Partagez|

« Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Dim 8 Déc - 12:36


Un strip-bowling en pleine nuit, entre deux amis tout nouvellement réconciliés, après avoir volé une bouteille à un sdf, échangé des chaussures contre des bouteilles vides, bon une soirée plutôt normale. Non ? Ah bon ? Pourtant, Carl s'amusait comme un fou, et tellement bourré qu'il envoya la boule dans la fontaine en face de lui. Il tenta de convaincre Lorenzo que c'était un coup pour du beurre, que c'était pour tester le poids de la boule, enfin, il se dépatouilla comme il pu, tout comme un prof essaye d'expliquer pourquoi le vidéoprojecteur s'éteint toutes les dix secondes et pourquoi il doit frapper dessus pour qu'il se rallume. Mais ce fut raté, et le Di Mascio ne céda pas. « Rhoo t'es pas cool. Mais j'te préviens du coup je ne serais pas tolérant non plus ! » déclara-t-il, vexé comme un pou. Mais d'un autre côté, il se marrait bien, et s'en foutait se retrouver à poil. Il enleva donc sa veste, et un vent froid lui effleura la peau, ce qui lui fit tout de suite regretter d'avoir perdu. Mais tant pis, un badass ça n'a pas froid !

C'était alors au tour de Lorenzo, et Carl attendait de voir ce que mônsieur ferait. S'il se loupait, Carl ne manquerait pas de se moquer de lui bien fort. Lorenzo se mit en position de compétition, et la boule partit après 3h de concentration. « Bon ça va, tu vas la lancer ou on reste ici pour Noël ? » demanda Carl. Mais juste après, Lorenzo lâcha la boule, qui ne renversa qu'une seule des quilles improvisées. « HAHAHA ! » lança Carl en le pointant du doigt. « Bah bravo, si ça c'est jouer au bowling, moi je m'appelle Germaine hein ! Allez, on se désape ! » L'étudiant eut tout d'un coup mal au crâne. Il avait crié un peu trop fort et ses tempes cognaient. Hmpf, gesticuler autant après avoir bu, c'était la meilleure manière de gerber ou s'écrouler par-terre.  Fallait qu'il arrête de boire. En parlant de boire, Lorenzo eut soif. « Bah ya la fontaine s'tu veux là. On a plus de bouteille. Et comme t'as pas les couilles d'aller parler aux SDF, bah, voilà. » fit Carl avec un grand sourire. « Bon, à moi ! » lança-t-il ensuite, courant pour récupérer la boule qui était au pied d'un arbre. Il se remit en place et cette fois son esprit était plus clair et il réussit à viser droit. Tout droit. Mais tellement droit que cela renversa que les quilles du milieu, laissant deux bouteilles de chaque côté. « Rhoo putain, mais c'est quoi ce jeu là ! Je suis sûr que le sol est pas droit ! Mais bon, j'ai déjà fait plus que toi mon mignon ! » dit-il avant d'hésiter avant de choisir quel vêtement enlever. T-shirt, ou pantalon ? Il leva les yeux en l'air, fit la moue, puis se décida. Ce serait le t-shirt. Il espérait pouvoir gagner la prochaine partie, et ainsi valait mieux éviter de rester en slip dans la rue. Être torse-nu, c'était quand même mieux.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Lun 30 Déc - 10:22

(désolé du gros retard, flemme+manquedetemps=galère)

« Tu me laisses me concentrer eh ? » grogna-t-il contre son pote qui s'impatientait. Il aurait pourtant dû compatir, ayant remarqué lui même que jouer au bowling de fortune la nuit en étant bourré, ce n'était pas la tâche la plus facile. Il observa la trajectoire de sa boule une dernière fois, puis la lança ... et toucha une seule quille. « Ah non Germaine, c'est ta faute, tu m'as obligé à me dépêcher, j'étais pas prêt !! » se défendit-il. Mais son ami lui avait promis d'être moins tolérant, et c'était de bonne guerre. Il arrêta de se plaindre et enleva son manteau à son tour. « Pouah, il fait vraiment pas chaud la nuit. » Il laissa sa veste dans un coin pour regarder à nouveau son ami s'essayer au bowling. « Non merci je bois pas là dedans, j'suis sûr que des gars comme toi y ont déjà fait des trucs pas nets ». Lorenzo était très attentif - du moins de l'attention maximum qu'il pouvait fournir en ce moment, c'est-à-dire pas grand chose avec l'alcool qui s'écoulait dans son organisme - Or de question de laisser Carl le duper ! « C'est toi qu'y est pas droit, allez déshabille toi mon gars !! » cria-t-il, hilare devant les fausses excuses du garçon.

Mais Lorenzo arrêta bien vite de faire le malin, puisque c'était à nouveau son tour d'exceller au jeu. Il se concentra à nouveau, comme tout à l'heure. « Et cette fois-ci me stresse pas ok ? » Il était persuadé que Carl était la raison de son premier échec, mais il n'allait pas épiloguer comme une fille là dessus. Il lança sa boule ... qui ne fit tomber que la moitié des quilles. Pouah, moins bien que Carl, en plus. « T'es plus jeune que moi d'abord, c'est pas égal » Sans rechigner, il enleva sa chemise, qu'il ajouta au reste des fringues. « Allez, à ton tour ! » Il croisa les bras sur son torse, histoire de se réchauffer un peu. Mais c'était peine perdu. Un vent glacial parcourut le parc. « Oh putain dépêche toi il caille ! Je croyais que l'alcool ça réchauffait, mon cul ouais. » Pourtant, il n'arrivait toujours pas à penser que tout ça était une mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Mer 1 Jan - 23:27


« Ouais ouais, c'est ça ! Utilises mon argument aussi, tu crois que j'te vois pas venir ? T'as perdu c'est comme ça ! » répondit Carl, pour se venger de la fois précédente. Lorenzo enleva alors son manteau et se plaignit du froid. « Chochotte ! » lança Carl. Mais Renzo avait raison, il ne faisait pas chaud à cette heure de la nuit ! En plus, les effets de l'alcool commençaient à perdre de leurs effets et il avait la tête qui tournait, un peu nauséeux. Mais les deux amis continuèrent de jouer, comme des vieux papis. Manquerait plus qu'ils aient joué à la pétanque. Lorenzo tira, rata, Carl haussa les épaules l'air désolé pour son pote. « Mec, si tu sais pas jouer tu sais pas jouer hein ! On peux rien y faire ! » se moqua-t-il. Mais oui, il commençait à faire froid et Carl se sentait pas bien. « Bon, tu veux pas qu'on fasse autre chose ? Genre on s'habille, déjà. Puis je sais pas, on marche jusqu'à.. quelque part ? J'en ai marre de ce jeu. » Puis il s'assit par terre en lourdeur et ferma les yeux, migraineux. Il avait bu trop d'alcool pur et même pour lui, c'était un peu trop. Mine de rien, Carl n'était pas supernaturel et l'alcool l'affectait comme tout le monde ! Carl s'allongea par-terre encore une fois (décidément il aimait bien ce sol dur et froid) et écarta les bras en étoile avant de parler à Lorenzo en haussant la voix pour qu'il l'entede. « Hey, tu vas pas avoir la trentaine l'année prochaine toi ? Pfiouuuu.. » s'exclama-t-il. « Tu vis ça comment ? » Et il rigola, sachant très bien ce que le Di Mascio allait répondre.

« Bon et qu'est-ce qu'on va faire de ces bouteilles vides ? » se demanda-t-il à lui-même. Il le fixait et fronçait les sourcils pour réfléchir. Puis son visage s'illumina. « Oh, et si on les vendait dans la rue ?! On les remplit d'eau et on les vends ! » Carl s'était levé et avait baissé le ton de sa voix, genre c'était secret. Mais un sourire un peu niais restait sur son visage, comme un gros débile qui pensait pouvoir tromper des inconnus dans la rue. D'façon à cette heure-là il n'y avait que des ivrognes alors normalement, ils devrait y arriver !

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Ven 3 Jan - 20:18

Tous les deux n'avaient pas l'air très fins, torses nus à jouer au bowling de fortune comme des idiots. Et puis surtout, ils perdaient, l'alcool n'était plus là pour les enivrer ... Le jeu devenait bien moins drôle. Alors, Lorenzo accueillit très positivement la proposition de Carl. « T'as raison, arrêtons là, on est assez mauvais pour ce soir. Faudra qu'on s'en refasse un vrai un jour, quand même » Il s'assit à côté de lui. Il avait froid, et l'idée de marcher ne l'enchantait pas tant que ça. « Marcher ? Le froid t'a transformé en fille ou quoi ? » le railla-t-il. Mais Lorenzo se calma rapidement, quand Carl évoqua sa trentaine. Il se renfrogna et croisa les bras, vexé. Il n'était vraiment pas obligé d'évoquer ça lors de sa première sortie de célibataire. Vraiment pas. « Vas-y, rappelle le moi, merci c'est très gentil ! » Il soupira puis se décida pour une réponse plus sérieuse, en faisant attention à ne pas plomber la soirée pour autant. « J'aurais jamais imaginé me retrouver divorcé à 30 ans ... Mais au moins je pourrai fêter mon anniversaire dignement ! » dit-il en rigolant, et en imaginant une soirée digne de Las Vegas. Il méritait au moins ça. Même si, à choisir, il aurait peut-être préféré une vie plus casée. Au moins, la réponse risquait de plaire à son ami encore tout jeune.

Celui ci ne s'attarda pas sur ce sujet, puisqu'il eut encore une idée pas très lumineuse. Lorenzo rala en levant les yeux au ciel. « Sérieusement ? Ça ne tourne vraiment pas rond dans ta tête ! » Mais la proposition inofficieuse (jel'aigardéexprèspourtoicemot) de Carl l'amusait, alors il finit par accepter, persuadé pourtant qu'il le regretterait. Il attrapa quelques bouteilles et les plongea dans la fontaine. « Eau de la fontaine dégueulasse, pas cher pas cher ! » cria-t-il et la secouant devant Carl. Il eut alors une idée, et commença à en lancer sur Carl, de l'eau bien froide, en riant. Puis il se mit à courir, car la riposte risquait de ne pas tarder. Il rejoint leurs fringues pour se rhabiller, quand il découvrit avec horreur qu'elles avaient disparues. « Bordel Carl, t'as bougé nos vêtements ? » Le froid glaça alors son dos toujours nu, il frissonna.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Dim 12 Jan - 16:00


« Why not ! » s'exclama Carl quand Lorenzo proposa un vrai bowling. « Peut-être qu'on arrivera à viser droit. » rajouta-il en riant. Les deux amis s'assirent par terre, toujours à moitié à poil, et Lorenzo se plaignit de la proposition de Carl, qui se vengea en lui rappellant qu'il aurait bientôt 30 ans. Il fit un grand sourire () quand Lorenzo se vexa. « Rho allez, c'est pas si âgé la trentaine ! » tenta-t-il de lui dire pour le réconforter. Mais Lorenzo s'abattit soudainement sur son sort en parlant de son divorce. « Ah, ouais, j'avais oublié ça. Déso. » fit Carl avec une petite grimace. Malgré tout il tenait beaucoup ) Lorenzo (♥) et le voir comme ça c'était pas cool, surtout après une soirée aussi drôle. « Puis c'était une rousse, tu t'attendais à quoi ? » rajouta Carl en riant. (cassdédi Andrew, sisi). C'était con qu'il soit célibataire de nouveau, mais au moins Carl avait retrouvé son ami, donc en cela, c'était plutôt cool. Jamais Lorenzo n'aurait passé de soirée comme celle-ci quand il était avec Summer.. Puis Lorenzo dit quelque chose qui interpella le Spencer. « Dignement ? Ah bah t'as intérêt ! Et je compte bien être là, même si tu veux pas de moi ! » Carl avait toujours le don de se faire inviter. Mais enfin, si Lorenzo n'avait pas pensé l'inviter, il en serait quand même un peu vexé. « T'as pensé à ce que t'allais faire ? » demanda-t-il ensuite, plus sérieux.

Peu après, Carl émit l'idée, qu'il trouvait géniale, de remplir les bouteilles d'alcool vide et de les vendre dans la rue. Lorenzo se moqua de lui mais finit par accepter et courut vers la fontaine pour remplir les bouteilles en hurlant comme un poissonnier. L'étudiant éclata de rire avant le rejoindre, mais il se prit une giclée de flotte en plein visage et cria avant de détaler tandis que le Di Mascio lui courait après. « Arrêtes Lolo arrêtes putain c'est supra gelé ! » hurlait-il, accompagné de son éclat de rire, qui montrait bien qu'au final il s'amusait. C'était tellement froid qu'on aurait dit qu'elle venait direct des Alpes. Quand Renzo n'eut plus d'eau, Carl se dépêcha d'attraper deux bouteilles et de rendre la pareille à son ami, et tous d'eux s'amusèrent comme des gamins pendant dix minutes. Manquait plus qu'une planche de surf et on se serait cru à la plage. Et puis finalement, essouflés, il déclarèrent une trêve et Lorenzo courut pour se r'habiller. Et quand Carl entendit ce que le Di Mascio lui demandait, il haussa les sourcils. « Hein ? Bah non. » Puis il compris ce que ça voulait dire. « Hein, attends quoi ? On nous a volé nos vêtements ? T'es sérieux ?  » Et en se rapprochant de Lorenzo, il se rendit compte que c'était vrai. La tentation de rire était bien là, mais l'eau qui dégoulinait dans sa nuque lui en donnait moins envie. « Putain mais c'est abusé ! Tu crois que c'est les SDF là ? Putain. » continua-t-il de jurer en soupirant, et en grelottant à moitié. « On fait quoi ? » demanda finalement Carl en soupirant. Il voyait déjà un communiqué de presse le lendemain sur deux pauvres cons retrouvés presque nus à se balader en pleine ville la nuit. Pas glorieux tout ça.  

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Mar 21 Jan - 13:43

Parler de son anniversaire le refroidissait, probablement encore plus que l'air froid qui soufflait dans le parc à ce moment là. Il n'en dit pas plus pour autant, Carl n'était pas un de ses amis à qui il se confiait le plus, leur relation n'était pas basée sur ce type de lien (quel confident irait à un rendez-vous avec l'ancienne femme de son ami, pour s'en vanter ensuite auprès du dit ami, en même temps). Parler de soirée, c'était plus ça qui pouvait les rassembler. Il n'y avait pas encore réfléchi, mais en tout cas il ne voulait pas boire à s'en rendre malade, pour se réveiller le lendemain dans une chambre d'hôtel inconnue en compagnie d'un lama et déguisé en Robin des bois. Il n'avait jamais été doué pour manier l'arc et le carquois. « J'ai pas envie d'un Very Bad Trip, mais une bonne soirée dans un club de strip tease, j'y pensais. Ou une virée à Las Vegas ? J'ai jamais enterré ma vie de garçon ! » Il prononça la dernière phrase sur un ton plus fort tout en se redressant, choqué par cette révélation qu'il réalisait seulement. Il n'était jamais trop tard, après tout.

Mais pour l'heure, ils devaient déjà retrouver leurs fringues. Lorenzo beugua un moment, devant l'endroit désormais vide où gisaient leurs fringues quelques minutes auparavant. Il écoutait à peine son ami, le laissant parler seul. Les SDF, ah ouais pas bête. Lorenzo se redressa pour regarder autour de lui. « J'en sais rien, je les vois nul part, ils n'ont pas pu s'enfuir si vite » Lorenzo se sentait vraiment con, s'il avait été eu par des SDF. Il préférait penser à un gang de criminels dangereux, et imaginait sa veste sur le dos d'un poseur de bombe. C'était déjà plus classe. « Merde mais je crois que mes affaires étaient dans ma veste !! » s'écria-t-il soudainement en se touchant le cul les poches arrière de son jean. « Ah non, c'est bon » Il fut soulagé, si le poseur de bombe était arrêté et montrait sa carte d'identité, il aurait été dans de sales draps. Et l'excuse "on m'a volé mes papiers tandis que je faisais un bowling en pleine nuit dans un parc avec des bouteilles vides que des SDF nous ont passé" ne convaincrait certainement pas le FBI. « Ben, on rentre chez nous comme des cons ? Ou on cherche nos fringues ? » Il croyait peu à la seconde option, ne voyant aucune trace d'un voleur quelque part aux alentours. Résigné, il se dirigea donc vers la sortie du parc.
Revenir en haut Aller en bas


Masculin
Nombre de messages : 2296
Etudes/Metier : [en pause]
Love : Forbidden.
Humeur : un peu paumé.

Inscription : 10/12/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Jenna



MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Ven 24 Jan - 8:22


En écoutant Lorenzo parler de ses plans pour son anniversaire, Carl eut un sourire jusqu'aux oreilles ! « Putain c'est trop cool ! » jura-t-il. « Ca promet ! »  C'était assez pour que Lorenzo devine que Carl voulait y participer. Cependant, même si Carl avait pour habitude de dire les choses cash aux gens, quitte à passer pour un sans-gêne, il ne se voyait pas ce soir s'inviter à la soirée de son ami. Ca ferait un peu petit écolier assis à son pupitre qui lève la main pour supplier d'aller aux toilettes.  De toute façon, si Lorenzo était vraiment son ami, il l'inviterait. Enfin, c'est vrai que Carl n'était pas encore majeur, et cela pouvait poser un petit soucis si jamais ils allaient dans une boîte de strip-tease ou autre, mais il y avait toujours moyen de s'arranger avec le videur. « Je sais pas ce que je vais faire pour le mien, tiens. » fit-il alors, pensif. Sa majorité approchait justement à grands pas, et fallait qu'il marque le coup. Mais Carl avait fait tellement de grosses soirées dans sa vie qu'il ne pensait à rien qui soit vraiment plus grand. A part des choses qui videraient les porte-monnaie en deux secondes bien sûr.

Puis les deux amis se rendirent compte qu'on leur avait volé leurs affaires. Après un stade émotionnel de chox, Carl finit par rire. « Quelle soirée ! On risque pas de l'oublier celle-là. » Lorenzo se fit ensuite un petit flip en croyant avoir perdu ses papiers, mais finit par les retrouver en se touchant les fesses, ce qui était étrangement bizarre vu qu'il était torse nu. Il était bien foutu quand même, pour son âge. Si Carl avait été vraiment bourré, il aurait peut-être proposé à Lorenzo une petite aventure. Mais pas sûre qu'il apprécie (a)

La question fut finalement de se demander que faire. Courir après leurs vêtements semblait cool, mais sachant qu'ils étaient peut-être déjà de l'autre côté du pays sur le dos d'un lama, ça n'en valait pas la peine. Lorenzo proposa alors qu'ils rentrent chez eux. Triste façon de finir une bonne soirée, mais faut dire que s'ils continuaient leurs conneries, ils finiraient par congeler sur place. « Bah, ouais, on rentre alors. » répondit-il en haussant les épaules. Puis Carl récupéra une bouteille vite et accéléra le pas pour rejoindre Lorenzo. Il ajouterait la bouteille dans son placard, au milieu de celles vide et pleines qui lui rappelaient de bons souvenirs. Et cette soirée méritait d'être au premier rang.

_________________

ADDICTED TO YOU
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité







MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo Lun 10 Fév - 13:57

Lorenzo n'était pas peu fier que ses perspectives de soirée plaisent à Carl, il se sentait tel un businessman. Même si ses idées ne brillaient pas particulièrement par leur originalité, il ne se désinvestirait pas de ses projets pour autant. « J'espère que ça te plaira toujours autant quand on y sera écoute » dit-il amusé. Il était persuadé que l'étudiant avait dû vivre mille et unes soirées semblables dans son passé, mais si cela lui plaisait toujours autant, Lorenzo ne s'en plaindrait pas. Il se sentait jeune, il avait beau approcher les trente ans, il était encore une abeille vigoureuse apte à butiner de fleurs en fleurs (pouah pouah pouah, je ne voulais pas placer les mots ce mois-ci, mais qualifier Lolo d'abeille me tentait trop Arrow). Il devait arrêter de penser qu'il deviendrait un vieux lorsqu'il soufflerait ses prochaines bougies. Il était le seul à se sentir usé et désabusé.

Il ne resta pas bien longtemps revigoré, puisque la disparition de leurs fringues le mina. L'alcool devait certainement accentuer ses réactions. Il n'avait aucune envie de chercher après les voleurs partout dans la ville. A cette heure ci, ils pouvaient être à deux pas derrière un arbre, ou très loin dans un bar type opera corner (c'est un bar dans ma ville, true story), célébrant leur victoire sur deux idiots qui avaient décidé de se désaper dans un parc en pleine nuit. « Ah ça, j'ai pas vécu ça depuis longtemps » En vrai, Lorenzo avait déjà perdu quelques fringues de cette façon, dans sa prime jeunesse, après un bain de minuit sur une plage avec une jolie jeune fille (le coquinou). Raisonnables, ils décidèrent finalement de rentrer. En arrivant aux abords du quartier, ils se saluèrent, rigolèrent en se regardant l'un l'autre, frigorifiés par le vent qui soufflait sur leurs torses nus. Lorenzo partit de son côté, vers l'hôtel miteux (ahah (a)), en petites foulées. Il ne l'avait pas montré devant Carl, mais putain il avait grave froid.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo

Revenir en haut Aller en bas

« Ce moment où tu renoues avec le célibat » Carl & Lorenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Un petit moment de détente avec toi [ PV ]
» 05.Un moment avec la cousine ? Ashley
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)
» Veux-tu courir avec moi? (PV Lakini)
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-