Partagez|

Time to kill the sad memories [Nolan / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily] Mar 20 Jan - 0:16


Cela faisait plus d'un an que la terrible vérité avait été révélée. Depuis Lily devait vivre avec les jugements que l'on portait sur elle et surtout elle devait vivre à côté des Hamilton de qui elle avait détruit la vie. Les mois suivants la révélation avaient été terrible, mais finalement ça avait été un mal pour un bien. Au final elle pouvait enfin assumer ses actes ! C'était moins pire que de se cacher derrière un secret qui était trop lourd à porter. Pendant plus de trois ans Lily avait dû vivre dans le silence de ce qu'elle avait fait. Elle avait dû regarder la tristesse des Hamilton sans pouvoir leur dire ce qu'il s'était réellement passé. Elle avait voulut des milliers de fois tout leur dire, mais elle avait promis le silence et elle savait que si elle parlait son frère et Heathcliff risquaient d'avoir de graves ennuis. Alors elle se taisait, tentant de se convaincre qu'ils souffraient moins ainsi que s'ils savaient la vérité, et elle se tuait un peu plus chaque jours sous le poids de ce secret qu'elle portait. Depuis la révélation Lily avait commencé à un peu plus à s'assumer et ça l'avait beaucoup aidé. Puis elle avait rencontré Shawn et avait enfin accepté l'amour de quelqu'un, elle qui ne se sentait pourtant pas digne d'être aimé avait finalement accepté à ses côté le gentil Shawn et il était indéniable qu'il lui faisait du bien.

Le point noir de l'histoire de Lily était bien évidemment la culpabilité, toujours présente, d'avoir perdu sa meilleure amie. Mais également la douleur des Hamilton. Lily était persuadée que le silence les avaient encore plus meurtris et se détestait d'avoir ruiné ses relations avec eux. Sa plus grande perte était Aaron. Celui qui avait été son amoureux d'enfance et son plus grand pilier lorsqu'elle avait grandit. Celui qui était toujours là pour la soutenir et qui aujourd'hui la regardait comme la pire des traîtresse. Elle avait perdus aussi Heather, Elin, NJ, trois amies proches avec qui elle avait grandit. Et bien sûr elle avait perdue Maureen et Nolan. Ces parents modèles qu'elle aurait bien aimé avoir à la place des siens... Pendant trois ans elle avait mêlé sa peine à celle de Nolan, lui qui comprenait si bien tout ce qu'elle vivait, parce que tous les deux géraient l'absence de Tessa de la même manière. Sauf que quand l'affreuse vérité avait été révélée tout avait changé et Nolan s'était mis à considérer que la peine de Lily n'était pas légitime.

Une chose avait été parfaitement claire dans l'esprit de Lily, à partir de le seconde où la vérité avait été révélé elle avait décidé d'assumer ses actes. Elle avait compris que maintenant elle devait avouer la vérité, elle n'avait pas essayé un seul instant de mentir en disant que DS avait tout inventé, ou de raconter une nouvelle version de l'histoire. Elle avait immédiatement accepté de raconter la vérité, consciente qu'elle devait au moins ça aux Hamilton ! Elle avait même été au devant des confrontations avec les membres de la famille, plus encore que Nate ou Heath. Elle avait affronté chacun des enfants, leur narrant ce qu'il s'était passé, acceptant de répondre à toutes les questions qu'ils voudraient lui poser. Elle s'était laissé insulter sans broncher, Heather l'avait même frappé et lui avait lacéré le visage mais elle s'en moquait, elle le leur devait.

Avec Nolan ça avait été un peu plus compliqué. Ils n'avaient jamais vraiment pu s'expliquer. Lily avait vite compris qu'il ne voulait pas une confrontation directe et l'occasion de discuter ne s'était jamais vraiment présentée. Alors ils s'ignoraient, évoluant chacun de leur côté comme si l'autre n'existait pas. Pourtant Lily pensait à lui. Parfois ils se croisaient dans le quartier mais ils faisaient comme s'ils ne s'étaient pas vus. Lily sentait le malaise mais elle avait du mal à savoir quelle position adopter face à lui. Puis elle finit par se dire que cette situation ne pouvait plus durer. Elle était certaine que le mieux, pour l'un comme pour l'autre, était de crevé l'abcès. Pour rencontrer les enfants Hamilton elle avait dû aller directement chez eux, mais elle osait espérer que Nolan accepterait une discussion digne de ce nom, alors un jour elle avait pris son téléphone et composé le numéro du père Hamilton. La discussion avait été très froide et surtout extrêmement brêve, mais un rendez-vous avait été fixé le mardi suivant au Gordon Coffee. Elle n'avait pas dit pourquoi elle voulait le voir, mais elle se doutait qu'il le savait aussi bien qu'elle.

Assise sur l'une des banquette du Gordon Coffee Lily, arrivée bien en avance, attendait nerveusement Nolan. Ses traits étaient tirés, elle n'avait pas dormi de la nuit, tournant et retournant dans sa tête les phrases qu'elle allait lui dire, persuadée que de toute façon rien ne se passerait comme elle l'avait prévu. Deux heures avant le rendez-vous elle avait déjà des crampes d'estomac et des hauts le coeur à l'idée de se retrouver face à Nolan, mais elle avait finit par vaincre sa peur et à se rendre au Gordon. Ses jambes ne la portaient plus et ses mains tremblaient imperceptiblement, mais elle était certaine d'avoir fait le bon choix en demandant au père de famille de la rejoindre. Elle allait passer un moment terriblement désagréable, elle le savait, mais elle se devait de le faire, elle n'en pouvait plus de vivre aux côtés de Nolan sans lui parler.


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily] Mar 20 Jan - 20:21

Combien de fois s'était il passé le film en tête de la disparition inopinée de sa chaire et de son sang. Lorsqu'il prit connaissance du terrible accident, il fut touché par une peine indescriptible. L'horreur de la situation ne pouvait être nommée par des mots tant la souffrance touchait la famille Hamilton. Bien sur, en tant que père, il se sentit coupable du tragique accident, se remémorant les dernières paroles prononcées ou l'expression sur le visage de Tessa avant de s'éclipser. Tous ces détails qui pourtant, devenait la dernière source de vie de son enfant. Un souvenir qui hantait ses nuits, encore et encore, coupant sa respiration par une accélération cardiaque incontrôlable. La peine, les cris de sa femme et les cauchemars ne cessaient de perturber leur quotidien. Le jour de l'accident, sa vie s'était arrêtée Il en avait pleinement conscience. Le bonheur n'avait plus lieu d'être. Comment un père pouvait il continuer son quotidien, le sourire aux lèvres sachant que l'un des siens n'était plus de ce monde ? Il l'aimait. Il l'aimait si fort, que cette disparition ternissait son humeur. Il en devenait paranoïaque auprès de ses autres enfants, les couvant d'avantage pour partager un maximum et ne rien regretter.

La vie était faite ainsi, inéluctable et cruelle. Oh oui, cruelle. Mais c'était sans compter l'intervention de Dirty Secret, dont les informations venimeuses, vinrent lui conter les faits. Des faits si différents de la version validée par les autorités lorsqu'ils se trouvèrent sur les lieux de l'accident. Des adultes avaient scrupuleusement observés la scène et utilisé les pièces à convictions retrouvées pour reconstituer l'accident. Et voilà qu'il apprenait que ces professionnels furent dupés par une bande de jeunes à la morale plus que méprisable. Durant tout ce temps, ils n'avaient jamais designer lui avoué leurs erreurs. Non pire, ils réussirent à le regarder dans les yeux, lui et sa femme sans présenter le moindre soupçon de remord envers eux. Et lui qui appréciait tellement Lily. Cette petite c'était la meilleure amie de sa fille, celle qui comprenait la peine ressentie par son absence, sa perte trop rapide. Et pourtant, elle faisait partie de ces gens qui avaient abandonnés sa princesse, seule, dans le froid, à configurer une autre histoire alors qu'elle n'était pas en faute. Il ne comprenait toujours pas la motivation derrière ce geste, ni même les raisons qui les avaient poussé à mentir de la sorte, quitte à briser des vies au passage, tant que ce n'était pas les leurs.

Certain secret ne devrait pas être révélé, sous peine de créer des dommages irréparables auprès des êtres qui vivaient dans la quartier. 'il n'était pas un partisan de la révélation de ceux de ses voisins, il devait bien avouer, que quiconque se dissimulait derrière le visage de Dirty Secret, méritait une médaille. Des paroles qu'il aurait certainement prononcé mais il ne pouvait s'y résoudre. Sans doute cet instinct paternel qui se voulait protecteur avec les plus jeunes, sans doute le fait d'avoir imaginer tous les scénarios possible le soir de l'accident, avec les nouvelles données qui lui furent données. Il se disait, et si j'y étais ? Comment j'aurais réagis ?  Toutes ces questions auxquelles il ne devrait pas penser et pourtant il les énumère en silence dans l'espoir de trouver une solution acceptable. Celle ci restait introuvable ... Vint finalement le moment de la confrontation. Un dialogue téléphonique très succinct mais toutefois efficace, arrangea une rencontre dans un café au centre ville. Un endroit neutre qui leur permettrait de parler sans avoir à poser les pieds chez l'un ou chez l'autre. Entouré par des oreilles curieuses, il n'aurait sans doute, pas l'occasion de laisser parlé toute sa frustration. Mais en tant qu'adulte responsable, il devait se résigner à faire des concessions pour obtenir de vrais réponses.

Sans en parler à sa femme, il poussa la porte de l'établissement qui tinta d'une clochette ignoble annonçant sa venue. Des têtes connues du voisinages, se tournèrent dans sa direction afin de le saluer, ce qu'il fit qu'un signe de la tête. Il se posa quelques secondes le long d'une colonne afin de balayer l'ensemble de la pièce et trouver celle qu'il cherchait. Une action qui lui demande peu d'efforts. Lorsqu'il la localisa, un vent de panique le prit. Était-ce seulement le bon moment ? Ses mains allèrent se nicher dans la long manteau qu'il portait. Stop. Lily avait eu le courage de faire le premier pas, il ferait le second. Alors, sans plus attendre, l'homme s'installa en face de la jeune adulte, faisant signe au serveur pour passer commande. "Un café long s'il vous plaît". Sa voix se tut, arborant un visage inexpressif, laissant ses yeux clairs, fixer avec ferveur ceux de sa vis à vis. Il l'observait de long en large comme si les mots qu'il souhaitait entendre se lisait sur sa peau. Mais il n'en était rien. Il se demandait simplement comment l'aborder car un sourire n'était pas réaliste à cet instant précis. Une voix trop brusque ne saurait que l'effrayer. En cet instant, il pensait toujours à son bien être ,quelle ironie du sort. non ? Ce fut sans doute la tasse de café apportée qui le sortit de son silence, par un nuage de vapeur chaude, venant titiller sa barbe de trois jours. "Bonjour Lily... " Bravo quelle entrée en matière. Il n'avait pas de quoi être fier de lui et pourtant ces quelques mots lui prirent toutes son énergie comme un vampire qui se satisferait de son malheur. Il aurait aimer ajouté "tu n'as pas bonne mine" mais il se retint; Sans doute la déception qu'il ressentait à cet instant précis qui lui refusait des paroles impliquées."Tu voulais me voir ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily] Jeu 22 Jan - 0:31


Lily remarqua Nolan lorsqu'il s'approcha de la table à laquelle elle était installée. Elle sentit sa cage thoracique se compresser et son souffle se fit plus court. Elle avait du mal à contrôler ses émotions mais fit un effort pour ne pas le laisser paraître. Elle ne put contrôler ses joues qui devinrent rouges de honte mais ses mains vinrent se loger sous ses cuisses pour cacher leurs tremblements. Nolan s'installa en face de Lily. Elle faillit défaillir mais elle resta assise bien droite. ça faisait un an qu'elle attendait ce moment, ce n'était pas pour craquer maintenant. Avant qu'elle n'ait eu le temps d'engager la conversation un serveur vint prendre les commandes. Nolan demanda un café long. "La..." Sa voix était enrouée, les sons sortaient difficilement. Elle toussa un peu pour s'éclaircir la gorges. "La même chose s'il vous plait" sa voix cristalline s'éleva, pour la première fois depuis un an devant Nolan qui avait posé ses yeux sur elle et la détaillait. Lily supportait mal ce regard inquisiteur, mais le soutenait malgré tout. Le regard plein de bonté et de soutien qu'il avait toujours posé sur elle avait disparut. Pendant trois ans Lily s'était reconnue dans les yeux de Nolan. Elle y voyait ses faiblesses, sa douleur, elle y comprenait sa peine. Aujourd'hui plus rien n'était pareil et elle savait que ça ne le serait plus jamais. Même si Nolan, un jour, devait pardonner à Lily, ou lui reparler du moins, cette histoire resterait comme une ombre au dessus d'eux. Le jour où Lily avait tué Tessa, elle n'avait pas perdu que sa meilleure amie, mais l'ensemble de la famille Hamilton. Pas de suite, bien sûr, puisqu'elle avait caché son acte horrible, mais elle savait que c'était une bombe à retardement qui les sépareraient inévitablement. Et plus le temps passait plus elle se disait que la perte des Hamilton lui faisait plus de tord que celle de Tessa.

Ils restèrent silencieux un instant et déjà les tasses de café arrivèrent. Lily voulut briser le silence mais sa bouche s’entrouvrait sans qu'aucun son n'en sorte. C'est finalement Nolan qui prit la parole le premier. "Bonjour Lily"... Deux simples mots qui mettaient pourtant la jeune fille en émoi. Les premiers mots depuis une éternité. son regard était irrémédiablement attira par ses pieds mais elle luttait pour le maintenir droit. "Bonjour Nolan." Elle avait décidé d'assumer et ce n'était pas correct pour le père de sa meilleure amie de ne pas s'y tenir. "Tu voulais me voir ?" Lily se fit violence. "Oui. Je suis désolée de t'imposer ça. De te retrouver face à moi." Elle imaginait ce par quoi il devait être en train de passer. Elle se détestait aussi et n'aurait pas supporté se retrouver face à celle qui aurait tué sa meilleure amie (certaine fois encore elle ne supportait pas son reflet dans le miroir) et elle était suffisamment lucide pour comprendre à quel point cette situation demandait d'efforts à Nolan. De toute façon elle le savait tout simplement car elle connaissait par coeur ses peines et sa façon de les vivre.

"Mais je pense qu'il est temps que tu aies les réponses à tes questions." Cette étape elle l'avait passée avec les enfants Hamilton et ça ne s'était pas vraiment bien déroulé. Aujourd'hui l'état d'esprit de Lily était différent, elle avait vu les enfants 'à chaud' après la révélation, aujourd'hui elle avait fait du chemin et avait réussi à plus ou moins assumer ce qu'elle avait fait. Elle pensait donc que ce serait plus simple. Mais en fait il n'en était rien. "Je ne t'impose rien, mais si tu veux je peux te raconter tout ce qu'il s'est passé. Et si tu as des questions tu peux les poser." Lily n'était plus la petite fille qu'elle était avant ce drame. C'était une adulte qui s'exprimait aujourd'hui. Elle parlait posément, consciente de chaque mot qu'elle prononçait et de leurs conséquences, des efforts qu'elle allait devoir fournir si c'est ce qu'attendait Nolan. Lily eu soudain une montée d'angoisse, de haine, de tristesse. Les larmes lui montaient aux yeux et elle cru un instant qu'elle n'arriverait pas à retenir ses sanglots. Qu'elle allait redevenir la Lily du soir du drame, fondant en larmes à se rouler par terre, à en vomir. Mais aujourd'hui elle n'avait pas le droit de s'éffondrer. Elle ne pouvait pas jouer les victimes. Elle était coupable et s'interdisait de faire quoi que ce soit qui attirerait la pitié de Nolan. Elle ne voulait pas de sa compassion, elle n'avait pas le droit de lui imposer sa situation de pauvre petite fille, elle devait se comporter comme la meurtière qu'elle était et assumer ses actes jusqu'au bout. Elle ravala donc sa salive et continua à soutenir le regard de Nolan.

Le café de Lily refroidissait sans qu'elle ne l'ai encore touché. Autour d'eux la vie continuait à se dérouler comme si de rien n'était. Les gens passaient à leurs côtés, mais elle ne voyait rien d'autre que le père de famille meurtri, rien autour n'existait. Tous les deux étaient dans un coin plutôt reculé et ils n'était à porté d'oreille de personne. Mais même si ça n'avait pas été le cas Lily s'en serait moqué. Tout ce qui comptait à ce moment précis c'était cet homme qui occupait une place tellement importante dans sa vie, à qui elle était tellement attaché, même si ce n'était pas réciproque, et à qui elle devait la vérité. Car, quoi que ça lui en coûte, elle n'avait qu'une certitude : Elle lui devait la vérité !

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Invité
Invité







MessageSujet: Re: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily] Lun 9 Fév - 11:25

Son café déposé devant lui, ses mains vinrent se loger autour de la tasse pour se réchauffer petit à petit. L'air extérieur hivernal, ne faisait que peu de cadeau, laissant aux habitants, un souvenir glacial sur leur chemin. Nolan, se sentait de trop dans cet établissement; Il aurait sans doute préférer se reposer chez lui, avancer un projet d'un de ces plus gros et fidèle client qui se demandaient quand il obtiendrait son due. D'ailleurs, il supportait difficilement les regards insistants du voisinage dans sa direction, qui souhaitaient épier la moindre de ses réactions, lire le résultat de ses émotions. Il n'en serait rien. "Bonjour Nolan."  Autrefois, il aurait sans doute sourit à cette phrase d'entrée en matière, se comportant comme une sorte de père secondaire avec les amis de ses enfants et plus encore avec Lily qui avait souffert de la tragédie qui toucha sa famille. Mais durant tout ce temps, pas une seule fois elle n'avait osé lui divulguer la vérité. Si ce blog de pacotille n'avait pas réalisé le travail à sa place en mettant à jour, leur petit stratagème, il aurait sans doute continuer à se comporté de la même façon avec elle. Et cette idée lui faisait mal au coeur. Au fond de lui, il se sentait l'âme d'un idiot, aillant trahit sa propre fille en agissant avec compassion avec l'un de ses bourreaux. Ce fut donc avec beaucoup de force qu'il se retint de dire "c'est monsieur Hamilton pour toi" mais ca ne ferait que creuser le fossé qui s'était formé entre les deux."Oui. Je suis désolée de t'imposer ça. De te retrouver face à moi. Mais je pense qu'il est temps que tu aies les réponses à tes questions, Je ne t'impose rien, mais si tu veux je peux te raconter tout ce qu'il s'est passé. Et si tu as des questions tu peux les poser. " C'était sans doute cette confrontation qu'il redoutait tant. Il se souvenait de ce visage, de ce regard, et de cette nuit où sa fille lui avait été arraché. Nolan brûlait de l'intérieur, de rage, de peur, d'anxiété. Il avait imaginé les scénarios les plus saugrenues suite à ses révélations sans pouvoir pointer du doigt la réalité. Il était sans doute temps de commencer l'investigation et d'apprendre les réelles circonstances de la mort de Tessa.

"Avant ..." Il fut coupé par l'envie pressante de boire une gorgée de café, tout en diminuant le son de sa voix pour qu'aucune oreille indiscrète ne soit tenter d'écouté une conversation qui ne les regardait pas. "Avant de te poser les questions que tu proposes, je voudrais savoir si, jusqu'au bout, tu as été une amie pour ma fille. Est ce que tu as fait tout ce que tu pouvais pour elle ?" Il appuyait chacun de ses mots, partagé entre la douleur de ce qu'ils représentaient à ses yeux, et la colère d'entendre une autre version que celle qu'il avait espéré entendre. Ses yeux commençaient déjà à rougir mais aucune larme ne fit son apparition, sans doute sa retenue toute en finesse de ses émotions, qu'il contrôlait d'une main de fer. Il n'arrivait pas à s'imaginer que sa petite fille chérie ait été abandonné par ses amis, de vrais amis, ceux dont elle donnait le nom à table ou avec qui elle passait le plus de temps. Imaginer un père face à ce torchon qui lui donnait les détails croustillants des derniers instants de son enfant. Non, il ne voulait pas en savoir plus là maintenant tout de suite. Quoiqu'il voulait également entendre toute l'histoire car plutôt que de poser des questions qui amènerait qu'une partie des réponses attendues, il serait plus sage de faire d'une pierre deux coups. "Et lorsque j'aurais cette réponse, j'aimerais connaître toute l'histoire de A à Z, du début jusqu'à la fin. Ensuite, j'aurais peut être des questions mais ce sera seulement après avoir entendu ton récit." Il lui faudrait sans doute faire preuve de maturité lorsqu'il écoutera les informations qu'elle avait en sa possession. Il n'était pas question de perdre son sang froid en plein milieu de la conversation, ni même de faire machine arrière et d'écourter le récit une fois les premières données dérangeantes, entendues. Il s'était préparé de nombreuses fois à assister au pire bien qu'une fois face à la réalité, son corps réagissait de manière différente. Nolan attrapa son gobelet pour en boire une nouvelle gorgée. Il appela également le serveur, une nouvelle fois à sa table, pour commander quelque chose d'un peu plus fort que ce qu'il possédait entre ses doigts. "Je vais prendre un whisky sans eau avec glaçon." Il lui fit signe de partir prestement pour les laisser en paix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily] Dim 22 Mar - 16:10


Lily inspira, le coeur gros, la poitrine oppressée, et avec cette certitude de se dire qu'elle lui devait la vérité. Nolan commença par lui poser une question à laquelle elle ne s'attendait absolument pas. Il voulait savoir si elle avait été amie avec sa fille jusqu'au bout, si elle ne l'avait pas abandonné. Lily fronça les sourcils. Elle venait de comprendre ce que ça voulait dire. Nolan pensait qu'après l'accident ils étaient partit comme des lâches. Qu'ils s'étaient moqués du sort de Tessa, qu'ils avaient juste voulut sauver leur peau... Cette pensée était assez insoutenable. "Tessa était mon amie la plus précieuse, et elle n'a jamais cessé de l'être. Encore aujourd'hui elle représente de que j'ai eu de plus chère. On a tout tenté Nolan." Lily aurait presque pu être outrée que l'on pense pas, mais il s'agissait de Nolan, alors elle ne pouvait que le comprendre. Lily revoyait la scène. Nate et Heath et leur tentative de la faire sortie de son 'coma', elle se revoyait elle, accrocher le corps de son amie, ne plus vouloir la lâcher. Elle sentait son corps encore chaud contre le sien, son sang se mélangeant au sien, elle revivait ce moment où elle s'était dit qu'elle ne se détacherait jamais de ce corps sans vie, et qu'elle resterait dans ses bras jusqu'à ce qu'on l'arrache de force. Et puis elle avait finit par partir... "On a tout tenté. J'ai serré son corps contre moi jusqu'à ce que je comprenne enfin que plus rien n'était possible." Lily eu un haut le coeur. Elle ne pouvait parler de la scène sans la revivre. Elle avait de nouveau la nausée. Envie de vomir comme elle avait vomi ce jour là. L'image qu'elle décrivait à nolan était extrêmement violente, mais elle se devait de lui répondre le plus sincèrement possible. Et il devait aussi comprendre que ce qu'il s'était passé n'avait pas été une partie de plaisir pour Lily, elle avait vécue un véritable cauchemar, et les choix qu'elle avait fait ensuite restaient marqués par ce cauchemar !

Puis Nolan demanda toute l'histoire. Lily ne pouvait pas le lui refuser, elle était là pour ça. Il commanda d'abord un whisky, puis se fut à Lily de parler. Elle savait que ce serait terrible de tout raconter, d'autant plus qu'elle ne l'avait jamais fait, pas une seule fois en quatre ans, mais elle était là pour ça. Alors elle se lança, comme une automate. "Ce soir là on avait prévu d'aller à une soirée dont elle avait entendue parler plusieurs semaines auparavant." Lily se rappelait de l'enthousiasme de Tessa pour cette soirée qui s'annonçait inoubliable, et qui le fut plus que de raison. "Au départ on voulait vous en parler, mais Nate et moi on était sûrs que ma mère n'allait pas vouloir... Et on avait vraiment envie d'y aller. Tessa ne vous a rien dit non plus parce qu'elle avait peur que vous vous inquiétiez pour elle." Nolan et Maureen avaient toujours été particulièrement protecteurs et souvent Tessa avaut peur de leur faire du mal en leur demandant de lui octroyer certaines libertés. "Quant à Heathcliff, don père s'en foutait de lui et de ce qu'il faisait de toute façon." Joey avait toujours été pris par ses obligations et il avait bien peu de temps à consacrer au plus jeune de ses fils. "On s'est donc tous les quatre donné rendez-vous dans Magnolia Street vers 22h. La soirée était vraiment bien, on a eu l'impression de s'amuser comme jamais auparavant" "d'être vivants comme jamais auparavant" pensa-t-elle sans le dire. Cette soirée avait réellement éré l'une des meilleurs de leur vie à tous. Le début du moins. Lily contrôlait ses émotions, elle essayait de rester aussi froide que d'habitude, mais les images de la soirée l'envahissait peu à peu et elle devait faire des efforts considérables pour ne pas laisser paraître tout ça.

"On a bu. Je sais que c'est stupide, mais on avait envie de savoir ce que ça faisait, de faire comme tout le monde." Lily avait repensé des milliers de fois à ce qu'elle avait fait et à ses conséquences. Bien sûr elle avait compris que c'était débile, mais bien trop tard. "On savait qu'on ne devait pas prendre la voiture, mais on s'est dit que ça serait que pour une toute petite fois, qu'on était pas loin. Et puis on avait peur de se faire engueuler si on dormait dans la voiture et qu'on rentrait alors que vous étiez réveillé..." Avec le recul elle se rendait bien compte que prendre le risque de se faire engueuler était bien moins bête que de prendre celui de se faire tuer, mais sur le coup elle ne pensait qu'aux cris de sa mère qu'aurait déclenché la découverte de leur absence.

Lily commençait à se sentir vraiment mal. Elle était toute rouge et avait terriblement chaud. Elle n'arrivait pas à maintenir son regard dans celui de Nolan et ne faisait que le détourner. Elle se triturait les mains jusqu'au sang et sous la table son genou battait de stress. Elle avait l'impression que sa tête allait exploser, mais malgré sa bouche sèche et pâteuse elle continuait à parler. A raconter. Elle ne voulait tout faire pour ne pas fondre en larme. Elle essayait de s'imaginer autre part, mais elle se rendait bien compte qu'elle était devant le père de sa meilleure amie, et qu'elle était en train de jouer leur relation. Elle se haïssait, plus que jamais encore.

Le serveur revint apporter le verre de Nolan, alors Lily se tue. Le garçon dû remarquer que quelque chose n'allait pas car il s'adressa à la jeune fille. "Tout va bien mademoiselle ? Vous n'avez pas l'air bien, vous voulez boire quelque chose ?" "Tout va très bien" articula difficilement Lily. Elle le regarda froidement, signe qu'elle voulait qu'il les laisse seuls, ce qu'il fit rapidement. Elle aurait aimé que ce garçon reste et qu'elle arrête enfin de parler à Nolan, mais elle ne pouvait pas. Elle devait continuer. "Heathcliff a pris le volant." Un instant Lily ferma les yeux et mit la main sur son ventre. Elle sentait que son corps désaprouvait son récit. Elle avait l'impression qu'il allait la lâcher, que dans une seconde elle éclaterait en sanglot et vomirait ses tripes. Mais elle réussit à se contrôler une nouvelle fois et, empêchant la moindre larme de sortir, elle reposa à nouveau son regard sur le père Hamilton, prête à amorcer la pire partie de sa terrible histoire...

Hj : Je suis trop désolée pour le retard :( Je te MP à ce sujet !


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Time to kill the sad memories [Nolan / Lily]

Revenir en haut Aller en bas

Time to kill the sad memories [Nolan / Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Signature de contrat - Owen Nolan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-