait trop Ruth pour sa fille, et peut-être que ça deviendrait un problème, mais pour l'instant, il se disait que la jeune adolescente avait besoin de quelqu'un à qui parler, et s'il lui refusait, qui sait si on ne la retrouverait pas pendue à une corde le lendemain matin. Les parents sont parfois si irresponsables .. Mais alors qu'il réfléchissait, Ruth venait de se rapprocher de lui et de lui demander de la surprendre. C'est là qu'Isaac réalisa qu'elle avait une attitude carrément étrange. N'avait-elle pas vu qu'il avait le double de son âge ? Il se dégagea doucement de leur proximité, sans pour autant être brusque. Il soutint son regard avant de rire. « Mon dieu, si ma fille me voyait, je crois qu'elle ne voudrait plus jamais m'adresser la parole ! Enfin, si c'est pas déjà le cas.. » Décidément, Isaac pensait beaucoup à Allie ce soir-là. Mais que pouvait-il y faire. Autour de lui, des pères et des mères avec leurs filles, des adolescentes toutes belles qui souriaient, heureuses d'être là, même si quelques larmes coulaient sur leur joue pour avoir perdu. Le Melrose les regardait avec envie. Lui aussi aurait voulu passer du temps avec sa fille, l'emmener au zoo, ou décorer le sapin de Noël, faire des batailles d'eau sous la canicule, ou lui chanter des comptines. Mais tout cela lui avait été refusé par sa propre fille, qui avait toujours couru dans les jupes de sa mère pour s'y réfugier. Isaac fit alors un geste au barman pour lui commander un cocktail. Ruth était la seule fille qui ne souriait pas, en plus malgré sa victoire, et elle intriguait de plus en plus Isaac, qui voulait, pour une fois, rendre une jeune fille heureuse. Peut-être qu'il s'en mordrait les doigts le lendemain, mais au moins, il aurait essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Mar 17 Juin - 14:20

Le jeune homme a peut-être raison, peut-être que la jolie Ruth devrait prendre le partit de s'intéresser un peu plus à ce qu'il y a de bien, de bénéfique, dans ce genre de concours parce qu'elle doit tout de même bien admettre que derrière tout cela, derrière les strass et les paillettes, se cache une leçon de vie relativement importante qu'elle ne devrait pas négliger. Et puis en même temps c'est une certaine combativité qu'on lui demande, une combativité qui peu grandement l'aidé dans son futur on ne sait jamais. Alors bien sûr, peut-être qu'elle doit simplement arrêté de regarder ce qui ne lui plaît pas dans ce genre de concours, pour se concentrer au contraire sur ce qui est bien, ce qu'elle apprécie dans ce genre de choses. parce que c'est vrai elle y trouve quand même du positif, à cette vie de concours de gloire et de paillettes. En attendant elle a envie d'un bon verre et de se laisser surprendre par cet homme séduisant dont elle n'a pas encore remarqué qu'il a facilement le double de son âge. Au moins. Et c'est donc très sensuellement, qu'elle lui demande de la surprendre sur le choix d'alcool qu'il va faire de façon à la satisfaire.

En un instant il se recréait entre eux une certaine distance et la demoiselle, qui le trouvait si beau, si gentil, si souriant et probablement très intéressé par elle, se demande ce qui lui prend tout à coup pour réagir de la sorte. Est-ce qu'en fin de compte elle ne lui plaît pas ? La voilà très déçue, à quoi ça sert d'être la reine de la soirée si l'on ne plaît pas à celui avec qui l'on est en train de discuter. Elle affiche même une petite moue boudeuse pour le coup. Mais d'un coup il parle de sa fille et là, la demoiselle comprend tout. Cet homme est bien plus vieux qu'elle, bien davantage qu'elle ne se le serait imaginé. Elle se sent donc bien sotte. Et ses joues se colorent de rose. En plus elle remarque son alliance tout d'un coup.

"- Oh... mince mais... vous êtes... mariés..."

Naturellement la demoiselle se sent maintenant un peu idiote et ses joués se colorent d'une couleur rouge tomate. Bien entendu. La jeune femme est très gênée par ce qu'il vient de se passer. Elle a voulu draguer un homme. Marié. Père de famille. Et vieux. Plus qu'elle ne l'est en tout cas. C'est pas mal gênant. Dérangeant même. Un silence ne manque pas de s'installer entre les deux personnes et cela alourdi encore un peu plus l'ambiance. La jeune femme ne sait plus que dire tant elle est gênée de ce qui vient de se passer. Elle se sent gourde. Tellement gourde. Peut-être que cet homme le comprend parce que sur le beau visage de la brunette on voit bien comme elle se sent mal. Comme elle se sent bête.

"- Je... Je suis désolé en fait je n'avais pas... Pas remarqué que vous étiez marié..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Mar 29 Juil - 18:29


La phrase de Ruth lança un blanc dans la conversation et ce fut à ce moment-là qu'Isaac remarqua que son attitude avait pu être .. comment dire, ambiguë. Il ferma les yeux en se maudissant, mais afficha un sourire sur son visage, son éternel sourire de papa cool et d'homme blagueur. « Hé oui, malheureusement ! On dirait pas hein, je suis encore dans la fleur de l'âge n'est-ce pas ? » Et il s'ausculta les bras et se toucha le visage comme pour s'admirer en riant. C'était bien sûr une boutade, car il ne voulait pas la faire fuir. Pour une fois qu'Isaac comprenait une jeune adolescente, et pour une fois qu'on lui montrait des signes d'affection, il ne comptait pas la faire fuir. Même si apparemment, il n'était bon qu'à le faire. C'était comme s'il était né avec un aimant 'anti-affection' sous la peau, qui repoussait chaque jeune qui s'approchait de trop près. Enfin, presque, car avec Mike ou Sara ou Lily, cela se passait assez bien. Comme quoi, tout semblait se passer bien avec tout le monde, sauf avec ses propres enfants. Quelle poisse. Ruth devient toute rouge, se confond en excuses et plonge sa tête dans son verre qui vient d'arriver, mais Isaac sourit et lui pose une main sur l'épaule. « Mais ne t'excuses pas, je fais cet effet-là à tout le monde tu sais. » rit-il. « Ne t'en fais pas. » Il lui sourit gentiment, et prit son verre dans la main et le tint en l'air. « On peut quand même rester là à discuter tu crois pas ? A la tienne, mademoiselle 1ère place. » Et il lui fit un clin d'oeil complice avant de boire unr gorgée de son verre.Il se mit à penser que s'il n'avait pas parlé d'Allie, il serait peut-être encore en train de donner de faux-espoirs à une adolescente. Pfiou, heureusement. « Tes parents ne sont pas là au fait ? » demanda-t-il, intrigué. La jeune fille avait parlé de sa mère, mais Isaac ne voyait personne autour qui était venu féliciter sa fille, ce qui paraissait peu normal. Si lui avait une fille qui gagnait la première place, il serait le premier à la féliciter. Encore une fois, quel dommage que son fils soit si ingrat et incapable, et que sa fille ne veuille plus rien à faire avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Ven 1 Aoû - 19:26

Comment dire, la jolie Ruth se sent passablement honteuse maintenant comme elle réalise, un peu tard n'est-ce pas, que ce jeune homme à qui elle a fait un peu de gringue est en fait déjà marié. Le mauvais éclairage des lieux aura sûrement aidé à ce que la demoiselle face cette monumentale erreur. Elle se sent mal à son aise maintenant, il est déjà père de famille c'est un peu horrible de penser qu'elle vient de draguer le papa d'une adolescente, alors qu'elle reproche à son propre paternel d'avoir quitté sa mère pour une fille à peine plus âgée que son aînée. Elle ne sait pas si Isaac aurait répondu à ses désirs mais comme elle réalise qu'un peu plus et elle faisait une bêtise monumentale en compagnie de ce jeune homme, la demoiselle ne se sent pas très bien. Et lui pour sa part se laisse aller à quelques plaisanteries. Et comme il voit la demoiselle rougit par la honte qui se repend en excuse à son attention, il ne tarde pas à chercher un moyen de rassurer la demoiselle et mettre un terme à ses craintes, comme il commence à dire que malgré cela elle n'a pas à s'en faire et qu'ils peuvent quand même bien rester là si ils le souhaitent, à discuter un peu de chose et d'autres.

"- Oui... On peu..."

La demoiselle commence donc à boire un peu en essayant de se mettre dans une optique de discuter sagement avec cet homme, quand ce dernier lui pose une assez gênante question au sujet de ses parents. Ouai, bon, c'est vrai qu'une mineure toute seule dans ce genre de coin ce n'est pas la meilleure des choses à faire mais enfin, elle est miss des lieux désormais et ne peut pas quitter la soirée.

"- Non plus maintenant. Ma mère m'a déjà félicité mais en même temps elle en a l'habitude. Elle est déjà partie, pour elle ces concours ne sont plus exploratoires, elle n'a plus rien à explorer de mes victoires. Elle est sûrement partie chercher un moyen d'améliorer ma technique en fortifiant ma masse osseuse ou un truc dans ce genre. Mon père s'est tiré quand j'avais quinze ans au bras d'une nana de dix-huit je n'ai plus de nouvelles depuis. Et mon beau-père et bien j'ai beaucoup de respect pour lui mais je ne crois pas qu'il ai beaucoup d'affection pour moi. En fait je crois même pouvoir dire qu'il n'en a pas du tout, tout simplement. Peut-être n'ais-je pas le droit, peut-être que son affection doit être pour moi en état d'inexigibilité, que je n'ai pas le droit de l'éxiger..." confesse la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Mer 17 Sep - 22:27


Décidément, entre le coup à boire et l'allusion aux parents absents, l'attitude d'Isaac pouvait être considérée comme un peu louche. Pourtant, dans sa tête à lui, ses gestes n'avaient pas du tout un sens dévié, et pour lui il ne faisait que s'intéresser à l'adolescente d'une façon tout à fait banale. Après tout, ils n'avaient chacun personne d'autre avec qui discuter, et Isaac n'était pas prêt à rentrer chez lui tout de suite. Avec tout ce qui se passait avec ses deux enfants, plus rien n'allait, et plus il retardait la confrontation mieux ça allait. Pour l'instant tout du moins. Il savait qu'il allait devoir réagir à la situation tôt ou tard, mais pour l'instant il était bien là, posé au bar avec son petit verre de whisky. Sans compter la présence agréable de la jeune fille, qui avait le même âge que sa fille et qui pourtant avait un discours bien différent. Cela faisait du bien à Isaac de voir que les adolescentes n'étaient pas toutes rebelles et impulsives. Mais du coup, il se posait des questions sur l'éducation d'Allie, et que si elle était une des seules à son âge ainsi, peut-être qu'ils avaient fait quelque chose de travers ? Mais en même temps, elle était mature pour son âge .. Tout se bousculait dans l'esprit d'Isaac et il ne savait vraiment plus trop quoi penser. Allie était et avait toujours été une énigme, ce qui ne l'empêchait bien sûr pas de l'aimer.

Alors Isaac trouva curieux que ses parents n'aient pas assisté au concours de leur fille. En quelques mots, Ruth lui résuma sa situation familiale, et Isaac en fut interloqué. OK, il n'y avait donc pas que sa famille qui était en crise dans le quartier. Mais ce que racontait Ruth fit tirer la grimace à Isaac, qui commençait à avoir de la peine pour elle. La petite n'avait pas la vie facile, toujours poussée par sa mère à faire quelque chose qu'elle n'aimait sûrement plus depuis le temps. C'était bien connu, quand on forçait ses enfants à faire quelque chose, ils finissaient par le détester. « Pas le droit d'avoir son affection ! Tu n'y vas pas un peu fort ? Je suis sûr que c'est juste qu'il ne te connais pas assez ! Ou peut-être que vous n'avez pas trop de choses en commun .. » dit Isaac avant de boire une gorgée de son verre.  « En tout cas, je sais qu'on vient de se rencontrer, mais je le dis, si tu as envie de lâcher un peu de lest hors de ta famille, tu peux compter sur moi ! » fit-il ensuite avec un grand sourire. Oui, il l'appréciait beaucoup, cette petite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie Jeu 18 Sep - 15:14

Il est une chose à noter et retenir sur la jolie Ruth Danielson-Dikens, cette dernière est blasée. Blasée de l’existence qu’elle mène, de la prison dorée que l’on a érigé tout autour d’elle. La demoiselle n’a que faire de tout ce que l’on a pensé pour elle, même si elle s’y plie. Il faut dire que pendant longtemps, la jeune femme a profondément aimé tout cela. Maintenant ce goût pour les concours lui est plus ou moins passé et même si elle ne prétendra pas ne pas apprécier le moment où elle gagne un concours, la brunette reconnait volontiers que sa vie, qui ne tourne qu’autour de cela, est d’un certain ennui désormais et pour cause. Elle voudrait tant vivre des choses différentes de ce qu’elle connait déjà, elle voudrait pouvoir vivre de sa passion, l’écriture, avoir le droit d’écrire sans avoir peur.

«- Non en effet et sa propre fille est tout le contraire e ce que je suis. Je crois qu’il n’aime pas trop tout ces concours mais je n’en suis pas sûre. Ce qui est certain c’est en tout les cas que c’est la faute de ma mère et non la mienne, ce n’est pas moi qui me suis jeté là-dedans, c’est elle qui m’y a poussé. Même si bien entendu j’aime toujours entendre mon nom au rang de winneuse… même si quelques minutes après, l’excitation retombée, je me retrouve… Lasse. Lasse de tout ça, un peu blasée… Comme ce soir en fin de compte.» fait remarquer la brunette avant de boire une gorgée de sa boisson.

L’homme fait une étrange mais très gentille proposition à la brunette qui ne peut pourtant pas s’empêcher de lui accorder un petit regard méfiant puisque, comme il vient de le dire, ils viennent tout juste de se rencontrer. Fatalement du coup la demoiselle est un peu suspicieuse de le voir se présenter d’ores et déjà comme un chevalier servant, prêt à lui venir en aide sitôt qu’elle en éprouvera le besoin. Toutefois elle dessine finalement sur ses lèvres un fin sourire à l’attention de son interlocuteur qu’elle ne manque pas de remercier pour la proposition qu’il lui fait.

«- Merci je ne manquerais pas d’y penser. » répond simplement la brunette sans faire plus de commentaires à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Isaac ♣ drôle de proie

Revenir en haut Aller en bas

Isaac ♣ drôle de proie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Ma proie ne m'échappera pas. [PV Coeur Sauvage]
» Lorsque le piège se referme sur la proie idéale ... (PV Evy & Gabie)
» Chasseur ou proie ? [Rang B : Pv Gecko Shin]
» On a déjà vécu ça ou presque. [PV Isaac]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-