Partagez|

When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Dim 29 Juin - 21:49


Tandis qu’elle s’occupait à vider les cartons sur lesquels elle tombait, Elisabeth fut prise d’une certaine nostalgie en retrouvant quelques photos de leur enfance. Notamment une dont elle avait totalement oublié l’existence, et notamment une où elle, accompagnée de Scarlett et Carl étaient assis au coin du feu par un soir d’hiver. Ils étaient jeunes à l’époque où la photo avait été prise, ils semblaient tellement heureux et proches, en ce temps là ils ne se doutaient pas encore que cette photo pouvait être la preuve d’une relation frère/sœurs existante entre eux. Poussant un soupir, elle reposa la photo sur une pile qu’elle avait déjà examiné et en profitait par la même occasion pour demander à sa jeune sœur si elle trouvait quelque chose de son côté. « Aucune idée, j’espère juste qu’on ne fait pas tout ça pour rien. » Mettra la main sur cette fichue photo serait comme envoyer un message à Dirty Secret, lui disant que le jeu n’était pas fini et qu’elle n’allait pas se laisser faire aussi facilement, c’était la preuve qu’elle voulait vraiment mettre un terme à tout ça et quand bien même les conséquences allaient être lourdes, elle s’en fichait. Malheureusement elle était encore très loin de cette prise de contrôle car mise à part des photos qui n’avaient pas encore été rangées – et qui ne le seront probablement jamais – ainsi que des albums qui ne correspondaient pas à la date qu’elles recherchaient, la petite fouille d’Elisabeth ne donnait rien de bien gratifiant. « Scar ça va ? » Lança-t-elle par-dessus son épaule à l’attention de sœur qui venait de faire tomber une pile en essayant d’en déplacer une. Se levant pour voir si la jeune femme ne s’était pas fait mal et l’aider à ranger la pile par la même occasion, elle fut stoppée dans son action lorsqu’elle entendit cette dernière crier presque un ‘alléluia’. « Enfin ! » Souffla la Spencer avant de s’empresser de récupérer les albums. Le grenier n’étant pas très éclairée et n’étant pas très à l’aise dans cette pièce de peur qu’une araignée sortie de nulle part ne se décide à faire une toile au-dessus de sa tête, elle sortit la tête la première pour se diriger dans sa chambre où elles seraient toutes les deux beaucoup plus tranquilles. Avec sa sœur non loin d’elle, Elisabeth entra dans sa chambre et avant même de poser les albums qu’elle avait transporté, elle balança ses chaussures à l’autre bout de la pièce sans même se soucier d’où est-ce qu’ils atterrissaient, et se posa tranquillement sur son lit, croisant ses jambes pour qu’elle puisse poser un ou deux albums sur elle. « Maintenant y a plus qu’à espérer qu’elle y soit. » Dit-elle en commençant à ouvrir l’un des albums qu’elle avait posé sur ses genoux.

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Dim 29 Juin - 22:16



Scarlett poussa un soupir de soulagement lorsqu’elle tomba enfin sur les cartons contenant les albums photo. Il ne serait finalement pas nécessaire de retourner tout le grenier pour y arriver. La jolie brune dégagea les boîtes, aidée par Elisabeth qui venait de la rejoindre. Les deux jeunes femmes prirent plusieurs albums dans leurs bras, ceux qui concernaient l’année 1997 et descendirent dans la chambre de l’aînée Spencer. Scarlett n’était plus venue depuis longtemps chez sa sœur, contrairement à Elisabeth qui lui avait avoué à demi-mot avoir déjà dormi dans son lit en son absence comme pour se rapprocher d’elle. C’était touchant venant de son aînée qui n’était pas du genre à manifester quelconque sentiment ou attachement visible envers qui que ce soit. Une fois dans la chambre de sa sœur, Scarlett déposa la pile d’album sur le lit. « Je ne me souvenais pas que nos parents avaient une telle habitude de nous mitrailler. » Dit-elle en souriant. Vu le nombre de photos, ils avaient dû faire pas mal de choses étant petits. Entre journées en famille, participation à des fêtes de quartier, activités diverses… Les albums étaient bien remplis. « Tu penses que celle que tu avais n’est qu’une copie ? » Demanda ensuite Scarlett. Elisabeth espérait trouver une autre version de la photo mais peut-être n’existait-elle qu’en exemplaire unique. « Tu peux me décrire l’arrière-plan ? Peut-être qu’on en trouvera une qui ressemble… » La jeune femme comptait en effet sur les souvenirs de sa sœur pour lui expliquer à quoi ressemblait le cliché. Si elle voulait que Scarlett l’aide, elle devrait s’y coller. La jolie brune n’avait pas eu la chance de voir la photo et ne savait donc pas ce qu’elle devait chercher, hormis les personnes qui se trouvaient dessus. Leurs parents avaient peut-être pris des photos ressemblant, avec le même arrière-plan mais pas exactement les mêmes visages dessus. C’était définitivement comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Scarlett attendit la réponse de sa sœur avant de s’asseoir sur le lit et de ramener ses jambes contre elle. Elle posa l’album qu’elle avait attrapé sur ses genoux et l’ouvrit pour feuilleter les pages. La jeune femme regarda plusieurs photos qui lui rappelaient de nombreux souvenirs. « On était vraiment des fous. » Commenta-t-elle un cliché qu’elle montra à sa sœur. Carl et Scarlett grimpaient dans un arbre, tandis qu’Elisabeth leur criait dessus en bas, parce qu’elle n’arrivait pas à les rejoindre à cause de ses jolis ongles qu’elle risquait de casser. La plus jeune des deux sœurs Spencer se souvenait de ce jour, où leur père les avait photographié devant la porte donnant sur l’arrière, à se chamailler parce que les deux ouistitis-casse-cous de la maison n’écoutaient pas leur grande sœur chargée de les veiller dans le jardin. Celle-ci ne voulant pas s’abîmer les doigts ne les avait pas vraiment suivis. Scarlett avait alors essayé de tendre une branche à sa sœur pour l’aider à monter, cependant elle avait manqué de tomber si son frère ne l’avait adroitement rattrapé. Depuis lors, leurs liens complices s’étaient bien détériorés… Le sourire de la jeune femme s’effaça à cette pensée et elle tourna à la page suivante pour continuer à regarder. Ce n’était sans doute pas le bon album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Dim 29 Juin - 23:14


En même temps qu’elle parcourait l’album à la recherche de la photo, elle en profitait pour faire un bon dans le temps par la même occasion, ce qui n’était pas la chose la plus pénible qu’elle ait eut à faire de toute la journée. Elle n’avait que sept ans à l’époque où les photos avaient été prises, mais certains clichés montraient qu’elle se comportait déjà comme un petit chef à l’égard de son frère et sa sœur qu’elle essayait toujours de dire quoi faire. Dans le fond, elle essayait juste de s’affirmer en tant que grande sœur, même si ça ne se passait pas toujours comme elle l’espérait et qu’elle finissait très souvent avec des bleus ou des morsures que son cher frère lui faisait en signe de protestation. « Je ne m’en souvenais pas non plus. » Répondit-elle avec le même sourire qu’affichait sa jeune sœur. Comme quoi ils n’avaient pas eut tort de le faire, car dans des moments pareils, cela faisait du bien de regarder de vieilles photos et de se dire qu’avant d’être ce qu’ils sont devenus aujourd’hui, ils étaient une famille. C’était également un triste constat, mais autant essayer de voir le verre à moitié plein et non à moitié vide. « Une copie je ne sais pas, mais si on était tous présents sur cette photo, c’est forcément quelqu’un qu’on connait qui l’a prise et y de fortes chances pour qu’on en ait une copie, ou l’original qui sait. » C’était du moins ce que la jeune brune essayait de se dire pour ne pas perdre espoir. « Je ne sais plus trop, je ne suis plus sûre de rien depuis la dernière fois, mais je crois qu’on était tous devant… une maison ou quelque chose comme ça. Sur un porche ou quelque chose qui y ressemble. » A bien y penser, Elisabeth avait vu la photo environ 15 minutes, et encore. Elle avait refusé de la regarder plus de cinq minutes lorsqu’elle l’a trouvé avec son amie, à cause de la provenance de la photo, et la nuit dans le cimetière, elle n’a pas eut suffisamment de temps pour la regarder de nouveau, merci DS. Mais elle essayait tout de même de se rappeler de quelques indices qui pourraient les guider toutes les deux, car qu’elle le veuille ou non, elle devait trifouiller dans sa mémoire et dire tout ce qui lui passait par la tête, même les détails sur lesquels elle avait un doute. Il valait mieux quelques pistes, même erronés, que pas du tout après tout. Elle fût tirée de ses réflexions par une photo que lui tendait Scarlett et qui représentait bien la petite famille, d’un côté Carl et cette dernière en train de faire jouer aux chimpanzés et Elisabeth qui, par peur de se casser quelque chose restait dans son coin à gueuler comme une forcenée pour qu’ils arrêtent leur bêtises et viennent la rejoindre. « Vous étiez-vous, moi j’étais sage et j’essayais toujours de vous canaliser mais vous m’épuisiez à chaque fois. J’ai une marque de morsure sur le bras qui le prouve d’ailleurs. » Elle releva sa manche pour montrer à la jeune femme la marque des dents de leur petit frère, après une dispute entre lui et Elisabeth, la jeune brune lui avait planté les ongles dans la chair et pour riposter, il a planté ses dents et des années plus tard, la cicatrice était encore là.. « Au moins toi t’as jamais utilisé tes dents quand t’étais pas contente et mon corps t’en remercie. » Poursuivit-elle sur le ton de la plaisanterie, mais très vite son attention fut attiré par la photo qui se trouvait non pas dans la main de Scarlett, mais celle qui se trouvait sur la page d’à côté. « Je crois qu’on a fini les recherches. » Dit-elle en s’emparant délicatement de la fameuse photo.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Dim 29 Juin - 23:58


Elisabeth ignorait s’il existait une copie de la photo, mais la personne qui l’avait prise devait probablement bien les connaître et le leur avait peut-être transmis, à moins qu’il ne s’agisse de leurs propres parents. Il y avait une grande chance que ce soit le cas, leur père adorait les mitrailler avec son appareil quand les enfants Spencer étaient petits. Scarlett écouta attentivement la description de sa sœur, cependant ce n’était pas d’une grande aide. Le quartier ne comportait pratiquement que des maisons, autrement dit la plupart des photos en avait une en toile de fond. Toutefois, les personnes qui se trouvaient dessus étaient suffisamment nombreuses pour que les deux sœurs puissent en éliminer un grand nombre. Scarlett se posait énormément de questions sur eux. Elle qui croyait les connaître recommençait à se méfier et se demandait si elle pouvait vraiment faire confiance à qui que ce soit, hormis ses plus proches. Le plus malheureux dans l’histoire est que DS pouvait se cacher derrière tout le monde. La jeune femme ne doutait pas qu’un jour, ils découvriraient de qui il s’agissait, mais d’ici là, c’était assez compliqué de vivre dans l’ignorance et dans le doute. Elle tentait d’ailleurs d’en faire abstraction, du moment que sa famille n’en avait pas encore été la cible. Elisabeth avait toutefois fait l’objet de menaces plus ou moins directes, et cette nouvelle avait réveillé la colère de la plus jeune des deux Spencer. Scarlett en avait assez que rien ne bouge. Ce n’était pas possible de se cacher éternellement derrière un écran ou de ne jamais se faire prendre quand des histoires éclataient lors de fêtes organisées à Magnolia ou autre. Une seule personne ne pouvait avoir autant de moyens pour se protéger. La photo était donc une première piste… mais sans doute pas la seule à exploiter si elles creusaient plus loin. Scarlett prit un premier album et feuilleta dedans. Elle s’arrêta sur une photo en particulier. Dessus, Carl et elle étaient plus complices que jamais et jouaient les ouistitis tandis qu’Elisabeth les houspillait. Le sourire de la jeune femme se prolongea lorsque son aînée décrivit comment ils étaient de véritables vermines tandis qu’elle s’épuisait à les raisonner. « C’est vrai, il aimait bien jouer au cannibale avec toi, tu devais avoir bon goût… Fais gaffe, à ta place, je me méfierais. Ses dents ont traîné dieu sait où. » Répondit-elle en riant à sa sœur, légèrement hypocondriaque et qui se préoccuperait vite de la remarque de Scarlett quant aux morsures de Carl. « Je préférais te rendre folle. Est-ce vraiment mieux ? Je l’ignore. » Avoua-t-elle finalement. Quand elles étaient petites, du moins… plus maintenant. La jolie brune n’eut pas le loisir de poursuivre, Elisabeth indiqua soudainement une photo sur la page suivante de l’album qu’elle tenait entre les mains. LA photo. Chance de fou… « J’y crois pas… » Souffla Scarlett sous le coup de la surprise. Dire qu’elles avaient depuis toujours eu ce cliché dans leurs albums et personne n’aurait su deviner un lien quelconque avec DS. « On dirait une maison du quartier derrière… mais laquelle ? » Constata la jeune femme, en observant l’arrière-plan de plus près. Tout se ressemblait tellement à Magnolia… Enfin, était-ce les personnes qui étaient importantes sur cette photo ou le lieu où elle avait été prise ? Une autre question qui restait toujours sans réponse. Scarlett essaya de distinguer le numéro sur la porte mais ne le trouva pas de prime abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Lun 30 Juin - 0:58


Elles venaient toutes les deux de faire un réel bon en arrière et pas des moindres. Elles étaient là toutes les deux à rire d’un souvenir joyeux, comme de vrais sœurs le faisaient en se remémorant leurs souvenirs d’enfance, malheureusement, à ce beau tableau il manquait une personne. Elle ramena son bras vers elle en posant sa main à l’endroit où les marques de dents étaient encore visibles, et fit une grimace en entendant les paroles de sa jeune sœur. Elle marquait un point, elle devrait peut-être penser à se faire dépister pour des maladies comme la rage ou autre, dés son plus jeune âge ce dernier avait commencé à mettre son nez – et d’autres parties de son corps – un peu n’importe où, et il valait mieux prévenir que guérir comme disait si bien le dicton. « Je préfère encore qu’on me rende folle plutôt qu’on me refile la rage, pour être honnête. » Elle haussa les épaules avant de partir d’un petit rire communicatif. Elle eut cependant un rapide retour à la réalité lorsqu’elle vit la photo pour laquelle elles venaient de faire des pieds et des mains. Elisabeth était de nature superstitieuse et même si elle s’efforçait de ne pas croire à toutes ses histoires, elle se dit que c’était peut-être un signe du destin, qu’une force supérieure qui régissait toute la planète et toutes les vies, voulait que cette photo soit e nouveau en sa possession et qu’elle et sa sœur mettent tout en œuvre pour que Dirty Secret et tous ses stratagèmes pour détruire la vie des habitants de ce quartier. « Attends, je sais comment on peut trouver de quelle maison il s’agit. » Reposant la photo soigneusement sur les genoux de sa jeune sœur, Elisabeth se leva pour aller prendre un tas de dossier qui traînait sur son bureau et qu’elle avait ramené du boulot. Parmi tous ces documents qu’elle avait commencés à classer ces derniers jours, se trouvait un dossier sur lequel elle et des collègues avait travaillé, il s’agissait d’une petite rubrique sur les maisons du quartier, les changements qui avaient été opérés depuis les premières maisons. Cela allait de l’église dans le temps où le quartier avait été construite, jusque la rénovation, et il se trouve que bon nombre de maison du quartier avait connu un ravalement de façade. Dans le petit dossier qu’elle a eut le bon sens de ramener chez elle, se trouvait les photos de toutes les maisons du quartier avant et maintenant, il suffisait seulement qu’elles puissent identifier le devant de la maison et le tour était joué. « Regarde, dans ce dossier il y a toutes les maisons du quartier, il suffit qu’on trouve à quoi correspond celle de la photo pour qu’on trouve où elle a été prise. » Sans en dire plus, elle commença à comparer les photos des maisons à celle de la photo, regardant chaque détail avec minutie et avec l’aide de la jeune brune. Il ne leur fallut pas longtemps avant de trouver la maison qui ressemblait à peu près à celle de la photo. « On a trouvé je pense. » Souffla-t-elle à Scarlett avant de regarder de plus près pour s’assurer que ce soit bien la bonne. Visiblement, elles venaient de trouver une nouvelle piste quant à ce jeu d’énigme à résoudre avant de trouver DS.  

_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Lun 30 Juin - 1:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Lun 30 Juin - 2:17


_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chez les fous


Féminin
Nombre de messages : 7267
Etudes/Metier : Travaille pour le sénateur O'Conell
Love : Nate
Humeur : Normale

Inscription : 26/05/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Savannah Richardson & Katlina Evans



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Lun 30 Juin - 2:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Queen Elisabeth


Féminin
Nombre de messages : 1795
Etudes/Metier : en recherche d'un sugar daddy parce que flemme de continuer de bosser, sa vie vaut pas autant de mal.
Love : son patron qu'elle se tape pour oublier sa solitude
Humeur : d'humeur à niquer des mères

Inscription : 01/01/2013


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Amy Hopper



MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless Lun 30 Juin - 3:45


_________________
until life runs out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless

Revenir en haut Aller en bas

When the world's gone crazy and it makes no sense, there's only one voice that comes to your defense | Miss flawless

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-