Partagez|

« Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Jeu 27 Fév - 13:43

Lou et Andrew venaient de fêter tacitement leurs deux mois. Tacite, car aucun des deux n'avaient rien dit, mais ils l'avaient pensé très fort. Chaque étape était vécue comme une victoire, sur l'état de dépression dans lequel ils s'étaient plongé chacun, après leur séparation. Tout ça était derrière eux, mais ils s'efforçaient surtout de ne pas aller trop vite. Ils s'aimaient toujours autant, Andrew était toujours prêt aux actes les plus débiles pour elle, ils le montraient beaucoup moins, par contre. Même si être loin de Lou lui donnait l'impression d'être vide, creux, comme si elle gardait une partie de lui avec elle, ils ne retombaient plus dans les mêmes travers. Plus de semaines entières à ne voir personne d'autre, plus de journée collés ensemble du matin au soir. Chacun avait pu compter sur le soutien d'anciens amis lorsque ce fut difficile. Il ne fallait pas s'éloigner d'eux à nouveau. Surtout quand ceux-ci avaient maintenant besoin d'aide. Andrew avait toujours écouté Lily, depuis tout petit. Probablement parce qu'elle était rousse et qu'il avait trop peur qu'elle l'envoie aux enfers s'il n'allait pas dans son sens. Il avait vite compris que se moquer des roux était inconscient, quand il l'avait vu entrer dans une colère noire, un jour. Sur le coup, il avait affirmé trouver ça cool. En fait, il avait un peu flippé quand même. Peut-être était ce pour ça que les paroles de la jeune fille eurent du poids, quand elle le secoua et tenta de le sortir de son hibernation. A y réfléchir, la plupart de ses amies étaient flippantes en fait. Lily pouvait l'envoyer en enfer, Scarlett et Elisabeth pouvaient l'empailler dans la morgue, Heather et NJ pouvaient lancer sur lui les foudres de son papa poule (dernière cassdédi pour Nolan :( ). Toutes ces forces insistantes combinées lui avaient finalement donné le courage de se pointer chez Lou, deux ans après qu'ils sortent ensemble pour la première fois. Et aujourd'hui, il devait faire preuve de la même force de conviction pour Lily.
Il ne l'avait pas prévenue de son passage, elle serait forcément chez elle. Lily ne vivait plus, elle laissait défiler sa vie, était prise de décisions inconscientes parfois - comme celle de se livrer à la justice - puis elle retombait dans une sorte de mutisme absent. Andrew ne croyait pas assez en lui pour s'imaginer capable de la sortir de là. Il était juste bon à faire rire, or le coeur de Lily n'en était plus capable. A peine en mesure de sourire. Mais ce n'est pas parce qu'on n'est pas Flash Gordon que ça doit nous empêcher de courir. Il n'allait pas l'abandonner. Il sonna à la porte, se demandant alors sur qui il pourrait tomber. « Lilinette je sais que t'es là ! » cria-t-il (je viens de décider que Andrew serait un serial surnommeur, tu en fais les frais). Il n'avait pas vu Nate depuis longtemps également. Il aimait bien Nathan aussi. Katlina par contre, il aimerait bien éviter (mais la magie du rp fera qu'il tombera exactement sur celle qu'il vient voir, si c'est pas magnifique).

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Sam 1 Mar - 9:52

Depuis trois ans Lily sortait peu. Elle se rendait rarement aux fêtes de ce quartier pourri, n’allait pas boire des verres avec ses collègues de cours après la classe pour la bonne raison qu’elle n’en avait pas et n’aimait pas vraiment faire de nouvelles rencontres. Mais ces derniers mois avaient été pires que tout niveau sorties. Depuis la révélation Lily ne mettait plus un pied dehors. Non seulement elle ne sortait plus mais elle n’était pas retournée à la fac depuis sa fugue à New York. De toute façon elle ne pouvait pas faire un pas sans sentir tous les regards se poser sur elle. Dans ce quartier tout se savait et la sensation que notre secret défilait dans la tête des gens quand on passait devant eux était assez désagréable. Elle restait donc cloitrée chez elle. Elle ne s’en portait par ailleurs pas plus mal, on ne pouvait pas dire qu’elle déprimait plus qu’elle ne l’était les trois années précédentes, mais disons qu’elle voulait rester dans sa bulle point barre. Par ailleurs son cheminement personnel l’avait amené à se dire que la révélation avait été un mal pour un bien. Oui tout le quartier la haïssait mais si la culpabilité de l’accident était toujours là au moins elle n’avait plus le fardeau du mensonge.

Lily traînait depuis le matin, allant de sa chambre au salon en passant par la cuisine pour se nourrir exclusivement de bols de céréales. D’ailleurs depuis ce matin elle en avait déjà pris trois et les bols trainaient sur la table basse du salon. Les livres eux étaient relégués au fond du placard, elle était incapable de lire une ligne sans plonger dans ses pensées. Par contre la télé tournait en boucle ! Lily était devant un programme vraiment débile lorsqu’on frappa à la porte. Elle se redressa et se tourna vers la porte dans se lever du canapé, comme si de là où elle était elle pourrait s’avoir qui c’était.

Finalement Lily de leva et s’approcha de la porte, se demandant qui ça pouvait être à cette heure-là. Ses parents ne pouvaient pas être là, puis de toute façon ils n’auraient pas frappé. Elle cola son oreille à la porte d’entrée. Elle n’avait aucune intention d’ouvrir, mais elle entendit une voix qu’elle connaissait bien. « Lilinette je sais que t'es là ! » Lilinette ? Elle haussa un sourcil en se demandant ce que faisait là celui qu’elle avait bien reconnu. Elle hésita un instant. Faire semblant qu’elle n’était pas là était encore la meilleure des solutions, ou si ce n’est la meilleure au moins la plus facile. Mais elle lui devait au moins ça alors elle déverrouilla la porte.

Les cheveux en batailles, jean basket et vieux sweet sur le dos elle regarda celui qui se tenait devant elle. « Salut Andrew. » Elle lui tourna le dos et rentra dans la maison, laissant la porte ouverte pour qu’il puisse la suivre si ça le chantait. Elle s’assit en tailleur sur le canapé et laissa le garçon la rejoindre. « Qu’est-ce que tu fais là ? »

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Sam 1 Mar - 10:12

Andrew était incapable de dire si l'état de Lily était alarmant ou non. Au moins, elle s'habillait, pas comme lui à l'époque. Elle n'était ni coiffée ni maquillée. Lui non plus à l'époque. Mais il avait retenu, au fil de années que, pour une fille, se montrer sans artifice était la pire des hontes. Pour autant, on parlait de Lily. Elle n'était pas une fille comme les autres. Elle était rousse, déjà, et puis, voilà. En fait, Andrew préférait croire que ce n'était pas si grave, pour se rassurer. Parce qu'il ne savait pas gérer les situations d'urgence. « Salut » Il la suivit jusqu'au salon. Elle regardait la télé, elle ne passait pas son temps à dormir. Là encore, elle était supérieure à lui. « Je suis là parce que c'est mon tour de t'aider » Et maintenant, comment on fait ? Un long silence s'installa, seulement distrait par le bruit de la télévision. Andrew ne savait pas comment s'y prendre, il n'aidait pas les gens. Il les faisait rire, mais uniquement quand ils allaient bien. Andrew ne savait pas gérer les gens mal en point. Seulement il ne pouvait pas non plus laisser la jeune fille dans cet état. Elle méritait de sourire. « C'est quoi ton programme de la journée ? je ne te lâche pas ! » Connaissant Lily, elle n'était pas branchée après midis shopping, c'était déjà rassurant. Andrew non plus. Mais à choisir, il aurait préféré faire des achats au centre commercial, plutôt que de rester ici à regarder la télé. Il était comme ça, il n'avait rien prévu. Au pire, il improviserait. Ils feront des cookies, ou une pizza. Ils iront au bowling ou faire un tour au parc. Ou faire du sport si elle pouvait éliminer ce truc moral en elle qui la clouait ici et minait son moral. Andrew, lui, s'en était débarrassé sans trop avoir comment, quand ses sentiments pour Lou furent plus forts et qu'il trouva le courage de traverser la rue. Qui Lily avait-elle ? Aaron lui vint aussitôt à l'esprit. La pauvre. Elle aurait pu être la meilleure amie de n'importe quelle fille décédée, il avait fallu qu'elle soit celle de l'un de ses plus proches amis. En y repensant, leur relation n'aurait probablement pas été la même si Tessa n'avait pas été la soeur d'Aaron. Andrew se souvenait, quand ils étaient petits, n'étaient-ils pas amoureux, tous les deux ? Ça le rendit encore plus triste, pour son amie rousse. Malheureusement, avec de la tristesse, il n'irait pas bien loin.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Mer 5 Mar - 10:54

« Je suis là parce que c’est mon tour de t’aider. » Le silence se fit. Lily regardait l’écran sans un mot, sans voir ce qu’il s’y passait. Lily se rappelait bien de ce pacte qu’ils avaient fait. Sur le moment elle avait trouvé que c’était une bonne idée, que c’était peut-être la solution pour s’en sortir. Tous les deux. Sauf que voilà, maintenant qu’Andrew était dans son salon elle n’avait plus envie d’aide. Tout ce qu’elle voulait c’est qu’il ne la voit pas dans cet état. Qu’il parte et qu’il la laisse libre de manger des céréales devant sa télé. Toute la journée si elle en avait envie. Et puis soyons sincère elle ne l’avait jamais vraiment aidé. Elle avait été le voir pendant l’été, oui, avait essayé quelques fois, puis finalement elle s’était barrée à New York sans même le prévenir. C’était assez lâche de sa part et elle s’en voulait un peu de lui avoir fait ça. Elle était contente de voir qu’aujourd’hui il s’en était sorti, mais elle savait que c’était loin d’être grâce à elle. De toute façon elle était sûre qu’elle ne pouvait aider personne. Elle n’était bonne qu’à détruire des vies. « Merci. Mais tu n’as pas besoin de m’aider, ça va. » « C’est les Hamilton que tu devrais aider… » « C’est les Hamilton que tu devrais aider… » Après tout c'était eux les victimes, elle n’avait pas de problème, elle avait juste ce qu’elle méritait. Et encore !

« C’est quoi ton programme de la journée ? Je ne te lâche pas ! » En silence Lily se leva et s’approcha de la télé. Elle prit le programme télé et le lança sur le canapé à côté d’Andrew. « Le voilà mon programme ! » Elle revint s’asseoir en tailleur là où elle était et se mit à nouveau à fixer l’écran. Sur le poste défilait une pub débile, mais elle la fixait comme s’il s’agissait du film le plus intéressant au monde.

Puis comme Andrew était encore là et que sa présence l’empêchait de se plonger totalement dans ces superbes pubs elle reposa les yeux sur lui et soupira. « Andrew, rentre chez toi ! Je vais bien ne t’inquiète pas. Je ne vais pas faire de conneries ou ce genre de truc. Je veux juste regarder la télé tranquille. »

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Ven 9 Mai - 21:43

Andrew aurait pu se défiler facilement. Lily lui donnait un tas d'occasions de prendre la poudre d'escampette, sans ressentir la moindre culpabilité. C'était elle, qui le virait. Il n'abandonnait absolument pas son amie, il ne ferait que suivre ses ordres. Or faire plaisir à une amie, c'est cool non ? Pourtant l'idée lui laissait un goût amer en bouche, le sentiment qu'il choisissait la solution de facilité au lieu de retrousser ses manches. Ce n'était pas un vulgaire "ça va" qui le convaincrait. Il avait vécu des années à servir du "ça va" dès qu'on s'inquiétait de le voir déambulant comme un cadavre, saoul et désorienté, à toute heure de la journée. A l'époque, il entendait bien repousser ces gens et leurs question rhétoriques, il ne souhaitait pas leur aide. Bien sûr que non, ça n'allait pas ! Le fait même de poser la question signifiait que ces gens s'inquiétaient par principe, politesse et pitié. Il était disconvenu de ne pas remarquer son état pitoyable et de ne pas l'aider. Sauf que ces personnes n'avaient aucune envie de lui venir en aide. Alors ils demandaient simplement comment il allait. Car il était également disconvenu de répondre "je vais mal je suis shooté et je ne peux plus me passer de ma bouteille de vodka." En y repensant aujourd'hui, il regrettait de ne pas avoir eu le courage nécessaire pour répondre ces mots. Tant pis, s'il forçait ces gens désintéressés à s'occuper de lui. Il aurait évité la cure secrète à Londres, n'aurait pas abandonné son meilleur ami, serait toujours avec Annie, aurait sorti Christian du lit pour que Lou ne le lâche pas, il n'aurait pas mise Lou enceinte, elle n'aurait pas perdu le bébé ... Il pouvait refaire le monde, avec ses suppositions. Et pour rien au monde il n'échangerait sa situation aujourd'hui. Même si des erreurs furent commises, même si certains évènements ne seront jamais oubliés, même si parfois il regrettait ses actes, il avait Lou, c'était l'essentiel. Qu'importe comment il avait dû la reconquérir, il avait réussi. Elle était sa cause, celle qu'il n'abandonnerait jamais. Il était ce pauvre fou toujours prêt à se battre pour elle.

Lily n'avait pas sa chance, n'avait pas son pauvre fou. Elle avait eu Aaron. Leur romance compliquée avait vite largué Andrew, trop d'épisodes manqués. Mais la série semblait bel et bien terminée. L'héroine ne termine pas avec le héros, quand on apprend que ladite héroine était présente lors de la disparition de la soeur du héros. Ils auraient pourtant pu faire une sacrée bonne série avec des putains de bonnes saisons. Et dans toute bonne série dramatique, aucun personnage principal n'était laissé sur le côté sans amis. Lily méritait aussi d'être aidée. « Pourquoi je devrais les aider ? » C'est vrai, qu'avaient-ils ?

Il ne la croyait toujours pas, n'était toujours pas convaincu. Il se garda de dire qu'il avait été présent pour Nora Jane, qu'il avait croisé Heather ... Lily n'avait pas besoin de savoir qu'il était soudainement un ange amical. Lui même n'y croyait toujours pas. Il regarda le pauvre journal télé qui gisait à côté de lui. Piètre programme. Il ne dit rien, la tête de Lily devait bouillir en interrogations. Probablement échafauder le plan du siècle pour le virer d'ici. Elle oubliait probablement qu'elle avait affaire au maître en la matière. Il avait vécu une vie d'alcoolique et de drogués de longs mois avant que Juliet ne comprenne et n'alerte leurs parents. Rien ne pouvait prendre avec lui. Regarder la télé tranquille, mauvaise excuse. « Lily, tu vas rester seul, tu vas ressasser tes pensées, elles te rendront dingues. Tu as besoin de quelqu'un, quelque chose pour te raccrocher à la réalité. Quand j'étais en cure, on nous aidait à reconnecter à la réalité en prenant soin d'un tiers. La plante verte, c'était vraiment pas drôle. Je te raconte pas le nombre de fois où j'ai balancé mon cactus. Par contre après j'ai eu un petit chien, ça c'était drôle. » Il se redressa aussitôt, illuminé par l'idée du siècle. « Viens, on va te chercher un p'tit chien ! » Cette solution venait de surgir, comme ça. Il ne l'avait absolument pas préparée, mais maintenant elle semblait comme le miracle qui pourrait la sauver. Personne ne résiste à la bouille d'un petit chiot.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Ven 16 Mai - 14:45

Pourquoi devrait il les aidait ? Parce que c’était eux les victimes. « Parce qu’ils souffrent… » et la différence avec elle était qu’elle le méritait, eux non. Lily avait reposé ses yeux sur l’écran devant elle et ne comptait pas les détourner, espérant qu’Andrew se lasse et la laisse enfin gâcher mener sa vie comme elle l’entendait. Mais non. Il reprit la parole et mis des mots sur exactement ce qu’il allait se passer. Elle allait rester seule, ressasser ses pensées et ça le rendrait dingue. Tout à fait. Et c’est ce qu’elle voulait. Puis Andrew évoqua sa cure et réussit ainsi à récupérer l’attention de Lily. Elle tourna la tête vers lui. Jamais ils n’avaient parlé de cet épisode de la vie de garçon. Longtemps il l’avait caché, puis même quand ça s’était su jamais Lily ne l’avait questionné. Elle considérait que ce n’était pas ses affaires, que s’il n’avait jamais voulut se confier jusque là c’était bien qu’il y avait une raison. S’il osait en parler aujourd’hui c’était peut-être que oui Lily n’allait pas bien et qu’il voulait vraiment, vraiment la sortir de là. Et alors qu’il évoquait sa propre situation, une idée lui vint, et il s’emballant soudain, expliquant qu’ils allaient aller chercher un chiot pour Lily.

« Mais qu’est ce que tu racontes ? » ça ne pouvait être qu’une blague, voir une hallucination auditive. Mais une histoire réelle, non. Voyant qu’il avait l’air tout à fait sérieux elle continua « Non, arrête, ne me dis pas que t’es sérieux. On va pas aller chercher un chien c’est pas possible. » dit-elle comme s’il avait sortie la pire des inepties. C’était une idée trop farfelue. Lily n’allait pas prendre un animal sur un coup de tête juste parce qu’elle n’avait pas le moral. Mais alors même qu’elle était en train de défendre le contraire, l’idée d’avoir un chien commençait à naître dans son esprit. Maintenant elle envisageait cette possibilité. Se retrouver avec une petite boule de poils qu’elle pourrait aimer et qui ne la trahirait pas comme ces stupides humains…

« Andrew, ma mère me tuerait. Et elle te tuerait toi aussi. » Non, décidemment, elle ne pouvait vraiment pas se permettre d’avoir un chien. Maintenant qu’elle y pensait elle en avait terriblement envie mais… ça lui semblait compliquer. Elle n’allait tout de même pas se lever de son canapé et partir chercher un chien… Elle avait déjà eu envie d’avoir des animaux, des chats, quand Duncan lui avait fait découvrir les petits chatons du parc elle avait voulut les ramener chez elle, mais finalement elle n’avait jamais osé affronter sa mère sur un sujet de plus. En pensant aux petits chatons, et donc à Duncan, une autre pensée lui vint… « Hey, au fait !! » s’exclama-t-elle « C’était quoi ton plan pour la Saint-Valentin là ?? Je me suis retrouvée à pique-niquer avec Duncan.» Andrew l’avait inscrit au jeu du quartier sans la prévenir. Au final elle ne lui en voulait pas, elle était même plutôt fier de lui, savoir qu’il avait réussit à la sortir. Mais bon, il aurait pu employer un autre procédé. Heureusement que l’après-midi avait été agréable et que malgré ses aspects insupportables de séducteur, Duncan pouvait être adorable.

Ps : Si le passage sur Duncan ne te vas pas je peux changer.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Dim 6 Juil - 19:51

Andrew n’était pas convaincue par l’argumentaire maigre de Lily. Ils souffraient ? Très bien, mais elle aussi. Il évita cependant une telle réponse. Il commençait à comprendre le fonctionnement de son amie. Elle s’infligeait délibérément tous ces maux. Enfermée dans une spirale dépressive, elle était décidée à ne pas en sortir avant d’avoir reçu une pénitence suffisante. Personne ne l’avait trainée sur ce chemin de croix. Du moins il n’imaginait pas les Hamilton détester suffisamment Lily pour lui souhaiter tant de mal. Il n’était pas à leur place, il n’avait pas perdu une sœur et aucune meilleure amie ne lui avait menti à la figure. Cependant il ne pouvait pas croire qu’une si profonde amitié était rayée d’un trait. Ce n’était pas possible. Elle revenait, à la charge, encore et encore, car elle était trop ancrée dans leurs vies, elle les définissait. Comme il était le bro de Cricri, Lily était la princesse du chevalier Aaron. Et la meilleure amie de Tessa. Les Hamilton avait toujours vu les enfants Evans comme les leurs. Renier Lily serait comme perdre une autre fille. « Je ne suis pas là pour aider tous les gens qui souffrent. Tu m’as pris pour Mère Teresa ou quoi ? Je suis là pour aider ma pote. Désolée pour toi, tu es ma pote. Et tu ne pourras rien faire pour ne plus l’être, c’est un titre à vie. » Vu l’état de Lily, elle était capable de lui sortir les pires insultes, de chercher à le blesser pour qu’il la renie à son tour. Elle s’infliger la solitude comme punition pour expier sa faute. « Tu pourras t’infliger tout ce que tu veux, Lily, repousser tes amis, refuser de vivre … Mais rien ne ramènera Tessa. Tu crois qu’elle aurait souhaité que tu gâches ta vie comme ça, alors que tu as la chance d’en avoir toujours une ? » Son visage était le plus sérieux du monde, oui Andrew en était capable. On le savait déconneur, mais il ne riait pas avec la mort. Il en avait vu, des gens gâcher leurs chances. Il avait failli suivre leur chemin, parce que c’était drôle, parce qu’on oubliait tout. Parce qu’on jouait à qui se rapprochera le plus près de la barrière. Certains l’avait franchie, avait commis le pas de trop. Il ne laisserait pas Lily être l’une d’entre eux. Et il ne prendrait pas de gants pour la retenir. Il l’attraperait, à deux mains, la tiendrait de toutes ses forces afin qu’elles ne s’engagent pas sur cette voie. Elle méritait un futur bien plus rose. Elle souffrait aussi de la perte de Tessa. Elle ne valait pas moins que les autres sous pretexte qu’elle était présente ce soir-là. Il garda ces phrases pour lui, en secours, si jamais Lily se débattait encore et refusait son aide. Il devait jouer intelligemment et ne pas montrer toutes ses cartes.

« Si tu ne veux pas d’un petit chien, tu peux choisir un chaton ou un lapin. Je ne suis pas si vache, je te laisse le choix quand même. Après tout tu vas devoir t’occuper de cet animal tous les jours. » Non, il n’en démordrait pas. Katlina ne lui faisait pas peur. Enfin, presque pas. De toute façon, sa demeure était doté des toutes dernières technologies. Si Katlina venait toquer chez lui pour le réprimander à propos du nouveau résident qui s’apprêter à emménager chez les Evans, il la reconnaitrait par le judas et n’ouvrirait pas la porte. On n’arrête pas le progrès. « Si ta mère a quelque chose à redire à ce sujet, j’en fais mon affaire. » C’était un mensonge, mais il était ici pour aider Lily. Pas pour lui dire toute la vérité et rien que la vérité. Ça se saurait, si la clé de tous les soucis était la vérité. Lily le surprit alors en changeant totalement de sujet. Cherchait-elle à lui faire oublier le chien ? Peine perdue. Il remarqua que son ton changea. Enjouée. Elle évoquait un souvenir heureux et n’était plus enfermée dans son cycle du laisse-moi-décrépir-toute-seule. Alors il choisit de la suivre. « J’ai passé la soirée avec Lou, nous avions gagné un diner » Il se demanda si évoquer Lou et donc son couple ne raviverait pas de souvenirs trop vifs dans le cœur de la jeune fille. Il était vaguement au courant d’une escapade à New York avec Aaron qui avait tourné court, mais n’en savait pas plus sur le sujet. Chaque chose en son temps. « C’était bien alors ? Tu as passé un bon après-midi avec lui ? » Il recentra la conversation sur elle. Si Lily commençait à s’ouvrir, même timidement, c’était déjà un bon début. Il ne laisserait pas filer cette occasion.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Lun 7 Juil - 1:36

Andrew n’était pas mère Teresa tout comme l’amitié n’était pas un titre à vie ! "Un titre à vie, quelle ânerie" pensa Lily sans pour autant dire un mot de ce qui lui traversait l’esprit par pitié pour Andrew qui s’évertuait à la faire sortir de son état léthargique. L’amitié est loin d’être un dû qui, une fois acquit, ne ternit jamais. En fait c’est un lien fragile qui nécessite sans cesse d’être protégé. Ils y a mille façons de perdre des amis, parfois ça se fait sans que personne ne s’en rende compte, les coups de fils s’espacent de plus en plus jusqu’à devenir inexistants et un jour on regarde son répertoire en se disant que ça fait trop longtemps que l’on a pas de nouvelles pour oser composer ce numéro, que nos vies respectives ont trop changé pour avoir encore quelque chose à se dire. Alors on ne s’appelle pas et si un jour on se croise dans la rue on se salue à peine, donnant les quelques évolutions de notre vie comme on les donnerait à un inconnu, le métier que l’on exerce, le nombre d’enfants que l’on a, sans jamais rentrer dans les détails, dans le personnel. Parfois on se surprend à reparler ensemble du passé mais on ne manque pas de soulever que "c’était le bon vieux temps", qui est donc révolu. Définitivement. Et c’est comme ça qu’on perd un ami sans même s’en rendre compte. Et des fois c’est beaucoup plus violent, beaucoup plus direct, on apprend que notre meilleure amie a tuée notre sœur, pire, qu’elle nous a trahi en nous mentant pendant des années. Alors on prend conscience que rien n’existait, que le lien qui nous unissait était fondé sur quelque chose de faux. On se dit que l’on n’a pas perdu d’ami tout simplement parce que l’on était attaché à quelqu’un que l’on prenait pour quelqu’un d’autre. A partir de cet instant on sait que rien ne sera plus jamais comme avant, parce que l’autre ne sera plus jamais à nos yeux celui qu’il a été un jour. Alors non, ce n’est pas un titre à vie. Il n’y avait qu’à demander à Aaron. Jamais plus Lily redeviendrait celle qu’elle avait été pour lui. Alors oui, peut-être qu’un jour ils se reparleront. Peut-être même qu’ils arriveront à de nouveau rire ensemble, mais jamais, jamais ça ne sera pareil. Elle en était persuadée.

Andrew souleva le point tout à fait juste que Lily refusait de vivre, avant d’affirmer que ce n’était pas ce que Tessa aurait voulut. Mais qui pouvait savoir ce que Tessa aurait voulut. Elle était morte. Finit. Dead. Capute. Peut-être qu’au contraire elle aurait souhaité voir Lily souffrir. Peut-être qu’elle n’aurait pas accepté voir sa meilleure amie serrer son corps sans vie avant de salement l’abandonner dans une voiture explosée. Peut-être qu’elle n’aurait pas accepté que le trio d’enfer laisse croire pendant trois ans à sa famille qu’elle s’était tuée toute seule parce qu’elle avait bu en revenant d’on ne sait où. Et peut-être même que Tessa aurait voulut être à la place de Lily autant que cette dernière aurait voulut être à sa place à elle. Mais ça on ne saura jamais. Et la mine sérieuse d’Andrew n’y changerait rien. Qui étaient tous ces gens qui affirmaient savoir ce que voulait Tessa alors qu’ils ne la connaissaient presque pas. Ceux qui étaient les plus proches d’elle, à savoir Lily et les Hamilton, s’accordaient sur le fait que l’Evans était coupable et devait souffrir, alors la messe était dite.

Finalement Lily ne répondit rien. Andrew avait l’air sûr de ce qu’il avançait, presque aussi sûre que l’était Lily du fait qu’elle devait souffrir, c’était dire. Du coup Andrew s’emballa et était sur le point de traîner son amie à la SPA pour qu’elle ramène à la maison un animal. « Ah oui, tu serais près à affronter le dragon roux, toi ? » Il venait quand même de dire qu’il ferait son affaire de Katlina Evans. La scène serait mémorable malheureusement Lily ne donnait pas cher du garçon après une entrevue avec sa mère. Mais il avait le courage de vouloir l’affronter pour son amie, c’était valeureux.  

Puis Lily réussit à faire changer la discussion en cours. Pour la Saint-Valentin Andrew et Lou avaient gagné un dîner. « Oh. C’est bien ! » Un demi-sourire se forma sur son visage. Lou avait été – et restait – une personne importante pour Lily. Son expérience auprès de Julian lui avait permis, très rapidement, de comprendre comment elle devait agir avec la jeune rousse. C’était l’une des premières à avoir compris ce qu’il se passait chez l’Evans et surtout à avoir saisit qu’il ne s’agissait pas que d’une passade de laquelle se relèverait Lily dès que le temps aurait joué son rôle. Lily ne s’était jamais vraiment ouverte à Lou mais elle restait pour elle quelqu’un de très important, qu’elle respectait pour tout ce qu’elle était. Leur relation était loin d’être celles de meilleures amies, même pas de simples amies parce qu’elle ne prenait pas le temps de passer des heures au téléphone, de sortir faire les boutiques ou raconter leurs vies, mais Lou – même si elle devait en douter parfois – était l’une des filles les plus proches de Lily. Bien sûr avec le temps et les obstacles leur amitié s’était étiolée. Lorsque Lou avait eu des problèmes, Lily, qui était déjà en train de se noyer, n’avait jamais pu lui venir en aide. S’occuper des autres n’avait pas été possible, c’était comme si ça lui permettrait d’être utile et c’était tout ce qu’elle ne voulait pas. Ne pas être utile pour ne pas se sentir valorisée était l’une des facettes du plan. Du plan anti-sauvetage-d-elle-même. Alors les filles n’avaient plus de contacts, mais il n’empêche que Lily était contente d’entendre parler d’elle. Et encore plus du couple Andrew-Lou. La vie était bizarre. Elle qui ne pensait jamais pouvoir un jour s’habituer à ce couple ne pouvait aujourd’hui pas les imaginer autrement qu’ensemble. Peut-être qu’ils avaient raison, la vie était étrange et tout était possible. "Comment va-t-elle?" demanda-t-elle sincèrement.

Puis Andrew la questionna sur son après-midi avec Duncan comme si elle avait été ‘volontairement’ prendre un verre avec lui. Elle haussa les sourcils. « Mais arrête ton cinéma, pourquoi tu as fait ça ! J’suis pas faite pour ce genre de trucs. !! » lui reprocha-t-elle « Enfin… Tu me diras, moi j’ai passé une bonne après-midi. » Avoua-t-elle en rougissant presque. « Mais c'est pour lui quoi." Elle ne croyait pas que quiconque saint d'esprit avait envie de passer du temps avec une fille déprimée. Il aurait été tellement mieux avec une jolie fille qui aurait voulut de lui. C’était la Saint-Valentin quand même. Elle se rappela le bisou dans le cou et la façon dont elle l’avait repoussé. Il avait beau lui dire avoir passé une agréable journée elle était persuadée qu’une fille qui lui aurait dit ‘oui’ lui aurait mieux convenue. Et étant donné que l’on parlait de sexy-Duncan elles auraient quasiment toutes dit oui. Elle culpabilisait encore. D’être elle, d’être là tout simplement. De tout. Elle garda le silence sur le fameux bisou du fleuriste. Puis fit une boulette. « Heureusement, il y avait nos chatons qui ont dîné avec nous. » (Oui, elle avait décidé que ce serait les leurs). Elle se mordit la lèvre imperceptiblement, espérant qu’Andrew n’ait pas capté la remise sur le tapis du sujet délicat qu’elle essayait de lui faire oublier.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Mer 16 Juil - 20:00

Andrew regardait Lily, silencieuse et pensive. Son esprit s’était évadé à des milliers de kilomètres de lui. Il devinait facilement que la jeune fille préférait être loin plutôt qu’ici. Andrew venait la secouer, il tenait une discussion difficile que Lily se refusait d’avoir. Oui, elle avait le droit d’avancer même si Tessa était morte. Il n’était pas très croyant ni très branché foi. Cependant il y avait bien une raison pour laquelle une seule personne avait péri dans cette voiture : c’était cette connasse de faute à pas de chance. Peut-être Tessa n’avait-elle pas accroché la ceinture de sécurité comme le rabâchent si souvent les publicité. On pourrait refaire le monde, en imaginant si elle était monté à une autre place, si elle s’était assise convenablement, si Heathcliff avait conduit plus doucement, si quelqu’un d’autre avait pris le volant … Mais rien de tout ça ne ramènerait Tessa. Ça c’était passé ainsi, c’était tout, ça devait se faire et c’était fait. A quoi bon rester dans le passé ? « J’affronterai vents et marées pour toi petite ! » Si un chat pouvait la sauver de son état actuel, oui il affronterait la méchante Katlina. Ces commères ne l’effrayaient pas car, au fond, elles ne valaient pas grand-chose. Derrière le ramassis de rumeurs colportées, quand chacune rentrait dans sa demeure, elles se retrouvaient seules, sans amour ni respect de leur famille. La preuve dans la façon dont parlait Lily de sa mère. Katlina n'était rien, pourtant elle exerçait toujours un certain avantage sur Lily. Pour preuve, elle était le première raison évoquée contre l'adoption d'un animal de compagnie. Mais Andrew ne s'arrêterait pas pour si peu.

« Bien sûr qu'elle va bien, absorbée par ses études en ce moment, mais tu as dû connaître cela avec ton frère » Lou étudiait le droit, tout comme Nate, mais ne souhaitait pas emprunter la voie banale de l'avocat. Non, Lou aspirait à être juge, et Andrew la soutenait pleinement dans cette grande ambition de carrière. Au moins l'un des deux réaliserait son rêve. Et dire que, tout en se préparant pour ses propres examens, elle avait soutenu son pauvre petit ami pas motiver pour réviser. Il le disait tout net, il lui devait sa réussite et son passage en dernière année. Elle était son roc, ce dont Lily manquait cruellement en ce moment. Qu'elle ait passé une bonne soirée, même si elle refusait de le remercier simplement, revigorait Andrew. Elle était encore capable de se réjouir des plaisirs simples de la vie, d'oublier qu'elle s'en privait délibérément. D'oublier qu'elle n'y avait plus droit. L'après midi avec Duncan était passé outre les inhibitions qu'elle s'infligeait. Andrew n'y était pas pour rien. « Arrête de faire ta tête de mule, je suis sûre qu'il a apprécié aussi. C'est pas comme si c'était sa seule occasion de l'année pour pécho » La réputation du fleuriste le précédait, même si Andrew et lui se connaissaient à peine. « Pardon des chatons ? Mais pourquoi n'en as-tu pas gardé un ! » Il se leva, car je ne sais plus s'il est debout ou assis. « Allez viens, on va t'en chercher un »

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Dim 20 Juil - 19:14

Andrew lui dit qu’il affronterait vents et marrées pour elle. Elle soupira et fit une petite moue. Pourquoi les gens tenaient tellement à elle alors qu’elle ne le méritait pas. Pourquoi Andrew était encore en train de se démener corps et âme pour tenter de la sauver alors qu’elle n’avait pas été capable d’être à ses côtés quand lui n’était pas bien !!

Lou allait bien, elle était absorbée par ses études. « Ah oui, Nate c’est pareil. » Son frère galérait aussi avec ses cours de droits. Il faut dire qu’il avait – comme elle - raté la plupart des cours du début de l’année, alors pour rattraper tout ça ce n’était pas évident. Elle le voyait passer le plus clair de son temps la tête dans ses bouquins. Elle était sûre que malgré tout il allait réussir à rattraper son retard et qu’il passerait en année supérieure (naïve (a)).  

La discussion s’orienta sur la Saint-Valentin. Duncan avait d’autres occasions de pécho, c’était sûr. Mais Lily s’en voulait un peu. Elle l’avait repoussé lorsqu’il lui avait fait un bisou dans le cou et s’était sentie plutôt mal à l’aise une bonne partie du pique-nique, elle ne pouvait s’empêcher de penser que n’importe qui d’autre aurait été d’une plus agréable compagnie pour le fleuriste. Elle préféra ne pas répondre. De toute façon Andrew aurait toujours un argument positif et elle un négatif, alors à quoi bon tourner en rond.

Et au souvenir de Duncan Lily y associait toujours les petits chats qu’il lui avait fait découvrir le jour où ils s’étaient rencontrés. « J’en ai pas gardé… Parce que je n’avais pas envie d’encore me battre à la maison. » L’idée de ramener les chats chez elle lui avait traversé l’esprit, mais chaque fois elle repoussait le moment de les récupérer, pensant à la scène que ce serait avec sa mère et se disant que quoi qu’il arrive ils seraient sans doute mieux dans ce parc.

« Bon. » s'exclama-t-elle devant l'insistance du garçon avant de souffler. Andrew n’allait visiblement pas la laisser tranquille. « On y va, mais ça ne veut pas dire que je vais revenir ici avec un animal ! » Elle avait bien compris que la seule façon de se débarrasser de lui était d’accéder à sa demande, mais ce n’est pas parce qu’elle allait là bas qu’elle allait revenir avec quelque chose. « Attends un instant. » Elle partit à l’étage d’une démarche bien peu enjouée. Elle devait au moins se coiffer, se brosser les dents et enfiler une paire de basket. Elle ne pouvait quand même pas sortir en chaussettes les cheveux en vrac. Elle garderait son vieux jean et son sweet à capuche. Elle se moquait bien de qui elle pourrait croiser et ce qu’ils pourraient penser d’elle.

Elle redescendit 5 minutes plus tard, prête à suivre son ami dans son délire. « T’es sûr que tu veux me trainer là bas ? » peut-être y avait-il encore une petite chance qu’elle finisse sa journée devant la télé.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Mar 22 Juil - 17:59

La réaction de Lily n'échappa pas au jeune homme. Il échouait toujours à la convaincre, au contraire son acharnement ne suffisait qu'à la déterminer un peu plus. Elle ne méritait pas tant d'attention, elle ne méritait plus rien du tout d'ailleurs. Offrait-elle les mêmes réactions à son frère, ou était-il lui autorisé à s'inquiéter pour elle ? Même si Nate avait déjà matière à s'inquiéter pour lui même, il n'imaginait pas que le garçon avait abandonné sa soeur. Pas quand ils étaient dans le même bateau. Qu'il s'acharne toujours autant dans ses études le surprit, il avait bien d'autres chats à fouetter. Mais les étudiants en droit vivent dans un monde à part. C'était un mal pour un bien, si le droit pouvait lui servir d'échappatoire. « En parlant de Nate, il a le droit de te parler lui, ou tu lui réserves le même accueil déprimant ? » Andrew ne prenait plus de gants, à quoi bon. Ils ne servaient à rien avec Lily. Il regretta même d'avoir évoqué l'adoption d'un animal de compagnie. La sanglante Lily risquait de lui en faire voir de toutes les couleurs, à cet animal qui ne demandait qu'à être aimé. Pourtant, elle changea d'avis et accepta de le suivre, à sa grande surprise. Andrew ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux. Sa tête eut un mouvement de recul, il la dévisagea, mais non Lily ne semblait pas blaguer. On ne l'avait pas non plus remplacée par un équivalent alien sans qu'il s'en aperçoive. « Yeah j'ai réussi ! » Il entama une petite danse de la joie bien méritée, tandis qu'elle disparaissait pour se préparer. Andrew en profita pour sortir son portable et prévenir Lou que sa mission sauvetage du soldat Lily fonctionnait plutôt bien. Il le cacha aussitôt dans sa poche quand elle réappararut, ne tenant pas à lui expliquer combien Lou l'avait aidé pour trouver un lot d'idées. « Toujours aussi sûr. »

Ils sortirent pour rejoindre la voiture d'Andrew qui se trouvait devant la maison n°10 (celle d'Andrew, au cas où si tu sais pas où il habite, en tant qu'amie indigne). « Alors, chat, chien, poisson, tortue, dinosaure ? Blanc, noir, marron, violet ? Jeune, vieux ? Je suis gentil, je t'autorise à choisir. Mais c'est bien parce que c'est toi » enchaina-t-il alors qu'il démarrait la voiture.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Mer 23 Juil - 0:52


Andrew, surement las des vents incessants de Lily lui demanda si Nate avait le droit de parler ou si elle lui réservait le même ‘accueil déprimant’. La question était posée sans détour et c’était très bien comme ça. Lily ne prenait pas de précautions lorsqu’elle s’adressait à Andrew et qu’il en fasse de même n’était pas une mauvaise chose. Elle n’était pas malade, elle n’était pas en sucre, il était normal qu’on la traite comme elle traitait les autres. Les gens qui la prenaient en pitié n’osaient pas lui dire les choses en face, aussi désagréable pouvait-elle être avec eux. Alors la question d’Andrew était loin d’être déplacée. Elle était même légitime et Lily ne s’en offusqua pas une seconde, bien consciente de la qualité de son accueil. « Arrête, tu as le droit de me parler, ce n’est pas le problème. » Elle n’était pas en train de repousser Andrew, elle le faisait de ce qu’il disait et qu’elle ne trouvait pas juste. Elle n’était pas mécontente de le voir et de l’entendre. Elle estimait juste qu’il avait tord lorsqu’il essayait de la sortir du trou dans lequel elle était. « Et pour répondre à ta question… Lui il a le droit de tout, mais c’est mon frère. » Elle avait presque honte de dire que Nate avait tous les droits, quoi qu’il fasse, alors qu’Andrew se démenait et n’arrivait pas au même résultat. Elle ne voulait pas dénigrer Andrew en disant ça, ni qu'il pense qu'il n'avait pas de valeur à ses yeux, loin de là ! Mais c’était ainsi, Nate était son frère et elle n’arrivait pas à se détacher de l’idée que chez lui toute cette sollicitude était normale alors qu’elle ne l’était pas chez les autres. En étant celui qu'il était Nate avait l'avantage de pouvoir tenir devant n'importe quel discours sans que jamais elle ne lui en tienne rigueur mais il y avait à côté de ça beaucoup d'inconvénients car elle lui en avait fait voir des vertes et des pas mures car elle considérait qu'en contre partie elle aussi avait le droit de lui dire tout ce qu'elle voulait. Ce qui n'était pas toujours cool.

Lorsque, d’un coup, Lily annonça qu’elle était d’accord pour y aller Andrew ne cacha pas sa surprise. Lily semblait avoir dit un truc totalement improbable. Il réagissait comme s’il ne s’était pas cru capable de la convaincre, mais elle était totalement sérieuse et prête à sortir de son canapé. Alors que Lily partait se préparer elle entendit Andrew clamer qu’il avait réussit. Il avait l’air tellement emballé qu’elle ne put retenir un petit sourire en coin. Elle leva les yeux au ciel, au moins il réussissait encore à la faire sourire. Et encore, elle n’avait pas vu sa danse de la joie !

Lorsqu’elle revint Andrew lui dit être toujours aussi sûr de ce qu’il fesait. Elle espérait qu’il ne le regretterait pas quand les gens chuchoteraient sur son passage qu’il était l’amie d’une meurtrière. Certes il en avait vu bien d’autre niveau ‘ragotage’, mais elle était consciente que ce n’était jamais agréable. Lily suivit Andrew jusqu’à sa voiture et y grimpa. Alors qu’il démarrait il lui demanda ce qu’elle voulait comme animal. Elle avait juste envie de lui répondre qu’elle n’en voulait pas !! Mais elle se dit qu’elle aurait encore bien trop de fois à lui répéter une fois arrivés, alors elle allait l’éviter pour le moment. « Ah violet, tu as quoi en stock ?? » Puis Lily se tue et envisagea réellement la possibilité de prendre un animal. Elle colla sa tête contre sa vitre froide et pendant un instant n’écouta absolument pas son ami, perdue dans ses pensées. « Andrew ? » finit-elle par demander. « Tu comptes vraiment qu’on revienne avec un animal là en fait ? » Elle ne l’imaginait pas possible, mais il semblait vraiment sérieux et dans quelques secondes son véhicule se stationnerait devant la spa. Peut-être qu’il avait raison et que c’est ce dont elle avait besoin.

Tous les deux descendirent de la voiture et une dame vint les saluer. Lily dit poliment bonjour mais laissa Andrew expliquer ce pourquoi ils étaient là pendant qu’elle s’éloigna vers les premières cages qui étaient accessibles. Immédiatement son petit cœur fondit pour ces animaux tellement en attente d’amour. « Coucou vous. » murmura-t-elle aux chiens jappant derrière leurs barreaux.


_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Mer 23 Juil - 21:10

Sur le coup, Andrew regretta de ne pas être un frère de Lily. Déjà, il aurait un papa super cool et ça il faut le souligner (omg, je viens de remarquer que Lily sort avec son père. C'est trop une manie chez les Evans en fait, de sortir avec leurs parents. Finalement Andrew va s'en aller ... ahah t'y as cru, mais non je rigole, on est encore dans la parenthèse il ne peut pas partir). Et en plus, il pourrait parler à Lily sur le ton qu'il souhaitait, il obtiendrait des réponses de sa part. En plus numéro deux, Lily semblait admirer son frère et Andrew n'était pas contre un petit peu d'admiration de temps en temps. Il croisait très rarement sa soeur maintenant qu'elle s'était exilée avec Adrian, malheureusement. Heureusement que Milou était toujours là pour égayer ses journées. Il ne savait pas ce qu'il deviendrait sans son petit chien (sans Lou non plus, roh). C'était pour ça qu'il insistait tant pour que Lily en prenne un (tavu quand même la transition de malade, trop de fierté sur moi). Personne ne pouvait rester de marbre devant une bouille toute poilue qui ne demandait qu'à vous lécher le visage, pour y répandre une bave toute gluante et pas très fraiche (oui, en vrai j'aime pas les chiens, comment ça ça se voit ?). Il comprit vite qu'il avait touché dans le mille : à peine étaient-ils arrivés à la SPA que Lily se dirigea vers les animaux. Il ne pouvait pas voir sa tête (puisqu'elle regardait les animaux, faut suivre) (non, je n'abuse pas des parenthèses juste parce que quelqu'un m'a dit qu'elle kiffait ça. Qu'est-ce qui vous fait penser ça ?), mais il imaginait très bien un air attendri s'y dessiner. Il garda pour lui une nouvelle performance de la danse de la joie, sinon la madame de la SPA le prendrait pour un débile. Or il avait peur qu'il soit interdit par le réglement de donner des animaux à des débiles. Il expliqua donc, de son air le plus sérieux, qu'ils souhaitaient simplement prendre un petit chien. Puisque la madame lui répondit qu'ils devaient en premier lieu le choisir, Andrew laissa un moment Lily avec les petits chiens, sans les déranger. Il attendait que l'un des animaux tape dans l'oeil de son amie, que le coup de foudre opère et qu'elle bondisse vers lui en piaillant "c'est lui que je veux dis oui dis ouiiiii". Ou presque. Mais puisque Lily se faisait longue à réagir, il préféra la rejoindre. « Alors, tu n'arrive pas à choisir ? Je t'assure on ne repart d'ici à deux. Nous serons au moins trois dans la voiture. Ou plus, si t'as envie de craquer ton slip » Il jetta un oeil distant aux animaux. Milou avait vu d'un mauvais oeil son après-midi à la SPA, persuadé qu'Andrew se prendrait d'amitié pour un autre animal et l'oublierait aussitôt. Mais le garçon lui avait juré qu'il n'y avait plus de place pour un autre animal dans son coeur.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Lun 28 Juil - 20:54


Lily, plantée devant la cage regardait les petits chien l’un après l’autre. Eux se pressaient derrière la barrière pour attirer au maximum son attention. Ils n’avaient pas vraiment l’air malheureux, ils avaient suffisamment d’espace, des coins douillets bien installés et des gamelles pleines. Les personnes travaillant ici semblaient d’une douceur sans pareil et aucun d’entre eux n’avait l’air de manquer de quoi que ce soit. Malgré tout ça elle ne pouvait s’empêcher de se sentir triste pour ces petites boules de poils qui ne recevaient de l’amour de personne. Ce n’était peut-être qu’une perception humaine et eux devaient être très satisfait avec juste leur nourriture mais elle les imaginait tristes sans la sollicitation d’un maître qu’ils aimeraient inconditionnellement.

Alors qu’elle était plongée dans ses réflexions Andrew vint la rejoindre, lui affirmant qu’ils ne repartiraient pas qu’à deux. Ils allaient prendre un chien. Lily était presque contente de se sentir « forcée » à le faire. Elle savait que seule elle n’aurait jamais franchit le pas, mais maintenant qu’elle les voyait tous japper derrière cette grille elle en voulait un ! Ce n’était pas raisonnable du tout mais tant pis, elle en avait marre de l’être, puis elle était allée tellement loin niveau connerie que finalement elle n’avait pas à craindre la réaction de sa mère pour un simple chien. Après tout elle avait appris que sa fille avait tué quelqu’un, il y avait bien peu de choses pires.

« On peut entrer dedans ? » demanda-t-elle à la femme de la SPA qui lui ouvrit immédiatement. Lily resta quelques minutes à caresser les chiens. Elle était bien dans cet univers et l’idée de venir ici faire du bénévolat lui traversa l’esprit. Elle culpabilisait presque de ne prendre qu’un chien et laisser les autres enfermés ici. Encore une fois ce n’était qu’une considération humaine et eux ne ressentaient sans doute pas ce sentiment d’abandon lorsqu’elle n’en prendrait qu’un, mais elle ne pouvait s’empêcher d’y penser.

Finalement la main de Lily se posa sur la tête d’un jeune chien qui, s’il n’était sans doute qu’un batard, ressemblait à s’y méprendre à un labrador. La langue pendante il n’aboyait pas, se contentant de coller la jeune fille en remuant la queue. Elle leva la tête vers Andrew « Je voudrais bien celui là. » C’était devenu une évidence, elle avait fait son choix.

Elle se redressa. Dans sa poitrine son cœur s’emballait, un peu parce qu’elle se disait qu’elle était en train de faire une grosse bêtise, beaucoup parce qu’il était en train de se remplir d’amour pour un nouveau petit être qui était en train de rentrer dans sa vie pour un long moment maintenant. Elle se redressa, avança jusqu'à la femme s'occupant de la SPA et sous sa main le jeune chien la suivit, ne se décollant pas de sa nouvelle maîtresse.

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
avatar
J'appartiens à
Christian Livingstone


Nombre de messages : 15815
Etudes/Metier : 4ème année de Business & Finance
Love : Lou Huntington 4ever
Humeur : peaceful

Inscription : 27/04/2011


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte:



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Ven 1 Aoû - 13:23

Andrew remarqua aussitôt que le visage de son amie s'était transformé. Adoucie, elle semblait enclin au dialogue. A croire que la vue des animaux avaient influencé son jugement. Elle était donc sauvable, Andrew s'en réjoui. Il était fier de sa démarche, mais ne le faisait pas pour se vanter ensuite d'être celui ayant sorti Lily de la solitude. Voir son amie s'amuser au milieu des chiots était une récompense plus que suffisante. Il fut d'ailleurs rassuré que la première fut la bonne, autrement ils auraient dû visiter les cages d'autres animaux. Andrew appréciait peu les chats, à vrai dire il les jugeait trop sournois à son goût. Et puis certains étaient particulièrement moches, comme les chats siamois par exemple. Mais il était prêt à admirer tous les animaux que comptait ce centre pour trouver celui qui rallumerait son coeur. Même si c'était un furet, un lézard, un licorne ou même un troll, il croyait aux pouvoirs des animaux. La preuve, le charme des petits chiens opéraient déjà. Resté de l'autre côté des barreaux, Andrew observait attentivement son amie, il souhaitait se souvenir du moindre moment, quitte à lui ressortir plus tard si elle rebroussait chemin dans cette opération. Elle ne pourrait nier que la compagnie d'autrui lui manquait, elle n'était pas totalement éteinte alors à quoi bon gâcher sa vie. Finalement, Lily se laissa séduire par un petit labrador. Il sourit en admirant son petit air penaud. Elle avait presque honte d'avoir cédé. Elle si contre au début, s'était entiché du petit chien, qui s'était tout autant attaché à elle. Andrew se tourna donc vers la responsable. « Comment ça marche pour le prendre ? » S'en suivirent des démarches administratives où Lily dut renseigner toutes les informations possibles et imaginables, sous l'oeil attentif de son ami qui vérifiait qu'elle ne se défilait pas. Le petit chien se tenait à ses pieds, sage et mais alerte, prêt à suivre sa nouvelle maîtresse dans le moindre de ses mouvements. Quand ce moment que nous passons vite fait car c'est un peu ennuyant fut terminé, la dame les remercia puis les conseilla d'emmener le chien chez le toiletteur (en vrai j'en sais rien mais on va dire qu'elle a dit ça). « Alors tu réfléchis à son petit nom ? » demanda Andrew alors qu'ils prenaient la route. Il choisit de ne pas revenir sur son refus initial, elle évoquerait son changement d'avis si elle le souhaitait. Il préférait faire comme si on s'en fichait, car l'essentiel était là, elle était l'heureuse propriétaire d'un petit chien maintenant.

_________________
It means a lot to me, love you ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse des Lemons


Féminin
Nombre de messages : 5557
Etudes/Metier : 2ème littérature
Love : ShawnyShawn
Inscription : 29/01/2012


Dirty . Secret
Dirty Secret:
Double compte: Esperanza Damenez & Shelby Seavers



MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew Lun 18 Aoû - 17:07


A peine Lily annonça qu’elle avait pris sa décision, Andrew se tourna vers la personne qui s’était présentée comme celle qui présidait l’association. Lily dû cesser de caresser son nouvel ami pour aller remplir un tas de papiers. Elle donnait toutes les informations sur elle et écoutait l’histoire de ce joli petit chien. Ses maîtres n’en avaient pas voulut car ils voulaient élever des chiens au pédigrée irréprochable mais leur femelle pure labrador s’était laissée engrosser par un chien errant, engendrant ce qui n’était pour eux qu’un batard. Après 1000 papiers remplis et la promesse silencieuse qu’elle n’abandonnerait jamais ce petit chien, il était enfin officiellement à elle. L’idée qu’elle était en train de faire une bêtise ne la quittait pas, mais elle n’avait plus aucune envie de revenir en arrière. La propriétaire de la s.p.a leur conseilla d’amener le chien chez le toiletteur, ce que promit Lily. En ce qui concerne le véto on lui avait remis un certificat de vaccination et un tas d’autres preuves de la bonne santé du chien. Elle n’était pas obligée de le faire (l’association avait une règle dite d’inexigibilitéfinancière, il leur était donc impossible d’exiger de l’argent des futurs maître), mais Lily donna une petite compensation financière à l’association avant de les quitter, à trois comme l’avait promis Andrew.

Andrew et Lily remontèrent dans la voiture et le chien, sans broncher, grimpa à l’arrière. Tant pis pour la banquette du garçon, il n’avait qu’à pas la forcer à prendre un animal. « Je ne sais pas encore. Je vais réfléchir. » Un prénom ? Comment pourrait-elle appeler ce chien. Elle se tue et regarda défiler le paysage, pensant à ce qu’était sa vie et à quoi elle voulait associer celui qui la partagerait désormais. Derrière, le petit chien était particulièrement agité. Il passait d’un côté à l’autre de la voiture en courrant. Elle le regarda en souriant « Je voudrais l’appeler Dawa parce que c’est le bordel dans ma vie. Et parce qu’il va le foutre aussi je sens, le dawa. » Elle laissa échapper un petit rire, elle n’avait pas tout à fait tord. Ça allait être le bordel dans une heure quand elle se présenterait devant Katlina avec lui. « Ah mais attends. » Elle sortit son téléphone, cherchant quelque chose sur internet. « C’est le J cette année. » Si elle suivant les règles ‘officielles’ le nom du chien devrait commencer par un J. « Je vais réfléchir. Je t’écrirais pour te dire ça ! » dit-elle en souriant. Ça faisait longtemps qu’elle avait abandonné l’idée d’envoyer des messages pour prendre ou donner des nouvelles. Longtemps que son tel ne lui servait plus qu’à commander des pizzas ! Mais Andrew méritait au moins ça. Voilà des mois qu’il s’évertuait à rendre le sourire à Lily. Il s’était donné à fond, à la Saint-Valentin par exemple et finalement il avait réussit son pari, Lily n’était pas tirée d’affaire, mais au moins elle souriait. Et si tout se passait bien avec cette petite boule de poil elle n’avait pas finit de sourire ! Les câlins interminables, les balades sur des sentiers de randonnée, les après-midi au parc à jouer à la balle… Il allait au moins la faire sortir.

"Andrew ?" l'interpella-t-elle soudain. "Merci !"

_________________

Blond hair, don't care.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100003435118700
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew

Revenir en haut Aller en bas

« Oh Sister I will help you out » Lily & Andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» REE ? la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier
» Hey Sister, do you still believe in love I wonder ? [Ellie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-