Partagez|

"Je suis toute liquéfondue" - Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité







MessageSujet: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Mer 8 Jan - 16:43


Des partitions rangées dans un porte folio, des fleurs à ramasser, des questions avec ou sans réponse, des félicitations, des flashs et un sourire figé sur le visage... Satine venait d'achevé un énième concert en ville pour le rentrer. On pourrait croire qu'après plusieurs mois à traverser les grandes salles des grandes villes Satine pourrait se lasser de jouer chez elle, mais non. C'était toujours comme un retour aux sources, c'était ses premiers pas sur scène, ses premiers concerts, le début de sa carrière qui espérons dure longtemps.

C'était bien parce que ce concert avait lieu ici que la mère de Satine l'a laissa y aller seule dans lui faire sa promotion lui cherchant toujours des personnes importantes à lui présenter. Non pour une fois, et rare fois, Satine c'était rendu seule à son concert. La famille Wainwright avait bien d'autres occasions d'écouter Satine un autre jour, ce n'était pas comme si elle jouait pas déjà 24h/24 à la maison.

La pianiste rangeait alors ses affaires prêtent à s'enfuir de ce monde après avoir passé un temps à son avis assez long avec ce cercle de photographe et journaliste du coin. Elle demanda à un assistant de l'aider à charger toutes ses affaires discrètement dans sa voiture derrière le bâtiment à la sortie des artistes et puis soudain lassée de faire la discussion elle s'enfuit par la porte de derrière comme si de rien n'était. C'est alors qu'elle tomba nez à nez avec un jeune homme, au sourire charmeur, yeux bleus et avec un bouquet de fleur. Un jeune homme qu'elle avait déjà rencontré par le passé et qui avait fait grande impression à Satine. Elle écarquilla les yeux, surprise de le voir ici, juste devant elle. Il lui fallu faire un effort supplémentaire pour être sure de ne pas bafouiller quand elle ouvrirait la bouche pour lui parler.

- Sean ? Qu'est ce que tu fais là ?

Elle se retourna vers la porte dans son dos, perplexe ne se rappelant pas l'avoir vu à l'intérieur. Elle se retourna vers lui toujours aussi bouche bée. Elle se souvenait lui avoir parlé brièvement qu'elle sortait toujours par le fond des salles pour être tranquille, mais elle ne s'attendait pas qu'il le retienne, c'était juste des mots histoire de combler les troues et d'avoir quelques choses à lui dire. C'était qu'un petit détails.

- Tu.. tu étais au concert ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Jeu 9 Jan - 16:53

Satine Wainwight une talentueuse pianiste, donnait un concert en ville ce soir là. Enfant du pays elle jouait souvent ici, pour le plus grand plaisir des habitants. Cette information n'avait pas échappé à Sean, amateur de musique mais surtout dragueur invétéré qui avait jeter son dévolu sur la jolie rousse. Il avait déjà réussi à l'approcher une première fois il y a de ça quelques temps, à la fin d'un concert comme celui-ci où il avait pu aller la féliciter pour sa prestation et discuter quelques minutes avec elle. La mère Wainwright veillait au grain nécessitant qu'il s'affuble de son masque de jeune homme bien sous tout rapport. Un rôle qu'il endossait sans difficulté et qui, il en était convaincu, serait sa meilleure arme s'il voulait obtenir les faveurs de la douce Satine.
Réputée pour sa discrétion et le fait qu'elle soit difficile à approcher, cela ne faisait que donner au challenge une dimension encore plus intéressante. Séduire la jeune femme ne serait pas chose facile mais ce que Sean voulait le plus souvent il l'obtenait. Pourquoi ferait-elle exception ? Il ne voyait aucune raison apparente qui pourrait le faire reculer. Un nouveau défi, une nouvelle proie... Tout cela lui plaisait beaucoup.

Joignant l'utile à l'agréable il assistait au concert de la virtuose. Si quand il était plus jeune il avait douté de son talent, pensant que les gens en faisaient tout un plat parce qu'elle était originaire de leur chère ville, il dû admettre par la suite que Satine avait un vrai talent. Jeune homme cultivé et musicalement sensibilisé au répertoire classique c'était avec plaisir qu'il assistait à la représentation. Néanmoins lors de leur première rencontre il avait retenu un détail important sur les habitudes de l'artiste, qui préférait s'éclipser par l'arrière de la salle sans doute l'accès du personnel chargé de l'entretien. Alors qu'elle jouait les dernières notes de l'ultime morceau de la soirée et que des applaudissements retentissait, Sean sortait de la salle sans attendre le salut au public et tout ce qui s'en suit.  
Bouquet de fleurs en main, parce qu'il ne fait jamais les choses à moitié, il attendait la sortie de la jolie rouquine. Plusieurs minutes plus tard enfin elle apparaissait, il s'armait alors de son plus beau sourire. Surprise de le voir les mots semblaient lui manquer, un bon point pour lui. Question prévisible elle lui demandait ce qu'il faisait là, forcément elle ne s'était sans doute pas attendu à le voir ici, peut-être même à le voir tout court. « Et bien je fais du tourisme. » répondait-il dans un léger trait d'humour alors qu'il lui tendait les fleurs « Je t'attendais en fait. » corrigeait-il en souriant .

Il hochait positivement la tête en entendant sa seconde question « Oui et c'était génial. », il était sincère le concert était de bonne qualité et il n'avait pas vraiment vu le temps passé. « C'est un privilège que tu joue ici alors que tu fréquentes des salles tellement plus prestigieuses maintenant que tu t'es fais connaître. », la flatterie marchait toujours avec les femmes. N'importe laquelle aime entendre des compliments qu'ils soient dit franchement ou amenés plus subtilement. « Est-ce que tu as des plans pour le reste de la soirée ? » hormis rentrer chez elle, faire un compte rendu à sa mère et aller dormir en lisant un roman ou quelque chose comme ça bien sûr. « Personnellement j'ai une petite faim. Tu aime les pancakes ? » elle pouvait refuser l'invitation et il ne s'en offusquerait pas, mais son intuition lui disait qu'elle ne serait pas contre l'idée.


Dernière édition par Sean Richardson le Ven 10 Jan - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Ven 10 Jan - 12:27


Du tourisme... Le jeune homme réussis à égaillé le visage de la rousse d'un rire avant qu'il ne reprenne pour dire qu'il l'attendait. Cependant, elle n'en revenait toujours pas, surtout qu'il lui tendait un bouquet de fleur. C'est étrange quand toute sa vie les seuls moment romantique qu'on ai vu était ceux des comédies à la télé ou les histoires racontées par Lucy et Ginny et que tout à coup c'est votre tour, pour de vrai de vrai et qu'il y a exactement tout ce qu'on peut imaginer. Satine l'aurait rêvé que ce n'aurait pas été mieux. Elle prit le bouquet timidement réalisant petit à petit ce qu'il se passait.

La pianiste lui demanda bêtement s'il était au concert, mais cela paraissait logique, à moins que ce dernier ai attendu dehors toute la soirée pour offrir son bouquet de fleurs. Impressionnée elle sentait son coeur faire des bonds intérieurement. Sean faisait tellement gentleman qu'elle se demandait vraiment pourquoi cela était tombé sur elle. Après tout il y a plein de jolies filles dans le coin, moins frigides et moins coincées que Satine Wainwright. Peut être que Satine connaissait enfin son moment de chance. Et pour que tout cela sonne mieux elle fut couverte de compliments de la part de Sean ce qui en fit rougir ses pommettes.

- Tu exagères un peu. Et puis j'aime rejouer ici, dit-elle un peu gêné.

Elle ne savait plus ou se mettre après tous ces compliments, c'était trop d'information d'un coup à gérer. Elle ne voulait pas non plus paraître ennuyeuse maintenant que quelqu'un semblait intéresser à elle. Alors, aux questions suivantes elle prit son courage à deux mains. Elle était vraiment surprise que Sean vienne l'a chercher pour lui proposer de sortir. Elle était aussi très apeurée dans le sens où elle n'était jamais vraiment sortie avec quelqu'un, sauf des cas vraiment particuliers qui n'avaient rien de très romantique ou même très fun.

- J'avais des plans, mais ils n'étaient pas très... divertissant. Aurais-tu une idée derrière la tête Richardson ?

Et bien sûr que oui il en avait une et Satine ne se rendait pas compte de ce qui lui arrivait. Intérieurement elle mourrait d'envie d'appeler sa soeur et Lucy pour les mettre au parfum pour une fois que quelque chose de palpitant lui arrivait dans sa vie, mais cela aurait fait mauvais genre, elle leur racontera demain. Sean proposa de manger des pancakes à une heure si tardive et Satine aimait l'idée.

- Tu lis dans mes pensées ? Je mange toujours des pancakes après un concert, c'est comme une tradition, dit-elle sur le ton de l'ironie bien sûre. Ce soir allait être son soir...


J'avais fais tout mon RP en écrivant "Colton" à la place de Sean. J'espère ne pas en avoir oublié en corrigeant T.T
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Ven 10 Jan - 20:29

Plutôt timide, souvent en retrait au point de presque devenir transparente, Satine n'en demeurait pas moins une jolie jeune femme. Elle n'avait pas attiré l'attention de Sean pour rien, outre l'aspect challenge de séduire la rouquine il lui trouvait un charme particulier. Assez éloignée du type de femmes dont il se rapprochait habituellement, elle ne lui plaisait pas moins pour autant. Séducteur oui mais pas avec n'importe qui, agrandir son tableau de chasse à tout prix ne l'intéressait pas le moins du monde et certaines avaient même essuyé des refus de sa part. Qu'il lui offre un bouquet semblait déjà le faire avancer à pas de géant, elle était sensible à cette attention il le vit tout de suite. Certaines apprécient qu'il soit rentre dedans, mais avec elle il faudrait qu'il soit subtil et même romantique... Ce genre de filles rêvent au prince charmant, à ce mec parfait que l'on ne voit que dans les films à l'eau de rose dont elles raffolent, ou ceux qui font battre leurs cœurs plus fort quand elles lisent des romans d'amours épiques. C'était totalement cliché mais si Satine Wainwright avait besoin de rêver pour baisser sa garde alors il allait tout faire pour que ce jeu de séduction ai des allures de conte de fée.
La flatterie la mettait mal à l'aise mais elle appréciait sans doute, il n'allait pas surenchérir pour ne pas la troubler d'avantage. Selon elle il exagérait, si elle savait qu'il était capable d'aller tellement plus loin dans les compliments s'il le voulait... « En tout cas merci pour ce concert. C'était magnifique. » garder un lien avec la musique, son petit monde si important pour elle, voilà qui continuerait de lui faire gagner des points. Sean la questionnait sur ses plans pour la soirée en sachant à peu près à quoi s'attendre, mais les informations sur la rouquine auraient pu s'avérer erronées. Mais c'était sans trop de surprise qu'elle déclarait n'avoir rien de prévu, tant mieux pour lui c'était une parfaite opportunité pour proposer sa compagnie.

Fin stratège mais aussi authentiquement affamé puisqu'il n'avait rien mangé en quittant son lieu de travail et s'était directement rendu au concert, c'est tout naturellement qu'il proposait d'aller grignoter quelque chose. Les pancakes restaient un classique, il en raffolait et il savait qu'à cette heure là l'idée surprendrait Satine. Romantisme et originalité, bousculer son quotidien en lui donnant l'impression de vivre quelque chose de fou c'était le plan du jeune Richardson. Mais il n'était pas juste un séducteur, la compagnie de la jeune femme lui était agréable elle lui semblait tout à fait sympathique et discuter avec elle serait sans doute très intéressant.
Totalement emballée par sa proposition la jolie rousse lui répondit que c'était pour elle une tradition de manger des pancakes après un concert. Malheureusement pour lui il ne pouvait pas lire dans ses pensées, ça serait d'ailleurs bien trop simple et si peu amusant si c'était le cas. « Je n'ai pas ce don. » répondait-il simplement en lui offrant un charmant sourire légèrement dans la retenu pour paraître pas si sur de lui qu'elle pourrait le croire, il ne devait pas l'effrayer avec trop d'assurance. « C'est important les traditions ! » répondait-il en rentrant dans son jeu, il avait perçu l'ironie dans sa voix et se doutait qu'elle n'était pas exempte de le surprendre.

Sean savait exactement où il allait emmener la jeune femme, dans un petit café servant des pancakes délicieux et cela à toutes heures. L'endroit était agréable, petit et discret. Un lieu intimiste qui ne mettrait pas mal à l'aise la timide rousse. Il lui ouvrit la porte de l'établissement à la manière d'un gentleman puis la devançait pour choisir une table « Ici ça te convient ? » demandait-il poliment pour l'inviter à s'installer, faisant de même une fois débarrassé de son manteau et de son écharpe. Vêtu d'un costume et d'une cravate il espérait refléter parfaitement l'image du gendre idéal, bien entendu il ne s'était pas apprêté ainsi dans l'optique de séduire Satine... C'était simplement le costume qu'il portait au travail et il avait ajouté une cravate à sa tenue pour se rendre au concert.
Une serveuse s'avançait vers eux, il commanda une assiette de pancake et divers accompagnements puis laissa le choix à la jeune femme d'ajouter quelque chose si elle le souhaitait.
La serveuse s'éloignait ensuite, il adressait un nouveau sourire à Satine « Tu vas rester un peu à Magnolia ou tu as déjà des nouvelles dates de concert qui vont te faire voyager à travers le monde ? Ça doit être vraiment génial... » il s'intéressait à elle, enfin à son travail pour l'instant mais il espérait bien se servir de cela comme tremplin pour aborder d'autres sujets ensuite « Mais ça doit être fatigant par contre, non ? » l'inviter à s'ouvrir, l'amener à parler d'elle ça lui permettrait d'en savoir un peu plus et d'affiner sa stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Sam 11 Jan - 19:34

Tout cela semblait trop beau pour être vrai, trop de bonne chose d'un coup lui tombait dans la gueule niveau sentimental alors que jamais rien ne lui étais arrivé avant. C'était plutôt louche, mais naive, Satine pensait que le destin devait être louche et non pas Sean. Mais tant d'attention auprès d'elle, tant de gentillesse n'étaient pas commun. La première fois qu'elle avait vu Sean elle n'avait pas eu le temps d'en parler à Lucy et Ginny, pensant que cela n'avait aucune importance. Surtout quand ce moment parlé d'un autre garçon est proscris depuis que Lucy s'est mit en tête de la même en couple avec Benjamin... Oui à la maison c'était toute une affaire, mais demain quand elle lui parlera de Sean peut être qu'elle changera d'avis ?

Couverte de compliments la pianiste commençait à ne plus savoir ou se mettre. Elle aurait pu le complimenter aussi, sur son costume ou son choix de fleurs, mais cela aurait fait un peu trop niais et copier coller. Du style, je te complimente tu me complimentes, il nous... ect. Histoire alors d'avoir l'air moins chiante qu'un piquet roux, Satine avait tenté une petite ironie en disant que les pancakes étaient sa tradition et surprise cela avait fonctionné. Son sens de l'humour n'était peut-être pas trop trop rouillé après tout.

Sean guida alors Satine vers un café où il se comporta comme le parfait gentleman, lui ouvrir la porte, choisis une table dans un coin pas trop perdu dans le café qui aurait fait un peu glauque dans un vieux coin caché de tous, mais ni trop exposé en mode devant la vitrine, près des serveur là ou tout le monde pouvait les entendre. Non non Sean avait trouvé la parfaite petite table ou Satine s'installa. Elle avait de la chance au final elle avait gardé sa tenue de concert et s'il y a bien une raison pour laquelle Satine se fait jolie c'est pour ses concerts. Elle avait alors sa longue robe verte qui faisait ressortir ses yeux et laissait ses épaules découvertes. Elle se sentait moins bête voyant le costume de Sean, au moins ils étaient accordés dans le décors simplet de ce café.

- C'est parfait merci.

Et elle était sincère tout était absolument parfait et la rousse n'avait strictement rien à en redire. Sean savait à coup sur comment commencer une bonne soirée pensa la pianiste. Contrairement à elle il ne devait pas être à son premier rendez-vous galant, l'expérience était derrière lui. Cela pourrait effrayer Satine, mais au contraire cela était rassurant de savoir qu'il savait ce qu'il faisait. Elle n'ajouta rien à ce que Sean commanda lui faisant entièrement confiance. Satine était comme hypnotisée par le sourire charmeur de Sean, rien autour n'avait d'importance.

- Je reste un peu, j'ai quelques concerts prévu dans le coin ou dans les villes environnante, mais rien de très incroyable. Mon concert le plus important est pour avril à San Fransisco... En tout cas cette année rien de prévu à l'étranger. Je rentre juste d'Europe. Mais j'avoue que j'adore ça, voir le monde et bouger. Cela ne te plairait pas de voyager ?

On parlait toujours d'elle, elle voulait tenter de ramener la conversation à lui un peu. De plus elle était curieuse d'apprendre à la connaître aussi, plus que savoir qu'il avait bon goût en fleur et en fringue sans parler de son air de garçon idéale... Du moins aux yeux de Satine. Mais le jeune homme était plus difficile à cerné que Satine l'aurait cru, lui posant sans cesse des questions sur elle. Même si d'un côté cela avait un côté plaisant de savoir qu'on s'intéresse à elle, sa curiosité en prenait un coup.

- Oui c'est fatiguant, mais à force on a l'habitude... L'avion tout ça, c'est devenu quelques choses de normal pour moi. Mais moi aussi je suis curieuse, je ne connais presque rien de toi Sean. Dis moi quelque chose sur toi que je ne sais pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Dim 12 Jan - 15:25

Parfait. Bien sûr que ça l'était et Sean comptait veiller à ce que ça le reste. Mais pour que ce rendez-vous soit parfait, il fallait paradoxalement qu'il y ai des petites imperfections sinon l'expression « trop beau pour être vrai » s'insinuerait dans l'esprit de la rouquine. Peu habituée à ce genre de chose elle aurait tôt fait de se poser des questions... Les filles timides sont souvent compliquées et réfléchissent trop, beaucoup trop. Le jeune homme voulait à tout prix qu'elle se sente la plus à l'aise possible en sa compagnie. Le temps des compliments était passé et désormais il devait renforcer le lien, s'intéresser à elle et lui poser des questions. En retour elle lui en poserait sans doute également et il ne devait pas se défiler, chose qu'il n'allait pas faire.
Lui même ambitieux, désireux de réussir en affaire même si son vrai rêve demeurait dans la réussite sportive, ce que vivait Satine l'intéressait véritablement. Elle était l'exemple parfait d'une personne qui accompli son rêve et vit de sa passion, il était très curieux d'en savoir plus sur la façon dont elle gérait tout cela. D'abord il l'interrogeait sur sa présence dans les semaines, mois à venir, un moyen détourner d'insinuer, l'air de rien, dans l'esprit de la jolie rousse que s'il posait la question c'était peut-être parce qu'il souhaiterait pouvoir la revoir.

Plutôt affable, la jeune femme lui répondit avec entrain. Sean savait désormais qu'elle n'avait pas de concert lointain de prévu pour le moment et qu'elle rentrait d'une tournée en Europe. Le séducteur savait à quel point il était important de retenir ses informations, c'était la preuve qu'il l'avait écouté et il avait appris au fil du temps combien les femmes aimaient qu'on les écoute vraiment. Elle le questionnait au passage sur sa propre envie de voyager, il avait déjà embrayé sur une nouvelle question mais comptait bien apporter des réponses aux siennes. Faire connaissance faisait partie intégrante du jeu de séduction qu'il installait.
D'ailleurs Satine semblait décidée à ne pas le laisser la faire parler que d'elle, lui demandant de lui donner des informations qu'elle ne connaîtrait pas déjà... Il en avait beaucoup en stock puisqu'ils ne se connaissaient pas vraiment. « Et bien je vais répondre à ta question pour commencer. J'aimerais pouvoir voyager plus. Mais j'ai eu l'occasion d'aller un peu dans les îles pour les vacances et une fois en Europe aussi. ». La serveuse apportait leurs pancakes et le reste, Sean se chargeait de régler la commande. Désignant l'assiette il adressait un sourire à Satine « Sers toi je t'en prie. » l'invitait-il en attendant avant de lui même se servir. « Bon appétit. » il mourrait de faim et ne voulait pas paraître impoli mais il entamait de bon cœur son assiette « Sinon je peux aussi te dire que j'adore les pancakes, même si ça tu as dû le deviner. » petit sourire charmeur en prime il ajoutait aussitôt « Et j'aime beaucoup ta robe, elle te va vraiment très bien. » nouveau compliment mais il ne laissait pas la gêne s'installer et anticipait la réaction de la rousse avec un petit rire légèrement nerveux« Désolé. Je ne veux pas te mettre mal à l'aise, mais c'est que je suis plutôt franc... Alors je dis les choses spontanément. » se justifiait-il en prenant un air légèrement gêné qui le rendait une fois encore un peu moins sûr de lui qu'il pouvait le paraître.

Satine était une jeune femme simple, naïve avec qui Sean devait simplement être rassurant se montrer galant et laisser agir son charisme naturel. Pas la peine d'abattre ses atouts habituels de dragueur, c'était même une stratégie déconseillée avec la jolie rouquine. Sans aucun doute très surprise de la tournure que prenait sa soirée, il ne devait pas risquer de casser la magie de l'instant... Ce petit truc romantique qui faisait la différence et allait faire qu'elle s'ouvrirait à lui, abaissant des barrières quand elle se sentirait en confiance. Le jeune homme ne la manipulait pas, il la charmait en espérant obtenir d'elle des faveurs que d'autres n'avaient pas réussi à avoir... Peu importe le temps que cela prendrait, il voulait relever ce défi. Et puis c'était un bon moyen de l'aider à dépasser ses craintes vis à vis de la gente masculine, des représentations construites avec l'influence de sa mère étouffante et autoritaire. « Je crois que le mieux c'est que tu me pose les questions qui te viennent en tête, non ? » lâchait-il pour l'encourager à mener la discussion comme elle l'entendait, il lui avait montré l'exemple en se montrant curieux et comptait continuer dans cette voie « Depuis qu'elle âge tu joue du piano ? Tu joue d'autres instruments ? » la musique était pour l'instant une valeur sûre en terme de sujet de discussion, ça allait la mettre en confiance.


Dernière édition par Sean Richardson le Sam 18 Jan - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Ven 17 Jan - 19:35

C'est que pianiste professionnelle n'est pas un métier typique. C'est un rêve en quelque sorte, mais il renferme des inconvénients quand même. Voyager est un luxe auquel on prend vite goût, mais s'éloigner régulièrement de sa famille, de son petit cercle d'ami ainsi que de l'endroit ou elle a grandis n'est pas chose facile. Voyager complique aussi les relations amoureuses, mais pour cela Satine n'avait jamais eu de problème dans le sens ou elle n'avait jamais eu de copains dans sa vie. Mais elle le savait que ça ne rendait pas la tâche plus facile à trouver quelqu'un et devoir partir deux mois après.

Sean était visiblement désireux de bouger un peu plus de son cocon, la rousse ne pouvait pas lui en vouloir. Elle adorait parcourir le monde et découvrir toutes les coutumes et habitudes des autres pays en vrai, bien plus passionnant que de le lire dans des livres ou de l'apprendre par un reportage télévisé.

Les pancakes arrivés Satine n'eut pas du tout le temps de négocier un quelconque partage des frais. Sean avait comme elle s'y attendait payé pour eux. Elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire un peu niais en réalisant au fur et à mesure la tournure de sa soirée. Elle prit sa fourchette et en bonne fille bien élevé elle piqua dans l'assiette sans s'en mettre partout. Elle voulut prendre la parole pour s'exprimer sur ces pancakes à son tour mais Sean continua, rajoutant un compliment sur sa tenue. Au lieu de parler tout ce qui réussit Satine fut de lâcher un rire nerveux tout en devenant toute rouge. Mais bon sang que lui arrivait-il ? Le plus parfais dans cette histoire c'est qu'en plus il s'excusa, il s'excusa de l'a faire rougir. Si ce n'était pas parfait ça...

- Oh non c'est rien... ne t'en fais pas. C'est un manque d'habitude sûrement. C'est pas tous les jours qu'on a le droit à ... ça, dit-elle après avoir repris ses esprits. Tant que je ne perds pas ma langue tu n'as rien à craindre.

Elle ne comprenait pas pourquoi Sean l'a mettait dans tous ses états. Elle avait peur que cela en devienne gênant et pour se reprendre rien de mieux que de tourner la conversation vers le jeune homme. Il lui proposa de lui poser les questions qu'il lui venait pas l'esprit

- Je pianote depuis .. très jeune, mais mes premiers vrais cours de piano donnée par ma mère c'était à mes 4 ans, après la naissance de Balt. Ce n'était pas de la grande musique, juste apprendre les gammes et quelques mélodies. Je ne suis pas Mozart.... Et je ne joue que du piano et rien d'autre que du piano, puis elle le fixa cherchant ce qu'elle pourrait lui demander en retour. Sort tu tous les jours en costume trois pièces et si oui pourquoi, ou tu le porte juste pour m'impressionner ?

Satine avait repris un peu d'assurance, parler musique l'avait toujours un peu rassuré. Elle lui lança un léger regard de défis, mais pas top, elle avait bien trop peur qu'il ne fasse de même et alors elle ne serait plus quoi répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Sam 18 Jan - 21:38

Avoir droit à ça... Droit à quoi ? Des compliments ? De la séduction ? L'existence de cette jolie rousse était donc encore plus plate que Sean ne l'avait cru ! En dehors de son métier passionnant du moins, mais une vie professionnelle accomplie ne suffit pas au bonheur et ça le jeune homme en était pleinement conscient. Les joues rougies parce compliment qu'il venait de lui faire, Satine était tout à fait adorable. Le séducteur avait lui aussi joué la carte de la gêne et c'était avec plaisir qu'il constatait que ça avait fonctionné à merveille. Sa pseudo confusion se dissipait rapidement et il continuait de déguster ses pancakes avec bon appétit, proposant simplement à son interlocutrice de tout simplement le questionner afin d'obtenir les renseignements qu'elle souhaitait. Allait-elle oser ? Comment mènerait-elle la discussion ? Il avait hâte de voir. Mais avant de lui laisser totalement et volontairement le leadership de la conversation, Sean lâchait quelques interrogations auxquelles se raccrocher pour entamer l'échange. Il l'aidait, ne souhaitant pas qu'un blanc s'installe car tout devait être fluide et naturel pour que la rouquine se sente à l'aise.
Douée pour jouer les partitions faites de croches, de soupirs et autres notes musicales, les gammes des relations humaines restaient un domaine bien plus flou pour la jolie pianiste, normal qu'il lui donne un petit coup de pouce. Certes tout cela n'était pas désintéressé, mais il n'y avait rien de mal à vouloir mieux connaître cette jeune femme mystérieuse dont il était sûr qu'elle se révélerait très intéressante. Attentif, Sean l'écoutait lui répondre, notant chaque information dans un coin de sa tête et hochant lentement celle-ci pour prouver à sa vis à vis à quelle point il s'intéressait à ce qu'elle lui disait.

L'espace d'un instant leurs regards s'accrochèrent, lui avec cette petite lueur de séduction qui ne s’éteignait que rarement, elle avec un léger air de défi qui bien que cela fût surprenant lui allait fort bien. Trouvant sa première question, Satine abattait une carte intéressante en évoquant sa tenue et en plus de ça elle le faisait avec aplomb. Sean eu un petit rire amusé, franc et spontané. Pour qui était le défi que reflétait son regard ? Elle même ou lui ? « T'impressionner ? Est-ce que ça fonctionnerait si c'était mon but ? » demandait-il malicieusement avec une petite pointe d'innocence qui marchait à tout les coups. Mêlant subtilement assurance et une pointe de retenue il espérait apprivoiser petit à petit la timide rousse « Je porte un costume pour aller travailler. Pas toujours trois pièces mais comme j'avais prévu de venir au concert ce soir... j'ai fait un effort supplémentaire et en prime j'ai rajouter la cravate avant d'arriver. » il haussait les épaules, ça n'avait rien d'exceptionnel pour lui c'était le milieu dans lequel il évoluait qui voulait cela « Je pense que c'est la moindre des choses que d’honorer des belles prestations comme celle que tu offre à ton public, par une tenue correcte. Non ? » il servit deux verres d'eau et bu une gorgée dans le sien « Je ne plaisante pas, ton point de vue m'intéresse. » ajoutait-il avec un petit sourire en coin. Il appréciait d'être dans ce petit café à manger des pancakes alors que ce n'était pas l'heure et ça en compagnie d'une jeune femme qu'il était heureux de découvrir. « Ils sont tops, n'est-ce pas ? » questionnait-il soudainement avant de désigner son assiette du regard « Les pancakes. » précisait-il en riant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Dim 19 Jan - 22:05


Le truc quand on joue un jeu c'est de le tenir jusqu'au bout, ou sinon on devient très vite ridicule. Satine avait voulu jouer la fille sur d'elle l'espace d'un instant, il ne fallait pas qu'elle défaille avant d'en avoir finit avec ce sujet. Surtout que ça commençait à devenir intéressant ! Alors sans lâcher son regard elle ajouta un léger sourire en coin, moitié nerveux moitié voulus et elle répondit à la question du jeune homme tout simplement.

- Peut être.

Deux petits mots pas trop compliqué à placer qui, Satine l'espérait, feraient leur effet. C'était un gros sous entendu bien sûr. La réponse était oui. Depuis le début Satine était impressionnée en long et en large par le jeune homme. Avec son charme, ses fleurs et ses compliments, qui ne pourrait donc pas succomber ? Sûrement pas Satine en tout cas.

Il s'expliqua sur la provenance du costume, Satine était ravie de pouvoir en apprendre sur lui, elle se sentait un peu honteuse de ne pas vraiment le connaître, car il avait l'air plutôt renseigné pour ce qui était d'elle. Pour lui tout cela semblait banale, il rajouta même un petit compliment sur le chemin, encore. Décidément Satine était gâté !

- Question d'habitude, j'ai toujours porté de jolies tenus pour venir voir ma mère en concert ou même d'autre artiste. Je vois ça plus comme la tenue du dimanche, sauf que chez nous on ne va pas à la messe, on fait juste des concerts. Et pour ce genre de sortie on a un code vestimentaire. Je ne me suis jamais posé la question si j'honorais ou non l'artiste en fait. A mon tour quand je monte sur scène ça me fait plaisir de faire attention et de porter une jolie robe... Tu travailles ou d'ailleurs ? On parle toujours de moi et mon piano, je ne fais que ça de mes journées si ce n'est pas jouer.

La rousse voulait vraiment rattraper son retard. Elle ne connaissait Sean que de vue. Bon après elle pourrait faire ses petites recherches en demandant des informations à Ginny et Lucy, elles savent toujours tout ici. Ce n'est pas compliqué. Mais en attendant elle restant assise en face de lui et c'était le vide complet, il s'appelle Sean Richardson, il porte un costume pour le travail et il adore les pancakes. En parlant de ça tout en mangeant il ne pu s'empêcher de relater à quel point ils étaient délicieux.

- Parfait. Je les adore.

Puis elle en prit un bouché, avant que Sean ne termine l'assiette pour eux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Lun 20 Jan - 18:45

Peut-être ? Cette réponse fit sourire une énième fois le séducteur. La douce Satine se prenait gentiment au jeu et affichait même une certaine assurance. Ça n'était pas pour déplaire à Sean, bien au contraire car c'était la preuve de l'efficacité de son numéro de charme. Loin de la jouer femme fatale, la jolie rousse était tout en retenue et le jeune homme n'était pas insensible à cela. Soutenant toujours son regard, un peu pour voir jusqu'où elle irait, c'est avec plaisir qu'il répondait à ses questions. S'ouvrir à elle, faire connaissance faisait parti intégrante du jeu de séduction et il comptait être tout à fait honnête avec elle. Se montrer authentique, et donc ne pas lésiner sur les compliments, ça marcherait sans aucun doute. Simplicité serait le maître mot.
« Une vraie histoire de famille alors. » faisait-il remarquer alors que la rouquine lui parlait de cette habitude familiale d'aller à des concerts plutôt qu'à la messe. Il n'allait pas être outré, lui même n'était pas particulièrement pieux. Rebondissant sur la remarque qu'elle faisait sur sa propre tenue il ne pu s'empêcher une nouvelle petite flatterie « C'était réussi ce soir. ». Cependant il notait une petite lassitude, de la part de la jeune femme, d'aborder encore le sujet de son métier, d'ailleurs elle le questionnait sur le sien pour réorienter la conversation. « Je suis consultant en marketing pour une grosse entreprise... » répondait-il simplement « C'est un bon boulot mais c'est moins fascinant que le tien. » il eut un petit rire « J'adore ce que je fais, hein. Mais clairement si on en parle tu vas trouver ça barbant. » il le pensait sincèrement et il voulait à tout prix l'éviter.

Petit entre acte en évoquant les pancakes, Sean profitait de ce moment pour regarder avec un peu plus d'attention son interlocutrice. Et cela jusqu'au moment où il sentit une petite gêne de sa part, détournant alors le regard il se mit à rire « Désolé. » s'excusait-il alors qu'il ne l'était nullement, désolé. Petit à petit le lien se créait, timidement mais sûrement autour de cette assiette de pancakes. Elle était presque vide, le jeune homme se resservit et donnait le dernier à Satine « Tente pas de négocier. Il est pour toi. » il lui offrait un clin d’œil en prime et mangeait ses derniers pancakes. A présent il était rassasié et c'était une bonne chose car son esprit n'en serait que plus clair pour la suite de la soirée. « Qu'est-ce que tu veux faire après ? Une idée ? » il haussait les épaules « Une envie particulière ? » il tentait de lui laisser les rênes de la suite du programme pour voir comment elle allait réagir, lui donner la possibilité de s'exprimer sans avoir à s'imposer.
En agissant ainsi, Sean était bien conscient de lui laisser également une porte de sortie et qu'elle pouvait exprimer le souhait de rentrer... Mais ça aussi faisait parti du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Jeu 23 Jan - 18:59

Satine commençait enfin à en apprendre un peu plus sur Sean, seulement parler boulot n'était visiblement pas la bonne question pour débuter et le jeune homme préféra l'avertir sur le sujet ennuyant qu'ils risquaient d'aborder. Il fallait donc trouver autre chose, sans non plus que sa tombe comme un cheveux sur la soupe et n'étant pas des plus douée socialement parlant Satine du se creuser la tête pour rebondir sur Sean et non pas sur elle et son panio. Sujet qu'elle trouvait elle aussi barbant à la longue.

- C'est rare les jeunes de notre age en concert, je suis assez étonnée à vrai dire. Tu joues d'un instrument ou cela n'est que purement par passion pour la musique classique ? Je ne sais pas pourquoi mais d'apparence je t'aurais plus vu.. Je ne sais pas, sportif ? Je suis sure que tu fais du sport ? Non je me trompe... ?

Elle n'était absolument pas sure d'elle en abordant ces sujets. La rousse avait peur d'aller trop loin et de lui dire implicitement qu'elle avait remarqué qu'il était plutôt bien foutu. Clairement s'il ne faisait pas du sport il faisait attention à lui, ou bien mère nature l'avait gâte. C'était pile ou face.

Plus tard le jeune homme qui avait semblé affamé finit par laisser le dernier pancake à la rousse précisant bien qu'il aurait inutile de sa part de refuser. Elle le remercia, touché par l'attention qu'il lui portait. Voyant l'assiette se vider il proposa directement avant de perdre du temps ce qu'il pourrait faire par la suite. Satine n'était pas quelqu'un de très fun, du moins à ses yeux se retrouva bloqué par sa question.

- Euh. Je te laisse me surprendre.

C'était simple comme réponse, mais cela l'évitait de se ridiculiser. Satine ne connaissait rien à la ville, les coins branchés ou non, le nom des bars, les activités du coin... Rien. Autant se laisser guider par Sean naïvement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Mer 29 Jan - 23:51

Sans le savoir avec cette réponse Satine lui offrait une preuve que ce qu'il mettait en œuvre pour la séduire ne menait pas à une impasse. Sean était plutôt content de l'entendre dire qu'elle le voyait comme étant un sportif, car si elle lui disait cela c'est qu'elle l'avait regardé suffisamment attentivement pour se rendre compte de sa stature. La douce rouquine n'était donc pas si innocente que ça ! Une vrai petite mateuse qui venait par cette aveux implicite de lui donner de nouvelles informations à utiliser par la suite. Mais chaque chose en son temps et pour l'instant il lui fallait expliquer sa présence au concert, autrement qu'en lui disant qu'il était venu pour elle, ça serait un peu trop cliché.
Secouant légèrement la tête il répondit avec franchise comme à son habitude « Non je ne joue d'aucun instrument. Enfin j'ai fait un peu de piano quand j'avais sept/huit ans, mais je n'ai pas continué. Je me suis essayé à la guitare quand j'avais une quinzaine d'années, sauf que je crois que je n'ai tout simplement aucun don pour la musique. » il se mit à rire un peu puis reprit « Par contre j'adore ça. Et j'ai toujours entendu des morceaux classiques à la maison, j'apprécie. C'est pour ça que je viens à tes concerts. J'aime ta façon de jouer en plus alors... C'est un bon bonus. » prenant un air plus réservé sur sa dernière phrase il continuait de mettre en avant une timidité feinte. Certes il se montrait sincère dans ses propos, mais jouer le mec un peu timoré ça c'était purement stratégique.

C'était le sport son sujet de prédilection, même s'il était à l'aise avec un bon nombre de thème de discussion différent. Le football avait toujours eu une place importante dans sa vie et si son père n'avait pas autant tenu à ce qu'il se concentre d'avantage sur les études, Sean aurait sans hésitation choisie de privilégier sa carrière sportive. Elle n'était pas encore réduite à néant mais plus le temps passait où il s'enfermait dans un bureau pour bosser, plus son rêve d'être joueur professionnel s'éloignait. Son choix était fait en apparence mais il redoutait de le regretter un jour. « C'est bien vu. Je fais du sport effectivement. J'adore le sport en général mais plus particulièrement la football, je jouais dans l'équipe du lycée et à l'université ensuite. Maintenant que je travaille c'est différent... J'ai eu des propositions de club mais... C'est un peu compliqué. » et c'était tout aussi compliqué de parler de ça. Cette fois ça retenue n'était pas calculé, il n'avait pas exprimé ce doute sur sa carrière à quiconque. Mais pourquoi pas à elle après tout ? « En fait j'adore mon boulot, mais c'est pas mon vrai rêve. Depuis gamin je veux être joueur professionnel, jouer en NFL. » il haussait les épaules « Je passe peut-être à côté de quelque chose. » et il était sûr qu'elle même vivant de sa passion comprendrait dans quelle situation il se trouvait. Finalement en ayant simplement dit cela il se sentait déjà un peu plus léger, une sensation étrange mais plaisante.

Clairement Sean était aux commandes de la soirée, la discussion se faisait de manière assez fluide mais il sentait bien cette réserve de la part de la jolie rousse. Il voulait alors lui laisser la possibilité de s'affirmer, de proposer quelque chose qu'elle aurait envie de faire mais elle semblait déroutée plus qu'autre chose. C'était à lui de la surprendre et le séducteur savait qu'au fond c'était déjà fait, de part leur simple présence dans ce petit snack où ils venaient de déguster des délicieux pancakes à une heure tardive. Il l'avait attendu après son concert avec des fleurs, ça aussi c'était une surprise en soi. Mais joueur comme il pouvait l'être, le séducteur acceptait de relever le défi sans hésitation « Hum ok... J'vais essayer. » disait-il en se levant. Ils sortirent, Sean remontait le col de son manteau car il faisait froid. Il savait déjà où ils allaient aller et même si un léger doute planait sur le fait que ça plaise ou non à la musicienne, le jeune homme comptait bien prendre le risque. Si jamais l'idée lui déplaisait il trouverait toujours un truc pour retomber sur ses pattes.
S'arrêtant devant un bâtiment d'où s'élevait le bruit des basses de la musique qui se jouait à l'intérieur, Sean adressait un petit sourire malicieux à Satine « Prête pour la surprise ? » il lui prit le bras et entrait dans l'établissement. Ils étaient à présent dans une salle qui à première vue ressemblait à un bar dansant classique, sauf que celui-ci avait la particularité de faire également karaoké et surtout d'être réputé pour sa très bonne ambiance. « Tu vas pouvoir pousser la chansonnette. » disait-il à l'oreille de la rouquine, profitant du volume de la musique pour s'approcher afin de lui parler. L'ambiance seule allait inciter au rapprochement, lentement mais sûrement il progressait et en plus de cela il passait une très bonne soirée, que demander de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Jeu 6 Fév - 19:52



Son rencard, si on pouvait l'appeler comme tel, était malgré qu'il ne s'estime pas douer pour jouer, un passionné de musique. Il semblait en écouté beaucoup et de style différent. C'était un atout pour lui, Satine ne vivant que dans ce monde ne pouvait s'imaginer flirter avec quelqu'un qui n'ai aucun goût pour la musique. Ceci n'était même pas pensable. Entre temps, comme à son habitude le séducteur cala un petit compliment sur la manière qu'à Satine à jouer du piano, ce qui eu l'effet d'étirer son visage par un sourire une nouvelle fois. La rousse devenait alors de moins en moins gênée par ces petites attentions à son égard. Il pouvait lui arriver de rosir légèrement des pommettes, mais devenir rouge écarlate... Non plus jamais.

Cependant si Sean n'était pas musicien il pouvait bien avoir d'autres atout et qualité à son palmarès, comme être sportif. Et Satine avait donc vu juste, car le jeune homme adorait le football. Il était même doué au point de taper dans l'oeil de certains recruteurs. Malgré tout il continua ses études et trouva un boulot qui semblait beaucoup lui plaire.

- Parfois vivre de ses rêves n'est pas une aussi bonne idée qu'on le pense. Je connais des artistes qui n'ont pas supportés ça. Pour eux c'était comme détruire ce qu'ils appréciaient dans le fait de jouer. Il ne voyait plus la musique comme cette passion in-brisable. Mais comme leur moyen de gagner de l'argent. Du coup, certains arrêtent leur carrière assez tôt.

De son côté Satine comprenait un peu ce genre de comportement, elle avait appris à faire la différence entre jouer pour le plaisir et jour pour en faire son métier, mais parfois la frontière entre les deux était mince. La pression qu'on lui mettait était parfois lourde à gérer. C'est les risques du métier...

Bizarrement Satine constata que la soirée n'était pas si horrible qu'elle aurait pu être pour une première soirée avec la gente masculine. Elle s'en était pas trop mal sortie, tous les deux discutaient facilement de tout et de rien. Faisant doucement plus ample connaissance. Sean lui demanda ce qu'elle voulait faire par la suite et la rousse n'était pas vraiment pressée de rentrer chez elle à vrai dire. Elle avait demandé une surprise et se laissa guider par Sean. La pianiste ne connaissait pas vraiment la ville, alors la surprise ne pouvait être que totale quand elle arriva devant le bâtiment mystère. Il y avait de la musique devant, un club ? Sean lui demanda alors si elle était prête et curieuse elle lui lança un « Oui » franc et déterminé avec un de ses sourires naturelles qu'elle ne sortait pas souvent. A l'intérieur elle découvrit un karaoké. Ne cotoyant pas vraiment les lieux public comme celui-ci Satine observa un petit moment les gens autour d'elle, leur comportement, leur joie de vivre et surtout comment il allait sur scène en se fichant s'ils étaient nuls ou non. Sean s'approcha d'elle pile à ce moment-là pour lui souffler deux trois mots à l'oreille.

- Oh mais je ne compte pas être la seule,dit-elle en se tournant vers lui.

Elle n'avait pas remarqué qu'il était aussi près d'elle avant de se retourner. Cela était un peu perturbant et Satine ne resta pas longtemps dans cette position avant de s'éloigner pour trouver une table en lui demandant de la suivre.

ps: Désolé du retard. Je me suis laissée embarquer dans une multitude d'imprévu de dernières minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean Lun 10 Fév - 13:21

Vivre son rêve professionnellement ou continuer cette belle carrière dans les affaires ? Une question que Sean se posait souvent, mais plus le temps passait et plus son rêve devenait moins accessible, il s'éloignait du football de haut niveau et les recruteurs attendaient une réponse de sa part. Plus qu'un choix personnel il en allait aussi de ce que penserait ses parents, surtout son père. Destiné à une brillante carrière, peut-être même finirait-il à la tête d'une grande entreprise en tout cas c'est ce que le paternel Richarson attendait de lui. Sean était très partagé et ces doutes là il ne les avait jamais évoqué sauf ce soir. Satine était donc en quelque sorte une privilégiée, il faut dire que la douceur qui émanait d'elle avait poussé le séducteur à s'ouvrir une chose qu'il ne faisait que rarement.
Gagner de l'argent grâce à sa passion pouvait être à double tranchant et certains finissaient même par abandonner. Sean ce demandait si Satine avait déjà ressenti ce dégoût du piano à cause de la pression tout simplement. Mais il avait pris la décision de ne plus aborder le sujet, donc il n'allait pas lui poser la question ce soir. C'était plaisant de pouvoir discuter avec la jolie rousse, il la sentait se détendre au fur et à mesure de la conversation, un bon point pour lui. Gentiment son plan de séduction avançait même si désormais il improvisait, en gardant tout de même en tête de conserver cette ligne de conduite qu'il avait tout de suite adopté au contact de la musicienne. Pas qu'il jouait un rôle mais il mettait d'avantage en avant un aspect de sa personnalité plutôt que de s'afficher comme le dragueur qu'il peut être. La subtilité et la patience seraient ses meilleurs atouts.

La jolie rouquine souhaitait qu'il la surprenne un défi que Sean allait bien entendu relever en misant sur un karaoké pour la suite de la soirée déjà bien avancée. Restant dans un domaine qu'elle appréciait mais bien décidé à la mettre au défi à son tour. Tout cela restait très bon enfant et il aurait sans doute été très mal venu de l'amener dans une boite de nuit pour l'inviter à danser sur le bar. Non au moins chanter en public ça ne risquait pas de trop la perturber ou de lui faire peur. En fait le jeune homme avait hâte de voir comment elle allait s'en sortir et il était certain que ça promettait une bonne dose d'amusement pour tout deux. Ce qui était déjà amusant en soi c'était cette manière avec laquelle Satine observait le bar. Donc elle sortait vraiment si peu de chez elle ? Ça n'était pas qu'une légende... Le constat fit sourire Sean qui s'approchait pour lui annoncer à quelle sauce elle allait être mangée.
Se tournant vers lui pour répondre, ils se retrouvèrent très proche l'un de l'autre. Le jeune homme soutenait son regard en affichant un petit air à la fois innocent et charmeur, souriant simplement comme toute réponse à ce nouveau challenge qu'elle semblait lui lancer. Troublée la rousse se retournait et s'avançait vers une table, il la suivit et s'installait « Tu veux boire quelque chose ? » demandait-il poliment avant d'interpeller une serveuse. Il commandait puis reportait son attention sur son rencard de la soirée « Alors qu'est-ce que tu voudrais chanter ? » il eut un léger rire « Sûr qu'on peut faire un duo de choc ! » payant la commande quand la serveuse la lui ramenait il bu une gorgée de son verre « Je t'ai entendu jouer du piano, c'est une réussite mais j'ai hâte de t'entendre chanter. » lui même n'était pas franchement un bon chanteur, disons qu'il n'avait rien de spécial mais avait une certain justesse, c'est déjà ça. Patiemment ils attendaient que la place se libère.

HJ : Pas de soucis t'inquiète :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: "Je suis toute liquéfondue" - Sean

Revenir en haut Aller en bas

"Je suis toute liquéfondue" - Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» + chou j'ai une surprise pour toi, j'suis toute nue sous mon bikini. (KATIE FITCH)
» Si je te dis que je ne suis pas célib ! [Sean ?]
» Je suis toute à vous :D
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Secret :: Hors jeux :: Rps DS version2-