Partagez|

Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Sam 5 Avr - 11:30


Esperanza était furieuse. Natalia avait accepté un contrat pour une réception à l’hôtel d’Isaac. Espé n’était pas pour mais il fallait avouer qu’elles pouvaient difficilement refuser un contrat, surtout en ce moment où elles travaillaient peu. Il avait été conclu qu’Esperanza aiderait sa sœur à tout préparer à la maison mais qu’elle ne se rendrait pas à l’hôtel. Elle n’avait aucune envie de croiser Isaac, encore moins de retravailler avec lui, alors sa soeur gérerait toute la soirée.

Sauf que voilà, le jour J la plus âgée des sœurs s’était retrouvée clouée au lit. Une sorte de vilaine grippe, elle avait de la fièvre et n’était d’aucune manière capable d’aller travailler. Esperanza avait tout fait pour la faire se lever, mais elle avait vite compris que c’était peine perdue. Elle avait aussi tenté de la convaincre d’annuler leur prestation, mais la plupart des plats étaient déjà préparés et elles ne pouvaient pas, dans leur situation, se permettre d’annuler un contrat au dernier moment. Alors finalement Esperanza s’était vue obliger d’accepter d’aller travailler avec Isaac.

Dès le début de l’après-midi elle avait tout chargé dans la petite fourgonnette Valken’s et était prête. Elle s’était habillé simplement. Après avoir vérifié qu’elle n’avait rien oublié et dit au revoir à sa sœur elle conduit jusqu’à l’hôtel du Melrose. Elle conduit tooouuut doucement, comme pour retarder l’échéance, mais bientôt elle allait se retrouver devant celui avec qui elle s’entendait le moins du quartier. Elle se dit qu’elle devrait être forte pour ne pas se laisser impressionner.

Elle se gara devant l’hôtel et marcha jusqu’à la réception, d’un pas qui se voulait décidé. Une jeune fille se tenait derrière le comptoir. Esperanza eu envie de lui demander si Isaac la traitait bien, mais elle se contenta de se présenter, de dire qu’elle était là pour le service de traiteur de la réception et l’employée répondit qu’elle allait chercher le gérant. Esperanza l’attendit en regardant les prospectus qui s’étalaient à l’accueil.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Sam 5 Avr - 23:10


« Esperanza ? »

Isaac n'en croyait pas ses yeux. N'avait-il pas demandé à Natalia de venir ce soir-là ? Il avait bien sûr directement pensé à son entreprise de traiteur pour préparer sa soirée, mais au vu de ses différends avec Esperanza il avait bien précisé qu'il ne voulait que sa sœur. Les choses entre eux étaient compliquées. Disons que les deux adultes n'étaient pas en bons termes après que le gérant ait licencié la jolie brune -et normal-. Mais ce n'était pas pour cela que Isaac la méprisait. Il reconnaissait son travail, et c'est pourquoi il l'avait embauchée en premier lieu. Et il l'aurait bien gardée, mais quelqu'un qui se mêle de ses affaires de couple, ça il ne le tolère pas. Ce n'était d'ailleurs pas pourquoi il l'avait licenciée. La jeune femme avait pris trop de libertés dans son travail, et Isaac ne se sentait plus patron. Il avait l'impression d'être mené en bateau, qui de plus est par une femme .. Il ne l'avait pas accepté. Bref c'était une histoire compliquée, et à vrai dire, passée. Après tout ce qui était arrivé au Melrose, il avait presque oublié cette dispute avec la brunette. Malgré tout il gardait une certaine réserve car il connaissait le tempérament de la Damenez, et ne savait pas ce qu'elle disait à sa femme derrière son dos. La voir devant lui l'avait alors pris par surprise, vu qu'il s'attendait à voir Natalia.

« Tu es là pour la soirée ? » s'enquérit-il d'une voix neutre. « Et Natalia ? »

A vrai dire c'était très étrange de reparler à la jeune femme, et surtout de la tutoyer. Ils avaient été amis, à une époque. Evidemment ce n'était plus le cas mais Isaac ne pouvait se résoudre à la vouvoyer. Après ce qui s'était passé dans sa vie dernièrement, Isaac avait décidé de prendre a vie autrement, et de redevenir le bon papa et patron qu'il était. C'est donc pour cela qu'il afficha un sourire franc après ses paroles, même si au fond de lui, il ne se laisserait pas berner.


Dernière édition par Isaac Melrose le Lun 21 Avr - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mer 9 Avr - 23:28


« Esperanza ? » Hé oui, malheureusement c’était bien elle qui se tenait là devant lui. Elle aussi aurait aimé qu’il n’en soit pas ainsi, mais elle n’avait pas eu le choix.

« Tu es là pour la soirée ? » « Non non, je suis là parce que je souhaite louer une chambre pour la nuit. » eut-elle envie de répondre. Mais elle se contenta d’un « Oui. C'est moi qui vait m'occuper de la soirée. » « Et Natalia ? » Dit-il en souriant. « Désolée, elle est clouée au lit. Elle ne pourra pas être là ce soir. » Elle essayait d’être professionnelle, à savoir parler sans trop de ressentiments. Elle avait adopté le ton qu’elle adoptait avec les clients. Le ton qui passait partout, celui poli pour ceux qui avaient des demandes qui enquiquinaient tout le personnel du restaurant. Ceux qui voulaient du riz à la place des frites, pas de chèvre dans leur pizza quatre fromage ou qui voulaient faire saisir à nouveau leur viande parce que "oui j'avais demandé saignant, mais je voulais saignant genre sans sang et avec la viande un peu grillée." Esperanza s'exprimait donc le mieux possible, le tout accompagné d’un sourire pour faire passer la pilule avec une tartine de diplomatie.

« Mais ne t’inquiète pas, je sais ce qu’il y a à faire. Tout se passera bien. » Elle comprenait qu’Isaac puisse avoir des appréhensions, mais elle avait toujours été professionnelle et ce n’est pas parce qu’elle avait des différents avec le patron de l’hôtel qu’elle allait bâcler la soirée. Au contraire, elle s’appliquerait du mieux possible pour que ce soit une réussite. Elle ne voulait qu’il ait quelque chose à lui reprocher. Oui, ce soir elle resterait professionnelle et Natalia serait fière d’elle. En attendant elle devait être en train de se ronger les sangs, pensant que sa sœur était capable de s’emporter et mettre à mal sa société. Mas il n’en serait rien.

« Si tu veux bien me montrer la salle de réception je peux m’installer de suite. » proposa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Dim 20 Avr - 19:24


Isaac inspira et se pinça les lèvres. Voir Espéranza ne le réjouissait pas vraiment, et il vit qu'elle partageait son point de vue. Natalia étant malade, c'était forcément sa sœur qui venait prendre le relais. « Ah, ok, très bien alors. » fit Isaac en feignant un sourire. Il remarqua que la brune était habillée très chiquement, ce qui lui fit se demander si elle travaillait toujours dans cette tenue. Sûrement, pensa-t-il. Esperanza crut bon de préciser qu'elle savait quoi faire, et Isaac hocha la tête. « Bien sûr, bien sûr. » Malgré tout ce qui s'était passé entre eux deux, il n'y avait pas photo : elle savait cuisiner et travaillait très bien. Depuis qu'elle était partie -ou plutôt licenciée-, la cuisine de l'hôtel n'était plus pareil, et il en était venu à regretter son acte. Il avait agi sur un coup de tête, et il était trop tard quand il avait réalisé que c'était une erreur. Maintenant, il pouvait toujours courir pour la récupérer, surtout que leur entreprise de traiteur marchait à merveille.  Une pensée traversa l'esprit d'Isaac comme quoi il devrait peut-être redemander à Esperanza de revenir .. mais en voyant la froideur de celle-ci, il se le refusa. 

« Oui, c'est par ici ! Tu veux de l'aide pour porter quelque chose ? » lui demanda-t-il alors en souriant. Plus il parlait avec elle et plus il se rappelait de l'époque où tout allait bien entre eux, et il fut submergé par un moment de nostalgie. Il en oublia sa rancoeur et tandis qu'il précédait l'ex-employée, ses pensées tournaient à trois mille à l'heure. Depuis quelques temps il y avait eu de majeurs changements dans sa vie, et il s'était rendu compte qu'il avait écarté pas mal d'amis pour des raisons futiles. Toutes ses crises n'avaient abouti à rien si ce n'est l'éloignement de tous ceux qu'il aimait. Et encore heureux ce n'était pas le cas de Clara .. Ou pas encore. C'est pour ça qu'il se méfiait de la Damenez. Il connaissait son tempérament de femme forte, et il la suspectait de passer du temps avec Clara et de lui mettre des idées tordues dans la tête. Mais il n'avait pas de preuves, alors il préféra ne rien dire. Cela lui fit penser à ces exobiologistes qui cherchaient toujours des preuves ou qui en inventaient pour leurs suppositions de vie extraterrestre... 

Ils arrivèrent enfin dans la grande salle, et Isaac laissa passer Esperanza devant pour qu'elle regarde comment agencer les tables. La salle était vide, si ce n'est la présence d'une estrade avec les musiciens et leur matériel, réglant l'acoustique de la soirée. « Désolé rien n'est fait, j'étais submergé de boulot et mes employés ont pris leurs vacances. As-tu besoin de quelque chose ? Toutes les tables sont entreposées dans la salle à côté, avec les chaises. Dis-moi ce que je peux faire. » Isaac était sensé avoir tout préparé, avoir agencé les tables, mais comme il venait de le dire il n'avait rien pu faire et s'était dit que la jeune femme pourrait ajouter des idées quant à la disposition de la salle. Une touche féminine n'était jamais inutile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mar 29 Avr - 3:18



Isaac accepta le fait qu’Esperanza remplace sa sœur sans trop de difficulté. Remarquant sans doute que s’il y avait une autre solution elles l’auraient bien entendu cherchée au vue du peu d’envie qu’Esperanza avait de travailler avec lui. Il devait aussi se dire qu’il était mieux d’avoir la mauvaise des sœurs pour préparer la soirée que personne, car le repas n’allait pas se faire seul. Tout comme de son côté Espé avait accepté pour le contrat qu’il lui avait promis et le bien être de l’entreprise à sa soeur. Il acquiesça également quand elle lui dit qu’elle saurait s’y prendre. Visiblement il ne doutait pas de ses qualités en tant que cuisinière. Elle avait fini par en douter aux vues de l’ampleur qu’avait prise leur dispute. Pourtant, auparavant, jamais il ne l’avait critiqué sur sa cuisine. Il l’avait fait sur beaucoup de choses (un peu trop d’ailleurs) mais sur sa cuisine jamais. Elle ne préféra pas s’attarder trop longtemps sur tout ça et demanda la salle de réception. Isaac lui indiqua en lui proposant son aide. Esperanza fut surprise qu’il la propose aussi spontanément. Certes il était loin d’être flemmard et ne se laissait jamais abattre par le travail, mais proposer de l’aide à son ancienne employée revenait à passer plus de temps avec elle et ça la surpris qu’au contraire il ne fasse pas tout pour la fuir. Elle n’en laissa cependant rien paraitre. Dans tous les cas des mains supplémentaires pour transporter tout le matériel ne seraient pas de refus. « Je vais devoir décharger la camionnette, donc si tu n’es pas trop occupé ce n’est pas de refus. » accepta-t-elle, espérant qu’il n’avait pas demandé juste ça par politesse en priant pour qu’elle refuse. « Mais je préfère quand même voir la salle avant. » ajouta-t-elle. Elle avait besoin de voir la manière dont il avait agencé la pièce pour imaginer la façon dont elle allait s’adapter à l’endroit. Lorsqu’elle arriva rien n’était installé. Elle ne fut pas vraiment surprise parce que ça arrivait souvent. Il était rare que tout soit déjà parfaitement réglé lorsqu’elle arrivait dans un endroit. Là au moins l’orchestre était installé. Elle avait déjà vu des groupes faire leurs balances alors même que les premiers invités arrivaient. C’était quelque chose qu’elle n’appréciait pas du tout, c’était pour elle un manque d’organisation et de savoir faire et bien sûr un manque de respect vis-à-vis des invités. Là ils avaient encore largement le temps d’installer toute la salle et de tout préparer avant l’heure du repas. Isaac s’excusa d’abord de ne pas déjà tout avoir préparé, chose qui plut à l’espagnole. Puis il lui demanda de quoi elle avait besoin. Il avait l’air vraiment décidé à faire repartir leurs relations du bon pied, au moins pour cette journée. De ce fait Esperanza commençait à se détendre, un peu moins sur la défensive que lorsqu’elle était arrivée ici. Elle avait l’impression d’être réellement considérée comme une partenaire de travail et non pas comme l’ancienne employée licenciée. Elle ne fit donc aucune remarque quand au fait que les tables n’étaient pas encore installées. Avec un client ordinaire elle ne se serait jamais permis de faire une telle réflexion, mais avec le désagréable patron qui l’avait mis à la porte elle n’aurait pas hésité un instant. Mais son sourire, bien qu’enjôleur qui ne l’y prenait pas, et sa façon dénuée de toute rancœur qu’il avait adopté avait désamorcé la bombe. C’est donc le plus normalement du monde qu’elle lui répondit. « Je pense que le plus sage est d’abord d’installer les tables et les chaises. Une fois que tout sera installé je pourrais m’occuper du buffet. » D’un pas décidé elle se dirigea dans la salle indiquée. «Très bien. Est-ce qu’il y a quelqu’un dans le coin pour nous aider à tout sortir ou est-ce que nous sommes que deux ? » S’ils étaient deux il n’allait pas falloir chômer, l’opération risquerait d’être, si ce n’est fatigante, au minimum très longue. Elle jeta un coup d’œil aux musiciens. « S’il n’y a personne d’autre on pourrait bien lui demander de l’aide. A 5 ou 6 on en aura pour bien peu de temps. » Si autrefois Esperanza avait été une simple employée destinée à suivre les ordres de son patron (chose qu’elle ne faisait pas toujours, certes !) aujourd’hui tout était bien différent et elle n’hésiterait pas à prendre les choses en main si quelque chose ne tournait pas comme elle en avait envie. Ça lui avait valut un licenciement mais aujourd’hui les rapports de force n’étaient pas les mêmes. Bien que pour l’instant tout se passait bien et qu’elle n’avait aucune envie de faire un bras de fer. Elle se contenterait donc de propositions. « Je pense que les tables devraient être installées sur cette partie là. » dit-elle en montrant une partie de la salle. « Quoi qu’il en soit il me semble qu’il faut laisser une partie libre ici. » dit-elle en montrant l’espace devant la scène «Pour que ceux qui veulent danser soient près de la scène, et que ceux qui mangent entendent ce qu’ils se racontent. » s’il y avait bien une chose qu’elle détestait c’était se retrouver à côté des enceintes et devoir crier pour que son voisin de table l’entende. De ce qu’elle entendait de l’acoustique de la salle alors que les musiciens faisaient leurs balances il ne valait mieux pas mettre les gens trop proches des enceintes. « Et si on fait deux buffets là et là. » dit-elle en montrant les coins au fond à droite et à gauche. « Non seulement un peu tout le monde sera près des buffets mais en plus ils n’auront pas à traverser la piste pour y accéder. » Une salle mal pensée pouvait provoquer des gênes chez les convives elle en était persuadée, et il valait mieux penser à tout. Cerise sur le gâteau les toilettes se trouvaient en arrière, ainsi ils n’auraient pas non plus à travers la piste… Elle était contente de sa disposition. « Qu’en penses-tu ? » lui demanda-t-elle, prête à revoir sa proposition s’il en avait une meilleure ou qu’elle ne lui correspondait pas. Elle savait que lui aussi était loin d’être incompétent, elle ne pouvait pas se mentir en disant le contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mar 29 Avr - 19:22


« Aucun soucis ! » déclara Isaac avec un sourire franc, lorsque Espéranza dit avoir besoin d'aide pour décharger la camionnette. Il lui sembla voir une lueur d'étonnement sur le visage de l'espagnole. Bien sûr, ce devait être encore plus difficile pour elle d'apparaître aujourd'hui. L'ex-employée licenciée à nouveau face à son ex-patron.. moyen comme situation. Mais Isaac faisait tout son possible pour oublier le passé, et les récents événements chez les Melrose faisaient qu'Isaac allait beaucoup mieux dans sa vie .. disons mentale. Clara avait accepté de l'aider, après un épisode assez perturbant du père Melrose, qui lui-même avait eu du mal à avouer sa maladie. En réalité il ne savait pas ce qu'il avait, et Clara non plus. Elle était encore en train de diagnostiquer les symptômes, et ce n'était pas évident. Malgré tout, elle avait procuré à Isaac une certaine dose de calmants et anti-dépresseurs qui l'aidaient bien, pour le moment. Isaac affichait donc son plus beau sourire face à la Damenez, et il lui montra la salle prévue pour la soirée. Il lui avoua que malheureusement rien n'était prêt, mais elle ne fit pas de commentaires et s'enquit plutôt de savoir si ils pouvaient avoir plus d'aide. Isaac haussa les épaules. « Oh oui, je pense qu'ils peuvent donner un coup de main, vu qu'ils ont fini leur installation. » dit-il avant de s'avancer vers les musiciens en leur demandant si c'était possible. Ils acquiescèrent, et tous revinrent vers la brune pour savoir comment organiser l'espace. Isaac resta un peu en arrière et regarda Espé dicter l'organisation de la salle. Il sourit, puis obtempéra. D'habitude il n'aimait pas recevoir les ordres de quelqu'un, et d'ailleurs surtout pas elle, mais si Isaac voulait sa soirée de prête, il n'avait pas intérêt à broncher. Et puis il voyait que ce que proposait la jeune femme était quand même intelligent (a).

Quand elle eut fini d'agencer la salle mentalement et que tous s'imaginaient l'endroit, Espéranza demanda à Isaac son avis. « C'est parfait. » lui dit-il en souriant. « Vraiment parfait ! Merci Espé.. ranza. » balbutia-t-il. Naturellement il avait repris le surnom qu'il lui donnait autrefois, lorsqu'ils travaillaient ensemble. Espé était un nom beaucoup plus facile à dire que Esperanza, et Isaac n'avait pas la fibre linguistique. Il sourit alors gêna, et pour masquer sa gêne il s'adressa aux musiciens. « Allez, c'est parti ? Faudrait deux personnes pour les chaises et quatre pour les tables, on y va ! » et Isaac remonta ses manches de chemise (ouh le bg) et s'attela à la tâche avec le reste des personnes présentes. Tout en travaillant il sifflotait et chantonnait, donnant une ambiance sympathique pour tout le monde (et un peu glee-esque mais bon, hein) . En une quinzaine de minutes tout était installé comme il fallait, et Isaac souffla, en se tenant le dos. « Pfiouaah.. Je vous offre quelque chose à boire, tous ? » proposa-t-il pour les remercier de leur aide -après tout ils n'étaient pas obligés-, et voyant que tous en avaient quand même grandement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Jeu 1 Mai - 2:24

Isaac approuvait ce qu’elle disait. Il accepta de l’aider à décharger, demanda aux musiciens de les rejoindre quand elle le suggéra et mieux encore il lui laissait dicter toutes les explications quant à l’installation de la salle. Elle s’attendait à une quelconque remarque, un refus ou au moins un petit commentaire mais non, rien de tout ça. Il la laissait diriger les musiciens en acquiesçant ce qu’elle disait. « C’est parfait. » Si elle s’attendait à ce qu’un jour elle se retrouve à travailler à nouveau avec Isaac et qu’il lui dirait que c’était parfait elle aurait eu du mal à le croire.

« Vraiment parfait ! Merci Espé…ranza. » Le surnom qu’il lui donnait autrefois revenait spontanément et il s’était rattrapé in extremis. Mais pas suffisamment tôt pour qu’Espé ne le remarque pas. Elle avait bien entendu la petite hésitation. Il parut gêné et sourit rapidement avant de se tourner à nouveau vers les musiciens. Il prit à son tour les opérations en main afin que tout soit installé comme l’avait agencé la cuisinière. Tout le monde se mit en marche dans une bonne ambiance. Isaac se mit même à chantonner et siffloter. Il était vraiment de bonne humeur. Esperaneza, elle, gardait son sérieux, mais était contente de la tournure de l’après-midi. Elle qui était deux heures plus tôt sur le point de tout annuler pour ne pas se retrouver face à celui qui avait été son patron. Finalement tout cela lui remémora que lorsqu'elle avait travaillé pour Issac il y avait eu certes de grosses disputes mais également beaucoup de bons moments. Au fur et à mesure elle les avait occultés de son esprit, et pourtant ils étaient bien là. Elle se rappela en l'entendant chantonner que le père Melrose avait également un patron particulièrement cool.

L’opération ne pris pas beaucoup de temps et à peine finit Isaac proposa de servir à boire. « Pour moi ça va aller, merci. » déclina-t-elle en souriant. Elle n’avait pas fait beaucoup d’efforts, les garçons avaient été gentlemans et lui avaient pris les tables des mains à chaque fois. Ce n’était pas les trois chaises qu’elle avait transporté qui l’avaient fatiguée. « Mais allez-y, je vais commencer la déco. » Elle s’éloigna et marcha jusqu’à la camionnette de l’entreprise pour récupérer tout ce qui était nappes etc pour installer les tables où seraient déposés les plats. Elle revint dans la salle pour commencer l’installation et se mit au travail alors que les musiciens buvaient un coup. Elle aurait besoin d’Isaac pour décharger tout le repas, mais pour le moment elle pouvait se débrouiller. Elle prépara également les différents bouquets et autres décorations. Elle travaillait avec un petit artisan qui lui faisait des choses adorables, qui rendaient immédiatement un buffet beaucoup plus attirant. Elle avait également emporté quelques bougies et allumettes, mais hésitait encore à les installer. Une fois le les tables du fond qui allaient accueillir le buffet décorées, il ne restait plus qu’à préparer le principal : la nourriture. Elle avait prévu de nombreux toasts qui donnaient l’eau à la bouche, comme du chèvre et tomates confites, compotée d’aubergine ou encore des délices à base de violettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Dim 1 Juin - 13:54


Après un rapide aller-retour au bar, Isaac ramena quelques verres et bouteilles qu'il disposa sur une table dans un coin, à libre disposition des musiciens, qui devaient repartir se préparer. Isaac se contenta d'un grand verre d'eau, et il se cala un moment contre le mur. En observant Esperanza travailler, un flot de souvenirs ré-emergeaient dans son esprit. Esperanza, toujours les sourcils fronçés quand elle s'appliquait, les cheveux à peine relevés en arrière avec une pince. Elle paraissait tellement sûre d'elle, pleine de vie, et déterminée. Il se rappelait de leurs longues soirées à discuter et à rire pendant qu'ils rangeaient la vaisselle, et tout paraissait tellement réel qu'il s'attendait à voir Esperanza se retourner et lui sourire, ou lui lancer une petite boutade. Mais la jolie brune resta concentrée, installant de jolis bouquets, bougies et autres ornements sur le tables. Isaac fit un petit sourire triste. Et dire qu'il l'avait licenciée juste sur un coup de tête et une mauvaise journée. Le Melrose se rendait compte, maintenant qu'il discutait beaucoup plus à Clara de son .. problème, qu'il agissait toujours impulsivement, sans se rendre compte des conséquences. C'est comme ça qu'il avait failli mettre Allie à la porte et ne plus jamais la revoir. Et c'est comme ça qu'il avat perdu l'un de ses meilleures employées .. Heureusement il se reprenait aujourd'hui en main, et espérait pouvoir reconnecter avec Esperanza sans qu'elle le rembarre. Après tout elle en avait bien le droit.

Son éternel sourire remis sur ses lèvres, il s'approcha d'Espé en lançant une boutade. « Alors, quand as-tu besoin de mes muscles ? Les épinards de Popeye sont décidément une bonne affaire ! » rit-il, totalement conscient qu'il avait beau être bien bâti, il ne pourrait jamais se comparer à un body builder.  Elle semblait avoir terminé de décorer, et l'heure tournait. Il fallait rapidement s'occuper du repas. « C'est super, soit dit en passant. » remarqua-t-il quant à l'agencement de la pièce. Peut-être qu'au final c'était peut-être mieux que ça ait été Esperanza et non sa sœur qui soit venue. Non pas qu'il remettait en cause les qualités décoratives de sa sœur, mais il avait toujours trouvé qu'elle avait plus de goût concernant les petits détails. Enfin, il n'allait certainement pas lui dire, dieu sait comment elle réagirait si elle apprenait qu'Isaac critiquait sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mer 18 Juin - 20:16


Isaac fit une petite plaisanterie, du genre de celles dont il avait l’habitude, celles qu’Esperanza connaissait par cœur autrefois… Elle fit un sourire mais ne s'en émue pas plus que ça, refusant de tomber dans la nostalgie. « Je pense que maintenant on peut aller décharger le fourgon, si jamais tu veux bien m’aider ? » Elle n’en revenait pas de la facilité de leurs rapports. Pas de pics, pas de froideur, son ancien patron qui lui proposait de l’aider… C’était assez étrange mais pas désagréable. Et voilà qu’il lui disait que l’installation était super. « Merci. » Dit-elle satisfaite, surement plus de la reconnaissance d’Isaac que de ce qu’elle vient d’accomplir. Elle était fière qu’il reconnaisse son travail et ne la prenne pas pour une charlatan. Il n’avait jamais remis en cause son travail malgré leurs nombreuses disputes et c’est quelque chose qu’elle vivrait très mal, plus encore que s’il la critiquait elle.

« Allez. » Elle partit jusqu’à la fourgonnette garée pas loin de l’entrée de l’hôtel, ouvrit le coffre et désigna les caisses à prendre à Isaac. A eux deux ils n’auraient pas besoin de faire d’allers retours. Elle laissa monsieur Melrose prendre la caisse frigorifique et prit elle-même la caisse qu’il restait, en posant dessus un ou deux sachets d’ustensiles qui trainaient encore dans le coffre, une bobine de ficelle à rôti, et un tas d’autres trucs un peu originaux comme des canettes de boissons chinoises, des sauces en tout genre et bien sûr beaucoup de condiments.

Ils portèrent tout ça jusqu’à la cuisine de l’hôtel, accolé à la salle de réception. « Merci » le remercia-t-elle encore une fois, pour l’avoir aidé avant de commencer de suite à fouiller dans tout son bardas pour sortir ce dont elle avait besoin pour préparer le repas. La plupart des plats étaient prêts il ne lui restait plus que les finitions. Elle se rapprocha du four de la cuisine pour l’observer un instant. « Il fonctionne bien, pas de souci ? » demanda-t-elle en bidouillant les boutons. Elle ne voudrait pas être coupable de déclencher un incendie.

Une fois vérifié que tout était en étant de marche elle pouvait travailler. « C’est ok pour moi, je vais m’y mettre. » dit-elle pour faire comprendre à Isaac qu’elle n’avait plus besoin de son aide et qu’il pouvait retourner à ses occupations. Sa phrase finit elle se replongea dans ses plats, les étalant sur le plan de travail pour enlever la cellophane et tout terminer pour que ce soit prêt à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mar 29 Juil - 15:09

Bizarrement, Isaac s'attendait à une réaction de la part de son ancienne employée. Sourire ou regard noir, mais il n'eut le droit qu'a un visage fermé, limite un petit sourire, mais rien de pus, et cela le mit un peu en colère. Pour qui elle se prenait, de le dédaigner, comme ça ? Il voulait bien faire des efforts et afficher sa bonne humeur, mais si ce n'était que pour recevoir de la froideur, non merci. Son visage se ferma alors, tandis qu'Esperanza demanda de l'aide pour décharger la fourgonnette. Mais alors qu'il réfléchissait, il se trouva bien égoïste. Là encore, il ne pensait qu'à lui, et à ce qu'elle ne faisait pas pour lui. Mais est-ce qu'il savait ce qu'elle était en train de ressentir ? Revenir sur les lieux du travail où elle avait été renvoyée, ce n'était pas une chose facile à faire, et soudainement son manque d'engouement apparut plus clair aux yeux d'Isaac. Depuis quelques temps il avait accepté beaucoup de choses, dont de se remettre en question, chose qu'il n'avait jamais l'habitude de faire. Il acceptait les remarques de Clara et ses conseils, et la maison Melrose apparaissait plus calme et moins bruyante. Enfin.

Isaac suivit Esperanza jusqu'à sa fourgonnette, et l'aida à porter les autres caisses, prenant les plus lourdes bien sûr. C'est là qu'il remarquait que ses cours de muscu avaient bien servi à quelque chose. Heureusement, il ne pleuvait pas, et il ne faisait pas trop chaud, ce qui était un temps parfait pour une bonne préservation des aliments. Manquait plus que les invités se chopent des maladies. Isaac et Espé posèrent les caisses dans la cuisine, tout juste nettoyée et prête à fonctionner. Le Melrose jeta un coup d'oeil à sa montre, et soupira : ils étaient dans les temps. Il resta debout à se sentir inutile, se demandant s'il fallait qu'il parte ou reste l'aider, mais Espé s'affairait de droite à gauche dans ses caisses, sans prêter attention au gérant. Alors qu'il allait dire quelques mots et la laisser, elle lui demanda si le four marchait. « Oui, parfaitement ! Tu dois .. enfin, tu sais comment il marche. » déclara-t-il, se souvenant qu'il n'avait pas besoin de lui expliquer comment il fonctionnait puisqu'elle le savait très bien. Esperanza acquiesça et alluma le four pour le préchauffer. La tête remplie de questionnements en tout genre, Isaac se racla la gorge et déglutit. « Esperanza .. est-ce que tu considérerait revenir travailler ici ? » demanda-t-il finalement, après un petit moment. C'était assez dur pour lui de dire ces mots-là car c'était accepter qu'il avait eu tort, et c'était aussi laisser une chance pour qu'elle refuse, et tout serait alors gâché. Mais Isaac voyait comment elle travaillait, et l'époque où le restaurant brillait lui manquait. Son chef actuel était bon, mais c'était un homme, et la touche décorative et .. féminine, n'existait pas. Et c'était quelque chose qu'il voulait retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Ven 22 Aoû - 23:41

"Oui, parfaitement ! Tu dois .. enfin, tu sais comment il marche. » Esperanza acquiesça. Elle avait autrefois travaillé avec ce four. Dans une autre vie quand tout était différent avec le gérant de l’hôtel. Elle alluma le four pour le préchauffer et se replongea dans ses plats. S’occupant de ses salades et autres viandes en sauce elle ne faisait plus attention à Isaac, travaillant comme s’il n’était pas à ses côtés.

Mais alors qu’elle avait la tête plongée dans ses gamelles, elle entendit Isaac se racler la gorge.  « Esperanza .. est-ce que tu considérerait revenir travailler ici ? » L’espagnole se figea. La cellophane dans la main, elle s’arrêta à mi-chemin, la main suspendue, les yeux toujours posés sur son plat, qu’elle ne voulait pas relever vers son ancien patron. Elle soupira et s’assit – ou plus exactement se laissa tomber – sur l’un des tabourets haut présent dans la cuisine. Elle finit par regarder son ancien patron. Elle ne savait pas quoi dire. Elle pensa à ce qu’avait été leur travail ensemble, les bons moments passés, puis tout ce qui avait suivit et les ressentiments qui perduraient encore aujourd’hui. Elle ne comprenait pas pourquoi Isaac lui proposait ça.

« Isaac… Pourquoi tu me demandes ça ? » Parce qu’elle travaillait bien ? Oui, ce n’était pas faux. Mais elle savait que, plus important encore que le travail que l’on effectuait il y avait la façon dont les collègues s’entendaient et l’ambiance qu’il pouvait y avoir dans le boulot. Qu’Esperanza et Isaac s’entendaient sur le travail à faire ne faisait aucun doute, mais qu’ils arrivent à s’entendre au-delà du boulot et dans leurs relations à côté desquelles ils ne pourraient pas passer en se côtoyant pour le travail, c’était une autre question.

« Tu… Tu es sérieux ? C’est une vraie proposition ? » Esperanza avait aimé travailler ici, mais elle avait trouvé un réel équilibre au Savoy Truffle et avait même des possibilités d’évolution grâce à sa participation à l’entreprise de sa sœur. Elle était parfaitement bien ainsi, testant cet équilibre que jamais auparavant elle n’avait connu. Mais voilà, Espé restait Espé, le déséquilibre était inhérent à sa façon de fonctionner, elle avait cette manie de ne jamais faire les bons choix et surtout de choisir les situations qui l’intéressaient émotionnellement plutôt que celles qui étaient rationnelles. Elle n’avait aucune raison de revenir travailler avec Isaac, mais maintenant que la possibilité se présentait, elle la considérait. Les fois où elle avait quitté un travail pour un autre juste parce que ‘elle en avait l’occasion’ ne se comptaient plus. Elle regarda le Melrose, totalement perplexe par rapport à la proposition qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mer 17 Sep - 20:08

Peut-être qu'Isaac comptait un peu sur son charme pour qu'Espéranza accepte sa proposition. Mais même si c'était le cas, il n'en était pas moins vrai que c'était une vraie proposition, et pas quelque chose qu'il balançait en l'air juste pour rire. Pour une fois. D'ailleurs cela déstabilisa Espé, qui n'avait sûrement pas l'habitude de voir Isaac aussi sérieux. Décontenancée, elle s'assit sur son tabouret, remettant à plus tard la réchauffe des plats. Un petit silence s'installa, et Isaac tenta de déceler sur son visage une quelconque réponse. Quand elle releva la tête, ce ne fut qu'une question qui sortit de ses lèvres, et les sourcils fronçés d'incompréhension. Isaac ouvrit la bouche pour parler, mais ne sortit qu'un soupir. Pourquoi lui demandait-il ça ? Il n'en avait aucune idée. C'était sorti comme ça, parce que soudainement il avait réalisé combien les choses allait bien quand elle était là. Et qu'à présent, sa vie tournait en rond, il n'avait plus aucune plaisir à venir bosser, et les soucis qu'il avait à la maison ne se résolvaient pas. Il avait besoin de nouveauté. Et la bonne humeur espagnole de la Damenez lui redonnait du baume au cœur, et il se sentait revivre. C'était peut-être bizarre à expliquer, et certes leur relation était très chaotique, mais depuis le début de l'après-midi, Isaac ne s'était pas senti mieux depuis des semaines. Peut-être qu'Espéranza avait sur lui quelque pouvoir d'apaisement.

Il ne lui répondit alors qu'avec un haussement d'épaules et un sourire qui en disait long sur la sincérité de sa question. Espé bredouilla alors, demanda à Isaac s'il était vraiment sérieux, si tout ça était vraiment vrai. « On dirait que je t'ai demandé quelque chose d'inouï ! » dit Isaac en riant soudainement. « Oui je suis sérieux, oui c'est une vrai proposition ! » poursuivit-il alors. Puis plus calmement, il s'expliqua. « Je voulais aussi que tu saches combien je suis désolé. La façon dont on s'est quittés .. c'était pas du tout professionnel et sans aucun fondement. J'ai.. » Il déglutit. « Il faut que tu saches que je suis malade, Espé. Et te retrouver aujourd'hui m'a faire réaliser qu'au travail, c'était toi qui me faisait oublier tout le reste. » On aurait presque dit une déclaration d'amour, et peut-être que les beaux yeux d'Isaac faisaient frisonner Espéranza. Mais tout ce qu'il disait était vrai, et la facilité qu'il avait à se confier était d'ailleurs surprenante. Depuis bien longtemps il ne s'était pas senti aussi calme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Jeu 2 Oct - 0:18


Isaac ne semblait pas comprendre pourquoi Esperanza avait du mal à le croire. Comme si tout s’était toujours bien passé entre eux et que la continuité logique à tout ça était que tous les deux se remettent à travailler ensemble. Mais c’était loin d’être le cas. Leur relation avait été extrêmement amicale à un moment donné, mais elle avait également été très explosive. Tous les deux avaient trop de caractère pour travailler ensemble, ça les avait amené au fracas total. Et puis toutes ces années sans se parler, ce froid glacial qui s’insinuait partout dès qu’ils étaient dans la même pièce… Comment Isaac avait pu oublier tout ça, les mots qu’ils s’étaient lancés les regards pleins de haine ! Le pire était qu’au fond il n’y avait jamais eu rien de vraiment grave ente eux, juste quelques querelles de boulot comme on peut en trouver autre part. Mes ces toutes petites choses avaient fini par prendre de telles proportions qu’elle ne pensait pas qu’un jour ils pourraient revenir en arrière. Et pourtant, aujourd’hui il était là, face à elle, lui demandant de retravailler avec elle, riant de son air étonné.

Il lui confirma qu’il était sérieux et que la proposition était tout à fait vraie. Esperanza était encore un peu gênée, ne sachant pas trop comment réagir. Il du le sentir puisqu’il continua à parler. Il commença par s’excuser. Esperanza nageait en plein mirage. Isaac Melrose s’excusait devant elle. Lui qui n’avait jamais reconnue aucune de ses erreurs du temps où ils travaillaient ensemble, niant qu’il refusait qu’Espé prenne des initiatives. Sur ça elle n’avait pas grand-chose à dire non plus étant donné qu’elle aussi refusait toujours de s’excuser, mais c’était quand même étrange. Il continua en disant qu’il était malade et que la retrouver aujourd’hui lui faisait réaliser que c’est elle qui lui faisait, au travail, oublier tout le reste. De plus en plus étrange !! Sur le coup Espé n’entendit même pas qu’Isaac était malade. Juste qu’elle était celle qui lui faisait tout oublié, ça, elle ne l’avait pas zappé. « T’es en train de me draguer Melrose ? » dit-elle pour se moquer, avant d’éclater de rire. L’espace d’un instant elle était redevenue son amie, celle qui le taquinait souvent, celle qui riait à gorge déployée à son humour parfois pourtant bien nul. Ils étaient redevenus complices l’espace d’un instant, mais ce n’était qu’une illusion, il y avait eu trop de choses qui les avaient séparés ces dernières années pour qu’ils puissent oublier tout ça en un éclat de rire. Elle redevint sérieuse. « Tu sais, je suis très bien là où je suis actuellement. Alors je ne sais pas. Je veux dire, le Savoy Truffle est un grand truc, j’ai des gens sous mes ordres, je touche à plusieurs domaines. Et puis il y a l’entreprise de ma sœur qui me prendre tout mon temps et… » Elle s’arrêta subitement. Elle s’était laissée emportée par le fait de devoir expliquer à Isaac à quel point elle était accomplie actuellement et qu’il allait être, pas impossible, certes, mais difficile d’abandonner certaines de ces activités pour revenir travailler avec lui. Elle s’était tellement laissée emporter qu’elle n’avait pas fait attention à ce que lui avait dit Isaac. Mais maintenant ça lui revenait.

« Attend. Quoi ? T’es malade ? » Esperanza se sentit soudain mal, une bouffée de chaleur l’envahi. Quand quelqu’un annonçait qu’il était malade comme ça il s’agissait rarement d’un rhume. Esperanza imaginait déjà le cancer qui était en train de ronger Isaac de l’intérieur. Elle regretta en une demi-seconde ces années d’indifférences et toutes les horreurs qu’elle lui avait dit. Il allait mourir, elle allait le perdre. Il fallait qu’elle s’assoie. Elle s’éloigna d’Isaac et fit quelques pas pour aller s’asseoir sur une chaise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Lun 19 Jan - 19:25

Le ton de la conversation changea soudainement lorsqu'Isaac décida de lui expliquer les raisons de ses agissement des dernières années. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il sentait qu'il devait le dire à Espéranza s'il voulait que leur amitié redevienne comme avant. Et il le souhaitait vraiment. Il était conscient que lui demander de changer de travail lui coûterait beaucoup, vu qu'elle s'était investie dans le Savoy Truffle mais il était prêt à lui faire des compromis d'horaires ou de congé. Quoi qu'il puisse faire pour la récupérer. La brune réagit assez mal à l'annonce de la maladie d'Isaac et dut s'asseoir sur une des chaises d'en face. Isaac fit un sourire triste, à moitié gêné, et puis mal à l'aise de la situation. Avouer ce qu'il avait ce n'était pas facile. Mais il lui faisait confiance, et savait que cela ne sortirait pas de la pièce. Ou tout du moins il l'espérait. « Oui, non, enfin .. » Il s'approcha d'elle et s'assit sur une des chaises à côté. « Depuis plusieurs années je souffre d'une ..sorte de bipolarité, pourrais-je dire. » Il bougeait ses mains inutilement. « Enfin, j'ai toujours eu un caractère assez impulsif ou colérique, mais passer de la colère aux larmes sans raison, ou me brusquer au moindre mot de travers .. ça m'a fait poser des questions. Enfin, je t'avoue que j'ai mis du temps à l'accepter. » Il pesait ses mots, histoire de ne pas avoir à se répéter. C'était déjà assez difficile comme ça, même si bizarrement les mots sortaient tout seuls. « J'en ai parlé à Clara, elle est au courant, et elle m'aide à traverser les moments difficiles. Cela va un peu mieux depuis quelques temps, comme tu peux peut-être le voir. J'arrive à mieux me contrôler. » Il fit une courte pause et la regarda dans les yeux. « Bref, je voulais t'expliquer, m'excuser .. cela n'avait rien à voir avec ton travail ou tes compétences. Tu es vraiment une cuisinière hors pair Espéranza, et je ne peux que regretter ta présence. Je sais que ce que je traverse ne te concerne pas, et je ne dis pas ça pour que tu ai pitié de moi ! Je te laisse le choix sans intervenir. Mais c'est une vraie proposition, le poste est ouvert. » Isaac sourit, avec un air mélangé de tristesse et de soulagement. Son ex employée n'avait pas l'air d'en avoir rien à faire, et l'écoutait patiemment. Cela lui fit penser à sa fille, tout d'un coup .. Si Allie pouvait un jour l'écouter comme le faisait Espéranza, ce serait le plus beau jour de sa vie ..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je me suis fait pleins d'amis


Nombre de messages : 319
Love : Célibataire

Inscription : 12/03/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Lily Evans



MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Mer 21 Jan - 18:41


Isaac commença à parler, à se confier sur ce qui lui arrivait réellement. Il insista sur le fait qu'il voulait vraiment travailler à nouveau avec Esperanza et surtout... Lui fit un aveu totalement inattendu. L'espagnole n'en revenait pas de ce qu'elle entendait ! Elle n'arrivait pas à le croire. Elle ne voulait pas exprimer sa surprise, ni même ses peurs face à cette révélation. En fait elle ne savait pas comment réagir. Qu'est ce que l'on pouvait bien répondre à des révélations telles que celles-là... "Je ne m'en doutais pas une seconde..." avoua-t-elle dans un souffle. Elle comprenait l'effort que venait de faire son ancien patron. Il n'était pas facile de se mettre à jour de cette manière, encore plus face à quelqu'un qui ne nous était plus proche depuis des années.

"Ecoute, je ne peux pas te répondre de suite, il faut que je réfléchisse." Esperanza n'avait pas envie de quitter les Fitzgerald ni Natalia. Et elle ne comptait pas changer d'avis juste parce qu'Isaac était malade. Mais la proposition valait le coup d'être étudiée, elle avait commencé avec lui quand elle était arrivée ici et elle y avait passé de très bons moments. Elle était beaucoup plus détendue en ce moment, aujourd'hui, que ce soit au Sovoye Truffle ou au sein de Valken's elle avait une pression énorme sur les épaules et peu de monde sur qui se tourner. Les Fitzgerald n'étaient là que pour le côté gestion et administratif, Esperanza devait gérer seule sa salle. Quant à sa soeur, ce n'était pas toujours facile de travailler avec elle et monter une entreprise était bien difficile.

"Bon, désolée mais si tu veux que ta réception soit prête à temps, il faut que je me remette à bosser. Et si tu m'aides ça n'ira que plus vite." lui dit-elle en souriant. Elle se mit à déballer les plats. Elle travaillait en silence mais d'un coup elle s'arrêta. Elle regarda Isaac dans les yeux. "Merci. Pour la confiance que tu m'accordes. Pour être tout à fait franche ce qui m'étonne le plus c'est que tu te confies à moi." Elle ne pouvait s'empêcher d'être sincère elle aussi. "Mais j'apprécie beaucoup." Elle installa certains plats au four et lança la cuisson pendant qu'elle installait d'autres plats. Elle avait retrouvé son dynamisme et donnait l'impression de tout faire à la fois. L'important pour elle était que la révélation d'Isaac ne changeait rien. Ce n'est pas parce qu'il souffrait d'une sorte de bipolarité ou quoi que soit d'autre qu'elle allait le traiter autrement. Il n'allait pas lui faire pitié et elle savait que le mieux était de ne pas le traiter autrement.

"Est-ce que... Tu as entendue parler d'Evane ces temps-ci ?" Tant qu'à faire, si on en était aux confessions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza] Sam 24 Jan - 20:52

« Oui bien sûr, aucun problème. Tu me dis quand tu veux, l'offre n'a pas de durée limitée ! » répondit-il en souriant. Après tout, elle ne disait pas non tout de suite, c'était déjà ça. Isaac était donc assez optimiste. Et puis même si elle ne revenait pas travailler avec lui, leut amitié semblait en bonne voie de retrouver son état normal, et cela le réjouissait. Enfin une bonne nouvelle depuis très longtemps .. Quand il lui parla de ses problèmes médicaux, Espéranza parut en effet un peu désorienté, surprise, mais curieusement elle ne fit aucun commentaire, mis à part une petite phrase qui révélait son état de choc. Puis elle changea de sujet et revint à la raison pour laquelle elle était là en premier lieu, ce que Isaac avait en effet totalement oublié, pris dans le moment. « Oh oulah, oui ! Tu veux que je fasse quoi en particulier ? » répondit-il tout de suite. Il ne se vexait pas de voir qu'elle ne prêtait pas plus d'attention à cela à sa maladie. De toute façon cela l'arrangeait, le moins il en parlait le mieux. Et puis cela montrait qu'elle ne le prenait pas en pitié et qu'en somme elle ne changeait pas d'avis sur lui. Et cela fit beaucoup de bien à Isaac, de savoir finalement que ce qu'il croyait être un fardeau depuis tant d'années n'avait en fait pas d'importance pour ses vrais amis..

Les deux adultes continuèrent de préparer la soirée. Entre la cuisson et la disposition des assiettes et du buffet, tout semblait être dans les temps finalement. Espéranza relança donc la conversation, à propos de sa fille. « Evane ? Non pas du tout pourquoi ?  » Isaac souriait, mais il sentait bien que quelque chose n'allait pas dans le ton d'Espéranza. « Dis .. elle va bien au moins ? » rajouta-t-il, un peu inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza]

Revenir en haut Aller en bas

Parce qu'on va devoir retravailler ensemble... [Isaac / Esperanza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-